AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-69%
Le deal à ne pas rater :
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
7.99 € 26.01 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 14 sur 25
Opération spéciale
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant
Invité
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Ven 4 Mai - 11:41

Ahlys ouvrit ses paupières. Son coccyx la faisait atrocement souffrir. Elle mit du temps à revenir à elle, se demandant ce qu'elle faisait écroulée par terre, entendant vaguement Rilla et Valens s'agiter autour. Quand enfin elle retrouva sa lucidité, elle aperçut la Serdaigle agenouillée à ses côtés, lançant ce qui semblait être des jets d'eau bouillante, sortilège qu'ils avaient utilisé auparavant pour éloigner la plante géante. Ahlys aperçut soudain une pierre qui tournait inlassablement autour d'elles ; elle crut tout d'abord halluciner, mais il s'agissait bien d'un minéral destiné à les protéger. La jeune Serdaigle ignorait totalement comment il était arrivé là, mais ne se laissa ronger par la curiosité. Ce n'était pas le moment.

Ahlys sursauta lorsqu'elle aperçut une énoooorme araignée poilue au regard vicieux s'approcher de sa main avec un bruit qui n'augurait rien de bon. Elle chercha à toute vitesse sa baguette. Introuvable. Elle n'avait pas la force de crier, aussi elle orienta le jet d'eau en tirant le bras de Rilla pour faire reculer l'acromentule qui avait été rejointe par d'autres comparses, également repoussées efficacement par le rocher. Elle profita de ce moment de répit pour fouiller toutes ses poches, non sans une plainte de douleur. Elle se redressa en grimaçant, tâtant le sol à la recherche de sa précieuse baguette. Elle tenta un vain Accio Baguette, sachant pertinemment que cela n'aurait aucun effet, mais savait-on jamais.

En plus d'avoir mal au bas du dos, une boule alla se loger dans son estomac ; complètement désarmée, désemparée, elle avait peur... Pire : elle était terrifiée. Elle allait expliquer la situation critique à Rilla lorsque celle-ci la coupa dans son élan, criant que les araignées comprenaient tout ce qu'ils disaient. Ahlys se retint au dernier moment ; si elle venait à parler, les arachnides n'hésiteraient pas à faire d'elle une proie bien plus potentielle que ses amis, ce qui en un sens, leur permettrait à tous les deux de survivre... Mais la jeune Serdaigle n'était pas assez courageuse pour se sacrifier, d'autant plus que le nombre des créatures croissait inexorablement.

Ahlys regarda sans grande conviction aux alentours, guettant la moindre trace de sa précieuse arme, de son précieux bouclier. A plusieurs reprises, elle encouragea Rilla à viser çà et là pour repousser les arachnides. Elle finit par lever la tête et aperçut un arbre massif se déplacer et frapper par d'habiles coups de branches les ennemies. La Serdaigle se demanda comment elle avait pu passer à côté de ce détail non-négligeable. Elle balaya ces questions en secouant la tête. Bien lui en prit ; elle la vit. Sa baguette était là-haut et semblait intéresser plus d'une bestiole. Les araignées tournaient autour, curieuses. L'une d'elles qui semblait avoir plus d'autorité, les écarta d'un mouvement de pattes et commença emprisonner la baguette dans un cocon. Les yeux d'Ahlys s'écarquillèrent avec horreur.

Par chance, les araignées spectatrices émirent des cris suraigus... puis se jetèrent avec colère sur leur chef, déclenchant une bagarre on ne peut plus meurtrière. Au moins une partie était pour l'instant hors d'état de nuire. Ahlys eut soudain une idée, qu'elle devait partager avec Rilla et Valens, qui se battaient toujours sans baisser les bras une seule seconde. Tant pis, si elle était comprise par les créatures ; c'était une question de vie ou de mort.
- Elles sont intelligentes, mais ça peut être un avantage pour nous ; lancez-leur un Mentum confusem ! Elles devraient se battre entre elles et faire moins attention à nous ! Par sécurité, l'un de vous peut continuer à utiliser Lashlabask !

Elle espérait s'être bien faite comprendre ; les araignées, en tout cas, parurent avoir tout enregistré, notamment l'aveu indirect que la Serdaigle état désarmée, et commençaient à se diriger dangereusement vers elle.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Ven 4 Mai - 15:45

Après un vol plané post catapultage suivi d'une réception lévitante, Rilla fut de nouveau en état de donner un coup de main. Il n'était pas juste de dire qu'elle était hors de danger car elle avait quitté le piège de la boue pour celui de la soie et des mandibules. Mais le jeune homme était plus rassuré de savoir ses deux amies près de lui. Il n'était pas certain de pouvoir les protéger tout de même mais il pouvait au moins rester auprès d'elles. La pierre tournante intriguait pour le moment les arachnides qui n'osaient approcher Ahlys que par petits essais rapidement mis à mal par le sort de protection. Le cas échéant, un jet d'eau chaude de sa condisciple débarrassait Ahlys d'un visiteur gênant.

Rilla lui exposa son plan de faire une diversion afin de pouvoir fuir. Cependant, un événement inquiétant vint les troubler. Les araignées reconfigurèrent leur position afin d'empêcher leur fuite et semblèrent s'intéresser plus intensément à la personne, Ahlys, que Rilla avait décrit comme sans défense. Sa coéquipière lui signala avec horreur que les acromentules écoutaient leurs paroles et réagissaient en fonction. C'était un pépin inquiétant car cela donnait un avantage à l'adversaire, ils comprenaient leurs communications et le contraire n'était pas vrai. Mais cela pouvait être également utilisé contre elles.

Faisant un clin d'oeil à Rilla, il s'approcha d'un arbre pour estimer ses chances d'y grimper et lui indiqua à haute voix.

- Notre seule chance de leur échapper est de passer d’arbre en arbre, il y en a beaucoup moins maintenant là haut, elles sont toutes ne bas.

Le résultat ne se fit pas attendre, beaucoup d’arachnides commencèrent à grimper à l'arbre pour anticiper leur mouvement. La ligne d'araignées étaient du coup bien plus simple à percer. Mais celle qui étaient dans les arbres pouvaient toujours leur lancer leurs filins de soie. Le vert et argent rajouta quelques Personnificatum bellicis, mettant les arbres à son service afin de les occuper là haut.

Sur ces entrefaits, Ahlys reprit connaissance. Elle n'était pas dans sa meilleur forme mais elle semblait aller globalement bien. Il remarqua qu'elle cherchait quelque chose et fut intensément captivé par un morceau de bois qui était en train d'être enrubanné de soie. Finissant par réaliser qu'il s'agissait de sa baguette parce qu'elle avait essayé de l'appeler, le jeune homme le fit pour son amie. Un bras de plus pour repousser les acromentules n'était pas de refus.

Accio Baguette de Ahlys!

Lui tendant le cocon avec un sourire, il lui fit la remarque.

- Amuse-toi bien avec, c'est très résistant (NDLR: A vrai dire, tissé, plus qu'un gilet pare-balles).

Diffindo!


Ne se souviant pas de la réussite de son sort ni si ladite baguette était indemne suite au sort de découpe, il continua son ouvrage, essayant de ne pas se faire capturer, ni mordre. Il ne dut sa survie qu'aux arbres qui empêchaient les toiles de se refermer trop précisément sur lui. Il commençait à suer à grosses gouttes à force de s'échiner sur les araignées et d'échapper in-extremis à la mort touts les dix secondes.

Ahlys lui donna un conseil et il se dit qu'il ne risquait rien de plus que de mourir à essayer. Il envoya le sort sus-nommé sur des arachnides restées au sol, dans le but de créer une ouverture quelque part pour fuir.

Mentum Confusem!

Mais même si cela marchait, elles se déplaçaient plus rapidement qu'eux. Comment arriveraient-il à les semer ou à les faire renoncer?
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Mer 9 Mai - 17:39

Ahlys éprouva un immense soulagement lorsque le courageux Valens lui rendit sa baguette. Légèrement déconnectée, elle parcourut rapidement le bois avec sa main, sentant la témérité à nouveau la gagner. Elle jeta ensuite des sorts par-ci par-là, mais les araignées étaient de plus en plus nombreuses ; certaines se marchaient dessus. Le Serpentard, suivant les conseil de la jeune Serdaigle, lança un Mentum Confusem qui ne tarda pas à faire effet : plusieurs dizaines d'araignées commencèrent à se battre entre elles, faisant du trio des proies temporairement moins intéressantes. Ahlys suivit Valens, lançant à son tour ce sortilège qui était on ne peut plus efficace.

A présent, les acromentules s'entredéchiraient. Un petit sourire vainqueur naquit sur les lèvres d'Ahlys, qui ne baissa pas sa garde pour autant, lâchant des Lashlabask assez régulièrement pour repousser les bestioles qui n'avaient pas été touchées par leur sortilège de désorientation. Valens finit par suggérer de rester en hauteur car les araignées étaient pratiquement toutes au sol. Ahlys allait approuver son idée lorsqu'une autre, bien plus judicieuse, s'imposa à elle comme une évidence.
- Trop risqué, elles vont grimper en moins de deux ! fit-elle en donnant un violent coup de pied à l'un des gros arachnides qui s'approchait un peu trop près d'elle. Nous n'avons qu'à les attirer dans ces sables mouvants !
Sans plus attendre, elle prit soin de se placer aux côtés de l'arbre que Valens venait à l'instant d'animer, puis commença sa manœuvre en priant pour que son plan fonctionne.
- Lumus Globum ! lâcha-t-elle.
Elle était parfaitement consciente que tous trois avaient décidé de ne pas utiliser de lumière, mais elle était certaine qu'ils ne lui en tiendraient pas rigueur ; il y avait prescription. De toute manière, nous faisons du bruit à des kilomètres à la ronde, songea-t-elle en haussant les épaules et en dirigeant la sphère lumineuse au-dessus de ce qu'elle espérait être les sables mouvants. Les araignées allaient-elles tomber dans son piège ?
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Jeu 10 Mai - 1:09

HRPG: Avouez que je vous ai manqué!!!^^

Rilla avait l'impression que tout se passait en accéléré autours d'elle. Ses amis, tout comme elle, lançaient des sorts à n'en plus finir. Pourtant, cela n'arrêtait pas les acromentules dont le nombre semblait grossir à chaque instant.

Rilla commençait à s'inquiéter. Plusieurs idées lui passaient par la tête mais elle ne parvenait à se fixer sur aucune d'entre elles en particulier. Ele devait constamment être aux aguets, lancer des sorts, faire attention à ne pas atteindre ses amis. Et puis elle s'iquiétait beaucoup pour eux. Elle n'était pas sûre que Ahlys soit remise, et elle craignait pour la vie de Valens qui semblait être partout à la fois, narguant le danger et ne ménageant aucunement ses efforts pour les protéger.

Rilla elle se contentait de tourner sur elle même en fonction de l'endroit qu'elle visait. Elle avait besoin de parler à ses amis, chercher une solution avec eux, leur faire part de ses bribes de pensées. Hélas, elle avait eu confirmation que les acromentules comprenaient leur langage, et cela lui liait la langue. De plus, elle ne parvenait pas à se rappeler le sortilège qui permettait à deux sorciers de communiquer grâce à leur baguette. Hélas, même si elle s'en était souvenue, auraient ils pu seulement prendre le temps nécessaire à cette communication sans risquer la mort?

Rilla avait conscience qu'elle réfléchissait trop, mais son imagination ne lui laissait aucun répit, et puis elle voualit tellement sortir ses amis du piège mortel dans lequel ils se trouvaient.

Tout en envoyant ses jets d'eau bouillante sur les carnassières, elle essaya de se concentrer sur certaines idées qui pourraient leur permettre de s'échapper. Elle songea tout d'abord à essayer de les aveugler avec de la lumière. Mais cette idée se heurtait à deux contraintes majeures, la première était la crainte que Valens ne le lui reproche, et la seconde qu'ils ne se retrouvent éblouis à leur tour. Elle songea alors aux espèces de vitres invoquées par le serpentard la veille, mais elle n'avait pas le temps de se concentrer sur le meilleur moyen d'utiliser ses connaissances. Non, il lui fallait autre chose. Elle eut alors l'idée de créer une espèce de patinoire géante. S'ils mouillaient le sol et ensuite le gelait alors les acromentules ne pourraient pas les poursuivre et...

Elle n'eut pas le temps d'aller au bout de son idée, de songer à la suite des évènements, à ce protéger des araignées restées sur les arbres, ni même de la façon d'exposer son plan à ses amis, déjà Ahlys proposait quelque chose: l'utilisation du sortilège de confusion mentale.

C'est Valens qui le premier l'expérimenta avec un succès significatif. Une lueur d'espoir brilla dans le regard azur de Rilla. Et tout comme Ahlys, elle se mit à alterner les "Lashlabask" et les "Mentum Confusem".

Hélas, il apparut bien vite que cette solution ne suffirait pas à les sortir du guêpier dans lequel ils étaient. Les acromentules étaient bien trop nombreuses, et à présent qu'elles avaient compris ce qu'ils essayaient de faire, les groupes qu'elles formaient commençaient à se déliter. Leur intelligence clairement affichée chassa le faible éclat encore présent dans les yeux de Rilla. Seuls l'inquiétude, la peur, et la gravité régnaient désormais dans le bleu de ses yeux.

Valens fut le premier à décider d'un changement de stratégie, décidant d'utiliser l'intelligence des acromentules comme arme, il tacha de leur faire croire qu'ils comptaient s'échapper par les arbres. Du moins c'est ainsi que Rilla comprit le clin d'oeil qu'il lui adressa en formulant l'idée susmetionnée.

La réaction des grosses araignées ne se fit pas attendre, elle se regroupèrent majoritairement dans les arbres. Rilla informula aussitôt des "Mentum Confusem" à profusion.

Ahlys quand à elle prit les paroles du serpentard au pied de la lettre, et proposa aussitôt une autre solution qui lui paraissait plus appropriée. Rilla n'eût pas le temps de lui demander comment elle comptait s'y prendre pour noyer les acromentules dans l'espèces de boue mouvantes que déjà un globe lumineux l'obligeait à se masquer les yeux.

Elle resta aveuglée de longues secondes. Puis quand elle commença à s'accoutumer à la lumière, elle ne put malgré tout s'empêcher de cligner des yeux à répétition, car une espèce de globe sombre était resté inscrusté sur ses rétines et entachait sa vision.

Cependant, elle voyait à présent suffisamment bien pour faire ce qu'elle avait à faire, et sans même y réfléchir agit machinalement, détournant une des idées qu'elle avait eu précédemment.

- Aguameni, informula-t-elle, puis aussitôt, Matinlutin Malinpesti.

Répétant l'opération plusieurs fois, gelant les branches des arbres au dessus du piège de boue pour aider les acromentules à y tomber. Plusieurs de ses sorts atteignèrent leur cible, et quelques acromentules ne tardèrent pas à patiner avant de tomber dans la boue traitresse.

Rilla allait se réjouir lorsqu'un cri lui échappa. Tout à son nouvel objectif, elle avait oublié de surveiller ses arrières, et déjà son bras tenant sa baguette se retrouvait en train d'être encoconer dans un épais fil de soie...
De sa main restée libre, elle essaya vainement de briser la corde de soie visqueuse.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Jeu 10 Mai - 18:33

[HRP: Meuh oui tu nous as manqué Smile. Je tiens par contre à signaler pour info que la soie d'araignée est bien plus résistante que le kevlar des gilets pare-balle Razz]

Leur technique était payante mais malheureusement insuffisante à elle seule pour se sortir de là. Au grand désarroi de Valens, Ahlys se méprit sur ses paroles et fut feintée par sa feinte à la place des araignées. Il avait effectivement compté sur le fait qu'un fois en haut des arbres-guerriers, elles auraient toutes les peines du monde à s'en dépêtrer, leur laissant une marge de manoeuvre pour fuir.

A la place elle invoqua un globe lumineux qu'elle envoya vers la boue. Comptait-elle les aveugler? Au vu de la manière dont eux même l'étaient, il ne faisait aucun doute que cela puisse marcher contre les arachnides. Peut être que ces dernières fuiraient une si intense lumière. Pourtant le but avoué de la jeune serdaigle était de les attirer dans les sables mouvants, pas de les faire fuir. Etait-ce une phrase destinée à induire en erreur les arachnides? Pourtant elle n'avait pas accompagné sa phrase de signes pouvant montrer que c'était une feinte.

Incrédule et plissant les yeux pour essayer de recouvrer une vision minimale, Valens essayait de comprendre. La situation était grave et il était un peu perdu dans ses repères. Pour une fois, il ne comprenait pas ce que Ahlys cherchait à faire alors que Rilla agissait en concordance avec la situation. Il lui semblait que le monde tournait à l'envers. Avait-il reçu du venin d'araignée pour être pris dans un tel délire? Dans l'ardeur de ce combat acharné, il était fort possible qu'il n'ait pas senti immédiatement une vicieuse morsure à la jambe et il n'avait pas le temps de vérifier ce point.

Il reprit peu à peu ses moyens en voyant la surface verglacée de Rilla conduire des acromentules directement vers la zone boueuse. Toutefois, les araignées avaient la particularité d'avoir une structure de chitine relativement légère pour leur taille et de pouvoir répartir leur poids sur une large surface. Elles ne s'enfonçaient donc pas de la même manière que les humains mais passaient tout de même un peu de temps à se dépêtrer. Une victoire à la Pyrrhus en quelque sorte. Mais cette demi-victoire fut de courte durée car une des araignées qui n'avaient pas glissées et qui n'était pas au prise avec un arbre-guerrier emprisonnait la main de Rilla dans un cocon de soie... la main tenant la baguette bien évidemment.

La situation était mitigée. Les compagnons avaient vu pire mais ils n'étaient pas véritablement en position de force. S'obligeant à conserver son calme, il regarda la situation compliquée. Les acromentules étaient éparpillées un peu partout. Rilla était prisonnière. Tout d'abord il devait la libérer du dangereux cocon. Mais en proie aux araignées qu'il devait repousser, cela allait s'avérer difficile. En effet, vu la solidité d'un tel cocon, il devrait y mettre toute sa force en évitant si possible de trancher le bras de la serdaigle dans le même mouvement.

Il opta pour une solution qu'il espérait bonne. Si les acromentules avaient une grande peur des basilic, peut être pourrait-il leur faire croire qu'il y en avait un. Au minimum, cela détournerait leur attention pour un temps. Au mieux elles s'enfuiraient. Il commença à incanter rapidement.

Serpentsortia!
Amplificatum maxima!


Et un serpent géant apparu. Mais s'il approchait de la taille du basilic, ce n'en était pas réellement un. Les jeunes araignées à l'intellect limité pourraient-elles faire la différence?

Il n'attendit pas de savoir si sa ruse avait ou non fonctionné. Se dirigeant vers Rilla, il l'avertit rapidement.

- Place ton bras sur ta gauche!

Espérant qu'elle réagirait suffisamment vite, il commença à incanter afin de faire une entaille dans le cocon à sa gauche à lui, de l'autre côté donc par rapport à l'endroit où Rilla devait placer son bras.

Diffindo Maxima!

Le cocon subit une profonde entaille qui permettrait probablement à Rilla de libérer son bras. Valens essaya de reprendre sa respiration, les derniers sorts qu'il avait lancé l'ayant beaucoup fatigué. Il ahanait rien qu'en songeant qu'il devrait reprendre sa lutte éperdue pour lutter contre cette marée d'arachnides. Il tourna alors la tête pour tenter de voir ce que le serpent géant avait comme effet parmi ces dernières...
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Mer 16 Mai - 4:45

A peine Rilla plaça-t-elle son bras sur la gauche que le sort frappa et la délivra de sa prison de soie. Avant même de réfléchir et de remercier son ami et sauveur, la serdaigle informula un lashlabask en visant son agresseuse. La vengeance était parfois un plat qui se mangeait chaud et même bouillant.

Ayant fait cela, elle se tourna vers Valens et le remercia tout en fronçant les sourcils. Elle n'aimait pas l'entendre respirer de la sorte. Une fois de plus il s'épuisait, ne ménageant en rien ses forces, et cela déplaisait à Rilla qui craignait que cette "mauvaise" habitude ne finisse par lui jouer un sale tour. Pourtant elle ne dit rien. Il ne servait à rien de sermoner le serpentard, non seulement il n'en aurait cure, mais de plus ce n'était ni lieu ni le moment. Actuellement ce dont ils avaient besoin c'était de chance et rien d'autres, surtout pas de se disputer inutilement.

Soudain la serdaigle écarquilla les yeux. *De la chance, mais oui!*
Elle informula sur ses deux amis et elle même le sortilège de chance: Fortuna Contigo

Elle ignorait comment cette dernière allait se manifester, mais elle espérait qu'elle serait suffisamment efficace pour leur éviter de servir de festin aux acromentules.

Ahlys qui continuait d'essayer d'attirer les acromentules dans la boue, fidèle à sa dernière idée, ne semblait pas faire attention à eux. Rilla recommença à lui prêter main forte.

- Everte Statis! lançait elle à répétition sur les carnassières qui se trouvaient dans les arbres au dessus de la boue. Un léger sourire apparut sur les lèvres de la jeune fille. Elle appréciait de voir leurs agresseuses tomber dans le piège de boue.

Tandis que l'âme de la serdaigle devenait un peu plus guerrière, et que sa baguette ne prenait guère de repos, lançant sans arrêt des sorts, le serpent géant invoqué par Valens semblait danser une danse macabre.

Sa tête et son corps ondulaient gracieusement, il semblait narguer les acromentules qui l'encerclaient. Soudain, il frappa. Vivement, sa gueule s'abattit sur une acromentule qu'il goba aussitôt. Très vite plusieurs d'entres elles subirent le même sorts alors que d'autres furent envoyées valser d'un coup de tête latérale bien senti.

La menace qu'était le reptile était importante pour les acromentules, de plus il constituait un met de choix. Rapidement, elles prirent une décision. Elles délaissèrent les trois adolescents préférant s'attaquer au serpent géant.

Rilla les regarda délaisser leur position pour s'agglutiner autours du serpent. D'abord étonnée, elle finit par comprendre ce qui se passait avec un certain soulagement. La chance était belle et bien avec eux.

- C'est le moment, on se sauve d'ici! dit elle à ses amis. Valens, tu vas pouvoir courrir ou je te fais léviter?

Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Mer 16 Mai - 18:45

Dans la fureur de la bataille, les trois amis parvenaient à coopérer pour assurer leur survie. Même Valens et Rilla avaient cessé de se chamailler pour s'entraider. Mais même s'ils tenaient les araignées en respect et en tuaient ou immobilisaient certaines, il leur fallait trouver une solution rapidement. C'est alors que la chance leur vint en aide par un singulier hasard (avec des cheveux blonds et des yeux bleus). Le serpent géant qui, aidé des arbres guerriers, se repassait goulument des arachnides devint la proie centrale et exclusive de toutes ces créatures. Cela ne durerait pas longtemps mais leur laissait toutefois une chance.

Rilla sonna alors la retraite, c'était le moment ou jamais de prendre la poudre d'escampette. Ils avaient une chance unique de leur échapper. La demoiselle lui demanda s'il devait être trainé derrière elle ou s'il pouvait courir. Avec un petit grognement, fatigué, il lui indiqua en tirant la langue.

- Prends garde, j'ai encore assez de forces pour te faire léviter en te bottant les fesses.

Remarquant que sa fatigue le rendait grognon et qu'il avait dépassé les limites, les mettant en péril, il ajouta très sérieusement avant de se mettre à courir.

- Mais j'apprécie ta sollicitude à mon égard...

Derrière eux il lança des Voluptas Garden pour tromper les acromentules une fois leur repas terminé. Régulièrement il lança également un Oblitesco afin de brouiller leurs traces. Il n'en abusa toute fois pas car il craignait, malgré ses fanfaronnades de trop user de ses forces pour continuer à courir. Son souffle était déjà court et il luttait à chaque pas. Quand ils seraient en sécurité, il se promit de prendre une grande pause pour laisser son corps récupérer un peu. Mais ils étaient dans la forêt interdite. Est-ce qu'un seul endroit en son sein pouvait être qualifié de sécurisant? Pourtant, une pause s'avèrerait bientôt nécessaire pour éviter qu'il ne s'écroule à un moment critique.

Il espérait que le serpent géant tiendrait suffisamment longtemps aidé par les arbres face aux acromentules pour leur laisser une avance confortable qui leur permettrait de les semer. Il ne se voyait pas engager un nouveau round avec ces créatures. S'ils étaient à nouveau attaqué avant d'avoir pu récupérer, il devrait laisser les deux demoiselles le défendre, ce qui l'ennuyait beaucoup. Et encore... Après tout cela, il doutait qu'il leur reste encore tant d'énergie que cela. Elles étaient jeunes et vives, mais les épreuves ne les avaient pas épargnées non plus.

A court d'idée, il demanda d'une façon hachée et en essayant d'éviter le point de côté en demandant.

- Quelqu'un a une idée supplémentaire pour sécuriser notre fuite?

Puis, après avoir lancé le pavé dans la marre, il se concentra à nouveau pour économiser son souffle et faisait taire ses poumons en feu.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Mer 16 Mai - 18:54

HRPG : Oups, je croyais que j'avais répondu, humuhm ! Roh crotte et maintenant que j'écris Valens est passé devant moi, xD

Ahlys, bien trop absorbée par son plan un peu simpliste facilement trahi par ses propres mots, ne prenait pas même la peine de regarder comment se débrouillaient ses amis ; pourtant, le spectacle que ses deux aînés offraient était digne de retenir l'attention de quiconque. Plissant les yeux pour maintenir sa boule de lumière à la hauteur idéale, Ahlys raffermit sa prise. Malheureusement, les acromentules étaient à la fois malines et légères ; seules certaines d'entre elles étaient en train de s'enliser. Certes, mieux valait éloigner quelques ennemies qu'utiliser un sort complètement inefficace, mais Ahlys devait bien se rendre à l'évidence : elle avait imaginé des plans bien plus ingénieux que celui-là.

La jeune Serdaigle entendit vaguement un cri, mais son esprit était trop occupé pour s'y intéresser ; heureusement, Valens eut la lucidité de regarder Rilla se faire piéger le bras et de la délivrer sans plus attendre. Ce fut plutôt un sifflement désagréable qui ramena Ahlys à la réalité. La première année scruta les alentours, encore un peu aveuglée par la lumière qu'elle avait elle-même invoquée. Enfin, elle put apercevoir l'horrible monstre qui lui arracha un cri strident. Elle manqua de hurler « UN SERPENT ! », mais elle comprit au dernier moment que ce reptile, bien qu'immonde et terrifiant, était de leur côté, habilement manipulé par Valens, qui avait plus d'un tour dans son sac et qui faisait preuve de sang-froid et de bravoure assez déroutants. Ahlys rompit le charme qui commençait à la fatiguer, incapable toutefois de détourner les yeux du serpent à présent la cible de plusieurs araignées, à la fois méfiantes et apeurées, hésitant probablement à se mesurer à leur nouvel ennemi.

Ahlys lança un coup d'œil à ses deux amis, ignorant ce qu'ils devaient faire à présent. Elle n'était plus en danger, mais se sentait incroyablement épuisée. Au fond d'elle, elle espérait vivement que ce n'était qu'un cauchemar qu'elle oublierait plusieurs heures après son réveil. Mais non. Le sifflement sec du reptile, les couinements des araignées, sa peau frissonnante... Tout cela était on ne peut plus réel.

- C'est le moment, on se sauve d'ici ! entendit-elle à quelques pas de là où elle se tenait.
La première année ne se fit pas prier, commençant à s'élancer. Mais où pouvaient-ils bien aller ? Elle avait perdu son plan elle ne savait trop quand durant l'affrontement. En d'autres termes, elle ignorait où ils étaient. Bon, pour faire plus simple, ils étaient perdus. Elle tenta de se remémorer le dessin, mais la panique embrouillait son esprit, si bien qu'aucune image que celle d'une acromentule poilue s'imposa à elle... en trois dimensions. Ahlys cria soudain, donnant un violent coup de pied à l'araignée qui se tenait devant elle et qui la menaçait avec ses pattes velues.

Valens avait quant à lui d'autres priorités qu'Ahlys avait honteusement négligées.
- Quelqu'un a une idée supplémentaire pour sécuriser notre fuite ?
La Serdaigle réfléchit quelques instants. Elle proposa d'utiliser le sortilège de la Désillusion.
- Ou courir et ne plus se retourner... compléta-t-elle avec amertume.
Elle savait que les araignées ne les écoutaient pas, bien trop occupées à se mesurer au serpent qui jouait avec elles. Ahlys lança un regard interrogateur à ses deux amis, prête à réagir dès que l'un d'eux donnerait ses ordres.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Mer 16 Mai - 23:15

Rilla leva les yeux au ciel en entendant la réponse assez cavalière de son ami. Il n'y avait pas à dire le jeune homme savait se montrer désagréale quand il le décidait, et en général avec elle, il le décidait souvent. La jeune fille ne réagit pas, mais lui envoya un regard chargé de reproches. Elle avait simplement voulu l'aider.
Valens du sentir qu'il l'avait vexé car aussitôt après il s'excusa à sa manière, atténuant la dureté de ses propos. Rilla se contenta de hocher la tête avant de détourner le regard. Elle ne dit mot, elle ne pouvait s'empêcher d'en vouloir à son ami, tout en se demandant ce qu'il pouvait bien y avoir en elle qui l'agaçait autant. Alors soudain elle écarquilla les yeux, et si le serpentard savait ce qu'elle était, ce qu'elle était réellement: une malédiction pour tous les siens....

Ce n'était ni le lieu ni le moment d'y penser, aussi se morigéna-t-elle intérieurement, et secoua doucement la tête comme pour remettre de l'ordre dans son esprit. C'est alors que revenant à la réalité, elle aperçu Valens qui se mettait à courrir et Ahlys qui donnait un coup de pied à une acromentule.

Rilla s'avança vivement vers sa cadette et lui prit la main en lançant:
- On court sans se retourner.

Et elle entraina son amie à sa suite. Très vite il lui apparut que courrir avec sa jambe douloureuse était un exercice assez éprouvant. Craignant de ralentir Ahlys, elle lui lacha la main.

- Laisses tomber les sorts Valens! Juste court! Vite!


Elle craignait que son ami ne s'épuise à essayer de brouiller leur piste, et trouvait plus judicieux qu'il ménage ses forces pour le cas où ils auraient à se battre à nouveau.
En ayant supputé la raison pour laquelle Valens la trouvait agaçante, et s'étant rangé à ses arguments, elle ne pouvait décemment plus lui en vouloir. Elle même se détestait bien assez pour pouvoir imaginer l'effet qu'elle pouvait faire sur les autres. Pourtant, cela ne l'empêchait pas d'être, au fond d'elle même, blessée malgré tout.

La serdaigle eut l'impression qu'ils courraient depuis une éternité lorsqu'elle leva les yeux pour vérifier si des acromentules les avaient suivis en passant par les arbres, puis en regardant derrière elle. Mal lui en prit car elle trébucha alors et s'étala de tout son long. Un petit cri de douleur lui échappa.
Sa course puis sa chute avaient relancé la douleur dans son mollet. Elle fit néanmoins de son mieux pour l'ignorer et se releva.
- Je crois qu'on les a semé, dit elle simplement en s'époussettant.
Elle failli ajouter qu'il était peut être plus judicieux de laisser tomber leur enquête, mais elle n'osa pas, se retenant au dernier moment. Elle ne voulait pas décevoir ses amis.
*On a aussi semé notre seule et unique piste* songeant-elle quelque peu abbattue.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Jeu 17 Mai - 12:39

Les deux demoiselles furent du même avis. Au diable les sorts et la désinformation de leurs adversaires, ce qui comptait pour le moment c'était de courir, de courir vite. Ahlys donna un dernier coup de pied à sale bête qui s'accrochait encore à ses basques et suivit son propre conseil en détalant avec Rilla et Valens. Ils se perdirent dans leur propre course, oubliant toute prudence et tout repère afin de sauver leur peau. Tout ce qui comptait à présent c'était mettre le plus de distance entre eux et les arachnides. Et il y avait fort à parier que durant les prochaines semaines, la moindre araignée les fasse sursauter. Puisant dans leurs dernière forces, ils essayèrent de semer les acromentules. Rilla finit par tomber lourdement sur le sol et se releva péniblement en affirmant qu'ils les avaient probablement semées.

Le jeune homme à bout de souffle regarda attentivement et suspicieusement autour de lui. Il cherchait le moindre mouvement de branche qui put paraître étrange, la moindre liane anormalement placée, le moindre insecte un peu trop investigateur, la moindre odeur musquée pouvant trahir la présence d'un prédateur, le moindre son plus vif que celui du vent qui venait caresser les feuilles. Cependant, il ne détecta rien de la sorte. Par précaution, il dégagea du pied l'humus autour de lui et les créatures qu'il savait y vivre. Sa manoeuvre découvrit une terre grasse et humide mais nulle trace de canaux de fouisseurs. Ne craignant plus de tacher ses vêtements à ce stade, il s'écroula alors sur le sol et resta assis, ahanant de plus belle. S'ils avaient en effet un moment de répis, il comptait bien en profiter au maximum afin de retrouver quelques forces. Il signala à ses compagnons d'une manière hachée.

- Profitons-en, nous risquons de ne pas avoir d'autres occasion de prendre un peu de repos avant un moment. De plus, nous devons faire le point à la fois sur nous même, nos objectifs et notre position.

Sans plus mot dire, tête baissée entre ses genoux repliés, il restait concentré sur lui même, sur son souffle, sur son corps, aidant ce dernier à récupérer le plus rapidement possible en restant calme et en amplifiant l'emplissage de ses poumons dans une respiration ventrale avant de les gonfler entièrement. Il n'avait aucune blessure grave à soigner d'urgence, uniquement un épuisement qui l'avait peu à peu gagné. Il laissa le soin aux jeunes filles de palabrer avec les forces qu'elles semblaient avoir tout en essayant de récupérer les siennes. Il se demanda s'il avait usé tant d'énergie que cela ou si les frèles demoiselles avaient des géants dans leur lignée familiale. Ils marchaient et combattaient depuis des heures, envoyant des nuées de sorts de toutes sortes, ballotés et frappés de droite à gauche, trainés sur le sol, grimpant, tombant et courant à perdre haleine et elles ne semblaient pas même avoir perdu quelques gouttes de sueur.

Quant à lui, Valens était fatigué, avait besoin de reprendre des forces, pensait sérieusement à manger une partie de ses provisions, essuyait sa sueur d'un revers de manche, ne savait pas exactement où ils étaient, où ils allaient et par où sortir et se trouvait incapable de faire une bilan clair de leur situation. Mais puisque les serdaigles étaient doués pour la réflexion, elles penseraient certainement à une solution. Incanta un simple "pointe au nord", il s'assura juste de connaître son orientation actuelle et écouta ce qu'elles avaient à dire.

Mais comme il s'y était attendu, chaque voyage dans la forêt interdite était rempli de mystères et de dangers qui les mettaient à rude épreuve...
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Jeu 17 Mai - 14:52

Ahlys ne se fit pas prier lorsque Rilla ordonna de prendre la fuite immédiatement. Sentant son bras être tiré en avant par son amie, la jeune Serdaigle prit ses jambes à son cou, suivie de près par Valens ; elle constata toutefois que Rilla était blessée et boitait sévèrement. Elle finit par s'écrouler avec un cri de couleur. Ahlys s'agenouilla auprès d'elle, mais celle-ci ne sembla pas le remarquer, se relevant aussitôt.

Pour la première fois depuis un long moment, le trio s'arrêta, chacun plongé dans ses pensées, tous éreintés et à bout de souffle. Valens ne laissa pas de côté son rôle de gardien, scrutant l'horizon, vérifiant qu'aucun danger ne s'approchait trop d'eux. Ahlys n'eut pas le courage de surveiller elle aussi les alentours, se contentant de s'asseoir mollement sur une pierre froide que la lune naissante faisait légèrement scintiller. Depuis combien de temps étaient-ils partis ? Ahlys l'ignorait, mais ils allaient probablement rentrer au château bien après le couvre-feu. Elle grimaça en songeant à son lit douillet et vide.

Une fois son inspection des lieux terminée, Valens s'assit à son tour sur le sol boueux et humide ; il conseillait de se reposer tant qu'ils le pouvaient encore. Ahlys, silencieuse, hocha la tête en signe d'assentiment, bien que la peur qui lui nouait l'estomac l'empêchât de reprendre des forces.
- De plus, nous devons faire le point à la fois sur nous même, nos objectifs et notre position, ajouta le Serpentard.
La première année fit la moue.
- Concernant notre position, je crois qu'il y a un problème... dit-elle, hésitante. J'ai perdu le plan après l'avoir taché... Désolée.
Elle baissa les yeux et tenta de faire autre chose. Sortant à nouveau de son sac plein de terre la petite bouteille en plastique, elle but quelques gorgées d'eau et la fit circuler. Lorsqu'elle se tourna vers Rilla, elle la vit qui se tenait le mollet en grimaçant. Ahlys pointa sa baguette vers la jambe de son amie et prononça :
- Curo As Velnus... La douleur devrait s'alléger, mais méfiez-vous quand même. Vous pensez pouvoir tenir le coup ?

La première année posa son menton sur ses genoux ramenés vers sa poitrine martelée de violents battements de cœur. Elle regarda autour d'elle et tenta de se calmer en respirant lentement et profondément. L'adrénaline à présent entièrement retombée, Ahlys ressentit une immense fatigue qui lui arracha deux bâillements qu'elle dissimula contre ses cuisses ; ce n'était pas le moment de se relâcher.

Ses yeux se posèrent soudain sur une chose qu'elle n'avait pas remarquée. Pourtant, cette lumière, elle l'avait déjà aperçue auparavant. Son sang se glaça. Par réflexe, elle ferma les yeux, mais sentait à la fois une irrépressible envie de les rouvrir et de se diriger vers la source du point lumineux. D'une drôle de voix, elle dit à ses amis :
- Je crois... que nous avons fini par... par trouver... ce que nous cherchions...

S'engagea alors en elle un violent combat ; Ahlys luttait pour ne pas perdre ses esprits.

Mais elle avait envie de continuer cette aventure seule. Amis et ennemis se confondirent. Rouvrant les yeux et saisissant sa baguette, elle se leva. Son bras se tendit vers Valens.

Il n'y avait qu'une formule à dire et la lumière serait tout à elle.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Ven 18 Mai - 4:51

Les trois adolescents décidèrent de se reposer un peu. Ils avaient besoin de reprendre des forces. Très vite Valens voulu faire le point sur leur situation, machinalement Rilla haussa les épaules. Elle n'avait rien à dire hormis qu'ils étaient perdus, ce que confirma sa cadette.

Elle lui posa alors une main amicale sur l'épaule, en disant simplement, un sourire réconfortant sur les lèvres:
- Ce n'est rien. Vous n'avez pas à vous excuser Ahlys. Avec la course que nous venons de faire, nous nous serions perdus de toutes les façons.

Rilla espérait que ses paroles avaient apaisé la culpabilité qu'elle avait senti derrière les propos de sa cadette. Ne sachant que faire d'autre, elle s'assit au côté d'Ahlys en grimaçant quelque peu. Fléchir la jambe accentuait la douleur qu'elle ressentait.
Elle achevait de s'asseoir aussi confortablement que possible, lorsque Ahlys lui proposa sa bouteille d'eau. Elle l'accepta avec plaisir, et la remercia avant de se désaltérer. Puis elle passa la bouteille d'eau à Valens.

Des trois, c'était le plus épuisé. Il fallait dire qu'il avait dépensé son énergie sans compté lors de la dernière bataille qu'ils avaient menés. Il avait semblé être partout à la fois alors que Rilla avait à peine quitté sa position initiale. Elle sourit sans s'en rendre compte en songeant qu'il aurait fais un excellent gryffondor, puis elle pensa presqu'aussitôt que si le choixpeau avait décidé que la ruse dominait chez son ami, cela ne lui enlevait en rien son courage.

Réalisant qu'elle n'avait pas cessé d'observer Valens, elle détourna le regard et dans le même mouvement, voulant légèrement modifier sa position, elle bougea la jambe. La douleur ne se fit pas attendre, et la serdaigle grimaça.
Dévouée et prévenante, Ahlys qui avait remarqué sa réaction lui lança aussitôt un sortilège d'atténuation de la douleur. L'effet ne se fit pas attendre et Rilla la remercia ravie. Telle une enfant, elle s'amusait à bouger sa jambe dans tous les sens, heureuse de constater, qu'à part de légers lancements, celle ci semblait comme neuve.

Ahlys lui dit alors de se méfier malgré tout, et le joyeux sourire de Rilla se fit contrit. Rosissant légèrement, elle laissa reposer sa jambe et assura à son amie et bienfaitrice qu'elle allait bien mieux.
- Ne vous en faites pas ma chère Ahlys, je ne sens quasiment plus rien, ma jambe est comme neuve. Je tiendrai le coup!

Après ce bref échange, Ahlys sembla se replier sur elle même. Rilla comprit qu'elle tachait de reprendre des forces à sa façon, elle décida de faire de même, mais bien vite mille et une pensées toutes plus désagréables les unes que les autres vinrent l'assaillir. Rilla secoua la tête pour les chasser et se releva, l'immobilité ne lui réussissait pas.
C'est alors que son amie se mit à parler d'une voie blanche, étrange, hésitante. Plus que ce qu'elle dit, c'est le ton de sa voix qui alarma l'ainée des serdaigles.
- Que racontez vous Ahlys? Qu'est ce qui passe?

Rilla n'eut pas le temps de regarder autours d'elle pour voir si un danger quelconque les menaçait, déjà une étrange faiblesse s'emparait d'elle. Pour une raison qui lui échappait elle se sentait mal, physiquement mal, son esprit semblant comme embrouillé.
Alors qu'elle portait la main à sa tempe gauche, elle vit Ahlys se lever et menacer Valens. Rilla avait l'impression que les choses lui échappaient, que rien n'était normal, elle ne comprenait plus rien.
Mue par l'instinct plus que par la raison, elle se jeta sur Ahlys, et détourna le bras de cette dernière, celui tenant la baguette, en criant tout à la fois:
- Ahlys non! Qu'est ce qui vous prend? Vous êtes folle?

En temps normal la stupeur aurait prit possession de Rilla, mais là, la tête lui tournait. Elle ressentait comme une espèce de vertige, sans le vouloir sa main se crispa sur le bras d'Ahlys et le comprima davantage. Elle s'accrochait à son amie comme le noyé à une bouée, afin de ne pas s'écrouler.
- Valens... murmura-telle doucement comme un appel à l'aide.

Rilla luttait. La lutte était mentale mais violente. Elle sentait que quelque chose éssayait de la submerger, de s'emparer de son esprit, s'emparer de son être, mais elle le refusait, elle le refusait de toutes ses forces. Or plus elle le refusait et plus sa faiblesse s'accentuait. la jeune fille se sentait désemparée. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit de lâcher prise, surtout pas.

Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Ven 18 Mai - 19:59

Ahlys avoua qu'elle avait égaré le plan durant la dernière confrontation. Toutefois, Rilla se montra compréhensive en signalant que de toute manière, leur folle calvalcade leur aurait ôté tous leurs repères. Acquiesçant à cette remarque, le serpentard ajouta ses propres pensées pour la rassurer. En effet, le plan d'Ahlys avait été leur méthode la plus sûre, mais elle n'était pas l'unique en leur possession. Ils étaient certes plus approximatifs et plus dangereux, mais il avaient le mérite de pouvoir tout de même les guider.

- Vous dites vrai Rilla. De plus il nous reste les méthodes d'orientation traditionnelles. C'est moins pratique peut être, mais cela nous conduira dans la bonne direction pour sortir d'ici. Et j'imagine que vous gardez à l'esprit qu'il va bientôt falloir se décider à sortir car nos ressources s'épuisent.

La blessure au mollet que la serdaigle avait reçu face aux plantes la faisait souffrir. Elle devait être plus grave qu'une simple foulure. Sa condisciple s'essaya à un sort de soulagement de la douleur et sa compagne s'extasia devant le changement. Elle considérait sa jambe comme neuve et cette phrase fit se froncer les sourcils du vert et argent. Relevant la tête, il la mit en garde.

- Faites attention, ce sort est à double tranchant. La douleur est un simple messager. Ce n'est pas parce que le messager n'arrive pas à destination que le problème qu'il était venu annoncer ne se produit pas. Certes votre douleur à la jambe s'est affadit, mais si vous forcez dessus en sachant ne plus avoir mal, vous vous exposez à des séquelles irréversibles, ce qui serait fort ennuyeux vous en conviendrez.

En effet, la douleur indiquait les disfonctionnement du corps et un disfonctionnement que l'on met à l'oeuvre encore et encore a davantage de chances de produire une catastrophe, comme un engrenage sur lequel on force pour le faire tourner malgré une pièce tordue. Il savait qu'il s'attirerait un regard noir en la rabrouant ainsi, mais il ne pouvait pas la laisser se détruire par mégarde.

Le jeune homme allait retomber dans sa stase régénratrice quand un événement l'en tira sans prévenir. N'auraient-ils jamais le moindre répit? Sur un ton étrange, son amie commença à affirmer que ce qu'ils recherchaient tous étaient ici. Relevant alors la tête pour tenter d'apercevoir ce qu'elle pouvait désigner, il ne vit que la baguette braquée sur lui. Tout cela n'allait pas, mais alors pas du tout. Rilla réagit avant lui. Protestant tout d'abord, elle se jeta sur son amie avant que cette dernière n'ait eu le temps d'incanter le moindre sort sur Valens.

Toutefois, dans leur lutte, quelque chose semblait être à l'oeuvre. Il se sentit bouillir. Quelque chose entrait en conflit avec sa colère refoulée et en son sein se déroulait également une lutte dont il était exclu. Cependant, c'était probablement un mal pour un bien, car, en attendant, il fut capable de réagir en pleine possession (si on peut dire) de ses moyens. Il se redressa et pointa également sa propre baguette à l'appel de Rilla.

Pourtant, il ingorait comment lutter contre les troubles mentaux qui étaient à l'oeuvre et en ignorait même jusqu'à la nature. Ne sachant pas comment lutter contre le mal en lui même, il décida de commencer par ne pas lui faciliter la tâche afin de rendre sa cible moins attractive.

Expelliarmus!

S'il parvenait à désarmer Ahlys, l'intérêt d'en prendre le contrôle diminuerait d'un cran, ou du moins le pensait-il. Mais il fut loin de s'arrêter là. Il était dommage de faire subir un tel sort à une jeune fille mais avait-il vraiment le choix. Profitant de la lutte entre les deux jeunes filles pour placer une autre attaque compliquée à esquiver, il incanta un sort qui rendrait pénible ladite possession et laisserait son corps difficile à manoeuvrer pour un temps.

Cortes titilandus!

En effet, saoule, son cerveau et ses connexions nerveuses seraient en partie noyées et inopérantes. Il en résulterait une faculté à viser et à se mouvoir des plus bancales, tout comme la faculté de réfléchir à des choses complexes... en faite à toute chose qui ne soit pas un besoin primaire. Il pestait de devoir la rendre saoule à son jeune âge mais c'était selon lui la manière la moins aggressive de procéder. Et cela lui semblait efficace.

Par précaution, il informula un Ragnarok qui renverrait d'éventuels sorts à son encontre. Après tout, la situation était suffisamment chaotique pour prendre quelques précautions. Si tout se passait bien, Rilla parviendrait aisément à maitriser une Ahlys ivre morte. Mais depuis quand tout se passait bien dans satanée forêt?
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Dim 20 Mai - 14:35

Qu'attends-tu ? Elimine-le !

Ahlys pointait toujours sa baguette sur Valens. Ses yeux brillaient d'un éclat inquiétant. Inhumain.

Je suis avec toi. Il ne peut rien t'arriver.

La Serdaigle, hantée par cette voix à la fois douce et autoritaire, décida d'obéir. Avait-elle un autre choix ? Ahlys n'entendait plus que ces ordres auxquels elle ne pouvait se soustraire. Elle ne remarqua pas le cri angoissé de Rilla. Elle ne sentit que le corps de celle-ci, collé contre le sien.

Petrificus totalus !
C'est tout ce que tu as à proposer ?


Le sort n'atteignit pas son objectif car Rilla dévia le bras d'Ahlys. Cette dernière regarda l'immonde personne qui avait commis un tel acte. Rien ne pouvait empêcher la magie qui coulait dans ses veines de parvenir à ses fins. Rien. Pourquoi cette blondasse avait-elle réussi à détourner le sort ?

Elle ne te fera pas de mal. Regarde le garçon aux cicatrices ; fourbe et cruel, dévoré par son passé. Il est dangereux. Je ne veux pas de lui. Et toi non plus.

Brusquement, Ahlys arracha la main de Rilla restée accrochée à son bras ; la Serdaigle enfonçait ses serres avec une force incroyable, mais Ahlys était cette fois plus puissante. D'un geste violent, elle écarta Rilla, sans même se préoccuper de savoir si elle l'avait ou non jetée à terre. D'une démarche légère qui donnait l'impression qu'elle ne touchait pas le sol, Ahlys se tourna à nouveau vers Valens, rivant ses yeux dans les siens. Elle était à présent immobile.

Je ne veux pas de lui. Et toi non plus. Il ne mérite pas de survivre !

Ahlys écoutait toujours cette voix, qui se faisait de plus en plus pressante. D'un murmure elle était passée à un rugissement. La Serdaigle plissa les yeux pour ne pas céder sous la puissance du hurlement. L'ennemi profita de cet instant de répit pour tenter de désarmer son adversaire. D'un mouvement sec et mécanique, Ahlys dévia le sort, serrant plus fort encore sa baguette qui, si la pression augmentait, risquait de se rompre à tout moment.

C'est bien. Continue ! Ce serpent va bientôt poursuivre son attaque. Tiens-toi sur tes gardes. C'est toi ou lui. Je suppose que ton choix est déjà fait. Ce monstre doit traîner dans la boue et être à tes pieds ! C'est un serpent, ne l'oublie pas ! Un serpent vil et vicieux qui n'a pas sa place à tes côtés.

Et tandis que ces mots martelaient son esprit, Valens incanta un nouveau sort visant à la rendre saoule. Trop absorbée par les dires de son maître, mais partagée par ses réminiscences qui lui montraient un jeune homme doux et protecteur, Ahlys ne put se défendre.

Quelle brillante idée, Fenwick ! Rendre saoule ma protégée rend son contrôle bien plus aisé ! Ma jolie, montre-nous de quoi tu es capable !

Ahlys fit deux pas de plus vers Valens, pointant toujours sa baguette dans sa direction, mais manqua de s'écrouler. Bien qu'étant censée être ivre morte, la Serdaigle restait debout, chancelante. La voix dans sa tête se fit de plus en plus claire ; elle jubilait, éclatant d'un rire monstrueux. La force de son hilarité était telle qu'Ahlys porta ses mains à sa tête et poussa un hurlement qu'elle n'entendit pas tant la voix résonnait et la faisait souffrir.
Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Jeu 7 Juin - 3:01

Rilla se retrouva projetée à terre sans trop comprendre ce qui c'était passé. Etait-ce son amie qui l'avait ainsi repoussé? Impossible. Elle avait ressenti une telle violence, une telle animosité et une telle force dans le contact aussi fugace qu'efficace, qu'elle ne pouvait l'associer à une frêle et douce enfant de 12ans, qui de plus était son amie, et l'avait protégé quelques minutes auparavant, pourtant...

La serdaigle sentait que quelque chose n'allait pas, mais elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus avant, la chose revint, et la douleur reprit. Rilla sentait que quelque chose voulait prendre possession de son esprit, essayant par tous les moyens d'entrer dans ses pensées, de la posséder. Elle la sentait tatonner, frapper, contourner, repousser, mais jamais hésiter ni abandonner. C'était comme une brûlure pleine d'hostilité et d'ombres, c'était comme si le mal voulait la prendre pour demeure, c'était terrifiant.

Quand la chose gagnait du terrain, un horrible bourdonnement s'immisçait alors dans sa tête, mais la serdaigle parvenait à le repousser, et alors tout recommençait. C'était de loin la pire des batailles que la jeune fille menait depuis le début de leur expédition et la plus angoissante aussi. Et cette fois elle ne pouvait fuir le champs de bataille, car elle et lui se confondaient.

Soudain jaillit de nul part, un hurlement lui offrit une échappatoire. Rilla s'y aggripa comme à une bouée pour sortir des lymbes de démence et de souffrance dans lesquels elle s'enfonçait.
*Ahlys...*

Le regard hagard, elle chercha son amie des yeux, et cilla à plusieurs reprise pour s'assurer que la scène qui se jouait devant ses yeux était bien réelle. Elle l'était. Le bras d'Ahlys menaçait Valens, mais le cri qu'elle venait de pousser disait plus qu'aucun autre aveu que ce n'était pas elle qui maniait son bras, c'était...c'était la chose. Rilla frissonna.
- AHLYS NOOOOON!!!!!!!!!! RESISTEZ! VOUS POUVEZ RESISTER!

Rilla hurlait pour se faire entendre de son amie, pour lui offrir la même échappatoire qu'elle même venait d'avoir. Ne prenant pas même le temps de se relever, craignant d'en manquer. Elle décida de faire une chose qui lui répugnait mais qui était nécessaire, elle décida de s'en prendre à son amie.
- Pardonnes moi, murmura-t-elle avant d'informuler aussitôt pour ne pas se faire repérer, les premiers sorts qui lui passèrent par la tête sans même prendre le temps de voir si l'un d'eux toucherait sa cible. Elle n'en avait pas le temps, elle sentait les griffes de la choses se rapprocher de son esprit, elle devait frapper avant d'être, une nouvelle fois, sous le contrôle de la douleur, en lutte contre une intrusion aussi sournoise que terrifiante.

#Petrificus totalus, elle avait préféré lancer ce sort au lieu de celui du stupéfix afin qu'Ahlys puisse s'exprimer si jamais elle reprenait le contrôle d'elle même, ne serait ce que le temps d'une seconde.
#Accio baguette d'Ahlys, informula-t-elle aussitôt après, et dans la foulée: #cacae viri, tout en s'excusant mentalement auprès de son amie, elle lui lança le sortilège d'aveuglement. Certes, si elle était parvenue à l'atteindre, le sort ne durerait que cinq minutes, mais ce serait cinq minutes qu'ils sauraient exploiter, du moins l'espérait elle. La chose ne pouvant logiquement voir qu'à travers les yeux de sa victime, elle serait normalement elle aussi aveuglée. D'autant plus que c'était elle que Rilla souhaitait priver de la vue et non son amie.

Après avoir lancé silencieusement ses sortilèges la jeune fille tenta de se relever. Elle commençait à y parvenir lorsqu'elle sentit les griffes de la choses s'enfoncer dans sa tête. Un gémissement de douleur lui échappa ainsi que sa baguette, tandis qu'elle portait les deux mains à sa tête. Son combat reprenait, plus violent. La chose voulait la punir, la soumettre, la posséder. Elle gagna en violence et en détermination.
Soudain, un ordre claqua dans sa tête:
- Tues le garçon! Tues le! Et viens à moi!
*Noooooooon! Jamais! Allez vous en! Laissez nous!*
- Tues le!
*Non!*
- Cesses de résister! Tu m'appartiens! Soumets toi!

*JAMAIS!*

Une hargne nouvelle étreignit le coeur de Rilla, puisant tant dans sa colère et sa détermination que dans la haine de son "ennemi". Ses yeux vitreux, désormais plus transparents que bleus, brillaient d'une fureur incendiaire qui en rendait les contours rougeâtre. Mais les véritables preuves extérieures de sa lutte mentale était le sang qui s'écoulait de son nez et son extrême pâleur.
Elle était parvenue à repousser la chose une nouvelle fois, mais pour combien de temps? Chaque fois qu'elle revenait, elle était de plus en plus forte, de plus en plus intrusive, le combat inégal commençait à venir à bout des quelques forces qui restaient à la serdaigle, pourtant elle ne baissait pas les bras, elle s'y refusait. Pas tant que ses amis seraient en danger, pas tant que la vie de Valens serait menacée.

Fiévreuse, elle se releva titubante après avoir récupéré sa baguette, et dit d'une voix faible.
- C'est après vous qu'il en a Valens. Il veut que vous...il veut que l'on vous tue, et qu'on lui appartienne Alhys et moi.


La jeune fille ressentait une grande faiblesse et une horrible migraine, de plus sa jambe recommançait à la faire souffrir, sans doute un effet de sa chute infligée par la chose à travers Ahlys.

Rilla s'entêtait à l'appeler la chose, pourtant la voix lui avait semblé être celle d'un homme. Mais songer qu'un être humain puisse être aussi maléfique était trop effrayant pour que la jeune fille puisse l'accepter. Elle avait eu un aperçu de l'esprit ou peut être de l'âme de la "chose", et elle était d'une noirceur telle, que la jeune fille en avait la chair de poule rien qu'en se la remémorant.

Elle ignorait pour qu'elle raison elle parvenait à lui résister et pour qu'elle raison, Ahlys ne le pouvait; elle ignorait pour qu'elle raison Valens était visé, ni ce qu'il voulait faire d'Ahlys et elle ensuite, elle ignorait tout, sauf une chose, il reviendrait.

Son nez continuait de couler sans qu'elle s'en rende compte. Il y avait fort à parier que son épouvantard à elle, serait à jamais cette voix sortie d'outre-tombe qui incendiait son esprit et lui mettait la tête en charpie.
- Fuyez Valens vite! Fuyez je vous en prie, supplia-t-elle son ami, avant de tituber, de se laisser tomber à terre, faible, apeurée et dans l'attente d'une nouvelle attaque de la chose qu'elle sentait poindre. Elle tremblait, ses mains se serrèrent, crispées. La chose se rapprochait de son esprit. Elle sentait les ténèbres se rapprocher d'elle. Consciente de ce qui l'attendait, la terreur se lisait dans son regard.
Prête à combattre, elle ferma les yeux et retint son souffle. Elle lutterait jusqu'au bout.

Invité
Anonymous
Invité

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Invité, le  Sam 9 Juin - 23:59

[HRP: désolé, pas très inspiré, je ferai mieux sur le prochain :/]

La scène devenait le théatre d'un chaos sans nom tandis que la confusion se répandait. Le jeune homme ne savait plus bien qui se posait en ami ou en ennemi. Qui était affecté ou non. Ahlys, ou celui qui prenait le contrôle, continuait ses tentatives à l'encontre du serpentard, conscient peut être qu'il représentait une menace. Mais Rilla dévia le bras d'Ahlys et le sort jeté par la même occasion. Comme un fêtu de paille, l'aînée des serdaigles fut écartée par la force peu commune qu'employait la jeune Ahlys. Cette dernière, implacablement, continuait à avancer, malgré les sorts jetés à son encontre, baguette tendue vers sa cible tant bien que mal. Et sa cible ne faisait aucun doute, une cible qui cherchait désespérément une échapatoire.

Ne sachant comment lutter contre ce phénomène, Valens faisait bouillir sa cervelle derrière sa protection pour trouver un moyen d'intervenir. Malgré son assiduité aux cours, il n'avait pas de moyens pratiques en tête afin de renverser la situation. Il devait lutter de toutes ses forces pour sauver celle dont le corps voulait la mort au contraire de son esprit. Il devait lutter sans lui faire de mal. Il devait séparer ce qui ne faisait qu'un. La situation lui semblait insoluble.

Dans sa lutte intérieure, Ahlys hurla et sa condisciple en profita pour lui envoyer un sort de paralysie. Chancelante, Rilla lui intima l'ordre de déguerpir en avouant qu'elle également était sur le point de succomber à cette force. Une force qui voulait sa mort et l'âme de ses protégées. Mais il ne pouvait pas deguerpir, pas dans ces conditions, c'était impossible. Avant qu'elle ne tombe, il lui répondit.

- Je ne le peux. Aussitôt que je serai hors de portée, cette force utilisera tous ses moyens pour voler vos âmes. Tant que je me dresse devant vous, tant que je reste vivant et déterminé, vous conservez une chance. Non je ne le peux.

Il ne pouvait s'empêcher également de songer que si l'une d'entre elle l'exécutait, le choc serait probablement suffisament violent pour les tirer temporairement de l'étreinte maléfique. Mais c'était là une extrémité que ni l'une ni l'autre ne pourrait jamais lui pardonner et il en avait pleinement conscience. Alors que Rilla chutait sur le sol, il décida d'essayer autre chose. Il n'était pas certain de voir ce plan fonctionner mais cela valait le coup d'essayer. Il partait du principe que si cette force voulait s'emparer de ses amies, elle n'était pas elles. Tant que les deux demoiselles luttaient, elles demeuraient les être indépendants qu'il souhaitait garder auprès de lui. C'était seulement cette volonté qu'il voulait combattre, qu'il voulait rejeter.

Il plaça son bras d'arme à côté du mur invisible qui était toujours en place afin de repousser d'éventuels sortilèges dont il serait inévitablement la cible afin de pouvoir viser. Il commença par informuler un Leggluten sur Rilla au sol afin de la verrouiller sur la position et il en fit de même sur Ahlys qui avait du être dérangée par l'attaque par derrière qu'elle avait reçue (après avoir éventuellement profité de la situation pour placer un petit impedimenta si cela s'avérait nécessaire). Puis il rassembla ses forces afin de hurler l'incantation qui était au coeur de ce plan fragile.

- Repello Inimicum Maxima!

Le sortilège repoussait les ennemis. Ce dernier tenterait probablement de les emmener s'il venait à être repoussé. Mais verrouillées au sol, ses compagnes ne bougeraient pas d'un pouce sous l'effet du sortilège. Avec un peu de chance, cela pouvait peut être dissocié cette force de leurs êtres... du moins il l'espérait. A nouveau bien droit en face de ses acolytes, mais une fois de plus à couvert de manière invisible derrière le ragnarock, il jaugea la situation du regard, cherchant à discerner le moindre indice de renversement de situation. Il songeait par là même que l'être malfaisant pouvait également essayer de le duper en faisant croire qu'il s'était enfui tout en ayant pris le contrôle de ses amies. Sur ses gardes mais cependant plein d'espoir, il tâcha de faire en sorte que l'un n'étouffe pas l'autre et que l'autre n'écarte pas le premier.
Contenu sponsorisé

Opération spéciale - Page 14 Empty
Re: Opération spéciale
Contenu sponsorisé, le  

Page 14 sur 25

 Opération spéciale

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.