AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 21 sur 24
Opération spéciale
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor

Re: Opération spéciale

Message par : Shae L. Keats, Lun 20 Fév 2017 - 17:04


pleurer. de face. de front.
de haut.
arroser les aiguilles dans leur crissements. Qui râpe. Qui tape.
qui remonte la colonne vertébrale.
comme une lame
d'acier.
le long
d'une barre
-d'inox.

Le jour se lève. Les yeux s'embuent. Nuage ou non, y a comme un voile. Sur le fond des yeux. Entre les prunelles. Et le ciel.
Y a comme un voile.
Et je ne vois plus rien du tout.
J'entends seulement, les ongles qui râpent.
Les miens.
Les tiens.
Le long du bois.
Des ongles qui s'accrochent
désespérément.
le long
des branches
pour s'élever
un peu
espérer
que l'air soit un peu plus
respirable
là-haut.
Qu'ici
personne
ne puisse
nous atteindre.
qu'ici
on ne puisse plus nous trouver.
pourtant
toi
t'as réussi.
T'es là,
je ne te vois pas
mais tes là.

Je l'entends tu sais, ta respiration saccadée. Tes nerfs explosés. Je les entends. Dans ton souffle. Si loin. Si près. Ça me fait mal. Tu sais. Parce que je ne sais pas qui tu es. T'as l'air aussi cassé.e. Aussi brûlé.e. Est-ce que toi aussi, les chaussons de l'enfer ont trop usé le parquet ? Est-ce que toi aussi t'arrives plus à regarder ? Est-ce que toi aussi, tu sais plus où aller?

Je ne sais pas qui tu es
mais j'entends dans ton souffle
Que tu sais.
Que tu n'es pas.

............................................................................Plus.
...................................................................................................................Comme moi.

Mort-à-l'âme.

Ton cœur bat pourtant. La chamade. Enveloppe vide
............................................................................ Corpses-à-branche.

Je suis monté à cet arbre.
Je suis assis sur cette branche.
Et je ne veux pas redescendre.
Et tant pis si je tombe :
Je ne veux pas redescendre.


Une voix en manque. De pastels. De crayons.
Une voix
Absente.

Absinthe. Qui ne pourrissait plus tant les veines maintenant. Qui avait cessé de palpiter.
De noircir.
Mais le monde
noir
comme un cierge
opaque.

J'ai perdu mes crayons.

Mais j'ai trouvé un ballon.
Un vent
porteur
inconnu.
Je ne sais pas où tu es
ni d'où tu viens
mais je me demande
où on va.

Je vois plus rien du tout.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Opération spéciale

Message par : Invité, Mer 15 Mar 2017 - 18:28



Des sensations en éveil, comme l’oisillon qui sort de sa coquille et qui se décide à découvrir le monde : la première chose qu’il voit, est son modèle. Ainsi perché dans l’arbre, il râpe, il gratte, par des mots jetés dans une bouteille, et espérer comme le condamné sur l’échafaud, que le verdict a finalement changé, que quelqu’un va la trouver, cette bouteille. Pas un appel à l’aide, parce qu’il n’en veut pas, parce que ce n’est pas pour lui, qui respire en brûlures dans le larynx, et les mots qui râpent sur la langue, tandis qu’il les lèche, alors qu’ils sortent, et les crache : comme si c’était des braises, comme si c’était des cendres, comme si c’était un peu des deux, finalement. Presque une rancœur, contre lui-même, tandis qu’il se lève de la branche, pour monter encore, toujours, plus haut, parce qu’il en veut plus, parce que ce n’est pas fini : avidité de vouloir s’abreuver à autre chose qu’une eau recyclée en intraveineuse, parce qu’on ne possède rien, qu’on n’est pas grand-chose. Etre confus, vouloir vivre, glisser contre l’écorce, et l’enserrer de ses ongles qui saignent, parce qu’ils se cassent, certains, de la main qui ne gratte pas les cordes, et de ces petits doigts à l’ongle long, parce qu’on est un précieux, et qu’on a le style nobiliaire du XVIIe siècle, qu’on est perdu dans un autre temps, et qu’on a l’impression de n’être qu’une vague contrefaçon : copie pâle de quelqu’un qui a déjà été, qui est toujours, dans un coin de la tête, mais qu’on n’arrive pas à atteindre, comme cet arbre, qui ne cesse de s’élever vers le ciel, et la cime inatteignable tout au-dessus qui semble nous narguer tandis qu’on pousse sur les pieds, qu’on tire sur les mains, qu’on s’essouffle dans les effluves de sève et d’écorce, et qu’on n’y parvient toujours pas, merdre, à trouver autre chose que du marron, dans cette forêt matinale, qu’on voudrait du bleu, qu’on voudrait du vert, qu’on voudrait reconstruire tous les petits résidus broyés des pastels secs ou gras, pour pouvoir faire un autre dessin, avec un soleil qui sourit, et une maison où brûle un bon feu dans le salon, parce que de la fumée blanche et joyeuse s’échappe de la cheminée. Qu’on aimerait peindre autre chose, sur les visages et dans les regards, que cet air qui dit qu’on n’est finalement qu’un peu de boue marron. Vouloir être autre chose que marron, vouloir être rouge, vouloir être bleu, vouloir être vert, vouloir être jaune, vouloir plus, encore et toujours, et regarder le compagnon, qui s’acharne, lui aussi, parce qu’il a perdu ses couleurs, il a perdu ses crayons. Et ça nous rend triste, ça pique dans le coin des paupières, et on sent sa vue qui se brouille, parce qu’y a l’eau qui vient, car l’autre il a perdu les pastels broyés de ses pupilles pailletées. Et que c’est triste, que de ne plus avoir de pastels dans le potage, ou de paillettes dans le regard, parce que ça permet de voir le tout différemment, beaucoup plus beau, beaucoup plus accessible : être moins petite fourmi, et plus Gulliver. Se prendre pour un géant, tandis qu’on croque les chemins et qu’on avale les courants de la vie, et qu’on se sent bien, à dormir, ensuite, faire la sieste, sous la montagne, et se faire roi d’un peuple de rêveur. Mais qu’on n’y parvient pas, qu’on n’y parvient plus, parce qu’on a perdu nos crayons, on a perdu nos pastels, et c’est nous-mêmes qui les avons perdus, et c’est de notre faute, et donc, notre responsabilité : on aurait dû y faire plus attention, les ranger sagement dans un coin de son bureau, au lieu de les transporter toujours avec soi, dans la poche arrière du pantalon : évidemment, que ça allait tomber, dans la poche arrière du pantalon. Tout tombe de la poche arrière du pantalon, même lorsque l’on porte une robe. Et on y arrive pas,  à monter à cet arbre, parce qu’à quoi bon, sans les crayons ? Mais, en même temps, penser à vouloir, vouloir atteindre, vouloir voir, vouloir que l’autre, il retrouve peut-être quelques pigments :

« - Il faut monter tout en haut ! Là il y aura les craies, et on pourra faire une marelle dans le ciel ! On pourra y dessiner des hiéroglyphes de cour de récréation, et on s’amusera, et on sera bien, et on imaginera les couleurs, s’il n’y en a plus à notre disposition ! Tu n’as plus tes crayons, je n’ai plus mes pastels, mais, à nous deux, on peut inventer d’autres couleurs dans le ciel ! »

Alors, il remonte, il se hisse à cet arbre, et dans sa tête, c’est un temple rempli de voix et de prières. Ça bourdonne dans tous les sens, et il ne sait plus trop bien si c’est lui qui pense, ou si ce sont ses souvenirs qui se dandinent pour faire des rondes un peu ésotériques, qu’il ne comprend pas vraiment, et qu’il n’a pas vraiment envie de comprendre, parce qu’il est en quête des crayons, parce qu’il veut faire une marelle, parce que l’objectif semble moins loin et moins difficile à atteindre, quand il y a u ami à son côté, même s’il ne savait s’il pouvait considérer l’autre perché dans l’arbre d’à côté comme un ami : probablement un camarade, à tendance de cordialité certaine. Mais amitié ? Il ne savait trop comment définir ce concept, et donc, savoir qui mettre dedans, ou qui n’y pas mettre. C’était encore tout flou, pour lui, mais il avait bien envie que l’autre retrouve ses crayons, trouve des pigments ou une craie, et qu’ils aillent ensuite au bord de l’eau, sur une pirogue de papier, pour écouter les récits indien, et s’endormir avec les tam-tams du cœur de l’autre.



HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Nyx Spero, Ven 9 Juin 2017 - 0:01


Baguette, Lapine Blanche, FéeNyx
RP avec Elina Peterson et Artemis Lhow


La tranquillité apaisante.
L’obscurité relaxante.
La lumière inexistante.
Les ennuis de plus en plus proches…


La nuit était belle. Les étoiles présentes dans le ciel. La lune aussi. Nyx n’arrivait pas à dormir. Le couvre-feu n’était que néant pour elle. Bouteille à la main, petit bâton à ses lèvres, elle marchait dans la forêt. La tranquillité. Personne ne pouvait la déranger ici. Enfin, c’était ce qu’elle pensait. Elle était à moitié saoule, et complètement défoncée. D’habitude, elle préférait ne pas manger ces deux substances, mais, ce soir, elle en avait besoin. Besoin de se changer les idées. Besoin de s’évader. Besoin de se faire du mal. De se sentir mourir. De se sentir vivre.

A quoi jouait-elle ? Elle-même avait du mal à le savoir. Elle jouait beaucoup trop avec le feu, et un jour elle regrettera. Enfin, c’était ce que tout le monde espérait pour elle. Qu’elle connaitra le regret. C’était quelque chose ça. Le regret. Une chose indéfinissable pour l’instant, pour elle. Elle ne savait plus trop où elle en était. Pourtant ce n’était pas très compliqué de mettre de l’ordre dans sa vie. Il fallait seulement changer les mauvaises choses en bonnes choses. Plutôt simple non ? Non. Bien sûr que non. Tout paraît simple, mais rien ne l’est en réalité.

Elle décida de poser contre un arbre, manquant de tomber. Elle se demandait vraiment comment elle allait retrouver son chemin jusqu’au château. Mais, pour l’instant ce n’était pas un problème pour elle. Elle pouvait même passer la nuit ici, elle s’en fichait royalement. Elle porta la bouteille jusqu’à ses lèvres.
Doux liquide
En contact avec sa gorge
Ensuite
Au tour du bâton fumant
Prenant contact avec ses lèvres
Fumée pénétrant dans ses poumons
Lui faisant le plus grand bien du monde.
Plus rien ne comptait.
Elle était bien.
Son esprit était autre part.
Dans un autre monde,
Où le bonheur faisait son apparition…
Des bruits la ramenèrent à la réalité.
Quelqu’un s’approchait.
Tranquillité,
Où es-tu partie ?
Très loin oui.
Les pas s’approchaient.
Elle était dans un piteux état.
Mais elle savait très bien ce qu’elle entendait…
Elle devait savoir à qui elle faisait face.
Faire face une fois de plus.

Qui est là ?


Dernière édition par Nyx Spero le Ven 9 Juin 2017 - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Elina Peterson, Ven 9 Juin 2017 - 1:00


Douce soirée, il faisait bon, j'étais bien, j'avais bu mais pas trop, j'avais fumé mais raisonnablement, étrange venant de moi, mais bon ma dernière escapade s'était fini par un duel, un affrontement, un tour a sainte mangouste et un baiser... Je préférais rester maîtresse de mes émotions et de mon cerveau, pas d'hallucination ce soir, non surtout pas... Je sais que les aurors rodent aux alentours du château alors autant éviter de ce faire prendre. Et pour ca rien de mieux que la forêt interdite. Oui bon je sais c'est pas l'idée du siècle non plus... Je risque plus de tomber sur un animal sauvage que sur un auror mais bon... Je peux pas être raisonnable à cent pour cent non plus... Je sors de mon dortoir a pas de loup, un simple short de pijama noir et un débardeur de la même couleur, j'enfile un sweat et des chaussures au pire je ne compte pas croiser de monde ce soir alors ma tenue je m'en fiche royalement. J'arrive sans mal à me faufiler en dehors du bâtiment, c'est que la sécurité c'est tout de même considérablement affaiblie ses dernières semaines... Je traverse le parc en direction de la forêt et une fois assez loin de la lisière j'allume une cigarette, une simple avec seulement du tabac au cas où vous vous poseriez la question... J'entends un bruit, un rougeoiement, une cigarette, ok je m'avance en tenant fermement ma baguette et une voix me fait sursauter.

qui est-la

Cette voix je la reconnaîtrais entre mille, Spero... Cette vipère est ici... Est ce que je tiens enfin ma vengeance? On ne c'est pas recroiser depuis que je l'ai provoqué au bord du lac avec sa copine Max, j'ai quand même bien envi de la faire chier ce soir, histoire d'inverser un peu les rôles... Je m'approche d'elle en rigolant.

- bah alors Spero t'as pas la forme on dirait, c'est à cause de Max? Elle t'a quitté? Elle c'est enfin rendu compte de qui tu étais vraiment?

Je sais qu'en abordant le sujet de sa copine elle va partir au quart de tour, je la connais par cœur cette fille et cette' fois comme l'a suggéré Benbow je ne compte pas utiliser mes mains mais ma baguette. Douce compagne que je tiens fermement dans ma main prête à riposter en cas d'attaque de la part de mon ennemie de toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Nyx Spero, Ven 9 Juin 2017 - 1:35


Une silhouette.
Une simple silhouette arrivant vers elle.
Tout était flou.
Rien n’allait.
Elle n’était plus seule.
Mais elle s’en fichait.


Elle était encore par terre, bouteille de nouveau à ses lèvres. Elle s’en fichait éperdument de la personne qui se trouvait en face d’elle. Elle ne voyait même pas de qui il s’agissait. Si c’était un élève, un professeur, un auror ou un mangemort… Quelle importance ? Le liquide qui descendait dans sa gorge lui brûlait. Une brûlure qui lui faisait du bien. Mais, lorsque ses yeux se posèrent sur la personne devant elle, plus rien n’allait. Dents serrées. Que faisait-elle là ? Parmi toutes les personnes, pourquoi elle ? Elle préféra prendre une autre gorgée de sa bouteille, pour faire passer ce qu’elle avait devant elle.

Des paroles arrivèrent jusqu’à elle. Des paroles qui sortirent de la bouche d’une personne qu’elle n’appréciait vraiment pas. Elle aurait préféré qu’elle se taise. Qu’elle s’en aille. Qu’elle la laisse seule. Mais bien sûr, c’était beaucoup trop lui demander. Cependant, elle avait touché une corde sensible. Max. Leur relation était… bizarre. Distante. Pourquoi ? A cause d’elle, tout simplement. Parce que Max était beaucoup trop parfaite pour elle. Elle ne la méritait pas. Mais leur relation n’était pas finie. Elle voulait y croire. Oui, elle voulait y croire en se mettant la mine… Que voulez-vous, chacun sa façon d’agir…  

Cependant, Nyx, ne savait pas vraiment comment réagir. Elle n’avait pas vraiment la force de se battre. Puis, elle était callée par terre. Elle tira une taf de sa cigarette. Le mélange n’était vraiment pas bon. Mais, ça ne l’empêchait pas de continuer. Au point où elle en était… Nyx regarda son ennemie, et se contenta de lui adresser un sourire.

- Touché. J’espère que t’savoures bien ce moment. Mais, ça s’rait cool que t’dégages en fait. Ta sale ge_le me dérange vraiment… genre, beaucoup. Alors si t’pouvais aller faire jou-jou plus loin avant que je te tue, ça s’rait cool.

Elle se contenta de prendre une bouffée de sa cigarette qui dégageait une petite odeur qu’elle savourait. Elle savait pertinemment que la Gryffondor n’allait pas partir comme ça, sans rien faire. Elle allait sauter sur l’occasion. Et elle la comprenait, elle aurait fait pareil à sa place. Elle devait prendre sa baguette, mais elle ne savait pas vraiment où elle était. Peut-être dans sa cape. Ouais sûrement. Elle n’était pas loin, quoi. La baguette sera toujours présente en cas de… besoin. Ouais ouais.

Bref, son regard examina la Gryffondor. Short, débardeur. Sympathique. Elle n’avait jamais remarqué à quel point elle était bien foutue. Sûrement parce qu’elle n’avait pas que ça à regarder. Et puis, c’était l’une des pires filles qu’elle connaissait m*rde ! Merci l’alcool et la défonce. C’était toujours un plaisir.

- Et puis, qu’est-ce que tu fou là toi ?! C’est pas un endroit pour les gosses ici... et les traitres à leur sang.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Elina Peterson, Ven 9 Juin 2017 - 9:54


Je vois sa tête et je comprends immédiatement que d'habitude elle est perché. Et je ris ouvertement de la voir comme ça. La dernière fois elle m'avait atteinte dans un moment de faiblesse, juste après la mort de ma mère. Cette fois j'étais d'attaque pour ma revanche... Elle me regarde et souris. C'est ça Spero rigole. Mais cette fois il n'y aura personne pour venir sauver tes fesses.

- Touché. J’espère que t’savoures bien ce moment. Mais, ça s’rait cool que t’dégages en fait. Ta sale ge_le me dérange vraiment… genre, beaucoup. Alors si t’pouvais aller faire jou-jou plus loin avant que je te tue, ça s’rait cool. Elle fait une pause et reprends. Et puis, qu’est-ce que tu fou là toi ?! C’est pas un endroit pour les gosses ici... et les traitres à leur sang.

La dernière phrase me hérisse le poil, les traitres à leur sang? C'est bien une mentalité de serpent ça... Mais comme à chaque fois elle ne trouve que cette insulte pour m'attaquer. Je ris de plus belle. Puis je retrouve mon calme et m'adresse à elle de façon la plus condescendante possible.

- Toujours la même rengaine Spero, essaye de changer de disque un peu tu sais c'est lassant tes attaques, toujours les mêmes d'ailleurs sur mon éducation... T'as pas autre chose? allez vas y réessaye je suis sure que tu peux faire mieux...

Je m'accroupie en face d'elle et la regarde, je fais exprès de m'adresser à elle comme si je m'adressais à un enfant de deux ans qu'on encourage à progresser. C'est divin cette sensation d'avoir le dessus sur elle. Tellement de temps que j'attendais ça... il aura fallu la mort de maman pour que je sois capable de ce genre chose.

- Alors comme ça tu veux me tuer? Essaye mais je suis pas sur que tu tiennes debout tu sais quand à viser correctement... J'ai un sacré doute... Et Benbow n'est pas dans les parages pour sauver ta petite personne... d'ailleurs il n'y a personne... Dommage que tu sois en si piteuse état la revanche sera moins amusante... Mais tout aussi divertissante ne t'inquiète pas. D'ailleurs je vais même te faire une fleur. Je te laisse m'attaquer la première. Histoire que tu sois encore en possession de tes moyens, enfin du moins pour le premier coup...

Je la nargue, je la provoque, je sens cette adrénaline qui coule dans mes veines, première vengeance... Spero...même si dans son état je suis pas sure que ce soit bien difficile de la battre... Mais je reste tout de même sur mes gardes, elle a de sacrés ressources cette fille. Baguette toujours en main je me redresse et m'éloigne un peu et j'attends qu'elle bouge, qu'elle attaque. Allez c'est la dernière ligne droite avant la fin de la scolarité, autant régler nos compte maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Nyx Spero, Ven 9 Juin 2017 - 12:50


Un rire de sa part. Bah oui, à quoi s’attendait-elle ? Qu’elle lui fasse des bisous et des câlins ? Non sûrement pas. Des paroles qui arrivent de nouveaux jusqu’à elle. Enfin, qui essaie d’arriver pour le moins. Ce n’était vraiment pas gagner. La voix de Peterson paraissait tellement lointaine…

Que faisait-elle ? Elle s’approche. Elle s’accroupit à son niveau. Elle voulait quoi sérieusement ? Elle ne pouvait pas lui foutre la paix ?! Pupilles dilatés, elle se contenta de la regarder. Toute façon, elle ne pouvait rien faire d’autre. Son petit sourire l’énervait au plus haut point.

Et voilà de nouvelles paroles. Un bourdonnement sourd. Elle n’avait pas tort, elle ne savait vraiment pas si elle tenait debout. Elle était tellement bien à terre… Tout était plus beau vu du bas. Les arbres étaient si grands. La Lune éclairant légèrement la forêt. Une simple lumière dans les ténèbres effacée par une simple personne : Peterson.

Les paroles avaient du mal à arriver jusqu’à elle. Que voulait-elle ? Elle voulait vraiment se battre ? Lui offrir le premier coup ? Sérieusement. Elle voulait seulement passer la nuit à boire et se défoncer. Etait-ce si compliqué à demander ? Oui. Il y avait toujours quelqu’un pour la déranger. C’était toujours ainsi. Ses moments de solitudes finirent toujours dans le néant. Mais, cette fille commençait sérieusement à la gonfler.

Elle se releva difficilement. En tombant deux ou trois fois avant de réussir à se mettre sur ses jambes. Bouteille à la main, petit bâton au bec. Elle tira la dernière taf. Ensuite elle le jeta. Il lui restait la bouteille. Elle était bientôt vide. Elle décida de la boire d’un trait et ensuite de la lancer au loin. Le liquide qui descendait dans sa gorge était doux et frais. Ses sens étaient confus. Mais elle décida de prendre sa baguette.

- Tu ne comprends jamais rien n’est-ce pas ? Tu as seulement un mot à la bouche « vengeance ». Tu crois vraiment pouvoir venger ta mère avec un comportement de ce genre ? Pouvoir tuer un mage noir ? Tu vas juste te faire tuer. Et franchement, j’espère que ce sera moi qui te tuera.

Elle savait, qu’avec ces mots, elle allait toucher une corde très sensible. Elles se détestaient plus que tout, mais elles se connaissaient aussi très bien. Elles savaient exactement comment atteindre l’autre. Elle s’approcha doucement d’elle, petit sourire aux lèvres, en la regardant dans les yeux.

- Tu es aussi pathétique que moi. Tu crois être supérieur ? Différente ? Mais tu te trompes sur toute la ligne ! On est pareil ! Tu es aussi minable que moi.

Un rire amère s’échappant de ses lèvres.

- Alors, vas-y ! Tue-moi pour que je rigole ! Toute façon, tu n’en seras jamais capable. Tu es bien trop lâche pour ça…

Sourire narquois aux lèvres. Doigts serrés sur sa baguette. Elle s’attendait à tout venant de sa part, alors il fallait se tenir prête à toutes éventualités. Le combat allait pouvoir commencer…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Elina Peterson, Ven 9 Juin 2017 - 13:27


Je ne sais pas pourquoi ce soir je la provoque, elle ne semble pas dans son état mais en meme temps c'est Nyx elle ne l'est jamais... Mais ce soir je suis d'humeur belliqueuse... Quel pourcentage de chance pouvais-je avoir de tomber sur ma pire ennemie ici dans la foret interdite, juste quelques jours avant la fin de l'année? Chance bien trop mince pour ne pas la saisir, je n'aurais plus jamais une aussi belle occasion de lui faire payer ses années de tortures psychologiques qu'elle s'est amusée à m'infligée dès qu'elle en avait l'occasion.

Et voila que la vipère essaye de se lever je rigole. Jusqu'à ce qu'elle mentionne ma mère. Garce... Ma pire ennemie est aussi celle qui me connait le mieux... clairement ça craint. Elle me fait face je ne sais pas quoi faire, l'attaquer mais elle est si faible ce serait comme achever quelqu'un déjà au sol... Elle, elle n'aurait pas de pitié pour moi, elle n'en a pas eu quand elle m'a provoqué alors que je venais de perdre ma mère. J'ai tellement de haine en moi que ça me fait mal. La rage me submerge et je ne peux retenir mes paroles froides.

- Je vais peut être voir même surement être tuée et j'adorerais que ce soit face à toi, surtout que si tu es dans cette état là j'ai carrément plus de chance de m'en sortir que toi. D'ailleurs on a qu'a le faire maintenant? T'as l'air motivée à me tuer depuis plus notre première année, pourquoi tu sautes pas sur l'occasion? t'es trop défoncée? ça change pas de d'habitude alors va y réglons nos comptes maintenant....

Elle me traite de lâche, si elle savait à quel point j'ai changée... Elle ne dirait pas ca... J'ai attaquée mon oncle alors qu'il me tournait le dos dans un duel. Et c'était mon oncle... Alors ma pire ennemie? je serais capable de la laisser agoniser plutôt que de lui venir en aide ou d'abréger ses souffrances. Une lueur de rage brille dans mon regard et je lance un #Electrocorpus. Je suis en forme il sera puissant. S'il la touche elle va souffrir.

Je sais aussi qu'elle a de sacrées ressources et qu'il ne me sera pas si aisée de l'atteindre, elle cache très bien son jeu cette vipère, et puis on a toute deux suivit les mêmes cours... Si elle se laisse atteindre c'est qu'elle est vraiment dans un très mauvais état à cause de son abus de substances... Je souris... Enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Nyx Spero, Ven 9 Juin 2017 - 14:10


De nouvelles paroles. Des paroles inutiles. Mais, c’était vrai. Elle attendait quoi ? Elle voulait la tuer, c’était le moment idéal. Cependant, elle était clairement trop défoncée, et beaucoup trop saoule. Mais la Haine pour cette personne ne changera jamais. Elle voulait qu’elle souffre. Qu’elle la supplie.

Et voilà, sa baguette levée la première contre elle. Un Electrocorpus en sa direction. Reflexes trop lents. Le temps qu’elle capte ce qui lui arrivait dessus, le sortilège était déjà sur elle. Une douleur qui la réveilla. Une douleur qui traversa tout son corps. Un petit cri sortit de ses lèvres. Un cri de douleur et de surprise. Elle tomba à terre. Une sensation désagréable…

Le sortilège l’avait réveillé. Elle se remit debout. Baguette à la main. Elle voulait la voir souffrir. Oui, la voir souffrir sous ses yeux.

- Endolo…

Un craquement de branche l’interrompit. Des oiseaux. Rien de plus. Elle eut un rire. Elle avait toujours une sensation désagréable en elle. Il fallait qu’elle lui fasse mal. Mais, la Gryffondor était très douée en duel, et Nyx le savait. Il fallait qu’elle joue à la maligne. Elle lança alors un #Stupéfix en sa direction dont elle arrivera sûrement à se protéger. Mais, c’était le but. Elle enchaina avec un #Obscuro pour finir avec un #Metalo scencio. Si le dernier sortilège l’avait atteinte, elle allait sûrement passer un sale quart d’heure. Cependant, elle ne savait pas si elle avait bien visée. Elle ne savait même pas ce qu'elle faisait. Ses sens étaient un peu confus, mais le sortilège qu’elle avait reçu, l’avait réveillé en quelque sorte. Elle préféra rester sur ses gardes…

- Merci de m’avoir réveillé Peterson… maintenant je vais te faire souffrir… je vais te tuer.



Sortilèges:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Elina Peterson, Ven 9 Juin 2017 - 14:58


Le sortilège toucha la vipère, je l'entendis pousser un crie de douleur et de surprise, parfait. Un sentiment de satisfaction s'immisça dans mon coeur. Sentiment de courte durée. Spero tente de me lancer un Doloris mais elle s'arrête net dans sa formulation un craquement de branche la stoppe  et je sursaute en suivant le regard de mon adversaire. Elle reprend contenance rapidement et m'envoie un premier sortilège qui s'écrase contre un arbre bien plus à gauche de ma position.

- Tu sais que c'est pas les arbres qu'il faut viser?

Le second sortilège de la vipère se dirige droit sur moi et un simple #Deflectere l'envois s'écraser contre un arbre envoyant voler bon nombre d'écorces provoquant un sacré bruit. Heureusement qu'on est dans la foret... Au moins ici personne ne viendra nous déranger. Un autre craquement attire mon attention et je ne vois pas venir le dernier sortilège lancé part la vipère. Tout devient noir. Put*in mais ils ont quoi tous à vouloir me rendre aveugle?!

- Merci de m’avoir réveillé Peterson… maintenant je vais te faire souffrir… je vais te tuer.

Je fulmine et lance un #Bonbarda la ou elle se trouvait vu mon état d'énervement l'explosion va être violente et je recule un peu. J'y vois rien ça me gave. Foutu foret, en plus de devoir surveiller cette peste il faut que je surveille les alentours. Bah la pour le coup je ne voie plus rien je sais le sortilège qu'elle à utilisée alors pour faire diversion je lance un #Promptus Nebulae et une épais brouillard m'enveloppe. Avec ça elle n'arrivera pas à me voir donc à me viser. Ca me  laisse le temps de retrouver la vue... Mais cinq minutes c'est long... Très long.



Sortilèges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Nyx Spero, Ven 9 Juin 2017 - 15:35


Une chose était sûre, la Gryffondor avait de meilleurs réflexes qu’elle… Pas très compliqué en même temps. Elle ne savait même pas comment elle faisait pour se tenir encore debout. Sûrement un miracle. Le miracle de la Haine. Un seul sortilège avait atteint sa cible. C’était bien vu l’état dans lequel elle était.

Un sourire se dessina sur le visage de la Serpentard. Cependant, Peterson ne s’arrêta sûrement pas là. Non, tout cela venait à peine de commencer. Voilà qu’elle lança un Bombarda d’une puissance assez surprenante. Elle recula le plus vite possible, se prenant une branche qui la fit tomber au sol. Elle lança un #Protego au dernier moment. Elle serra les dents et ferma les yeux. L’explosion était plutôt violente. Des branches et des pierres volèrent un peu de partout. D’ailleurs, elle en avait des conséquences. Elle avait reçu des débris lui entaillant légèrement la joue, les bras et les cuisses. L’adrénaline était là. La douleur était absente. Le temps qu’elle l’explosion finisse, voilà qu’un brouillard était déjà en train d’apparaître.

- Tu penses sérieusement pouvoir m’échapper ainsi ?! Les Gryffondors ne sont pas censés être COURAGEUX ?!

Elle avait crié. Elle voulait la voir souffrir sous ses yeux. Mais ce brouillard la dérangeait. Genre vraiment beaucoup trop. Comme lorsqu’elle se trouvait ligotée par un CERTAIN Auror dont la narratrice ne CITERA PAS le NOM. Elle n’allait pas apprécier, mais pour combattre le brouillard, il fallait de la lumière. Beaucoup de lumière. Elle prononça alors un #Lumos Solem. Une lumière puissante jaillit de la baguette. Sourire aux lèvres. Peterson ne pouvait pas encore la voir. Alors, ça l’avantageait. Elle regarda aux alentours.

- Alors, tu te caches où Peterson ? Il ne faut pas avoir peur de la mort voyons…

Elle avait encore crié. Pour être sûre qu’elle l’entendrait. Ensuite, elle sembla avoir vu quelques choses bouger, et dirigea sa baguette sur la silhouette qu’elle avait l’impression d’avoir vu. Elle se contenta alors de d’imprononcer un #Exteo Stattiga en espérant qu’au moins une flèche atteindra la Gryffondor.


Sortilèges:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Opération spéciale

Message par : Artemis Lhow, Ven 9 Juin 2017 - 16:05


Duel de nuit

avec Nyx Spero et Elina Peterson

Se promener en lisière de la forêt est devenu comme une habitude pour Artemis. L'un des avantages d'habiter Pré-au-Lard. Il avait développé, au fil de ses rondes improvisées, une sorte de routine et empruntait chaque soir le même chemin. L'attaque de ce début d'année sur le collège avait bousculé son quotidien et il refusait de voir à nouveau le collège attaqué. S'il ne devait défendre qu'un seul endroit, c'est celui-ci qu'il choisirait. C'est ici que sont éduqués les sorciers de demain et il ne voulait en aucun cas les voir basculer dans la magie noire par facilité ... ou par peur.

C'était une soirée particulièrement calme et douce. La journée avait été chaude et la température peinait à redescendre. Un vent frais tempérait la chaleur lourde de cette soirée tandis que la lune éclairait de sa douce lueur les pas du jeune homme. Passant le grand hêtre qui délimitait habituellement son chemin de ronde, il s'étira longuement, passant sa main dans ses cheveux en bataille (comme d'habitude) et commença le chemin retour. Dans le plus grand calme. Ou presque.

Après quelques mètres seulement, un bruit attira son attention. Il lui semblait avoir entendu un cri. Perçant. Un cri de douleur. Il attendit quelques secondes, son imagination aurait pu lui jouer des tours. Mais une explosion vint confirmer ses doutes. Quelqu'un semblait se battre dans la forêt en ce moment même. Il empoignât sa baguette et se rua à travers arbres et arbustes en direction du combat. Plus il approchait, plus il lui semblait évident que le combat était d'une rare violence. Des explosions, des sifflements, des éclats d'écorces ... il interrompit sa course quelques instants. Il serait plus sûr de prévenir le bureau des Aurors. Mais le temps lui manquait.

« Kaleidem ! »

Le corps du jeune homme se fondit dans le décors. Il reprit sa course à folle allure et tomba sur une scène pour le moins singulière. Il eut tout juste le temps d'apercevoir une silhouette se fondre dans le brouillard tandis qu'une autre titubait face à elle. Aucune d'elle ne portait de masque et toutes deux semblait relativement jeunes.

* Des élèves ? Encore ?! Mais qu'est-ce qu'ils ont dans le crâne tous !?! *

Une lumière éblouissante illumina la scène. Le garçon fut frappé de stupeur. Il reconnut les deux protagonistes du premier coup d’œil. Une fureur sourde le prit soudainement.

« Alors, tu te caches où Peterson ? Il ne faut pas avoir peur de la mort voyons… »

Ces mots résonnèrent dans l'esprit de l'Auror tandis que trois flèches se jetèrent à pleine vitesse vers la jeune fille dissimulée dans le brouillard. Son bras sembla agir contre sa volonté ou, en tous cas, plus rapidement que celle-ci. Réflexes professionnel sans doute ... Pointant l'air devant Elina, il s'écria « Ragnarok ! ». Les flèches éclatèrent contre le mur magique. D'un mouvement ample du poignet, il désigna la zone les entourant tous les trois et marmonna « Magicae Nulla Est ! »

La magie étant inefficace, le jeune homme retrouva son apparence normale, le brouillard entourant la rouge et or se dissipa et il vit ses yeux se révulser un instant. L'Auror était littéralement hors de lui. Alors qu'il avait eu l'occasion de lui parler récemment, voilà qu'il retrouvait à nouveau Nyx dans un état plus que lamentable. Et face à elle, Elina qui semblait prendre un intense plaisir à se battre ainsi au beau milieu de la nuit. Elle aussi, avait déjà eu l'occasion de croiser le garçon en dehors du château en pleine nuit et il avait espèré que cette rencontre suffise à la calmer. Ce n'était visiblement pas le cas.

Le jeune homme sentait son sang battre ses tempes et sa fureur sur le point d'exploser l'empêchait presque de parler. Il avança doucement entre les deux jeunes filles, se plaçant volontairement entre elles et rangea sa baguette dans la poche intérieur de sa cape. Il observa ensuite longuement les deux demoiselles dans un silence hargneux.

« Rangez vos baguettes immédiatement. Je ne veux pas entendre la moindre insulte, pas la moindre remarque désobligeante, juste le silence et le bruit de vos cervelles réfléchissant à vos actes. On approche doucement et on s'installe l'une en face de l'autre. Si l'une d'entre vous s'avise de l'ouvrir, vous pouvez me croire .... vous regretterez amèrement de ne pas vous êtes entretués. »

Le jeune homme dégageait une telle fureur qu'il s'étonna de ne pas voir de halo de rage l'entourer. Son ton et ses propos ne souffraient aucune réplique, aucune négociation. Il observait les deux femmes, l'une après l'autre avec une délibérée lenteur. Si l'une d'elle refusait de s’exécuter, il n'aurait pas besoin de baguette pour la tuer. Ses yeux étaient emplis d'une colère noire que sa conscience elle même rejetait.

* Artemis ...? *



Dernière édition par Artemis Lhow le Lun 12 Juin 2017 - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Elina Peterson, Ven 9 Juin 2017 - 16:35


La déflagration fut violente je ne m'attendais pas à ce que ma magie soit aussi puissante c'était grisant, Le brouillard m'enveloppe le silence... Et j'entends la voix de Spero... Elle hurle, je sens que l'explosion ne lui a pas fait du bien. Je savoure. J'ai ma revanche et ça me procure un sentiment tellement grand... Certes je n'y vois toujours rien mais bon...

J'entends à ce moment la voix d'un homme... D'un homme que je connais trop bien... Et mon coeur s'arrête de battre... Je souffle son prénom entre mes lèvres. Les barrières autour de mon coeur volent en éclats et j'essaye tant bien que mal de les reconstruire... Ce mur j'en ai besoin... Peux à peux la vue revient et je secoue la tête... l'étendu des dégâts causé par mon bombarda est impressionnant... Je souris assez fière de moi jusqu'a ce que je croise le regard de l'homme qui nous a interrompu... Je ne l'ai jamais vue dans cet état... Et pour la première fois Il me fait peur...

- Rangez vos baguettes immédiatement. Je ne veux pas entendre la moindre insulte, pas la moindre remarque désobligeante, juste le silence et le bruit de vos cervelles réfléchissant à vos actes. On approche doucement et on s'installe l'une en face de l'autre. Si l'une d'entre vous s'avise de l'ouvrir, vous pouvez me croire .... vous regretterez amèrement de ne pas vous êtes entretués.

La colère dans son regard me donne froid dans le dos... J'hésite à ranger ma baguette je suis pas tranquille... Au bout de quelques minutes pourtant je me décide à lui obéir... J'avance jusqu'à être proche de lui, l'aura qu'il dégage me dérange sa tension s'insinue dans chaque parcelles de mon corps et mon coeur s'emballe. J'ai besoin qu'il se calme...

- Artemis... Simple murmure. Calme toi... une supplication...

Je prends des risques je le sais mais le voir comme ça me fait culpabilisée... " Pourtant c'est ce que tu voulais que tes proches te déteste non?" Mon petit diable la ramène encore une fois... Oui mais lui c'est différent... J'y arrive pas et je veux pas qu'il me déteste... "Tu penses encore à ce baiser? Elina je t'ai dit d'oublier il ne t'aime pas" Je sais ça! je respire... J'ai peur de personne... Mais à cette instant j'ai peur de lui... J'ai peur pour lui... Et je culpabilise d'être sortie ce soir... D'avoir provoquer la vipère et d'en être arrivée la maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Nyx Spero, Ven 9 Juin 2017 - 16:57


Tout se passa très vite. Elle eut du mal à comprendre ce qui venait de se passer. Et voilà qu’un homme avait fait son apparition. Un homme qu’elle aurait eu envie de ne plus jamais voir. Pourquoi était-il encore là ? Pourquoi toujours lui ? Sûrement parce que les narrateurs l’avaient choisi. Enfin bref.

Sa voix raisonna. Des paroles qui ne lui firent ni chaud et ni froid, contrairement à la Gryffondor en face d’elle. Avait-elle réellement peur de cet fichu Auror ? Sérieusement ? Il était seulement ridicule. Après un long silence, la voilà qu’elle s’approchait de lui. Son nom murmuré. Peterson connaissait ce mec ?! Nyx resta stupéfaite. Le monde était réellement petit… Nyx regarda l’un Gryffondor d’un regard d’incompréhension la plus totale. Ces deux se connaissaient-ils vraiment ? Genre… vraiment vraiment ?! L’incompréhension la plus totale oui.

Que devait-elle ? Suivre l’exemple de cette idiote ? Pff. Nyx range sa baguette. Toute façon, elle ne servait plus à rien. Cependant, elle ne bougea pas. Elle les regarda sans un mot. Peterson paraissait vraiment bouleversée. Que s’était-il passer entre les deux pour qu’elle soit dans cet état, alors qu’il y a deux minutes, elle voulait la tuer ? Elle n’en avait aucune idée.

Nyx passa essuya doucement le sang qui coulait sur sa joue. Regard blasé sur son doigt couvert de sang. Ses bras n’étaient pas mal aussi. Mais c’était sans importance. Une cicatrice de plus à ajouter à la collection. Surtout, après celle faites par Ellana… Elle avait eu chaud. Elle l’avait mérité surtout. Elle ferma les yeux, et préféra chasser ce vilain souvenir. Elle ne bougea toujours pas, regardant l’Auror. Il était hors de lui. Limite flippant. Non, joke. Nyx s’avança doucement d’eux, mais, gardant tout de même ses distances.

- Toujours au rendez-vous… A croire que tu me suis. Eh bien. Que vas-tu faire ? Tu vas me tuer, comme voulait le faire ta copine ?

Un coup de tête en direction d’Elina. Elle ne savait pas quelle relation avaient les deux, et elle s’en fichait. L’alcool était encore présent dans son sang. Puis ce qu’elle avait fumé aussi. Cependant, elle n’avait RIEN sur elle. Alors, il pouvait la fouiller tant qu’il le voulait, qu’il ne trouverait rien. Son regard passa de l’Auror à la Gryffondor. Elle ne savait pas ce qu’il attendait, mais elle était prête à tout venant de sa part…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Opération spéciale

Message par : Artemis Lhow, Ven 9 Juin 2017 - 18:47


Doucement, les deux jeunes filles semblent réfléchir à ce qu'elles vont faire. S’exécuter ou se faire exécuter ? Elina semblait avoir compris que l'heure n'était pas à la blague. Elle rangea sa baguette et s'approcha doucement du garçon. Elle tenta de lui dire quelques mots, le suppliant presque de se calmer. Le jeune homme répondit à ses supplication par un regard à faire flancher le plus courageux des élèves.

« Tu me déçois Elina. Ton comportement ne souffre aucune excuse. »

Cette pauvre Nyx  quant à elle, semblait encore et toujours à côté de ses pompes. Elle s'approcha doucement, mais ne put s'empêcher de placer une remarque. Le garçon tourna la tête vers elle et l'assassinat du regard. Il s'adressa à elle d'une voix étonnamment calme et posée. Étrangement, elle n'en était que plus menaçante.

« Je ne pouvais pas en attendre plus de ta part Nyx n'est-ce pas ? Je ne compte tuer personne pour le moment, mais si tu insistes... »

Il fit deux pas en arrière, de manière à laisser les deux filles l'une en face de l'autre. Il les observa tour à tour et posa une unique question.

« Je vous écoute, qu'est-ce qui vous a prises ?! »

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Opération spéciale

Message par : Elina Peterson, Ven 9 Juin 2017 - 19:39


- Toujours au rendez-vous… A croire que tu me suis. Eh bien. Que vas-tu faire ? Tu vas me tuer, comme voulait le faire ta copine ?

Je la fusille du regard et j'ai envi de lui lancer de fermer sa gueule pour ne pas aggraver notre cas... mais bon je risquerais d'aggraver le mien donc autant la laisser s'enfoncer toute seule. D'ailleurs il se tourne vers moi après m'avoir lancer un regard noir qui me fait baisser les yeux...

- Tu me déçois Elina. Ton comportement ne souffre aucune excuse.

Outch ca va... je m'attendais à pire... Part contre je suis surprise qu'il connaisse Nyx... D'un autre coté ça ne me surprend pas trop venant de Miss je fais tout et n'importe quoi... Alors qu'elle est des problèmes avec les Aurors ça ne me surprends qu'à moitié... Il se recule et je me retrouve face à la vipère, je vois sur sa joue la marque du Bombarda et je me mets à sourire. Cette fois c'est elle qui est marquée contrairement à notre altercation dans les cachots....

- Je vous écoute, qu'est-ce qui vous a prises ?!

- Tu te souviens de notre... Dernière rencontre? Et bien les marques que j'avais... C'était son oeuvre... Ce soir je suis tombé sur elle par hasard et j'ai eu envi d'avoir ma revanche... donc maintenant calme toi...

Mes sens sont perturbés par l'aura de haine qu'il dégage, ça me perturbe et m'embrouille je n'aime pas ça... Il faut vraiment qu'il se calme... Et puis le fait de le décevoir me touche au plus haut point... Pourquoi... Je ne supporte pas cette situation... Je dois vraiment partir après Poudlard je n'ai pas le choix... Je dois m'éloigner de lui... Si je veux mettre ma vengeance à exécution je dois le fuir pour ne pas qu'il soit déçu et pour ne pas m'attacher davantage à cet homme. Je n'arrive pas à identifier ce que je ressens ça me perturbe tout autant que son aura...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Opération spéciale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 21 sur 24

 Opération spéciale

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.