AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 6 sur 22
Opération spéciale
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant
Winchester
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Opération spéciale

Message par : Winchester, Mer 19 Mar - 12:29


Finalement, sans réponse de Padma, le groupe avait repris la route, Winchester marchait en parallèle avec Padma tandis que Tomoko et Lucie étaient devant. Pas moyen de se perdre puisque de toutes façons, aucun d'eux n'auraient sû dire où ils étaient et par où aller pour sortir de cet endroit. Visiblement, Winchester avait touché une corde sensible. Tant pour lui que pour les filles. Le Directeur ne put réprimé un rictus digne d'un fameux pirate voguant à bord de sa perle noire, en voyant Lucie reculée de deux pas. Tomoko sembla surprise, même s'il n'entendit pas ce qu'elle dit à Padma, Winchester se doutait qu'il y aurait sans nul doute une future discution entre les demoiselles.

Une odeur s'amplifiait de minutes en minutes, comme le groupe avançait. Ils approchaient du lac, un autre souvenir pour le Directeur, il y avait réalisé un rêve, quelques minutes durant. Mais, le danger dont il avait prévenu les filles quelques minutes auparavent était loger dans les proximités du lac. Dans sa main gauche, Winchester sentait le léger et froid métal d'un poignard. Dans sa main droite, il y avait tout le poids de l'arbalète, arme de bois et d'acier sur laquelle il lui avait semblé que Tomoko avait posé son regard. C'était une arme lourde, mais puissante, il vallait mieux savoir s'en servir, celà faisait un moment que Winchester n'avait plus l'occasion de tirer, mais celà devait être comme le vélo, impossible d'oublier. Malgré l'aspect rustique de l'arme, celle-ci possédait un système de recharge automatique, évitant un long moment de recharge, d'autant plus long que pendant un combat, ces moments étaient mortels. Lucie s'arrêta juste devant le lac, regardant Winchester, surement à la recherche d'une réponse à une question qu'il aurait dû deviner. Il venait de commence à ouvrir ses lèvres quand une imposante masse surgit d'entre les arbres pour bondir sur Lucie. Apparemment, ils avaient été repérés. Plus vite que Winchester l'avait imaginé, ou alors les lycans se déplaçaient autour du lac, logiquement, ils n'auraient pas dû les croiser avant d'être presque de l'autre côté. Tout le groupe avait maintenant resséré son emprise sur son arme, Lucie était allongée, un lycan au dessus d'elle, Winchester laissa tomber le poignard, un carreau se planta au niveau de l'épaule du lycan qui visiblement n'avait pas apprécié cet acte, se tournant vers Winchester. Le lycan délaissa Lucie, se tournant vers Winchester sur qui il fonçait, bondissant, gueule première. Winchester se laissa tomber en arrière, le lycan tombant de sa masse sur lui, il s'empala sur la pointe en argent de l'arbalète. Après une minute d'effort intense, Winchester était parvenu à se dégager de la masse désormais inerte. D'un rapide geste de baguette, il n'y avait plus d'arbalète, ramassant le couteau, il commença une phrase:


Il risque d'arriver dans pas longtemps, ça va être...

Il voulait continuer sa phrase mais il avait été coupé par un long et profond hurlement, ils arrivaient. Un lycan un peu en avance sur les autres, sauta d'un arbre devant Winchester. Le poignard s'enfonça dans la peau du lycan jusque dans son coeur, mais dans un dernier sursaut, le loup-garou envoya un violent coup de griffe dans le visage de Winchester dont les pieds quittèrent le sol. Après une longue seconde sans touché sol, Winchester atterit dans le lac...
Revenir en haut Aller en bas
Mila
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: Opération spéciale

Message par : Mila, Mer 19 Mar - 15:15


PaDmA était restée immobile face à la réponse du directeur. "Ca c' est sûr, qu' il n' était pas facile ce démon. Depuis quand ça laisse des traces un démon?" pensa t-elle. Elles étaient toutes les trois avec le directeur, immobilent dans la forêt. Lucie et Tomoko fixèrent le directeur et PaDmA sans vraiment comprendre ce qui se passait. PaDmA savait qu' elles auraient voulu connaîtrent son passé, mais ça n' était ni le moment, ni le bon endroit pour en parler. Lucie finit par rompre le silence et leurs dirent de se remettrent en route. Tomoko avait finit par penser la même chose et leurs dirent "On en reparlera...". Les deux jeunes filles continuèrent d' avancer, en tête du directeur et de PaDmA. Celle-ci lança un dernier regard au directeur, qui n' était pas noir cette fois mais, qui avait une légère expression d' envie de raconter son passé comme pour allèger la souffrance qu' elle avait vécue. Elle savait que ça n' était pas le moment d' en parler, mais elle ressentait le besoin de se confier à quelqu' un d' autre que sa cousine. Le directeur lui fit un bref signe de tête et tous deux suivèrent les deux jeunes filles. PaDmA regardait partout autour d' elle le moindre signe de mouvement. Puis, après un long silence, un bruit s' approchait doucement des trois jeunes filles et du directeur. Le directeur avait débuter sur une phrase qu' il ne pu finir car Lucie se retrouva au sol, un lycan sur elle. PaDmA, affolée, ne pu s' empêcher de crier:

-LUCIE!!!

Le directeur se jeta sur le lycan et lui enfonça le poignard à l' épaule ce qui fit rentrer le lycan dans une rage énorme. Il se retourna pour voir qui avait pu faire cet acte et laissa Lucie au sol s' avançant vers le directeur. PaDmA et Tomoko l'aidèrent à se relever rapidement. Toutes les trois tenaient leurs poignard argenté à la main. Lorsqu' elles l' eurent relevée Lucie, PaDmA se retourna et vit le directeur tomber dans le lac. PaDmA était pétrifiée de peur à cette vue. Elle forma avec ses deux amies un triangle et regardèrent autour d' elle ou se trouvait les lycans. PaDmA était effrayée à l' idée que son démon reviennent la posséder et attaque ses deux amies. Elle espèrait l' avoir vraiment battu. Deux lycans s' approchèrent de Lucie et Tomoko. Elle brisa le triangle et se plaça devant les deux lycans. Elle serra son poignard argenté et le pointa en plein coeur d' un des lycans, mais elle échoua et fût projetée contre un arbre. Un des lycans commençait à s' avancer vers elle agressivement. PaDmA tenta de se lever, mais elle sentait qu' elle n' arriverait pas à se lever à temps. Le directeur était tombé dans le lac. Etait-il encore vivant? Pourrait- il refaire surface et revenir au combat? PaDmA sentait sa fin approcher. Elle ne savait pas si Lucie et Tomoko étaient encore vivantes. C' était fini, la fin s' approchait pour elle...


Dernière édition par PaDmA le Ven 21 Mar - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emy Stewart
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Lionne
Occlumens


Re: Opération spéciale

Message par : Emy Stewart, Mer 19 Mar - 16:46


C'était comme si on avait coupé le son. Lucie ne voyait rien, n'entendait rien, ne pensait à rien. Quelques secondes plus tôt un lycan lui avait bondit dessus, la projetant à terre. Elle sentit le lourd impact avec le sol ainsi que des griffes qui s'enfonçaient dans sa chair. Et soudain un cri déchirant. On prononçait son nom. Lucie entrouvrit les yeux et ne vit qu'une énorme gueule baveuse à quelques centimètres de son visage. Un mélange de puanteur des marais et de l'haleine fétide de l'animal. Elle était allongée là sur le dos, et le loup-garou la bloquait au-dessus d'elle, l'empêchant de faire le moindre mouvement. Sa baguette était toujours serrée dans sa paume, elle le sentait, mais elle n'avait pas eu le temps de sortir son poignard. La gueule s'ouvrit, laissait découvrir des belles et redoutables canines.

Mais l'étreinte se relâcha, et le lycan tourna la tête avant de s'éloigner. Lucie remonta sur ses coudes et s'aperçut que Winchester avait attaqué la bête, sauvant ainsi la jeune fille. Elle n'eut pas le temps de se ressaisir, ni même de le remercier que Tomoko et Padma l'aidaient à se remettre sur pied. En voyant cette dernière, elle put mettre un nom sur le cri de tout à l'heure. C'était Padma qui avait hurlé son nom quand elle avait été attaquée. Une gratitude et amitié empli son coeur mais déjà, le directeur marmonna quelque chose et des hurlements retentissaient. Le reste de la troupe arrivait, et ils ne devaient pas être très contents que l'un de leurs camarades soit déjà à terre.

Lucie empoigna son poignard et se pressa contre ses amies. Un lycan fondit sur Winchester alors que les autres s'attroupèrent près des trois filles. Un bruit d'éclaboussure retentit et en se retournant, Lucie découvrit directeur tomber dans l'eau. Dans le même temps, Padma s'avança et fut projetée sur un tronc. Lucie retint un cri de désespoir, les Poufsouffle étaient écartés comme des brins de blé, le combat était si inégal. Il y avait en tous cinq lycans, : deux sur Padma, deux sur Tomoko et Lucie et un sur Winchester, de plus ils avaient une force supérieure à la leur. Réfléchissant vite à un plan d'action, elle chuchota précipitamment à Tomoko :

"Aide Padma, et je vais essayer de sortir Winchester de la mare."

Echange de regard déterminé, et les deux filles partirent chacune de leur côté. Lucie eut le temps de faire un pas vers la droite, qu'un lycan se mit sur son chemin. Elle frappa et l'atteignit à la patte. Cela ne sembla pas vraiment l'impressionner et il resta obstinément devant elle. Mais la blessure l'empêchait de marcher normalement ce qui était un bon point. Elle passa à côté de lui et au passage le poussa de toutes ses forces sur le côté. Le lycan chancela avant de s'éloigner de quelques pas.

La batteuse profita de cet instant pour atteindre la berge en deux enjambées et mettre les pieds dans l'eau stagnante. Elle aperçut le corps du directeur flotter plus loin, il devait être à moitié assomé par le coup. Apparemment les lycans n'aimaient pas trop l'eau car ils ne s'aventurèrent pas derrière elle, ou alors un danger plus grand les guettaient dans les profondeurs. Ne prenant pas le temps de réfléchir à tout ça, elle s'enfonça dans la vase, essayant d'avancer dans les algues et les roseaux. L'odeur pestilentielle n'avait jamais été aussi forte qu'en ce moment. Enfin, elle réussit à attraper un vêtement du jeune homme et le tira vers elle avant de lui mettre des petites tapes sur la joue. Il entrouvrit enfin les yeux et se redressa en s'appuyant sur les épaules de la Poufsouffle.


"Ca va ? Vite, elles ont besoin de nous, elles ne pourront pas y arriver toutes seules. Au fait, merci pour tout à l'heure."

La panique rendait ses paroles incompréhensibles, mais visiblement, Winchester avait saisi l'essentiel. Il opina et c'est alors que Lucie remarqua qu'il avait la trace des griffes sur le visage. Elle ne dit cependant rien, et se contenta de se diriger le plus rapidement possible vers ses amies. Enfin elle sortit de l'eau, après avoir glissé de nombreuses fois dans la vase. Elle était trempée jusqu'au ventre, et l'humidité alourdissait ses vêtements, réduisant l'aise de ses mouvements. Alors qu'elle courait dans la mêlée, elle sentit un frôlement dans son dos. Avec la rage et la peur, elle effectua un demi-tour de poignard brandit, et le planta dans la poitrine du lycan. Aussitôt, le temps s'arrêta, sa vue se brouilla de larmes alors que la bête s'écroulait sur le sol. L'arme ensanglantée devant elle, Lucie se rendit compte de ce qu'elle venait de faire. Elle avait frappé instinctivement, sans réfléchir. Ce frôlement aurait très bien pu venir de Tomoko, Padma ou même Winchester, le destin de l’importun aurait été le même. Ce corps gisant sur le sol aurait pu être un de ses amis, seulement à cause du feu de la bataille. C’était ça le pire, même si le fait qu’elle venait de détruire une vie la brisait. Oubliant qu’il restait encore des prédateurs, oubliant l’endroit, ses compagnons, elle tomba à genoux, larmes roulant sur les joues.

Mais son instant de répit fut de courte durée car un lycan la poussa sur le sol, et la bloqua dans la même position précédente. C’était le loup-garou qu’elle avait blessé un peu plus tôt, elle le reconnut à la blessure sur la patte. Et il semblait impatient d’en finir avec la vie de la jeune fille. Sous le choc, elle avait lâché son poignard. Le lycan approcha sa gueule du cou de Lucie, elle sentit le souffle chaud dégager ses cheveux de sa peau. Dans une tentative désespérée, elle tendit le bras pour chercher à tâtons son poignard, mais celui-ci était inaccessible d’une dizaine de centimètres. Une seule morsure ferait d’elle une lycan, une sorte de loup-garou. A vie. Cette pensée lui donna un regain d’énergie et une idée lui vint en tête. Elle glissa rapidement ses pieds sous le corps de la bête, alors que sa salive mouillait sa chair. De toutes les forces dont elle était capable, elle déplia les jambes, envoyant le lycan par-dessus sa tête. Elle ne perdit pas de temps, elle se jeta sur l’arme et fit face à son agresseur, un défi dans son expression. Mais la créature ne revint pas combattre, elle lui lança un regard haineux avant de s’enfuir dans les buissons. Affaiblie plus intérieurement que physiquement, Lucie essaya de repérer ses amis pour voir où ils étaient et comment ils s’en sortaient.
Revenir en haut Aller en bas
Winchester
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Opération spéciale

Message par : Winchester, Mer 19 Mar - 17:33


Après le coup qui l'avait projetté dans l'eau, Winchester ne se souvenait plus de rien. Il ne pensait pas être mort, mais était dans le brouillard complet. Il sentit soudain qu'on le tirait vers lui. Celà aurait pu être un lycan, mais il ne fait nul doute qu'un lycan aurait été plus violent que de petites baffes. Il arrêta la main de la personne qui presque de suite se mit à lui parler. Peut-être était-ce la fille qui parlait trop vite, peut-être que l'esprit de Winchester était trop dans le brouillard, mais il ne comprit strictement rien à ce qu'on venait de lui. Il lui fallut encore un paquet de secondes avant de remettre un nom sur la silhouette qu'il apercevait à côté de lui. Sa vue redevenait normal. Il entendait du bruit sur la berge, les lycans, tout lui revint, il sortit de l'eau rapidement, il avait perdu son poignard, il attrapa ses deux baguettes, mais finalement se ravisa, mauvaise idée. Il regarda rapidement dans la direction de Lucie qui l'avait repêché. Il faudrait qu'il pense à la remercier, mais elle n'était pas hors de danger, un lycan passa derrière elle, en se retournant elle avait transpercé la créature. Et ce geste visiblement lui pesait. Le poignard glissa entre ses doigts, tombant sur le sol tout comme les genoux de Lucie. Winchester détacha son attention pour en revenir à Padma et Tomoko, si cette dernière était encore debout, deux lycans se dirigeaient vers Padma, allongée au pieds d'un arbre, et certainement pas en train de faire une sieste. Apparemment, ces créatures voulaient la guerre, hors de question de ne pas faire pareil. Il fit rapparaitre son arbalète, le carquois était plein moins un carreau, il visa un lycan qui avançait vers Tomoko, mais dans le même temps il aperçut Lucie à nouveau dans une situation compliquée, l'arbalète changea de cible. Winchester devait se décider, finalement l'arbalète fit un quart de tour, Winchester avait le doigt sur la détente, il n'avait le droit qu'a quelques millimètres d'erreur sans quoi il enverrait cette pauvre Padma dans un autre endroit. Un premier carreau quitta l'arbalète en sifflant, se plantant dans l'épaule du lycan qui tout en hurlant, se retourna. Winchester essuya ses yeux, du sang était en train de couler sur son visage, sa vue était genée par ce rouge indésiré. Il tira une seconde fois, le carreau trouva sa cible, se contentant de froler le lycan. Winchester tira une troisième fois, le carreau partait très mal, il se planta dans l'arbre contre lequel était Padma, à un centimètre ou deux de son visage. Finalement, mauvaise idée, il laissa tomber l'arbalète, le lycan approchait, il fit venir à lui son poignard ou peut-être celui d'une des filles. Le lycan avait une tête et demi de plus que lui. Prêt à en découdre, Winchester attendait. Ce fut d'ailleurs le directeur qui engagea les hostilités, mais la force du lycan était supérieure, non seulement il repoussa Winchester, mais il fallut un réflexe salvateur à Winchester pour qu'il enlève son torse. Le lycan leva sa patte, Winchester se baissa pour l'éviter, passant sous la patte du lycan, il avait tout loisir de planter le couteau dans le coeur du lycan. Mais au moment fatidique, il hésita, pourquoi? Son regard venait de se poser sur Lucie qui l'observait. Il baissa les yeux en signe de dénégations, il venait de laisser filer sa meilleure opportunité. Il le regretta quelque secondes plus tard quand le lycan le souleva comme s'il avait été un poids plume. La lame du poignard tourna dans la main de Winchester, elle ne pointait plus Winchester mais vers l'extérieur. Un détail, oui mais qui avait son importance. Les yeux du lycan étaient figés dans ceux de Winchester. Ce dernier était conscient que Lucie le regardait, qu'elle avait eu du mal en apprenant qu'il avait une part de démon en lui. Ce qui allait se passer, Winchester le savait, risquait de ne pas améliorer leur relation. Winchester leva le poignard et trancha dans le visage du lycan qui laissa tomber le Directeur au sol. Avant que le lycan n'ait réellement réalisé ce qui se passait, Winchester avait tourné autour de lui, le lycan était dos à Winchester et Lucie les observait de profil. D'un geste violent, Winchester déchira le dos du lycan qui se retourna avec un coup de patte, dans laquelle le jeune homme planta le poignard, le retirant, il le planta dans le ventre du lycan par trois reprises, lorsque Winchester sortit le poignard, le lycan tenta un vain coup patte qui força Winchester à se baisser, en se relevant, il le planta dans le dos du lycan tout en restant face à lui. Winchester le retira une dernière fois et trancha la gorge du lycan qui après une dernière oscillation tomba au sol. Un court instant, Winchester espérait que Lucie n'ait rien vu, mais quand il tourna la tête, et qu'il vit l'expression du visage de l'ex-préfête, il sut que non, elle avait vu...
Revenir en haut Aller en bas
Axane Pyro
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) :
Animagus : Louve blanche
Occlumens




Re: Opération spéciale

Message par : Axane Pyro, Ven 21 Mar - 20:06


Tomoko continuait à marcher rapidement aux côtés de Lucie. Elle se dégagea rapidement en stoppant le pas instinctivement. Un Lycan passa rapidement devant elle et saisit Lucie d’un coup de patte. Il l’abattue sur le sol et arriva pour la saccager. Tomoko surprise faillit crier, mais Padma la devança. Elle cria mais n’eut point le temps de réagir que Winchester sauta sur la bête et l’écarta rapidement. Une autre bête arriva aussi rapidement que celle d’avant et sauta sur le directeur de maison. Tomoko aperçus plusieurs autres créatures approcher d’elle et de Padma. Elle prit peur. Elle serra un peu plus le poignard dans sa main. Que devrait-elle faire? Comment devrait-elle réagir? Elle aperçut le Poufsouffle prendre un coup de patte en pleine tronche et s’envoler direction la marre. Lucie, qu’elle avait aidé à se relever, à présent à ses côtés cria pour bien se faire entendre de Tomoko. Padma semblait dans le trouble.

"Aide Padma, et je vais essayer de sortir Winchester de la mare."

Tomoko se précipita sur le Lycan qui s’approchait rapidement de Padma. Mais un lycan se lança rapidement sur elle. Il la gifla sur la joue d’un coup de patte. Une griffe éffleurra sa joue et déchira sa peau. Une perle de sang glissa sur sa joue rapidement. Tomoko instinctivement monta le couteau à la hauteur du cœur et donna un rapide coup vers l’avant. La lame d’argent transperça le poil et la peau de la bête qui recula de quelques pas. Tomoko eu le temps de sortir sa baguette de sa poche, de lancer le poignard dans les airs et de prononcer la formule.

’ Flipendo! ‘’

Son poignard parti si rapidement en direction du Lycan qu’elle ne l’aperçut pas avant qu’il atteigne son objectif. Le cœur de la bête. Tomoko prit une énorme bouffé d’air et se retourna vers Padma qui était toujours étendue au pied d’un arbre. Elle pointa sa baguette haut dans le ciel et s’écria…

‘’ Avis ‘’

Une volée de trentaine d’oiseaux apparut. Tomoko dirigea sa baguette vers le Lycan qui s’approchait toujours de Padma. Les oisillons foncèrent sur la bête et s’acharnèrent sur lui. Le loup-garou recula de quelques pas en fouettant les pattes dans l’air. Tomoko courut jusqu’à Padma. Un poignard s’était enfoncé dans l’épaule du Lycan juste avant que les oiseaux attaquent. Tomoko aida Padma à se relevée. Un poignard s’enfonça dans l’arbre derrière eux, à quelques centimètres du visage de la jeune fille presque couché sur le sol. Tomoko l’aida à se relever après avoir vue l’arme argentée. Enfin debout, elles purent apercevoir deux autres Lycans s’approcher. Les oiseaux blanc et bleu toujours affairées avec le loup-garou ne pouvaient pas leurs venir en aide. Tomoko n’avait plus d’arme argentée, il lui restait simplement sa baguette. Comment feraient-elles? Padma non plus ne semblait pas avoir son poignard en main. Tomoko brandit rapidement sa baguette, une idée lui venait. Le poil de bête prendrait facilement en feu. Oui, ils souffriraient, mais la poursuiveuse, n’avait plus aucune autre alternative. C’était sa vie ou sa mort.

‘’ Inciendio. ‘’

Un jet de flamme coupa l’air et toucha la peau recouverte de poils de l’animal qui balança et tomba en rugissant de douleur. Tomoko senti plusieurs griffe lui déchirer le ventre. Elle avait oublié le deuxième qui s’était avancé rapidement. Le sang s’imbibait dans sa robe. Elle s’écroula sur le sol, incapable de se relever. Où étaient les autres? Padma et Lucie allaient-elles bien? Et Winchester était-il ressorti de la marre? Que ce passait-il alentour d’elle.


Dernière édition par Tomoko Danan le Ven 21 Mar - 21:12, édité 1 fois (Raison : Mise en page.)
Revenir en haut Aller en bas
Mila
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: Opération spéciale

Message par : Mila, Ven 21 Mar - 21:16


["Elle aperçut le Poufsouffle prendre un coup de patte en pleine tronche et s’envoler direction la marre..." J' adore la façon dont tu as sorti ça mdrrrrr Smile]

PaDmA sentait son heure arriver. Les lycans s' approchant vers elle avec un seul désir: voir le sang couler sur sa belle peau mate. Mais lorsqu' elle fût persuadée que sa fin approchait, Tomoko se précipita sur le lycan qui fonçait sur PaDmA et lui planta le poignard argenté en plein coeur, bien que le lycan s' était retourné et l' avait griffé. Puis, elle se plaça devant son professeur et sorti sa baguette magique en prononçant le sortilège "avis" et fit apparaître des oiseaux qui fonçèrent droit sur le deuxième lycan qui s' approchait d' elles. Cette fois-ci, les duels étaient encore plus compliqués que les deux premiers. Les trolls, c' était plutôt simple, nos plus grandes peurs, fallait savoir affronter ça psychologiquement, et encore, ça ne devait pas être le cas pour le directeur, Lucie et Tomoko. Mais cette fois leurs vies étaient vraiment en jeu. PaDmA sentait la colère monter en elle. Une colère qui avait déjà fais surface lorsqu' elle avait été possédée par ce démon. Le directeur était sûrement la seule personne qui pouvait la comprendre. "Rah ça n' est pas le moment de penser! On est en danger de mort!" pensa t-elle brusquement. Elles n' avaient plus de poignards mais seulement leurs baguettes qui ne pourraient pas faire beaucoup de dégâts contre les lycans. Tomoko aida PaDmA à se relever et pointa sa baguette sur un des lycans et jeta le sort "incendio" qui fit écrouler le lycan au sol. Mais le deuxième fonçait toujours droit sur elles, et Tomoko finit par s' éffondrer au sol en perdant toujours du sang. PaDmA tenta de la relever mais elle était affaiblit également par sa chute. Elle sentait sa colère montait en elle en voyant son amie écroulée sur le sol, et les lycans qui les attaquaient. PaDmA se mit devant Tomoko tout en faisant face au lycan qui s' avançait à grand pas vers elle. Puis, elle se transforma en panthère et fonça sur le lycan en lui donnant des coups de griffes et de morsures. Sa colère était si intense qu' elle l' attaqua au cou et ne lacha pas prise tant que le lycan ne s' était pas retrouvé à terre. Le lycan tenta de se débattre mais PaDmA avait une telle force dans sa machoire qu' elle finit par lui broyer le cou. Puis, elle regarda autour d' elle et pu voir que Lucie et le directeur étaient toujours vivants. Mais celle-ci avait une drôle d' expression en voyant le directeur, et PaDmA pu voir qu' un lycan se tenait derrière lui. Elle se mit à courir sur les branches d' arbres et bondit sur le lycan qui tendait le bras pour abattre le directeur. Tout comme le précédent, elle tenta de s' attaquer à son cou mais le lycan se débattait mieux que le premier et lui lançait des coups de griffes. Elle recula de quelques pas, le lycan abandonna le directeur pour attaquer PaDmA et fonça sur elle. Celle-ci resta immobile, se tenant prête à le contourner et à le mordre au cou tel un vampire mais lorsqu' elle voulut le contourner, le lycan se figea et tomba sur le sol, une flèche plantée en plein coeur. PaDmA reprit son apparence et s' effondra au sol, ses lèvres couvertent de sang de lycans.


Dernière édition par PaDmA le Mar 25 Mar - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axane Pyro
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) :
Animagus : Louve blanche
Occlumens




Re: Opération spéciale

Message par : Axane Pyro, Sam 22 Mar - 0:15


[[J’avoue que c’était assez bien pensée :PJ'écoute des films d'action en même temps, donc c'est possible que je sois vraiment dedans...]]

Tomoko était toujours effondrée sur le sol. Padma s’était métamorphosée. Tomoko avait peur pour son amie. Elle n’aurait pas voulue pour rien au monde que quelqu’un soit blessé. Tomoko aperçut la panthère noir se lancer sur la gorge du lycan. Elle cria en silence. Elle ne voulait pas voir Padma blessée. La panthère fini par redescendre du corps inerte de la bête. Tomoko suivit la mince créature à la silhouette bien définie monter dans un arbre et se lancer sur un autre lycan derrière Lucie et Winchester. Tomoko eu juste le temps d’attraper sa baguette et de prononcer le sortilège. L’arbalète que tenait le directeur de Poufsouffle s’envola si rapidement et atterrit si rapidement dans les mains de Tomoko, que personne ne pus s’en rendre compte. Tomoko appuya sur la gâchette et une flèche argentée fendit l’air et vint directement se planter dans le cœur du Lycan.

Tomoko laissa l’arbalète tomber sur le sol et tenta de se relever à une main, l’autre appuyer contre son ventre qui saignait encore abondamment. Tomoko aurait voulue arrêter l’écoulement du sang, mais ne connaissait pas de formule. Elle espérait, et pensait également, que Winchester le saurait probablement. Pour l’instant elle se redressa sur ses genoux, puis posa une main sur le sol pour s’aider à remonter sur ses pieds. Tous et chacun semblaient encore ébranler. Était-ce fini? Où y en avait-il encore? Tomoko leva sa baguette, pointa son bassin et l’enroula de rubans. Puis, vigilante elle pointa sa baguette en tout sens pour vérifier qu’il n’y avait rien.

‘’ Ferrula. ‘’

Puis elle s’approcha rapidement des autres et se retourna vers la forêt à quelques reprises de crainte de se faire sauter dessus par une autre quelconque créature dangereuse. Elle regarda Winchester et eu un mince sourire.

‘’ C’est quoi les prochaines créatures? Parce qu’il faudrait me rafistoler un peu, sinon je ne mourai pas parce qu’une créature m’à tuer, mais au bout de mon sang. ‘’

Tomoko jeta un regard en biais aux deux autres. Elles semblaient ébranlée. Tomoko également l’était, mais elle n’aimait pas vraiment que ça paraisse beaucoup. Ou du moins elle ne l’était pas tant que ça car elle avait été prévenue qu’ils se feraient probablement attaqué par ce genre de créatures. C’était assez difficile de dissimuler la peur, mais encore possible. Tomoko sentait ses cheveux glisser dans son coup. Elle les avait sentis se détacher lorsqu’elle avait retirée sa baguette de ces derniers. Elle les replace avec sa baguette qu’elle alluma encore une fois. Quoi? C’était plus simple ainsi. Tomoko jeta un regard circulaire autour des quatre Poufsouffle. Plusieurs Lycans étaient étendus morts. D’autres devaient s’être enfuis car la poursuiveuse aurait dit qu’ils s’étaient probablement battu contre le double de ce qui était étendu sur le sol. Ou peut-être il lui avait semblé qu’ils s’étaient battus contre le double. Tomoko frissonna. De froid et de peur. Mais elle savait qu’il fallait les affronter, qu’il fallait affronter les peurs. Quelles qu’elles soient. Tomoko entendait les feuilles bouger dans le vent, c’était plus difficile ainsi de percevoir le moindre son suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Emy Stewart
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Lionne
Occlumens


Re: Opération spéciale

Message par : Emy Stewart, Lun 24 Mar - 15:25


Lucie était à genoux sur le sol, son poignard pointé sur le lycan qui finalement battu retraite. Elle sentit un goût amer, légèrement ferreux dans la bouche. Elle cracha sur le sol un mélange de salive et de sang. Elle avait dû recevoir un coup dans la mâchoire ou s'être mordu la langue durant le combat. Elle se releva avec difficulté en s'appuyant sur ses deux mains et commença à se diriger vers ses amies d'un pas titubant. Padma redevenait elle-même après s'être transformée en panthère et Tomoko venait à bout des dernières créatures. Tournant sur elle-même pour repérer Winchester, elle l'aperçut qui affrontait un lycan. Au moment où il aurait pu facilement tuer la bête, il hésita et celle-ci en profita pour le soulever du sol. A partir de cet instant, le duel se fit sanglant, tous les coups étaient permis.

La jeune fille regarda avec stupeur le directeur lacérer le visage du lycan, planter à plusieurs reprises l'arme dans son corps avant de l'achever en lui tranchant la tête. Ces actes avaient été accomplis avec une telle violence, ce n'était plus de la défense, le directeur avait quelque chose contre ces créatures et Lucie ignorait quoi. D'un côté, elle ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir agi ainsi, mais elle s'obstinait à penser qu'il aurait pu simplement le blesser ou le tuer sans souffrances. C'était dans sa nature de défendre tous les êtres humains, quels qu'ils soient. Elle l'observa un instant, l'air dégoûté et incompréhensif, la bouche entrouverte et le front plissé.

Leurs yeux se croisèrent et la batteuse soutint son regard. Puis elle secoua la tête avant de tourner les talons. Elle se dirigea rapidement vers Tomoko et Padma qui se remettait lentement de l'épreuve. Padma était encore par terre, les yeux clos et les lèvres pleines de sang. La jeune fille s'accroupit à côté d'elle et lui tapota doucement les joues, comme elle l'avait fait un peu plus tôt avec Winchester. Le professeur ouvrit les yeux et Lucie l'aida à se relever, passa un bras autour de ses épaules et soutint ainsi son amie.

Lucie aurait aimé continuer, mais tout le monde était exténué et blessé, ils ne pouvaient vraiment pas affronter encore des dangers dans cet état. De plus, s'ils restaient plus longtemps dans le coin, ils prenaient le risque que les lycans reviennent avec des renforts. Le mieux était de rentrer se soigner, et de remettre une sortie de ce genre un peu plus tard. Elle essuya le sang qui coulait de sa bouche avec le revers de sa main libre et fit part à ses compagnons de ses réflexions, en évitant soigneusement le regard du directeur.

"On devrait rentrer, on ne peut pas continuer dans cet état..."
Revenir en haut Aller en bas
Winchester
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Opération spéciale

Message par : Winchester, Mar 25 Mar - 5:42


Winchester en avait fini avec le lycan, de façon violente et sanguinolante pour ne pas dire gore. Il tenait toujours la lame argentée dans sa main droite. Le regard fixé droit devant lui, il était haletant, se demandant comment il avait pu ainsi passer d'un stade d'hésitation à un niveau tellement avancé dans la hiérarchie de la violence et de la colère. Si cela semblait avoir surpris, ou plus précisemment choqué Lucie, il s'interrogeait encore lui même de ces mouvements devenus si violent, si soudainement. Ses vètements étaient alourdis par l'eau et le sang, il sentait du sang couler sur son visage, le sien, mais également celui du lycan. Winchester entendait des voix et des sons, mais lointaines, il se perdait dans ces pensées, ce n'était bien entendu ni le lieu ni le moment et pourtant, il se perdait dans ses pensées. Ce fut quand les phrases se firent plus longues qu'il se rendit compte qu'on devait lui parler. Toujours dos tourné aux filles, il réfléchissait, il réfléchissait à ce que disait Tomoko, que pouvait-il encore rencontrer? Plus profondément il restait des vampires mais également des plantes, toutes aussi dangeureuses que les lycans. Ce fut ensuite Lucie qui parla, alors que le Directeur s'était retourné, cherchant son regard, mais elle semblait ne pas vouloir lui accorder. La réponse à ce que disait Lucie ne se fit pas attendre, le sang de Winchester avait un tour, et bien malgré lui, il se rendit compte que ce n'était pas ainsi qu'il voulait le dire:

NON!!! ON CONTINUERA, IL EST HORS DE QUESTION DE S'ARRETER MAINTENANT!

Il ne fallut guère à Winchester qu'a voir les têtes des demoiselles pour qu'ils comprennent ce qu'il venait de dire. Cela faisait deux fois qu'il n'avait pas vraiment été lui-même, c'était bien suprenant, lui qui était habituellement calme. Il ferma ses paupières et inclina la tête en signe de pardon. Il savait que ce ne serait pas suffisant. Il savait pourtant que cette forêt changeait les gens. On pouvait y entrer tranquillement et gentillement, mais on en ressortait toujours affaibli bien que grandi. Winchester ne comprenait pas pourquoi il avait fais preuve d'une telle violence et d'une telle rage dans les paroles qu'il venait d'avoir. Les bruissons s'agitaient un peu plus loin, sans nul doute encore un lycan, retardataire. Winchester en était résolu, il n'avait jusqu'a maintenant pas eu la façon de faire d'un Directeur de Maison, il ne pouvait continuer ainsi, il devait avoir le comportement de sa fonction ce qui n'était pas toujours le cas. Le couteau disparut d'un geste de baguette, remplacé par une épée, vestige de son enfance. Il s'avança d'un pas vers les buissons, regardant les visages des filles:

Partez, courrez toujours droit devant jusqu'a ce que vous passiez devant l'arbre brulé, à ce moment, il vous faudra suivre les arbres brulés pour éviter cette parcèle maudite dont vous savez maintenant l'effet. Ne vous retournez jamais, peu importe ce qui se passera, vous courrez droit devant. Moi je vais rester ici, les lycans vont venir, il faut que je les retienne. Je n'ai pas été un bon Directeur, je n'aurais jamais dû vous emmener ici. Je n'en ai pas eu le comportement, je n'ai jamais affronté réellement mes responsabilités, mais à vous voir ensemble, j'ai compris quelque chose que je n'avais encore jamais compris.

Lucie tenta vainement de répliquer, d'un geste de bras, Winchester l'invita à ne pas le faire. La jeune fille devait sans nul doute être agacé, comme les autres, du comportement du Directeur, et certainement à juste titre par ailleurs. Winchester eut un geste de baguette, c'était la dernière chose qu'il pouvait faire pour aider avant qu'elles ne partent. Lucie, Tomoko et Padma purent sentir leurs poches étrangements s'allourdir:

Il y a deux potions pour chacune d'entre vous, utiliser les quand bon vous semblera, une potion transparente avec un voile violet, c'est la potion de Baiser, elle permet d'arrêter les hémorragies et prévient des risques de saignements. L'autre est une décocté de Rafard le Blanc, un nom violent pour une potion qui revitalise. Maintenant, je ne veux plus entendre d'objections, pas de volontés déplacées, vous vous retournez, vous ne vous inquiétez pas pour moi et vous filez. Je vous reverrais...je l'espère...

Cette dernière parole était sortie dans un soupir qu'aucune des filles ne put entendre. Winchester resta devant les buissons, plantant dans le sol son épée, il se laissa tomber sur ses genoux, la lame entre ses mains, le front contre le plat de la lame. Il avait besoin de quelques instants, pas pour se préparer au combat, mais pour réfléchir à ce qui s'était passé, aux relations futures qu'il pourrait espérer avoir avec les trois filles après cette folle excursion...
Revenir en haut Aller en bas
Mila
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: Opération spéciale

Message par : Mila, Mar 25 Mar - 8:44


PaDmA était à genoux, et tremblait de tous ces membres. Elle leva une main tremblante et se toucha les lèvres en ne pensant pas s' apercevoir ensuite ce qui s' écoulait mais lorsqu' elle remit sa main sous yeux, elle vit du sang, pas le sien non, celui des lycans. Comment avait-elle pu comettre un acte pareille? Elle, qui était si douce, si sensible et si fragile. Ce n' était pas elle qui avait réagi ainsi. Et si son démon était de retour pour la possèder? C' était impossible, elle l' avait vaincu son démon il y' a longtemps. Elle ressentait quelque chose d' étrange. Pas par rapport à elle, mais par rapport au directeur. Lucie l' aida à se relever et lorsque PaDmA releva la tête, elle vit le directeur égorger le derniier lycan qui restait. Les autres avaient du prendre la fuite ou appelé du renfort. Lucie et Tomoko semblaient choqué du comportement du directeur. PaDmA l' observait, des larmes commençant à couler sur ses joues. Lucie finit par leur dire d' en arrêter là et d' aller se soigner, mais le directeur répliqua aussitôt, et sa voix avait changée radicalement:

-NON!!! ON CONTINUERA, IL EST HORS DE QUESTION DE S' ARRETER MAINTENANT!

PaDmA tremblait de nouveau mais encore plus que d' habitude. Elle n' arrivait plus à contrôler son corps. Elle posa sa main sur son front et massa doucement. Le directeur semblait ne plus être lui même. Il leur fit un signe de tête pour s' excuser de s' être emporté. Aucune des trois filles n' avaient vu le directeur agîr ainsi. Peut être que Lucie et Tomoko craignaient le directeur pour ce qu' il était vraiment, après leur avoir raconté son histoire. PaDmA n' avait pas peur de ce qu' il était. Elle savait ce qu' il ressentait. Jamais elle n' aurait pensée trouver quelqu' un qui ai vécu ce genre de chose. Le directeur fit disparaître le poignard argenté, et fit apparaître une épée et s' avança vers les buissons et se retourna pour observer les trois filles et leur dire:

Partez, courrez toujours droit devant jusqu' a ce que vous passiez devant l' arbre brulé, à ce moment, il vous faudra suivre les arbres brulés pour éviter cette parcèle maudite dont vous savez maintenant l' effet. Ne vous retournez jamais, peu importe ce qui se passera, vous courrez droit devant. Moi je vais rester ici, les lycans vont venir, il faut que je les retienne. Je n' ai pas été un bon Directeur, je n' aurais jamais dû vous emmener ici. Je n' en ai pas eu le comportement, je n' ai jamais affronté réellement mes responsabilités, mais à vous voir ensemble, j' ai compris quelque chose que je n' avais encore jamais compris.

Lucie voulût répliquer mais le directeur l' en empêcha. Les trois jeunes filles avaient peur de la suite des évènements. Des larmes commencèrent à couler sur chacunes des joues des trois jeunes filles. C' était une situation très difficile à supporter. Elles fixaient toujours leur directeur d' un regard suppliant. Et s' il arrivait quelque chose au directeur, comment expliquer ce qui leurs étaient arrivés? On pourrait leur reprocher de l' avoir laissé combattre ces lycans et d' en être mort. Le directeur leur donnèrent des potions de guérisons et leur en expliqua les effets. La dernière phrase du directeur résonnait dans la tête de PaDmA qui cette fois ne pu se retenir de se taire, la colère monta en elle:

-NON! CA SUFFIT! JE VOUS INTERDIS DE DIRE UNE CHOSE PAREILLE! IL EST HORS DE QUESTION QUE L' ON VOUS LAISSE VOUS FAIRE TUER. VOUS ETES UN BON DIRECTEUR, LES AUTRES PEUVENT DIRE CE QU' ILS VEULENT! MAIS LUCIE, TOMOKO ET MOI SAVONS CE QUE VOUS REPRESENTEZ.

PaDmA venait de se rendre compte de ses paroles. Elle plaqua ses deux mains sur sa tête et murmura à plusieurs reprises "Non, tu ne m' auras pas... Je t' ai vaincu... non tu ne m' auras pas... je t' ai vaincu". Lucie et Tomoko l'observèrent d' un air très inquiet. PaDmA se redressa et leur fit un signe de tête que ça allait et s' approcha du directeur qui s' était à présent mit à genoux, son épée devant lui. Puis, elle se mit à ses côtés, et se ma sassa légèrement le front. Son démon se nourissait de ses plus grandes peurs et de ses sentiments. Elle le savait, et elle devait lui résister avant qu' il ne prenne contrôle sur elle et qu' il ne fasse du mal à son entourage. Elle se mit devant lui avec peine et dit au directeur:

-Ne nous laissez pas. Venez avec nous. Je vous en supplie. Si vous restez ici, je reste également. et je me FICHE de ce que vous pouvez dire. Mais, moi je ne vous laisserai pas ici tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Winchester
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Opération spéciale

Message par : Winchester, Mer 26 Mar - 6:06


Le Directeur repensait à ses dits, à ses faits, que ce soit ses faits sociaux, directoriaux ou d'armes. Ces derniers semblaient effectivement les plus nombreux. Il sentait sur ses joues coulés le sang du lycan, il s'essuya le visage, effaçant de son visage le sang. Ce sang issu d'un instant de pure violence qu'il regrettait mais pas pour la meilleure raison, par pour la raison pour laquelle beaucoup de personnes la regretterait. Il n'était pas fièr de ce qu'il avait fais, mais il ne regrettait son geste qu'à travers le regard des trois jeunes femmes qu'il avait finalement, et bien mal lui en avait pris, convaincu de venir avec lui dans la Forêt Interdite. Il carressait lentement le manche de son épée, sa main descendit le long de la lame, froide...mortelle... Winchester s'était persuadé de ne plus se tourner vers les filles. Il savait aussi ce que cela signifait de dire qu'il allait retenir les Lycans. Il ne doutait pas d'en sortir indemne, mais intérieurement, il savait qu'il lui faudrait plus que du courage et de la bonne volonté. Mais il comptait faire face. Ces créatures ne lui avaient jamais rien fais qui mérite qu'il se batte jusqu'a la mort contre elles, mais il en ressentait le besoin. Besoin d'extérioriser quoi? Plein de choses dont il n'avait jamais parlé. Et puis il devait en être ainsi.

La voix de Padma rompit le silence qui s'était installé. Elle ne s'était pas contentée de parler, mais comme son Directeur plus tôt, elle avait hurlé. Winchester songea d'abord à ses deux dernières phrases. Lui, un bon Directeur, il en doutait sérieusement, peut-être était-ce bien là son point faible, mais il doutait d'être ou d'avoir été un bon Directeur, tout juste médiocre ou passable...Voir Troll... Ce qu'il représente? L'exemple parfait de ce que ne doit pas être ni faire un Directeur, à la limite. Oui pour ça il est doué, pour être le contre-exemple de ce qu'il faudrait être. Se furent ensuite les premières phrases qui lui revinrent, notamment ce passage venu en second ou la jeune femme lui avait dis qu'il ne devait pas se laisser mourir pour elle. Ca devait être la première fois qu'il entendait ces mots vraiment sincérement. Sincérement? Il n'en était même pas sûr. Jusqu'a maintenant il avait été un homme de bien, enfin il avait tenté de rester un homme de bien, mais il devait se rendre à l'évidence. Sur un ton plus calme, Padma reprit, le suppliant de venir avec elles, lui promettant de ne pas l'abandonner, que s'il restait, elle resterait aussi. Elle se refusait de l'abandonner ici. Alors que pourtant il lui proposait de sauver sa vie sans prendre aucun risque, mais la jeune femme semblait ne rien en faire. Pour la première fois depuis longtemps, les réponses qui passaient dans la tête du Directeur étaient musicales. Plusieurs morceaux de comédies musicales notamment une lui revenait à l'esprit. Il répondit d'abord en parlant aux demoiselles sans pour autant se retourner:


These are desperate Times, girls, and desperate measures are called for. I will have vengeance. Le Directeur se releva tout en se retournant, son épée dans la main, son visage comme jamais les filles ne l'avait jamais vu, il était différent, visiblement plus déterminé. Il s'avança vers Lucie qui instinctivement recula jusqu'a se retrouver contre un arbre, Winchester reprit alors en chantant. They all deserve to die, tell you why, Lucie, tell you why. Because in all of the whole human race, my love, there are two kinds of men and only two.
There's the one staying put in his proper place,
and the one with his foot in the other one's face. Look at me, Lucie, look at you, we all deserve to die.

Le visage du directeur était à un centimètre de celui de Lucie, le Directeur murmura alors, sur un ton plus calme et moins emporté que précedemment
"The history of the world, my love". Il était résolu, il savait maintenant ce qu'il allait faire. Trop longtemps, des résultats minables, des efforts en vain. Ca ne resterait pas ainsi, c'était assuré:

Il y a quelques minutes, vous me faisiez comprendre quelque chose de simple, évident mais que pourtant je n'avais jamais compris. Maintenant, vous m'avez fais comprendre autre chose. J'ai appris avec vous en dix minutes plus qu'en des mois d'Auror. Je vous en remercie. Si vous voulez rester vous battre, alors resté, mais sachez que je ne sortirais pas de la Forêt sans avoir retrouvé le trésor que nous avions laissé.

Le Directeur n'avait pas bougé, restant toujours si près de Lucie bloquée par l'arbre. C'était une chanson qui lui venait maintenant à l'esprit, c'était un moment unique, ce genre de moment où vous aimeriez vous taire mais où tout sortait naturellement. Sifflotant d'abord l'air bien connu de cette chanson, il commença à la chantonner:

The future's in the air
I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change
Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change
Walking down the street
Distant memories
Are buried in the past forever.

Le Directeur se tût enfin, avançant encore d'un pas vers Lucie, leurs visages se touchaient presque, glissant son visage contre celui de la jeune femme de façon à pouvoir lui murmurer dans l'oreille, pour que seule elle entende "Ne me regardes pas comme un démon, je n'en suis pas un". Il décolla sa tête de façon à voir le visage de la jeune femme, mais leurs visages restaient toujours aussi près...
Revenir en haut Aller en bas
Emy Stewart
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Lionne
Occlumens


Re: Opération spéciale

Message par : Emy Stewart, Mer 26 Mar - 19:03


Après sa proposition de repartir pour se remettre en état, Lucie était sûre qu'il n'y aurait pas d'objection, et pourtant, la voix du directeur retentit alors qu'elle se dirigeait vers le château. Enfin, vers là où ils étaient arrivés serait plus juste. Elle fit volte-face pour dévisager Winchester qui semblait avoir pété les plombs. Mi-furieuse, mi-incompréhensive, elle hésitait sur l'attitude à adopter. Il ne pouvait quand même pas les forcer à le suivre ! Il ne tarda pas à faire un signe de tête pour s'excuser avant de leur demander de s'en aller sans lui, et de le laisser seul avec les Lycans. Complétement absurde. Padma fut la première à réagir. Elle hurla qu'elle ne l'abandonnerait pas ainsi qu'il avait toujours été un bon directeur. Lucie était d'accord sur ces deux points. Le professeur conclu qu'elle resterait avec lui s'il le fallait mais ne partirait pas sans lui. Et là, il n'y avait pas d'autres solutions : soit le directeur entendait raison et ils rentraient, soit ils devraient tous continuer.

Alors que la jeune femme en arrivait à cette réflexion, elle décida alors de se précipiter sur Winchester, de l'attraper par n'importe quel vêtement qu'elle pourrait, et le traînerait ainsi jusqu'à un endroit sûr. Mais c'était une idée stupide, il ne se laisserait jamais faire et n'aurait aucun mal à l'en empêcher. Il se mit alors à chanter en anglais puis se retourna. La batteuse qui était pratictement bilingue, ouvrit les oreilles tout en traduisant le tout en pensées.
"Ceux-ci sont des Temps désespérés, des filles et des mesures désespérées sont appelées. J'aurai la vengeance..." Il s'avança, fixant Lucie. Cette dernière recula un peu, buta sur un arbre et s'arrêta. Elle l'observa s'approcher d'elle de plus en plus, une appréhension grandissante. "Ils mérite de mourir, je te dis pourquoi, Lucie, te dis pourquoi. Parce que dans tout le genre humain entier, mon amour, il y a deux sortes d'hommes et seulement deux. Il y a celui restant en place en son endroit approprié et celui de son pied dans l'autre son visage. Regarde-moi, Lucie, regarde-vous, nous méritons tous de mourir."

Elle observa son visage qui se trouvait à présent à quelques centimètres du sien, frappée par les paroles. Sa voix avait baissé et finalement, la jeune fille était sûre que ces amies n'avaient rien entendu des derniers mots. Ses yeux se perdirent dans le regard de Winchester. Elle était totalement pétrifiée, encore pire que si on lui avait jeté le maléfice du Saucisson, c'est à peine si elle pouvait penser. Et ensuite ? Pour elle, il n'y avait que deux finalités à cette situation. Ou bien il allait l'embrasser, ou alors l'executer. Cette dernière idée était vraiment bête, mais par rapport aux derniers mots, ces derniers actes, les révélations... La proximité se réduit, encore quelques mots : "L'histoire du monde, mon amour." Finalement il n'allait peut être pas la tuer. Elle osa penser que maintenant ce serait oublié, ils pourraient rentrer. Mais l'un des défauts du jeune homme était d'être incroyablement têtu. D'accord, ils continueraient et ils trouveraient le trésor. Ah, oui un trésor, c'était nouveau ça d'ailleurs...

Lucie sentit l'écorce dans son dos, si elle tenait encore debout c'était sûrement grâce au tronc. Elle était toujours incapable de faire le moindre mouvement, et écouta Winchester entamer un air qui lui disait quelque chose. Qu'attendait-il, qu'elle tombe dans les pommes ? Ou autre chose...
"My love". Elle croyait savoir ce que ça signifiait mais n'aurait jamais pu faire le premier pas. C'était plutôt de la lâcheté, même si elle ne l'aurait jamais avoué. Simplement, en avait-elle envie ? Oui, peut-être, sûrement. Les pupilles du garçon disparurent de son champ de vision, il avait tourné la tête. Les yeux de la Poufsouffle restèrent dans le vide. "Ne me regardes pas comme un démon, je n'en suis pas un" Ces mots murmurés à l'oreille, il avait compris. Ou pas. En tout cas il avait saisi son inquiètude et pensait ainsi la rassurer. Ce qui marcha, assez. Et il releva son visage, elle sentait toujours son souffle chaud. Elle laissa son regard dans le vague, sa vue se brouillait de plus en plus. Après quelques instants et un ultime effort, elle baissa les yeux et une unique larme roula sur sa joue. Elle posa ses mains un peu tremblantes sur ses épaules et riva une nouvelle fois ses yeux dans les siens.

"Je..."

Les lèvres tellement proches, un coup de vent et ils tombaient dans les bras de l'autre. Sa bouche se referma, ses mâchoires se serrèrent. Elle se glissa entre Winchester et l'arbre, retrouvant ainsi son espace vital. Elle croisa le regard de Tomoko et Padma, qui ne devaient définitivement rien comprendre. Mais parler, ça elle n'en avait pas envie. Bien. S'il fallait continuer, autant le faire. Elle marcha vers le marais, cherchant un chemin qui permettait de passer à côté. Chacun de ses pas lui apportait une joie nouvelle, un sentiment d'euphorie. Et pourtant, ses entrailles se tordait toujours de cet instant partagé avec le directeur derrière elle, un moment unique dans une existence.



[Désolée si la traduction n'est pas exacte =S]
Revenir en haut Aller en bas
Winchester
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Opération spéciale

Message par : Winchester, Sam 29 Mar - 10:20


La jeune femme semblait avoir été touchée par
ce qu'avait fais Winchester et pas forcément en bien. Ces dits étaient
parfaitement cohérents dans sa tête, mais dans celle de la jeune femme,
il aurait pu parler une langue qu'elle ne comprenait pas qu'elle aurait
été tout aussi avancée. La larme qui coula sur la joue de l'ex-préfête
rappela à Winchester qu'il devait se calmer, sans nul doute, il était
allé trop loin, dans ses faits, mais aussi et surtout dans ses gestes.
Les paroles qu'il avait tenu était à double-tranchant, et il avait
conclu du recul de la demoiselle, qu'elle craignait un danger venant de
lui. L'idée de la tuer lui avait-elle éfleuré l'esprit? Oui, tout comme
il avait pensé à tuer les deux autres filles, pourquoi? Il n'en savait
rien, de la colère, de la rage, peut-être de la folie. Que faut-il
d'autre qu'un homme devienne fou, dangeureux? Il s'était ravisé,
trouvant dans le regard de Lucie quelque chose qu'il n'avait plus
trouvé dans aucun autre regard et ceux depuis fort longtemps.
Regrettait-il? Absoluement rien, c'était même le contraire, il avait
extériorisé, très mal certes, une partie de sa colère. Il ne s'était
jamais senti aussi calme qu'après ce moment riche en évènements et en
sentiments. Il y avait de la colère, beaucoup de colère, qu'en était la
cause? La souffrance? Non pas vraiment. La haine? Il n'en ressentait
aucune. La déception? Oui, la déception et un étrange sentiment
d'amertume.

Dans l'instant présent, la jeune femme avait
commencé une phrase dont le Directeur ne connaitrait jamais la fin.
Elle s'était éclipsée, bien sur, le jeune homme aurait pu, aurait voulu
la retenir, mais non. Il savait que le mal était fais, qu'il ne
pourrait faire oublier ce moment. Finalement, il avait dis vrai, il lui
restait la vengeance, la vengeance et son passé. Non, il lui restait
aussi sa raison, cette petite voix qui vous dis ce que vous devez
faire. Mais pouvait-il s'y fier? Trop souvent cette petite voix l'avait
trompé, l'avait trahi. L'ecouter? Que pouvait-il y risquer si ce
n'était peut-être un conseil intelligent? L'exécuter? Non, il ne
pouvait obéir à une voix dont il ne savait rien. Non, il n'y avait à ce
moment qu'une chose à faire, il le savait, il aurait dû écouter,
rentrer. C'était tant à la fois la chose la plus censée que la chose la
plus logique. Que cherchait-il vraiment? Cette vieille boite rongée par
le temps qui contenait ce que l'on pouvait appeler un trésor? Elle ne
devait même plus être où elle était. De plus, les filles avaient
raison, assez d'aventures et de dangers pour une soirée. Mais s'ils
repartaient, ils devraient tout recommencer. Non pas "ils", mais "il"
devrait tout recommencer. Avancer? Trop dangeureux, les filles avaient
raison, il fallait être raisonnable. Reculer? Lui s'y refusait et les
filles ne voulaient le laisser:

Vous avez raison.

Pivotant
sur lui-même, Winchester attrapa ses baguettes, une pointée droit sur
Lucie, l'autre vers les deux filles. Si Padma et Tomoko voyaient ce qui
se passait, Lucie était de dos. Pourtant, ce fut un de ces moments où
le temps est à l'arrêt. Padma et Tomoko le fixaient, Lucie, arrêtée,
semblait savoir exactement ce qui se passait. Qu'allait-il se passer?
Les tuer, il aurait surement le temps d'en tuer une, pour le reste, il
connaissait ce lieu, il disparaitrait. Mais finalement, aucune sort ne
jaillit, en tout cas aucun sort mortel, des branches, brindilles et
pierres voltigèrent jusque devant le Directeur. Il disposa les pierres
en cercle, montant le poids en étage à la façon d'un bucher, il tenta
d'allumer le feu avec son briquet porte-bonheur, inutile. Trempé, ce
dernier ne pouvait fonctionner. Finalement, c'est un sort qui alluma le
feu de camp. Un autre geste de baguette, deux grands sacs de couchages
s'allongèrent au sol. Les filles étaient encore immobiles, il n'avait
pas pris plus d'une minute pour réaliser cela. Décrivant un cercle
autour des sacs de couchage et du feu, il psalmodiait des paroles:

Si
vous vous sentez prêtes à pardonner, vous accepterez peut-être
l'hospitalité d'un raté. Ce n'est qu'un feu et un sac de couchage, mais
au moins on aura le temps de se reposer. La nourriture sera
rudimentaire, c'est à dire ce que j'ai fais disparaitre pour le cas où
je me retrouvais dans une journée telle. Le choix ne sera pas très
grand, pâtes, riz ou ravioli. Un peu de café soluble, pour l'eau, un
ruisseau longe le marais, on pourrait croire le contraire, mais cet eau
est parfaitement potable. Pas glorieux je sais, mais c'est ce qui se
conserve le mieux en nourriture et l'eau bien c'est rudimentaire, mais
on survivra.
Je ne peux pas faire beaucoup plus, d'autant que
demain, à notre réveil, il fera tout aussi noir qu'en cet instant, la
lumière ne filtre pas en ce sombre endroit, ou très peu. Je suis bien
conscient que vous n'avez plus aucune raison d'avoir confiance en moi,
encore moins toi Lucie, mais je vous conjure d'accepter. Je sais aussi
qu'il n'y que deux sacs de couchages, normalement mon frêre et moi.
Mais au moins, ils sont assez grands pour deux, vous arriverez donc à
vous les partager. Pour ma part, je tacherais de me trouver un endroit
un peu sec et pas trop dur près du feu. Maintenant, vous faites ce que
vous avez envie, en sachant ce que vous savez et en supposant ce que
vous pouvez supposer. Mais pour ma part, je sais que je vais profiter
de cet endroit que je viens de protéger pour me faire des Onigiri, sans
saumon, mais je crois que dans la condition actuelle, il faut savoir
sacrifier certains plaisirs.

Et effectivement, quelque
minutes plus tard, l'eau bouillait dans la casserole alors que le
Directeur mettait le riz à cuire. Il y avait deux assiettes face à lui
qui se firent un plaisir de se démultiplier. Les jeunes femmes ne
semblaient pas vraiment décises, mais certainement, l'odeur de riz et
la vue des premières boulettes de riz se formant dans les assiettes
aideraient à les convaincre:

Si je voulais vous tuer, je
n'aurais pas la malice de vous empoisonner ou d'attendre votre sommeil.
En attendant, le choix est votre...

Winchester invita les filles à le rejoindre d'un geste de la main que Lucie ne put voir puisqu'elle lui tournait le dos. Pas de toute que son comportement d'avant avait fais son petit effet, pas celui qu'il espérait, mais produit un petit effet. A regarder ce feu crépiter, tout en continuant de faire des boules de riz, il aurait juré que Freya le regardait. Oui mais pourquoi cette impression, voilà longtemps qu'elle avait disparu...
Revenir en haut Aller en bas
Freya
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Opération spéciale

Message par : Freya, Sam 29 Mar - 12:42


*Enfin... Enfin dans mon milieu, à l'air libre, cela fait si longtemps... Cet endroit me manquait tellement...*

Freya était allongée à côté d'une rivière, elle venait de se baigner et de se relaxer, son voyage l'avait complètement épuisée, tout ce dont elle avait apprit lui revin en mémoire, ces journées à chercher à boire et à combattre des araignées des sables géantes ou encore des serpents de la taille d'un basilic pour pouvoir manger, elle-même elle ne se rappellait plus la raison de ce départ, mais suivant comme à son habitude son instinct, Freya était partie loin, très loin, là où personne ne pourrait la retrouver... Les nuits étaient pires que les journées, le froid était tel qu'à chaque fois, elle était à la limite de l'hypothermie, heureusement elle gardait bon grâce à son mental et avait survécu, les souvenirs de ses combats et de son accrochage à ce qu'il lui restait de vie refaisaient surface, son sens du danger était encore plus développé. Freya avait apprit à analyser tout ce qui l'entourait ainsi que de flairer le danger, tel un prédateur cherchant son rival...

*Je me demande... Ce qu'ils sont devenus? Sont-ils encore vivants?*


Freya pensait d'abord à ses amis d'autrefois, ceux avec qui elle s'était développée, au moment où elle était facilement atteignable et très fragile, ensuite elle se rappella de ses fidèles, ses animaux qui lui venaient toujours en aide dans des situations difficiles, elle siffla pour les appeler, mais aucune réponse. Inquiète, elle se mit donc à chercher, transformée en chat blanc, son Animagus, Freya se mit à sauter de branche en branche, d'arbre en arbre à leur recherche... Après plusieurs heures acharnées, elle retrouva son phénix couché sur le sol, le feu n'ornait plus ses ailes, il était crasseux, recouvert de boue, il y avait des traces de lutte à ses ailes et le coup fatal semblait avoir été porté au cou de la bête... Freya ne put retenir quelques larmes et décida d'enterrer son phénix dans un endroit sûr, là où seule Freya pourrait le retrouver. Elle eut soudain l'idée de retourner dans la meute de loups où devaient se trouver les deux siens, après quelques minutes de route, elle se présenta comme Maître des deux Anciens, le clan la reconnut et l'accepta. L'un des loups l'avait conduit au fin fond d'une caverne sombre et là elle voyait ses deux loups, toujours vivants et fiers comme ils l'étaient avant. Un grand sourire apparaissait sur le visage de Freya et sauta sur les loups, aussi contents de sa visite. Elle resta quelques
minutes avec eux puis décida de les laisser tranquille après une dernière étreinte...


*Au moins, ils ne m'ont pas oubliée... Que-ce que ça fait chaud au coeur!*


Freya reprit son chemin en ne s'imposant aucune direction particulière, elle marchait au sens du vent, redevenue humaine, en pensant à son phénix, elle se sentait irresponsable de l'avoir laissé mourir, Freya ne pensait pas qu'il pourraient mourir comme ça...

*Vu ses blessures, il a dû se battre contre plusieurs monstres... Que-ce qui serait capable de vaincre un phénix? C'est inhabituel cette histoire, si je retrouve la bête qui lui a fait ça... *

Plongée dans ses pensées, elle s'arrêta net. Freya avait entendu des bruits et des voix, elle reconnut à coup sûr la voix de Winchester, accompagné de deux charmantes jeunes filles qui n'avaient pas l'air aussi épuisée et dégradée qu'elle. En les voyant, cela lui rappellait les aventures qu'ils faisaient, Winchester, Ryu, elle et les autres, à cette pensée, Freya pourrait bien sombrer dans la nostalgie. Elle décida d'écouter ce qui se tramait entre ses trois là, Winchester avait l'air de vouloir se racheter pour quelque chose qu'il avait fait aux filles, mais elle n'arrivait pas à saisir quoi. Cachée dans les buissons à quelques mètres d'eux, elle vit une réaction de Winchester, regardant autour de lui, se sentant observé. Il avait remarqué sa présence, elle décida de ne pas les mettre sur leur garde davantage, sortant de son buisson et se dirigeant vers eux avec quand même un peu de méfiance, qui sait ce qu'il était devenu, ça faisait si longtemps...

"Winch... Winchester? C'est bien toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Axane Pyro
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) :
Animagus : Louve blanche
Occlumens




Re: Opération spéciale

Message par : Axane Pyro, Sam 29 Mar - 19:13


Tomoko continuais de guetter le moindre son, aucun. Puis une foule d’événement se produirent sans qu’elle n’eut le temps de dire un seul mot. Le directeur, leurs disant de partir et de courir vite jusqu’à une clairière lointaine où elles seraient toutes les trois en sécurisées, le laissant seul combattre les dangers de la forêt. Il n’en était pas question. Tomoko ne laisserait jamais quelqu’un seul dans cette maudite forêt dangereuse. Padma intervient avant même qu’elle ait eu le temps de le faire. Puis le directeur s’approcha de Lucie, qu’il écrasa presque sur un tronc d’arbre. Tomoko et Padma observaient la scène comme un film au cinéma. La jeune Poufsouffle adossée à l’arbre croisa leurs regards un instant. Puis se défit de l’homme. Tomoko perdait encore une dose assez importante de sang, et la potion que le directeur leurs avaient proposé quelques minutes avant, lui tentait de plus en plus. L’homme se retourna vers elles et fit apparaître un feu et des sacs de couchages. En premier lieu, la Poursuiveuse se posa une foule de question. Mais après quelques secondes, elle comprit. Du camping. Tomoko fut tentée de rire, pensant que c’était une blague, mais elle réalisa par la suite que le directeur était bel et bien sérieux. Du camping? Dans la forêt interdite? Une voix leurs parvint derrière elles. Une petite voix féminine. Tomoko se retourna si rapidement que les muscle de son coup en prirent un cou. Une femme entra dans la petite clairière. Tomoko garda sa main bien serrée sur sa baguette, sans autant la pointée sur la personne qui venait d’apparaître car elle semblait connaître le directeur. Tomoko était quelque peu inquiète. Elle voulait savoir qui était cet inconnue et maintenant. La femme semblait d’à peu près du même âge que Winchester. Elle était d’une rare beauté mais semblait quelque peu épuisée.

[[ Désoler j'ai pas beaucoup de temps. ]]
Revenir en haut Aller en bas
Winchester
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Opération spéciale

Message par : Winchester, Lun 31 Mar - 8:01


Winchester attendait toujours une réaction quand les buissons bougèrent. Un lycan? Possible, peu probable après ce qui venait d'arriver. Un élève? Possible, ils n'étaient pas rares ceux qui s'aventuraient dans cette forêt en quête d'aventure et de récits à raconter, fussent-ils vrai où non. En tout cas, quoi ou qui que ce soit, la prévention restait de mise. Winchester attrapa ses deux baguettes. Quelqu'un s'avança, Winchester découvrit une silhouette qu'il connaissait vraiment bien, mais ici, maintenant, c'était simplement impossible. La personne en question, était morte, enfin c'est peut-être ainsi que Winchester en avait décidé pour ne plus y penser. Ou peut-être était-ce sa disparition si mystérieuse. En tout cas, Winchester n'était pas le seul à avoir préferer s'armé, il vit Tomoko la baguette à la main. Lucie lui tournait toujours le dos, il ne savait toujours rien de ses intentions ni de ce qu'elle pensait. Padma semblait elle encore un peu sonné de son combat. La voix de la personne s'adressa à lui, ce ne pouvait être qu'elle, mais pourtant, le Directeur gardait la conviction qu'elle était morte. Comment pouvait-elle encore être en vie après si longtemps. Bien sur, elle avait toujours été une des filles que Winchester considérait comme plus forte que beaucoup d'autre et que beaucoup d'hommes. Mais aussi longtemps sans nouvelle et une ré-apparition soudaine, si soudaine.
Si la raison lui dictait qu'elle ne pouvait être en vie, le coeur de Winchester ne pensait tout autrement, bien sur qu'elle avait pu survivre, elle avait survécu à beaucoup de choses avant lui, avec lui et sûrement après lui. Mais pourtant...Comment pourrait-elle encore être en vie? Il s'y refusait encore, il la connaissait, elle le connaissait. Si elle était vraiment la personne que Winchester pensait qu'elle était, alors elle savait ce qui allait s'en suivre. D'un seul bond, Winchester était sur ses pieds, l'odeur du riz se faisait de plus en plus présent. D'un geste vif, les baguettes se retrouvèrent pointées droit sur Freya. Deux Sectumsempra jaillirent de concert droit sur la jeune femme, rangeant la baguette dans sa main gauche, la seconde baguette lança un peu au hasard au dessus de Freya un Petrificus Totalus...


Dernière édition par Winchester le Lun 31 Mar - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Opération spéciale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 22

 Opération spéciale

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.