AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 43 sur 51
La Cabane Hurlante
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44 ... 47 ... 51  Suivant
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Keira Sanders, le  Lun 2 Mai 2016 - 22:06

Alice semblait avoir paniqué un peu, ce qui était tout à fait compréhensible. Sous le coup de l'émotion elle avait lancé un Finite Incantatem, indiquant qu'elle avait compris que c'était un maléfice et non une quelconque créature. La fumée s'était dissipée juste après. Bizarre. Sûrement parce que le maléfice avait pris fin tout seul, songea Keira. Ce serait bizarre qu'Alice puisse le dissoudre. Elle n'était pas son auteure et du haut de ses quinze ans, elle n'aurait pas eu une magie assez puissante. Elle n'eut pas le temps de faire part de ses pensées qu'Alice reprit la parole. Elle déclara être suspicieuse. Ah, Alice et ses théories du complot... Toujours à penser que quelqu'un était en train de faire des mauvais plans dans le coin. Keira soupira en la regardant.

- Oui, il me semble qu'il y a un autre étage, juste sous le toit. Y'avais trois rangées de fenêtres.

Elles n'allaient rien y trouver, c'était certain. Mais la verte et argentée savait que c'était inutile de le dire à son amie. Cette dernière aurait besoin de se le prouver, alors elle allait le voir de ses propres yeux. Et Keira lui dirait mentalement "je te l'avais dit". Elle avança dans le couloir en quête de l'escalier, toujours éclairée par le faisceau lumineux au bout de sa baguette d'if. Il était juste là, au bout. Elle recommença à tester les marches avec son poids par précaution, puis entrepris de monter avec un dernier regard pour Alice, espérant qu'elle comprenne qu'il valait peut-être mieux encore monter l'une après l'autre. Elle monta doucement, regardant où elle marchait, et posa victorieusement le pied sur la dernière marche. Soudainement, elle fut propulsée en arrière et voltigea au dessus de toutes les marches qu'elle venait de monter. Elle atterri sur les fesses en bas de l'escalier, juste à côté de la Serdaigle. Elle n'avait pas bien compris ce qu'il s'était passé sur le coup de la surprise, et avait lâché sa baguette qui était par terre, sur une des premières marches de l'escalier, semblant intacte. Elle se releva, se tapota les fesses - un peu douloureuses - et se pencha pour la ramasser.

- J'crois qu'on n'peut pas monter. Encore un farceur qui a eu l'idée de mettre un sort là-haut.
Alice Grant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Alice Grant, le  Lun 2 Mai 2016 - 22:21

Keira soupira et annonça qu'il y avait bien un autre étage. Elle commença comme précédemment à grimper, mais arrivée en haut des marches, elle fut propulsée en bas et atterrit sur les fesses.
- J'crois qu'on n'peut pas monter. Encore un farceur qui a eu l'idée de mettre un sort là-haut.
Son amie venait de dire ses pensées, mais ce sort ne faisait pas peur, il éloignait clairement. Pour Alice, c'était clairement pas quelqu'un qui avait placé ça là pour faire une blague. Ca surprenait juste, ça n'avait rien d'effrayant, bien qu'une grand-mère moldue aurait sûrement fait une crise cardiaque.
-Ca va? J'pense pas que ce soit pour faire peur. Ca a l'air d'être un sortilège de protection, ou un truc dans le genre. Mais bon, comme tu dis, on peut pas aller plus loin. Il y a pas un moyen de passer, ou une autre entrée?
Elle lui demandait ça car la serpentard avait clairement repéré les lieux, ou du moins s'était-elle renseignée dessus. Alice la fixa d'un air interrogateur. Pour le: "ça va?", elle savait que son amie avait vu pire, mais elle savait aussi que tomber sur le coxis pouvait faire très mal.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Keira Sanders, le  Lun 2 Mai 2016 - 23:48

Son amie pensait que ce sort n'était pas pour faire peur. Est-ce qu'elle pensait vraiment qu'il n'était pas effrayant ? Un peu sous l'émotion, la Sanders s'empressa de rétorquer, sur un ton à mi-chemin entre l'humour et l'agacement :

- Pas peur ? Crois-moi que quand tu montes tranquillement un escalier et que tu t'retrouves à voltiger sans comprendre le pourquoi du comment, ton p'tit coeur s'agite comme si tu venais d'courir un marathon en étant poursuivi par un monstre.

Elle fit quelques pas en avant puis en arrière comme pour montrer que ses fesses marchaient encore à merveille, malgré la sensation d'avoir le derrière engourdi. Impossible qu'il y ait une autre entrée pour aller sur un troisième étage. Elles allaient sûrement devoir abandonner l'idée de monter plus haut. Toute façon, c'est pas comme si elles y auraient trouvé un truc excitant. Keira n'était pas déçue. Elle ressentait un peu de rancune envers la masure, et se frotta les fesses frénétiquement une nouvelle fois. Poussa un nouveau soupir. Et observa autour d'elle, n'avant rien d'autre à faire. Poussière. Tableau. Encore de la poussière. Un chandelier. Des bricoles inintéressantes.

- J'crois que Poudlard est beaucoup plus hanté que cette maison.
Alice Grant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Alice Grant, le  Mar 3 Mai 2016 - 18:56

- Pas peur ? Crois-moi que quand tu montes tranquillement un escalier et que tu t'retrouves à voltiger sans comprendre le pourquoi du comment, ton p'tit coeur s'agite comme si tu venais d'courir un marathon en étant poursuivi par un monstre.
Alice ne répondit pas, pas vraiment convaincue. Apparemment, Keira ne savait pas comment aller en haut. Tant pis.
Son amie avança un peu en avant puis en arrière, sûrement pour vérifier qu'elle n'avait rien de cassé, même si, un coup sur le coxis, on ne s'en relevait pas avant cinq bonnes minutes, elle allait donc bien malgré une telle chute. Cette pensée fit réfléchir la serdaigle. Si quelqu'un ne voulait pas qu'on accède à l'étage du dessus, alors il aurait lancé un sort plus puissant. Aussi dit-elle finalement à mi-voie:
-Sûrement.
- J'crois que Poudlard est beaucoup plus hanté que cette maison.
-Ca, c'est sûr! Bon, au moins, si on raconte qu'on a fait les cent coups et que cette personne nous demande si on a au moins visité la célèbre maison "hantée", on pourra répondre oui. Alors, on se casse? ajouta-t-elle d'un air détaché.
Pas qu'elle avait envie de s'enfuir à toutes jambes, mais il n'y avait vraiment rien d'intéressant, à part l'impression que cette maison allait s'effondrer chaque seconde.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Keira Sanders, le  Mer 4 Mai 2016 - 0:15

Elle songea que peut-être il y avait un moyen d'aller à l'étage. Si seulement la dernière marche était enchantée - c'était une possibilité à envisager, il suffirait de... sauter par dessus, ou un truc comme ça. Ainsi, on contournerait le sort. Mais elle n'avait vraiment pas envie de s'y risquer à nouveau et de se prendre une nouvelle chute sur le coccyx. Elle se frotta à nouveau les fesses en y pensant, comme si elle s'attendait à y repérer des bosses ou des bleus. Peut-être que l'Aigle voudrait essayer, mais l'idée d'aller là-haut ne faisait pas plus envie que ça à Keira. C'était une expédition inutile. Heureusement, sa camarade n'en manifesta pas une très grande envie non plus, et repris :

- Ça, c'est sûr! Bon, au moins, si on raconte qu'on a fait les cent coups et que cette personne nous demande si on a au moins visité la célèbre maison "hantée", on pourra répondre oui. Alors, on se casse?


- Oui, ça f'ra un truc de plus à notre répertoire, personne pourra nous reprocher de pas être venu ! Tu veux aller où ? demanda-t-elle d'un ton intéressé.

Cette excursion avait visiblement été ratée. Enfin, à moitié, elles auraient quand même eu des petits coups de stress et de peur par-ci par-là. Mais rien de bien folichon. Les aléas. Fallait être réaliste, toutes les expéditions n'étaient pas réussies et extraordinaires, et on pouvait parfois repartir déçu et bredouille. Avec un peu de chance, la verte et argentée pourrait faire peur aux plus jeunes à son tour en racontant son vécu dans cette masure. Il lui suffirait de déformer un tout petit peu la réalité - qu'elle aurait été projetée au sol par une force invisible ? Oui, voilà qui donnerait la trouille aux jeunes sorciers. Certains étant très peureux, elle n'aurait qu'à raconter ça en faisait semblant de trembler et ils pisseraient dans leur froc.
Alice Grant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Alice Grant, le  Mer 4 Mai 2016 - 18:21

Aller où? Alice ne comprenait pas. Sortir, évidemment. Rentrer, quoi. S'en aller. A moins que Keira n'ait quelque chose derrière la tête...
-A quoi tu penses? Aller où?
A moins qu'elle voulait tout simplement continuer de visiter, ou encore sortir en ville. Malgré le fait qu'il n'y avait rien de bien dangereux ici -à part les portes qui donnaient sur le vide et les chutes du haut des escaliers, sans parler du fait que la maison semblait tenir à peine debout-, elle sentait comme... une histoire. Comme si il s'était passé des choses pas banales ici. Sûrement parce que des objets appartenant aux anciens propriétaires étaient encore là. Un frisson lui parcourut la nuque. Il n'y avait pas de fantômes, mais rien que le fait d'être présente la gênait, encore une fois.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Keira Sanders, le  Mer 4 Mai 2016 - 19:03

Il semblait qu'Alice ait cru qu'elle avait une idée derrière la tête. En réalité, pas du tout, Keira pensait que c'était le contraire. D'où la question. Malaise... Trouve une idée. Cet après-midi avait été écourté. Y'avait sûrement quelque chose d'intéressant ailleurs, qui soit de leur portée. Et dépêche-toi de penser. Rien ne viens. Il semblerait que finalement, il n'y aie pas grand chose à faire. Allaient-elles rentrer au château, faire un petit détour dans le reste de Pré-Au-Lard avant de rejoindre leurs maisons respectives ?

- Bah... J'sais pas. Je pensais que tu voulais aller faire un tour ailleurs. Il nous reste quand même une grande partie de l'aprem'. Mais on peut aussi rentrer tout de suite !

Honnêtement, les deux allaient à Keira. Ainsi, sans attendre la réponse de sa camarade, elle commença à revenir sur leurs pas, passant par le trou à nouveau - cette fois en y plongeant la tête la première. La lumière du jour soudaine lui fit mal aux yeux. Elle les ferma et les rouvrit doucement, temps de les adapter. Retourner au château serait un peu dommage avec le temps qui commençait à se faire beau - les intempéries des semaines précédentes les avaient empêchées de sortir de l'école, même pour aller dans le parc, ou au bord du lac. Mais leur destination allait dépendre de la bleue et bronze, après tout. Elle se retourna, attendant qu'elle sorte à son tour par le trou de lapin, songeant que la prochaine fois, elles feraient mieux de choisir un endroit plus... palpitant.

[Fin du RP]
Andrew Eales
Andrew Eales
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Andrew Eales, le  Dim 5 Juin 2016 - 16:32

--------L'organisation - [PV avec Rachel Pasca.]



La cabane hurlante... endroit assez insolite pour donner rendez-vous à une personne... pourtant, c'était ce qu'il y avait de mieux dans ce genre de situation. Car personne, absolument personne ne devait entendre les phrases qui allaient être prononcés en ce lieu chargé d'histoire. Alors que l'ambiance pouvaient être considérer comme assez pesante par certains, moi, je n'étais nullement déranger, allant même jusqu'à afficher un large sourire satisfait. Pourquoi souriais-je ? Parce que tout s'était déroulé exactement comme je l'avais planifié. Ma petite interview avait été suffisamment subtile pour passer sans aucuns soucis, sans même que le Ministère de la Magie ne comprenne réellement de quoi il s'agissait. Officiellement, j'allais me contenter de donner des cours supplémentaires de défenses à ceux qui en avaient besoin alors que la réalité était tout autre... mais qui douterait de la bonne foi d'un ancien Auror ? Un homme tel que moi ne pouvait pas avoir de mauvaises intentions et pourtant, s'ils savaient que je le considéraient comme une menace au même titre que les Mangemorts... Un soir, alors que je n'avais rien de bien particulier à faire, un corbeau s'était immiscé chez mes grands-parents, là où je vivait actuellement, pour m'apporter une lettre. 

Celle-ci venait de Rachel Pasca, une étudiante en dernière année à Poudlard, à Serpentard d'après les précisions qu'elle avait pu laisser... La jeune fille avait fait appel à moi car elle ne se jugeait pas assez forte pour se protéger elle-même et encore moins les personnes à qui elle tenait et je savais parfaitement ce qu'elle pouvait ressentir, m'étant retrouvé dans la même situation bien des années auparavant. Je m'étais donc hâté de lui répondre qu'elle avait fait le bon choix, fixant un rendez-vous en soirée dans la Cabane Hurlante et le jour était finalement venu... d'ici quelques minutes, elle devrait être ici, face à moi. J'allais pouvoir vérifier si elle était digne de mon enseignement même si je n'en doutait pas. Après tout, j'étais persuadé de pouvoir apporter la puissance à n'importe quel sorcier, du moment que celui-ci suive attentivement toute mes directives. L’obéissance était donc la clé de la réussite pour eux ainsi que la persévérance et la détermination. Pouvait-elle réunir ces trois clés ? Le temps allait me le montrer...

Si je parvenais à la recruter, nul doute que les choses allaient s'accélérer considérablement. J'étais déjà à la tête de plusieurs hommes ayant servis mon grand père et m'ayant juré fidélité, mais ce n'était pas suffisant à mon goût, d'autant plus que je n'aimais pas l'idée que tout me soit servis sur un plateau d'argent. Je devais moi aussi faire mes preuves en tant que leader, utiliser mon charisme pour que des personnes rejoignent ma cause pour ce que je suis et non simplement pour mon appartenance au Jayden. C'était peut-être mon égo qui parlait pour moi, mais je savais que c'était la chose à faire... d'autant que, bien qu'ils m'aient prêter allégeance, je n'avais pas une entière confiance envers les hommes qui avaient autrefois servis mon grand-père, je préférais largement m'entourer de personnes qui, elles, allaient m'être redevables pour une raison ou une autre.

Enfin... avant de ne trop me projeter dans le futur, je devais encore attendre de rencontrer la dénommée Rachel et à en juger l'heure, cette dernière ne devrait pas tarder à arriver... installé confortablement sur ce qui s’apparentait à une chaise - même si son état laissait franchement a désirer - je scrutait la porte se trouvant face à moi, porte qui, d'un moment à l'autre, allait s'ouvrir sur celle qui à la fin de la soirée, serait peut-être ma première recrue...


DAMIEN J. EALES.--------

Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Galatéa Peverell, le  Dim 5 Juin 2016 - 18:57

La notoriété de certains lieux était incompréhensible pour la née-moldue. Elle n’avait pas le goût du risque. Contrairement à ses camarades elle se contentait volontiers du village, de la montagne, du lac… la forêt par exemple ne l’attirait que peu, sans doute à cause des araignées géantes, et c’était un peu la même chose avec la cabane hurlante. Rachel y était évidement déjà venue, mais était repartie aussitôt et n’était jamais revenue. Puisque rien ne l’y forçait. Elle savait que des choses étranges s’y passait et que cela n’avait rien à voir avec de quelque conque fantômes.

Rachel s’approcha doucement de la bâtisse, prudente. Elle avait écrit à un ancien Auror il y a peu, sans pour autant s’attendre à avoir une réponse et encore moins à obtenir un rendez-vous dans un lieu tel que celui-ci. C’était pourtant ce qui était arrivé et c’était pour ça qu’elle se retrouvait là ce soir, après les cours. Finalement ce n’était peut-être pas si mal d’avoir des horaires aménagées, peut-être que ça allait lui servir après tout, de faire partie du petit club à Kholov. Car si le ciel était encore bien bleu, la sorcière savait que le temps passait vite. Encore une fois, le danger ne l’attirait nullement. Se retrouver seule face un inconnu dans un lieu comme celui-ci ne lui plaisait que peu, Rachel tenait donc fermement sa baguette. En cas de besoin elle savait qu’il lui restait quelques trucs et astuces dans ses poches pour gagner du temps. S’enfuir. Survivre.

Rachel fit le tour, ne croisa personne et fut incapable de dire si ce fait la rassurait ou l’angoissait encore plus. Était-elle en retard, était-elle en avance ? C’était-elle trompée de jour ? Que de questions inutiles qu’elle ne pouvait s’empêcher de se poser à cause du stress. Elle savait pourtant, qu’on lui avait donné rendez-vous à l’intérieur, alors elle s’approcha de la porte en bois. Toqua, bien que personne n’habitait plus ici depuis des lustres. L’habitude sans doute. Puis entra doucement sans attendre de réponse. Facilement, la porte coulissa, grinçant au passage. Rachel ne fut alors qu’à moitié surprise d’apercevoir un homme assis face à elle.

La dernière année fit un pas en avant, mais lassa la porte ouverte. Un peu de lumière ne faisait pas de mal, eh puis c’était surtout le moyen le plus simple de s’enfuir. L’homme n’avait pas l’air de faire partie des « méchants », mais qui pouvait vraiment savoir ? Surtout par les temps qui courraient. Récemment même la femme qui lui avait sauvé la vie s’était révélé être quelqu’un d’autre…

- Bonsoir.

Rachel n’en dit pas plus pour le moment, attendant de voir. Ce cher monsieur Eales, c’était comme ça qu’il s’appelait, était bien plus jeune que ce à quoi la verte s’était attendue. Étrangement bien plus beau aussi. Pourtant ce n’était pas si surprenant. Rien que parmi ses professeurs, il n’y avait eu et n’y avait toujours encore que des jeunes. À peine sortie de l’école et déjà tellement de vécu… Rachel ne savait pas trop si elle les jalousait ou si elle les plaignait. Dans tout les cas elle était au moins admirative. Eh puis les sorciers étaient beau en général, là aussi elle n’avait vu que peu voire aucun sorciers moches. La magie préservait bien il fallait croire.
Andrew Eales
Andrew Eales
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Andrew Eales, le  Dim 5 Juin 2016 - 20:18

--------L'organisation - [PV avec Rachel Pasca.]



Alors que j'étais confortablement installé dans la pénombre depuis un instant déjà, un léger filet de lumière traversa la pièce dans laquelle je me trouvais. La raison de tout cela ? L'arrivée d'une jeune fille. C'était elle. Rachel Pasca... de longs cheveux bruns lui descendant sur les épaules, des yeux d'un mélange de couleur assez peu communs, une taille relativement normale pour une fille - ce qui signifiait petite pour moi et mon mètre quatre-vingt-douze - elle semblait être une adolescente tout ce qu'il y avait de plus normale au premier abord, bien que jolie de ce que je pouvais en voir grâce à cette faible luminosité. La première chose qu'elle fit en entrant dans la pièce fut de me saluer tout en prenant bien soin de garder la porte ouverte. Hum... de la méfiance ? Le contraire m'aurait étonné à vrai dire. Elle se trouvait tout de même face à un inconnu, ne sachant pas si elle pouvait lui faire confiance ou non. C'était donc un bon signe de voir qu'elle n’accordait pas sa confiance de façon aussi aveugle. Mais les choses allaient changer... car j'allais la convaincre que ma cause était juste - ce qu'elle était - et vu sa lettre, je n'aurais pas grand chose à faire pour lui montrer que suivre ma voie était ce qu'il y avait de mieux pour elle. Dans un silence des plus pesant, je me redressais dans un mouvement à la fois lent et élégant, faisant coulisser ma fidèle baguette, qui se trouvais toujours à l'intérieur de ma manche, dans ma main. Avant même qu'elle ne puisse mal interpréter mon geste, j'informulais un Lumos, faisant ainsi apparaitre un faisceau de lumière à l’extrémité de mon instrument que je posa sur un meuble un peu plus loin, pouvant ainsi éclairer la totalité de cette pièce qui était d'un seul coup parfaitement lumineuse.

Je pouvais à présent détailler parfaitement la jeune femme qui se tenait face à moi et mes impressions étaient effectivement fondée. D'un mouvement fluide de la main, j'attrapais la chaise sur laquelle je me trouvais auparavant, la plaçant à coté de Rachel que j’invitai poliment à s'asseoir d'un geste de la main. Et en attendant qu'elle s’exécute, ma voix s'éleva pour la première fois dans un ton à la fois doux et parfaitement calme.


D A M I E N ---E A L E S
Ravi de faire ta connaissance, Rachel. Comme tu le sais, je me nommes Damien Eales, ancien Auror et je cherches à partager un certain savoir avec des jeunes personnes dans ton genre. Si tu as la moindre question à me poser, bien entendu, ne te prives pas. Je répondrais à absolument tout.


Les tabous n'existaient pas avec moi et puis, je voulais m'assurer qu'elle sache bel et bien dans quoi elle allait s'engager. Car à long terme, mes projets pouvaient être dangereux et je voulait que les personnes qui comptaient me rejoindre soient bien au courant des risques. Mais en contre partie, cela pouvait leurs rapporter gros en lui apportant ce qu'ils voulaient : la puissance. J'étais la clé de leurs réussites et eux étaient la mienne... un deal tout à fait honnête, non ? Toujours debout face à ma potentielle future recrue que je continuais à observer, une question cruciale me vient à l'esprit... le genre de question qui allait me permettre de sonder un peu la verte et argent et lui exposer ensuite mon point de vue pour tenter de lui faire adhérer à ma cause si jamais ce n'était pas le cas.


D A M I E N ---E A L E S
Quel est ton avis sur le Ministère de la Magie, Rachel ? J'aimerais connaitre ta position sur le sujet.


Son avis sur la question était intéressant. Allait-elle être sincère ? Pour l'heure, elle pensait encore que je n'étais qu'un simple ancien Auror qui gardait sans doute une place spéciale dans son cœur pour son ancienne profession. Du coup, si elle avait une opinion négative de ces chiens qui étaient à la tête de notre communauté, il serait intéressant qu'elle ait l'audace de me le dire en pensant que je faisait toujours partie de leurs camps... mon regard scruta celui de la principale intéressée, attendant avec patience sa réponse...

DAMIEN J. EALES.--------

Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Galatéa Peverell, le  Dim 5 Juin 2016 - 21:56

Rachel n’était pas à l’aise. Le lieu était glauque et très honnêtement les personnes qui avaient tendance à s’y rendre l’étaient aussi. Elle avait demandé à avoir des cours, pas à rejoindre une secte. La dernière année restait néanmoins curieuse malgré tout. Eh puis de toute manière la peur avant tendance à la paralyser. Ça aussi elle voulait y remédier. D’urgence…

L’ancien Auror se leva et fit apparaitre sa baguette d’un geste rapide pour ensuite éclairer la pièce. Inconsciemment la main de Rachel c’était néanmoins crispée. La pièce était dans un sale état, c’était presque mieux dans la pénombre, mais c’est le jeune homme qui lui avait donné rendez-vous qui accaparait toute son attention pour le moment. Il était… Grand. Trop grand et trop musclé pour qu’elle s’en sorte par la force ni même par la magie en cas de problème… Pas bon, mais on se calme, on inspire, pas de panique. Zen…

- Ravi de faire ta connaissance, Rachel.

Il l’invita à s’asseoir à la place qu’il venait de quitter et la verte fit quelques pas, puis s’exécuta, pas beaucoup plus à l’aise dans cette position. Il était déjà assez grand et… assise elle devait lever encore plus la tête pour le regarder. Mais peut-être était-ce voulu ? Certains devaient sans doute apprécier ce genre de supériorité. Pauvre petite chose qu’elle était.

- Comme tu le sais, je me nomme Damien Eales, ancien Auror et je cherche à partager un certain savoir avec des jeunes personnes dans ton genre. Si tu as la moindre question à me poser, bien entendu, ne te prives pas. Je répondrais à absolument tout.

Les questions ce n’étaient généralement pas pour elle, elle n’en trouvait que très rarement des bonnes, des pertinentes. Alors Rachel fit signe que non, elle n’en avait pas pour le moment. Elle préférait largement écouter et aviser ensuite. De toute manière, Eales ne tarderait sans doute pas à lui révéler ce qu’elle voulait : qu’est-ce qu’il voulait exactement ?

Le prénommé Damien se tenait droit, parfaitement à l’aise, ce qui ne faisait qu’intimider encore plus la verte. Toujours cette mini phobie des personnes trop fières ou trop influentes. Rachel hésitait sur la marche à suivre, rester assise ou se lever, garder sa baguette ou la ranger ? Ce n’était pas gagner tout ça…

- Quel est ton avis sur le Ministère de la Magie, Rachel ? J'aimerais connaitre ta position sur le sujet.

La née-moldue eue un moment d’hésitation, surprise par la question. Au moins il n’y allait pas par quatre chemins, c’était une bonne nouvelle. Néanmoins la sorcière voyait cette question comme un teste, un piège. Répondre, c’était comme de jouer à pile ou face. Parce qu’il était un ancien Auror et qu’elle n’avait pas vraiment d’avis très défini sur eux. Parce que la politique l’ennuyait ou l’énervait le plus souvent. Parce que la politique était tout simplement un sujet épineux, autant chez les sorciers que chez les moldus. Encore une preuve que les deux mondes étaient totalement identiques !

- Je n’y connais pas grand-chose,
répondit-elle avec une petite voix. Rachel avait décidé de dire la vérité, non pas parce qu’elle ne savait pas mentit, ça elle gérait, mais parce que s’il devenait son professeur, il finirait par savoir. Mais j’ai un avis assez mitigé sur la question.

Il fallait un Ministère, c’était partout pareil. Et comme partout il y avait de la corruption. Des hommes bons et des moins bons. Mais comment avouer qu’elle n’avait que très peu confiance envers les Aurors eux-mêmes, lui qui en avait été un. C’était surtout qu’on n’entendait pas souvent parler d’eux quand il y avait des attaques. Eh puis… leur nouvelle recrue, un gars de sa maison, Madverier, lui avait tout de même parlé de meurtres envers des moldus (plus ou moins). Rachel ne le pensait en fait pas très apte à faire preuve d’impartialité.

- Je… réfléchissait-elle avant de modérer sa réponse par prudence. Je ne suis pas leur plus grande admiratrice, leurs histoires m’ennuis un peu à vrai dire, mais j’ai conscience qu’il faut un Ministère. Pourquoi ?

Rachel pencha la tête sur le côté, lui donnant l’air plus innocente qu’elle ne l’était en réalité. Elle restait méfiante, mais parler l’avait étrangement détendu. Le jeu des questions/réponses l’amusait, l'intriguait.
Andrew Eales
Andrew Eales
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Andrew Eales, le  Dim 5 Juin 2016 - 23:08

--------L'organisation - [PV avec Rachel Pasca.]



La réponse de la principale intéressée ne tarda pas à se faire attendre. Sa voix trahissait une certaine hésitation et sans doute également un manque d'assurance. Était-elle mal à l'aise ? Hum... ce ne serait pas très étonnant en vue de la situation. Quelques pas me conduisent à l'autre bout de la salle dans laquelle nous nous trouvons, traçant ainsi une certaine distance entre nous deux. C'était suffisant pour lui montrer qu'elle pouvait cesser d'être sur ses gardes, car à présent, si elle souhaitait s'enfuir, elle pouvait le faire sans aucuns problèmes. La sortie se trouvait face à la Serpentard qui n'avait qu'à se lever et courir, car le temps que je me lance à sa poursuite ou que je récupère ma baguette lui suffisait pour être loin, très loin de moi. Mais revenons à ses paroles... dans un premier temps, la jeune femme s'était contentée de dire qu'elle n'y connaissait pas grand chose en politique ajoutant qu'elle avait un avis mitigé sur la question. Cette dernière phrase attira particulièrement mon attention... mitigé ? Ainsi donc n'aurait-elle pas peur de dire ce qu'elle pensait réellement ? Oh... intéressant... j'attendais donc la suite et autant dire que je ne fut pas déçu. Car bien qu'elle tentait certainement d'être modérer, le fond de sa pensée était bien là : elle ne les admirait pas. Mon boulot était à présent d'approfondir la question, sans dévoiler la vérité à mon sujet, du moins... pas encore. J'avais encore de la matière à creuser avant ça.

Tout en conservant la distance qu'il y avait entre nous pour qu'elle puisse petit à petit être bien plus confortable en ma présence, je lui offris un sourire qui se voulait bienveillant, comme pour l'encourager à véritablement se confier à moi. Comme s'il n'y avait aucunes craintes à me dire la vérité, toute la vérité et uniquement celle-là. Et si mon charisme naturelle pouvait m'aider à se confier, cela ne serait qu'un petit plus permettant d'aller bien plus vite. Ma voix s'éleva donc une fois de plus, toujours aussi paisible que tout à l'heure.


D A M I E N ---E A L E S
Pourquoi cette question ? Parce que l'avis des personnes que je vais former est très intéressant pour moi. Savoir ce qu'ils pensent des Mangemorts, du Ministère de la Magie, de la magie noire... tous ont des avis assez variés et c'est bien ça qui rends la chose intéressante. Tu n'es pas d'accord ? D'ailleurs, n'hésite pas à aller vraiment jusqu'au bout de ta pensée concernant le Ministère, oublies que j'ai travaillé pour eux et dis-moi exactement tout ce qui te passe à l'esprit lorsque tu penses au Ministère de la Magie.


Par ces quelques phrases, j'avais réussi à placer des mots clés qui reviendront par la suite puisqu'il s'agissait des trois sujets principaux... mais pour l'heure, nous nous contenterons de celui qui avait déjà été abordé. Même si dans le meilleur des cas, à partir de maintenant, la langue de Rachel allait se délier pour qu'elle parle elle même de tout ceci, ce dont je doutais tout de même. Elle avait l'air de vouloir attendre patiemment que je poses une question avant de me fournir une réponse. Une sorte de jeu en quelque sorte... mais je n'avais pas de problèmes avec ça après tout, d'autant que j'avais largement le temps à lui consacrer, surtout si c'était pour qu'au final, elle me rejoigne dans ma cause en devenant ma première disciple. Et d'ailleurs... une autre question se devait d'être posée impérativement.


D A M I E N ---E A L E S
Selon toi, en acceptant de recevoir mon enseignement, que comptes-tu apprendre ?


Encore une fois, son avis m'intéressait au plus haut point. Se doutait-elle que j'allais lui apprendre à user de la Magie noire ? Qu'auprès de moi, elle n'allait pas se contenter de contre-attaquer simplement comme l'aurait fait un Auror par exemple ? Non, j'allais lui apprendre des choses bien plus vaste, j'allais lui donner en mains les armes nécessaire pour réellement se défendre, pour attaquer avant que des personnes mal intentionnée ne s'en prennent à elle en premier. Après... cet usage ne regardait qu'elle, même si je comptais l'encadrer assez bien pour qu'elle en fasse bon usage, qu'elle ne s'en prenne qu'à ceux qui méritent un tel châtiment.

DAMIEN J. EALES.--------

Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Galatéa Peverell, le  Lun 6 Juin 2016 - 21:59

Une légère brise se leva, s’infiltrant par la porte et faisant grincer la bâtisse. Ce n’est qu’à ce moment qu’elle observa vraiment la pièce, priant pour qu’il n’y ait pas trop de petites bêtes. Le reste de la cabane lui plaisait bien en revanche, c’était typiquement ce dont on pouvait s’attendre pour une maison hantée. L’air commençait à se rafraîchir, mais ce n’était pas pour déplaire à la verte, qui aimait le froid bien plus que le chaud.

En revanche, ni le vent ni les araignées possiblement présentes ne firent suffisant pour que Rachel quitte le sorcier des yeux plus de quelques secondes. Encore une fois, il n’avait pas l’air de lui vouloir du mal, mais elle voulait se forcer à rester méfiante, bien qu’au fond elle ne l’était déjà presque plus. Elle en avait assez de se faire avoir. Souvent, quand elle rencontrait quelqu’un ça ressemblait à ça : « Oh ! Le gentil petit SALOPARD DE Mer** ! ». Oui, oui. Et si Eales lui laissait de l’espace et semblait vouloir se montrer prévenant envers elle, Rachel continuait de se sentir mal à l’aise ainsi assise. Elle se leva donc doucement, fit quelques pas dans la pièce tandis qu’il parlait, jeta un œil en haut des escaliers en se penchant. Berk, une grosse araignée. Rachel eu un frisson bien visible.  

- Pourquoi cette question ? Parce que l'avis des personnes que je vais former est très intéressant pour moi. Savoir ce qu'ils pensent des Mangemorts, du Ministère de la Magie, de la magie noire... tous ont des avis assez variés et c'est bien ça qui rends la chose intéressante. Tu n'es pas d'accord ?

Hm, si. Il était vrai qu’elle avait plutôt tendance à résonner de cette manière là elle aussi. Rachel aimait surtout comprendre les gens. Comprendre comment les expériences d’une vie pouvaient changer une personne. La verte doutait néanmoins que le seul but de ces questions était la curiosité de l’ancien Auror. Sans doute n’enseignerait-il pas à quelqu’un dont l’avis divergeait complètement. Répondre honnêtement était donc un risque, mais Rachel allait cependant si tenir. Au pire elle trouverait quelqu’un d’autre pour l’aider. Quitte à y arriver seule… mais dans l’idéale, avoir de l’aide serait préférable. Ne serait-ce que pour devenir « forte » avant Kohane. Parce que la rouge avait trop tendance à vouloir foncer tête baissé et que la dernière année voulait être en mesure de la protéger si cela arrivait. Tout comme Emilie d’ailleurs. Une rouge aussi. La même tête de mule inconsciente du danger.

- D'ailleurs, n'hésite pas à aller vraiment jusqu'au bout de ta pensée concernant le Ministère, oublies que j'ai travaillé pour eux et dis-moi exactement tout ce qui te passe à l'esprit lorsque tu penses au Ministère de la Magie.

Incapables, prétentieux et snobinard… Oui, mais non, elle ne dirait pas ça comme ça, pas avant plusieurs verres bien fort. Pas aujourd’hui en tout cas. Rachel se sentie néanmoins comme obligée de rajouter quelque chose. Quelque chose dans son regard peut-être ? Ou sa beauté ? La beauté avant tendance à la rendre docile. Ou la barbe ? Elle aimait les barbes.

- Je sais qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on lit, mais je n’ai pas trouvé le Ministère en général très présent ces derniers temps. Et malgré les attaques qu’il y a eu je… je n’ai jamais vu d’Auror.

Non aucun. Ni à Poudlard ni aux Trois Balais ni à Chaudron Baveur… A chaque fois elle avait dut compter sur quelqu’un d’autre pour lui venir en aide. Un ancien professeur de potion ou encore Malicia. Celle-là même qui par la suite l’avait traité de sang-de-bourbe, lui brisant en quelque sorte le cœur.

- Selon toi, en acceptant de recevoir mon enseignement, que comptes-tu apprendre ?

Rachel releva la tête vers lui, se rendant compte qu’elle avait baissé sa garde sans s’en rendre compte. Et devinez quoi ? Il ne s’était rien passé, rien qui puisse aider la verte à rester sur ses garde en tout cas. Elle était désormais à l’autre bout de la pièce, adossée à un mur bien crado. Mais qu’est-ce qui ne l’était pas ici ? En tout cas, d’ici il paraissait presque moins grand, moins imposant. Rachel n’était plus obligée de lever les yeux pour le voir, ça nuque l’en remerciait.

- Je veux apprendre à me battre ! J’ai été épargnée pas mal de temps par… ce qu’il se passe en ce moment et je me suis laissée vivre. C’est une longue histoire, mais je n’ai participé à mon premier cours de défense que cette année. Ouais… la honte… Je ne suis pas à niveau, ni pour me protéger ni pour protéger ceux à qui je tiens et je veux que cela change. Je ne veux plus faire de cauchemar. Je ne veux plus avoir peur. J’attends de votre enseignement que vous m’aidiez à réparer mon erreur, à rattraper mon retard, parce que Merlin sait que j’en ai !

Quoi ? C’était lui qui avait demandé à ce qu’elle soit franche. Si franche d’ailleurs, que sa voix en avait tremblée du début à la fin, que ses yeux c’étaient peu à peu embués sans pour autant qu’elle en arrive aux larmes. Elle n’avait pas été capable non plus de le regarder dans les yeux. La honte, le regret. Tout ça pour quoi ? Au final elle n’était pas plus proche de sa famille…
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Peter McKinnon, le  Lun 1 Aoû 2016 - 12:47

Frayeurs nocturnes
PV avec Hayleah Moonrose


Il s'était écoulé une semaine depuis la dernière sortie à Pré-au-lard, pendant laquelle Peter s'était déplacé jusqu'à la cabane hurlante, bien décidé à visiter ce lieu si mystérieux en Grande-Bretagne. Mais la présence de tous ces élèves de troisième année, prépubères à l'oeil brillant d'excitation à chaque fois qu'un chocogrenouille saute hors de sa boite, devant la cabane avait refroidi le jeune serpentard. Il n'était pas question qu'il se lance dans une exploration avec tous ces cancrelats sur ses baskets … Il avait donc abandonné son expédition et était rentré au Château, bouillonnant de déception.
Le mercredi suivant, la cabane était à nouveau venu le hanter. Au détour d'un couloir il avait surpris une conversation entre deux élèves qu'ils ne connaissaient pas, un garçon et une jeune fille. Le premier, pour impressionner la seconde, était en train de lui expliquer qu'il connaissait parfaitement l'existence d'un passage secret conduisant à la célèbre maison hantée, que c'était sans danger, et qu'il avait follement envie de s'y retrouvé seul avec elle. Ayant pris note de leur rendez-vous nocturne, Peter les avait suivi jusqu'à l'entrée du fameux passage et puis était retourné à son dortoir. Il n'avait aucune envie de faire son exploration avec ces deux là dans ses pattes.
Le lendemain soir, il avait fait la fermeture de la bibliothèque, après le repas du soir, puis était monté dans son dortoir se changé. Il n'avait pas enfilé son traditionnel pyjama pour se mettre au lit, au contraire s'était-il vêtu chaudement et avait-il enfilé une cape noire. Il s'était ensuite dirigé vers le fameux passage qu'il avait emprunté jusqu'à la légendaire cabane.
Arrivé à l'intérieur, il tira sa baguette de sous sa cape et murmura :

- Lumos !

Sa baguette se mit à éclairer la pièce sombre où il se trouvait. Il resta immobile et silencieux pendant plusieurs minutes, histoire de s'assurer qu'il était seul. Tout en restant alerte, il contemplait la désastreuse baraque, mal entrevue, couverte de poussière. Une fois conscient qu'il était seul, il décida de monter à l'étage. Il entra dans une pièce, un lit à baldaquin, y trônait dans un coin, face à la porte qu'il venait de passer. Dos à l'escalier, il s'approcha du lit pour l'examiner, quelqu'un pouvait il vraiment avoir dormi là ?
Hayleah Moonrose
Hayleah Moonrose
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Hayleah Moonrose, le  Mar 2 Aoû 2016 - 8:38

PV avec Peter McKinnon

Une fois n'était pas coutume, Hayleah avait du mal à dormir. Fatiguée de lutter, elle enfila donc un jogging et un pull, puis sauta dans ses chaussures avant de sortir du dortoir. La dernière fois qu'elle était sorti après le couvre-feu, elle avait fini dans la forêt interdite en pyjama, hors de question de reproduire la même erreur ! Pour autant, elle ne comptait pas sortir du château ce soir-là. Une simple petite balade autour du lac devrait suffire à lui vider l'esprit. Elle descendit donc une à une les marches de ces escaliers qui n'ont faisaient qu'à leur tête. Pourquoi la Tour des Gryffondor se trouvait-elle donc si haut ? Soudain, l'escalier où elle se trouvait se mit à grincer et à s'orienter vers la droite. Génial, vraiment. Quelle perte de temps ces escaliers ! A Poudlard, il valait mieux ne pas être pressé et surtout, avoir la carte de l'école bien en tête. La sorcière n'avait jamais compris pourquoi les escaliers passaient leur temps à changer de direction, mais quiconque les avait ensorcelé devait être un beau sadique.

Lorsque l'escalier s'immobilisa enfin, Hayleah émergea dans l'un de ces couloirs qu'elle ne fréquentait jamais. Et pour cause, il se trouvait près des cachots, et par la même occasion de la salle commune des Serpentards. Double raison de l'éviter. Cependant, elle n'avait pas vraiment le choix que de l'emprunter si elle voulait éviter de retenter sa descente par les escaliers centraux, au risque de se faire embarquer une nouvelle fois l'autre côté du château. Elle s'avança donc à pas de loup dans le couloir et surpris un garçon vêtu d'une cape noir entrain de disparaitre dans un mur. Avait-elle rêvé ? Non, il tenait une baguette, et il avait l'air bien réel !
Hayleah s'approcha rapidement et...bingo ! Un passage secret ! Pour être honnête, les passages secrets, ce n'était pas vraiment son truc. Ça ne l'avait jamais intéressé de s'aventurer hors de Poudlard en pleine nuit, pas dans les temps qui couraient. Mais elle était vraiment curieuse de savoir où le garçon allait se rendre. Et puis, elle était bien habillée, pour une fois. Sans réfléchir plus longtemps, la sorcière sauta dans le passage secret avant qu'il ne se referme et se retrouva dans un long corridor qui menait tout droit à l'intérieur d'une bâtisse étrange. La poussière lui piqua le nez, mais elle se retint d'éternuer. Ça n'aurait fait qu'empirer les choses en faisant voler la couche de poussière et de crasse qui recouvrait meubles et murs.

Soudain, le plafond grinça. Probablement le garçon qui s'amusait à l'étage. Cette maison lui rappelait vaguement quelque chose et pourtant, elle n'y avait jamais mis les pieds. La gryffonne s'approcha alors d'une des fenêtres et entreprit d'en essuyer un bout pour y voir quelque chose. Au loin, le château étincelait à la lumière de la lune. Le déclic. Une vieille bâtisse grinçante en dehors de Poudlard ? Ce ne pouvait être que la cabane hurlante ! Hayleah se mordit les lèvres, elle s'était promise de ne jamais y mettre les pieds. Mais bon, elle s'était aussi promise de ne pas sortir hors de l'enceinte du château ce soir... Lorsque quelques rats se mirent à tourner autour d'elle en lui mordillant les chaussures, la jeune fille décida de rejoindre son camarade à l'étage. Il ne lui était pas venu à l'idée que peut-être, celui-ci se trouvait avec une fille et s'amusait à faire grincer le lit qu'elle entendait couiner à mesure qu'elle approchait. Sa baguette à la main, elle poussa délicatement la porte, mais un grincement strident retentit dans toute la maison alors, pour ajouter à l'effet film d'horreur, elle ajouta :

- Bouh !
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Peter McKinnon, le  Mar 2 Aoû 2016 - 16:58

Le matelas couinait tellement que Peter se demandait bien si quelqu'un avait réellement passer ne fut-ce qu'une nuit dessus. Et cela, sans parler de la bâtisse (si on pouvait appeler cela comme ça) qui n'arrêtait pas de grincer, et parfois de tanguer, au gré du vent. Pourtant ce n'était pas une nuit des plus venteuse. Peter, qui en avait fini avec le matelas, avait levé les yeux pour inspecter l'intérieur du baldaquin. Mais tout à coup :

- Bouh !

Peter se retourna dans un sursaut qui lui fit lever les pieds du sol. Totalement étourdit par la surprise, il envoya valdinguer sa baguette magique, toujours allumée, dans coin de la pièce. Il se rattrapa de justesse en s'appuyant sur le lit, un nuage de poussière se souleva autour de sa main droite. Il contempla la porte de la pièce, la main sur le coeur, dans l'embrasure de celle-ci se tenait quelqu'un. Il arriva à distinguer qu'il s'agissait d'une fille grâce à la lumière de la lune qui filtrait par les planches de bois et par un halo de lumière diffusé par sa baguette. Toujours estomaqué par le choc, il s'écria :

- Par la barbe de Merlin, la trouille de ma vie !

Bizarrement, Peter n'était pas plus apeuré que cela par le fait de se retrouver seul dans la cabane hurlante avec une inconnue. Le seul fait que l'entrée de la cabane se trouve sur le terrain de l'Ecole voulait dire qu'elle était soit une étudiante soit un membre du personnel. Et très peu d'entre eux se seraient approché de lui de cette façon.
Après s'être exclamé, Peter alla en vitesse ramasser sa baguette et la tourna vers la nouvelle venue, afin de mieux la voir.

*Tant pis si tu l'éblouis, si elle voulait des présentations en douceur, elle ne se serait pas approché de toi comme une évadée de cachot !*

Peter l'apercevait mieux à présent. Elle devait être élève comme lui, cela ne faisait plus de doute. Néanmoins, il n'avait pas l'air de la connaitre. Il avait du la croiser deux ou trois fois dans un couloir, à la rigueur, mais son visage, ne lui évoquait rien. Il allait donc falloir commencer l'épisode des présentations.

*Et tu fais ça ploiement ! C'est pas parce qu'elle hurle la nuit dans cette cabane qu'elle ne mérite pas un minimum de considération. Puis si elle est pas sympathique, c'est toi qui tient la baguette …*

- Ca t'arrive souvent de faire ça ? Au fait, on se connait ?
Contenu sponsorisé

La Cabane Hurlante - Page 43 Empty
Re: La Cabane Hurlante
Contenu sponsorisé, le  

Page 43 sur 51

 La Cabane Hurlante

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44 ... 47 ... 51  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.