AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 48 sur 48
La Cabane Hurlante
Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48
Elina Peterson
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor

Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Mer 26 Avr 2017, 18:41


- J'ai hésité entre les deux ... tu es donc une lionne ... tout comme moi il y a quelques années. Effectivement, je suis un jeune auror et pour ton information je n'ai pas vingt-et-un, mais vingt-deux ans. Tu as tord de renier ainsi les sorciers et les sorcières issus de Serpentard. Tu verras avec le temps qu'ils peuvent se révéler être d'excellents alliés pour qui sait mettre leurs compétences à profit. un sourire étira ses lèvres. Pourquoi avoir quitté le château ce soir et comment en es-tu sortie ?

Il était donc de Gryffondor également c'était surement là qu'elle l'avait aperçu étant donné que son visage ne lui était pas inconnue. Elle songea à la phrase de l'Auror.Des Aliées... les Serpentards? Jamais de la vie... A la limite la seule serpentard qu'elle appréciait c'était Luna mais les autres.... Elina était septique...

Artemis avait donc vingt deux ans... cinq ans de plus qu'elle ça va c'était pas un vieux non plus. Il confirma qu'il était un jeune Auror mais en même temps même s'il ne l'avait pas fait ça ce voyait à des kilomètres. Devait elle dire la vérité à un Auror... Tel était le dilemme il ferait surement remonter l'information et Elina ne pourrait plus se permettre ses balades nocturnes.

- J'ai quitté le château parce que je ne supporte plus d'être enfermé dans cette bâtisse, je me sens prisonnière. Et puis c'est toujours la même chose... Les cours, les révisions... toujours la même routine. J'avais besoin de prendre l'air loin de tout ça. Et puis faut dire que je m'ennuie à mourir il ne se passe rien... Un petit tour a pré-au-lard était donc une distraction. Quand à comment je suis sortie, t'es mignon mais tu m'auras pas... Lui dit elle en souriant. Hors de question que je te dise comment j'ai fait après je serais grillé et je ne pourrais plus sortir.

Elle était peut être jeune et sans trop d'expérience mais tout de même, il espérait vraiment qu'elle lui dévoile comment elle avait réussir à sortir du château ni vue ni connu? Elle reconnu qu'il était malin quand même, posez sa question comme ça mine de rien... Elle se serait presque faite avoir mais non. Elina remonta ses jambes qui pendaient dans le vide pour s'installer en tailleur sur le lit, pas très confortable et pleins de poussière mais bon elle était pas aussi douée que l'Auror en face d'elle pour se lancer dans une apparition de mobilier. Elle rassembla ses cheveux pour les laisser tomber sur son épaule droite et observa son interlocuteur... Il avait plutôt l'air amusée de sa spontanéité, d'ailleurs elle-même était surprise de la facilité avec laquelle elle répondait à un représentant du ministère... Sans filtre. Sa conscience se manifesta de nouveau en lui intimant d'être plus prudente alors que son petit démon l'encourageait dans cette voie et ses derniers temps elle n'écoutait plus sa conscience... Si sa mère ou même son mentor la voyaient agir en se moment ils ne la reconnaitraient surement pas... La petite fille effacé, douce et respectueuse du règlement avait laissé place à une jeune femme rebelle parfois à la limite de l'insolence, en quête de sensation forte et de danger... si elle continuait sur cette voie de l'autodestruction elle risquait d'y perdre plus que d'y gagner.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Ven 28 Avr 2017, 09:17


Balançant ses jambes sur le lit afin de s'y installer plus confortablement, Elina fit voler une bonne couche de poussière du lit. Elle défiait presque le jeune auror du regard, refusant de répondre à sa question. Ainsi elle souhaitait privilégier son propre confort à la sécurité de l'ensemble ? Artemis n'allait pas laisser passer cela. Fronçant les sourcils et prenant une mine sévère, il s'adressa à la jeune femme d'une voix sans timbre.

- Je vais te reposer la question et avant d'y répondre je te conseil de bien réfléchir aux mots qui vont suivre. Il fit une pause, laissant ses mots flotter dans l'air ... Récemment, des mangemorts se sont infiltrés dans le château. Ils ont, pour cela, utiliser un moyen que nous ne connaissons pas encore. Ce passage secret, que tu as semble t-il utilisé, pourrait être celui qui a permis aux mages d'attaquer Poudlard. Laisser ouvert ce passage c'est lancer une invitation à revenir et à détruire plus encore le château et ses élèves et je m'y refuse. Alors deux choix s'offrent à toi, me répondre maintenant et ici ou dans une heure au ministère de la magie. Je me demande comment réagiront tes parents lorsqu'ils viendront te chercher ... comment es-tu sorti du château ?

Le regard éteint, la voix plus faible qu'un souffle de vent, Artemis avait petit à petit transformer sa tirade en douce menace à l'égard de la jeune fille. Avait-elle seulement conscience des vies en jeux ? Si ce n'était pas le cas, il n'hésiterait pas à lui montrer quelle responsabilité est la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Ven 28 Avr 2017, 10:42


- Je vais te reposer la question et avant d'y répondre je te conseil de bien réfléchir aux mots qui vont suivre. Il fit une pause. Récemment, des mangemorts se sont infiltrés dans le château. Ils ont, pour cela, utiliser un moyen que nous ne connaissons pas encore. Ce passage secret, que tu as semble t-il utilisé, pourrait être celui qui a permis aux mages d'attaquer Poudlard. Laisser ouvert ce passage c'est lancer une invitation à revenir et à détruire plus encore le château et ses élèves et je m'y refuse. Alors deux choix s'offrent à toi, me répondre maintenant et ici ou dans une heure au ministère de la magie. Je me demande comment réagiront tes parents lorsqu'ils viendront te chercher ... comment es-tu sorti du château ?

Ok la il ne rigolait pas du tout la lionne le voyait, Sa mère ferait une crise de nerf si elle devait venir la chercher au ministère de la magie. Elle voyait la scène d'ici. Mya Peterson, petit bout de femme se transformant en Eliot le dragon pour faire un serment monumentale à sa fille. Non elle ne souhaitait pas s'infliger ça ni même causer du soucis à sa mère encore plus qu'elle ne s'en faisait déjà en temps normal. L'attaque des Mangemorts elle s'en souvenait... Elle était dans la grande salle à ce moment là. De la colère passa dans son regard, la pensait il complice de ses monstres? Elle se leva et s'approcha de lui l'air surpris et le regard noir.

- Poudlard à été attaqué? Ah bon? T'es sérieux? Ah mais oui c'est vrai c'est le jour où la table des gryffondor m'à éclaté à la figure et ou j'ai perdu la vue pendant plusieurs jours. Suis-je bête... Comment ai-je pu oublier le jour où personne n'a été en mesure de protéger des enfants et ados innocents... Pas même vous les Aurors. Dit elle ironiquement.

Elina soupira. Elle s'éloigna de l'homme assis dans le fauteuil rouge et lui tourna le dos pour essayer de reprendre contenance. La blessure psychologique était encore tellement profonde, c'était en partie cette événement qui avait rendu l'adolescente si cynique, ce jour la elle avait compris que la vie ne tenait à rien... L'enfance et l'innocence avait disparu. Personne n'était en mesure de les protéger, ni les Aurors, ni les phénix. Personne. Depuis elle c'était créer une carapace. Refusant de laisser voir à quiconque sa fragilité. Mais en abordant ce sujet sa carapace c'était fissuré. Lorsqu'elle fut sur d'avoir reprit la maitrise de ses émotions etque sa voix ne tremblerait plus elle s'adressa à l'homme derrière elle.

- Je n'ai utilisé ni passage secret, ni objet magique pour quitter le château, seulement les grandes portes avant le couvre feu. Ensuite je me suis fait discrète c'est bien pour ça que je suis habillé tout en noir... Je ne suis pas complice de ses barbares si c'est ce qui t'inquiète. Amène moi au ministère si ça te fait plaisir, utilise du véritasérum si ça te chante mon discours sera toujours le même.

Elle ferma les yeux et se frotta les bras. Il ne faisait pas particulièrement froid mais elle frissonna tout de même. Il ne savait pas comment ils étaient entré la première fois... Ils pouvaient donc attaquer encore sans que personne ne puisse les en empêcher...

- Toi et les autres n'êtes pas plus en mesure de protéger qui que ce soit d'une nouvelle attaque soyons réaliste... Je me sens moins en danger et vulnérable dehors en pleine nuit que dans ce château... même avec toutes les sécurités possibles. Voila pourquoi j'ai si peux de considération pour ma sécurité comme tu dis. Tout simplement parce que PERSONNE n'est en sécurité alors quitte à me faire attaquer où mourir au moins ce ne sera pas en étant enfermé dans un château.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Ven 28 Avr 2017, 11:02


La jeune fille c'était levée d'un bon et presque ruée sur Artemis. Ce dernier l'observa sans sourciller, sans exprimer le moindre recul. Il observait et écoutait ses propos. Ses attaques sur les aurors et l'ordre du phénix lui glissèrent dessus. Elle était sortie par la grande porte sans que personne ne s'en rende compte ? Voilà une nouvelle chose qu'il devrait aborder avec le gardien des clés de l'école.

Une fois ses tirades terminées, elle tournait le dos au jeune homme et semblait frisonner, se frottant les bras afin de les réchauffer. Jaugeant l'âtre vide, Artemis lança un rapide Incendio faisant naître un feu nourri dans la cheminée. La lueur des flammes vint illuminer la pièce et sa chaleur se diffusa lentement dans la pièce.

Le garçon resta silencieux quelques minutes, jugeant les propos de la jeune femme en essayant de choisir ses mots avec soin afin de ne pas la brusquer plus encore. Un nouveau mouvement de baguette et un Inanimatus Apparitus Fauteuil plus tard, un nouveau fauteuil en tous points semblable au sien prit place en face de lui.

- Assied toi s'il te plait, je vais t'expliquer quelques petites choses concernant l'attaque.

Il attendit un instant, réfléchissant à toute vitesse afin de déterminer ce qu'il pouvait lui dire ... ou pas.

- Combien d'élèves sont morts dans l'attaque Elina ? Tu le sais, non ? Aucun. Aucune perte humaine n'est à déplorer et sais-tu pour quelle raison ? Il attendit un instant avant de reprendre. Tout simplement parce que deux de mes collègues étaient sur place afin de sécuriser les lieux. Leurs mouvement furent brider en raison d'une importante présence d'élèves dans les couloirs. Quoi qu'il en soit, une chose est sûre aujourd'hui, cette attaque n'aurait pas été possible sans la complicité de membres à l'intérieur du château. Je n'ai pas l'intention de t'amener au ministère. Depuis l'attaque, les mesures de sécurité entourant le château sont bien plus nombreuses et complexes, tu ne seras jamais autant en sécurité qu'en étant entourée des élèves et des professeurs de Poudlard.

Longue tirade après laquelle Artemis reprit son souffle. plongeant son regard dans l'âtre, attendant la réaction de la demoiselle. Elle semblait avoir été grandement secoué par cette attaque .. elle n'était sans doute pas la seule .. fichu mangemorts.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Ven 28 Avr 2017, 12:07


Elina l'entendit allumer un feu dans la cheminée, elle n'était pas certaine que ça ferait disparaitre la sensation de froid qu'elle ressentait mais c'était gentil de sa part. Puis il fit apparaitre un fauteuil identique au sien.

- Assied toi s'il te plait, je vais t'expliquer quelques petites choses concernant l'attaque.

Elle se retourna et hésita. S'installer en face de lui c'était lui donner libre accès à ses émotions, son regard était trop expressif il devinerait chacune des ses pensées... C'était plus simple pour elle de ne pas avoir à le regarder elle pouvait lui dissimuler les fissures de sa carapaces. Elle poussa un soupir se redressa, reprit un air détaché et vint s'installer devant lui dans le fauteuil.

- Combien d'élèves sont morts dans l'attaque Elina ? Tu le sais, non ? Aucun. Aucune perte humaine n'est à déplorer et sais-tu pour quelle raison ? Tout simplement parce que deux de mes collègues étaient sur place afin de sécuriser les lieux. Leurs mouvement furent brider en raison d'une importante présence d'élèves dans les couloirs. Quoi qu'il en soit, une chose est sûre aujourd'hui, cette attaque n'aurait pas été possible sans la complicité de membres à l'intérieur du château. Je n'ai pas l'intention de t'amener au ministère. Depuis l'attaque, les mesures de sécurité entourant le château sont bien plus nombreuses et complexes, tu ne seras jamais autant en sécurité qu'en étant entourée des élèves et des professeurs de Poudlard.

Elina se mit à sourire, Artemis se contredisait il avait beau essayer de la convaincre qu'elle était en sécurité ce mot la ne signifiait plus rien pour elle. Les Mages noir étaient trop nombreux, trop sournois et comme il l'avait dit ils étaient aidés dans l'enceinte même de l'école des personnes les avaient aidé à blesser des personnes, des enfants...

- Tes collègues ont fait ce qu'ils ont pu pour limiter la casse... Il n'empêche que les mages noirs ont réussi à poser des pièges à différents endroits de l'école juste sous leurs nez et qu'ils n'ont rien vu. Je ne leurs jette pas la pierre comme tu le dis il n'y a pas eut de perte, mais reconnait que vous avez été aidé par les phénix... La personne qui nous à protégé après les explosions n'était ni un professeur ni un Auror. Et ce n'es pas l'intervention rapide des secours qui à fait qu'il n'y est eu aucun blessée nous avons tous eut énormément de chance quand tu sais que plusieurs élèves ont eut des morceaux de bois provenant de l'explosion des tables qui leurs transperçaient le corps... SI ses morceau de bois c'était enfoncer dans la poitrine plutôt que dans un bras ou une jambe il y aurait surement eut des morts. Elle fit une pause. Et Artemis ne me dit pas que je suis plus en sécurité à Poudlard tu peux peut être arriver a faire avaler ça à un enfant mais pas à moi... Comment puis je être en sécurité au milieu de personnes dont on ne sait même pas s'ils ne sont pas complices des mages noirs? qui me dit que je suis en sécurité lorsque je suis en cours alors que mon voisin de table peut être un de leurs disciples? où même tout simplement le prof? Tu vas me dire que toi, Artemis Lhow tu es sure à cent pour cent que toutes les personnes vivants dans ce château sont innocentes et n'ont rien a voir avec ses monstres?

Elle n'avait pas besoin d'être rassuré c'était tout simplement impossible. Elle voulait la vérité, qu'on arrête de la prendre pour une enfant alors que la vie lui avait déjà volé son innocence. Elle voulait qu'il comprenne et qu'il respect son choix de préféré être dehors plutôt que dedans. Mais surtout qu'il arrête d'essayer de la bercé d'illusion. La sécurité n'existerait plus tant que les mages noirs seraient en vie. Les Aurors étaient impuissants mais elle était sure que c'était impossible pour eux de le reconnaitre. Elle ne leurs en voulait pas personne ne pouvait leurs en vouloir ils faisaient ce qu'ils pouvaient avec ce qu'ils avaient et malheureusement ce n'était pas suffisant.

- Parlons d'autre chose si tu veux bien... Ce sujet ne soulève que de mauvais souvenirs que j'essaye d'oublier....

Elle s'installa plus confortablement dans le fauteuil et retrouva son sourire seule une petite étincelle de mélancolie resta cacher la dans son regard.

- Pourquoi t'entrainais-tu à lancer un sors de métamorphose? A quoi ça peut bien te servir?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Ven 28 Avr 2017, 12:22


Le calme apparent et les propos sans détours de lajeune femme frappèrent Artemis aussi surement qu'un coup de massue. Elle devait-être au cœur de l'attaque pour avoir de tels ressentis, de telles informations, néanmoins ... il ne souhaitait pas creuser plus en profondeur le sujet. Il se permit simplement une nouvelle remarque avant de changer de sujet.

- La présence de l'ordre du phénix au sein du château n'est pas avéré ... mais si c'était le cas, il se rendraient coupable de complicité. Ils n'ont pas lieux de se tenir en cet endroit, pas plus que les mangemorts. Ensuite, les pièges n'ont pas pu être posé juste avant l'attaque, ils étaient trop nombreux et trop complexes pour avoir été lancés sur le vif ... quant au fait qu'ils aient étés posés sous notre nez, je te signal tout de même que notre présence à Poudlard fut longtemps limité par la direction. Une chance que nous y étions ce soir là ... Enfin, je ne peux pas t'assurer que cent pour cent des personnes présentes au château sont innocentes, mais je peux t'assurer que le meilleur endroit pour les croiser, c'est la château. Car tant qu'ils sont dans le château, ils ne peuvent rien faire qui risque de mettre leur appartenance à un quelconque ordre au grand jour. A l'extérieur, ils peuvent en revanche prendre toutes les libertés qu'ils souhaitent, y compris celle de te tuer. Ne l'oublie pas.

Il observa l'impact de ses propos sur la jeune femme. Cette attaque semblait l'avait profondément changée, détruite de l'intérieur. Écoutant avec attention son ultime question, il sourit à l'évocation du sortilège de métamorphose qu'il avait lancé ... un poulet.

- La métamorphose est un aspect de la magie particulièrement complexe et pratique qu'il est important de maitriser pour un auror. Changer son apparence est un élément vital pour nombre de nos missions. De quoi souhaites tu parles Elina ?
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Ven 28 Avr 2017, 15:32


- La présence de l'ordre du phénix au sein du château n'est pas avéré ... mais si c'était le cas, il se rendraient coupable de complicité. Ils n'ont pas lieux de se tenir en cet endroit, pas plus que les mangemorts. Ensuite, les pièges n'ont pas pu être posé juste avant l'attaque, ils étaient trop nombreux et trop complexes pour avoir été lancés sur le vif ... quant au fait qu'ils aient étés posés sous notre nez, je te signal tout de même que notre présence à Poudlard fut longtemps limité par la direction. Une chance que nous y étions ce soir là ... Enfin, je ne peux pas t'assurer que cent pour cent des personnes présentes au château sont innocentes, mais je peux t'assurer que le meilleur endroit pour les croiser, c'est la château. Car tant qu'ils sont dans le château, ils ne peuvent rien faire qui risque de mettre leur appartenance à un quelconque ordre au grand jour. A l'extérieur, ils peuvent en revanche prendre toutes les libertés qu'ils souhaitent, y compris celle de te tuer. Ne l'oublie pas

Elina préféra ne pas relever sinon il partirait dans un débat sans fin et elle avait émit la volonté de changer de sujet. Tout était encore trop douloureux pour réussir à en parler sans ressentir cette boule d'angoisse, elle la ressentait bien assez tout au long de la journée lorsqu'elle était dans le château si elle était sortie c'était pour oublier.

- La métamorphose est un aspect de la magie particulièrement complexe et pratique qu'il est important de maitriser pour un auror. Changer son apparence est un élément vital pour nombre de nos missions. De quoi souhaites tu parles Elina ?

Elina le regarda perplexe.

- Sérieusement tu vas me dire que te transformer partiellement en poulet est utile pour une quelconque mission? lui demanda t'elle à la limite du fou rire. ET bien je dois bientôt passer mon permis de transplanage tu crois que tu pourrais me donner quelques conseils pour ne pas me louper? Je suis sure que tu es plus douer dans ce domaine que dans celui de la métamorphose. Lui dit elle en se retenant à nouveau de rire pour ne pas offenser le jeune homme en face d'elle même si ça aurait été de bonne guerre

Elle songeait de plus en plus à se lancer dans se projet, les balais et autres transport en commun en tout genre commençait à la souler et puis comme ça elle pourrait rendre visite à sa mère plus souvent et ça lui éviterais bien des heures de trains pour rentrer en France. Sa mère ne pratiquant plus du tout la magie depuis qu'elle avait fuit se monde lorsqu'elle était enceinte ne transplanait plus non plus les voyages pour ce voir étaient donc long et couteux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Lun 01 Mai 2017, 17:31


Artemis ne put s'empêcher de sourire. En effet, se changer les jambes en pattes de poulet n'allait pas lui être d'une grande aide lors d'un combat ou d'une mission quelconque. Par contre, pointant sa baguette sur sa propre main, il lança à nouveau ...

- Morph Animalis !

Ses os et ses muscles s’étirèrent, se développèrent, sa peau se couvrit de poils brun et drus et ses ongles se mirent à pousser et à se durcir jusqu'à devenir griffes acérés. Voilà qu'en quelques secondes, sa main et son avant-bras étaient devenus patte d'ours. D'une puissance et d'une force sans égale avec celle d'un humain et lui donnant un avantage certain lors d'un combat à main nu ... "façon moldu"

Ce genre de combat était certes inhabituel et pas très bien vu chez les sorciers ... jusqu'à ce que deux sorciers se retrouvent désarmés. Ne reste alors plus que l'humain et la force brute, chose dont Artemis manquait cruellement. Cette étape, de la transformation partielle, était également pour lui un premier pas vers l'animagie qu'il espérait atteindre.

Reprenant la discussion comme si de rien était, il posa ses bras sur les reposes coudes du fauteuil. Celui de gauche craqua sous le poids sa patte d'ours, mais il n'en tint pas compte.

- Comprends-tu d’avantage l’intérêt d'un sortilège comme celui-ci ? Pour revenir sur ta demande, tu souhaites passer ton permis de transplanage ? en prononçant ses mots, il se souvint de la remarque de la jeunette, laissant suggérer que son niveau en métamorphose était pour le moins ... piètre. Merci de te moquer, je te signal au passage que tu n'es pas exemptée de retourner à Poudlard avec des palmes pour lieu et places des pieds. le regard pétillant de malice, il observa la jeune femme. Concernant le transplanage, la meilleure façon de l'appréhender, c'est de le pratiquer, mais il est un peu tard pour cela tu ne penses pas ?


Dernière édition par Artemis Lhow le Ven 05 Mai 2017, 13:59, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Lun 01 Mai 2017, 18:58


Pour toute réponse à sa "moquerie" l'Auror récita la formule en pointant sa main de sa baguette et le membre commença à ce changer en patte... Une Grosse Patte d'ours. Ca c'était classe, Elina était fasciné part cette mutation. La métamorphose était quelque chose de fascinant dans tout les cas... Enfin sauf quand on lui mettait des pattes de poulet à la place de ses jambes. Alors qu'elle contemplait avec admiration le membre poilu de son interlocuteur il prit la parole.

- Comprends-tu d’avantage l’intérêt d'un sortilège comme celui-ci ? Pour revenir sur ta demande, tu souhaites passer ton permis de transplanage ?  Au passage, merci de te moquer, je te signal au passage que tu n'es pas exemptée de retourner à Poudlard avec des palmes pour lieu et places des pieds. Concernant le transplanage, la meilleure façon de l'appréhender, c'est de le pratiquer, mais il est un peu tard pour cela tu ne penses pas ?

Elina releva le nez quand il lui rappela qu'il pouvait très bien la renvoyer à poudlard avec ses monstrueuses pattes. Un frisson de dégout lui remonta le long du dos. Il était un peu tard? Elina regarda sa montre dissimulé à son poignet gauche sous la manche de sa veste. Cadeau de sa maman qu'elle n'enlevait jamais, sauf peut être pour se laver et se baigner et encore car elle était étanche. les aiguilles indiquait vingt et une quarante cinq. Elina leva vers son aîné un regard amusée.

- J'adore ta métamorphose... Cette patte est juste... Enfaite c'est cool tu as un peux froid et ton copain se transforme en peluche géante. Dit elle avec un grand sourire. Et tu me menace mais c'est qui qui c'est moqué de moi le premier? C'est de bonne guerre moi je trouve. Elle fit une pause pour se ravaler un rire. Et je ne trouve pas qu'il soit trop tard mais bon après si tu es fatigué... C'est vrai que tu commences à te faire vieux...

En disant cela elle espérait piquer un peu l'Auror. Bon fallait avouer qu'elle l'aimait bien il était cool et même s'il était sensé représenter l'autorité il n'en gardait pas moins une certaine relativité. Elina le reconnue il savait s'y prendre. Il avait réussi à l'apaiser et c'était bien la première fois qu'elle ne cherchait pas vraiment à défier un adulte. Enfin elle l'avait quand même moins défier que les autres... Doué l'Auror... Trop doué.... Mais bon pas assez pour la remettre dans le chemin de la sagesse et de l'obéissance. Trop de chose c'était passé, trop de blessures pas encore cicatrisés avait marqués la jeune femme pour qu'elle est de nouveau confiance en qui que ce soit et qu'elle se sente à l'abri dans ce château. Elle n'avait d'ailleurs pas prévu de rentrer cette nuit demain elle n'avait pas de cours elle trouverait de quoi s'occuper pour fuir le moment ou elle devrait à nouveau affronter son cauchemar... être dans ce bâtiment source de tout ses cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Ven 05 Mai 2017, 14:20


En peluche ? Artemis observa son bras animal d'un œil critique. Avait-il vraiment l'air d'un ours en peluche ? Se levant de son fauteuil il se dirigea distraitement vers le lit à baldaquin qui se trouvait dans la pièce. Arrivé devant l'un des piliers du lit, il y mis un grand coup de patte, brisant le bois en brindilles. Le toit du lit se mit à vaciller ... puis s'écroula avec fracas sur le matelas poussiéreux. Content, le jeune homme se retourna vers la jeune fille, bras grands ouverts, un large sourires aux lèvres.

« Un câlin ? Vraiment ? »

Le jeune homme observa la réaction de la gryffonne et prit le temps de répondre à sa remarque pleine de sous-entendus sur son âge.

« La question n'est pas de savoir s'il est tard où pas, la question c'est de savoir jusqu'à où nous tiendrons cette discussion avant que je ne change d'avis sur ma décision de ne pas te dénoncer ... mais après tout, tu sembles aimer prendre des risques alors prend ton temps. »

Il doutait fortement de l'impact de la menace sur la demoiselle, mais appréciait de jouer ainsi avec ses nerfs ... enfin il appréciait surtout d'observer ses réactions, imprévisibles et spontanées.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Ven 05 Mai 2017, 20:17


Artemis observa son bras puis il se leva et Elina se pencha pour le suivre du regard. Il se dirigea vers le lit à baldaquin. Elina se demandait vraiment ce qu'il allait faire quand il donna un grand coup de patte dans un des piliers. Elina sursauta et vit le toit du lit s'effondrer sur le matelas souleva part la même occasion une grosse couche de poussières. Elle toussa.

- Un câlin ? Vraiment ?

Elle le regarda d'un air blaser, pas besoin de détruire le toit du lit pour lui montrer qu'il n'appréciait pas la comparaison qu'elle avait fait elle leva les yeux au ciel.

- Frimeur. Dit elle certaine qu'il entendrait.

- La question n'est pas de savoir s'il est tard où pas, la question c'est de savoir jusqu'à où nous tiendrons cette discussion avant que je ne change d'avis sur ma décision de ne pas te dénoncer ... mais après tout, tu sembles aimer prendre des risques alors prend ton temps.

- Ok la comparaison n'était des plus adapté mais bon excuse moi de ne pas voir le côté attaque/defense en priorité... Et puis pour ça faudrait déjà avoir un mec ce qui... évidement n'est pas le cas. Elle fit une pause. J'aimerais beaucoup que tu m'apprennes à transplaner, pas pour gagner du temps, enfin si peut être un peu, mais surtout pour la simple et bonne raison que si j'essaye toute seule je risque de me planter et ça peut mal tourner... Alors que si tu m'apprends tu pourras assurer ma sécurité qui semble tant te tenir à coeur. D'ailleurs t'es surement l'un des rares qui s'y intéresse mais bon ce n'est pas le sujet.... Et puis tu me dois bien ça après avoir réduit en pièce mon lit pour la nuit... Dit elle en essayant de dissimuler un sourire.

Cet homme en face d'elle l'apaisait ça faisait des mois qu'elle ne s'était pas senti aussi sereine, elle ne voulait pas que le moment s'arrête. Ce n'était pas comme avec un homme qu'on désirait où dont on était amoureuse non, ça allait au delà de ça plus comme avec un ami de longue date qui nous comprends sans qu'on est besoin de parler, qui nous soutient même s'il nous réprouve. Elle savait parfaitement qu'Artemis n'était pas d'accord avec son escapade nocturne mais il était là à lui faire la conversation, il la faisait rire et ça faisait des semaines qu'elle n'avait pas rit. Bien trop angoissée part tout ce qu'il s'était passée. Elle se leva et déposa un baiser sur sa joue. Sans arrière pensée, non juste de la spontanéité comme à son habitude.

- Merci Artemis... Pour ta patience... dit elle après c'être rassise. Ne te fais pas d'illusion hein c'est pas de la drague.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Mar 09 Mai 2017, 20:53


Son lit pour la nuit ? Après avoir prit le temps le temps d'analyser cette phrase, Artemis se rendit compte alors que sa collègue rouge et or lui avait déposé un baisé sur la joue. Caressant sa joue de sa main (humaine), il réfléchissait à ses paroles jusqu'à ce qu'elle en vienne à dire que ce n'était pas de la drague. Fort heureusement d'ailleurs, car il connaissait une femme qui aurait très mal accepté que l'on drague son Arty. Cette idée lui arracha un éclat de rire qu'il se senti obligé de justifier.

« Excuse-moi, mais si ce signe d'affection avait la moindre ambiguïté, je connais une auror qui se serait fais un plaisir de t'arracher la peau sans même avoir besoin d'une métamorphose. »

Imaginant la scène, il eu un fou rire ... jusqu'à ce qu'il vit l'image de sa douce se retourner contre lui. L'envie de rire lui passa. Terrifiante. La seconde partie de la phrase de jeune Elina ressemblait d'avantage  à une confession, la confession d'un bien être et son ressentie était sincère. Le jeune homme reprit contenance, il s'adressa à nouveau sa comparse d'un soir tout en rendant à son bras une apparence normale.

« Tu te doutes qu'en t'en que représentant de l'ordre, il est hors de question que je m'amuse à te promener de ci de là ... mais heureusement pour toi, je ne suis plus en service. Il adressa un clin d’œil à la demoiselle. Alors voilà ce que je te propose, je vais t'apporter la détermination et la décision. Je te laisse le soin de fixer ton esprit sur notre destination. Visualise la bien, notre destination doit-être exempte de tout moldus aux alentours tu t'en doute et ne doit pas être protégé par un maléfice anti-transplanage bien entendu... »

Tendant son bras, il sourit à la jeune femme. Avec un peu de chance, elle choisirait un endroit calme ou ils pourront discuter sans risquer d'être vu des moldus. Faire appel à ses collègues pour réparer la situation ne l'enchantait guère.

« Prends mon bras, ferme les yeux et dit moi quand tu es prête ... »
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Elina Peterson, Mar 09 Mai 2017, 21:28


Il sembla réfléchir à ses paroles et lorsqu'elle déposa un baiser sur sa joue il caressa sa joue la ou elle l'avait embrasser. Elina se retint de sourire. Il était si surpris que ça? c'est vrai qu'elle ne le connaissait pas plus que ça mais bon.... Elle fut sortie de ses questionnements par l'éclat de rire du jeune Auror. Elle le regarda avec incompréhension ce demandant ce qu'elle avait bien pu dire pour le faire rire de la sorte.

- Excuse-moi, mais si ce signe d'affection avait la moindre ambiguïté, je connais une auror qui se serait fais un plaisir de t'arracher la peau sans même avoir besoin d'une métamorphose.

Elina se mit à rire également même si l'image qui s'imposa à elle la fit frémir, elle ne tenait pas à se mettre à dos une Auror... Mais elle pouvait comprendre une telle réaction, elle aussi réagirait surement de la sorte si une autre femme draguait l'homme qu'elle aimait, même si elle n'en était pas encore tout à fait une, la lionne était plus entre deux... Pas encore une femme mais plus vraiment une adolescente. C'était difficile pour elle de trouver sa place, surtout auprès de la gent masculine, ceux de son âge étaient loin d'être mature et ceux plus vieux la trouvaient trop jeune. Il la tira de nouveau de sa réflexion en s'adressant de nouveau à elle tout en rendant à sa main gauche sa forme initiale.

- Tu te doutes qu'en t'en que représentant de l'ordre, il est hors de question que je m'amuse à te promener de ci de là ... mais heureusement pour toi, je ne suis plus en service. Petit plein d'oeil qui la fit sourire. Alors voilà ce que je te propose, je vais t'apporter la détermination et la décision. Je te laisse le soin de fixer ton esprit sur notre destination. Visualise la bien, notre destination doit-être exempte de tout moldus aux alentours tu t'en doute et ne doit pas être protégé par un maléfice anti-transplanage bien entendu... Il lui tendit son bras. Prends mon bras, ferme les yeux et dit moi quand tu es prête ...

Elina le regarda en souriant, pas un petit sourire timide, ni un sourire forcée. Non un vrai sourire de bonheur ceux qui apparaissent sur le visage d'un enfant lorsqu'on lui tend une sucrerie à laquelle il n'a pas le droit en temps normal... Ou lorsque tu ouvres LE cadeaux de Noël que tu as attendu pendant des mois... Voilà c'est ce genre de sourire qui vint illuminer le visage de la lionne. Elle tenta de calmer son excitation, il fallait qu'elle se concentre, elle ne devait pas se rater.

Un endroit calme loin des moldus... Elle n'avait jamais voyagé comment pouvait elle se décider sur un lieu tout en étant sûr qu'il ne serait pas dangereux? Il faisait nuit même en France, elle était sure que cet endroit serait calme car elle y allait souvent lorsqu'elle était en vacances et il fallait tellement marcher pour y arriver que beaucoup se décourageaient avant. Une petite plage de gravillons au milieu des falaises sur la Côte d'Azur. Pas trop loin de là où elle vivait avec sa mère. Elle se réfugiait souvent à cet endroit quand quelque chose n'allait pas ou quand elle avait besoin de réfléchir. Elle se concentra très fort sur cet endroit essayant d'oublier à quel point elle était malheureuse à Poudlard Elle souffla pour calmer la boule d'angoisse qui naissait dans le creux de son ventre à chaque fois qu'elle pensait à l'école. Fixer son esprit sur la destination.

- Je n'ai jamais montré cet endroit à personne... Dit-elle a Artemis en lui prenant le bras, elle le serra fort comme si elle avait peur de tomber, comme on s'accroche à une bouée de sauvetage. Elle ferma les yeux. Prête...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Artemis Lhow, Mar 09 Mai 2017, 22:05


La jeune Elina prit le bras du garçon et lui confia ce qui semblait être un appel à l'aide ... elle allait l'emmener là où elle n'avait jamais emmenée personne. Sans doute un endroit fort en souvenirs et en fantômes du passé ... dans quoi le jeune homme venait-il encore de s'embarquer ? Ne ferait-il pas mieux de faire machine arrière avant de se retrouver confronter aux sentiments d'une jeune lionne à fleur de peau ?

Elle lui signifia qu'elle était prête. Artemis ferma les yeux. Fixa son esprit sur leurs deux corps, leurs atomes et l'espace qu'ils encombraient. Il se fixa ensuite sur sa volonté, son envie, sa détermination, il voulait transplaner et il transplanerait. Amorçant le mouvent de rotation, il sentit la jeune rouge et or se cramponner à son bras alors qu'ils s'enfonçaient l'un et l'autre dans un tunnel du néant vers une destination inconnu à l'auror.

par ici - Fin du RP en cette zone
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Mangemort 91, Lun 10 Juil 2017, 01:00


Kohane Werner.


C'était une nuit comme les autres. Sans suspens, sans bavures. Sans ratures. Ça faisait longtemps que plus rien n'avait été gribouillé. Que personne ne s'était planté. C'était presque trop calme, comme un soir d'été. Où la sueur et la laideur du monde s'agglutinaient des deux côtés du masque. Comme une poisse. Une pègue. Une sorbet sucré oublié au soleil et desséché.

C'était une nuit comme les autres durant laquelle ils avaient guetté. L'arrivée de n'importe qui. N'importe quel adolescent un peu trop intrépide qui se serait aventuré ici.Qu'ils auraient pu guider. Ou malmener. L'arrivée d'une étoile qui les tirerait de l'ennui mortel qui s'battait sur leur tête.
De la solitude grandissante comme un gouffre qu'ils sentaient croître en eux. Ils avaient guetté, mais il ne s'était rien passé. Alors ils s'étaient assis, sur une caisse retournée. et ils avaient joué. À changer l'apparence. La voix.
Jusqu'à ce que derrière leur masque ils se trouvent méconnaissable.
Jusqu'à ce que leur voix n'explose en étoile.

Alors ils avaient changer de jeu. Dispersant la poussière à grands coups de semelles. Formant de petits nuages insouciants qui retombaient aussitôt. Ils avaient joué à la neige. Au temps. Aux saison. Et à l'hiver. Ils avaient joué impunément, riant sarcastiquement. Se plaignant du rejet des gens.
Ils avaient joué au grand méchant loup
Et avaient parfois l'impression d'avoir échoué.
Alors ils s'ennuyaient.
La baguette posée en travers des jambes.
Ils la faisaient tourner. Resongeant à la triste destinée de celle pour qui ils l'avaient créée.
Une dernière amie.

Il y eut un tic, en contre temps de l'horloge.
Puis un clac.
Qui  d'ordinaire les auraient fait bondir.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Cabane Hurlante

Message par : Kohane Werner, Lun 10 Juil 2017, 17:39





Souvent, je sais pas trop pourquoi je me trouve à un endroit.
En revanche, je sais pourquoi je ne me trouve pas ailleurs.
Ca doit sans doute apporter une partie de la réponse.
Ce soir, j'sais pas trop pourquoi Pré-au-lard.
Mais je sais pourquoi pas Londres. Pourquoi pas la maison. Pourquoi pas le tranquille nid familial.
Je sais pourquoi, dès que je le peux, je fuis.
Je cours les rues,
J'erre et me terre dans les angles,
Pour ne pas avoir à, encore une fois, devoir affronter les regards parentaux.
Eux-même, n'arrivent plus vraiment à me regarder comme avant.
Mais ce n'est pas de faute.
J'n'ai jamais rien fait pour ça.
Ce sont eux.
Qui se sont lamentablement plantés.
J'y peux rien.
Mais j'paie quand même.
Y'a comme un léger sentiment d'injustice dans ce monde, j'trouve.
On n'fait rien.
Puis on se ramasse tout.
Vraiment...
La vie est injuste.

Dans le fond, elle l'a peut-être toujours été.
Je sais pas trop.
Et je n'ai pas vraiment envie d'y penser.
Alors que mes pas traînent dans les rues pleines de nuit et pleines de monde.
Un petit transplanage réussi et le décor de Londre a vite été remplacé par celui-ci de Pré-au-lard.
Je ne sais pas si je m'y sens réellement mieux.
En vérité, je ne me sens mieux nulle part.
Toujours une dérangeante impression qu'ici, c'est pas pour moi.
Alors, c'est où, pour moi?!
Loin des gens. Ca, c'est sûr.
Ils commencent à devenir étouffants.
Et braillent des trucs sans fin.
Vivement que je m'éclipse, ils m'épuisent !

Un petit instant d'efforts et de chemins tortueux et, enfin, me voilà libérée de ces bêtes à l'instinct grégaire.
Je préfère faire mon chemin en solitaire.
Puisque les autres ne sont pas à la hauteur.
Ou est-ce moi, qui ne le suis pas ? Pourquoi ne voguons-nous jamais sur le même plan ? On ne doit pas vivre sur la même planète ou être protégés par la même étoile.
Toujours est-il que seule, je me sens quand même mieux. Qu'au milieu de cette foule terne et insipide qui ne déballe que banalités sur banalités sans jamais rien mettre en relief.
Les gens sont tristes, je trouve.
Derrière leurs sourires et leurs rires trop forcés. Ils sont juste tristes et ennuyeux à mourir.
Ils ne rêvent pas.
Ils ne s'envolent pas.
Ils sont incapables de décoller.
Bref, ils sont vraiment d'une banalité à faire peur.



Mes pas continuent sur le sol solitaire.
Ils vont. Sans que je les commande.
Ils vont. Juste ça.
Et je les suis.
Je n'ai pas de but. Pas d'objectif.
Ca me tombera bien dessus comme ça, sans crier gare. Je trouverai enfin pourquoi j'suis là. Pourquoi mes pas continuent de me porter.
Envers.
Et contre.
Tout.

Le paysage défile jusqu'à ce qu'il soit soudainement brisé par l'apparition dans la nuit.
Enorme bâtisse silencieuse.
Légende urbaine, on continue de se dire qu'elle est hantée.
Il n'en est rien.
Il n'y a rien, là-dedans.
Très peu de vie sauf les nuits où on décide nous-même d'y insuffler une flamme.
Il y a surtout le silence.
Mortuaire.
Et l'obscurité.
Dans laquelle se meuvent les ombres.

Il m'est déjà arrivée, dans mes déambulations nocturnes, de revenir ici.
Y rester.
Des heures.
A regarder les ombres prendre forme, se faire et se défaire.
Elles sont muettes. Ne parlent pas.
Pas comme les étoiles qui chantonnent au creux de l'oreille.
Néanmoins, je sais qu'elles ont conscience de ma présence.
Et je me dis que c'est pour moi qu'elles dansent dans les recoins sombres.
Parce qu'on est un peu pareil, au fond.
Je les regarde danser ainsi.
Des heures
Des heures
Des heures.
Et, aux premières lueurs,
Elles s'évaporent sans un bruit, sans un cri.
Tout simplement.
Elles disparaissent.
Avalées par l'aube.



Mes pas me guident jusqu'au seuil.
Je ne pose pas de questions.
Voilà longtemps que je ne m'en pose plus. Plus pour ce genre de chose, en tout cas.
L'obscurité engloutit l'ensemble de la cabane. Et moi aussi, sitôt le premier pied posé sur le plancher. La porte battante derrière moi. Le léger clac lorsqu'elle se referme.
Il fait noir.
Sans rien dire, je regarde.
Un temps.
Pour s'habituer.
Avant d'avancer.
Les ombres chinoises se découpent les unes après les autres sur le décor sombre.
Pas de bruit. Progresser.
Et, enfin, la voir. L'anomalie.
L'Ombre inconnue. Elle n'est pas de celles que je vois habituellement danser le long des murs. De celles qui se font et se défont au grès de la lune et des nuages.
Celle-ci est différente.
Etrangère.
Mais elle est là.
A squatter les lieux.

Je m'avance encore un peu.
Avant de m'arrêter, à une distance raisonnable.
Corps plongés dans la pénombre.
L'Ombre est une sorte de rien. Sans visage, sans âme, peut-être même.
Un rien pourtant présent.
Anonyme.
Je la regarde avec curiosité.
Que fait-elle là ?

-Tiens, il y a une ombre supplémentaire, ce soir ? je demande, brisant le silence poussiéreux de la cabane.

Un pas de côté.
Longer le mur.
S'y appuyer.
Toujours à distance raisonnable.
Sans jamais lâcher l'Apparition du regard.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Cabane Hurlante

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 48 sur 48

 La Cabane Hurlante

Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.