AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 25 sur 25
L'infirmerie
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle

L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Historia K. Helsing, le  Dim 7 Avr 2019 - 18:08

Elle ne savait plus très bien ce qu'elle ressentait à ce moment là. Fatigue, frustration et lassitude, surtout lassitude pour ainsi dire. Historia avait enchainé les semaines en étant témoin du déclin de sa motivation et de son enthousiasme. Elle qui était si enjouée au départ  d'apprendre qu'elle faisait partie de ce monde, elle en était anxieuse mais ravie. A peine les manuels scolaires en main et elle avait déjà épluché tous les sorts possibles, se souvient-elle avec une pointe d'ironie. Mais quelle a été sa peine en constatant que malgré sa persistance elle est toujours aujourd'hui incapable de jeter le moindre sort sort. Elle avait fait de son mieux pour garder la tête haute, mais force est de constater qu'elle était à bout.

Alors c'est ainsi qu'elle avait décidé de se rendre à l’infirmerie. Dans l'espoir d'un tonus, remontant ou même un petit coup de baguette magique qui l'aiderait bien à tenir la sienne. Elle ne savait pas trop ce qu'elle espérait, un miracle peut-être ? En tout cas il était hors de question qu'elle fasse part de son état d'esprit, elle n'aimait pas exposer ces faiblesses, elle en avait déjà bien assez comme ça de visible. Ou  après tout peut-être le devrait-elle ? On se rendrait enfin compte qu'elle n'a pas sa place ici et la renvoyer chez elle.

Pénétrant dans la salle d'attente elle ferme doucement la porte, elle n'aimait pas se faire trop remarquer. Et quand bien même l'infirmière ne la remarquerait pas  de suite ça ne la dérangerait pas d'attendre, elle n'avait pas autre chose à faire de toute façon. Toujours poussée par sa curiosité  et sa fascination du monde magique, elle décide de faire un petit tour de la pièce en analysant d'un regard méthiculeux le moindre objet. Sur le papier il n'y avait pas beaucoup de différence avec une salle moldue, mais il y avait toujours ce petit quelque chose dans l’atmosphère.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Elhiya Ellis, le  Dim 7 Avr 2019 - 20:43

@ Historia

Si elle avait que peu dormi dans la nuit précédente, Elhiya ne justifiait pas pour autant son manque de motivation au sommeil écourté. Elle n'arrivait, pour l'heure, à mettre le doigt sur la raison d'un long soupir en faisant rouler entre les doigts un stylo bille. L'esprit un peu ailleurs, absente la plus part du temps aux mots de Jasper, sa feuille devant elle était toujours vierge et la danse de la vielle horloge devenait hypnotisante.

Il avait fallut que l'elfe de maison insiste en précisant qu'une élève se baladait dans l'infirmerie pour que la blonde daigne lui accorder intérêt. Une blessée n'était pas vraiment ce qui l'enthousiasmait le plus pour le moment, mais au moins cette arrivée la sortait de son état d'esprit quasi léthargique. Elle avait frotté ses yeux, prit une seconde pour s'étirer et passait la tête par l'encadrement de la porte du bureau en cherchant ladite visiteuse.

"Bonjour" avait-elle fini par glisser, sourire poli aux lèvres, en apercevant une chevelure blonde dans la pièce destinée au repos des patients. "Je peux t'aider en quelque chose? Ça ne va pas?"

Les questions valsaient en usuelle redondance, forçant l'interrogation de l'utilité à intégrer un formulaire semblable à celui de la boutique de baguette. Les élèves cocheraient la raison de leur venue et suivant l'intérêt, Elhiya les renverrait en cours ou non. Idée à garder de côté. Mais sans tris possible des invités de fortune, la blonde conservait la politesse du sourire en attendant de savoir ce que la petite avait . Regard inquisiteur en patientant, tachant d'anticiper le besoin
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Historia K. Helsing, le  Lun 8 Avr 2019 - 14:12

Elle sursaute légèrement en attendant une voix féminine sortir de nul part, elle ne l'avait pas entendu venir pour le coup. Se retournant précipitamment pour faire face à la propriétaire de la voix, elle observa de ses  yeux bleus  une grande femme blonde, qui avait l'air aussi fatiguée qu'elle. L'infirmière sans aucune doute, cela lui faisait toujours une étrange impression de se retrouver face à une sorcière, une vraie. Cherchant ses mots tout en jouant nerveusement avec ses mains, elle prit une grande inspiration pour se donner une voix maladroitement assurée.

- Bonjour madame... euh oui peut-etre que vous le pouvez je viens parce que je ne me sens pas très bien...Répondit-elle avant de sentir sa voix se briser.

Oui logique ça en fait. Mais elle ne sait pas comment formuler clairement la chose, il y avait sans doute beaucoup trop à dire.  Se maudissant intérieurement, elle cherche quelque chose à ajouter histoire de ne pas trop passer pour une idiote. Elle ne pouvait pas lui dire qu'elle n'avait rien à faire ici qu'il devait y avoir erreur sur la personne, parce qu'elle était encore  incapable de jeter le moindre sort ou se s'intégrer. Elle allait certainement lui rire au nez, ou l'envoyer bouler pour lui dire d'aller étudier et s'entrainer. Mais elle, elle savait qu'elle n'avait pas sa place ici, que ça soit en classe ou même avec les autres élèves, il y avait trop de différences, elle n'avait pas le niveau.  Et la vérité c'est qu'elle en avait assez, elle voulait rentrer chez elle et ne plus revenir ici, retourner auprès des siens les moldus, car c'est ce qu'elle était.  Elle décida de reprendre sa phrase, toujours en évitant un contact visuel.

-Je suis fatiguée, et je ressens comme une boule dans mon estomac Ajouta Historia en montrant l'endroit en question du doigt Comme si on me poignardait, et ça ne semble pas vouloir passer.

Elle ne savait pas si les élèves pouvaient rentrer chez eux dans cette école, ça serait assez étonnant, mais dans les écoles moldus cela se faisait pour raison médicale, alors pourquoi pas ici ? Autant essayer, elle n'avait rien à perdre de toute façon. Et par pitié pourvu que ça soit possible, elle s'imaginait déjà à refaire sa valise et rentrer chez elle, et avec un peu chance se faire oublier de cette école.

- Peut-être devrais-je rentrer chez  moi...Tente la serdaigle.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Elhiya Ellis, le  Mar 9 Avr 2019 - 19:28

La môme sursautait en réalisant qu'elle n'était pas seule. Étrange de se penser isolée en venant dans une infirmerie. Généralement on venait dans ce genre d'endroit pour trouver quelqu'un, des soins ou une oreille. Étonnant quand même..

Un sourire attentif ourlait les lèvres de l'employée qui observait la petite à la mine fatiguée. Sans trop de surprise elle confirmait ne pas être trop dans son assiette. Logique des plus valables. Ou du moins réponses des plus cohérentes même pour ceux qui cherchaient juste à sécher les cours.

Les yeux baissés, la voix basse, l'enfant semblait énoncer des vérités acceptables pour tout mais possibles et imaginables. Manque de tonus. Base de prémices d'un rhume ou d'une grimpe ou même du gastro.. Les mèches blondes acquiesçaient avec douceur, attendant un peu plus de détails. Des entrailles qui se tortillaient, plusieurs options se dessinaient. L'attente se faisait plus impatiente, les suppositions fourmillaient à l'esprit jusqu'à ce qu'elle demande à partir.

La surprise haussait les sourcils, dessinait un sourire en coin sur les lèvres et perdait un soupir désolé.

- Assis-toi sur un lit, je vais t’ausculter si tu veux bien. Mais je crains fort que tu ne puisses pas rentrer pour si peu...

La main indiquait avec douceur le lit libre le plus proche pour que la demoiselle prenne place.

- Tu as mal au ventre depuis longtemps? Depuis ton dernier repas ou non? Tu comprends bien qu'on ne peut pas prévenir tes parents pour un simple maux d'estomac ou même une appendicite. Et encore moins te laisser rentrer à la maison n'importe quand. Tu pourras leur envoyer un hibou quand même si tu veux, pour leur dire que tu ne te sens pas bien en ce moment.

La voix restait avenant et léger. La gamine ne semblait pas bien vielle, première ou seconde année, possiblement avec du mal à s'adapter aux changement que le Château imposait du jour au lendemain. Elhiya avait toujours trouvé assez rude de forcer les gosses de 11ans à abandonner leur cocon de confort parental pour... un internat bien trop grand. Si elle n'avait pas eu de souci à ne plus voir papa et maman tous les jours, c'était son environnement, sa meilleure amie qu'il lui avait été compliqué d'abandonner. Le souvenir était toujours présent. Ce genre de changement ne s'oubliait pas aussi facilement qu'on pouvait le croire.

- Tu t'appelles comment au fait? Je ne crois pas t'avoir vu avant. Tu veux boire quelque chose de chaud pour voir si ça passe?

Avant les sortilèges et les potions, les sucreries restaient parfois un bon palliatif aux maux non prononcés

Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Historia K. Helsing, le  Mer 10 Avr 2019 - 17:15

Elle me fit signe de m'asseoir, invitation que je ne tarde pas à saisir. Cette jeune femme semble dégager une chaleur réconfortante ayant pour effet de me faire sentir un petit plus à l'aise. Un peu comme lorsqu'on rentrait chez soi après une longue journée de cours, peut-etre avait-elle jeté un sort ayant pour effet d'apaiser les patients et élèves nerveux. Je prends un maximum sur moi afin que me déception ne se remarque pas trop sur mon visage lorsqu'elle me fait comprendre que je ne pourrais rentrer chez moi, faisant surtout mine d’être occupée à m'installer. Je m'en doutais bien dans le fond, mais l'entendre clairement de façon audible eut immédiatement pour effet de tordre un peu plus la boule que j'avais dans le ventre. L'espoir fait vivre dit le célèbre diction, mais moi j'ai toujours l'impression qu'il ne fait que bercer d'illusions, une délicieuse poudre aux yeux nous permettant de ne pas flancher.

- Oui...j'irai leur écrire dans ce cas.

Ce fut là tout ce que je trouve à dire.  Voilà ensuite les interrogations médicales concernant la douleur. Je crois que ça a commencé le jour de la rentrée, et que depuis ça n'a fait que s'accroitre, les repas ou même les nuits complètes de sommeil n'y changeaient pas grand chose. Les repas ici sont certes délicieux, mais depuis quelques temps je ne ressent plus vraiment d'appétit, je me contente simplement de manger un minimum pour ne pas faire de malaise ou quoi que ce soit de stupide. Je ne sais pas non plus comment formuler ça, mais je n'aime pas non plus tergiverser.

- Depuis que je suis arrivée ici. Je pensais que c'était à cause du changement et tout ça...mais j'ai plus ou moins eu le temps de m'adapter et rien ne changé. Finis-je par lâcher amèrement.

Plus ou moins.... c'était le cas de le dire. Je savais où se trouvait mon dortoir, la majorité de mes salles de classe et  la grande salle. Je crois que c'est plus ou moins tout. Pour le reste tout avançait à une vitesse folle, j'étais incapable de suivre les cours et de les réussir. J'ai conscience que je suis pas vraiment adaptée, mais lorsque je vois la majorité de mes camarades autour de moi, ils semblent tous se sentir chez eux et connaitre au moins les bases.

- Oh oui je veux bien boire quelque chose, merci. J'acquis en souriant Mon nom est Historia Helshing, et c'est normal que vous ne m'ayez jamais vu, je viens juste de rentrer en première année.

Je ne sais même plus combien de semaines se sont écoulées depuis la rentrée, le temps passe si vite, enfin un point commun avec mon autre monde. Le fait de voir le temps filer aussi vite est une des choses qui me fait relativiser. Je me rends soudainement compte avec un pincement au coeur que je n'ai toujours pas écrit à mes parents, et eux non plus d'ailleurs. Boarf, j'avais des nouvelles de ma sœur, c'était le plus important. Je reviens rapidement à l'instant présent, et ajouta quelque chose qui m'échappa presque de mes lèvres.

- Je pensais pouvoir trouver ma place dans ce monde.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Elhiya Ellis, le  Lun 15 Avr 2019 - 15:04

Elle écoutait d’une oreille un peu distraite, attention plus sur les maux que sur les mots délivrés. Un accord pour écrire aux parents, pour la politesse très certainement, puis des bribes d’explications, de conclusions. Changement mis en cause, les mirettes se relevaient sur la gamine, désolées d’entendre ce genre d’hypothèses ô combien réaliste. Malheureusement, il n’y avait pas vraiment de solution miracle au mal de la famille, ou au mal des anciens amis, parfois seul le temps faisait son travail. Pas vraiment la réponse attendue par enfant. Adopter la patience n’était vraiment pas ce qui enchantait au mieux l’impatience ou l’agacement.

Elhiya s’assit à côté de la demoiselle, lui souriant doucement avant de souffler légèrement du nez. Que dire à ce genre de mal ? ce n’était point un besoin de potion ou de soin qu’il était question, mais d’un soutient qu’elle avait peut-être elle-même au besoin au même âge. Pourtant, ce n’était pas au près des adultes que l’infirmière avait cherché à reconstruire les remparts de l’attente, mais plus dans l’élevage d’une colère envers les géniteurs. Pas nécessairement la bonne solution non plus.

Esquissant un sourire en coin, les opales passaient sur l’elfe de maison, acquiesçant d’un signe de tête la requête d’une boisson chaude. Chocolat viennois sans hésité, Jasper avait l’habitude, sa maitresse consommait le même réconfort liquide. La créature disparaissait rapidement, laissant place à un chaton roux et curieux qui grimpait à son tour sur le lit, observant la jeune fille. Elhiya le laissa faire, ne le poussant pas des draps, n’ayant besoin de garder la zone impeccablement propre et revenait tristement sur l’histoire de place sur le monde. Conflit qu’elle connaissait que trop alors qu’elle était pourtant d’une sorciere de sang pur. Un soupir lui échappa.

– Je comprends… Tu sais… C’est dur pour tout le monde au début. Il faut laisser notre vie d’avant, les parents, les copines, notre chambre, notre environnement réconfortant… Il y’a de quoi être nerveuse ou mal à l’aise, c’est normal, mais… je ne peux pas te laisser rentrer à la maison pour ce genre de chose. Je suis désolée…

Sincérité brulant les prunelles en la couvant de douceur naturelle. L’infirmière voyait parfaitement les raisons de l’estomac capricieux : le manque.. Le manque de repère, le manque d’impression de sécurité et réconfort… Qui parfois durait des années et des années…

– Tu sais, ce monde, comme tu dis, n’est pas si diffèrent de celui de dehors. Il a pas mal de chose à offrir en fait. Tu n’es pas toute seule même si tu en as l’impression. C’est normal que ta famille te manque… Tu viens d’où ? Ca doit être différent d’ici quand même. Tu leur as raconté comment ce château est grand et comment les tableaux parlent et les fantômes se promènent ? Et les escaliers ? C’est pas partout qu’on a ca quand même !

L’enthousiasme demandait à atteindre la demoiselle, le sourire se rehaussait pour essayer de lui montrer les petits détails souvent invisibles quand on ne voulait pas les voir
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Historia K. Helsing, le  Mer 17 Avr 2019 - 14:00

Je reste les yeux rivés sur la créature à laquelle l'infirmière venait je crois de donner commande pour la boisson. Qu'est-ce que c'est ça ? Un gnome ? Elfe ? Créature de la foret ?   Il devait sans doute être son assistant ou quelque chose comme ça, pratiquait-il la magie aussi ? Il étudie sans doute ici également, dans une autre partie du château réservée aux non-humains, je ne vois que ça. Me rappelant soudainement que c'était impolie de rester fixer quelqu'un, je reprends mon attention sur l'interlocutrice venue s’asseoir à mes cotés.

Sa voix était douce est réconfortante, elle était sans doute elle aussi passé par là.  Je remarque cette fois un petit chaton roux adorable qui lui aussi s'était faufilé sans que je le remarque. Comme j'aurais aimé en avoir un, malheureusement mes parents avaient toujours refusé.  Je tends ma main pour lui offrir une caresse en écoutant sa maitresse parler, le regard un peu dans le vide.

Ce n'est pas comme si j'avais laissé beaucoup de monde derrière moi, je n'avais pas spécialement d'amis d'ailleurs dans l'autre monde. Mais c'était surtout la désillusion qui m'avait emporté. Et laisser ma sœur derrière, même si j'ai l'espoir que peut-etre un jour elle aussi rejoigne ce monde.  Sourire timide quand je croise le regard de l'infirmière, elle semble comprendre ce que ça fait, je me demande si elle vient du même monde que moi d'ailleurs, ça expliquerait son empathie....

- Je viens d'une petite ville en Écosse. Oh et oui je leur en parlé ! M’exclamais-je d'un ton plus enjoué Enfin surtout à ma petite sœur, et je lui ai promis de lui ramener des bonbons d'ici. Comme les grenouilles sauteuses ou les dragés surprises !

Je souris en l'imaginant tomber sur un gout...exotique comme ça m'était arrivé. Enfin ça serait une bonne occasion de faire des blagues à quelques personnes à son école. Faire passer le gout œufs périmé pour du simple sucre.  Et puis par la suite elle voudrait sans doute se réconforter avec du chocolat et avoir la surprise de voir la friandise faire un bond de 2 mètres. La pauvre il faudrait que je lui fasse gouter un truc plus innocent quand même !

- Le château et tout est super. Mais sinon les gens ne sont pas différents ça non. Ils te regardent de haut car tu ne viens pas de ce monde. Et c'est double traitement si en plus tu es nulle en magie, on te prend limite pour une...moldue.
Confessais-je avec une pointe de colère

J'avais prononcé ce mot dans un dernier soupir. Non pas que j'en avais honte, mais ces dernières semaines j'avais entendu ce mot sortir de la bouche de mes camarades d'une façon tellement méprisante que j'osais à peine le dire. D'ailleurs...pourquoi ne pas en profiter pour lui poser la question qui me tourmente le plus actuellement ?

-C'est déjà arrivé  d'ailleurs ? Qu'il y ait erreur sur des élèves qui s’avéraient être en fait des moldus ?
Contenu sponsorisé

L'infirmerie - Page 25 Empty
Re: L'infirmerie
Contenu sponsorisé, le  

Page 25 sur 25

 L'infirmerie

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.