AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 5 sur 42
Au fond de la forêt
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 23 ... 42  Suivant
Zack Miller
Serdaigle
Serdaigle

Re: Au fond de la forêt

Message par : Zack Miller, Jeu 13 Nov 2008, 21:50


Zen et Yue était assis près d'un tronc d'arbre en mangeant des friandises, puis tout d'un cours un petit "Crac" sonore se fit entendre. Zen regarda Yue qui lui aussi était inquiet. Zen sortit alors sa baguette tout en regardant partout autour de lui. *Des mangemorts peut-être?* Zen ne le savais pas vraiment, mais tout ce qu'il espérais que ce n'était qu'un petit animal ou autre petite chose inoffensive. Zen regarde Yue en lui soufflant très bas:

-Je pense qu'il faudrait que tu sorte ta baguette toi aussi, et au moindre mouvement ou incantation, sauve toi. Je le ferais aussi.

Zen fit quelques pas en avançant sans faire trop de bruit. Puis tout d'un coup il vit une silhouette qui marchait dans les bois. Fort heureusement, ce n'était que Mathieu Albatoy des Gryffondor. Zen le salua et alla manger des friandises avec son ami Yue.

-Ouf...J'ai vraiment eu chaud et toi? Je pensais que c'était un mage noir, ou bien une créature. Mais ce n'était qu'un jeune Gryffondor. Pour répondre à ta question, je trouve Serdaigles bien mais je ne voit pas trop l'utilité d'être dans une maison ou un autre parce que tout ce qui compte c'est que nous sommes chacun réunit dans Poudlard tout en restant poli envers soi-même et aussi les autres. Mais je pense qu'il y a certaine qualité que les Gryffondor on plus comparait aux Serdaigles ou même au Serpentard. Parce que je ne vois pas vraiment un élève très courageux et respectueux dans Serpentard puisque la plupart des mages noirs étaient dans Serpentard. Les Gryffondor sont choisi par leur courage je pense, les Serpentard, pour leur méchanceté, les Serdaigles pour leurs sagesse et les Poufsouffle je ne sais pas trop. Toi tu en pense quoi des maisons à Poudlard? Heu...ai en passant il est juste 11h30 alors je pense que nous pouvons encore rester ici un peu longtemps.

Zen prit une gorgée d'eau avant de prendre une dragées surprise de Bertie Crochue. Elle était de couleur mauve,vert et brun. Zen la prit avec dégout. *Après tout je pense que la saveur n'est pas vraiment rapport avec la couleur* Zen l'apporta tranquillement à sa bouche puis.....


-Bouark....je viens d'en avoir une à la vomissure de troll. Zen l'avala péniblement et reprit une gorgée de son eau.
Revenir en haut Aller en bas
Yue Yang
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la forêt

Message par : Yue Yang, Ven 14 Nov 2008, 15:05


* Alors que Yue et Zen continuais de discuter tout en degustant des bonbons, un bruit de pas se fit entendre non loin d'eux.Zen prévint alors Yue de prendre sa baguette et de partir dès qu'il y aurais une parole ou une incantation.Cette méthode de fuite ne plaisait pas vraiment a notre Gryffondor qui peut être était imprudent, mais qui n'aimais pas vraiment fuir devant un obstacle...Esperant toute fois que ces bruits ne venait pas d'une quelconque bete, le garçon attrapa donc sa baguette magique sous sa cape et la serra fort dans sa main, attendant de voir la personne arrivée...
Quel soulagement lorsqu'il apercut Mathieu, un des Gryffondor qu'il avais rencontrer lui aussi plus tot ! Yue soupira alors, rassuré, puis aux mots du Gryffondor il répondit alors avec un sourire *


- Ah c'est toi ! Tu nous a fait peur...
Non tu ne nous gene pas ne t'en fais pas, reste donc avec nous, on était en train de discuter et de manger des bonbons !

* Il lui en tandis un avec un sourire puis rangea sa baguette.
Enfin Zen repris la conversation et expliqua alors que les élèves étaient répartit dans les maisons en fonction de leur caractère différents...ainsi les mage noirs étaient plus de Serpentard ? Yue l'ignorais jusque là, et il en fut surpris, lui qui parle souvent a des Serpentard...Mais pour notre chinois, cela ne faisait aucune différence ! Futur mage noir ou non, il parlais et sociabilisait avec tout le monde ! Il faut dire que Yue avais grandit dans une famille qui lui avais appris a ne pas regarder les autres de travers parce qu'ils étaient différents ou que leur personnalité puisse déranger.Yue ne regardais jamais de haut, ce qui faisait de lui quelqu'un de différent et c'était certainement sa meilleure qualité.
Il esquissa alors un sourire tout en mangeant un bonbon au gout de sucre d'orge, puis il répondit alors *

- Je pense comme toi que les élèves ne devraient pas être mis dans ses maisons...Bien que je trouve sa assez drole cette sorte de compétition avec les points et tout sa...toute fois, sa montre qu'il y a une certaine différence entre nous alors que je ne trouve pas vraiment...

* Il esquissa un sourire puis demanda aux deux garçons *

- Que voulez vous faire comme métier dans l'avenir ...?
Revenir en haut Aller en bas
Zack Miller
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Rat noir.


Re: Au fond de la forêt

Message par : Zack Miller, Ven 14 Nov 2008, 21:54


Zen Mathieu et Yue était en train de parler de tout et même de rien. De la pluie et du beau temps comme disait la grand-mère de Zen. Zen et les compagnons était en train de manger quelques bonbons tout en rigolant et en parlant. Puis tout d'un coup le silence se fut. Puis un petit son aigu viens rompre le silence, c'était à l'heure que les cours de Zen commençais. Zen devint tout rouge et rangea ses affaires. Puis il reprit ses bonbon et les fourra dans son petit sac à dos. Il regarda ses amis et leur dit.

-Heu...désoler mais il est déjà 12h30 et j'ai un cours de défense contre les forces du mal. Alors je vais devoir vous quitter. C'était très agréable de passé une petite heure en votre compagnie. J'espère que les mages noirs ou les créatures vont vous attaquer.
Zen leur fit un petit clin d'œil avant de reprendre. Bon alors je vais de se pas à mon cours et on pourrais quelques temps sortir pour aller à Pré-au-Lard, ou bien quelques part d'autre.

Zen les salua et retourna sur les talons pour repartir vers Poudlard. Zen regarda vers les arbres profond de la forêt interdite. *Je pense qu'un jour je devrais revenir dans cette forêt*. Puis Zen reparti en marchant tranquillement das la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Dim 21 Déc 2008, 15:07


Akshay venait de terminer son cours de défense contre les forces du mal. Il avait honte de l'avouer mais il avait dû le terminer quelques minutes plus tôt car il n'en pouvait plus. Il avait dépassé les limites, cela faisait plus d'une semaine qu'il n'avait pas chassé, or il n'était jamais resté aussi longtemps sans se nourrir. Il avait été entouré d'élèves et aussi de professeurs toute la journée, il n'avait pas respiré une seule fois, heureusement...

Il sortit donc dans la parc et pu respirer pour la première fois de la journée. Il huma l'air à pleine narine. L'odorat était le sens qu'il avait de plus développé avec la vue et les deux sens combinés devenaient une arme redoutable. Il utilisait jamais son odorat quand il était en présence d'êtres humains susceptibles de lui... servir de repas.

A cette heure-ci tous les élèves étaient en cours dans la château, il avait vérifié. Il se dirigea vers la forêt interdite. Arrivé à la lisière, il se retourna et vérifia si il n'y avait bien personne comme il le pensait. Une fois cette vérification faite, il se mit à courir. Il se lâcha complètement, il courait à une vitesse fulgurante. Il sentit la piste de nombreux animaux. Le problème de la forêt de Poudlard, c'est quelle regorgeait de créatures magiques, or il avait l'interdiction d'en tuer. La directrice elle même l'en avait avertit lorsqu'il avait repris son poste sous cette forme..

Vers la doite il repéra la piste tout fraîche d'une jeune licorne. Il continua donc tout droit, mais repéra rapidement l'odeur particulière des centaures.. or ces derniers avaient mis les vampires en tête de la liste de leurs pires ennemis. Il bifurqua alors à gauche. Cela devenait frustrant. Il avaient terriblement soif, sa gorge le brûlait de plus en plus. Il relâcha alors totalement sa vigilance et son instinct prit complètement le dessus, ses yeux se colorèrent de pourpre. On pouvait maintenant l'étincelle de folie caractérisant le prédateur en chasse, la lueur animale dans ses yeux. Il voulait se défouler il fonça alors volontairement dans un arbre.

-Crrrrrrrh

Le terrible craquement retentit dans toute la forêt. Le tronc lâcha et s'abattit lourdement au sol. Akshay s'arrêta quelques secondes et observa l'arbre brisé net. Une lueur de fatalité peignit ses yeux lorsqu'il regarda le bras avec lequel il avait heurter l'arbre: rien. il regretta à ce moment de ne pas découvrir une plaie béante et sanguinolente. C'en était désespérant. Il se lassait parfois de ses capacités extraordinaires et souhaita plus que tout autre chose au monde d'être normal, d'être comme avant.


Il sentit soudain une piste assez récente. La forêt de Poudlard était immense et regorgeait de nombreux animaux, mais il reconnu immédiatement cette odeur, c'était celle d'un loup, un mâle, qui semblait lui aussi en chasse. Il allait s'amuser. Il commença sa traque. Il accéléra sa course et rattrapa bientôt le prédateur qui était sa proie. Ce dernier marchait furtivement dans les fougères, à quelques mètres, on pouvait apercevoir nettement un troupeau de biches et de cerfs. Akshay s'étonna de voir le loup seul, car ces derniers chassaient quasiment toujours ne groupe. Une biche s'éloigna du troupeau, inconsciente du danger qui la guettait. Le loup se tapît, attendit encore un peu.. La biche se rapprochait, broutant ici et là, le vent était à contre sens, elle ne pouvait sentir ni le loup, ni le vampire. C'est alors que le loup bondit sur sa proie...

Akshay ressentit soudain une angoisse lointaine et très forte. Des images défilèrent dans sa tête: *Son frère, sa sœur et lui dans la maison vide. Il neige dehors. Ils entendent un bruit, son grand frère descend voir au rez-de-chaussé, Akshay le suit discrètement, il doit avoir 7 ans. Ils voit son frère descendre les escaliers. Il se cache en haut et regarde. C'est un loup, il a réussit à rentrer dans la maison. Cette dernière est en pleine forêt, isolé. Son frère à 10 ans, il regarde le loup, il est pétrifié. La bête est affamée et grogne en voyant le jeune garçon. Elle lui bondit alors dessus. Akshay observe la scène, terrorisé: le loup plante ses dents dans la gorge de son frère, ce dernier tombe, le sang coule.. Akshay est maintenant en colère, il part dans la chambre de son père, il sait ou son père rangeait son canif. Ses parents qui ne sont plus là.. Il prend le canif et descend doucement les escaliers. La rage dans le ventre, il voit le loup sur son frère, lui même étalé dans une marre de sang, il approche par derrière et plante son canif dans la chaire de la bête. Le loup est surpris, il n'a pas le temps d'esquisser un mouvement qu'Akshay ponge encore et encore le couteau dans le corps de l'animal...*

Akshay revient à lui le loup vient de sauter à la gorge de la biche, cette dernière convulse sous lui et s'immobilise. Akshay est rempli de haine, il bondit à son tour et d'un geste précis lui casse la colonne vertébrale. Le loup pousse un hurlement déchirant. Pendant ce temps là tout le troupeau a disparu. Le loup gémit à terre, sa colonne est cassé, mais il n'est pas mort. Akshay observe l'animal à l'agonie. Il s'approche alors et le mord violemment à la gorge, l'animal n'a plus aucune force. Akshay sent le sang chaud sur sa langue, le feu s'éteint lentement dans sa gorge, lorsque le liquide chaud et rouge arrive. Il est fou, son esprit ne redevient pas raisonnable, il a besoin de plus. Il se met à trembler et s'éloigne du cadavre qu'il vient de vider. Il a un trop plein d'émotions. Les vampires reçoivent les émotions avec tellement plus de force que les humains. La soif, la rage, le dégoût, la tristesse, la détermination, tout ce mélange en lui. Il n'en peut plus et tombe au sol, la tête entre les mains. Il ne bouge plus, assaillit par le poids de ce qu'il est dorénavant.

Mais soudain, il sent une odeur familière, une odeur de sorcière. Il se redresse, mais reste parterre. Il est étonné de ne pas l'avoir repéré avant...


Dernière édition par Akshay Lecter le Lun 14 Mar 2011, 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Au fond de la forêt

Message par : Atana Markoff, Dim 21 Déc 2008, 16:00


Atana passa sa cape sur ses épaules. L’air frais était vif dehors et la fraîcheur piquait la peau. La jeune femme passa alors son écharpe et attrapa sa besace qu’elle passa en bandoulière. Elle était fin prête, elle se dirigea d’un pas sur et rapide vers le parc de Poudlard. Dehors la nuit tombait doucement sur le château malgré l’heure encore bien tôt. Lorsqu’elle respirait un nuage de fumée blanche sortait de sa bouche, son souffle chaud s’entremêlait à la fraîcheur de la nuit tombante. Elle remonta son écharpe pour emprisonner cette chaleur et se réchauffer ainsi un peu plus. Elle se dirigeait à présent vers la forêt interdite. Elle prenait toujours le même chemin longeant les bâtiments, bifurquant au bout à droite et traversant le côté le moins fréquentait du parc. Elle était ainsi sur de ne croiser personne. Les élèves à cette heure-ci devait se trouver dans les salles réservées à l’heure d’études ou à la bibliothèque ou encore dans leur dortoir ou à flâner dans les couloirs. Mais en aucun cas aux abords de la forêt.

La jeune fille accéléra le pas et après un dernier regard derrière elle entra dans la forêt enjambant les premiers branchages et les premières ronces. Sa cape s’accrocha quelque peu mais après un coup sec elle fut dégagée. Atana déplia un morceau de parchemin qu’elle prit soin de relire à la lumière encore présente, bien que faible à cet endroit de l’école, du soleil. Il s’agissait d’une lettre de son frère aîné qui lui demandait de lui trouver un crin de jeune licorne. Malgré une multitude de questions et de demandes incessante, son frère n’avait pas eut l’envie de lui dévoiler le pourquoi de sa requête. Elle se résolut donc à faire ce qu’il lui demanda. Peut-être qu’après, un sursaut de bonté ou de gratitude prendrait peut-être son frère !

Elle s’enfonça donc un peu dans l’épaisse noirceur de la forêt en quête d’un de ces animaux mystique à qui l’on devrait respect et honneur mais à qui on vient lâchement voler un crin. Atana n’avait pas de regret face à ça. Pour elle le seul respect qu’il fallait qu’elle suive c’était celui de sa famille, pour ce qui est du reste… Elle se mit donc sur les traces de l’animal, elle n’était même pas sur de l’avoir cette nuit. La forêt était tellement vaste et cet animal tellement rare qu’elle pouvait très bien y passer des nuits, des semaines avant de ne serait-ce en apercevoir une … Sans pour autant se démotiver ni s’abusant elle commença à examiner chaque recoin de la forêt. Elle savait pertinemment qu’il fallait qu’elle s’éloigne de la lisière et qu’elle aille au cœur de ce lieu mystérieux sans se faire voir des autres créatures ce qui pour le coup était presqu’impossible à réaliser. Elle se sentait épiée, savait très bien que derrière ses fougères ce n’était pas le vent qui les faisait bouger. Elle savait pertinemment que ce n’était pas le reflet d’une quelconque lueur que ces deux points jaunes qui suivaient chacun de ses mouvements…

Elle arriva à un creux assez important dans la terre. Elle fronça les sourcils et jeta deux boules de feu irréel dans le fond pour voir ce qu’il en résultait. Une grimace de dégout la saisit, un amas de vers grouillant par centaine dans le fond. Un léger bruit de succion venait troubler le calme troublant de la forêt, le pire c’était cette odeur âcre et prenante à soulever le cœur de la jeune fille. Mais pas sur que se soi les vers qui fassent ça… Elle posa la main sur son écharpe et y appuya un peu plus pour cacher cette odeur.

Elle tourna la tête vivement lorsqu’un cri de douleur à glacer le sang retentit. Elle sursauta et sortit sa baguette sur le qui vive… Poussé par on ne sait qu’elle désire elle marcha en direction du cri d’abord avec précaution puis avec excitation et curiosité mélangée. Arrivé à l’endroit présumé elle aperçut une ombre qu’il aurait juré être celle d’un homme. Elle fit un pas de plus et remarqua la corps inerte d’un loup, qui n’y ressemblait plus grandement… Elle fronça les sourcils et garda sa main fermement fermé autour de la baguette. Elle aurait voulu garder sa discrétion mais par on ne sait qu’elle façon l’ombre se redressa. Atana était dorénavant sur qu’il s’agissait d’un homme mais de là où elle était elle n’aurait pu savoir de qui il s’agissait. Elle sortit quelque peu sa baguette et fit de nouveau un pas. Celui tomba sur une branche qui craqua. Et voilà. Sa position était maintenant au grand jour. Au lieu de fuir elle préféra s’avancer, encore. A quoi bon rester dans l’ombre et se savoir être repéré autant aller dans la lumière et affronter l’inconnu mais assouvir ainsi son désir de connaissance et sa curiosité. Sans doute étrange comme choix pour certain mais choix préférable pour la jeune fille…

Elle ne montra pas de suite sa baguette ne voulant pas offusquer ni mettre en colère la personne. Elle fit donc sa apparition et ne put empêcher un mouvement de recul en apercevant cet homme. Ashkay… Ashkay Lecter… du sang dégoulinant sur sa bouche et ses vêtements. Une position sur le qui vive, comme un animal au aguets. Atana ne put retenir son frémissant de dégoût et de peur. Après tout ce n’était pas l’homme qu’elle avait en face d’elle, c’était une… chose… inqualifiable. Elle fronça les sourcils mais ne toruva rien à dire. Que dire dans une telle situation. Son regard allait de l’animal à … l’homme. L’animal – l’homme. L’animal – l’homme. L’animal – l’homme. Pour finalement se fixer sur l’homme. Sa main se crispa sur la baguette et comme paralyser Atana ne bougeait plus, ne réfléchissait plus. Cherchait à comprendre pour finalement s’embourber dans son esprit qui se remettait peu à peu de sa surprise…
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Dim 21 Déc 2008, 19:11


Il se redressa. Maintenant qu'il était conscient de la présence de la jeune femme, il entendait clairement ses pas furtifs, qui s'approchaient lentement vers lui. Il était encore dans l'excitation de la chasse, il se reprit du mieux qu'il pû, tenta de reprendre ses esprit le plus vite possible. Il cessa immédiatement de respirer. Il avait reconnu l'odeur florale de la femme et épicée de la sorcière. Il connaissait cette odeur mais ne pû mettre tout de suite un nom dessus. Il ferma les yeux et tenta de se concentrer, il devait se calmer, sinon quelque soit le personne qui venait, elle allait être en danger. Il se leva à une vitesse inhumaine.

Le femme se montra enfin au découvert. C'était Atana Markoff, un professeur de Poudlard, une collègue à lui, qui avait même été une élève à lui en remontant un peu plus dans la temps. Elle eut un mouvement de recul en le voyant. Akshay avait les traits torturés. Il espérait de toute ses forces que ces yeux aient retrouver leur couleur ambre naturelle. La jeune femme semblait apeurée et dégoûté à la fois. Seule la directrice de Poudlard était au cournant de ce qu'il était, il n'avait mis au courant aucun de ses collègues, de peur d'avoir ce genre de réaction ou pire encore.

Il prit conscience de l'état dans lequel il devait être. Ses vêtements étaient déchirés et du sang lui dégoulinait de la bouche. Il s'essuya lentement le visage d'un revers de la manche. Ses gestes étaient les plus lents possibles, il ne voulait pas effrayer encore plus la jeune femme. Premièrement, il n'avait aucune envie de lui faire du mal et deuxièmement il n'avait aucune envie qu'elle lui fasse du mal car même si il avait la peau dure comme du roc, un sort puissant aurait très bien pû l'envoyer directement au tapis, quoique pour cela il aurait fallut que la sorcière fusse plus rapide à lancer le sort que lui à arriver sur elle. Or il n'aurait pas pas parier dans ce sens. Il avait remarqué qu'elle tenait sa baguette à la main. D'ailleurs, d'ici il pouvait même voir ses jointures blanchirent au fur et à mesure que sa prise se resserait, sans doute sous l'effet de l'émotion. Il se devait absolument de la rassurer.

Mais quoi lui dire? Il passa sa main dans ses cheveux pour les ordonnés un peu. Bien qu'il fut sur le qui-vive il se détendit au maximum. S'il voulait réussir à détendre sa collègue, il devait d'abord commencer par lui. Il pouvait faire profit du talent qu'il avait acquis pour persuader les gens de ce qu'il disait. Il esquissa un geste rassurant vers elle et dit de sa voix chantante:

-Bonjours Atana. Tout va bien, je peux tout t'expliquer. Viens et nous pourrons rentrer ensemble. Je pourrai répondre à toutes tes questions sur le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Au fond de la forêt

Message par : Atana Markoff, Dim 21 Déc 2008, 22:43


Au fur et à mesure que le jeune homme se redressait le rythme cardiaque augmenta. Certes elle avait peur mais à cet instant précis c'était plus la confusion qui la rendait amorphe. Elle se mordit la langue pour se réveiller un grand goût, un goût de sang apparut dans sa bouche. D'habitude cela ne lui aurait pas fait grand chose mais face à l'allure du jeune homme, ce goût amère et écœurant lui donna envi de vomir. Ashkay avait du sang jusque sur la poitrine. Elle aurait peut-être pu croire à une bagarre avec le loup mais vu l’état du pauvre animal… Il n’en restait pas grand-chose… Il semblait vider de toute vie mais surtout amaigrit, vider de son sang. Son corps disloqué de manière brutale formait une courbe étrange. De sa gueule à demi ouverte pendait une langue blanchâtre. De ce que pouvait voir ou plutôt apercevoir les yeux de l’animal avait quelque chose de dérangeant… Atana comprit bien vite qu’ils étaient révulsés.

Elle leva alors ses yeux vers Ashkay elle le sentait comme prudent. Il n’avait pas l’air de vouloir lui faire du mal. Atana aurait voulu desserrer l’étreinte de sa baguette mais sa main refusait d’obéir, une question de survie vous me direz… La jeune fille ne se sentait pas agressée pourtant, elle restait tout de même méfiante. Elle se remettait de sa surprise du mieux qu’elle pouvait. Il est vrai que la jeune fille aurait été moins surprise de l’apprendre de la bouche du jeune homme, façon de parler à bon entendeur…, que de le découvrir une fin d’après midi dans la forêt interdite à égorger un loup… Elle regarda le moindre des mouvements du jeune homme. Il semblait aussi crispé qu’elle, il cherchait à se détendre. C’était sans doute la meilleure solution et Atana devrait peut-être tenter de la suivre mais comment se détendre quand on apprend que son collègue de travail, son ancien professeur était en réalité un vampire… Merlin un vampire cela venait de faire tilt dans la tête de la jeune fille… Non pas qu’il la répugnait ou qu’elle était autant étroite d’esprit que pouvait l’être gobelin mais tout de même il représentait une source de danger…

Un vampire à besoin de se nourrir … et il pourrait très bien perdre la tête et se jeter sur l’un des élèves ou même des professeurs même si ça n’effrayait pas autant la jeune femme. Attendez… depuis quand Atana s’occupe des autres et de leur sécurité ? Hum surement depuis son entrée dans l’ordre du Phénix… La jeune fille se détendit un peu plus, une aura étrange se dégageait d’Ashkay et ce depuis un certain moment sans que l’ex-serpentard ne puisse savoir d’où cela provenait. Maintenant elle savait… Elle savait qu’il n’était plus humain, qu’il n’était plus vivant mais qu’il n’était pas mort… Ressentant toujours une légère crainte Atana n’était cependant plus effrayée… elle était comme fascinée. Elle fit un pas vers Ashkay l’écoutant parler sans toutefois prêter une réelle attention à ses paroles. Elle le fixait, regardait son visage, le sang qui coulait le long de sa gorge, le sang séché maculé sur sa chemise déchirée, ses cheveux en bataille et son air … Atana ne pensa même pas que cette façond e le fixer pouvait mettre le jeune homme mal à l’aise, en colère ou le gêner.

Elle pencha la tête sur le côté et une multitude de question se bouscula dans sa tête : Comment était-il devenu ainsi ? Par qui ? Pourquoi ? Comment ? Comment faisait-il pour vivre ? Et Bella ? Qu’est-ce qu’on ressentait en temps que vampire ? Qu’est-ce que ça nous apportait de plus ? Elle se rendit compte qu’elle ne connaissait pas grand-chose sur les vampires… certes leur peau était pâle à l’extrême, leur soif intarissable de sang, qu’il ne supportait pas la lumière du jour … enfin jusqu’à maintenant… A vrai dire Atana ne connaissait que les légendes et que les histoires colporté de siècles en siècles… les gousses d’ail, les crucifix l’eau bénite…

Elle le laissa s’approcher d’elle sans vraiment se méfier. Elle fut quelque peu abusée par sa façon d‘être avec elle. Mais voulait-t-elle réellement lutter contre lui ? Elle continuait toujours de le fixer, se posant une et mille questions lorsqu’elle se rendit compte que le jeune homme, enfin que le vampire attendait une réponse depuis plusieurs minutes elle sortit de sa léthargie et fit un léger mouvement de recul avant d’acquiescer de la tête. Elle ne prononça toujours aucun mot. Et recula pour commencer sa marche sans quitter des yeux Ashkay. Elle finit par détourner le regard et le posa une dernière fois sur l’animal gisant. Elle reprit sa marche et dit finalement en regardant fixement devant elle. la première question qui émargea parmi toutes celles qu'elle avait en tête fut :

Depuis quand ?

Elle se mordit la lèvre a temps. Un nouveau flot de question lui parvint Qui était au courant ? Avait-il déjà tué un humain ? Mordit-il comme la légende le racontait ? Comment faisait-il la différence entre une morsure pour manger et une morsure pour transformer les gens ? Transformaient-ils réellement les gens ainsi ? Elle serra contre elle son sac ne ressentant étrangement plus la fraîcheur du temps. La montée d’adrénaline qu’elle avait ressentit lui avait réchauffé le corps. A cette pensée elle eut envie de toucher la peau d’Ashkay et de vérifier sa pensée : avait-il la peau aussi froide que la glace ? Un vampire... il était un vampire... Information qui avait de quoi bouleverser. Atana lui jeta une nouvelle fois un regard en coin faisant un effort surhumain pour ne pas fixer la légère goutte de sang coagulée qui perlait au coin de sa bouche. *Il devait avoir faim pour man... boire un loup ...* pensa-t-elle de façon incongru.
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Jeu 25 Déc 2008, 18:48


Akshay était anxieux. Il avait un peu peur de sa réaction. Il apprécait sa collègue et il ne voulait pas qu'elle change son attitude envers lui, sinon qu'ils soient encore plus proches. Il n'osait pas la regarder dans les yeux. Il marchèrent en silence quelques minutes. Les questions devaient se bousculer dans la tête de la sorcière, mais il ne voulait pas la brusquer. Il attendit donc qu'elle prenne la parole, qu'elle dise quelque chose, fasse une remarque, ou plus surement qu'elle lui pose des questions. Il essaya de marcher à sa vitesse, d'agir le plus normalement possible.

Il faisait nuit maintenant et Akshay voyait nettement les étoiles à travers les arbres. Sa vue était tout a fait adapté pour la nuit, mais il se dit qu'Atana ne devait pas voir grand chose. Finalement sa collègue lui demanda:

-Depuis quand?

Il ne s'attendais pas qu'elle pose cette question en premier. Mais il réfléchit quelques secondes avant de répondre:

-Cela fait quelques semaines déjà.

Il la regarda tentant d'analyser son expression. Les feuilles craquaient sous leurs pas. Akshay entendait les animaux détallés sur leurs passage, biensûr il pensa qu'il devait être le seul à les entendre. Il était jamais sûr de savoir s'il pouvait faire une remarque à propos de quelque chose sans savoir si l'autre sentait, voyait ou remarquait la même chose de lui. Atana semblait tendu et marchait assez vite pour... une humaine.. Akshay avait peur qu'elle se prenne les pieds quelque part et s'étale.. Pas qu'elle soit maladroite au contraire, mais il faisait vraiment sombre et il était enfoncé assez loin dans la forêt.

Il ne savait pas s'il devait ajouter quelque chose, ou la laisser trier cette information avec celles qu'elle connaissait déjà. Finalement il attendit qu'elle pose une autre question. Il préferait pour l'instant répondre à ses interrogations.. il ne voulait surtout pas partir dans des explications, trop en dire, et l'effrayer ou la faire fuir. Il commença à faire froid maintenant. Akshay y était totalement insensible, mais il essayait au maximum de se mettre à la place de la jeune femme. Il lui dit alors d'une voix douce:

-Tu dois avoir froid. Je te donnerai bien mon sweet, mais il est pas dans un très bon état.

Il lui adressa un sourire contrit. Il lui aurait tout de suite donner, mais il ne pensait pas que la jeune femme aprécie un vêtement taché de sang. Il fit donc profil bas et attendit qu'elle dise quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Au fond de la forêt

Message par : Atana Markoff, Jeu 25 Déc 2008, 20:19


Atana se rendait compte qu’elle marchait au même rythme que ses pensées. Un flot de questions pour une marche rapide. La jeune fille était bien plus dans ses pensées que présente aux côtés d’Akshay. *Quelques semaines déjà… et je n’ai rien vu, rien de suspect… rien d’inhabituel… * Cela faisait déjà quelque semaine que le jeune homme était un vampire et Atana n’avait mit son attitude quelque peu étrange sur le compte de la fatigue… Et après ça intègre l’ordre du Phénix… Mais il faut dire que cette transformation soudaine c’était quelque chose de gros, d’inattendu, de surprenant… Atana ne pouvait croire que l’homme qiu se tenait à côté d’elle et qu’elle avait connu depuis son arrivé à Poudlard était désormais un vampire. Elle avait suivit ses cours de botanique, suivit sa formation d’animagus et maintenant le croisait dans les couloirs en temps que collègue…

Atana qui marchait toujours à un pas plutôt rapide se tourna vers lui lorsqu’il lui proposa son sweet. Et lui répondit par un léger « hein » tout en revenant de ses pensées. Elle lui adressa un sourire comme si c’était naturel, comme si il avait simplement de la boue sur lui, comme si il n’avait pas quelques minutes plus tôt tué un loup et but son sang, comme si son sweet n’était pas déchiré témoignant d’une lutte ou d’un effort peu commun… Elle secoua la tête et lui dit :

Je n’ai pas froid… J’ai comme qui dirait eut un petit coup de chaud…

Atana continuait sa marche et jeta un regard en coin à Akshay, elle ne voyait plus son visage dans le noir de la forêt, à vrai dire elle ne voyait plus grand choses du tout. Elle fut même surprise de constater à quel point elle avançait à l’aveuglette et à un rythme toujours soutenue comme si elle devinait les pièges qui la guettaient dans la forêt. Toutefois elle ne du pas deviner bien longtemps encore les pièges puisqu’un arbre s’amusa à sortir sa racine au moment au Atana passait. La jeune fille trébucha quelque peu mais se rattrapa au bras d’Akshay. Elle étouffa un juron et se tourna vers le jeune homme :

Hum excuse moi et merci…


Elle sortit sa baguette et l’agita doucement pour faire apparaître un peu de lumière au bout et éclairer la forêt et surtout le sol. Pourtant au lieu de reprendre sa marche et restait planté à regarder Akshay. Elle s’adossa à un arbre et monta le lumos au niveau du visage du jeune homme sans pour autant lui agresser les yeux. Elle voulait simplement voir son visage. Elle le regarda un petit instant, remonta son écharpe sur son nez et lui demanda d’une voix calme, la jeune fille cherchait à comprendre. Plus le temps passait plus la jeune fille se rendait compte qu’elle n’avait pas peur de lui, peut-être parce que pour elle le jeune homme qui se tenait devant elle était Akshay Lecter professeur à Poudlard et non pas un bête sanguinaire assoiffée de sang et immortelle…

Ca t’es arrivé comment ? Qui t’as fait ça ? Pourquoi toi ?


Atana se détendait au fur et à mesure que le temps passait. Elle avait compris qu’Akshay était un vampire mais elle ne l’assimilait pas encore. Elle l’avait pourtant vu au côté d’un cadavre mais sans l’avoir vu boire… Enfin… Et puis il n’avait pas l’air méchant. Sa voix douce, son sourire contrit, son regard… Atana reprit sa marche à ses côtés en lui souriant plus franchement. Il lui semblait même que même lorsque le jeune homme était encore … humain elle ne lui avait pas adressé un sourire comme ça. Elle voulait juste lui faire comprendre qu’elle n’avait pas peur de lui. Elle se mit à marcher à reculons pour se mettre face au jeune homme puis elle agita doucement sa baguette dans sa direction et nettoya son t-shirt, ce qui les plongea momentanément dans le noir :

C’est mieux comme ca…Pour ce que je vois bien sur… mais pour ce qui est des déchirures je ne suis pas très douée, donc autant aller à Guipure…

Cette tentative pour détendre l’atmosphère sembla totalement foireuse à la jeune fille, elle s’apprêtait à rallumer sa baguette lorsqu’elle sentit le sol se dérober sous ses pieds, ou plutôt quitter le sol… En effet Atana n’avait pas vu le trou qui se trouvait juste derrière elle. Elle poussa un léger cri en tentant de se rattraper à quelque chose mais ses mains se refermaient systématiquement sur le vide. Elle se sentit suspendu l’espace d’un instant dans le vide avant de se sentir comme tomber. La seul chose à laquelle elle pensa fut *Pitié que se soit pas les gros vers visqueux et gluant….*


[HJ: Libre à toi de me laisser tomber mais fait gaffe m'a vengeance sera terrible Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Jeu 25 Déc 2008, 21:50


Atana refusa gentillement son invitation. Enfaite, elle avait plutôt chaud. Il se dit que finalement c'était plutôt logique, car il avait constaté depuis tout à l'heure que les battements de son coeur s'étaient accélérés. Il commençait enfaite à avoir l'habitude d'entendre ce genre de chose.. *Personne ne peut immaginer le nombre de fois qu'un personne voit son rythme cardiaque s'accélerer dans la journée!* Il ne commenta donc pas sa déclinaison. Pourtant il aurait voulu être sûr qu'elle ne chope rien en sa compagnie.
Il poursuivaient leur marche lorsque Atana trébucha et laissa échapper un juron. Elle se rattrapa au bras d'Akshay et s'excusa:

-Hum excuse moi et merci…

Akshay de ce contact, sentit la chaleur qui émanait du corp de la jeune femme. Lui qui était froid comme la pierre se demanda ce qu'elle pensait. Il répondit simplement:

-Pas de problèmes.


Atana agita finalement sa baguette pour faire apparaître de la lumière. Akshay avait la sienne à la ceinture de son jean, mais il la rangeait dans un étuis maintenant, de peur de la briser lorsqu'il chassait. Mais il l'utilisait beaucoup moins depuis qu'il était devenu vampire. Heuresement sa nature de vampire ne changeait en rien sa nature première de sorcier. Il ne fit aucun commentaire. Ils s'étaient arrêtés et n'avaient pas repris leur marche. Atana s'adossa à un arbre et leva sa baguette qui éclaira le visage d'Akshay. Les battements de son coeur s'étaient calmés. Elle semblait presque détendu maintenant. Même en voyant son visage, elle ne montra aucune frayeur. Akshay en fût positivement étonné. Puis Atana lui demanda:

-Ca t’es arrivé comment ? Qui t’as fait ça ? Pourquoi toi ?

Akshay la regarda sérieusement et réflachit à ce qu'il allait révéler et comment. Finalement il répondit:

-J'étais au bar des ténèbres lorsque cette histoire à commencé enfaite. Je buvais un vers et je me suis absenté quelques minutes, en revenant j'ai finis mon verre. Mais quelqu'un avait dû verser quelque chose dedans parce que j'ai commencé à manquer d'air et à avoir des vertiges. Alors je suis sortis et je me suis affalé contre un mur de l'allée des embrumes. Je commençais à étouffer. Je ne pouvais plus rien faire... Et c'est là qu'il est arrivé. La dernière chose que j'ai vu de mes yeux d'humain, c'est une silhouette noire qui se penchait sur moi. Et...

Akshay s'arrêta un instant. Il n'avait aucune envie de relater la torture qu'il avait subi en se transformant. Le brasier qu'il l'avait brûler peu à peu, déclanchant une douleur inouî dans tout son corp. Cela dépassait l'imagination..

-Je n'ai jamais vraiment parler avec lui de la raison pour laquelle il m'avait mordu. Je pense que c'est simplement parce que je me suis trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Il était assoiffé et très fatigué car il avait fait un long voyage. Mais je me demanderai toujours ce qui me serai arrivé s'il n'avait pas été là. Est-ce que quelqu'un aurait pû me sauver à temps? ou doit-je ce qui me reste de vie à l'homme, enfin.. au vampire qui m'a transformé? Tout ce que je sais, c'est qu'il me reste encore assez d'humanités pour vivre avec les sorciers, les fréquenter. Je t'avouerai même que les vampires reçoivent les émotions avec beaucoup plus de force que les êtres humains. Il n'y a pas que les sens qui sont décuplés chez nous.

Sur ceux il lui adressa un sourire rassurant et amical. Il reprirent leur marche. Atana s'arrêta finalement et leva sa baguette et lança un sort de nettoyage. Son tee-shirt étaient maintenant d'une proprété impécable, mais encore déchiré. Atana lui avoua qu'elle n'était pas très doué pour cela alors il faudait mieux qu'il aille chez Guipure.

-Merci Atana

Puis la jeune femme s'apprêta à rallumer sa baguette lorsque que le sol se déroba sous ses pieds. Elle commença à tomber. Mais Akshay sauta dans le trou immédiatement, l'attrapa et la mit sur son dos. Puis il tenta de s'accrocher aux parois. Ils continuèrent leur chute lorsqu'il arriva à choper une racine. *Bon dieux qu'elle immonde bestiole à bien pû creuser ce fichu trou* Akshay n'eut pas de mal à s'accrocher à la racine. C'est plutôt qu'il avait peur que la racine ne lâche, sous le poid de leur deux corps. Akshay demanda d'une voix tendue:

-Ca va? Tu n'as rien? Accroiche-toi bien surtout.

Akshay réfléchit ensuite au moyen de remonter... Lorsqu'il commença à entendre des sortes de déplacement de terre, des grattements immondes. Cela aurait pû lui déclencher des frissons de dégoûts s'il n'avait pas eu la capacité de faire disparaître la chose quelle quelle soit qui était sous eux. Puis il eut soudain une idée. Il lâcha la racine et la tint seulement d'une main, il prit ensuite sa baguette à la ceinture de son jean, la leva et la dirigera vers lui, puis il dit d'une voix forte:

-Ascendio!

Akshay se sentit décoller. Il ne savait pas dans quel état était Atana, tout ce qui savait c'est qu'elle le tenait très fort... Il sortir du trou à une vitesse fulgurante et s'élevèrent dans les airs. Akshay saisit une grosse branche et s'y accrocha. Il monta finalement dessus. Il vit que les bords du trou s'éffritaient. La créature apparut alors. C'était un ignoble vers balnc géant. Il grimaça et lança fortement:

-Réducto!

Le vers retrouva la taille que tous les vers devraient avoir: pas plus de quelques centimètres... Il descendit lentement de l'arbre, prenant garde à la sécurité de la jeune femme qu'il avait sur le dos. Il sentait son coeur tambouriner contre lui. Finalement il la déposa à terre et lui demanda pour la seconde fois en si peu de temps:

-Tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Au fond de la forêt

Message par : Atana Markoff, Ven 26 Déc 2008, 00:02


Atana toujours dans sa chute sentit plus que ne vit Akshay arriver à sa hauteur. Ce qui la surprenait c’est qu’elle tombait et que le jeune homme la suivait à ses côtés. Elle se sentit comme happée et le vampire la mit sur son dos avec une facilité déconcertante. La jeune fille ne réfléchissait plus vraiment à ce qu’il se passait elle s’accrocha juste au dos du jeune homme. Elle serra ses jambes sur les hanches du jeune homme lui laissant assez de capacité de mouvement pour ne pas le gêner. Elle se sentit brusquement stopper et elle tapa lourdement contre le jeune homme. Ses bras enserrait le cou du jeune homme, quand elle s’en rendit compte elle desserra tout de suite son étreinte, car même si il était un vampire elle ne savait pas qu’elle pouvait être sa capacité au mal… bien plus qu’un humain selon son avis, mais à cette instant ce n’était pas vraiment la question première de la jeune fille. Elle osa un regard vers le bas et ne put réprimer un frisson de dégoût.

On ne sait comment ils étaient tous les deux accrochés à une racine d’abord à deux mains, puis à une seul main *Merlin comment fait-il ?!* Atana avait enfoui sa tête entre son bras et la tête du jeune homme. Non pas qu’elle avait peur mais si il y avait une chose qu’elle ne supportait pas c’était la hauteur… Elle ne l’avait jamais avouait à quelqu’un mais la jeune fille était prise de vertige aigu. Elle avait toujours su le camoufler, et chose étrange sur un balai elle savait se contrôler, si elle n’y restait pas 3 heures, mais debout sur une chaise s’en était fini… Enfin revenons à notre gros vers. Atana se trouvait donc sur le dos d’Akshay à l’agripper pour ne pas tomber tout en tentant de ne pas l’étouffer par la même occasion. Elle serrait contre lui et pouvait sentir le froid émaner de son corps. Il était tellement froid… Elle ne put répondre à sa question et tenta une réponse mais un bruit étrange s’étouffa dans sa gorge.

Atana retint un petit cri lorsqu’elle vit le jeune homme lâcher la racine d’une main. Elle aurait pu aider le jeune homme d’un sort mais il faut croire que survivre en s’accrochant était quelque chose de plus intéressant. Akshay utilisa le sortilège de propulsion pour se dégager du trou. Atana resserra son étreinte et cru que son cœur allait cesser de battre a force de taper aussi violemment dans son corps. Elle serra les dents et une fois assise sur la branche de l’arbre, enfin elle toujours accroché au dos d’Akshay telle une ventouse, elle regarda alors la bestiole. Elle fut pris d’un haut le cœur et détourna le regard en crispant ses mains sur la chemise du professeur. Il redescendit ensuite doucement au sol déposant la jeune fille délicatement. Atana sentait ses jambes fébriles. Elle était livide comme un linge et son cœur battait la chamade. Non pas que les attaque ou autre ne la dérange mais subir n’avait rien d’agréable, surtout si elle faisait une petite crise de vertige… Elle sentit sa tête lui tourner elle s’appuya contre un arbre ainsi que sur Akshay et souffla doucement pour retrouver un rythme cardiaque normal. Elle leva les yeux vers le jeune homme et lui fit un signe de tête :

Merci… je te dois une fière chandelle… Juste le contre coup…

Ses paroles étaient quelque peu saccadées, elle se sentait un peu mieux. Elle demanda alors au jeune homme :

Mais comment fais-tu ? Tu es si rapide… Si fort. Et si… froid…

Ce n’était pas vraiment une question qui attendait une réponse. Elle exposait juste à haute voix c’est propre surprise. Elle reprenait son souffle tout en regardant Akshay, elle fixait ses yeux comme si les réponses si trouvait. Elle se demanda un instant si les traits du visage du jeune homme été différent quand il était assoiffé… Assoiffé… ce terme paressait tellement étrange à associé à un humain quand on l’assimilait à du sang… Atana se passa une main sur le visage et se redressa quelque peu. Encore légèrement tremblante elle se remit à marcher en évitant par un grand détour le trou au sol. Elle constat avec chance que sa baguette n’avait rien. Elle la rangea dans son étui qui était comme à son habitude accroché autour de son bras gauche. Elle devait avoir les joues rouges d’émotions. Elle souffla un grand coup et demanda à Akshay :

Ca ne te dérange pas si on s’asseoi là ?


Elle lui désigna un gros rocher d’un signe de tête avant de s’y diriger. Elle monta dessus et lui dit :

Je suis… curieuse de savoir … enfin je veux dire que j’aimerai comprendre ce qui est différent en toi… comment tu te sens ? Tu m’as dit tout à l’heure que tu ressentais les émotions avec bien plus d’intensité que les humains… mais c’est pour tout ? la peine, la colère… l’amour ?

Atana tentait de trouver ses mots, elle ne voulait pas vexer le jeune homme en lui posant des questions indiscrètes, gênantes ou quoique se sot d’autre… Elle était réellement intéressée et ce n’était pas cette curiosité malsaine qui poussait les gens à toujours en vouloir et savoir plu sans se soucier du bien des autres. Atana voulait juste savoir ce qu’était devenu le Akshay qu’elle avait connu alors qu’elle débarquait tout juste de sa bulgarie natale.

Dis le moi si mes questions te gênes... je cherche juste à ... comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Lun 29 Déc 2008, 21:24


Akshay reprenait contenance après qu'il soit redescendu de l'arbre. Il était soucieux, ce qui lui plissait le front. Il regarda Atana. il aurait préféré ne aps avoir à faire une démonstration improvisé devant elle. Pour l'instant la jeune femme réagissait bien. Mais il attendait le moment où l'information qu'il dévoilerait serait la goutte qui fait déborder le vase et que la jeune femme prendrait ses jambes à son cou. Elle tremblait encore un peu et semblait elle aussi entrain de se remettre de ce qui venait de se produire.

Mais comment fais-tu ? Tu es si rapide… Si fort. Et si… froid…

Elle avait le regard interrogateur et sembalit simplement curieuse enfaite. Pas effrayée ou dégoûtée, ou autre chose du même genre. Akshay prit cela comme un bon signe. Mais c'était une affirmation que la jeune femme lui faisait là, il attendit donc alors qu'elle continue ou lui pose une question. Elle rangea sa baguette dans son étui, elle semblait soulagée. Puis elle lui demanda:

Ca ne te dérange pas si on s’asseoit là ?

-Euh, non pas du tout...

La jeune femme pris alors place sur un gros rocher et lui fit signe de la rejoindre. Akshay hocha la tête et la rejoignit et comme Akshay se doutait elle ajouta:

Je suis… curieuse de savoir … enfin je veux dire que j’aimerai comprendre ce qui est différent en toi… comment tu te sens ? Tu m’as dit tout à l’heure que tu ressentais les émotions avec bien plus d’intensité que les humains… mais c’est pour tout ? la peine, la colère… l’amour ?

Akshay prit le temps de réfléchir à ce qu'elle venait de lui dire et choisit minutieusement ses mots. Il répondit finalement d'une voix neutre et mesurée:

-Ce qui est différent en moi? Eh bien comme tu l'a fais justement remarquer la température de mon corp est très basse, pour la bonne raison que.. Il hésita et grimaça.. mon coeur ne bat pas. Comment je me sens? ça dépend.. Il émit un léger rire... Pour l'instant j'essaye de me faire à ma nouvelle vie, à mon nouveau corp, il faut que je prenne de nouvelle habitudes, que je me fasse à certaines idées. Pour ce qui est des émotions en effet, nous ressentons les émotions avec beaucoup plus de vigueur que les êtres humains normaux. Au début, j'ai eu beaucoup de mal à gérer toutes les émotions qui m'assaillaient. Puis le vampire qui ma crée m'a appris à les gérer. Peu à peu j'ai appris à faire la part des choses et à faire le tris de mes émotions. Maintenant ça va beaucoup mieux. Conclut-il.

Il observa soucieusement la réaction de la jeune femme. Il espérait ne pas en avoir dit trop. Ce n'était pas très simple à expliquer et c'était d'ailleurs la première fois que quelqu'un lui demandait des explications, ce qui était normal biensûr, vu la situation. Il attendit alors la réaction de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Au fond de la forêt

Message par : Atana Markoff, Lun 05 Jan 2009, 20:33


Atana regardait Akshay et écoutait chacune de ses paroles avec attention et avidité. Elle aurait aimé en apprendre encore davantage, tout savoir de lui de sa transformation, du vampire qui l'avait transformé... mais elle sentait que sur certains points le jeune... vampire, était réticent. Elle écouta la fin des paroles du jeune homme et posa son menton sur ses genoux. Elle leva un regard vers lui, dans la pénombre elle ne voyait pas grand choses. Elle distinguait à peine les traits du visage d'Akshay. A vrai dire la seul chose qu'elle parvenait à dicerner c'était son propre souffle lent et régulier, son écharpe retenant les vapeurs. Elle laissa son esprit vagabonder quelque peu et se repassa dans sa tête la scène qui venait de se dérouler même pas... extraordinaire, il avait été ... surréaliste ! Elle regarda en direction du trou puis se tourna vers Akshay et mena son regard vers l'arbre, un frisson la parcours qu'elle maîtrisa. Elle se leva du rocher et fit quelque pas. Elle ramassa quelques cailloux et les fit sautiller dans sa main. Un coeur qui ne bat pas... des sensations ressenties... des sentiments éprouvés... Elle s'approcha finalement de lui laissant tomber les cailloux de sa main. Elle se mit face à lui, assez près pour voir son visage, elle plissa légèrement les yeux et put enfin voir les sentiments du jeune homme. Soucieux. Il était soucieux. Atana esquissa un léger sourire et lui glissa :

J'en ai vu des monstres... et crois moi tu ne fais pas parti de cela...


Etrange façon que la jeune femme avait de vouloir la rassurer. Elle tourna la tête autour d'eux comme si elle cherchait quelque chose. Sa mine était lointaine et ... réfléchit. Atana revint finalement vers Akshay et ajouta :

Tu peux me faire confiance je ne dirais rien... enfin si tu me juges digne de confiance je sais à quel point c'est difficile de l'accorder... je veux juste que tu saches que... je garderais ça pour moi.

Elle lui fit un petit hochement et leva une main vers lui avant de la suspendre dans les airs. Elle regarda le jeune homme dans les yeux mais rebaissa lentement sa main. Atana se mordilla la lèvre inférieur et recula avant de demander :

Ce n'est pas trop dure de te contrôler entouré de toutes ces personnes ? elle se baissa et attrapa un assez gros cailloux qui remplissait tout le creux de sa main. Les élèves, les profs, les elfes... et je croyais que les vampires craignait la lumière du jour, tu as toujours la trace de ta morsure ? Tu as déjà goûté du sang humain...

Dos au jeune homme Atana parlait sans discontinue, d'une voix neutre et quelque peu lointaine, elle était assez étrange sans toutefois paraitre suspecte. Elle se retourna alors vivement vers le jeune homme en lui jetant le caillou en plein sur lui. Ne visant ni la tête ni un endroit qui pouvait être douloureux. Elle ne savait pas pourquoi elle avait fait ça, elle voulait sans doute tester les capacités du jeune homme, ou se prouvait qu'elle ne rêvait pas. Quoiqu'il en soit elle espèrait juste que le jeune homme ne lui en veuille pas trop pour ce geste... déplacé. Atana avait ses propres réaction parfois quelqeu peu surprenante...
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Mar 06 Jan 2009, 18:47


Akshay observa les vas et viens de la jeune femme. C'est vrai que les humains bougeaient sans arrêt il l'avait remarquer depuis que lui même ne l'était plus.. humain. Assis ils croisent les jambes, les décroisent, jouent avec leurs mains, se tripotent les cheveux, accapare un objet, regarde partout, se gratte le menton, ont toujours des mimiques marrantes. Debout ils fond les cents pas ou basculent d'une pied sur l'autre sans arrêt et ne sachant comment occuper leurs main les croisent sur la poitrine ou derrière le dos et en dernier recours les fourrent dans leurs poches...

Alors que les vampires... peuvent tout simplement rester des heures sans esquisser les moindre mouvement. Enfaite l'immobilité totale ne leur est pas du tout pénible. Ainsi Akshay avaient plus que jamais interesser au mimiques et habitudes humaines qu'il avait perdu en se transformant. Il avait donc dû travailler cela. Cligner des yeux, changer de temps en temps de position, ne pas rester complètement statique... Il s'amusa donc d'observer encore l'habitude qu'on les humains de toujouts gigoter en ragardant Atana... Il sourit en voyant également qu'elle était loin d'être apeuré suite aux révélations d'Akshay au contraire elle semblait avide ou plutôt curieuse d'en savoir plus. Akshay s'amusa franchement des réparties de la jeune femme.

-J'en ai vu des monstres... et crois moi tu ne fais pas parti de cela...

Puis elle semblait soucieuse qu'il ait confiance en elle et lui dit ensuite pour confirmer sa pensée:

-Tu peux me faire confiance je ne dirais rien... enfin si tu me juges digne de confiance je sais à quel point c'est difficile de l'accorder... je veux juste que tu saches que... je garderais ça pour moi.

Akshay répondit tout simplement dans un léger sourire:

-En effet je te fais confiance.

La réaction plutôt inhabituelle de la jeune le fit se sentir plus léger. Il ne s'attendait pas à cela enfaite. Même s'il connaissait Atana avant d'être un vampire et qu'il la savait ouverte d'esprit... Il ne s'attendait pas à ce genre de réaction de quiconque, car lui même se considérait comme un monstre.

-Ce n'est pas trop dure de te contrôler entouré de toutes ces personnes ? elle se baissa et attrapa un assez gros cailloux qui remplissait tout le creux de sa main. Les élèves, les profs, les elfes... et je croyais que les vampires craignait la lumière du jour, tu as toujours la trace de ta morsure ? Tu as déjà goûté du sang humain...

-Enfait c'était très dur d'être entouré d'humains... Je devais retenir ma respiration toute la journée ce qui est vraiment pénible, mais maintenant ça va mieux et j'essaye d'utiliser de plus en plus mon odorat en présence d'humains. Pour ce qui est de la lumière du jour. Cela nous fait aucun mal. Simplement notre peau reflète bizarrement la lumière... Nous scintillons. Alors j'évite simplement de sortir aux regards de tous lorsqu'il fait beau. Ma morsure? oui j'ai encore la marque, mais elle n'est pas très impressionante, cela me permet de la cacher facilement... Et pour ce qui est du sang humain... Je... Il hésita et le ragarda très sérieusement cette fois-ci. Oui j'en ai goûté...

Puis Atana qui jouait avec un cailloux entre ses mains depuis un moment le lui lança . Bien qu'il ne s'y attendait pas du tout. Il n'eut aucun mal à attraper le gros cailloux dans sa main droite, en levant simplement celle-ci. Il s'étonna de ce geste. Voulait-elle le tester? Avait-elle peur finalement? Akshay entendait ses battements de coeur, et ceux-ci n'étaient pas affolés. *Sacrée femme* pensa t-il tout bonnement très étonné il demanda gentillement dans un moue mi-triste mi-amusé:

-C'était un test?
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Au fond de la forêt

Message par : Atana Markoff, Mar 06 Jan 2009, 20:16


Le visage d'Atana se mit à rayonner comme celui d'une enfant qui à découvert un secret fabuleux ou comme si elle venait de recevoir le cadeau le plus formidable du monde offert des mains mêmes du père noël... C'est donc un sourire peu habituelle qui ourlait les lèvres de la jeune professeur. Elle attacha ses deux mains dans le dos et se hissa sur la pointe des pieds en haussant les épaules tout en faisant claquer sa langue.

Peut-être bien... Mais je me doutais que tu allais le réussir. Tu m'en veux pas ?

Demanda-t-elle en s'avançant vers lui un fin sourire aux lèvres, ayant retrouvé une attitude moins... enfantine. Elle se rassit sur le rocher et ajouta :

Promis plus de coup foireux !

Elle le regarda en coin et lui fit un clin d'oeil avec un léger sourire. Elle se remit en position initial et ramena ses jambes contre son corps pour garder un peu de chaleur. La nuit tombait doucement sur l'académie de poudlard et le froid recouvrait tout ce qui se trouvait à sa porté dont Atana. Sans vraiment grelotter la jeune fille était prit de légers frissons qu'elle calmait en se frictionnant les bras. Elle regardait devant elle et se souvint d'une chose qui fit tilt dans sa tête... *Oui j'en ai goûté...* Elle regarda alors en direction d'Akshay un regard mêlée de surprise, un peu horrifié en comprenant son acte mais surtout surprise. Mais quel surprise devrait-elle avoir ? Elle se doutait bin qu'un vampire buvait du sang humain en réalité sa vrai surprise aurat été le faite que le jeune ... homme est attendu si longtemps.Elle changea son regard pour le faire plus enfin... moins... gênant pour le jeune homme. Elle se mordilla la lèvre inférieur et demanda :

C'est comment ? Enfin ça à quel goût ?

Atana porta sa main à son cou et le caressa doucement entre la mâchoire et l'épaule, là où elle pouvait sentir sa carotide pulser au rythme des battement de son coeur. Elle passa doucement son doigt sur son cou en penchant légèrement la tête sur le côté. Elle se demanda un instant quel effet sa faisait d'être mordu, de sentir deux canine pointu s'insinuer doucement jusqu'à la veine. Puis se sentir devenir de plus en plus faible... La jeune fille tourna son regard vers Akshay et garda sa main dans le creux de son cou et lui dit :

tu ressens quoi quand tu mords quelqu'un...?
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Au fond de la forêt

Message par : Akshay Lecter, Dim 01 Fév 2009, 11:17


Akshay observait Atana, dont le curiosité était sans limite. Elle ne semblait pas dérangée d'être en compagnie d'un vampire ou milieu de la forêt interdite la nuit. Elle avoua qu'elle était sûr de sa réussite à son petit test pui lui promit de ne pas lui faire d'autres coups du même genre. Akshay affichait un sourire amusé, tout en la regardant sautillé de joie...

Puis elle s'assit et sembla réfléchir plus sérieusement. Elle se mit à frissonner. Akshay se demanda si elle prenait enfin compte de la réalité de ce qu'il était, si elle commençait à avoir peur de lui. Akshay attendit, il ne souriait plus et affichait une mine impassible. Mais les yeux d'Atana étaient interrogateurs. Il se rendit compte soudain qu'il devait faire assez froid, et que cela devait être la raison pour laquelle elle grelottait. Il se prmoit de la rammener rapidement au château, afin qu'elle ne choppe pas quelque chose par sa faute... Un éclair de peur passa dans ses yeux et elle demanda:

C'est comment ? Enfin ça à quel goût ?

Puis elle toucha sa carrotide qui pulsait sous ses doigts. Akshay entendait son coeur très nettement, mais il s'était habitué maintenant. Le coeur de la jeune femme était tranquille, il ne s'inquiêta donc pas. Puis il se demanda si certaines personnes réagissaient pas différemment à la peur...
Elle ajouta alors:

-tu ressens quoi quand tu mords quelqu'un...?

Akshay dit doucement, ses yeux ambres plongeant dans les siens, rassurant:

-Pour un vampire, le sang humain représente le sumum du plaisir, c'est la tentation la plus forte. J'y ai beaucoup réfléchit... Biensûr je n'ai pas encore goûter à tous les plaisirs en étant vampire, donc je ne peux pas encore vraiment savoir... Mais la force de l'attraction du sang humain est incomparable... Pas une expérience humaine ne l'égal. Or comme je te l'ai dis nous ressentons tout avec violence accrue, donc je ne sais pas ce que pourrait m'offrir ce nouveau corp. Cela ne fait pas encore assez longtemps... Mais j'y réfléchit souvent. Simplement lorsqu'on mord quelqu'un il n'y a que deux solutions: Ou cette personne décède ou il y a une transformation. Cependant je n'arrive même pas à imaginer la force d'esprit qu'il faut pour s'arrêter de boire avant de tuer... De toute manière, il n'est pas questiond e comdamner d'autres personnes à notre condition de damné et je pense qu'on peut se nourrir sans forcement tuer des êtres humains. C'est pour cela que je chasse des animaux. Je sais que les yeux de mon créateur sont pourpres, or j'ai remarqué rapidement que les miens sont devenus ambres, je pense que cela vient de notre régime alimentaire, biensûr je ne suis sûr de rien, tout cela ne sont que des supositions, et des expériences personnelles.

Le froid se faisant de plus en plus rude, il avait peur qu'elle ne gèle sur place. On était encore en plein hivers et le jeune femme n'était pas spécialement bien couverte. Il dit alors gentillement:

-Nous devrions rentrer, sinon tu riques de geler sur place.

Il lui adressa un petit sourire et l'invita à se remettre en route.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au fond de la forêt

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 42

 Au fond de la forêt

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 23 ... 42  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.