AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 43 sur 43
Au fond de la forêt
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Au fond de la forêt

Message par : Elhiya Ellis, Mer 11 Avr 2018, 13:04


Catastrophique. Ce duel etait catastrophique et t'avais meme pas embarqué des pop corn. La voix adulte devait se dire pareil car elle venait de fournir un compte à rebours pour mettre fin à tout ceci. T'etais d'accord avec l'idee, ca commençait à s'éterniser ce genre de bêtises. En plus marjorie était trempée et commençait enfin a reprendre ses esprits. Tu soupiraisun peu, soulagée ou désabusée au choix des autres présents, et réceptionnait la jaune qui offrait le point à l'idiot de rouge -encore un tien-

Tu t abstenais de toute réflexion à l encontre du jeune homme, économisant energie et salive dont tu aurais besoin pour rentrer. Un dernier coup d'oeil à l'aurore, un rictus moqueur au gamin, et t'embarquais la mome devenue un prolongement de ton avant bras vers le chateau

-Allé on rentre, tu t'es bien debrouillee tu sais? T as même eu ta première cuite, c est pas donné a tout le monde

Un léger pouffement de rire disparaissant aux milieu des arbres et vous n etiez plus que de simples ombres pour le gryffondor déclaré vainqueur du second round par compation de son adversaire. L honneur d un rouge sauvé par une tierce personne.. un jour normal dans la vie d un élève du chateau en somme

[Depart d'Elhi aussi]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Au fond de la forêt

Message par : Lizzie Bennet, Ven 27 Avr 2018, 17:06


PV Kohane & Anna ; LA mutuels

J’ai reçu une demande un peu spéciale. De celles qui me plaisent le plus, vous savez. Celles qui nécessitent d’aller fouiller au fond de soi, pour se pousser hors de ses retranchements. Oh, si elles veulent sortir de leur zone de confort, aller taper dans les tréfonds des branches brumeuses de la magie, elles ont trouvé la bonne sorcière !

C’est assez étrange, cependant, de me retrouver avec elles-deux, en même temps. Car on a toujours fonctionné en binôme, plus ou moins fusionnel, plus ou moins exclusif. Ici, une autre matrice doit s’écrire. Il nous faut trouver un nouvel équilibre. Ajouter des côtés, changer de forme, enfin, vous avez compris l’image. Je ne doute pas un instant que nous y parviendrons, vous savez. Je me demande juste ce qu’il nous faudra au préalable. Quelles énergies circuleront.

Je devrais me poser moins de questions, sur le qui quoi quand où comment pourquoi. C’est plus fort que moi. Il faut que j’apprenne à poser mes fardeaux, les regarder danser dans la pensine, et aller de l'avant, en oubliant le passé. En oubliant les tourments. N'avoir qu'une seule vocation, qu'un seul but : avancer, envers et contre tout. Envers et contre qui ? Cela, l'avenir nous le dirait plus tard.

D'un patronus, je les prévenais de mon arrivée. Sitôt que la première silhouette apparût, je la saluais en laissant mes doigts courir contre son cou, et soupirais :
— Tu sais ce dont vous aurez besoin ?
Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Au fond de la forêt

Message par : Kohane W. Underlinden, Sam 28 Avr 2018, 19:31




La forêt est froide, sombre avec ces arbres qui cachent la luminosité du ciel. Des bruits et craquements comme il y en a bien souvent. Ici, c'est un peu le repère à toutes sortes de créatures, tant amicales qu'agressives. On va espérer qu'aujourd'hui, personne ne se pointera. Nous n'avons pas besoin de perturbations extérieures.
Nous sommes loin dans la forêt. Partout, des arbres et on oublie qu'on vient du petit village de Pré-au-lard. Tout respire la végétation. Légèrement humide. La vie invisible qui grouille entre les troncs, sous les racines.
J'imagine ces êtres qui se meuvent en silence, parfaitement habitués à l'endroit alors que nous, nous n'y venons qu'occasionnellement. Je n'ai jamais eu une peur viscérale de la forêt interdite. L'affronter de nuit lorsque j'étais à Poudlard a toujours été sur ma liste de choses à faire avant de partir -histoire de bien continuer sur ma lancée enfreindre le règlement.
On ne va pas dire non plus que je pourrais vivre là indéfiniment. Mais pour trouver le calme, la discrétion, être là où personne jamais ne nous trouvera, il n'y a pas meilleure solution.
Alors, comme convenu, j'ai marché. Loin. Loin dans cette étendue sombre. J'ai retrouvé Anna. On a attendu.

Je ne parle pas. J'ai troqué mes robes pour un vieux jean et un sweat, converses aux pieds, tenue bien mieux adaptée pour ce qui se prépare.
Je ne sais pas si j'angoisse.
S'il y a, au creux du ventre, une indécision douloureuse.
Je n'arrive plus vraiment à mettre le doigt sur ce que je ressens. C'est flou et c'est perdu. Sans doute que je ne parviens pas tout à fait à réaliser. Que me voilà en train de faire un nouveau pas sur mon chemin-destin.
J'attends, dans un silence morne. Qu'elle arrive.
Ca me fait étrange qu'Anna soit là, elle aussi. Je ne la connais pas bien. Nous ne nous sommes jamais retrouvées dans une telle situation ensemble. Puis, surtout, je n'ai jamais eu personne à mes côté lorsque je la retrouvais, l'autre, fille de feu et de glace, aussi tendre que violente.
Aujourd'hui, nous sommes trois et non deux.
Ca change beaucoup de choses.
Mais peut-être que ça change en bien, qui sait ?

Un patronus qui perce les arbres, qui vient, apportant l'odeur de l'arrivée. Je me redresse un peu. Tends le cou, pour voir.
Et, effectivement, elle est là.
Un rendez-vous honoré.
Un mince sourire se dessine sur mes lèvres alors que je fais quelques pas pour aller à sa rencontre. Elle est pareille à d'habitude, toujours dans cette ambivalence doucereuse tandis que je sens ses doigts courir contre mon cou. Je ne me dérobe pas, accueille le contact sans rien dire. Seulement écouter la question. Et arquer un sourcil interrogateur. Instant en suspend.

-Hum... ?

Non, je ne sais pas. Mais je suppose que tu vas nous le dire.
Et, au creux du ventre, commencent à se réveiller les fourmis de l'excitation. Face à l'inconnu. Face à elle, aussi, que j'estime et admire plus que je ne le dis. Elle, qui a accepté notre demande, nous pousser encore plus loin sur notre chemin.
Douce odeur
d'exaltation.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la forêt

Message par : Anna Schomann, Mar 08 Mai 2018, 12:32


Un pas de plus vers l'obscurité, enfin question de point de vue, selon moi il s'agissait de trouver la lumière que d'autres pouvaient appeler ténèbres. La forêt interdite se dessinait devant moi, l'ombre des arbres, la température qui chutait une fois entrée, les crissements, grognements caractéristiques de l'endroit... Un retour dans un lieu presque trop souvent fréquenté.
Sachant ce qui m'amenait ici, j'avais opté pour une tenue discrète et confortable, ajoutant à cela ma cape noire habituelle. Enfreindre le couvre-feu était devenu habituel maintenant, je n'espérais plus retrouver ce que l'on nommait le droit chemin et je ne l'avais jamais espéré à vrai dire. J'aimais ces nuits, le léger vent, les picotements au bout des doigts qui rappelait à quel point j'étais dans l'interdit. Un fantasme adolescent aussi vieux que le monde ne pouvait me laisser indifférente, braver l'autorité. La seule différence était qu'une vraie raison me poussait : servir.

Quelques pas dans la verdure me permirent de rejoindre ma camarade. Son nom ne me revenait pas dans l'instant, peut-être que cela viendra. Nous étions amenées à nous revoir bientôt alors il vaudrait mieux se connaître, se découvrir, se faire confiance... Je lui souriais donc, simplement, amicalement. Mon aînée qui me ressemblait.
Cette ambiance me rappelait ma leçon avec la folle, celle qui nous avait dévêtus, qui nous avait appris à trouver notre souvenir. Une autre leçon clandestine, mais pas avec les mêmes personnes, sans ma moitié, sans l'ancien préfet...
Nous avions attendu, seules, ma baguette en main pour déjouer une éventuelle créature trop entreprenante à notre égard. Pas de sort de lumière, l'obscurité était apaisante et une simple lueur pouvait nous localiser. Le piment était apprécié, mais ce genre de défi inconscient n'était pas pour moi.
Quand on parlait de lumière, je vis apparaître une bleutée que je connaissais bien, celle qui me fît monter un sourire aux lèvres instantanément. Tout allait être bien plus simple maintenant. J'avais presque couru sur les premiers mètres, laissant la rouge quelques pas derrière, involontairement. Calmant mon impatience, je l'avais laissé passer devant.

La main serait son cou, doucement. Je ne pouvais lâcher la scène de regard, un regard envieux, elle était mon mentor après tout. Je serais inconsciemment ma baguette, puis je dirigeais mon regard vers elle.

« Nous avons besoin de toi et de ton savoir. Apprends-nous l'envers de la pièce s'il te plaît. »

Allusion simple. Si la lumière existait c'était parce que l'ombre l'avait toujours embelli. Apprendre les bons côtés ne pouvait se faire sans le mauvais. Mais rien n'était blanc ou noir, personne ne le pouvait, chacun était gris, et il y avait autant de nuances que de sorciers... J'étais curieuse de voir à quel point chacune était foncée.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Au fond de la forêt

Message par : Lizzie Bennet, Mar 15 Mai 2018, 18:22


L’excitation couvre les joues de l’enfant — qui n’en est plus une, maintenant. Elle devient une femme. Je ne sais plus depuis quand — je la regardais de si près, jusque là, que je ne m’en suis pas rendue compte, peut-être. Mais maintenant, je sais. Et le temps n’a rien changé à un niveau ; elle est toujours là. Or ce niveau m’est des plus importants, alors sans rien dire, je souris. Contemplant nos progressions.

Elle n’avait pas de requête spécifique, alors j’attendis l’arrivée d’une autre sorcière que j’estimais profondément. Une potion des plus étonnantes… Je m'éloignais presque langoureusement de Kohane pour la saluer à son tour. Plus jeune, mais ayant elle aussi parcouru un chemin considérable. Et qui mûrissait bien avec le temps. Comme quoi Asclépius allait devoir revoir ses théories sur la conservation des fioles. Ou au moins des filles.

Anna en savait plus sur ce qu’elle désirait apprendre. Le savoir de l’envers. La connaissance des coulisses de la magie. Bon. Vu qu’on était ici, cela allait difficilement être sur le plan des chaudrons et des artefacts… On pouvait aller chercher des sombrals/sombraux (le débat ne sera jamais clos) mais cela ne leur apporterait pas grand chose. Bien. Les choses sérieuses, donc ? Voilà qui me plait.

— Je vois. Juste pour clarifier un peu les choses, l’une de vous a déjà utilisé des sortilèges imprégnés de magie noire ?

Voyons d'où l'on part pour savoir vers où elles veulent aller. Je ne ferais que les accompagner ; elles sont leur propre guide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au fond de la forêt

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 43 sur 43

 Au fond de la forêt

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.