AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 11 sur 12
Afrique - Région des grands lacs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle

Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Ariana Hastings, Mar 02 Mai 2017, 17:31


HRPG:
 


Ariana avait réussi à ne pas croiser une seule âme, à ne pas avoir un seul contact humain en deux semaines – son record personnel. Elle était allée au village pour quelques provisions seize jours auparavant et vivait depuis en réclusion totale. La dernière lettre de sa mère et Malia datait de presque un mois déjà, et elle ne pouvait se souvenir de la dernière fois où elle avait écrit à quelqu'un d'autre – ni Seth ni même un(e) ami(e) de Poudlard. C'était ce qu'elle voulait, être seule. Seule avec ses pensées, seule avec ses souvenirs, seule avec son deuil et sa tristesse. Kira était toujours avec elle. Pas physiquement ni littéralement bien sûr, mais elle était là, une espèce de présence mystique toujours aux côtés d'Ariana, lui tenant compagnie même dans sa plus grande solitude.

Elle s'était levée tard ce matin-là, avait pris le temps d'aller se baigner dans le petit lac à deux kilomètres de sa cabane. L'eau fraîche sur sa peau lui avait fait du bien, avait réveillé ses sens. Elle avait grandi avec la peau blanche des anglais qui voient à peine le soleil, mais avait désormais un bronzage presque permanent, et une peau plus brune qu'elle ne l'avait jamais vu sur elle-même. Elle se sentait belle dans cet endroit, belle et libre. Elle devenait femme.

En rentrant elle s'installa confortablement sur son lit (qui lui servait aussi de canapé, de sofa, de chaise, et de l'unique siège de sa cabane), le dos contre ses nombreux coussins colorés – coussins qu'elle avait cousu elle-même, il fallait bien s'occuper – et les fesses sur ses couvertures tout aussi colorées. Elle avait déjà lu tous ses anciens livres de Poudlard trois fois chacun mais, non seulement elle ne s'en lassait pas, elle n'avait également pas grand chose d'autre à lire. Elle attrapa donc Réussir ses sortilèges et sortit sa baguette afin de s'entraîner sur les sorts qu'elle maîtrisait le moins bien.

Plusieurs sortilèges d'apparition et sa cabane remplie d'objets inutiles plus tard, Ariana fut surprise par des coups donnés contre la porte, comme si… comme si quelqu'un venait frapper chez elle ? Quelqu'un avait trouvé sa cabane au milieu de nulle part et voulait… socialiser ? La jeune fille secoua la tête pour chasser cette idée, non elle avait mal entendu, la solitude commençait à lui monter au cerveau et elle avait des hallucinations.


« Excusez-moi... pourrais-je vous poser quelques questions ? Je n'en ai pas pour longtemps et c'est assez important pour moi. »

Cette fois, Ariana sursauta. Elle n'était pas folle, il y avait bien quelqu'un dehors. Elle dissimula en vitesse toute trace de magie et glissa sa baguette dans sa manche – juste au cas où – avant d'ouvrir la porte. Un homme était là, avec l'air fatigué de celui qui vient de faire plusieurs jours de voyage et a besoin de repos. Ariana le regarda de haut en bas, il y avait toujours une partie d'elle convaincue que tout cela n'était qu'une hallucination. Elle tendit une main hésitante, prête à toucher l'inconnu pour s'assurer de sa présence réelle, avant de se rétracter, ça aurait été juste bizarre de faire ça. Elle continua simplement de le fixer avant de se souvenir qu'elle aussi était douée de parole.

« Euh… Bonjour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


déplacement

Message par : Finrod Elensar, Mar 10 Oct 2017, 19:40


Que de sable...


PV Alhena Peverell


LA mutuel accordé

Les voilà partis. Sac à dos, avec le sortilège d'extension, vivres, en abondance, et quelques livres pouvant être éventuellement utiles. Finrod avait aussi pris son poignard qu'il avait imprégné de poison de basilic. Ne sachant pas vraiment ce qu'il allait rencontrer lors de ce périple, il s'était assuré de pouvoir se défendre magiquement mais aussi avec un moyen plus... Basique mais assez efficace malgré tout.

Après s'être retrouvé sur le Chemin de Traverse, ils avaient transplané. Finrod avait passé les deux jours précédents à donner quelques instructions à sa gérante pour que tout se déroule comme il faut le temps de son absence. Mais le jeune homme avait tenu à passer une dernière fois avant de partir et avait donc envoyé une lettre rapidement écrite à sa camarade, amie peut-on dire, pour qu'ils s'y retrouvent.

Après quelques transplanages, car se rendre aussi loin en nécessitait plus d'un, ils arrivèrent dans un village dont le Fourchelang ignorait le nom. Vêtu de noir, d'une longue robe et de son habituel casque de perles, Finrod pouvait presque se fondre dans le paysage. La chaleur écrasante se fit rapidement sentir. Il s'était vêtu de la sorte afin d'éviter les agressions du soleil sur sa peau habituée au ciel de Londres. Les agressions du vent et du sable pouvaient aussi diminuer grâce à cette tenue qui recouvrait la grande majorité de son corps.

Yeux plissés, il prit connaissance de ce qui l'entourait. En dehors du sable, il y avait quelques animaux et habitants. Une scène d'une vie quotidienne inconnue se déroulait devant ses yeux. Il y avait aussi du bruit, quelques cris, quelques aboiements et des moteurs. Mais rien de magique semblait sauter au visage. Après cette rapide prise de connaissances, Finrod se tourna vers Alhena :

- Par où on commence ? C'était grâce à elle qu'il était là. Elle devait sûrement savoir par où débuter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Sam 28 Oct 2017, 01:05


Elle n'est pas réellement impatiente à l'idée de faire le voyage au final. Dans le fond, elle a peut-être un peu peur de ne jamais revenir. C'est étrange d'ailleurs, partir à l'inconnu, partir au-delà des horizons, elle connaît. Mais là, elle prend conscience petit à petit, ce que ça signifie que de partir... et puis de ne jamais vouloir revenir.
Elle déglutit, il faut seulement un peu de courage. Une fois lancée, elle ne fera pas demi-tour. Ce n'est pas quelque chose dans ses habitudes, sauf en cas de grandes nécessitées. Soupire. Le temps était devenu seconde, et ils marchaient déjà sur le sable.

Un air sec, un air humide. C'est un paysage qu'elle n'apprécie pas spécialement, elle n'est pas apaisée dans ce genre d'endroit. Mais, elle n'est pas là pour ça. Le confort, il ne faut pas penser à cela. Ses émeraudes scrutent les alentours, les odeurs qui les bercent, les bruits qui les envahissent. Elle croise les bras, elle se protège.
Une voix la sort de ses pensées.

Hum, déjà par s'éloigner des quelques habitants restant. Je n'ai pas envie d'avoir plus de problèmes sur les bras, ensuite je te montre la carte.

Ils marchent quelques minutes. Une fois totalement isolés, elle sort sa carte. Celle-ci est un peu étrange, mais la brune se comprend alors c'est l'essentiel dans la mission. Il ne lui reste plus qu'à expliquer quelques trucs à son collègue.

J'ai retranscrit tous les chemins possibles dans cette région, en partant des indications des récits. Je propose que l'on commence par celui-là ?

Elle lève la tête vers son ainé. Du doigt, elle montre un chemin invisible sur des dunes de sables. Mais au loin, on peut clairement distinguer quelques arbres. Cela ne dit rien qui vaille, les gens ont l'air de vouloir s'en éloigner.
Peut-être que justement, ce n'est pas pour rien. De toute manière, ils n'ont pas le choix que de tâtonner dans le noir pour trouver la lumière au début. Ils n'ont pas d'autres pistes s'ils veulent mettre la main sur l'objet.

Il était temps de se mettre en route.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Mer 08 Nov 2017, 23:43


Yeux plissés, nez renfrogné, il fallait reconnaître que Finrod avait déjà moins pire allure, mais après tout, son but n'était pas de faire un shooting photo à la moldu sous un soleil envié mais bien se prendre connaissance du terrain tout en suivant son acolyte de voyage. Cette dernière était très peu connue de Finrod. Quoiqu'en y pensant, c'était surtout elle qui en connaissait le moins des deux. Ce voyage permettrait de révéler beaucoup des choses. Mais l'on pouvait dire que la jeune femme était des plus prudentes et elle avait bien raison.
Inspectant la carte que la sorcière sortit de sa poche, Finrod se rendit compte que cela ne servait pas à grand chose au final. Ils manquaient d'informations pour vraiment décider raisonnablement une direction à suivre. S'assurant que le chemin lui convenait, il acquiesça de la tête. Le jeune homme ajusta son sac à dos et lança le rythme, ni trop vite, ni trop lent, il essaya de deviner ce qui serait le mieux pour le duo fraîchement formé afin d'éviter de la fatigue inutile.

- Allons-y alors. Nous n'avons pas trop le choix. Tâche d'avoir ta baguette à portée de main. On ne sait pas trop sur qui ou quoi on peut tomber. Le qui était sûrement le plus inquiétant, un animal pouvait être effrayé, dompté, un humain lui pouvait être fourbe et manipulateur quoiqu'il suffisait de le tuer mais seulement en dernier recours.

Sable s'enfonçant sous les bottes, chaleur tenace, vent contre le visage et la sueur qui commençait à couler le long de la colonne vertébrale. La distance pour atteindre le premier arbre ce qui semblait être un chemin parsemé d'autres représentants de son espèce fut plus grande que prévu. Dans le désert, tout paraissait moins grand et moins loin qu'en réalité. Haletant légèrement, il regardait la jeune femme aussi blanche qu'un cadavre. Elle finirait par finir aussi rouge qu'une écrevisse. avec ce soleil. Cela devait bien faire déjà une bonne heure qu'ils avaient commencé leur marche.

- Ça change de Londres, n'est-ce pas ? Tentant un peu d'humour avant de boire une gorgée. "Je ne pensais pas que c'était si loin, espérons que nous devrons pas traverser le désert entier, ni y passer des mois... Rien n'était aussi peu certain que le fait que les deux sorciers rentrent avec l'objet qu'ils étaient venus chercher.

Retrouvant un peu de motivation grâce à l'eau abaissant, légèrement, la température de son corps, le presque-géant reprit la route tâchant de rester au même niveau qu'Alhena.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Mar 14 Nov 2017, 17:55


De l'endurance. Il en fallait pour cette aventure. Et elle en avait à revendre. La brune avait vu déjà, toutes sortes de paysage durant ses périples autour du globe. Ce n'était jamais facile, mais le moral devait suivre. Elle avait pris pour habitude de ne plus se plaindre, de penser à la récompense de la fin. Qu'importe ce que c'était, objet ou détente. Tout était bon pour forger la détermination.
Des gorgées d'eaux pour rester bien hydratée, elle avait aussi pensé à mettre une bonne tonne de crème solaire. Elle n'avait pas spécialement envie que sa peau devienne une chair brûlée par le soleil.

Oh je n'ai pas vécu à Londres si longtemps, j'ai beaucoup voyagé dans le passé. Je ne suis pas si dépaysée que ça au final, peut-être même que ça fait du bien.

Un léger sourire étiré sur les lèvres. Dans pas très longtemps, ils allaient arriver à destination. Les arbres se rapprochaient d'eux. Un quart d'heure après, les ombres protégeaient les deux aventuriers. Elle posa un instant son sac pour étirer ses bras et son dos. Il fallait être dans les meilleures conditions possibles pour pouvoir continuer. Alors une minuscule pause pour détendre ses muscles, ne faisait pas de mal. La journée allait être très longue.
Sans attendre plus que nécessaire, elle se remet en route pour s'enfoncer dans la sorte de Jungle. Les herbes chatouillent les chaussures et le silence est oppressant.

Tu as beaucoup voyagé dans ta vie ?

Une question anodine, mais aussi de survie. Si c'était son premier voyage en dehors de l'angleterre, elle allait devoir redoubler de rigueur. Les réflexes face aux dangers de la nature, n'étaient pas les mêmes selon les régions. Il fallait le prendre en compte.
Elle soupira en arrivant au pied d'une sorte de colline. La chaleur était étouffante.



Dernière édition par Alhena Peverell le Lun 20 Nov 2017, 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Lun 20 Nov 2017, 15:31


Se retrouver seul avec quelqu'un, loin de chez soi, loin des habitudes et du confort habituel avait pour habitude de délier les langues. Se confier ne semblait plus si terrible que cela, après tout ils devaient se faire confiance, car les deux sorciers ne connaissaient pas grand monde dans le coin. Il y avait aussi le fait que peu d'oreilles pouvaient traîner dans le coin, du moins celles pouvaient créer de gros soucis au propriétaire de la BAM. Même pour Finrod, habituellement peu loquace, être loin de l'Angleterre quelques temps le détendait. Loin des problèmes quotidiens.

- D'accord, expérimentée. Tu as visité quelles régions ?

L'ombre des arbres, lorsque le duo les atteignit, fut un léger soulagement, le soleil ne les atteignait plus directement même si la température continuait d'être étouffante et écrasante. Quelques gouttes de transpiration coulaient sur le visage de l'ancien Serpentard, il avait le sentiment que l'eau qu'il buvait ressortait par tous les pores de sa peau tant il dégoulinait de partout.

- Après Poudlard, je suis retourné auprès de mes parents en Roumanie. J'ai été à quelques rassemblements de sorciers sur les créatures magiques et entre mes vingt-et-un ans et mes vingt-quatre ans, j'ai parcouru quelques pays pour découvrir certaines créatures dans leur habitat naturel... Il n'ajouta pas "se guérir". Après la mort de son premier amour,il avait été tellement mal en point qu'une année entière avait été nécessaire pour arrêter de broyer du noir et le voyage lui permettait de s'éloigner de tout ce qui lui rappelait Silvano.

La marche continuait tant bien que mal, il fallait éviter quelques branches, quelques arbustes inutilement couvert d'épines. Aucun animal dangereux en dehors de quelques insectes pouvant porter quelque maladie mortelle mais la magie permettrait sûrement d'empêcher qu'une telle issue arrive. Arrivés en bas d'une colline étrangement vide de jungle mais recouverte de hautes herbes bien vertes.

- Étonnant changement de végétation, je crois qu'on devrait la gravir pour voir ce qui se trouve en haut. Et puis s'il n'y a rien, on aura peut-être une vue sur ce qui nous entoure. Sans vraiment attendre d'acquiescement, car c'était surtout rhétorique, Finrod commença la petite ascension s'annonçait. Au bout de trente minutes d'effort sous un soleil de plomb, les arbres ne pouvant plus servir d'ombrelles, le duo de choc arriva au sommet et ne fut pas mécontent de découvrir un monument étrange.

Une arche de pierres usée par le temps mais qui pourtant paraissait bien en place. En y regardant de plus prêt, on pouvait voir des escaliers s'enfoncer dans la terre. Car aucune structure extérieure ne semblait avoir été construite en dehors ,
tout semblait se trouver en profondeur. Peut-être que tout s'était effondré et qu'en bas des marches, les sorciers explorateurs ne trouveraient rien d'autre qu'un cul-de-sac (et l'entrée pour la Terre du Milieu...).


- Selon la carte, cela semble être le bon endroit ou pas ? Ainsi les choses sérieuses allaient peut-être commencer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Lun 20 Nov 2017, 19:37


Au final, c'était étrange d'en apprendre plus sur Finrod dans ces circonstances-là. Plusieurs fois, elle avait cru que connaître quelqu'un, se faisait au contraire, dans un cadre un peu plus simple, un peu plus sain. Et que justement on partait en voyage ou à l'aventure, après. Une fois qu'on pouvait prévoir les actions de son compagnon de voyage. Non... là cette fois, elle avait simplement sauté de la falaise sans réellement savoir si le vert allait la sauver.

Pour faire simple, j'ai fait le tour du globe. Je crois, que j'avais besoin de trouver un chez moi, de fuir mon rôle de mère. Donc, ça risque d'être une longue liste.

Elle ne s'attarda pas plus longtemps sur les détails, elle n'avait pas besoin de le faire. Il comprendrait de lui-même et si ça l'intéressait, il en parlerait de lui-même. Pas besoin de s'éterniser sur quelque chose de ce genre. Cela ne le regardait pas forcément et elle n'avait pas spécialement envie de parler de sa vie compliquée, là maintenant.

Soupirant, elle avala une gorgée d'eau. Son corps entier transpirait, c'était une sensation infernale qui confirmait sa passion pour les pays plutôt froids. La chaleur, cela n'avait jamais été vraiment son truc. D'un revers de main, elle essuya son front.

Tu as vraiment une passion pour les animaux, je trouve ça formidable. Même si je dois avouer, que je ne suis pas très à l'aise avec toutes les bêtes. Je ne sais pas trop comment tu fais, moi j'aurais besoin d'établir un long lien de confiance avant.

Un léger sourire avant de repartir. La montée était dure, graver la colline pouvait donner du fil à retordre. Heureusement qu'elle avait de l'endurance, qu'elle avait un passé dans ce genre de situation assez difficile. Sinon, il était évident qu'elle allait s'écrouler là maintenant. Elle s'encourage mentalement pour aller de l'avant.

Une fois arrivée sur place, elle observa de long en large cette arche de pierre. Il y avait quelque chose de très intéressant dans ses fondations, cela la passionnait déjà. Elle était heureuse d'être là et surtout, de ne pas être seule à faire le voyage pour une fois. Avoir un compagnon à ses côtés, pour ce genre d'aventure, c'était toujours idéal. C'était une tension moins pesante que de pouvoir compter sur quelqu'un d'autre que soi-même.
Elle jeta un oeil à la carte.

Oui, c'est ici je crois bien.

Sans attendre plus que cela, elle rangea la chose et lança directement un #lumos en passant devant. Elle n'était pas très sereine, elle ne savait ce qui pouvait les attendre au bout du tunnel. Lentement, elle s'enfonça dans les limbes, Finrod à ses côtés. Mais le chemin ne fut pas très long, une sorte de crypte devant eux avec une énorme porte en pierre bloquait le passage.
Il n'y avait ni clé, ni bouton pour ouvrir l'énorme chose. Elle soupira avant de se mettre à observer les alentours. Il devait bien y avoir un indice ou autres.

Faire exploser la porte, risque de faire s'effondrer les fondations de l'endroit. Je suis certaine qu'il y a un indice quelque part. Cherchons.

Elle se pencha sur la porte, où des reliefs avaient été crée. Il y avait une sorte de langue, des gravures et tout autre chose. Et pourtant, elle n'avait encore, pas la moindre idée de comment passer cette épreuve-là.
Elle soupira.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Mer 22 Nov 2017, 16:47


Être parent... Le rôle de mère d'Alhena avait échappé à Finrod. Pourtant attentif aux informations qu'on lui donnait, celle-ci manquait. C'était plutôt étonnant. Mais il ne réagit pas, non que cela ne soit pas intéressant mais peut-être que lui rappeler que ses enfants étaient loin d'elle n'était pas la chose à faire au vue de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Qui hésiterait entre être chez soi avec ses enfants et subir le soleil, la température écrasante ? Mais peut-être que s'occuper de ses enfants ne se passait pas comme elle le souhaitait. Un terrain inconnu sur lequel l'ancien Serpentard ne s'aventurerait pas, du moins pas pour l'instant.

L'ascension de la colline puis la fascination de la jeune femme pour cette arche, une première étape dans leur quête, empêcha Finrod de rebondir sur sa passion pour les animaux. Étonnement, c'était plus avec les humains qu'il avait besoin d'être en confiance avant de dévoiler quoique ce soit. Mais être Fourchelang accentuait peut-être l'affinité avec les animaux, que cela soit un serpent ou pas. Du moins, les deux autres personnes possédant ce don était dans le même cas que lui.

À la confirmation du lieu, Finrod sourit, satisfait d'être tombé juste après ces quelques heures de marche. Il s'était attendu à une petite pause bien mérité mais la curiosité de la sorcière avait été plus forte que la fatigue et il se dépêcha de la suivre. Les marches étaient les témoins que la nature reprenait petit à petit ses droits. Le presque géant avait sorti sa baguette, la sienne servirait à la défendre, si cela s'avérerait nécessaire, pendant que celle d'Alhena, à voir ce qui les entourait. Du moins, à pouvoir distinguer correctement cette énorme porte qui se dressait devant eux. À peine débutée, voilà que leur exploration était déjà stoppée. Afin d'augmenter l'efficacité des recherches, le sorcier lança à son tour un Lumos. Il s'avança vers la porte, cherchant une faille, un indice sur comment l'ouvrir, car son acolyte avait raison : un bombarda et ils finissaient ensevelis.

- Je ne savais pas que tu avais des enfants... Tenta-t-il. Il avait remarqué qu'elle n'avait pas développé plus mais peut-être qu'en amenant le sujet, sa langue se déliait.

Tout en attendant une réponse, Finrod continuait de chercher quelque chose leur permettant d'avancer. Il déplaçait quelques cailloux, tâtait les parois rocheuses pour chercher quelque chose. Chaque petit trou était inspecté, le but étant de découvrir quelque chose. Après un bon quart d'heure, à la hauteur de ses yeux, le Fourchu remarqua une entaille étrange, semblant être taillée et non due à un quelconque phénomène naturel. Hésitant, il y enfonça ses doigts, baguette presque à l'action si quelque chose arrivait. À tâtons, il trouva une sorte de crochet, comme ceux d'un serpent, il essaya de tirer dessus.

- J.. Je crois que j'ai... trouvé quelque chose. Dit-il en plein effort, tant cela semblait bloqué. Les crochets cédèrent et un craquement se fit entendre, puis une sorte de tremblement, et enfin du mouvement se fit sentir...
Il fallu quelques secondes au sorcier pour réaliser qu'Alhena et lui se trouvait sur une sorte de plateforme et qu'elle tournait sur elle-même.
"On tourne..." Ajouta-t-il stupéfait. Il avait retiré sa main de la faille pour être prêt à toutes les éventualités possibles.

Il attendait de découvrir ce qui se trouvait derrière cette porte. Un cliquetis se fit entendre ainsi que le bruit de roche qui roule puis rien. La plateforme avait fini sa rotation et le subterfuge de la porte était à nouveau en place. Qu'allait donc bien découvrir le duo ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Jeu 30 Nov 2017, 21:50


Elle n'était pas prête, elle n'était décidément pas prête à ce que cette foutue plateforme se mette à tourner. Les dents serrées, elle s'accroche à une paroi pour ne pas basculer en arrière. Le tour de manège terminé, elle se redresse et fait face à l'intérieure d'une énorme grotte.
Il n'y a rien de rassurant, le silence omniprésent ne la met certainement pas en confiance. Baguette en main, elle n'a pas plus besoin d'éclairer quoi que ce soit. Il y a des sortes de trous dans le plafond, laissant la lumière du jour faire son travail.

Pas très sereine, elle avance doucement. Ses yeux détaillent l'endroit. Pour commencer, elle est en hauteur avec le géant. Un escalier de pierre qui s'étale devant eux pour mener à une plateforme de carreaux. Au fond, une énorme stèle avec des gravures. Autour, de cette installation, de l'eau verte et calme. Il y a de la moisissure qui pousse au milieu des herbes, des grains de terre et de poussières qui flottent dans l'air. Il y a quelques autres petits monuments, mais elle reste impressionnée par l'énorme caillou qui leur fait face.

Qu'est-ce que c'est que ça...

Elle a le coeur qui se serre, elle a les yeux qui brillent comme une enfant. Elle est émerveillée devant cette splendeur, devant le silence et la plénitude de l'instant. Il y avait quelque de magique, bien plus magique que celle qu'ils pouvaient pratiquer au quotidien. Lentement, elle sort de son rêve pour s'avancer. Elle pose délicatement un pied sur la première marche, quelques pierres et herbes s'effondrent. Rien de bien rassurant, mais pas inquiétant pour autant. Seulement le temps qui avait fait quelques dégâts.

Elle descend une à une les marches, jusqu'à la plateforme. Elle lève les yeux et s'aperçoit alors, que sur le plafond il y a aussi des inscriptions. Quelque chose de celtique, de culte au milieu de quelques oiseaux qui avaient trouvé refuge.
Un frisson lui parcourt l'échine. Elle sent une fraicheur envahir la pièce, ou peut-être n'est-ce que son imagination. Ce qui est fort possible, sachant qu'ils étaient en plein milieu du dessert.

Faisant claquer ses chaussures sur le sol de marbre, elle s'avance. Ses doigts tracent les symboles...

Ce n'est pas une langue... Je crois, que ce sont simplement des indications.
Et ce qu'elles indiquaient ne lui disait rien qui vaille.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Mer 13 Déc 2017, 10:19


Ses yeux devaient s'adapter à la pénombre de l'endroit pour ensuite réaliser que le soleil, même dans cette grotte cachée, les suivait par les petits trous. Étaient-ils voulus ou étaient-ils la preuve que tout pouvait s'effondrer d'un moment à l'autre ? Loin d'être rassurant mais la curiosité et l'envie d'en découvrir plus étaient plus fortes que la raison.

Laissant Alhena prendre les devants, Finrod, baguette prête à être utilisée, tâcha d'observer la pièce du mieux possible. Ce qui s'offrait devant le duo était aussi étonnant que mystérieux. Un lac souterrain ou de l'eau pluie accumulée depuis tant d'années ? L'érosion de la terre devait être à un stade critique... Mais le presque géant abandonna vite ses réflexions lorsque la jeune femme se mit à parler. Pas directement à lui, il s'agissait plus probablement de réflexions à voix haute mais cela permis à l'ancien Serpentard de prendre connaissance des inscriptions inscrites au plafond. Plissant les yeux pour mieux voir, il ne reconnaissait rien de ce qu'il voyait. Pour mieux voir, il rejoignit Alhena tout en faisant attention que rien ne se déclenchait de par leur présence. Car ce lieu était magique, c'en était certain.

- Que veulent-elles dire ? Demanda-t-il en parlant des inscriptions.

Puis un bruit d'eau se fit entendre. Ce qui alerta les sens du Fourchelang. Mais rien ne vint ensuite, pourtant il était prêt à se défendre si nécessaire.

- Une pierre ayant rejoint cette eau calme... Murmura-t-il, bien qu'Alhena pouvait tout
à fait avoir entendu ce qu'il venait de dire.
"Tu crois qu'on touche au but ? Aussi facilement ?" Une question qui était sûrement sans réponse. Car pour l'instant, le yessod n'avait pas montré le bout de sa pierre...

Prudent, le sorcier s'avança un petit peu en direction de la stèle sans vraiment être certain que c'était une bonne idée. Tant que sa camarade d'aventure n'avait pas été plus précise quant aux inscriptions, pas question de risquer bêtement sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Mer 10 Jan 2018, 03:54


Désolée du retard !

Il y avait quelque chose de pas très clair dans ces indications. La brune n'était pas certaine d'elle-même pour le coup. Les dessins n'étaient pas très bien fait, ils pouvaient porter à confusion. Mais elle n'avait pas le choix, elle devait se fier à ses propres instincts vis-à-vis de ça. Soupirant et haussant des épaules, elle lança un regard à son compagnon d'aventure puis aux parois de la grotte. Vu ce qui était écrit, elle devait avouer qu'il n'y avait pas d'autres issues possibles.

Je ne suis pas certaine de moi, mais je crois qu'on va devoir plonger... Cela ne me rassure pas plus que toi, je pense. Je m'en serais bien passée.

Pas qu'Alhena avait peur de l'eau, au contraire. Mais cette étendue ne lui disait rien qui vaille, au contraire même. On aurait dit qu'elle était prête à les bouffer sur place, que c'était des sables mouvants camouflés pour enterrer les plus imbéciles de la terre.
La sorcière prit un air songeur, les méninges en ébullition. C'était trop facile, il y avait forcément une anguille sous roche. Tournant autour de la stèle, la Peverell tenta de trouver une faille au bloc. N'importe quoi, un simple indice, une fissure qui pourrait donner chemin à un mécanisme.

Ne trouvant rien, elle se relève pour regarder une dernière fois les indications du plafond. La beauté étrangère de la mousse qui colle à la roche. L'étrange lueur malsaine, derrière les éclats de soleil qui transpercent les murs. Une dernière bouffée d'air frais. Un soupire de l'instant pour se résigner.  
Baguette en main, elle s'approche doucement de l'eau. Elle observe sans réellement trop se mettre en danger. Il y a forcément un truc pas net, que ça soit créature ou piège. Il faut sonder et se préparer à toute éventualité.

Tu as une idée pour prévenir des risques ? Ou... on plonge directement ? Sans se soucier du reste.

Ce n'était pas la solution qu'elle préférait. Mais donner trop de mouvement, trop brusquement ça risquait aussi de faire chuter l'amas de cailloux au-dessus de leur tête. Alors bon... Il n'y avait pas mille solutions.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Lun 22 Jan 2018, 08:47


Tant qu'on arrive avant avril, c'est bon :mm:



Il fallait croire que les duo d'aventuriers allait devoir se mouiller, au sens propre du terme. Car l'historienne ne semblait pas pouvoir éclairer la situation grâce aux inscriptions de la grotte. Il fallait reconnaître que plonger dans ces eaux troubles n'était pas des plus rassurant mais si les deux sorciers souhaitaient atteindre leur objectif, ils n'avait pas le choix que de piquer une tête.

L'aspect de l'eau et les mystères entourant cet endroit rendaient la baignade quelque peu... Inquiétante. Rien ne semblait indiquer un quelconque danger mais en même temps... Le but était de préserver l'endroit en ôtant la vie à ceux qui oseraient braver les défenses de ce lieu. Ce serait avec la disparition des aventuriers que ce lieu resterait protéger et non grâce à d'éventuelles pancartes indiquant "DANGER".

- Je reconnais que j'aurais préféré que tu me dises qu'il y avait un autre moyen mais je crois, malheureusement, que nous n'ayons pas trop le choix... Afin de pouvoir nager de manière plus libre, l'ancien Serpentard commença à enlever ses vêtements, pas tous bien entendu. Il garda uniquement son pantalon. Torse nu, dévoilant ainsi quelques cicatrices dues à quelques combats acharnés. Notamment celle traversant son torse de part en part.

- Si je me souviens bien... Apneocapit. Formula-t-il et une sphère d'air se créa autour de sa tête chauve. "Ce sera le plus efficace au vue de ce que nous avons à disposition." Puis, il informula un Lumos. Hors de question d'aller la dedans sans pouvoir il voir clair.

Prudent, Finrod observa la surface de l'eau dans un premier temps puis s'avança vers une paroi rocheuse qui semblait permettre une approche en douceur et non un plongeon dans l'inconnu. Testant la température du petit lac souterrain avec son pied, le jeune homme ne fut pas surpris qu'avec la différence de température, elle parut assez fraîche.

- Je crois qu'il faut se lancer. Tâchons de rester à proximité l'un de l'autre. Dit-il, attendant que la jeune femme le rejoigne.


Dernière édition par Finrod Elensar le Jeu 08 Mar 2018, 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Sam 17 Fév 2018, 17:44


Bon, c'était visiblement une mauvaise idée. La brune n'était pas ravie, pas qu'elle n'aimait pas se baigner. C'est juste que ce truc ne donnait envie à vraiment personne. Il faudrait être fou pour apprécier de se mouiller dans un endroit pareil. Quoi que, il y avait bien des noms d'abrutis finis qui lui venaient en tête. Particulièrement quelques élèves qui l'avaient poussé à bout et qui avaient une capacité proche de la bêtise, d'un très haut level, voir trop haut.

Formulant à son tour un #Apneocapit et un #Lumox, elle se glissa doucement dans les eaux. Elle n'était pas sereine du tout, même si Finrod restait à ses côtés. Il y avait marqué en gros, vous allez mourir et pourtant elle fonçait tête en avant. Elle allait probablement se cogner à un énorme mur.
Gardant son calme, elle jetait souvent des regards à son coéquipier. Il fallait surtout pas qu'ils se perdent de vue. C'était le décès assuré sinon. Une fois rassurée sur la présence de son camarade, les yeux émeraude cherchèrent de futures indications. Mais c'était une vue assez insupportable qui se dressait devant elle. Il y avait des sortes d'algues, des ombres malveillantes, on ne voyait presque rien.

Cependant, au loin, quelque chose brillait. Méfiante, elle fit un signe de tête au géant. Un frisson parcourut sa chair quelques secondes plus tard. Sous l'eau, les sons qui se murmuraient glissaient sur la peau. C'était des petits bruits, ou des petits cris. Elle n'était pas certaine d'elle. Se stoppant un instant, elle se retourna lentement à la recherche de la chose. Mais il n'y avait pas grand-chose. Les deux sorciers se mirent alors à contempler davantage les alentour. Il y avait un truc qui les avait repéré. Il fallait s'en débarrasser avant tout.

Restant sur ses gardes, elle aperçut un instant la créature et lança un #Impedimenta. Il fallait s'adapter à ce qu'elle allait être, surtout que probablement elle n'était pas seule. Levant la tête, le brune déglutit.
Elle n'était vraiment pas seule...

Zut.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Jeu 08 Mar 2018, 11:56


La fraîcheur de l'eau saisit le presque géant. Faisant traverser son corps de petits spasmes. Il tenta, tant bien que mal, de se concentrer sur ce nouvelle environnement où il n'avait clairement pas l'avantage. Évitant les mouvements brusques, Finrod tentait de distinguer quelque chose mais c'était peine perdue. Lorsque la jeune femme rejoignit l'eau, cela le rassura un peu. À deux, il serait plus aisé d'avancer et de faire face à une éventuelle menace.

Tantôt, le Fourchu croyait voir le fond, tantôt il se demandait jusqu'où ce lac s'enfonçait dans la terre. Une espèce de brume boueuse et sablée ne permettait pas de voir plus loin que quelques mètres. Mais il fallait croire qu'ils étaient chanceux. Alhena venait de lui indiquer une direction, au début, il ne vit pas grand chose mais grâce au mouvement de sa baguette, il perçu ce qui avait attirer l'attention de son amie : quelque chose brillait. Nageant prudemment, le sorcier tentait d'aller à la rencontre de ce qui pouvait être l'objet de leur quête. Cependant, quelque chose d'étrange se passa. L'éclat semblait aussi se mouvoir et aller à la rencontre du duo. Puis, le sourd silence de l'eau sembla prendre vie. Comme une caresse sur tout le corps.

Voulant prévenir la sorcière, Finrod ne put que constater qu'elle avait déjà pris les devants. Baguette pointée sur ce qui s'avançait. Finrod pu constater ce qu'elle était : un être de l'eau. Bien que la différence était visible entre ceux de Grande-Bretagne et ceux-ci, le jeune homme était certain que la créature face à eux faisait partie de ce groupe d'être vivants. Ce qui avait brillé était la lance acérée que la sirène, car c'est bien ce qu'elle semblait être, tenait fermement entre ses mains. Le jeune homme comprit que la stèle au-dessus d'eux n'était qu'un subterfuge et que le collier se trouvait dans ces eaux, bien surveillé.

Malheureusement pour le duo, elle n'était pas seul. Peut-être ce qu'on pouvait qualifier d'un petit groupe d'éclaireurs. Car deux autres créatures semblables apparurent aux côtés de celle immobilisée. Tentant de distinguer ce qu'ils cherchaient, le sorcier crut apercevoir le Yessod autour du poignet, comme un bracelet, d'une des sirènes. Tentant de réfléchir le plus rapidement possible, Finrod cherchait des sortilèges à utiliser qui auraient des effets sous l'eau, sans pour autant se blesser. Ce n'était pas une mince affaire. Un Abstergeo Maxima s'élança dans le noir, car il avait bien fallu que la baguette puisse lancer un sort, dans la direction du trio aquatique. Il fallait éviter d'être désorienté en lançant des sortilèges qui enverraient valser tout le monde. Face à des créatures ayant l'avantage du terrain, les garder à l’œil était la meilleure solution. C'est pour cela que le presque géant réactiva un Lumos afin de voir si son sortilège avait fait effet. Ce qu'il ne vit pas tout de suite tant sa vue devait s'habituer à la luminosité de sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Mer 28 Mar 2018, 20:30


C'était quelque chose d'étrange, la peur. Une sorte de sensation qui envahit les veines, bloque la respiration et la concentration. Les pensées se perdent sur un chemin où tout est flou. Une brume à l'odeur de poison, qui empêche une quelconque stratégie de venir illuminer l'esprit.
La brune ne sait pas vraiment si c'est ça, si c'est ce sentiment qui est en train de la submerger vers les profondeurs. Parce que c'est étrange, Alhena n'a pas peur des humains, en revanche les animaux... C'est pourquoi, faire face à des sirènes n'est pas évident. Cela ne la tétanise pas, mais la laisse dubitative vis-à-vis de ses propres ressentis.

Essayant de se concentrer sur la situation, elle met un temps de réaction avant de comprendre qu'une arme des sirènes s'est précipitée vers elle. Probablement celle qui s'est pris son sortilège précédent, la créature ne devait pas être très heureuse. La brune échappa de justesse à une attaque de la bête. Au lieu d'être empalée sur une lance, elle en ressortie avec une plaie au niveau du bas-ventre.
Lentement, l'eau se tâcha de rouge. Il était probable que la blessure commence à s'infecter aux vues de l'eau trouble. Ne voulant pas prendre ce risque, ainsi que celui d'attirer d'autres créatures avec le goût du sang, la brune lança rapidement un #Episkey à l'endroit propice.

Tournant la tête, Peverell comprit que son compagnon s'était lui aussi mis à la tâche. Une des sirènes venait d'être légèrement touchée par son sort. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres, mais pas le temps de réellement se réjouir, une des créatures se précipitait vers elle tandis que la dernière allait attaquer le géant par-derrière. Sans vraiment réfléchir, la brune lança un #Stupéfix histoire de sauver son ami. Cela lui valut un coup de queue au niveau du torse, l'empêchant de respirer correctement quelques secondes.
Se remettant de cette attaque, Alhena tenta de nager pour s'éloigner de la créature. Celle-ci en décida autrement, elle était avantagée dans ces eaux troubles et saisit la sorcière par les épaules pour l'entrainer vers le fond.

Prise de court, elle ne réagit pas de suite. C'est seulement après que la brune se rappela que certes, la sirène avait un avantage mais aussi un gros inconvénient : elle n'avait pas de pieds. De toutes ses forces, elle fit reculer l'animal en lui assenant des coups au niveau du ventre. Ensuite, histoire de l'assommer quelques instants pour fuir, elle tenta plusieurs coups de poing. Au moins, elle était certaine de l'avoir touchée.
Se dégageant de son emprise, elle nagea aussi vite que possible vers Finrod. S'ils étaient deux, même fatigués, ils étaient forcément plus fort. Elle ne devait donc pas trop s'éloigner. Arrivant à destination, elle se retourna pour voir que la créature était toujours bien en vie. Amochée c'était certain, mais prête à en découdre.
Baguette en main, elle lança un #protego afin d'éviter d'être blessée par une énième future attaque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Jeu 29 Mar 2018, 18:36


Le temps semblait s'accélérer. Jusqu'à présent, le duo d'explorateurs n'avait eu qu'à marcher et prendre leur mal en patience. Découvrir comment accéder à chaque étape de leur quête et à présent, c'était des solutions pour sauver leur vie qu'ils devaient trouver. Impossible de prendre le temps nécessaire tant les sirènes semblaient prêtes à défendre leur bien farouchement.

Tentant d'observer et d'assurer sa survie, Finrod gardait un œil sur la jeune femme non loin de lui. Mais il ne put l'aider lorsqu'il la vit couler par le fond. Heureusement que leur sortilège leur permettait de palier au problème d'oxygène. Une des êtres de l'eau, immobile, passa devant l'ancien Serpentard. Au moins, elle était hors de combat pendant un moment mais il ne fallait pas se contenter de petite victoire. La vitesse à laquelle une des protectrices des lieux fonça droit sur lui le rappela à la réalité ainsi que les entailles sur son bras droit, au niveau de son biceps. Son sang se mélangea à l'eau. Pas question de perdre du temps à se soigner, c'était superficiel et si c'était empoisonné, il valait mieux éviter de fermer la plaie pour l'instant. Observant des ombres non loin, comme des prédateurs attendant le bon instant pour achever leur proie. Le sorcier prit les devants : Avada Kedavra ! Le célèbre rayon vert traversa les eaux sombres. Cependant, il ne fut mouche. L'avantage du terrain permettait aux sirènes de se déplacer rapidement.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque la jeune femme réapparut à ses côtés. Il hésita même à le lui reprocher. En iit instant, chaque réflexe de combat pouvait être mortel pour quiconque. Bien que blesser des créatures, magiques ou non, n'étant pas un acte que Finrod appréciait, dans cette situation, il n'avait pas le choix. Il fallait voir plus large, dans cet environnement, il n'avait pas le choix. S'assurant que son amie n'avait pas bougé. Finrod lança un : Abstergeo. Ce qui ne manqua pas de toucher une sirène. Souhaitant s'assurer qu'elle ne tenterait plus de leur ôter la vie, il enchaîna avec un Metalo scencio. Mettant ainsi une de plus hors d'état de nuire. Il n'en restait qu'une à présent.

Toujours sur ses gardes, le Fourchu fit comprendre à Alhena qu'il fallait agir de concert et rapidement pour espérer s'en sortir avec le Yessod qui ne devait pas être très loin au vue de l'agressivité dont avaient fait preuve ses sirènes protectrices. Si le temps et la possibilité leur avaient été donnés, Finrod aurait eu grand plaisir à les observer et à échanger autre chose que des sortilèges avec elles. Mais avec des si, on pouvait refaire le Monde.

L'objet de leur convoitise ne devait plus être très loin. Et ce qui réjouit grandement le sorcier qui avait posé sa main gauche sur sa blessure. Dans l'eau cela ne servait pas à grand chose mais il avait plus agit par réflexe qu'avec la volonté d'arrêter le sang de couler.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 12

 Afrique - Région des grands lacs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.