AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 12 sur 12
Afrique - Région des grands lacs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Finrod Elensar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard

Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Jeu 29 Mar 2018 - 18:36


Le temps semblait s'accélérer. Jusqu'à présent, le duo d'explorateurs n'avait eu qu'à marcher et prendre leur mal en patience. Découvrir comment accéder à chaque étape de leur quête et à présent, c'était des solutions pour sauver leur vie qu'ils devaient trouver. Impossible de prendre le temps nécessaire tant les sirènes semblaient prêtes à défendre leur bien farouchement.

Tentant d'observer et d'assurer sa survie, Finrod gardait un œil sur la jeune femme non loin de lui. Mais il ne put l'aider lorsqu'il la vit couler par le fond. Heureusement que leur sortilège leur permettait de palier au problème d'oxygène. Une des êtres de l'eau, immobile, passa devant l'ancien Serpentard. Au moins, elle était hors de combat pendant un moment mais il ne fallait pas se contenter de petite victoire. La vitesse à laquelle une des protectrices des lieux fonça droit sur lui le rappela à la réalité ainsi que les entailles sur son bras droit, au niveau de son biceps. Son sang se mélangea à l'eau. Pas question de perdre du temps à se soigner, c'était superficiel et si c'était empoisonné, il valait mieux éviter de fermer la plaie pour l'instant. Observant des ombres non loin, comme des prédateurs attendant le bon instant pour achever leur proie. Le sorcier prit les devants : Avada Kedavra ! Le célèbre rayon vert traversa les eaux sombres. Cependant, il ne fut mouche. L'avantage du terrain permettait aux sirènes de se déplacer rapidement.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque la jeune femme réapparut à ses côtés. Il hésita même à le lui reprocher. En iit instant, chaque réflexe de combat pouvait être mortel pour quiconque. Bien que blesser des créatures, magiques ou non, n'étant pas un acte que Finrod appréciait, dans cette situation, il n'avait pas le choix. Il fallait voir plus large, dans cet environnement, il n'avait pas le choix. S'assurant que son amie n'avait pas bougé. Finrod lança un : Abstergeo. Ce qui ne manqua pas de toucher une sirène. Souhaitant s'assurer qu'elle ne tenterait plus de leur ôter la vie, il enchaîna avec un Metalo scencio. Mettant ainsi une de plus hors d'état de nuire. Il n'en restait qu'une à présent.

Toujours sur ses gardes, le Fourchu fit comprendre à Alhena qu'il fallait agir de concert et rapidement pour espérer s'en sortir avec le Yessod qui ne devait pas être très loin au vue de l'agressivité dont avaient fait preuve ses sirènes protectrices. Si le temps et la possibilité leur avaient été donnés, Finrod aurait eu grand plaisir à les observer et à échanger autre chose que des sortilèges avec elles. Mais avec des si, on pouvait refaire le Monde.

L'objet de leur convoitise ne devait plus être très loin. Et ce qui réjouit grandement le sorcier qui avait posé sa main gauche sur sa blessure. Dans l'eau cela ne servait pas à grand chose mais il avait plus agit par réflexe qu'avec la volonté d'arrêter le sang de couler.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Alhena Peverell, Ven 20 Avr 2018 - 21:23


Elle avait la respiration saccadée. Les choses se déroulaient trop rapidement, ou pas assez au contraire. Son esprit était un peu confus, et le goût du sang dans sa bouche ne la rassurerait pas plus. Elle essayait de comprendre, d'observer les alentours et d'y voir l'issue la plus efficace. Il fallait trouver le Yessod et sa vision de l'objet restait encore floue.
Cependant, la sirène en face d'elle continuait à lui barrer la route. Grinçant des dents, Alhena cherchait un nouveau plan pour effacer la créature de son chemin. Se toisant du regard, aucun d'elle ne faisait le premier pas. La brune l'observait de haut en bas, y cherchant une quelconque faiblesse. Puis soudainement, son regard se posa sur le poignet de l'être de l'eau. La jeune femme ne l'avait pas vu avant, mais le bracelet ressemblait bien trop au collier. Des descriptions qu'elle avait pu lire et des dessins qui avaient fait de l'objet, on aurait dit un portrait de celui-ci.

Soupirant, Alhena se mit alors à penser à autre chose. Il n'était plus question d'éloigner la sirène d'ici, mais de lui arracher le Yessod. Sans véritablement réfléchir, elle lança un #Conjonctivite et se précipita sur la créature. Celle-ci évita de justesse l'attaque et la brune en profita pour la saisir par les poignets. Pendants plusieurs minute, une bataille en corps à corps s'engageant à nouveau. Plusieurs griffures parcouraient la peau de la sorcière, mais elle n'en avait que faire, ce ne serait jamais pire qu'avant.
La jeune femme balança un coup de poing dans la figure de son adversaire, l'étourdissant quelques instants. Saisissant l'opportunité de l'affaire, elle arracha de force le collier du poignet. Celui-ci n'était pas cassé et ça restait l'essentiel de la mission.

Elle se retourna vers le géant pour lui faire signe qu'il était temps de retourner d'où il venait. Elle avait enfin mis la main sur la pièce tant désirer. Soufflant, elle essuya le coin de sa bouche qui saignait et lança un énième sort vers la sirène. L'#Incarcerem fila droit et toucha de plein fouet la créature. C'était désormais fini pour elle, même s'il en restait encore une.
Serrant l'objet entre ses doigts, un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Certes ils n'étaient pas encore sorti d'affaire, mais il était sur la dernière droite et ça faisait du bien de pouvoir se réjouir d'un truc.

Il faut qu'on se tire d'ici !

Sa phrase avait peut-être été engloutie par les profondeurs de l'eau, mais ses gestes étaient plutôt explicites. Voyant que la dernière créature était sur le point d'être maîtrisé, elle commença à nager vers la surface. Ses émeraudes regardaient toujours son ami, un sortilège toujours prêt pour intervenir en cas de besoin.  

Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Finrod Elensar, Mar 24 Avr 2018 - 15:07


Réflexes aiguisés depuis un moment, corps crispé, muscles contractés, Finrod sentait la fatigue venir petit à petit. Le calme qui avait suivi sa dernière offensive commençait à avoir raison de son attention sur le champ de bataille. Car au vue de la rage avec laquelle son amie se débattait avec une sirène et aux blessures qu'elles s'infligeaient mutuellement définir ce lac souterrain comme un champ de bataille ne pouvait être que correct.

Puis les deux furies, car de ce que pouvait distinguer le presque géant de ce corps à corps aquatique était qu'aucune ne semblait vouloir laisser l'autre l'emporter, s'approcher n'était même pas forcément une bonne idée. La jeune femme prise dans une envie de se défaire de l'être de l'eau pouvait s'en prendre à son ami. Et user d'un sortilège était trop risqué pourtant, le fourchu avait envie de l'aider. Mais le temps qu'il réfléchisse à une solution, la sirène fut emballée et fila vers les profondeurs du lac. La sorcière semblait annoncer la retraite, avait-elle ce qu'ils étaient venus chercher ?

Désorienté par le combat, Finrod mit quelques secondes à nager vers la surface suivant son amie. Retrouver de l'air, sans user de la magie, était agréable et rassurant. Se précipitant hors de l'eau, s'agrippant à la paroi rocheuse, souhaitant quitter ces eaux mortelles. Pas question de rester une seconde de plus en cette endroit. Tout en rejoignant la plateforme, le jeune homme s'assurait qu'Alhena faisait de même. Les deux sortilèges leur permettant de respirer sous l'eau s'étaient dissipés à leur sortie de l'eau. Dégoulinants, les deux aventuriers firent le nécessaire grâce à quelques sortilèges pour être aussi sec que le désert qu'ils n'allaient pas tarder à retrouver. Alors que Finrod allait sonner le départ, la jeune femme lui présenta l'objet de leur convoitise qu'elle avait arraché à la sirène. Surpris et intrigué, le sorcier le prit entre les mains pour découvrir ce pourquoi il avait risqué sa vie. C'était d'ailleurs à ce moment précis que sa blessure se manifesta, le sang coulait. Il avait mal estimé la gravité et se rendait compte de la profondeur. Sans réfléchir plus longtemps, il se soigna brièvement et tâcherait de faire le nécessaire une fois en sécurité. Car rien ne pouvait assurer que d'autres êtres de l'eau ne se montreraient pas tout bientôt.  

- On dégage ! Bombarda. En direction de la porte tournante qu'ils avaient empruntée qui ne résista pas complètement au sortilège qu'avant lancé Finrod. Puisant dans les quelques ressources qu'il lui restait, le presque géant se mis à courir vers la sortie, suivit par Alhena. Il ne leur fallu que peu de temps pour atteindre l'extérieur et remarquer que la nuit n'allait pas tarder à tomber. Respirant fortement, les deux compères s'assirent histoire de récupérer un peu avant de rentrer chez eux, car ils n'allaient pas rester plus longtemps dans le coin. À présent qu'ils avaient réussi. Le Yessod allait pouvoir leur dévoiler ses secrets.


Fin du RP - sujet libre
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Ariana Hastings, Sam 12 Mai 2018 - 21:13


[RP Unique - Flashback 6 ans plus tôt]


C'était une de ces nuits, une de ces nuits sans lune pendant lesquelles le sommeil était impossible à trouver. Ariana était allongée sur son matelas à même le sol, entourées de ses quelques oreillers aux motifs colorés qu'elle avait commencé à fabriquer elle-même pour s'occuper. Le drap fin était enveloppé autour de son corps, plus par habitude que par véritable besoin étant donné la chaleur insupportable des nuits d'été africaines. Neuf mois, cela faisait neuf mois qu'elle vivait ici, dans cette cabane reculée, loin du monde, loin de sa famille et de tout ce qu'elle connaissait jusqu'à présent, et elle n'était toujours pas totalement convaincue que sa décision de fuir le monde avait été la bonne. Elle se tourna et se retourna dans son lit, essayant de ne pas se laisser envahir par le doute.

Désormais persuadée que le sommeil ne viendrait pas, elle glissa une main sous son oreiller afin de récupérer sa baguette et murmura un simple
#Lumos afin d'éclairer la simple pièce qui constituait son lieu de vie. Sans se lever de son lit de fortune, elle fit magicalement venir à elle un des livres de sa pile d'anciens ouvrages de Poudlard. Ce soir, ce serait Métamorphoses, elle se devait de rester à jour dans ses connaissances magiques. Elle commença un nouveau chapitre et s'entraîna sur les objets qui se trouvaient autour d'elle, transformant un simple verre en théière ou un de ses coussins en tabouret.

Le changement fut doux – elle ne remarqua pas l'air autour d'elle devenir plus frais – puis tout à coup brutal. Il faisait froid, très froid, trop froid. Ariana oublia le livre et se redressa dans son lit. Malgré les inquiétudes moldues quant aux changements climatiques, ce genre de chute de température n'était pas explicable scientifiquement, trop rapide et inattendue, c'était forcement magique. Le second indice fut le silence. Plus un seul bruit dans la jungle, plus un seul murmure ou craquement, juste le silence complet. Et ce sentiment, ce sentiment soudain de désespoir profond qui l'envahit. Ariana se souvenait de ses cours de Poudlard, des bases de Défense Contre les Forces du Mal et des sortilèges à utiliser. Sa mémoire était excellente et sur le plan technique elle savait exactement de quoi il s'agissait et comment réagir, mais en pratique… Elle n'avait tenté le sortilège du Patronus qu'un nombre risible de fois, comptable sur les doigts de ses deux mains et n'avait jamais réussi à le faire corporel. Elle sentait déjà sa fin arriver, elle se voyait périr ici, au milieu de la jungle africaine sous le souffle cruel d'un Détraqueur. Elle se releva de tout son long, sa baguette agrippée entre ses doigts, et tenta de repousser au plus profond de son esprit les pensées de Kira qui l'envahissait. La mort de Kira surtout, et la disparition soudaine de son père, et son propre abandonnement de sa mère et sa sœur, sa solitude, son ennui, et à quel point ses attaches à la vie étaient faibles. Il serait si facile de se laisser faire, de se laisser emporter par le désespoir et d'abandonner le combat. Son regard tomba sur une lettre de Seth posée à terre. Il ne s'en remettrait pas si Ariana ne revenait jamais d'Afrique. Et Laurae, pour l'instant elle la détestait probablement, mais il y avait peut-être une petite chance pour qu'elle soit heureuse de revoir Ariana un jour…

La jeune fille leva sa baguette, la dirigeant à l'aveugle vers la nuit noire là où elle supposait que la menace provenait et s'éclaircit la voix avant de prononcer un vacillant
#Spero Patronum. Un jet de lumière fut projeté aux dehors de la cabane et sembla repousser légérement le Détraqueur, mais Ariana sut immédiatement que ce ne serait pas assez. Elle devait faire mieux. Il fallait se concentrer sur un souvenir heureux n'est-ce pas ? Elle avait pensé que Seth et Laurae suffiraient. Apparemment non.

La lumière disparut et le désespoir l'envahit à nouveau. Un souvenir heureux, un souvenir heureux. Toute sa famille réunit le soir de Noël autour de la table.
#Spero Patronum. Pas assez puissant, trop de conflits, trop de non-dits. Son premier jour à Poudlard. #Spero Patronum. Elle y était presque, mais pas tout à fait, trop de stress ce jour-là, trop d'appréhensions.

Et puis soudain, elle l'avait. Un souvenir lointain, enfouit, peu précis, mais un souvenir qui faisait chaud au cœur. Un rire, deux rires, un après-midi de joie avec Kira et Malia, toutes les trois assises sur la moquette tiède, illuminées par un rayon de soleil. Un fou rire. Un moment d'innocence et de bonheur pur sans contraintes ni noirceur. Tout allait bien.

Se concentrant sur ce sentiment, sur les éclats de rire qui résonnaient dans sa tête, elle lança le sortilège une nouvelle fois. #Spero Patronum. Le jet de lumière était plus puissant, tout en longueur et en écailles et ouvrit sa bouche féroce pour faire claquer sa mâchoire sur la créature des ténèbres qui battu en retraite dans la jungle africaine.

Ariana se laissa tomber au sol, à la fois épuisée et soulagée, sa baguette toujours agrippée entre ses doigts. L'obscurité prit de nouveau toute sa place autour de la cabane, et la chaleur commença doucement à remonter. Tout irait bien.

[Crocodile : "la force, le cycle vie-mort-renaissance, la protection du savoir, la patience"]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 3 Sep 2018 - 21:53


RP avec Cendra Sundrop
LA mutuel

Bon sang, cette chaleur ! Rachel avait décidément du mal à s'y faire, elle préférait de loin la fraîcheur des pôles ou le fond d'un océan. Cela dit, elle devait admettre que lorsqu'elle n'avait pas les yeux obstrués par des grains de sable, c'était un lieu plutôt enchanteur. Vivre loin de tous, c'était quelque chose qui l'avait toujours séduite. D'ailleurs elle restait persuadée que si elle ne mourrait pas durant la guerre à venir, c'était ainsi qu'elle finirait ses jours. Elle n'en pouvait plus de la souffrance du monde.

Au delà de la paix, il y avait le côté rustique, en communion avec la nature qui plaisait beaucoup à Rachel. C'était quelque chose qu'on retrouvait un peu chez les sorciers lorsqu'on venait du monde moldu, mais la sorcière voulait plus. Même si elle n'était pas prête pour autant à abandonner tout son confort. A savoir : de l'eau fraîche, de l'alcool, du chocolat, des toilettes et de quoi prendre une douche chaude pour les mauvais jours. Le reste lui était bien égale.

Terminant son introspection mentale en retirant un dernier grain de sable, la sorcière se tourna vers Cendra. Elle s'en voulait un peu de la traîner ici après ce qui lui était arrivée, mais elle avait aussi besoin d'une interprète. Puis le voyage avait eu l'air de séduire Cendra, néanmoins...

- Ça va ?

Un sourire, une grimace. Bon sang, cette chaleur ! Rachel s'essuya le front, puis la moustache. L'homme qu'elles cherchaient devait être là quelque part à les attendre.

- Ce calme... ça donnerait presque envie de s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Cendra Sundrop, Mar 4 Sep 2018 - 8:46


Cendra était heureuse d'être là. Si, si. Enfin, pas exactement. Ce n'était pas l'endroit qui la rendait heureuse, c'était plutôt de partager ce moment avec Ester. Si n'importe qui d'autre lui avait proposé ce voyage, elle aurait refusé. Mais Ester était là. C'était sans doute la seule qui pouvait rendre agréable ce voyage. C'était la seule qui pouvait lui offrir le soutien dont elle avait besoin pour revenir. Et puis, Cendra se sentait... Utile. Ca aussi, ça aidait. Elle avait besoin de se changer les idées, et quoi de mieux pour cela que d'avoir l'impression de servir à quelque chose ?

Elle retrouvait presque avec plaisir la chaleur incroyablement forte qui pourtant ne la dérangeait pas. Le sable qui s'infiltrait partout... Elle ne fit pas attention. Toutes ces sensations étaient familières. Elle regarda autour d'elle. Le paysage était similaire à celui qu'elle connaissait. Elle se mordit les lèvres. Tout cela lui rappelait des souvenirs agréables, bien sûr, mais aussi certains qu'elle aurait largement préféré oublier.

- Ca va ? s'inquiéta Rachel.

Elle sourit légèrement à la jeune femme.

- Ca va. Ca me rappelle tellement de souvenirs...

Elle laissa son regard errer sur le paysage qui les entourait. C'était tellement... Paisible.

- Quel calme... dit Ester, formulant à voix haute ses pensées. Ca donnerait presque envie de vivre ici.

- Ouais... Enfin, pas sûre que tu supporterais la chaleur,
ajouta-t-elle avec un sourire espiègle.


HRPG : Quand Rachel s'est présentée à Cendra, elle a donné le nom d'Ester, du coup c'est celui-là que Cendra retient Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 9 Sep 2018 - 16:58


Main sur le cœur, la mine offusquée, Ester avança vers le village à coup de grands gestes dramatiques. Que Cendra ne l'a croit pas capable de résister à la chaleur l'énervait grandement. Ou pas. Elle se retourna pour lui lancer un sourire espiègle. Malgré la chaleur, Ester était toute excitée à l'idée d'en apprendre plus sur le singe des eaux qui vivaient dans les parages car ce n'était ni plus ni moins une créature inventé par l'homme. Un fait assez rare chez les sorciers, moins adepte des expériences génétiques que les moldus. Voilà qui n'allait pas arranger la capacité des plus vaniteux à se prendre pour des dieux...

- Euh... c'est où tu crois ?

Rachel lança un regard exagérément perdu à Cendra, mais sans être capable de rester sérieuse très longtemps. Sous le joug de quelques grimaces enfantine dû à la réflexion, la sorcière observa les différentes petites maisons. Trouver son chemin lorsqu'il n'y avait pas d'adresse précise était définitivement plus compliqué. Tout comme ça ne les aiderait pas de savoir que l'homme qu'elles cherchaient était noir de peau. Rachel lança donc un grand, un immense, un gigantesque sourire à Cendra : à toi de jouer ! Elle avait tant de questions à poser qu'elle en trépignait d'impatience. Peut-être encore plus parce qu'elle espérait que l'homme accepterait de les conduire jusqu'à leur lieu de vie. Elles pouvaient très bien s'y rendre d'elle-même, mais avouez que se serait plus simple et plus rapide d'avoir un guide.

- Oh regarde, c'est peut-être lui là-bas !

L'homme qu'elle pointait du doigt -oui c'est mal et alors ?- semblait ne pas avoir bougé de sa chaise depuis longtemps tant il paraissait calme. On pouvait même croire qu'il les attendait, c'était en tout cas ce que Rachel espérait. Elle se dirigea donc d'un pas déterminée vers lui, s'assurant tout de même que sa traductrice l'à suivait de prêt. Cette chaleur ! Ester avait l'impression de s'être transformé en enfant hyperactive et trouvait même le moyen de s'auto-agacer... Une insolation peut-être ?

Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Cendra Sundrop, Sam 22 Sep 2018 - 17:08


Cendra rit aux éclats lorsque Ester lui retourna son sourire espiègle. C'étaient des moments comme celui-là qui faisaient que la vie valait le coup d'être vécue.

- Euh... c'est où tu crois ?

Cendra perçut très aisément que le regard de Ester était exagéré. Non pas qu'elles savaient exactement où chercher, ceci dit... Ce que confirma la jeune femme en lançant à Cendra un large sourire que la Jaune interpréta aussitôt comme "Je compte sur toi !". Bon, c'était pour ça qu'elle était venue, à la base...

Soudain, Cendra repéra un homme à l'air très vieux, assis sur sa chaise. Elle lui trouva l'air d'un savant, et serra dans sa paume son grigri favori, présent d'un vieil homme qui ressemblait un peu à celui-là. Cendra allait le désigner à Ester mais celle-ci la devança :

- Oh regarde, c'est peut-être lui là-bas !

- Ouais, ça se pourrait bien !

Ester partit d'un pas vif vers le vieil homme, Cendra sur ses talons. Mentalement, elle se remémora les formules de politesse en usage. Elle espérait qu'elle saurait s'en servir. Que ferait Ester si Cendra lui faisait faux-bond ? Que ferait une chercheuse si sa traductrice faisait un faux pas ? Elle n'avait pas le droit de la décevoir.

Le vieil homme ne leva pas la tête à leur approche. Cendra se faufila devant Ester et, d'une voix mal assurée, le salua avec respect. Le sage leva les yeux vers elles et les regarda d'un air calme. Cendra eut comme une intuition. Il semblait si paisible... Il avait vraiment l'air de les avoir attendues.

- Je pense que c'est lui, murmura-t-elle. Je pense vraiment que c'est lui.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 18 Oct 2018 - 20:47


Pardoooooooooooooon !

Banalités d'usages en guise d'amorce. La sorcière se demandait parfois si tout ça n'était pas de trop dans une conversation. Cela faisait juste perdre du temps. Aussi s'assit-elle en face de l'homme, convaincue que dans les pays chaud les hommes étaient plus simples et vrais. Ester étala devant elle quelques affaires utiles à la prise de note, mais ce qui avait vraiment son importance, c'était la baguette. L'homme l'a regarda d'ailleurs avec un air intéressé ce qui ne manqua pas de faire sourire la brune. Elle savait de par ses recherches qu'ici les sorciers s'exerçaient presque uniquement à la manumagie et à l'animagie. Un savoir qu'elle leur enviait d'ailleurs, mais à défaut de savoir se métamorphoser, elle serait au moins capable de comprendre ce qu'il se dirait. Voilà qui allait pas mal leur faciliter la tâche -et surtout à Cendra qui n'aurait à traduire qu'une seule fois. #Interpretis

Assise en tailleur à même le sol, la sorcière bu une gorgé de sa gourde en se retenant de ne pas la boire d'une traite -allez savoir pourquoi, puisqu'elle pouvait la remplir à l'infini par magie...- avant d'attraper son calepin et sa plume. Elle lança alors un sourire enthousiaste aux deux personnes faces à elle avec, encore une fois, l'air d'une enfant impatiente.

- Bon ! Demande-lui si c'est bien son ancêtre qui à inventé le Monkeyswim et comment il était.

En tant que journaliste en cheffe depuis plusieurs années -et donc expérimentée- Rachel avait un énorme soucis de préparation. Elle était bien incapable d'imaginer une série de question à l'avance la plupart du temps, alors elle improvisait au fil de la conversation. En fait, elle préférait même quand l'interrogatoire se transformait simplement en conversation.

- J'espère qu'on ne s'est pas trompée de personne et que ce n'est pas un non-maj, sinon j'suis bonne pour me faire convoqué au Ministère ! plaisanta la sorcière.

Mais évidement que ce n'était pas le cas, parce qu'il n'avait pas été surprit par l'utilisation de la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Afrique - Région des grands lacs

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 12

 Afrique - Région des grands lacs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.