AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 35 sur 39
Couloir du 2ème étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38, 39  Suivant
Alisyala Parkeri
Gryffondor
Gryffondor

Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Alisyala Parkeri, Dim 11 Oct 2015 - 23:49


Après avoir donné réponse, Ali ne bougea pratiquement plus, curieuse d'entendre une suite dont elle se doutait déjà sans vraiment en être sûre à 100%. Shawn se mit à sourire, sembla songeur un instant puis commença à ouvrir la bouche.

- Et bien... oui des petits coup de cœur ici et là... puis se rapprochant d'Ali pour lui murmurer: mais je ne pouvais m’empêcher de repenser à la petite fille avec qui j'avais partagé un gouter, mon premier amour...

Alisyala entre-ouvrit la bouche, sentit un tremblement qui disparut de suite. Certainement à cause de la situation.

Et de nouveaux d'une voix claire et audible: je dois te laisser j'ai quelque chose à faire avant de retourner en classe j'ai hâte de te revoir, oh que oui j'ai hâte... ou veut tu que l'on se retrouve ?

Alisyala cligna des yeux, le regardant se retirer très légèrement. Et il comptait repartir là, comme ça ? Comme si de rien n'était. Le pire dans tout ça, c'est qu'Ali savait qu'il savait qu'elle avait compris. C'était bien son but et le message était clairement passé. Alisyala respira profondément puis attrapa la main de Shawn.

-Attends une minute toi , je ne te laisse pas partir ainsi ! dit-elle dans un sourire que trop connu.

Elle n'avait plus rien à perdre. Aussi tôt dit, elle s'avança et plaça sa main droite à l'arrière de la tête de Shawn avant se grandir un petit peu. Elle avança doucement ,mais en même temps de manière déterminée, la tête jusqu'à ce que ses lèvres sucrées rencontrent celles de Shawn. Dans un même temps, elle ferme un peu les yeux tout en plaçant sa main gauche sur l'épaule du jeune homme. Après quelques secondes, elle se retira légèrement tout en ouvrant les yeux, descendit sa main droite en face de sa gauche tout en regardant Shawn avec un sourire en coin.

-Je te laisse le choix ... maintenant. dit-elle d'une voix douce et basse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Invité, Lun 12 Oct 2015 - 0:22


Shawn commençait à se retirer, sachant parfaitement que le message était clairement passé et tandis qu'il réfléchissait ou plutôt espérait de connaitre la manière dont elle allait réagir il fut surpris de la plus belle manière qui soit

-Attends une minute toi , je ne te laisse pas partir ainsi ! dit-elle dans un sourire

Et enfin ce que Shawn espérait arriva ! Après ces quelques mots, Ali plaçait sa main droite à l'arrière de la tête du Poufsouffle et rapprocha ses lèvres des siennes. Cet instant, qu'il s'était imaginé de toute les manières possible, était un instant unique et plein de surprise principalement du fait qu'il ne s'y attendait pas mais reconnaissait là l'aplomb de son amour. Un instant passait tandis que, n'ayant pas eu le temps de tenter "d'approche", Ali se retirait et se mettait à dire d'une voix douce et basse

-Je te laisse le choix ... maintenant.

Elle devait sans doute croire qu'elle le prenait au dépourvu mais bien que surpris, Shawn savait en un instant quoi répondre ce qui montrait bien les liens qui unissait les deux amis d'enfance, maintenant amour

-Et bien... j'avoue tu me surprends je suis tombé amoureux de toi le jour même ou je t'avais connu mais je n'osais jamais te l'avouer... puis on s'est perdu de vue et un vide c'était installé en moi... maintenant pour répondre à ta question je pense qu'un acte vaut milles mots

Et, justement en joignant les paroles aux actes, le Poufsouffle se mettait à prendre dans ses bras sa dulcinée. Les mains de part et d'autres des hanches de la Gryffondor, Il se mit à joindre ses lèvres à celle d'Alisyala dans un instant semblant durer une éternité.


FIN DU RP
     
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Trystan J. Harper, Mer 11 Nov 2015 - 20:22




Prise au piège.
PV: Hugh Dey


・ ◇ ・ ◇ ・



Le soleil s’était levé depuis à peine quelques minutes et j’avais vu la noirceur du dortoir s’estomper tranquillement. Etendu sur mon lit à baldaquin, je contemplais à présent les faisceaux de lumière poussiéreux qui filtrait par les fenêtres de la chambre. Tout était très calme. Seul de faibles ronflements et le chant matinal des oiseaux venait troubler ce silence. Pour l’une des rare fois, ce n’était pas un cauchemar qui m’avait tiré du sommeil si tôt le matin, mais plutôt des pensés qui se bousculait dans ma tête. J’avais l’impression que, hier encore, avait eu lieu cette première réunion de la rébellion que je comptais mener contre le directeur de l’école. Pourtant, même si plus d’un mois s’était écoulé depuis, je n’aurais toujours pas su dire si, mon désir de prendre les reines de cette organisation était réellement du à cette envie de voir le tyran retirer de ses droits sur notre école ou le simple désir de me rebeller contre le monde entier. Chose certaine, peut importe la raison exacte de cette initiative à former ce groupe anti-Kholov, je n’étais pas en accord avec les méthodes qu’utilisait se dernier afin de faire régner son autorité à Poudlard. J’avais l’intime conviction qu’il était de notre devoir de réagir contre cette prise de contrôle plutôt drastique de sa part et de reprendre ce droit d’expression qu’on avait perdu avec l’arriver du russe.

Incapable de calmer le flot de pensés qui se chamaillaient de plus bel dans mon esprit — et de retourner ainsi au peu de sommeil qu’il me restait avant que mon Pierréveil ne me vrille les tympans, je me résignai finalement à m’extirper de ma couette. D’un coup de baguette magique, je désarma l’alarme de mon réveille avant d’attraper au vol un uniforme propre à me mettre sur le dos. La plupart des Gryffondors étaient encore paisiblement endormis à cette heure matinale. Seul quelques lèves tôt croisèrent mon chemin jusqu’au portrait de la Grosse Dame. Quelques-uns semblant même plutôt surpris de me voir déjà debout. Dison simplement qu’au fil des ans, j’avais su me tailler la réputation de cette jeune fille retardataire et bien souvent la dernière sortit du lit. En fait, ce qu’ils ne savaient probablement pas, c’était que j’étais au prise avec de nombreux cauchemars qui me gardaient trop souvent éveiller jusqu’à tôt le matin. L’aube était pour moi, l’un des rares moments de repos que je pouvais m’accorder — mais visiblement pas pour aujourd’hui.

Mes pas m’avaient guider inconsciemment hors de la Salle Commune — empruntant nombreux couloirs désert, alors que je laisser mes pensées m’envahir de nouveau. Si quelques actions avaient été posées ici et là pour la rébellion, rien de vraiment concret n’avait encore été mis en place. Les choses n’avançaient pas aussi vite que prévu et je devais comprendre pourquoi. Dans un soucie de protection, j’avais choisie de diviser les membres en trois groupes bien distinct : Les Fronts, les Rassembleurs et les Propagandes. Aucun de ces trois groupes n’était directement en contacte et aucun ne connaissait les réelles intentions des autres. Ainsi, si un de ces groupes tombaient entre les mains de Kolhov, la rébellion en entier ne risquait pas de tomber avec lui. Par contre, j’avais surestimé mon emploi du temps. Être à la charge de trois groupes bien distinct était énormément demandant et la communication entre les trois groupes était beaucoup trop longue à s’établir. Les Propagandes avaient besoin des Rassembleurs pour soutirer des informations cruciales et les Rassembleurs avaient besoin des Propagandes pour recruter les membres influant. Je devais absolument revoir le système afin de l’améliorer et la seule solution que je voyais était de jumeler Popagandes et Rassembleurs en un seul et même groupe.

Après avoir balayer du regard le couloir dans lequel je venais de m’immobiliser — m’assurant ainsi qu’aucun regard indiscret n’était posé sur moi, j’avais pousser discrètement la porte la plus proche. Dans le grincement sonore de cette même porte qui se refermait dans mon dos, je m’étais glissé dans l’obscurité de cette salle de classe poussiéreuse. #Lumos chuchotais-je en brandissant ma baguette qui laissait maintenant échapper une froide lumière bleutée dans la pièce. Plusieurs tables et chaises avaient été entassées dans un coin — formant une pyramide précaire qui menaçait de s’écrouler à tout moment. D’épaisses bandes de tissu marron recouvraient les fenêtres et laissait entrevoir de bien mince rayon du soleil aux quelques endroits rongés par les mites. Des armoires vides aux volets à demi arraché de leur gonds, s’élevaient à l’arrière de la pièce, devant lesquelles était aménagé une vieille table ronde encombré de rouleaux de parchemins moisie et de quelques objets et fioles au contenue étrange.

«Au moins, ici je ne risque pas d’être dérangée» m’étais-je dit, à moi-même, alors que je dégageais un coin de la table du revers de la main.

Sortant un rouleau de parchemin et une plume de la poche de ma robe de sorcier, je commençai à griffonner quelques indications au texte déjà existant :


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Hugh Dey, Mar 1 Déc 2015 - 18:54


Les yeux encore bouffis de sommeil je parcourais le château, ma baguette à la main, ronflant quasiment sur place. Pas étonnant que je n’attrape personne cette nuit, je faisais beaucoup trop de bruits. Même les tableaux en avaient assez de mes vas-et-viens. Ils me demandaient constamment de la fermer. Moi aussi, j’avais bien envie qu’ils la bouclent. Même qu’à un moment, j’avais collé un oreiller contre un mur et j’avais tenté de pioncer, mais même endormi je satisfaisais pas à la demande. J’avis été obligé de continuer à marcher, encore et encore…

Et évidemment j’avais toujours rien choppé. Peut-être que y avait aucun élève qui se baladait remarquez. Y avait que moi, avec les chaussons en peluche et mon oreiller à bout de bras. L’aube commençait à arriver, j’allais pouvoir aller dormir. Hors de question de faire une nuit blanche et d’être en plus réquisitionné durant la journée par toutes leurs conneries. Mes cernes témoignaient assez de ma fatigue. Mon allure traînante aussi. Plus qu’à aller pioncer.

Mais alors que j’allais revenir dans ma chambre en passant par le deuxième étage, un grincement me fit m’arrêter. Je regardais sur les côtés. Un porte qui se refermait. Bordel, pourquoi j’avais rien vu avant hein ? Je saisissais bien ma baguette, mon oreille devant moi tel un bouclier, et je poussais doucement la porte du bout de mon chausson-chien tout mignon. Oh bordel ! Y avait quelqu’un !

« Ahaaaah ! »

Tel Zorro, j’entrais, la baguette pointée, mes chaussons couinant sur mon passage. Pris d’un instinct fou, j’envoyais mon oreiller sur la personne – la demoiselle même – se trouvant à l’intérieur de cette salle.

« Puis-je savoir c’que vous faites ici m’dame ? C’est quoi ce parchemin hum ? »

Tiens c’était bizarre, j’étais plus du tout fatigué là. Je m’approchais tranquillement, tout en douceur, couinant pitoyablement.

« Un mot pour un amoureux secret hum ? Fais voir »
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Trystan J. Harper, Mer 13 Jan 2016 - 21:02




Prise au piège.
PV: Hugh Dey

Hors-RPG:
 


・ ◇ ・ ◇ ・



La lueur bleutée que dégageait ma baguette magique venait éclairer le parchemin sur lequel je m’afférais à griffonner quelques noms. Les plans avaient changés pour la rébellion anti-Kolhov et j’avais décidé de jumeler deux groupes en un seul afin de former la « Division des Chuchoteurs ». Ce groupe serait à la fois en charge de rassembler des renseignements crucial sur le directeur en s’infiltrant dans les différents milieux sorcier, mais également en charge de lancer de fausses rumeurs compromettantes. Les Chuchoteurs serait donc l’équivalant d’espion de la rébellion. C’était justement les noms des sorciers faisant partie de ce nouveau groupe secret que je tâchais de retranscrire sur la mince feuille de papier, lorsqu’un homme entra en trombe dans la pièce où je me trouvais.

«Ahaaaaah !» s’écria-t-il alors que je recevais une masse duvetée en pleine figure.

Prise totalement au dépourvu par cette attaque surprise, j’avais reculé de plusieurs pas en brandissant les bras tel un bouclier devant mon visage — laissant ainsi tomber mon parchemin au sol. Non pas que l’objet responsable de cette agression m’avait réellement sonné, car il était très loin de la rigidité nécessaire pour ce faire, mais il me fallu tout de même un court afin de reprendre quelque peu mes esprits. À mes pieds s’était alors écroulé l’arme qui m’avait bondi au visage : une simple oreiller.

Perplexe, je fixais toujours le coussin lorsque la voix de l’homme — que je reconnu être le concierge de l’école, se fit de nouveau entendre :

«Puis-je savoir c’que vous faites ici m’dame ? C’est quoi ce parchemin hum ? Un mot pour un amoureux secret hum ? Fais voir.»

Eh Mer** ! Dans cette agitation, j’en avais presque oublié le parchemin. Ce dernier contenait des informations pouvant hautement compromettre la rébellion et se retourner contre les membres qui y figurait. J’avais promis discrétion aux sorciers qui avaient accepté de me suivre et voilà que je m’apprêtais maintenant à rompe cette promesse si Hugh mettait la main sur ce simple bout de papier. Dans un élan de panique, je m’étais empressé de mettre le pied sur le parchemin en espérant que le concierge n’ait pas eu le temps d’y lire quoi que ce soit.

«Je… non ! Enfin, c’est rien d’important… vraiment ! Je veux dire... ça ne vous concerne pas !»

Je m’étais entendu baragouiner ces quelques mots et dans ma maladresse à cacher mon stresse grandissant, j’avais bien peur de m’être enfoncé encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Hugh Dey, Lun 18 Jan 2016 - 12:16


«Je… non ! Enfin, c’est rien d’important… vraiment ! Je veux dire... ça ne vous concerne pas !»

Moi, pas concerné par quelque chose ? Mais elle voulait rire ! *Pouic pouic pouic* Oui, c’était le bruit que je faisais quand je marchais, et alors ? Ca m’empêchait pas de me rapprocher d’elle. J’avais vu le parchemin tomber. Je le fixais et j’essayais de lire le titre. A l’envers. Division des… Ca c’était facile. La suite je savais pas. Mais « division », ça me suffisait ! Ca devait être un plan machiavélique pour diviser tout Poudlard ! Voire même pour m’attaquer moi et me diviser en deux !

Dans quel sens ? Je savais pas. Pis je savais pas du tout ce que j’aurais préféré. Est-ce qu’on me déparait en droite/gauche ou en devant/derrière, de manière assez classique finalement, ou alors elle préférait faire la sadique et me démembrer doucement ? Beurk, ça me donnait la gerbe.

Je gardais ma baguette pointée sur elle, qui avait pris soin de masquer le parchemin pour que je ne vois pas quelle partie du corps elle avait prévu de m’arracher en premier, et je ramassais mon oreiller.

« Tu fais pas ce que je te dis et je t’étouffe avec cet oreiller, compris ? »

Un petit sourire se dessinait sur ma trogne alors que mon chausson-peluche-chient-hyper-féroce se rapprochait du pied de la demoiselle. *Pouiiiiiic* Couinement d’horreur de la créature alors que son maître lui demandait de forcer le passage pour récupérer le parchemin mais rien à faire. J’aurais dû prendre des chaussons Berger Allemand, pas des Teckel, même si la saucisse à pattes était la seule susceptible d’accueillir mes grands pieds.

Mes yeux tombaient sur son badge de préfète. J’étais pas dans la Mer** si un complot se tramait contre moi à l’échelle des préfets. Mes yeux s’agrandirent. Mes petits chiens tremblèrent sous le coup de mes jambes. *Pouic pouic pouic* je me reculais de quelques pas, baguettes toujours brandie mais oreiller serré contre moi. J’avais perdu de mon assurance mais il me restait une échappatoire.

« J’ai percé à jour ton plan. Je t’emmène voir Kholov immédiatement. Tu me suis vite, ou je te pétrifie pour te transporter. »
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Arya Chamelet, Jeu 18 Fév 2016 - 16:00


Rp with Eva Fox, June Evans et Nathert Brosor
Si ça pose un problème, Mp moi !

Une drôle d'aventure

__________________________

Salle Commune de Gryffondor

3 heures qu'elle essayait de dormir. Les autres Lionnes, elles dormaient à poing fermés mais elle, elle tournait dans tous les sens. C'était normal ça ? Nan, c'était pas normal. La Gryffone avait pourtant tous essayé : compter (les moutons ou des suites de chiffres), boire, manger, marcher. Rien de tout cela n'avait marcher. Et puis, elle n'allait pas réveiller les autres. Elle pourrait prendre un somnifère de Moldu mais elle n'en avait pas sous la main. (Merci Leister) Peut-être se frapper avec une batte de Quidditch ? (Merci Leo) Non, rien marchait. Et puis si ça continuait, elle allait péter un câble ! Elle tourna encore. Et encore. Et encore. Rien. Et voilà qu'elle avait trop chaud. La brunette changea de sens sa couverture pour avoir le froid. Sauf que maintenant, elle avait trop froid. Et puis, son coussin était trop dur. Elle pourrait peut-être lancer un sort pour le ramollir ? Nan, c'était sur que ça n'allait pas marcher. Peut-être dessiner ? Elle aurait besoin de lumière mais ça réveillerai les autres. Fallait qu'elle sorte au plus vite. Pour se détendre. Pour marcher. Pour courir aussi. Mais sortir de cet endroit étouffant. Au plus vite. La sorcière descendit de son lit, enfila un pull, prit sa baguette et poussa la porte du dortoir. Le feu brulait encore. Elle n'avait jamais fait attention qu'il y avait une cheminée. Elle s'en éloigna au plus vite. Elle avait trop chaud alors autant ne pas se mettre près d'une cheminée ! Elle s’assit sur un canapé. Tout était plongé dans un silence de mort. Un silence de cimetière. La Lionne frissonna. Fallait pas penser aux cimetières. Fallait sortir encore. Explorer les couloirs sans une mer d'élèves et un brouhaha de singes. Elle se trouverait bien là-bas. Elle poussa le tableau de la grosse dame, lança un #Lumos à sa baguette et sortit.

__________________________

Les Couloirs

C'est bon, elle était dans les couloirs. Mon dieu qu'elle était mieux là que dans son lit ! Elle serait surement crevée le lendemain mais rien ne valait cette sortie en solo. Elle aimait la nuit. Elle aimait tout dans la nuit. Sauf les cimetières. Mais fallait pas y penser. La jeune fille avançait sans savoir où aller, elle avançait à l'aveuglette, tournait, descendait, remontait. Elle ne saurai sans doute pas revenir au dortoir mais qu'elle était bien ! Elle regardait les tableaux et les personnages du dedans dormir. Elle éteignait parfois sa baguette pour profiter de cette obscurité. Elle aimait la nuit. Elle était la nuit. La nuit, les sens de l'être humain autres que la vue se développaient et devenaient beaucoup plus puissants. Arya savait qu'on ne les utilisait pas assez. Mais la nuit était là pour rattraper ce problème. Chamelet entendait n'importe quel son et ses pieds ne faisaient aucun bruit. Et ... *M*rde, y'a quelqu'un !* Elle avait entendu des bruits de pas. Heureusement, elle se trouvait derrière un pan de mur et pouvait se cacher derrière. La personne était moins discrète qu'elle. Enfin elle l'espéra. Et puis elle croisa les doigts pour que ça ne soit pas un professeur ou quelqu'un dans le genre. Au pire, qu'est ce qu'elle risquait ? Une punition ? Ok. Elle avança pour être en face du couloir, éclaira le couloirs et aperçu une silhouette :

-Qui est là ?

Un élève, please, un élève ! Elle ferma les yeux et attendit le résultat de sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Eva Fox
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Eva Fox, Jeu 18 Fév 2016 - 18:51


La journée dans les salles de cours à travailler, la nuit dans les dortoirs à dormir. Dormir. Quelle perte de temps. Et on s'amusait quand dans tout ça ? Non parce que là il faisait peut-être nuit dehors, mais Eva n'avait certainement pas envie de dormir. Obligée de sortir du dortoir parce qu'elle parle dans son sommeil -hum enfin son "sommeil"- et qu'elle dérangeait les autres filles partageant sa chambre, la voilà maintenant dans sa salle commune à jouer près du feu avec son furet. Elle lui avait bricolé une petite balle qu'il adorait. Et elle adorait jouer avec lui. Jusqu'à ce qu'il se mette à s'étirer et à bailler. Visiblement il avait besoin de nettement plus d'heure de sommeil que la Pouffy. Tss le lâche. Bon Eva était peut-être hyperactive, mais elle tenait quand même à son petit animal. Hors de question qu'elle le fasse mourir de sommeil. Elle le remonta dans la chambre pour le déposer délicatement dans son panier. Elle en profita pour prendre dans son placard un pull chaud. Bah oui maintenant que son furet dormait, elle n'allait pas rester seule dans la selle commune. Il fallait qu'elle sorte un peu se dégourdir les pattes. Le plus doucement possible elle quitta la pièce, ce n'était pas le moment de réveiller ses camarades. Elle descendit les escaliers, quitta la salle commune pour se rendre dans les couloirs.

Ahh les couloirs de Poudlard et leur bonne odeur de... Ben de couloir. En fait elle n'était ni bonne, ni mauvaise cette odeur, mais ça faisait tellement du bien de sortir enfin des dortoirs. Et puis les couloirs de nuit, c'était vraiment cool. Elle commençait à les connaître presque par cœur. Six années à Poudlard, à sortir la nuit, à force des repères spatio-temporel s'étaient créé. Même plus besoin de sa baguette pour effectuer un lumos. Bon par contre maintenant qu'elle était là, il fallait savoir où aller. Parce que c'est bien beau de se promener dans les couloirs mais c'était mieux avec un but précis quand même. Allons voir. Trop occupé à réfléchir à une chose à faire, elle ne prêta même pas attention aux bruits de pas qui s'approchaient petit à petit d'elle. Ou bien peut-être était-ce seulement les siens ? Ou les deux pourquoi pas ? Les deux semblaient plutôt être la bonne réponse en vue de la lumière de baguette magique qui l'éclairait à présent. Et mince. Elle avait complètement oublié de faire son sortilège de camouflage habituel. Et comme par hasard il fallait que cela arrive le jour ou quelqu'un d'autre était dans le couloir. Bon prof ? Préfet ? Directeur ? Ou simplement un élève ? A choisir l'élève était la solution préférée de la pouffy. Elle entendit une voix demander qui était là. Voix inconnu au bataillon. Rassurant. Quoi que, pouvait-elle réellement reconnaître toutes les voix de toutes les personnes de l'école susceptible de la punir si jamais ils la trouvaient ici ? Pas vraiment. Bon que deux solutions possibles : s'enfuir, chose très risquée si jamais la personne en face d'elle se trouvait être une personne du corps enseignant, ou assumer et avancer vers elle. On ne va pas se mentir, Eva est plutôt du genre à assumer ses actes aussi elle avança vers la lumière - au sens propre- quitte à se faire punir s'il le fallait.  Le suspense était à son paroxysme, éblouie par la lumière, elle mit sa main devant son visage, puis se décala afin de pouvoir apercevoir la tête de la personne en face d'elle. Elle s'exclama :

- Tu m'as fait peur, j'ai cru que c'était un prof.

Ouf, c'était une élève. Eva ne savais pas si elle était rassurée de ne pas avoir de punition ou contente de pouvoir rester dans les couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Salomon Vensa
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Salomon Vensa, Ven 19 Fév 2016 - 3:32


Des travaux par-ci... des travaux par là, c'est principalement à ça que ce résumait les journées de Nathert, le jeune Seraigle. Les examens arrivaient à grands pas, alors que de mieux qu'un peu d'étude ? Ouais bon, c'était plus que du travail, mais bien du surmenage. Le jeune garçon était paranoïaque à l'idée de rater ses examens de fin d'année. Il était donc compréhensible de vouloir étudier jusqu'à l'épuisement le plus total. (Ou pas) On lui reprochait même d'être le genre mec qui reste dans son coin à lire, la personne peu sociable en bref. Ce qui était plutôt vrai. Il regarda la grosse pile de devoirs qui traînait à ses côtés, il était plutôt lasse de tous ces livres et papiers, il songeait sérieusement à se lever de la chaise où il était positionné depuis quelques heures, déjà. Il ne sentait même plus son dos. Signe qu'il était temps de quitter ce siège. En se levant, il s'étira, ce qui lui fit échapper un petit gémissement de douleur et causa par la même occasion un bruit sec ressemblant étrangement à un os se brisant en mille morceaux, sous la pression d'un pied. Un léger sourire apparut sur les lèvres du sorcier à cette pensée. Trêve de "plaisanterie", il se dit qu'il pourrait aller faire un tour à la bibliothèque, mais il se souvint que le couvre-feu était appliqué.  Il poussa un petit soupire, peut-être en se faufilant discrètement et rapidement dans les couloirs, il pourrait revenir sans être vu avec quelques bouquins pour l'occuper. Parce que oui, il n'arrivait pas à dormir. Lire l'aiderait peut-être à enfin s'assoupir? Ça ne coûterait rien d'essayer. Il regarda brièvement la couchette de ses camarades, ils dormaient tous, sans exception. C'était sa chance. Nathert se dirigea sans bruit vers la sortie et s'engouffra à l'intérieur de celle-ci. Dire que c'était la première fois qu'il allait enfreindre une règle, de plus, le Serdaigle sentait qu'il allait sérieusement le regretter, pour de simple livre en plus...

Nathert arriva à l'habituel couloir qu'il empruntait tous les jours pour aller à ses cours. Avant de se rendre plus loin, il sortit sa baguette de sa ceinture d'un geste rapide et récita la formule #Lumos. Un léger fuseau de lumière s'alluma au bout de la baguette, éclairant par la même occasion, les murs en pierre du passage. Ça sera parfait ! Le garçon avançait lentement, craignant de rencontrer à tout moment un professeur. C'est en étant arrivé à une intersection qu'il entendit deux personnes parler. Par pur reflex, il se colla brusquement au mur et lança un #Nox, ce qui éteignit d'un coup la lumière qui subsistait à l’extrémité de la baguette. Curieux de savoir si ceux qui avaient murmuré étaient des professeurs ou des élèves, il s'avança en longeant le muret. Caché, il jeta un petit coup d'œil en penchant sa tête de côté, il ne distinguait pas très bien les formes, mais il était sûr que ce n'était pas des professeurs, les silhouettes semblaient plus petites et courbées. Des formes d'adolescents, quoi ! Que faisaient-ils dans les couloirs ? Allaient-ils à la même place que lui ? Certainement pas ! Qui sortirait en pleine nuit pour aller chercher des ouvrages ? Personne n'était assez fou pour faire ça ! À part lui bien sûr....

Bon, ils étaient sur son chemin, s'il voulait atteindre sa destination, il devra obligatoirement passer devant eux. Il soupira légèrement, mieux valait se montrer maintenant. Il prit une dernière inspiration et sortit de sa cachette d'un bond.

-Que faites-vous dans les couloirs à cette heure ?  


C'est bizarre, mais il était certain qu'ils allaient lui poser la même question...
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Trystan J. Harper, Dim 21 Fév 2016 - 17:51




Prise au piège.
PV: Hugh Dey

Hors-RPG:
 


・ ◇ ・ ◇ ・



Le concierge s’approcha plus près de moi en laissant s’échapper de drôle de petits couinements à chacun de ces pas. Baissant brièvement le regard vers ses pieds, j’aperçus qu’ils étaient confortablement installés dans des chaussons en forme de Teckel — plus connu sous le nom de chien saucisse chez les Moldus. Oubliant, l’espace d’un court instant, la situation précaire dans laquelle je me trouvais, j’avais réprimer un fou rire. Hugh avait toujours été un personnage quelque peu «étrange» pour ne pas dire carrément «Dey-bile». Je l’avais quelque peu connu sous le rôle du directeur des Gryffondors, lorsque j’avais reçus le poste de Préfète et j’espérais que cette bien mince relation allait pouvoir me tirer de ce mauvais tournant qu’avait pris la situation.

« Tu fais pas ce que je te dis et je t’étouffe avec cet oreiller, compris ? »

Mon pied était toujours solidement posé sur le parchemin tombé au sol et mon regard argenté ne quittait plus celui du propriétaire du Chausson-Teckel qui tentait farouchement de s’emparer du bout de papier. L’espoir de compter sur la très ancienne relation Préfète-Directeur que j’avais autrefois entretenu avec Dey, s’était envolé en un rien de temps. Visiblement, je ne l’avais pas côtoyé assez longtemps pour marquer sa mémoire — et je dois admettre que, par la suite, je n’avais absolument rien fait pour qu’il se souvienne de moi. L’inverse toutefois était inévitable. Qui aurait pu oublier d’avoir croiser la route de ce drôle de zigoto ?

Le changement brusque dans l’attitude du Concierge, ne m’inspira rien qui vaille. Soudainement beaucoup moins sur de lui, il avait reculé de quelque pas en serrant son oreiller contre lui. Sa baguette, quoi qu’un peu tremblante, ne dévia toutefois pas de sa trajectoire et restait obstinément pointé dans ma direction.

« J’ai percé à jour ton plan. Je t’emmène voir Kholov immédiatement. Tu me suis vite, ou je te pétrifie pour te transporter. »

Quoi ?! Non !! J’avais baissé le regard sur le parchemin que cachait toujours mon pied. Comment avait-il fait pour deviner ? J’étais soudainement prise de panique. C’en était finit pour moi et pour tout ceux et celles qui avaient mi leur confiance dans mes promesses de ne jamais révéler leur implication dans la Rébellion. Pétrifié sur place, j’avais l’impression que la pièce s’était mise à tourner autour de moi et que le temps s’écoulait soudainement beaucoup plus rapidement qu’à la normal. Qu’est-ce que j’allais faire ?! Mes pensées s’écoulaient à toute vitesse en quête d’une solution pour en réchapper.

Voyant que je ne lui emboîtais pas le pas, Dey m’agrippa par le bras — je sentais sa baguette s’enfoncé dans mon dos et me força à avancer en laissant le parchemin derrière moi. Lorsque je senti le concierge se pencher pour ramasser la preuve incriminant une liste complète d’élève, je retrouvai momentanément l’usage de ma voix.

«Attend !! S’il te plait, Hugh !! Je vais te suivre jusqu’au bureau de Kholov sans te causer le moindre ennuie, je te le promet, mais tu ne peux pas lui remettre ce parchemin !! La Rébellion c’est notre seule façon de reprendre le contrôle de Poudlard, tu comprend ? Penses-y deux secondes, Sergeil cherche le pouvoir et tente de créer une école qui formerait l’élite des sorciers les plus puissants de la Grande-Bretagne. Tu penses qu’il va accepter encore longtemps de te garder comme concierge de cette école d’élite ?! Parce que moi je crois qu’il n’en a pas l’intention. Tu as vu ce qu’il a fait du Professeur West ?! Il l’a viré sans le moindre scrupule et il n’hésitera pas à faire de même avec toi. J’ai créer la Rébellion pour tenter de l’empêcher de se jouer ainsi de nous et de virer qui bon lui semble trop faible pour faire parti de son Poudlard. Si tu acceptes de me laisser détruire le parchemin, sans en parler à Kholov, j’accepte de te suivre sans encombre jusqu’à son bureau et de me rendre. Tu serais hautement gagnant dans cette situation, car la Rébellion continuerait d’œuvrer secrètement contre le Directeur et toi, de ton côté, tu te verrais récompensé par ce dernier pour lui avoir apporté la créatrice de cette Rébellion. Qu’en dis-tu ?!»

J’avais parlé très vite et sans m’arrêter alors que l’on quittait la salle de classe vide afin de s’engager dans les couloirs déserts du château. Il nous restait encore une bonne distance avant d’atteindre le bureau de Sergeil et j’espérais avoir le temps de convaincre Hugh de se rallier à ma cause et d’épargner ainsi la liste d’élèves qui figurait sur le parchemin tombé en sa possession.


[La suite du RP dans le bureau de Sergeil Kholov]

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : June Evans, Mar 23 Fév 2016 - 1:40


Ce n'était pas la première fois que June se levait en pleine nuit pour se promener dans les couloirs et s'arrêter à une fenêtre pour observer les nombreuses étoiles dans le ciel. Elle se servait de ses cours pour tenter de trouver les étoiles qu'elles connaissaient. C'était une sorte de rituel pour lui permettre de penser à autre chose. Ces derniers temps, la Poufsouffle n'avait pas vraiment le moral. La routine la fatiguée entre les cours, les devoirs et les examens de fin d'année. Elle avait toujours été studieuse et travailleuse et jamais elle n'avait ressenti un tel dégoût des cours, ça l'étonnait elle-même. Mais elle en était-là et les vacances d'été étaient encore bien trop loin pour qu'elle se laisse aller.
Son dortoir était silencieux, ses camarades dormaient paisiblement. Encore une fois, la jeune fille sortit de sa salle commune à pas de loup pour être sûre que personne ne l'entende - elle ne tenait pas à ce qu'un élève ou même une des préfètes ne la remarque et ne la dénonce. Elle était au milieu de sa cinquième année à Poudlard, elle connaissait parfaitement le genre de punition qu'elle risquait si elle se faisait prendre. Aucun élève ne sortait sans savoir tout cela.

Comme à son habitude, elle décida de monter au second étage, pas plus haute. De là, elle avait déjà une superbe vu et ça lui suffisait pour un moment. Puis elle retournerait dans son dortoir, essayant une nouvelle fois de s'endormir. Généralement, elle finissait toujours par y parvenir.
Un calme plat régnait dans les escaliers et elle priait intérieurement pour que ceux-ci reste en place le temps qu'elle passe. Là était le problème avec ces escaliers: on ne savait jamais s'ils allaient bouger ou s'ils allaient rester immobile, ça faisait parti des secrets de Poudlard.
En arrivant au deuxième étage, la sorcière se rendit rapidement compte qu'elle n'était pas seule. Elle se cacha rapidement de façon à ce que personne ne l'aperçoive. S'il s'agissait d'un professeur ou d'un concierge, elle était mal barré. Elle craignait surtout Heather Wells qui semblait aimer dénoncer les élèves désobéissants.
Mais ce qu'elle entendit n'était pas des professeurs, mais bien des élèves. Des élèves qui comme elle ne semblaient pas prêts à s'endormir dans l'immédiat. June était étonnée: D'habitude, les couloirs étaient vides. Un élève ne l'aurait pas étonné, mais deux...
Elle se décida donc à se rapprocher d'eux, espérant qu'ils ne soient pas là pour de mauvaises raisons. Elle les aperçue rapidement, ils étaient trois.
Des élèves qu'elle connaissait uniquement de vue pour les avoir croiser dans les couloirs à la sortie des cours, mais elle ne leur avait jamais parlé.

Elle s'adressa à eux avec son habituel sourire amicale, celui qui voulait dire qu'elle ne leur voulait pas de mal.

- Des élèves ici ? Moi qui ai l'habitude de me retrouver toute seule ! Vous êtes tous insomniaques ?
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Arya Chamelet, Mer 24 Fév 2016 - 17:58


Rp with Eva Fox, June Evans et Nathert Brosor

Une drôle d'aventure

__________________________

-Qui est là ?

Elle avait croisé les doigts. Elle avait fermé les yeux pour penser très fort à ce que se soit un élève. Et c'était ça. Une élève. Tout le corps de la Gryffone se détendit. Qu'est ce qu'elle était heureuse en voyant une jeune fille aux cheveux rouge bordeaux, la main devant les yeux pour diminuer la lumière, qui se décalait en s'exclamant :

- Tu m'as fait peur, j'ai cru que c'était un prof.

Arya baissa sa baguette pour reposer les yeux de la jeune fille. Nom de Dious, qu'Arya avait eu peur. Elle souffla un bon coup. La Lionne l'avait déjà vu, surement en cours ou dans les couloirs, mais elle avait l'air d'être plus grande que Ryry, en sixième ou septième année. Ses cheveux étaient éblouissants et captaient toute l'attention de la jeune sorcière. *Wow, c'est naturel ça ?* C'était le première question qu'elle s'était posé en voyant cette fille. Faudrait p'tet qu'elle parle à un moment non ? Et se présenter aussi.

-Parce que j'ai pas eu peur moi !

Elle rit.

-Arya Chamelet, 5ème année, Gryffondor.


C'est ce qui la résumait le mieux. Elle eu une pensée à sa maison pendant quelques instants car, si ça avait été un prof, elle aurait surement fait perdre des points. Mais bon, c'était une élève alors elle ne risquait rien. Puis elle eu un flash, c'était la fille qui lui avait vendu sa chouette; Choucroute, à la BAM. Elle était fière d'un coup. C'était à un moment où elle s'attendait le moins qu'un mec apparut comme de nulle-part, sa baguette à la main, comme un ninja en chuchotant fort :

-Que faites-vous dans les couloirs à cette heure ?  

*On pourrait lui poser la même question.*, pensa t-elle en souriant. Heureusement, c'était un élève d'un peu près son âge à quelques années, avec un visage rond et des cheveux blonds.

-Et toi ?

Elle sourit en se retournant vers la fille :

-Première fois que je sors, et me voilà avec déjà deux élèves devant moi.

Elle rigola d'un rire franc et court. Elle allait s'amuser cette nuit ! Elle mit les mains dans ses poches et sentit des bombagaz qu'elle avait acheté il y a peu. Elle rit encore. Ses jeunes gens, elle allait les entrainer dans les couloirs sans qu'ils n'ai eu le temps de dire quoi que ce soit. *Ce serait marrant avec encore plus de gens, dis donc.* Et, comme si sa phrase avait été entendu par un Dieu quelconque une jeune fille sortit d'un angle, avec un sourire qui montrait qu'elle ne voulait aucun mal aux trois jeunes gens, surement encore du même âge. Des cheveux châtains vraiment super long. Ils étaient assez beau malgré l'ébouriffage présent. Ils descendaient au moins jusqu'au bas de son dos. *Punaise, qu'est ce que j'ai avec les cheveux moi ?* Et, voilà la jeune fille, s'avançant vers le groupe en déclarant :

- Des élèves ici ? Moi qui ai l'habitude de me retrouver toute seule ! Vous êtes tous insomniaques ?


Arya, oui. Les autres, elle n'en savait rien. Qu'est ce qu'ils allaient faire maintenant tous ensemble ? Elle ne les connaissait pas et ils ne la connaissait pas, à moins qu'on savait des choses sur la Lionne dans son dos ?

-Bon, je me représente pour vous tous, en espérant qu'y aura pas quelqu'un qui va apparaitre : Arya Chamelet, de la meilleure maison, les Lions ! Et je suis en 5 ème année.

Mais c'était bien beau d'être là, à se présenter sans savoir ce qu'ils feraient dans le futur. Ils étaient là, à se regarder comme des poissons dans un aquarium à se demander si cette personne était cool ou pas. Ce fut la Gryffone qui brisa le silence :

-On fait quoi maintenant ?

Elle fit un sourire triste. Ça lui rappelai le jour où, avec des "amis" si on pouvait appeler cela amis, ils avaient trainer dans les couloirs du grand manoir d'une des personne du groupe. Elle suivait, sans parler, et les autres lui faisait peur et éclataient de rire quand Arya criait et se mettait à pleurer. Elle détestait cette nuit. Elle regarda les trois autres personnes. Ils étaient tous en pause, sans savoir quoi dire, ni faire et personne n'osait répondre à sa question. Elle croisa le regard du jeune homme et lui sourit, d'un sourire sincère empli d'une envie d'amitié sans faille mais aussi complice comme ils s'étaient connus depuis des mois. Puis elle détourna les yeux pour regarder autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Eva Fox
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Eva Fox, Sam 27 Fév 2016 - 12:15


Les yeux de la jeune Pouffy commençaient à lui piquer un peu. Il faut dire que ce n'est pas forcement la chose la plus agréable que d'avoir une lumière blanche pointée sur soit en plein milieu de la nuit. Bon ce n'était pas comme si elle dormait jusqu'à présent, mais tout de même, elle avait parcouru quelques mètres dans le noir complet. La jeune sorcière en face d'elle sembla le comprendre puisqu'elle baissa sa baguette. Ah quand même. Eva baissa la main, elle pouvait reposer ses yeux et regarder son interlocutrice afin de pouvoir poser un visage sur une voix. Il s'agissait d'une jeune fille brune, déjà croisée, mais jamais dans sa salle commune, ce n'était pas une Poufsouffle, seule certitude à son sujet. Elle se mit à rire en s'exclamant :

- Parce que j'ai pas eu peur moi !


Bon les deux jeunes sorcières s'étaient fais peur mutuellement, pas mal comme première rencontre. Elle ajouta :

-Arya Chamelet, 5ème année, Gryffondor.

Et bah voilà, une Gryffondor, elle était douée Eva pour reconnaître les membres de sa maison. En même tant il valait mieux. Elle s'apprêtait à se présenter en retour, mais fut coupé par une voix qui dit :

-Que faites-vous dans les couloirs à cette heure ?

La jaune et noir sursauta. Ce n'est pas vrai, ça n'allait tout de même pas être un prof. Elle se tourna et eut un souffle de soulagement. Encore un élève. Un garçon cette fois. Un petit blond. Enfin petit, tout est relatif, il était plus grand qu'Eva, chose pas très compliqué en soit. Il avait un air un peu hautain. Et venait-il vraiment de demander ce que les jeunes filles faisaient dans les couloirs à cette heure-ci ? La Pouffy voulue lui retourner la question, mais fut devancé par Arya. D'ailleurs d'après ces dire il sembla que c'était une première pour elle de sortir dans le château de nuit. Eva n'irait pas jusqu'à dire que c'était une habitude pour elle, mais un petit peu quand même. La question qui lui venait à l'esprit maintenant c'est est-ce que tout ce beau monde allait y rester, où préférerait-il rentrer au dortoir. Puisque après tout, elle ne savait pas la raison qui les avait poussés à sortir de nuit. Peut-être voulaient-ils juste aller aux toilettes. Elle espérait tout de même qu'ils resteraient avec elle. Après tout, plus on est de fous, plus on rit. Elle voulue leur posé la question, mais fut vite coupé. Décidément c'était à se demander si elle allait réussir parler ce soir.

- Des élèves ici ? Moi qui ai l'habitude de me retrouver toute seule ! Vous êtes tous insomniaques ?

Enfin pour une fois elle ne sursauta pas. Sûrement parce que la voix qui venait de parler était si douce et si amicale qu'il était impossible qu'il s'agisse d'un  membre du personnel. Eva se retourna et aperçut une jeune fille, le sourire aux lèvres. Une Poufsouffle tout comme elle. Elle ne lui avait jamais vraiment parlé mais l'avait déjà croisé dans la salle commune. Arya prit la parole afin de se présenter à tout le monde :

-Bon, je me représente pour vous tous, en espérant qu'y aura pas quelqu'un qui va apparaître : Arya Chamelet, de la meilleure maison, les Lions ! Et je suis en 5 ème année.

Eva sourit. La meilleure maison ? Vraiment ? C'était faux, tout le monde savait que les jaunes et noirs étaient indubitablement les meilleurs. Bon maintenant à son tour de se présenter. Elle jeta un coup d’œil autour d'elle afin de vérifier qu'elle pourrait parler sans être interrompu par une arrivée surprise. Cette fois, c'était la bonne :

- Ne sois pas si sûre de toi, la meilleure maison c'est celle des blaireaux. Dit-elle en souriant. Sinon je m'appelle Evaldy Fox, enfin tout le monde m'appelle Eva. Je suis en dernière année et vous l'aurait compris je suis à Poufsouffle.

Bon c'était bien beau les présentations, mais il faudrait maintenant peut-être mieux trouver quelque chose à faire. En plus ils risquaient d'attirer l'attention en restant trop longtemps au même endroit. La rouge et or sembla lire dans ses pensées puisqu'elle posa la fameuse question. Eva répondit :

- Personnellement je n'avais pas envie de dormir et je suis sortie car je ne savais pas trop quoi faire. J'aime bien me promener dans la nuit. En tout cas il vaut mieux qu'on ne reste pas trop longtemps au même endroit. Vous comptiez faire quoi vous cette nuit ? Parce que maintenant on peut peut-être le faire tous ensemble.

Elle leur sourit. Bon au moins chose sûre Arya ne comptait pas allait dormir. Voilà une bonne chose, au moins elles seront deux. Manquait plus que la réponse des deux autres. Après peut-être pourraient-ils trouver une chose amusante à faire tous ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Salomon Vensa
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Salomon Vensa, Lun 7 Mar 2016 - 19:59


Qelle drôle d'aventure, lui qui croyait passer en douce sans se faire remarquer pour  aller faire ses gamineries, il s'était profondément gouré. Il hésitait entre continuer son chemin, retourner sur ses pas, ou tout simplement rester avec ces personnes qu'ils connaissaient à peine. Certes, ils les avaient croiser entre des intersection de l'école mais pas au point de savoir tout sur eux. Enfin bref, peut-être devrait-il aller avertir un préfet de cette infraction ? Nan, mauvaise idée, lui aussi risquait d'avoir des petits problèmes pour s'être aventuré de nuit dans les couloirs de Poudlard. Ce qu'il avait fait enfreignait peut-être une dizaine de règles. Il soupira, visiblement frustré. Il était dans une situation... délicate, oui, c'était le mot qui correspondait le mieux au moment actuel.  

-Et toi ?

Lui, ce qu'il faisait ici ?! Euh... Je... Mythoman entre en action !

-J'ai... j'ai tout simplement entendu du bruit et je suis venu voir ce qui se tramait. Vous savez ce que vous faites est très grave ? Vous pouvez avoir une lourde conséquence si l'un des membres du personnel vous surprend dans les couloirs.  Vous avez de la chance que je ne sois pas l'un des nombreux lèches botte de cette école. Sinon, vous serez déjà dans le bureau du directeur.

À ces mots, il décocha un petit sourire provocateur, juste pour lui montrer qu'il serait capable en quelques mots de faire échouer leur escapade nocturne. Mais, il ne le ferait pas. C'était en l'encontre de ces principes, enfin, c'est ce qu'il prétendait, huhu. Le jeune homme n'était pas méchant à ce point là, quoique...

-Bon, je me représente pour vous tous, en espérant qu'y aura pas quelqu'un qui va apparaître : Arya Chamelet, de la meilleure maison, les Lions ! Et je suis en 5 ème année. 

Elle se croyait à une rencontre ou quoi ? C'était ni l'endroit et ni le moment pour faire connaissance. Surtout quand ils pouvaient se faire choper à tout moment par un préfet. Et... Et Gryffondor la meilleure maison de Poudlard ?! Elle est tombé sur la tête ou bien ? Tout le monde sait que c'est la maison des érudits la meilleure des quatres, les Serdaigles, quoi ! Nathert leva son bras pour se gratter nerveusement le dessus du crâne. Arfh, tant qu'on y est, il fallait bien se présenter. De toute façon, il ne savait même pas où il se trouvait. Au début, il avait cru être sur le bon chemin, celui qui mène à la bibliothèque mais, on dirait que, non... Quelle soirée de me@¢£

- Ne sois pas si sûre de toi, la meilleure maison c'est celle des blaireaux. Dit-elle en souriant. Sinon je m'appelle Evaldy Fox, enfin tout le monde m'appelle Eva. Je suis en dernière année et vous l'aurait compris je suis à Poufsouffle.


V'là la pouffys, sûrement la maison qu'il détestait le plus. Enfin bref, il n'était pas là pour réfléchir à ce qu'il détestait. Il soupira un petit coup et se présenta en adoptant sa voix la plus mature. Eh oui, il fallait paraître le plus sérieux   possible pour se faire respecter. C'est ce qu'il croyait en tout cas.  

Nathert, Nathert Brosor, cinquième année, quinze ans, fait parti de la plus prestigieuse des maisons, Serdaigle, et... C'est tout, y'a rien à dire d'autre sur moi.

Enfin si, il y avait plusieurs autres choses à dire sur lui, mais disons, qu'il n'avait pas vraiment envie de révéler des trucs sur sa propre personne à des damoiselles qu'il connaisait de nom. Il se tourna et regarda autour de lui, hésitant sur les options qui se présentaient à lui. Que faire ? Il avait apparemment perdu son chemin, les filles qu'il avait rencontrées pourraient peut-être lui montrer le chemin ? À moins qu'eux aussi soient perdues. Ce qui serait ironique, haha. Après s'être rendu compte qu'il s'était perdu dans es pensées, il reprit ses esprits et se racla la gorge et commença à parler.

-Alors, que faisons-"nous" ? Parce que moi, j'allais pas faire quelque chose en particulier... seulement voir c'était quoi ce raffut...  Et en plus, je crois m'être perdu.  

Que faire ? La question que tout le monde se posait dans ce couloir...
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : June Evans, Lun 14 Mar 2016 - 0:37


A son grand soulagement, elle était en présence d'élèves et uniquement d'élève, ce qui la rassurait. De plus, aucunes de ses personnes ne semblaient être là pour dénoncer ou quoique ce soit d'autres. Ils semblaient être comme elle, insomniaques ou simplement l'envie de se promener dans les couloirs vides du château, d'habitudes remplis d'élèves pressés d'assister à leur prochain cours ou dans leur salle commune histoire d'y trouver un peu de repos.
Ils semblaient être seuls et les présentations commencèrent, pas politesse.

-Bon, je me représente pour vous tous, en espérant qu'y aura pas quelqu'un qui va apparaître : Arya Chamelet, de la meilleure maison, les Lions ! Et je suis en 5 ème année.

Bien évidemment que la maison Gryffondor était la meilleure pour elle. Il manquerait plus que ça. June avait toujours su voir les qualités et les défauts de chaque maison, même dans la sienne d'ailleurs. Au début de sa première année à Poudlard, June avait été admise à Poufsouffle. Elle n'était pas très intéressante, trop occupée à travailler qu'à s'amuser et elle s'était rendue compte que les élèves des autres maisons reprochaient justement ce genre de choses aux jaunes et noirs. Au fil des années, elle avait grandi et son obsession pour les études s'était dissipé et avait laissé place à l'envie de s'amuser, de profiter de la vie.
Une seconde fille se présenta, cette fois-ci une Poufsouffle que June connaissait de vue.

- Ne sois pas si sûre de toi, la meilleure maison c'est celle des blaireaux. Dit-elle en souriant. Sinon je m'appelle Evaldy Fox, enfin tout le monde m'appelle Eva. Je suis en dernière année et vous l'aurait compris je suis à Poufsouffle.


- Nathert, Nathert Brosor, cinquième année, quinze ans, fait parti de la plus prestigieuse des maisons, Serdaigle, et... C'est tout, y'a rien à dire d'autre sur moi.

Il semblait que le tour de la Poufsouffle arrivait. Elle n'était pas très forte en présentation.

- Moi c'est June Evans. Seize ans, de Poufsouffle.


Pour en dire plus sur elle et sur ses aventures, il fallait qu'elle connaisse un minimum les personnes. Toutes les aventures plus ou moins fascinantes qu'elle avait vécu, ou même des moments terrifiants ou elle a cru y passer. Tout ça, elle ne pouvait pas en parler à des inconnus, c'était impossible.


-Alors, que faisons-"nous" ? Parce que moi, j'allais pas faire quelque chose en particulier... seulement voir c'était quoi ce raffut...  Et en plus, je crois m'être perdu.  


La Poufsouffle haussa les épaules. Que faire à quatre sans se faire prendre ? June ne dirait jamais non à une escapade dans la forêt, mais peut-être ne le souhaitaient-ils ?

- A vrai dire moi non plus, j'étais simplement sortie pour échapper au ronflement d'une de mes camarades de dortoir...
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Arya Chamelet, Sam 26 Mar 2016 - 9:52


C'était comme ça la vie. Faîte de hasards et de rencontres auquel on s'attend le moins. Ça c'était parce qu'elle n'arrivait pas à dormir et en se promenant, Arya était tombée sur trois personnes : deux demoiselles de Poufsouffle, une au noms d'Eva Fox aux cheveux rouges et l'autre qui répondait au nom de June Evans. Le gars était de la maison des Serdy, les Bleus et Bronze. Ce dernier se prénomait Nathert Brosor. Ils avaient tous les quatre, le même âge environ  à part la certaine Evaldy qui avait 17 ans. La vie les avait réuni ici, en ce lieu du château, en pleine nuit, alors que chacun ne se destinait aucunement à rencontrer d'autres personnes. Tous n'avaient aucun projet pour cette nuit. Ils pourraient peut être traîner un peu ensemble avant qu'une personne de leur groupe ne tombe de fatigue et qu'ils se décidaient à rentrer chacun de leur côté dans leur dortoir respectif. Entre une qui n'arrivait pas à dormir, une autre qui ne voulait pas dormir et qui semblait d'accord avec l'idée de la Lionne qui trottait dans sa tête depuis l'arrivée de la dernière personne, un qui semblait avoir entendu un boucan et s'était levé pour aller voir mais cela ne ressemblait pas énormément à la vérité et une dernière qui était sortie car une de ses amies ronflait. En résumé, c'était ça. C'était un beau groupe que la Rouge et Or avait devant elle ! Mais que faire pour alimenter leur discussion. Parce qu'ils avaient beau être la à vouloir bouger, personne ne parlait pour proposer quelque chose. Il fallait qu'elle fouille dans son esprit et trouver un jeux drôle et amusant qui apprendrait un peu plus aux quatre jeunes gens à se connaître. Enfin du moins, c'est ce qu'elle voulait. Mais si les autres ne voulait pas ? Si ça se trouve, ils la laisseraient seule car ils ne voudraient pas rester avec elle et son jeu pourri. Mais pour l'instant elle n'avait même pas de jeu donc comme ça ... Malgré ces doutes, elle se rappelait grièvement d'un jeu qu'elle jouait lors des soirées pyjama quand elle était invitée malgré ses problèmes. C'était un "Action ou vérité". Le but consistait à choisir entre "Action" ou "Vérité" et avec le premier choix, on avait un gage et avec le deuxième, une des personne du groupe posait une question sur la personne concernée qui devait répondre en disant toute la vérité. Ce jeu convenait bien à la situation : ils pourraient apprendre des choses sur les personnes en face tout en s'amusant avec des gages. Il fallait juste espérer que ce ne soit pas qu'un jeu Moldu et encore, Arya pourrait expliquer dans ces cas là, mais si cela ne plaisait pas à quelqu'un, ce ne s'était pas génial ... Mais il fallait essayer tout de même. On ne pouvait pas prévoir l'avenir. Peut être allait-ils sauter de joie en entendant ce jeu qui à leurs yeux, était le meilleur. Peut être ... Peut être ... Arya était une jeune fille très indécise qui avait du mal à ce jeté à l'eau et même si depuis son arrivée à Poudlard, cela avait diminué, il restait quelques secelles de son trait de caractère la. Mais qui ne tente rien, n'a rien. Alors oui, elle allait essayer et totalement s'en ficher de leur avis si jamais ils disaient que ce jeux est totalement nul.

- Hum ... J'ai un petit jeu à vous proposer qu ça vous dérange pas. Comme ça, ça mettrait un peu de fun vous voyez. Et on attendrait pas là, à se tourner les pouces.

Elle fut une pause et pour augmenter le suspens. Ils étaient tous la, oreilles tendues, pour entendre quel jeu la Lionne allait proposer.

- Ça s'appelle : Action ou vérité. Vous connaissez ?

Et là serait le grand jugement. Avait-elle réussi à les embarquer tous ensemble pour un petit jeu fun ou les avait-elle endormi avec ce jeu de bébé ? Elle n'avait plus qu'à attendre leur avis, favorable elle espérait, mais leur avis quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Couloir du 2ème étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 35 sur 39

 Couloir du 2ème étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.