AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 39 sur 42
Couloir du 2ème étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41, 42  Suivant
Invité
Invité

Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Invité, le  Ven 14 Juil - 11:04

La question avait semblé sortir Sora de sa rêverie. Aoi se demanda même un instant s’il l’avait bien entendue, car il avait l’air complètement perdu. Cela blessa la bleue. Était-elle si inintéressante que cela que son camarade préférait se perdre dans ses pensées ? Elle baissa la tête, interdite, laissant ses cheveux bruns masquer son visage à la vue du garçon. Il ne dut rien remarquer car il finit par répondre, comme si de rien n’était.

La japonaise releva la tête vers lui, un sourire aux lèvres. Elle était heureuse qu’il connaisse les techniques d’entraînement de l’équipe nationale. Pour y avoir un jour assisté avec ses parents, la jeune fille pouvait témoigner que c’était vraiment quelque chose de très impressionnant. Les joueurs avaient développés des réflexes presque surhumains, semblant prédire à l’avance les mouvements des balles. Leurs gestes étaient précis et fluides, leurs mouvements vifs et calculés, l’équipe semblait être en symbiose. Les conditions extrêmes dans lesquelles ils évoluaient les avaient poussés à donner leur maximum, leur avait forgé le caractère, et en faisait indubitablement une des meilleures équipes du monde.

- C’est vrai, c’est très intéressant de regarder leurs entraînements, même si ça peut donner quelques frayeurs parfois.

Aoi sourit, confiante. Les nuages noirs qui avaient surplombé leurs échanges quelques instants plus tôt semblaient s’être dissipés, laissant à nouveau le soleil les réchauffer, ce qui la rassura. Les yeux de ciel étaient fixés sur elle, attendant une réponse. L’azur réfléchit un instant, puis avança la raison des conditions météorologiques. Les joueurs russes s’entraînaient souvent en Sibérie, en pleine tempête de neige, et c’était là aussi une prouesse physique. Ils résistaient au froid et en plus de cela, réussissaient on ne savait trop comment à repérer les balles alors qu’on ne voyait pas à dix mètres devant soi.

La brunette avait à peine terminé son explication que l’aiglon reprit la parole. Il était en retard en cours, ce qui lui attira un regard sévère de la petite asiatique, et devait partir. C’était donc avec un certain déchirement que la bleue dut le regarder s’éloigner. Lorsqu’il l’appela Aoi-chan, elle ne put se retenir de piquer un fard. Il était vraiment familier ! Ils ne se connaissaient que depuis une demi-heure à peine. Malgré tout, elle lui fit un signe de la main alors qu’il disparaissait à l’angle du couloir.

Se retrouvant seule au milieu du corridor désert, la nippone se mit à sourire bêtement. C’était une rencontre magique, inoubliable et qui l’emplissait de joie. Elle avait enfin trouvé un camarade, un compatriote, un ami qui la comprendrait peut-être un peu plus que les autres. En repensant à ses yeux bleus, la jeune fille frissonna. Il était vraiment charmant, même si un peu familier, et c’était drôle de voir comment il arrivait à faire changer d’attitude à la Baskerville. Cette coïncidence l’avait tellement chamboulée qu’elle en oublia totalement son livre, tout concentrée qu’elle était sur le week-end qui arrivait à grands pas, et qui signifiait des retrouvailles avec Sora, le garçon aux yeux de ciel.

Fin du RP
Merci à Sora
Isolde Momba
Isolde Momba
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Isolde Momba, le  Jeu 3 Aoû - 14:44

RP avec Loredana Sparks.

Journée morose pour Isolde Hawkes. La jeune sorcière venait d'essuyer un échec qu'elle jugeait cuisant. Elle avait appris qu'elle n'avait pas été sélectionnée dans l'équipe de quidditch de sa maison. Elle n'était qu'en fin de première année mais avait fait de son mieux pour montrer à quel point elle était motivée, à quel point elle apprenait vite, à quel point elle était prête à dévorer le monde pour se faire une place dans l'équipe. Un poste de remplaçante lui eût convenu. Merry, la capitaine, avait refusé sa candidature, probablement en raison du jeune âge d'Isolde. Celle-ci s'estimait pourtant bien plus mature que certains élèves des années supérieures.

Lorsqu'elle avait découvert la composition de la nouvelle équipe, la brunette avait quitté la salle commune sans demander son reste. Elle avait erré au hasard dans les couloirs à la recherche d'un endroit tranquille pour se défouler. La course et la montée des marches capricieuses l'avaient calmée mais Isolde bouillonnait tellement qu'il lui eût fallu gravir des milliers d'étages pour sentir sa colère et sa déception s'atténuer.

Sans regarder où elle allait, elle se retrouva dans un couloir du deuxième étage. Il était désert. Sur sa gauche, une rangée de fenêtres aux vitraux blancs, jaunes et bleus. De l'autre côté, des portraits animés avait été alignés les uns à côté des autres. À son arrivée, certains personnages perçurent son humeur et s'empressèrent de quitter leur cadre. Isolde les avait regardés avec haine.

Un peu plus loin sur sa droite, un tableau attira son attention. Sur fond de campagne irlandaise, un sorcier en tenue de quidditch évoluait sur un balai en cercles concentriques. Son sourire était particulièrement niais. Isolde l'observa quelques instants. Elle ne se rendit pas compte que son poing se serrait et s'aperçut trop tard qu'il s'abattait sur le portrait. Elle frappa, frappa encore en émettant des grognements de rage.


Dernière édition par Isolde Hawkes le Lun 7 Aoû - 18:24, édité 1 fois
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Loredana Wildsmith, le  Lun 7 Aoû - 17:55

Tic. Tac. Tic. Tac.

Le temps passe à une vitesse incroyable, on ne le voit même pas défiler tellement sa vitesse est grande. Qu'est-ce que la vie peutt être bizarre parfois... On ne se voit pas grandir. A 10 ans, on veut simplement faire comme les grands. A 40 ans, on aimerait retrouver cette innocence perdue tellement le temps est passée vite. Pourtant, l'instant présent nous paraît toujours infini. Tu assistes à un cours ennuyeux, tu regardes ta montre une fois, il est 9h15, tu regardes ta montre une heure plus tard, il est 9h18. Où est l'explication à tout cela ? Y'a-t-il vraiment un maître du temps qui pourrait contrôler la rapidité de celui-ci ? Ou bien est-ce seulement selon nos occupations que l'on se rend plus ou moins compte du temps qui passe ? Des questions, des questions, toujours des questions, pourtant restées sans réponses jusqu'à maintenant. Le monde des sorciers peut être magique, tu ne peux pas savoir la manière dont les choses se passent, comment le temps passe. Ça te dépasse, ça dépasse tout le monde finalement, sauf ce fameux maître du temps, qui se trouve sûrement au Pays des Merveilles.

Tu marches dans les couloirs, c'est l'heure de ta ronde. Tu t'ennuies et tu ne peux t'empêcher de te poser ce genre de questions. Ta curiosité a toujours été un atout selon toi, tu en apprends beaucoup, c'est ce qui fait ta force. Mais le temps restera un mystère pendant encore des siècles et des siècles, autant ne pas perdre ton temps. Tu marches dans les couloirs de l'école. Tu as faim, tu as soif, mais tu dois surveiller les élèves, faire en sorte qu'aucun ne commette une infraction. Après tout, même si tu n'es pas parfaite, c'est toi qui doit faire en sorte que le règlement soit respecter. Autant faire ton boulot de préfète de temps en temps n'est-ce pas ?

Tu arrives au Couloir du 2ème étage, tu entends un bruit. Un élève qui pète les plomb ? Mais pour quel motif ? Tu t'approches, tu la reconnais, c'est une élève de ta maison, une première année. Comment peut-on être aussi nerveux à cette âge-là ? Tu te souviens que ta première crise de nerf était à 15 ans. Tout ça te dépasse, mais tu ne dis rien. Tu t'approches d'un pas ferme, la jeune fille brise un tableau avec son poing. S'en est trop. Tu dois réagir.


- Dis donc Mademoiselle, tu es au courant que ces tableaux sont ici depuis des siècles ? Tu sais que tu peux prendre très chère pour le geste que tu viens de faire ?


Tu la regardes d'un regard ferme, un regard froid, mais tu ne veux pas être méchante. Tu peux être impressionnante vu ta grandeur. Certains première année te fuient comme la peste, mais ça t'es égale, tu aimes ça. Tu ne lâches pas la jeune fille du regard, tu veux une explication, on ne détruit pas les objets situés dans le château, c'est contre le règlement.
Vous êtes seules dans le couloir. C'est bizarre. Comme si le temps s'était arrêté. Encore une histoire de temps.

Isolde Momba
Isolde Momba
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Isolde Momba, le  Lun 7 Aoû - 19:13

Isolde s'y prenait mal. C'était une judokate, pas une boxeuse. Elle n'était pas solide sur ses appuis, faisait des mouvements bien trop amples et qui manquaient de précision. La douleur commençait à se propager dans toute sa main droite, puis son poignet. La préadolescente continuait de cogner, serrant les dents et émettant des cris de fureur comme pour étouffer ceux de douleur. Le tableau n'avait plus fière allure : le sorcier s'était empressé de quitter son cadre, les coups de poing avaient marqué la toile en divers endroits. Le portrait devait cependant être solidement accroché car il resta suspendu sans vaciller. Ne supportant plus la douleur, Isolde se servit de ses ongles pour écorcher le tissu et ainsi finir de malmener l'œuvre. Dans son emportement, la Gryffondor n'aperçut pas qu'on s'était glissé derrière elle.
— Dis donc mademoiselle, tu es au courant que ces tableaux sont ici depuis des siècles ? Tu sais que tu peux prendre très cher pour le geste que tu viens de faire ?

Isolde fit volte-face et se retrouva nez à nez avec l'une des personnes qu'il eût mieux fallu ne pas croiser en de pareilles circonstances. C'était Sparks, l'étincelle, dont la peau était si pâle qu'elle semblait briller dans l'obscurité. La préfète des rouge et or affichait une mine sévère qu'Isolde trouva arrogante. Encore une pimbêche qui se croit au-dessus des autres, pesta-t-elle intérieurement. La première année était tellement en colère qu'elle se moquait d'avoir été surprise et de risquer de se faire punir. La brunette leva vers Sparks un visage d'une étonnante neutralité mais le soulèvement de ses épaules dû à sa respiration bruyante trahissait son agitation.
— Il m'a provoquée, mentit à moitié la jeune élève.

Sa main lui faisait atrocement mal. Ses blessures étaient un mélange de brûlures, de bleus et d'une foulure au poignet. Isolde avait l'impression qu'on lui avait greffé un cœur à la place de la main tant la douleur était lancinante et semblait tambouriner sur sa chair meurtrie. Elle chancela et manqua de tomber mais parvint à garder son équilibre. Elle ne devait pas flancher devant la préfète. Il fallait soutenir son regard, montrer qu'elle ne lui faisait pas peur. Isolde était prête à faire preuve de toute la mauvaise foi du monde pour faire comprendre que c'est le tableau qui était en tort, que si ce stupide sorcier ne l'avait pas narguée avec son balai volant, rien de tout cela ne serait arrivé. Avec une pointe de cynisme, Isolde ajouta à haute voix que la magie pourrait probablement réparer ce genre de dégâts, et qu'il valait mieux s'en prendre à la décoration qu'à un autre élève, non ?
— Je peux y aller, maintenant ?
Invité
Anonymous
Invité

Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Invité, le  Sam 30 Sep - 13:10

Le correspondant inconnu(e)
RP PRIVÉ - Avec Aria Morrison
Peu avant le repas du soir, 11 ans
RP précédent : Un soutiens scolaire inattendue avec Moira Sullivan

L'heure du repas a sonné et les élèves se sont déjà tous dirigés vers la grande salle. J'ai pensé toute la journée à cette lettre et le moment est enfin arrivé ! Je l'ai écrite la veille au soir feintant de faire mes devoirs aux yeux des autres, l'idée d'échanger avec une mystérieuse personne me rend fou d'excitation. J'ai choisis l'anonymat car je me sens moins vulnérable aux possibles moqueries que j'aurais pu subir.

Je marche à vive allure, le précieux parchemin dissimulé dans ma robe à la recherche de l'endroit idéal pour cacher ma lettre sans qu'elle ne devienne introuvable.

Après quelques minutes à vagabonder au second étage, je décide de placer la lettre sous le pied d'une des armures qui m'observait de son regard vide. Précautionneusement, je bascule d'un chouïa la lourde armure, à peine quelques millimètres, juste ce qu'il faut pour cacher mon bout de papier sous son épaisse botte de fer, en prenant soin de laisser volontairement un coin de celle-ci dépasser.

Lettre:
 

Le récepteur de ma lettre sera-t-il un garçon ou une fille ? Quel âge aura-t-il ? A quel maison appartiendra-t-il ? Peut-être est-ce quelqu'un que je connais déjà ? Ma curiosité et mon imagination se mêle dans un tourbillon de possibilités et de prédictions, je bouillonne tout simplement d'impatience, le temps me semble déjà trop long.

Je pars rejoindre la masse des élèves dans la grande salle, la faim se faisant entendre par les cris répétés de mon estomac, de plus mon absence ne doit pas être trop longue pour éviter toutes suspicions.
Invité
Anonymous
Invité

Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Invité, le  Dim 1 Oct - 18:16

Sortant de la bibliothèque, je me dirige vers la grande salle. Cette semaine a été très difficile pour moi. J’ai dû faire face à Jace et lui avouer ce que je lui avais fait. Je ne sais pas qui est l’auteur de l’expression "Faute avouée, à moitié pardonnée" mais je pense qu’il doit bien rire là où il est étant donné que cette phrase n’avait pas du tout fonctionné avec le Serpentard. Il aurait pu d’ailleurs juste me punir en rompant tout simplement avec moi, mais non, il a préféré rajouté une couche supplémentaire, histoire que je me souvienne bien de ce que moi j’avais voulu lui faire oublier. Assez complexe à expliquer comme ça mais pour faire court, je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse un jour me jeter un sort. Rien que d’y penser, les larmes me viennent aux yeux et j’ai l’impression de ressentir de nouveau la décharge électrique traverser mon corps. Je le déteste pour ce qu’il m’avait fait. Mon cœur est meurtri et blessé.

Je m’arrête et regarde autour de moi, il n’y a personne dans ce couloir. Juste quelques statues et moi. Je m’approche de l'une d’entre elle et me mets à lui dire : "Tu n’as pas ce genre de problème, toi… Au moins, il n’y a personne qui abîme ton cœur !" Mes larmes commencent à couler de douleur et je m’adosse contre le mur à côté de la statue, en me laissant glisser jusqu’au sol. Je pose ma tête contre le mur et regarde dans le vide. Mais pourquoi je n’arrive pas à surmonter ça ? Pourquoi est-ce si douloureux ?

Je passe ma main sur mon visage pour faire disparaitre mes larmes et me redresse légèrement. Mes yeux s’arrêtent sur le pied de l’armure. On dirait qu’il y a quelque chose en dessous… comme s’il s’agissait d’un bout de papier marron. Intriguée et curieuse, je m’agenouille au pied de la statue et après avoir constaté qu’il s’agissait bien d’un morceau de parchemin, je tire doucement dessus en faisant basculer légèrement l’armure contre le mur. Le papier en main, je me lève, le déplie et le lis.

Une lettre anonyme.

L’inconnu m’explique n’avoir pas vraiment d’ami proche et que sa famille ne lui écrit pas trop. Mon cœur se resserre et j’ai mal pour lui de savoir qu’il n’a personne à qui parler. Je ne sais pas qui il est, juste qu’il s’agit d’un garçon. Pourquoi ? Tout simplement parce que dans sa lettre, il a noté deux fois "je suis content" et non "contente". Plus loin dans sa lettre, il me raconte sa rencontre effrayante avec un garçon du même âge que lui, lors d’un match de Quidditch. Il me demande aussi ce que je ferais à sa place étant donné qu’il n’a pas envie de lui parler de nouveau. Il finit ensuite sa lettre me disant que ça lui avait fait plaisir de m’avoir écrit et qu’il attend ma lettre derrière le tableau du moine gras au premier étage dans trois jours.

Ce garçon avait réussi à me faire décrocher un petit sourire. Je reste quelques minutes debout, à relire plusieurs fois cette lettre et l'envie me vient de vouloir jouer le jeu : je vais répondre à ce mystérieux inconnu.


FIN DU RP
(rendez-vous dans nos volières)
Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Josephine Campbell, le  Mer 11 Oct - 21:59

LA accordé à Adenor



Trois, deux, un, partez. Cache-cache! Jo était très forte à ce jeu. Elle avait toujours des idées originales pour se cacher. Le jeu avait été limité à l'étage où ils se trouvaient. Le but du jeu, ne pas être retrouvé... ni choppé par un préfet ou professeur. La toute dernière fois qu'elle y avait joué, elle n'avait jamais terminé la partie. Elle avait fait une rencontre. Et pas n'importe laquelle. Celle d'Ellana, sa petite sœur de coeur.

L'étage qui leur servait de terrain de jeu, n'offrait pas des possibilités de cachettes peu banales, mais il allait falloir s'en contenter...

Elle avait essayé plusieurs endroits, mais mais à chaque fois, aucun ne lui convenait. De toute façon, aujourd'hui elle ne ferait pas dans l'original, elle le sentait. ça allait se terminer dans un placard à balais cette histoire. Et c'était justement ce qu'elle avait sous les yeux. Elle s'arrêta de courir et essaya de distinguer les bruits de pas de la personne qui était sensée les trouver tous. Oui, il y avait des bruits de pas, et ils se rapprochaient dangereusement.

Ceux qui n'étaient pas retrouvés se faisaient payer une Bièraubeurre par les perdants. Hum... Elle en avait follement envie de cette Bièraubeurre...

*Bon ok, ce vieux placard fera l'affaire...*

Elle posa sa main sur la poignée et poussa la porte. Ah il faisait sombre là dedans, on ne distinguait pas grand chose... Elle n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas le noir de toute façon... Et s'il y avait des monstres à l’intérieur?
Adenor Black
Adenor Black
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Adenor Black, le  Jeu 12 Oct - 0:17

LA accordé à Josephine





Le décompte du départ venait d'être lancée. Tous étaient partis dans différente direction un moment pour être plus difficile a se faire trouver. Adenor avait donc zigzagué pendant plusieurs minutes entre différent couloir du deuxième étage à la recherche d'une cachette il essaya donc d'ouvrir plusieurs porte à la recherche d'une pièce dont la porte ne serait pas verrouillé ne voulant pas utiliser de sort pour forcer une porte, mais plus il cherchait, plus il doutait de réussir à en trouver non verrouillé. À un moment le pouffy pensa essayer de trouver un pesage secret mais sa fessait quelque  année que personne en avait trouvé.

Le pouffy cherchait dans sa tête une solution pour réussir a se cacher dans le deuxième endroit sachant que si il ne se cachait pas d'ici quelque seconde, il courrait le risque de se faire prendre facilement et perdrait ainsi la partie, ce que le jaune ne voulait pas, car il avait pas envie de devoir payer une tournée de bièraubeurre au gagnant. Celui-ci préférerait plutôt de faire partie des gagnants.

Le poufsouffle allait se résigner a utiliser un sortilège pour déverrouiller une porte quand il se rappela enfin qu'il avait un placard qui était en temps normale pas verrouillé. Adenor se dirigea donc vers celui-ci d'un pas rapide tout en fessant attention a faire le moins de bruit possible en arrivant devant, celui-ci regarda dans tous les sens pour s'assurer que personne l'avait vu, puis avait ouvert la porte doucement en s'empressant à y entrer avant de refermer la porte. Sauf que quand la porte fut fermé, le pouffy réalisa qu'il venait de s'enfermer car cette porte ne s'ouvrait que de l'extérieur.

Le pouffy haussa les épaules en se disant qu'il demanderait de l'aide quand la partie serait terminer pour en sortir. Juste pour s'assurer que personne le trouverait le pouffy c'était éloigner de la porte, ce qui était compliqué comme il fessait noir et qu'Adenor avait peur de s'accrocher dans un truc et causé un vacarme. En allant vers la font en mettant sa mains pour être sûr de pas se cogner contre le mur, il toucha a un bout de tissu. C'est a ce moment que le pouffy réalisa qu'il nétait pas le seule à avoir eu l'idée de se cacher dans cette pièce. Voulant savoir qui s'y trouvait le pouffy décida de sortir sa baguette et lança un #lumos tout en s'assurant que les lumière ne serait pas perceptible depuis le couloir. Ainsi il put voir qui se trouvait avec lui.

C'était une jolie brune au yeux bleu, avec la peau presque aussi pâle que la sienne. En quelque seconde, le pouffy réussit a se rappeler qu'elle était elle aussi en septième année, qu'elle était de Gryffondor, mais il était capable de souvenir de comment elle s'appelait. Il la voyait souvent de loin et avait attendu a quelque reprise son nom.

Il savait que sa commençait par un J mais ensuite? Jade? non! Julie? non plus. Josée? Non, quoique le pouffy se rappela que le nom était similaire. C'était un début. Il réfléchit encore quelque seconde puis le déclic se fit dans sa tête il savait comment elle s’appelait.

-Josephine? -- dit Adenor plus trop sûr si il ne se trompait pas de nom.
Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Josephine Campbell, le  Ven 13 Oct - 21:17

Cela faisait une minute que Jo était enfermée dans le placard à balais. Dans le noir... et il y avait des monstres, c'était quasi sure! C'était pour cela qu'elle s'était accroupie par terre, avait fermé les yeux et s'était bouchée les oreilles. Elle chantonnait une comptine de son enfance pour tenter de se rassurer. Elle savait que c'était puéril d'avoir peur du noir et que les monstres ça n'existaient pas... mais c’était plus fort qu'elle. Elle aurait peut être peur, jusqu'à la fin de sa vie.

Elle sortit de sa transe lorsqu'à travers ses paupières clauses, elle distingua de la lumière. Elle se redressa aussitôt et ne bougea pas d'un pouce. Quoi, on ne l'avait pas déjà trouvé tout de même?!!! C'était difficile de distinguer quelque chose, tant la lumière l'aveuglait.  C'était un garçon, vu la silhouette mais de qui pouvait il bien s'agir. Au moment où il ferma la porte, Jo pu distinguer ses traits. C'était Adenor. Elle avait retenu son prénom parce que jusque là, elle ne l'avait jamais entendu. Ce n'était pas du tout courant.  Mais mis à part son prénom, elle ne savait pas grand chose de lui. Ils avaient le même age et il était à Poufsouffle. FIN.

...

Et il avait un joli minois aussi...

Elle l'entendit se déplacer dans le placard et s'avancer vers elle. Elle allait se manifester quand elle sentit des doigts lui frôler la poitrine.

* Ben je t'en pris, fait comme chez toi!*


Il leva sa baguette et l'eclaira d'un Lumos.

- Josephine?

Elle se mit sur la pointe des pieds, lui plaqua une main sur la bouche tandis que l'autre pressait sa nuque. Il avait envie qu'ils se fassent repérer ou quoi??? Et puis "Joséphine"... non mais franchement!!

- Chutt!! Tu vas nous faire repérer!

Jo tendit l'oreille, s'assurant qu'Adenor n'avait pas rameuté toute l'école. Heureusement pour lui, ce n'était pas le cas! Elle continua en chuchotant.

- Ne m'appelle pas Josephine! T'es pas mon père, si?!

Personne ne l'appelait comme ça... Jamais! Enfin sauf si elle avait fait une bêtise.
Adenor Black
Adenor Black
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Adenor Black, le  Sam 14 Oct - 0:41

LA accordé à Jo'



Avant que le pouffy n'aie pu se rendre compte de ce qui se passait, Jo c'était relevé et lui avait mis une mains sur mains et l'autre derrière la tête. Il entendit celle lui dire en chuchotant mais d'un ton un peu frustré de faire moins de bruit et de ne pas l’appeler par son prénom. Le pouffy essayait de comprendre pourquoi celle-ci avait semblé furieuse quand il'avait appelé par son prénom. Il ne s'était pas trompé pour tant. Le pouffy se plongea dans ses pensée en essayant de trouvée la raison.

Le nom devait pas être compliqué pourtant. En y repensant bien, le pouffy se rappela de la fois où il avait entendu quelqu'un l'appelé Josephine. L'autre personne c'était empressé de dire Jo en s'excusant. En y repensant bien, sa expliquait pourquoi il avait oublié son prénom mais savait que sa commençait par Jo. La plupart du monde l'appelait Jo. Pourquoi sa le pouffy ne le savait pas, mais elle devait avoir c'est raison. Le pouffy se dégagea de la poigne de Jo pour pouvoir respirer. Celui lança par la suite un #Nox pour éteindre la lumière ne voulant pas attiré l'attntion du monde a l'extérieur maintenant qu'il savait avec qui il était. Et puis après quelque seconde sa sera un peu plus visible, dans la pièce. Tout en chuchotant, il s’adressa à Jo.

-Pardon Jo, je voulais pas nous faire repérer. Désolé aussi de t'avoir appelé par ton nom, disons que comme on c'est jamais parlé, j'avais oublié que tu aimais pas qu'on t'appelle comme cela...
Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Josephine Campbell, le  Lun 16 Oct - 15:29

LA accordé à Adenor


Adenor se libéra du joug de son geôlier sans grande difficulté. Le pauvre, dans la précipitation, elle lui avait masqué une partie du visage à l'aide de sa main et n'avait pas remarqué qu'ainsi, elle l'empêchait de respirer.

* Oui mais c'est important une bièreaubeurre quand même! Elle n'allait pas lui passer sous le nez parce qu'il ne savait pas être discret tout de même?!*

- #Nox

Et bien si, tout compte fait, il l'était... discret...

Il faisait de nouveau noir dans le placard à balais. Les monstres allaient revenir...

-Pardon Jo, je voulais pas nous faire repérer. Désolé aussi de t'avoir appelé par ton nom, disons que comme on c'est jamais parlé, j'avais oublié que tu aimais pas qu'on t'appelle comme cela...

Il était gentil. Elle venait de le rabrouer comme une mégère et il s'excusait. Voila ce que ça faisait une Jo dans le noir, une Jo pas sympathique et totalement hystérique... Mais il était peut être encore temps de redresser la barre. Elle se détacha complètement de lui et fit un pas en arrière. Juste un pas! Elle n'allait pas trop s'éloigner de la seule source de vie de la pièce tout de même.

- Je préfère Jo, mais... c'est moi qui suis désolée. Je n'avais pas à te sauter dessus comme ça.


* Quoi que c'est lui qui a commencé! Qui a touché la poitrine de qui en premier?!*


- Mais je ne suis pas très à l'aise dans le noir. ça me stresse... Personne ne t'a vu entrer?


Elle se tu un instant. Elle avait sentit quelque chose lui toucher le pied non? Ou alors c'était son imagination de trouillarde qui tournait à plein régime. Tout compte fait... elle se rapprocha de nouveau d'Adenor.
Adenor Black
Adenor Black
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Adenor Black, le  Lun 23 Oct - 22:06

LA accordé à Jo

Adenor regarda Jo en souriant, il ne lui en voulait pas, le pouffy n'était pas rancunier. Le pouffy se disait qu'elle avait eu peur qu'on les découvre. C'était pas une raison pour que le pouffy la déteste. Après tout c'est lui qui avait manqué de discrétion, pas elle. En attendant Jo qui lui disait qu'elle n'était pas à l'aise dans le noir, Adenor chercha une solution pour pouvoir utiliser un lumos en évitant que celui-ci filtre sous la porte le mieux aurait été de lancé un lumos à la puissance minimum, mais c'était hors de la compétence de celui ci.
Le pouffy entendit les lent mouvement de Jo qui c'était reproché vers lui. Celui-ci lui répondit en chuchotant pour éviter qu'on l'entend.

-T'inquiète pas Jo, je ne t'en veux pas pour m'avoir sauter dessus, c'est moi qui t'es fait peur aussi. J'aurais bien voulu nous éclairer, mais je ne sais pas trop contrôler l'intensité d'un lumos.  Non, j'ai pas vu personne quand je suis venu.

Le pouffy regarda le sol en bougeant doucement le sol en s'assurant que le sol autour de lui était dégager. Sa serait pas très confortable de s'asseoir sur un balais ou n'importe quel autre objet quelconque. Un coup sûr que le sol était dégagé. Le pouffy se pencha puis s’assit en se mettant dos au mur puis chuchota à nouveau en direction de Jo.

-Au fait Jo, je pense que tu peux t’asseoir, tu sera plus confortable que rester debout durant toute la partie, non? Après si tu préfère rester debout quelque heure tu peux aussi.
Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Josephine Campbell, le  Dim 29 Oct - 20:44

A quel moment se cacher dans un placard à balais sombre et lugubre avait été une bonne idée? Jamais sans doute. Pour le commun des mortels peut être que ça aurait été une bonne option, mais pour Jo qui avait peur du noir, c'était une fausse bonne idée. Ce n'était pas demain la veille qu'elle s'aventurerait la nuit dans la foret interdite, ça c'était certain! Toute Gryffondor qu'elle était, son courage fondait comme neige au soleil dès qu'elle était plongée dans l'obscurité. Pourtant elle n'avait eu aucun traumatisme particulier qui pourrait expliquer cette peur. C'était comme ça... Une phobie qui ne s'expliquait pas.

Se rapprocher d'Adenor ne réglerait en rien son petit problème, mais sentir sa présence la rassurait un peu. Au moins, lui, ce n'était pas un monstre... c'était déjà ça. Il chuchota et lui assura qu'il avait été vu par personne. Ouf! Quitte à se payer une bonne grosse frayeur, autant que ça serve à quelque chose. Si seulement, elle pouvait gagner cette partie de cache cache et gagner cette Bièraubeurre! Elle entendu le jeune homme se mouvoir. Qu'est ce qu'il faisait? Il allait l'abandonner là?

-Au fait Jo, je pense que tu peux t’asseoir, tu seras plus confortable que rester debout durant toute la partie, non? Après si tu préfères rester debout quelques heures tu peux aussi.

Quelques heures?? Elle espérait vraiment que la partie ne durerait pas aussi longtemps. Son petit coeur de froussarde ne le supporterait pas. Ni une, ni deux, Jo s'assit par terre, le dos au mur. Dans ses mouvements, elle avait sentit Adenor, qu'elle avait frôlé. Il n'était pas loin d'elle... Mais s'il devait la protéger des monstres ( ou servir de repas aux monstres à sa place), il aurait été plus judicieux qu'elle se rapproche. Chose qu'elle fit. Elle ramena ses jambes vers elle et cacha se tête dedans. Elle entendait le souffle du jeune homme à coté d'elle. ça la rassura un peu. Elle laissa quelques minutes passer comme ça sans rien dire jusqu'à ce qu'une pensée ne lui traverse l'esprit.

- Si les autres nous trouvent là tous les deux, ça risque de jaser non? La première utilité d'un placard à balais, tout le monde le sait... ce n'est pas de stocker les balais.


Non pas trop... C'était plutôt un endroit propice au plotage... entre autre.
Adenor Black
Adenor Black
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Adenor Black, le  Mar 31 Oct - 3:34

Le pouffy entendit le bruit faible que fit Jo' en s'installant sur le sol. Il la sentit frôler son bras du même coup.Ainsi, celle-ci avait décidé de suivre son conseil. Quelque seconde plus tard il la sentit se rapprocher pour presque se coller contre lui. Il devait rester entre eux a peine trois petit centimètre. Il l'attendit encore bouger. Adenor commençait à se demander pourquoi elle bougeait autant. Le pouffy sentait Jo' un peu nerveuse et vu la question qui suivit le pouffy cru que c'était pour cela. La question de celle-ci fit rougir le pouffy, il n'y avait pas pensée au rumeur qui partirait si il était découvert.

-Zut je n'y avais pas pensée que cela pourrait nous attirée des ennuie juste car on c'est retrouvé tout les deux par hasard dans le placard. Surtout sachant que tu es jolie certains vont vite croire que je suis amoureux de toi et qu'on a fait des trucs....
Une raison de plus pour pas se faire prendre pour éviter que des rumeur cours  


Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Josephine Campbell, le  Lun 6 Nov - 13:38

Adenor avait une incroyable capacité dont il ignorait sans doute l'existance. Mais lorsqu’il ouvrit la bouche pour répondre à la Gryffondor au bord de la tachycardie, elle oublia un instant sa peur et se mit à rire.

"certains vont vite croire que je suis amoureux de toi et qu'on a fait des trucs..."

C'était peut être dans le choix des mots qu'il avait utilisé ou alors le ton qu'il avait employé, mais elle sentait qu'il avait l'air cincère et maladroit. En tout cas, elle avait trouvé plus naif qu'elle et ce n'était pas peu dire. Mine de rien, Adenor avait repoussé les monstres tout autour d'eux, ou dans l'esprit de Jo en tout cas.

- Alors comme ça, je suis jolie?

Elle avait dit cela sur un ton amusé. Non non, elle ne se moquait pas de lui, mais elle était curieuse de voir comment il allait s'en sortir. Et puis, il n'y avait rien de mal de profiter ainsi d'un tel compliment. Elle n'avait pas souvenir qu'on lui en ait fait un de ce genre jusque là. Bon peut être venant de son cousin Daemon, mais franchement ça ne faisait pas du tout le même effet. Jo avait relevé la tête et regardait bêtement dans la direction d'Adenor, comme si cela allait changé quelque chose. Il faisait nuit noire, qu'elle le regarde ou non, cela n'avait aucune importance.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Elhiya Ellis, le  Sam 30 Déc - 18:15


Purr more whine less



Plus d'un mois et demi sans réponse on reprend
En cas de soucis MP
Pv Mered
LA accordé pour tout le rp
LA de Jace
Suite de

Bonnet à pompom vissé sur la tête, grimoire sous le bras, lunettes sur le nez,  sac sur le dos, je profitait d'un inter-cours pour rendre à la bibliothèque. Avec une semaine de retard sur la date de retour initial, j'avais même esquivé Jace qui me demandait qui m'avait offert mon nouveau couvre chef. Le bouquin avant les explications.

Surtout que venir lui dire que je m’étais réveillée le samedi de la semaine passée avec un mal de crâne affreux, la bouche pâteuse et toute habillée dans mon lit l'aurait tellement fait rire que j'en aurai eu pour un moment. Du coup, l'histoire du pompom découvert dans mon salon attendrait un peu.

D'ailleurs maintenant que j'y pensais, j'avais bien envoyé un hibou de remerciement à la prénommée Mered, mais je ne l'avais encore revue. Son prénom ainsi que le souvenir flou de son minois me disaient vaguement quelque chose mais je n'avais réussi à savoir quoi. J'aurai pu lui demander d’où je la connaissais, mais en fait c'était un simple détail sans importance. C’était pas comme si elle m'avait sauvé la vie et que je devais à tout pris lui vouer mon admiration éternelle. De toute façon, c’était une chose que je ne possédais pas.

En plus, ce qui m'avait étonnée dans l'histoire, c’était qu'elle m'avait répondu par la suite. M'informant que je pouvais être un danger pour les moldus mais que je devais faire attention à mes élans d'affection Un mélange de morale et de mise en garde tendre. Ça m'avait fait pas mal rire, mais je n'avais pas pris le temps de lui rétorquer que je n'avais guère besoin de nouveaux chaperon. Mes deux petits serpents préfères me suffisaient amplement.

Du coup, j'avais passé la semaine avec son chapeau de laine sur le haut de ma tête sans la chercher particulièrement. J'avais, vite fait, levé le nez sur les autres tables lors du repas dans la grande salle mais rien  de plus. De base, une rousse c’était visible. Mais j'en voyais aucune.

Résultat, aujourd'hui, ma seule et unique inquiétude était de rendre l'ouvrage que j'avais à peine fini de lire, et le plus rapidement possible histoire de profiter un peu de mon temps libre. J'en ferai certainement très mauvais usage, à glander sur mon lit ou les pieds dans l'herbe à  laisser divaguer mes pensées. Mais ce serait parfait.

Me faufilant entre les élèves, je grimpais les escalier deux à  deux pour me débarrasser de mon fardeau. J'avais du bousculer quelques personnes sans m'excuser mais ma course trouva sa fin au 2 ème étage du château face à un escalier qui n'était plus la.. exaspérée, je soupirais et attendais avec le petit groupe d’étudiants bloqué avec moi. Machinalement je jetais un coup d’œil à mes compagnons de fortune
Contenu sponsorisé

Couloir du 2ème étage - Page 39 Empty
Re: Couloir du 2ème étage
Contenu sponsorisé, le  

Page 39 sur 42

 Couloir du 2ème étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41, 42  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.