AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 4 sur 5
[Habitation] 98, Road of Paradise
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Alexander Severus, Sam 3 Sep 2011 - 12:34


Eleonore ravie d'être logée chez Kaya ne vit pas les heures passées quand sa tête heurta genou. En boule sous sa couette Eleonore soupira longuement puis replongea sous ses draps pour essayer de dormir un peu plus longtemps. Seulement elle ne le put pas car sa porte légèrement entrouverte (non j'ai pas peur du noir) laissa entrer un générique de fin d'un dessin animé moldu que lui avait fait découvrir Kaya. Eleonore alors ouvrit les yeux, regarda son réveil et etouffa un cri quand elle s'aperçut qu'elle était en retard au boulot. Evidemment, la jeune femme se leva en sursaut, chercha sous son lit, ses petits chaussons roses. Ouvrit son armoire, en sortit une tunique bleue de travail, puis sortit de sa chambre pour se rendre dns la salle de bain. Une fois là bas, elle ferma la porte a clé et sur le lavabo, ouvrit le robinet et se trempa le visage pour se réveiller. Puis elle se fit couler un bain, pendant qu'elle retirer son pyjama orange. Enfin elle plongea dans l'eau tiède, se frotta vigoureusement et en un rien de temps elle sortit de son bain, laissant s'écouler l'eau apr le typhon, déployant une léègre serviette sur elle. Tout en se regardant dans le miroir, Eleonore se sécha les cheveux avec un sèche cheveux moldu mais après 2 minutes, elle jugea qu'lle pouvait utiiser la magie! Bref, elle se sécha très vite, enfila sa tunique, se coiffa avec un chignon serré, réussit a se mettre du vernis rose sur les ongles des mains puis dévala les escaliers pour prendre un petite déjeuner léger.

Tandis qu'elel s'avançait vers la cuisine pour demande a l'elfe de Kaya un petite biscotte elle entendit la proprio se plaindre des miaulements agressifs d'un chat. Eleonore soupira, secoua ses mains pour faire sécher son vernis, attrapa la biscotte de l'elfe au vol puis se dirigea vers le salon où Kaya regardait quelque chose dans la boite a images dont Eleonore ne se souvenait jamais du nom. La Wonderland lutta contre ellle même pour finir sa biscotte puis ala chercher son sac à main plein de fiches pour son boulot dans le bureau à l'étage et enfin se dirigea vers la porte d'entrée. Enfin elle l'ouvrit tout en voyant que l'elfe de Kaya la regardait bizarrement. Eleonore eut un dout terrible, elle referma la porte soupira de mécontentement, laissa tomber son sac à terre puis s'affala sur une chaise non loin de Kaya et Taïgo, elle regarda la jeune femme et lui demanda quelque chose de sa voix trainante et très fatiguée.


C'est ça? On est samedi?

Elle explosa de rire, même avec la fatigué puis ferma les yeux. Elle s'était depechée de se lever, de s'habiller, de se préparer et de manger alors qu'elle ne travaillait pas le samedi..Raa le boulot...Eleonore en était folle. Mais bon elle ouvrit le syeux et regarda Kaya qui semblait bien s'ennuyer devant la télé. Eleonore qui n'aimait pas sa tenue, s'approcha doucement de Kaya et de son chat, envoya celui ci à l'étage puis regarda tendrement son amie.

Je vais me changer et on va faire un jogging?

Eleonore pensa que se changer les idées en bougenant un peu ne lui ferait pas de mal. Et puis Taïgo pourrait toujours les accompagner, si Kaya ne l'avait pas étripé entre temps! Enfin, en attendant une réponse, la Wonderland regarda par la fenêtre, il faisait très beau, le soleil était très beau, de couleur clair. Aucun nuages ne se profilaient à l'horizon, et a en juger l'immobilitié des arbres Eleonre pensa qu'il n'y avait pas de vent.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Alexander Severus, Lun 31 Oct 2011 - 11:56


L'auberge des deux mondes. 2 heures du matin.

L'ambiance retombait peu à peu dans la salle principale. Cela faisait bientôt une demie heure qu'Eleonore avait cesser de danser et maintenant elle se rafraichissait avec la boisson qu'elle venait de connaitre, le Vampire Kiss. Enfin, tandis qu'elle virevoltait, un peu lassée de l'auberge, elle se retourna vers Leo et lui prit les mains, se mettant donc en face de lui. Elle roucoula alors gentillement quelques mots, couvert néanmoins par la musique du dancing.

Eleonore: Bon, je me suis assez amusée comme ça..Pas toi? J'aimerais rentrée....Allez..

Leo: Bon si tu insistes, nous rentrons. On retrourne chez toi?

En efet, Eleonore, un peu plus, tôt avait dit a son cher et tendre compagnon qu'ils repasseraient chez elle pour discuter un peu plus suivant l'heure. Néanmoins, celle ci regarda l'heure a sa montre moldue qu'elle portait, cadeau d'une amie, puis lui répondit calmement, telle une caresse.

Eleonore: J'ai quelqu'un de cher a te présenter, et là où nous irons..Ca va te plaire

Devant la tête étonnée de Leo, Eleonore prit son plus beau sourire avant de l'embrasser. Il devait lui faire confiance, comme elle lui avait fait confiance pendant leur première danse. La Wonderland entraina son compagnon vers Gloire, et toutes deux se firent des aurevoirs, enfin Eleonore la remercia encore une fois avant de sortir de l'auberge. Eleonore traversa la rue qui distançé l'auberge du trottoir d'en face puis elle empoigna le bras de Leo avec force, mais en essayant de ne pas lui faire mal. Enfin elle fit le vide dans sa tête, et pensant où elle aller, elle tournoya sur elle même, entrainant donc le jeune homme dans le tourbillon de couleurs sombres. Ils disparurent enfin devant le sourire de Clio qui venait tout juste de sortit pour prendre l'air.

Chez Kaya

Eleonore réapparut sur le palier de la maison. Eleonore toujours habillée en diablesse saisit la main de Leo, mais cette fois ci avec plus de douceur, elle lui adressa un grand sourire joyeux avant de frapper a la porte de la maison de Kaya. Personne ne répondit, Eleonore s'en était doutée, mais après tout la belle au bois dormant devait surment dormir a l'heure qu'il est. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit que Kaya semblait l'attendre sur le canapé. Eleonore la regarda bizarrement, c'était comme si elle se faisait avoir par sa propre mère en revenant tard d'une soirée. elle ria nerveusement, Kaya devait surement se demander qui était le jeune homme a ses côtés. Une seule question sortit de la bouche de la jeune femme toujours aussi nerveuse.

Kaya? Tu m'attendais?


Ceci fait, Eleonore posa son petit sac a main, se devêti de sa veste rouge qu'elle posa sur le dossier d'une chaise puis fit signe a Leo de s'approcher. Comment devait il réagir? Et Kaya?? Oulà telelment de question pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Kaya Adams, Lun 31 Oct 2011 - 17:54


2H00 Du matin, chez Kaya.

« Ne t'endort pas Kaya Alyssa Adams ne t'endort pas, pas encore... » . Ce soir tous le monde fêtait Halloween, enfin presque. Aujourd'hui c'était le jour de repos de Kaya, alors Halloween ou non, elle comptait bien dormir ! Et en fait non, le cerveau de Kaya était restée en «On» toute la nuit. De plus la jeune femme ne pouvait embêter personne, elle avait autorisée Hermès à ce rendre dans les cuisines de Poudlard car ils manquaient d'effectif et Eléonore était partie faire la fête on ne sait où !
Kaya était donc, sur le canapé de la maison, à zapper toutes les chaînes du câble en espérant trouver quelque chose de bien à deux heures du matin ! Pour l'instant elle était tombée sur Dragon Ball Z, Totally Spies, la ré-diffusion de Mentalist et l'épisode 15 de Glee saison 1. En clair, tout ce qu'elle n'aimait ou qu'elle avait déjà vu. La jeune femme était finalement tombé sur le troisième épisode de Star Wars et regardait cela en attendait de trouver le sommeil ou d'avoir un peu de compagnie.
Et puis vers une heure du matin, le ventre vide, elle avait cédée à la tentation de la glace. Elle n'imaginait même pas la tête que ferait Eléonore lorsqu'elle rentrerait et la verrait là, au milieu du canapé, à regarder la télé avec son pot de glace à l'Américaine. De plus vu sa tête, pas démaquillée, le crayon noir qui avait coulé, sa colocataire pourrait presque pensée qu'elle était entrain de déprimée.

Soudain, Kaya entendit des petits coups à la porte. C'est vrai, la blondinette pense un instant à cacher le pot de glace, éteindre la télé et retourner se coucher, mais non, à croire que ses jambes ne lui obéissaient plus, la jeune femme ne bougea pas d'un pouce.
Etrange, la jeune femme entendait plus que les deux pieds d'Eléonore. Il y en avait quatre. Ou la cachottière, elle s'était enfin décidée à lui ramener Léo, son copain, qui faisait des migraines à Kaya dès qu'Eléonore lui en parlait. Finalement, la blondinette aurait peut-être du remonter dans sa chambre pour ne pas déranger les amoureux.
Eléonore alluma la lumière et Kaya ne put s’empêcher de ronchonner. Mais elle lui fit un grand sourire lorsqu'elle remarqua la surprise sur son visage !



Kaya? Tu m'attendais?

Puuuuf quel question ! Elle avait que ça à faire tiens ! Non,non, enfin pas vraiment, mais cette situation la faisait beaucoup rire intérieurement.

J'ai que ça à faire de t'attendre peut-être ? Non j'ai fait une insomnie pas réussit à fermer de la nuit, alors j'ai allumé la télé et j'ai manger ton pot de glace.

Et oui, en fait le pot de glace était celui d'Eléonore, mais elle lui avait, disons, emprunté pour la soirée. Un jeune homme entra alors dans le salon et Kaya resta sans voix. Mais ou est ce que sa colocataire trouvait des canons pareils ?! Est ce que ça courait vraiment à tout les coins de rues ? Kaya se jura de demander deux trois petite chose le lendemain à Eléonore et puis son site de rencontre aussi...

Tu dois être Léo, enchanté, Kaya la coloc' d'Ely' !

Elle s'approcha de lui, qui semblait un petit peu gêné. Pourquoi après tout ? Kaya n'était pas la mère d'Eléonore, elle pouvait ramener un homme à la maison ! Mais bon, chaque une sont tour !

Vous avez une bonne soirée ? Vous avez l'air fatigués !

Même Kaya avait meilleure mine qu'eux ! En plus le maquillage genre vampire d'Eléonore avait un peu coulée sur tout son visage... Cela lui donnait vraiment un air méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Invité, Lun 31 Oct 2011 - 20:49


A l’auberge :

    La nuit était bien avancée, les convives avaient bien bu, la fête commençaient doucement à se calmer. La musique devenait plus douce –ou alors Leo avait trop bu- et le brouhaha des discutions avait finit pas cesser pratiquement. Rapidement, histoire de se situer dans le temps Leo regarda sa montre. 1h58 du mat’. Ah ouais quand même. Le temps avait passé à une vitesse. Le jeune homme remarqua que quelques convives étaient partis, sans doute à cause de l’heure mais que Gloire était toujours là à s’amuser et danser. Elle était en forme car cela faisait un bon moment qu’elle dansait. Enfin bon, on a qu’une jeunesse alors autant en profiter.

    Quelques minutes plus tard, Eleonore, ayant fini de danser et de boire – c’est vrai qu’elle a bien bu – elle attrapa les mains du jeune homme et lança :

    Eleonore – « Bon, je me suis assez amusée comme ça. Pas toi? J'aimerais rentrer....Allez... »

    Visiblement elle était fatiguée et c’est vrai qu’il était temps de renter pour éviter d’être soit ivre mort, soit complètement crevé.

    Leo – « Bon si tu insistes, nous rentrons. On retourne chez toi? »

    Plus tôt dans la soirée la jeune femme lui avait gentiment proposé de venir dormir chez elle et sa coloc’, d’ailleurs à ce propos, Eleonore était impatiente de le présenté à sa colocataire. Elle lui en avait parlé un petit peu avant la soirée.

    Eleonore – « J'ai quelqu'un de cher à te présenter, et là où nous irons...Ça va te plaire »

    La jeune femme pris alors Leo par la main et l’emmena dehors. En passant le pas de la porte, l’air frais de la nuit rappela à Leo qu’il était encore debout. Le vent lui glaça les bras et les jambes. Quelle bonne idée d’avoir pensé à prendre une veste. Puis s’éloignant un peu plus, Eleonore agrippa son bras et ils transplanèrent.

    Chez Kaya :

    Ils se retrouvèrent devant la porte d’entrée de la maison. Visiblement, tout semblait noir à l’intérieur. Peut-être que sa coloc’ était en train de dormir. Leo gêné voulu prévenir sa chérie, mais il n’eut pas le temps qu’elle avait déjà frappé à la porte et elle venait de s’y engouffrer. Leo fit de même et entra à l’intérieur tout en prenant soin de bien fermer la porte pour éviter que la fraicheur de la nuit n’entre dans l’appartement. Lorsque le jeune homme se tourna il vit une jeune femme, légèrement plus jeune assise sur le canapé en train de regarder la télé. Puis Eleonore ajouta :

    Eleonore – « Kaya? Tu m'attendais? »

    Ce à quoi la jeune femme prénommée Kaya répondit aussitôt :

    Kaya – « J'ai que ça à faire de t'attendre peut-être ? Non j'ai fait une insomnie pas réussit à fermer de la nuit, alors j'ai allumé la télé et j'ai mangé ton pot de glace. »

    Puis elle ajouta à l’encontre cette fois-ci de Leo tout en s’approchant de lui :

    Kaya – « Tu dois être Léo, enchanté, Kaya la coloc' d'Ely' ! Vous avez une bonne soirée ? Vous avez l'air fatigués ! »

    Le jeune homme était un peu gêné, c’est vrai quoi, il débarque à 2h du mat comme ça dans l’appart et visiblement il la tire d’un film. Leo répond alors sur un ton plutôt calme :

    Leo – « Enchanté de même. Nous avons passez une excellente soirée, mais la fatigue n’est pas encore à son maximum. »

    C’est vrai, il pouvait bien tenir encore une heure ou deux avant de sombrer dans le pays des rêves.

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Alexander Severus, Lun 31 Oct 2011 - 22:39


Dès qu'Eleonore avait posé LA question débile du jour, ou plutôt de la nuit, elle savait que Kaya l'embeterait pour un tout petit truc. Aussi, Kaya affalée dans le canapé fit sourire Eleonore. Elle avait l'air d'être au bout de la baguette (aa) et elle avait à ses côtés un...pot de glace! Eleonore ne s'attarda pas sur ce détail pour l'instant, quelle mauvaise situation devant Leo! Non elle écouta alors son amie parler. D'ailleurs cettepremière réplique eut le don de faire rire Eleonore qui alla fermer la porte en faisant signe a Leo de mieux s'avançer.

Kaya: J'ai que ça à faire de t'attendre peut-être ? Non j'ai fait une insomnie pas réussit à fermer de la nuit, alors j'ai allumé la télé et j'ai manger ton pot de glace.

Eleonore fit la moue, elle regarda son amie dans le blanc des yeux, en essayant tout de même de ne pas perdre son sang froid. Enfin, le rouge lui monta au joue et tandis qu'elle appuyait son doigt contre le ventre tout mou de Kaya, sa vox qui était étrangement froide et strident s'éleva dans la belle maison.

Eleonore: Toi tu ne perds rien pour attendre! Mon pot de glace!

Puis Eleonore enfonça encore plus son doigt sur le ventre de Kaya, qui devait être bien rempli avec tout cette glace... Eleonore l'avait gardé pour de belles occasions comme ce soir pour passer une belle fin de "nuit" avec son cher et tendre Leo. D'ailleurs Eleonore retira vite fait son doigt en pensant a quelque chose. Elle se recula de deux pas avant de se ré-adresser a Kaya.

Eleonore: Mais si tu veux te faire pardonner.. M'as tu enregistrer le dernier épisode de Bob l'Eponge? Il devait passer cette nuit.e
Enfin elle reprit son visage "d'ange" enfin de vampires.(aa). Eleonore regarda tout de même Kaya qui venait de se présenter a Leo tout en le regardant d'une façon bizarre. eleonore regarda alors a son tour Leo qui semblait gêné. Alors pour dissiper ce moment de gênes, Eleonore lança quelques petits paroles toutes gentilles a l'intention de Kaya.

Eleonore: Quoi? Leo a une bouse de dragons sur la tête?

Puis Kaya reposa une question. A laquelle Leo s'empressa de répondre ce qui attira un grand sourire de la part de sa petite amie. Il avait tout dit et Eleonore savait que Leo et Kaya voulaient faire connaissance, mais tout de même elle ne tarderait pas a tomer dans les bras de Morphée ^^

Eleonore: Je tiens encore debout. Tout de même cete fête était vraiment géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Kaya Adams, Ven 11 Nov 2011 - 12:22


[HRPG:Je suis vraiment désolé pour cet horrible RP, promis je ferai mieux la prochaine fois =/ ! Lisez que les dialogues la narration est troooop nul >.< !]


Ah ! Ils n'étaient pas encore assez fatigués ? Très bien, Kaya ne serait pas la seule à ne pas dormir cette nuit. Eléonore semblait pas très surprise de la voir avec son pot mais lui fit comme même une réflexion. Elle n'avait pas peur de se taper la honte devant son copain ! Enfin, Kaya n'en avait pas tellement mangé, ils pouvaient toujours le finir tous les trois. Kaya tendit le pot à Eléonore et lui sourit.


Tiens j'ai n'en ai pas tellement mangée, vous avez qu'à le finir.

Kaya regretta aussitôt sa proposition. Sa colocataire lui demanda si elle avait enregistrer Bob l'Eponge, qu'elle avait ratée à cause de son travail au Ministère. Mais Kaya n'aimait du tout cette série ! Du coup penser à deux heures du mat' à enregistrer Bob l'eponge cela lui était passée au dessus de la tête. Mais elle ne fit comme rien n'étais ne voulant pas infliger à Léo, une petite dispute entre coloc' !

Oui oui, comme d'habitude, j'y ai pensé !

Enfin presque... Pour éviter que Eléonore ne se rende compte de son joli mensonge, Kaya changea vite de sujet, mais Eléonore revient bien vite sur la fixation de Kaya sur Léo avait fait lorsqu’ils étaient arrivés. Comment expliquer à Eléonore sans trop gêné Léo ? Bon tant pis, elle en parlerait plus tard et évita la remarque de la jeune femme, et dériva sur un autre sujet.

Bon si vous n'êtes pas encore suffisamment fatigués pour aller dormir, mettez vous donc à l'aise dans le canapé et racontée moi un peu la soirée de Gloire !

Kaya ne connaissait pas Gloire et c'est pour cette raison qu'elle ne s'était pas rendu à la soirée, bien que Eléonore lui avait dit qu'elle aurait pu venir Gloire l'aurait accueillit, mais ce n'était pas dans les habitudes de Kaya de s'incruster là ou elle n'était pas invitée. (enfin Ange), mais elle voulait comme même tout savoir ! Hermès n'étant pas là, elle alla leur préparer un chocolat chaud afin de ne pas sombrer dans le sommeil en plein milieu de l'histoire.
Puis elle rapporta les chocolats et s'assit à son tour.


Alors vous avez bien dansés ? Connaissant Eléonore, tu n'as pas du resté assis bien longtemps, Léo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Invité, Dim 13 Nov 2011 - 13:14


L’appartement était chaleureux, pas non plus super grand, mais ce qu’il fallait. Ni plus, ni moins. A présent, les deux filles s’envoyait des vannes et Eleonore avait demandé si Kaya avait enregistré les épisodes de Bob l’éponge, mais visiblement, à la tête de la jeune femme, elle devait avoir oublié. Elle les invita alors à prendre place dans le canapé de manière à se sentir un peu plus à l’aise.

Ni une ni deux, Leo alla s’assoir, ses jambes commençaient vraiment à lui faire défaut. Il faut dire que les deux tourtereaux n’avaient cessé de danser durant toute la soirée, et les verres avaient aussi bien fait leurs effets. Car les quelques cinq ou six verres de Vampire je sais plus quoi lui étaient bien monté à la tête, et ce relativement vide. Puis Kaya ajouta : « Alors vous avez bien dansés ? Connaissant Eléonore, tu n'as pas du resté assis bien longtemps, Léo ! »

C’est vrai que la miss Eleo’ est une vraie pile électrique et qu’elle ne s’arrête jamais. Le jeune homme répondit alors sur un ton jovial : « Oui, effectivement, Eleo’ n’a pas arrêté de bouger de la soirée. Mais ça va, j’ai réussi à tenir le rythme jusqu'à la fin. » Kaya tendit un chocolat chaud à Leo qui le prit avec plaisir, c’est vrai qu’une boisson comme celle-là ne lui ferait que du bien. Car il devait avoir pas mal d’alcool dans le sang avec ce buffet à volonté.

Après avoir bu deux ou trois gorgées de ce délicieux breuvage Leo ajouta : « Nous avons pu rencontrer pleins de gens, enfin surtout pour ma part étant donné que Eleo’ connait déjà tout le monde. Hum, il y avait le ministre en personne, sa sœur, Alicia, la directrice de Poudlard, Gloire bien évidement, aussi la chef des aurors, enfin, que du beau monde. » C’est vrai que Leo ne connaissait pas grand monde avant la soirée, maintenant, il pouvait aisément mettre un nom sur une tête bien qu’elles étaient masquées durant la soirée.

La nuit s’avançait de plus en plus, les étoiles se faisaient de plus en plus brillantes et la lune éclairait une bonne partie de la rue dans laquelle habitait Kaya. Bizarrement, la fatigue accumulée durant la soirée avait en quelques sortes disparues après avoir bu le chocolat chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Alexander Severus, Mar 15 Nov 2011 - 19:03



Le pot de glace d'Eleonore lui revint dans les mains. La Wonderland alors conssentit a venir s'asseoir aux côtés de Leo, déjà dans le canapé après la demande de Kaya. Cette dernière qui venait d'assumer pleinement avoir enregister le dernier épisode de Bob l'Eponge. Eleonore lui sourit très faussement mais cessa aussitôt en croisant le regard de son beau Leo. Kaya, elle venait de reposer une question sur la soirée. Apparemment elle était contente de ne pas etre la seule, pas encore couchée à cette heure là. Mais avant cette question, la propriétaire de cette magnifique maison était partie à la cuisine pour y ramener 3 tasses qu'Eleonore identifia de chocolat chaud, la tasse toute chaude posée dans ses mains froides.
T
andis qu'elle portait sa tasse de chocolat a ses lèvres givrées par l'absence d'ouverture ou de mouvements, tout simplement. Seulement son esprit vagabondait autrepart. Ailleurs, très loin. Enfin, a Pré Au Lard exactement. Donc pas loin de Poudlard, pourtant rien à voir avec l'école mais plutôt avec la vie personnelle d'Eleonore, simplement. Et elle n'était pas la seule concernée. Il y avait aussi le merveilleux jeune homme qui se tenait sur le canapé, non loin d'elle, ceui qui venait de répondre positivement a Kaya, faisant sortir Eleonore de sa pensée.
O
h que oui ils avaient dansés. Kaya connaissait vraiment bien Eleonore pour savoir ça. Et Leo le savait donc, à cause de cette soirée. Néanmoins, la jeune femme ne releva pas sa réponse, assez suffisante a son goût. Qu'allaient ils devenir si elle devait, elle ou lui, être derrière l'autre?* Pas grande chose * se risqua t' elle à penser. Non, elle même voulait plus, beaucoup plus. Mais ce n'était pas le moment d'étaler sa vie, en cette nuit si bizarre et...Oui. bizarre. Cependant, la jeune femme ne fit pas laisser passer une seule émotion sur son visage et elle continua donc de faire répandre ce bon chocolat chaud dans sa bouche qui se réchauffa instantanément. Puis Leo embraya sur la soirée. Kaya avait besoin de savoir comment avait été la soirée. Juste pour s'imaginer et lui faire vroi qu'elle aurait bien besoin de sortir pour faire des rencontres interessantes! Eleonore eut un grand sourire, derrière sa tasse mais resta silencieuse.
La jeune femme avait l'impression d'ennuyer les deux individus présents dans la pièce. Mais elle se força à reprendre le cours de la discussion. Elle ne voulait pas mettre mal à l'aise Leo ou encore Kaya. Car après tout pour cette dernière, c'était sa maison. Et, cette simple pensée la mit mal à l'aise, elle même. Eleonore néanmoins replia ses jamabes sous son corps et trembla pour montrer sa joie. Elle était bien dans cette position (**)Enfin elle souleva le point que Leo avait énonçé. Elle rit un peu en reportant sa tasse encore une fois, à sa bouche. Puis elle s'avisa de répondre, sous le regard de ses deux amis.

Je ne connais pas tout le monde non plus...Mais, tu as vu le ministre de la magie est très sympathique... Non?

Eleonore lui sourit. Travaillant aux côtés d'Acty, elle le connaissait bien. Et puis étant aussi dans le même statut d'illégalisation... Ils faisaient attention l'un à l'autre en étant au boulot au ministère. Mais elle ne dit rien, préférant attendre la réponse de Leo. Celui ci devait surement comprendre qu'Eleonore et le ministre de la magie soient assez proche et il ne devait en aucun cas ne pas avoir confience a Eleonore... La jeune femme, jugea bon de relançer la discussion, après tout Kaya voulait savoir ce qui s'était passée a la fête, c'est pourquoi en attendant la réponse de son cher et tendre, elle se tourna vers Kaya.

Revenir en haut Aller en bas
Mathew Purgis
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage




Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Mathew Purgis, Sam 7 Jan 2012 - 22:12


[PV ~ Kaya Adams ; suite de ce rp qui n'a aucune incidence sur le précédent.]

Comment s'était-il retrouvé ainsi, déjà..? Ah, oui. Une banale rencontre dans un cimetière. Le Serdaigle n'était cependant pas venu pleurer les morts. Il avait entamé la conversation avec une parfaite inconnue, et le voilà, en plein transplanage vers un endroit inconnu. Oui, la situation n'avait rien de banale, et pouvait même paraître inquiétante. Des bruits de craquements résonnaient de manière répétitive dans la boîte crânienne du jeune homme, toujours pleine de questions. Pourquoi cette "Kaya" l'avait-elle emmené dans un autre endroit que le cimetière ? Était-il vraiment nécessaire d'avoir une invitation de dernière minute dans une demeure pour une simple discussion ? Cette conversation paraissait pourtant tout à fait banale. Quoi qu'il en soit, il n'eut bientôt plus le temps de réfléchir ; ses yeux se rouvrirent lorsque les bruits de craquements se turent. Malgré la nuit, la maison dans laquelle Mathew venait d'atterrir semblait éclairée par une source lumineuse inconnue. L'endroit était rayonnant et transpirait la bonne humeur. Bien rangé, la couleur du blanc revenait fréquemment sur le mur et le décor du salon. Il n'était pas difficile de deviner que le jeune homme venait d'atterrir dans le logement de la jeune femme. Derrière la vitre en face des deux jeunes gens était visible la sombre nuit qui avait élu domicile sur l'Angleterre. Quelques décorations lumineuses avaient été disposées à divers endroits du salon. Au final, la pièce n'en était que plus éclatante. Quelques silhouettes d'arbres traversaient parfois les lueurs des lampes omniprésentes dans chaque coin de la salle. La vue de dehors laissait entrevoir un paysage caractéristique de Londres, quelque part dans la grande ville. Un bien bel endroit pour s'y loger. A première vue, on aurait pu croire que l'habitation avait été spécialement prévue pour trahir la nuit... Un concept pas bête du tout. Vivre dans un tel endroit devait à coup sûr être bien agréable. Que donnerait cet éclat pendant le jour ? Peu-importe, au final. Il n'allait pas passer sa vie ici. Après un coup d'œil admiratif sur tout ce beau paysage, Mathew se tourna vers Kaya qui semblait elle-même se demander ce qu'ils faisaient là. Ce serait vraiment bête que sa réaction soit basée sur un coup de tête.

Joli. Très joli, même. Vous vivez ici ?

Bien que la réponse paraissait évidente, autant ne pas garder un silence plat lors d'une situation si... spéciale. Il était tout de même bien sympathique d'emmener un inconnu chez soi. Une preuve de confiance, un instinct, peut-être. De la chance, également. Si le Serdaigle avait été dans cette vie un dangereux criminel psychopathe sado-maso - bref le pire -, il y avait fort à parier que la jeune femme regretterait vite son choix. Mais en l'état actuel des choses, Mathew était un jeune homme à la vie banale et n'avait rien à se reprocher du côté psychologique. Il n'y avait donc aucune raison pour que la discussion vire vers un nouveau trip bien et mal. L'ambiance dégagée par la pièce avait au moins le don de soulager les mœurs de son âme tourmentée. Ô désespoir, quelle ordure tu es, quand tu tourmentes l'âme des pauvres innocents... Bref. L'ambiance semblait tendue, ce qui était on ne peut plus normal vu le contexte de la rencontre entre les deux jeunes gens. Partir serait d'une impolitesse extrême puisqu'il avait en quelques sortes été invité dans cette demeure. Non, il resterait là, en attendant que... euh.. en attendant quelque chose. Oui, tout cela paraissait bien flou et aussi brumeux que la nuit. Pour essayer de.. calmer l'ambiance, le Serdaigle préféra continuer la conversation de plus belle sans prendre compte de ce qui était en train de se passer. Un inconnu dans sa maison, ça n'avait rien de rassurant, après tout.

Je ne sais pas si je dois prendre votre confiance comme un compliment, mais.. Merci.

Elle comprendrait sûrement à quoi le jeune sorcier faisait allusion. Toujours pour détendre l'atmosphère, le Serdaigle jeta un nouveau coup d'oeil admiratif sur la décoration lumineuse de la salle. Là, tout de suite, il était comme un visiteur dans un musée. Cela lui rappela qu'il avait prévu de s'installer quelque part à Godric's Hollow. Mais au final, les villes se ressemblaient toutes. Peut-être qu'au fil du temps, cet esprit morbide quitterait l'esprit du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Kaya Adams, Dim 15 Jan 2012 - 15:48



Le transplanage parut long à Kaya, très long. Transplaner avec un inconnu rencontré au cimentière et le ramené chez soi...Qu'est ce qu'il lui était passé par la tête ?! Mais bon, Kaya ne pouvait pas dire à Mathew qu'elle était revenue sur sa décision et qu'elle en voulait plus qu'il vienne chez elle. Dans le pire des cas, elle le virait de chez elle, à coup de pieds. Et puis le jeune homme ne semblait pas être mentalement atteint, donc même si elle restait sur ses gardes, elle était un peu plus décontractée qu'au cimentière.
Ils arrivèrent enfin chez la jeune femme. Toute la maison était illuminée comme d'habitude. Kaya se doutait bien que Hermès n'était pas rentré, puisqu'il n'était pas là pour les accueillir. Tant mieux. L'elfe n'était pas méchant mais n'aimait pas les étrangers. C'est pour ça que Kaya évitait de ramener des inconnus chez elle.
Elle posa son manteau et son écharpe sur le porte-manteau et débarrassa Mathew de ses affaires. Le jeune homme brisa le silence qui s'était installé entre eux, en lui demandant si elle habitait ici. Bien que la réponse était sûrement inutile, Kaya fit un signe de tête affirmatif et ajouta un petit oui. Effectivement, cette maison était à elle, mais après tout elle était toute seule ici. Depuis qu'Eléonore vivait avec Léo, Kaya se retrouvait toute seule dans la grande maison. Elle avait beau cherché désespérément des nouveaux colocataires, personne n'était assez sympathique, et digne de confiance pour elle. Elle avait pensée proposer à Céleste sa demi-sœur, mais elle avait appris qu'elle vivait elle aussi à Londres maintenant. Donc elle n'aurait pas sa sœur en colocataire.


    Je ne sais pas si je dois prendre votre confiance comme un compliment, mais.. Merci.

Un compliment ? Kaya sourit. Non ce n'était pas un compliment, c'était... Oui on pourrait dire un début de confiance. Kaya était du genre à toujours laisser une chance au gens et puis si cela se passait mal les viré de sa vie. Enfin elle n'espérait pas en arrivé là avec Mathew car après tout elle l'appréciait comme même un minimum. Autrement, elle aurait continué leur conversation au cimentière. Mais bon, elle préfèrait être au chaud chez elle, plutôt que dans un endroit aussi glauque que le cimentière de Goddric. Elle se servit un Whisky Pur Feu et lui en donna un. Puis ils s'installèrent dans le canapé du salon.

    Vous vivez à Londres ?


Elle but une gorgée du Whisky et regarda le jeune homme. Finalement, elle se rendit qu'elle ne savait absolument rien du jeune homme. Son travail, ses centres d’intérêts...

    Vous travaillez dans quel domaine ?


Kaya regarda un instant dehors. La nuit était présente et elle avait comme l'impression de voir quelques flocons, sûrement avait-il commencé lorsqu'ils étaient rentrés chez Kaya. Elle était heureuse d'être rentré chez elle vu le mauvais temps qu'il faisait dehors. Et puis être en compagnie de jeune homme l'amusait et lui plaisait...
Revenir en haut Aller en bas
Mathew Purgis
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage




Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Mathew Purgis, Lun 16 Jan 2012 - 18:16


Dès que le jeune professeur avait ouvert les yeux dans ce luxueux appartement, il avait comprit que la femme avait essayé d'installer une atmosphère amicale et sereine dans leur conversation. Pour le moment, celle-ci s'était contentée de répondre par quelques brefs signes de têtes et de timides mots affirmatifs. Était-elle apeurée par la situation ? C'était compréhensible. Fébrilement, elle avait retirée ses habits avec une lenteur assez inquiétante. S'il avait su qu'il viendrait dans une telle demeure, le jeune homme se serait très certainement préparé ; il faisait presque tâche face à la pièce lumineuse. Sur le coup, il en avait presque honte. Peut-être devrait-il penser à changer ses habits qui, avec le temps, devenaient de plus en plus vieillots. La mode, quel enfer... Le seul avantage, c'est que le Serdaigle avait toujours eu un faible pour les vêtements hivernaux. Ainsi, lors de la saison froide, il était comblé au niveau vestimentaire. Ce n'était visiblement pas le cas de Kaya qui s'était contentée d'une large veste pour se couvrir du froid nocturne. Les rues de Londres étaient cependant réputées pour recevoir très souvent la lumière du soleil. Question d'habitude, peut-être ? Quoi qu'il en soit, la jeune femme invita le professeur à s'installer sur un des fauteuils blancs du salon après lui avoir donné un Whisky Pur Feu. Mathew n'en avait bu que très rarement lors de quelques virées dans des bars, mais cette boisson avait au moins pour effet de réchauffer les buveurs en cette période glacée. Il accepta donc d'un rapide signe de tête et alla s'asseoir sur l'un des fauteuils impeccables présents devant lui.

Par terre, une plaque boisée avait été posée sous les nombreux canapés disposés autour de tables de verres, joliment mis en valeur à l'aide de quelques plantes vertes. A peine le liquide eut-il fini de couler dans le verre du jeune homme que celui-ci le but d'une gorgée : une douce chaleur vint l'envahir de toutes parts, rendant ses mouvements atténués par le froid moins fébriles. Le Serdaigle faisait tout ce dont il était capable pour paraître le plus aimable possible, même si depuis toujours, la politesse n'avait jamais été son fort. Kaya était une femme bien sympathique et se montrer désagréable devant elle aurait vraiment été... stupide. Il s'était donc assis bien droit sur le fauteuil, avait délicatement pris le verre et bu lentement le Whisky. Il en aurait bien demandé mais l'ivresse n'allait pas venir cette nuit. Bientôt, la jeune femme demanda quelques informations à Mathew qui répondit presque aussitôt.


En fait, je ne vis nul part. J'avais pensé à m'installer à Godric's Hollow mais pour l'instant, je n'en ai pas les moyens. Sinon, je suis co-rédacteur-en-chef du Chicaneur, le journal, et récemment devenu professeur d'Histoire de la Magie à Poudlard.

Son licenciement d'Ollivander's n'avait vraiment pas été bénéfique pour son compte en banque ; il avait tout de suite compris qu'il devrait rechercher un nouveau travail s'il voulait continuer à vivre un quotidien normal. Lorsqu'il avait vu l'annonce de travail, il avait immédiatement sauté sur l'occasion et jusqu'à maintenant, cela lui réussissait plutôt bien ; le cours commencerait prochainement. Malgré le fait que les quelques paroles du jeune homme laissaient présager qu'il dormait dans la rue, ce n'était pas le cas. Mais ce sujet n'était pas vraiment abordable. Il accompagna ses phrases d'un léger sourire amical. L'atmosphère s'était maintenant détendue, laissant place à la confiance dans l'esprit du Serdaigle qui était bien perplexe depuis son arrivée dans la demeure. Lors de sa visite au cimetière de Godric's Hollow, jamais il n'aurait pensé qu'il atterrirait dans cet endroit. A la base, il était simplement venu pour un rapide repérage dans le petit village où il avait prévu de s'installer. Mais à l'heure actuelle, il préférait nettement l'apparence de cette maison que n'importe quelle autre. Il jeta un nouveau regard à l'extérieur, où la verdure était camouflée par l'obscurité nocturne. Le jour, ce paysage devait vraiment être magnifique à voir ; la jeune femme avait bien choisi l'emplacement de son logement ! Plutôt que de continuer à contempler l'extérieur d'un air ahuri, le professeur continua la conversation :

A ce stade, je pense que l'on peut se tutoyer, non ? Alors... Et toi, que fais-tu dans la vie ?

Continuer à se vouvoyer aurait été beaucoup trop sérieux pour une conversation amicale. Malgré la maladresse dans les mots du Serdaigle, la discussion restait bien sympathique et il ne regrettait absolument pas sa virée de dernière minute dans le village sorcier. Peut-être était-ce ce dont il avait besoin depuis quelques temps, depuis ce fameux jour. Un bien amer souvenir que Mathew retira vite de ses pensées. Était-ce vraiment le bon moment pour réfléchir à tout cela ? La conversation était bien partie, le jeune homme continua donc sur sa lancée :

C'est une bien belle maison.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Kaya Adams, Ven 20 Jan 2012 - 21:35



Une ambiance plus amicale s'était installée entre Mathew et Kaya. Il n'y avait plus la crainte, que la jeune femme avait ressentis au cimentière, au moment où elle trouvait ça, bizarre et surprenant, de traîner à Goddric, à une heure pareille, à un peu plus de minuit. Pour résumer, Kaya avait été faire sa promenade nocturne pour enfin aller dire au revoir à sa meilleure amie décédée, elle était tombée sur Mathew, ils avaient parlés puis Kaya, lui avait proposé de venir continué cette conversation chez elle.
La jeune femme préférait l'ambiance chaleureuse de son salon, plutôt que l'ambiance froide, inquiétante et sombre de Goddric la nuit. Et puis si jamais, le jeune homme essayait de l'attaquer pour on ne sait quelles raisons, Kaya serait plus à l'aise pour un combat chez elle, que dans un endroit aussi glauque qu'un cimentière.
Kaya chassa ses pensées péjoratives, et se retourna vers le jeune homme. Tout en l'écoutant lui expliquer qu'il n'avait pas de toit, et qu'il était à la rue, Kaya réfléchit. Ce jeune tout à fait charmant, autant physiquement que moralement, n'avait pas de toit. Et bien soit ! Kaya avait justement deux chambres inoccupées depuis le départ soudain d'Eléonore, et la solitude la pesait. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle reste tout le temps au Bar des Ténèbres. La clientèle lui apportait un peu de soutien, et puis parler avec des personnes étrangères étaient finalement assez sympathique. Elle avait appris à apprécier son métier à sa juste valeur, et avec son équipe, travailler ensemble pour mieux servir les clients.
Kaya, garda donc en tête, que le jeune homme cherchait actuellement un logement, et comptait bien lui proposer de venir habiter ici à un moment ou un autre de cette conversation, ou une autre fois.


A ce stade, je pense que l'on peut se tutoyer, non ? Alors... Et toi, que fais-tu dans la vie ?

Kaya but une gorgée de son whisky. Effectivement, le moment semblait idéal. Et pour ce qui était de faire ce qu'elle vivait dans la vie. Et bien il n'y avait pas grand-chose à dire, son travail lui prenait le plus clair de son temps, et elle aimait ça. Pas de problèmes privés, puisqu'il n'y avait rien dedans. Non que du néant. Enfin, Kaya voulait éviter de s'étallée là dessus. Le sujet le plus intéressant était son travail et seulement son travail.

Je suis gérante du Bar des ténèbres depuis quelques mois, et aussi Médicomage. Mon travail me prend, le plus clair de mon temps.

En fait, non son travail lui prenait carrément tout son temps ! Une journée elle était au bar et la nuit à l'hôpital et les autres jours le contraire. Mais elle ne voulait absolument pas se plaindre. Elle aimait sa vie, même si, elle manquait un peu d'amis et … de tout le truc global. Enfin, Elle regarda le fond de son verre, et remarqua qu'elle n'avait plus rien dedans. Kaya ne voulait pas passer pour une alcoolique devant Mathew. Ce n'était pas une soirée ordinaire.

C'est une bien belle maison.

Kaya releva la tête et souri au jeune homme. C'est vrai, que pour une fois la maison était propre et rangée. Hermès avait donc fait le ménage avant de partir. Elle pensa à son elfe de maison toujours gentil avec elle. Cela faisait trois ans, qu'elle l'avait et lui avait toujours laissé une grande liberté.


Merci. Le mérite revient à mon elfe de maison. C'est lui qui à décoré lorsque nous sommes arrivés ici.

Kaya pensa alors que c'était peut-être le bon moment de parler, de la colocation à Mathew, dans le pire des cas, il lui dirait bien gentiment que cela ne l'intéressait pas, ce mettrait un gros blanc dans leur conversation et les rendraient tous les deux dans un mal être assez gênant... Rien de bien dramatique. Elle reprit dans la parole sans oublier de le tutoyer cette fois.

En tout cas , si tu n'as pas assez d'argent pour vivre à Goddric, tu peux venir ici.

Elle ne savait pas trop comment si prendre, mais espérait que le jeune homme n'allait pas le prendre comme une sorte de drague ou on ne sait quoi. Nan, Mathew était assez mature pour savoir qu'elle lui proposait cela, pour sortir de son isolement, et puis, les deux adultes pouvaient très bien vivre en colocation entre amis... Puisqu'il était amis non ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathew Purgis
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage




Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Mathew Purgis, Dim 22 Jan 2012 - 11:12


Chez un bon nombre de personnes, la vie était un long fleuve à l'eau trouble. Cela pouvait refléter la perspective d'une vie mystérieuse et pleine de secrets, ou bien une série de surprises toutes plus étonnantes les unes que les autres. Si l'homme réfléchissait à chacune de ses actions en imaginant toutes les tournures qu'elle pouvait prendre, alors il n'en aurait pas fini. C'était ce qui s'était passé avec Kaya ; une rencontre fortuite dans un endroit lugubre. Désormais, il était dans sa demeure et aucun malaise ne persistait entre les quelques phrases qu'ils s'échangeaient. Au contraire, une sorte d'amitié sortie de nulle part semblait se tisser au fur et à mesure que les deux jeunes gens apprenaient à se connaitre. Bien que leur caractère paraisse à première vue totalement différent, la compagnie de la demoiselle n'était pas pour déplaire à Mathew, encore plus solitaire que d'habitude ces temps-ci. Peut-être que son nouveau poste de professeur l'aiderait de ce côté-là. Quoi qu'il en soit, la conversation allait de bon train et Kaya se révéla être la gérante du Bar des Ténèbres, situé dans l'Allée des Embrumes. Drôle d'endroit pour une femme qui pouvait paraître assez fragile au premier coup d'oeil. Peut-être que le jeune homme devrait y faire un tour, un de ces jours ? Ayant côtoyé le Chemin de Traverse pendant quelques temps, la localisation de l'Allée des Embrumes ne lui était pas inconnue puisqu'il était passé devant bon nombre de fois, sans pour la visiter. En effet, celle-ci n'était pas un endroit recommandable pour plusieurs sombres raisons. Prudence était donc de mise.

Jetant un nouveau coup d'oeil circulaire à la salle, le Serdaigle remarqua que le verre de la Gérante avait complètement été vidé. Avait-elle des problèmes avec l'alcool ? La jeune femme sembla d'ailleurs le remarquer en jetant un regard inquiet vers son verre. Après tout, ça n'avait aucune importance. Visiblement, la maison avait été rangée et nettoyée par un elfe de maison, étrange créature au service de son maître. Dit comme ça, il était certain que posséder un elfe de maison revenait à avoir un esclave quotidien... Mathew ne connaissait pas vraiment le système, mais en avoir un pourrait être intéressant, lui qui n'aimait pas faire les choses soi-même. Avec toutes les économies qu'il avait fait, il pourrait peut-être s'acheter une maison plutôt que de dormir sur des bancs - qui, avec le temps, étaient devenus confortables-. Et pourtant, le jeune professeur aurait très bien pu s'offrir un appartement de fonction dans Poudlard, mais à l'heure actuelle, il avait tout sauf envie d'aller dans un endroit où serpent géant passait la plupart de ses nuits.

C'est alors que de surprenantes paroles furent prononcées par la jeune femme. Celle-ci voulait visiblement que le sorcier devienne son colocataire. Malgré le fait que cette demande pouvait paraître loufoque face à un quasi-inconnu, Mathew mourrait d'envie de répondre positivement. Vivre ici serait vraiment paradisiaque. Et puis lui qui n'avait toujours pas de maison, il devait saisir cette occasion même si elle paraissait bien étrange. Dormir dehors l'avait, au fil du temps, lassé. Il voulait dormir dans un vrai lit, manger convenablement et avoir tous les petits détails qui rendent la vie de tous les jours plus facile. Il but donc une nouvelle gorgée de whisky, respira profondément et répondit à la gérante qui affichait désormais un sourire des plus amicaux :

Et bien, ce serait avec plaisir. Il se trouve que je n'ai nul part où dormir, ces temps-ci. Vous verrez, je me ferai discret.

Oui, il avait reprit le vouvoiement pour paraître le plus poli possible. La jeune femme était bien sympathique de proposer cela au jeune homme ! Si cette discussion s'avérait fructueuse, le sorcier aurait enfin un endroit pour vivre convenablement. Les choses s'étaient soudainement précipitées, mais au moins, ils ne tournaient pas autour du pot. Le journaliste repensa à ses deux animaux de compagnie qui étaient restés dans l'enceinte de Poudlard, confortablement installés sur les sièges de son bureau. Peut-être qu'eux aussi, ils seront heureux d'apprendre la grande nouvelle.

[HRP : Sorry,c'est pourri.]
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Kaya Adams, Sam 28 Jan 2012 - 19:44




– Et bien, ce serait avec plaisir. Il se trouve que je n'ai nul part où dormir, ces temps-ci. Vous verrez, je me ferai discret.

Problème résolu ! Kaya n'avait pas vraiment réfléchit au pourquoi du comment, elle allait loger Mathew. Elle l'installerait sûrement dans une chambre à l'étage. Enfin, elle verrait bien le moment venu. Pour l'instant, elle s'amusait juste à jouer avec son verre en faisant des tours avec. Elle était complètement perdue dans ses pensées. Kaya était plutôt du genre bavarde, mais pas aujourd'hui. Elle n'aimait qu'un silence qui pourrait la rendre mal à l'aise s'installe mais à dire vrai, elle s'enfichait pas mal, tout de suite maintenant. Et puis le jeune homme ne semblait pas du genre bavard, cela devait donc pas tellement le dérangé. Mais la jeune femme décida de couper court à ce silence qui s'était installé entre eux deux. Même si elle appréciait sa présence, elle se leva et fit léviter son verre jusqu'à l'évier. Elle avait des crampes partout, ne sentait plus ses doigts de pieds et commençait sérieusement à être fatiguée. De plus, bien qu'elle n'est bu qu'un seul verre de whisky, elle avait la tête qui tournait. Kaya s'étira et repris la conversation. Elle devait absolument obliger Mathew à la tutoyer, sinon il pouvait dire au revoir à Golden House !
    Par contre, si tu veux vivre chez moi, oublies le vouvoiement !

Elle ne savait pas si elle pouvait le remercié d'avoir accepté sa proposition de colocation, car après tout, il mettait fin à une longue période de solitude pour la jeune femme. Elle ne savait pas si elle pouvait le lui dire, après tout, cela pouvait peut-être la faire passer pour une femme complètement désespérée, rongée par la solitude et assez naïve pour espérer qu'un inconnu accepte de vivre chez elle. Mais, pour être une personne de nature assez franche, elle décida comme même de lui dire.
    Je te remercie de venir vivre ici. Cela peut paraître bizarre mais c'est vrai que depuis le départ de mon ancienne colocataire... Je me sens plutôt seule. Alors ça me fait plaisir que tu viennes vivre ici.

Elle sourit, gênée. Effectivement c'était pas vraiment des trucs qu'on disait comme cela, mais bon, elle n'avait pas besoin de cacher qu'elle appréciait sa compagnie... Même si elle ne l'avait pas vraiment dit... Enfin bref, elle reprit la parole et dit :
    Au fait, juste pour vous prévenir mon elfe de maison est quelque peu... Contre les nouveaux arrivants. Il faudra t'habituer à lui.

Ce n'était pas une mise en garde, disons qu'elle préférait éviter les malentendus. Son elfe de maison n'avait pas déjà aimé sa dernière colocataire, alors mieux valait éviter qu'il s'en prenne à Mathew. Elle voulait absolument éviter les problèmes chez elle. C'était un des seuls endroits ou elle avait une vie tranquille et ou l'air qu'elle respirait était pure. Kaya se remit sur le canapé. Ses jambes étaient aussi lourdes que ses paupières et elle tenait tant bien que mal debout. En fait, elle ne voulait surtout pas s'endormir et fausser compagnie à Mathew.
Elle allait reprendre la parole, pour lui expliquer que la fatigue était trop intense, mais elle n'en eu pas le temps...
Et puis à partir de là, trou noir.
Revenir en haut Aller en bas
Hayleen Poynter
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Hayleen Poynter, Dim 15 Avr 2012 - 12:41


Un jour, en regardant Londres par sa fenêtre, Lee' avait aperçu une jeune femme brune entrer par le portail de la maison d'à côté. En la détaillant plus précisément, elle était persuadée qu'il s'agissait de la gérante du Bar des Ténèbres. De la vue qu'elle avait de sa chambre, elle ne pouvait l'affirmer car la jeune femme était beaucoup trop loin pour qu'Hayleen soit sûre de son identité. De plus, elle n'avait mis les pieds qu'une fois dans ce bar et après quelques verres, le visage des personnes rencontrées pouvait avoir été perçu différemment par Lee'. La rouquine se promit que dès le lendemain matin, elle irait rendre visite à sa voisine. Connaître le voisinage, et avoir de bons rapports avec lui, ne pouvait pas faire de mal à la jeune femme. Et si en plus, sa voisine la plus proche s'avérait être, elle aussi, une sorcière, c'était encore mieux !

______________________


Après une bonne nuit de sommeil, l'attrapeuse s'habilla rapidement, pris son petit déjeuner et sortit de la maison pour se diriger vers la demeure voisine. La maison paraissait déjà très grande vue de l'extérieur et Hayleen se demandait bien comment était l'intérieur. En arrivant devant le portail en fer forgé, elle ne vit pas de sonnette et trouva là une invitation à se présenter directement à la porte d'entrée de la maison. Elle poussa alors la porte et s'avança tranquillement sur le chemin gravilloné. Le jardin était impeccablement entretenu et donnait une impression de fraîcheur à l'habitation. Enfin arrivée devant la porte, elle toqua et attendit patiemment que quelqu'un vienne lui ouvrir.

Par chance, la brune était là aujourd'hui. Hayleen avait craint que si, comme elle le pensait, elle était gérante du bar, elle ne soit pas là tous les jours. En voyant la jeune femme de plus près, elle était maintenant presque certaine qu'il s'agissait de la gérante du célèbre établissement sorcier. Avant que sa voisine n'ait pu ouvrir la bouche, la joli rousse décida de se présenter pour donner une bonne première impression d'elle. Après tout, c'était toujours mieux de savoir à qui on avait affaire.


" Bonjour ! Je suis votre voisine. Cela fait plusieurs semaines que mes colocataires et moi sommes installés dans la maison d'à côté mais je n'ai jamais eu l'occasion de venir me présenter. Hayleen Poynter, enchantée. "

Elle avait dis ça de son habituel ton enjoué et en tendant la main sur la fin de sa phrase.Elle avait hâte que sa voisine se présente à son tour comme ça, elle serait sûre de son identité. Il lui semblait que la gérante s’appelait quelque chose comme Katya ou Kiara. Ou serait-ce peut-être Kaya ? Elle verrait bien...


[Désolée, c'est nuuuuul ! ><"]
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Kaya Adams, Lun 16 Avr 2012 - 14:24



Kaya aurait du travailler ce jour-là. Oui normalement, elle avait rendez vous à Poudlard pour son travail de directrice. Cependant, le matin même elle avait reçue un message de Keira qui lui interdisait de quitter sa maison, car elle devait passer la voir pour sa mystérieuse maladie. Kaya qui n'avait de toute façon pas envie d'aller travailler aujourd'ui avait envoyé un patronus à Clélia pour la prévenir. Du coup, elle était toute seule chez elle, avachit sur son canapé en réfléchissant. Kaya avait peur de se que lui dirait sa médicomage personnelle. Après tout, comme Keira le lui avait expliqué lors de sa première visite, Kaya était un cas sur lequel elle n'avait encore jamais travaillé. Kaya ne savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Après tout, la jeune femme ne voulait pas arrêter sa vie professionnelle à cause de ça, cependant son amie, lui avait dit de faire très attention et de se ménager. Malheureusement, en ce moment ça n'allait pas fort pour la jeune femme, de plus elle se sentait de plus en plus malade et pas que à cause de sa maladie. Effectivement, en ce moment Kaya était aussi barbouillée et il lui arrivait de vomir. Elle préférait ne pas non plus en parler à Keira qui allait la mettre en une sorte d'arrêt maladie si tout ce cirque continuait. Malheureusement, elle aurait ses raisons et même si Kaya faisait semblant d'aller bien, mentalement et physiquement c'était pas la grande forme. C'est aussi pour cela qu'elle évitait en ce moment de faire des nouvelles rencontres et de s'attacher. Elle ne savait pas si elle allait survivre à cette maladie et surtout, Keira non plus ne semblait pas avoir la réponse. Alors comment faire ? Attendre. Génial, super, top moumoute, elle avait que ça à faire de savoir si elle risquait de mourir dans les deux prochaines années. Afin c'était juste un détail quoi. Même si, personne ne devait être au courant, Kaya avait pris le soin de prévenir ses différentes cheffes, dont Clélia, Arya et Keira. Mais la jeune femme hésitait à en parler à Emma, sa co-gérante du bar, qui était aussi sa cousine. Elle ne se voyait pas le lui expliquer en pleine soirée ou en nettoyant la salle, non ce n'était pas son genre. Et puis surtout sa cousine même si sa cousine n'était pas le genre à répéter cela, Kaya avait trop peur de sa réaction et des nombreuses questions qu'elle pourrait poser, et celle ci resteraient sûrement sans réponses puisque Kaya ne savait rien non plus.
La jeune femme soupira et se décida à aller s'habiller. Rester en jogging toute la journée n'était pas ce qu'elle préférait et ça la faisait presque déprimer. Elle s'habilla donc en vitesse et redescendit au rez de chaussé. Aujourd'hui la maison était complétement vide. Eléonore travaillait et ses deux bouts de choux étaient à la garderie. Tandis qu'Ewen était parti à l'école maternelle des moldus. Kaya préférait qu'il suive un train de vie normale jusqu'à ce qu'il reçoit sa lettre pour Poudlard. Évidemment c'était pas pour tout de suite puisqu'il n'avait que trois ans, mais mine de rien il grandissait. Kaya savait qu'elle allait sûrement devoir se séparer de lui bientôt, mais elle l'aimait tellement qu'elle redoutait chaque jour ce moment.
Kaya se fit un chocolat chaud puis salua Hermès qui venait de rentrer de Poudlard. Elle avait décidée de lui laisser travailler au collège des sorciers car il se plaisait la-bas et qu'il se faisait des amis elfiques aussi. Donc Kaya le laissait faire après tout, si il pouvait trouver un peu de distraction dans sa pauvre vie d'elfe de maison.
Soudain, on frappa à la porte. Kaya se demandait bien qui cela pouvait être puisqu'elle avait prévenue Keira de ne pas frapper et d'entrer directement puisque la porte était ouverte. Elle alla donc vérifier, et ouvrit doucement la porte. En fait il s'agissait de sa voisine, Hayleen, si elle ne se trompait pas. C'était une amie d'Edjin qui était aussi son voisin. Héhéhé Edjin, le mec avait qui elle avait couché une fois et que depuis il pensait qu'elle l'aimait. Cette histoire faisait beaucoup rire la jeune femme. Après tout, elle ne lui avait jamais rien promis et lui c'était directement fait des films sur eux deux. Parce que oui, il pensait qu'il y avait vraiment quelque chose entre Kaya et lui. Cependant, la jeune femme lui avait clairement fait comprendre qu'il n'y aurait rien d'autre entre eux. Oui, elle l'avait giflé. Oui elle était partie sans rien lui dire. Mais bon fallait pas se leurrer sa baffe était sa réponse. Enfin Kaya allait prendre la parole, mais la jeune femme lui passa devant. Elle se présenta brièvement et avec un joli sourire. Puis elle lui tendit la main que Kaya lui serra avec plaisir et se présenta à son tour.

    Je m'appelle Kaya Adams, et je suis contente de vous rencontrez. Vous entrez bien boire un chocolat avec moi ?


Elle se poussa doucement de la porte et laissa sa voisine entrer. Puis Kaya lui enleva son manteau et la laissa s'installer sur le canapé, pendant que la brunette, d'un coup de baguette magique, lui prépara un chocolat. Ensuite elle s'installa avec Hayleen et lui sourit. Un silence s'était installée entre les deux jeunes femmes, Kaya lança donc la conversation :

    Vous êtes la colocataire à Edjin non ? Je l'ai croisé une fois, il m'avait dit que vous étiez quatre chez vous.


Kaya but une gorgée de sa boisson pour éviter d'éclater de rire. Mais pourquoi diable elle lui parlait de ça ? Kaya aurait put faire une phrase plus simple, ou tout simplement lui parler du beau temps et des fleurs ! Non non non, il fallait directement entamer le sujet des colocataires ! Ah oui ça c'était un sujet super intéressant ! Kaya soupira et essaya de trouver quelque chose pour se rattraper. Si elle se trompait pas, la jeune femme avait déjà vue Hayleen au bar des Ténèbres lors d'une soirée... Ah mais oui c'était cette fameuse soirée ou 62 était arrivé et puis après.. Après Kaya ne se rappelait plus !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] 98, Road of Paradise

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5

 [Habitation] 98, Road of Paradise

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.