AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 3 sur 28
Avec les Sombrals
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 28  Suivant
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle

Re: Avec les Sombrals

Message par : Sara Shake, Ven 22 Aoû 2008, 20:29


Tandis que le soleil descendait totalement derrière la ligne d'horizon, Sara avait toujours sa main posée sur le cou d'un des Sombrals. Ces animaux étaient vraiment fascinants. Le petit Sombral jouait avec Cronos, qui lui lançait quelque chose qui ressemblait à une balle de tennis mais qui était en fait des racines. Le petit Sombral semblait très heureux de jouer avec des humains et les adultes ne semblaient nullement s'en faire ; ils avaient confiance. Sara sourit et s'éloigna du Sombral pour continuer à jouer avec le petit qui poussait Cronos.

- J'avais deux ans lorsque mes parents son morts.

La jeune Serdaigle se tourna vers Cronos. Il était calme et semblait disposé à parler un peu de sa vie.

- Je vivais en Russie, là ou je suis né. Ils étaient partit faire un voyage en Angleterre, là ou ils s'étaient rencontrés la première fois. Ils étaient assez connus chez les partisans de Voldemort, bien qu'ils n'appartenaient ni à l'Ordre du Phénix, ni aux Aurors. Ma mère, avant de rencontrer mon père, avait aider des membres de l'Ordre à arrêter un Mangemort. Lors de leurs vacances à Londres ils sont tombés fortuitement sur des Mangemorts qui venaient attaquer le Ministère de la Magie.

Les Mangemorts... Comment pouvait-on être comme eux, des êtres qui n'ont qu'un seul plaisir : faire du mal aux autres ? C'était terrible.

- Au début ils sont rester à l'écart de l'attaque, mais le Ministère semblait avoir du mal à la contenir et un Auror fut tuer sous leurs yeux. Il ne pouvaient pas rester sans rien faire et ont choisis de sa battre aux côtés du Ministère... Un choix que j'ai toujours regretter.. Cela fait quinze ans maintenant, mais je garde un souvenir inébranlable d'eux, et je compte bien les venger un jour prochain.

Sara comprenait le haine que Cronos portait en lui ; elle aussi aurait été comme lui si ses parents avaient péri par la main des Mangemorts. Mais elle espérait que le jeune Poufsouffle ne fasse de bêtises trop hâtives.

- C'est... terrible.

- Ce n'est pas joyeux, mais j'ai appris à vivre avec, ou plutôt à vivre sans eux. Et toi, qui as tu eu la malchance de voir disparaître?

Cette partie de vie de Sara, personne ne le savait - à part son père et quelques autres personnes...

- Mon grand-père, répondit Sara. Lui, mon père et moi, nous étions allés à la banque pour faire un prêt hypotécaire. Je devais avoir 8 ans à l'époque.

Elle se revit dans le grand hall de la banque, son père la tenant par la main.

- Il y a eu un bracage, reprit-elle. Deux hommes sont entrés des armes à feu à la main et ont menacé notre banquier. Il a paniqué et a appuyé sur un bouton pour appeller la police. C'est là que l'un des braqueurs a tiré dans la tête de mon grand-père.

Elle avait son regard fixé sur un point dans les arbres, esayant de ne pas repenser à ce moment horrible. Mais cela lui était impossible. Elle revoyait le sang sur son pull blanc...

- Heureusement, il y avait une patrouille pas loin de la banque et les braqueurs ont vite été arrêtés, sans faire plus de victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Cronos
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus Léopard des Neiges




Re: Avec les Sombrals

Message par : Cronos, Sam 23 Aoû 2008, 10:34


Cronos écouté calmement Sara exposer son passé, ses souvenirs enfouis en elle. Elle en parlait certainement parce que lui-même l'avait fait, non sans douleurs. Sara avait perdus son grand-père à un âge ou l'on comprend déjà beaucoup de choses, mais malheureusement pas assez pour accepter la folie des hommes. Elle avait vus son grand-père se faire assassiner sous ses yeux, par des moldus sans scrupules. Il n'interrompit pas la jeune Serdaigle, qui exposée déjà de lourds souvenirs, préférant simplement écouté son histoire; les paroles et le ton de sa voix exprimeraient pleinement ses peines et sa douleur, sans qu'elle n'est le besoin de les détaillées. Il marchaient lentement, reprenant sans s'en rendre compte la direction du parc du château.

- Je suis navré, dit-il après qu'elle se soit arrêtée. Ça n'a pas dut être facile de vivre avec ça, de l'accepter je veux dire.

Sara se contenta d'un signe de tête tandis que Cronos portait son regard sur la cime des arbres, les yeux vers le ciel.

- Pas étonnant qu'il y est tant de Mages noirs dans notre monde reprit-il, quand on vois les monstres qui vivent parmi les Moldus.

Cronos jeta un oeil en arrière, s'apercevant qu'ils n'étaient plus dans la clairière avec les Sombrals. Il distingua difficilement leurs silhouettes , loin dans la pénombre derrière eux. Il reposa son regard sur le ciel et vit que celui-ci allait bientôt les engloutir dans une nuit noire. Les premières étoiles étaient là, décorant le ciel d'un papier peint de toute beauté. Il se retourna vers Sara, distinguant mal les expressions de la jeune fille.

- Je ne m'étais pas aperçu que nous avions quitter la clairière. La nuit sera bientôt là, tu veux rentrer? lui demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Xaril
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Avec les Sombrals

Message par : Xaril, Sam 23 Aoû 2008, 14:25


Xaril qui était venu dans la forêt interdite pour s'entrainer par cette belle nuit ne put s'empecher de preter oreille aux alentours, et c'est ainsi qu'il surpris la conversation de Shake.Il savait à quel point cela été dur pour elle et combien elle avait du souffrir mais cela il s'en foutait , lui avait perdu ces parents assassinés et il ne sanglotait pas tout le temps.
Il l'écoutait la jeune fille gémir à tue tête et cela l'oripilait.Il regardait Cronos écoutait la jeune fille puis il trébucha dans les fourets révélants ainsi sa présence à Cronos et à Shake.

-Bon..Bonsoir! dit-il sur un ton surpris.

Il regarda autour de lui et vit les Sombrals plus loin il se rendit compte qu'il avair quitté la clairière.Il repris ces esprits ,puis repartit vers les Sombrals.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Avec les Sombrals

Message par : Sara Shake, Sam 23 Aoû 2008, 17:43


Le soleil avait totalement disparu derrière les arbres ; seule la lumière de la lune permettait à Sara et Cronos de voir où ils mettaient les pieds. Ils s'éloignaient à présent de la clairière, tandis que la jeune Serdaigle terminait son récit sur la mort de son grand-père.

- Je suis navré. Ça n'a pas dut être facile de vivre avec ça, de l'accepter je veux dire.

Sara hocha la tête. En effet, cela avait dur au début mais avec le temps, la blessure s'était refermée, bien que encore petite fille elle n'avait jamais compris pourquoi le braqueur avait tiré.

- Pas étonnant qu'il y est tant de Mages noirs dans notre monde, quand on vois les monstres qui vivent parmi les Moldus.

- Ouais...

Mais c'était ainsi. Le monde est parfois mal foutu... Sara regarda en l'air et apperçut le ciel étoilé au-dessus. Les étoiles... La jeune Auror les adorait et savait tout sur elles ; pas étonnant qu'elle fut professeur d'astronomie. Et elle adorait conner cours. Son premier cours s'était plutôt bien passé d'ailleurs...

- Je ne m'étais pas aperçu que nous avions quitter la clairière. La nuit sera bientôt là, tu veux rentrer?

La voix du Poufsouffle la tira de ses pensées une nouvelle fois. Sara hocha la tête.

- On peut prendre le chemin du retour... sans se presser.

Elle jeta un dernier regard vers les Sombrals qui regardaient les deux jeunes gens partir de leurs yeux sombres, un espèce de sourire aux lèvres. Ce petit moment passé avec ces créatures avait été fort bien. Sara était contente d'être venue dans la Forêt Interdite, et contente que Cronos l'ait accompagnée.

Revenir en haut Aller en bas
Cronos
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus Léopard des Neiges




Re: Avec les Sombrals

Message par : Cronos, Dim 24 Aoû 2008, 09:01


Cronos avançait tranquillement, les mains dans les poches, remontant aux côtés de Sara les derniers mètres de la forêt interdite. Elle lui parut rêveuse, et à sa façon d'admirer le ciel et les étoiles il n'avait pas de mal à comprendre sa passion pour l'astronomie. Elle était littéralement envoutée par le décor qui les dominaient.

- On peut prendre le chemin du retour... sans se presser.
- Très bien, répondit-il simplement.

Ils arrivèrent sur les derniers arbres qui les séparaient de la cabane du Garde Chasse. Ils eurent à leur sortie des arbres le château de Poudlard en ligne de mire, éclairé par ses lumières intérieurs. Le parc du château et le Lac s'étendaient à leur gauche et Cronos en pris naturellement la direction. Il avait apprécier se petit début de soirée et la rencontre avec les Sombrals, Leur apparence était peu commune, c'était un fait, mais il était encore étonné qu'ils aient tant de traits de caractères qui provenaient d'autres espèces totalement différentes d'eux. Après quelques minutes de marche à rêvasser dans son coin, ils arrivèrent au bord du lac qui dormait déjà, laissant refléter sur sa surface lisse un cercle de lumière argenté qui ondulait légèrement. Il s'en approchèrent tranquillement et Cronos s'assit juste à son bord avant de plonger son regard sur ses eaux calmes. La douceur de la nuit était agréable et son silence apaisant. Il voulait en profiter encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Avec les Sombrals

Message par : Sara Shake, Dim 24 Aoû 2008, 21:04


Marchant d'un pas tranquille vers le Parc du château, Cronos et Sara sortaient de la pénombre de la Forêt Interdite. L'air était doux et agréable à respirer ; le ciel étoilé était dégagé et vraiment magnifique. C'était une belle nuit qui s'annonçait. Sara porta son attention sur le jeune homme de Poufsouffle qui marchait à côté d'elle : il paraîssait perdu dans ses pensées, se dirigeant vers la rive du Lac distraitement.

La jeune femme s'arrêta, Cronos continuant son chemin jusqu'au bord du Lac. Il s'y assit et plongea son regard dans l'eau qui dormait. Pas un gramme de vent ne venait perturber la surface argentée du Lac, reflétant la lune. Sara rejoignit Cronos et s'assit à côté de lui.

- C'est une belle nuit, dit-elle. Parfaite pour observer les étoiles.

Sara avait parlé à voix plutôt basse, de peur de briser le silence de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Avec les Sombrals

Message par : Akshay Lecter, Mar 13 Jan 2009, 21:34


[Ame sensible s'abstenir...]
[Argan en fonction de ce que ton perso voit tu peux tirer des conclusions, tu fais comme tu veux Smile ]

" Elle s'est tuée pour vous, à cause de vous . Que le au diable vous emporte !"

Une vitre se cassa. Akshay se sentit tomber sans fin... Il resta muet. Morgane se mit à lui taper violemment dessus. Il ne la regardait même pas, la remarquant à peine. Il regardait au loin le soleil se coucher. Il était de marbre, si immobile qu'il n'aurait pas pû être vivant... Ses yeux avaient cessés de cligner et sa pointrine avait cessé de se lever et de s'abaisser... Un étau semblait lui compresser le poitrine et lui écraser le cerveaux. Plus rien n'existait autour de lui. Il vit à peine la jeune femme se précipiter dans la forêt. Il resta immobile d'interminables secondes pendant lesquels il se dit qu'il allait finalement s'arrêter de vivre, que ce choc le tuerait peut-être... "Allez au diable" Il était déjà damné, c'était déjà un monstre. Brook s'était donner la mort à cause de lui? Il était encore responsable de la mort de quelqu'un? La femme même qui l'avait aimer la première et sortit du mauvais chemin. Il ne pouvait y croire. Il l'avait quitté parce qu'il souffrait trop d'être auprès d'elle et de la savoir en danger avec lui. Mais c'est en la quittant qu'il l'avait finalement tuer... Il ne pouvait pas pleurer, il était condamné à garder en lui les émotions qui faisaient rage en lui et qu'ils resentait avec plus de vigueur que n'importe qui d'autre. Les vagues de tristesse et de rage montèrent en lui, des vagues successives qui déferlaient à l'intérieur de son être et lui faisait perdre peu à peu son contrôle, qui le faisait peu à peu devenir fou. Ses yeux s'assombrirent et l'éclair de folie les traversèrent. Ses muscles se tendirent. Son insctinct pris le dessus. Rien ne pouvait plus l'arrêter. Le monstre, l'extrème sauvagerie qu'il avait en lui se déchainaient. Ses sens étaient à l'extrème de leur capacité. Il voyait le monde très différemment, avec une extrème clarté, une extrème justesse. Il regarda rapidemment autour de lui pour voir qu'il n'y avait qu'une personne: son collègue professeur. Son visage se durcit subitement. Plus rien d'humain ne pouvait se lire sur ces traits, même sa posture se modifia.

Puis ses mains montèrent à son visage, il tint sa tête entre ses doigts crispés, la tête levée et il poussa rauquement:

-Non!!!

Son habituelle voix chantante et veloutée avait disparu, c'était un cris d'un homme au bord de la folie, d'un animal qui souffre... Il se mit à courir vers la forêt à la suite de Morgane. Il la repéra tout de suite, mais dans un dernier grain de raison il prit une autre direction. Il savait que s'il aurait été la voir à ce moment là, il l'aurait tué de rage. Elle n'aurait eu aucune chance... Il fila ensuite à l'abri de tout regard, à une vitesse fulgurante à travers la forêt. Il se jeta contre des arbres, poussa des hurlements de rage, déracina des troncs d'arbres, il déchira sa chemise. Torse nu il filait à travers bois. Les animaux détalaient sur son passage. Il était à ce moment là le plus dangereux prédateur de bois quelque soit les créatures qu'ils le peuplait. Un troupeau de cerfs et biches très nombreux était pas loin. Il fonça dessus, les animaux bèlèrent de terreur. Il se jeta sur le plus gros mal lui arracha la tête d'un coup d'une puissance inouïe du bras. Le tête de la bête roula au sol. Il se jeta ensuite sur une biche et l'évicera. Il la mordit à l'échine et la vida goulument de son sang. La bête beignait dans ses tripes et son sang, les yeux grands ouverts, dans lesquels la vie venait tout juste de s'échapper. Il se releva. Des filets de sang coulaient le long de sa bouche puis sur son torse blanc et marmoréen à la musculature développée. Il tendit la tête sur le côté, il ne ressentait plus rien que le vide. Puis les vagues de douleur ressurgirent en lui. Il voulait retrouver Morgane. Il voulait savoir ce qu'il s'était passé. Il prit une grande inspiration et traqua. Après quelques secondes il repéra l'odeur de la jeune femme. Il arriva bientôt à elle. Elle semblait dans les vapes à peine consciente. La nuit tombait. Enfaite elle semblait tout juste reprendre ses esprits après s'être évanouie. Il grinça des dents la regarda. Il avait envie de lui faire du mal malgré lui. Puis il ferma les yeux quelques instants et se remit à penser raisonnablement. Il se fit horreur... Puis il vit la détresse de Morgane et oublia un peu la sienne. Il s'approcha d'elle. Mais la jeune femme saisit sa baguette avec un sortilège. Puis elle la brandit vers lui. Akshay plongea alors ses yeux dans les siens. Ses yeux se firent alors doux et se remplient de toute la tristesse du monde. Il était redevenu l'homme qui avait perdu son premier amour... Malgré son apparence sauvage. Ses traits étaient douloureux. Il lui dit dans un souffle:

-Tue moi si tu penses que je le mérite. Mais je ne suis pas sûr que tu puisses me tuer... Même si je te laisse faire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Avec les Sombrals

Message par : Akshay Lecter, Mer 14 Jan 2009, 14:43


"La mort serait bien trop douce pour vous. Mais comment la nature a t-elle put laisser une telle ignominie exister ? Vous n'êtes pas un animal et encore moins un humain. Je vous plains. Vous me faites horreur, plus que peur. Comment peut on aimer un être tel que vous et se tuer ? "

-Morgane je... c'est vrai que je ne sais pas comment on peut aimé ce que je suis devenu, j'essaye de me dire qu'on peut aimé ce que je suis au fond de moi.

Elle saignait. Akshay avait pris garde de ne pas respirer en voyant son sang, car il savait qu'il la tuerait sinon. Elle s'approcha tout près de lui, au point que leur souffle se mêlèrent. Elle avança ses doigts ensenglantés vers lui et le marqua de son sang. Akshay se sentait mal. Tout ce sang qui n'était pas le sien... Pourtant il se contrôlait parfaitement. Il ne repensa pas à ce qu'il venait d'apprendre, c'était trop dur... Il la regarda, les yeux supliants. Il était torturé. Puis elle dit:

" Ce n'est pas son sang que vous portez à présent mais le mien. Ce sang qui s'échappe de ma blessure et qui si il continu à couler me mènera à la mort. Je ne la fui pas, je l'appel de toute mon âme, mais elle ne vient pas, me laissant la seule. Qu'avez vous fais vous pour qu'elle vous fuit aussi, pourquoi vous avoir laissé là ?"

-Morgane s'il te plaît...

Il la supplait maintenant, il la supplait d'arrêter de le torturer... Elle commença à se calmer... Akshay ne bougeait pas, pareil à une statue de marbre. Seuls les traits de son visages étaient crispés, torturés, suppliants... Puis elle se rapprocha de nouveau, elle commença à écrire de ses doigts sur son torse en récitant à voix haute:

"Akshay si tu lis cette lettre c'est que je ne serais plus de ce monde, je suis vraiment désolée de ce que tu vas endurée. Si j'ai fait ça c'est que ma vie c'était encombrée de cauchemars. Et comme on me la souvent dit c'est le sort de tout compte de fée de devenir un cauchemar. Je t'en prie refait ta vie et oublie moi ! Et s'il te plaît pardonne à Morgane elle n'y est pour rien. Elle ma donner la force de comprendre ce qui n'arrivais je lui en suis reconnaissante à jamais, adieu !"

Son coeur sembla vouloir sortir de sa poitrine. Les vagues déferlantes se fracassèrent de nouveau en lui. Il aurait voulu mourrir sur l'instant, abreger sa souffrance, être enfin en paix. Plus aucune colère n'était présente en lui, seulement de la culpabilité et une infinie tristesse...

-Je t'en supplies arrête.

Il s'éloigna d'elle de quelques pas en arrière, il aurait voulu pouvoir évacuer sa tristesse, pouvoir pleurer toutes les larmes de son corp, mais il ne pouvait pas. Il le regarda dans les yeux, ses yeux remplis de haine envers lui, une haine qu'il ne méritait pas. Il tomba les genoux à terre. La tête entre les mains, il dit d'une voix implorante:

-Pourquoi? Ce n'est pas de ma faute.. Je n'ai rien fais... Je suis partis avant.. Je ne voulais pas lui faire du mal... Cela me faisait trop souffrir d'être auprès d'elle et de savoir que j'étais un danger pour elle. Alors je suis partis pour son bien. Pourquoi m'accuse tu de sa mort?

Il la vit défaillir peu à peu. Elle allait tomber dans les pommes. Soudian elle vacilla. Akshay la rattrapa dans ses bras froids. Il la soutint et l'alongea au sol. Elle était dans un piteux état. Il sortit sa baguette et prononça plusieurs fois le long de son corp:

-Episkey.

Il était doué pour ce sort, il l'utilisait souvent à l'hopital où il était guérisseur. Son secteur avait peu de visites, alors il aidait souvent autre part et un nombre impressionant de sorciers ne connaissait pas ce sort ou ne savait pas l'effectuer. Les blessures de Morgane se refermèrent peu à peu. Il ajouta:

-Tergeo

Le sang séché sur son visage et ses vêtements disparurent. Mais il était certains qu'elle avait de plus importantes blessures, notamment à la jambe. Il se concentra alors essaya de se vider la tête et la prit dans ses bras, il voulait l'ammener à l'infirmerie ou il aurait de quoi le guérir complètement...

Mais c'est là que...


[Je vous laisse continuer comme vous vous voulez...]

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Adreas
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage





Re: Avec les Sombrals

Message par : Adreas, Sam 17 Jan 2009, 21:52


Adreas regardait dans son cachot le lot de fioles ramassées durant son dernier cours de potions. Elle passerait la soirée à les noter, mais un contre-temps survint. Un ornithorynque argenté traversa la porte, le Patronus s'avança clairement vers la jeune femme, il semblait évident que le message était pour elle. Habituée à ce genre de communication la jeune femme en fut néanmoins surprise, en effet elle ne reconnaissait pas la forme, entre collègue au ministère ils se montraient leurs Patronus afin de les reconnaître mais autant qu'elle s'en souvienne personne parmi ses collègues n'avait un Patronus ornithorynque... Lorsqu'une voix masculine en sortit elle sut que ce n'était personne de son entourage proche, ni Zhadrryen, ni Yue n'avait cette voix-là. Le message fut débité d'une voix rapide mais posée, un évènement requiert toute son attention:

- Bonsoir, Mr Lecter est un vampire et traque Miss Mac Millan dans la forêt interdite. Rejoignez moi vite. Je les chercherais dans les airs, je suis animagi aigle. Si l'un de nous trouve Miss Mac Millan, il faut envoyer des étincelles vertes, si nous trouvons Mr Lecter, des étincelles bleu, et si l'un de nous est en danger de mort, des étincelles rouges. Merci, Mr Revanor.

Adreas ne prit pas le temps de s'interroger sur le fait lui-même. Sa collègue Morgane Mac Milian était en danger certain, il fallait la retrouver. Adreas se décida donc à sortir de son cachot qu'elle aimait pourtant beaucoup. Attrapant sa veste au passage elle se précipita dehors, la baguette en arrière elle verrouilla la porte de sa salle. La jeune professeur se lança à l'assaut des couloirs de l'école de Magie, parcourant les deux étages qui la séparait du rez-de-chaussée à grands pas elle sortit dehors au frais de ce début de soirée. Adreas vit derrière elle le patronus se volatilisait, elle était parvenue à ce qu'on lui demandait. Non loin de là elle vit planer au-dessus de la forêt un aigle majestueux, ce devait être le professeur Revanor, celui qui l'avait prévenue pour Morgane. Tous deux étaient à sa recherche.

- Morgane !! Morgane !!

Adreas venait d'appeler sa collègue à voix haute, même si cela ne servirait probablement à rien, il fallait au moins essayer. La jeune femme attendit cinq secondes dans le calme de la soirée avant de décider qu'en l'absence de réponse elle partirait à sa recherche dans les bois. Adreas n'avait jamais été effrayée par cette forêt, durant ces sept années d'études elle n'y avait jamais mis les pieds une seule fois, mais non pas par peur, juste parce qu'elle n'avait jamais rien eut à y faire. Mais cette fois là, la vie d'une sorcière était en jeu, en tant qu'Auror elle se devait d'aller l'aider.
Entre les arbres sombres elle suivit une piste qui lui semblait convenir à la description qu'avait fait Argan, ds branches étaient arrachées, et sur le sol gisait des débris d'écorces des arbres alentours. Adreas était à la recherche de la moindre trace de bataille, de sang, d'un corps étendu au sol. Au bout de deux minutes, enfoncée dans la forêt, sa baguette allumée par un "Lumos", Adreas aperçut une sorte de halo bleuté entre deux arbres, s'approchant doucement elle vit une scène à glacer le sang. Morgane allongée dans les bras d'Akshay, le vampire les yeux posés sur elle et du sang sur ses vêtements, les deux étant recouverts par un dôme de protection... La jeune auror perdait son sang, une méchante blessure à la jambe semblait la vider de sa vie. Se souvenant brièvement des recommandations d'Argan, Adreas tendit sa baguette magique vers le ciel et envoya des étincelles vertes symbole de sa découverte de Morgane. Puis la jeune femme pointa sa baguette vers le couple que formait Morgane et Akshay, elle attendait qu'un des deux réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Avec les Sombrals

Message par : Akshay Lecter, Dim 18 Jan 2009, 11:43


" Laissez moi là, ne prenez pas le risque de me prendre dans vos bras. Je vous ai suffisamment fait souffrir. Peut être parce que ma douleur a été plus forte que ma raison. A force de souffrir on ne sait plus qui on est et qui peut être aimé ou détesté. Si on vient à mon secours vu votre état et le mien ou pourrait vous en accuser. Je ne crains rien ici , même si ..."

Akshay ne reposa pas Morgane pour autant... Quand bien même il l'aurait poser elle n'aurait pas eu la force de tenir debout. Il contredit alors la jeune femme et lui dit:

-Tu n'a pas la force de tenir debout, je vais certainement pas te poser...

" Allez laissez moi ici, si ils viennent je ne parlerais pas de vous. Il vous suffira de dire que vous avez continué de me chercher, sans grand succès. Après tout vous n'êtes qu'un sorcier comme un autre, pas plus doué qu'un autre pour retrouver une personne perdue dans la forêt. Qui pourrait vous le reprocher ? "

-Je ne vais pas fuir. Si je fuis, cela signifiera que j'ai quelque chose à me repprocher or ce n'est pas le cas.

Akshay sentit son psychisme fatigué... Il devait faire tous les efforts du monde pour se contrôler. Physiquement il ne serait jamais fatigué, c'est son morale qui menaçait à chaque moment de lâcher... Alors que lui même se concentrait pour garder le contrôle de lui même en tenant toujours Morgane dans ses bras, cette dernière fit apparaître péniblement un bouclier autour d'eux.

En effet, deux personnes n'allaient sans doute pas tarder à arriver... Il sentait qu'Adreas sa collègue qui enseignait l'art de préparer des potions était tout près. Il sentait aussi Argan qui planait pas loin au dessus d'eux. Il l'avait reconnu immédiatement car c'était lui même qu'il lui avait fait passé son examen d'animagie. Akshay aurait sans doute du mal à expliquer ce qu'eux deux faisaient là dans l'état où ils étaient...

Adreas apparut alors, elle brandit sa baguette. Elle devait attendre une explication. Adreas et Argan étaient ses collègues, ils avaient eu auparavent confiance en lui. il allait devoir leurs donner une bonne raison de garder cette confiance. Adreas était la collègue de Morgane également elles étaient toutes deux Aurores et la solidarité entre combattants du bien, entre Aurores étaient plus fortes que tout autre chose. Or Akshay était dans une mauvaise position pour se défendre. Il usa alors de sa voix de velours... Et d'un ton qu'il se voulait très convainquant: le ton de la cérité il dit calmement:

-Adreas. Ce n'est pas ce que tu crois... Morgane s'est blessé seule. Fais moi confiance je n'y suis pour rien. J'allais l'ammener à l'infirmerie... Je n'avais pas ce qu'il faut pour la soigner ici.

Pour montrer sa bonne foie, il hissa Morgane contre son épaule et la tint d'une main, de l'autre il se saisit de sa baguette avec des gestes lents et pas du tout offensifs et d'un coup de baguette il fit disparaître le bouclier autour d'eux. Il rangea aussitôt sa baguette. Il plongea ses yeux ambres dans ceux d'Adreas. Il la suppliait du regard de le croire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
avatar
Invité

Re: Avec les Sombrals

Message par : Invité, Lun 19 Jan 2009, 17:27


Un aigle planait au dessus de la forêt interdite. Comme en guise d'avertissement, comme s'il désirait prévenir tout être vivant de sa présence, il poussa un cri perçant. Un cri dont l'écho sembla donner de la force au vent. Rien n'échappait aux yeux d'Argan, il analysait le moindre centimètre carré du la forêt, ses yeux rouges balayant la scène. Il avait peur...si Miss Mac Millan avait été tuée... et si même Adreas Black elle même cédait sous les coups du vampires ? Tout serai de sa faute... À la lisière de la forêt, quelques arbres avaient été abattu et la masse sombre d'une dizaine de biche éventrée gisait dans une clairière. C'était une nuit calme et dégagée, à première vue, rien de dangereux avait pénétré dans cette forêt. Et justement, pour Argan, qu'il n'y ait aucun bruit, c'était plus
qu'inquiétant. Une vague d'appréhension s'empara de lui...Plus grande encore...comme un grand vide. Il se sentait extrêmement seul. Rassemblant son courage, il piqua vers le sol et se stabilisa à quelques centimètres au dessus de la cime des arbres. Prêt à toute éventualité, comme par exemple, que le professeur Lecter l'attendait perché sur un arbre, prêt à lui sauter dessus. Il cherchait des traces de sang, tentait de capter le moindre bruissement...

À deux reprises il crut apercevoir Mr Lecter, mais il fit bientôt trop sombre pour qu'il puisse distinguer quoi que ce soit et, sous sa forme animale, il ne peut utiliser sa baguette magique. Argan reprit de l'altitude. À présent, seule Adreas S. Black pouvait participer à la recherche de Miss Mac Millan. Seulement, en présence d'un vampire, même Morgane, pourtant Auror ne pouvait rivaliser. Elle n'avait que 16 ans. Argan se sentit un peu bête, lui en avait 17 mais, étant professeur et en compagnie d'une des plus grandes Auror du Ministère/ prof de potion [et modo Razz] il n'avait pas grand chose à craindre. Et pourtant...il y en avait tant. Jamais il n'avait été confronté à un vampire, et vu les dégâts matériels qu'il avait infligé à la forêt, un être humain ne devrait pas lui tenir tête très longtemps...

Il était incroyable que personne n'ait remarqué que le professeur Lecter était un vampire. Maintenant qu'il y pensait, Argan reconnu qu'il ne se montrait que très rarement à la table des profs et que jamais il ne l'avait vu manger. Il était toujours très pâle, ça aussi, c'était un fait...Après tout, si sa fiancé s'était donné la mort à cause de lui, submergé par les émotions,
il n'aurait pu se contrôler... Alors il valait mieux pour lui que Miss Mac Millan soit encore en vie.

Les yeux pourpres d'Argan furent attirés par une lumière verte et bleue, en dessous de lui. Adreas les avaient retrouvés. Argan tendit l'oreille, ou du moins, il redoubla son attention. Adreas parlait...avec Akshay...et Morgane !

-
Adreas Ce n'est pas ce que tu crois... Morgane s'est blessé seule. Fais moi confiance je n'y suis pour rien. J'allais l'amener à l'infirmerie... Je n'avais pas ce qu'il faut pour la soigner ici.

Il y eut un bref silence.

" Je me suis fais ça seule, contre l'arbre derrière nous. Je suis tombée et si il n'avait pas commencé à me soigner je ne serais plus là à te parler. Le sang qu'il porte sur lui, c'est moi qu'il y ai mit. Dans un moment de rage proche de la folie, j'ai inscris avec mon sang les derniers mots que Brook lui adressait. Regarde Adreas, je lui ai mis mon sang sur le visage, penses-tu vraiment qu'il resterait là sans rien me faire si il était... dangereux pour moi ? Adréas croit le il n'est en rien responsable de mon état. Laisse le me porter à l'infirmerie, je ne vais pas tenir encore longtemps crois moi."

Argan ne comprenait pas. Il prit donc la décision la plus irréfléchie. Celle qui lui transperça l'esprit comme une lance. Il monta en chandelle dans le ciel puis redevint le Argan qu'il était sous sa forme humaine. Se laissant tomber dans les airs. Baguette en main, il hurla à trois reprises le sortilège de Terrassement. Une vingtaine d'arbres s'effondrèrent. Arrivé à quelques mètres du sol, il se retransforma en aigle et atterrit en douceur sur le sol. Derrière en mur d'ortie, Akshay Lecter tenait Morgane, blessée, dans ses bras et Adreas avait déjà levé sa baguette en direction du professeur de DFCM. Argan, ayant reprit sa forme naturelle pour la énième fois leva à son tour sa baguette et couru droit, en direction du vampire.

- BanzAAAAAAAAAAÏÏÏÏÏÏ !!!!!

SPPPPPLACHTTTT !!!!!!!!

-ET MEEEEEEEEEERRRRRRRRRRDEUUUUUUUUUUUUUH !

Les pieds d'Argan s'étaient prit dans les orties et il avait effectué un vol plané, avant de retomber face contre terre dans la boue. Le corps endoloris, couvert de boue, Argan continua de jurer sur le mauvais entretien de la forêt puis il se releva.

- Tergeo.

La boue se dissipa. Puis s'effaça complètement. Argan prit alors pleinement conscience de la scène. Morgane était gravement blessé dans les bras d'un vampire et Adreas, une Auror de talent, menaçait le professeur Lecter - le vampire - de sa baguette. Morgane était donc en grand danger. Il fallait agir. Il ne pouvait rien faire tant que Morgane était dans les bras du professeur Lecter. Il leva sa baguette et l'abattit à quatre reprises. Des arbres s'effondrèrent sous les "Deprimo" informulés. Ainsi, la clairière était beaucoup plus grande, si le professeur de DFCM tentait de s'échapper, Argan et Adreas aurait tout le temps pour l'arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Adreas
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage





Re: Avec les Sombrals

Message par : Adreas, Lun 19 Jan 2009, 18:06


Sous ses yeux se déroulait une scène plus qu'étrange. Morgane, gravement blessée, couverte de sang tentait de lui faire comprendre que ce n'était en rien de la faute du professeur Lecter. Adreas voulait bien le croire, mais le fait était qu'il se trouvait bel et bien là, couvert du sang de son amie et collègue était plus que suspect. De plus l'auror se demandait comment elle aurait pu se faire de si grosses blessures juste en se promenant dans la forêt, il avait certainement fallu un choc d'une grande violence pour lui infliger ces marques. Le deuxième fait étrange de la soirée fut lorsqu'en réponse à son signal d'avertissement le professeur Revanor (récemment nommé Auror Razz ) jailli du ciel, mais pas sous la forme qu'elle attendait. Adreas savait qu'Argan était un animagus aigle, seulement la forme qui descendait droit sur eux était bel et bien un homme, et sans ailes... *Il est fou, il va se tuer* Si l'opération était de distraire les trois sorciers présents dans la forêt c'était réussi, mais malgré sa reprise pour atterrir en douceur, Argan s'écroula quand même violemment sur le sol après s'être pris les pieds dans la végétation alentour. Celui nettoya ses vêtements et en profita pour nettoyer la forêt autour..

Adreas était un peu perdue dans toute cette agitation, ses pensées étaient emmêlées, mais il y avait une seule chose dont elle était certaine, à cet instant Morgane risquait sa vie un peu plus à chaque seconde qui passait. Le sang coulait de sa plaie toujours béante au niveau de la jambe, c'était de cette blessure qu'elle avait pris un peu de son sang pour en mettre tout près du nez d'Akshay, pout tester sa réaction. Le professeur toujours de marbre et calme face à cette scène hors du commun n'avait pas scillé. La professeur de Potions n'était pas guérisseuse, elle ne savait donc pas ce qu'il fallait faire pour sauver sa collègue, mais c'était évident que restait ici n'arrangerait rien. Adreas, malgré ses doutes et ses appréhensions s'approcha d'Akshay et de Morgane, elle posa sa main sur l'épaule de celle-ci, et lui prit la main.


- Je te crois, Morgane, puis quoi qu'il en soit, tu as besoin de soin et ceci est le plus important à mes yeux.
lui murmura Adreas, puis se tournant vers les deux hommes. Aidez-moi à l'emmener à l'infirmerie, nous discuterons là-bas de la suite.. Je crois qu'Akshay a quelques informations complémentaires à nous donner sur l'accident de Morgane..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Avec les Sombrals

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 28

 Avec les Sombrals

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.