AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 6 sur 28
Avec les Sombrals
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant
Keira
Serdaigle
Serdaigle

Re: Avec les Sombrals

Message par : Keira, Jeu 27 Aoû 2009 - 14:51


Avec l'accord d'Eurora et d'Angel

Après avoir remonté le petit chemin de gravier jusqu'au château, ils pénétrèrent dans le hall d'entré du château, La directrice de P
oufsouffle leur parla, insistant pour les reconduire à leur dortoir respectif, lorsqu'ils furent bruyamment interrompus par Peeves, l'esprit frappeur. Rapidement Eurora le renvoya puis Angel s'adressa une nouvelle fois à la jeune femme.

-
Vous savez professeur je pense pouvoir rentrer tout seul, je devrais
pouvoir être capable de retrouver le chemin de ma maison, vous devriez plutôt raccompagner Keira tout de suite, avec ce qui se passe dans le château on ne sais pas sur qui l'on peu tombé je m'en
voudrais de savoir Keira en danger par ma faute. Certes mon mauvais comportement ne joue pas en ma faveur, mais sachez que je ne suis pas du genre à laisser une jeune fille rentrer seul dans sa maison.
Sinon vous nous faite confiance et je raccompagne Keira moi-même, vous aviez l'air assez préoccuper tout à l'heure dans la foret il serait normal en plus de ces préoccupations de ne pas vous en rajouter ne vous inquiète pas pour nous, nous allons trouver notre chemin facilement


Encore une fois, Angel fessait preuve d'un certain culot, cependant cette fois-ci
Eurora ne le releva pas immédiatement. En effet, on pouvait lire sur son visage une certaine hésitation. Laisser partir les deux élèves devait paraître bien tentant pour une personne aussi préoccupée.
Malgré tout, la jeune femme se reprit rapidement, et répondit au Serpentard qu'il était de sa responsabilité de les raccompagner tous les deux jusqu'à leur salle commune respective. Aussi, ils reprirent tous les trois leur chemin. La jeune Directrice leur indiqua qu'ils déposerait d'abord Keira, ce qui fit penser à la jeune fille que la Poufsouffle souhaitait se retrouver seule avec Angel. Peut être pour avoir une petite conversation avec lui ou sujet de ce qui était arrivé cette nuit, ou peut être pensait-elle simplement que la jeune fille craignait davantage le danger que son camarade. C'est toujours en
silence qu'ils traversèrent les nombreux couloirs et escaliers les menant à la salle commune des Serdaigles. Après un bon quart d'heure de marche, ils y arrivèrent enfin.


- Nous y voilà Keira, il ne te reste plus qu'à entrer dans ta salle commune à présent. Et sache que j'apprécierai ne plus avoir à te croiser de nouveau en dehors du château surtout lorsque l'heure du couvre feu est dépassé. Sur ce passe une bonne nuit.

[b]Keira salua poliment la directrice et ainsi qu'Angel, puis après avoir répondu à l'énigme posée par le heurtoir en forme d'Aigle, elle pénétra à l'intérieur de la salle commune, totalement déserte à cette heure. Elle se sentit soulagée d'avoir enfin atteint un endroit à l'abri de tous danger. Elle entendit ensuite un bruit de pas venant de l'extérieur de la salle, Surement le Serpentard et Eurora qui repartaient maintenant en direction des cachots, lieu accueillant la salle commune des Verts et argents.

La Serdaigle s'attarda quelques minutes près du feu qui crépitait toujours dans la cheminée afin de réchauffer ses mains engourdies par le froid. Puis elle monta les escaliers menant au dortoir réservée aux filles, elle pénétra à l'intérieur de ce dernier sur la pointe des pieds. A cette heure-ci la plupart des élèves dormaient, aussi il était parfaitement inutile de les réveiller. La jeune fille enfila ensuite son pyjama et fila se blottir sous sa couette. Elle avait du mal à réaliser qu'elle l'avait quitter seulement quelques heures plus tôt, cette nuit lui avait paru durer une éternité.
Bien que certains de ses soucis ne se soit pas encore dissipés, elle ne tarda pas à trouver le sommeil, cependant cette fois elle eut la chance de ne pas être dérangée par ses affreux mauvais rêves, qui l'avaient pourtant envahit tous au long de la nuit et qui l'avaient également poussée à sortir du château.
Revenir en haut Aller en bas
Molly Clark
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Cheval Palomino



Re: Avec les Sombrals

Message par : Molly Clark, Lun 25 Jan 2010 - 17:37


[prio Miley]

Le soleil était en train de se coucher sa lumière jaune oranger s'étirait sur l'horrizon, mais rien se sembler vouloir faire bouger la jeune femme debout le long d'une des nombreux arbres qui peuple la forêtinterdite de Poudlard. Dans un coin, pour ceux qui on les yeux pour les voires un petit groupes de sombrale étant transquillement installé comme s'ils allaient passer la nuit ici. Un tas de bois entourer de petite pierre entourait le futur foyer du feu. La jeune femme avait préparer tout sa dans la journée. Que faisait-elle la pour qu'elle raison ça personnes ne le savait elle vait pas vue grand monde étant donner que cette forêt est normalement interdite au élèves. Elle avait bien vue quelques'un d'entre eux entrée en espérant ne pas être vue. Elle s'était alors disimiler sous la cape d'invisibilité qu'elle avait reçu le jour de son acceptation chez les aurors.

Ce dissimulant ainsi des yeux des jeunes illégales. La journée était passer rapidement la jeune femme avait demander à Lyra sa jeune elfe de maison de rester comme souvant dans l'infirmerie de poudlard et de venir la chercher en cas de problème. Oui vous l'avez enfin comprit la jeune blondinette dicimulé sous une cape noir, le capuchon sur la tête est nul autre que Molly Blanche Clark l'infirmière de Poudlard et auror. On lui a signaler un remu nénage dans la forêt, étant à poudlard depuis un bon moment la jeune femme connait très bien les environs. Mais ce n'est pas pour cette raison enfin pas uniquement pour cette raison qu'elle est ici. Elle aime s'y soler de temps en temps du monde extérieur et quoi de mieux que de le faire dans cette forêt entourer pas la végération.

La jeune femme se retourna vers les sombrale, et les regardaient, oui elle les voyait depuis sa tendre enfance. un jour un de ses camarades de classe lui avait dit qu'elle avait de la chance ... Qu'elle chance ! Elle l'avait prit assez bien savant très bien ce qu'il voulait dire par là ... Mais après tout les voir étaient parfois un avantage, le meilleur polote de l'aire étaient bien les Sombrale. Sortant de sa cape un boite de platique, a lintérieur il y avait des morceaux de viandes que la jeunes femme avait prit dans les cuisines de Poudlard spécialement pour eux. Après avoir vérrifier qu'elle personnes n'était dans le parc, elle quitta son poste d'observation et s'approcha des cheveaux ailes.

Quand elle ouvrit la boite, le plus jeune qui était coucher non loin d'elle se leva pas pour le bruit qu'elle avait produit avec la boite mais du a l'odeur que celle-ci dégageait. Molly les connaissaient maintenant assez bien pour savoir ca, elle prit les desnombreux morçeaux et le mit au bout de son doigt de la main droite. Attendant que le plus jeune le mange elle n'eu pas a attendre très longtemps pour que le jeune sombrale, lui lèche le doigt, puis dérore d'un coup rapide le morceaux de viande. Les adultes se levèrent a leur tour molly sortie quatre nouveau bout de viande avant de refermer la boite et de la ranger. Elle en lança deux dans les aires, qui furent rapidement absorbé par des adultes.

La Jeune femme entendit un bruit de branche qui se casse sous le poid d'un pas elle se retourna brandit sa baguette et était prête a attaquer quand elle vit un jeune femme devant elle avec la tenue de Serdaigle sur le dos. Tenant de sa main gauche sa baguette et de sa main droite les deux morceaux de viande cru elle dit d'une voix neutre :

- Que fais tu ici !? Qui est tu ?

Les deux morçeaux de viandes étaient bien trop appéticent pour les sombrales il se rassemblèrent autour d'elle, et avalère l'un après l'autre les morceaux qu'elle avait dans la mains. Pour quelques qu'un qui ne voyait rien cela devant franchement faire vraiment drole, c'était peut-être pour cette raison que la jeune femme, n'avait toujours pas répondu à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sweet Pearl
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Avec les Sombrals

Message par : Alex Sweet Pearl, Mar 26 Jan 2010 - 18:06


Miley était assise dans le parc en train de regarder le soleil se coucher, au loin, elle entendit des bruit vers la forêt interdite. Miley avait 17 ans maintenant, plus rien ne lui fessait peur, sauf un peu les mangemorts, elle se dit qu'elle devait aller voir se que c'était. Depuis six ans elle est a Poudlard et elle n'y est jamais aller de peur d'avoir des points en moins, des heures de retenue ou même rencontré une géante araignée. Mais Miley a grandi, elle va bientôt quitter Poudlard, alors elle pouvait y aller. Elle se leva, et quitta le parc. Quand elle fit en plein milieu de la forêt interdite, elle entendit des sabots se rapprochant d'elle, quand elle aperçu l'animal, elle le reconnu, c'était un Sombral. Miley repensa a la définition quel avait lus dans son livre de Soin Aux Créature Magique, seul les personne aillant connus la mort, peuvent les voirs. Elle repensa tout a coup à son ancienne amie, elle était morte devant ses yeux, Miley commença à faire couler quelque larmes de tristesse. La Serdaigle le caressa et le monta. Le Sombral et elle, galoper dans la forêt, quand elle entendit des bruits humain. Elle descendit et sortie sa baquette. Miley aperçus entre les arbres une silhouette, elle s'approcha, puis elle vue une jeune femme entouré de deux Sombrals.

- Que fais tu ici !? Qui est tu ?

Miley s'approcha doucement, la jeune femme tenant dans la main deux morceaux de viandes, les donnèrent aux Sombrals.

- Bonsoir, Je me nomme Miley, j'ai 17 ans et je suis en dernière année. Je galoper sur un Sombral, quand j'ai entendus du bruit, je me suis approcher et vous, qui êtes vous ?

Miley pointa sa baquette sur la femme, car ont ne sait jamais ce qui peut arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Molly Clark
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Cheval Palomino



Re: Avec les Sombrals

Message par : Molly Clark, Dim 7 Fév 2010 - 21:33


[Ps > vue que tu n'étais pas encore auror quand on a commencer je part toujours dans cette vision d'esprit ^^]

La jeune femme se trouvant devant elle se présenta mais n'abaissa pas pour autant sa baguette. Elle lui dit, qu'elle était en dernière année à Poudlard, et qu'elle avait 17 ans. Après avoir regarder plus attentivement le visage de la jeune femmela jeune auror qui est aussi l'infirmière de Poudlard se remémora le visage de la jeune femme qu'elle avait déjà vue qur les nombreux trombinoscope. Elle abaissa donc sa baguette et donna les deux morceau de viande qui lui restait, aux deux sombrale qui se trouvait derrière elle puis elle reprit de nouveau la parole sur un ton de voix légèrement plus détendu.

- Ce n'était que moi, je pense je n'ai pas entendu grand choses a part le bruit des sabots du sombral que tu devais monter il y a quelques minutes. Je pense que le fait de te dire que la forêt est interdite aux élèves de Poudlard est une perte de temps tu dois bien le savoir étant en dernière année ... Mais après tout je préfère te le préciser étant donner que c'est aussi mon boulot, faisant parti du personnel de Poudlard!.

La jeune femme émit une courte pause. Elle s'approcha du tas de bois se trouvant non loin d'elle d'une coup de pierre a deu elle aluma le petit bois afin de faire partir le feux. Le soleil s'étant coucher et avait donc plongé dans le noir, les deux jeune femmes. Comme un voile jeté sur leur tête la nuit était tombé d'un coup. Elle se redressa et l'invita a s'assoire d'un signe de la main sur un tronc d'arbre situé autour du feu.

- Je ne me suis pas présenter a mon tour. Navré cela fait un peut impolie je vais donc remédier a ca dans les plus bref délais. Je me nomme Molly Blanche Clark je suis Infirmière de poudlard pendant la journée partagant ce temps avec l'hopital de saint-mangouste et le quartier des aurors. Je réunit en une seule les deux métier que j'ai toujours aimer faire. Et toi que voudrais-tu faire a ta sortie de Poudlard !?
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sweet Pearl
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Avec les Sombrals

Message par : Alex Sweet Pearl, Jeu 4 Mar 2010 - 20:19


[ Hrp : Désoler de se RP pourri ! ]

Miley continuer de pointa sa belle baquette sur la jeune femme, quand elle répondit a sa question.

- Ce n'était que moi, je pense je n'ai pas entendu grand choses a part le bruit des sabots du sombral que tu devais monter il y a quelques minutes. Je pense que le fait de te dire que la forêt est interdite aux élèves de Poudlard est une perte de temps tu dois bien le savoir étant en dernière année ... Mais après tout je préfère te le préciser étant donner que c'est aussi mon boulot, faisant parti du personnel de Poudlard!.

La jeune femme ne c'était pas présenter, elle se tue et elle alluma un petit, car la nuit était tombé, et les deux jeune femme n'y voyaient plus rien. Molly alluma un feu et avec un petit sourire invita Miley a s'asoir. Miley accepta avec plaisir, mais toujours en pointent sa belle baquette magique.

- Je ne me suis pas présenter a mon tour. Navré cela fait un peut impolie je vais donc remédier a ca dans les plus bref délais. Je me nomme Molly Blanche Clark je suis Infirmière de poudlard pendant la journée partagant ce temps avec l'hopital de saint-mangouste et le quartier des aurors. Je réunit en une seule les deux métier que j'ai toujours aimer faire. Et toi que voudrais-tu faire a ta sortie de Poudlard !?

Miley s'avait se quel voudrait faire dans quelque moi et même de plus lontemps. Molly était Auror, c'est cela que Miley voudrait faire a la sortie de Poudlard et aussi être médecin.

- Enchanter Molly, moi plus tard j'aimerais être Auror, comme vous d'alleur et aussi être médecin, en faite je souhaite être Auror pour proteger notre monde et médecin pour ..... en faite juste pour soigner les personnes malades ... . J'ai terminer mes études dans même pas un petit mois, j'ai déjà envoyer ma lettre à Morgane Mac Milan et j'attend sa réponse. Cela fait combien de temps que vous êtes Auror et raconter moi s'il vous plaie comment c'est, car si je suis accepter il faut un peu que je sache. Vous comprenez ? Heu ... Je peus vous dire TU ?

Revenir en haut Aller en bas
Seventh Eternally
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[ Avec Framboiise ]

Message par : Seventh Eternally, Ven 28 Mai 2010 - 20:32


Seventh et la jeune Gryffondor avait quitté la bibliothèque, ne sachant où aller, ils avaient marcher tout en papotant jusqu'à se retrouver à la lisière de la forêt interdite. Seventh leva la tête et vit que, malgré le fait qu'il ne plauvait plus, ils restaient sous un plafond de nuages épais qui ne demadaient qu'à faire frictionner leurs petites gouttes pour faire tombe Madame Pluie.

Devant le premier arbre qu'ils rencontrèrent, le jeune Serpentard arrêta de parler, il fixa Framboiise, lui fit un petit sourire et se mit à détaler dans les bois à toutes allure, jetant uniquement de brefs regards en arrière pour voir si la jeune fille parvenait à suivre le rythme.

Il continua de courir entre les grands feuillus, il jeta une nouvelle fois un oeil par dessus son épaule mais lorsqu'il reposa ses yeux bleus océans face à lui, il stoppa net. Face à lui se trouvait un troupeau de créature étrange, qu'il ne connaissait pas et dont il n'avait jamais entendu parler. C'étaient de grands chevaux ailés noirs, très maigres, avec des crocs acérés. L'un d'eux posa son regard sur le jeune garçon. Ce dernier eut alors l'impression d'avoir face à lui comme un ange déchu, le regard de l'animal inspirait la bienveillance mais son apparence le rendait quelque peu effrayant. Pourtant ce physique de chevaux ailés lui rappelait l'une des légendes du monde Moldu : le compagnon d'Hercule, Pégase. Il pensa alors que cette espèce avait dû avoir une époque glorieuse avant de se retrouver ainsi, comme amoindri.

Il regarda une nouvelle fois derière lui afin de guetter l'arrivée de Framby, tout en faisant attention aux animaux qui semblaient dociles mais dont il ne connaissait pas les intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Framboiise
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Transplanage
Animagus : cheval (Frison)


Re: Avec les Sombrals

Message par : Framboiise, Dim 30 Mai 2010 - 23:55


Le Pouffy et la Gryffy avaient décidé de bouger un petit peu. Heureusement, le temps s'y prêtait un peu plus qu'il y a quelques heures. D'épais nuages gris annonçaient tout de même que la pluie n'allait pas tarder à mouiller Poudlard et ses environs. Enfin petit à petit, les deux élèves atteignirent la Forêt Interdite qui portait sûrement bien son nom.

A l'entrée de cette dernière, le Jaune & Noir regarda Framboise dans les yeux puis il s'élança entre les arbres. Framboise souri puis se mit à courir rapidement et rattrapa presque son ami. Enfin la végétation était dense et de nombreux obstacles se présentaient à leurs pieds ce qui ralentissait leur course éfreinée et faillit entrainer la chute de la Rouge & Or à plusieurs reprises. Seventh avait l'avantage et Framboise s'aperçut qu'il s'arrêtait.

"Avantage pour Frambi : Il est essouflé", se dit-elle en rigolant.

Mais elle se ravisa quand elle vit un troupeau face au Pouffy. Et là elle reconnu des Sombrals, lui aussi avait sans doute dû les voir. Enfin, cela lui rappela le cours de Monsieur Bennet et elle se dit que Seventh, tout comme elle, avait déjà vu quelqu'un mourir pour voir ces créatures.

- Tu les vois, toi aussi ?, demanda Framboise essoufflée.

Elle se pencha et appuya ses mains sur ses genoux pour récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Avec les Sombrals

Message par : Sara Shake, Jeu 29 Juil 2010 - 21:05


[PV Cassius Clay]

Le soleil se couchait doucement à l'horizon. L'air était doux, le vent soufflait légèrement et l'odeur de l'extérieur était bonne. Un peu fraîche et teintée d'une touche d'herbe tondue récemment. Accoudée à la fenêtre de la cuisine de son appartement, Sara ferma les yeux et une salve de souvenirs la submergea. Elle se revoyait en petite fille têtue assise dans la cabane construite dans les branches du vieux chêne de la ferme, les bras croisés et une petite moue fâchée sur son visage. Son père tondait le gazon à la manière moldue et sa belle-mère au pied de l'arbre, les bras sur ses hanches telle une cruche l'appelant pour qu'elle aille se laver. Mais la petite Sara voulait continuer à jouer, même si le soir tombait. Elle s'amusait bien. Un sourire s'afficha sur la jeune femme lorsqu'elle revit sa belle-mère grimper dans l'arbre avec sa belle robe qui n'était plus très belle après la descente, de la terre séchée sur son visage et une grimace de dégoût sur ses lèvres. La nouvelle compagne de Ben à cette époque était plutôt proprette et bon chic bon genre - mais très gentille.

Sara rouvrit les yeux et ferma la fenêtre. Elle se tourna vers la table de la cuisine où Chris mangeait des nouilles en lisant les nouvelles du jour. Les jumeaux étaient dans leurs berceaux dans le salon et Braise, Jupiter et Lily veillaient sur eux. Sara s'installa derrière son bien-aimé, qui fit un petit gémissement lorsqu'elle posa ses mains sur ses épaules et commença à les masser. Il s'était saisi, tellement concentré dans sa lecture. La jeune femme se pencha et lui donna un bisou sur la joue. En se redressant, elle lui glissa à l'oreille un mot comme quoi elle sortait faire un petit tour dans le parc de l'école. En plus, une migraine commençait à pointer le bout de son nez alors un peu d'air frais ne pouvait que lui faire du bien. Chris acquiesça et passa sa main dans sur la joue de sa chérie, son autre main tenant sa fourchette, les yeux rivés sur un article qui semblait le captiver.

Après s'être assurée que les jumeaux dormaient bien, Sara prit un gilet et sortit dans le couloir. Quelques minutes plus tard, la jeune femme posait le pied dans le parc et sentait la brise fraîche qui fouettait son visage. Elle laissa quelques secondes passer puis avança, ses pas la guidant près du lac puis du grand jardin où un couple de jeunes élèves se baladait main dans la main. Un sourire en coin, Sara les dépassa et arriva bientôt sans s'en rendre compte à la lisière de la forêt interdite. Étant une espèce de VIP au château, elle pouvait se permettre d'y pénétrer et de rester dehors après le couvre-feu - qui était dans moins d'un quart d'heure. N'ayant pas envie de rebrousser chemin, elle continua son chemin et pénétra dans la Forêt. Elle savait où aller.

Un étrange bruit accueillit la jeune femme lorsqu'elle entra dans la clairière où se réunissaient quelques sombrals. Sara tourna la tête, saisie mais ce n'était qu'un petit qui avait crié parce qu'il avait trébuché sur une racine. Sa mère s'était immédiatement porté à son secours. Cette famille-là connaissait bien la jeune femme car elle venait les voir de temps en temps, un morceau de viande fraîche en guise de cadeau. Ce soir, elle n'en avait pas mais les sombras la laissèrent approcher et même à la laisser caresser le museau du petit.

C-'est alors qu'un bruit de branche cassée les fit tous sursauter. La jeune femme se leva et attrapa sa baguette magique. Un vieux réflexe. Mais elle savait qu'elle n'avait rien à craindre. Ou presque... ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassius Clay
avatar
Gryffondor
Gryffondor

it

Message par : Cassius Clay, Sam 31 Juil 2010 - 0:53


Des brochures du Ministère de la Magie... Cassius se trouvait sur son lit dans les dortoirs entrain de lire les brochures qu'il avait reçu dans la matinée. Ils avaient sans doute dû être mis au courant de sa nomination en tant que Préfet de Poudlard et avait dans l'optique de le faire rentrer dans l'un de leur programme d'été... Mais bon, pour le moment ce 'était pas à l'ordre du jour et le jeune homme lisait les brochures seulement pour faire passer le temps et surtout car il ne trouvait pas le sommeil, du moins pas encore. A vrai dire il n'avait pas réellement réfléchit à ce qu'il voulait faire de son avenir. Réussir sa vie était sans doute une bonne option oui, mais comment ? Un boulot au Ministère ? Oui mais lequel ? Trop de questions sans réponses pour le moment...

Une fois sa petite lecture fini il décida de se rendre à l'extérieur de sa Salle Commune pour prendre un peu l'air et faire une ronde, son devoir de préfet en somme.
D'un pas décidé le jeune Gryffondor se dirigea donc vers les couloirs de l'école, saluant rapidement les deux ou trois personnes se trouvant encore debout devant la cheminée de la salle commune. Une fois dans les couloirs de l'école, baguette en poche, il fit bien attention aux éventuels élèves trainant encore malgré le couvre-feu. Aucun dans les couloirs, c'était déjà une bonne chose pour lui car il avait horreur de prendre les gens de haut et de les réprimander.. Dans un sens il en avait rarement besoin. Cassius était d'un naturel très calme et respectueux, beaucoup de personnes disaient de lui qu'il était très charismatique... Pour lui c'était simplement le fait d'être respectueux envers les autres.

Après avoir rapidement vérifier les couloirs du rez-de-chaussé, il entreprit de se rendre dans les parcs de l'école. Le temps était beau et les nuits claires ce qui devait sans doute pousser quelques élèves à repousser l'heure du sommeil pour faire quelques petites balades nocturnes sans l'autorisation du personnel de Poudlard. Un jeune couple attira d'ailleurs son attention près du lac.. S'avançant lentement vers eux Cassius sortit sa baguette pour éclairer un peu plus son chemin. Une fois arriver à leur hauteur il leur demanda gentiment de se rendre à l'intérieur du château, dans leurs dortoirs respectifs. Ils s'exécutèrent sur le chant sans rien demander de plus au préfet et sans rechigner. Mais ce n'était pas tout... En effet un peu plus loin, une fille se promenait seule à la lisière de la forêt interdite. Le jeune homme décida donc de se rendre au même endroit qu'elle n'y ayant rien à faire à cette heure ci.

Se glissant doucement parmi les branchages les arbres bordant la dite forêt il fit son bout de chemin jusqu'à ce qui semblait être une petite clairière. Les rayons de la lune clairs se faufilaient au travers de la cime des arbres pour venir éclairer la jeune femme. C'est à ce moment là que Cass' aperçut ce qui, de loin, paraissait comme des chevaux ailés. Mais c'était en réalité des sombrals et le jeune homme pouvait les voir depuis sa 3ème année et la mort de son oncle juste devant ses yeux un soir d'été... Emporter par son émotion il s'oublia quelques secondes... assez pour ne pas se rendre compte qu'il venait de craqueler une une branche de bois sous ses pieds, ce qui eu pour effet d'alerter la jeune femme qui sortit aussitôt sa baguette magique et la pointa vers la source du bruit suspect. Voulant éviter tout débordement il sortit de sa cachette, la baguette dans sa poche.


" Excuses moi si je t'ai fait peur, ce n'était pas mon intention... Mais bon dans la logique des choses je n'aurai pas eu à te faire peur si tu ne t'étais pas trouvé ici après le couvre-feu de l'école... Je me dois de te demander de rentrer à l'école. "


Il avait parler sur un ton calme comme à son habitude. C'est à ce moment là qu'il remarqua que ce n'était pas une élève de Poudlard.. En effet il s'agissait de la vendeuse et gérante d'Ollivander's chez qui il avait postulé quelques jours au par avant. Le jeune homme eu un petit sourire et décida de se rapprocher un peu plus de Sara.

" Vous avez pour habitude de venir faire votre sélection de vendeur ici dans la forêt ? Rassurez moi, vous n'éliminez pas les candidats recalés dans le but de ne pas laisser de trace hein ? "

Il sourit. Sara n'était sans doute pas le genre de femme à usé de violence sans raison. Tout du moins il espérait ne pas se tromper...
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Avec les Sombrals

Message par : Sara Shake, Sam 7 Aoû 2010 - 14:37


Le petit sombral qui avait trébuché sur une racine s'approcha de la jeune femme et renifla sa main tendue. Ce soir, elle n'avait pas de morceaux de viande fraîche et crue ; cependant, la bête se laissa caresser. La mère s'avança vers eux, prudente vis-à-vis de l'humaine. Elle savait pourtant très bien qu'ils n'avaient rien à craindre d'elle. Les sombrals étaient des créatures très intelligentes. Ce fut donc d'un œil bienveillant que la femelle regardait Sara caresser le museau de son enfant.

Avec un sourire, la jeune femme gratta le dessus de la tête du petit, entre les deux oreilles. La créature souffla par les naseaux, signe qu'elle appréciait cette petite douceur. Sara leva les yeux vers le reste de la famille. Les mâles se toisaient, les femelles essayaient de dénicher quelques rongeurs ou prenaient soin de leurs rares petits. C'était une communauté en paix. Mais soudain, une branche craqua.

Le petit sombral s'enfuit auprès de sa mère en poussant un petit cri tandis que Sara sortait sa baguette magique tel Lucky Luck dégainant son pistolet. A priori, elle n'avait rien à craindre ; elle était une puissante magicienne et les créatures de la Forêt Interdite ne tiendraient pas longtemps face à elle. Cependant, la clairière où elle se trouvait était encore proche de la lisière et les créatures dangereuses ne s'y aventuraient que très rarement. Mais celle qui sortit du couvert des arbres épais était aussi inoffensive qu'une mouche prise dans une toile d'araignée. C'était un jeune homme.

- Excuses moi si je t'ai fait peur, ce n'était pas mon intention... Mais bon dans la logique des choses je n'aurai pas eu à te faire peur si tu ne t'étais pas trouvé ici après le couvre-feu de l'école... Je me dois de te demander de rentrer à l'école.


La jeune femme abaissa sa baguette et sourit. A son blason qui brillait à la lumière du soleil qui déclinait, elle put voir qu'il s'agissait d'un Gryffondor, et pas n'importe lequel : un préfet. Et lorsqu'il s'avança dans la clarté du crépuscule, Sara le reconnut. Quel était son nom déjà ? Cassius quelque chose... un jeune prétendant au poste de vendeur dans sa boutique.

- Vous avez pour habitude de venir faire votre sélection de vendeur ici dans la forêt ? Rassurez moi, vous n'éliminez pas les candidats recalés dans le but de ne pas laisser de trace hein ?


Cassius l'avait reconnue, lui aussi. Il sourit. La jeune femme s'avança vers lui et pointa sa baguette magique sur son cœur.

« Si c'était le cas, tu ferais mieux de prendre la poudre d'Escampette... », chuchota-t-elle d'une vois faussement menaçante, sans se débarrasser de son sourire.


Elle planta ses yeux émeraude dans les siens. Sara savait que quelques fois, elle pouvait faire peur. En temps normal, elle était une jeune femme douce et calme mais comme le proverbe le disait si bien, l'habit ne fait pas le moine. Gare aux apparences ; la gérante d'Ollivander's était à double tranchant.

« Alors, on fait sa petite ronde du soir ? Sais-tu que même un préfet aussi respectable que toi ne peut se trouver dans la Forêt Interdite ? Et ce, même si ses intentions sont honorables... », dit-elle, gardant sa baguette magique sur la poitrine de Cassius.


Même si elle disait la stricte vérité, elle le titillait, histoire de voir de quel bois ce jeune homme était fait. Puisqu'il devait participer aux sélections le jour suivant, autant apprendre à le connaître... ainsi que lui devait apprendre à la connaître, s'il venait éventuellement à être sélectionné.
Revenir en haut Aller en bas
Cassius Clay
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Avec les Sombrals

Message par : Cassius Clay, Ven 20 Aoû 2010 - 5:09


« Si c'était le cas, tu ferais mieux de prendre la poudre d'Escampette... »

En temps normal cette phrase aurait conduit notre jeune préfet à s'enfoncer un peu plus dans le dialogue et à sans doute chercher la provocation. Mais dans le cas présent il sourit à la jeune femme se trouvant en face de lui, elle même n'ayant pas réussi à effacer un petit sourire en coin sur ses lèvres et à prendre un air menaçant. Le Gryffondor n'aurait jamais penser se retrouver en pareille compagnie à une heure aussi tardive, en dehors du Chemin de Traverse et qui plus est dans l'enceinte de Poudlard... Sara se rapprocha un peu plus du jeune homme, sa baguette toujours pointée sur son coeur. On pouvait admirer la lueur de ses deux yeux émeraudes reflétant parfaitement l'éclat de la lune claire, un pareil spectacle était rare et Cassius dû se forcer pour décoller son regard de celui de son interlocutrice... Mais le problème était que, peu importe l'endroit qu'il regardait, tout était magnifique. Il ne devait surtout pas se focaliser sur ses lèvres lors ce que Sara prenait la parole, il décida donc de remonter un peu plus pour se plonger de nouveau dans ce regard intense.

« Alors, on fait sa petite ronde du soir ? Sais-tu que même un préfet aussi respectable que toi ne peut se trouver dans la Forêt Interdite ? Et ce, même si ses intentions sont honorables... »

Elle n'avait pas tord, du moins pas totalement. En effet, le préfet n'aurait pas eu à se trouver dans la forêt s'il n'avait pas du la suivre depuis les parcs de l'école. Mais la jeune femme ne l'ayant sans doute pas remarquer ne pouvait guère deviner qu'elle avait été suivie. Étonnant ce que la vie pouvait réserver comme caprices par moments. Seulement quelques heures au par avant il s'était rendu chez Ollivander's dans le but de passer un entretient d'embauche pour le poste de vendeur vacant. Le voilà maintenant en tête à tête avec la gérante de la boutique, baguette magique pointé sur le coeur. Une situation cocasse, c'était évident. Les réponses de Sara parvenaient aux oreilles de Cassius avec ce qui semblait être une pointe de provocation, elle tentait sûrement de jauger le prétendant au poste de sa boutique et cela était parfaitement normal aux yeux du jeune homme. Ce dernier se prit parfaitement au jeu.

" Certes, tu as raison. Je me permets de te tutoyer, je pense que ça arrivera un jour ou l'autre de toute façon alors au temps commencer maintenant. "

Il lui sourit rapidement. Il était confiant et savait pertinemment que ce rendez-vous nocturne, si l'on pouvait qualifier cette rencontre comme tel, allait jouer en sa faveur dans le choix de la gérante. Tout du moins, il se devait de faire bonne impression. Dans la tête du jeune préfet il ne pouvait y aller par quatre chemins, il devait se montrer tel qu'il était réellement, être naturel. Cassius approuvait particulièrement ce genre de situation ou les interlocuteurs se lançait des pics pour se jauger mutuellement sans pour autant devenir vexant ou vulgaire, c'était plaisant et amusant pour le Gryffondor. Il ne cligna pas des yeux et continua de la fixer profondément en faisant toute fois attention à ne pas trop plonger dans les abîmes couleurs émeraudes dans lesquels il était plongé.

" Il se trouve que je t'ai vu te rendre vers la forêt lors ce que tu as traverser les parcs. Là je me devais d'intervenir étant donné qu'aucun élève ne doit se trouver à l'extérieur de sa Salle Commune une fois le couvre-feu passer... Je t'ai donc suivi jusque ici. "

On pouvait sentir une pointe de fierté dans la réponse de Cassius. En effet il se voyait flatté de ne pas avoir été repérer par une sorcière chevronnée telle que Sara qui avait terminer ses études depuis quelques années maintenant et qui ne semblait pas innocente du tout. Voulant corser un peu plus les choses le préfet se rapprocha un peu plus de l'ex Serdaigle, sentant par la même occasion la baguette s'enfoncer dans sa poitrine.

" Et sans vouloir paraître trop indiscret, je peux savoir ce que tu fais ici à pareille heure ? "

Il en avait presque oublié les sombrals se trouvant dans la clairière tout autour de lui, il n'avait plus d'yeux que pour Sara à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Avec les Sombrals

Message par : Sara Shake, Lun 6 Sep 2010 - 21:02


La jeune femme enfonça un peu plus la pointe de sa baguette magique sur le torse du préfet de Gryffondor. A présent, les deux protagonistes n'étaient qu'à cinquante centimètres l'un de l'autre. Ils se toisèrent pendant quelques secondes, se jugeant l'un, l'autre. Apparemment, le jeune homme ne semblait pas déconcerté par la férocité et les menaces de Sara. Celle-ci se surprit à sourire. En voilà un garçon qui savait contenir ses émotions - du moins, s'il ne craquait pas. Enfin, il consentit à parler et ce fut dans le jeu de la jeune femme qu'il entra.

- Certes, tu as raison. Je me permets de te tutoyer, je pense que ça arrivera un jour ou l'autre de toute façon alors au temps commencer maintenant, dit-il en souriant à son tour.


Il plongea son regard dans ce lui de la jeune femme, sérieux. Voilà un caractère fort ; le jeune homme semblait savoir contenir ses émotions, ne pas flancher. Dans ce cas, lui et Sara allait bien s'entendre !

- Il se trouve que je t'ai vu te rendre vers la forêt lors ce que tu as traverser les parcs, continua-t-il. Là je me devais d'intervenir étant donné qu'aucun élève ne doit se trouver à l'extérieur de sa Salle Commune une fois le couvre-feu passer... Je t'ai donc suivi jusque ici.

T[/font">oujours dans l'esprit fort, Cassius se rapprocha plus de Sara, réduisant de plusieurs centimètres la distance qui les séparait, enfonçant encore plus la baguette magique sur son torse. Il lui demanda alors ce qu'elle fabriquait ici, en une heure si reculée après le couvre-feu de l'école. La jeune femme laissa passer quelques secondes avant de répondre, ses yeux toujours rivés sur ceux du jeune homme. Après tout, elle ne lui devait rien. Mais elle répondit quand même.

« J'étais venue rendre visite aux Sombrals, figure-toi. Ces animaux sont plus à l'aise la nuit, je crois, et... j'ai l'habitude de les voir, de leur donner de la viande fraîche quand j'en ai... etc quoi ! » termina-t-elle en se sentant ridicule.


Elle finit par abaisser sa baguette le long de son corps. Il y avait une trace ronde à l'endroit où la pointe était restée enfoncée, sur l'uniforme du jeune homme. A présent, plus rien ne les séparer, sinon le vide. Gênée de cette situation, tout à coup, Sara recula d'un pas et manque de bol, comme d'habitude, son pied heurta une grosse pierre. Vous vous doutez de la suite. La jeune femme bascula en arrière et tomba lourdement sur les fesses. Un peu intriguée de la manière dont Cassius la déstabilisait, elle s'appuya sur ses bras et passa sa langue sur ses lèvres, d'un air qui voulait dire "J'suis pas tombée, le sol m'a juste attirée à lui".

« Et sinon... pourquoi tu postules à Ollivander's ? Papa et maman t'ont laissé te débrouiller comme un grand garçon ? » demanda-t-elle en souriant, n'étant pas du tout méchante dans ses paroles, juste taquine.


Sara espérait juste que les parents du préfet n'avait rien, comme une maladie, ou même qu'ils soient en vie, sinon... elle serait extrêmement mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Avec les Sombrals

Message par : Rily Dacker, Sam 19 Mar 2011 - 20:43


C'était sans aucun doute une superbe fin d'après-midi. Rily lisait tranquillement son "Histoire de Poudlard" à l'ombre d'un arbre, dans le parc de l'école de magie. Elle le dévorait chapitre après chapitre, pour la énième fois. La jeune Serdaigle adorait relire ses livres, et celui-là ne faisait pas exception. De plus, elle découvrait à chaque lecture de nouvelles informations auxquelles elle n'avait pas fait attention.

Le soleil brillait haut dans le ciel et même l'ombre de l'arbre ne la protégeait plus contre ses rayons ardents. Elle posa un instant son livre dans l'herbe, le temps de retirer sa veste. Une brise infime vint chatouiller ses bras nus et elle sourit à cette caresse de fraîcheur, puis elle reprit sa lecture, adossé au tronc noueux de l'arbre.

Elle avançait rapidement dans sa lecture, comme toujours, ses yeux bondissant d'un mot à l'autre, avide de découvrir de nouvelles choses.
Ils ne furent pas déçut. En tournant une page, Rily découvrit un chapitre qu'elle n'avait jamais lu, à sa grande surprise. Il s'intitulait "La Forêt interdite". La jeune fille sourit, elle avait enfin sous les yeux le chapitre qu'elle souhaitait lire depuis longtemps, celui qui parlait de cette mystérieuse forêt dans laquelle elle s'était malheureusement retrouvée, une nuit, absolument involontairement. Elle s'était promise d'y retourner une fois pendant la journée, mais ne l'avait jamais fait. Elle jeta un coup d'oeil intriguée aux arbres à la lisière de la forêt en question, avant de commencer sa lecture.

La plupart de ce qu'elle lut, elle le savait déjà ou le devinait aisément. Mais la partie concernant les Sombrals l'intrigua.

" On trouve dans la Forêt interdite tout un troupeau de Sombral, bien dressé par Hagrid, garde-chasse de Poudlard à l'époque d'Harry Potter. Ces créatures servent habituellement à conduire les calèches des élèves jusqu'au château lors de leur arrivée en début d'année. Un Moldu qualifierait certainement les Sombrals de chevaux, bien qu'ils aient quelque chose de reptilien en plus. Ils semblent dépourvu de toute chair, car leur pelage noir colle à leur squelette dont chaque os se dessine parfaitement. Leur tête ressemble à celle des dragons, et leur yeux sont blancs et sans pupilles, leur donnant un regard fixe et vide. Les Sombrals sont également dotés d'un paire d'aile grandes et noires à la surface lisse (comme celle des chauves-souris mais en plus grand) à la hauteur du garrot.
En sachant ou chercher dans la Forêt interdite et en ayant un peu de viande fraîche à leur proposer, il est relativement simple de trouver les Sombrals. [...]"

Le chapitre continuait mais Rily ne s'y attarda pas. Les Sombrals avaient éveillé sa curiosité. Alors comme ça, les chevaux squelletique qui tirait les calèches étaient des Sombrals? Comment cela se faisaient-ils que certains les voient et d'autre pas? Elle se rendait bien compte que la plupart des élèves de Poudlard ne les remarquait pas, ils passaient à côté sans y faire attention, alors que la jeune fille était sûre que si ils les voyaient, ils partiraient en hurlant.
Rily était curieuse de savoir où se trouvaient ces créatures, elle rangea donc son livre dans son sac, le mis sur ses épaules et s'aventura discrètement vers la Forêt interdite. Personne ne la remarqua, comme toujours, et cette fois elle s'en réjouie.

La Forêt interdite en journée était beaucoup moins effrayante que la nuit, il n'y avait pas photo. Rily se laissait guider par son instinct, tout en prenant garde à ne pas s'éloigner du sentier, quitte à revenir bredouille mais à revenir quand même.
Après plusieurs minutes de marche, elle se retrouva dans une large clairière qui contenait ce qu'elle cherchait. Quelques Sombrals étaient là, à broutter machinalement les touffes d'herbes sèches qui perçaient là ou le soleil perçait le feuillage. La clairière était bercée par une douce luminosité dorée et par le chant des oiseaux. Elle était fort agréable à l'avis de la Serdaigle.

Cette dernière avança vers l'un des Sombrals, le plus proche d'elle. Il ne broncha pas quand son pied se posa sur une brindille qui craqua, pas plus que quand elle posa une main douce sur son encolure. Elle le trouvait vraiment magnifique, même si ces yeux blanc étaient un peu effrayant. C'était exactement la même description que dans son livre.
Elle resta là à caresser le Sombral qui ne semblait pas vraiment s'en rendre compte. Elle n'arrivait pas à être heureuse de pouvoir le voir, car elle venait de se souvenir pourquoi tout le monde ne pouvait pas les voir. C'était son père qui lui avait expliqué, quand elle était en 1ère année.

"Seuls ceux qui ont vu la mort peuvent voir les Sombrals. Ta soeur est morte devant nos yeux, nous pouvons donc les voir. Crois-moi, vaut mieux ne jamais les voir..."

C'était ce qu'il lui avait dit mot pour mot, et Rily se souvenait très bien qu'ils avaient finit leur conversation en pleurant silenceusement la pauvre petite Louanne qui n'avait connue sa famille aimante que 2 ans. Rien qu'à ce souvenir, les larmes et la tristesse envahirent comme un raz de marée la jeune fille, mais elle les refloua tous les deux en continuant à observer le beau Sombral.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Avec les Sombrals

Message par : Invité, Lun 25 Avr 2011 - 21:23


J'ignorais complètement ce que je fichais ici. Au beau milieu de la Forêt Interdite, en fin d'après-midi! Je secouais la tête en soupirant, me demandant encore une fois comment je faisais pour être aussi bête, irresponsable, endormie, niaise, irréfléchie, stupide et j'en passe. Je me rappelai avoir voulu profiter du temps ensoleillé, parfait pour une petite promenade. J'avais marché quelques temps dans le Parc, évoluant entre les arbres centenaires et les fleurs parfumées, laissant couler mon regard sur la Nature. Mon esprit s'en était allé vagabonder dans ces lointaines contrées où il avait l'habitude de fuir le réel, et avait bien dû se perdre un moment avant de réintégrer ma boîte crânienne. Entre temps, mon corps avait continuer d'avancer et ses pas l'avaient mené plus loin qu'ils n'auraient dû... Résultat: je suis pas la m***e pour retrouver mon chemin!

Un bruit étrange que je n'arrivais pas à identifier vint me tirer de ma dispute intérieure. Bruit qui me rappela que la Forêt Interdite n'était pas interdite pour rien. Je repris d'un seul coup mon attitude joyeuse habituelle. Un peu d'aventure ne me ferait pas de mal après tout, les cours commençaient à ramollir mes sens et mon goût pour le danger! Sauf que cette fois-ci, comme ainsi que depuis six ans, je n'étais pas avec Peter. Ce ne serait pas si amusant.Rien n'est pareil sans lui... pensai-je avec une pointe de nostalgie.

Les bruits reprirent et je me dirigeai vers leur provenance. Quelques mètres plus bas, derrière les chênes. J'avançai prudemment, la baguette à la main. Il faisait encore suffisamment jour pour que je puisse voir sans peine, même dans un endroit si sombre. Pourtant, lorsque j'eus dépassé les arbres qui dissimulaient à mes yeux les créatures, je dus m'y prendre à deux fois pour vérifier ce que je voyais. Des Sombrals.
Revenir en haut Aller en bas
Claire Bakers
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Avec les Sombrals

Message par : Claire Bakers, Lun 25 Avr 2011 - 22:05


Claire s'était lever tôt ce matin, elle n'avait jamais aussi bien dormit, elle s'était habillait et préparer en prenant son temps. Elle était descendu à la salle commune si tôt que personne n'y était. Et comme le dîner n'était pas prêt elle avait été en cuisine demander gentiment aux elfes de main de lui préparer quelque chose. Elle était remonter dans sa salle commune et avait discuter avec des amies puis elle avait prit un livre et est allé lire sous un arbre dans la parc avec ses lunettes de soleil. Elle s'était même endormit là bas.

Elle s'était réveillée 3heure plus tard, c'était l'heure d'aller manger, elle alla donc à la grande salle et mangea avec ses amies puis elle alla à la bibliothèque et avait fait son devoir de potion puis elle commença à lire. Ce fut en fin d'après-midi qu'elle décida d'aller dans la forêt interdite pour voir les Sombrals.

Elle y était enfin, dans la forêt interdite, elle courra en direction de là où sont les Sombrals et elle se perdit... Ralala... Elle chercha son chemin pendant un quart d'heure quand elle retrouva son chemin. Elle se dirigea vers là bas et arriva enfin devant les Sombrals. Elle vit une jeune fille qui s'approchait d'eux, Claire alla vers elle et lui sourit.

- Bonjour, je suis Claire... Claire Bakers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Avec les Sombrals

Message par : Invité, Mer 27 Avr 2011 - 12:10


Si il y avait des Sombrals ici, alors je ne m'était pas enfoncé si loin dans la Forêt. Je savais parfaitement où j'étais, je n'aurais en fait aucun mal à retrouver mon chemin. Ce n'était pas la première fois que je venais ici, quoi que les précédentes j'y étais venu de ma propre volonté et non pas par hasard. Puisque je suis là, autant rester avec eux un moment. J'aimais rester là, assise près d'eux à les observer. Ces créatures étaient des plus fascinantes qu'il soit. J'entendis des pas sur le tapis de feuilles mortes. Je ne m'attendais pas à avoir de la compagnie, aussi étais-je sur mes gardes. Je me levais rapidement, baguette en main prête à attaquer si c'était nécessaire. Ce n'était qu'une fille au visage encore enfantin malgré son corps d'adolescente. Je lui donnais treize-quatorze ans. Elle avait les cheveux châtains, ondulés qui lui allaient jusqu'aux épaules. Elle était de celles ayant l'immense honneur de porter l'insigne des Gryffondors. Elle me sourit et se présenta poliment:
-Bonjour, je suis Claire... Claire Barkers.
Ma méfiance était moins forte, mais toujours présente. Je ne m'y connaissais pas assez en créatures magiques pour pouvoir affirmer avec certitude qu'il n'existait pas d'être dangereux capable de se transformer en gentille sorcière dans la Forêt Interdite.
- Hominum revelio !lançai-je.
Mais bien sûr, le sort ne fonctionna pas correctement dès la première tentative... Il me fallut recommencer rapidement, en priant pour que Claire soit réellement humaine sinon elle avait amplement le temps de me tuer. Même quelques secondes suffisaient pour la plupart des créatures dangereuses à venir à bout d'une sorcière de seize ans. Le sort fut effectif à la seconde tentative et me permit de vérifier ce dont je commençais à me douter: Claire était bien humaine. Je m'approchais alors d'elle en lui tendant la main:
- Désolée. On est jamais trop prudent. Abygael Thompson, sorcière aux pouvoirs défectueux mais tu as dû le remarquer. Tu viens souvent par ici?
Vu la façon dont elle m'avait accosté, elle ne s'était sûrement pas perdue dans la Forêt, elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Avec les Sombrals

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 28

 Avec les Sombrals

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.