AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 49 sur 49
Dans les rues de Pré-Au-Lard
Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 47, 48, 49
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Elenna Benson, Jeu 29 Juin 2017 - 5:56


Rp unique.

Celui qui vit dans la crainte, ne sera jamais libre. (3)


P
ré-au-Lard était comme une deuxième maison pour moi. J’y avais vécu beaucoup de choses et pour cause, mon petit appartement y était situé. Ça avait été là mon premier chez moi, ma première maison, là que j’avais passé mes premières nuits seule mais aussi mes premières nuits en compagnie d’Alexander. Je tenais à ce petit village, à sa tranquillité et sa simplicité. Je marchais dans les rues que je connaissais comme ma poche, me rappelant les bons comme les mauvais souvenirs. Il y avait ces soirées de rêve entre amour ou amis puis ces nuits emplies de doutes et de craintes. Ici, j’y avais été agressée plusieurs fois, en tant qu’Elenna, comme en tant que Chef de l’Ordre du Phénix. J’y avais tout vécu, trop pour une seule vie.

Peu à peu, l’obscurité prenait de la marge sur notre monde et Pré-au-Lard était le meilleur exemple. J’avais choisi d’y continuer ma quête pour prévenir les habitants du village, pour leur faire comprendre que nous étions là, partout, à chaque coin de rue, à chaque maison, nous veillions sur eux comme nous le pouvions. Heureusement aujourd’hui, j’avais compris que nous n’étions pas si seuls que cela, que nos fidèles alliés prouvaient qu’il y avait de bonnes personnes encore aujourd’hui. Ils mettaient leur vie en danger, comme nous, peut-être même étaient-ils plus à découvert et pour cela, je les remerciais, de nous aider chaque jour. Du côté du bien comme du mal, il y avait des alliés partout, des gens qui préféraient s’impliquer plutôt que se cacher derrière un Ministère qui n’avait que faire d’eux.

Je m’armais une fois de plus de ma baguette magique et me mettais au travail dans les rues désertes du village. Je placardais sur chaque coin de mur les journaux et en laissais voleter sur le sol de Pré-au-Lard. Comme dans les autres endroits, les papiers étaient de simples gazettes jusqu’à ce que l’attention d’un sorcier ou autre soit attirée. Chaque écrit était accompagné de sortilèges qui assurait sa protection et sa position bien ancrée sur le mur. Sans attendre plus longtemps, je gagnais la place du village…




L'Étincelle




Messieurs, Mesdames, issus de la communauté magique ou ayant des liens de parentés ou familiales à cette communauté.

Nous affrontons encore aujourd'hui une période de terreur. La même qui s'est déroulée quelques années auparavant, et quelques siècles plus tôt. L'école de Poudlard a été attaqué. Certains enfants, étudiants, ont été pris en otage. Vos enfants. Votre famille. La menace est toujours plus grande en cette période de trouble. Un directeur disparu, des professeurs incapables de protéger leurs élèves : attention, ne remettons pas en cause la formation de ceux-ci mais plutôt l’incompétence des autorités du ministère à protéger et défendre ses citoyens contre la crainte et la peur. Le ministère se trompe d'ennemis. Les attaques, les arrestations sont en priorités contre ceux qui, comme vous, ne veulent plus vivre dans la peur, la terreur. L'Ordre du Phénix est là pour vous aider à vaincre, à vivre et non pas à survivre. Malheureusement, les autorités prennent nos actions de révolte contre l'obscurantisme et la peur comme un crime. Nous sommes des Hors la Loi aux yeux du ministère.

Et pourtant, que serait un monde où l'union entre le ministère et les Phénix serait possible ? Main dans la main, nous pouvons vous aider à vaincre votre peur, à vaincre cette doctrine. Les Mangemorts veulent certes, briser le secret magique. Mais leur unique but est de mieux asservir, pour former une "race supérieure" envers d'autres humains, sorciers, non-sorciers, issus de la communauté magique ou non. Nous sommes là pour défendre vos droits, nous battre en votre nom, s'assurer d'un monde meilleur pour tous les êtres vivants. Chacun à sa place dans le monde. Nos actions se trouvent limitées par un gouvernement qui nous cible, nous, citoyens de lumière, de paix et d'harmonie et qui ne cherche pas à prendre pour ennemis les vrais criminels et terroristes de notre temps. Les vrais coupables. Nous sommes tous Phénix au fond de nous. En tant que sorciers, en tant que défenseur de liberté et de fraternité.

Aujourd'hui, nous déclarons le Ministère coupable de ses actes. Coupable de l'insécurité qui règne dans la Communauté magique. Coupable de ne pas diriger ses recherches et ses élites vers les véritables criminels. Nous déclarons coupables les mages noirs, auteurs sanglants de tortures, de meurtres, de manipulations mentales et physiques, d'obscurantisme. Tout ce que nous voulons, c'est aider la Justice, aider la Communauté à vivre paisiblement. VOUS AIDER à obtenir ce que vous avez le droit d'avoir. En travaillant mains dans la main avec vous, nous pourrons faire de ce monde, un monde meilleur. Un monde emprunt d’honnêteté, de gloire, de justice. Un monde sain. Aidez-nous à protégez vos enfants, vos familles. Nous ne sommes pas des criminels, nous ne sommes pas des héros. Nous sommes seulement des boucliers levés contre la tyrannie et la suprématie. Brandissez-nous, boucliers, défendez vos valeurs face au Ministère. Demandez notre aide. Aidez nous à agir, plus rapidement, plus efficacement. Nos flammes punissent, nos larmes guérissent.






L'Ordre du Phénix

Codage de Louna ©


HRP : Un sortilège conditionnel a été lancé sur les tracts, ils ressemblent à des journaux banals jusqu'à ce qu’un sorcier ou un moldu en rapport avec la magie ou autre ne les touche.
Nous vous invitons à répondre à la suite des posts pour écrire la réaction de votre personnage s'il tombe sur l'un des tracts.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Aria Morrison, Dim 9 Juil 2017 - 16:37


RP avec Mered

Honorer son pari


Une belle journée s’annonçait aujourd’hui : du soleil et un peu de temps avec Mered au Pré-Au-Lard. Bien que j'en avais déjà entendu beaucoup parlé, je n'avais encore pas eu l'occasion d'y aller. J’étais donc super contente qu’elle me fasse visiter cet endroit. Une après-midi, juste entre ma grande sœur et moi. Que demander de plus ?  

Nous nous étions donc donné rendez-vous directement là-bas, plus précisément devant Les Trois Balais. Mais une fois arrivée là-bas, je ne la voyais pas. C'était pourtant bien là qu'elle m'avait dit de venir, non ? J'avais un doute maintenant... Bon, c'était peut-être mieux que j'aille jusqu'au bout de la rue, juste au cas où... Je la croiserais peut-être sur ma route ?

Malheureusement, sur mon chemin, je ne vois aucune rousse aux yeux verts et une fois arrivée au bout de la rue, je me dis que je ferais mieux de retourner aux Trois Balais et d'attendre là bas. Après tout, si j'avais ce nom en tête, c'est que ça devait être là-bas que nous devions nous retrouver. Donc demi-tour...

Je refais le chemin inverse et aperçois de loin une fille aux cheveux roux devant de la boutique Honeydukes. Je ne la vois que de dos, mais ça ne peut être qu’elle. Enfin... pour moi, c'était elle. Arrivée derrière la jeune fille, je lui lance toute joyeuse : « Coucou ! »
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Mered Adand, Mar 11 Juil 2017 - 18:42


rp avec Aria

Mered a 15 ans dans ce rp

Pré-au-lard. Village exclusivement composé de sorciers. Petit monde proche de l’école. Parfait pour se distraire un week-end. Se promener seule j’y étais habituée. Trop sans doute. Alors autant casser ma routine. J’avais proposé à Aria de m’accompagner. Petite sœur apprivoisée. Ne demandant qu’à découvrir les lieux. Un rendez-vous devant les Trois Balais. Tout était prêt. La laisser y aller était-il raisonnable ? Elle était débrouillarde la petite. J’voulais pas trop la dorloter. Voir ses capacités.

Jour J arrivé. Apprêtée telle une moldue. Honorer la météo. Clémente avec nous. Pas de robe émeraude cette fois-ci. Place à une jupe rouge sang et un débardeur blanc. Clin d’œil à sa maison. Signe d’appréciation. Chaussures noires confortables. Peu salissantes. Sac à dos blanc sans écusson. Du à notre première rencontre. Il était temps de prendre la route.

Marche sereine. Pas léger. Réjouie de passer mon après-midi avec cette gryffy. Réciprocité ? Fort probable. Attachement à cette fille. Prise sous mon aile. La protéger de la vie. Et lui faire découvrir le monde. Univers dangereux. Sans un guide. Rôle endossé avec fierté.

Arrivée. Place peu peuplée. Yeux balayant le paysage. Pas de trace de la tête connue. Direction le lieu prévu. Petite brune de dos devant moi. Quasi certaine de l’avoir trouver. Autre rousse devant elle. Salutations lancées à son encontre. Voix identifiée, plus de doute possible. Aria était là.

Rire étouffé. Comment tu as pu te tromper ? Et prendre cette femme pour ta sœur adorée ? Adulte interloquée. Je vins à la rescousse. Après l’avoir remercier, elle partit. Enfin réunies, j’observai la brunette. Sourire naissant devant cet ange. Envie de la taquiner. Encore.

« Alors Aria, on confond les rousses ? Tu veux que l’on rende visite au marchand de lunettes avant de commencer notre promenade ? »



Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Aria Morrison, Mar 18 Juil 2017 - 13:15


LA de la rousse


La personne en face de moi se retourne.
Le sourire qui était dessiné sur mes lèvres s’efface pour laisser place à de l’étonnement sur mon visage. La rousse me regarde d’un air étonné elle aussi. Je lui bafouille quelques mots :  

- Euh… pardon… Excusez-moi… je… je vous ai prise pour une autre.

Comment ais-je pu croire que c’était Mered ? Je me sens gênée, confuse, ne sachant pas quoi lui dire d’autres.

Mais une chose bizarre se produit. Une voix venir de surgir de je ne sais d’où. Une voix qui m’ait tellement familière. Et pourtant, les lèvres de cette femme ne bougent pas. Et c’est là que je comprends. Elle est là, je la vois, celle qui vient de me libérer de mon embarras. La vraie rousse que j’attendais, ma grande-sœur. Elle remercie la femme qui part. Puis elle me regarde et me dit en me taquinant : « Alors Aria, on confond les rousses ? Tu veux que l’on rende visite au marchand de lunettes avant de commencer notre promenade ? »

Je la serre dans mes bras, contente de la voir et lui réponds en rigolant : « Non mais j’y peux rien, de dos, on aurait dit toi ! ». J’éclate de rire, tellement je trouve la situation amusante.

Je ne tiens pas en place, débordant de joie et d’énergie. J’ai hâte qu’elle me fasse découvrir cet endroit que tout le monde parle. Je m’exclame alors : « Alors, on y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Mered Adand, Sam 22 Juil 2017 - 21:30


Retour à un style d'écriture plus classique, je m'étais perdu dsl...

LA mutuel accordé pour la suite du rp

Aria était gênée et présenta ses excuses à la rousse prise pour moi. Débarrassée de cet intrus, elle se jeta dans mes bras et m’enlaça toute heureuse de me retrouver. J’avais pris l’habitude des contacts physiques avec cette fille, la brune avait le tactile facile. Je lui rendis son étreinte tout autant joyeuse de passer un moment en sa compagnie.

« Pas grave Aria, ça arrive. Enfin avoue que je suis plus jolie que cette fille non ? En plus je me suis habillée pour te faire honneur. », lui annonçais-je en étant atteinte de son rire si communicatif et bombant mon torse, fière de ma tenue.

Cette petite était une vraie puce ce jour-là. Pressée de déambuler, elle me remua comme si on avait le train à prendre.

« En route Aria ! Je vais te montrer ma boutique préférée en premier. », lui affirmais-je en saisissant sa main.

J’avais découvert ce magasin en première année. Il restait une étape incontournable lors de l’achat de mes fournitures scolaires. Lui plairait-il autant qu’à moi ? J’ignorais encore son état d’esprit, j’allais le découvrir en lui faisant visiter ce village. Qui étais-tu sœurette d’adoption ? En tout cas, je souhaitais la guider et lui faire profiter de ce moment passé toutes les deux.

Elle me transmettait de la chaleur. Sa peau si douce, elle était merveilleuse cette brune. Elle se laissait guider aveuglément et ne broncha en rien durant la marche. Arrivé sur place, j’étais tout autant admirative de cette devanture qui ne payait pas trop de mine mais dont les vitrines affichant plumes et parchemins en tout genre suffisaient à me mettre des étoiles dans les yeux.

« Je te présente Scribenpenne Aria. Je pense que tu as deviné ce qu’on y trouvait. C’est joli hein ? Et encore plus de l’intérieur, on entre ? », la questionnais-je tout en ouvrant la porte.

Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Aria Morrison, Lun 31 Juil 2017 - 8:55


LA mutuel accordé pour la suite du RP


Elle me rassure, comme à son habitude. Toujours gentille avec moi, toujours douce, toujours attentionnée. J’avais vraiment eu de la chance de l’avoir rencontré cet été au chemin de traverse. Elle me taquine encore une fois, me faisant rire. Je la regarde du haut de mes onze ans, la trouvant vraiment jolie. Elle m’indique qu’elle souhaite me montrer maintenant sa boutique préférée. Mes yeux s’illuminent immédiatement.

On se met en route et pendant ce temps-là, j’essaie d’imaginer où elle m’emmène. J’avais vu tout à l’heure des boutiques de vêtements, de confiseries et de balais. Serait-ce dans une de ces boutiques qu’elle m’emmène ? Elle venait de s’arrêter et j’ai pu connaitre la réponse à ma question. Je me dirige immédiatement près des fenêtres pour essayer de voir plus en détail, ce qui était en vitrine. Au même moment, Mered me dit :

« Je te présente Scribenpenne Aria. Je pense que tu as deviné ce qu’on y trouvait. C’est joli hein ? Et encore plus de l’intérieur, on entre ? »

Si je voyais et comprenais bien, il s’agissait d’un magasin de plumes et de parchemin. Je lui adresse un énorme sourire, heureuse qu’elle me fasse découvrir cette boutique. Elle venait d’ouvrir la porte et je m’empresse, en sautillant, d’entrer avec elle. Une fois à l’intérieur, j’étais émerveillée devant tant de choix, tant de plumes de toutes les couleurs. Il y en avait pour tous les goûts. Mes yeux s'arrêtent sur l'une d'entre elle. Elle m'attire me poussant à aller la voir de plus près. Elle était de couleur violette et était magnifique. Je l’admire en lâchant un « waouh ».
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Mered Adand, Sam 5 Aoû 2017 - 17:32


Bienvenue dans une partie de mon monde Aria ! J’adorais l’odeur des plumes, des parchemins, ces objets somme toute assez banals mais dans cette boutique c’était différent. Je pris le temps de poser mes yeux sur chaque article, émerveillée devant chacun, ce magasin sublimait l’art de l’écriture. J’étais heureuse dans cette environnement studieux néanmoins je me demandais si ça serait du goût d’Aria ?

A la voir, je n’avais pas de souci à me faire. Toute dents dehors elle m’imitait et se risqua même à en prendre dans ses mains pour ressentir leurs éclats. C’était une tactile et pas qu’avec les humains cette petite. Amusée, je la mis en garde malgré tout, « On touche avec les yeux Aria, c’est fragile attention. » C’était mon rôle de grande sœur aussi et j’y mettais du cœur. J’apprenais sur le tas, essayant de donner mon meilleur dans cette mission que je m’étais fixée.

La brune se stoppa comme si elle avant vu un fantôme, toute ébahie et sans dire un mot. Que diable se passait-il pour que ce moulin à parole se taise subitement ? Je m’approchai d’elle et je vis la raison, une plume couleur violette. Elle était superbe bien que pas trop à mon goût, je n’étais pas fan de sa teinte, ne jurant presque que le vert ou le blanc. Enfin, tant qu’elle lui plaisait, j’allais pas lui reprocher d’être différente. Je tenais mon cadeau souvenir.

« Prends–la Aria. Regarde-la de plus près car elle sera tienne dans quelques instants. Je te l’offre. », lui annonçais-je souriante.

***
Une fois l’achat effectué, nous sortîmes de l’échoppe. Notre balade commençait bien. J’étais satisfaite de lui avoir fait découvrir même si une enfant de onze ans avait probablement d’autres attentes lors d’une promenade en ville. Place à elle désormais, j’étais venu ici pour elle, Pré-au-Lard n’avait plus trop de secret pour moi. Dis-moi ce que tu souhaites faire, ton guide t’écoute.

« Que veux-tu voir maintenant Aria ? Envie de vêtements ? De boire un verre ? Manger ? Autre ? Je suis toute ouïe, exprime-toi. »

Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Aria Morrison, Mer 9 Aoû 2017 - 18:53


J’avais envie de toutes les toucher et de toutes les prendre dans mes mains mais Mered m’avait mise en garde d’être prudente « On touche avec les yeux ». J’avais donc fait un effort et n’avais touché à rien. Mais quand je me suis approchée de la plume de couleur violette, je suis restée admirative devant elle. Je la trouve tellement jolie que j’aurais voulu la prendre dans mes mains. Mered avait dû apercevoir que j’étais restée bloquée devant cette plume puisqu’elle m’annonce que je peux la prendre et la regarder de plus près. Mais elle me dit aussi qu’elle va me l’offrir. Mes yeux s’illuminent, j’ai l’impression d’être une petite fille gâtée. Je cours sauter dans ses bras pour la remercier et retourne près de la plume qui me plait. Au passage j’ai failli en faire tomber quelques-unes et je grimace. Fort heureusement, je n'ai pas fait de catastrophe. Je me tourne vers "mon précieux". Je la prend délicatement dans mes mains et je l’examine sous tous ses angles. La couleur était dégradée, passant du clair au foncé, tout simplement magnifique et Mered va me l’offrir. Son geste me fait vraiment trop plaisir.

Une fois dehors avec mon sachet à la main et un énorme sourire sur mon visage, je me jette dans les bras de ma grande-sœur de cœur pour la remercier. « Merci, merci, merci » lui lâchai-je vraiment reconnaissante. Lorsque je la libère, elle me demande ce que j’ai envie de faire maintenant, s’il y avait un lieu où j’aimerais aller. Des vêtements ? Boire un coup ? Manger ? Non, non, j’avais une autre idée en tête. Sans un mot, je lui attrape sa main et je l’entraîne vers la droite en courant quelques mètres. Je m’arrête devant une boutique à la façade rouge avec pour enseigne Zonko. Je la regarde toute enthousiaste en sautillant sur place et lui dis :

- C’est un magasin de farces et attrapes. On rentre ?

J’espère qu’elle aime ce genre de boutique. Moi, en tout cas, je suis impatiente d’y rentrer .
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Mered Adand, Hier à 0:03


Des câlins encore et encore. Ça va je ne lui avais qu’offert une plume, rien de transcendant non plus. Assez pour la voir s’extasier une énième fois, un rien lui faisait plaisir venant de moi on dirait bien. Allez à elle de jouer, c’était son moment, de se dévoiler à moi, de me montrer ce qu’elle aimé hormis les pinceaux couleurs pourpres. Mon attente fut courte voire inexistante tant la petite m’entraîna en prenant ma main non loin de l’échoppe dédiée à l’écriture.

Un ressort sur pattes s’arrêta devant une façade rouge que je reconnus, Zonko. Aria me présenta le contenu de cette boutique et voulut y faire un tour. Mouais bon je m’attendais à mieux mais bon, je lui avais demandé son avis, je devais assumer.

« A toi l’honneur Miss. », lui dis-je en poussant la porte du magasin pour la laisser entrer la première.

Elle ne se fut pas prier et fini le côté studieux. L’ambiance était si différente de la précédente, je n’étais pas trop à l’aise. La brune l’avait-elle deviné à mon visage fermé malgré la joie régnant dans les lieux ? En tous cas, après un rapide tour des rayons elle me proposa de sortir. Oui go dehors ! De l’air frais et vite ! C’était vraiment pas mon truc ce genre d’articles, trop studieuse la Mered ? Ouais ben méfiez-vous, elle n’était pas aussi sage qu’elle le laisser paraître, suffisamment pour fuir l'amusement.

Bien qu’Aria ne fit aucune remarque, j’aperçus une moue sur sa bouille d’ange. Désolée ma jolie, ta grande sœur n’a pas réussi à prendre sur elle. Je pensais pouvoir le faire honnêtement mais en direct je vis que c’était pas jouable. Je savais pas du tout faire semblant… Bien décidé à me racheter, je connaissais un autre endroit exotique qui devrait lui plaire. C’est vrai qui n’aime pas les bonbons, surtout à onze ans ? Je promenais la gryffy jusque Honeydukes.

« Voilà de quoi se faire plaisir Aria, les caramels d’ici sont les meilleurs du monde ! T’aimes quoi toi ? Allez vient me montrer mais dévalise pas le magasin, je ramène pas dix kilos de friandises au château ! », la taquinais-je pour changer.

Je savais au moins qu’elle repartirait avec une Chocogrenouille, j’avais pas oublié notre pari en métamorphose. Les rouge et or avaient terminé devant les intellos Serdaigle. Trop sûre de nos forces, j'avais été puni, de quoi apprendre la modestie et de ne pas se fier aux apparences.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans les rues de Pré-Au-Lard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 49 sur 49

 Dans les rues de Pré-Au-Lard

Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 47, 48, 49

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.