AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 1 sur 13
Comme à la piscine !
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
~Gauwyn~
~Gauwyn~
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Ours Brun


Comme à la piscine ! Empty
Comme à la piscine !
~Gauwyn~, le  Lun 3 Mar - 0:26

Gauwyn après en avoir longuement discuté avec des amis à lui qui étaient tous intéressé par le projet décida d'aller à la salle sur demande. Il arriva devant le mur qui était réservé à cet effet, il pensa énormément à ce qu'ils avaient tous décrit, une porte carrelée apparue avec une poignée froide. Il ouvrit la porte et là :

~~----------~~

La pièce était immense, avec des baies vitrées de chaque côtés avec un grand soleil qui rayonnais à l'extérieur, de plus le paysage bougeais ce qui donnais vraiment l'illusion d'avoir à faire à une grande et vrai pièce. Il y avait une grande piscine au centre, rectangulaire avec un doubles plongeoirs d'un côté et un toboggan de l'autre, les côtés étaient arrondies par endroit, avec un petit banc où lorsque l'on s'asseyait on avait de l'eau jusqu'aux épaules ainsi que des jet d'eau dans le dos. Elle était assez profonde, et si jamais on touchait le fond, celui-ci était mou pour rebondir et ne pas se faire mal. Il y avait des animaux magiques aquatiques qui bougeais sur les parois de la piscine, tel une fresque animée ! Entre les fenêtres et les extrémités de la piscine l'on trouvait des transats alignées pour se relaxer au soleil.

Si l'on sortait de la piscine par le côté au fond, on tombait sur un grand cercle qui était un jacuzzi, certes d'habitudes ils avaient tendances à être carré, mais Gauwyn s'était dit qu'avec un rond, l'on pouvais mettre plus de monde et tout le monde pourrais se regarder pour discuter, ce qui était davantage conviviale. Il y avait plusieurs options que l'on pouvais modifier avec la voix, bulles plus ou moins fortes, mousse ou non, les différentes sorties des jets d'eaux, l'on pouvais aussi faire sortir de l'eau du plafond tel une douche, ou une cascade, l'on pouvais faire apparaître des plumes et autres moyen de grattage et chatouillis. Alors attention à ce que l'on dit !

Tout au fond Gauwyn se rendit compte qu'il y avait une porte, qu'il n'avais pas tout de suite aperçu, par moment on pouvais voir de la vapeur en sortir, il se souvint qu'il voulais qu'il y ai un sauna, il était assez grand avec deux grandes avec des bancs sur chaque côté de cette pièce carré il pouvais facilement rentrer à 5 et même à 15 si ils étaient tassés.


Gauwyn ressortit de la pièce après l'avoir bien mémorisée, il se re-concentra de nouveau et re-rentra, voilà il y avait maintenant une porte de chaque côtés de celle pour le sauna, une pour le vestiaire des filles et une autre pour le vestiaires des garçons

~~----------~~

Gauwyn pénétra dans cette pièce, inspirée de celle des moldues. Il alla dans le vestiaire des garçons là où il savait qu'un maillot l’attendait. Il avait pensé à Fani pour le caleçon de bain. Non il n'y aura pas de tête de Fani qui bougerait dessus ! Mais il alla le chercher et l'enfila. Il se regarda dans la glace :

- Voilà qui devrais faire fureur *sourire*.

Il regarda, et rigola tout seul à la vue des deux magnifiques dragons qui volaient sur son boxer, ils tournaient en rond et crachait des flammes lorsqu'ils se croisaient, tout cela sur un fond qui changeait de décor. Parfois rouge feu tel une éruption de volcan, parfois un ciel bleu sans nuage. C'était deux Magyard à Pointes, deux dragons très imposants donc.

Gauwyn retourna dans la pièce où il était avant, ces amis n'étaient toujours pas arrivé, il espérait qu'ils ne tardent plus il s'installa sur un transat, le soleil avait beau être inexistant, il sentait la chaleur se répandre sur tout son corps
Fani
Fani
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Fani, le  Lun 3 Mar - 19:48

Fani s'était levée d'un bond dans la salle commune, presqu'immédiatement immitée par Tiphaine, qui, après avoir montré elle aussi son enthousiasme pour la piscine, avait trainé Fani par le bras pour qu'elles aillent illico se mettre en maillot. Fani se sentit entrainée et lança juste un "woula!" avant de disparaitre au bras de Tiphaine. les deux jeunes filles étaient montées rapidement dans le dortoir, pour en redescendre aussi sec, direction la salle de bains où elles se mirent en maillot, toujours au pas de course. Les deux filles retournèrent alors dans la salle commune, où les garçons attendaient sagement, sans trop parler entre eux... Tiphaine leur dit qu'elles étaient prêtes, et en effet, les deux filles trépignaient d'impatience... Gauwyn leur demanda de le laisser aller préparer la salle, pendant qu'elles iraient chercher des amis pour les accompagner.

Fani et Tiphaine se dirigèrent alors vers la sortie, en se fesant discrètes car à cette heure-ci, Rusard rôdait dans les couloirs et serait certainement ravi de les envoyer en colle si jamais il les croisait...les deux jeunes filles prirent le chemin de la volière, pour envoyer rapidement un hibou aux autres invités, leur expliquant au passage comment trouver la salle sur demande...
Fani et Tiphaine reprirent alors leur route, tout en fesant bien attention à ne pas faire de bruit, et à ne pas croiser Peeves dans les couloirs. Arrivées devant l'endroit de la salle sur demande, qui ne se voyait évidement pas, elles firent 3 aller-retours tout en songeant à la piscine qu'elles voulaient voir apparaitre...Au bout de leur troisième passage, une porte apparut dans le mur et Fani l'ouvrit, le coeur battant. Elle espérait que ça avait marché car elle ne s'était encore jamais servi de la salle sur demande...

Fani avança, Tipahine à ses côtés, dans la majestueuse salle, transformée par les soins de Gauwyn. Il y avait une grande piscine, avec deux plongeoirs et un tobbaggan, ainsi qu'un jaccuzzi et au fond de la pièce, trois portes, une avec un petit dessin de femme, une avec un dessin d'homme, signalant ainsi les vestiaires, et une troisième porte. fani se demanda ce que Gauwyn pouvait avoir caché la dedans, mais elle n'eut pas le temps de réfléchir très longtemps, car déja le jeune homme s'approchait d'elles, un grand sourrire sur les lèvres, déja en maillot. Fani ne put rester que bouche bée devant le spectacle qui se déroulait sur ce maillot, des dragons qui se poursuivaient sur un fond changeant de couleurs! Un large sourire s'étala alors sur ses lèvres et elle dit à Gauwyn:

"Wahou! cet endroit est super! et ton maillot aussi bien entendu! Bon allez je vais poser mes affaires dans le vestiaire! Viens Tiphaine!".

Sur ce, elles se dirigèrent vers les vestiaires et remarquèrent au passage avec joie que sur les côtés de la piscine se trouvaient des transats baignés par le soleil, ce qui était absolument fabuleux étant donné qu'il était environ 21H et que l'hiver était toujours bien présent dehors...Fani et Tiphaine se dépèchairent d'enlever leurs habits et de rejoindre Gauwyn pour cette soirée qui s'annoçait mémorable. Fani regretta un peu que son maillot ne soit pas magique comme celui du jeune homme mais, en même temps, elle aimait bien la simplicité de son deux-pièces, blanc qui fesait ressortir le hale de sa peau. Les jeuens femmes rejoignirent Gauwyn et Fani, sans dire un mot, se lança dans la piscine avec un grand "Yahouuuuuuuuu!" et aspergea copieusement ses deux amis. Ils se mirent à rire tous les trois et Tiphaine et Gauwyn se jettèrent à leur tour dans l'eau délicieusement chauffée, attendant que les autres arrivent à leur tour...
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Lun 3 Mar - 21:46

Tiphaine et Fani avait laissé un peu de temps à Gauwyn pour avoir le temps de préparé la salle sur demande. Tiphaine était enthousiaste car elle n'était jamais allée dans cette salle, et en plus il y aura ses amis et elle adorait la piscine et tout le tralala qui allait avec. Fani et Tiphaine montèrent tout d'abord à la voilière pour envoyé un hiboux aux personnes qu'elles voulaient invitées, des bons amis en faite. Elles en avait envoyé environ trois, une à Valentin, une à David et une a Drayry en lui disant que si elle voulait, elle pouvait invitée Irsan, mais comme il ne venais presque jamais, elle le lui avait juste proposée et non invité directement.

Elle marchèrent maintenant dans les couloirs pour se rendre à la salle sur demande. Elles faisaient très attention à ne pas croisées Rusard, Miss Teigne et même Peeves, qui irait directement rapproté chez le concièrge. Arrivées devant le mur où devait être l'entré, les deux jeune filles firent 3 aller - retours tout en songeant à la piscine qu'elle voulait voir apparaître. Au bout d'un moment, une porte carrelée apparue dans le mur. Tiphaine avait le coeur qui battait! * Et si ca ne marchait pas? * Tiphaine n'eu pas le temps d'y pensé plus car Fani la tirait par le bras pour qu'elle entre avec elle dans la salle.

Gauwyn avait vraiment fait du beau, même très beau travail. Il y avait une piscine avec un double plongeoire et un tobbogan, il y avait aussi un jaccuzi rond, ce qui était très bien pour discuté et au fond de la pièce, il y avait trois porte. Deux était les vestiaire et l'autre, Tiphaine ne savait pas. Elle n'avait pas le temps de ce demandée ce que Gauwyn avait caché derrière cette porte qu'il s'avançait vers les deux filles. Tiphaine le regarda, il était déjà en maillot de bain et quand elle vit son maillot, Tiphaine ne pu que sourir. * il à vraiment très bon goût !! * se dit-elle avec un sourire qui s'écartait. Elle dit :

- Super endroit ! Tu as vraiment fait un très beau travail !

Elle alla lui faire un bisoux sur la joue et regardait tout de suite après Fani. Elle ne disait rien alors Tiphaine reprit :

- J'adore vraiment ton maillot de bain! Vraiment jolie !!

Elle lui fit un grand sourir puis alla au côté de Fani qui dit ensuite qu'elle aimait elle aussi l'endrois, ainsi que le maillot de bain de Gauwyn. Son maillot avait deux dragons, des magyar à pointes, qui vollait sur tout le boxer en crachant de temps en temps du feu. Le fond changeait de couleur, parfois rouge et parfois bleu.

Sans que Tiphaine s'en rende compte, Fani la pris par le bras et la dirigea vers les vestiaires pour femme. Elle remarqua sur son passage des transats, idéal dans une piscine car même si ils étaient en hiver et qu'il était 21h , il y avait du soleil pour pouvoir se réchauffer. Tiphaine et Fani entra dans le vestiaire et se changèrent. Tiphaine n'avait pas un maillot à la mode sorcière, surtout qu'elle ne connaissait pas vraiment cette mode. Son maillot était noir avec des étoiles blanche ou argenté. Cela lui donnait un côté electro que Tiphaine aimait. Elle regarda celui de Fani qui était simple mais qui faisait ressortir sa couleur de peau qui était bien bronzée. Elles sortirent du vestiaire et se dirigeaient vers Gauwyn. Tiphaine était à côté du jeune homme quand elle entendu un "yahouuuuuuuu" qui venait de la piscine et sans qu'elle s'en apercoive, elle fut mouillée ainsi que Gauwyn. Ils éclatèrent tout les trois puis Tiphaine choisie de rejoindre Fani dans l'eau mais alla elle sur le plongeoire, le plus haut! * Héhé c'est partie !! * se dit-elle avec un grand sourir. Elle monta les escalier et arriva à la hauteur de cimq mètres. Elle sauta un peu sur le bord du plongeoir puis sauta en position pour faire une bombe comme on le disait chez les moldus. Elle éclaboussa donc Fani qui était déjà dans l'eau et Gauwyn qui les regardait. Elle alla chez Fani, s'appuya sur ses épaules mais pas trop fort puis lui colla un bisoux sur la joue avec le bruit qui allait avec. Elle fut soudain surprise pas Gauwyn qui était venu les rejoindre...
~Gauwyn~
~Gauwyn~
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Ours Brun


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
~Gauwyn~, le  Lun 3 Mar - 23:45

Non, des mangemorts c'étaient emparé du château ! Gauwyn était perdu il ne savais pas quoi faire, ni comment aider, des sorts volaient dans tout les sens, il plongea dans l'eau pour leurs échapper, jusqu'à ce qu'une sorcière habillée en rose bonbon arrive sur son balais, et les terrasses tous, ils étaient sauvé...

Gauwyn se réveilla en sursaut lorsque la porte s'ouvrit, non il ne dormait pas ! Il voulait s'en convaincre. Mais c'était bien deux de ces amies qui rentrèrent et non pas des mangemorts. Que de rêves bizarres.

Tiphaine et Fani entrèrent, il eu le droit à des remarques sur son magnifique short de bain, hehe il se déhancha pour qu'elle puissent encore mieux l'admirer (vous y avez crue hein et puis quoi encore
>< )
Il s'approcha d'elle et demanda :


- Vous avez envoyé des invitations à qui ?

Les deux jeunes filles lui répondirent et allèrent ensuite se changer dans leur vestiaire, Gauwyn quant à lui rejoignit un transat mais à peine fût-il assis qu'elle ressortaient.

Fani fut la première à plonger dans la piscine, après avoir éclaboussée ces deux amis, Tiphaine la rejoignit en plongeant du haut du plongeoir de cinq mètres, ce qui arrosa encore plus Gauwyn, qui sauta du rebord entre les deux filles. Tiphaine embrassa Fani sur la joue, Gauwyn faisais quelques brasses, les trois amis s'amusèrent à s'éclabousser.
Gauwyn plongea et se retrouva en dessous de Fani, lorsqu'il remonta celle-ci se retrouva sur ces épaules. Il aimait beaucoup faire se coup là car les personnes en haut n'ose pas bouger de peur de tomber et se cramponne.
Atana Markoff
Atana Markoff
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Atana Markoff, le  Mar 4 Mar - 9:33

OhOh Oh Oh OhOhOh OhOh Oh Oh OhOhOh
Seems like just yesterday You were a part of me I used to stand so tall I used to be so strong Your arms aro...
*ZBAAF*

Drayry se prit un coussin en plein dans la tête de la part de sa cher camarade de drotoir. Quoi je chante paas bien? se demanda la jeune fille alors que l'autre lui dit d'un ton charmant et féminine:


"Drayry non de Merlin tu peux ouvrir au hibou qui gratte à ta fenêtre depuis trois plombs! Bouge toi un peu!"

Drayry lui jetta un regard noir et ouvrit la fenêtre, un hibou s'y tenait. Il y avait une lettre accroché à la patte, elle portait son nom, Drayry lé détacha doucement et l'ouvrit. Pendant qu'elle le faisait l'oiseau la pinca se vengant de se trop long temps d'attente. Drayry le foudroya du regard et mit le doigt à la bouche
*Alors toi...* Elle lui claqua la fenêtre au bec et le hibou repartie à coup d'ailes rageusement vers la volière. Drayry reconnut l'écriture de Tiphaine elle sourit et lut:

Salut,
blablabla t'invite blablabla piscine blablabla salle sur demande blablabla Bisous.

Drayry sourit, ele trouva l'idée excellente et c'était gentille de leur part de l'iviter. Elle rangea donc la lettre dans sa table de chevet et se redressa lorsqu'elle se souvint d'une chose primordial chez les filles *Je suis pas épilée mince!!!* Drayry attrapa sa baguette rageusement et se dirigea vers sa salle de bain. Elle dit sa jupe, bon ok elle étai épilé mais pas assez pour la piscine. Elle était sur de recevoir une vanne de Gauwyn du genre "Qui s'y frotte s'y pique..." ou une autre encore bien plus marrantes. Drayry secoua la tête dépité et ressita la formule en pointa sa bagutte sur la jambe gauche:

-Epilatum!

Elle avait l'impression qu'on lui arrachait la peau et qu'on lui lacerait les muscles à vif! C'était 'inconvénient avec cette formule, ça arrache tous les poils de la jambes d'un coup mais qu'est-ce que tu douilles! Elle fit de même avec son autre jambre et se mordit la lèvre pour pas laisser un flot de juron se derverser de sa bouche. Elle remonta dans son dortoir agacé, d'un pas peu assuré. Elle poussa la prote de son dortoir et partit à la recherche du maillot de bain perdu! parce que c'était bien sympa de prévoir une sortie piscine encore faut-il prévenir qu'on la fait et non pas en plein mois de janvier où on se les cailles et que les vetêments d'été se trouvent au fin fond de la malle. Au bout de 20 minutes à retourner sa chambre elle entendit une douce voix caline:


-Tu vas arrêter avec ton bordel, y en a qu'essaye de dormir!
-Oh ca va tu vas pas ma soûler il est que 21h30! *QUOI! ça fait 30 minutes qu'elle ma envoyé la lettre! il vont croire que je me suis perdu...*

Drayry se releva et à bout de patience attira à elle son maillot de bain tout du moins c'est ce qu'elle croyait:

-ACCIO maillot de bain vert!


5 maillots de bain arrivèrent en volant vert elle, elles e les prit dans le visage et les jetta rageusement sur le lit.
*Plus fier d'être à serpentard tu meurs...* Elle chercha le sien et le trouva enfin emmêlé avec un autre. Elle mit 5 minutes à tout défaire. Lorsqu'elle avait enfin sonmaillot dans les mains elle quitta son dortoir sous les cries d eprotestation des ses colocataires, elle claqua la porte après avoir récupéré son sac et tout ce qui va avec puis avoir cirer aux filles:

-Oui c'est ça moi aussi je vous aime...

Elle alla dans la salle de bain et enfila son maillot verre deux pièce ou une salamandre était imprimé. Elle souri et passa un grand t-shirt qiu lui arrivait mi-cuisse, s'attacha les cheveux et sortie de la salle commune sur la pointes des pieds. Drayry bougonna plus par habitude qu'autre chose, la salle sur demande se trouvait aux troisième étage du châteaux, elle, se trouvait aux cachots... Elle poussa un soupir et entama son ascension. Elle s'en sortait pas trop mal, elle avit esquivé deux préfet et un prof. Elle accéléra le mouvement et lorsqu'elle se trouva devant le couloir du troisième étage elle se mit à courire, au loin elle entendit "Elève dans les couloirs! Elève dans les couloirs! Elève dans les couloirs!" Peeves s'égosillait à ameuter tout Poudlard. Drayry passa 3 fois en courant devant la tapisserie et pensa à retrouver ses amies et la piscnie. Elle ouvrit la porte à la volé et la claqua derrière elle étouffant l'alarme qui s'était mise à hurler et qui portait le nom de Peeves.

Elle regarda ses amies et constata qu'elle avait seulement 3/4 d'heures de retard. Ils étaient déjà tous dans la piscine, Drayry déposa ses affaires et retira son t-shirt. Elle nagea jusqu'à ses amis et leur dit:


-Désolé du retard j'ai eu quelques petits empêchement!
Fani
Fani
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Fani, le  Mar 4 Mar - 12:09

Tiphaine n'avait pas trainé à rejoindre Fani après avoir sauté du plongeoir de cinq mètres. Fani l'avait regardé, impressionnée, en songeant *Oulala je pourrais jamais sauter de tout là haut moi! Ca me fait vraiment flipper ce genre de truc ...brrrrrr*. En effet, la jeune fille ne souffrait habituellement pas du vertige, mis à part pour plonger dans les piscines, chose étrange certes, mais elle ne pouvait pas se controler...
Tiphaine la rejoint et lui colla un gros bisou sur la joue, Gauwyn les avait rejointes quelques secondes avant et nageait tranquillement. Fani se tourna de nouveau vers Tiphaine et soudain, elle sentit quelque chose la soulever de l'eau, assez rapidement pour qu'elle ne comprenne pas ce qui se passait, toutes sortes d'idées lui traversèrent l'esprit à la vitesse de la lumière *Argh au secours Gauwyn a aussi invité le monstre du loch ness ou quoi? mais c'est quoi ca ahhhhh?*.

Fani, par pur réflexe de survie, se cramponna, attrappa des cheveux avec les mains pour ne pas tomber *tiens des cheveux? bizarre...* et cala ses pieds autour du torse de la personne *alors ce serait un humain?*. Fani mit quelques secondes à réagir et se rendit compte que c'était Gauwyn qui lui avait joué ce tour. Elle avait eu une sacrée frousse pendant quelques secondes mais éclata de rire devant le comique de la situation, Tiphaine qui les regardait, morte de rire, Gauwyn qui grimaçait, car Fani lui tirait toujours les cheveux, et Drayry qui venait de rentrer dans la pièce était elle aussi morte de rire et plongea pour les rejoindre...

Fani lacha les cheveux du garçon :

"Oups désolée! Je t'ai pas fait trop mal? tu m'as vraiment foutu les jettons idiot!"

Elle était maintenant perchée sur ses épaules et se demandait comment elle allait pouvoir desendre de son perchoir d'une façon assez gracieuse, ou du moins sans avoir l'air de se laisser tomber mollement comme un phoque en détresse...Tout en réfléchissant, elle commença à jouer du tambour sur la tête du garçon, malgré ses protestations et fredonna un air de son invention, avec des paroles du genre "lalala tada houhou!".
Quand gauwyn en eut marre de ce traitement, il attrappa les jambes de fani et la fit basculer en arrière, dans un cri de dément. Fani se retrouva brusquement plongée sous l'eau, sans avoir eu le temps de prendre sa respiration, et but la tasse. Elle ressortit de l'eau en toussant devant les trois autres morts de rire...
Hancock
Hancock
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Langue de plomb


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Hancock, le  Mar 4 Mar - 19:03

Valentin dormait dans la salle commune des Serpentard.Aucun bruit ne venait troublé son sommeil.Il rêvait, comme a chaque fois qu'il dormait d'ailleur.Une seule chose pourrait le réveillé, un tremblement de terre.Mais il se trompait, lourdement même.Un de ces compatriote de dortoir prononcait a haute voix son prénom.Cela irritait Valentin qui se réveilla d'un coup et voulu balancé son coussin dans la tête de ce petit merde** qui l'avait réveillé.Il disait son prénom, même en voyant que Valentin était réveillé.Valentin était vraiment très énervé.C'est pour cela qu'il fit exprès de posé sur le sol, en premier, son pied gauche.Son compatriote se tut enfin mais après quelques seconde reprit la parole.Il lui dit qu'il avait recu un hiboux pour Valentin et qu'il avait ouvert le parchemin pour lire ce qui était inscrit.L'envie de l'assassiné monta en Valentin.Ensuite il dit ce qu'il était écrit sur le mot.Valentin comprit juste quelques mot.Viens nous rejoindre dans salle demande.Piscine.Valentin se demandait qui pouvait bien avoir envoyé cette lettre.Mais l'envie de truicidé le Serpentard se trouvant dans le dortoir, en compagnie de Valentin restait toujour bel et bien la.

Valentin se leva et s'habilla tout en se demandant qui pouvait bien lui avoir envoyé cette lettre.Il cherchait des vêtements dans sa malle mais ne trouvait rien.Il se souvint du mot piscine.Il allait quand même s'habillé.En guise de calecon il se servit de son maillot.Par dessus il passa un jeans et un t-shirt.Il se regarda dans le miroir proche et ne trouvait pas cela trop laid et que de toute facon il porterai ces vêtement que jusqu'a la salle sur demande.Il regarda autour de lui et vit le Serpentard qui était toujours présent.Il s'attendait peut être a ce que Valentin l'invite a venir a la piscine.Ne sachant lui même pas qui l'avait invité il n'allait pas invité quelqun lui aussi et de toute facon ce garcon avait été foutre son nez dans son courrier.Il ne méritait pas de venir avec lui.Alors il lui dit :

Merci d'avoir vérifiez si ma lettre n'était pas piégé mais maintenant tu peux me laissé.

Le serpentard fit enfin demi tour.Valentin descendit lui aussi a la suite de ce Serpentard mais lui il allait sortir dehors.Une fois dans les cachot il vit une fille tourné a l'angle du mur, elle semblait bien dénudé ce qui semblait étonnant.Il continuait de marché et a chaque fois voyait les cheveux de la jeune fille volé dans le vent.Une fois dans le hall il remarqua que cette fille était enfaite Drayry.Se demandant ou elle allait habillé comme cela, il ne l'interpella pas.Elle suivait, pour le moment, le même chemin que Valentin.Il se demandait si, elle aussi, n'allait pas se rendre a la salle sur demande.La une petite idée de qui l'avait invité surgit dans sa tête.Son coeur en fit biensur un bond.Arrivé devant le portrait cachant la salle sur demande il remarqua que la porte était toujour la.Ce qui voulait dire que quelqun venait de la passé.

Valentin ouvrit cette porte de bois et entra a l'intérieur.Il y avait Tiphaine,Fani,Gauwyn et Drayry.Il s'était douté que Drayry se dirigeai vers cette salle et cétait dit que c'était surement Tiphaine qui l'avait invité.Il s'approcha des autres et dit :

Salut tous le monde.Vous allez bien ?

Il s'approcha de Tiphaine la prit par la taille et l'embrassa.Il regarda autour de lui pour voir qui d'autre se trouvait la.Personne ils étaient 5, pour le moment en tout cas.Valentin espérait que le Serpentard lui ayant annoncé quil devait se rendre ici ne l'avait pas suivit.
Emy Stewart
Emy Stewart
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Lionne
Occlumens


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Emy Stewart, le  Mar 4 Mar - 23:14

Deux silhouettes féminines s’avançaient silencieusement dans l’obscurité des couloirs. Enfin, c’est incorrect : elles faisaient pas mal de bruit en vérité. C’était deux préfetes, une de Gryffondor et l’autre de Poufsouffle. Elles étaient censées faire une ronde pour vérifier que les élèves de leur maison ne se promenaient pas, mais c’était une excuse. La réelle raison de leur présence à l’extérieur de leur dortoir était qu’elles étaient meilleures amies. Et des meilleures amies sont incapables de ne pas se voir, ou même se parler durant plus de trois jours. Elles parlaient à voix basse des dernières nouvelles, Lucie lui demanda si elle avait reçut son hibou de la veille où elle lui annonçait fièrement sa réussite au permis de transplanage.

Nymphadora commença à répondre par l’affirmatif et à la féliciter, quand la batteuse mit un doigt devant sa bouche, les sourcils froncés. Ce geste aurait très bien pu être la preuve qu’elle n’aimait définitivement pas les compliments et les félicitations, mais il avait une tout autre cause. Son amie la regardait d’un air intrigué, alors qu’elle s’approchait du mur et collait son oreille dessus. Il y avait du bruit derrière, des cris, des rires, des « Splatch ». Perplexe, elle se décolla de la façade pour observer la Gryffondor. C’est alors qu’elle remarqua la tapisserie sur le mur d'en face, représentant la stupide tentative de Barnabas le Follet d'apprendre à des trolls l'art de la danse. Lucie reconnue instantanément l’endroit, elles se trouvaient dans le couloir du septième étage, là où se situait la salle sur demande. Voyant que Nymphadora ne comprenait pas, elle entreprit de lui expliquer :

« Y’a des gens dans la salle sur demande. On tente de savoir ce qu’ils font ? »

Vu la tête que tirait la jeune fille, elle n’avait sûrement pas compri. Elle ne devait pas connaître la salle. Elle-même, si Clicli ne lui avait pas fait découvrir auparavant, elle n’aurait pas su expliquer cet étrange phénomène. Sans prendre le temps de tout lui expliquer en long et en large, Lucie chercha un moyen de pénétrer dans la pièce. Mais tant qu’elle ne savait pas ce que faisaient les personnes à l’intérieur, il lui était impossible de rentrer. Essayant quand même une tentative, elle traversa trois fois le couloir en restant concentrée sur sa pensée *Je veux rentrer dans la même pièce que ces gens.* sous l’œil attentif et incompréhensif de sa meilleure amie. Constatant qu’aucune porte n’était apparue, elle dut se rendre à l’évidence, elle ne saurait pas qui, ni où, ni pourquoi ces personnes étaient là à cette heure tardive. Rageusement, elle se rua sur la cloison en la tambourinant de ses poings et en criant :

« Hé ho ! Ouvrez-nous, houhou ! »

Le regard paniqué de Nymphadora lui indiqua clairement que si elle continuait à hurler, ce serait bientôt un troupeau de professeurs et de directeurs qui allait leur tomber dessus, et sans aucun doute, leur petite ronde serait terminée. Mais la batteuse était préoccupée par autre chose : les bruits avaient cessé. Ils l’avaient entendu. Avec un petit sourire, elle attendit de pied ferme, scrutant de ses yeux verts le mur. Enfin, une porte carrelée apparut, s’ouvrant vers l’intérieur. Elle se précipita dessus, une main sur la poignée, glissant discrètement un pied dans l’entrebâillement pour empêcher le garçon de refermer la porte. Il semblait un peu surprit, il devait se demander ce qu’elles faisaient là. Et c’était précisément la question que se posait Lucie :

« Mais qu’est ce que vous… »

Sa phrase resta en suspens, quand elle se rendit compte qu’il était dans une tenue, disons très limitée. Alors elle observa la pièce derrière lui : il s’agissait en fait d’une immense piscine, avec des baies vitrées qui reflétaient un soleil éclatant, bien que ce soit la nuit, des plongeoirs mais aussi d’autres personnes. Voilà qui expliquait les cris et les bruits d'éclaboussures. Lucie reconnut Fani et Valentin qu’elle avait rencontrés lors de la soirée de Tomoko aux Trois Balais. Constatant que tout le monde attendait un geste ou une parole de sa part, la préfete poussa la porte avec son épaule et dit au jeune homme qui resistait encore :

« C’est bon, on va pas vous manger ! »

Il la laissa passer et Nymphadora la suivit, un peu intimidée par les portes qui apparaissaient au milieu d’un couloir avec des piscines cachées derrières. L’esprit de Lucie travaillant à cent à l’heure, lui faisait remarquer que de un, elle n’était pas fatiguée, de deux, elle avait bien envie de tester cette piscine et que de trois, rester lui permettrait de passer un bon moment à s’amuser avec des amis et des nouvelles têtes. Elle laissa Nymphadora se charger des présentations puis leur demanda si elles pouvaient se joindre à eux et comme ils ne semblaient pas contre, elle commença à relever son tee-shirt, avant de se rappeler qu’elle n’avait pas de maillot de bain en dessous. *Euh, je vais pas me mettre en sous-vêtements non plus ! * Mais Nymphadora avait trouvé la solution : elle ouvrit légèrement la porte et lança un sortilège d’attraction. Bien sûr, elle était un peu bête des fois ! L’imitant, la batteuse glissa sa baguette vers l’extérieur et marmonna :

« Accio maillot de bain. »

Elles attendirent environ trente secondes alors que les autres retournaient dans l’eau, ils devaient avoir un peu froid. Un tas de vêtements s’engouffra alors dans la salle et obstrua la vue de Lucie. *Aarf, j’avais oublié que j’en avais autant !* Elle réussit enfin à se débarrasser des ficelles de maillot emmêlées dans ses cheveux. Il y en avait des blancs, des noirs, des rouges, de toutes les couleurs. Elle nota la petite lueur moqueuse dans le regard de Nymphadora et elle lui tira la langue en guise de réponse. Elle choisit finalement un maillot de bain noir mais avec le revers imprimé en tigre, posa le reste sur une chaise puis invita la Gryffondor a se rendre dans les vestiaires.

Nymphadora Lupin
Nymphadora Lupin
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage




Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Nymphadora Lupin, le  Mar 4 Mar - 23:30

Nymphadora, accompagnée de sa meilleure amie, effectuait un petit tour dans Poudlard, histoire de pouvoir tomber sur des élèves qui se gambadaient dans les couloirs alors que le couvre-feu était depuis déjà longtemps passé, quelques points en moins ne feraient pas de mal. Tout ceci, bien entendu, était ironique, elle n'était pas si méchante que ça et ne s'amusait pas à faire fuir en courant les petits nouveaux devant elle. La ronde était juste une excuse bidon à balancer si elle croisait un professeur ou quelque autre personne capable de leur donner une retenue. En effet, les deux jeunes filles étaient entrain de marcher pour se raconter leur petite vie, les dernières nouvelles et pour parler de certaines personnes, comme à leur habitude. La Gryffondor n'avait pas grand chose à dire et, pour une fois, c'est elle qui écoutait Lucie sans rien dire, si ce n'est quelques petites remarques ici et là. Elle avait bien reçu la lettre de sa meilleure, d'ailleurs, Nymphadora aurait bien aimé lui sauter au cou pour la féliciter pour le permis de transplanage, mais alors qu'elle s'apprêtait à faire le petit bon qui l'amènerait dans les bras de la Poufsouffle, la répulsion de cette dernière vis à vis des félicitations lui revint en mémoire et c'est à contrecœur qu'elle abandonna cette idée complètement loufoque. Ce n'est pas pour autant qu'elle se retint de la féliciter, on ne passait pas son permis tous les jours et même quand Lucie posa ses doigts sur sa bouche pour lui intimider de se taire, Nymphadora continua de piaffer et de la submerger d'éloges, ce qui eut le don de l'énerver encore plus. Mais bon, elles étaient meilleures amies et il fallait bien que Lucie supporte de temps en temps, la légère désobéissance de la Gryffondor et son envie de toujours tout faire à sa façon. Le fait que Lucie ait écrit à sa grand-mère lui fit plaisir, bien qu'elle n'ait strictement rien à voir là-dedans, au moins ainsi, Nymphadora espérait que l'histoire était close et que la blessure de Lucie commençait peu à peu à cicatriser, même s'il lui fallait encore du temps pour oublier, elle avait fait le premier pas ce qui voulait dire qu'elle était prête à pardonner. La Gryffondore arrêta de se faire des films dans sa tête et de, surtout, penser n'importe quoi !! Elle aurait aimé parler avec Lucie de ce sujet, mais bon, elles passaient du bon temps, il ne fallait pas qu'elle vienne tout foutre en l'air et puis si la Poufsouffle avait reçut une réponse, elle lui aurait sûrement déjà dit.

Cela résumait en gros ce qu'elles étaient entrain de se raconter, Nymphadora se demandait où elle pouvait bien se trouver, elle n'avait encore jamais mit les pieds dans cette partie de Poulard, il y avait de drôle de tapisseries et surtout les murs paraissaient immenses, mais ça devait probablement être en effet de son imagination. Elle se demanda vraiment si elle n'était pas folle quand Lucie alla poser son oreille contre le mur, la Gryffondor voulu éclater de rire et lui demander si ce que disait le mur était intéressant, mais Lucie avait l'air de prendre ça très au sérieux, valait mieux pas qu'elle lance des petites phrases comiques. Nymphadora était près de son amie et hésitait, quand celle-ci lui affirma qu'il y avait des gens dans la salle sur demande, entre l'emmener d'urgence à l'infirmerie ou si elle serait directement admise à Sainte Mangouste. Alors qu'elle bombarda sa meilleure amie de questions, celle-ci ne lui donna que des réponses furtives et passa trois ou quatre fois devant le mur, elle n'y avait pas prêté attention. S'il devait se passer quelque chose et bien ça n'arriva jamais et Lucie se précipita comme une forcenée sur la façade et tambourina, ponctuant ses coups de petits cris, assez fort. Nymphadora sursauta et se leva d'un bon, adressant des coups d'oeil remplis de sous-entendu à l'adresse de Lucie, essayait-elle de ramener tout le monde dans ce petit couloir ? Si c'était le cas et bien ce n'était pas fort malin et puis tout Poudlard ne tiendrait pas dans un si petit endroit. Alors que Nymphadora croyait vraiment que Lucie était devenue folle alliée, une porte s'ouvrit et d'où la Gryffondor se trouvait-elle put apercevoir un jeune homme de sa maison, qu'elle n'avait qu'entre vu dans la salle commune. Que faisait-il là-bas et pourquoi la Poufsouffle voulait tant y aller ? Elle aurait aimé la retenir lorsque celle-ci mit son pied dans la petite ouverture entre le chambranle et la porte.

- Lucie, je crois qu'il vaut mieux laisser ces jeunes personnes tranquilles et retourner faire notre petite ronde, je sais que tu meures d'envie de punir quelqu'un mais sérieusement, je ne me vois pas Un petit coup d'oeil sur la tenue vestimentaire, très limitée du jeune homme. me promener avec un garçon en maillot de bain dans tout le château à la recherche de quelqu'un capable de le punir.

Lucie faisait la sourde oreille et demanda au garçon ce qu'il fabriquait ici, du moins essaya mais ne termina jamais sa phrase, Nymphadora planquée, derrière elle, apercevait un peu ce qu'il y avait dans la salle. Un peu, c'était beaucoup dire, elle ne voyait que filtrer les rayons du soleil..." Quoi, que, Comment ? Du soleil, pincez-moi je rêve" Elle fut soudain prise d'une envie d'entrer et de voir de plus près de quoi il s'agissait. Comme toujours, devant des inconnus, elle fit la timide et attendit que sa meilleure amie prenne les initiatives, c'est à dire pousser la porte et entrer. Ce qu'elle fit après avoir lancer un petit " c'est bon, on va pas vous manger", en y réfléchissant; la Gryffondor avait sauté le repas du soir et une petite faim la tiraillait, un ou deux élèves ne lui feraient pas de mal. Elle ne fit cependant pas par à son petit public de sa remarque qui se devait être marrante, après considération, Nymphadora ne ferait pas une bonne carrière comique. Elle écarquilla les yeux devant le spectacle qui se déroulait devant elle, des piscines à droite et encore des piscines à gauche, que pouvait-elle demander de plus ? Depuis toujours, l'eau était son élément préféré et chez les moldus, elle passait le plus de temps de temps possible à nager. Son euphorie fut quelque peu calmée quand ses yeux se posèrent sur les personnes présentes, elle avait déjà croisé la plupart des nageurs et des nageuses mais le fait de s'imposer comme ça alors qu'elles n'étaient pas invitées. Nymphadora se tourna vers Lucie et lui fit les gros yeux, dans quoi s'étaient-elle encore embarquées ?

A la place de tirer la tête et de râler alors que tout le monde allait s'amuser, elle pensa plutôt au bien fait de l'eau et fit un petit sourire discret à tout le monde. Elle se tourna vers Lucie, qui était entrain de se déshabiller devant tout le monde, laissant apparaître un petit ventre plat et un nombril qui aurait fait pâlir la plus jolie des stars moldues. La Gryffondor ignorait que sa meilleure amie était si peu pudique, à moins qu'elle ne porte sur elle un maillot ? Serait-ce un coup monté ? Non, pas possible, vu la tête que la Poufsouffle tirait en entendant les bruits... Elle jeta un regard autour d'elle, cherchant un endroit où se changer, plus communément appelés " vestiaires", l'idée de se mettre en maillot de bain devant tant de personne n'était pas une idée qui l'enchantait beaucoup. En plus, son nécessaire une baignade se trouvait sous son lit, bien au chaud dans sa valise, un accio vite fait bien fait par la porte entrouverte, quelques minutes plus tard, son maillot blanc neige vint se poser dans sa main. Ce dernier pourchassé par les innombrables maillots de son amie " Au moins, elle en a assez et si un jour je suis à court, je sais à qui demander"

- Bonsoir, je pense que vous me connaissez presque tous, sinon je m'appelle Nymphadora Lupin et je suis préfète de Gryffondor. Elle, c'est ma meilleure amie, Lucie Chang, préfète de Poufsouffle.


En deux minutes, elle allèrent jusqu'au vestiaires, se changèrent en un temps records et allèrent rejoindre les autres dans la piscine. Nymphadora poussa Lucie dans l'eau, avant de faire une grosse bombe qui éclaboussa tout le monde... Elle allait vraiment bien s'amuser et ça ne l'étonnerait pas d'être la dernière à quitter cet endroit merveilleux. Elle en profita pour détailler la pièce, un sauna, des plongeons, du soleil, il ne manquait rien du tout...
~Gauwyn~
~Gauwyn~
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Ours Brun


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
~Gauwyn~, le  Jeu 6 Mar - 14:16

Gauwyn rigolait, l'effet produit sur Fani était celui voulu, après l'avoir remis dans l'eau sans grande délicatesse reconnu-t-il. Ils s'amusèrent tous les quatre. Puis ils s'interrompirent quand quelqu'un entra, c'était Valentin. Gauwyn le salua et le remercia d'être venu car trois filles il n'en pouvais plus ! (Smile). Après avoir tirer au fond de l'eau par la cheville Fani plusieurs fois, et lui avoir fait boire la tasse une bonne dizaines de fois, un grand bruit sourd se fit entendre. Personne n'osais bouger l'on entendais des cries. Gauwyn s'inquiétait, son rêve était-il une prémonition ? Il quitta la piscine s'approcha de la porte, mis sa main sur la poignée et la tourna. Il s'apprêtait à voir des mangem.... Non c'était deux préfètes, une de Poufsouffle et une de sa maison Gryffondor. Gauwyn l'es laissa entrer, de toute façon plus on est de fous plus on rit, non ?
Elles se présentèrent au reste du groupe, qui était toujours dans l'eau à regarder ce qui se passait. Ils étaient surement surpris de la venue de ces deux personnes mais pas déçu. Lucie Chang lança un sort d'attraction sur son maillot de bain, enfin ses maillots de bains.L'on aurai dit qu'elle avait déplacer une boutique entière dans la salle sur demande ! Nymphadora et elle même partirent se changer très rapidement dans les vestiaire, laissant le temps à Gauwyn de replonger et d'éclabousser tout le monde ! Elles ressortirent ensuite des vestiaires puis se joignirent à eux.


- On attend encore combien de personne, vous savez ?


Gauwyn se sentait bien dans se lieu avec ces amis, il était plus que content de son idée ! Tout le monde avait l'air de s'amuser.
Fani
Fani
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Fani, le  Jeu 6 Mar - 17:16

Après s'être fait sauvagement balancer dans la piscine, Fani se fit couler plusieurs fois par Gauwyn, qui continuait sans cesse de la tirer par les chevilles. Elle faillit bien se noyer une dizaine de fois, et était une fois de plus en train de tousser, les cheveux devant les yeux, quand tout le monde devint silencieux d'un coup. La jeune fille, trop occupée à tenter de survivre à la noyade, n'avait pas entendu quelqu'un tambouriner sur la porte, et fut surprise de voir Gauwyn sortir de l'eau et se diriger vers l'entrée de la pièce...Fani fut encore plus surprise de voir le jeune homme ouvrir la porte *Mais qu'est ce qu'il fait il est dingue? Il veut nous faire repérer?* puis, un pied bloqua la porte ouverte par Gauwyn, et Lucie entra dans la pièce, suivie de Nymphadora. Les trois filles s'étaient rencontrées aux trois balais, à la soirée de Tomoko, mais Fani n'avait pas beaucoup discuté avec elles. Elle se rappelait seulement que Lucie avait eu l'air de lui en vouloir pour une histoire qui n'était pas arrivée avec un garçon, le soir du bal de noel...Heureusement, elles avaient pu éclaircir les choses, et Lucie n'avait plus l'air de lui en vouloir.

Les deux préfètes, apparament ravies de trouver de la compagnie et une piscine, décidèrent de rester elles aussi, et après un accio maillot, tout le monde vit arriver à toute vitesse un lot de maillots de bains impressionnant, si bien que Fani se demanda si le sortilège de Lucie n'avait pas amené à elle tous les maillots du chateau...Apparament, non, il s'agissait uniquement des siens à en juger par l'air pas étonné de la jeune femme qui était à présent en train de se battre pour les déméler...Les deux filles partirent alors se changer, et réapparurent quelques secondes plus tard, pour plonger à leur tour dans l'eau tiède de la piscine. Fani, qui avait eu sa dose de simili noyades, décida qu'il était temps d'aller tester ce jacuzzi qui lui fesait de l'oeil depuis un bon moment déja. La jeune femme sortit donc de l'eau et marcha tranquillement, mais tout en surveillant ses arrières, des fois que Gauwyn décide encore de la jetter à l'eau. Fani s'approcha du jacuzzi et commença par y tremper la pointe des pieds...L'eau bulleuse était exquisement chaude et Fani sentit un frisson de plaisir la parcourir, elle adorait la sensation de l'eau chaude sur sa peau et se plongea dans le jacuzzi, s'assit sur le banc et se tourna pour faire face à ses amis qui étaient toujours dans la piscine. Fani se sentait extrêmement bien en cet instant, totalement détendue, sur un petit nuage...Il ne manquait rien à son bonheur, à quelques détails près...
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Jeu 6 Mar - 21:25

[HRP]Désolé pour le retard, surmenage =) [/HRP]

Tiphaine était vraiment morte de rire en voyant Gauwyn qui essayait à tout pris de faire peur et de noyer Fani. Soudain, elle vit la porte s'ouvrir et elle ne pu que sourir en voyant le jeune homme qui venait d'entré. Valentin retira son jeans et son T-shirt et était donc en maillot de bain. C'était la première fois qu'elle le voyait en habillé avec peu, ce qui fit sourir la jeune fille. Valentin vint lui prendre la taille par derrière et l'embrassa dans le coup se qui donna des frissons à la jeune gryffondor. Elle se retourna, mis ses bras autour du coup de son cheri et l'embrassa avec tendresse et avec amour.
Elle fut soudain surprise en enttendant des coups sur la porte et des cris qui venait de l'exterieur. Gauwyn alla ouvrir et la jeune fille se demanda ce qu'il avait en tête, il allait les faire repérés. Deux jeunes fille entra alors, Lucie, préfète de poufsouffle et Nymphadora, prédète de sa maison, gryffondor. Tiphaine les salua à leur passage d'un mouvement de tête et, pendant qu'elle était allées se changer, Gauwyn sauta dans la piscine et eclaboussa tout le monde. Tiphaine sourit, elle était toujours 'collée' à son cher serpentard quand Nymphadora sortie des vestiaires et sauta dans l'eau en faisant une bombe se qui eclaboussa à nouveau tout le monde.
Tiphaine vit Fani allée dans la jaccuzie et raporta directement son regard sur le jeune homme de gryffondor, le seul... Elle ne pu le regardé plus longtemps car elle avait été prise par les pieds par quelqu'un ce qui l'entraina sous l'eau. Elle s'atacha au jambes de Valentin mais le fit lui aussi tombé dans l'eau. Elle se débatis pour essayé de faire laché prise la personne qui l'avait prise sous l'eau et remonta à la surface. Elle avait de la chance qu'elle soit forte en apné sinon elle n'aurait plus eu d'air. Elle regarda autour d'elle et vit immergée de l'eau la tête de Drayry.* Elle va me le payée elle !! * Tiphaine s'avanca vers elle mais la jeune fille essayait tan bien que mal à courir dans l'eau pour lui échapée. La jeune gryffondor réussit tout de même à l'attrapée et posa ses mains sur les épaules de Drayry et sauta tout en essayant de faire tombée la serpentarde. Elle réussit et passa par dessus la tête de Drayry. Elle alla rejoindre Valentin avant que la jeune fille ne puisse la voir à côté d'elle et lui dit :

- Désolé de t'avoir pris mais elle m'a foutu la trouille !

Elle fit un grand sourir et embrassa Valentin pour lui dire encore une fois qu'elle s'excusait....
~Gauwyn~
~Gauwyn~
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Ours Brun


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
~Gauwyn~, le  Ven 7 Mar - 1:39

Gauwyn s'amusait avec tout le monde, Tiphaine était avec son amoureux, il avait entendu dire que celui de Drayry l'es rejoindrait surement aussi ... Nympadora et Lucie rigolait aussi entres elles, et Fani, Fani ? Il ne l'avais pas vue quitter la piscine pour aller dans le Jaccuzie. Se sentent un peu à l'écart il la rejoignit ! C'est vrai que c'était amusant les bulles.

- Alors, tu t'isoles ? Demanda-t-il à l'adresse de la Gryffondor.

Gauwyn s'était déjà retrouvé de nombreuses fois seul avec la Fani, mais là il ne savait pas quoi dire, il perdait ses mots comme on dit ! Heureusement que ces amis faisaient du bruit, sinon il y aurai eu comme qui dirait un gros blanc.

Il la regarda, elle avait l'air elle aussi de bien s'amuser mais de ne savoir trop quoi dire. Les bulles du jaccouzie s'intensifièrent, on ne voyait plus que deux têtes dépasser de l'eau, c'est alors que malencontreusement le pied de Gauwyn frôla celui de Fani. Tout les deux eurent un mouvements de sursauts et de recule. Puis se mirent à rire !


- Je suis désolé, bégaya Gauwyn. Il cru devenir aussi rouge que son short de bain ! Mais cela ne se vit que très peu. Il arrivait beaucoup à contrôler tout ces sentiments qui s'exprimait physiquement. Mais tout ce qu'il ressentait à l'intérieur se lisait dans ses yeux, ses yeux qui était posé sur le visage de Fani, à ne plus pouvoir s'en décrocher. De l'extérieur on aurai pu le prendre pour un psychopathe, mais en faite ce n'étais pas du tout le cas. Il se demandai juste ce qui se passais. Il ne comprenait pas, il avait déjà eu quelques copines auparavant, et il savait quand il l'es désirai. Mais là tout était différents, il y avait du désir, mais pas seulement. D'où son énorme perte de confiance en soit. Cependant dans un regain d'énergie il lui pris discrètement la main après avoir tâter pendant quelques secondes avant de la trouver. Il regardais ailleurs et fit comme-ci de rien n'était ! Il n'osai pas la regarder de peur de voir qu'en faite, elle s'en fichait.
Fani
Fani
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Fani, le  Ven 7 Mar - 12:36

Fani était tranquillement plongée dans le jacuzzi, observant ses amis qui s'éclaboussaient à qui mieux mieux et sourit en songeant à quel point tout le monde ou presque retrouvait son ame d'enfant dans ce genre de situation. La jeune femme songea ensuite, qu'un peu de musique et aussi de quoi manger et boire ne serait pas de trop, tant qu'à faire, autant profiter de tous les avantages de cette salle. Fani songea donc très fort à une assiette de gateaux, ainsi qu'à des verres et différentes boissons, qui apparurent sur une petite table, non loin de la piscine. Elle allait se diriger vers le mini buffet, quand Gaiwyn la rejoignit dans le jacuzzi.
"- Alors, tu t'isoles ?"
Le jeune homme la regarda avec un petit sourrire en attendant sa réponse, et se glissa à son tour dans l'eau bouillonnante. Fani réfléchit un instant...S'isoler? Ca n'était pas réellement son intention lorsqu'elle avait quitté la piscine, mais peut être que les autres l'avaient pris comme ça. Elle se mordit la lèvre, en songeant qu'une fois de plus elle avait inconsciement un comportement pas très sociable.

Soudain, avant qu'elle n'ait pu répondre, Fani sentit le pied de Gauwyn froler le sien et ils sursautèrent tous les deux, comme si le contact avait été électrique...Etrange, car quelques minutes plus tôt, ils se coulaient mutuellement, et elle était sur ses épaules et n'avait rien ressenti de tel...
Le jeune homme s'excusa, en bégayant, pourtant, il n'y avait vraiment pas de quoi, ce n'était pas comme si il ne la connaissait pas, ou comme si il avait fait exprès...Fani se entit légèrement perdue, continua d'analyser la situation, ou du moins ce qui pouvait l'être, quand elle sentit la main du jeune homme prendre la sienne. Elle se raidit immédiatement, complètement larguée par la situation cette fois ci...*Que...Mais qu'est ce qui se passe? Qu'est ce que je fais? Au secours! Tiphaine dis moi ce que je dois faire!*

Fani trouvait le contact de sa main plutot agréable, mais ne savait pas, ne savait plus comment réagir, des images se superposèrent dans son esprit, à toute vitesse: Gauwyn lui offrant le vif de bronze, Ohenneim dans un couloir sombre, le sourrire du Gryffondor, le cours de potions, le caleçon à joueurs de Quidditch, le regard froid et noir de celui qu'elle croyait aimer plus que tout, et finalement toutes les images s'embrouillèrent dans son esprit, dans un mélange de couleurs tourbillonant qui lui donna la nausée.
Fani était perdue, des sentiments contradictoires l'envahissaient, elle avat déja pensé à Gauwyn et en avait parlé avec Tiphaine dans le dortoir quelques jours plus tôt, mais tout arrivait d'un seul coup, Fani ne s'attendait pas à ce que le jeune homme éprouve quelque chose pour elle...La main toujours dans celle de Gauwyn, Fani n'osait plus bouger, pétrifiée, de peur que tout ceci ne soit qu'un rêve. Elle sentit alors le jeune homme se rapprocher un peu plus et le regarda dans les yeux. Il lui parut soudain très séduisant, et elle kicka mentalement l'image d'Ohenneim, pour ne plus voir que Gauwyn, pour se concentrer sur lui et lui seul...Fani lui sourit timidement, le feu aux joues et déposa un léger baiser sur les lèvres du jeune homme. Elle ressentit immédiatement un sentiment de légèreté et de bonheur inoui et entendit presque aussitot un grand éclat de rire ainsi que des applaudissements provenant de la piscine, enfin de Tiphaine pour être plus précis et sourit à son tour, se retourna pour faire face à la piscine et tira la langue à Tiphaine qui lui fesait de grands signes du genre "Bravo! Héhé je le savais!" ou un truc du genre...
Okreäl Eyzürid
Okreäl Eyzürid
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Okreäl Eyzürid, le  Ven 7 Mar - 18:24

Irsan dévala une série de marche, puis tourna à gauche et se trouva dans une allée peu bondée par les élèves. Irsan sortit sa chainette en or, regarda l'heure et vit que comme il l'avait imaginé les derniers cours étaient terminés depuis une bonne heure. Le jeune garçon était d'assez bonne humeur : Il avait réussi parfaitement à gérer son planning aujourd'hui. Toute sa matinée avait été occupée par ses cours de Défense, et cet après-midi il avait lu le dernier livre paru sur le Chemin de Traverse, chez Fleury&Bott à propos des Loups-Garous. Puis enfin il s'était matté un bon match de football, que les Moldus appelaient "Classico". Un certain Real de Madrid - FC Barcelone. Irsan vouait un culte particulier pour le football, il trouvait en ce sport doté de règles simplistes un super divertissement. Bien sûr, il n'allait pas afficher ce loisir sur ses fiches de présentation, mais il gardait ce secret pour-lui même. Irsan se demandait même si il en avait une fois parlé à Drayry. Barcelone l'avait emporté trois buts à zéro, et c'était peut-être aussi cela qui contribuait à entretenir la bonne humeur d'Irsan. Le jeune garçon passa devant la bibliothèque, et remonta dans un escalier étroit en colimaçon. Il savait très bien où celui-là allait le mener : Tout droit au couloir où l'on pouvait trouver la Salle sur Demande. C'était Drayry qui lui avait demandé de passer, en lui envoyant un hibou. Irsan se remémorra son écriture fine lui indiquant qu'elle et ces amis faisaient une sorte de fête, dans une piscine. L'idée avait bien plus à Irsan, mieux que de rencontrer les amis de Drayry aux trois balais, car il détestait l'ambiance bon-enfant qui y régnait. S'il y mettait les pieds un jour, ce serai pour un rendez-vous important. Tout en pensant à cela, Irsan vit qu'il avait dépassé la porte de la fameuse salle. Ainsi, il revint sur ses pas, et retrouva facilement la petite porte en bois. Décidemment, elle n'était mise en valeur, surtout à cause de sa petite taille. Irsan comprenait maintenant pourquoi c'était ici qu'avaient été menés des rendez-vous illicites : La salle était peu repérable. Irsan passa trois fois devant, tout en murmurant comme un somnambule :

- Piscine... Drayry... Amis Drayry... Drayry... Piscine... Drayry.

Puis il rentra avec une certaine apréhension, mais lorsque il eut assez entrouvrit la porte, il compris qu'il était bien tombé là où il l'avait souhaité. En effet, de jeunes garçons et filles se jetaient dans une piscine à l'eau claire, s'aspergeaient d'eau où discutaient tranquillement en maillot de bain. Irsan repéra Drayry au loin qui s'amusait. Il alla quitter ses vêtements, sachant qu'il avait enfilé son maillot de bain dans la salle d'eau des Serdaigles. Puis il lança un vague "Salut" aux jeunes gens, et ce fut avec le sourire qu'ils l'accueuillirent.
Contenu sponsorisé

Comme à la piscine ! Empty
Re: Comme à la piscine !
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 13

 Comme à la piscine !

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.