AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -68%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
47.59 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 11 sur 13
Comme à la piscine !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Harel Chaitan, le  Ven 20 Déc 2013 - 19:21

{ Pas de réponse depuis un mois }
{ Rp avec Jodie S. Page }

Les collants de son uniforme abandonnés dans un coin de la pièce, Harel battait légèrement des jambes plongées jusqu'au genoux dans l'eau. La force de ses mouvements provoquait un peu de résistance de la part de l'élément liquide. les mouvements fluides à la surface captivant son attention. L'adolescente ne désirait pas que la surface redevienne lisse, car elle lui renverrait son reflet. Tout comme les miroirs, elle évitait de porter son regard sur les surfaces réfléchissantes.

Parviendrait-elle à supporter son image dans un avenir prochain ? Rien de moins sûr. L'orpheline préférait considérer son corps comme une simple enveloppe corporelle. Un réceptacle pour accueillir son esprit et lui permettre de rendre ses actions matérielles. Une barrière protectrice.

Ses obsidiennes se relevèrent pour balayer la pièce déserte et silencieuse. C'était ce genre de réflexion qui participait à l'isoler. Ses pensées travaillaient autour de sujets qui lui semblaient complètement décalés par rapport à son âge.

Un bruit interrompit sa solitude. Ses sourcils se froncèrent en tombant sur des mèches blondes.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Dim 22 Déc 2013 - 16:08

Sa fessait plus de dix minute que j'étais seule dans le dortoir, je ne fessait que d'attendre que quelqu'un se réveille, mais il avait l'air d'être bien endormit.Je n'avais plus la patiente d'attendre, alors je me leva d'un coup et enfila la première robe qui était à mes coté.Je tourna la tête voir si je n'avait réveiller personne, bien evidament sa m'aurait amuser de les avoir réveiller, mais j'avais envie de sortir seule, je pris mon livre sur le infèri et je quitta la pièce sans aucun remord.

-Je vais où maintenant?

Murmurai-je à moi-même étend complètement paumer de l'endroit où je devait aller.La salle sur demande me viens à l'esprit, bien sûr il y aura surement quelqu'un, mais au fond, je me manque un peu.Je me suis mise à courir à toute vitesse vers la salle sur demande et je passa trois fois devant.

Je ne m'était pas tromper, une autre personne était là, enfuit au fond de la pisicine, elle m'avait vue, mais je me fichais et sans même m'en préoccuper, je partie vers le fond de la pièce avant d’ouvrir mon livre pour lire.
Harel Chaitan
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Harel Chaitan, le  Lun 23 Déc 2013 - 20:21

La main de l’asiatique attrapa discrètement sa baguette reposant à côté de sa cuisse en observant attentivement l’adolescente blonde évoluait à travers la salle. L’ignorance semblait de mise et cela arrangea la quatrième année. Pour une fois que quelqu’un adopter son comportement, elle n’allait pas s’en plaindre. Bien que sa présence ne fût pas souhaitée, elle ne se montrerait pas exigeante si l’autre se contentait de lire dans son coin. Elle en profita même pour la détaillée lui permettant de récolter quelques informations mineurs. Il semblait à
Harel l’avoir déjà croisé entre les murs de la salle commune aux couleurs des Serpentards.

Hautaine était le mot qui lui venait en regardant la jeune fille vêtue d’une robe. Simple constat qui ne viendrait pas à l’esprit de la brune de critiquer, car elle savait adopter cette attitude. Finalement, la plus jeune reporta son attention l’eau contenue dans le bassin. Ses doigts lâchèrent sa baguette pour aller effleurer la surface liquide. L’eau était un élément intéressant aussi vital que destructeur. Un simple filet d’eau pouvait causer l’érosion du rocher le plus solide.

La présence de la blonde plongeait dans son bouquin sorti de son esprit. Ses pensées se tournèrent vers le sors de l’Aguamenti. La jeune Chaitan aborder ce sortilège comme offensif, mais à bien y réfléchir, on pouvait en faire l’usage pour des tâches variables. L’important étant de gérer sa puissance, soit son débit. Ses jambes remontèrent contre sa poitrine avant de s’aider de la surface solide pour se mettre debout, prête à s’entraîner. Son premier essai s’avéra infructueux dans le sens où un jet d’eau du diamètre d’un poing alla s’écraser contre le mur opposé. Ce ne fut que lorsqu’elle mit fin au sortilège que l’orpheline réalisa qu’elle avait touché plus que la cloison.
{ Rp Abandonné }

Départ du Forum de Jodie
Luna Velvet
Luna Velvet
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Luna Velvet, le  Lun 23 Juin 2014 - 19:04

[ RP avec Mark Hopye ]

La nuit de Luna ne fut pas la plus belle. Ponctuée de mauvais souvenirs et cauchemars, la blonde ne tenait plus vraiment. Il devait être plus ou moins 4 heures quand l'insomniaque sortit de son lit trempé de sueur. Elle partit en faisant le moins de bruit dans la salle de bain afin de prendre une bonne douche. Malgré la chaleur de l'eau la sorcière ne parvint pas à se détendre. Elle s'habilla donc légèrement vu la température élevée et décida de se promener dans les couloirs du château magique.

Marchant sans but précis, la blonde veillait à ne pas se faire repérer par quiconque. Elle ne souhaitait pas tomber sur un étudiant, et encore moins sur les préfets ou sa directrice de maison. Pleine de pensées mauvaises la verte et argent secoua sa tête et essaya de ne pas avoir d'images négatives ou autre, mais cnetait plus fort qu'elle. Soudain, la blonde sut où aller.

La jeune femme monta les septs étages qui la séparait de la salle sur demande. Pendant son ascension, son regard se perdit par la fenêtre et elle vit le début du lever du soleil. Elle n'y prêta pas vraiment attention. Une fois arrivée devant la peinture qui servait de passage secret, Velvet passa trois fois devant et songea "un endroit pour que je puisse me détendre". La peinture laissa place à une porte en bois plutôt simple.

Une fois entrée, la blonde fut prise par la chaleur encore plus importante dans la pièce qu'a l'extérieur. La serpentard se demanda comment était-ce possible et elle vit face à elle un jacuzzi. Son diamètre important laissa à Luna la possibilité de nager dans les bulles. Luna se demanda d'ailleurs comment elle allait pouvoir nager dans l'eau sans maillot. A peine elle y pensa qu'un maillot de bain deux pièces prit place sur le devant du petit bassin.

La fille aux cheveux d'or entra un pied dans l'eau et apprécia avec bonheur la chaleur du bain. Ses tracas commençaient enfin à s'échapper pour quelques instants précieux. Elle décida de ne pas nager pour le moment afin de savourer chaque bulle magique qui lui détendait un peu plus le corps à chaque fois.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Mer 2 Juil 2014 - 12:12

Cette nuit était éclairée par une pleine lune des plus somptueuses, cachée par seulement quelques nuages qui passaient devant elle. Ça devait faire un quart d'heure que Mark regardait le ciel, alors qu'il était très tard dans la nuit, ou plutôt, très tôt le matin, si on comptait le fait qu'il était 4 heures. Les jours de pleine Lune, Mark avait du mal à dormir. Il ne savait pas vraiment si c'était psychologique ou non, en tout cas le résultat restait le même. Chaque matin de pleine Lune il restait debout de nombreuses heures avant le début des cours, ou encore le levé du soleil. Parfois il restait dans sa chambre, préférant penser dans son lit ou regarder le ciel et parfois il marchait dans les couloirs du château admirant comme à chaque fois cette architecture, ces pierres, ces tableaux... C'est ce qu'il avait décidé cette nuit. Ainsi, il enfila un short simple et ample dans lequel il se sentait à l'aise ainsi qu'un débardeur. Il sorti de la tour de Serdaigle essayant de faire le moins de bruit possible.

Une fois l'Aigle qui cachait l'entrée de la salle passé, il commença à emprunter les couloirs de Poudlard qui se présentaient devant lui, prenant parfois quelques raccourcis. Il pouvait aller où il voulait sans être dérangé par un quelconque cours. Il croisa le fantôme de Gryffondor, Sir Nicholas, qu'il salua d'un signe de tête, avant de continuer son chemin. Il était maintenant au deuxième étage quand il commença à avoir faim. Il se demanda si à cette heure-ci, les elfes de maison travaillaient toujours dans la cuisine. Avide de savoir - et de manger, il prit les escaliers. Il arriva rapidement devant le tableau représentant une coupe de fruit immense. Il prônait devant les cuisines et bloquait son entrer. Pour pouvoir le franchir, il fallait gratter une poire verte. Il l'avait vu il y a un an de cela grâce un élève de Poufsoufle en 7ème année. Une fois entré dans la cuisine, il vit plusieurs elfes de Poudlard qui se tenaient encore là. Les autres étaient sûrement en train de nettoyer le château... Ce n'était néanmoins pas le soir pour parler de leur situation. Il prit quelques tranches de brioche, remerciant chaleureusement les elfes de leur bonté -ils lui avaient proposé un poulet rôti tout entier. Il mangea ses tranches dans les couloirs et remonta tous les escaliers du château.

Une fois arrivé au 7ème étage Mark s'assit dans un des couloirs, pour regarder tranquillement cet endroit. Le plafond était haut, comme dans le reste du château et les pierres étaient aussi bien taillées que dans le reste du château. Cet étage ne se démarquait pas vraiment des autres. Seules ses belles arches le rendait plus travaillé. Elle étaient hautes, avec une courbe parfaite. Elle s'alignaient sur toute la longueur du couloir. Les vitres sur les murs éclairaient le chemin avec une petite lumière blanche qui traversait les carreaux. Mark se releva, décidé de profiter de sa nuit au maximum. Il voyait la lune baisser dans le ciel et le soleil ne tarderait pas à se lever, avec une masse d'élèves avides de commencer cette nouvelle journée. Il se dirigea vers la porte qui menait à la salle sur Demande. Il passa trois fois devant et elle s'ouvrit. Il rentra, mangeant passivement sa tranche de brioche. Il remarqua que devant lui se tenait un grand jacuzzi, qui permettait de nager quelques longueurs mais aussi de profiter de ses belles bulles. Mais il remarqua aussi qu'il n'était pas seul à se trouver dans cette pièce. Effectivement, une jeune fille aux cheveux dorés était déjà installée dans le jacuzzi profitant des bulles.

Mark ne savait pas trop quoi faire. Il avait eu la même idée qu'elle, se balader dans le château une nuit de pleine Lune. Il ne savait pas s'il la dérangeait, s'il pouvait profiter du jacuzzi avec elle et si elle accepterait sa présence. À vrai dire, Mark se posait bien trop de question, mais s'imposer était la dernière chose qu'il voulait faire, alors qu'il ne connaissait même pas cette personne. Il décida de tout simplement lui demander.

« Hum... Salut, je te dérange ? Je voulais savoir si moi aussi je pouvais profiter un peu du jacuzzi. » demanda-t-il peu assuré.


Dernière édition par Mark Hopye le Lun 14 Juil 2014 - 14:11, édité 1 fois
Luna Velvet
Luna Velvet
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Luna Velvet, le  Ven 4 Juil 2014 - 0:16

En même temps que les bulles remontaient à la surface, les mauvaises pensées de la jeune femme s'échappaient. La chaleur et l'odeur de l'eau semblaient avoir des vertus apaisantes sur la jeune femme qui s'enfonçait petit à petit dans son bain. Elle commença même à s'endormir. Elle fut tellement relâchée qu'elle faillit presque de se noyer. Son visage rencontra la surface de l'eau et la verte, surprise, manqua d'air et elle se retint avec les coudes pour ne pas glisser de nouveau. Essayant de retrouver une respiration normal, la blonde resta quelques instants dans cette position.

Une fois qu'elle reprit son souffle, la jeune femme voulut profiter un peu de son bain chaud. Dans la baignoire qui avait les proportions d'une piscine, Velvet entama une petite nage. La blonde appréciait vraiment tout dans l'eau, ses problèmes semblaient s'évaporer doucement et elle n'était plus qu'une jeune femme de dix-sept ans, qui nagait. Soudain, elle entendit un bruit sourd et elle se retourna comme elle put dans l'eau. La porte réapparut‚ et Luna se demanda comment la personne avait put entrer dans la Salle sachant qu'elle y était déjà.  La franco-anglaise vit alors l'intrus. Il s'agissait d'un Serdaigle‚ si sa mémoire était bonne. Ils ne s'étaient jamais vraiment parlés et seulement croisés quelques fois en cours.

- Hum... Salut, je te dérange ? Je voulais savoir si moi aussi je pouvais profiter un peu du jacuzzi.

Le brun paraissait très timide et la jeune femme ne parvint pas à s'empêcher de sourire. Il devait certainement penser qu'il la dérangeait ou autre. La blonde, qui se situait au milieu de la piscine, se mit légèrement sur le côté, comme pour dire au bleu qu'il n'y avait pas de problème à ce qu'il vienne. Il faut dire qu'il était plutôt mignon, alors Luna n'allait pas s'en priver ! Elle attacha ses cheveux presque blancs qui la gênait dans l'eau, laissant apparaître aux yeux de n'importe quel curieux son tatouage.

- Non il n'y a pas de soucis, le jacuzzi est assez grand pour nous deux tu sais !

Un short de bain apparut peu de temps après que la jeune femme finit sa phrase, comme si la Salle sur Demande elle-même accueillait le brun. Luna resta donc dans le bain face à son camarde, attendant qu'il la rejoigne.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Lun 7 Juil 2014 - 15:16

Elle lui avait sourit avant d'attacher ses cheveux, laissant apparaître un mystérieux tatouage. Mark se demanda qu'elle était sa signification, mais il n'oserait sûrement pas demander. Il était bien trop timide pour lui demander cela, alors qu'il ne la connaissait pas encore. Peut-être ce jacuzzi leur permettrait de faire plus ample connaissance ? Sûrement. Enfin elle s'exclama, répondant à sa question:

« Non il n'y a pas de soucis, le jacuzzi est assez grand pour nous deux tu sais ! »

Sa voix était tout ce qu'il y avait de plus doux. Elle avait l'air sociable. Mark avait envie de la connaître un peu plus, c'était certain. Soudain, surgit un short de bain sur le sol. Mark fut tout d'abord surpris, puis sourit. La salle sur Demande... Cette salle qui donnait tout ce dont nous avions besoin. Il suffisait de penser à quelque chose, pour que cela apparaisse, devant nos yeux. Cette salle était pleine de magie. Mark aimait dire que c'était cet endroit était le plus magique du monde entier. Rien ne dépassait cette beauté, cette magie autant inexplicable qu'incroyable. C'était tout simplement magnifique. Le short de bain était aux couleurs de Serdaigle. Bleu, avec un aigle, sur le côté droit. Il était parfait.

Mark regarda le ciel et vit qu'il lui restait encore un minimum de temps avant que le soleil commence à éclairer le soleil et le château de Poudlard. Il termina son bout de brioche en vitesse, l'empiffrant comme il pouvait avant de prendre le maillot de bain. Il enleva son short basique, qu'il avait mit pour sortir dans les couloirs cette nuit, afin de mettre ce short de bain bleu. Mark n'était pas pudique. Il était timide, certes, et il était difficile pour lui de faire le premier pas, mais il n'était pas pudique. Il n'avait pas peur de montrer son corps. Il passait au dessus. Etre timide ne l'empêchait aucunement cela. Il se retrouvât donc en caleçon devant la fille aux cheveux blonds clairs, avant d'enfiler rapidement son short de bain. Il enleva son débardeur, qu'il déposa soigneusement par terre, par dessus son short qu'il avait plié. Il s'installa ensuite sur l'un des bords du jacuzzi, à la droite de Luna.

Il profitait des bulles. Il n'avait pour l'instant n'eut qu'une seule fois l'occasion d'entrer dans un jacuzzi et d'en profiter. C'était dans une piscine moldue, à Londres. Il était encore jeune et avait profité de cette journée comme personne. C'était le jour d'anniversaire de sa sœur. Il avait adoré découvrir l'eau comme cela et surtout beaucoup rigolé avec les bulles que produisaient le jacuzzi. Il essayait de les arrêter avant qu'elles arrivent à al surface, en vain. Elles étaient bien trop nombreuses. Mark était nostalgique, ça lui arrivait bien souvent. Nostalgique du bon temps, du temps où il était encore sans pouvoir, mais surtout, nostalgique de tout le temps qu'il passait avec sa famille. Il l'aimait vraiment. Et c'était dur, chaque été de les laisser pour quelques mois, avant de les retrouver seulement pour quelques semaines, pour les fêtes de fin d'année. Mais maintenant, il était en sixième année et il avait apprit à tenir le coup.

Mark reporta ensuite son attention sur Luna. Elle était toujours là, dans le jacuzzi avec lui, ses beaux cheveux dorés rassemblés, proches de son visage. Il l'observait en silence, essayant de remarquer un quelconque signe distinctif auquel il pourrait particulièrement s'intéresser. Mais non, seul son tatouage restait un mystère complet pour le moment. Mark nagea un peu dans ce jacuzzi. Il était très grand et pouvait facilement faire office de piscine. Il s'arrêta sur l'un des côtés avant de se poser et de demander à la fille aux cheveux dorés:

« Je m'appelle Mark. Tu viens souvent ici ? Tu sors souvent la nuit ? Pourquoi tu es là ? »

Bon, comme approche, ce n'était pas exceptionnel, mais il ne s'en rendit compte qu'après coup. Il l'avait sans aucun brusquée. Non, il ne savait pas comment s'y prendre pour essayer de se faire une amie. Poser des questions en rafale n'était en tout cas pas une bonne méthode. Il la regarda d'un air désolé, sans rien dire pour autant.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Justin Davis, le  Ven 24 Juil 2015 - 2:48

Pv Dylan Scott
L.A autorisé

Un mois c'était écoulé depuis sa rencontre avec la Gryffondor. Depuis, il avait appris à mieux la connaître, à apprécier les facettes de son caractère, à apprécier ce coté "petite fille parfaite". De ce côté là elle ressemblait beaucoup à Justin, même s'ils n'avaient pas reçus la même éducation, lui avait été élevé par un père moldu, elle comme une princesse. Évidemment les deux étaient differents, Justin était également un mauvais garçon, c'est sûrement ce qui plaisait à la rouge et or. D'ailleurs est-ce qu'il lui plaisait ? De nombreuses fois il l'avait surprise les yeux plongés dans les siens alors qu'il discutaient d'un sujet aussi palpitant que la vie de Kholov. Bon après ils n'étaient pas que de simples amis, leurs rencontres finissaient souvent par des câlins et des baisers et bientôt sous la couette.

Justin adorait Dylan, il savait qu'il éprouvait des sentiments pour elle mais il ne voulait pas le dire, il voulait faire durer ce petit jeu entre eux, ce flirt n'engageant aucun contrat d'exclusivité lui permettant d'aller voir ailleurs quand bon lui souhaitait, mais il ne pouvait pas le nier : c'était elle qu'il voulait. D'ailleurs aujourd'hui les deux s'étaient donnés rendez-vous pour une petite baignade, oui une baignade. Ils avaient longuement hésité en quoi la Salle sur Demande pourrait se transformer pour leur faire plaisir et l'idée d'une piscine-jaccuzi-sauna avait clairement plu aux deux.

Le rendez-vous était programmé pour 19 heures, histoire de ne pas violer le couvre-feu, il savait que la lionne n'était pas du genre délinquante et lui attirer des problèmes par sa faute serait beaucoup trop égoïste. C'était sur ce point qu'ils étaient sans doute le plus différent. Elle n'était pas vraiment peureuse, on ne pouvait pas dire ça comme ça, c'est une Gryffy après tout, mais quand il y a un règlement elle veut le respecter, c'est totalement contraire à elle-même d'enfreindre un peu trop les règles. Bon après le préfet n'avait pas eu son éducation, cela devait venir de ses parents. Ses parents qui lui mettaient la pression au point qu'il la trouve en pleurs dans les escaliers, oui c'était surement ça. Davis s'était rendu dans la SSD avec 30 minutes d'avance, il comptait se baigner un peu tout seul en attendant son amie. Une fois entré dedans il assistait à quelque chose d'incroyable : peu importe à quoi la salle se transformais, elle était toujours magnifique. C'était sûrement son endroit préféré du château, avec la salle commune. Il se souvenait notamment de la fois où elle s'était transformé en salle de duel, la fois ou Tina lui avait appris le #Terrorim, et plein d'autres. Mais aujourd'hui la salle était une centaine de fois plus grande. Une piscine plus qu'immense, plus grande qu'il n'en avait jamais vu de toute sa petite existence, on pouvait sûrement y stocker tout Poudlard. En prime il y avait un jaccuzi plutôt grand et un sauna. Des toboggans et des plongeoirs. Le rêve. Oui le Davis ne s'était pas encore baigné depuis son arrivée au pays, à part une ou deux fois. Une serie de plongeons et de longueurs plus tard il quitta l'eau, portant juste un short de bain d'une marque sportive plutôt connue. Il y avait également une table semblable à celles présentes dans la Grande Salle ou de la nouriture atterrirait dès lors qu'ils l'a réclameraient. Gentille Salle.

Finalement l'immense porte s'entrouvrit laissant paraître la longue chevelure blonde de Dylan. Sourire charmeur de Justin, il était content de la voir. Hey Scotty !, hurla le blondinet. Oui, la salle était tellement immense qu'il avait peur qu'elle ne le voit pas et ne l'entende pas. Il se leva pour la rejoindre. C'était fou ce que le soleil artificiel mettait ses muscles en valeur.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Ven 24 Juil 2015 - 15:00

Debout devant le miroir qui occupait une moitié de mur dans le dortoir des filles, Dylan ne put s'empêcher de sourire. Quoi qu'elle en dise, les quatre semaines qui venaient de s'écouler n'avaient été appréciables que grâce à Justin Davis. Était-ce il n'y a qu'un mois seulement qu'il l'avait trouvée en larmes dans les escaliers ? Elle rougit à ce souvenir - ridicule. Depuis, ils s'étaient vus et revus, enchaînant les retrouvailles dans des coins tranquilles où personne ne pouvait venir les déranger. Et, entre les caresses et les baisers, ils s'étaient découverts l'un l'autre. Justin, joueur de Quidditch, préfet des Serpentard, beau à tomber par terre - une belle caricature, lui aussi. Mais il avait ce petit truc en plus, que Dylan ne parvenait jamais à définir, qui la faisait craquer. Ils n'étaient pas vraiment ensembles, mais ils étaient bien plus que des potes - à tel point que, si ça continuait, ils n'allaient pas se limiter aux caresses et autres joyeusetés de la drague adolescente. Elle n'avait parlé à personne de cette nouvelle relation, en grande partie parce qu'elle-même ne savait pas où ils se situaient l'un pour l'autre. Elle était presque sûre de lui plaire - il ne lui semblait pas du genre à se donner autant de mal pour le plaisir, surtout qu'un paquet de filles devaient lui courir après, sans doute. Mais, même si elle préférait mourir plutôt que de l'avouer, il ne faisait pas que lui plaire. D'autres garçons lui avaient plu - mais elle n'avait jamais été tenue éveillée jusqu'au bout de la nuit, recroquevillée dans son lit, les yeux grands ouverts, un sourire stupide aux lèvres, se tenant la poitrine des deux mains pour calmer la chamade frénétique de son cœur. Mais elle ne pouvait pas en tomber amoureuse - ce n'était qu'une gigantesque source d'ennuis, et cette relation-là lui convenait parfaitement. Nouveau sourire.

Elle cligna des yeux, revint au moment présent. Elle avait rendez-vous avec lui dans la Salle sur Demande, à dix-neuf heures, dans quinze minutes. L'idée d'une baignade à deux les avait séduit dès qu'elle avait été évoquée. C'était surtout elle qui avait insisté pour l'horaire - elle gardait un très mauvais souvenir de sa dernière excursion nocturne, avec Malena, qui lui avait valu des semaines entières de culpabilité, pour l'avoir laissé seul avec le Pr Winderfelt. Elle s'en était tellement voulu qu'elle était allée se dénoncer d'elle-même au professeur, lequel était devenu une sorte de mentor. Mais elle n'aurait pas toujours la chance de tomber sur des profs qui l'aideraient par la suite - et elle ne voulait pas être de ceux qui enfreignaient  le règlement. Dix-neuf heures, ça leur laissait une heure avant le couvre-feu, et c'était très bien. Elle portait, sous son uniforme, un maillot blanc assez simple, mais qui lui allait bien - dixit sa mère, qui ne se serait pas gênée pour lui signaler que le noir faisait ressortir ses rares excès de graisse sur les hanches.

Elle partit à sept heures moins dix, et arriva devant la porte à dix-neuf heures tapantes. Brusquement nerveuse, elle passa une main machinale dans sa masse de cheveux blonds, et laissa la Salle sur Demande s'ouvrir devant elle. Elle ouvrit de grands yeux devant la beauté du lieu - une immense salle, dont elle ne pouvait que deviner les extrémités, avec une piscine énorme, doublée d'un jacuzzi qu'elle mourait d'envie d'essayer, séparées d'un sauna par une table gigantesque. Elle fit un tour sur elle-même, éblouie par ce qu'elle voyait. Comment avait-elle pu ne jamais tomber sur cette pièce ? Pourtant, c'était loin d'être la première fois qu'elle venait dans la Salle. C'était magnifique - et elle reviendrait, c'était clair. « Hey Scotty ! » La voix de Justin la fit sursauter, et elle marcha dans sa direction en faisant son possible pour retenir son sourire. Dès qu'il fut assez près, elle se surprit à caresser du regard son ventre, ses muscles. Ce qu'il était beau. Elle reporta son regard vers lui. « Salut, Davis. », et ne retint plus son sourire éclatant. Pouvait-elle être dans un meilleur endroit, à un meilleur moment ? Le seul fait de l'avoir en face d'elle, torse nu qui plus est, réveillait toutes ses pores, qui s'enflammaient soudainement. Mais non, pas amoureuse.

 Moins de dix minutes plus tard, elle se glissait à sa suite dans la piscine. L'eau fraîche lui fit plus de bien que prévu, et elle s'immergea complètement quelques secondes, histoire de reprendre ses esprits. Ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas nagé ! Ses muscles se réveillèrent à leur tour, et tout son être la poussait à retrouver la sensation délicieuse de la fatigue après un sport. Combien de temps s'était écoulé depuis la dernière fois qu'elle avait couru ? Elle devrait s'y remettre, plus tard. Elle remonta à la surface, ramena ses mèches de cheveux trempées en arrière, et chercha presque immédiatement Justin du regard. Ça devenait un TOC, chaque fois qu'ils étaient dans la même pièce, jusque dans la Grande Salle où, comme une petite fille, elle faisait en sorte de l'avoir dans son champ de vision. C'était tellement ridicule qu'elle ne se l'était jamais avoué. Elle rejeta une fois de plus les sentiments qu'elle éprouvait. Ce n'était pas le moment, surtout pas.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Justin Davis, le  Sam 25 Juil 2015 - 19:23

« Salut, Davis » lui lança t-elle, accompagné d'un magnifique sourire plus qu'éclatant, en plus de son beau regard qui s'attarda sur ses muscles et son visage, c'était loin de le gêner, au contraire, si cela pouvait donner des idées à la Gryffondor... Oui parce que les deux n'avaient pas encore franchi le "pas", mais le préfet avait l'impression que ça ne saurait tarder, leurs petits regards et tous les petits moments de complicité, enfin voilà...

Sans s'en rendre compte le vert et argent se mit à admirer les formes de Dylan, elle était plutôt sexy dans son maillot de bain il fallait dire, c'est dingue ce que le hasard l'avait aidé, il aurait pu ne jamais lui parler et ne jamais la voir dans cette tenue, à cet endroit et à cet instant. Mais Justin ne croyait pas au hasard. Il ne croyait pas non plus à la chance, la chance se provoque, c'était sa philosophie, et il était persuadé que rien n'arrivait par hasard. Donc en gros si il avait rencontré la Scott c'était tout simplement le fruit du destin. Voilà.

Puis comme les deux étudiants l'avaient prévus, ils se glissèrent dans l'eau, se contentant de nager chacun de leur côté, histoire de s'habituer un petit peu à l'eau. Quelques minutes plus tard le serpent partit rejoindre son ami, s'ennuyant à rester seul, il n'était pas venu pour nager en solitaire, pas du tout même. Il était maintenant tout proche de la lionne, très proche mais sans aucune arrière pensée, il aimait simplement être le plus proche d'elle que possible, c'était comme ça. Il était un peu ennuyé de l'eau, malgré le fait qu'elle soit très très bonne. « On va au jaccuzi ? » Sans même attendre sa réponse Justin s'appuya au rebord de la piscine pour en sortir. Il avait bien besoin d'un bon jaccuzi, et Dylan en aurait sûrement bien besoin aussi, les examens de fin d'année étaient tout proches et la pression qu'elle avait par rapport à ses parents devait être mille fois pire que celle que lui-même se mettait sur les épaules, et à vrai dire il ne se mettait pas vraiment de pression, au contraire même, plus la date avançait plus il paraissait détendu, son père moldu se contrefichait du monde magique, il lui rappelait trop maman.

Chassant cette sale pensée de son esprit, il ne voulait pas y repenser et se remettre à avoir un regard glaçant alors qu'elle était avec lui, il aurait préféré qu'elle ne le sache jamais à vrai dire, il n'y avait quasiment aucune personne qui le savait. Justin et Dylan s'installèrent dans le grand jaccuzi, l'un tout proche de l'autre à nouveau, les lèvres de l'un toutes proches de celles de l'autre, et au bout d'une seconde Justin se surprit à l'embrasser, pendant quelques secondes, la main sur sa joue et l'autre qui cherchait refuge quelque part sur sa cuisse, puis il finit par reculer, son sourire malicieux affiché sur son visage comme un avis de passage, comme à chaque fois qu'il terminais de l'embrasser. C'était toujours aussi bon, mais comme à chaque fois il sentais une petite gêne, pourquoi ne voulaient-ils pas se l'avouer ? Pourquoi ne pas vouloir se caser et se contenter d'un vulgaire flirt d'ado ? Léger soupire. « Dylan, t'as jamais pensé à... Officialiser ? » Si il y avait un moment pour poser cette question ça devait être maintenant, il en avait assez de se contenter de s'amuser avec elle, même si au début le jeu du "flirt" était très apprécié par les deux il se rendait compte que s'il s'approchait "trop" d'une fille et entreprenais une relation ça pourrait détruire la blondinette, et il ne voulait pas du tout que cela arrive, il y tenais trop pour ça.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Dim 26 Juil 2015 - 17:00

Le jacuzzi était une excellente idée. Être là, pouvoir s'abandonner dans les bulles, sans penser à tout ce qui les attendaient par la suite - la fin d'année et ses examens tant redoutés, le retour à la maison, les longs mois où l'on perdait forcément des amis, puis recommencer l'année du tout début- ressemblait au paradis. Les deux adolescents ne résistèrent pas longtemps avant de s'embrasser. Chaque baiser enflammait Dylan, sans qu'elle puisse véritablement l'expliquer. Elle sentit la main de Justin courir sur sa cuisse, sentait ses lèvres sur les siennes, et sentait chaque nerf devenir une boule de feu. Et puis, soudain. « Dylan, tu n'as jamais pensé à...officialiser ? » Elle ne répondit rien, au début. Perdre cette liberté-là, d'aller faire du charme à n'importe quel garçon ? Revivre ce qu'elle avait vécu avec Hash, ce qui avait été sans saveur et qui, en plus, c'était mal terminé ? Elle aurait rechigné pas mal à tout ça - si ça n'avait pas été lui. Mais elle se rappelait toutes ces nuits, pendant le mois écoulé, où elle l'imaginait avec une autre, toutes ces fois où le simple fait de le croiser avec une fille était comme un coup de couteau.

Elle le regarda derechef, cherchant dans ses yeux ce qu'il voulait réellement. « Si. J'y pense tout le temps. » Sa réponse était murmurée, comme si elle avait une peur bleue de dévoiler ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait - ce qui était le cas. Il était assez fort pour la briser, elle le savait. Mais elle n'avait jamais été aussi proche d'un garçon, au point que cela lui enlève de la tête tous les autres, et qu'elle ressente cette pointe de gêne lorsqu'elle bavardait avec un de particulièrement beau, et particulièrement entreprenant. Hash n'était même pas venu la voir, quand elle lui avait envoyé une lettre pour le larguer. Et si Justin était comme lui ? Et si ça se passait mal ? Une boule d'angoisse lui tordit l'estomac, et elle devinait que ça se voyait. Elle lui sourit, tentant de se calmer. « Pardon. Je pensais à... » Hash ? Au mec que j'ai aimé mais finalement, que j'ai jeté au bout de quelques mois parce qu'il ne m'intéressait plus ? « A rien. » Elle détourna un peu les yeux, les baissant vers leurs mains si proches l'une de l'autre. Rien que l'idée que la prendre emballait son cœur, c'était pour dire.

Elle était mordue, c'était aussi simple que ça. Mais elle n'arrivait jamais précisément à savoir ce que pensait Justin, et c'était sans doute une des nombreuses choses qui le rendait différent des autres. Elle avait été entraînée à deviner des pensées, par des mimiques, des regards, et s'adapter en conséquence, car plus on est proches, mieux on manipule. Mais avec lui, elle n'y parvenait pas, jamais, et maintenant, elle n'en serait plus capable, tant elle savait l'indifférence et la méchanceté que cela demandait. Et elle savait qu'elle était aussi différente, à son contact. Peu à peu, elle abandonnait sa carapace de princesse - au fil du temps, elle se dévoilait elle-même. Bien sûr, elle gardait ce côté "éducation royale", ça faisait parti d'elle. Mais elle était plus douce, plus sensible, plus vulnérable, sans doute, aussi. Elle ne savait pas trop où ils allaient, mais ça ne lui faisait pas aussi peur d'avant, de ne pas contrôler la situation. Parce qu'elle ne contrôlait rien du tout, ni lui, ni ses sentiments à elle. Elle ne contrôlait même pas sa terreur à l'idée qu'il ne l'abandonne, qu'il la laisse là et qu'il s'intéresse à une autre. Elle frissonna - ne tombe pas amoureuse de lui, recommença la voix de sa mère dans sa tête. Elle était tellement plus faible que pendant ce jour où elle pleurait dans les escaliers.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Justin Davis, le  Mar 28 Juil 2015 - 14:14

Dylan se figea. Il ne savait pas quoi en penser, elle le fixait dans les yeux. Elle en avait envie, ça se voyait, mais quelque chose là bloquait, comme si elle craignait quelque chose. Justin ne savait pas pourquoi, ni comment. Les relations sérieuses c'était un terrain encore inconnu, il avait toujours fait dans les coups d'un soir, mais quelque chose en Scotty le faisait l'aimer plus que tout, lui donnait envie de rester avec elle, et uniquement avec elle. A vrai dire il pouvait comprendre qu'elle ait peur qu'il ne soit pas le bon, qu'il la fasse souffrir, elle avait l'air d'avoir vécu ce genre de choses, contrairement à lui.

« Si. J'y pense tout le temps. » Un murmure. Un murmure qui frappa le préfet en plein cœur. Elle y pensait tout le temps, bien sûr. Mais elle hésitait, ou bien elle avait peur, et elle n'avait pas pu le cacher. Elle ne pouvait rien lui cacher à vrai dire. Bien sûr qu'ils s'aimaient, mais l'amour c'est beaucoup, beaucoup plus compliqué que "je t'aime" "moi aussi". Le sinople se tenait immobile, comme elle, ne sachant pas quoi répondre, et la laissant à ses rêvasseries. Elle devait penser à quelque chose qui la tracassait, son regard était ailleurs. « Pardon. Je pensais à... À rien » Elle se décida finalement à parler. Parler pour... Pour ne rien dire. Il y a des choses que tout le monde n'est pas prêt à partager, et il ne lui en voulait pas.

Le vert et argent se retrouvait dans une situation délicate, il devait la rassurer, il devait lui faire comprendre qu'il n'était pas un idiot et il n'était pas en manque pour aller voir toutes les filles quelconques du château, surtout quand il avait la plus magnifique et la plus brillante devant lui. L'ambiance était plus tendue que d'habitude mais le sujet avait été trop évité trop longtemps et se taire pour continuer à s'embrasser et s'aimer en cachette n'était clairement pas la solution, il le savait, elle le savait. « Écoute Dylan, j'ai l'impression que t'as eu du mal avec un ou des garçons, mais tu sais que je t'aime et que je suis différent, sinon tu serais pas avec moi à cet instant. Je t'aime Dylan, et je peux te rassurer autant que tu veux mais c'est à toi de décider si tu veux une vraie relation ou un flirt. » Il espérait avoir été clair. Il ne lui avait jamais vraiment dit je t'aime, mais il ne pouvait pas vraiment cacher la nature de ses sentiments, même si il trouvait ça gnan-gnan au maximum c'était une fille et elle avait besoin que Davis lui dise des mots doux et la rassure.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Mar 28 Juil 2015 - 18:23

Elle avait craint un instant que, comme tant d'autres, Justin se vexe qu'elle ne partage pas la totalité de ses pensées avec lui. Elle songea une seconde à tous ces gens qui le lui avaient reproché, des trémolos dans la voix comme si elle les avait attaqués, alors qu'eux-mêmes souhaitaient garder leurs secrets. C'était pareil dans un couple, peu importe le nombre d'années ou de mois passés. Quelle règle disait que, parce qu'on aimait, on devait tout dévoiler ? De toutes manières, toutes les amitiés, tous les flirts, les histoires d'amour, se terminaient un jour. Alors, pourquoi s'embêter à déballer ses pires secrets, quand on sait que chacun deviendra une arme ? Elle s'en voulut aussitôt d'associer Justin à tout ça - surtout qu'il la laissait penser sans la déranger, sans s'enquérir constamment de la moindre image stupide qui pouvait traverser son esprit. Il est tellement différent, pensa-t-elle avec une affection qu'elle ne se connaissait pas.

L'atmosphère avait changé, mais ça ne dérangeait pas tant que ça la Lionne - cette fois-ci, ils étaient tous les deux sérieux, il n'y en avait aucun qui cherchait à se réfugier sur les lèvres ou dans les bras de l'autre. Il paru hésiter, même pas un millième de seconde, et se lança. « Écoute, Dylan, j'ai l'impression que t'as eu du mal avec un ou des garçons... » Pas vraiment, en fait. Pas avec, mais après. Et ça a été pire, tellement pire. « Mais tu sais que je t'aime et que je suis différent, sinon tu ne serais pas avec moi à cet instant. » Sa gorge devint sèche, son cœur s'emballa, son esprit courait partout, affolé. Quoi, quoi, il vient de dire quoi ? « Je t'aime Dylan... » Elle ne put s'empêcher de sourire, comme une enfant. « Et je peux te rassurer autant que tu veux, mais c'est à toi de décider si tu veux une vraie relation ou un flirt. » Elle le regarda un peu plus franchement, ses yeux bleus déjà plus clairs. Bien sûr, elle s'en doutait, qu'elle lui plaisait - sinon, comme il l'avait dit, elle ne serait pas là. Mais l'entendre dire ces mots qu'elle avait tant espéré, dont elle avait tant rêvé, ce qu'elle n'assumerait jamais, c'était autre chose. Et cet autre chose était au-dessus de tout ce qu'elle avait imaginé. « Je n'aurai jamais cru te dire ça, mais je crois bien que je suis tombée amoureuse de toi. » Elle eut un sourire un peu gêné devant tant de guimauveries - mais bon, ça en valait la peine, et puis, c'était la première et dernière fois.

Elle sentit une chaleur enfantine lui monter aux joues, et se sentit encore plus gênée de rougir comme ça. Elle savait qu'elle aurait toujours ses craintes, qu'il soit trop fort pour elle, qu'il ne la brise, qu'il détruise tout. C'était normal - mais le truc, c'était de les faire diminuer, au point qu'elle puisse enfin faire entièrement confiance à quelqu'un. Ils se ressemblaient, pas totalement, mais un peu. Son sourire éclatant réapparu, et elle ne put s'en empêcher, cette fois - elle leva la tête vers lui, et l'embrassa, réellement. Ce n'était pas vraiment la première fois - même si d'habitude, c'est lui qui faisait le premier pas vers elle. Mais, à ce moment-là précis, ça avait une saveur particulière, qui faisait perdre son sang-froid à son corps tout entier. Son cœur, lui, s'était arrêté quelque part entre le moment où il avait dit "Je t'aime" et celui où elle s'était avoué qu'elle aussi. Une seconde, peut-être, où son monde avait basculé de l'hésitation à l'allégresse.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Justin Davis, le  Mer 29 Juil 2015 - 19:29

La conversation était tellement plus intense, pour une fois les deux étaient sérieux à 100%, ils ne pouvaient pas repousser cette discution ou faire la sourde oreille. C'était quelque chose qui trottait dans la tête des deux amoureux depuis sûrement leur première rencontre, même si Dylan était tombée amoureuse de Justin en première. Et avec le temps le préfet s'est mis à éprouver de l'affection pour la lionne, jusqu'à en éprouver des sentiments, de forts sentiments.

Scotty le fixait avec ses grands yeux bleus, cherchant un refuge, quelque part où se cacher. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui dise qu'il l'aimait, même si elle s'en doutait c'est différent de se l'imaginer dans sa tête et de l'entendre réellement. Finalement, la rouge et or ouvrit la bouche, prête à finalement réagir aux propos du serpent. « Je n'aurai jamais cru te dire ça, mais je crois bien que je suis tombée amoureuse de toi. » Fit-elle, souriante comme une enfant, elle était vraiment belle quand elle se mettait à sourire de cette manière. Je n'aurais jamais cru te dire ça ? À vrai dire il ne savait pas vraiment comment le prendre, mais il n'avait pas du tout envie de se prendre la tête tellement qu'il était heureux, ni même de réfléchir à sa signification, il était juste heureux, heureux à un point. Et puis d'un coup, comme ça, le corps de Dylan vint se coller à celui de Justin pour un long et tendre baiser, à noter que Justin devait vraiment ' lui faire perdre les moyens pour qu'elle "commence". Ils s'embrassèrent pendant un instant qui parut durer une éternité, et une sensation étrange parcourait le ventre du sinople, il savait qu'il l'aimait, il le sentait, et c'était magique. Il aurait presque voulu rester comme ça jusqu'à la fin des temps, qu'ils se transforment en statue, afin de pouvoir êtres avec elle pour toujours. Oui c'était beaucoup trop mignon pour lui, lui qui n'était pas habitué à ce genre de choses, mais il avait le droit de vivre une relation amoureuse, comme tout adolescent.

Malgré tout, il finit par s'en lasser et descendit jusqu'à son cou, s'amusant à l'embrasser doucement, avant de finalement lever la tête vers elle, sourire aux lèvres. Il n'avait pas besoin de parler, elle non plus, il n'y avait rien à dire. Les deux se mangeait du regard, cherchant de nouveau qui craquera le premier, comme à leur première rencontre.
Invité
Anonymous
Invité

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Invité, le  Jeu 30 Juil 2015 - 15:22

Ça ressemblait à la scène la plus cliché du film d'amour le plus caricatural de la planète. Et Dylan adorait ça. Elle adorait la chamade brûlante dans sa poitrine, les torsions de son estomac, la peau de Justin contre la sienne, son sourire, ses yeux, sa voix. Elle adorait les bulles du jacuzzi qui éclataient contre ses jambes, et, par dessus tout, elle adorait la sensation de ses lèvres sur son cou, qui enflammait chaque nerf, chaque pore. Il y eut un moment de suspension, où ils parurent tous les deux se demander lequel lâcherait en premier, lequel aurait trop besoin de l'autre pour rester à cette distance déjà quasi inexistante mais bien trop grande entre eux. Dylan eut, un moment, l'énergie et la force de résister, de ne pas se jeter sur lui. Mais elle ne tient pas longtemps - elle avait attendu ce moment pendant trop de temps, pendant trop de nuits, pour le laisser s'échapper entre ses doigts. Elle se retrouva à califourchon sur lui sans se souvenir avoir eut l'idée de bouger. Ses cheveux tombaient à côté de leurs visages, et elle se plut à songer qu'ils les séparaient du monde extérieur, ne serait-ce que pour quelques minutes, une heure tout au plus.

Elle l'embrassa avec plus de ferveur, plus de désir, aussi, que ce qu'elle n'avait jamais fait auparavant. Une pensée fit lenteme
nt, sournoisement, son chemin jusqu'à son esprit, et lorsqu'elle arriva à destination, son authenticité était consternante - elle n'avait jamais été aussi proche de terminer sous des draps, ou, dans le cas présent, sous n'importe quelle chose, peu importait. Elle n'en avait jamais eut aussi envie, aussi, il fallait le dire. Elle le savait depuis longtemps, pourtant, à sa peau qui gardait les traces incandescentes de chaque caresse, de chaque baiser, depuis un mois. Elle le devinait à la sensation qu'elle ressentait là, embrassant son petit-ami plus passionnément que tout ce qu'elle avait imaginé durant son existence. Cette vérité fit reculer son visage, et elle chercha une réponse à ses questions qu'elle n'arrivait même pas à formuler dans les yeux de Justin..
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Justin Davis, le  Sam 1 Aoû 2015 - 0:11

Evidemment ce fut Dylan qui revint à la charge, embrassant Justin avec autant de passion qu'elle le pouvait. C'était fou à quel point Scotty était tombée amoureuse du préfet, il pouvait le sentir rien qu'à la chaleur émanant de son corps, à sa façon d'embrasser, et surtout à la façon qu'elle le regardait, de ses magnifiques yeux bleus. Bizarrement, même si il avait du mal à se l'avouer, être avec elle, à cet instant, à s'embrasser c'était ce qui pouvais le rendre le plus heureux. Même si c'était trop romantique, il aimait. Pourquoi ? Aucune explication, il aimait, et c'est tout ce qu'il savait

Le vert et argent et la lionne s'embrassaient maintenant langoureusement, plus langoureusement que jamais. D'habitude les baisers étaient différents. Aujourd'hui ce n'était pas un baiser entre deux adolescents attirés physiquement, c'était un baiser entre deux adolescents qui s'aimaient. Peut-être à de différents degrés mais ils s'aimaient, et pour l'instant c'était la seule chose qui comptait. Alors que le baiser entre les deux étudiants arrivait à son apogée, Dylan décolla précipitamment son visage de son nouvel "amoureux". Il la regarda dans les yeux, elle paraissait comme distraite, comme si quelque chose la tracassait. Il savait que jamais elle n'aurait retiré ses lèvres des siennes pour une raison banale, même pour une grosse raison d'ailleurs. Cette fois-ci il la fixait comme si il essayait de voir le fond de ses pensées, comme s'il s'apprêtait à entrer dans son esprit, mais à vrai dire si il plongeait son regard dans le sien c'était dans l'espoir que celle-ci se confie à lui, lui dise ce qui n'allait pas afin qu'il la réconforte. En même temps si elle ne disait rien ça serait une drôle de façon de commencer une relation, et il ne voulait pas d'une relation basée sur le mensonge. . « Qu'est c'qui se passe ? » Il s'impatienta et il finit par engager la conversation, espérant qu'il n'y avait pas de problème, qu'il n'avait rien fait de travers. Pourtant il était sur de s'être comporté en gentleman...
Contenu sponsorisé

Comme à la piscine ! - Page 11 Empty
Re: Comme à la piscine !
Contenu sponsorisé, le  

Page 11 sur 13

 Comme à la piscine !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.