AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 60 sur 60
Le Lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 58, 59, 60
Théa Hodge
Serdaigle
Serdaigle

Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Théa Hodge, le  Lun 20 Aoû - 23:23

Théa s’était levé plus tôt que d’habitude. Elle n’avait pas reçu de nouvelles de son père depuis longtemps. Ce n’était dans les habitude d’aucun des deux de s’écrire de long parchemins, il prenait de ses nouvelles et lui envoyait un peu d’argent sans plus de sentiments. Mais Théa en avait assez d’attendre en vain une forme de reconnaissance de son père. Alors ce matin-là, elle s’était levée de bonne heure dans le but d’aller écrire le fond de sa penser à son père. Elle avait pris tout le nécessaire et se dirigeait d’un pas décidé vers le lac. La bibliothèque ne convenait pas à son humeur. C’était un endroit trop austère, et elle avait besoin d’un espace sans frontières qui lui permettrais d’épancher ses sentiments.

Elle fut surprise en arrivant à son emplacement habituel de voir que quelqu’un était déjà assis. Elle passa près d’elle et lança un petit sourire poli. Il lui semblait que le visage de la jeune femme lui était familier.
Théa s'installa à environ un mètre de la jeune femme. Elle étala une couverture sur l’herbe et y déposa son encrier, sa plume, son parchemin ainsi qu’une planche de bois qui lui servait de support.

Le vide du parchemin la confronta à l’immensité de ce qu’elle avait à dire. Depuis longtemps elle se retenait de penser à haute voix, pour ne pas gâcher les rares rencontres qu’elle avait avec celui qui était son père. Elle ne connaissait rien de lui. En fait elle connaissait les choses simples, les choses que tout le monde aurait pu connaitre. Mais elle n’avait jamais appris à s’habituer à lui. Elle n’aurait jamais pu différencier ses pas dans les escaliers, ni prédire une réaction dans certaines situations. D'ailleurs, elle qui était plutôt sensible, elle ne savait même pas comment son père réagirait si elle étalait ses états d’âmes. Peut-être était-il mieux pour elle de s’en tenir aux faits?

Elle perdit son regard dans l'infini du lac. Son père avait un jour foulé cette herbe lui aussi. S’était-il sentit en sécurité comme Théa dans ce parc ?
Alors qu’elle était sur le point d’écrire, elle fut interrompue par quelque chose qu’elle avait vu bouger dans l’eau. Elle regarda une deuxième fois, mais elle ne vit plus rien. Elle lança un regard en direction de la fille pour voir si la chose s’était déplacée, ou si peut-être c’était elle qui avait fait bouger l’eau. Mais le lac était plus serein qu’elle ne l’était. Elle se leva pour observer le bord. Elle ne voyait rien. Peut-être son imagination lui avait jouer un tour. Elle reprit place et essaya de se concentrer sur le parchemin.
Soleya McLaughlin
Soleya McLaughlin
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Soleya McLaughlin, le  Mar 21 Aoû - 6:53


Les discussions inintéressantes des gens d'ici m'insupportaient. Ma famille m'avait conseillée de m'ouvrir un peu aux autres, de leur sourire un peu plus, de me montrer davantage agréable. Même si je n'envoyais pas les gens balader, il m'était impossible de commencer une conversation parce que... aucun sujet ne m'intéressait. Qu'est-ce que je m'en fichais moi de savoir que machin avait enfreint les règles la nuit dernière pour se rendre dans la forêt interdite ? Ou que De Lanxorre avait encore fait des siennes en cours, ce qui lui attirait les foudres de la plupart de ses élèves à chaque fois. Mais je m'en contre-fous de vos histoires.

J'avais ressenti un grand besoin de m'isoler un instant, de m'asseoir près du lac, un livre à la main en écoutant les vagues se remuer au rythme du vent. J'arrivais sur les lieux, déçu de constater que d'autres personnes avant moi avaient décidé de s'éloigner des groupes d'élèves qui se réunissaient dans le parc, même si à cette heure du matin, ils n'étaient pas si nombreux. Je constatais cependant que si nombreux étaient les élèves qui voulaient être seuls, il serait compliqué de l'être réellement. Je préférai ne pas prêter attention aux deux filles qui s'étaient aventurées ici. Apercevant un arbre à quelques pas, je ne me fis pas prier pour m'y installer rapidement afin de me perdre dans les aventures de mes personnages imaginaires.

Il aurait fallu être aveugle pour ne pas remarquer que l'eau du lac commençait dangereusement à s'agiter. Aveugle ou plongé dans un livre... Je ne vis pas tout de suite ce qu'il se passait. Une créature avait dû s'aventurer par ici, rien de bien inquiétant. C'était connu qu'il y avait des créatures magiques et même dangereuses dans ce lac. Il fallait bien les laisser vivre leur vie comme elles l'entendaient, non ? Malgré tout, une jeune fille s'était mise à observer dangereusement le bord, complètement inconsciente du danger qui pouvait être présent s'il s'agissait d'une créature assoiffée de sang.
Alors sans vraiment de volonté, je me dis qu'il aurait été égoïste de ma part de la regarder sans rien faire, ou plutôt sans ne rien lui dire. Fermant mon lit à contre cœur, je lui dis « Eh toi ! Reste pas là, tu vas t'faire bouffer ! ». Je n'avais jamais été très doux avec mes camarades, je n'y étais jamais parvenu à vrai dire. Ce n'était pas de la méchanceté, juste un froid glacial qui s'échappait de mes lèvres à chaque mot prononcé. J'espérais tout de même que mon avertissement ne soit pas en vain.


Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Harmony Lin, le  Ven 24 Aoû - 22:53

L.A de Théa pour la morsure


Alors que mes oreilles sont le seul sens qui me guide, mes yeux étant fermés et mes lèvres n'étant caressées que par le souffle du vent, je sens que quelqu'un ou quelque chose se rapproche. Le temps que j'ouvre les yeux pour apercevoir ce qui s'installe non loin de moi, la personne est déjà assise sur une couverture. Je referme alors mes yeux, me disant qu'heureusement, je ne vais pas être dérangée. C'était sans compter un nouveau mouvement de la jeune fille fraîchement arrivée. Mais si ça n'avait été que ça...

- Eh toi ! Reste pas là, tu vas t'faire bouffer !

En entendant cette phrase, mes paupières disparaissent pour laisser apparaître mes prunelles bleues. Et là, juste en face, je vois la fille qui est au bord d'une eau agitée. Le garçon qui a parlé a raison, elle doit s'éloigner vite du bord au risque de se faire attaquer. Je me lève dans le but de la prévenir aussi, ne pouvant rester indifférente face à cette camarade que je crois être en danger.

Mais le temps que j'arrive sur le bord du Lac, une petite créature verdâtre avec de longs doigts fins et des pieds palmés s'est déjà attaqué à elle. Il me semble que c'est un Strangulot mais je n'en suis pas sûre. On dit qu'ils sont nombreux à peupler ce Lac... Il faut la sortir de là !

- #Gonflus

La créature commence à gonfler et ses dents lâchent progressivement la jeune fille dont je ne connais pas le nom. Puis elle s'envole dans le ciel, l'air énervée. Je m'approche de celle que je voulais ignorer il y a encore quelques instants et la regarde avec un air soucieux sur le visage.

- Tu vas bien ? Est-ce que tu veux que je te soigne ?

Je jette un coup d'oeil au garçon qui l'a prévenu et lui fait un petit sourire, comme pour le remercier d'avoir tenté de l'aider. Non, je ne la connais pas mais je suis comme ça, c'est tout.
Théa Hodge
Théa Hodge
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Théa Hodge, le  Dim 26 Aoû - 23:56

Le monde autours d’elle était confus. Elle n’aurait pu dire s’il s’agissait de la réalité ou si son esprit l’entraînait dans un rêve. Deux silhouettes étaient là, elle entendait l’écho lointain d’une voix. Celle de sa mère ? Un sourire se dessina sur son visage alors qu’elle flottait, blottie dans les bras de sa mère. Elle sentait sa main lui caresser le front et reconnaissait son odeur. Elle oubliait tout. Son esprit s’était emporté dans ce souvenir d’enfance d’une époque douce où la douleur lui était inconnue.

Puis elle ouvrit les yeux, éblouie par la réalité qui l’entourait. L’odeur de sa mère quitta ses narines pour laisser place à l’odeur de vase du lac. Elle se redressa lentement, sa cheville l’élança à nouveau. Elle vit que la fille qu’elle avait croisée s’était rapprochée d’elle. Elle tourna la tête de l’autre coté et elle aperçut un jeune homme. Elle ne savait pas combien de temps elle avait perdu connaissance, mais la réalité était trop décevante pour elle. Elle se rallongea dans l’herbe, sans un mot pour ceux qui l’entourait et essuya une larme.
Elle ne voulait pas pleurer devant deux inconnus. La morsure d'une créature magique pouvait justifier que l'on pleure. Mais ces larmes étaient destinée à une douleur plus intense. Une douleur profonde qui ne l'avait jamais vraiment quitté et qu'elle essayait de dissimuler en occupant son esprit avec des lubies suffisament prenante pour ne pas penser. Mais cette fois, elle avait perdu le contrôle et avait sondée malgré elle des pans de mémoires qu'elle croyait avoir réussi à oublier.  Ses larmes coulaient tellement qu'elle ne pu resté allongée plus longtemps. Elle cacha son visage dans ses mains alors qu'elle sanglotait de plus belle.

Elle n'avait jamais pleuré le départ de sa mère. Tout s'était passé trop vite pour qu'elle ne puisse penser à sombrer. Quand son père l'emmena avec elle, elle découvrit qu'elle était sorcière. Alors elle s'était accrocher en apprenant. L'amour que sa grand-mère lui portait avait adoucie sa peine, mais au fond de son âme, elle avait espéré plusieurs année que sa mère reviendrai la chercher. Elle y croyait chaque fois qu'elle entendait la cloche sonner ou lorsqu'elle croisait des femmes qui ressemblait à sa mère. Ces dernières années à Poudlard, elle avait commencé à y renoncer. D'ailleurs, même lorsqu'elle se concentrait très fort, elle n'arrivait plus à entendre la voix de celle qui lui avait donné la vie. Mais sa mémoire lui avait fait le cadeau d'un souvenir, celui d'une odeur, d'une sensation à laquelle elle ne s'était pas préparée. Et elle pleurait les larmes qu'elle avait enfuie pendant 9 ans entourée par deux inconnus à qui elle ne prétait pas attention.


Hors RPG: Je vous laisse mon "libre arbitre" pendant la minute où Théa perd connaissance.
Soleya McLaughlin
Soleya McLaughlin
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Soleya McLaughlin, le  Mar 28 Aoû - 8:41


Je préférais rester vigilent face à la situation. Prêt à me lever s'il se passait la moindre chose. Le son de ma voix semblait avoir alerté la jeune fille qui était installée un peu plus loin. Ses réflexes étaient bien plus rapide que les miens lorsqu'un Strangulot se jeta hors de l'eau pour mordre la sorcière qui s'était aventurée un peu trop près de l'eau. Voilà ce qui arrive quand on ne prend pas de précautions. Tais-toi Eden ! Va plutôt voir si tout va bien là-bas, ne reste pas assis sans rien faire. Je pouvais entendre l'une des deux sorcière prononcer une formule qui avait permise à l'autre fille d'être libérée de l'emprise de cette créature. Sans attendre davantage, je m'étais rapproché des deux personnes. La victime de l'attaque semblait être inconsciente. J'essayais de l'appeler, mais je ne connaissais pas son prénom alors je me contentais de quelques « Eh ! Eh ! Réveille-toi ! », probablement inutile, mais elle finit tout de même par ouvrir les yeux.

Je poussais un soupir de soulagement. J'étais un peu désorienté par ce qu'il se passait. Je regardais ma camarade en lui disant « Tu sais quoi faire pour la soigner? » L'expression de mon visage montrait un air désolé. J'étais un très bon élève en théorie, mais je n'avais aucune confiance en moi en ce qui concernait la pratique. J'avais peur de jeter des sorts, surtout sur des humains. Peur de me louper et d'aggraver leur cas. Il était évident qu'il faudrait que je m'y mette un jour. Mon sang moldu m'empêchait de pouvoir pleinement compter sur mes pouvoirs. Même si mes peurs n'avaient sans doute pas lieu d'être.

Je remarque que la jeune fille est en train de pleurer. D'abord mal à l'aise durant quelques secondes, je n'hésite pas par le suite à tenter de la consoler en essuyant les larmes sur ses joues. « Ne pleure pas, tout va bien, c'est peut-être douloureux, mais ça va aller ! ». Je ne savais même pas si ça faisait mal. Je ne m'étais jamais fait mordre par ce genre de créatures. Consoler les gens n'était pas mon point fort. J'avais plutôt tendance à les ignorer. J'ignorais si elle avait mal ou si elle avait eu simplement peur. Alors je ne la lâchais pas des yeux et posait même ma main dans la sienne pour m'assurer qu'elle sache qu'elle n'était pas seule. C'était compliqué, mais je m'assurais de faire les choses qu'il fallait. Les choses que ma famille m'avait appris. Aider les gens faisait partie de nos priorités à nous. Si mes parents avaient été secourus à temps, peut-être qu'ils seraient encore parmi nous.

Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Harmony Lin, le  Lun 3 Sep - 17:32

Bien vite, le garçon vient nous rejoindre alors que ma question se perd dans l'air, la jeune fille attaquée par la créature semblant être tombée dans les pommes. Je la regarde, un air inquiet sur le visage. Alors que le garçon l'appelle en lui disant de se réveiller et que je m'apprête à user de magie pour la soigner puis pour la réveiller, la magie étant bien plus efficace que simplement lui ordonner des choses alors qu'elle ne nous entend pas, elle semble revenir à elle.

La garçon semble soulagé et j'avoue que moi aussi, ça me rassure de savoir qu'elle revient à elle sans qu'un sort ai besoin de la ranimer. Avant qu'elle ne sorte complètement du brouillard dans lequel elle doit sans doute être, le garçon que j'identifie comme étant à Serdaigle aussi me regarde.

- Tu sais quoi faire pour la soigner?

Il a l'air de ne pas en être capable mais d'un sourire, je tente de le rassurer. C'est pour ainsi dire mon domaine donc tout va bien aller pour elle. Ça sera simplement un mauvais souvenir d'ici quelques jours. Mais alors que j'acquiesce en réponse à mon camarade, la jeune fille se met à pleurer. Je me mords la lèvre, ses larmes trouvant résonance en moi, et je détourne les yeux un instant pour ne pas me refermer sur moi-même instantanément. J'aimerais l'aider mais à part en la soignant, nous ne pouvons pas faire grand chose si elle ne parle pas.

- Ne pleure pas, tout va bien, c'est peut-être douloureux, mais ça va aller !


Il pose sa main sur la sienne et tente de la rassurer et de faire stopper ses larmes, ce qui me rassure. Je souris à mes deux camarades de classe, pour remercier l'un et encourager l'autre, puis je sors ma baguette et la pointe vers la blessure de l'attaquée.

- Je vais te soigner et ça sera comme si rien n'était arrivé. Ne t'inquiètes pas, je sais ce que je fais, je suis passionnée de Médicomagie

Je ferme les yeux tout en chassant les mauvaises ondes qui essayent de m'atteindre à partir du moment où la lumière ne parvient plus jusqu'à mes rétines et me concentre sur mon sort. C'est une sorte de rituel que je fais à chaque fois pour essayer de me concentrer uniquement sur ce que je cherche à créer, sur toute l'énergie magique qui doit être transmise grâce à ma baguette.

- #Curo As Velnus #Episkey

Je regarde la blessée avec toute la douceur que je possède, ne voulant pas la brusquer, puis un sourire s'affiche sur mon visage.

- Ça va mieux ?

C'est comme si en la soignant, je m'étais soignée un peu... Je sens les ombres reculer et la Bête se calmer légèrement, ne plus me tourmenter tandis que je m'inquiète pour quelqu'un d'autre et que je sors de ma bulle de douleur et de tristesse dans laquelle je me suis enfermée. Et j'avoue que ce sentiment à un goût d'avant-morsure.

Qu'est-ce que c'est agréable...
Théa Hodge
Théa Hodge
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Théa Hodge, le  Dim 16 Sep - 23:36

Hors RPG: Je suis vraiment désolée d'avoir mis autant de temps à vous répondre. J'ai vécu un déménagement compliqué

Théa avait été tellement absorbée par sa mélancolie qu’elle n’avait pas vraiment prêté attention aux deux êtres qui avait eu la gentillesse de l’aider. La chaleur d’une main adoucie ses sanglots. Elle ravala une larme et doucement s’essuya les joues. Bien sûre son cœur était toujours pesant et rien ne pourrait jamais la guérir. Mais ces deux sorciers qui s’étaient trouvés au même endroit qu’elle alors qu’elle se faisait attaquée était une coïncidence qui allégeait un peu sa peine. La jeune fille à sa droite lui sourit et Théa encore secouée par quelques sanglots s’efforça de lui rendre un peu de la chaleur qu’elle avait reçu.

Elle tenait toujours la main du jeune homme. En réalité elle s’y agrippait, car ce contact humain l’empêchait de sombrer dans ses pensées. De songer à la douleur invisible de l’absence. Elle aurait aimer se blottir contre quelqu’un peut-être , seulement ce n’était pas approprié alors elle se contenta du silence, alors qu’elle sentait qu’une forme d’intimité, conséquence du drame de la situation, liait à présent ces trois êtres au bord du lac. Tout du moins, dans son monde à elle, elle leur était reconnaissante à vie et même s’ils n’étaient plus jamais amenés à se revoir ou sa parler, elle se rappelerait toujours qu’ils l’avaient tout deux aider à sortir d’une situation qu’elle n’aurait pu régler seule. Elle leur devait la vie et cela ne lui semblait pas exagéré de l’admettre. Que pouvait-on dire dans cette situation. Merci était un mot banal, on se dit merci lorsque l’on se passe le jus de citrouille ou lorsque l’on s’aide au cours de potion. Mais dire merci lorsque quelqu’un nous sauve la vie, c’est un peu léger. Théa songea qu’il faudrait qu’un mot supérieur à «merci » existe, qui signifierai que l’on remercie la personne de toute son âme. Comme il n’y avait rien d’approprié, Théa, qui fixait l’étendu du lac se surpris à parler d’une voix à peine distinct.

— Je vous dois une reconnaissance éternelle, une vraie, une inconditionnelle.


Elle se tourna pour les regarder chacun l’un après l’autre. Elle espérait qu’ils comprendraient ce qu’elle avait voulu dire. Qu’ils ne la jugeraient pas d’utiliser des mots aussi intense. Car c’est ce qu’elle ressentait vraiment.

— Je m’appelle Théa Hodge. Est-ce que je pourrais savoir les noms de ceux à qui je dois la vie ?

Théa ne se rendait pas compte qu’elle n’avait pas lâché la main du jeune sorcier.
Soleya McLaughlin
Soleya McLaughlin
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Soleya McLaughlin, le  Dim 23 Sep - 16:45


J'essayais d'être rassurant, réconfortant, comme je le ferais avec ma famille. Il n'était pas évident pour moi d'avoir ce genre de contact avec des inconnus. J'étais plutôt le genre à faire fuir en général. Même si je n'avais que trois ans, la mort de mes parents avaient laissé des séquelles, des blessures dont je n'avais pas conscience. C'était ce qui avait sans aucun doute fabriqué cette carapace invisible que je portais en permanence sur les épaules et dont le poids était parfois dur à supporter. Je n'étais pas la personne la plus expressive, mais il n'était pas mon genre de laisser quelqu'un en détresse comme l'était actuellement cette jeune sorcière qui venait de se faire mordre. Je n'avais pas confiance en mes talents en magie, j'avais donc gentiment laissé faire l'autre sorcière qui était venue pour aider, tandis que l'autre jeune fille s’agrippait à ma main. Et cela se passa à merveille et elle parvint à la soigner en un rien de temps, précisant être passionnée par la Médicomagie. Je lui souriais en guise de remerciement. Elle avait fait les choses bien et j'étais soulagé d'être tombé avec une personne qui s'y connaissait bien.

Mon regard se posa de nouveau sur la blessée qui ne l'était plus désormais. Cette dernière nous remercia d'une manière que je n'aurais jamais imaginé. Peut-être légèrement exagéré ? Pourtant, cela me faisait chaud au cœur que l'on soit parvenu à la remettre sur pieds, même si je n'avais fait que la rassurer. Parfois, les mots avaient également leur importance. Se sentir soutenu, rassuré, ça nous aidait souvent à prendre confiance. C'était la personne que j'étais réellement, mais peu de gens ne prenait la peine de voir ce qu'il y avait derrière se bloc de glace qui prenait les gens de haut.

- Tout va bien ? Tu ne veux pas aller à l'infirmerie, même si tu as été soignée par une pro !

Je jetais un regard à la Médicomage en herbe.

- Je suis Eden Maxwell et elle c'est...

Je préférais m'arrêter là avant de dire n'importe quoi. Je m'excusai du regard de ne pas connaître son nom. Étant le genre de personne à rester dans son coin, il m'était compliqué de connaître les noms des élèves. Cela m'importait peu habituellement. Je profitais du contact que j'avais gardé avec Théa pour l'aider à se relever tout en douceur afin d'éviter les risques d'étourdissement.

Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Harmony Lin, le  Mar 9 Oct - 1:54

Un sourire est échangé tandis que le soin est donné.
Après tout, c'est ma spécialité
Alors autant la partager.


Elle semble aller de mieux en mieux, la main du garçon l'aidant sans doute à retrouver ses esprits. Puis soudain, un murmure, telle une brise de vent retentit. Il retentit alors que le visage de la jeune fille regarde l'horizon, le miroir qu'est le Lac dans lequel le ciel bleu se noie.

— Je vous dois une reconnaissance éternelle, une vraie, une inconditionnelle.

Elle tourne le regard vers nous et j'écarquille un instant les yeux. Elle se rend compte que ce n'était qu'un Strangulot et qu'il n'aurait sans doute pas pu la tuer ? Au pire, il lui aurait fait une vilaine blessure que quelqu'un aurait bien été capable de soigner. Mais bon... Mon visage se détend bien vite tandis que je me rend compte que ses sentiments sont purs et que ce serait bien bête de ma part de les gâcher. Un sourire vient alors remplacer ma moue surprise et mes yeux s'adoucissent. C'est presque de la tendresse qui m'emplit. Quel doux sentiment...

— Je m’appelle Théa Hodge. Est-ce que je pourrais savoir les noms de ceux à qui je dois la vie ?

Encore une fois, c'est un peu exagéré. Et puis, moi aussi je pourrais la remercier car grâce à elle, je retrouve l'ancienne Harmony, celle qui était heureuse de faire un geste aussi bête que soigner une petite blessure. Grâce à elle, le loup s'efface un peu et la Médicomage que je suis reprend confiance. Alors l'aider à s'en sortir contre une vilaine créature contre la paix pour ne serais-ce que quelques instants ? Je refais ça quand elle veut.

- Tout va bien ? Tu ne veux pas aller à l'infirmerie, même si tu as été soignée par une pro ? Je suis Eden Maxwell et elle c'est...

Il a l'air un peu désolé de ne pas connaître mon prénom mais je lui souris, tentant de lui faire comprendre que ce n'est pas grave. Après tout, je n'aurais pas été capable de dire son nom non plus ! Je rougis un peu sous le compliment et propose une deuxième main à Théa pour qu'elle se relève en douceur avec notre aide à tous les deux. Si j'avais quelque chose à manger, je lui aurais donné mais malheureusement, ce n'est pas le cas.

- Fait attention et si tu sens que ta tête tourne de nouveau, rassieds-toi. Tu n'as pas besoin d'aller trop vite. Et peut être que c'est une bonne idée d'aller à l'infirmerie tout de même...

Mhhh... J'ai pas oublié quelque chose ?

Ah si !

- Et moi, c'est Harmony ! Enchantée vous deux !


Quand je suis sure que la blessée se sent bien, le lâche sa main puis souris à mes deux camarades. Et une histoire de plus qui méritera d'être racontée au coin du feu, une !
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Le Lac - Page 60 Empty
Re: Le Lac
Contenu sponsorisé, le  

Page 60 sur 60

 Le Lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 58, 59, 60

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.