AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 9
Page 3 sur 3
Département des Mystères
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Evan
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Département des Mystères

Message par : Evan, Dim 3 Sep - 22:03







Dans la colère montante que j'essayais d'apaiser moi-même en me disant que ce n'était rien, je trouvais l'issue à mes ressentiments par ma belle elle-même. Ayant certainement compris à mes mots ou mes regards que je n'étais pas le plus rassuré, elle vînt s'emparer de ma main droite qu'elle enserra des deux siennes. Comme pour me ramener à la raison.

Et ce geste, accompagné de son sourire enchanteur, suffirent à me redonner un semblant de sérénité. Elle était la lumière capable d'effacer toutes traces de ténèbres en moi, par le moindre de ses gestes. Je lui offris un sourire également, laissant un soupir s'en aller, comme expiant ce flot de jalousie qui m'avait soudainement submergé une minute plus tôt. Et je restais perdu quelques secondes en entendant sa phrase, accroché à ses prunelles silencieuses qui savaient me subjuguer à merveille, tandis que ses mots trouvaient un écho léger dans mes pensées. J'en lâchais quelques uns à la volée.

Oui... Je sais que c'est ton collègue, alors autant bien m'entendre avec lui... J'imagine que je suis destiné à le revoir...

Ma phrase était clairement à double sens. J'imaginais bien que je risquais de recroiser l'homme, et de préférence pas au bras de ma belle la prochaine fois. Si je pouvais m'éviter un ascendeur émotionnel avec des envies de meurtres difficiles à faire partir, ça m'irait bien. Et allez savoir, peut-être qu'un jour je croiserais l'homme en dehors du boulot et autre que pour l'oublietter, et que je me trouverais des points communs avec lui.

D'ailleurs, il avait l'air souriant à nous voir tous les deux, Elly et moi. Aussi je me disais que mon sort avait peut-être bel et bien fait effet dans son cerveau et que, pour le moment, je pouvais donc choisir de ne pas le faire sortir de sa boîte crânienne.

Alors que je m'attendais à ce qu'il réponde à ma question, un homme arriva promptement à nous, venant avertir Elly que plusieurs individus étaient venus manifester en parlant du... Chicaneur. WTF ?

J'avais travaillé dans cette feuille de choux il y avait un moment, mais ne suivant plus vraiment les journaux, pour moi ceux qui y travaillaient aujourd'hui étaient majoritairement des petits vieux. Aussi j'imaginais bien la gueule des dits manifestant ainsi. Artemis répondit à l'homme et tous deux partirent rapidement.

Grosse ambiance à ce que je vois... J'espère que vous n'avez pas à faire face à des manifestions de ce type tous les jours... Y a vraiment des gens qui s'emmerdent à ce point pour venir jusqu'ici protester contre tout et n'importe quoi ? fis-je avec un regard surpris à ma belle.

Elle me fit un sourire avec une moue qui signifiait qu'elle ne savait pas trop. En même temps ma question était rhétorique, j'espérais bien pour eux que c'était pas le cas, ils avaient autre chose à foutre que de s'occuper de trous de balle en rogne qui défendent des idéaux fumeux.

Après quelques minutes tous les deux, ma belle m'avertit que le bracelet à son poignet s'était mis à brûler, et que c'était un signe qu'Artemis essayait de la joindre et qu'il fallait le rejoindre. Super ! Elle avait un bracelet qui la reliait à Artemis ?! Ce type, j'allais lui faire bouffer son bracelet, avec un parpaing dans la gueule en cadeau bonus pour qu'il digère aussi ses dents. J'essayais néanmoins de faire comme si l'information était normale et je suivais ma belle vers l'ascenseur, que nous prenions pour remonter tous les deux, en direction des fauteurs de troubles...

~ Fin du RP ~
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Nyx Spero, Mar 14 Nov - 18:17


RP avec Alhena Peverell
LA de la Miss


Rencontre Imprévue



Je me contentai de vivre. Seulement de vivre. Mais cela suffisait-il réellement ? Sûrement pas.

Aujourd'hui, j'avais assez mauvaise mine. Je n'avais pas dormi de la nuit et j'aurais bien aimé récupérer ce sommeil manquant. Cependant, je n'étais plus à Poudlard, et à présent j'avais certaines responsabilités.
Mes yeux observaient une personne que je ne reconnaissais pas. Un simple reflet de moi-même. Devant ce miroir, je ne savais plus qui j'étais et si j'étais réellement en train de respirer. J'avais peur. Je ne savais pas de quoi. Ou... je voulais simplement ne pas me l'avouer parce que j'étais trop fière pour cela. Cette fierté qui détruisait beaucoup de personnes. Cette fierté qui te faisait passer à côté de beaucoup de choses magnifiques. Cette fierté qui gâchait tout...

Badge d'auror dans la main, je le scrutais d'un regard attentif. Il brillait. Il était magnifique. Mais, le méritais-je vraiment ? J'avais encore du mal à me rendre compte du rôle que je jouais en portant ce petit bout de métal. Cette chose que je détestais il y a si peu. Des personnes que je n'admirais pas, et qui me donnait envie de vomir. Aujourd'hui... je suis l'une d'entre elles. Je me suis réveillée, sans même savoir où j'allais, où tout cela allait me mener. Je doutais de tout. J'étais incapable de savoir ce que je désirais réellement, et malheureusement... ça me tuait à petit feu.

Eau froide sur mon visage, j'étais prête à enfiler ce masque que j'avais pris l'habitude d'enfiler lorsque je sortais de cette pièce. Un dernier regard vers le miroir, avant de partir enfiler un manteau et d'accrocher ce badge sur ma poitrine, bien visible. Baguette en main, je pris une grande respiration avant de me rendre à mon lieu de travail. Je n'étais pas prête, mais je n'avais pas vraiment le choix. Alors, il le fallait.

Ministère de la Magie.

Expression neutre dessinée sur mon visage. Soupire. J'en avais déjà marre. Je n'aimais pas vraiment cet endroit. Je préférais partir en mission que de rester avec toutes ces personnes qui me saluaient pour simple raison de bien se montrer. Je continuais mon chemin, avant d'arriver dans un couloir beaucoup moins bondé. C'était déjà plus tranquille. Je pouvais respirer de nouveau. Dos contre un de ces murs froids, je fermais les yeux. Je voulais partir loin de cet univers, mais encore une fois, c'était impossible. Pourquoi tout était toujours si compliqué ?

Après quelques minutes, à rester là, immobile, je repris mon chemin avec regret. Je ne savais pas si mes collègues étaient déjà présents, mais s'ils l'étaient, j'allais passer un mauvais quart d'heure. Petit sourire en pensant à Wildsmith et Lhow. Il n'y avait pas que des mauvais côtés. Mais... si un jour quelqu'un m'avait signalé que je verrais du bon à travailler avec ces deux-là, je lui aurais bien ri au nez. C'était un fait. Je continuais donc tranquillement mon avancée, jusqu'à ce qu'une silhouette familière apparut à quelques mètres de moi. Regard interrogateur vers celle-ci, pendant que je m'avançais vers elle.

- En voilà une surprise, disais-je à l'encontre de celle-ci, d'un ton moqueur,
vous ne vous seriez pas perdue par tout hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Alhena Peverell, Jeu 16 Nov - 18:50


PV Nyx

L'errance dans un monde. Tu erres complètement, peut-être même que tu t'es perdue au milieu des couloirs. Tes pensées sont floues, tu es bercée par les événements précédents. Tu avais besoin de l'avis d'un expert par rapport à quelque chose, par rapport à ta progéniture. Alors forcément, il avait fallu que tu viennes mettre les pieds au Ministère. Mais voilà, les mots t'avaient perturbé alors tu avais oublié de chercher la sortie.

Peut-être d'ailleurs que c'était le destin, peut-être que le monde avait voulu que tu le fasses. Que tu passes par ce département, sans réellement comprendre comment tu as pu y mettre les pieds. Tu lèves alors les yeux, te mords la lèvre inférieure. Tu croises les bras, tu tentes de te rappeler d'où tu es venues. Tu soupires et lèves les yeux au ciel, tu étais très bien partie dis donc.

Coeur battant, tu fais alors demi-tour, tu tentes de retrouver des repères, des choses qui te disent où aller, mais rien de bien concret. Tu fermes les yeux, bon tu allais devoir demander ton chemin, c'était plus simple que d'errer comme une idiote. Cela n'avait rien de bien gênant après tout, tu venais pas ici tous les jours, même pas certaine que t'aies réellement d'y travailler. Quoique... changer de carrière et travailler dans un certain département du ministère de la magie, cela t'aurait bien plus. Il faudrait que tu réfléchisses à ça un jour.

Soudainement, une voix te tire de ta rêverie. Tu fais un beau sourire à l'encontre de celle-ci. Cette ancienne élève, qui t'a fait soupirer plus d'une fois. Tu es contente et en même temps, pas vraiment. Tu ne la connais pas vraiment, voire pas du tout. Quelques échanges à droite à gauche, rien de bien spécial au final.

C'était évident à comprendre, je crois. Je ne m'aventure absolument pas ici. L'école c'est facile parce que c'est mon lieu de travail... Donc j'espère que vous saurez me guider. Et bonjour à vous aussi...

Tes yeux brillent soudainement, même si tu ne la connais pas, il y a toujours ce jeu amusant entre vous. Parce que c'est juste drôle, parce que les gens quand ils vous regardent, ils se posent des questions. Et toi, ça te fait marrer. Pour elle, tu n'en as aucune idée, limite, tu t'en fiches complètement. C'était pas très amusant, il fallait seulement savoir prendre la vie à la légère et prendre la vie comme elle est, au lieu de tout vouloir changer.

Tu fais un pas en arrière et observes les alentours. Bon... fallait trouver la sortie.

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Nyx Spero, Sam 18 Nov - 5:23


C'était toujours plus facile de jouer. De cacher la partie la plus importante de soi-même. Sa vraie nature.

Sourire. Montrer que tout allait bien, alors que ce n'était pas forcément le cas. Un joli masque que la société nous demandait de constamment porter sur soi. La tristesse dérangeait. Elle faisait peur. Une vilaine épidémie qui nous attrapait et nous lâchait plus, nous entrainant dans des ténèbres sans fins. Une fois à l'intérieur, il était difficile de remonter à la surface et nous nous rendions vite compte, qu'il n'y avait aucune réponse à nos questions dans les ténèbres.

Cette femme, face à moi, connaissait-elle toutes ces choses obscures ? Mystère. Je n'en savais rien. Je pouvais seulement émettre des hypothèses. Faire des déductions à partir d'idées toutes conçues. Mais bien sûr, c'était loin d'être la réalité. Un sourire. Un regard. Cela suffisait-il pour créer un quelconque lien ? La partie venait de commencer ou peut-être bien... de se finir. Tout dépendait du point de vue. Puis... le jeu. Pouvions-nous nous satisfaire d'un simple jeu ? Devenir de simples pions dans une partie d'échecs dont nous connaissions déjà la fin.

Échec et mat.

Elle était ravissante. Je ne pouvais pas le nier. J'avais toujours admiré sa beauté et sa façon de percevoir les choses, même si nos échanges étaient des moindres. Elle m'intriguait, et ça, depuis toujours. C'était sûrement l'effet qu'elle faisait à une grande majorité de personnes et j'étais sûre qu'elle s'en rendait compte, parce que c'était une femme intelligente. Il fallait être dupe pour ne pas s'en rendre compte ou, tout simplement... être débile.

Ses lèvres bougeaient. Des mots s'envolaient. J'essayais de rester attentive face aux paroles prononcées. Cependant, j'avais du mal. Mon esprit n'était pas vraiment là. Il était autre part. Resté dans un endroit lointain... Sourire. Simple. Basique. Sourire. Concentration sur le moment présent. Elle avait l'air perdu et je pouvais très bien la comprendre. Ce n'était pas évident d'arriver dans un endroit que l'on ne connaissait pas. Surtout lorsque cet endroit était le Département des Mystères. Même les personnes qui travaillaient dans ce lieu, étaient capables de se perdre. Pas évident.

Je me retenais de rire avec difficulté face à la scène qui s'offrait à moi. Madame Peverell qui regardait à droite et à gauche, comme si le bon chemin allait s'ouvrir devant elle, comme par magie. C'était plutôt marrant et finalement... cette journée n'allait pas être aussi vide que je le croyais. Petit sourire dessiné sur les lèvres, je la regardais encore quelques secondes. J'aimais bien la voir si... perdue. Petite vengeance personnelle des années à Poudlard ? Peut-être. Peut-être pas.

- Vous guider ? Attendez une seconde...

Je sortis un bout de parchemin de ma poche, faisant semblant de lire le contenu.

- Alors, voyons voir... je ne savais pas que dans mon contrat d'Auror, il y avait une mention « guide touristique », dis-je d'une voix sérieuse, avant de lever les yeux vers la Peverell en faisant semblant d'être surprise. Oh ! Mais justement, il n'y en a pas !

Joueuse ? Un peu. Je prenais un air moqueur pendant que je rangeai le bout de parchemin dans mon manteau. Un regard rapide vers l'heure. J'étais en retard. Un peu trop même. Alors... quelques minutes de plus ou de moins, je ne voyais pas vraiment ce que ça pouvait bien changer.

- Bon. Assez joué. C'est votre jour de chance aujourd'hui. Je serai votre guide personnel et ce n'est pas donné à tout le monde. Alors... profitez.

Finalement, le jeu allait commencer et bien que cela puisse me surprendre, ça ne me dérangeait pas vraiment. Au contraire, j'aimais bien l'idée. Puis c'était toujours mieux que de traîner au bureau, à recevoir de fausses pistes, toutes plus ridicules les unes des autres. Je suis sûre que Wildsmith ne m'en voudra pas tant que cela. Enfin... je l'espérais.

- Votre guide aimerait bien savoir où vous désiriez vous rendre avant de vous perdre dans ce labyrinthe... Professeur, disais-je avec un petit sourire amusé
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Alhena Peverell, Lun 20 Nov - 1:52


Vide
Des pensées incongrues au milieu d'un monde sans aucun sens. Parfois, elle a l'impression que rien ne tourne rond. Qu'il y a les couleurs du ciel qui s'effacent, que les goûts des aliments sont tous fades, que les odeurs n'existent plus. Que chacun des sens, n'a plus aucune importance. Que vivre, est le simple résultat de journées longues et mornes. Et peut-être, que dans l'idée, il y a une part de vérité dans ses pensées. Que son quotidien, même mouvementé, n'a pas réellement d'origine. Que son voyage, parmi les humains, est une simple expérience plus incolore que délicieuse.  

_C'est important de vivre tu crois ?
Je ne sais pas, je ne connais pas la mort encore_


Elle a le coeur battant, les frissons qui parcourent sa chair. Elle a l'impression que l'univers l'étouffe dans des choix incongrus, dans des situations qui n'ont pas lieu d'être. Trop d'imprévus, trop d'événements qui ne devraient pas être là. Des ombres mouvantes qui font grincer des dents, pour un oui, pour un non. Juste des plumes noires sur un pelage blanc nacré.
Elle soupire lentement, la seconde donne au temps une éternité. Là où les mondes sont remis en question, là où l'existence n'a pas vraiment le choix, que d'être parfaite et pas autrement.

Bras croisés, elle lance un regard vers l'Auror. C'est étrange, cette gamine qui veut jouer, cette enfant qui tente d'entrer dans un monde si différent. Deux univers opposés entre elles, un écart si géant qu'Alhena reste étonnée. Parce que le jeu existe, mais ce n'est qu'un jeu qui se joue modérément. Mais peut-être que la plus jeune voit la vie comme un jeu, ce qui n'étonnerait pas l'aînée. Pendant des années, c'est qu'elle a cru. Pendant ses voyages, les secondes d'instants, les haines et les pleurs, elle voyait la vie comme une partie d'échecs.
_On est tous les foutus pions de quelqu'un

Son coeur est un brasier, mais étrangement, elle ne sourit plus. L'envie de jouer est rapidement passée, elle se contente simplement d'observer la jeune femme. Elle n'est pas d'humeur à vouloir rentrer dans son jeu. Il y a quelque chose de différent des autres fois, peut-être la situation plus que les circonstances de la rencontre. Elle a des préoccupations, elle a un monde qui s'effondre et une toile déchirée par les griffes de marbre. Le sang à l'intérieure de ses veines, bouillonne. Elle n'est pas sereine, elle n'a pas très envie de s'éterniser à jouer aujourd'hui. C'est bien dommage pour elle, pour sa camarade. Mais il fallait comprendre, qu'il n'y avait pas que le jeu avec Alhena. C'était un mythique complexe de l'humain.

Je cherche la sortie.

La glace envahit les murs, elle s'aventure à grimper pour mieux observer la scène étrange. Une intense fusion de changement de sentiment. Il ne suffit que de quelques minutes, que de quelques secondes où les pensées trainent à l'extérieur de la légèreté, pour que les couleurs sombres reprennent places dans le chemin traditionnel de la vie.
Elle déglutit, elle a la bouche pâteuse. Elle trouve le temps long, elle a toujours trouvé le temps long. Même si, pour elle, pour autant, les années étaient trop courtes. Un grand paradoxe, où les secondes étaient éternités et la vie trop sensible à la mort. C'était une partie intégrante de chacune de ses angoisses, de ses doutes. Et le frisson de cette pensée, la fait changer instantanément de regard.

La brillance de son regard, cet éclat lumineux et plaisant, il s'éteint. Il laisse place à cette froideur naturelle, à cet aspect si secret, si renfermé. Un mur de métal autour d'une explosion de sentiment prête à exploser à chaque instant. Quelque chose de dangereux pour les nerfs, pour les êtres proches. Quelque chose de si destructeur pour une seule vie, car chaque éclat de haine pourrait blesser un milieu de parcelle de chair. Ils pourraient écorcher jusqu'à l'abondance, les larmes de l'être en question.

_Et en rien, elle était habituée à maîtriser ses émotions.

C'était d'ailleurs la principale raison de sa personnalité. Elle avait peur de ce qu'elle pouvait ressentir, alors se figeait dans une apparence parce que contrôler en public ce qui lui est impossible à comprendre, c'était trop compliqué. Même mettre des mots dessus, c'était trop difficile d'apprendre à canaliser ce flux de sentiment bien trop intense pour son être.

Elle penche la tête, pour finalement esquisser un sourire. Juste histoire de paraître à nouveau sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Nyx Spero, Mer 22 Nov - 5:04


Une réponse Simple.
Une réponse Basique.

Franchement... je m'attendais à quoi ? À une douce conversation avec cette chère dame ? Ce n'était pas n'importe quelle dame, c'était Alhena Peverell et je n'étais sûrement pas à la hauteur. Elle m'avait mis un "stop" avant même que je ne commence. Je ne lui en voulais pas. Je savais déjà que la sympathie n'était pas son fort. J'espérais seulement... autre chose. Quelque chose de moins dramatique. Quelque chose qui ne resterait pas dans la banalité. J'étais persuadée que c'était possible avec elle. Pouvoir rompre la banalité du quotidien. Ce n'était qu'une simple idée, mais qui ne tenait plus la route à présent.

Cette banalité quotidienne je la détestais. Les mêmes journées. Les mêmes gestes. Les mêmes démons. Des démons qui me hantaient nuit et jour. Rien n'était réel et pourtant je ressentais de la peur face à des choses irréelles. Ce n'était pas logique. Mais à la fin, comment pouvions-nous savoir ce qui était réellement réel et ce qui ne l'était pas ? Comment étions-nous sûrs de pouvoir distinguer le vrai du faux ? Une épreuve bien plus compliquée de ce qu'elle en avait l'air. Je confondais souvent toutes ces notions. Je vivais dans mes souvenirs sans m'en rendre vraiment compte. Des souvenirs qui ne devaient plus être aussi présents.

- Suivez-moi.

J'étais déçue. Elle pouvait clairement le voir, mais je m'en fichais. Elle avait sûrement mieux à faire que de rester dans cet endroit lugubre. Je commençais à marcher le long des couloirs, sans même savoir si la belle dame me suivait ou pas. Elle faisait ce qu'elle voulait. Elle était assez grande. Alors, si elle ne voulait pas me suivre, ce n'était sûrement pas mon problème. Je connaissais cet endroit, à présent. Retrouver mon chemin, n'était qu'une routine passagère. Cependant, j'avais décidé de ne pas prendre le chemin le plus rapide. Pourquoi ? Parce que après tout, j'étais toujours une gamine, et que les LEVIcorpus m'étaient toujours restés de travers. Rancunière ? Légèrement...


Droite

Tout Devant

Droite

Gauche


Je continuais mon chemin, tout en restant muette. Je n'aimais pas vraiment le silence lorsque nous étions en compagnie d'une personne. Le silence était déjà trop présent lorsque nous étions seuls. Il faisait partie de mon quotidien, tout comme mes démons. Des petits détails qui faisaient parti de mon âme bien assez corrompue pour une jeune femme dans la vingtaine. On ne pouvait jamais savoir ce qui nous attendait réellement. C'était pour cette raison qu'il fallait se contenter de vivre dans le présent et non dans un passé rempli de tristesse et de regrets.
Envie de vivre une autre vie. Cependant à quoi bon, lorsque nous connaissions déjà la fin de celle-ci. Une fin d'une banalité effrayante....

J'étais perdue.
Perdue dans mes pensées à réfléchir à des choses insensées...
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Alhena Peverell, Mer 29 Nov - 18:50


Elle a la bouche pâteuse. Elle le goût du monde qui s'efface et laisse place à une amère saveur de sang, de fer.
_M*rde

Il y a quelque chose d'étrange dans l'atmosphère, dans ce couloir qu'elle vient de prendre. Lentement, elle suit son guide mais l'univers continue de paraître pourtant encore plus grand qu'à l'origine. Il y a des touches de couleurs indescriptibles qui viennent d'apparaître, une sensation de mal être qui plane dans l'air. Une vieille odeur qui ne veut pas fuir les esprits humains.
Et elle est saisie de plein fouet par ce mensonge, par cette vérité cachée qui fuit loin.

Atten..dez

Peut-être que sa main s'est agrippée à l'épaule, peut-être pas. Elle n'en sait tout bonnement rien, il y a juste le noir qui envahit son corps entier. Il y a juste une foule de sensations qui explose dans son coeur. Elle n'est pas certaine de saisir ce qui se passe, elle n'arrive pas à comprendre pourquoi soudainement elle ne bouge plus. Inerte pensée, inerte corps qui ne répond plus à l'appel de son esprit.
Elle est bloquée, elle est coincée au fond de son palais mental, enfermée dans une pièce dans le noir.
Recroquevillée, elle pleurs, elle cherche à sortir, à évacuer le poison de ses veines. Elle cherche à aller mieux, mais les efforts sont trop grands.
Elle est tombée dans l'appel de la mort, de la vie. Elle ne sait plus vraiment ce qui est vrai ou non.

C'est gentil à vous de m'aider. Vous voulez aller boire un verre ?

Peut-être un sourire, des yeux qui se sont ouverts à nouveau. Elle déchiffre, elle décompose toutes les pièces du puzzle en main. Elle tente d'apercevoir quelque chose dans le noir pour ouvrir cette porte scellée par le temps. Elle fait avec, mais les mondes s'entrechoquent et les larmes remontent les joues.
La glace qui avait gelé les murs et l'atmosphère commence à fondre, il y a autre chose derrière ce regard d'émeraude. Elle le sait, elle sait qu'elle fait les montagnes russes de ses sentiments. Elle s'accommode, elle tente de vivre avec, parce qu'au final... Elle n'a pas trop le choix, elle doit se contenter de ce que le monde lui offre.

Et tant pis, si c'est impossible pour elle, de contrôler ce qu'elle ressent.

Elle passe délicatement une main dans ses cheveux, un sourire doux sur les lèvres. Elle remet en place une de ses mèches de cheveux. Maintenant, elle n'attend qu'une réponse pour savoir quel genre de scénario elle doit écrire.
Il était temps de voir les choses différemment, pas de jeu, pas d'angoisse, juste... ça.
Un monde sans rage, un monde rose pâle aux fraises tagada qui illuminent l'excentricité des protagonistes.

Oh un chat... ou un mirage ?
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Nyx Spero, Dim 10 Déc - 0:17


Je continuai mon chemin, pendant que mon esprit se perdait dans un endroit bien plus sombre. Un endroit que j'essayais d'échapper. Un endroit qui me faisait mal, bien plus mal de ce que je pouvais laisser entrevoir. En dehors de ce lieu morbide, où résidaient mes démons du passé, je ressentais simplement un vide infini. Un vide qui me rattrapait continuellement, me rappelant que tout cela n'était qu'illusion. Une illusion qui s'abritait dans la réalité. Une réalité qui ne m'appartenait pas, mais qui était bien présente...

Je marchai sans vraiment savoir si la Peverell me suivait, et cela m'importait peu. Je continuai à longer les couloirs du département des mystères, cherchant le chemin le plus court pour sortir de ce labyrinthe infernal. À présent, seulement quelques minutes devaient suffire pour atteindre la sortie. Le temps se faisait lent. Le silence régnait et je n'aimais pas ça. C'était angoissant.
Cependant... un son presque inaudible me rappela la présence de cette femme qui m'intriguait tant. Elle était toujours là. Elle me suivait de près. Plus près que je ne l'imaginais, étant donné ma surprise lorsque je sentis sa main se poser sur mon épaule.

Avant même que je m'en aperçoive, un sourire s'était formé sur mes lèvres. Un automatisme. Ou plutôt, une petite fierté d'avoir obtenu la réaction espérée de cette personne qui avait piqué ma curiosité. J'avais l'impression de jouer avec elle, comme j'avais pu jouer avec tant d'autres. Mais... cette fois-ci, c'était différent. Comme si, personne n'avait le contrôle. Comme si le jeu n'avait plus de règles et que tout était possible. Je cachais ce petit sourire avant de me retourner pour lui faire face.

Un remerciement. Une proposition. Un sourire qui s'afficha de nouveau sur mon visage.

- C'est donc ça votre truc ? Proposer un verre aux personnes qui vous aident car vous y êtes redevable, ou une connerie du genre ?

Je voulais la comprendre. Comprendre tous ses petits secrets. Connaître toutes ses petites habitudes. Je la regardai, comme envoutée. J'aurais dû simplement répondre "oui", parce que ce verre avec elle, je le désirai, et pourtant, ce n'était pas ce que j'avais répondu. Elle attendait une réponse, que je ne voulais pas donner. La peur ? La fierté ? Un mélange.

- Ce ne serait pas très approprié de ma part de vous donner une réponse affirmative, même si cela serait très tentant... Le travail m'attend.

Léger pincement au cœur lorsque j'eus fini ma phrase avec regret. J'aurais aimé fuir mes responsabilités pour pouvoir m'épanouir une nouvelle fois. Ressentir cette légèreté qui soignait toutes les plaies, ne laissant pas de cicatrices. Une illusion ? Ce n'était pas le cas. Je voulais y croire. Croire à l'impossible. Parce que si nous ne croyions en rien, la vie n'existerait pas.

- Je... commençais-je hésitante, je n'ai jamais aimé les règles.

Je venais de m'embarquer dans une nouvelle aventure. Un jeu. Je n'en savais rien et c'était justement cela qui me plaisait. L'inconnu. Le danger. J'étais curieuse, et un jour, cette curiosité allait me tuer.

Alors... où allions-nous ?


Alhena va bientôt répondre - Merci de ne pas prendre le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Alhena Peverell, Mer 10 Jan - 18:56


Il y a un murmure, un rire fin qui s'échappe dans les couloirs. Il est inaudible, presque indolore car il est tout petit. Il est tellement inférieur aux deux êtres, qu'il n'arrivera jamais à les toucher de l'intérieur. C'est une simple suite de sons, provenant des plus incultes qui pensent que la terre est à leur pied par leur simple mensonge. Des sorciers qui pensent posséder le globe entre leurs mains, alors qu'il s'échappe lentement.
_Et à ça, elle sourit
Pauvres fonctionnaires_

Mon truc ? Non. Je tente simplement de passer un énième bon moment.

Elle hausse des épaules, les yeux qui valsent vers le ciel. Peut-être qu'elle s'en fiche un peu de sa réponse, c'est juste histoire d'amener le poisson dans ses filets. Parce que, s'il faut s'amuser, autant le faire avec quelqu'un que seul. Cela n'avait pas trop d'intérêt. Et puis, être ivre et être seul, c'est assez triste comme situation. C'était plutôt pour les soirs où les couleurs n'étaient pas assez belles pour continuer à respirer correctement.

C'est paradoxal pour un membre qui tente de faire respecter la loi, non ? Mais je vous comprends... moi non plus, je n'aime pas respecter les règles des autres.

Elle avait envie de dire, qui aime ça au final ? Très peu de personnes. C'est toujours mieux de faire comme bon nous semble, qu'importe ce dont les autres ont envie. Mais vivre en société, c'est respecter aussi autrui. Et souvent, ses propres règles, oublient celles des autres. Alors Alhena cherche la morale, mais parfois la seule chose qui en ressort, c'est son propre désir porté par ses pulsions. Et tant pis si ça blesse les autres, certains ne méritent pas mieux que ça.

Vous préférez aller dehors ? Ou... il y a un endroit intéressant ici ?

Il y avait probablement peu de chances que ça soit vrai, mais sait-on jamais. La brune n'était pas à ça près, on pouvait trouver de tout dans ce ministère. Les trucs étaient étranges, et ceux qui le dirigeaient, ne faisaient rien pour changer cela. Au contraire même...
Mais qu'importe, elle s'en fichait bien aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Nyx Spero, Dim 4 Fév - 21:11


Je souriais face aux réponses que me donnait la femme en face de moi. Elle n'avait pas tort. C'était assez paradoxal comme situation. J'étais censée faire respecter la loi, et la place de ça, je fuyais mes fonctions et mes responsabilités dès que l'occasion se présentait. J'étais encore une gamine. J'étais jeune. Je n'étais peut-être pas prête pour assumer de telles responsabilités, pourtant, j'étais bien là aujourd'hui. Sourire au coin, tête haute, cette personne m'amusait.

- Être auror est bien plus important qu'être un simple pion qui veut faire respecter la loi. Mais... je ne vous apprends rien, bien évidemment, disais-je en marquant une légère pause, c'est tout aussi paradoxal pour un professeur qui s'amuse à suspendre ses élèves dans le vide, du haut de la tour d'astronomie.

J'avais terminé cette phrase d'un sourire moqueur en me remémorant le passé. Intérieurement, je ne faisais pas la maligne. Un souvenir que je revivais toutes les fois que j'essayais de le visualiser. J'étais faible face au vide, et Alhena Peverell le savait très bien. Je n'aimais pas le fait qu'elle connaisse mes faiblesses. Je n'aimais pas être une proie facile. Face à elle, j'avais l'impression d'être petite et vulnérable. Je détestais cette sensation.

- Vous préférez aller dehors ? Ou... il y a un endroit intéressant ici ?

Une question qui me ramena à la réalité en un rien de temps. Un endroit intéressant dans cet endroit morbide ? Je laissai échapper un rire. J'aimais bien me moquer des personnes, surtout quand il s'agissait de la brune en face de moi. Au moment où je m'apprêtais à répondre, deux personnes passaient dans le couloir où nous étions, nous observant d'un regard curieux. Une fois les silhouettes disparues, je repris la parole :


- Un endroit intéressant ici ? Vous parlez du Ministère, non d'une salle de jeu. Il n'y a rien d'intéressant ici. Puis, si je me fais prendre ma chef, alors que je devrais être en train de travailler à l'heure qu'il est... je risque gros. Je vous laisse choisir l'endroit de votre choix, une fois dehors.

HRPG : T'as mon LA pour nous faire sortir de là.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département des Mystères

Message par : Alhena Peverell, Sam 17 Fév - 18:24


LA de Nyx

Une gosse. Elle était une sorte d'enfant fatiguant cette Nyx Spero. Il était difficile pour la brune de la prendre véritablement au sérieux. La raison, elle ne la connaissait pas vraiment. C'était comme ça, c'était dans les gênes. C'était probablement à cause de sa tronche ou on ne sait pas quoi. En vérité, elle ne cherchait pas trop à savoir. Pas que c'était pas intéressant mais plutôt qu'elle avait la flemme. Que parfois, c'était bien de se laisser porter par les événements et les choses inattendues.

D'une oreille, elle écoutait les propos de la jeune femme. Elle soupira un instant. Elle voyait le genre de l'endroit, mais bon, pas de problème. Elle fit un sourire et se mit à réfléchir. Il y avait bien un truc sympa pas loin, si ses souvenirs étaient bons. Sans réellement se préoccuper de quoi que ce soit, elle acquiesça pour se mettre en route. Pour une fois, c'était elle qui montrait le chemin. Quoique non, pas vraiment. Quand Nyx était élève, au final, c'était Alhena qui lui montrait le chemin vers le bon endroit. Même si, il fallait l'avouer ça n'avait pas trop trop marché. Nyx était toujours une petite teigne on dirait....

C'était peut-être que des préjugés du passé après. Elle ne connaissait pas bien la jeune femme. Enfin, elle allait bien le voir par elle-même. Après tout, elle allait passer un peu de temps ensemble là. Donc il était temps de faire taire les petites voix qui ne savaient rien.
Un sourire après, Alhena était partie. Nyx sur ses talons probablement.

Fin du RP

Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Département des Mystères

Message par : Ian Benbow, Lun 13 Aoû - 14:16


RP avec Lizzie.

Un regard vers l'horloge, l'heure de mon rendez-vous approche. J'ai un peu de pression. Depuis mon arrivée au Ministère, il s'agira de mon premier rendez-vous professionnelle, de mon tout premier projet. J'espère le mener à terme, mais en Magie on ne sait jamais vraiment. D'autant plus que l'on touche à un domaine que je ne connais que trop peu. Mes connaissances en potion sont limitées, et c'est pourquoi je me suis tourné vers une experte, capable d'apporter les connaissances nécessaire à l'aboutissement du projet. Améliorer la Magie, pour le coup j'avais prit cette consigne au pied de lettre. Améliorer la Magie en créant, ou en améliorant les choses déjà existantes. Et c'est exactement ce que Lizzie et moi allons tenter de faire aujourd'hui.

Nous allons discuter de la possibilité, ou non, de transformer une potion déjà existante en quelque chose de plus utile. Jusqu'ici, la potion de ratatinage n'avait d'utilité que pour ceux qui désiraient rétrécir un quelconque objet. Le but de cet entretien avec Lizzie est de déterminer, si oui ou non, il est possible de modifier les effets pour la rendre utilisable par un être humain. Une tâche bien compliqué, que je suis incapable de réaliser seul. D'où le sos lancé à mon ancienne collègue, bien plus douée que moi en potion. Je ne l'ai pas encore informé du sujet réel de notre entretien. Je l'ai juste invité au Ministère en précisant qu'elle devrait se rendre au département des mystères car nous souhaitions profiter de son expertise. Rien de plus, rien de moins.

Mon regard reste figé sur l'horloge, c'est ce qu'on fait quand on est pas forcément à l'aise. Je ne suis pas du genre à céder à la pression, plus à m'en nourrir. C'est ce que je compte faire aujourd'hui. Ce n'est pas à 30 ans que je vais commencer à paralysé sous l'effet du stress. Je souffle, évacuant inconsciemment le peu de pression encore présente. Je jette un regard aux alentours, n'apercevant aucun collègue dans les environs. Je remets en place la photo d'Une Azénor plus jeune de cinq ans, un bébé dans les bras. L'image m'arrache un sourire réconfortant.

Plus l'heure approche, mieux je me sens. Nul doute que le rendez-vous se passera bien, après tout il n'y avait rien de bien compliqué à accomplir. Et dans le pire des cas, si la potion s'avérait impossible à modifier, je jetterai ce dossier à la poubelle pour me concentrer sur une autre de mes idées. M'enfin, il valait mieux que cela marche, j'avais besoin de faire mes preuves, et créer cette potion après moins d'une semaine au département des mystères y contribuerait largement.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Département des Mystères

Message par : Lizzie Bennet, Mar 14 Aoû - 19:40


Ces dernières années, j’échange de plus en plus de lettres avec le Ministère. Pour repasser mes ASPIC. Obtenir l’autorisation d’un Portoloin. Balancer Morgan sur ordre de 67. Et, plus dernièrement, être convoquée par le Département des Mystères. Dire que j’étais surprise par cette dernière missive était un euphémisme, mais j’avais été soulagée en reconnaissant le nom de Benbow.

Ah, voilà qui expliquait mieux son départ. Quand il avait quitté Poudlard, pour être remplacé par Aidan, je n’avais trop su que penser. En plus, c’était pas la première fois que ce dernier me semblait le chasser. Ceci dit, il ne me paraissait pas être la meilleure justification de la démission du professeur. Jusque là, je cherchais l’explication du côté de désastres ayant traversé la vie de nos élèves. Après tout, Galway avait disparu et Harmony nous avait fait part des motifs de ses terreurs nocturnes…

Il n’était pas exclus qu’il soit parti pour les chercher, les aider, ou — s’il était responsable ou témoin de ce qui leur était arrivé — se cacher. Le savoir nommé parmi les membres de ce département des plus occultes me rassurait assez ; cela donnait un sens à son choix que je ne m’expliquais pas jusqu’alors. Et surtout, j’aimais apprendre qu’il était, lui, dans ce cercle si secret ; et qu’il m’appelait. Peut-être allais-je avoir l’occasion d’avoir un aperçu sur les activités de ce département… Oh, l’idée me faisait déjà saliver.

J’étais venue à l’heure, vêtue d’une tenue de sorcière plus ou moins traditionnelle. Je trainais quelques fioles de secours dans mes poches, et de quoi griffonner mes idées s’il y avait trop d’attente entre ces murs. Après avoir passé les premières sécurités à l’accueil, je me retrouvais rapidement dans les ascenseurs, et par suite à l’étage qu’on m’avait indiqué. Malgré la visite organisée par July et Alhena quelques semaines plus tôt, c’était mon premier passage dans cette aile du Ministère…

Plissant ma tenue que le transplanage avait froissé, je toquais à la porte et attendais qu’on me guide jusqu’à Ian.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Département des Mystères

Message par : Ian Benbow, Mer 15 Aoû - 11:00


LA de Lizzie.

Un bruit me fait lever les yeux. Je jette un regard vers la porte, fermée, comprenant qu'il s'agissait de Lizzie. Je me lève doucement, j'ajuste la cravate entourant le col de ma chemise, que j'avais desserrée un peu plus tôt vu la chaleur étouffante. Je marche droit vers la porte, soignant mon apparence à l'aide d'une main passé dans mes cheveux, histoire d'y remettre un peu d'ordre. Ne rien laisser au hasard, le contenu n'est pas tout, il y a plus que ça. Il y a la personne et ce qu'elle incarne. Son charisme. Sa fougue. Pour convaincre les gens de me suivre, plus tard, j'ai besoin de les persuader maintenant. Lizzie fait partie de ces gens que je souhaite convaincre, fait partie de ceux qui, plus tard, pourront m'aider à atteindre mon objectif.

La porte désormais ouverte, j'accueille la Professeure de Vol avec un sourire des plus sincères. Toutes traces de stress, de tension, de mal aise a maintenant disparu. Je suis celui que j'ai l'habitude d'être, en présence d'autres personnes, un homme confiant qui sait clairement où il va et ce qu'il cherche. C'est mon assurance qui fait qui je suis, et montrer du doute ne serait pas du tout productif. Mes yeux rencontrent celui de Lizzie.

- Lizzie dis-je en écartant les bras. Heureux de te revoir. Ce même sourire accroché aux lèvres, je m'approche de la belle Poufsouffle pour lui faire la bise. Comment vas-tu ?

Je jette un œil à sa robe et reporte presque instantanément mon regard sur son visage. Ne soyons pas trop gourmands, évitons de se faire remarquer. En sa présence, celle de Lizzie, je ressens toujours ce même sentiment. Le désir. Il s'empare de moi, me contrôle l'espace de quelques instants, le temps pour moi de reprendre mes esprits, et de me concentrer sur tout autre chose. Ici, le projet que je souhaite mettre en place. Ainsi qu'Azénor. Si, à notre première rencontre, j'étais un homme libre et volage, l'homme d'aujourd'hui ne l'est plus. Fidélité et amour, voici ce que j'ai juré à ma belle Gryffondor, et je ne clmpte pas rompre cette promesse. Aussi délicieux pourrait être le fruit de ma tentation.

Quelques mots sont échangés, à propos de notre quotidien, alors que nous sommes assis de part et d'autre de mon bureau. Le blabla habituel entre deux personnes qui se retrouvent après de longues semaines sans se rencontrer. Tellement de choses se sont passées depuis mon départ de Poudlard. La disparition de Galway, par exemple, avec qui j'ai travaillé étroitement durant une longue année, lorsque j'étais directeur de Serpentard. Bien que déroutante, cette disparition ne m'inquiète pas outre-mesure. Je ne suis pas du genre à m'attacher, à qui que ce soit. Promesse que je me suis faites il y a bien longtemps. Et que j'ai rompue pour Azénor, évidement.

Au bout de quelques minutes, je décide d'entrer dans le vif du sujet. Après tout, si j'ai fais venir la Professeure, ce n'est pas pour rattraper le temps perdu.

- Lizzie, avant d'aller plus loin, j'aimerai te notifier quelque chose, dont tu as certainement déjà conscience, je pense. Je fronce les sourcils. Comme tu le sais, ce que nous faisons ici est top secret, c'est pourquoi je dois te demander la plus grande discrétion sur ce qui va suivre. Je lui accorde un sourire, pour ne pas trop dramatiser la situation. Bien entendu, nous n'allons pas discuter d'informations sensibles, mais tout de même, il vaut mieux faire preuve de discrétion.

Il est entendu que le Ministère m'aurait interdit de faire appel à Lizzie si le projet que je souhaite mettre en place avec elle s'était avérée être sensible. Malgré tout, un certain mystère entoure les tâches dévolues aux employés de ce département, et cela devait rester ainsi. La partie la plus embêtante de la conversation étant dorénavant derrière nous, il m'est plus facile de poursuivre, embrayant sur la raison de sa venue.

- J'ai fais appel à toi car je sais que tu es une experte en potion. Et il s'avère que je ne le suis pas du tout. Un petit rire. Je souhaite collaborer avec toi pour mettre au point quelque chose de nouveau. J'aimerai profiter de tes talents pour améliorer la potion de ratatinage. Un petit silence de quelques instants, je laisse un instant à Lizzie pour imaginer, peut-être, l'amélioration que je souhaite apportée. Comme tu le sais, la potion n'est efficace que sur les objets. J'aimerai que l'on tente de la rendre utilisable par.. les humains. Je me mordille la lèvre inférieur, les yeux fixé sur les expressions de Lizzie, espérant y déchiffrer une réponse avant même qu'elle ne la prononce. Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Département des Mystères

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Département des Mystères

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 9-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.