AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 12 sur 17
Londres - Big Ben
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 17  Suivant
Gilraen Felagund
Gryffondor
Gryffondor

Re: Londres - Big Ben

Message par : Gilraen Felagund, Sam 3 Oct - 22:25


Quand elle le vit arriver, Gilraen reconnu immédiatement son cousin. Le garçon avait gardé les traits si caractéristiques qui le définissaient et malgré le temps qui les séparaient de leur dernière rencontre, il n'avait pas changé. Enfin ... en réalité, en dehors des traits de son visage, il avait énormément changé. Le garçon avait dû prendre 40cm et il paraissait beaucoup plus mature. En même temps, elle calcula que le garçon avait 13 ans la dernière fois qu'elle l'avait vu, un été, alors qu'il revenait en France pour y passer ses vacances. Elle le regarda approcher d'un air assuré. Il avait laissé poussé ses cheveux qui lui donnaient désormais un air d'adolescent affirmé, mais n'avait pas quitté son habitude de sourire tout le temps.

Soudain, Léo posa les yeux sur elle et son sourire s'agrandit. Il s'approcha et, posant la main sur l'épaule de sa cousine, déclara :

- Gil' ? C'est bien toi ? Mon dieu...

La jeune fille souris à son tour. Le garçon avait résumé ses propres pensées. Maintenant qu'elle le voyait de près, elle était stupéfaite par les changements de son visage, si discrets, mais qui en même temps changeaient tellement son apparence. Son cousin avait grandit, cela ne faisait aucun doute.

La jeune fille plongea ses yeux dans les yeux verts de son cousin et répondit :

- Oui c'est bien moi ! Bah dis-donc Léo, t'es devenu un géant !

Il faut dire qu'elle aussi avait dû changer en trois ans. Elle était passée de la petite fille de 8 ans aux traits très enfantins à une jeune pré-adolescente aux traits fins qui de plus, faisait plus que son âge.

Elle s'avança pour étreindre son cousin avant de lui demander :

- Alors, qu'est-ce que tu deviens ?
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Leo Keats Gold, Dim 4 Oct - 1:36


Le sourire qu'afficha sa cousine en le voyant n'eut pour effet que d’agrandir celui de son cousin, Gilraen non plus n'avait pas énormément changé, enfin, elle n'était pas méconnaissable. Cependant, les quatre ans que Leo avait passé sans la voir l'avait fait grandir, elle avait pris quelques centimètres, et faisait désormais plus que son âge. Les traits de son visage s'était affinés, ses hanches s'étaient creusées, esquissant ainsi les courbes de sa future silhouette de femme.

Le rouge et or secoua la tête, dissimulant ses pensées derrière un sourire, voir sa cousine grandir ainsi ne le rajeunissait pas, déjà qu'il venait d'atteindre sa majorité... Depuis combien de temps ne l'avait-il pas vu? La dernière fois, ils étaient respectivement âgés de 8 et 13 ans, Le rouge et Or était parti rendre visite à sa famille côté moldue en France, dans le sud du pays. Même si le français de Leo était alors encore très modeste, il avait, comme à chaque fois, réussi à se faire comprendre de sa cousine, et comme d'habitude, malgré leur différence d'âge, ils s'étaient tout deux très bien entendu, Le Gryffondor avait d'ailleurs eut l'impression d'avoir passer chez ses cousins les meilleures vacances de sa vie, il n'avait qu'un an d'écart avec les deux grands frères de Gil', et appréciait beaucoup les jumeaux, mais c'est avec sa jeune cousine qu'il avait fait le plus de farces... Pour lui, la famille de la soeur de son père avait toujours représenté un idéal familial, son oncle blagueur, sa tante qui ne tenait pas en place, les deux jumeaux aussi opposés que le yin et le yang mais néanmoins fusionnels, et enfin Gilraen... Dans ses souvenirs, la bonne ambiance avait toujours été présente, et le sourire que lui adressait actuellement sa cousine le poussait à réaliser le temps qui s'était écoulé depuis leur dernière rencontre, et à quel point cette bonne humeur lui avait manqué... Et voir sa cousine aussi grandie le ravissait, celle-ci semblait épanouie, et c'était plaisant à voir.

- Oui c'est bien moi ! Bah dis-donc Léo, t'es devenu un géant !

La jeune fille l'avait tiré de ses pensées, et il sourit de nouveau, effectivement, il était plutôt grand, mais Gilraen se défendait bien aussi pour son âge et devait surement dépasser ses camarades moldues dans l'école qu’elle fréquentait. Sa cousine l'élança chaleureusement, et Leo lui rendit son étreinte.  Le rouge et or allait lui demander où elle était scolarisée, et ce qu'elle comptait faire cette année, mais Gilraen le devança:

- Alors, qu'est-ce que tu deviens ?

"Bah, je viens d'entamer ma dernière année à Poudlard en temps que sorcier et je fais de la magie à mes heures perdues..." c'est ce que le jeune homme aurait aimé répondre à sa cousine, il détestait mentir, ne serait-ce que par omission, mais pour le coup, il n'avait pas le choix, il déballa donc la fausse histoire qu'il avait ficelée depuis déjà des années, faisant inconsciemment rouler sa baguette entre ses doigts dans sa poche :

- Tu te souviens, la dernière fois que je t'ai vu je t'ai dis que j'avais intégré une école d'histoire anglo-saxonne au nord de Londres, et bah, je suis en dernière année, et je prépare mes examens de fin d'année, rien de très excitant en somme ...  Et toi cousine, tu en es où? Tu comptes faire quoi cette année ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gilraen Felagund
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres - Big Ben

Message par : Gilraen Felagund, Mar 13 Oct - 18:01


Lorsqu'elle s'adressa à lui, Gilraen vit son cousin sourire de plus belle. Il était désormais un beau jeune homme et, la jeune fille n'en doutait pas, il devait faire craquer toutes les filles de son école avec son sourire contagieux.

Le garçon répondit alors à sa question :

- Tu te souviens, la dernière fois que je t'ai vu je t'ai dis que j'avais intégré une école d'histoire anglo-saxonne au nord de Londres, et bah, je suis en dernière année, et je prépare mes examens de fin d'année, rien de très excitant en somme ...  Et toi cousine, tu en es où ? Tu comptes faire quoi cette année ?

La jeune fille se retint de dire que contrairement à lui, elle n'avait jamais rien vécu de si excitant. Elle découvrait un nouveau monde qui lui était jusque là inconnu et auquel elle appartenait désormais. Elle aurait tellement aimé partagé ça avec son cousin, mais elle ne le pouvait pas.
Elle remarqua que le garçon triturait quelque chose dans sa poche et elle se demanda si ce n'était pas un signe qu'il sentait qu'elle s’apprêtait à lui mentir. Gilraen avait toujours été très forte au jeu du mensonge, surtout pour camoufler ses bêtises et les excursions interdites qu'elle faisait tout le temps. Mais cette fois, c'était différent. Cette fois, ce n'était pas elle qui voulait mentir, c'était quelque chose qui lui était imposé. Et le mensonge n'était pas du même genre. Cette fois, elle allait mentir sur une partie entière de sa vie, et elle ne put s’empêcher de penser que cela l'éloignerait de son cousin.
La jeune sorcière tenta de se ressaisir et répondit du ton le plus assuré qu'elle put :

- Je viens de commencer ma première année au Collège Français Bilingue de Londres. En fait, c'est un collège français qui propose aux meilleurs anglophones d'aller étudier en Angleterre pour s'améliorer en anglais.

Heureusement, elle avait bien préparé son sujet, et elle n'eut pas de mal à décrire les détails de sa fausse nouvelle école.

- Du coup cette année, c'est une année généraliste qui permet de mettre tout le monde au niveau avant de voir ce qu'on veut faire plus précisément.
Mais j'ai aussi hâte de découvrir l'Angleterre en tant que telle. Déjà, Londres est superbe !


Elle s'interrompit pour ne pas se trahir. Bien qu'elle n'avait pas mentit sur sa dernière phrase, la jeune fille savait qu'elle n'aurait que peu d'occasions de visiter Londres tant qu'elle était à Poudlard et elle ne voulait pas que son cousin lui pose trop de questions précises. Elle décida alors de noyer le poisson et proposa :

- Ça te dit d'aller se boire un verre ? J'ai vu un café de l'autre côté du clocher qui avait l'air sympa !

Elle désigna l'angle de rue par lequel elle était arrivée et attendit la réponse de Léo.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Leo Keats Gold, Ven 16 Oct - 21:16


LA de Gilraen


Voyant que sa cousine ne répondait pas immédiatement, Leo lui lança un regard interrogateur, notant alors l'air impassible de celle-ci.. Qui finit tout de même par répondre d'une voix tout à fait normale, faisant oublier ainsi au jeune homme ce petit moment de flottement:

- Je viens de commencer ma première année au Collège Français Bilingue de Londres. En fait, c'est un collège français qui propose aux meilleurs anglophones d'aller étudier en Angleterre pour s'améliorer en anglais. Du coup cette année, c'est une année généraliste qui permet de mettre tout le monde au niveau avant de voir ce qu'on veut faire plus précisément.
Mais j'ai aussi hâte de découvrir l'Angleterre en tant que telle. Déjà, Londres est superbe !


Leo acquiesça.. Effectivement, Londres était une ville magnifique, et le fait de n'y revenir que pendant les vacances aidait le jeune homme à ne pas se lasser de la cité... Et il aimait la redécouvrir à chaque vacances. Il allait demander à Gil' où elle était déjà allée, mais celle-ci le doubla:

- Ça te dit d'aller se boire un verre ? J'ai vu un café de l'autre côté du clocher qui avait l'air sympa !

D'abord étonné par la façon dont la jeune fille avait détourné la conversation, Leo acquiesça et se leva, souriant:

-Et bien, allons-y, mais c'est moi qui t'invites ! Et c'est non négociable...

Il ramassa ses affaires et attendit que sa cousine se lève. Une fois celle-ci à ses côtés, il ne put retenir sa main qui alla automatiquement ébouriffer les cheveux de la jeune fille... C'était fou tout de même, comment en ne se voyant que rarement, leur complicité restait présente quoiqu’il arrive. Leo avait toujours eut beaucoup d'affection pour Gilraen, et la voir grandir ainsi ne pouvait que lui faire plaisir, elle n'était désormais plus le petit "pot de colle" attachiant qui avait rendu fou son cousin en le suivant partout.

Commençant à marcher avec elle en direction du café que la jeune fille avait indiqué, tout en reprenant la conversation:

- Je suis content que tu sois là, on va pouvoir se voir plus souvent j'espère, même si malheureusement je suis en internat, je ne pourrais donc te faire visiter Londres que pendant les vacances. Quant à ton anglais... Et bien je trouve que tu t'es énormément amélioré... Mon Français par contre...il est toujours aussi...aussi...Nul ? Nul c'est bien ça le mot ?

Les deux jeunes gens arrivèrent au café, et prirent place en terrasse, commandant pour lui un chocolat chaud avant de se tourner vers Gilraen:

-Tu prends quoi ?

Une fois que la jeune fille eut passé sa commande, le serveur s'éloigna. S'installant un peu plus confortablement, Leo allait engager la conversation lorsque, maladroitement et de la façon la plus idiote qui soit, le jeune homme renversa accidentellement le verre d'eau qu'il s'était servi en attendant son chocolat.

L’événement aurait pu s’arrêter là, ni vu ni connu, mais comme souvent, un enchainement de circonstances dont on se passerait bien... Réflexe, il rattrapa le verre. Seulement pour se faire, il avait dû vivement sortir sa main de sa poche... En extirpant alors sa baguette qui manqua de tomber sur le sol. Posant rapidement le verre sur la table, il s'empressa de remettre l'objet dans sa poche... Puis, après un soupir nerveux.. Il releva les yeux vers sa cousine, priant de tout cœur pour que celle-ci n'ait rien vu... Il ne voulait en aucun cas avoir à lui lancer un "oubliette"....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mangemort 13
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Mangemort 13, Sam 31 Oct - 21:15


Post unique - Suite de ce RP et attaque suivante ici


Entre la Cathédrale de Westminster et la fameuse horloge trônant au sommet de l’Elizabeth Tower au doux nom de Big Ben, il n’y avait pas loin à aller. Enivré suite à l’attaque portée sur la Cathédrale, matricule Un/Trois chancelait dans la rue tout en sifflant. Cette petite attaque l’avait mis en appétit et pour combler sa faim, il vola le panier d’un mioche qui se trouvait non loin de lui, seul. Quelques friandises dans l’estomac allaient lui faire du bien et créer un début de satiété. Ce n’était pas grand-chose mais déjà un bon début.  

Après une marche d’une dizaine de minutes, il arriva à son point d’arrivée. Il avait en face de lui le parlement anglais accolé à ce magnifique édifice. Admirable jusqu’à aujourd’hui car il n’allait pas rester longtemps entier. Et c’est donc en passant sans s’arrêter qu’il porta son attaque. Un filament coloré sortit de la baguette du sang-pur en direction de la bâtisse. Voilà que le mage noir venait de lancer un Seismus afin de bien secouer les personnes qui se trouvaient à l’intérieur suivi d’un Bombarda pour les malmener un peu plus. Si quelques personnes venaient à mourir ce n’était que du bonus.

Ne voulant pas perdre son temps, il continua son chemin et emprunta le premier bus qu’il aperçut dans la rue. Celui-ci indiqua comme direction Jubilee. Et après avoir regardé rapidement sur un plan la ligne des bus, le mage noir constata qu’il était en direction d’Harrod’s.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 57
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Mangemort 57, Mar 12 Jan - 0:32


Revenge Time

PV 43, avec son libre arbitre.
Suite d'ici


"Moi j'aime bien la mer,
Parce qu'il y a des Focifères
Et les Focifères c'est bon,
Avec des champignons !"

Tout fredonnant à l'atterrissage, je regardai l'heure constatant avec stupeur que la BAM continuait à fonctionner en pleine nuit. La présence de l'autre morveux restait énigmatique, il avait du s'endormir devant la boutique et se réveiller au son des douces vociférations de 43. Son sortilège nous était passé à côté alors que nous étions en pleine amorce de transplanage. Transplanage plutôt sportif vu que les animaux n'étaient pas fan de ce concept. Ils n'y connaissaient vraiment rien.

Leur heure de gloire était cependant arrivée et, alors que Big Ben veillait sur le temps, je lançai le focifère dans le ciel, sous les yeux ébahis des moldus couche-tard. Plumes éclatantes à l'air, il entonna son concert de couacs à rendre fada les auditeurs trop attentifs. Les sang-de-bourbe tendaient l'oreille et s'en prenaient pleins les tympans. Adieu leur unique neurone fonctionnel. 43 lâcha le croup vers un marmot en balade avec ses parents. Le niffleur fila vers une touriste noctambule couverte de bijoux tandis que les noueux partir noueuter dans l'ombre. C'était la nuit donc les rues n'étaient pas si peuplées que ça mais on restait à Londres, dans un endroit plutôt fréquenté donc il y avait de quoi rigoler même si ma collègue ne semblait pas dans le bon état d'esprit.

" On y va ? "

Et ma seule réponse fut le bruit caractéristique du transplanage. Contemplant une dernière fois la scène, espérant que les aurors n'arriveraient pas trop tôt, je partis rejoindre la belle de ce pas.

Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres - Big Ben

Message par : Luia Luminos, Sam 16 Jan - 16:02


Réponse des Aurors

Les Aurors avaient été avertis de nouvelle attaques dans les rues de Londres et ailleurs. Bien sûr, comme d’habitude, on ne savait pas si c'était les Mangemorts ou d'autres qui avaient fait ça mais il fallait agir. Luia habitant le chemin de Traverse, enfin l'Allée des Embrumes, elle allait s'occuper de l'attaque de Big Ben à Londres. Dans le coin, il y avait des Moldus bien sûr. En même temps, Big Ben était dans le Londres Moldu.

Elle arriva sur les lieux du drame. Il restait encore dans le coin quelques Moldus, qui semblaient fous. Les attaquants devaient sûrement avoir des Focifères des oiseaux qui rendaient n'importe qui fous par une longue écoute de leurs chants. Elle chercha des Moldus normaux, des Moldus attirés par les bruits ou autre, et leur lança le nom d'Oubliettes pour qu'ils oublient ce qu'ils avaient vus. Pour ceux rendus fous, elle décida de contacter Ste Mangouste par un patrons corporel.

Dans le coin, on voyaient aussi des Noueux qui ravageaient les jardins et un enfant Moldu semblait avoir été attaqué, peut-être par un Croup et une touriste se plaignait d'avoir perdu tous ses bijoux. Peut-être le coup d'un Niffleur? Les mages noirs, si c'étaient bien eux qui avaient fait ça, avaient fort assez fort cette fois.

Luia continua à lancer le sort Oubliettes, à récolter des témoignages et à regarder la scène de "crime", histoire de bien la nettoyer d'ici le matin. Big Ben était un lieu de passage assez fréquenté par les Londoniens, les touristes Anglais et les touristes de toutes nationalités.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Megan K. Hayajân, Jeu 3 Mar - 0:05



-Paf le piaf-
[RP Privé avec Cale Hale]

____________________


Le corbeau est réputé pour de nombreux attraits : certains lui prête de sombres présages, d'autres, une intelligence supérieure à de nombreux animaux. Il serait bête phare de nombreuses légendes et même, au coeur de rites celtiques secrets. Mais le corbeau est surtout ma seconde apparence, ma robe de soirée; plumes noires pour une âme cendrée. Je vole assez haut, juste au bord des nuages, gardant un oeil sur tout ce qui m'entoure. J'ai la prunelle translucide, marque de reconnaissance de mon statut d'animagus. Je surveille les tours, hautes et dangereuses, contre lesquelles le vent me pousse parfois, mais toujours, je les évite. Le corbeau est un animal intelligent, en effet.

Je vais bien finir par me poser. Reprendre ma forme humaine, boire un coup au bar et fumer une clope sur le bord du trottoir, sans attendre rien d'autre que l'aube rose et morose, et son agitation, et son lot d'espoirs inavouables qui sans nul doute finiront au fond d'un verre de whisky. Je plane un instant près de la London Eye mais son tournoiement me rebute quelque peu. Je perds un peu d'altitude, me replonge au coeur de mes pensées. Demain, encore, je hanterais la ville dans un demi coma : le badge épinglé à ma poitrine ne brillera pas, et je n'aurais rien d'autre à faire que feuilleter la Gazette du Sorcier et me promener au bord de la Tamise.

Le vent s'accentue légèrement, je vire à droite, me rapproche peu à peu de Big Ben. Je commence à fatiguer, je préfère profiter des courants que de battre frénétiquement des ailes, mais cela rallonge ma traversée. Je connais bien la Tamise, à force. Ce petit bar, dans l'angle de la rue adjacente, est mon repère quasi quotidien. Leur café est infâme et bien cher payé mais il est invisible à l'oeil moldu et je peux tranquillement y étudier mes dernières recherches. C'est un peu monotone mais je savais à quoi m'attendre en postulant pour ce boulot. Si il n'y a rien à défendre, il n'y a rien à faire si ce n'est patrouiller, de temps à autre... et encore, trois agents pour une seule ville, on se marche vite sur les pieds.

Je descends près de Big Ben, m'engage dans une rue et esquive un panneau de signalisation moldue. Tiens, c'est bizarre, ce symbole me dit quelque chose... Je retourne dans mes pensées et un voile mélancolique me coupe de toute prudence. Je suis à trois mètres du sol environ. Un brouillard épais m'empêche de distinguer les pavés. Je ne prêtais pas plus d'attention que cela à ce qui me faisait face. J'aurais du.

BOUM., fait le corbeau en se prenant le mur de plein fouet.

Et c'est le noir, le corps se transforme, redevient humain, et chute inexorablement vers le sol. Mais qu'est-ce que c'est stupide, un corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Big Ben

Message par : Invité, Jeu 3 Mar - 14:34


Une petite brise légère, quelques nuages typique de l’Angleterre et un ciel gris. Sombre. Comme l'esprit de Cale ces derniers temps. A présent il fuyait tout endroit où l'on pourrait le reconnaître. Il prenait au maximum les petites ruelles et portait une capuche dès qu'il mettait le pied dehors. Aujourd'hui il lui fallait prendre l'air, s'aérer les poumons, se vider l'esprit de toutes ces horreurs…

Il n'avait pas de travail, il lui restait fort heureusement une maison appartenant à la famille mais il ne pouvait y rester trop longtemps de peur qu'un membre des Hale le cherche ici. Il vaquait donc de foyer en foyer en échangeant ce qu'il trouvait afin de survivre. Son état était déplorable, il avait perdu du poids, ses vêtements étaient tâchés et déchirés à certains endroits.

Tandis qu'il se faufilait dans une ruelle un bruit retint son attention. Un objet venait de percuter le mur de l'immeuble qui se trouvait au dessus de sa tête. Surpris et curieux il ne bougea pas le temps que la chose tombe à ses pieds. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'il s'agissait d'un animagus qui se transformait à mesure que sa chute avançait et tout ceci fut tellement rapide que Cale n'eut guère le temps d'esquiver quoi que ce soit.

Il tomba au sol dans un sourd fracas amortissant la chute du sorcier qui tombait. Sa tête heurta les pavés qui servait de chaussée, s'en suivit un black-out de quelques secondes.


Mer**… Purée j'me suis éclaté la tête… dit-il en touchant sa tête avec sa main droite. En la ramenant il eut l'occasion de voir qu'il saignait. Plus de peur que de mal cependant.

Dans un élan de motivation il se releva à moitié poussant la sorcière à côté de lui, enleva son sweet et pensa sa plaie.

Sérieusement tu pouvais pas regarder avant de t'écraser comme une Mer**… Ça fait mal !

Il ne savait pas qui s'était, elle était blonde, assez mince et un visage typique. Comment était-ce possible, comment une animagus -qui est censée contrôler son animal- pouvait se manger aussi lamentablement…
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Megan K. Hayajân, Jeu 3 Mar - 17:59


____________________


Chute, chute lente, l'esprit noir, le vide, le vent qui s'engouffre dans mes plumes, puis dans ma cape, puis sur ma peau. Je tombe lamentablement, vers le sol, subissant la douloureuse loi de la gravité. Je sais que le choc va être terrible, je ressens déjà le froid des pavés sur mes os fracassés. Puis non, un grognement, une masse, une ombre tiède. Je suis tombée, certes, mais pas sur le sol : sur un sorcier. J'ai un moment de flottement, flou, incertain. Je reste immobile en contemplant les immeubles de chaque côté de cette ruelle se croiser et s'emmêler. On me poussais sans ménagement et je roulais sur le sol. *Tina, ça va ? ... sais pas. *Mais t'es stupide aussi, foncer droit dans un mur... ! * Tu te la ferme, oui ? J'ouvrais lentement les yeux pour voir le clignotement incertain d'un réverbère. J'avais franchement mal au crâne.

- Sérieusement tu pouvais pas regarder avant de t'écraser comme une Mer**… Ça fait mal !

Je jetais un regard vers l'inconnu en me redressant lentement en position assise. Je m'étais pété le bras et de ce que je sentais, fêlé une côte. Je lui adressais une mine dégoûtée. Il était dans un état pathétique le mec. Fringue puantes et déchirées, visage émacié, regard dépravé. Sur qu'il était sorcier ? Je me détournais de lui pour récupérer ma baguette qui - dieu merci - avait échappé à la chute fatale. Le bois n'était même pas abîmé, de ma main valide, je me servais de mon bâton magique sur mon bras : #Brackium Emendo. Accompagné d'une grimace, je sentais l'intérieur de mon bras qui s'agitait, les os qui se ressoudaient. Merci, tonton, de m'avoir apprit les rudiments du soin magique. Je jetais un #Episke qui replaça ma côte fêlée.

Je matais d'un air mauvais le badaud. Il ne lui manquait que la bouteille pour avoir la panoplie du parfait clochard, mais sous cet aspect, le mec n'était pas laid, loin de là. Je haussais un sourcil.

- M'appelle Tina. T'as besoin d'aide pour ta tête ? Tu t'y prends comme un moldu.

Je grognais.

-Y avait du brouillard, en haut, j'ai pas vu le mur.

Je n'allais tout de même pas avoir à m'excuser ? Je pouvais reconnaître que la chute malheureuse du jeune homme était ma faute, mais je lui offrais de guérir la contusion qu'il avait et s'il le voulait, je lui offrais même un verre ! Parole de Tina !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Big Ben

Message par : Invité, Jeu 3 Mar - 19:14


Le sorcière qui lui était tombé sur le coin de la figure avait fini par se décaler et permettre à Cale de s'asseoir un peu mieux. Sa tête ressemblait à une énorme cloche sur laquelle le curé venait sonner la messe de dimanche. Un boucan infernal. Finalement cela aurait put être bien plus dangereux si il était retombé quelques centimètre un peu plus loin, son crâne aurait heurté l'angle du trottoir et vu la puissance du choc il y aurait laissé une bonne partie de sa matière grise.

Tandis qu'il épongeait les quelques gouttes de sang avec sa veste comme un bon gros clochard la sorcière avait eu le temps de se relever, réparer ses blessures avec sa magie et de relooker Cale de haut en bas. Il était vraiment pas à son avantage. Finalement elle lui adressa la parole :

M'appelle Tina. T'as besoin d'aide pour ta tête ? Tu t'y prends comme un moldu.

Non il avait pas besoin de son aide, non mais pour qui elle se prenait celle là ? Il utilisait pas la magie parce qu'il avait pas sa baguette sur lui -grossière erreur soit dit en passant- et sa veste n'était plus vraiment à ça près non plus.

Non ça va j'me débrouille, mais la vache tu pèse ton poids. Et on t'apprends pas à voler mieux que ça quand tu fais de l'animagie…

Toujours en alerte, il se redressa, s'appuya contre un mur et regarda de part et d'autre de la ruelle pour éventuellement voir si quelqu'un l'avait reconnu. Ce n'était pas le cas, en même temps il était méconnaissable et on avait pas vraiment envie de s'approcher de lui non plus.

Du coup avec ces conneries va falloir que je m'explique avec les infirmiers du foyer… Ils vont encore me poser cinquante mille questions… Tout ça pour une égratignure… Et puis toi qu'est-ce que tu fou ici à une heure pareille ?

Sa tête tournait et lui faisait mal mais il avait connu pire et c'était largement supportable. Le seul soucis serait la bosse qui viendrait faire son apparition dans quelques jours.Tout en marmonnant des insanités dans sa barde il se résigna :

J'ai pas ma baguette… Tu peux m'arranger ça  steuplait ?

Il retira sa veste de sa tête et fixa la blonde en espérant qu'elle lui accorderait bien quelques minutes avant de repartir dans les airs comme elle était venue.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Megan K. Hayajân, Jeu 3 Mar - 19:33


____________________


- Non ça va j'me débrouille, mais la vache tu pèse ton poids. Et on t'apprends pas à voler mieux que ça quand tu fais de l'animagie…

*Alors moi je dois la boucler mais lui non ? * Oui, c'est à peu près ça. Ta g!ele maintenant. Je grognais presque de mécontentement tout en achevant de me hisser sur mes jambes. Je n'étais pas très stable mais ça ferait l'affaire. De toute façon, avant de repartir, j'allais devoir faire un arrêt dans un magasin, mais j'aurais le temps d'y penser plus tard. Pour le moment je reluquais le type un peu de travers, mais le but était surtout de savoir s'il avait de quoi déposer une plainte contre moi. Mais visiblement, à part le bobo au crâne, notre clochard s'en sortait pas mal. Je me passais une main sur la nuque, un peu raidie; c'était une mauvaise chute tout de même.

-Et puis toi qu'est-ce que tu fou ici à une heure pareille ?
-J'suis une grande fille, j'fais bien c'que j'veux.
-J'ai pas ma baguette… Tu peux m'arranger ça  steuplait ?
-Ouais, pas d'problème.

Qui il était pour être assez stupide et se balader sans baguettes par les temps qui courent ? La baguette c'était la base, comme un sous-vêtement ou même une main. Tu l'oublies pas, c'est tout. L'ancienne prof de défense contre les forces du mal en moi protestait vigoureusement contre ce mauvais élève... Et récupérant ma baguette en bois d'ébène de ma main forte - la droite -, je contournais la scène de crime pour me positionner en face de la plaie sur le crâne du sorcier. Il avait enlevé son sweat mais du coup, les peluches du vêtement s'étaient collées avec le sang. Je soupirais et écartais doucement les cheveux avec les doigts, en évitant d'appuyer sur la blessure.
D'un sort léger, je nettoyais la plaie, et la dégageais franchement. Un petit #Episkey et il n'y avait plus rien, même le sang s'était résorbé. Il était tout propre, comme neuf.

-Dis, t'aurais pas une goutte de whisky ?

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Big Ben

Message par : Invité, Jeu 3 Mar - 19:52


Elle semblait se débattre mentalement avec elle même c'était assez étrange, de micro expressions légèrement perceptible laisse entre voir qu'elle se parlait à elle même, ou du moins un délire dans ce style là. C'était une grande fille mon cul oui… Une grande fille qui fait de l'animagie est capable de voler mieux que ça… Cette phrase échappa au jeune homme :

Ouais enfin une grande fille ça sait comment voler et pas se manger un mur…

Finalement dans un élan de gentillesse elle accepta de lui filer un coup de main pour le soigner. En réalité Cale avait sa baguette, mais les restes d'alcool dans son sang l'empêchait d'être vraiment sur qu'il allait bien faire les sorts. Une erreur est si vite arrivée. Elle lui écarta les cheveux pour mieux panser la plaie et le serpent ressenti une étrange sensation. Quelque chose d'indescriptible qui en temps normal serait passé sur le compte de l'alcool ou de la folie. C'était vraiment étrange. Des frissons, quelque chose comme ça… Le temps de l' « opération » le jeune homme avait une vue assez intéressante sur les parties caractéristique d'une femme, ses seins. Bien qu'elle était habillée normalement et pas complètement à walp il ne put s'empêcher de profiter. Après tout, c'était pas de sa faute.

Une fois tout ceci terminé elle se redressa face à lui et lui demanda avec un air sérieux :


Dis, t'aurais pas une goutte de whisky ?

Sérieusement ? Elle lui demandait à lui si il avait de quoi boire ? Elle avait visiblement pas vraiment vu son état. En général c'est lui qui quémandait à la sortie des bars pour avoir une goutte.

Tu crois vraiment que j'ai ça moi ? J'crois que tu m'as pas bien regardé en vrai. J'suis pas dans c't'état pour le plaisir hein…

La douleur disparaissait légèrement au fur et à mesure, il se sentait un peu mieux. Toujours puant et fatigué mais mieux. Visiblement elle était un peu comme lui, l'appel de l'alcool était le plus fort et souvent jusqu'à ce qu'il supprime toute conscience et tout ressenti.

J'pense pas que t'en trouvera dans l'coin d'lalcool. Enfin pas avec moi. J'me suis fait sortir de tous les bars ou presque parce que je demandais la charité. C'est pas grand-chose hein, un p'tit verre comme ça, mais visiblement ça plaît pas trop à ces sorciers d'mes deux…

Tina c'est ton vrai nom, genre rien devant ni derrière ? C'est bizarre, j'en ai jamais entendu comme ça. Tu dois pas être du pays j'suppose, t'es plus du genre latine. C'est bien leur marque de fabrique les a et o à la fin de tous leurs mots.

Durant son monologue digne des meilleurs clochard de Londres -parce que oui, ce genre de conversation sans queue ni tête c'est bien leur style- il se souvint qu'il ne lui avait pas donné son nom.

Au fait, moi c'est Cale. Et merci pour la tête, ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Londres - Big Ben

Message par : Megan K. Hayajân, Jeu 3 Mar - 20:54


____________________


Encore une vanne sur la fait que je m'étais prit un mur, son humour était lourd à force. je me donnais même pas la peine de répondre parce que c'était pas ma faute. Il y avait du brouillard et en plus, en dix années de vols quotidiens, c'était la première fois qu'il m'arrivait un truc du genre. La dernière connerie du corbeau en date, c'était quand Alexander Scott, l'animagus chat, m'avait prise en chasse et avait tenté de se servir de moi comme casse-croûte. Non vraiment, c'était un pépin imprévus mais ça ne remettait pas en cause mes capacités magiques. C'était le clochard, aussi, qui était bête de pas se pousser quand il a vu qu'une femme lui tombait sur le coin de la tête. Tss. *Mauvaise foi bonjour...*

J'avais un peu froid et en plus, au milieu de la première partie du monologue du sorcier, je n'avais retenu qu'une chose : il n'avait pas de whisky et en trouver dans le coin risquait de s'avérer une tache fort complexe. Or, si je ne prenais pas un petit remontant, je ne serais absolument pas en état de me retransformer ou même de transplaner, et je devrais rejoindre les quartiers résidentiels londoniens par les moyens moldus. Quoi que vu l'odeur, traîner le clochard jusqu'à chez moi et le forcer à prendre une douche ne serait pas de refus.

Tina c'est ton vrai nom, genre rien devant ni derrière ? C'est bizarre, j'en ai jamais entendu comme ça. Tu dois pas être du pays j'suppose, t'es plus du genre latine. C'est bien leur marque de fabrique les a et o à la fin de tous leurs mots.

Je soupirais. Cela faisait depuis mes onze ans que je parlais anglais tous les jours et à force, mon accent italien s'était presque entièrement dissipé. Mais je me rappelle que lorsque j'étais dans mes premières années à Poudlard, mon anglais était si mauvais que même les profs peinaient à me comprendre. J'avais alors préféré me taire. Aujourd'hui, mon oral était impeccable et je ne faisais presque plus de fautes à l'écrit.

-Il a quelque chose devant ouais. je soupirais. J'suis Italienne.

Ah, Florence... J'avais comme des envies de soleil.

-Très bien, Cale. Tu veux pas qu'on cherche de quoi se remettre d'aplomb ? J'ai des gallions, s'il le faut.

Cale, qu'il avait dit. Ben j'avais pas chassé de ma tête l'idée bien encrée de boire un petit coup, et lui, même s'il voulait faire la conversation, il allait devoir faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Big Ben

Message par : Invité, Jeu 3 Mar - 21:18


Il y avait quelque chose devant son prénom. On pourrait passer la soirée à essayer tous les noms possible et imaginable à consonance italienne, mais ce n'est pas le but du tout. Dans un élan de bêtise Cale prit une grande inspiration. Grossière erreur. Sa dernière douche remontait à deux jours dans le foyer qui était à Godric's et ça se sentait. Il eu une expression de dégoût sur sa figure comme si on venait de lui coller une vieille chaussette sur la figure et qu'on le forçait à respirer.

Arf j'fouette. L'est temps d'aller prendre une douche.

Malheureusement il ne pouvait rentrer chez lui avant la semaine prochaine, son oncle ayant décidé d'y faire escale après son retour de Chine. C'était chez Cale mais il ne pouvait pas y aller. Logique.

Ouais un p'tit truc à boire. J'ai la gorge sèche… Faut que je trouve aussi kek'chose à manger, j'ai les crocs et cette histoire m'a fait un trou dans l'bide.

Visiblement malgré l'odeur et la sale tronche de Cale la jeune femme ne semblait pas le repousser comme tous les sorciers qu'il avait pu croiser ces derniers temps. Enfin quelqu'un de légèrement charitable ou alors juste en manque de sa dose quotidienne d'alcool comme le jeune homme. Une copine de boisson, c'est sympa ça.

Tu veux aller où ? M'reste 2 gallions pour manger et boire. J'sais pas où on peut trouver ça en fait. T'as une idée ?

Il avait pas l'habitude de traîner dans ce coin de Londres. Trop de passage, trop de risques de se faire griller. C'est là qu'avoir une famille influente devenait sacrément emmerdant. Impossible de se torcher le fion dans un coin sombre sans que quelqu'un soit au courant. Cale se mis debout sur ses deux jambes, fit quelque pas afin d'arriver sur le croisement le plus proche, rabattit sa capuche et zyeuta des deux côtés au cas ou puis se retourna pour faire face à la demoiselle.

Euh j'veux pas te mettre la pression ou quoi hein, mais j'préfèrerais qu'on reste discret. J'ai des petits soucis d'ordre perso ces derniers temps. J'crois qu'il y a quelque chose à gauche plus loin mais j'suis pas sûr.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Londres - Big Ben

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 17

 Londres - Big Ben

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.