AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
189.99 € 379 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 14 sur 16
Arrivée mouillée
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard

Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Azaël Peverell, le  Mar 27 Juin 2017 - 0:44

Nouveau hochement de tête pour répondre à Lival lorsqu'il affirme à son tour que t'as rien à craindre de lui, bien au contraire, tant que tu ne divulgues rien de ce qu'il s'est passé ce soir. T'as toujours autant de mal à y croire. Faut dire qu'il a bien ancré la peur et la souffrance en toi la dernière fois. T'as cru que t'allais y rester. T'aurais même préféré. Mais il t'a forcé à revenir. Tu reprends la route dès qu'il se met en marche. Nouvelle concentration pour tenir sur tes jambes et marcher à peu près droit. Difficile de croire que marcher est un automatisme dans ces conditions. Parce que t'as bien l'impression que le seul automatisme de ton corps à l'instant présent serait de s'étaler au sol comme une loque pour y rester jusqu'au lendemain.

Lival te conseille de bien te reposer. La dernière fois qu'il t'a dit ça.. Nouveau frisson. La porte de son bureau t'es soi-disant ouverte pour parler. Mais t'es bien certain de ne pas avoir la moindre envie d'y mettre les pieds. Plus t'es loin du professeur, mieux tu te portes. En plus, une proximité trop longue avec lui et ton coeur risque de lâcher vu à quel point il bat vite sous la peur qui te ronge. Tu te contentes d'un vague "Merci M'sieur." pour unique réponse. Histoire d'être bien poli, sans pour autant t'engager à quoi que ce soit. De toute façon, il a pour l'instant l'air bien plus intéressé par l'Auror que par toi, et ça te convient parfaitement comme ça. Cette dernière prend d'ailleurs la parole à son tour. Comme si t'avais l'intention de ressortir ce soir. T'es peut être très souvent stupide, mais pas à ce point là. T'as bien compris la leçon. Du moins pour cette fois-ci.

- Oui, c'est bien compris.

T'auras rarement dit "oui" autant de fois d'affilée. Mise à part face à ton père, mais c'est une autre histoire. Encore un peu et on pourrait croire que t'es l'élève le plus obéissant de tout Poudlard. Vous pénétrez enfin dans le château. Tout ce chemin t'a paru interminable. Une fois dans les cachots, tu acquiesces une fois de plus les propos de la jeune femme. Tu te vois mal lui envoyer un quelconque hibou alors qu'elle te menaçait encore avec sa baguette quelques minutes auparavant. Mais t'as aucunement le courage de contester quoi que ce soit. Tu veux être tranquille, alors tu te contentes d'un nouveau remerciements avant de marmonner :

- Encore désolé, bonne nuit !

Et hop, direction ta Salle Commune. Tu longes les murs, au moins, ça t'aide à marcher droit. Une fois arrivé, tu réfléchis un instant au mot de passe avant d'aller directement t'écrouler sur ton lit. Allongé sur le dos, tu fixes le plafond, yeux grands ouverts. Et t'essaies d'oublier tout ce qu'il vient de se passer.
Evan
Evan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Evan, le  Mar 27 Juin 2017 - 16:47






Elly acquiesça à ma demande, que l'on retourne se promener tous les deux une fois que nous aurions laissé Azaël devant les cachots. Avant d'elle aussi, s'adresser au garçon, pour un énième avertissement qu'il ne manquerait certainement pas de maudire intérieurement entre deux ou trois relents de whisky dans son gosier fumant.

Un avertissement qu'il n'avait intérêt à ressortir, même si j'imaginais bien qu'il aurait pour unique envie à cette heure d'aller se pieuter et d'oublier les révélations qu'il venait d'apprendre quelques minutes plus tôt.

Nous entrions alors dans les murs froids du château, qui semblaient déserts hormis nous. Pas un fantôme ne se baladait, il y régnait un silence de cathédrale (même si en fait c'était un silence de château...). Nous avions elle et moi, tous les deux le regard qui changeait entre le garçon qu'on surveillait comme s'il s'apprêtait à prendre la fuite, et tantôt sur notre moitié dans cette soirée à la succulence passionné dont les draps de mon appartement se souviendraient longtemps.

On allait jusqu'à l'entrée froide des cachots où ma compagne délivra un message amical au garçon, lui rappelant qu'il pouvait la contacter si l'envie lui prenait, pour quoi que ce soit. Après ce qu'il s'était passé dans le parc, l'on savait elle et moi que nous serions là pour lui s'il en avait besoin. J'espérais d'ailleurs pouvoir avoir une discussion seul à seul avec lui plus tard pour qu'il comprenne enfin qu'il n'avait plus à rien à craindre de moi.

Même si, ça sonnerait certainement somme toute relatif à ses oreilles, alors qu'il venait de me voir lancer un sortilège impardonnable et apprendre que j'étais Mangemort...

Cette fois c'était moi qui acquiesçait aux propos de ma belle, rajoutant une nouvelle fois un "Tu peux aussi me contacter si besoin de quoi que ce soit" avec un sourire que je voulais rassurant pour lui.

Azaël s'excuse une nouvelle fois, puis nous souhaite une bonne nuit avant de disparaître au milieu des murs à l'apparence glacée. Il ne fut bientôt plus qu'un souvenir, comme ce trio improbable que nous avions formé, un élève alcoolique, une Auror et un Mangemort. Même s'il était certain que pour aucun de nous trois, la soirée ne serait oubliée le lendemain.

Elly se retourne vers moi, et à nouveau je la baigne dans un sourire radieux. Nous nous retrouvions tous les deux. Je n'avais pas envie que l'on revienne sur l'épisode d'Azaël, juste m'évader avec elle.

- On y va ? demandais-je sans attendre de réponse, autre que ses doigts qui se feraient un plaisir de retrouver les miens.

Comme la suite du chemin que nous avions écrit en ce début de soirée. Notre union, nos sentiments partagés, notre envie de vivre avec l'Autre. Parce que la Passion avait écrit nos dernières heures, elle devait aussi se poser sur celles nous accompagnant en cette fin de soirée.

Alors je m'emparais de sa main qu'elle me tendait et nous faisions demi tour, rebroussant chemin vers l'entrée du château. Vers le parc que nous avions quitté, vers là où nos pas nous avaient menés. Là où se devait se finir notre soirée. Croisant son regard, y voyant la flamme près de laquelle j'allais vivre, mon envie chaque jour...

~ Fin du RP ~

Suite ICI
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurydice Wildsmith
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Eurydice Wildsmith, le  Lun 17 Juil 2017 - 4:59

RP avec Mered :kiss:

Eurydice sillonnait le château regardant distraitement les vitres résistant à l'assaut de la pluie. Elle vit une silhouette traversait le parc et cela lui donna envie de tout envoyer balader aussi, de se vider la tête une bonne fois pour toute. Les angoisses l'assaillaient de plus en plus depuis quelques temps. L'air était étouffant, saturé par des attroupements de jeunes gens, de flirts qui la débectaient au plus haut point.*vous savez que vos amourettes vont s'achever dans une vilaine pirouette ?* Elle était souvent témoin des cris et des larmes passagères. Vite oubliés, vite essuyés. L'amour n'était pas fait pour être éternel.

Se dirigeant vers le lac, elle contempla l'étendue sombre et scintillante. C'était une incitation irrésistible à une baignade improvisée avec pas un regard malavisée. Quelqu'un se tenait là bas.
La belle était arrivée à pas de loups se déplaçant avec aisance. Elle prit soin d'éviter d'être sous les feux de la rouquine. Elle l'avait suivie sur une impulsion et la voilà qui se mettait en rogne. *Jolie rogne soit dit en passant.* L'Autre avait laissé des cadavres derrière, celui de membres pulvérisés. Son cœur s'arrêta net. Si cela avait été quelqu'un d'autre, elle n'aurait pas songé à l'interrompre mais il fallait apprendre aux jeunes le respect. L'Anglaise s'approcha et dans un geste rapide glissa sa main sur les yeux de la bleue et son bras autour de sa poitrine. On aurait pu croire qu'elle l'enlaçait. Elle profitait de l'avantage d'être légèrement plus grande exerçant une pression toujours plus forte.

« N'essaie même pas de t'enfuir. Tu refais ça encore une fois et je te tue. Tu croyais que c'était pas un être vivant ?  »
siffla t-elle  dans son oreille. Un nuage de buée sortait de sa bouche et une odeur de réglisse. Pourtant, le froid ne pouvait l'atteindre tant elle tremblait de rage. Sourde colère. Ce chêne existait depuis si longtemps, bien avant les sorcières. Les branches n'étaient plus que miettes éparses sur le sol. Des années anéanties pour un simple caprice ?
Vrombissement qui se fit entendre au dessus de leurs têtes. C'était un délice qui déchirait le ciel. Puis, Elle lâcha un soupir et sa prise tout à la fois. Elle allait peut être voir le visage de plus près, celui de la Colérique. En personne.

« J'espère sincèrement que ta raison était valable, cet endroit près du lac compte pour moi. Pourquoi tu pleures bon sang? » jura t-elle en français. Encore glaciale et menaçante. Ce n'était qu'un pauvre euphémisme de son état mais la souffrance semblait dégouliner par toutes les pores de la jeune fille à côté d'elle. La brune ne supportait pas les pleurs et essaya d'être plus douce. Quel succès!

Soudain, une pensée fugace la chatouilla. Elle se revoyait ouvrant une lettre, dans une belle excitation. Sa première lettre. Tout en se souvenant, elle décida d'enlever sa cape qui ruisselait d'eau et s'assit sur l'herbe attendant patiemment, autant être mouillée jusqu'au bout des doigts. Ses vêtements laissaient voir en transparence la blancheur de sa peau tandis que sa chevelure devenait complètement folle bouclant dans tous les sens mais c'était dans ses moments qu'elle aimait la Nature. Plus que tout.* Les regrets seront pour plus tard quand tu seras toute enrhumée *
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurydice Wildsmith
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Eurydice Wildsmith, le  Mer 19 Juil 2017 - 4:27

« Tu penses que tu m'aurais touchée ? Je sens qu'on va être deux à l'attraper cette fichue crève. Enfin j'ai l'habitude de traîner par ce temps miss Colérique. Qui viendra te soigner si tu n'es pas plus gentille » répliqua t-elle espiègle. Un incendie s'était déclaré non loin d'elle. Mieux valait les flammes que la cascade.

Honnêtement elle n'avait pas encore eu l'occasion de faire des duels avec ses chers camarades n'éprouvant pas sans cesse le besoin de se mêler aux autres élèves. L'idée était assez alléchante pour se détendre de toute la tension accumulée. Elle y songerait à tête reposée.
La demoiselle n'était sûrement pas une personne à titiller mais elle n'en avait que faire. Eurydice ne savait pas comment éteindre les explosions qui ravagent les êtres. Aujourd'hui n'était pas une exception. Elle n'allait pas l'abandonner dans cet état lamentable.

« L'oubli c'est pire que tout. Tu ne vas pas devenir toute niaise et mielleuse comme la plupart de tes comparses. C'est pas ce que tu veux n'est-ce-pas ? »
sembla t-elle vouloir se rassurer.

En jetant ses mots à la figure, elle alla chercher un peu d'eau au lac  dans le creux de ses paumes manquant presque de glisser sur l'herbe fraîche, comme si les gouttelettes qui ruinaient son beau visage ne suffisaient pas. Elle lava celui-ci à l'eau claire avec le peu qu'il lui restait tout en lui pinçant légèrement la joue pour redonner des couleurs. Si douce. Son doigt continua sa course le long de sa joue blanche.  Elle ressemblait encore un peu à une enfant dans ce moment de solitude que seule la bleue pouvait comprendre. Pourtant, tout dans son chagrin était familier. Ce n'était qu'un écho muet de ce qu'elle avait pu éprouver.

« Tu veux bien arrêter de chouiner ? Réveille toi. » dit-elle plus fort.Le bruit s'intensifiait. * t'as peur d'en parler ma jolie? Pas d'oreilles qui trainent à l'horizon* Gros sanglots qui arrivèrent. Et il y avait encore des larmes qui fusionnaient avec la pluie sur la porcelaine de ses joues. Elle ne savait pas comment les tarir.

«  Si t'as peur de souffrir, c'est même pas la peine de te relever. Sinon, on peut toujours aller botter les fesses de la personne qui t'a fait du mal si tu veux. Tu sais un peu comme un exutoire. » plaisanta t-elle à moitié usant de son fameux sourire en coin. Ses fossettes se découvrirent un peu à la lueur d'un éclair. La belle savait qu'elle serait prête à lancer quelques sorts gentillets sur les gens qui le méritaient. Cependant, il ne fallait pas heurter la charmante rousse en face d'elle. Pas encore. Pas comme ça.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurydice Wildsmith
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Eurydice Wildsmith, le  Ven 21 Juil 2017 - 21:13

La mignonne avait un bon débit. Tout sortait. Jaillissait. Sa colère. Sa rancœur. Son regret. Et sans broncher, Eurydice l'écoutait parce que dans ces moments c'était la meilleure chose à faire. Par contre, elle était sûre d'une chose, c'est que s'apitoyer n'était pas la bonne solution. La brune ne pouvait pas dire "pauvre petite chose". Faut pas avoir peur de s'échouer quelque part. Nulle part. Ce n'était pas la bonne épaule, elle ne l'aiderait pas à se relever parce qu'il fallait qu'elle le fasse toute seule. Manque de délicatesse.
« ça y'est ? Tu as fini ? Écoute moi bien. Arrête de pleurnicher. Si tu vis c'est pour toi, ce n'est pas pour les autres. Tu dois regretter de perdre la vie bêtement. Pour toi. Les autres ne vont pas vivre à ta place. Sois forte ou ne soit rien. Souffrir ça va te faire grandir. »

Grandir... Grandir pourquoi ? Pour que chaque petit plaisir se dénue de sens ? S'intensifie ? Disparaisse...
Les mots de glace, d'acier surent trouver leur place. Un bon coup de fouet. Elle ne connaissait que trop bien ce refrain, et les débris que l'amour laissent derrière lui. Sans compassion. La bleue allait peut être mourir une bonne fois pour toute, mais ce ne serait pas la dernière fois.

« Mes fesses ne sont pas à ta disposition. Sauf si tu veux tâter ma baguette. J'ai appris à manier des nouveaux sorts »
répliqua t-elle. Petites fossettes creusant sa joue. Elle la préférait définitivement avec cette agressivité qui lui donnait un petit charme. Des sortilèges à foison pour honorer la magie, les sentir, les éprouver sans modération. Qu'est-ce-que c'est d'ailleurs ? La modération c'était l'argument de la faiblesse, de l'auto complaisance dans une médiocrité. L'incarnation des moldus. Le Serpent la refusait de tout son être.

« Mered tiens donc. Je m'appelle Eurydice Wildsmith et merci pour l'invitation. C'est pas bien grave si je suis malade tu sais, je m'en remettrai. »

Elle se rapprocha de la rousse et écouta le bruit délicat que faisaient les gouttes tapotant sur le parapluie magique. Ses yeux finirent par se clore durant quelques secondes. Pis les rieurs revirent le jour à nouveau.

« Mais faut pas s'affoler comme ça. Non pas d'amour ici, mais tous mes bons moments. »
ajouta t-elle avec un léger clin d’œil. Taquinerie qui gesticule dans l'air, faisant d'amusants remous.
La belle ne voulait pas parler de sa solitude qui la morfondait parfois si fort qu'elle se réfugiait là où elle pouvait, que chaque bouffé d'air prise ici avait été un petit pas de plus pour rester en vie dans ce silence parfait.

« L'amour ça se dénoue plus facilement hein ? Pourquoi tu vis ? »
Question anodine pour lui montrer que tout son monde était toujours là, que celui-ci ne s'arrêterait pas de tourner pour ses beaux yeux, qu'il y avait toujours une bouée de secours pour maintenir la tête hors de l'eau. Ne pas se noyer. Respirer. Vivre. *Si tu te tiens debout. Il y aura quelqu'un pour te rattraper.*

« Bon maintenant tu bouges ton fessier et tu nous fais un plongeon dans le lac ! Je parie que je suis meilleure nageuse. Sauf si tu as peur d'attraper froid ? » la taquina t-elle.
La grisaille était magnifique, ici dans toute sa splendeur ; elle faisait rage. La fraîcheur de l'eau laverait ses tourments. Il ne fallait pas avoir peur de se perdre pour mieux se retrouver. Ici pouvait commençait sa renaissance, ici pouvait être le tombeau de son premier amour.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurydice Wildsmith
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Eurydice Wildsmith, le  Mar 25 Juil 2017 - 21:31

« Tant de menaces vaines je trouve. Mais oui il faut que je m'entraîne un peu. J'avoue avoir délaissé certaines aptitudes que je me ferais un plaisir de découvrir... »

Si la belle avait pu faire un sourire carnassier elle l'aurait fait avec un plaisir non dissimulé. Malheureusement, elle respectait encore les sorcières. Celle-ci avait l'air assez appétissante pour explorer d'autres chemins tout aussi intéressants.
L'entraînement acharné avait prouvé qu'elle pouvait s'obliger à maîtriser les choses sans laisser ses émotions déborder. Elle se rappelait ce moment avec le professeur de Métamorphose dans cette église. Léger fiasco. Elle gagnerait encore en puissance pour pouvoir détruire d'un souffle tout ceux qui le méritent. Tant de noirceur lui obscurcissait le cœur.

« Merci pour le parapluie mais bon je ne tombe pas souvent malade. Toi par contre à en juger par l'état de tes vêtements... Faudrait qu'on aille s'amuser dans les bains avec de l'eau chaude. »

La perspective d'une autre rencontre l'enchantait sans raison particulière. Son caractère n'était pas des plus agréables et ce n'était qu'un petit oiseau blessé par une peine de cœur mais peut-être qu'une tendre lueur éclairé son battant. Porte ouverte si attirante.

« L'amour c'est une plaie.
Mauvaise réponse très chère. L'amour inconditionnel d'une mère tout le monde connaît ça ou presque.... Commence par penser à toi, à tes envies, tes désirs. Les promesses... quel tissu de mensonges pour les justiciers. Enfin, je trouve que c'est beau d'avoir des rêves qui suis-je pour critiquer n'est-ce-pas ? »


La réponse de la rouquine concernant la baignade ne fit que provoquer une moue déçue sur son visage qui recommençait à prendre une teinte rosée. Elle pensait que l'eau n'en serait que plus bénéfique. Sentir le torrent autour d'elle tout en sachant que le calme du lac l'apaiserait dans toute sa chaleur, tout doucement, engloutie par le silence.
*on a peur du danger petite bleue ? *

« Je suis là pour la pluie. Il n'y a rien de mieux que la pluie. C'est tout simplement magnifique. Pis, le château dans ces moments là se transforme en une fournaise de petites gens. »

Belle Angleterre qui l'accueille dans son sein. Il n'y a rien de plus somptueux que ces falaises que la mort frôle, de ses vagues déchaînées, et de cette eau glacée qui fouette le visage purifiant et les ardeurs, et la souffrance.

« Au fait une dernière chose vu qu'on aborde les dérives de l'amour, ne t'avises pas d'offusquer ma sœur qu'il me semble tu connais, de la préjudicier ou pire... que je n'oserais nommer car je t'assure que je n'ai pas l'âme d'une gentille. »


Sans grandir ensemble, la brune  en était venue à aduler sa grande sœur tout en voulant la protéger de tout ce qui pourrait la nuire. Son bonheur semblait trop fragile mais chacun de ses sourires l'avait sauvée. C'était sa famille, son sang à jamais. La jalousie lui rongeait la peau, la pourrissait de l'intérieur. Ses mots n'avaient pu s'empêcher de lacérer ne serait-ce qu'un tout petit peu la personne à ses côtés. C'est à ce moment là qu'elle se rendit compte qu'elle ne lui avait jamais encore dit ni merci, ni... Je t'aime.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurydice Wildsmith
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Eurydice Wildsmith, le  Mar 1 Aoû 2017 - 1:41

RP avec Mer'♥


Like a storm...

Dans un soupir, plus de trace de colère et un brin de lassitude emplit sa voix. Elle pouvait lui faire regretter ses paroles d'un coup de baguette mais rien que l'idée d'un torrent de larmes l'arrêtait. Eurydice ne voulait pas être une source de tourments ni le diable ayant brutalisé une pauvre élève. Des scrupules se dessinèrent ainsi qu'un certain malaise.
[color=#66CDAA]

« Prétentieuse. »

« Une réputation qui me précède et pas l'ombre du bénéfice du doute. C'est vrai qu'en ce moment je ne rêve pas beaucoup. Enfin si de tuer quelqu'un. Je ne respecte pas les faibles. Et tu as bien raison, je n'ai pas besoin que l'on prenne soin de moi. » *ce qui apparemment semble ton cas, si tu ne peux te remettre d'une peine de cœur, je n'imagine même pas l'emprise que la mort aura sur toi, pauvre chose* songea-t-elle avec dégoût.

Sa voix grésillait. Elle n'était pas la sauveuse, la bonne âme chérissant le monde. C'était un être torturé avec aucun désir de se voiler la face devant le joli minois de la bleue. Il n'y aurait pas d'illusions, d'enchantements s’immisçant, insidieux.  Elle ressentait ce besoin de ne pas se cacher. Étrangeté d'une femme.
L'eau s'étala de nouveau sur son visage, si revigorante. Elle renversa sa tête pour en profiter pleinement.

« C'est moi qui exige ou rien. On peut blesser les gens que l'on aime et sache qu'à ce moment là, ce minuscule écart, je serais là. Ne prononce pas son prénom, tu n'en as pas le droit et avant que tu ne prennes un petit air courroucé je pense qu'il vient ce temps où je dois te quitter. La pleurnicharde a retrouvé sa verve, tant mieux. Je ne te supporte plus. Puis, cela devient glacial par ici. »

Comme ses deux yeux qui se plantèrent dans les siens, ses petites émeraudes, la dépouillant de toute intimité, lui intimant de ne pas prendre la fuite. Pourtant, elle n'était plus d'humeur à un affrontement verbal ou visuel. Elle veillerait sur Elly comme personne n'avait su le faire quitte à y laisser des plumes. La verte et argent n'était pas prête à partager. Ce n'était que de la peur. La peur de perdre quelqu'un et de ne jamais trouver le foyer de ses bras.

Quelle avait été sa véritable intention ? Depuis le début, elle jonglait entre son attirance et sa jalousie profonde sans que l'un ou l'autre ne la submerge complètement. Elle était incapable de douceur, de gestes tendres avec cette parfaite inconnue qui tentait de lui voler sa famille. Ses yeux se crispèrent la plongeant dans le noir. Il n'avait vraiment rien de rassurant. Cherchant dans sa poche une sucette, elle finit par l'enfourner dans sa bouche observant ses mains rougissantes. Quel rage. Le sucre envahissait ses papilles. Sans qu'elle sut vraiment la raison, elle canarda sa camarade de bonbons au caramel. Il y avait toujours cette fureur incontrôlable qui persistait, cependant c'était une de ses marques d'affection. Peut-être la stature enfantine. La contradiction de ses sentiments dans toute sa splendeur.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Elhiya Ellis, le  Lun 21 Aoû 2017 - 15:59


Gribouillages humides
Pv   Aria • LA à Aria • Avec l’accord d’Ulysse (lyly) pour sa présence au début :kiss:


D’après le hibou qu’elle avait envoyé à Aria, les filles devaient se retrouver dans le hall d’entrée pour aller au parc pour une séance de dessin juste après les cours. S’extirpant de son cours de divination qui se trouvait bien entendu à l’opposé de la salle commune des petits serpents, Elhiya avait décidé de ne pas perdre trop de temps pour donner à manger à Muffin, et traversait à toute hâte le couloir du 7ème étage, remplis de rouge et or, sans leur adresser le moindre regard. Pas le temps pour les politesses qu’elle n’effectuait jamais, et encore moins le temps de vérifier qui les abrutis de sa connaissance trainait dans le coin. Avec son bol la folle des toilettes ou le blondinet de la volière allaient de toute façon lui tomber dessus en prétextant la faute à pas de chance. Et bien sûr, dans les escaliers menant au 6ème ça ne manqua pas, légère altercation avec Ly-ly qui lui valut à elle d’être trempée de la tête au pied, et à lui d’être gratifié de dent de lapin. Un jour ils apprendraient à se dire bonjour correctement, mais pas aujourd’hui.

Rapide coup d’œil à sa montre avec l’autre hurluberlu de Gryffondor il ne lui restait plus que 5minutes pour rejoindre les cachots. Pas le temps de se sécher, elle ou même ses affaires. Elle descendait les marches 4 à 4 pour aller plus vite, maugréant après les escaliers capricieux et arriva enfin au rez de chaussée toute essoufflée. Rapide coup d’œil au point de rendez-vous. Aria été là, pile à l’heure, tant pis pour les croquettes, au pire quelqu’un nourrira le fléreur comme d’habitude. Dégoulinante d’eau, Elhiya se planta devant la brunette, lui adressant un coucou de la main, reprenant son souffle avec peine.


« Désolée contre temps, laisse-moi une seconde »

Décidément, il faudrait réellement qu’elle se mette au sport, ou à l’endurance vu qu’il était interdit de transplaner dans Poudlard et qu’arriver quasi en retard à chaque rendez-vous devenait une habitude. Inspirant profondément pour se reprendre, Elhiya tapota sur le haut de son sac et sur sa poche intérieure de sa cape pour chercher sa baguette, avoir les cheveux qui collaient au vidage et qui ruisselaient ca allait bien le temps du trajet mais elle allait finir par prendre froid si le vent décidait de se lever

« Je me sèche un minium et on y va si ça ne te gêne pas ! »

Le point positif dans cette histoire c’était que son sac était étanche, ses cours, ses grimoires et ses affaires de dessins n’étaient pas en train de se noyer dans le résultat de l’aguamenti de l’autre zouave.
Aria Morrison
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Aria Morrison, le  Mar 22 Aoû 2017 - 10:30

LA accordée à Elhiya pour tout ce RP


Une fois n’est pas coutume, je suis une des premières élèves à sortir de ma classe de cours. Je dois retrouver Elhiya dans le hall d’entrée dans une demi-heure et je devais me dépêcher si je voulais arriver à l’heure. J’avais promis à la Serpentard de lui ramener les biscuits de ma mère et fort heureusement, je n’étais pas trop loin de ma salle commune. C’était parfait. Me hâtant, je file donc dans mon dortoir et pose mon sac et toutes mes affaires de cours sur mon lit. Je les rangerais plus tard. J’attrape la boite de ma mère posée sur ma table de chevet et descends les escaliers. Je venais de franchir la salle commune lorsque je me rends compte que j’ai oublié quelque chose dans mon sac. Je ferme les yeux et soupire. Ma baguette… Allez hop, j’ai gagné un aller-retour dans le dortoir. Une fois la baguette récupérée, je sors de la salle commune et me dirige vers le hall d’entrée.

Une fois arrivée au point de rendez-vous, je regarde l’heure et souris. J’étais pile à l’heure. Je lève la tête et elle arrive devant moi. Essoufflée et trempée de la tête au pied, elle m’adresse un coucou de la main. Mais qu’est-ce qui lui est arrivé ? Il y a eu une fuite d’eau dans sa salle de cours ou quoi ? Ou peut-être que Muffin était dans le coup, ce qui ne m’étonnerait pas vraiment au final. Elle me demande de lui laisser une seconde, puis en fouillant dans son sac, m’informe qu’elle va juste se sécher un minimum. Ayant ma baguette dans la main, je lui dis simplement : « attends » puis pointe ma baguette vers elle et lance un #Consectetuer Dryer. C’est un des nombreux points positifs de la magie, en une seconde, plus de vêtement trempé. Ses habits devaient être aussi chauds que lorsque ma mère retire son linge du sèche-linge. Je souris à cette sensation agréable, me remémorant ce moment.

Je regarde la cousine de Jace et j’attrape son bras et la dirige vers l’extérieur pour qu’elle me suive. Il y avait beaucoup d’aller venu dans le hall et ça commençait à devenir étouffant. Franchissant le seuil de la porte d’entrée, je l’interroge, amusée par la situation :

- Bah alors, tu m’expliques ce qui t’est arrivé ? Qu’est-ce que t’as fabriqué pour être toute trempée ? T’as décidé de prendre une douche toute habillée ou quoi ?  
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Elhiya Ellis, le  Mar 22 Aoû 2017 - 18:18

Forcement avoir la baguette à portée de main c'était quand même bien plus utile que ranger dans un coin perdu de son sac ou dans sa poche inaccessible de robe de sorcier. Elhiya remercia la brunette pour sa réactivité qui lui permettra de ne pas s'enrhumer pendant qu'elles se baladaient dans le parc. Le sortilège du sèche linge était vraiment agréable, les vêtement devenaient tout chaud et tout doux en une seconde, laissant loin derrière l'impression de sortir de la touche tout habillée. Pour peu, la blonde en oubliait presque qu'elle était remontée contre Ulysse qui l'avait aspergée d'eau gelée.

Comme Aria s'était agrippée à son bras pour l'embarquer dehors, Elhiya pouffa de rire devant tant d’enthousiasme.


"Aaaaah, mollo, on a tout le temps."

Tant pis pour les cheveux ruisselants encore, elle verrait ça quand la brune aurait fini sa course vers le parc. Au pire ça lui rafraichissait la nuque, elle n'en mourrerai pas, surtout qu'il faisait encore assez chaud, et que le soleil ne se couchait pas de suite. Et bien, la question du pourquoi du comment arriva directement. Pas droit à un "comment vas tu?", "comment va Muffin?", "t'as prit tes affaires"? Non directement un questionnement sur son arrivée trempée. Bon..; autant l'avouer en situation inverse, Elhiya aurait certainement fait pareil, du coup, avec un sourire en coin un peu vexé, elle prit la parole

"C'est un blaireau de Rouge & or..." Coup d'oeil rapide à la petite lionne qui portait les même couleurs, suivit d'un petit sourire désolée "Hum, pardon.. un gars de ta maison, on s'est croisé dans les couloirs, on s'est dit bonjour, rien de plus..."

D'accord, leur façon de se saluer n'était pas très conventionnel, mais visiblement, cela écorchait les deux adolescents de faire autre chose que se balancer des sortilèges à la tête quand ils se voyaient. Pour une fois ça avait été gentillet d'ailleurs, le blond devait se ramollir, à moins que prit de surprise, comme elle, il n'avait rien trouvé de mieux à lui lancer. Regardant le parc qui s'offrait à elles, Elhiya posa les yeux sur la brunette en souriant

"Et puis de toute façon, tout ce qui était dans son sac et sauf, donc c'est pas bien important. Tu veux aller quelque part précieusement ou tu t'en fiche? car les hautes herbes c'est assez sympa, la luminosité varie sans cesse au grés du vent, du coup, j'aime bien, ca ouvre plusieurs choix d'ombres à reproduire."

Elhiya n'avait pas oublié qu'elles partaient pour une séance de dessin, et que depuis l'arrivée l'arrivée de Dey, la possibilité de gribouiller ne s'était pas vraiment lontré. Du coup elle était ravie de pouvoir partager ce moment à sa petite Rose
Contenu sponsorisé

Arrivée mouillée  - Page 14 Empty
Re: Arrivée mouillée
Contenu sponsorisé, le  

Page 14 sur 16

 Arrivée mouillée

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.