AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 23 sur 28
Balades dans Londres
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 28  Suivant
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor

Re: Balades dans Londres

Message par : Merry K. Harper, Lun 13 Juil 2015 - 11:48


Merit rentrait tout simplement chez elle, les bras chargés de sac, lorsqu'elle avait fini par remarquer la présence d'une personne qui la suivait. Oui elle en était persuadée. Personne ne prenait jamais le même chemin à Londres. Et les gens pouvaient facilement se fondre dans la foule. Mais ce jeune homme n'avait cessé d'emprunter le même chemin que la jeune femme. Elle pouvait facilement sentir son regard dans son dos... C'est donc en jugeant nécessaire qu'elle devait le piéger que la belle brune avait brusquement tourné dans une ruelle étroite où personne ne se trouvait.

Et bien sûr, il était tombé dans le panneau comme un vulgaire animal dans un piège de braconniers. Sans réfléchir, et ses sacs étant posés au sol, la jeune femme l'avait alors plaqué contre le mur en l'attrapant par le col. De son autre main, elle tenait sa baguette, prête à engager le combat si jamais il se débattait. Et c'est ce qu'elle pensait qu'il ferait, d'autant plus qu'il venait de sortir sa baguette... qui tomba sur le sol avant même qu'il ne puisse l'utiliser.

- Je... Je... Je... suis désolé. J'ai ressentit quelque chose de bizarre en vous. Et vous me faites mal !

Pitoyable. Merit relâcha un peu son emprise sans pour autant le laisser s'en aller. Elle se fichait pas mal de lui faire mal à vrai dire. Tant pis pour lui, c'est lui qui avait suivit la jeune femme. Il en payait le prix. Pointant sa baguette vers son visage, l'Australienne le fusilla du regard quelques instants, avant de lui sortir tout naturellement :

- Ah parce que tu suis tous les gens que tu trouves bizarre à Londres ? Et aujourd'hui, c'est moi ta cible c'est ça ? Imagine tu serais tomber sur quelqu'un de malveillant ! Tu étais mort. Mais apparemment tu as de la chance aujourd'hui. Je suis dans un bon jour. Qu'est ce qui est bizarre chez moi dis moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Balades dans Londres

Message par : Mathéo Angur, Lun 13 Juil 2015 - 14:34


Pourquoi l'as-t-il suivit sérieusement ? Il aurait très bien pu passer son chemin et ne pas en arriver là. Mais, maintenant, c'était trop tard. Vu son inexpérience, il s'est fait prendre comme un débile et était déjà dans la Mer**. En plus c'était une sorcière... Super, s'il serait tombé contre un moldu, il n'y aurait pas eu vraiment de problème. Mais, il était face à une sorcière et en plus, il avait fait tomber sa baguette. La totale quoi...

- Ah parce que tu suis tous les gens que tu trouves bizarre à Londres ?

Jamais, mais cette fois-ci, il trouvait quelque chose de différent. M'enfin, il aurait très bien pu tomber sur quelqu'un d'autre. Tout de même, il y avait quelque chose qui n'allait pas. Pourquoi s'était-il tout d'un coup mis à la suivre ?

- Et aujourd'hui, c'est moi ta cible c'est ça ?

Suivons la continuité des choses. Ce n'était pas vraiment une cible. En fait, c'était plutôt pour savoir qui elle était. Juste de loin. Une fois qu'il aurait compris qu'il faisait fasse route, il serait repartit en marche arrière. Mais même ça, c'était d'un malpoli. S'il en était là en ce moment même, c'est qu'il l'avait mérité.

- Imagine tu serais tomber sur quelqu'un de malveillant ! Tu étais mort.

En effet, cette pensée le torturait d'un coup. Elle avait complètement raison. S'il serait tomber sur une personne à laquelle il n'aurait pas eu peur de le voir souffrir. Surtout en plein cœur de Londres. Il se serait surement pas privé. Ni vu, ni connu.

- Mais apparemment tu as de la chance aujourd'hui. Je suis dans un bon jour. Qu'est ce qui est bizarre chez moi dis moi ?

Oui, beaucoup de chance apparemment. De la chance dans son malheur en fait. Celle-ci ayant relâché un peu son étreinte ce qui lui permit d'avoir un peu moins mal qu'à l'instant où elle la chopé. Il répondit donc naturellement à celle-ci. De toute façon, il n'avait pas vraiment le choix...

- Tu... Tu n'es pas comme toute ces personnes que je croise. Tu es différente. Mais... J'ai fais l'erreur de te suivre. J'aurais jamais du faire ça. Je me sens idiot maintenant. Complètement idiot...

Ça l'étonnerait que cette fille le croit. En plus de ça, ce n'était même pas une vraie raison... En effet, il était complètement idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : Merry K. Harper, Lun 13 Juil 2015 - 16:51


Il y avait vraiment des gens bizarres à Londres. Des sorciers plus particulièrement. Mais les moldus étaient aussi présents et la jeune femme devait faire attention à ne pas être remarquée. Enfin tant qu'elle ne lançait pas de sorts, elle ne risquait rien... Normalement.

Après avoir lancé ce qu'elle pensait au jeune homme qui l'avait suivi, la brunette avait regardé de part et d'autre de la ruelle afin de vérifier que personne ne les avait vu. Rassurée, elle avait un peu plus desserrée son emprise sur le col du jeune sorcier, le laissant parler.

- Tu... Tu n'es pas comme toute ces personnes que je croise. Tu es différente. Mais... J'ai fais l'erreur de te suivre. J'aurais jamais du faire ça. Je me sens idiot maintenant. Complètement idiot...

Le " tu " avait sifflé aux oreilles de l'Australienne. Maintenant il se permettait de la tutoyer ! Ah oui effectivement il pouvait le dire qu'il était idiot. Elle décida néanmoins de ne pas faire d'histoires pour ça et rangea sa baguette. Puis elle lâcha le jeune homme et se baissa rapidement pour récupérer sa baguette et la lui rendre.

- Comment ça je ne suis pas comme les personnes que tu croise ? Et oui tu peux te sentir idiot. Il n'y a aucun intérêt à suivre les gens comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Balades dans Londres

Message par : Mathéo Angur, Lun 13 Juil 2015 - 17:24


Plus que ce sentir idiot, il était maintenant embêté. Lui qui pensait ne pas à avoir se justifier, à se sentir bête comme il l'était là. C'était réellement la pire des manières pour suivre quelqu'un et l'idée la plus stupide qu'il est eu depuis sa fugue.

- Comment ça je ne suis pas comme les personnes que tu croise ?

Bah, à vrai dire, toute les personnes qu'il croise ne lui donnait pas ce sentiment d'étrangeté. Ce sentiment qui d'ailleurs l'a poussé à voir de plus près. Et inévitablement, il avait jouer au con. Toutes ces personnes qu'il croise au jour le jour, qu'il commençait à connaitre même certains de ceux-ci. Et il ne se rappelait plus de ce petit détail qui l'a poussé à faire marche arrière. Et si ce n'était que le fruit de son imagination. Non, ça l'étonnerait. Il ne se posait jamais la question de savoir qui était derrière cette personne qu'il croisait. Et celle-ci, et celui-ci. Alors pourquoi celle-là ? En fait, ce n'était que pur délire et une invention de son cerveau. Encore une fois. Ce moment instable qui lui avait presque fait perdre la raison une nouvelle fois. Mais, il n'avait pas besoin de ça maintenant et en plus ce n'était pas vraiment possible.

La femme qui avait regarder autour d'elle pour voir s'ils étaient aperçu par des moldus, finit par lâcher Mathéo et de même lui redonner sa baguette. Il était un peu stoïque devant cette réaction. Il pensait pas qu'elle allait lâcher l'affaire et de redonner ce qu'il avait perdu.

- Et oui tu peux te sentir idiot. Il n'y a aucun intérêt à suivre les gens comme ça.

- Oui... Oui, encore désolé pour ça. Dit-il en rangeant sa baguette. C'est la première fois que ça m'arrive ce genre de chose. Je croyais avoir vu...

Mathéo réfléchissait. En fait, il ne voulait pas qu'elle sache qu'il perdait la tête. Alors, il se rattrapa comme il put, ce qui donna un instant étrange comme il le sait bien le faire.

- Non, en fait, je suis juste débile... C'est une grossière erreur de ma part. D'ailleurs, je me suis pas présenter. Mathéo Angur, un Poufsouffle. Ce qui peut être compréhensible vu mon idiotie.

Oui, changer de sujet, mais ça n'avait pas vraiment de sens en réalité... Tout ceci était très confus et il prouvait encore qu'il était bizarre et débile à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : Merry K. Harper, Lun 13 Juil 2015 - 17:50


Merit était toujours énervée. Elle ne supportait pas d'être espionnée ou suivie que ce soit de près ou de loin. D'une humeur assez massacrante, elle avait alors demandé au jeune homme qu'elle avait maintenant lâché ce qu'il y avait d'étrange chez elle avant de ramasser sa baguette. Tandis qu'il rangeait sa baguette, le jeune homme lui répondit et elle inspira longuement afin de reprendre son calme le plus vite possible. Ça ne lui donnerait rien de s'énerver à nouveau. Elle l'écouta attentivement, cherchant à comprendre son comportement.


- Non, en fait, je suis juste débile... C'est une grossière erreur de ma part. D'ailleurs, je me suis pas présenter. Mathéo Angur, un Poufsouffle. Ce qui peut être compréhensible vu mon idiotie.

- Merit Sullivan, ancienne Gryffondor... Je n'ai jamais jugé les poufsouffles, une personne d'une autre maison aurait tout aussi pu avoir ton comportement et ta réaction.

Merit se radoucit finalement, affichant à la limite un petit sourire. Elle récupéra ses paquets qui étaient toujours posés par terre. Elle ne souhaitant pas spécialement s'attarder ici. Elle salua donc assez rapidement Mathéo, qu'elle reverrait peut  être.

- Je vais y aller. Évite de suivre les gens la prochaine fois.

La Sullivan lui adressa un signe de tête et sortie de la ruelle par la droite pour rentrer chez elle au plus vite, sans être suivie cette fois ci elle l'espérait.

RP terminé pour moi, je te laisse clôturer
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Balades dans Londres

Message par : Mathéo Angur, Lun 13 Juil 2015 - 18:04


- Merit Sullivan, ancienne Gryffondor... Je n'ai jamais jugé les poufsouffles, une personne d'une autre maison aurait tout aussi pu avoir ton comportement et ta réaction.

Mathéo était soulagé que Merit ne lui pose pas plus de question et qu'en plus comprenne qu'il ne serait pas seul à être dans le même situation que lui. Mais quand même. En tout cas, il fut tout de même ravi de la rencontrer tout en se promettant de ne pas faire la même connerie qu'il venait de faire. Celle-ci prit même ces affaires afin de repartir. Mathéo comprit que ça ne servait à rien de rester plus longtemps ici.

- Je vais y aller. Évite de suivre les gens la prochaine fois.

- Oui, J'éviterais !

En effet, même s'il ça c'est très bien terminé, tout ça aurait très bien pu mal tourner. Il laissa donc Merit partir, tandis que lui, s'en alla de l'autre côté. Il avait eu assez pour aujourd'hui et préféra rentrer. C'était suffisant. Au moins, il aura apprit une leçon de plus. Ne jamais suivre quelqu'un tant qu'on est pas sûr de ce que l'on fait et qu'on ne fonce pas tête baisser.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Balades dans Londres

Message par : Invité, Dim 26 Juil 2015 - 17:26


[ Suite de ce post, toujours avec Trisa Wintler, donc ]


Rurik marchait en empruntant un peu aléatoirement les ruelles, l'alcool ne lui facilitant pas la tâche lorsqu'il s'agissait de prendre des décisions... Il avait faim en plus... Ce qui rendait les effets de la vodka un peu plus forts que d'habitude : un grand gaillard comme lui n'y était pas immunisé. Heureusement, il demeurait lucide, suffisamment alerte... Tant qu'il ne vidait pas une autre bouteille, cela devrait bien se passer.

« Ah, parfait... » grogna-t-il.

Au détour d'une ruelle sombre, abandonnée par les lampadaires des grandes rues, il vit ce qu'il cherchait : un parc ! La nuit, ces lieux étaient fermés, délaissés, leur potentiel d'amusement tombait en dessous de zéro. C'était un brin sordide, ces aires de jeux pour enfant dénués de toute vie... Pour l'imposant sorcier, c'était parfait : il ne supportait pas les enfants et leurs cris incessants. D'un coup de baguette, il déverrouilla le petit portail et le réduisit au silence dès qu'il commença à grincer. Évitons d'alerter tout le quartier, non ?

Une fois à l'intérieur, il laissa Trisa le suivre. Son dévolu se jeta sur un banc, un peu plus loin : là bas, grâce aux arbres, personne ne les verrait depuis l'entrée du parc. Il n'y avait que peu de lumière, mais cela ne le dérangeait pas, il y était habitué.

« Fais pas ta mijaurée, on sera tranquille pour discuter si ça te tente toujours, au moins personne ne viendra nous emmerder... » fit-il d'un ton calme.

Grognant de satisfaction en prenant place sur le banc, il passa ses deux mains derrière sa tête et fixa le ciel en attendant que la jeune femme se décide. Cet endroit était agréable, elle n'avait pas intérêt à tout gâcher avec ses manières et ses idées farfelues.

Revenir en haut Aller en bas
Trisa Wintler
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : Trisa Wintler, Lun 27 Juil 2015 - 11:49


Trisa sortit du bar comme elle pouvait car elle avait vraiment un mal fou a ce remettre de la dose d'alcool engloutie juste avant. En sortant la brise fraîche envahie son être et ses poumons. La jeune et jolie femme pris une grande inspiration et ferma sa veste en cuire noir. Heureusement Trisa avait pensé à la prendre et surtout à mettre un jean et non une de ses robes habituelle qui son plus dur à porter surtout par un temps pareil.

« Ah, parfait... » grogna-t-il.

Tout en marchant, Trisa leva les yeux au ciel, pourquoi le suivre après toutes les atrocités dont il fait preuve a son égard... Ce perdant dans ses pensées, la brunette put voir beaucoup d'étoiles ce soir, le ciel était vraiment splendide et dégagé. Est-ce un bon présage? La est là question.
A ce moment précis, Rurik et Trisa arrivèrent dans une ruelle sombre, sans vie apparantes et plus loin un parc.

** Pourquoi je le suis franchement? En ai-je vraiment envie? Lui et moi, seuls dans l'obscurité?** pensa t'elle

Quand les deux sorciers s'arrèterent devant le parc clos, bien sûre, le jeune homme sortie sa baguette et Trisa guetta autour d'elle au cas ou un moldus sortirait le bout de son nez dehors par une heure tardive. Personne!! Heureusement sinon dieu sait ce que Rurik le ténébreux aurait pu faire à ce pauvre innocent, le torturer, lui effacer la mémoire ou pire, le TUER! Après tout celui-ci était capable de bien pire lui a t'il dit une fois.
La porte du parc ouverte, Trisa le suivit dans le pénombre et s'assit a ses côtés sur le banc que monsieur avait choisi... Très peu de lumière mais ça ne dérange pas la jeune femme qui aimait les endroit tel que celui-ci.

« Fais pas ta mijaurée, on sera tranquille pour discuter si ça te tente toujours, au moins personne ne viendra nous emmerder... »fit-il d'un ton calme.

** Mijaurée, mais quel imbécile celui-là**

- Discuter ou non, ce qui est sûre c'est que personne ne viendra vu le froid et l'endroit que tu nous as choisi? fit'elle

Pendant un instant le calme, le silence était vraiment le bienvenue, il fallait que l'alcool retombe un peu pour que Tris reprenne un minimum ses esprits avant d'entamer n'importe qu'elle conversation. Elle se rapprocha de lui, non pas pour le draguer ou pour qu'il est encore cette esprit pervers mais juste car elle avait froid et qu'un peu de chaleur humaine ne lui ferait aucun mal!

- J'aimerai que tu me dise pourquoi tu veux en savoir plus sur moi en sachant que tu me déteste? Chuchota t'elle

** Qu'est ce qui ne lui plait pas, je ne suis pas hideuse, je suis débrouillarde... Mais pourquoi faut t'il toujours qu'il me mette en rogne?**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Balades dans Londres

Message par : Invité, Lun 27 Juil 2015 - 19:08




- Discuter ou non, ce qui est sûre c'est que personne ne viendra vu le froid et l'endroit que tu nous as choisi.

Détachant son regard du ciel pour la fixer d'un regard blasé, il répondit :

« Encore un coup pour que je me retrouve avec une couche de vêtements en moins...Démerdes toi, t'es une sorcière. »

Il retourna à sa contemplation des étoiles au moment où elle s'approcha un peu plus près de lui. Ça y était, il était à nouveau en rogne, ah bah bravo... Elle savait faire autre chose que se plaindre ?

- J'aimerai que tu me dise pourquoi tu veux en savoir plus sur moi en sachant que tu me déteste.

Soupirant légèrement, le russe eut comme une envie de lui abattre son poing dans la figure, voire carrément à travers le crâne. Encore toutes ces considérations de femmes... À moins que ce ne soit elle qui soit complètement exaspérante.

« J'ai jamais dit que je te détestais, t'as juste le don de me mettre en rogne super facilement et à t'accrocher à moi comme une sangsue alors que... »

Il effectua une pause... Comment lui dire ça le plus gentiment possible ? Il la trouvait hideuse et repoussante ? Ce n'était pas tout à fait ça, elle demeurait une jeune femme plutôt charmante, qui adorait visiblement mettre sa beauté en avant, mais cela ne l'atteignait pas.

« ... alors que... Pour faire simple, disons que les femmes ça m'intéresse pas. »

L'imposant sorcier ramena ses bras contre son torse et les croisa d'un air quelque peu renfrogné : dire la vérité ne le dérangeait pas, il n'était juste pas du genre à la secouer au nez de tous les passants. L'alcool l'aidait peut-être à ne pas s'encombrer de détails, mais de toute façon, si cela ne plaisait pas à cette jeune femme, elle pouvait très bien repartir.

« Après, si je veux t'aider, ça doit être mon côté policier et médicomage, j'aide très souvent les gens, et je dois dire que ton cas m'intrigue. Mais du coup, tu fais ta chieuse alors je vais pas me faire chier pour te faire cracher le morceau. J'ai mieux que ça à faire. »

Bon en fait, l'alcool inhibait bel et bien ses barrières, mais absolument toutes... Elle l'énervait à faire sa petite princesse qui veut à la fois faire sa mystérieuse, mais qui laisse deviner ses problèmes en mode "intéressez-vous à moi !". L'aider pouvait éventuellement le distraire, ce n'était pas vraiment un problème, il ne pouvait pas s'empêcher de se fourrer dans toutes sortes d'histoires, mais là, elle était vraiment trop insupportable.

Se relevant aussitôt du banc, il grogna :

« En fait c'était une connerie de te proposer quoi que ce soit, j'me casse, si tu te décides un jour, viens me voir à Sainte-Mangouste et on verra si mon envie de t'aider arrivera à surpasser mon envie de t'envoyer paître. Sur ce... »

Il passa devant elle et s'éloigna du parc, ignorant ses éventuelles réponses ou contestations : il en avait sa claque d'elle, d'ailleurs, pourquoi s'était-il embêté à lui parler ? Le russe songea qu'il aurait bien mieux fait de l'envoyer chier dès le début, mais au moins, maintenant, il était fixé. Comment mieux voir les femmes s'il tombait toujours sur les plus bizarres et énervantes ? Finalement, il préférait les mafieuses sournoises et fatales... Au moins elles étaient intelligentes. Et il pouvait se faire plaisir en leur ôtant la vie de mille et unes façons.

Dans un CRAC sonore, il disparut avant de songer que ce petit parc moldu était un coin parfait pour un meurtre.


[ Message entièrement modifié pour clore le RP pour cause de non réponse après relances. ]
Revenir en haut Aller en bas
James Manor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : James Manor, Lun 14 Sep 2015 - 13:02


[PV Gwen McLee]

- ATTENTION !!!
- Hein ?

***
Deux heures plus tard…

Ça commence toujours au fond des poumons. Là où l’air bouge dans le corps. Le seul endroit de l’homme qui bouge aux yeux du monde et aux sens intérieurs. La conscience est dans le souffle des alvéoles. La peine aussi. La peine irradie. Vers les côtes, vers le dos. Une étoile de brûlure éclate dans le dos. Le bras gauche. Des comètes de douleurs dans les chairs. Les grincements des os, sous la peau. Et la lumière rougie par le sang qui pulse sous les paupières.

- ...

James tente d’ouvrir les yeux. Soudain, du blanc partout. Du blanc à la place du rouge et qui lui bouffe les yeux.

Une grimace. Son visage de rousseur tordu pendant une seconde. Il redresse la tête. La main droite devant ses yeux.

- Aïe.
- Vous vous réveillez…
- Mmmroui ?

Sur son front, une main étrangère pousse sa tête vers l’arrière. La voix tiède d’une femme d’un certain âge.

- Restez allongé, vous avez été touché par une voiture.
- Hein ?
- Vous êtes distrait, non ?

Distrait, qu’elle me demande…  avec le ton qui ne demande pas de réponse : le ton maternel (comme si les mères savaient toujours mieux que nous). Distrait… on me l’a déjà tellement dit.

- Je devais penser aux animaux. Louisianne est morte.

Un jour, mes pensées auront ma peau.

Ma tête part en arrière. L’infirmière l’appuie contre l’oreiller – comme ça, l’air de rien. J’ai l’impression d’être un enfant (j’ai honte).

Un enfant mal en point. Je crisse tout à l’intérieur. Des contusions internes, sûrement. Quelque chose aboie contre ma peau. Des blessures sous les bandages, probablement. Mon corps va me faire la gueule pendant quelques jours encore… (et Mer**).


- Une chienne ?
- Oui. Une gentille chienne. Peut-être comme vous.

Ça m’a échappé - désolé. Je le pense très fort - désolé. Mes paupières se collent. Je ne veux pas voir sa réaction.

- Mh… Vous avez une assurance santé ? On n’a rien trouvé dans votre portefeuille.
- Assurance… ? Euh.

Assurance ? Assurance de ? Oh. Une sans magie. L’infirmière est une sans magie (et Mer**, encore). Je dois faire semblant. Je dois… grignoter du temps. Me barrer (on dirait un voleur). Comment prend-t-on l’air innocent ? Le vrai air innocent.

Ah mais… je suis innocent – comme un enfant. Je n’ai rien fait. C’est la voiture qui a. Pas ma faute. La sienne à elle.


- Euh oui. Bien sûr. Plus tard ?
- Oui, sans souci. Je vais prévenir la jeune fille qui vous accompagnait que vous êtes réveillé.
- Ah oui ?
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : Gwen McLee, Mer 16 Sep 2015 - 12:27


Aujourd’hui pour la première fois de la journée, je me décide à sortir de chez moi. Pour aller où ? Ca je ne le sais pas encore. Tiens si je me dirigeais vers le centre-ville de Londres. Là-bas il y a toujours de l’animation, je ne risque pas de m’ennuyer.
C’est dommage, le beau temps n’est pas au rendez-vous, mais il ne fait pas très froid alors ne nous plaignons pas.
Une petite vitrine m’interpelle de loin, c’est un nouveau magasin de vêtement qui vient seulement d’ouvrir. Je laisse vite tomber l’idée d’entrer à l’intérieur, car je n’ai pas d’argent sur moi.

En voulant traverser la route je me stoppe net. Un jeune homme de taille moyenne, les cheveux légèrement roux ondulés s’avance en plein milieu de la chaussée, sans prendre la peine de regarder à gauche ou à droite avant de traverser. Le feu est rouge pour les piétons pourtant. C’est comme s’il n’avait pas connaissance du feu. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de le prévenir, un homme a bien essayé en lui criant « ATTENTION » mais la voiture a percuté le jeune homme de plein fouet à ce moment-là.

Sur le moment, plusieurs sentiments me traversent, le stress de la situation, la peur de ce qui va arriver à l’homme, va-t-il mourir ? Et la tristesse, car oui je me sens mal pour lui. Je suis littéralement pétrifiée, mes membres ne veulent plus bouger. Je m’attendais à tout sauf à ça : être témoin d’un accident. Je reviens vite à la réalité quand une femme me bouscule, curieuse de savoir ce qu’il se passe. C’est à ce moment que je vois que la rue s’est remplie de monde juste autour de l’accident.

Courageuse j’essaye de m’avancer vers l’accidenté et me penche vers lui pour voir dans quel état il se trouve. Je n’ai aucun brevet de secourisme ou de compétences en ce qui concerne la médecine je ne suis pas d’une grande aide. Apparemment une personne s’est déjà chargée d’appeler les secours. Le visage du jeune homme n’a aucune égratignure pour mon plus grand bonheur. Il doit avoir plutôt des blessures internes. Je contemple le reste de son corps. Il est mince, j’espère qu’il n’aura pas de trop grandes lésions. J’espère tellement de choses pour une personne que je ne connais pas. Il ne faut pas m’en vouloir je suis comme ça : j’aime les gens. Je n’aime pas la violence, l’injustice et la souffrance et en l’occurrence cet homme doit et va souffrir.

En me redressant, je crois rêver en voyant une baguette magique au sol à droite du corps inerte. Je cligne mes yeux et en les rouvrant je constate que la baguette est toujours présente. Je sais que c’est une baguette car mon grand-père Joseph m’a tellement de fois montré la sienne.

« Bordel de M**** !!! » mais c’est un sorcier comme moi ! C’est la première fois que j’en vois un en vrai à part mon grand-père évidemment.

Je ne réfléchis pas et la prends avec moi, personne ne doit trouver cet objet particulier. Par contre, il va falloir que je reste auprès de lui jusqu’à son réveil pour pouvoir lui rendre.

« Mademoiselle s’il vous plaît, il faut vous reculer, nous allons prendre en charge votre ami ».
Je redresse ma tête en entendant la voix de la dame. Les secours sont là, je me pousse pour leur laisser la place.

2 heures plus tard…

L’homme a été emmené aux urgences rapidement. J’ai eu le droit de monter avec lui, j’ai menti à la secouriste en disant que je suis sa petite-amie. Heureusement pour moi je n’ai pas eu besoin d’identifier l’homme, tous ses papiers étaient à l’intérieur de sa poche. A présent, je connais son prénom, il s’appelle James. Je n’ai pas eu le choix que d’attendre, il faut absolument que je lui rende sa baguette magique. Cela fait bientôt 1 h 15 que je suis dans le hall sans nouvelles. C’est long ! Si personne ne vient, je vais devoir aller à sa recherche.

Juste au moment où je me lève de mon siège, une infirmière vient-à-moi.

« Mademoiselle, bonjour je suis Madame Ginger, l’infirmière de votre petit-ami. Je venais simplement vous informer que l’état de Monsieur est stable pour le moment. Nous avons entamé des analyses. Il va falloir patienter avant d’en savoir plus. Si vous voulez aller voir votre ami, il vient tout juste de se réveiller, il est dans la chambre n° 205 au deuxième étage. Par contre, ne restez pas trop longtemps s’il vous plaît, il a besoin de repos. »

« Merci Madame »

Sans attendre une minute de plus, je me rends d’un pas pressé vers la fameuse chambre 205.
Revenir en haut Aller en bas
James Manor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : James Manor, Mer 16 Sep 2015 - 14:32


Le blanc ruisselle de partout. Du plafond jusqu’à ma chemise d’opéré. Le paradis des sans magie doit ressembler à ça. Est-ce que leur purgatoire aussi ? Je suis sûr que oui – l’odeur de détergent en moins (ils ont de la chance).

Ce bruit - venteux.
La porte s’ouvre ?
Tourner la tête… Ma nuque… craque (Aïe).
La porte s’ouvre.

Une jeune fille.


- Bonjour. Vous êtes euh…

M’a-t-elle entendu ? Je me suis à peine entendu moi-même. Ma voix. Partie (je déteste ça). On dirait qu’elle hiberne - ferme. Si je me gratte la gorge, peut-être qu’elle reviendra ? Je me gratte la gorge.

- Bonjour. Vous êtes donc… ?

Mouais… Un peu plus audible. Ça ira. Elle a la peau du visage trop lisse pour être déjà sourde. Une peau de bébé. Quel âge a-t-elle ?

Dans ma tête, un énorme vide. Il percute mon crâne. Je l’entends se frotter aux os de mes tempes. Un vide aussi blanc que les murs de cette chambre confinée – un blanc paradisiaque. Ai-je perdu la mémoire ou m’est-elle réellement inconnue ? (J’ai un peu peur) Ce matin, hier, avant-hier… Je me souviens (je crois). Je ne la connais pas (pas sûr).


- Je dois sortir le plus rapidement possible.

M’assoir. Vite. Mon squelette claque et éclate de partout. Mon squelette se venge pour le reste de mon corps (Aïe) Grimace. J’espère que je n’ai rien de cassé. M’assoir. Mal  à la fesse gauche. Elle sera bleue aussi dans quelques heures – puis mauve, puis jaune. La fesse gauche estampillée résistante aux voitures des sans magie. Quelle incroyable qualité… (j’en suis tout impassible)

- Pouvez-vous me donner mes vêtements, s’il-vous-plait ?

Ils sont là, sur la chaise en face. Pelures colorées d’être humain. Avachies. Pas pliées. Les médecins des sans magie ne sont pas soigneux (saletés de…) Pas le courage de lever le bras pour les désigner. Pas le courage… Et je vais devoir aller jusqu’à l’hôpital Sainte-Mangouste, pourtant (aïe aïe aïe).

Mais. Oh. Mes vêtements. Ma baguette… Est-elle… ? Et si… ? Oh non… ? Et elle… ?

Que dire ?

Je cherche que dire… Je cherche. Il faut chercher. Je dois trouver. Chercher encore. Combien de secondes je peux chercher sans avoir l’air sonné ? Mais que dire ?

Je ne trouve rien.

On verra bien.


- Et m’aider pour le haut ? Et vous retourner pour le bas ?

Ma voix basse.

Là, je dois faire les yeux du chat potté – le chapeau en moins entre les mains. Je ne me suis jamais vu les faire. Jamais eu de miroir au bon moment au bon endroit. Mais ouais, je dois ressembler à ça. Bonjour virilité (et adieu, aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balades dans Londres

Message par : Merry K. Harper, Jeu 29 Oct 2015 - 21:58


RP Unique


Merry se réveilla allongée contre un mur, les yeux embrumés par la nuit qu'elle venait de passer elle ne savait plus trop où. Levant la tête avec difficulté, la jeune fille remarqua facilement que le soleil était en train de se lever. Sa tête prête à exploser, la rouquine se leva malencontreusement, s'appuyant sur le mur derrière elle. Les jambes en coton, elle fit un premier pas, puis un deuxième et ainsi de suite. Ainsi elle parvenait encore à marcher, malencontreusement, malgré l'état dans lequel elle se trouvait. Elle se sentait sale, encombrée, et complètement épuisée.

Arrivant dans une partie de la rue où se trouvait quelques passants, elle constata rapidement que tout le monde la dévisageait. Enfin, le peu de personnes qui se trouvaient là la dévisageaient. Étonnée, elle regarda ses mains, puis ses bras et ses jambes. Elle était habillée avec une sorte de vêtement blanc, plutôt doux mais assez sale. Perplexe, elle s'avança vers une des vitrines qui se trouvait dans la rue afin de se regarder. C'est là qu'elle constata l'horreur. Elle, avec ses cheveux roux qui dépassent du costume, déguisée en licorne. Oui en licorne, vous avez bien lu. Choquée, elle se rendit compte que la soirée de la veille avait été beaucoup trop loin. En effet, tout le monde s'était retrouvé déguisé en un animal ou autre créature étrange. Enfin, ça, c'était seulement dans ses quelques souvenirs de début de journée après une bonne cuite. Elle se souviendrait du reste en fin de journée sans doute... C'est dans cette optique, que, déguisée dans son joli costume de licorne, la jeune fille toucha la corne qui se trouvait sur la capuche, au niveau de son front, et continua son chemin, prête à rentrer à Poudlard dans cet état là... La colle lui pendait au nez.

Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Balades dans Londres

Message par : Mathéo Angur, Sam 19 Déc 2015 - 16:15


RP avec Amy Shields - Ambiguë

Il pleuvait, particulièrement un nouveau jour comme la plupart des jours commençait. Mais cette pluie était plus forte, ça faisait une dizaine de jours que ça avait commencé. La pluie tellement forte que les rivières commençaient déjà à déborder. L'eau emportant tout ce qui traine sur son passage. Seulement, il habitait proche d'une rivière, une petite cabane comme seul protection. Avec la violence du torrent, tout le monde penseraient qu'elle ne tiendrait jamais. Qu'elle finirait comme les voitures, emportés loin, très loin de leurs emplacement d'origine. Mais cette cabane tenait. Ne bougait absolument pas. Même pas une goutte d'eau ne rentrait. Tout ça était tellement étrange...

Mathéo travaillait à la boutique aujourd'hui. C'était un peu ennuyeux ce jour là, il peut l'avouer. Mais bon, la journée se termine et il pourra enfin sortir profiter. Il irait se balader dans Londres à la fin de son service. Rien ne l'empêcherait. Et puis, ça faisait un bout de temps qu'il ne s'était pas balader. À chaque fois, il rentrait directement. On pourrait dire qu'il se balade quand même vu qu'il habite assez loin du chemin de traverse. Mais en fait, non, pour lui, c'est pas une promenade où il ne pense plus à rien. C'est juste un chemin pour rentrer à la maison, rien de plus. Bref, il irait un peu plus loin, vers son ancienne cabane. Il ne sait même pas si elle est encore là. Ça faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait pas vu.

Fin du service. Enfin, libre comme l'air. Il sortit de la boutique assez rapidement, assez rare pour le coup, mais il avait vraiment besoin de prendre l'air justement. Il sortit du chemin de traverse et commença son petit tour dans Londres. Visitant ce qu'il connaissait déjà. Enfin, de la dernière fois qu'il était venu. Ça avait peu changer mais, toujours des travaux partout. Même encore aujourd'hui. Toujours vouloir s'améliorer ces moldus. Cependant, Mathéo s'en fichait totalement, lui, il avait un objectif. Retourner à l'endroit qu'il connait si bien. Enfin, son objectif risque d'être un peu contraint. À cause d'une fille. Comme par hasard hein. La dernière fois qu'il avait croisé une fille comme ça. Ça avait presque mal tourné. Alors du calme cette fois. Seulement, bah... Ce n'était pas comme la dernière fois. Là, il l'avait déjà vu. À la salle commune. Une pouffy à Londres ? Qu'est-ce qu'elle fichait ici ? Il approcha d'elle. Et évidemment. Parce qu'il est un maladroit de première se prit le pied dans un caillou et tomba à côté d'elle. Tête la première. Il avait peur de se relever maintenant. Tellement il se sentait encore plus ridicule dans cette position...
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Balades dans Londres

Message par : Amy Shields, Dim 20 Déc 2015 - 12:24


London Bridge is falling down, falling down, falling down. 
London Bridge is falling down, my fair Lady. ♫ 


Cette chanson.. Amy l'avait en tête depuis le début de la journée. Pourquoi ? Très bonne question. Nostalgie d'enfance sûrement. Sa Grand-mère la lui chantait lorsqu'elle était petite. La jeune femme eut un pincement au coeur en pensant à sa Grand-mère décédée. Pourquoi elle y pensait maintenant, en plein service au Chaudron Baveur sérieux ? Ca n'allait que la déconcentrer dans son boulot, et elle n'avait pas envie d'avoir des soucis avec son patron. Tiens son patron.. Non non non, mieux valait ne pas repenser à leur dernière rencontre. Même si celle-ci était extrêmement importante pour la Poufsouffle. L'Ordre du Phénix était à présent une partie importante de sa vie. Enfin bon, il fallait qu'elle arrête de divaguer sinon elle allait se faire choper par le boss. 


Après un service plutôt long pour la jeune femme, elle se dépêcha de ranger la taverne pour pouvoir prendre l'air. Ces derniers temps, elle avait besoin de se changer les idées, de faire le vide, de prendre du recul par rapport à sa situation. Une fois l'établissement rangé, elle salua les elfes de maison, prit son long manteau noir qui lui arrivait au mollet et sortit par la porte en bois. L'air hivernal vint l'envelopper. Ouf.. Ca faisait du bien. Le Chaudron Baveur était toujours bien trop chauffé, ce qui fait qu'Amy passait ses journées enfermées sous une chaleur infernale. Enfin bon, elle n'allait pas se plaindre trop quand même, car mine de rien, elle aimait beaucoup son travail.


La jeune femme remonta la rue de la taverne avant de se retrouver dans les rues passantes de la capitale Anglaise. Elle marcha dans ces rues bondées de moldus sans avoir de but précis. Jusqu'à ce qu'elle se rappelle que sa Grand-mère l'emmenait dans un lieu un peu isolé que peu de personnes connaissaient. La jeune femme essaya donc de retrouver ce lieu. Après plus de 20 minutes de marche, elle tomba sur une petite place un peu en hauteur, qui donnait directement sur Big Ben, il n'y avait presque personne aux alentours, seulement quelques passants pressés.La Poufsouffle s'adossa au mur d'une des maisons qui entouraient la place. Elle prit une grande bouffée d'air en profitant de la vue. Elle était totalement perdue dans ses pensée lorsqu'elle entendit un bruit sourd juste à côté d'elle. Elle tourna la tête et vit une jeune homme étalé devant elle, la tête face au sol. Elle ne put s'empêcherde sursauter. Mais elle s'accroupi très vite en demandant d'une voix paniquée :


- Mon dieu ! Tout va bien ?


Amy posa une main sur l'épaule du jeune inconnu et tendit l'autre pour l'aider à se relever, ne sachant pas du tout si elle avait à faire à un moldu ou un sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Balades dans Londres

Message par : Mathéo Angur, Lun 21 Déc 2015 - 2:36


La pluie continuait sans s'arrêter un seul instant, rien ne semblait pouvoir arrêter le torrent. C'était le chaos à l'extérieur. La panique totale. Des gens pouvaient être blessés voir morts à l'heure qu'il est. Plus rien ne tenait en place. Les plantes étaient arrachés de leurs parterres. Quelques arbres déracinés par la force du torrent qui cognait toujours sur cette cabane toujours entière. Toujours au même endroit. Comment pouvait-elle tenir ? Il y avait personne à l'intérieur. Personne pouvant la soutenir. Ni même la nature pouvant la debarrassé d'une simple innondation. La cabane avait l'air d'être toujours intact. Comme si l'eau s'écrasait sur un mur invisible tout autour de celle-ci. Personne dans cette rue n'avait la réponse. Et la pluie continuait toujours son petit bonhomme de chemin.

Mathéo était à moitié sonné par le choc entre le béton et sa pauvre tête qui n'en demandait pas tant. La fameuse fille, qu'il était sûr de l'avoir déjà vu et de la connaître était déjà accroupi à ça hauteur. La vision était flou. Il ne pouvait même pas bien distingué quel partie du corps de la jeune femme touchait son épaule. Bah quoi ? Il voyait flou le pauvre. Va pas lui en vouloir pour ça. Il essaya de reprendre ses esprits. Ce n'était qu'une chute après tout. Et sa vision commença petit à petit à revenir à son état d'origine. Parfait. Déjà un truc qui fonctionne bien ici. On se demande pas ce qui l'advient du reste du corps. Hum. Non, vaut mieux pas le savoir. Pas tout en tout cas.

Il l'avait entendu parler. Lui demander s'il allait bien. Bah, à part qu'il avait chuter comme un abruti, tout allait bien. Et puis, faut toujours qu'il en rajoute. Parce qu'en plus il ne s'était pas retenu avec les mains. Ce qui avait accentuer la violence du choc. Si elle l'avait vu. Mais bon, c'était sûrement pas le cas. À moins qu'elle ne soit un ninja qui voit l'accident arriver et se retourner au moment opportun. Ou alors un coup du sort. Ce qui était plus possible dans le cas où elle l'aurait vu.

Mathéo se releva timidement. C'était qu'un choc à la tête. Oh tiens. Souvenirs. La dernière fois, c'était également un coup sur le crâne. Sauf qu'on lui avait vraiment donné un coup la dernière fois. Il n'était pas tomber comme un idiot. Il s'était pris une sacré droite et sûrement d'autres coup ensuite. Mais ça il pouvait plus s'en souvenir. Lointain passé maintenant. Il était enfin debout. Frottant ses vêtements pour se débarrasser de ses fichus saletés qui s'étaient évidemment installé sur les habits de Mathéo. Après ça il regarda la jeune fille et oh tien, pas de surprise. C'est bien celle qu'il avait déjà vu. Il en était sûr. À moins que son cerveau ne lui fasse encore défaut et qu'au final, il serait tomber pour rien et en plus en se trompant de personne. Là, ça serait la honte total.

- Ça va, ça va. Dis moi, si je me trompe. Mais t'es bien une pouffy n'est-ce pas. J'aurais juré t'avoir croisé dans la salle commune plusieurs fois.


Mathéo la regardait d'un air admiratif. Il savait pas pourquoi. Mais, il avait une certaine impression de l'avoir vu encore autre part. Mais où ? Aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Balades dans Londres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 23 sur 28

 Balades dans Londres

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.