AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 29 sur 31
Loin de l'Angleterre...
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Ashton Parker, Jeu 14 Mai - 19:49


La villa n’avait pas changée depuis qu’il y était venu en décembre. La seule chose qui avait été modifiée était les raisons de sa petite visite et les sentiments de haine envers son père qui avaient considérablement augmentés. C’était très mal protégé du point de vue de n’importe quel sorcier, Ashton ayant déjà transplané derrière le portail d’entrée, il n’avait plus qu’à ouvrir la porte et s’incruster. Ce n’était pas une décision à prendre à la légère, s’il le voulait il pouvait encore faire demi-tour et tout arrêter. Mais ce n’était pas sa façon de faire à lui ça, c’était celle de son père.

Le Gryffondor mit la main sur la poignée et poussa la porte, qui s’ouvrit. Même pas fermée à clé. Son père devait certainement penser que le portail d’entrée quelques mètres derrière suffisait à dissuader les voleurs, qui se feraient de toute manière remarquer au milieu de ce quartier riche de Los Angeles. Ashton fit quelques pas, le bruit de ses pieds sur le sol résonnant un peu. C’était encore le matin en Californie, peut-être que son père dormirait encore. Le sang-mêlé avança un peu dans la grande villa lumineuse, se repérant parfaitement.

Lorsqu’il arriva en haut de l’escalier du premier étage, la lumière du soleil se diffusant à travers la baie vitrée lui fit cligner des yeux. Un peu plus loin, debout et un café à la main, se tenait une silhouette qu’il connaissait bien. Son père. S’il le voulait, Ashton pouvait le prendre par surprise et tout serait terminé. Mais ce n’était pas la façon dont il voulait procéder, il voulait d’abord des explications. Caleb se retourna en entendant ses pas, et eut tout d’abord l’air étonné de voir son fils en face de lui.

- Bonjour papa, surpris de me voir j’imagine.

Ashton avait parlé d’un ton très calme, comme si ça pouvait l’aider à contenir les ressentiments qu’il avait en lui en ce moment même et qui ne demandaient qu’à en sortir. Mais pas tout de suite. D’abord il parlait, ensuite il se défoulerait. On verrait bien si son père serait aussi sûr de lui et arrogant lorsqu’il se retrouverait confronté à une situation qu’il ne pouvait absolument pas maîtriser.

- Ce que je vais te demander va sûrement paraître un peu évident. Pourquoi as-tu coupé tout contact avec nous ? Pourquoi maintenant ?

Le ton du sang-mêlé, d’abord parfaitement maîtrisé et calme, s’était petit à petit modifié. Il parlait à présent de manière plus dure, les reproches se faisant plus ressentir qu’avant. C’était pour lui un effort presque surhumain de ne pas exploser et de ne pas tout envoyer valser autour de lui. Il voulait des réponses, il en aurait. Et elles avaient intérêt à être convaincantes.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
PNJ
Personnage

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Personnage, Jeu 14 Mai - 19:50


Ah, regarder une des plus grandes villes des Etats-Unis et se dire qu’il faisait partie de ses acteurs les plus importants. Pas de doute, il n’y avait rien de tel pour que Caleb puisse démarrer une bonne journée. Cela lui permettait de se sentir important, de flatter son ego. Et puis après tout c’était bien la vérité, non ? Il était parvenu jusque-là grâce à lui-même uniquement, et sa fortune était une preuve flagrante de sa réussite sociale.

Alors qu’il était occupé à avoir ce genre de belles pensées en tête, Caleb avait entendu des bruits de pas qui montaient l’escalier. Ce ne pouvait pas être Samantha, ou Cindy, ou quel que soit le nom de celles qui dormaient actuellement encore dans son lit. La femme de ménage n’arriverait pas avant le début d’après-midi et il n’avait pas de rendez-vous professionnel dans la journée. L’homme d’affaire se crispa donc quelque peu puis se retourna pour faire face à ce qu’il pensait être un voleur.

Mais lorsqu’il se rendit compte de l’identité de l’intrus quelle ne fut pas sa surprise de découvrir, non pas un voleur, mais son propre fils. Caleb sentit une boule se former dans sa gorge et le sourire qu’il affichait jusque-là s’effaça. Ashton n’avait pas l’air d’être passé juste pour dire bonjour et prendre des nouvelles de son père, père qui venait tout juste de le renier lui et ses sœurs. La situation risquait d’être un peu tendue. Et d’ailleurs, qu’est-ce que le sorcier faisait là ? Il n’était pas censé se trouver dans son école de sorcellerie ?

Lorsqu’Ashton prit la parole, tout d’abord simplement pour le saluer, le ton de sa voix inquiéta encore plus l’homme. Ce n’était juste pas le genre de son fils d’être aussi calme, surtout dans une situation où il aurait été en droit de s’énerver et de crier. Le pouls de Caleb s’accéléra lorsque le sorcier continua à parler.

- Ce que je vais te demander va sûrement paraître un peu évident. Pourquoi as-tu coupé tout contact avec nous ? Pourquoi maintenant ?

En effet, ça lui paraissait un peu évident qu’il lui demande ça. On sentait qu’Ashton maîtrisait un peu moins sa voix, comme s’il était à deux doigts de craquer et de tout envoyer valser. Caleb avait rarement, voire jamais, vu son fils dans cet état et cela l’inquiétait beaucoup. Depuis qu’il avait pris la décision de couper les liens avec la magie il avait espéré pouvoir éviter à tout prix un face à face avec son ex famille. Mais maintenant qu’il se retrouvait confronté à ses actes il allait bien devoir s’expliquer.

- Ashton, sache que ce n’était pas un choix facile à faire, commença-t-il d’un ton calme. Mais tu comprends, après onze années je ne pouvais plus continuer à vivre dans le passé. Il fallait que j’aille de l’avant et je ne pouvais pas le faire tant que vous étiez encore présent dans ma vie.

L’homme d’affaire essaya de ne pas avoir un ton de reproche en prononçant ces dernières paroles mais il fallait admettre que c’était plutôt raté. Il sentait bien que le moment des vérités était venu et que ça n’allait pas être une partie de plaisir, connaissant le caractère de son fils. C’est alors que la porte de sa chambre s’ouvrit pour laisser place à deux jolies filles d’une vingtaine d’années en sous-vêtements. M*rde.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Ashton Parker, Jeu 14 Mai - 19:51


Voilà, il avait mis les pieds dans le plat et posé les questions les plus importantes. Ou en tout cas celles pour lesquelles il était venu à la base. Son père semblait comprendre qu’il était en position de faiblesse à présent. Ces dernières années il s’était considérablement amélioré en magie et n’aurait aucun problème à démonter un pauvre petit moldu sans défense. C’est alors que Caleb lui répondit, d’un ton posé en choisissant bien chacun des mots qu’il employait.

- Ashton, sache que ce n’était pas un choix facile à faire. Mais tu comprends, après onze années je ne pouvais plus continuer à vivre dans le passé. Il fallait que j’aille de l’avant et je ne pouvais pas le faire tant que vous étiez encore présent dans ma vie.

Mais bien sûr gros bouffon ! C’était les pires explications que le Gryffondor avait jamais entendues. Un choix difficile, mon c*l ouais ! L’autre radin devait avoir réfléchit à peu près trois minutes avant de décider de franchir le pas et de se débarrasser d’eux comme d’une vieille chaussette. Le sang dans les veines d’Ashton ne fit qu’un tour et il dû serrer les poings pour ne pas laisser éclater sa colère immédiatement.

En gros, pour que Monsieur puisse réussir sa petite vie égoïste il fallait qu’il bazarde ses quatre enfants. Sa femme éventuellement, c’était un peu à ça que servait un divorce si jamais deux personnes ne s’entendaient pas. Mais les enfants, quand on en a on est censé les aimer toute sa vie peu importe ce qu’ils font. Visiblement cela ne s’appliquait pas dans le cas présent. Et le ton du donneur de leçon genre "Je l’ai fait pour notre bien à tous" c’était tout simplement des c*nneries en barre.

Mais si Ashton pensait être en colère ce n’était encore rien. Au beau milieu de leurs explications en comité réduit, deux pétasses en sous-vêtements et talons hauts, une blonde et une brune, ouvrirent la porte à sa droite, celle de la chambre de son père. C’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase, son sang ne fit qu’un tour et il pointa sa baguette vers elles. C’était sa nouvelle, qu’il s’était achetée il y avait peu de temps à Ollivander’s. En os et crin de licorne noire, la classe.

Cependant, loin d’être impressionnée, la poufiasse brune se contenta de lâcher un petit rire. Ah oui elle trouvait ça drôle ? Elle allait voir ce que ça faisait de faire la maligne dans le lit de son père, et c’était pas avec son 95D qu’elle allait s’en sortir. Le sang-mêlé informula un #Numen Arma et sa baguette se transforma en une longue épée en métal noir. Les deux p*tes se figèrent sur le champ, sans comprendre ce qu’il se passait. Libérant sa rage, Ashton enfonça l’arme jusqu’au manche dans le ventre de la brune. Parker 1 – Pétasses 0.

Sauf que du coup, la blonde à côté poussa un hurlement alors qu’il retirait son épée et que le corps sans vie s’écroulait au sol en laissant une trace de sang le long du mur. A gueuler comme ça elle allait rameuter tout le quartier, donc elle allait la fermer vite fait. L’arme que le sorcier avait dans les mains redevint une baguette et il lança un #Incarcerem sur la blondasse. Des cordes s’enroulèrent autour d’elles et, sur ordre d’Ashton, serrèrent de plus en plus, notamment au niveau du cou. Sa main droite était crispée sur sa baguette tandis que sa victime était en train de manquer d’air. Pendant quelques instants elle se débattit avant de tomber sur le sol inerte.

- Espèce de sale enfoiré ! T’as jamais été un père ni pour moi ni pour aucune des filles ! Jamais, t’entends ! T’imagine même pas ce qu’elle en a bavé maman quand tu l’as laissé seule dans la m*rde !

Le Gryffondor n’essayait plus du tout de se contenir et laissait exploser sa colère. Il s’était peu à peu rapproché de son père et s’était aperçut avec satisfaction qu’il était à présent plus grand que lui. Il n’hésitait plus à dire ce qu’il avait sur le cœur sans se soucier de comment ce serait reçu par son interlocuteur, ce n’était plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
PNJ
Personnage

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Personnage, Jeu 14 Mai - 19:52


Caleb avait essayé d’être calme et de ne pas envenimer la situation. Son fils avait déjà l’air suffisamment en colère comme ça. Et il était bien placé pour savoir qu’un sorcier en colère c’était dangereux. Malheureusement, ses explications n’avaient pas eu l’air de satisfaire Ashton d’après la tête que celui-ci avait fait pendant qu’il parlait. Pourtant, le moldu avait fait ce qu’il avait pu pour présenter les choses sous un bon angle.

Et là, histoire d’en rajouter un bon coup, les deux filles avec qui il avait passé la nuit et dont il ne se rappelait absolument pas le nom avaient débarqué. Et par-dessus le marché, elles s’étaient moquées de la baguette magique d’Ashton. Caleb se mordit la peine, sentant que les choses allaient dégénérer sans qu’il ne puisse rien y faire. Et ça n’y manqua pas, en quelques secondes tout partit en vrille.

Son fils transforma sa baguette en épée et la passa au travers de Julia, ça devait être Julia la brune. Caleb en fut horrifié, d’une part parce que sa progéniture était actuellement en train de commettre un meurtre de sang-froid sous ses yeux, et d’autre part parce que le sang éclaboussa le mur d’un blanc immaculé. Il n’y avait pas à dire, le jeune sorcier s’était particulièrement amélioré en maîtrise de la magie, mais l’homme d’affaire ne savait pas vraiment s’il avait intérêt à en être fier ou quelque chose dans le genre. Surtout quand le sorcier en question venait à la base pour le voir lui.

La deuxième prostituée qu’il avait rencontré la veille au soir se mit à hurler, la pire attitude possible. D’ailleurs Ashton n’en resta pas là, et après avoir tué la première, s’attaqua à la deuxième. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire elle était elle aussi morte étranglée par des cordes magiques qui disparurent aussitôt après. Avant d’avoir pu réagir à quoique ce soit Caleb se retrouvait avec deux cadavres de jeunes filles complètement innocentes dans sa villa. Mais lorsque son fils se tourna vers lui, il comprit que c’était en réalité le dernier de ses problèmes.

- Espèce de sale enfoiré ! T’as jamais été un père ni pour moi ni pour aucune des filles ! Jamais, t’entends ! T’imagine même pas ce qu’elle en a bavé maman quand tu l’as laissé seule dans la m*rde !

Quand il pensait que certains parents se plaignaient de la crise d’ados de leurs enfants, là c’était largement un niveau au-dessus. Ashton s’était rapproché de lui et Caleb avait inconsciemment reculé, et se retrouvait à présent presque adossé à la baie vitrée. Son fils n’avait toujours pas lâché sa baguette magique, qui se trouvait dangereusement près de lui. Les insultes qu’il lui hurla touchèrent l’homme dans son égo. C’était sûrement la vérité, et ça le vexait au plus au point que ses enfants ne le considèrent pas comme leur vrai père, ce qui était un peu hypocrite si on considérait sa décision de couper tout contact avec eux.

Mais plus que tout, ce qu’il ressentait c’était de la colère. Ce n’était pas de sa faute à lui s’il était à l’époque tombé amoureux d’une sorcière. Caleb ne savait pas ce qui l’attendait et s’il avait su il aurait agi complètement différemment et ne se serait jamais marié avec elle. Ce n’était pas de sa faute à lui s’il s’était retrouvé face à une situation qu’il ne maîtrisait pas. Ce n’était pas de sa faute s’il n’avait pas été capable de comprendre ses enfants.

- Parce que tu crois que je voulais que vous soyez tous des sorciers ? J’espérais qu’au moins l’un de vous soit normal plutôt que d’avoir des pouvoirs magiques ! Et quand vous êtes allé dans cette école ça a commencé à être n’importe quoi ! Qu’est-ce que je regrette d’avoir pensé que je pourrais élever des enfants sorciers ! Je…

Le piano lui fonça droit dessus et il passa à travers la baie vitrée.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Ashton Parker, Jeu 14 Mai - 19:53


A ce stade là ce n’était même plus de la colère, c’était carrément de la rage qu’il ressentait. Tuer les deux pétasses lui avait permis de se défouler mais ça ne suffirait pas. Savoir que son père se permettait de s’envoyer en l’air avec des p*tes alors qu’il venait de renier sa famille le mettait hors de lui. Ashton avait lâché de nombreuses insultes à l’intention de son père mais ce n’était pas seulement pour se sentir mieux ou pour faire du mal à celui-ci. Tout ce qu’il avait dit, il le pensait vraiment.

Non, ce qui le surprit le plus dans toute cette histoire ce fut l’attitude de son père. D’abord il n’avait rien dit ou fait lorsque le sang-mêlé avait attaqué les deux jeunes femmes. Cela prouvait qu’il était en réalité un lâche qui ne risquerait jamais sa peau pour sauver celle de quelqu’un d’autre. Puis, ce fut clairement de la peur qui s’afficha sur son visage. La peur que son fils s’en prenne à lui, la peur de souffrir ou de mourir. Et enfin, ce qui l’emporta fut la colère.

- Parce que tu crois que je voulais que vous soyez tous des sorciers ? J’espérais qu’au moins l’un de vous soit normal plutôt que d’avoir des pouvoirs magiques ! Et quand vous êtes allé dans cette école ça a commencé à être n’importe quoi ! Qu’est-ce que je regrette d’avoir pensé que je pourrais élever des enfants sorciers ! Je…

Au fur et à mesure que son père parlait, Ashton bouillait de plus en plus intérieurement. Cet ingrat avait planté une incroyable femme et trois incroyables filles, sans compter l’incroyable fils qui était Ashton Parker, et à présent il les insultait. On ne crachait pas comme ça sur les gens qu’aimait le Gryffondor, et surtout pas quand on était cet espèce d’enfoiré qui pétait plus haut que son c*l.

La situation était tout simplement insupportable. C’était qui le sorcier doué en magie qui écrasait les misérables moldus ? C’était lui, et son père n’aurait donc absolument pas le dessus au final. Resserrant sa prise sur sa baguette, Ashton informula un # Locomotor Piano à queue. L’instrument se souleva de quelques centimètres et, suivant la volonté du sorcier, fonça droit sur Caleb. Il percuta celui-ci avec violence et traversa la baie vitrée en emportant le moldu avec lui.

- Ta g**ule ! Tu. Ferme. Ta. G**ule !

Ashton avait hurlé ses mots, il n’en pouvait plus et était à bout. Il se trouvait à présent face à une baie vitrée brisée et s’avança un peu histoire d’apercevoir ce qu’il se passait au niveau de la piscine, cinq mètres plus bas. Son père était en train de se débattre, à moitié écrasé par le piano et au agonisant au fond de la piscine. Le sang-mêlé le regarda manquer d’air jusqu’à la fin sans esquisser un geste.

Le Gryffondor était à présent beaucoup plus calme et ne bougea pas plus lorsque Caleb perdit connaissance, ainsi que les minutes qui suivirent. Une fois qu’il fut certain que son père était bien mort, Ashton essuya le sang qui se trouvait encore sur sa baguette et transplana sans un seul regard aux trois corps sans vies à présent dans la villa. Il se sentait beaucoup plus serein de savoir qu’il avait réglé ce problème. A présent il avait tourné la page et allait passer à autre chose.

FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Brook Pierce
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Brook Pierce, Mer 15 Juil - 12:40


Pas de post depuis plus d'un mois, je me permet de poster

Rp with Lyria & Axel


"J'en peux plus de cette maison !" Hurla la serdaigle avant de claquer la porte d'entrée pour s'enfuir en courant.

Elle était à bout. Brook se sentait seule depuis qu'elle était arrivée chez sa mère, et son frère n'avait malheureusement pas pu venir. Il aurait était le seul a pouvoir la soutenir, la consoler. Katheleen, la mère de Brook avait encore une fois abusée de l'alcool et son nouveau "mari" avait une fois de plus lever la main sur la jolie brune. Elle avait préféré partir après avoir envoyé un hiboux à son père ainsi qu'a Gabriel, son grand frère. Elle leur avait expliquer qu'elle rentrerait bientôt chez eux, en Australie.

Il devait être au moins 22 heure et la jeune femme marchait encore dans les rue de Fort William. Il faisait déjà très sombre et la ville était déserte. Ses hauts talons commençaient à lui faire mal aux pieds. Elle aurait tellement aimer être chez son père, ou mieux: à Poudlard. Au moins, la bas, elle se sentait chez elle !
Brook traînait les pieds, elle fatiguait mais continua a marcher. Elle s'arrêta devant un bar moldu et hésita à entrer. Elle était épuisée et avait bien besoin de se changer les idées. Cependant, elle tourna les talons et continua son chemin. Après tout, elle n'avait pas envie de finir comme sa mère. Rien que d'y penser, la bleu et bronze en eu des frissons. Soudain, la voix d'un jeune homme la fit sursauter et la sortit de ses pensées.

"Eh mademoiselle, t'as pas une cigarette s'teuplait ?"

Brook se retourna a contre cœur et remarqua qu'ils étaient trois. Elle regarda autour d'elle et se rendit compte qu'elle était seule, face à ces individus bourrés. De plus, la rue était sombre et étroite. La jeune femme respira un grand coup comme pour retrouver du courage et leur tendit une cigarette avec assurance tendit qu'il s'approchaient de plus en plus. Le plus petit d'entre eux voulu prendre la clope mais attrapa le bras de Brook. Elle chercha en se libérer de l'emprise de l'inconnu mais il la tenait si fermement qu'elle ne pouvait s'enfuir. Elle aurait tellement aimait pouvoir utiliser sa baguette à cet instant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Invité, Dim 19 Juil - 22:54


HRPG:
 

Lyria avait passé quelques jours loin de l'Angleterre afin de voir sa cousine. Cependant ce soir la, cette dernière travaillait, elle n'avait pas pu obtenir de repos pour la veille du départ de la jaune et noire. La jeune femme était alors la voir sur son lieu de travail, un bar que l'étudiante avait tout de suite aimé. L'avantage c'est que la brune faisant un peu plus âgée qu'une ado de 17 ans, elle avait pu boire quelques verres sans être ennuyée. Le sourire joyeux de sa cousine et meilleure amie était comme un baume sur la tristesse qui avait pesé sur Lyria depuis leur dernière rencontre. Il était environ 22h quand elle quitta le bar ou travaillait la jolie blonde pour aller ce balader un peu avant de rentrer dormir et reprendre l'avion dans la journée suivante. Au détours d'un virage, la brune vit une jeune fille face à trois hommes semblant largement alcoolisé. Hésitante, Lyria recula momentanément, cependant lorsqu'elle vit que l'un d'eux avait attrapé le bras de la demoiselle qui ne semblait pas des plus rassurée, elle ne put s'empêcher d'intervenir. La sorcière avança en direction du groupe et vint se placer à la droite de la brunette.

Oh !!! Lâche lui le bras ! Prend la clope et barrez-vous !!

Les yeux de la septième année fonçaient, montant la colère qui montait en elle devant le refus manifeste de cet homme à s'en aller. Les rires donnèrent des frissons à la jeune femme, qui n'osa imaginer ce qui pouvait leur passé en tête.

* Eh voilà.. Encore une fois j'ai pas pu m'empêcher de jouer la grande gueu**, ça devient trop régulier je vais vraiment m'attirer des ennuies à force ! *

Bah alors les filles.. On peut bien passer un peu de temps ensemble... Après tout il est encore tôt. Plus bien mignonne la ptite, elle veut peut être bien rester la avec moi.. Toi aussi d'ailleurs.

Celui qui avait agrippé le bras de la fille, la lâche mais fit un pas pour ce placer entre elles deux et poser ses bras sur leurs épaules respectives. Faisant un pas de côté, tout en regardant les yeux fixés sur les autres, Lyria réussir à se soustraire à ce rapprochement physique. Cela ne lui fut en rien bénéfique, au contraire un deuxième s'approcha d'une démarche ferme malgré ses yeux vitreux et son haleine empestant l'alcool.

Et la jolie, mal de s'inviter dans une discussion puis snober comme ça..

Il attrapa son visage d'une main pour la forcer à le regarder. Une lueur malsaine allumant son regard. La jeune femme tenta de tourner la tête ainsi que de le repousser, sans succès la poigne de l'homme étant assez forte.

* Je vais arrêter de me débattre, puis lui mettre un bon coup, la ou ça fait mal!! Après faudra courir vite, j'espère qu'elle me suivra. *

En silence, elle réussit à lancer un regard à la fille qu'elle avait souhaité aidé. Elle espérait lui faire comprendre qu'elle devait filer le plus vite possible au bon moment, malheureusement Lyria savait que se faire comprendre d'un regard par des inconnues n'était pas choses aisées. Si au moins quelqu'un pouvait intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Taylor
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Axel Taylor, Lun 20 Juil - 15:29


Axel déambulait nonchalamment au hasard des ruelles.
Il avait été envoyé passer une semaine chez ses grands-parents moldus, dans cette grande ville, loin de son village miteux.
La ville.. Si ennuyante le jour, mais tellement fascinante la nuit ! le jeune Gryffondor snobait les grabataires tous les soirs, sortant par la fenêtre de sa chambre et escaladant la gouttière. Ses écouteurs sur les oreilles, il écoutait pour la troisième fois de la soirée le dernier album de son groupe préféré de Heavy Métal.
La douce mélodie de la guitare électrique, les caresses de la brise nocturne contre sa joue.. C'étaient des sensations merveilleuses que le jeune homme aimait par-dessus tout.

Des lueurs diffuses s'échappaient des maisons barricadées, avant d'aller se perdre dans l’obscurité complice et Axel, fasciné, laissait vagabonder son imagination bien au delà des immeubles qui surplombaient le lieu.
Le rouge et or marchait depuis une bonne demi-heure, et il se sentait parfaitement serein.
Soudain son attention fut attirée par ce qui ressemblait beaucoup à une agression, quelques mètres plus loin. Deux types ivres morts riaient, tandis qu'un nabot qui n'en menait pas plus large était aux prises avec deux jeunes femmes de sa promotion à Poudlard !

-Et Mer**.. souffla-t'il. Il ne pouvait pas se permette d'intervenir.. (il avança discrètement vers le petit groupe) Il avait promis à son maître de ne plus utiliser le taï-zu pour se battre dans la rue ! (Il s'empara d'une barre de métal rouillée qui gisait à l'abandon sur le bort du trottoir) Et puis, il avait eu des ennuis le dernière fois qu'il avait envoyé un type à l’hôpital !
Soudain, il se rendit compte qu'il n'était qu'à un mètre des agresseur, et qu'il était armé ! Bon, dans ce cas..
Violemment le Gryffondor abattit la barre métallique sur le crane des deux colosses qui lui tournaient le dos d'un mouvement sec, avant d'envoyer de toutes ses forces un crochet du droit à la tête du nabot (qui n'avait rien remarqué, l'esprit trop embrumé par l'alcool).
L'impact produisit un CRAC inquiétant au niveau de son majeur, juste avant que son adversaire ne s'écroule au sol. Voyant que les deux autres, sonnés, commençaient néanmoins à se relever d'un air menaçant, Axel se tourna vers ses deux camarades et leur souffla : COUREZ ! Avant de prendre ses jambes à son coup.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Pierce
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Brook Pierce, Mar 21 Juil - 23:16


L'individu ne semblait pas vouloir lâcher prise. Tant pis, Brook allait devoir se servir de sa baguette. Après tout, c'était une question de vie ou de mort ! Soudain, elle aperçu une ombre à quelques mètres seulement des deux autres hommes. Cependant, elle ne dit rien. En effet, elle chercha la silhouette au loin et remarqua que c'était celle d'une femme. D'une jeune fille plutôt ! Elle ne devait pas être plus costaud qu'elle. Brook cherchait toujours à s'enfuir mais continua d'observer la fille. Allait-elle faire comme si de rien n'était ou lui viendrait-elle en aide ?  Quelques secondes plus tard, la fameuse jeune femme commença à faire demi tour puis revint sur ses pas l'aire déterminée.
La bleu et bronze n'arrivait toujours pas à voir son visage. Il faisait trop sombre. Quand une voix aigu mais assez portante retentit:

"Oh !!! Lâche lui le bras ! Prend la clope et barrez-vous !!"

Brook fut un peu déçue mais tout de même reconnaissante. En effet, ce genre de mecs n'allaient pas obéir à des jeunes filles comme elles. Cependant, la sorcière n'était maintenant plus seule et quelqu'un lui essayait de l'aider. L'homme qui ne tenait Brook qu'à une main à présent, la lâcha, posa chacun de ses coudes sur les épaules des deux jeunes femmes puis bredouilla quelque chose qui ressemblait à un truc dans ce genre:

"Bah alors les filles.. On peut bien passer un peu de temps ensemble... Après tout il est encore tôt. Plus bien mignonne la ptite, elle veut peut être bien rester la avec moi.. Toi aussi d'ailleurs."

A ce moment, un des deux autres individus, le plus gros, attrapa le visage de la jeune fille toujours inconnue. Celle-ci lui lança un regard furieux puis tourna la tête vers la jolie brune comme pour essayer de lui dire quelque chose. Voulait-elle se battre ? S'enfuir ? Crier ?
C'est alors que Brook tenta de s'échapper, attrapant le bras de la petite blonde. Elle apercevait un peu plus les traits de son visage maintenant. Elle l'avait déjà vu, mais où ? Bref, ça n'était pour l'instant pas la question. L'un des agresseurs réussi à les rattraper toutes les deux.

Ça allait être plus difficile que ce qu'elle pensait ! Quand soudain, elle entendit quelque chose claquer à plusieurs reprise. L'homme lui, n'avait pas l'aire de s'inquiéter. Cependant, le cœur de la serdaigle battait de plus en plus vite. Même s'ils n'étaient que des moldus, elle était sans défense. Brook poussa un hurlement lorsqu'elle vit les deux hommes tomber au bout de la rue, ce qui fit réagir l'agresseur. Une cinquième silhouette apparue à travers la rue obscure. L'homme avait l'aire d'avoir un bâton à la main. Bon, si elle se retrouvait fasse à un moldu armé, elle n'aurait pas d'autre choix que d'utiliser la magie ! Mais celui-ci avait l'aire de s'en prendre aux trois hommes. Peut-être allait-il leur donner un coup de main ? Elle observa la scène terrifiée. L'adolescent , qui lui semblait lui aussi familier, frapper les trois hommes si fort qu'ils avaient du mal à se relever. L'alcool y était également pour beaucoup !
Le jeune homme se retourna et leur cria de courir. Brook attrapa la main de sa "nouvelle amie" pour l'entraîner à la suivre puis commença à s'enfuir sans se retourner. Les jeunes filles coururent à travers les ruelles noirs pendant au moins deux bonnes minutes.
Une fois arrêtée, la sorcière à bout de souffle espérait que leur sauveur s'était lui aussi enfuie et les avait suivit. Aprs tout, il leur avait presque sauvé la vie, elle ne pouvait pas le laisser se faire agresser lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Invité, Ven 24 Juil - 23:17


Ecoeurée par l'odeur de transpiration, d'alcool et le regard avide de l'homme qui la maintenait, Lyria fixa un point au loin, se refusant de faire voir la peur sur son visage. Quand elle vit arriver un autre garçon, plus jeune que les autres. Malgré sa démarche montrant sa sobriété, la sorcière ne put s'empêcher de se demander s'il ne faisait pas parti du groupe de débiles notoires. Seulement voilà, sans qu'elle ne comprenne comment, le jeune homme se trouva armé d'une barre en fer et a frapper les trois autres. La jeune femme le regarda les frapper, les uns après les autres sans bouger d'un millimètre.

* Il me dit quelque chose lui, comme si je l'avais croisé au château.. Non c'est improbable.*

Son ordre de courir ramena la jaune et noire à l'instant présent, elle remarqua que les trois bourrés commençaient à se relever. Elle fut alors tirée par l'autre fille qui courait en l'emmenant avec elle. Habituée à la course, Lyria fut donc moins rapidement essoufflée que sa comparse, une fois dans la ruelle ou la jeune les avait amené. Sans se retournée, elle sut que celui qui les avait aidé était présent.

Je suis désolé de ne pas avoir été d'un grand secours.. Mais.. Lyria se tourna vers le garçon qui les avait aidé. Merci à toi. Tu me dis quelque chose.. Tu ne serais pas Axel Taylor ? Il me semble t'avoir vue à Poudl. Euh à l'académie.

Se rendant compte que ces propos la feraient passés pour une folle si ce n'est pas le cas, elle avait donc tenté de rattraper le coup en ne disant pas le nom de l'école. Epuisée et affligée par son idiotie, la brune se passa les mains sur le visage.

* Si ce sont des moldus je passe pour une folle à lier. J'en rate vraiment pas une.. *

Le regard tourné vers le jeune homme, elle espéra du plus profond de son coeur ne pas s'être trompé. Bon au pire des cas, elle dirait s'être trompé.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Taylor
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Axel Taylor, Sam 25 Juil - 16:47


Axel avait couru derrière les filles, et il tentait maintenant de paraître naturel malgré la vive douleur qui lui déchirait le poumon droit et son majeur qui semblait s'être déboîté.
L'adrénaline commençait à se dissiper, et le Gryffondor avait de plus en plus de mal à ne pas faire des grimaces de douleur..
Il ne disait rien, cherchant son souffle. Axel avait beau frapper fort et vite, la course à pied n'avait jamais été son point fort.

L'une des deux filles qu'il savait être à Poufsouffle pris alors la parole en direction de l'autre adolescente :

-Je suis désolé de ne pas avoir été d'un grand secours.. Mais.. -elle se tourna vers Axel qui gisait sur le sol- Merci à toi. Tu me dis quelque chose.. Tu ne serais pas Axel Taylor ? Il me semble t'avoir vue à Poudl.. Euh à l'académie.

-Heu.. Ouais.. -Il se redressa et alla s'asseoir contre l'une des parois de la ruelle- Axel Taylor, c'est -kof- sa !
Il jeta un regard inquiet en direction l'autre élève.
-Je pense connaitre à peu prés la réponse, mais.. Sa va, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Invité, Mer 29 Juil - 0:02


Quand elle vit Axel s'accoler au mur, elle ne put s'empêcher ses lèvres de se fendre en un léger sourire. Elle fut un peu rassuré de le savoir à Poudlard, d'ailleurs en y regardant de plus près, il lui semblait que la fille aussi faisait partie de l'école. Observant à la dérobé la demoiselle, Lyria se souvint vaguement d'elle. Comme cette dernière ne répondit pas à la question du gryffon, la Snow parla pour elle.

Hum moi oui ca va, il n'a rien eu le temps de faire, à part me souffler sa mauvaise haleine au visage. Par contre toi tu les a bien amoché. Comment vas ton doigt? Tu ne veux pas qu'on aille dans un hôpital moldu qu'il t'examine?

Ne sachant pas si elle devrait le forcer, la brune se mit à resonger aux trois hommes. Puis sans savoir pourquoi, la septième année se mit à rire. Un rire qui lui amena les larmes au yeux, des douleurs au ventre. Tant le fou rire était intense, elle alla se mettre contre le mur afin d'avoir un appui. Cette fois encore, la jaune et noire pourrait passer par une folle, mais ce n'était pas si bizarre. C'était juste nerveux, en songeant à ce qu'il venait de ce passer, ce qu'elles auraient pu vivre les nerfs de la pouffy avaient un peu lâché. Après une bonne 10 aines de minutes à rire, elle regarda à nouveau la brune.

Pardon, se sont les nerfs je pense. Pardon de te demander ça, mais... Tu es une Serdaigle toi non ?

Une fois de plus les mots avaient surgis avant qu'elle ne puisse les retenir. Croisant les doigts, elle espéra ne pas s'être trompé afin de ne pas avoir enfreint le code du secret magique. Son père n'apprécierait sûrement pas qu'elle commette un tel acte par simple impression de déjà vue. Toujours contre le mur, à côté du jeune sorcier, Lyria se laissa glisser afin de se retrouver assise. La jeune femme leva les yeux vers le ciel pour contempler les étoiles en attendant que l'un de ses compagnons du soir réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Taylor
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Axel Taylor, Mer 26 Aoû - 20:06


-Hum moi oui ca va, il n'a rien eu le temps de faire, à part me souffler sa mauvaise haleine au visage. Par contre toi tu les a bien amoché. Comment vas ton doigt? Tu ne veux pas qu'on aille dans un hôpital moldu qu'il t'examine?

Un hôpital.. Ouais, pourquoi pas.
Son doigt commençait à lui faire un mal de chien  !
Cependant, Axel eut un sourire en se disant que le mec qu'il avait frappé avec ne devait pas en mener plus large !

Le Gryffondor s’apprêtait à lui répondre que c'était une bonne idée, quand son interlocutrice se mit à pouffer, avant d'éclater de rire !
Alors, sans savoir pourquoi, l'Adolescent éclata de rire à sa suite.
Leur fou-rire était tel qu'ils en pleuraient tous les deux. Il était si intense que le jeune homme en avait du mal à trouver son souffle.
Entendre a Poufsoufle rire lui donnait encore plus envie de rire, si bien que leur délire se prolongea sur un très long moment.

Quand ils se furent calmés, la jaune et argent se tourna vers la Serdaigle :
-Pardon, se sont les nerfs je pense. Pardon de te demander ça, mais... Tu es une Serdaigle toi non ?
Ouais.. Coupa Axel, C'est une Serdaigle !
Après quelques secondes, il repris la parole : Est-ce que l'une d'entre vous deux est majeure ? Parce-que j'aurais vraiment besoin d'un sortilège  de soin !
Revenir en haut Aller en bas
Brook Pierce
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Brook Pierce, Jeu 12 Nov - 21:42


~ Petite fête Australienne ~


Enfin, elle était arrivée ! Le voyage lui avait semblé plus long que d'habitude. Peut-être était-ce parce qu'elle était pressé de revoir son père ! Elle ne l'avait pas vu depuis les vacances d'été. Cela commençait à devenir long ! La jeune femme avait fait le voyage d'Angleterre jusqu'à Sydney juste pour deux jours. Elle était fatiguée mais avait hâte d'être à ce soir ! Son père organisait une grande fête dans son immense demeure pour fêter la réussite de Gabriel, son frère aîné. En effet, il avait réussi ses études et envisageait à présent d'entrer au ministère de la magie pour suivre les traces de son père. Brook était tellement fière de lui !

Enfin arrivé à l'aéroport, la jeune femme aperçu la voiture de sport rouge de Gabriel. Un large sourire se dessina sur le visage de la sorcière laissant apparaître ses parfaite dents blanches. L'ancien Serpentard lui fit signe de s'approcher. Une fois entrée dans le véhicule, Gaby pris sa petite sœur dans ses bras. La jeune femme lui sourit pour lui montrer sa fierté. Il faut tout de même avouer que même si elle avait toujours cru en lui, Brook avait eu peur pour l'avenir du jeune homme. Il n'avait pas toujours était un très bon élève, ni un très bon frère d'ailleurs !
Mais cela était passé maintenant. Au moins, elle était sûr qu'il aurait un bon avenir.

Après quelques minutes de route, les deux jeunes adultes arrivèrent au domicile familial. Brook se pressa de sortir de la voiture, laissant son frère avec sa tonne de bagages puis couru jusqu'à la porte. Elle sauta dans les bras de son père qui les attendait depuis un petit moment. A ce moment, plus rien ne comptait pour la serdaigle. La pression des examens, ses histoires de cœurs, même les problèmes de sa mère disparurent en seulement quelques secondes. Brook avait à présent les deux hommes de sa vie auprès d'elle, plus rien n'avait d'importance.

"Tu m'as tellement manqué ! Dépêches toi d'aller te préparer, les invités ne vont plus tarder !"

La belle brune lâcha enfin son père qu'elle avait presque étranglé puis attrapa sa baguette. Elle fit léviter les valises qui se trouvaient devant la porte puis d'un geste, leur ordonna de monter jusqu'à sa chambre. Elle embrassa une dernière fois son père avant de courir jusqu'à la salle de bain.

Une heure et demi plus tard, lorsque Brook sortit de sa chambre, elle entendit déjà le brouhaha d'une trentaine d'invités. Elle enfila rapidement des escarpins noir qui s'assemblaient parfaitement avec sa robe puis descendit les gigantesques escaliers en bois. Une musique douce raisonnait derrière les discutions des nombreux conviés. Son père avait même engagés deux petits elfes de maison pour la soirée. Elle vis l'une des petite créatures s'avancer vers elle et lui proposa une coupe de champagne. Brook attrapa le verre se trouvant sur un petit plateaux en métal puis se dirigea vers son père qui discutait avec des inconnus.

"Brook ! Tu es magnifique, tu me rap... " Alexander se stoppa net. La bleue et bronze se doutait de ce qu'il allait dire. Cependant, elle ne lui en voulait pas. Il était certains qu'elle ne voulait plus être comparer à sa mère, mais elle restait tout de même une femme magnifique.

"Je te présente Henry et Jenna, de vieux amis de Poudlard !" Présenta le quinquagénaire en essayant de changer de sujet.

La jeune femme se retourna après avoir lâcher un bref "enchantée" puis observa le jeune homme qui venait de franchir la porte d'entrée. Elle laissa apparaître un petit sourire puis avança jusqu'à lui, toujours sa boisson à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Dumbledor
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Alex Dumbledor, Mar 17 Nov - 23:45


La veille, a sa grande surprise, Alex avait recu une lettre. Cétait tellement rare qu'il en recvait qu'au début il crut que c'était une blague. Il s'empressa donc de l'ouvrir puis de lire son contenue. On l'invitait a une fête en Australie organisé par les Pierce. Alex resta quelque minute a relire car cela devait quelque années qu'il ne les avaient pas vu. Il fallait que depuis la disparition de ses parents il n'avait pas vraiment gardé contact avec eux. Alex avait attrapé sa valise puis avait préparé le nescesaire pour y aller.

Le pouffy avait ensuite contacter un ami qui pourait l'ammener a Sydney. Celui-ci arriva quelque heure plus tard puis l'emmena a Sydney. Alex le remercia et se dirigea vers l'auberge tout prêt où il y réserva une chambre puis déposa chose dans celle ci pour finalement s'habiller avec ses beau habits pour la fête. Il regarda sa montre et se rendit compte qui si il ne partait pas maintenant il arriverait en retard. C'est donc presque en courant qu'il descendit les marches. Il marcha juste a l'adresse inscrite sur la lettre. En voyant tout le monde qui s'y trouvait il sut qu'il ne s'était pas trompé de lieux. Alex y entra puis reconnu rapidement celle qui se trouvait tout prêt. Celle ci avait du le reconnaitre car a son entrée elle lui avait souris et dirigé vers lui. Alex lui sourit avant d'avancer vers elle.

"-C'est bien ici que se trouve la fête pour la réusite d'un futur ministre de la magie?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Loin de l'Angleterre...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 29 sur 31

 Loin de l'Angleterre...

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.