AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 2 sur 19
Une cachette appropriée [La Grotte]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
Emy Stewart
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Emy Stewart, Jeu 19 Juin 2008, 14:56


Le maître des potions paraissait distrait, il ne cessait de regarder autour de lui. Quand elle lui donna la bouteille, il la remercia en bégayant. Do la remercia à son tour pour l'alcool, puis ajouta que c'était aussi nocif pour la santé que le tabac. Lucie eut un demi-sourire à cette remarque. Il n'avait pas tort, et elle avait toujours sous-estimé l'alcool. A son opinion, les cigarettes étaient un moyen pitoyable pour Moldus pour prouver qu'on avait grandi alors que les boissons permettaient simplement de passer une bonne soirée entre amis. La jeune fille posa un regard penseur sur lui alors qu'elle cogitait à tout ça. Cependant, elle fut vite tirée de ses pensées par Scott qui recrachait bruyamment sa gorgée de Tequila. Les flammes soudainement ravivées, chauffèrent les joues de Lucie durant quelques instants. Cette dernière lui lança un regard exaspéré, après tout, cette bouteille ne provenait pas du supermarché du coin ! Pour toute réponse, il avoua ne pas aimer l'alcool avant de tendre la boisson à Juarez. Ainsi il ne fumait pas, ne supportait pas l'alcool... Peu commun pour quelqu'un qui avait la vingtaine d'années. Lui arrivait-il parfois de se lâcher ? Visiblement, non. Cette conclusion arriva lorsque le vieil homme sembla inciter Scott à de rapprocher et que celui-ci refusa catégoriquement d'un hochement de tête. Lucie fronça les sourcils alors qu'il se levait pour se diriger vers le fond de la grotte. Finalement, lorsqu'il prétexta une envie de se dégourdir les jambes, elle haussa les épaules et reporta son attention sur Irsan.

Une dizaine de minutes plus tard, le silence s'épaississait autour du feu de camp. Lucie, qui ne trouvait rien à dire à son collègue, se contentait de siroter sa bouteille du bout des lèvres. De temps en temps, elle la proposait à Do, mais pas trop souvent tout de même, il avait tendance à lui vider tout son stock. La jeune fille était rentrée dans une sorte de stupeur, l'esprit déconnecté et les yeux incapables de se détacher des flammes. Et quand elle reprit conscience, elle découvrit un Juarez qui n'avait pas bougé d'un pouce, et un Scott toujours porté disparut. Incertaine, elle se redressa sur ses jambes et posa par terre la bouteille dans laquelle il ne restait plus que quelques centilitres de liquide.


- Bon euh, attendez-moi là, je vais voir où il est.

Elle chancela sur ses membres endoloris alors qu'elle s'avançait dans la direction d'où était parti le jeune homme. Elle marmonna un Lumos et s'enfonça dans la gueule noire du tunnel.

*Pff, j'en ai marre, où est-ce qu'il est passé ?*
Cela faisait pas mal de temps qu'elle avançait à l'aveuglette. Parfois, elle retrouvait une piste, des traces de pas humides, mais il ne fallait plus nier l'évidence : elle commençait sérieusement à se perdre. Soudain, elle trébucha contre un rocher, perdit l'équilibre pour finir vautrée sur le sol.

- Hé, Aïe-ouuuch !

Lucie s'immobilisa. Un caillou qui parle ? Le lien mis quelques temps à se mettre en place dans son esprit.

- Ah ! Scott, c'est toi ? Je t'ai enfin retrouvé. Mais qu'est-ce que tu fiches assis par t... ?

La demoiselle s'était -gracieusement- remise sur ses pieds et venait de remarquer l'endroit où ils se trouvaient. De l'eau digne de la mer des Caraïbes partout, des cascades, des... Enfin bref, c'était très beau. Un sourire niais s'étira sur ses lèvres alors qu'elle attrapait la main de Scott pour l'entraîner en contre-bas, vers l'eau. A mi-chemin, elle sentit que quelque chose clochait. Ce n'est qu'à quelques mètres de la destination qu'elle parvint à mettre de doigt dessus. En parlant de doigts...

- Hé ! Mais... Elle leva la main du garçon devant son visage pour mieux l'observer. T'as que quatre doigts !

Les mots étaient sortis tout seuls, l'idée qu'elle ait pu le blesser ne l'effleura même pas. Comment cela se faisait-il ? Était-ce de naissance, ou l'héritage d'un accident ? Mystère... Pas bouleversée pour un sou, elle passa rapidement à autre chose. Elle parcourut la distance qui l'a séparait du petit lac et se pencha au-dessus de la surface. Pas trop profond. Uniquement à l'aide de ses pieds, elle se débarrassa d'une de ses chaussures, afin de tremper un orteil dans l'eau. A sa grande surprise, elle était délicieusement tiède, dans les 35°. Sans plus attendre, ni même réfléchir, elle passa son haut par-dessus la tête pour se retrouver en soutien-gorge.

- Lucie, qu'est-ce que tu fabriques ?

Ignorant royalement la question, elle retira son pantalon. En sous-vêtements sur le bord, elle leva les bras vers le ciel et se propulsa pour plonger. Cet endroit, c'était le Paradis sur Terre. Lorsqu'elle refit surface, elle aperçut Scott qui enlevait précipitamment ses vêtements. La jeune fille retint un éclat de rire et elle se laissa flotter pour faire l'étoile. Ils barbotèrent quelques temps, profitant de cet instant de calme et de répit. Un petit poisson frôla sa cheville alors qu'une nouvelle vague d'audace créée par l'alcool poussa Lucie à se coller à lui, si bien que leurs visages furent tout proches. Elle souffla doucement :

"Alors Scott, tu me racontes quoi ?"

Mais un bruit de pas au loin empêcha le jeune homme de répondre. La colère monta en elle : qui donc venait les déranger ? Puis le doute s'insinua dans son esprit. Alors que la réalité devenait plus claire, la peur grandissait. Déjà plus lucide, elle s'éloigna brusquement de Scott. Mais qu'est-ce qui lui avait pris de se déshabiller comme cela ? Devant Scott il n'y avait pas de danger, il était au courant, mais c'était l'autre qui se rammenait, et lui ne devait surtout pas la voir ainsi ! Après quelques mètres de crawl elle se hissa sur la rive, elle pouvait entendre que Scott faisait de même. Elle saisit sa baguette qui traînait sur le sol. *Aguamenti* Puis elle dirigea le jet d'eau vers les torches enflammées et l'obscurité s'abattit. Lucie chercha à tâtons ses habits et se rhabilla en quatrième vitesse, sans prendre le temps de se sécher.
Ce qui était vraiment la classe, c'était le tee-shirt à manches longues remis à l'envers avec les deux ronds d'humidité au niveau de la poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Okreäl Eyzürid
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Okreäl Eyzürid, Sam 28 Juin 2008, 12:37


Do Juarez était resté assis sur sa pierre, maudissant l'inventeur de la nicotine, tandis que les deux autres étaient partis visiter le fond de la grotte. L'homme regarda à nouveau son médaillon et s'aperçu que les deux jeune professeurs étaient maintenant au fond de cette caverne depuis une bonne douzaine de minutes. Il soupira un bon coup, tout en réalisant quelque part que ses deux nouveaux collègues l'avait délaissé. Quelque part, même si l'une semblait encore trop mystérieuse et l'autre trop abruti, ces deux jeunes lui rappelaient sa propre jeunesse. Mais lui avait au moins la politesse de rester avec ses hôtes ! Bon... Il n'avait jamais été convié à prendre un verre dans... une grotte. Mais il était obligé de donner des rendez-vous dans des endroits sains. Ce n'est pas qu'il était devenu fou, mais depuis qu'il étudiait les fonds des forces du Mal, Juarez se faisait méfiant. L'homme se leva, sortit sur le parvis de la grotte et sentit lui couler sur son manteau les gouttes tièdes. Un violent orage... Une grotte... Juarez savait que tous ces signes n'en étaient pas des bons. Il entre à nouveau dans la grotte. Passa sa main sur sa ceinture, et sentit se profiler sa petite baguette en argent. Il allait s'asseoir sur son morceau de roche, mais vit qu'il restait une goutte dans la bouteille de Tequila. Il la saisit, et la vida entièrement cette fois-ci. Il fronça un sourcil...

- C'est de l'eau ?!?

Il jeta un coup d'oeil ahuri sur le fond de la bouteille en la portant à quelques centimètres de ses pupilles. Puis l'homme la jeta dans le feu, déçu. Puis les flammes grandirent d'un bon mètre lors d'une seconde, et redevinrent comme avant. L'homme soupira un bon coup, et se rendit compte que son palais ne reconnaissait même plus la Tequila... Pour se venger, il saisit rageusement sa fiole elle aussi bien entammée et en avala une bonne gorgée. Et là, ce fut le choc. Juarez se leva, les yeux grands ouverts. Le liquide toujours dans sa bouche, il secoua sa langue. Puis cracha tout dans le feu, et celui-ci s'éteint instantanément.

- Bordel... C'est vraiment de l'eau !

L'homme se leva et décida d'aller rejoindre ses collègues. Il atta le pas, et pris peur lorsque il vit que cette grotte était bien plus longue qu'il l'aurait imaginé. Elle était de plus en plus sale, le sol de plus en plus humide, les chauves-souris de plus en plus répugnantes... Et il marchait, marchait... Lorsque il vit de la lumière. Il se précipita vers la pièce éclairée.
Juarez aperçu tout de suite qu'il était arrivé dans un lieu complètement dingue. Tout était magnifique, trop magnifique. Tandis qu'il restait là comme figé, les deux autres professeurs arrivèrent avec un grand sourire aux lèvres.

- Bordel... Suis-je réélement complètement alcoolisé ?!??

Puis il tomba à genoux, au bord des larmes. Et releva la tête. Cet endroit était un endroit maléfique. Il n'était pas là par hasard.

- VITE ! Dégagez d'ici !!
Revenir en haut Aller en bas
Angel Sky
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Angel Sky, Lun 30 Juin 2008, 15:53


Une fois leur petite baignade terminée, les deux jeunes professeurs s’étaient habillés en prenant soin d’éteindre et de rallumer les lumières après, tout ça pour éviter que le vieux Do Juarez remarquent leurs petites différences… Celui-ci vint d’ailleurs à leurs rencontres dans le lagon, mais personne ne parla, le clapotis de l’eau commençait à s’arrêter sans que personne ne le remarque sauf le professeur de Défense contre les forces du mal… Il s’agenouilla et cria un truc que Scott trouva stupide, il semblait possédé, à moins que… le froid emplissait soudain la salle, comme-ci l’hiver était parvenu jusqu’au fin fond de cette grotte, les cascades ne coulaient plus depuis longtemps, le jeune directeur grelottait, puis une chose bizarre apparut, le lagon était glacé, une vraie patinoire, Scott avait lu dans un livre que les manifestations du mal se faisaient toujours ou presque toujours par un froid intense, et c’était le cas, tout n’était plus que glace et désolation dans ce paysage merveilleux. Le vieux avait vu juste… Scott prit sa baguette prêt à attaquer, il resta en position offensive pendant 10 bonnes minutes avant de laisser tombé et de regarde ses deux collègues.

C’est bizarre ce froid mais je ne pense pas pour autant qu’il y ai quelque chose… ça fait bien 10 minutes que nous attendons, je pense que l’on peut remonter tranquilles.

Et c’est du moins ce que fit Scott, les deux autres professeur semblaient vouloir rester pour affronter quelque chose, c’était normal, entre les soins aux créatures magiques et les défenses contre les forces du mal c’était normal… Une connaissait extrêmement bien les animaux et l’autre le mal, ils étaient faits pour combattre ensemble, et puis de toute façon Scott n’aurait fait que les ralentir, il n’avait aucune potion sur lui et aucune n’aurait servi à quelque chose… Il remonta donc seul devant le feu où il s’assit un petit moment, puis il entendit ses collègues le rejoindre.

*Oulà pas trop tôt… je commençais sérieusement à me faire chi*r…*


Les deux autres se rassirent près du feu, il était content d’avoir enfin de la compagnie même si aucun d’entre eux ne parlaient mais Scott n’allait pas se laisser abattre, il entama la conversation en regardant Do Juarez droit dans les yeux.

Comment c’est possible ?! Un froid si intense ne peut être qu’annonciateur du mal or il n’y avait personne, éclairez moi de vos lanternes je vous prie.

Le professeur lui marmonna une phrase qui ne semblait trop plaire à Scott mais bon ce n’était pas lui le professeur, puis il fit un clin d’œil à Lucie en lui chuchotant pour ne pas que le vieil homme entendre.


Tu t’imagines, glacé dans cette eau ?

Il se releva, reprit sa sacoche et marmonna une phrase à son tour.

Je suis désolé d’écourter notre discussion aussi rapidement mais j’ai un travail à finir le plus tôt possible dans mon laboratoire pour terminer une expérimentation, je l’avais totalement oublié, je suis franchement navré.

Il fit la bise à Lucie et serra la main du vieil homme.

Enchanté de vous avoir connu et découvert.


Puis il partit sous une pluie battante.

[Désolé vous deux =) Le vrai truc c'est que je vais m'occuper des merlins avec Artemis et avec mes absences il vallait mieux que "j'abandonne" quelques rps en cours =) Poutouw ]
Revenir en haut Aller en bas
Emy Stewart
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Lionne
Occlumens


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Emy Stewart, Jeu 17 Juil 2008, 23:27


Aprés le départ de Scott, le silence tomba dans la grotte. C'était un silence lourd, palpable presque désagréable, amplifié par l'écho et le bruit de la tempête violente qui grondait au dehors. L'esprit de Lucie se mit à vagabonder, alors que ses yeux détaillaient l'endroit, s'arrêtant parfois sur le vieil homme pour l'observer. Elle découvrit également la bouteille d'alcool qu'elle avait amenée, du moins ce qu'il en restait. Des morceaux de verres, encore légèrement humides d'un alcool collant, étaient répandus contre le mur. Elle se retint de l'interroger, repartant dans son exploration immobile et silencieuse. Do, qui se tenait un peu à l'écart, muet lui aussi, comme respectant le silence étrange de la jeune fille. Après tout cela il n'avait plus aucune espèce d'importance. Au bout d'un moment, ses pensées encore embuées se tournèrent vers l'épisode qui avait eu lieu un peu plus tôt. Soudain, et presque brutalement, elle rompit le silence seulement troublé par le vacarme de la pluie, prenant la parole, ce qui fit légèrement sursauter le professeur, dont les yeux s'éclairèrent d'une lueur d'interrogation.

"Pour tout à l'heure... Vous pensez réellement que cet endroit est maudit ?"

*Ce qui expliquerait mon comportement.* Ajouta-t-elle pour elle-même. Elle ne comprenait pas vraiment -ni ne se souvenait très bien- ce qu'il s'était passé. Le peu qu'elle se rappelait, elle devait au moins se l'avouer, était quelque peu brumeux. Sa théorie à elle aurait plutôt portée sur son état d'ébriété, ce qui semblait le plus logique à ses yeux... Mais elle était réellement curieuse d'entendre les hypothèses de son collègue. Il avait peut-être des réponses à lui fournir.

Une dizaine de minutes plus tard, après avoir échangé quelques paroles, la jeune femme se leva , vérifia s'il ne restait rien à elle qui traînait, puis se dirigea vers l'entrée de la grotte. Cependant elle ne se risqua pas sous la pluie, la considérant presque avec anxiété, mais se retourna pour fixer Juarez de son regard vert, avant de lui tendre son bras

"Venez, je vous raccompagne."

Le vieil homme, peut être méfiant, hésita un instant avant d'opiner lentement, ne s'imaginant probablement pas rester dormir ici ou encore moins faire le chemin en sens inverse à pied. Il l'a rejoint et agrippa le bras de Lucie. Cette dernière s'assura qu'il était près puis ramena son hôte en transplanage d'escorte. Arrivés devant la grille de Poudlard, ils se saluèrent, échangeant des formules de politesses élémentaires. Alors que le vieil homme homme s'apprêtait à regagner ses appartements, elle l'interpella une dernière fois :

"Hé, Do ! Celui-ci pivota pour lui faire face, l'air interrogatif. Prenez soin de vous."

Sur ce, sans attendre de réponse, elle transplana une nouvelle fois, direction : Pré-au-Lard.



[Désolée du retard et de la longueur >__< Poutoux]
Revenir en haut Aller en bas
Azrael
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens
Vampire


Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Azrael, Mer 17 Sep 2008, 14:42


Cela faisait peu de temps que j'étais rentré de mon long voyage et après avoir été déposer d'importantes affaires à mon domicile j'étais venu me réfugier ici, à l'abri des odeurs intempestives. Je n'avait pas encore l'habitude de mes réaction et il fallait que je me contrôle. J'avais déjà mordu deux moldus pour les tuer ensuite, je ne voulais en aucun cas risquer de créer d'autres vampires. J'avais heureusement assez de facilité pour faire disparaitre les corps de manière à ce que ils ne soient que "porté disparus" par les services moldus. Lentement, je réussissais dans le froid à me faire à l'idée que jamais plus je ne dormirai, aussi je ne sortais que la nuit lorsque je savais que les gens seraient plus rares et ne pourraient me reconnaitre.
Ce matin là, la pluie en dehors de la grotte était très forte et j'avais marché toute la nuit, aussi avais-je décidé de rester là, dans un petit coin sombre, méditant sur mes actes passé et future et sur ce qui allait advenir de ma découverte tout en regardant l'entrée béante de la grotte. La peur de voir à n'importe quel instant quelqu'un entrer dans la grotte me paralysait, saurais-je me controler? Il allait bien faloir que j'apprenne un jours, toute fois je n'étais pas encore prêt.
Une autre question me persécutait l'esprit, qu'allais-je bien pouvoir faire de cette loi de régulation vampire? Si j'allais me présenter au ministère de la magie j'allais cesser d'être reconnu comme un humain, j'allais être considéré comme un sous-être, être hais, être fuit... Etais-je prêt à affronter une telle situation? Non... pas encore...
Revenir en haut Aller en bas
Rabastan Lievitch
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens
Fourchelang



Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Rabastan Lievitch, Mer 17 Sep 2008, 16:36


Les temps devenaient rudes dans l'Allée des Embrumes. En effet, le mauvais temps arrivait de plus en plus vite dans la ruelle sombre de Londres. Bien sûr les visites des aurors se faisaient comme d'habitude rares et la violence s'emplifiait à vue d'oeil. Rabastan du haut de sa fenêtre du premier étage de sa boutique ne dormait plus la nuit. Et cette nuit là encore moins...

Cela fait bientot 3 mois qu'il n'avait plus Azraël Sembayev, un ami qu'il considérait comme un frère. Parti en voyage après la fin de son précédant mandat, cela devait faire déjà plusieurs semaines qu'i devait être revenu à Londres ou à Loutry-Sainte-Chaspoule mais aucune nouvelle de lui... C'était assez bizarre car d'habitude il ne tardait pas à donner des informations quant à ses vacances, ses visites mais cette année rien. Peut-être était-il retenu au Brésil, ou bien lui était-il arrivé malheur... Rabastan n'en savait rien...

Les quatres coups de quatres heures du matin sonnèrent alors dans la magasin en bas et le mage n'avait pas encore fermé un oeil. Il se décida alors de se lever et la première chose qu'il fit fut plus ou moins étrange. Il plongea sa tête dans le bassin servant à se laver le matin ou du moins à se débarbouiller et se releva rapidement. L'eau coula alors de ses cheveux mi-long sur sa robe-pyjama et il se dirigea vers la fenêtre. C'est là qu'il pensa à un moyen de découvrir son ami. En effet aucuns sortilèges ne pouvaient retrouvé un homme mais il possédait à son bras un tatouage qui avait cette vertus. Doucement il découvrit son bras de sa manche et apperçu la plus belle chose qu'il avait fait de sa courte vie : la Marque des Ténèbres.

Il s'habilla alors d'une robe de voyage pourpre ainsi qu'une cape de voyage. Il prit son plus léger sac et fourra à l'intérieure une cape d'invisibilité ainsi qu'une bouteille de son meilleur alcool. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Il attacha alors à sa ceinture une bourse en peau de sombral contenant quelques gallions et il était enfin près à rechercher Azraël.

De sa main gauche il enfonça doucement sa baguette dans sa marque et prononça le prénom de son cher ami. Tout devint noir et dans les Ténèbres un cri retentit. Sa marque brûla au plus profond de lui et bientôt il se retrouva devant une grotte. La pluie battait contre sa peau découverte de son bras et contre son visage. Il enfila alors sa capuche et recouvrit son bras... Rabastan pénétra alors dans l'antre et un être devant lui se présenta...

« Azraël ? » demanda discretement le mage noir.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens
Vampire


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Azrael, Jeu 18 Sep 2008, 19:01


J'étais toujours perdu dans mes pensées lorsqu'une odeur forte apparue, une odeur appétissante, bien plus celle de l'animal que j'avais attrapé ce matin, et beaucoup plus fort, ma fin refit surface en même temps que cette odeur, cette odeur si agréable et si dérangeante à la fois, l'odeur d'un plat interdit, qui est à chaque fois différent et à chaque fois si bon... L'odeur de sang humain. Je me léchai les babines et me cachai en une fraction de seconde pour tendre un piège à cet imprudent, je savais que je ne devais pas, mais la tentation était bien trop forte, il fallait que je me nourrisse de cette personne, il le fallait absolument, et tout de suite! L'ombre de l'humain apparu, baguette à la main dans la lumière extérieure, ce qui me fit réfléchir une fraction de seconde. Ce sorcier était sans doute capable de se défendre et également à la faire, pourquoi? J'attendis donc qu'il fasse quelque chose avant de l'agresser, j'avais encore assez de raison pour ça...
« Azraël ? »
Sa voix me transperça me faisant redevenir moi même... Je ne l'avais pas reconnus immédiatement à cause de sa capuche mais sa voix... son odeur était donc celle là? J'allais m'en souvenir à l'avenir... Si certaine étaient appétissantes, celle la ne devait pas l'être et il fallait que je me le mette dans le crane. Je décidai de me montrer, malgré tout je ne pouvais lui nier cela. J'eu tôt fait de cacher mes crocs et de me rendre plus ou moins présentable, mettant également ma capuche afin de dissimuler mon teint extrêmement pale après quoi je fit mon apparition devant lui et commençai-je :
"Bonjour mon ami... vous me cherchiez?"
Revenir en haut Aller en bas
Rabastan Lievitch
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens
Fourchelang



Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Rabastan Lievitch, Sam 20 Sep 2008, 17:34


L'attitude d'Azraël était plutôt bizarre. Déjà que faisait-il dans cette grotte froide en plein milieu de la nature ? Pourquoi ne rejoignait-il pas la demeure de son père ou son magasin ? Une centaines de questions venaient à l'esprit de Rabastan qui ne comprenait plus son ami. Et encore ce n'était que le début de ses craintes. Cependant il ne réflichissa pas et étreignit son collègue sans penser aux conséquences de son acte et sans répondre à sa question. En effet la demande était plutôt froide de sa part mais Rabastan avait l'habitude du vouvoiement de son confrère. Il ne tarda cependant pas de répondre à celui-ci et se dit de ne plus jamais faire un pseudo calin pour dire bonjour.

« Euh... Tu... euh, vous n'êtes pas rentré chez vous depuis des lustres. Votre voyage au Brésil s'est-il mal passé ? »

Les mots ne venaient pas au mage qui se demandait quand même s'il était toujours en Angleterre ou si son ami était encoreà l'étranger. Une autre attitude étrange était que son collègue s'était vêti d'une capuche lorsque Rabastan était entré dans la caverne mais tout compte fait peut-être fesait-il frisquait... Soit, il décida d'enlever lui même son capuchon pour laisser apparaitre son visage devant les ombres qui les entourraient. Il recula d'un pas pour laisser un certainne distance entre eux deux et il buta contre ce qu'il espérait une pierre mais... non ce n'était pas une pierre. Les yeux du mangemort glissèrent et il découvrit un petit corps poilu qui ne devait être rien d'autre qu'un corps de lapin franchement tué. De nouvelles questions embrumèrent l'esprit de Rabastan comme pourquoi il y avait un lapin mort à ses pieds ? Pourquoi Azraël n'était-il pas revenu à la civilisation s'il avait faim et où il était ?

« Excusez moi mais où sommes-nous ? »

Il ne pu s'empecher de poser cette dernière question qui le déambualit dans sa tête depuis quelques secondes. Son regard posé sur la carcasse se releva alors sur son compatriote...
Revenir en haut Aller en bas
Azrael
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens
Vampire


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Azrael, Lun 13 Oct 2008, 18:12


Rabastan me pris dans ses bras sans me laisser le temps d'entreprendre quoi que ce soit pour l'arrêter, j'étais trop en train de réfléchir à une excuse à lui fournir pour le faire d'ailleurs. Je ne me rendis pleinement compte de son geste qu'une fois sa gorge quelques centimètre de mes dents, qu'une fois que l'odeur de son sang se fit plus forte, qu'une fois que le temps sembla s'arrêter, troublé uniquement par le rythme régulier de son sang parcourant son cou si... tendre, son cou qui semblait ne vouloir qu'une chose : deux petites marques circulaires...
Je secouai la tête alors qu'il se détachait de moi, ce n'était vraiment pas passé loin... Il me regardait droit dans les yeux tout en me posant une question. Je mis une bonne petite seconde avant de répondre car j'étais fortement troublé mais après avoir repris mes esprit je finis par lui répondre :


"Non non, vous vous mèprenez mon ami, je... le voyage s'est bien passé, j'ai trouvé ce que je cherchais... ainsi que... une voix vers l'immortalité."

Je ne lui mentais pas ainsi, c'était bien plus simple de lui dire une part de vérité pour le rendre heureux plutôt que de nier tout en bloque. Rabastan finit par baisser sa capuche, ce qui me mit dans une situation plus qu'ennuyeuse, s'il me voyait tel que j'étais, et après ce que je venais de dire, il risquait de recoller tout les bouts ensemble et de me démasquer... Je ne pouvais rien faire, et alors que je réfléchissais lui faisait quelques pas à reculons jusqu'à ce qu'il percuta le cadavre desséché d'un lapin à terre. Il le regarda un court temps qui me sembla pourtant interminable, à nouveau, puis vint une nouvelle question, encore une question... me mettant à nouveau devant un dilemme, trahir la confiance de mon ami ou le laisser savoir la vérité au risque de le voir me laisser tomber dans la minute. Il n'allait sans doute pas avoir de mal à me haïr étant donné que j'éprouvais ce même sentiment pour moi même...
Lentement, je fit quelques pas en arrière et je m'assis sur une pierre : je ne pouvais lui mentir, ma loyauté était la dernière chose de valeur qu'il y avait en moi aussi, lentement, je baissai ma capuche laissant découvrir un visage particulièrement pale, cadavérique avec d'énormes cernes sous les yeux et de profonds yeux bleus, eux qui au par avant étaient brun...


"Nous sommes dans la grotte, près de pré-au-lard."
Revenir en haut Aller en bas
Rabastan Lievitch
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens
Fourchelang



Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Rabastan Lievitch, Sam 18 Oct 2008, 15:18


Lentement, Azraël se baissa pour enfin s'asseoir sur une pierre. Là, il abaissa sa capuche... mais cependant son visage était toujours caché pour la sombrité du lieu. Une chance pour son ami qui se trouvait être un vampire.Un peu plus de répis pour lui car il en était sûr, son état ferait fuir Rabastan. Néanmoins, le Mage Noir ne savait toujours pas l'état dans lequel se trouvait Azraël et où il se trouvait. Cet endroit humide n'était pas un refuge pour lui et il ne voyait pas pourquoi son ami restait ici, de plus avec un cadavre de lapin au milieu de la grotte c'était encore plus bizarroïde. Quand celui-ci lui indiqua qu'ils se trouvaient être dans la grotte de Pré-Au-Lard, Rabastan ne comprit plus rien... Pourquoi n'était-il pas rentrer tout de suite chez lui où encore chez un ami ? Cette nouvelle question trottait dans son esprit mais il se retint de la poser car depuis le début, il agressait de questions son confrère. Il regarda alors de nouveau autour de lui et petit à petit les choses se mirent en palce dans sa tête. Le puzzle se construit rapidement et tout les éléments s'attachèrent ensemble pour former une réponse... une réponse à laquelle il ne s'était pas attendu...

« Lève-toi s'il te plait... » demanda t-il en tendant sa main libre au mangemort.

Il venait de tutoyer Azraël mais les circonstances changeaient et peut-être serait-ce la dernière fois qu'ils se parleraient...
Revenir en haut Aller en bas
Azrael
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens
Vampire


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Azrael, Dim 19 Oct 2008, 13:06


« Lève-toi s'il te plait... »

La main tendue vers moi, cette requête aurait put sembler plus amicale dans d'autres circonstances mais en l'occurrence elle raisonnait dans ma tête tel un glas sonnant pour moi. Qu'allait-il advenir si je me redressais? Comment Rabastan aurait put accepter un vampire comme ami alors que je ne pouvais même plus m'accepter moi même?
De toute façon je n'avais pas vraiment le choix, le simple fait de son tutoiement voulait dire qu'il se doutait fortement de quelque chose... C'était peut-être la fin...
Un doute me pris... qu'aurais-je fais à sa place? Je n'en avait aucune idée mais... dans son autre main... sa baguette. Comptait-il me tuer? Sur place? Tel une créature, tel un animal pour lequel la pitié était inutile? C'est vrai, je n'en était pas loin mais... j'étais toujours moi non?Pour la première fois de ma vie, j'eus alors, et pour la première fois de ma vie, un sentiment d'injustice... Durant toute celle-ci le sort s'était acharné contre moi, il n'était pas question qu'il gagne, si le monde me haïssait il me suffisait de le haïr bien plus encore et de le combattre jusqu'à la mort... Ma place parmi les mangemorts avait un sens bien plus profond à présent.
Rabastant voulait donc savoir ce que j'étais, parfait, mais je n'allais pas le laisser réagir en premier. Avant de me lever, ma main se déplaça lentement jusqu'à la poche de ma cape ou je saisi ma baguette fermement avant de me redresser de toute ma hauteur devant Rabastan et ce sans saisir sa main. Il ne pouvait plus ne pas voir mon visage à présent et pour être certain qu'il compris j'ouvris légèrement la bouche laissant apparaitre mes canines.


"Tu sais tout à présent..."


S'il voulait me tuer à présent, j'étais prêt à me défendre toutefois... je n'allais pas faire le premier pas. Il était le seul ami que j'ai jamais posséder et je ne pouvais me résoudre à faire le premier pas faire la destruction de cette amitié. Le choix lui appartenait à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Rabastan Lievitch
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens
Fourchelang



Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Rabastan Lievitch, Dim 19 Oct 2008, 21:44


Enfin son ami se montra tel qu'il était et les appréhensions de Rabastan se confirmèrent. Ainsi, Azraël Sembayev, son seul ami était devenu vampire... De ses canines, le Mage pouvait lire la terreur qu'il provoquerait chez les sorciers. De son teint blanc, on pouvait lire le dégout que les passants auraient pour sa personne. De ses doigts devenus si fins, on pouvait lire la cruauté que le vampire avait au fond de lui... Ce n'était là en rien une vie pour Azraël, personne qu'il aimait tant, mais il ne pouvait sans démordre, son seul ami était devenu un monstre. Sa baguette se leva alors pour répondre à la menace d'Azraël qui lui même avait projeté devant lui, comme sa seule façon de se défendre, sa propre baguette. Un combat allait éclater mais Rabastan ne voulait pas... Pourtant son confrère voulait apparement en arriver aux car il devenait de plus en plus menaçant. Il voulait en finir avec leur amitié... Non, il ne fallait pas se résigner, il fallait accepter Az tel qu'il est car peut-être qu'un jour, il aurait à faire de même pour le Mangemort. Il baissa sa baguette doucement et une larme coula le long de sa joue...

« Je ne pense pas que là est notre futur... »

La phrase sortit ainsi de sa pensée et il ne pu la retenir... Il se retourna alors et sortit de la grotte, en espérant qu'Azraël allait le retenir...
Revenir en haut Aller en bas
Azrael
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens
Vampire


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Azrael, Sam 15 Nov 2008, 16:28


Lentement, la baguette de Rabastan se baissa, me faisant comprendre à quel point j'avais été stupide... C'est vrai, je n'étais plus vraiment humain mais après tout, lui aussi provoquait était à l'écart de la société, tout comme moi...
« Je ne pense pas que là est notre futur... »
La phrase traversa la grotte alors que mon confrère faisait volte face. Je ne savais pas quoi faire, après tout je n'avais rien fait de mal, pourquoi aurait-il dut m'en vouloir? Je désirais seulement me défendre, pourquoi ne disait il pas ce qu'il pensait?... Je réfléchissais sans doute beaucoup trop, et ce alors que mon unique ami quittait la pièce. J'ouvris la bouche au dernier moment, puis la referma... Je n'avais rien à lui dire, tant de chose que j'aurais voulu qu'il comprenne mais le pouvait-il? J'avais jusqu'à aujourd'hui éviter ce moment, et je n'étais pas prêt... Pas encore, il n'allait pas pouvoir m'accepter si je ne m'étais pas accepté moi même. Je décidai donc alors même que je le voyais disparaitre, de laisser l'eau couler sous les ponts, d'attendre le temps qu'il aurait fallu pour pouvoir à nouveau me considérer comme quelqu'un...
je fus alors pris d'un profond soupire traduisant la tristesse qui me traversais, qu'allais-je bien pouvoir devenir? Je me rassis donc sur ma pierre, arrêtant de respirer afin de méditer dans le plus profond des silences, troublé uniquement par le doux cliquetis de la pluie sur le sol de pierres. Je ne sais combien de temps j'attendis ainsi avant de décider de retourner chez moi, peut-être des heures, peut-être des jours, j'avais totalement perdu toute notion de temps mais c'était maintenant clair...
Il était temps de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Atana Markoff
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Vélane



Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Atana Markoff, Lun 08 Déc 2008, 20:46


[RP Privée avec Mangemort 29 enfin je crois.... xD]

Une silhouette sombre se faufila hors d'une maison, qui n'était autre que la sienne. Atana avait passé la soirée à lire un dossier a propos d'une grotte sur les hauteurs de Pré au lard et qui semblait être un endroit où plusieurs mangemort aurait défilé. Bien qu'elle ne devait pas être très fréquentée et d'une importance extrême elle méritait qu'on lui accorde un peu d'attention. c'est pourquoi en cette nuit de décembre la jeune fille avait décidé de se rendre à l'endroit précis. Elle était donc passé, de façon peu commune, par son balcon ne voulant pas croiser Clicki qui à cette heure ci devait être entrain de jouer ou lire un bouquin et donc au plus grand regret de la jeune membre, ne devait pas dormir. Atana atterrit sur le sol avec légèreté non pas grâce à sa super souplesse ni même à sa grande agilité, non c'était tout simplement grâce à un sortilège d'air qui lui permit de minimiser sa chute. Elle plaça sa capuche sur sa tête et ferma soigneusement sa cape sur le devant pour parer les coups de vent frais.

Elle sortit de la propriété pour pouvoir transplanner tranquillement. Elle sortit par le jardin et s'enfonça dans la forêt qui menait à une route principale si on ne perdait pas le nord... elle arriva donc à une route déserte pour l'heure. Elle transplanna rapidement et réapparut dans les rues de Pré au Lard. Un chat noire passa à côté d'elle en miaulant d'une voix brisée et rocailleuse, Atana baissa son regard sur le félin et leva un sourcil avant de murmurer :

Pas de chance pour toi je ne suis pas superstitieuse...


Elle poussa le chat du pied alors que celui-ci commençait à se frotter contre sa cheville. Son poil était miteux et des trous de part et d'autre se faisait voir... Atana grimaça et s'éloigna de l'animal. Lorsqu'elle passa devant l'un des bars du village un ivrogne se fit jeter sur les pavés verglacées de la rue. Atana marqua un temps d'arrêt et ses chaussures furent les victimes des postillons et des jurons du poivrot au sol. La jeune fille soupira en levant les yeux au ciel, décidément ce n'était pas sa nuit... Quand l'ivrogne se rendit compte de la présence de la jeune fille un sourit gras apparut sur ses lèvres et ses yeux montèrent lentement le long des jambes de la jeune fille. Atana réprima une vague de dégoût pour ce semblant d'homme et l'enjamba pour continuer sa route. Elle entendit juste un sifflement qui n'avait rien d'agréable et qui termina d'ailleurs par une toux grasse. *Pire qu'un moldu...*

Atana arriva à la fin de la route principale dans quelques mètres elle ne ferait plus partie du village. Elkle leva son regard vers le contre bas de la forêt et vu la vieille bicoque du nom de "La cabane Hurlante" qu'elle avait eut l'occasion de visiter avec Bako et Oheinnem *Tiens je me demande d'ailleurs où ils sont ces deux là...* La jeune fille resta un instant pensive et se tourna face au village. IL était certain que des Mangemorts se soit réfugiés dans la cabane hurlante. Même si ce n'était que pour quelque seconde. Son regard se dirigea alors vers le haut de la colline où on pouvait apercevoir, en fixant bien les lieu, l'entrée sombre de la grotte. Atana ne savait pas ce qu'elle trouverait là haut, sans doute rien du tout, les Mangemorts n'était pas assez bête pour laisser des traces derrière eux mais cette grotte était un lieu idéal pour quiconque voulait faire une descente sur pré au lard. Surplombant le village et ces alentours, la grotte donnait un point de vu parfait ! La jeune fille ne réfléchit pas plus et transplanna à l'entrée de la grotte.

Elle fixa l'entrée avant de murmura un lumos. Elle approcha sa baguette de l'endroit sombre pour éclairer ses pas. Rien d'alarmant ou d'excitant soit dit en passant... Elle entra dans la grotte et ses pas se mirent à résonner. Par endroits les parois semblaient fragile, sans doute le vestige d'une ancienne lutte. Atana passa sa mains dessus pour voir de la pierre s'effriter, toute fois l'ensemble semblait encore tenir debout et pour encore quelques années si les gens prenaient la peine de jeter leur sorts convenablement. Elle se tourna vers l'entrée et décida de jeter un sort pour la prévenir d'une quelconque arrivée. Elle s'enfonça un peu plus dans la grotte et trébucha sur quelque chose qu'elle idezntifia ensuite comme une carcasse d'animaux. *Mais c'est sympa tout ça dit donc...* Atana continua son chemin et finit par être stoppée par un mur en pierre qiu terminait la grotte. Rien de bien intéressant, une simple grotte, vide, qui devait sans doute servir de refuge pour les animaux en rute ou des élèves de Poudlard titillés par leur hormones... Atana soupira une énième fois *Tu pensais trouver quoi ? Le repaire des mages noirs ? T'es pas chez Casimir ma vieille !* pensa-t-elle alors que soudaine, sa baguette se mit à vibrer entre ses mains. Quelqu'un venait de pénétrer dans la grotte *Avec la chance que tu as ça doit sans doute être un lapin ou un gentil petit écureil qui n'a jamais entendu parlé de la marque des ténèbres... * Atana revint doucement à l'entrée de la grotte tout en éteignant sa baguette pour plus de sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
Azrael
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens
Vampire


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Azrael, Mar 23 Déc 2008, 23:19


[RPG entre Azraël et Akshay Lecter]

A notre arrivée, le soleil se levait sur la grotte créant sur ce paysage bucolique mille couleurs magnifique qui aurait émerveillé n'importe quel être de cette terre, la lumière diffuse par la brume matinale semblait pouvoir être la seule chose importante, et être le remède de tout les maux de l'univers. Toutefois, seuls, nous étions de marbres, ce spectacle n'était presque pas présent à nos yeux et le seul sentiment humain qu'il réussit à générer dans mon cœur fut cette éternelle nostalgie qui me poursuivit tout au long de ma vie, cette nostalgie pour un être passé, mort depuis quelques temps déjà : moi même.
Je fis entrer Akshay à l'intérieur et lui montrai une pierre ou s'installer. Je verifiai pendant ce temps que nul humain se trouvait dans les parages après quoi je revint devant mon cher ami. J'avais quelques consignes à lui donner après quoi j'allais devoir me procurer deux trois choses dont nous aurions besoin par la suite.
"Akshay, je vais maintenant te demander de te concentrer sur tes émotions dans un premier temps, sur tes sens dans un second. Tente de discerner chacune de tes émotions séparément, de déterminer leur cause et leur intensité, commence bien entendu par la soif, ce sera la plus facile, la colère ne devrait pas poser trop de problèmes non plus mais concentre toi. Je ne te demande pas de les éliminer, dans ton état c'est impossible mais apprend à les reconnaitre car ce sera l'état à éviter à tout pris. En ce qui concerne tes sens tu l'auras remarqué par toi même, ils sont bien plus développer que la normal, apprend à distinguer parfaitement chacun, même si je sais que pour le moment tout est fort confu, tu dois tenter d'y arriver. Je vais aller te chercher de quoi te nourir et deux ou trois choses essentielles. A plus tard."
Je n'attendit pas sa réponse, il n'avait pas à en donner pour l'instant, c'était son seul choix. Aussi me dépéchais-je de faire demi tour afin de repartir : direction l'allée des embrumes.
Revenir en haut Aller en bas
Akshay Lecter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Vampire




Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Akshay Lecter, Mer 24 Déc 2008, 17:44


Akshay arriva avec Azraël dans la grotte à l'aurore. Le soleil se levait faisant briller chaque goutte de rosée comme un diamant scintillant. Akshay observa le paysage en se demandant si un jour, il arriverait à profiter de ses moments comme avant. Il regrettait l'intense bonheur que lui procuraient de si beaux spectacles. Une énième bouffée d'émotions diverses montèrent en lui, lui donnant envie de détruire, de tuer..

Azraël le fit s'assoir sur une pierre. Akshay s'assit sans broncher, bien qu'il n'était vraiment pas d'humeur à être conciliant. Il serra les points, lorsque son compagnon vampire lui expliqua qu'il fallait qu'il s'entraîne à gérer ses émotions. Il devait les distinguer une à une: la soif, la colère, la tristesse, le doute, l'impuissance.. Toutes ses émotions qui étaient entrain de le dévorer de l'intérieur. Puis il devait ensuite s'habituer à chacun de ses sens qui étaient extremement développés et également apprendre à distinguer chacun pour en tirer le profit maximum.

Son créateur finit par lui dire qu'il allait s'absenter quelques minutes pour aller chercher de quoi lui nourrir et deux ou trois choses essentielles. Akshay s'interroga sur le nature de ce qu'il voulait lui rammener. Mais il finit par repousser toutes ses interrogations au fin fond de son crâne car il aurait assez rapidement la réponse. Il devait parer d'abord au plus urgent. Il regarda l'autre vampire s'en aller. Ses yeux n'eurent aucun mal à le suivre, malgré qu'il remarqua la vitesse avec laquelle il avait quitter les lieux. Il se demanda si un regard humain aurait pû le suivre. Mais encore une fois il chassa ses interrogations et commença à se concentrer.

Il savait se concentrer, se détendre. Il avait été formateur animagus dans une autre vie. Cette pensée lui décrocha une grimace et lui noua la gorge. Il ne pourrait sans doute plus jamais reprendre sa forme animal à laquelle il avait eu le temps de s'habituer et qu'il apréciait beaucoup. Dorénavant il était condamné à ce corp. Il se demanda d'ailleurs quelle allure il avait, il ne s'était pas encore vu. Soudain, ses tripes se nouèrent. Est-ce qu'il serait tellement effrayant qu'il ne pourrait même pas se montrer en public? Il s'approcha d'une marre d'eau à moitié gelée dans la grotte. Il regarda son reflet...


Sa peau était d'un blanc immaculé. Ses yeux étaient rouges, il se demanda q'ils resteraient comme cela, mais il se rapella que les yeux de son compagnon n'étaient pas ou plus rouges.. Des cernes apparaissaient sous ses yeux, lui donnant un air fatigué. Mais malgré tout cela, ses traits s'étaient affinés et il resplendissait de beauté. Il n'avait pas vu encore corectement le visage de son créateur, mais il ne douta pas qu'il devait avoir les mêmes caractéristiques. Il avait changé, il avait du mal à se reconnaître. Il avait l'impression d'avoir revecu une adolescence en accéléré, après laquelle il n'était plus le même.

Finalement, il se détourna de son reflet et retourna s'assoir. Il ferma les yeux et massa ses tempes, doucement. Il essaya de se décontracter. Il devait vraiment faire ce que le vampire avait dit, sinon il allait vraiment devenir cinglé. Mais soudain il réouvrit les yeux et se rendit compte qu'il n'avait pas respirer depuis plusieurs bonne minutes... Il prit alors une grande goulée d'air.. Mais cela ne le soulagea en rien. Certes, il était désagréable de ne pas respirer et de ne pas utiliser son odorat, mais cela ne lui était pas vitale. Cela lui fit quand même un choc.. Il referma ses yeux et se concentra sur ses émotions. Tout d'abord: la soif. Lorsqu'il se concentra dessus, sa gorge le brûla de nouveau férocement et il se dit qu'il ne pourrait pas tenir longtemps comme cela, il esquissa un geste pour se lever mais il se ravisa, Azraël était déjà partis lui chercher quelque chose. Il essaya d'oublier sa soif, de la ranger au fond de sa tête. Cela lui était très difficile. Si bien qu'il se leva dans un eccès de colère, souleva la pierre sur laquelle il était assis et la balança en dehors de la grotte.

La colère! Il venait d'oublier sa soif pour donner toute la place à la colère. Ce n'était pas très difficile de comprendre pour quelle raison la rage montait en lui si facilement.. Il se rassit cette fois contre le mur et referma les yeux. La tristesse: il n'était plus en vie. Il n'était plus le même, il n'était plus humain. Il ne s'attarda pas dessus, car sa gorge se noua de nouveau. Le doute: Qu'allait-il devenir? Qu'allait-il faire? Serait-il rejetter? Il commençait déjà à s'habituer à remettre ses interrogations en suspend au fond de son crâne. Il se rendit compte qu'il se sentait mieux, plus maître de lui et pas sujet à des sautes d'humeur. Il devrait dorenavant faire attention à ses émotions pour ne pas provoquer de catastrophes. Il réouvrit les yeux.

Maintenant il devait se faire à ses sens, apprendre à les distinguer correctement. Il se concentra sur son ouîe. Il tendit l'oreille, ferma les yeux et arrêta de respirer. Il entendit de l'eau goutter quelque part, en poussant plus loin, il entendit des gens parler, c'était l'heure de se lever pour tout le monde maintenant, et l'activité dans le village de Pré-au-lard commençait tout juste. Il avait l'impression d'entendre le commerçant du coin comme s'il n'était qu'à quelques mètres de lui. Il parlait avec deux autres hommes. Akshay tenta de se concentrer sur autre chose. Il entendait les arbres craqués, le vent qui faisait bouger les branches nues des chênes, la neige qui craquaient sous les pieds de petits animaux en quête de nourriture. A ce moment là, sa soif refît surface, mais il se força à ne pas respirer et à penser à autre chose.

Maintenant, il ouvrit les yeux et regarda dans la grotte. Il y voyait aussi bien qu'en plein jour avec sa vue humaine. La grotte n'était pas très grande mais surplombait tout Pré-au-lard. C'était un point de vue de premier choix. Il observa les maisons au loin. Les gens qui se pressait sous le froid. Il avait neigé et tout était blanc. Aussi bien les toits des maisons, que les allées et les arbres. Il sourit ironiquement en pensant qu'il se fondrait à merveille dans le décors. Il observa les arbres et le parc. Il y vit plusieurs fois des arbustes bougés. Il dû se concentrer au maximum pour ne pas se lever et aller voir ce qui faisait bouger ses arbustes..

Puis il respira. Il se dit que son odorat serait sans doute son sens le plus développé et du même coup le plus dangereux.. Il sentait tout de manière si puissante. La grotte sentait l'humidité, et pour la première fois il découvrit une odeur à l'eau. Il ne sû comment la décrire, étant donné que rien ne l'égalait, ni ne lui ressemblait de proche ou de loin. Tout naturellement cela sentait.. l'eau. Il fit une drôle de mimique, lorsqu'il arriva à penser à cela. Si il disait à quelqu'un que ça sentait l'eau, il le prendrait sans doute pour un fou. Il s'approcha de l'entrée de la grotte et respira à plein poumons. Il recula immédiatement. Des odeurs l'assaillaient de toutes part. Des odeurs tellement puissantes, toutes nuancées, contrastées. Tantôt épicé, puis florale et d'autres plutôt âcres. Jamais dans ses rêves les plus fous, il n'aurait immaginé qu'il existait autant d'odeurs. Un seul de ses sens semblait diminué: le touché. Bien qu'il ne fût pas habillé très chaudement, il ne ressentait en aucun cas l'air glacé sur sa peau. Enfaite cela lui faisait l'effet d'un vent frais, mais doux. Il se dit alors que la temperature de son corp devait être très basse. Puis il s'approcha d'une des parois de la grotte et se cogna violemment contre le mur. La roche craqua, mais.. lui ne sentit pas grand chose.

Il se rassit contre le mur. Le seul sens qu'il n'avait pas encore utiliser était le goût... Il se dit qu'il allait peut-être attendre un peu pour cela. Il se demanda si les aliments auraient le même goût qu'avant pour lui. La soif refît surface, mais cette fois-ci il eut moins de mal à la réfréner. Il attendit donc immobile que le vampire revienne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 19

 Une cachette appropriée [La Grotte]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.