AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 4 sur 19
Une cachette appropriée [La Grotte]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
Invité
Invité

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Invité, Jeu 10 Déc 2009 - 18:16


Betty marchait à côté de ses nouvelles amies et aurors, Loreleï et Eden. Elle venait de finir sa formation avec Eden, et c’était la première mission que sa chef Morgane avait bien voulu lui confier. Donc pour Betty, c’était sa première patrouille, par conséquent elle était toute enjouée à se balader dans la montagne, à la recherche d’un moindre incident suspect.

En effet, quelques heures plutôt au QG des Aurors, on leur avait signalé un rapport d’incident au alentour de la grotte, voir dans la grotte elle-même.
Tout en discutant avec ses amies, et en montant la garde, elles arrivèrent devant cette énorme grotte. Betty n’y avait jamais été auparavant… L’aspect extérieur était d’ailleurs tout sauf accueillant. Les grosses pierres étaient d’un gris foncé, et donnaient l’impression qu’elles allaient s’écrouler sur les 3 jeunes filles.
Quand elles prêtèrent attention au bruit qui émanait de la grotte, les Aurors comprirent vite que ce qui se tramait à l’intérieur…Tendant l’oreille avec un peu plus d’attention, elles entendirent la voix d’un mangemort et s’engouffrèrent rapidement de la grotte.

L’intérieur de celle-ci était profondément lugubre. La faible lumière du jour éclairait quelques peu la grotte mais Betty pour mieux voir ce qui était en train de se dérouler sous ses yeux prononça : Lumos !

Un mangemort que Betty n’avait jamais vu en raison de sa toute nouvelle arrivée dans le groupe des Aurors était en train de lancer un sort, Incarcerem à une jeune fille qui ne devait pas être plus âgée qu’une deuxième année.

Betty, Loreleï et Eden étaient alors cachées derrière un roc de pierre. Lorsqu’elle regardèrent avec plus d’attention la scène, Betty s’aperçut que la jeune prisonnière du mangemort n’était autre que Vénus, une jeune serdaigle avec qui elle avait discuté quelques semaines plus tôt…

Elles sortirent alors de leurs cachette, et Betty s’avança en lançant : « Finite Incantatem  » ce qui libéra la jeune fille de l‘emprise du mangemort.
Elle s’avança en courant vers Venus, tout en jetant : "Protego totalum !"

Betty et Vénus sortirent à reculons, le sort les empêchant de toutes attaques du mangemort, puis à la sortie de la grotte, Betty pris la main de Vénus et elles transplantèrent toutes deux, devant le parc de Poudlard.

Betty la ramena à pied, dans l’enceinte du château où Vénus serait enfin en sécurité.


(HRPG : avec accord de vénus pour la faire sortir).
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï Evana
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Panthère noire




Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Loreleï Evana, Jeu 10 Déc 2009 - 18:17


Loreleï faisait sa première patrouille, c 'était assez frustrant d 'ailleurs, du moins premier jours vraiment dehors à faire ce qu'elle avait toujours rêver de faire, elle espérait être à la hauteur. Et puis l'autre chose qui la gênait c 'était de se retrouver dehors. Loreleï avait passé tout le reste de sa jeunesse à Poudlard à se cacher des mangemorts dont son père qui la cherchait surement encore et toujours pour la tuer après avoir essayer de la recruter et torturer.
La jeune femme avait une élégante robe noir jusqu'au sol, une père de botte et une cape noir avec un capuchon fourrée en fourrure de couleur noir aussi. Elle avait ses cheveux solidement attachés en chignon, ses ongles coupés de près et portai un maquillage léger. Elle suivait Betty et Eden d'un pas léger en fourrant les mains ballante, baguette dans une main.


Ce serait bien une première patrouille au calme

Dit elle, sa voie était douce, mais assez froide et cassante. Lore n'était pas le genre de fille qu'on apprivoisait facilement, distante, solitaire mis un cœur en or quand on la connaissait vraiment. Elle ne connaissait que de peu ses compagnes d 'armes. En même temps ce qu'elle disait était ironique même si rien ne paraissait, les femmes avançait s'enfonçaient vers une grotte suspectée et elle devait allé y faire un rapport....
*J'aime pas çà, pas çà du tout*
Comme si au fond d'elle des instincts de survie remontait à la surface d'un de ses temps troubles où la mort lui avait passé de peu. Son teint devint pâle, sa main se resserra sur sa baguette. A croire qu'elle sentait de loin le monstre se cachant là . Lore continua de marché et entendit une voie de loin, et généralement le ton ne lui était pas inconnu et surtout un sort lancé. Elle logea la paroi rocailleuse suivant Betty avant de voir celle-ci agir. Lore découvrit une fille qui était attachée par des liens magique et devant elle.... un mangemort. Le cœur de Lore ne fit qu'un tour, elle suivit Bettyet se cacha derrière un rocher avec Eden aussi elle vit Betty foncer sur la fille, un regard,un sort puis on entendit un "pop" avant que la fille et Bet ne partent. Tout en une fraction de seconde alors que Loreleï lançait un sort en même temps que Betty. Son geste fut rapide et sa bouche tellement déterminée, tellement habituée à prononcé çà...


Sectumsempra !

A vrai dire tout alla si vite que sa baguette envoyait les jets,son coup partit sans qu'elle prit conscience de l'endroit où il irait dans la grotte. A vrai dire, il y avait une chance sur cent qu'il touche le mangemort. Et puis c 'était pas le but, sa première réaction fut de protéger le départ de Betty pour ne pas que le mangemort aie le temps de réagir sur elle. Et puis, se sort avait de quoi en faire réagir plus d'un rien qu'en prononçant ce simple mot, même sans baguette. Magie noir oui, elle venait à peine de sortir de Poudlard et les maigres sorts de bases qu'elle connaissait ne lui servait pas beaucoup. Et puis dans des cas ainsi, la mémoire sortait ce qu'elle pouvait et ici se fut le résultat du bourrage de crane de son père alors qu'il la tenait captivée. La magie noir, elle l'avait en horreur mais dans ses cas si, elle préférait la faire appréciée par les gens qui l'utilisaient, qu'ils voient ce que çà fait... Mais tout alla si vite, Loreleï continua à jeter des sorts après celui faisant apparaitre les blessures sanglantes.

Deversio Gastro

Et un de plus partait censé vider les entrailles. Eden était aussi là, mais chacune sa spécialité, sa force. Lore attaquait, Eden protégeait. Un tout une force, il fallait faire vite, elle était deux, elle et Eden, pour Loreleï s 'était son premier défis, sa revanche sur la vie .


Dernière édition par Loreleï Evana le Jeu 10 Déc 2009 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jude Rosebury
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Transplanage.
Occlumens.
Vampire.





Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Jude Rosebury, Jeu 10 Déc 2009 - 18:18


La sorcière, après avoir fait deux formation, était allée voir Morgane au Qg. Celle-ci l'avait prévenue qu'il y avait eu des rapports d'incidents aux alentours de la grotte. Alors, elle avait demandé à Eden, ainsi qu'à Betty, qu'elle avait formé il n'y a pas longtemps, et Loreleï.

Eden n'avait pas vraiment eu le temps de se changer, gardant les vêtements de l'entrainement, un peu sale, mais peut importe. Elle avait juste mit sa cape par dessus, pour arranger un peu cette apparence négliger, qu'Eden détestait.

Toute trois étaient parties ensemble patrouiller, pour la sécurité des lieux. Patrouillant depuis un certains temps, elle s'approchèrent de la grotte pour finir. Entendant des voix, et le nom d'un sort, elles se raprochèrent toute trois. Un mangemort !

Eden savait tout de suite qu'il s'aggissait de cela, étant donné que cette personne était sous une cape noir, large, et en face d'elle.. Une fille ? Elle portait une tenue de serdaigle, et tenait son chat dans ses mains.

Alors Eden prit sa baguette d'instinct. Elle resta dans l'entrée de la grotte, derrière un rocher avec Betty et Loreleï. Puis Betty se leva avec Loreleï. Eden resta derrière le rocher pendant que Betty partit à la défense de la jeune fille, et Loreleï jetait des sorts pour distraire le mangemort.

Eden ne savait pas trop quoi faire pour le moment, alors elle dit sans mot # Protego #. Le bouclier devrait pouvoir la proteger pour un sortilège. Alors Eden se leva, s'approcha, toujours surement, pour ne pas risquer de se faire avoir par le mangemort. Tendant sa baguette pointée sur le Mangemort, elle murmura # Metalo Scencio # .

Un filet de metal sortir de sa baguette en direction du mangemort. Normalement, celui-ci devrait se retrouvai piégé, et ci il tentait de se liberer, il se ferait surement des entailles, car les liens se resserent. Elle tourna la tête, et regarda Loreleï lancer des sorts. Elle attaquait, et Eden protegait la sortit, même si elle avait jeté un petit sort d'attaque.

Puis se rapprochant de Loreleï, toujours avec son bouclier, et mit son bras devant le torse de son amie et collègue, et pointa sa baguette. Elle lança # Ragnarok # sans mot dire. A cet instant, un mur invisible de protection apparut entre la mangemort et les deux aurors. Elle dit alors :

- Ce n'est pas beau de s'attaquer à moins fort que soit.. Seriez vous si peut sûre de vos sorts ?

Après cette phrase là, Eden tourna la tête vers Loreleï.

- Allez, on rentre.

Elles devaient partir, maintenant que Venus était sauve, plus rien ne les retenaient ici. Même si Eden avait envie de se battre, elle devait faire attention, et ne pas risquer sa vie juste pour une envie de combat. Elle se concentra, pensa à sa destination avec determination. " QG des aurors.. " pensa t-elle. Les deux aurors s'en allèrent alors..
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Maître de jeu, Jeu 10 Déc 2009 - 18:18


Le membre 'Eden Bolton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combats Sections Act' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Invité, Dim 17 Jan 2010 - 1:54


[Privé Nymphadora]

Il était tard, au moins dix heures du soir, Will était allongé sur le canapé près de la cheminée, les yeux fermé, on aurait pu aisément croire qu'il dormait. Une petite tape sur l'épaule réveilla le jeune homme dont les mèches blondes tombaient devant ses yeux *serait p'tetre temps d'aller s'faire couper les cheveux* pensa Will. La petite tape en question venait de Léto, son elfe, qui se tenait devant lui avec son éternel air soumis. Il portait dans la main droite un chandelier et dans la main gauche l'un des pyjamas du jeune homme. L'elfe s'inclina bien bas puis fit:

- Voulez-vous allez vous coucher, ou prendre une tasse de Thé ?

- Merci Léto mais je ne veux pas de thé, et je n'ai pas sommeil, je ne dort jamais.


Certains aurait pu croire à une phrase ironique, ou encore à une façon de se mettre en avant mais Will ne voulait rien de tout cela, depuis le jours ou il avait été mordu par Akshay Lecter, l'homme qui lui avait sauvé la vie, Will n'avait pas dormit une seule seconde comme pouvait le constater ses légères cernes sous les yeux. En fait en ce moment Will n'avait envie de rien mise à part une seule chose, manger. En effet, il lui fallait sa dose de sang, sa drogue. Mais pas question de sortir dans la rue et de prendre la vie de la première personne qui croiserait son chemin. Non, il devait prendre des précaution et n'attaquer qu'un animal.

Will se releva d'un coup, sans prévenir. Léto sursauta puis s'écarta de son maitre comme pour lui donner plus d'espace. Will regarda Léto droit dans les yeux puis lui fit:

- On y va Léto, emmène moi à Pré-Au-Lard, près des montagnes.

- Pré-Au-lard ? Mais monsieur .. A cette heure ?

- Oui à cette heure.


La conversation était close, Will n'avait pas envie de se justifier et surtout il avait faim, une chose qui pouvait le rendre insupportable. Le blondinet posa sa main sur la minuscule épaule de Léto qui disparut dans un PLOP sonore.

Aussitôt les pieds de Will rencontrèrent une surface dure et poussiéreuse, il venait de se poser sur l'un des sentier menant aux sommets des Montagnes. Will regarda son elfe de toute ça hauteur et lui fit:

- Léto rentre, ne reviens que si je t'appelle. Bonne soirée.

L'elfe ne fit pas répété, tourna les talons et transplana à nouveau, Will était seul. Cependant il ne devait pas trainer, son désir devenait de plus en plus fort, il fallait qu'il trouve un animal le plus vite possible sinon le première humain qu'il croiserait serait lui aussi victime.

Will se tapait dans l'ombre en attente d'une proie, immobile, silencieux, sans même un mouvement de poitrine signalant qu'il respirait, Rien. Après environs dix minutes d'attente un gros chien, à la fourrure marron passa à près de 5 mètres de lui en se dirigeant tranquillement vers une grotte sans se douter du danger qui le menaçait. Will guetta l'animal en attendant que le moment propice arrive.

Et il arriva, lorsque le chien eu fait deux pas dans la caverne Will courra à toute allure dans sa direction, jamais il n'avait couru aussi vite, ses pouvoirs de vampire et sa faim devait aiguiser tout ça. Lorsqu'il arriva à ses côtés Will se jeta sur lui et lui prit le cou avec sa main gauche et le plaqua contre la parois de la grotte à moins de deux mètres de l'entrée, si quelqu'un passait par là il verrait tout la scène, mais personne ne marcherait dans le coin à cette heure ci. Will coinça l'animal contre la paroi et saisit la peau de son flanc à laide de ses deux mains, le chien essaya de se débattre et de s'échapper mais en vain.

Will planta ses deux crocs aiguisé avec une immense satisfaction, il allait pouvoir combler sa faim. Lorsque ses crocs transpercèrent la peau de ce pauvre animal une quantité importante de sang sortit de son corps que Will s'empressa d'avaler. Après avoir avalé le plus de sang possible Will laissa tomber à terre la dépouille du chien, la résultat n'était pas beau à voir. Will avait du sang pleins les mains, partout sur sa chemise et sur le coin des lèvres, mais le pire était l'animal, il avait le cou entier de déchiqueté, ainsi qu'un aspect fantomatique.

Pourtant rien de tout cela n'était inquiétant comparé à se qui allait arriver. un bruit de pas se fit entendre, puis quelqu'un entra dans la grotte et se retrouva à moins de deux mètre en regardant Will de haut, l'homme était toujours à genou à considérer le cadavre du chien. Lorsque le nouveau venu s'écarta légèrement et que la Lune fit assez de lumière Will pus apercevoir la visage de cette personne.

Nymphadora Lupin se tenait devant lui à observer son ami à genou du sang sur les mains, la chemise et au bord des lèvres, devant une dépouille de chien dont le cou était entièrement déchiqueté.

Nymphadora, qu'est se que tu fais là ? fit Will d'une voix desesperé.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Lupin
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage




Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Nymphadora Lupin, Dim 17 Jan 2010 - 3:52


Il était fort tard, mais, ces temps-ci, la jeune Nymphadora était prise d'insomnies chroniques... Elle qui sans enfance aurait tué père et mère pour rester dans son lit commençait à en avoir peur, peur de rester seule sous les draps, peur de mourir dans son sommeille. Vous allez me dire à dix-neuf ans, fort rare sont les personnes qui meurent en dormant, mais, dans le monde actuel, tout devenait possible. C'est surtout, je pense, que la jeune femme n'aimait plus habiter cette maison sans la présence d'Emy, véritable fée du logis, qui y apportait sa joie et sa bonne humeur et que maintenant la modeste maison n'était plus qu'un cinq pièces assez banal et bordélique. Nymphadora avait voulu, à maintes reprises, la mettre en vendre, mais c'est une chose ardue que des vendre ses souvenirs aux premiers venus. Une autre option s'était offerte à elle, l'abandonner et y revenir lorsque la nostalgie se ferait trop poignante sur le cœur de la jeune journaliste. La décision prise, il ne lui manquait plus que le courage d'aller à l'agence immobilière et acheter un nouvel endroit où vivre bien loin d'ici....

Quoi qu'il en soit, les aiguilles de l'horloge avoisinait les trois heures du matin, lorsque Nymphadora enfila une cape noir assez sobre et qu'elle remonta le capuchon sur sa tête pour se protéger du vent. Pas la tête à aller chez "Lucette', le café du coin où se rassemblaient tous les vieux soulards de Pré-au-Lard, pas la tête à aller prendre une claque de souvenirs à la maison en ruines, la tête à rien à vrai dire... Elle erra sans but, marchant sans prendre conscience de la direction que prenaient ses pieds, scrutant chaque demeure du coin de l'œil et s'imaginant pour les familles qui y vivaient des histoires plus rocambolesque les unes que les autres. Untel trompait sa femme avec la femme du voisin, l'autre battait ses enfants ou s'adonnait à la prostitution pour subvenir à ses besoins depuis que son mari était aux abonnés absents... Le genre d'histoires débiles qu'on lit dans des magasines moldus et qui se vendent comme des petits pains.

Nymphadora prit place sur un banc tout en chantonnant une vielle chanson apprise chez les moldus et dont les paroles auraient donner envie au plus gaie des hommes de se suicider. L'air hagard, elle ne reprit ses esprits que quand elle sentit une truffe sur ses genoux. Elle n'était pas fort pour tout ce qui était poilu, qui avait quatre pattes, qui bavait ou qui sentait une odeur incommodante, mais là, elle ne put y résister. Face à elle se tenait son sosie, mais en chien ! Seul, abandonné, l'air ailleurs et qui n'avait pour occupation que le vagabondage nocture. Elle posa sa main sur le haut de sa tête et entreprit de le caresser.

- Désolée mon beau, mais je n'ai rien d'autre à t'offrir. Je n'ai pas pour habitude de me promener avec des os ou de la nourriture pour chien


Bon sang, elle était dans un déchéance totale si elle commençait à parler avec des animaux ! Conversation qui ne dura pas longtemps vu que Roucky de son flair incroyable capta, au pieds de la montage, un fumet qui lui mit la bave aux babines. Nymphadora le suivit, question d'instinct, de curiosité, elle savait qu'il y avait une grotte là-haut et avait une envie soudaine d'y mettre les pieds. Alors qu'elle montait progressivement et qu'elle se trouvait, approximativement, à deux mètres de la dite grotte, un spectacle inhabituel se déroula devant ses yeux. Un humain était entrain de bouffer le gros toutou, une personne normal aurait eu peur, aurait prit la fuite et aurait une pensée triste pour le pauvre petit Milou. Nymphadora, non, elle se demande juste si le type de la grotte sera rassasié avec un chien.

Pour en avoir le cœur net, la jeune femme entra dans la grotte et y aperçu Will agenouillé devant le cadavre et rempli de sang. Tomber nez à nez avec sa consœur ne semblait pas lui plaire visiblement.

- Ce que je fais là ? Je viens constater que tes parents ne t'ont pas appris les bonnes manières et que tu manges vraiment comme un porc.

Mais qu'avait-il donc cru ? Que sept litres de sang allait lui faire tourner de l'œil ? Ou qu'elle allait partir en courant, crier à qui veut l'entendre qu'une créature bouffait les animaux domestiques ? Créature ! Non, Will n'était pas une créature ! S'était un... Un... Quelque chose.

- Tu es quoi comme sorte d'homme toi ? Un vampire ?

Elle se servit de sa baguette pour arroser le journaliste et lui rendre un aspect et une odeur digne de ce nom. Elle mit feu au cadavre du chien pour pas qu'il se fasse bouffer par toute sorte de bêtes et que ça finisse par sentir le cadavre en putréfaction dans tout Pré-au-Lard, ce qui finirait par rameuter tout les villages dans la grotte et certaines personnes risqueraient de se poser des questions qu'ils ne devraient pas. Nymphadora détailla de haut en bas le jeune homme et sa conclusion fut qu'il avait une sale mine.

- Je sais pas ce qu'il se passe chez toi, mais tu vas pas survivre comme ça longtemps. Déjà, faudrait que tu reprennes soin de ton corps parce que tu es entrain de désintégrer là ! Mange plus souvent et en plus grand quantité, tu deviens aussi maigre que mon manche à balais.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
avatar
Invité

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Invité, Lun 3 Mai 2010 - 22:07


dS'il s'était attendu à une Nymphadora choqué ou apeuré, Will c'était lourdement trompé. En effet, la jeune femme n'avait même pas sourcillé en voyant le corps déchiqueté du chien ou encore le sang que Will avait partout sur lui. Le jeune homme était perplexe, d'un côté il était content que Nymphadora lui tombe dessus et pas n'importe quel idiot du village, il aurait voulu crier à qui voulait l'entendre qu'un vampire se trouvait dans la montagne et Will aurait été obligé de le tuer, mais d'un autre côté Nymphadora était une personne qu'il connaissait ...

Nymphadora, d'une voix neutre, comme si c'était une parole de toute les jours lui fit:

- Tu
es quoi comme sorte d'homme toi ? Un vampire ?


- Oui, un vampire .....

comme à son habitude, Nymphadora ne se laissa pas démonter et prit les devants, elle se chargea de nettoyer Will d'un coup de baguette magique, se que soit disant passant Will n'aima pas des masses, puis elle fit bruler le cadavre du chien, ainsi pas une seule bête ni odeur ne viendrait signaler le massacre. Un peu honteux de la sitation Will marmona un timide "Merci" puis se relava.

- Je sais pas ce qu'il se passe chez toi, mais tu vas pas survivre comme ça longtemps. Déjà, faudrait que tu reprennes soin de ton corps parce que tu es entrain de désintégrer là ! Mange plus souvent et en plus grand quantité, tu deviens aussi maigre que mon manche à balais.


- J'pourrais te bouffer, je suis sur que ça irais mieux après ...

Bien sur Will ironisait, mais il était vrai que son appetit n'était pas totalement satisfait, il aurait payé chère pour boire un peu de sang humain, rien qu'un peu ... En fait, plus Will y reflechissait plus il pensait que Nymphadora avait soulevé un point important: Bien qu'il était toujours assez costaud son manque de nourriture commençait à porter préjudice, ses joues commençaient à se creuser et des cernes apparaissaient sous ses yeux. Pas de doute, un dernier morceau lui ferait beaucoup de bien.

Will tourna rapidement les talons et s'engouffra en courant plus profondément dans la grotte en prenant soin d'attraper solidement Nymphadora par le poignée. Connaissaint Nympha, Will ne doutait pas une seule seconde que se qu'il allait lui proposer lui plairait, dans le cas contraire une fois partie ils ne pourraient tourner les talons ...

Après avoir couru durant une bonne minute Will s'immobilisa le long de la paroi et renifla bruyamment vers le fond de la grotte. Les sens en éveil il resta silencieux quelques secondes puis il continua sa course mais cette fois plus lentement, plus discrètement en marchant à pas de loups ...

Cinq-cents bon mètres plus tard, Will s'arrêta en faisant signe à Nymphadora de faire de même. aussitôt un grognement sonore s'éleva, puis un deuxième différends. Will aussi commença à grogner, moins fort. Peu à peu deux silhouette furent distinguable, des silhouette animal. En fait, les deux jeunes gens virent quelques secondes plus tard que deux magnifique loups leur faisaient face, les crocs sortie avec un air tout sauf amical.

Les deux loups, plus agressif que jamais faisaient face à Nymphadora et will ...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Lupin
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage




Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Nymphadora Lupin, Mar 11 Mai 2010 - 16:24


- J'pourrais te bouffer, je suis sur que ça irait mieux après ...

- Ca ferait quoi si tu me prenais un peu de mon sang ? Si tu pointes tes grandes dents quelque part dans mon corps, est-ce que je me transformerais en vampire ? Si je peux rester humaine, alors vas-y fais le et bouffe un peu de mon sang, mais bon si je dois troquer ma belle dentition pour des dents pointues comme les tiennes laisse tomber. On trouvera bien un moyen de te nourrir.

On pouvait être méchante, froide et cruelle comme Nymphadora, celle ne voulait pas pour autant dire que l'on ne possédait pas un cœur et et que l'on ne se serait pas coupé en quatre pour ses amis. Ça lui déchirait les tripes de voir Will si faible et aussi mince qu'un manche à balais, tandis qu'il lui tournait le dos, elle le regardait de haut en bas, ce n'était plus vraiment le fringant jeune homme qu'elle avait connu des mois auparavant. La jeune brune fit apparaitre une petit coupole et se coupa le poignets tout en évitant les veines, elle n'était pas suicidaire tout de même, et laissa son sang couler dans le récipient. Une fois celui-ci plein, elle referma sa coupure et tendit le sang à son ami.

- Me regarde pas avec tes yeux de chien battu et bois ça vite fait bien fait avant que je te le fasse ingurgiter par le nez. Que cela reste entre nous Will, il est hors de question que tu te ramène avec tout tes petits amis au sang froid pour que je vous nourrisse tous, mais si jamais tu as encore besoin de sang, n'hésite pas.

Rapide comme il était, Nymphadora ne se rendit pas compte que le vampire lui prenait le poignet et l'obligeait à s'enfoncer à l'intérieure de la grotte. Elle ne savait pas si elle devait lui foutre une bonne raclée ou le laisser la tirer comme un vulgaire jouet, dans le cas où il voudrait se battre contre elle, il savait dors et déjà qu'il n'avait aucune chance contre sa comparse. Effectivement, Nymphadora utilisait déjà sa baguette comme une arme mortelle que Will tétait toujours le sein de sa mère ! Il courait assez vite et la jeune brunette avait quelque peu du mal à la suivre surtout qu'elle et l'athlétisme ça avait toujours fait deux, mais il décida enfin à s'arrêter.

- Tu joues à quoi là ?

Il lui plaqua négligemment la main contre sa bouche afin qu'elle se taisse, apparemment, ils n'étaient pas seuls dans la grotte et Will arrivait à sentir cette présence qui devait être tout sauf humaine à en juger par les grognements qui se faisaient entendre. Hooo...Will voulait donc s'amuser et invitait sa jeune amie à participer à ce petit combat, mais quel gentil jeune homme tout de même. Il est vrai que Nymphadora n'avait plus combattu quelque chose ou quelqu'un depuis quelques semaines, il était temps de reprendre du service ! Son adversaire serait donc un loup, en espérant que ce ne soit pas un des loup-garous reconnus par le ministère mais un bête loup qui regrettera bien vite d'être venu dans cette grotte.

- Je prends celui de droite, ok ?

Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Eurora, Ven 2 Juil 2010 - 14:58


[HJ : Je pense que je peux poster ici depuis le temps qu'il n'y a pas eu de réponse... :roll: ]

    Eurora ne comprenait pas ce qui lui arrivait ; elle n’avait pourtant bu que très peu et elle sentait la tête lui tourner horriblement … Dans sa maison, à Pré-au-Lard, elle était accroupie sur le sol et tournait les pages d’un album photo où quantités de photos lui renvoyait des sourires emplis d’amour … Mais ces sourires appartenait au passé. Bel et bien au passé, se dit-elle. Les traces de son chagrin envahirent le bleu étincelant de l’océan de ses yeux et une larme – comme une perle – se mit à rouler sur sa joue… Sans doute l’alcool qu’elle avait ingéré en fut la cause elle n’en savait rien mais quoiqu’il en soit, cela aggravait son chagrin et le faisait apparaître au grand jour alors que normalement elle chercherait à le dissimuler...
    Pleins de choses étaient coupables de son actuel état…
    La solitude lui pesait ce soir là, plus que d’habitude ; elle avait envie de sentir la présence de ses amis près d’elle, de son fils, d’Akshay, de ses soeurs mais une autre pensée s’insinuait dans son esprit : elle ne voulait pas les déranger … Cela ne la regardait, elle et elle seule.
    Cette bouteille avait semblé si tentante …
    Elle n’avait su y résister … Y noyez son chagrin ? Sans doute eut-il été dans son intention.
    Et pourtant, elle ne cessait de penser encore, sinon davantage, à tout ce qui occupait son esprit… Vacillante, elle tenta de se relever mais retomba par terre, lâchant un petit
    « Oups ! » alors que le craquement significatif d’un transplanage brisait le silence…

    « Aaaah ! » et boum, elle bascula en arrière, soudainement surprise de l’arrivée impromptue d’Orion… « Qu’est-ce que ... ?!! »
    L’elfe, s’inclinant devant elle, lui répondit alors, les yeux exorbités en voyant dans quel état sa maîtresse s’était mise…
    « Orion et Naïla ont pensé que vous aviez peut-être besoin d’aide, maîtresse Eurora… »
    Les vapeurs de l’alcool aidant, La jeune femme éclata de rire puis laissa échapper un éclat de rire…
    « Oups, tu m’as fait peur ! … Moi ? M’aider ? Bien sur que non, je ne me suis jamais sentie aussi… Aussi bien... Hips … Je pourrai gravir le mont Blanc ! »… Elle rit à sa propre plaisanterie, même si celle-ci n’était pas forcément drôle … Ce que sembla songer Orion mais il n’ajouta rien. Il s’approcha de quelques mètres, tentant de saisir le bras d’Eurora mais cette dernière se déroba ...


    « Je pourrai même aller sortir dans les rues et chanter à qui veut entendre ! »
    Elle se sentait libre, pour la première fois, libre de toutes contraintes ! C’était certain ! Jamais elle ne s’était sentit la liberté de faire ce qu’elle veut, d’aller où elle voulait … Oups, elle tituba, se rattrapant au rebord de la table… Oulà, est-ce normal que le sol tangue tant ... On se croirait en pleine mer sur un navire ...

    « Madame, vous devriez vous coucher je crois… »
    La silhouette d’Eurora s’immobilisa, puis se retourna lentement… Un instant, elle sembla recouvrir toute sa raison puis, une lueur effrayée passa dans son regard, le temps de comprendre ce que dormir signifiait…
    « Non, dormir je ne veux pas… Je veux être libre ! Libre de choisir, libre d’aller, libre de … De choisir mes décisions et à qui je donne mon soutien ! »

    Elle ne savait trop pour quelles raisons elle avait prononcé ces derniers mots… Tout se mélangeait dans son esprit, tous les évènements de ces derniers temps, toutes ces contrariétés… Tout s’était réuni, concentré, et tout était sortait ce soir là en même temps.

    Sur ces mots, elle avança tel un château branlant en direction de sa porte d’entrée et alors qu’Orion demeurait sans bouger, et sans savoir ce que le mieux était de faire, il l’observa sortir parmi le sombres de la nuit… Une fois dehors, la jeune Phénix ne sentit pas même la fraîcheur saisissante de cette nuit d’été … Sa vision était incertaine mais elle ne se demanda même pas comment elle parvenait à mettre un pas devant l’autre. Le lendemain, elle aurait certainement une migraine atroce mais pour le moment, elle ne voulait plus penser à rien !

    « POURQUOI ?!!! » fut sa première parole alors qu’elle adressait cet seul mot, plus au ciel qu’à quiconque d’autres. Seul le silence de la nuit lui répondit alors qu’il lui renvoyait l’écho de sa propre voix. Elle attendit quelques secondes que ce dernier se tut pour enfin bouger un orteil et descendre les marches de la maison…

    Déambulant dans la ruelle, son pied finit par se prendre dans quelque chose ; elle se pencha et maugréa après ces gens qui n’étaient pas même capables de ramasser leurs ordures… C’est alors qu’elle reconnut le visage d’Azphel, les traits de l’un des directeurs de Maison et tout le poids de ses responsabilités revint sur ses épaules et également ce qu’elle avait ouïe dire de ce qu’on attendait d’elle… QUI avait été créer le principe selon il était "normal" de soutenir ceux avec lesquels on travaillait ?!! QUI que je l'étrangle !!! Personne. Emprisonnée ce soir par les vapeurs d'alcool, Eurora ne se sentait pas libre de ses opinions et de ses actions...

    Ce fut l’air fier et déjà triomphant – à moins que ce soit dû à quelques retouches sur la photo – d’Azphel qui eut raison d’elle et la fit tressaillir, comme saisit d’un lourd pressentiment… *Des mots ! Que des mots ! *

    « ET POURQUOI devrais-je soutenir forcément les personnes avec qui je travaille ?!! Le monde est-il ainsi fait qu’il ne permets pas même à l’Homme de faire ce que bon lui semble, de penser ce qu’il veut, de prendre les décisions qu’il veut ?!!! »

    Un tressaillement la saisit, peut-être l’alcool qui coulait dans ses veines en était coupable mais après qu’un long frissonnement l’eut saisie, elle laissa échapper une sorte de râle mais au contraire de ce qu’un étranger aurait pu penser en la voyant ainsi, elle ne tomba pas, écroulée sur le sol… Dans sa main, ses doigts se refermèrent sur l’affiche, la froissant puis la laissant retomber par terre, en une boule de papier informe. Elle n’y faisait plus garde à présent, prit dans ses délires amplifiés à la fois par son désespoir et également pas les vapeurs de l’alcool circulant dans ses veines qui lui donnait la force cependant de ne pas s’écrouler.

    Au contraire elle continua d’avancer, telle une somnambule, vacillant de temps à autre sur ses pieds, se retenant quelquefois au mur d’une maison décrépite. D’un seul même élan, toutes les injustices et mésaventures dont sa vie avait pu être parsemée se diluèrent dans son esprit, amplifiant cette impression de se sentir comme … vidée. Pourquoi ne pourrait-on pas être maître de son destin, et de SES pensées ! Tout simplement car elle voulait être elle-même, car elle ne voulait pas se plier à ce que la plupart des gens penserait qu’elle ferait… A ce qu’ils pensaient qui était normal de faire … Pourquoi ne pourrait-elle soutenir les gens qu’elle voulait ? Si son statut de directrice l’obligeait ainsi à soutenir forcément ceux avec lesquels elle travaillait, alors elle rejetait son insigne, et en même temps ses responsabilités ! Elle n’en voulait plus, voilà ! Si elle avait un insigne, elle la jetterait au sol et marcherait dessus, l’écraserait jusqu’à ce qu’elle ne soit plus ... Si du moins cela lui impliquait d’effectuer des actes dont elle ne pensait pas un mot !

    « Vous pouvez me prendre tout ce que j’ai, mais certainement pas ma liberté ». Cette fois, il s’agissait d’un murmure. Un murmure prononcé face au mur contre lequel elle se trouvait. La norme ?!! Pourquoi la norme existait-elle dans la société ? Il n’y avait pas de normes. Sans crier garde et criant à qui pouvait l’entendre, elle s’écria…

    « Je soutiendrai ce qui me semblera bon et ce que JE voudrai ! Jamais vous ne m’obligerez à penser comme vous le souhaitez ! JAMAIS !! »

    Seul le silence lui répondit. Dans la nuit, ses paroles lui semblèrent vide de sens, tout comme elle avait l’impression que son corps n’était plus empli que d’un vide saisissant … A tel point qu’elle en ressentit un vertige atroce..

    S’aidant d’avec sa main, elle se recula du mur et reprit sa marche … Les rues toujours autant silencieuses… Elle déchiffra au passage plusieurs affiches pour les élections ministérielles dans lesquelles elle donna des coups de pieds dedans… Marre de ces élections…
    Marre de tout ce qu’elle pensait était toujours remis en question… Marre de tout, elle souhaitait oublier tout ! Elle ne sut pas pendant combien de temps elle déambula à travers les rues… Elle ne savait jusqu’où elle marchait ainsi mais elle marchait. Ce qui était certain c’était qu’elle montait en altitude ; à plusieurs reprises, elle grimpa des collines qui paraissaient immenses ou alors c’était sa vision troublée qui les faisait paraître si immense… Le décor bougeait, aussi… Beaucoup … D’ailleurs, avant d’arriver au sommet, elle trébucha à maintes reprises…Jusqu’à parvenir à la grotte qui dominait tout le village de Pré-au-Lard devant lequel, en maîtresse des lieux, elle se planta telle une statut la reine d’un empire sur lequel elle n’avait plus nulle emprise.

    « JE SUIS LIBRE ? vous m’entendez ?!! LIBRE d’apporter mon soutien à qui JE veux !... soyez VOUS AUSSI AUSSI LIBRE QUE MOI ! »

    … Elle s’effondra ensuite, à bout de souffle et de forces, à même l’herbe. La nuit était bien avancée… C’est alors que l’amoncellement de tout ce qui occupait son être soumis à diverses forces et tortures extérieures la fit s’ébranler et laisser les larmes envahir ses yeux et ses joues…

    Elle avait l’horrible impression d’être invisible…
    La sensation de n’être qu’un jouet du destin dont celui-ci s’amusait à jouer de ses émotions, de ses sentiments, de tout d’elle… Dans l’état dans lequel elle se trouvait, elle ne sentit même pas une main lui saisir le bras, la relever puis l’entraîner dans le « Pop » distinctif du transplanage…
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Actarius Bright, Ven 30 Juil 2010 - 15:47


Une légère implosion de la grotte... Une gerbe de flamme rouge teintée or... Une plume... Un phénix et un jeune homme... Perceval venait de se faire téléporter par son Phénix en ce lieu de recueil fort bien reculé; assez pour satisfaire l'envie de solitude de Perceval.

Malgré le style de construction de sa maison qui permettait de l'isoler du brouhaha extérieur, Perceval se retrouvait atteint par les cris de ses voisins... Les seuls qui montaient assez haut dans les aigus pour que leurs voix puissent être entendu par l'héritier déchu des nobles Bright. Actarius était épuisé... exténué... Lasse de devoir subir, quasiment tout les soirs, l'audition de ses satanés de voisins moldus qui, jamais, Ô grand jamais, n'était fatigué de se disputer. Là, c'était monsieur qui disputait sa femme pour une paire de chaussette non lavé -comme s'il n'en possédait qu'une seule-... Après, c'était madame qui réprimandait monsieur parce qu'il avait omit de ranger sa chaussure dans le placard. C'était tout simplement absurde, barbant et purement insupportable!

Le sorcier était vêtu d'une longue robe noire à l'ancienne -les hommes portaient des robes par le passé, au Moyen-Age-, qui lui tombait tout juste au dessus des chevilles et à laquelle était accrochée une cape tout aussi noire maintenue par une broche d'argent frappée des armoiries de la famille du jeune homme. Ses longs cheveux noirs de jais, proprement coiffés et regroupés dans sa nuque en une fine queue de cheval natté.

Faisant les cents pas, tournant et encore tournant en rond, Fafnir son phénix sur ses épaules, Actarius ne faisait pas très attention, ne surveillait pas ses arrières... Il ne s'attendait de toute façon pas à ce que la grotte dans laquelle il était venu se réfugié soit le refuge d'on ne sait quel créature magique ou d'un quelconque sorcier à l'esprit plus tordu que le sien. Qui aurait la brillante idée, à part lui, de venir dans un tel lieu par une nuit aussi noire, le ciel étant dénudé de la déesse lune? Certainement une personne dénué de bon sens... Ou une personne... comme lui. Enfin, ce n'était que des suppositions sans fondements! Il était seul dans cette grotte et il était pratiquement sûr qu'il ne serait pas dérangé!

Revenir en haut Aller en bas
Claire Wilson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Claire Wilson, Ven 30 Juil 2010 - 18:07



    ASA la maison, tout semblait beaucoup trop calme pour la jeune Amy qui depuis cinq ans à présent avait toujours eu l'habitude d'entendre quelqu'un respirer chez elle. Son fils et sa fille était partie pour plusieurs jours grâce à un camp de vacances qui les avaient emmenés à la montagne au delà des frontières. C'était avec une grande tristesse qu'elle les avaient laissé sur le quai de la gare le matin même et elle s'était enfermé dans une morosité qui ne lui ressemblait pas. Particulièrement nerveuse, elle avait à plusieurs reprise dans la journée laissé échappé de magnifiques jurons qu'elle avait enfoui au plus profond d'elle depuis la naissance de ses enfants. Elle s'était totalement laissé emportée, se rendant compte qu'elle touchait à nouveau du bout des doigts la perfection de la liberté bien que, pour rien au monde, elle n'aurait changé quelque chose de sa vie actuelle. C'était ce qu'elle désirait au plus profond d'elle même, elle le savait. En faisant le bilan, malgré de nombreuses erreurs et de remises en questions, l'ancienne Auror semblait plutôt satisfaite du résultat final. Lucas, Lola c'était tout ce dont elle avait besoin.
    ASSur son lit, les yeux ouverts comme jamais, le sommeil n'arrivait pas à venir. Depuis plusieurs heures déjà la jeune demoiselle tournait et tournait encore dans son lit dans l'espoir que ses yeux se ferment et que, sans s'en rendre compte, elle s'endorme aussi simplement que cela. Mais rien n'y faisait... A croire que les démons de la nuit avaient choisis de se liguer contre elle. Se résignant, Amy se leva, enfila une tenu bateau et sortit de sa chambre. Elle passa devant les chambres de ses enfants et fut parcouru d'un frisson qu'elle détestait, tout était trop calme et le silence monotone la dérangeait. Elle sortit de chez elle et fut surprise par la douceur de la nuit. Elle ignorait encore où elle se rendait, presque automatiquement, la jeune mère marchait tout droit.

    ASAu creux de sa main droite, elle tenait sa baguette toujours prête à ce qu'il lui arrive quelque chose. En tant qu'ancienne Auror elle savait que le danger pouvait être partout. Tout l'avait marqué, tout l'avait plus ou moins blessé, elle était écorchée vive devant la dur réalité que pouvait donné la vie. Les combats, la haine, la violence, tout était terminé à présent, c'était beaucoup trop d'émotion et beaucoup trop dangereux pour ses enfants. Même si elle avait protégé sa maison de tout les sorts possible et inimaginable, il était hors de question que des représailles quel conque soit fait, voilà pourquoi il était préférable de quitter se monde de brute et faire comme ci l'insouciance était de retour. Un monde parfait, sans ombre au tableau.
    ASDevant la jeune femme, une petite grotte. Amy se sentit d'un seul coup submergé par son esprit aventureux. Malgré tout ce qu'elle essayait de se faire croire, une vie sans dangers n'était pas sa vie. D'un "lumos" bien formulé, sa baguette s'éclaira et la demoiselle s'engouffra sans hésiter dans les profondeurs rocailleuse qui s'offrait à elle. Son coeur se mit à battre un peu plus fort, un peu plus vite et l'ancienne Auror retrouvait ses vieilles habitudes de femme combattante. Elle avait appris à maitriser son souffle, à maitriser l'adrénaline et à foncer droit devant la tête baissé. Tellement vite qu'elle ne se rendit pas compte que quelqu'un d'autre était dans la grotte. Visiblement le jeune garçon ne l'avait pas vue mais beaucoup trop surprise de croiser quelqu'un dans cette endroit présumé désert elle ne put s'empecher de lui aboyer dessus :

    "Bordel ! Qu'est-ce que vous foutez ici !"

Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Actarius Bright, Sam 31 Juil 2010 - 3:21


Depuis un bon moment maintenant qu'Actarius faisait les dix mille pas dans la sombre et froide grotte. De quoi faire pâlir le héros le plus courageux qui est jamais existé lui même. Fafnir, silencieux comme jamais, somnolait tranquillement ses les épaules de son ami et maître. Enfin, tranquillement est un bien grand mot!

Seulement une demie-heure maintenant que Perceval était là avec son Phénix lorsqu'il fut obligé de sursauter pour on ne sait qu'elle raison. Une voix féminine, venu de derrière lui voletait au dessus de la tête. Cette damoiselle devait être fort en colère ou beaucoup trop méfiante. Quoiqu'il en soit, la main droite sous sa cape, Actarius libéra l'une de ses baguettes et tendit la main lentement face à la blonde (?), la menaçant de la sienne tout en lui montrant, à travers ce même geste, qu'elle n'a pas grand chose à craindre de lui; pas grand chose du moins.

Je pourrai vous retourner la question chère madame. Que faites-vous en un endroit si reculé?!

Ce n'est qu'après cette phrase qu'Actarius posa réellement les yeux sur l'invitée de dernière minute. Tout en elle exultait la beauté, provoquait le désir en Perceval. Il avait connu cela avec une autre... Une jeune fille sortie de chez Serpentard... Était-elle vélane? Certainement, oui! Elle était beaucoup trop magnifique pour être une pure déesse naturelle; c'est à dire, les autres espèces...

Qui êtes vous, très chère?

Si ce n'était une Vélane, que pouvait-elle d'autre pour provoquer un si grand trouble dans l'esprit et le cœur de l'aristocrate? A moins... A moins que ce ne soit, tout simplement là, que la manifestation de la beauté de la gente féminine. Quel homme pouvait se vanter d'être plus séduisant et plus agréable à regarder qu'une femme... comme celle face à Perceval? Sans doute, aucun! Toutefois, c'était, même si au sens théorique, de mêmes êtres, deux espèces de vie totalement différentes. Un homme ne pouvait se comparer à une femme et l'inverse non plus ne pouvait être possible. Ainsi allait la pensée du jeune sorcier...


______________
Rp tout simplement merdique! J'avais (j'ai) sommeil :P
Revenir en haut Aller en bas
Claire Wilson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Claire Wilson, Lun 2 Aoû 2010 - 11:35



    ASRépondre à une question par une autre question. Amy était l'une de ces nombreuses personnes qui utilisaient cette tactique afin de ne pas répondre à quelqu'un ou a quelque chose de gênant. Mais là visiblement, c'était son mystérieux interlocuteur qui s'en servait. De nature très entreprenante, la jeune femme n'avait pas l'habitude qu'on lui résiste et qu'on est le dessus sur elle, son statut de Vélane en était la preuve vivante, user de ses charmes pour déstabiliser son adversaire lorsque celui ci était un homme lui plaisait particulièrement. Elle ne bougeait pas et le fixait d'un regard à en faire frissonner plus d'un. Ce n'était pas un endroit reculé. C'était une grotte. Une grotte. Un endroit où normalement personne ne vient y passer du bon temps, et encore moins un endroit ou deux personnes ne viennent y passer du bon temps. Enfin, jusqu'à maintenant la ballade était plaisante mais depuis qu'elle avait sa baguette pointé devant le jeune homme, le côté touristique de la ballade semblait assez lointain.
    ASIl semblait déstabiliser, légèrement obnubiler par le visage d'Amy qui prenait un malin plaisir à légèrement se cambrer pour accentuer l'effet produit. Il était jeune à première vue, il devait avoir une vingtaine d'années à tout casser. C'était presque mignon de le voir aussi troublé. Il lui demanda à nouveau, plus directement cette fois qui elle était réellement. Il lui tendit sa main, lentement, comme pour montrer qu'elle n'avait strictement rien à craindre et qu'elle pouvait en faire de même à son tour. Il se fourrait le doigt dans l'oeil et bien profond tout de même s'il pensait réellement qu'elle avait la trouille. Elle avait vue bien pire malheureusement et ce garçon était loin du faire peur. Mais malgré tout, sens de la diplomatie oblige, elle baissa sa baguette tout aussi lentement mais la gardant fermement entre ses doigts.


    "Amy Swan"


    ASLança t-elle comme ça. C'était pas grand chose, elle aurait très bien pu mentir et sortir un tout autre nom que le sien comme elle aurait fait d'habitude par précaution. Pourtant là, c'est tout naturellement qu'elle avait balancé ça comme ça. Dans sa main droite, elle tenait toujours sa baguette et maladroitement elle serra la main de son interlocuteur toujours inconnu jusqu'à maintenant. Elle le regarda droit dans les yeux comme pour appuyer le fait qu'elle savait très bien qu'elle lui plaisait. Physiquement du moins car pour l'instant les dialogues n'étaient pas très constructif.


    "Et vous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Actarius Bright, Mer 4 Aoû 2010 - 2:46


Perceval se perdait dans un dédale de pensée toute plus contradictoire les unes que les autres. Il lui faudrait sérieusement se revoir... tomber sous le charme d'une dame, qu'en plus il n'avait jamais croisé n'était pas concevable. Il ne pouvait se permettre d'éprouver une faiblesse pour les femmes qu'il rencontrait. Surtout pas lorsqu'il rencontrait ladite femme dans une grotte quelque part dans le grand Ouest. Oui, les moldus diraient qu'il avait l'avantage puisqu'il était un homme mais en magie, la puissance ne comptait pas sur la force. Elle comptait sur l'expérience et l'esprit. L'expérience? Certes, Perceval était plus ou moins connaisseur en magie -noire, blanche, grise, métisse et tout ce que vous voudrez- mais, le seul fait d'observer l'invitée surprise lui faisait savoir qu'elle était bien plus expérimentée que lui. Ne manquerait plus qu'elle soit susceptible! Un mot mal placé, un phrase mal exprimée et peut-être bien qu'un Avada Kedavra serait pas très loin...

Le jeune garçon, revenant à la réalité, rangea sa baguette dans ce qui devait être un étui, là où "étui" devait se trouver. Il loucha rapidement vers la poitrine de la dame en face de lui. Rapidement? Plus vite que "The Flash" ou Speedy Gonzalez! Il prenait soin de se retenir de détailler ses formes et ses atouts tout en sachant, pertinemment bien, que la pression qu'elle exerçait sur lui était visible à des kilomètres à la ronde et qu'elle en était parfaitement consciente. D'ailleurs, il, pendant un très court laps de temps, juste ce qu'il faut pour battre un cil, se maudit en silence. Il se maudit d'avoir un corps beaucoup trop sensible à la beauté féminine! Si seulement le corps humain pouvait fonctionner sans cœur... Ca me rappelle un conte ça, pas vous? Soit, passons.

Amy Swan? Jolie nom pour une jolie créature; Tout se tient! Swan, comme, littéralement traduit, "Cygne". Eh bien, oui, cette fille était un cygne. Un cygne blanc avec tout ce qu'il a de plus gracieux. Sa ou plutôt, ses courbes. Ses longs cheveux blonds (?), châtains (?), entre les deux (?), comparables aux longues et fines plumes d'un cygne adulte... Cette femme n'avait rien de comparable. Elle devait être vélane... Perceval en était plus que sûr! Si la vie le lui permettait, il lui poserait la question dans le seul but d'assouvir sa curiosité.

Aussi maladroitement qu'elle, il lui serra la main, la relâcha, puis plongea son regard dans le sien. Le regard qu'elle lui portait le troublait en son être mais il n'allait quand même pas se laisser faire. Surtout pas par quelqu'un qui rencontrait à peine! Il se serait peut-être laissé faire s'il la connaissait plus et qui sait...? Soutenant donc son regard sans ciller, l'Ex-Serpentard avala ses deux derniers mots avant de répliquer sur ton totalement neutre.

Actarius Bright. Enchanté de faire votre connaissance... Miss ou Mrs Swan?

Perceval se força à remettre ses idées en place, reprit contenance, se fermant -dans la mesure du possible- à toute contemplation de la belle. Fafnir, décidant de lâcher son maître dans moment pareil, prit son envol, quittant donc son épaule, et s'en alla par l'ouverture de la grotte. Perceval savait que le Phénix ne serait pas loin et qu'il serait près à intervenir en cas d'altercation, toujours est-il qu'il était un peu inquiet -pour la première fois- en se retrouvant face à une femme avec un tel charisme...

Dites moi, si je ne me trompes point, vous devez avoir du sang de vélane. Est-ce faux?

Pourquoi lui poser cette question?! C'était une manière de lui avouer l'attirance physique qu'il ressentait pour elle en l'observant! Qu'est-ce qu'il pouvait être idiot parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Invité, Sam 11 Sep 2010 - 11:32


Les deux loups qui leur faisaient face étaient immense, ils paraissaient affamés, chose qui ravit Will, surement Nymphadora. Ils pouvaient être sur d'une chose, il y allait avoir du sport. Les grognements étaient de plus en plus sonores, aussi bien du côté des chiens galleux que du côté du vampire, les créatures étaient prête à se battre, la seule sorcière présente l'était aussi.

- Je prends celui de droite, ok ?

- Tes désires sont des ordres ma jolie.


Aussitôt la bataille fut lancé, par Nymphadora qui se jeta sur le loup de droite en lançant divers sorts plus destructeurs les uns que les autres, elle faisait preuve d'une habileté, d'une rage et d'un talent extraordinaire, mieux valait avoir une femme comme ça dans ses rangs que chez ses ennemies, chaque coups, chaque sorts faisaient mouche. Cependant le loup faisait preuve d'une vitesse et d'une agilité incroyable, le combat serait rude.

Will de son côté avait laissé le loup attaquer, ce dernier avait lancé les hostilités dès l'instant ou Nymphadora était partit se battre. Il était monstrueux, affamé et fou de rage, mais cela restait un chien stupide, un ennemi des vampires, Will ne lui ferait aucun cadeau. Lorsque le chien voulu le mordre au visage Will esquiva in-extremis le coup puis lui arracha l'oreille gauche d'un vif coup de canine. Le sang du loup commençait à couler au fond de sa gorge, contrairement au sang humain celui-ci n'était pas des plus agréable.

Ce désagréable gout déconcentra Will l'espace de quelques secondes, se qui suffit au loup pour le mordre profondément à l'épaule. La douleur était supportable mais cela suffit à rappeler au vampire qu'il n'était pas à l'abri d'une fin tragique.

Comme souvent, lorsque Will était touché, aussi bien son corps que son égo, le vampire perdu son sang froid. En poussant un grognement sauvage il sauta sur le loup la main tendu vers le coup de la bête qu'il réussit à attraper. Ne souhaitant pas abattre la bête si rapidement Will planta ses canines dans le cou de la bête puis d'un geste vif arrache tout se qui se trouvait dans sa bouche, le résultat n'était pas beau à voir.

D'un petit geste de la main il essuya le sang qui coulait le long de ses lèvres puis se tourna vers Nymphadora pour assister à la victoire de son compère qui ne devrait plus tarder. Le loup qui arriverait à mettre Nymphadora Lupin au tapis ne devait surement pas fouler le sol de cette planète.

[Pas terrible mais ces temps-ci l'inspiration n'est pas super Shit ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une cachette appropriée [La Grotte]

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 19

 Une cachette appropriée [La Grotte]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.