AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 2 sur 34
Escapade Nocturne
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 18 ... 34  Suivant
Invité
Invité

Re: Escapade Nocturne

Message par : Invité, Dim 7 Déc 2008 - 19:50


Sous un ciel arborant une teinte bleue foncée, sous un ciel où les premières étoiles, nées au crépuscule, brillaient de milles éclats, où la nuit glissait, assombrissait lentement l'atmosphère, où le soleil était il y a peu descendu sous les arbres de la Forêt Interdite, trois silhouettes se tenaient immobiles, à la lisière de la forêt. Tomoko et Argan étaient enlacés, au pied d'un énorme pin. Puis la tête d'Eurora émergea d'un buisson, une bouteille à la main. Elle posa son regard mélancolique sur le couple puis demanda à Tomoko si elle pouvait boire un peu de son Whisky Pur Feu. Tomoko acquiesça. Quelques minutes plus tard, sous un nuage d'un millier d'étourneaux, Sara et Réon les rejoignirent. Après avoir constaté que Shopie devait être déjà retournée au Ministère, que Maia, Jonathan, Cronos, Pleyton et les autres ne viendraient pas, soit un quart d'heure après l'arrivée de Réon et Sara, ils pénétrèrent dans la forêt. Dans la pénombre, les feuilles des arbres laissaient passer des faisceaux lumineux que la lune avait l'amabilité de refléter. Cinq "Lumos" vinrent perturber le calme de la nuit. Cette fois ci, le sentier que les élèves empruntèrent était éclairé comme en plein jour. Ils marchaient en silence. Argan jeta un coup d'œil à sa montre. Il était trois heures du matin. Le jeune homme s'étonna que le fait qu'il n'entendait de bruits hors de leurs pas sur les feuilles mortes l'inquiétait plus que s'il était pourchassé par un dragon. Quoi que... Argan pensa à la question que lui avait posée Tomoko tout à l'heure. Si sa famille allait bien... Il avait hoché la tête avec un sourire forcé. Mais en vrai, il ne le savait même pas. En effet, il y a quatre ans, il avait découvert que son oncle paternel était membre de la mafia italienne. Cet oncle, il voulait chercher refuge chez son frère parce qu'il était poursuivit par des dealers. Mais Mr. Revanor a refusé de l'accueillir. Son frère était devenu fou de rage et les parents d'Argan avait dû fuir. Leur dernière lettre venait d'Australie, loin, très loin du manoir des Revanor, là où vivait Lewis, un ami d'Argan, sorcier de sang-mêlé, qui avait le même âge que lui. Ils disaient être en sécurité. Mais cela faisait maintenant trois ans qu'il n'a plus eut de nouvelles d'eux. Trois longues années. Seul son ami, Elliot, avait réussi à lui remonter le moral, mais il ne pouvait le nier, il avait peur. Très peur. Si son oncle les avaient retrouvés, si Lewis, Mr. et Mme Revanor étaient décédés ? Argan regarda autour de lui : ils étaient arrivés dans une clairière. Argan s'approcha de Tomoko mais celle-ci eut un geste de recul. Le jeune homme lui lança un regard interrogateur, puis, après avoir observé les alentours, il compris. Réon et Sara formaient un couple. Tomoko en Argan en formaient aussi un. Eurora, quant à elle, avait toujours sa bouteille à la main et devait se sentir extrêmement étrangère à tous ces couples. Tomoko avait raison. Argan alla donc s'asseoir sur une souche d'arbre et sortit une clope. Cela faisait trois mois qu'il avait commencé à fumé. Soudain, un cri transperça la nuit, Argan leva la tête : Un oiseau rouge et orange se posa derrière lui. Le jeune homme adressa un regard mi interrogateur, mi réprobateur à Lyze. Elle lui tendit une patte, une lettre de couleur rouge sang y était attachée. Argan jeta un coup autour de lui : personne ne semblait l'avoir remarqué. Il déglutit avec difficulté et ouvrit la beuglante.

ARGAAAAAAANNNNN !!! T'AVAIS DIT QUE TU RENTRERAIS AVANT 4 H ! IMMONDE TRAITRE ! JE VAIS T'ECORCHER VIF !!!

Cette fois-ci, tout le monde avait les yeux fixés sur lui, ou du moins, il le devina : il était éblouit par les quatre rayons de lumière que produisait les baguettes de Tomoko, Eurora, Réon et Sara. Argan regarda la beuglante se consumer tandis que Lyze prenait son envol. Après un dernier regard amusé, l'oiseau disparu de son champ de vue.

- Euh... c'est juste Holly. On continue ?

[Désolé, j'ai fait bouger vos persos, mais bon, l'escapade ne fait que commencer ..arhem]
Revenir en haut Aller en bas
Axane Pyro
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) :
Animagus : Louve blanche
Occlumens




Re: Escapade Nocturne

Message par : Axane Pyro, Lun 8 Déc 2008 - 5:59


Tomoko prit la tête du groupe, entrant sur un sentier, les quatre personnes la suivant. Argan juste derrière elle, Eurora le suivant de près, Sara et Réon qui fermaient la marche. Ils marchèrent durant longtemps avant d’émmerger dans un espace dépourvus d’arbres, Argan arriva vers elle et tenta de la prendre dans ses bras, mais Tomoko le repoussa légèrement tentant de ne pas le blesser. Elle espéra qu’il avait comprit le pourquoi. Il se retourna et alla s’asseoir sur une souche d’arbre et s’alluma une cigarette. Tomoko sourit, il y avait très longtemps qu’elle n’avait pas portée une cigarette à ses lèvres. Tomoko regarda les autres. Puis un grand cri se fit entendre.

ARGAAAAAAANNNNN !!! T'AVAIS DIT QUE TU RENTRERAIS AVANT 4 H ! IMMONDE TRAITRE ! JE VAIS T'ECORCHER VIF !!!

Tomoko ouvrit les yeux ronds, ils étaient foutu.

- Euh... c'est juste Holly. On continue ?

‘’ Eh oui, même qu’on devrait se dépêcher, avec ça qui vient de hurler, nous devront vite déguerpir et soyez alerte car nous sommes maintenant à grand risques de nous faire attaquer. ‘’

La Directrice jeta un coup d’œil à Eurora, puis se remit en marche, elle voulait atteindre cet endroit, l’endroit qu’elle voulait absolument leur montrer. Ils devraient l’atteindre d’ici une trentaine de minutes s’ils ne rencontraient pas des créatures. Durant qu’ils marchaient, un crack sonore se fit entendre à leurs droite. * Eh merdouille * Un grognement se fit entendre à leur gauche. Puis un arbre se déracina devant leurs yeux et un énorme troll des forêts se dressa de toute sa hauteur devant eux. Tomoko brandit sa baguette, quatre énormes trolls les entouraient.

‘’ J’espère que vous êtes prêts, car c’est ici que l’aventure début vraiment. ‘’

Elle pointa sa baguette sur la créature devant elle, elle cherchait mentalement quels sortilège elle pourrait lancée.



‘’ Incarcarème ‘’

De longues cordes sortie du néant virent s’enrouler autour des bras et des jambes du troll, mais la créature n’avait pas dit son dernier mot, d’un simple mouvement, il se dégagea des cordes. Tomoko jeta un regard derrière elle, tous étaient éprit avec un troll. Il faudrait pensée rapidement et agir avidement.
Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Escapade Nocturne

Message par : Eurora, Lun 8 Déc 2008 - 15:38


Ils entrèrent dans la forêt...
Tomoko suivie d'Argan... Eurora s'empressa de s'embarquer sur les pas du jeune Serdaigle, ne désirant nullement rester avec le duo que formait Réon et Sara sous peine de laisser son âme continuer de meurtrir la blessure déjà à vif au fond d'elle... Qui commençait pourtant à se refermer... Elle ne voulait pas la rouvrir. Elle suivit donc Argan et derrière elle, elle entendit que Réon et Sara lui emboitaient le pas également. Ils ne tardèrent pas à s'enfoncer dans la pénombre, et comme s'ils s'enfonçaient plus profondément dans la forêt et que l'obscurité se faisaient de plus en plus sentir, cinq lueurs apparurent de l'extrémité de cinq baguettes... Un chemin sur le devant fut dégagé, suffisamment pour avancer. Au bout d'un certain temps, ils arrivèrent dans une clairière enfin... Devant elle, Argan et Tomoko s'arrêtèrent, Argan eut un geste pour prendre celle-ci dans ses bras mais la jeune Directrice ne voulant sans doute mettre à l'écart Eurora, elle eut un geste de recul. Eurora eut un mince sourire en voyant que Tomoko semblait la comprendre dans ce qu'elle pouvait ressentir encore, et dans quel état de solitude elle pouvait se trouver. Argan sembla heureusement comprendre la raison de ce recul et à la place, il alla fumer une cigarette. La jeune Poufsouffle n'avait jamais compris comment on pouvait aprprécier ces petits bâtons remplis de je ne sais quoi et entourés d'une membrane de papier... La fumée qui s'en ressortait de plus lorsqu'on se mettait à l'allumer lui donnait une telle mauvaise impression qu'Eurora savait qu'elle ne testerait jamais de fumer au moins une fois l'un de ces... trucs. Cela ne l'avait jamais attirée et ne l'attireraient jamais, et ce même si tous ses amis se mettaient le faire... Que trouvait-on exactement de réjouissant dans le fait de fumer? s'interrogea t-elle... Une bonne bouteille encore, pourquoi ne pas s'accrocher à une bonen bouteille et... Eurora se rendit alors compte qu'elle avait toujours la bouteille de Whisky Pur feu à la main et l'approchant de la lueur de sa baguette pour s'assurer de quelque chose...
*Ah tiens, si, je ne suis pas seule au moins... Moi aussi je suis en couple!*. Ahahah! Non mais c'était très drôle Eurora comme blague... *Et bien disons que mieux vaut rire que pleurer n'est-ce pas???*.

A peine eut-elle terminé cette réflexion qu'une voix très... bruyante retentit autour d'eux et elle ne put retenir un sursaut en braquant sa baguette droit devant elle en même temps que tout le monde... Mais elle comprit aux premiers mots très explicites, que le message était destiné à Argan, et rien d'autre...

ARGAAAAAAANNNNN !!! T'AVAIS DIT QUE TU RENTRERAIS AVANT 4 H ! IMMONDE TRAITRE ! JE VAIS T'ECORCHER VIF !!!

*Sympathique comme réveil matin...*
Au moins nous savons quelle heure 'il est...
Hein? Déjà quatre heures du matin????
Eurora s'interrogea... Soit le temps paraissait extrèmement vite ces derniers temps, soit... Soit je n'en sais rien, je ne sais même plus ce que je voulais dire comme seconde possibilité.


- Euh... c'est juste Holly. On continue ?

Non, finalement, ce n'est pas un réveil-matin, c'est juste Holly alors...
Et bien de toute manière, Argan est professeur non? Il peut tout de même rentrer à l'heure qu'il veut... Autoritaire cette petite elfe de Maison... *Si ça se trouve y'a le mien qui va apparaitre maintenant,* pensa t-elle tout en n'en croyant pas la moitié... Elle saisit les paroles de Tomoko...


‘’Eh oui, même qu’on devrait se dépêcher, avec ça qui vient de hurler, nous devront vite déguerpir et soyez alerte car nous sommes maintenant à grand risques de nous faire attaquer. ‘’

*Je ne vais pas aller la contredire,*
pensa Eurora avec confirmation de ces propos bien qu'ils n'étaient toutefois pas de simples élèves de premières qui voulaient tout simplement se balader en pleine nuit dans la forêt interdite... En effet, ils étaient quand même deux Aurors, une directrice, deux profs -enfin trois mais j'ai compté Sara dans les Aurors-. Ils étaient bien capable de pouvoir se défendre, pensa t-elle.

Ils reprient leur route, cinq rayons lumineux toujours dirigés vers le devant...


Eurora se demanda une nouvelle fois, pendant cette deuxième partie de la marche, où Tomoko voulait les emmener mais, elle n'eut pas le temps de répondre à sa propre question qu'elle entendit un grognement terrible qui semblait bien irréel à côté de l'oppressant silence de la forêt dans laquelle ils se trouvaient... L'espace éclairé par les lueurs des baguettes, Eurora vit comme les autres un arbre se soulever... *Qu'est-ce que...* Mais sa question fut résolue avant même qu'elle n'y réponde... Un énorme troll des forêts apparut devant eux, les surplombant de toute sa hauteur... *Mais ils sont pas fous de garder un troll à Poudlard, non??? Enfin, dans la forêt d'accord mais dans Poudlard quand même... En même temps je sais, les élèves n'ont pas le droit d'entrer dans la forêt mais bon quand même...*...

Cependant, alors qu'elle entendait Tomoko lancer :
’ J’espère que vous êtes prêts, car c’est ici que l’aventure début vraiment. ‘’, La jeune Poufsouffle se rendit compte qu LE troll, n'était pas SEUL... Tout en entendant et en voyant du coin de l'oeil Tomoko s'attaquer au premier par un Incarcerem, Eurora sentit son bras se détendre avec le reflexe qu'une attaque soudaine et opportune lui faisait toujours et elle recula de quelques pas, alors qu'un des cinq trolls approchait d'une démarche lourde, son énorme gourdin trainé derière lui... Il s'approchait d'elle, il semblait avoir choisi, pour une quelconque raison, qu'elle serait SA cible... *Non mais Oh! j't'ai pas choisi moi ! faut pas pousser.. Tu veux bien retourner chasser ailleurs??!!* Enfin, elle le détailla plus amplement de la tête aux pieds... Il était légèrement plus petit que le premier... mais néanmoins semblait avoir plus de force dans les bras... Ses bras... On aurait dit de vrais troncs. Cependant, son air bête sur ses traits indiquait réellement qu'il semblait toutefois ne pas savoir utliser sa force avec intelligence, à part pour porter ses coups au hasard... "Toi mon coco tu ne bouges pas de là... tu entends, tu ne bouges pas!!!... Immobilus!!!" D'un seul coup, la bouteille qu'elle tenait toujours à la main vint s'échouer sur le sol et les vapeurs de Whisky semblèrent s'évaporer pour être remplacer par la tension qui prenait place normalement en son esprit pour chaque combat à mener... Quelqu'ils soient et qu'importe le combattant...

Le sortilège toucha l'énorme troll sur la poitrine... Celui-ci se secoua comme s'il venait de recevoir une décharge, comme s'il était sonné pendant quelques secondes puis il continua d'approcher, son gourdin trainant au sol derrière lui...
*J'ai dit, tu restes où tu ES !!! Il faut plus percutant... plus percutant...*

Eurora réfléchissait à toute vitesse pour se débarrasser au plus vite du troll qui semblait l'évoir élue... *Mouais t'es gentil toi mais j'suis pas désespérée à ce point... donc tu vas voir ailleurs si j'y suis s'te plaît!*

- Accio Rocher !" Quelque part, un crac retentissant retentit et sous la lueur des lumières des divers sortilèges qui fusaient autour d'elle, elle vit approcher un énorme rocher de près de 200 kilos... Avant qu'il ne franchisse un certain périmètre de sécurité délimité mentalement autour d'elle, elle effectua un brusque geste de sa baguette et fit dévier le rocher de trajectoire... Vers sa prochaine cible : le troll.

Un CRAC énorme retentit lorsque le bruit de percussion entre le bloc et le troll retentit comme si deux blocs de rochers venaient de s'être rentrés en collision... Eurora s'attendit même à ce que tout explose, à ce que les deux rochers se brisent en de multiples morceaux qui s'abattraient sur eux et les engouffreraient : Telle deux planètes qui rentreraient en collision. Encore plus sonné, le troll resta immobile, debout, à secouer la tête comme un imbécile... Eurora se rendit alors compte qu'il chancelait légèrement, qu'il tentait maladroitement de reprendre pieds... En essayant de se se retenir à quelque chose de sûr, il arracha un autre arbre au passage qui laissa entendre un bruit énorme de déracinement...

Chancelait... Ce mot revint à son entendement...
Avant qu'il ne commence sa chute vers le sol... Tel une immense tour de cinquante mètres de haut qui s'effrondrerait, la jeune Auror s'écria soudainement aux quatre autres afin de les prévenir de libérer le chemin...


- ATTENTION ! Ecartez-vous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Escapade Nocturne

Message par : Invité, Lun 8 Déc 2008 - 20:58


‘’Eh oui, même qu’on devrait se dépêcher, avec ça qui vient de hurler, nous devront vite déguerpir et soyez alerte car nous sommes maintenant à grand risques de nous faire attaquer. ‘’
Tomoko avait raison. Maintenant, toutes les créatures de la forêt devaient déjà être en route vers eux, en tout cas, les plus redoutables. Argan vit Eurora esquisser un sourire. Mais il ne comprenait pas. Même si ils étaient adultes, il y avait de grands risques qu'ils soient blessés. Le jeune homme emboita le pas à Tomoko, suivi par Eurora et Réon et Sara, qui commençaient sérieusement à prendre la poussière. Ils auraient dû apporter un plumeau. [xD]

Une dizaine de minutes plus tard, un craquement sourd, mais très fort déchira le silence de la nuit. Soudain, un arbre s'effondra, un autre vola dans les airs puis cinq autres s'écrasèrent lourdement sur le sol. Une silhouette massive, impressionnante se dessina dans l'obscurité. Tout le monde sembla retenir son souffle, baguette pointé vers l'énorme masse. Argan comprit enfin que cette gigantesque silhouette était un Troll des forêts. Tomoko, qui devait avoir compris de puis longtemps ce que c'était, avait rejeté sa longue et belle chevelure noir sur son dos, retroussé les manches de sa robe et d'un bond s'était jeté sur le Troll. Une si vive réaction impressionna Argan. Quelques secondes plus tard, il découvrit avec horreur que quatre autres Trolls avaient rejoints le premier. "Gloups...un pour chacun" Eurora imita Tomoko et s'attaqua à un Troll qui semblait singulièrement intéressé par l'Auror.

Argan, quant à lui, le visage grave, retroussa également les manches de sa robe et leva sa baguette. Son adversaire semblait être une femelle. Elle trainait derrière elle une massue informe, grossièrement taillée, qui paraissait capable de le réduire en bouillie. La Troll abattit son arme sur Argan, qui bondit sur le côté. La masse s'écrasa lourdement sur le sol, faisant trembler celui-ci. Quand l'animal retira sa massue, la terre formait un trou. Argan déglutit avec difficulté et couru vers à une cinquantaine de mètres des autres. La Troll le suivait, en déracinant les arbres et en marchant dessus. Sa tête hideuse, munie d'une chevelure tellement crasseuse qu'elle semblait grise, offrait une expression de naïveté et de stupidité. Grande de près de quatre mètres, elle était vraiment effrayante. Argan était coincé contre un tronc d'un pin massif. Il réfléchit à toute vitesse. Plus loin, il entendait les autres batailler avec fougue, et des traits lumineux traversaient régulièrement la nuit. AVIS !!!! Hurla-t-il. Une volée d'oiseaux multicolores foncèrent au dessus de l'épaule droite du Troll.

Celle-ci se retourna lentement, posant son regard stupide sur les oiseaux. Tandis qu'elle levait sa massue vers les oiseaux, totalement désintéressée d'Argan, ce dernier cria "Oppugno !". Les oiseaux fusèrent droit vers les yeux du monstre. Elle hurla de douleur : son œil droit était percé, et un flot de sang noir se déferla sur le sol. En quête de quelque chose pour se protéger, Argan alla se réfugier derrière le pin. La Troll, folle de rage, abattit de nouveau sa massue sur le tronc. Dans un horrible craquement, l'arbre s'effondra. Argan fit une roulade sur le côté, l'épaule meurtrie, couvert de sang noir. Avec un grognement de douleur, il tenta de se relever, mais il était trop tard : la Troll abattait sa masse une troisième fois. Argan recula le plus vite, toujours au sol. Les oiseaux n'étaient plus là, la Troll devait les avoir tous eut. Dans un grognement grave, la Troll l'observa attentivement de son œil valide. Argan se releva d'un bond, en gémissant de douleur.

Au loin, il entendait quelqu'un crier de faire attention, et dans un nouveau craquement sourd, un énorme pin s'étala de tout son long au sol. La Troll tourna la tête vers l'arbre. Argan en profita, il cria "Stupéfix !!". Un éclair rouge jaillit de sa baguette et fondit sur la Troll. Elle reçut le sort en pleine poitrine, mais rien ne se passa. Le sort s'évapora, et l'air surpris du Troll semblait prouver que ça n'avait eut effet. Argan se renfrogna : il s'était abaissé au niveau de stupidité du Troll qu'il avait en face de lui. Le sort de Stupéfixion n'avait aucun effet sur les Trolls. Argan se cacha de nouveau derrière un arbre. Puis, il murmura dans un souffle "Diffindo". Une profonde entaille se creusa dans la cuisse gauche du Troll, et dans un nouveau cri de douleur, elle abattit sa masse sur Argan. Le jeune homme voulait en finir au plus vite, il continua par "Incendio maxima !!!!" beugla-t-il. Un énorme feu bleu jaillit de sa baguette et fusa vers le Troll. Dans un ultime hurlement, la massue du Troll s'abattit une dernière fois sur Argan. Il n'eut le temps de rien faire. Aussitôt, il s'envola à près de trois mètres du sol puis retomba lourdement sur le sol, le sang coulait sur son front. Il eut juste le temps de voir le Troll s'effondrer, vaincue par le feu, en défersant une giclée de sang noir avant de perdre conscience.


[Edit Ourgan : merci de sauter des lignes pour améliorer la lisibilité de ton RPG.]

Edit Argan : Ok, pas de problème.


Dernière édition par Argan Revanor le Jeu 11 Déc 2008 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Re: Escapade Nocturne

Message par : Evan, Jeu 11 Déc 2008 - 16:53


Eurora fut la première a acceptée un verre de la part de Réon, et d’ailleurs elle fut la seule parmi les trois personnes présentes avant eux. Il en servit un autre pour Sara (Tant pis si tu en voulais pas Razz) et un pour lui-même. Il leva son verre comme pour dire à la votre mais sans parler. Il avait déjà quelques vapeurs qui lui monter au crânes suite à l’alcool but dans la salle de bal, néanmoins il savait très bien le cacher, et il sentait que la balade dans la forêt allait être amusante. Quelques minutes après, Tomoko proposa directement d’aller dans la forêt en pensant que les autres ne viendraient pas. Ce que Réon pensait également.Cronos et Peyton était surement entrain de s’accoupler dans un recoin du château, Maia et Sophie jouait surement au solitaire chacune dans leur coin (comme Eurora en fait, sauf qu’elle est avec nous). Eurora semblait à la fois festive et réservée dans son comportement. Réon qui fut un instant troublé fut interrompu soudainement par son verre de whisky, qui l’appelait mentalement à le finir cul-sec pour en reprendre un autre. Il se sentait bien dans son costume de pseudo vampire, et la chaleur de l’alcool le réchauffant, l’air frais extérieur ne l’affectait nullement.

Tomoko tournait à l’eau, probablement pour un excès d’alcool (après tout c’est connu que les femmes tiennent moins bien que les hommes….ok, je sors) , et il remarqua après quelque temps, que la prédiction qu’il avait faite dans la salle de bal s’était produite. A savoir qu’Argan et Tomoko semblait ensemble. En gros Jonathan avait rejoint le club des célibataires. Après l’acquiescement d’Eurora, Réon pris la main de Sara, et toute la petite troupe s’engouffrèrent dans l’obscurité de la forêt, havre de paix et silence de l’enfance de Réon. (Je parle de l’obscurité pas de la forêt). Peu importe ou ils allaient, il avait jugé nécessaire d’emmener avec eux, ou au moins pour lui, sa gourde de survie, à savoir le tonneau de whisky, qu’il fit léviter à proximité de lui avec un coup de baguette. Sa cape rouge sombre était devenue noire dans la couleur de la nuit. Il y avait peu de bruit, si ce n’est les chants des oiseaux et le bruissement des feuilles et des branches fouettées par le vent.

Soudainement, un cri retentissant vint perturber leur marche nocturne. Ce qui fit lâcher le verre de la main de
Réon (à moitié plein en plus, sacrilège). Il prit donc sa baguette de la main gauche tout en lâchant celle de Sara et d’un « lumos » tout juste murmurer, vint éclairer en la direction du cri, Argan. D’ailleurs tous ses compagnons avaient eu la même réaction. Quand Argan leur expliqua que c’était une beuglante reçu de son elfe de maison, il eut une soudaine envie de trucider le garçon. **Mon verre de whisky à terre, et tout ça pour une beuglante** Il maudissait intérieurement le garçon et implorait le bon dieu du pur malt de lui pardonner cette erreur. Après une vingtaine de secondes de recherches en essayant d’ouvrir pleinement ses yeux et sa conscience, il retrouva son verre qu’il nettoya avec un « recurvite » et qu’il s’empêcha de remplir afin d’étancher la soif qui lui était venu suite à la lettre.

Ils continuèrent un moment leur marche, le temps à
Réon de finir son nouveau verre. **Si les autres ont soif, ils me le demanderont bien** pensa t-il. **Et tant pis si ils le font pas, il y en aura plus pour moi. Alors qu’une chanson moldue qu’il avait entendue à l’orphelinat lui revint à l’esprit et qu’il avait décidé de l’entonnée, un « crac » se fit entendre sur leur droite et un grognement sur leur gauche. Pendant un instant il se demanda si c’était l’elfe d’Argan qui avait poussé le grognement ou non, puis quatre immenses trolls apparurent, probablement cachés derrière des bonzaïs nains.

‘’ J’espère que vous êtes prêts, car c’est ici que l’aventure début vraiment. ‘’ C’était le voix de
Tomoko qui venait de s’élever. Réon était certes, très respectueux de la nature et de son environnement, mais il avait horreur qu’on le provoque, ce qui en général provoquait chez lui un élan de colère, que même l’alcool ne pouvait combattre. Il fit tomber au sol le tonneau de whisky qui le suivait et le mit contre arbre proche avec son verre près de lui. **Bon il y aura au moins eu des amuses gueules à cette soirée** se dit-il. Alors que Tomoko s’était contentée de lancer un « incarcerem » sur le troll qui lui faisait face, Eurora avait ouvert une entreprise de déforestation en déracinant toutes la forêt environnant, y compris les rochers qui avaient eu le malheur d’acheter une maison dans le coin… Les trolls avaient tous une sale tête, et tandis qu’Argan menait un combat acharner de son côté, Sara et Réon réussirent à faire se décaler leur ennemi du soir. Alors que sa compagnes semblait réfléchir à comment vaincre la chenille géante dépourvu de cervelle, il était passé plusieurs façons dans la tête de Réon, mais il s’abstint finalement de les mettre à exécution. Il opta pour une solution pacifique à ses événements.

- Ecarte-toi mon cœur s’il te plait.Sara lui jeta un regard du genre, « moi aussi je veux combattre » mais s’éloigna après. (je te laisserai le prochain Razz). Il ne souhaitait pas voir Sara se blessée, c’était à lui de prendre les risques. Alors qu’il était occupé à regarder sa compagne qui s’écartait peu à peu, il entendit un gros grognement, ce qui le fit se retourner immédiatement vers la bête. Il vit un poing serré de l’animal s’abattre sur lui, si vite qu’il n’eut pas le temps de se protéger, mais seulement de se jeter sur le côté droit ; ce qui eu pour conséquence, un seul impact avec sa jambe gauche et non avec son corps. **P***** d’e****** de troll. ** jura t-il intérieurement avant de se relever en sentant une légère blessure sur sa cuisse. Sa baguette fermement serrée dans sa main droite, il la pointa à la base d’un grand arbre située sur la gauche du troll.

- Cracbadabum ! Un crac sonore se fit entendre, avant de voir l’arbre se rompre à son pied avant de s’abattre sur le Troll qui fut retrouvé en dessous à gémir. Avant qu’il ne puisse se relever, il pointa sa baguette vers le haut de la bête.

- Bombarda ! Sectumsempra ! Après une explosion qui envoya danser un bon paquet de feuilles, un long cri d’agonie se fit entendre de la part de ce qui rester du troll. Réon qui boitait car blessé à la cuisse gauche parti vers l’arbre ou il avait déposé son tonneau et son verre. (On va dire près d’un arbre qu’Eurora n’a pas déraciner). Alors que Sara s’avançait vers lui, il se servit un nouveau verre, puis déchira son pantalon au niveau de sa blessure. Puis il déchira une longueur du bas de sa cape. Après s’être renverser son verre de whisky sur sa plaie, ce qui lui fit pousser un petit cri sous la brûlure passagère du contact, il se fit un garrot autour de se blessure avec la bande de tissus défaite de sa cape.

- Ca va aller, c’est qu’une égratignure, adressa t-il à l’égard de Sara. Il jeta un coup d’œil autour de lui pour voir les autres compagnons avec qui ils étaient partis, et l‘issu de leur combat respectif…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Escapade Nocturne

Message par : Eurora, Ven 12 Déc 2008 - 5:17


[non, y'en a bien quatre trolls fnalement... j'me suis trompée en plus dans mon Rp^^]

[Tomoko devait poster avant moi mais finalement elle n'a pas pu donc je poste... Don't worry elle postera xxD ... Tomtom on t'attend Wink ]


Après que le troll se fut effondré de tout son poids, emportant au passage un pauvre arbre qui n'avait rien fait pour mérité d'être déraciné [c'est pas moi qui les aient déracinés...^^], Eurora chercha autour d'elle des nouvelles des autres. Argan, elle ne le voyait pas de là où elle était... elle le chercha des yeux un instant pour enfin s'attacher aux autres se trouvant normalement avec elle. Elle se sentait éveillée, les vapeurs de whisky semblant s'être dissipé quelque peu par l'affluence d'action... Ce petit aperçu de combat, ce petit apéro lui avait réveillé les sens et elle tourna la tête de droite à gauche...

A une vingtaine de mètres, elle aperçu Sara et Réon... Celui-ci semblait s'affairait auprès de sa jambe et l'envelopper de quelque chose. Évidemment, Eurora de demanda si la blessure état grave, inconsciemment elle posa silencieusement une main devant sa bouche et elle accourra pour s'arrêter juste devant eux... On pouvait dire qu'elle avait parcouru ces quelques mètres en un rien de temps mais vraiment un rien de temps. Elle fut soulagée de voir qu'il ne semblait avoir
finalement rien, juste une petite blessure à la jambe. Elle songea soudain que le troll ne lui avait fait rien subir à elle, qu'il n'en avait pas eu le temps... Simple coup de chance. *Ouais... quoiqu'il n'était pas très intelligent non plus...* Si tant est qu'il put exister des trolls intelligents...

Elle s'était arrêtée devant les deux professeurs et une lueur d'inquiétude dans le regard à la vue d'une partie de la cape de Réon tâchée par son sang, elle avait soudain demandé, l'inquiétude se dissimulant dans sa voix bien que distincte néanmoins...


- Tout va bien?

Regardant anxieusement la jambe du Serpentard, elle se laissa ensuite effondrer sur l'un des arbres que son troll n'avait pas détruit et lentement elle apposa sa tête contre son tronc. Elle ignorait pourquoi mais elle avait eu si peur sur le moment... Enfin non, bien entendu elle savait pourquoi !


En tous cas, personne ne semblait blessé, de Sara ou de Réon et elle fut ben soulagée. Quoiqu'il ne lui aurait jamais effleuré l'esprit qu'il n'aurait pas pu se débrouiller avec un simple troll...

Au fait, qu'en était-il des autres?

... Eurora paraissait... inquiète... Elle s'écarta de l'écorce de l'arbre et releva la tête pour fixer son regard de l'un à l'autre sur Réon et Sara après avoir regardé alentours dans la pénombre...
"On s'en est bien sortis n'empêche... Au fait, où est Argan je ne le vois pas... et Tomoko...?"

Elle tourna son regard d'abord sur Sara, ensuite sur Réon mais... se sentant soudain mal à l'aise en croisant le sien. Elle se laissa soudain envahir d'un étrange malaise, comme si elle n'y était pas encore habituée... Elle aurait même pu vaciller si elle s'était trouvée debout à l'instant même et elle se félicita de ne pas l'être. Fermant les yeux un bref instant, elle les rouvrit et c'est alors qu'elle se souvint d'une chère amie oubliée...
"Zut, j'ai perdue ma bouteille..."

Elle parcourut le coin du regard mais c'était peine perdue que de la retrouver dans l'obscurité, même si les vapeurs dissipait un peu sa raison, elle le savait... *Et zut, c'est bien ma veine tiens ! Je l'ai pommée... De plus, ce petit apéro de bataille m'a donné grand soif... Et j'ai plus rien à boire*. Elle secoua la tête tristement... Elle perdait tout ces temps-ci, ce n'était pas possible d'être si malchanceuse !!! Le destin lui en voulait-il donc autant en s'acharnant ainsi sur elle ? Elle releva vers Réon et Sara, un regard empli de lassitude et d'impuissance vis-à-vis de ce Destin mais elle conserva le silence... Ses yeux se posèrent alors sur le tonneau aux côtés de Réon et elle leva un regard plein d'espoir vers lui [lui = Réon]. Elle préféra rester assise contre l'arbre c'était mieux, plus prudent car un étourdissement la prit en même temps que son coeur se serra.
Revenir en haut Aller en bas
Axane Pyro
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) :
Animagus : Louve blanche
Occlumens




Re: Escapade Nocturne

Message par : Axane Pyro, Ven 19 Déc 2008 - 0:02


Tomoko se tenait toujours face à son Troll, elle entendait ses amis [ Amour ] combattre leur derrière elle. Il y eut quelques cri et la Directrice de Poufsouffle fit bien de se déplacer de plusieurs mètres à sa gauche. Elle pointa sa baguette sur le Troll une fois de plus et décida d’en finir avec, le bout de bois virvoleta dans les airs et un éclaire en jaillit.

‘’ Nemicii Ventii ‘’

Une énorme tornade se forma autour du l’immense Troll des forêt et des entailles se formèrent sur le corp au dessus de la moyenne de la créature. Tomoko fendit l’air de sa baguette une deuxième fois et la tornade s’évanouïe puis le sol se mit à se mouvoir et se transforma en gadoue et la créature fut aspirer dans la terre jusqu’au coup comme quelqu’un qui se débat dans des sables mouvants. La directrice s’approcha de la tête qui hurlait et se débattait et flanqua un bon coup de pied sur la tronche de cake pris jusqu’au coup dans la terre qui était redevenue dure.

‘’ Terra Soluenta ‘’

Lorsque son troll fut finalement neutralisé, elle se retourna de tout côté, mais ne trouva pas les autres. À sa gauche, elle entendit une voix. Elle rejoint en quelques instants Argan et s’approcha de lui en observant les alentours.Ils étaient seuls, mais où étaient les autres.

‘’ Ça va mon canard en sucre? ‘’

Elle se redirigea vers le sentier où ils tombèrent finalement sur Eurora, Réon et Sara. C’était une chance qu’ils les retrouvent si rapidement. Tomoko observa les autres, même pas une égratignure.

‘’ Super, bon nous devrions continuer, nous ne sommes plus très loin … Réon, je peux avoir un verre? ‘’

Loin de quoi? De l’endroit dans lequel elle voulait les amener. En effet, moins d’une dizaines de minutes plus tard, ils arrivèrent à l’embouchure d’une grotte. Tomoko souriait, elle avait hâte d’y pénétrer. Ils entrèrent dans la grotte et marchèrent une autre dizaine de minutes, leurs pas résonnaient sur la paroie rocheuse. Bientôt, ils percurent comme un bruit de chute qui coulait.

‘’ On arrive… ‘’

Une lumière se dessinait au loin et les cinq personnes continuaient à avancer vers cette luminosité. Bientôt, ils émergèrent dans une magnifique petite clairière. Une chute d’eau coulait le long de la parroise rocheuse, de petits oisillons voletaient parmi des papillons. De grands arbres poussaient et le ciel semblait ouvert, où c’était un plafond très haut et … remplis d’un genre d’étoile qui bougeais. Des fleurs poussaient au bord d’un étang où quelques animaux sauvage avaient trouvé refuge. L’air était chaude et bonne, Tomoko s’arrêta à l’entré de la clairière.

‘’ Ici, vous devrez combattre vos plus grandes peurs, faites bien attention, vous serez les seuls à les voir, nous ne pourront pas voir les peurs les plus horrible des autres, mais pour vous sortir de ce cauchemar, réelle, il faudra combattre cette peur. Les autres ne devront pas intervenir. Qui veut y aller en premier? ‘’

Tomoko s’était retournée vers le reste du petit groupe, elle avait parlé d’un air sérieux et déterminée. Ça ne lui dérangeais pas d’y aller en premier, mais elle voulait laisser les autres passé avant elle s’ils voulaient. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas été dans cette clairière, ses peurs depuis, avaient beaucoup changés, la jeune femme avait évoluée et elle avait beaucoup changé depuis cette nuit, où elle, Lucie, Mila et Winchester, avait pénétré dans la forêt et avait affronté des démons. Mais aujourd’hui, elle appréhendait avec une petite peur ce qu’elle verrait en entrant dans cette clairière.
Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Escapade Nocturne

Message par : Eurora, Ven 19 Déc 2008 - 4:19


En même temps que se termina le bref étourdissement qui avait resserré l'étreinte sur son cœur, elle se retourna et reconnut la voix de Tomoko aussitôt au travers de l'obscurité. Elle fut soulagée de la retrouver saine et sauf et cela lui rendit un peu de chaleur sur son visage, celui-ci s'illuminant quelque peu malgré l'obscurité. Argan et Tomoko étaient revenus... Le voyage pouvait poursuivre... Le voyage vers l'inconnu... Sans y prendre garde, ses yeux se mirent à fouiller la pénombre devant eux, sa main se resserrant instinctivement sur la bâton de bois de Charme... Vers quoi allaient-ils aller par la suite?

Tomoko observa ses compagnons puis annonça qu'ils n'étaient plus très loin... Elle demanda à Réon si elle pouvait avoir un verre... Eurora lança un regard suppliant de même en direction de Réon en lui en demandant un aussi...

Poursuivre ce vers quoi ils se rendaient... l'inconnu pour ainsi dire puisque seule Tomoko savait où elle les menait... Puisqu'elle seule les guidait... L'inconnu lui faisait en quelque sorte un peu peur... le futur. Déjà que le présent n'était pas glorieux alors le futur... n'en parlons même pas...


Ils se remirent tous en marche...les uns derrière les autres, tous maintenant le même ordre... De toutes manières, Eurora préférait être devant Réon et Sara, que derrière eux... Non merci. Quand on peut l'éviter, autant éviter de se faire du mal...

Après une dizaine de de marche au travers de la forêt, en silence, ils s'arrêtèrent à un moment donné et Eurora se demanda la raison de cet arrêt pendant un court moment... Dans l'appréhension d'un danger quelconque, sa baguette s'était levée quelque peu mais la voix de Tomoko coupa court à ses appréhensions...

‘’ On arrive… ‘’

Au bout de quelques mètres, quelque chose commença à se dessiner devant ses yeux au loin... Une sorte de lumière grossissant au fur et à mesure de leur avancée... Eurora maintint son regard fixé sur celle-ci jusqu'à ce qu'ils se rapprochent... de plus en plus... jusqu'à ce se tenir tout près... Bientôt, la lumière fut éblouissante et Eurora en vint presque à fermer les yeux à moitié... Néanmoins, le spectacle qui s'ensuivit était... absolument magnifique, sortant tout droit d'un rêve éveillé!!! Une chute d’eau coulait le long de la parois rocheuse, aussi limpide que dans un pays enchanté ! De petits oisillons voletaient parmi des papillons... De grands arbres poussaient et le ciel semblait ouvert, où c’était un plafond très haut et… remplis d’un genre d’étoiles qui bougeaient... La jeune Poufsouffle leva un regard émerveillé vers le firmament... Le regard plongé dans celui-ci, elle baissa ensuite son regard vers le sol à nouveau... Des fleurs poussaient au bord d’un étang où quelques animaux sauvages avaient trouvé refuge. L’air était chaud et bon... Presque endormissant... Tomoko prit la parole...

‘’ Ici, vous devrez combattre vos plus grandes peurs, faites bien attention, vous serez les seuls à les voir, nous ne pourront pas voir les peurs les plus horrible des autres, mais pour vous sortir de ce cauchemar, réelle, il faudra combattre cette peur. Les autres ne devront pas intervenir. Qui veut y aller en premier? ‘’

Eurora s'arrêta aux côtés de son amie et resta à contempler le paysage paisible de la clairière... Comment un paysage si... pur, si doux à la vue, si paisible pouvait produire devant vos yeux vos plus grandes peurs??? Eurora resta indécise un moment bien qu'elle savait qu'on ne pouvait se fier aux apparences... Ses sourcils se froncèrent et elle se tourna légèrement vers Tomoko puis brièvement vers les autres, s'interrogeant un instant sur sa plus grande peur et craignant sur le moment... Mais bon, elle avait dit elle-même que personne d'autre que la personne-victime ne voyait ce qui se produisait devant ses yeux... C'était en quelque sorte comme un sortilège de Terrorim. On ne voyait peut-être l'autre que se débattre de ses pires frayeurs... Sa main se resserra sur sa baguette... Elle était capable et au pire, elle voulait montrer, prouver ce qu'elle était, qu'elle ne rechignait pas, qu'elle ne se repliait vers l'arrière au moindre problème... Surtout en présence de...

Elle fit volte face et se trouva face à la clairière, les yeux toujours froncés, sa baguette serrée dans ses mains. Bien qu'elle lui serait sans aucun doute inutile, Eurora se sentit rassurée de la savoir proche d'elle...
"A nous deux", dit-elle la voix assurée, convaincue et déterminée à vaincre sa peur la plus profonde... A tous prix. Ou du moins à la connaitre.

- J'y vais en première, dit-elle aux autres.

Elle fit quelques pas en avant, fermant les yeux un instant afin de se préparer mentalement... Elle ne fit pas un regard en arrière, pour ne pas être tentée de revenir sur ses pas bien qu'elle ne croyait pas qu'elle le ferait... Elle avança... Les oiseaux continuaient de pépier autour d'elle, rendant la nature toujours plus magique, Eurora se laissa endormir d'un coup par cette illusion... C'est alors qu'un bref changement s'effectua... L'air se fit plus lourd... lourd comme si l'air respirable se dénuait de tout oxygène. Les arbres autour d'elle semblaient bouger leur ramure avec plus de lenteur, une lenteur inquiétante... Des ombres se créèrent alors que le souffle du vent commençait à siffler. Sa main se resserra sur sa baguette et elle sentit ses pieds s'immobiliser... Elle ne se retourna pas, écouta le silence... Elle sentait son cœur battre et cogner contre sa poitrine et lentement elle respira... comme si elle ne voulait pas gaspiller l'air respirable. Elle faillit pousser un cri en sentant une main se poser sur son épaule et effectuant un volte face... Elle vit une personne se trouver devant elle... Pâle, de longs cheveux blonds, des yeux clairs... Une étreinte la serra quelques secondes plus tard et elle se laissa étreindre... Pourtant, celle-ci semblait étrange. Douce et en même temps irréelle... La femme s'éloigna et plongea les yeux dans les siens... Un contact visuel qui lui procura un long frisson glacé le long du dos... Elle essaya de se dégager... Elle ne connaissait pas cette femme, qui était-elle ??? Elle fit un mouvement d'épaules mais la jeune femme agrippa sa main à son épaule... Eurora se sentit aspirée dans l'obscurité. Le noir se fit tout autour d'elle et elle se débattit sans pouvoir se dégager et revenir à la lumière... Ses pieds retombèrent sur un sol d'herbe moelleuse... tout en se trouvant toujours dans le même lieu bien qu'elle n'en avait pas conscience. Elle dégagea son épaule et cette fois, la femme ne chercha pas à la retenir... Eurora ouvrit la bouche pour parler mais...


... La femme leva son bras droit et montra quelque chose par derrière... Eurora se retourna, faisant face à... des pierres... beaucoup de pierres debout. Elle n'eut pas le temps de distinguer davantage. La place sembla s'obscurcir soudainement, laissant la clarté de la lune éclairer les lieux de sa lueur fantomatique. Eurora sentit de nouveau la main de la femme se poser sur son épaule et elle se dégagea d'un geste brusque... "Pourquoi m'avez-vous envoyée ici ???" s'écria t-elle furieuse en lui faisant face.
Elle la regardait, la regardait... la femme ne semblait pas pouvoir lui parler. Elle était là mais juste pour la guider. Elle ne pouvait parler, Eurora se sentit soudain effrayée devant cette étrange apparition. Elle devait affronter seule l'épreuve. Néanmoins, la jeune femme ne comprenait pas en quoi un simple cimetière consistait en sa peur la plus profonde ? Elle avait peur de mourir???... Non, ce n'était pas cela elle en était certaine. Ces derniers temps, combien de fois avait-elle voulu mourir, elle ne les comptait plus. Par conséquent, la Mort n'était pas sa plus grande peur. Elle ne la craignait pas. Elle se détourna de l'ombre de la femme et fit quelques pas en avant. Un éclair aveugla alors le champ et quelqu'un lui sauta dessus, brusquement. Elle se sentit être emportée... Elle tomba et roula au sol, entrainée par le poids... "Pourquoi es-tu venue?!!!" "Alexandre? Que fais-tu là???"... Son frère la regarda mi-exaspéré mi-déçu... "Va t-en tout de suite de là! Tu n'as rien à y faire!!! C'est dangereux !" Aussitôt, son frère bondit au-devant d'elle alors qu'un lumière jaillissait en sa direction, pour la protéger... Elle cria alors "Attends, non!!! " mais une petite main s'infiltra dans la sienne et elle fut engloutie dans le noir... Qui était-ce??? Elle ouvrit les yeux, la lumière revint...

Enfin, non, pas ce genre de lumière... La lumière... Une lumière provoquée par un sortilège... Un cri de surprise venait de se faire entendre et il y eut un bruit de chute au sol. Elle tomba à genoux, se heurtant les mains avec les pierres au sol... Elle tomba sur le corps inanimé de sa sœur... Elle n'eut pas le temps de se rendre compte vraiment de la situation qu'elle entendit un autre cri, plus agonisant que jamais... Plus terrible, un cri qui semblait sortir d'outre tombe et elle releva la tête au moment où ses yeux se fixèrent sur la silhouette de son frère tombant lentement à la renverse, plié sous la puissance du sortilège tel une poupée de chiffon... une vulgaire poupée. Elle se précipita en avant. Pourtant son bras fut accroché par une poigne de fer et elle fut empêchée d'aller plus loin... un murmure fut murmuré à son oreille, comme un léger souffle porté par le vent... "C'est le Destin, tu ne peux rien faire..." "NOOOOON Je le refuse!". Le cri avait fusé du plus profond de son être et résonnait encore à présent autour d'elle, à ses oreilles... Elle se dégagea brusquement et se précipita en avant... Impossible, impossible! Qu'on la tue elle! Mais pas ceux qu'elle aimait ! Les yeux embués, les larmes dégoulinant sur ses joues déjà empreintes de tristesse auparavant l'empêchèrent de voir un obstacle devant elle et elle fut projetée par-dessus quelque chose... Elle se releva sur les coudes, tenta d'apercevoir ce que c'était... ce que c'était... une silhouette aux longs cheveux blonds... Sara? Noon, se mit-elle à murmurer presque inaudiblement... Non, pas elle... Pas elle aussi... La douleur à présent semblait lui vriller le ventre et elle tomba à genoux près de on amie, la touchant afin de voir si elle était vivante ou... Ses mains tremblaient, fouillaient son corps appréhensivement à la recherche d'une étincelle de vie. La jeune fille blonde était pâle, froide. Et Eurora le semblait autant comme si une moitié de sa vie l'avait quittée. Les larmes coulaient sur ses joues, baignant son visage dans une profonde détresse, le nom de Sara franchissant ses lèvres de temps à autre... Elle n'arrivait pas, elle n'arrivait pas à se détendre, à se dire que ce n'était pas la réalité, elle ne parvenait pas à le combattre... La lumière baissa de nouveau et elle se retrouva plongée dans le noir... une main agrippa son bras faiblement, elle se laissa faire, toujours agrippée au bras de Sara, ne pouvant se résoudre à la laisser tomber encore... C'était de sa faute! Sa faute si tout le monde mourrait auprès d'elle! Elle comprenait maintenant, c'était elle le problème! Elle ! Elle était maudite... Tout ceux près d'elle était en danger, elle ne voulait pas tout perdre! Elle devait partir, s'enfuir, s'éloigner avant que tout ce à quoi à elle tenait ne soit gâché!!! Partir, partir.... Mais en avait-elle même la force?... Son bras toujours serré sur celui de Sara, une autre main lui tenant l'épaule, elle fut secouée de tremblements... En avait-elle la force ? Elle le devait ! Pour le plus grand bien de tous, elle devait disparaitre! Disparaitre là où elle ne connaitrait personne, vivre en recluse... Se suffisant à elle-même... Elle ne voulait pas être la cause de tant de souffrance... La main sur son épaule se relâcha... Elle se retourna, aperçut un visage assez bronzé qui lui faisait face, un visage entouré de longs cheveux noirs... "Tomo..." Mais avant qu'elle ne termine sa phrase, l'image de son amie s'effaça pour ne laisser place que le vide. Elle fit un pas en avant... L'espace d'un instant une lueur d'espoir avait envahi son regard... Aussitôt effacé à présent. Elle laissa retomber ses bras le long de son corps... C'est alors qu'elle entendit...

Des pleurs. Des pleurs silencieux, discrets mais des pleurs... La même souffrance se laissait entendre au travers de ceux-ci que des siens, et lentement elle se retourna... Non... Non... Eurora sentit ses jambes trembler... Il était là... en vie... Debout devant... une pierre tombale. Mais alors... Elle fit quelques pas en avant... Quelle perte suffisante pouvait-il lui faire provoquer tant de larmes...? Eurora sentit ses jambes s'affaisser alors qu'elle avançait à sa rencontre... C'est alors qu'un bruit infime se fit entendre sur sa gauche et tournant la tête, un éclair aveuglant déchira les airs... Le jeune homme ne l'avait pas vu...

Son cœur se déchira en deux... Devant ses yeux, le sort semblait approcher au ralenti, ce qui demeurait bien plus douloureux car elle avait le temps de le voir arriver... Tout le temps... La Mort semblait jouer avec elle, le Temps et la Mort. Pris dans sa propre tristesse, il ne l'avait pas vu... Sa bouche s'ouvrit de stupeur, elle s'élança en avant... Même ses actions à elle semblaient se faire au ralenti... Son intérieur se déchirait en deux, bientôt ils ne seraient plus que lambeaux... De toutes ses forces, de toute son âme, de tout son être, afin de le prévenir, elle cria alors et ses mots semblèrent presque irréels...


" Réoooon noooooonnnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! "

Ses pieds quittèrent le sol, elle sauta avec toute l'énergie du désespoir, tentant de battre de vitesse le sort, tentant de battre de vitesse la Mort elle-même... Le destin ne pouvait être ainsi fait. Qu'il la prenne elle!!! Mais pas lui, personne d'autre!!!!!!!!!!!!! Tu entends, vous entendez?!!!!!!!! Personne d'autres!!!!!! Son cri se perdit au milieu du cri de son âme, au milieu du cri de son coeur... Elle semblait tujours voler à travers la distance qui la séparait de lui, mettant ses dernières forces dans cet acte... la distance diminuait, diminuait... Il s'était soudain retourné d'un bond... Une seconde plus tard, elle l'atteignit et elle le poussa au sol... L'éclair argenté passa à deux centimètres au-dessus de sa propre tête... Tous deux roulèrent au sol...


Dernière édition par Eurora le Sam 20 Déc 2008 - 0:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Escapade Nocturne

Message par : Eurora, Ven 19 Déc 2008 - 4:20


[HJ : Voici le petit bout de fin... Désolée du double post...]

Elle ouvrit soudain les yeux et découvrit à nouveau la lumière devant ses yeux. Le cimetière, où était-il ? Le... Eurora se sentit vaciller. Le paysage féérique, on entendait à nouveau le lent bruit de la chute d'eau, les oiseaux pépier. Le ciel était à nouveau lumineux...
Que s'était-il passé ?... Avait-elle réussi? Elle avait vaincu sa plus grande frayeur????? Elle se rendit compte qu'elle se trouvait à terre, allongée. Sentant ses membres endoloris, elle tenta de se remettre d'applomb et prenant sur elle-même, elle se mit debout. Elle se figea en observant Tomoko, Sara, Réon et Argan qui l'observaient... Le pas chancelant toujours et le visage plus pâle que jamais, elle retourna vers eux...

Elle se laissa tomber sur le premier rocher qui se tenait à sa portée et souffla un bon coup, tentant de rependre un rythme cardiaque normal, tentant d'effacer de sa mémoire tout ce qu'elle venait de vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Narcissa Larhaby
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: Escapade Nocturne

Message par : Narcissa Larhaby, Ven 13 Mar 2009 - 10:52


Narcissa et ses amis étaient maintenant à la lisière de la forêt interdite. La Serpentard avait, sur le chemin qui ramenait les élèves vers Poudlard, appelé Cyd, son Elfe de maison, pour qu'il prenne soin de son Boursouflet et qu'il l'emmène à l'école en prenant garde que la boule de poils ne se fasse pas manger par les chats.

Il faisait nuit et la forêt était lugubre à souhait. Narcissa n'était pas rassurée, mais elle ne voulait pas le montrer à ses amis et passer pour une poule mouillée. Le jeune fille n'aimait pas l'obscurité en général, mais là, elle n'était pas seule, ce qui la rassura à moitié. Elle serrait fermement la main de Kaze dans la sienne. La jeune sorcière était toutefois impatiente de voir des créatures magiques, sauf les araignées géantes qu'elle avait en horreur.

Cela faisait quelques minutes qu'elle était plantée là à regarder les arbres sombres et à écouter le vent chanter dans les branches. Narcissa se tourna vers Bako et d'une voix peu rassurée lui dit

"Bon Bako, c'est toi le guide, tu passes devant on te suit !!"

Narcissa fit un petit sourire au Serpentard qui avait déjà eu l'occasion de visiter la forêt. C'était d'ailleurs suite aux récits de Bako sur les créatures impressionnantes qu'on pouvait trouver dans cet endroit que Serena et Narcissa avaient eut envie de venir y faire une petite escapade.
Revenir en haut Aller en bas
Kaze Yoshida
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage.




Re: Escapade Nocturne

Message par : Kaze Yoshida, Ven 13 Mar 2009 - 22:14


Ils étaient sortient des 3 balais, Ils avaient longéent le chemin les menant au château dans une ambiance joyeuse et excité par leur "promenade" dans la foret interdite. Le temps était parfait et à la fois angoissant Comme on n'en voit dans les films d'horreur moldus. La lune gouvernée le ciel suivis par ses fidèles sujet les étoiles. Le jeune Serpentard regarda le ciel étoilée avec envie, Il avait tellement envie de Chevauché son balai dans ce qu'il considérait comme son royaume. Quand il était arrivé devant le chateau, Narcissa avait appelé Cyd pour lui confier Voldy. Puis ils se dirigèrent vers la Foret. Le Jeune Couple était main dans la main et on plus leur pas les raprocher de leur destination au plus L'entreinte de la main de Narcissa se serrait autour de celle de Kaze. Le serpentard posa un regard bienveillant sur sa petite amie

"Ne t'inquiètes pas mon Ange. Nous sommes là"

Il restèrent quelques minutes devant La foret, l'a ragardant bougeait, les arbres poussaient par le vents. Kaze se mit a penser à une sorte de Danse nocture de la foret. Il eut un grand sourire. Il regardait avec envie ce lieu plein de secrets, de dangers, de créature magnifique. Il avait son regards complètement perdu. Narcissa parla alors à Bako

"Bon Bako, c'est toi le guide, tu passes devant on te suit !!"

pendant leurs attentes, Kaze s'était placé dérrière Narcissa et l'avait enlacé contre lui. Il s'amusait à lui soufflait dans le cou et lui chuchoter des mots doux aux orreilles

"Je t'aime mon ange, Tu est la plus belles choses qui puisse m'arriver"

Il lui déposa un baiser dans le cou, il posa son menton sur l'épaule de sa bien-aimée et regarda Les autres élèves attendant Leur départ vers Les sombres secret de la foret interdite
Revenir en haut Aller en bas
Elsa Dublis
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Escapade Nocturne

Message par : Elsa Dublis, Sam 14 Mar 2009 - 14:33


Ils s'étaient enfin décidés à partir du bar et s'étaient dirigés tranquillement vers la forêt.Arrivés à quelques metres de sa lisière ils s'arrêterent un moment.Elsa se laissa imprégner du climat ambiant.Seule la présence de la lune dans le ciel empêchait une obscurité totale,il faisait frais et l'on pouvait à la fois sentir et entendre le vent, bruissant les feuilles de la forêt.
Elsa avait beau être excitée par l'idée de pénétrer dans la forêt et d'y découvrir certains de ses secrets elle devait avouer qu'elle ressentait un peu d'angoisse.Si elle ne croyait pas à nombre de légendes et récits concernant ce lieu elle était consciente du potentiel danger.
Elsa fut tirée de ses pensées quand elle entendit Narcissa

"Bon Bako, c'est toi le guide, tu passes devant on te suit !!"

Elsa en déduisit que celui-ci devait être à l'origine de cette petite ballade et curieusement elle en fut rassurée.Il devait y être allé suffisamment pour la connaitre et éviter les plus gros dangers, enfin j'espère pensa t-elle.
Elsa afficha un sourire qui se voulait décontracté et attendit le moment où , enfin , ils s'engouffreraient dans la forêt.

Revenir en haut Aller en bas
Serena Stevens
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus Hibou Grand Duc, couleur fauve


Re: Escapade Nocturne

Message par : Serena Stevens, Sam 14 Mar 2009 - 18:17


Le moment était enfin arrivé. La forêt se dressait devant eux, sombre et inquiétante.
Serena l’observa un moment de loin, l’œil pétillant d’excitation. Elle avait hâte d’y pénétrer pour y découvrir tous ses secrets.

Des bruits étranges se faisaient déjà entendre… des sortes de murmures, de bruissements de feuilles, de cris d’animaux, tout ce qui pouvait la faire frissonner d’impatience.
A cet instant, elle ne ressentit ni peur, ni angoisse. Il fallait dire qu’elle avait beaucoup bu ce soir… L’alcool arrivait toujours à lui enlever toute inhibition…

Les autres avançaient prudemment. Serena ne savait pas si c’était par peur de la forêt en elle-même ou peur de se faire attraper par un responsable de Poudlard. Pour elle, la deuxième solution était bien plus effrayante, car la forêt l’attirait plus qu’autre chose.

Si elle se débrouillait bien, elle pourrait même repartir avec un petit souvenir à vendre dans l’allée des embrumes.
Son manque d’argent devenait pressant, et elle avait vraiment besoin d’un revenu supplémentaire pour faire face à ses dépenses qui pourtant étaient limitées au maximum.
Elle avait acheté la veille un petit cadeau à Narcissa pour son anniversaire, mais elle n’avait pas osé le montrer devant les autres… il était tellement modeste, qu’elle en avait presque honte, même si l’intention de faire plaisir à son amie était immense.
Elle lui donnerait plus tard, dans le dortoir… Le moment n’était pas encore opportun !

Se tournant ensuite vers Bako, elle l’interrogea du regard pour savoir que faire à présent. Serena avait totalement confiance en lui, ce qui était rare chez elle. Elle n’accordait que très rarement sa confiance à quelqu’un, mais avec Bako c’était différent. Elle ressentait pour lui une affection fraternelle qui la rassurait et l’apaisait.
Elle avança donc prudemment et se plaça près de lui en attendant son avis.
Revenir en haut Aller en bas
bako
avatar
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : bako, Sam 14 Mar 2009 - 19:20


Bako regarda la foret, il y regnait un silence assez pesant, personne du groupe n avait encore osé parler, seule narcissa qui se rassurait dans les bras de Kaze lui avait demandé de passer devant. Le jeune homme sortit sa baguette et passa devant les autre membres du groupe, il fit un regard a Serena la rassurant puis passa devant Narcissa. Il resta un moment comtemplatif devant les ombres de gigantesque arbres qui se dressaient devant eux. Bako eut un frisson, mais pas de crainte, au contraire une espece d envie impalpable qui le poussait a aller ici, il n en savait rien, mais il savait qu'il était trés lié avec cette foret...Depuis le premier jour, ou il y avait mit les pieds avec Fani . Ses yeux devinrent brillant d excitation, et il dut s empecher de paraitre trop pressé de plonger dans les tenebres pour ne pas fait peur au autres. Il se tourna vers les autre, le regard brillant et avec un moue presque jubilatoire


Minuit...apparement c est la bonne heure !! Allons y !! et soyez vigilant au moindre bruit il se peut qu on croise la route de créature de l enfer .

Un sourire se dessina sur ses levres,

maintenant allons y !!


Bako prit la tete du groupe, il s enfonca dans les noirceur de la foret, les arbres n était pas encore trés serré, et la lune qui suivait sa trajectoire dans le ciel les guidait . Le jeune homme avançait en essayant de faire trop de bruit, a patte de chat, il avançait suivant un espece de sentier qui s ouvrait devant eux, il pivota un peu vers la gauche, savant pertinement que vers la droite c était truffé d araignés, les arbres autour du petit groupe commençait lentement a se resserer autour d eux, les plongeant dans une obscurité presque totale...Bako murmura un lumos, et le bout de sa baguette s alluma, il entendit les autre en faire de meme deriere lui. Il continuait sa course ne s arretant pas, des buissons et des ronces lui piquaient les mollets. il se retourna pour voir si tout le monde suivait :

Tout va bien ??? murmura t il en jetant un bref coup d oeil, ça aurait été trop bete qu'il se perde et le serpentard ralentit un peu l' allure .
Revenir en haut Aller en bas
Narcissa Larhaby
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: Escapade Nocturne

Message par : Narcissa Larhaby, Sam 14 Mar 2009 - 21:15


Narcissa attendait que Bako prenne la tête de l'expédition. Elle était bien dans les bras de Kaze qui ne cessait de lui dire des mots doux et essayait de la rassurer. La jeune fille posa une main sur celle de son petit ami. Elle jeta un oeil à Serena qui trépignait d'impatience. Elle fut la première à suivre Bako quand il commença à pénétrer dans la forêt sombre.

Bako cru bon de prononcer la phrase qui tue
Minuit...apparement c est la bonne heure !! Allons y !! et soyez vigilant au moindre bruit il se peut qu on croise la route de créature de l enfer .

*Sacré Bako, toujours le mot pour rire !!* pensa Narcissa, qui fut quand même parcourue d'un frisson.

Elle suivit Bako et Serena, toujours en tenant la main de Kaze. Ils suivirent un petit sentier. Narcissa regarda autour d'elle, les arbres étaient lugubres et dans la nuit ressemblaient à des fantômes. Bako sortit sa baguette et fit apparaître un halo de lumière. Narcissa sortit aussi sa baguette, la tenant dans la main gauche, elle prononça la formule

"Lumos"

Et un halo de lumière apparut au bout de sa baguette, éclairant un peu le chemin qui se traçait devant elle. Bako se retourna pour voir si les autres allaient bien. Narcissa se tourna aussi pour vérifier que tout le monde suivait, ensuite regarda à nouveau Bako pour lui demander

"Où nous emmènes tu comme ça?"

Narcissa se doutait bien qu'il n'allait pas les conduire à une surprise party au bord d'une piscine avec cocktails à volonté et des chippendales en maillot de bain, mais elle voulait savoir si leur guide de fortune ne risquait pas de se perdre. Elle avait confiance en Bako mais la forêt était quand même assez grande, il ne pouvait pas en connaître tous les recoins comme sa poche.

Narcissa se tourna vers Kaze, lui fit un petit sourire pour lui montrer qu'elle était plus à l'aise qu'au début de leur entrée dans la forêt et lui dit

"Alors mon ange, elle te plait cette petite ballade? Bon, je sais, ce n'est pas ce qu'il y a de plus romantique. On se fera une promenade en amoureux un autre jour si tu veux, à condition que ce soit dans un endroit bien plus lumineux, ce qui ne devrait pas être difficile à trouver vu l'obscurité qui reigne ici"
Revenir en haut Aller en bas
Serena Stevens
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus Hibou Grand Duc, couleur fauve


Re: Escapade Nocturne

Message par : Serena Stevens, Dim 15 Mar 2009 - 21:34


Le petit groupe avait enfin pénétré dans la forêt. L’endroit était étrange…
Il semblait qu’en y entrant, elle se refermait derrière ses occupants comme si elle voulait les emprisonner dans ses griffes. Même les sons n’avaient plus la même dimension. Chaque bruit était amplifié, pénétrant.

Serena frissonna d’impatience et de ravissement, tout en suivant Bako comme son ombre. Il tentait de plaisanter, mais Serena voyait qu’il prenait un air concentré et qu’il regardait exactement où il mettait les pieds.
Elle le suivit lorsqu’il tourna à gauche et l’imita en murmurant un lumos à sa baguette. La lumière qui en sortit jeta des reflets étranges et des ombres lugubres furent projetées entre les arbres. Parfois, un petit mouvement se faisait juste sous leurs pieds et on voyait alors une créature indéfinissable détaler à une vitesse fulgurante.

Serena ne s’en effraya pas et continua sa marche, n’émettant aucune plainte, même lorsqu’elle s’accrocha aux ronces épaisses. L’aventure passionnante qu’ils étaient tous en train de vivre était plus importante que tout !

En se tournant légèrement, elle vérifia que les autres suivaient bien le groupe. Narcissa n’était pas loin. Elle était bien serrée contre Kaze, l’air peu rassurée mais suivant cependant courageusement. Serena l’entendit néanmoins demander à Bako

"Où nous emmènes tu comme ça?"

Elle lui sourit alors franchement, contente d’entendre une voix humaine dans un endroit aussi déstabilisant et lui répondit

Mais tout droit vers les araignées voyons !
Tu ne te rappelles pas l’objectif de la ballade ? Trouver du venin d’acromentule !
Comme ça j’aurai plein d’argent pour m’acheter des bestioles rigolotes !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Escapade Nocturne

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 34

 Escapade Nocturne

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 18 ... 34  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.