AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 29 sur 32
Escapade Nocturne
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32  Suivant
Gilraen Felagund
Gryffondor
Gryffondor

Re: Escapade Nocturne

Message par : Gilraen Felagund, Mar 15 Sep - 14:26


HRPG:
 

Alors qu'elle continuait à se demander s'ils n'étaient pas entrain de s'enfoncer encore plus au fin fond de la forêt, le jeune garçon sembla deviner ses pensées et la rassura :

- C'est par là que je suis venu et en fait j'ai pris une direction logique et j'y arrive à me repérer. Enfin je crois.

Quelque peu rassurée, elle lui emboita le pas et ils continuèrent leur route. Lorsqu'elle lui demanda comment il s'était retrouvé là, la jeune fille le sentit hésiter mais il décida finalement à lui raconter et se lança dans un discours :

- Bah, c'est un peu... comment dire... long et peut être étrange. En fait, je me suis posé tranquillement dans l'herbe près du lac noir en fin de journée en sortant des cours. C'était une journée fatigante pour moi et les devoirs ne cessent de s'accumuler en ce moment. Bref, sous le soleil couchant, je me suis limite endormi je crois. Enfin, je somnolais un peu quand soudain j'ai eu l'étrange impression d'être observé. Tu sais pas comment, mais tu ressens qu'un regard est posé sur toi tu vois ? Sans trop me l'expliquer j'ai aussitôt jeté un coup d’œil autour de moi et c'est là que j'ai aperçu... il marqua un silence, toujours un peu hésitant sur ce qu'il avait à lui révéler. J'ai perçu un loup. Je n'en ai pas peur, au contraire, j'ai bien l'impression que ça m'attire plus qu'autre chose.

L'attention de Gilraen redoubla. Un loup ? Un vrai loup, un loup garou ? Elle n'était pas sure de pouvoir croire en leur existence, mais après tout pourquoi pas, elle avait bien appris il y a quelques jours que les centaures et les sirènes existaient également ... Et puis elle avait pu constater ce soir que les rumeurs sur les créatures peuplant la forêt interdites n'étaient pas que des rumeurs. Bien sur, le botruc qui lui avait donné tant de mal n'était rien comparé à un loup garou féroce qui tenterait de s'étriper, et elle ne tenait pas spécialement à se retrouver face à face avec une de ces créatures.

- Mais peut être que je me suis trompé. Le soleil m'a éblouit à ce moment là et je me suis relevé mais quand j'ai repris véritablement mes esprits il n'était plus là. Le loup, pas le soleil hein, quoique... la nuit commençait à tomber. Enfin, j'ai tout de suite voulu en savoir plus et je me suis lancé à la recherche du loup dans la forêt. J'ai vérifié, personne ne m'a vu, j'en suis certain. De ce côté là, on n'a juste à faire attention à notre retour de ne rencontrer aucun prof.
Et pour finir, j'ai suivi une direction logique comme je t'ai dis, j'ai pisté des semblances de traces. Genre des brindilles cassées, des feuilles piétinées, etc


Gilraen se fit la réflexion que cette piste qu'il avait suivi était surement la sienne, et que le loup, même s'il avait réellement existé, devait surement avoir prit une autre direction.

Le garçon sembla reconnaître quelque chose car il changea de direction en annonçant :

- Tiens, c'est par là qu'il faut aller

Surprise par son changement de direction, la jeune fille faillit trébucher en se stoppant net pour laisser passer son camarade. Désormais totalement perdue, elle se dit que de toute façon, il valait toujours mieux le suivre. S'ils se perdaient, au moins, ils seraient deux.

- Mais je me dis que c'était peut être toi finalement qui est passée par là avant moi, je ne sais pas. Dit-il, confirmant ainsi les supposition de la jeune sorcière. Je n'ai rencontré aucune créature, j'ai eu de la chance. Puis à un moment j'ai vu une jolie chouette mais c'est là que je t'ai entendu crier. Alors je me suis demandé qu'est-ce que c'était, et j'avoue que j'ai flippé sur le coup. Et puis j'ai prit la direction où j'avais entendu ta voix et heureusement, je n'étais qu'à une vingtaine de mètres environ du lieu où tu affrontais le fameux botruc.

Il marqua une pause puis demanda à son tour :

- Et toi alors, qu'est-ce que tu faisais par là ?

Elle hésitant, ne sachant pas réellement elle même la raison de sa présence ici. La curiosité principalement ...

- Je ... j'avais envie de visiter la forêt, pour ... je sais pas trop en fait ... On m'avait raconté plein d'histoires sur cette forêt alors, j'avais envie de voir de quoi il en retournait ...

- Et comment tu t'appelles au fait ? Lui demanda-t-il. Moi c'est Lïnwe -tu peux m'appeler Lin si tu veux-. Lïnwe Felagünd.

En entendant le nom du jeune garçon, Gilraen sursauta. Est-ce qu'elle avait bien entendu ? Pourtant ce nom de famille n'était pas courant du tout. Elle savait que celui-ci venait de loin, elle ne pouvait donc pas connaître tout son arbre généalogique, mais quand même, c'était une sacré coïncidence. Mais après tout, c'était peut-être vraiment une coïncidence, leur famille n'avait peut-être rien à voir ...

- Tu ... tu t'appelles "Felagund" ? C'est fou ça ! Dit-elle, toujours étonnée.

Puis se rendant compte que Lïnwe ne devait pas comprendre ce que son nom avait de si fou, elle ajouta :

- Je m'appelle aussi Felagund ... Gilraen Felagund. Mais tout le monde m'appelle Gil.

La jeune fille était toujours extrêmement perplexe. Elle tentait de chercher dans sa mémoire si ses parents auraient déjà mentionné le nom de Lïnwe, mais rien de lui revint. Ça serait une sacré coïncidence qu'il y ait deux sorciers dans la même famille. A moins que justement, ça ne soit pas une coïncidence. Mais dans ce cas, pourquoi ses parents n'étaient-ils pas des sorciers, eux aussi ?


Dernière édition par Gilraen Felagund le Mar 15 Sep - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 15 Sep - 15:33


HRPG:
 

- Et toi alors, qu'est-ce que tu faisais par là ? lui demanda alors le garçon.

La fille hésitait également. Mais après un instant elle lui donna sa réponse:

- Je ... j'avais envie de visiter la forêt, pour ... je sais pas trop en fait ... On m'avait raconté plein d'histoires sur cette forêt alors, j'avais envie de voir de quoi il en retournait ...

C'était assez surprenant de voir une élève de première année dans la forêt par simple curiosité, sans raison véritable apparente. Mais peut être qu'elle n'avait pas atterri pour rien non plus à Gryffondor. Lïnwe était perplexe et il se demanda si elle y était pour une autre raison qu'elle n'osait lui avouer. Après tout, elle faisait ce qu'elle voulait, ce n'était pas un préfet ou un moralisateur. Il lui demanda alors sans plus s'attarder sur la question:

- Et comment tu t'appelles au fait ? Moi c'est Lïnwe -tu peux m'appeler Lin si tu veux-. Lïnwe Felagünd. se présenta-t-il.

La première réaction de la lionne fut de sursauter. Elle venait de s'arrêter un instant. *Quoi ? Mon nom ne fait pas autant d'effet sur quelqu'un d'habitude* pensa Lïnwe, un sourire aux lèvres.

- Tu ... tu t'appelles "Felagund" ? C'est fou ça ! Dit-elle, toujours étonnée.

- Euh... oui ? Pourq... commença-t-il, perplexe.

- Je m'appelle aussi Felagund ... Gilraen Felagund. Mais tout le monde m'appelle Gil. annonça-t-elle.

Lïnwe, qui ne s'était pas totalement arrêté manqua de lever le pied pour ne pas se prendre une racine d'arbre profonde. Mais il trébucha et tomba maladroitement par terre, à la renverse. Il se releva tant bien que mal et se tourna vers la première année.

- Tu...est-ce que tu te payes ma tête ? un air de défi dans la voix et les yeux.

Une Felagünd ? Il en doutait fort. Personne ne lui avait parlé d'une Gilraen dans sa triste famille, pour peu qu'on le lui avait dit. Mais c'était bien ça le problème, on ne l'avait pas vraiment informé de tous les membres de sa famille. Juste un vaste et bref aperçu des oncles, cousins, grands-parents, tous décédés. Ses parents lui avaient-ils cacher quelque chose ? Ou avaient-ils oublié de mentionner une Gilraen ? Il fallait éclaircir tout ça au plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
Gilraen Felagund
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Gilraen Felagund, Mar 15 Sep - 20:44


Si le garçon avait un peu ralentit en la voyant sursauter, il se stoppa net lorsqu'elle lui dit son nom. Dans son geste non anticipé, il trébucha sur une racine et s'étala par terre. Gilraen fit mine de s'avancer pour l'aider mais Lïnwe commençait déjà à se redresser. Alors qu'il se relevait, il posa ses yeux sur ceux de la jeune fille et avec un air de défi, lui demanda :

- Tu...est-ce que tu te payes ma tête ?

Gilraen ne put s’empêcher de faire un pas en arrière en voyant la réaction de Lïnwe. Est-ce qu'il était en colère ? Mais après tout, pourquoi serait-il en colère ? Elle n'avait rien fait de mal. Mais alors que des dizaines de questions passaient dans sa tête, elle vit le regard du garçon partir dans le vague alors qu'il semblait enregistrer la nouvelle. Elle en conclu alors que le ton qu'il avait prit était principalement dû à la surprise de son annonce, et non à un réel ressentiment envers elle.
Elle se détendit alors en répondant :

- Euh .. Non, je m'appelle bien Felagund.

Puis comprenant qu'il devait être entrain, comme elle l'avait fait juste avant, de passer en revu tous les membres de sa famille, elle ajouta :

- Tu sais, c'est un nom ancien, on n'est peut-être même pas parents. Ou alors ça fait des générations. On ne m'a jamais parlé de toi en tout cas ... Et à voir la tête que tu fais, je suppose que toi non plus. Ajoute-t-elle tentant de détendre l'atmosphère. De toute façon, ma famille n'est pas du tout sorcière, alors qu'il y ait un autre sorcier dans la famille serait une énorme coïncidence !

Elle le regarda, espérant qu'il comprenne ce qu'elle voulait dire et arrête de la regarder avec ces yeux inquisiteurs qui la rendaient si mal à l'aise. Après tout, elle n'y pouvait rien s'ils avaient le même nom !
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 15 Sep - 21:12


- Euh .. Non, je m'appelle bien Felagund.

Elle était tout aussi prise au dépourvu que Lïnwe. Ce qui eut pour effet immédiat de calmer le garçon, à présent, il essayait d'avancer une théorie raisonnable. Il reprit peu à peu ses esprits et la fameuse Gilraen ajouta:

- Tu sais, c'est un nom ancien, on n'est peut-être même pas parents. Ou alors ça fait des générations. On ne m'a jamais parlé de toi en tout cas ... Et à voir la tête que tu fais, je suppose que toi non plus. De toute façon, ma famille n'est pas du tout sorcière, alors qu'il y ait un autre sorcier dans la famille serait une énorme coïncidence !

En effet, il était en train de réfléchir et de se remémorer les peu de souvenirs et de noms qu'il connaissait à propos de sa famille. Mais lui, contrairement à l'autre Felagund, appartenait à une famille entièrement sorcière de génération en génération et ce, depuis le XVème siècle. Peut être que leur nom ne s'écrivait pas pareil ou qu'ils n'avaient finalement, rien à voir ensemble. Mais une fois de plus, cette rencontre lui a clairement fait prendre conscience des racines absentes de sa famille et cela lui était très douloureux. Depuis tout petit, il espérait un jour revoir toute sa famille réunie, mais il s'était vite aperçut que c'était impossible. La quasi-totalité avait été décimée par son oncle et depuis ce jour, son père avait tiré un trait sur toute cette histoire.

- Mh... désolé. Disons que le mot "famille" ne m'est pas très familier justement, sans mauvais jeu de mots... Et du coup, c'est vrai que quand ça me touche directement, je peux vite devenir désagréable. Peut être que notre nom ne s'écrit pas pareil ? Ou qu'on a un patronyme, le même nom de famille... En tout cas, il n'y avait que des sorciers dans ma famille. La famille Felagünd est originaire de Norvège et c'est une vieille famille de sorciers depuis des générations et des générations alors... Drôle de coïncidence on dirait ! dit-il d'un air un peu plus gêné en se passant une main dans les cheveux.

Décidément, c'était une soirée riche en surprise. D'abord un loup, ensuite une élève de Gryffondor dans la forêt et enfin, une personne totalement inconnue qui possède le même nom de famille. Étrange, très étrange. Parfois, la vie est incompréhensible, il ne fallait pas chercher une réponse à tout et ça, Lïnwe venait bien de le comprendre.

- Et toi, d'où tu viens en fait ? demanda-t-il en faisant signe de le suivre.

Finalement, il ne pensait aucun mal vis-à-vis de Gilraen. Après tout, il aurait été heureux d'avoir un lien de parenté avec elle mais... elle était aussi très séduisante et en cet instant, Lïnwe ne s'était pas rendu compte qu'il exprimait un léger sourire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Gilraen Felagund
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Gilraen Felagund, Mar 15 Sep - 22:32


Les paroles de Gilraen semblèrent calmer un peu le garçon qui désormais affichait un air un peu triste, sans que la jeune fille puisse expliquer pourquoi. Elle en devina cependant les raison quand il lui expliqua :

- Mh... désolé. Disons que le mot "famille" ne m'est pas très familier justement, sans mauvais jeu de mots... Et du coup, c'est vrai que quand ça me touche directement, je peux vite devenir désagréable. Peut être que notre nom ne s'écrit pas pareil ? Ou qu'on a un patronyme, le même nom de famille... En tout cas, il n'y avait que des sorciers dans ma famille. La famille Felagünd est originaire de Norvège et c'est une vieille famille de sorciers depuis des générations et des générations alors... Drôle de coïncidence on dirait.

Il se passa la main dans les cheveux, et la jeune fille sentit un semblant de gène émaner de lui. Elle décida de détendra l'atmosphère et ne s'attarda pas sur la famille visiblement assez compliquée du garçon. Ils auraient bien l'occasion d'en reparler plus tard et ce n'était certainement pas le moment de parler de choses qui font mal, alors qu'ils étaient "perdus" au milieu de la forêt interdite.

- A mon avis, vu la tête qu'ont fait mes parents quand ils ont appris que j'étais une sorcière, ça m'étonnerait grandement que leurs parents ou même leurs grands-parents aient eu un quelque lien que ce soit avec le monde magique !

Le souvenir de ses parents et de sa mère paniquée lorsqu'un homme était apparu au milieu des flammes de la cheminée, lui lançant le contenu complet de la carafe sur la tête, la fit émettre un petit rire. Non, décidément, même avec le meilleur jeu d'acteur possible, ils n'auraient pas put faire semblant !

- Et toi, d'où tu viens en fait ?

Son changement d'axe dans la discussion sembla marcher puisque Lïnwe afficha un sourire après avoir posé sa question. Contente de sa diversion, Gilraen répondit volontiers :

- Je suis Française. J'ai grandit là bas, mais comme je parlais très bien anglais et que Beauxbatons - l'école de magie Française - était complète cette année ... bah je suis arrivée ici.

La jeune sorcière lui fit un sourire. Elle se rendait compte qu'elle appréciait la compagnie de Lïnwe, et espérait qu'ils puisse se revoir par la suite, dans de meilleures conditions. Elle se rendit d'ailleurs compte que la fatigue semblait avoir clairement reculé et elle se sentait désormais en pleine forme, ou presque ... Elle se surprit d'ailleurs à espérer un peu que le chemin qu'ils avaient prit n'était pas le bon, mais elle crut reconnaître la clairière qu'elle avait traversée peu de temps après être entrée dans la forêt. Ils étaient visiblement bientôt arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 15 Sep - 22:51


- Et toi, d'où tu viens en fait ?

- Je suis Française. J'ai grandit là bas, mais comme je parlais très bien anglais et que Beauxbatons - l'école de magie Française - était complète cette année ... bah je suis arrivée ici. l'informa-t-elle.

- Ah ok, c'est cool ça. Je savais pas que "Felagund" avait également des origines françaises. Peut être que ça ne veut pas dire la même chose, remarque, compléta-t-il en haussant les épaules.

Alors comme ça, c'était une française, et donc, une Beauxbatons de base. Il en connaissait que le résumé de cette école française de renommée. Pas aussi prestigieuse que Poudlard tout de même, mais tout aussi accueillante, c'était aussi une vieille école et personne ne sait où elle se trouve. A priori, on dit que le domaine est localisé dans les Pyrénées, vers le sud de la France. C'était un pays que Lïnwe n'avait pas encore visité, peut être qu'il en aura l'occasion plus tard qui sait ? En tout cas, c'est peut être la raison pour laquelle il trouvait que Gilraen avait un léger accent étranger. D'après ce qu'il avait déjà entendu dire par son grand frère, les jeunes femmes françaises ressemblaient à des "canons", mais il avait une preuve qui disait le contraire devant ses yeux. La française était très jolie.
Pendant qu'ils parlaient plus calmement mais toujours aussi bas pour qu'on ne puissent les entendre et les surprendre, ils s'approchaient d'une petite clairière que Lïnwe avait contourné tout à l'heure. C'était celle-ci que l'on percevait en premier lorsqu'on entrait dans la forêt. Ils n'étaient donc plus très loin du parc.

- Du coup, tu ne regrettes pas d'avoir été accepté à Poudlard ? Enfin, je veux dire, tu préférais peut être Beauxbatons, non ? Tu te sens pas trop perdue ici ? Et les règles sont pas trop strictes ? On dit que le dirlo est sévère et à la limite de l'anthropophobie. demanda gentiment Lïnwe.
On est bientôt arrivés, la clairière, là, c'est la première quand on rentre dans la forêt je crois. On devrait bientôt arrêter de parler je pense. Au moins quand on arrivera au septième étage. Et ça va tes blessures ? ajouta-t-il en regardant d'un air compatissant les bras en piteux états de Gil'.
Revenir en haut Aller en bas
Gilraen Felagund
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Gilraen Felagund, Jeu 17 Sep - 11:47


- Ah ok, c'est cool ça. Je savais pas que "Felagund" avait également des origines françaises. Peut être que ça ne veut pas dire la même chose, remarque.

La jeune fille réfléchis. A vrai dire, elle n'avait jamais vraiment su ce que signifiait son nom de famille. Enfin Maël, son frère, lui avait dit un jour que ça voulait dire "Creuseur de Caverne", mais elle n'avait jamais pu savoir si c'était vrai ou non. Et puis ça lui paraissait tout de même assez bizarre ... *A moins que mon nom remonte aux temps préhistoriques, là on aurait une explication.* Pensa-t-elle en riant intérieurement.
Puis elle se rappela que Lïnwe lui avait confié que sa famille venait de Norvège, hors, la famille de Gilraen était Française depuis plusieurs générations, la signification devait donc bien être différente.

- Du coup, tu ne regrettes pas d'avoir été accepté à Poudlard ? Enfin, je veux dire, tu préférais peut être Beauxbatons, non ? Tu te sens pas trop perdue ici ? Et les règles sont pas trop strictes ? On dit que le dirlo est sévère et à la limite de l'anthropophobie.

Est-ce qu'elle se sentait perdue ? Sans aucun doute, mais paradoxalement, elle se sentait aussi totalement à sa place à Poudlard.

- Je ne peux pas vraiment comparer, on ne m'a parlé de Beauxbatons seulement pour me dire que je n'y allais pas. dit-elle avec un sourire.
Et puis, je suis contente de découvrir de nouveaux horizons ! Je pense que j'aurai de toute façon été perdue en arrivant dans une école de magie.

Elle rit légèrement avant de poursuivre :

- Le directeur avait l'air ... spécial. J'avoue m'être demandé "Qu'est-ce que c'est que ce mec" quand il nous a fait son discours de début d'année ... Mais depuis je n'ai pas trop eu à faire à lui. Espérons que je retarde le plus l'échéance.

Elle n'osa pas le faire remarquer, mais elle était bien consciente que c'était exactement ce qui se produirait s'ils se faisaient surprendre à se balader dans la forêt interdite au beau milieu de la nuit. Parmi les règles qui leur avaient été énoncées, les plus importantes étaient le couvre-feu et l'interdiction d'entrer dans la forêt. Or, ils venaient de violer les deux en une seule fois. Et si Lïnwe se faisait prendre avec elle, elle était consciente qu'il se ferait surement punir par sa faute.

Le jeune garçon avait dû arriver à la même conclusion puisqu'il déclara :

- On est bientôt arrivés, la clairière, là, c'est la première quand on rentre dans la forêt je crois. On devrait bientôt arrêter de parler je pense. Au moins quand on arrivera au septième étage.

Elle lui fit un petit sourire d'excuse tout en acquiesçant.

- Et ça va tes blessures ?

Son regard se posa à nouveau sur ses bras, qu'elle avait totalement oubliés, complètement plongée dans sa discussion. Elle haussa les épaules et répondit, en prenant bien soins de baisser la voix au maximum pour ne pas se faire repérée, maintenant qu'ils étaient si près du parc :

- Ça va ... Des égratignures !

Elle compléta, se rendant compte qu'au vu de l'état de ses bras, sa réponse ne pouvait pas être crédible :

- Bon d'accord, ça fait un peu mal, mais bon ... je vais survivre ! Dit-elle en riant légèrement.

A ce moment là, ils tournèrent sur un sentier et aperçurent la limite de la forêt. La lumière commençait à se faire plus forte grâce au ciel étoilé et à la lune. Cela rendit la jeune fille mal à l'aise et elle regarda autour d'elle pour vérifier que personne ne pouvait les voir. Par chance, ils étaient à une bonne distance de la cabane de la garde-chasse qui, disait-on, n'était pas très commode.
Une fois arrivés à la limite des arbres, la jeune sorcière s’arrêta et se tourna vers Lïnwe.

- Bon, comment on fait ? Je pense que le mieux c'est d'éviter au maximum les coins trop exposés - on pourrait nous voir depuis le château - et le contour de la cabane. Je propose qu'on passe par là. Dit-elle en désignant un petit chemin qui longeait les arbres, leur offrant un peu plus de discrétion.

Sa voix était désormais un murmure et il fallait se pencher vers elle pour discerner ce qu'elle disait. Elle avait un peu peur, il fallait l'avouer. Elle qui avait pourtant l'habitude des escapades interdites ... Mais c'était surement l'inconnu des lieux, de la situation, qui ajoutaient à son malaise. Surtout que cette fois, elle entrainerait son camarade dans sa chute s'ils se faisaient prendre. Et s'ils se faisaient renvoyés ?? Elle ne se le pardonnerait pas ...


Dernière édition par Gilraen Felagund le Jeu 17 Sep - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 17 Sep - 15:00


- Je ne peux pas vraiment comparé, on ne m'a parlé de Beauxbatons seulement pour me dire que je n'y allais pas, lui répondit Gilraen avec un sourire.
Et puis, je suis contente de découvrir de nouveaux horizons ! Je pense que j'aurai de toute façon été perdue en arrivant dans une école de magie.

La fille venait d'échapper un petit rire. Maintenant qu'ils étaient en bordure de la forêt, Lïnwe hésita un instant. Il allait lui conseiller de faire moins de bruits si ils ne voulaient pas se faire capturer mais la lionne continua à voix basse:

- Le directeur avait l'air ... spécial. J'avoue m'être demandé "Qu'est-ce que c'est que ce mec" quand il nous a fait son discours de début d'année ... Mais depuis je n'ai pas trop eu à faire à lui. Espérons que je retarde le plus l'échéance.

C'est vrai que le directeur, Kholov, avait l'air réservé, bizarre, énormément stricte et froid. Il ne l'avait vu qu'une seule fois depuis son premier jour, à l'occasion du premier banquet de l'année. Depuis, il ne l'avait pas revu ni croiser dans les couloirs ce qui lui semblait étrange pour un directeur d'école.
Le garçon semblait avoir entendu un léger tremblement dans la voix de sa nouvelle amie sur les derniers mots qu'elle avait prononcé. Elle espérait surtout, comme Lïnwe d'ailleurs, de ne pas le voir ce soir. Sinon, ils seraient tous les deux dans une bien sale affaire, on en parlerait même peut être dans le journal. Le Gryffondor imaginait déjà un gros titre: "DES ÉLÈVES DE PREMIÈRE ANNÉE A  POUDLARD SE BALADENT LA NUIT DANS LA FORET: RÈGLEMENT DE KHOLOV REMIS EN DOUTE ?".
Pour toute réponse, il murmura:


- On est bientôt arrivés, la clairière, là, c'est la première quand on rentre dans la forêt je crois. On devrait bientôt arrêter de parler je pense. Au moins quand on arrivera au septième étage.

Gilraen afficha un léger sourire gêné et acquiesça d'un signe bref de la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait comprit. Le message était passé. Et Lïnwe lui demanda alors:

- Et ça va tes blessures ?

- Ça va ... Des égratignures !
Bon d'accord, ça fait un peu mal, mais bon ... je vais survivre !
Dit-elle en riant légèrement.

Décidément, elle allait réveiller le garde-chasse si elle continuait à s'exprimer ainsi ! Lïnwe tourna la tête et leva quelques secondes les yeux aux ciels en signe de détresse mais comme il s'en doutait, rien ne se produisit.
La pâle lumière des étoiles et de la lune commençait à percer à travers les feuillages moins épais de la forêt. Ce qui signifiait qu'une chose: ils allaient bientôt en sortir.


- Bon, comment on fait ? Je pense que le mieux c'est d'éviter au maximum les coins trop exposés - on pourrait nous voir depuis le château - et le contour de la cabane. Je propose qu'on passe par là. Dit-elle sur un ton sérieux en désignant un petit chemin qui longeait les arbres, leur offrant un peu plus de discrétion.

La fille avait dit cela en un souffle. Même Lïnwe eut du mal à tout entendre, mais il comprit que Gilraen voulait, tout comme lui, rentrer sain et sauf dans leur dortoir respectif. Et elle ne semblait pas non plus être dépourvue d'intelligence, son intervention fit sourire l'irlandais.

- D'accord, passe devant, je te suis, murmura-t-il à son oreille.

A présent, c'était tout ou rien. Soit, ils se faisaient repérer, soit ils agiraient intelligemment et précautionneusement pour rejoindre la salle commune de Gryffondor. Ce soir était une mise à l'épreuve pour les deux gryffonds, ils allaient découvrir si oui ou non ils avaient un don pour l'interdit.
Le jeune sorcier suivait de près sa camarade rouge et or à travers les buissons qui pouvaient encore les dissimuler dans la nuit. Ils marchaient lentement, très lentement, pour éviter d'émettre le moindre son, le moindre craquement de brindilles. Ils s'éloignaient déjà de la maison du garde-chasse, ce qui leur faisait un obstacle de moins. Maintenant, ils s'approchaient des serres de botanique mais une pensée vint à l'esprit de Lïnwe.


- Gil' ? Faut pas passer par la porte principale, on va se faire remarquer direct si on l'ouvre. On passe par où ? Il faut trouver une autre entrée, moins utilisée, plus reculée et plus discrète ! susurra le garçon.

A part le Hall d'entrée et l'arrivée par les barques, à l'arrière du château, Lïnwe ne connaissait pas encore les autres accès de l'école au parc. Et il se demandait si Gilraen en savait plus sur le sujet que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Gilraen Felagund
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Gilraen Felagund, Dim 20 Sep - 20:08


- D'accord, passe devant, je te suis

Désormais, leur voix n'étaient plus que des murmures. Les deux jeunes gens étaient conscients qu'ils jouaient désormais le tout pour le tout. Ils ne pouvaient plus reculer, et c'était maintenant que tout allait se jouer.
La jeune fille prit alors son courage à deux mains et commença à progresser lentement à travers les buissons, suivie de près par son camarade.
Son cœur battait à cent à l'heure, elle avait même l'impression que tout le monde pouvait l'entendre, ce qui rajouta à son stress.
Elle avait envie de parler pour se détendre, pour se rappeler qu'elle n'était pas seule et qu'ils étaient deux dans ce pétrin, mais elle s'en empêcha, bien consciente que cela ne ferait qu'accentuer les risques de se faire repérer.

Le chemin qu'ils empruntaient les emmenaient en direction des serres de botaniques et ils leur suffiraient ensuite de longer le château qui leur procureraient une protection visuelle acceptable pour atteindre la porte d'entrée du château.

- Gil' ? Faut pas passer par la porte principale, on va se faire remarquer direct si on l'ouvre. On passe par où ? Il faut trouver une autre entrée, moins utilisée, plus reculée et plus discrète !

La jeune fille sursauta. Elle s'était habituée au silence et avait l'oreille aux aguets pour détecter le moindre mouvement aux alentours. Aussi, les mots du garçons, bien que murmurés, lui firent l'effet d'un haut parleur placé près de son oreille.
Cependant, une fois la surprise passée, Gilraen se rendit compte qu'il avait raison. Comment avait-elle pu passer à côté de ce détail ? La porte d'entrée, en plus de grincer atrocement lorsqu'on la faisait pivoter, s'ouvrait sur un hall gigantesque qui n'était pas le summum de la discrétion. De plus, l'endroit devait être bien gardé par le concierge et ils n'avaient aucune chance de passer sans se faire voir.

La jeune sorcière réfléchis. Elle avait passé ses journées à déambuler dans le château depuis qu'elle était arrivée et elle avait surement dû croiser un jour une entrée annexe. Elle se repassa mentalement le plan du château et soudain une idée lui vint.

- Je sais ! Dit-elle, toujours doucement, mais avec une pointe d'excitation dans la voix.
Il y a une entrée tout près des serres de botaniques. Il nous suffit de tourner à gauche là bas au lieu de prendre à droite.

Elle désigna le mur situé à quelques pas devant eux, qui faisait bifurquer le chemin qu'ils suivaient depuis quelques minutes.

- On va surement devoir faire un plus grand tour dans le château, mais ça nous évitera de passer par le hall et de réveiller tout le monde ... Puis il y a moins de risque que cet endroit soit surveillé je pense.

Son plan lui paraissait plutôt bon et elle attendit l'approbation de Lïnwe pour continuer. Après tout, il avait aussi son mot à dire, et s'il avait une meilleure idée, elle ne serait que trop contente de l'entendre.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 20 Sep - 22:32


- Je sais ! Dit-elle, toujours doucement, mais avec une pointe d'excitation dans la voix.
Il y a une entrée tout près des serres de botaniques. Il nous suffit de tourner à gauche là bas au lieu de prendre à droite.
On va surement devoir faire un plus grand tour dans le château, mais ça nous évitera de passer par le hall et de réveiller tout le monde ... Puis il y a moins de risque que cet endroit soit surveillé je pense
, ajouta-t-elle en pointant le doigt vers le mur situé à quelques pas devant eux.

- Impeccable, ça marche. Restons tout de même sur nos gardes. Je te suis.

Cela lui semblait être un bon plan, la fille allait sûrement les tirer d'affaires maintenant. Le tout était de ne pas se faire prendre et de rester le plus discret possible. Tout ses sens étaient aux aguets et d'ailleurs il s'arrêta net en cet instant. Une perle de sueur longeait l'une de ses tempes, il avait une fois encore l'impression d'être observé. Tandis que sa camarade rouge et or continuait d'avancer lentement mais sûrement, il tourna brusquement la tête vers le gauche, en direction de l'épaisse forêt. A son grand soulagement il s'aperçut que c'était un hibou qui était posé sur une branche et qui les fixait. *Qu'est-ce que tu fais là toi !* s'exclama Lïnwe dans sa tête.
Il avait bien failli faire une crise cardiaque.
En tout cas, il reprit l'allure légère et discrète et suivit sa comparse Gilraen.
Après une dernière minute de marche, ils arrivèrent devant la porte qu'ils cherchaient. Elle était beaucoup moins grande que la porte d'entrée du château. Celle-ci était faite de bois et elle était haute de deux mètres tout au plus.
Lïnwe jeta un regard en biais à la lionne. Il était mi-terrorisé mi-excité par ce qu'ils étaient en train de faire. L'adrénaline le boostait, c'était clair et net. Maintenant, ils n'avaient qu'une envie, c'était que la porte ne fasse aucun bruit en l'ouvrant. Pendant un instant, ils étaient là, hésitant, devant la porte, ne sachant pas comment l'apprivoiser pour rester muette.


- Je m'en occupe, proposa Lïnwe.

Il était du genre à se sacrifier pour ses amis et ses camarades, mais non sans avoir projeter quelques réflexions d'abord. Ici, il suffisait d'ouvrir la porte fermement pour l'empêcher d'émettre un grincement sonore. Il tendit la main devant la poignée et murmura ses derniers mots avant de l'ouvrir:

- Bon... si jamais la porte fait des siennes, fais tout de suite marche arrière et réfugie-toi derrière un buisson, où tu peux, d'accord ? Je vais l'ouvrir à trois. Un... Deux... Trois.

Il y eut le cliquetis de la poignée, en temps normal, personne ne l'aurait entendu mais là, en pleine nuit, c'était comme si l'écho semblait émaner d'un amplificateur. Bon, déjà, la porte n'était pas fermée à clé, ce qui rassura Lïnwe qui souffla une fois et ouvrit, par la suite, vigoureusement la porte. Aucun bruit ne se fit et Lïnwe fit signe à Gilraen de le suivre mais avant que celle-ci referme la porte, il se retourna brusquement.

- Nan ! Attends !! murmura-t-il en stoppant son geste en guise d'avertissement.

Il ressortit par l’entrebâillement de la porte et arracha une feuille d'une plante avoisinante. Il rentra à l'intérieur, suivit sûrement par le regard interrogateur de la jeune fille et mit la feuille dans l'interstice de la porte. Il referma la porte sans un bruit, sans un cliquètement. La feuille avait fait son oeuvre, c'est à dire qu'elle avait eu pour effet de rendre sourd le système mécanique de la serrure. A l'aide de sa baguette il découpa le bout de la feuille qui dépassait de la porte pour qu'on ne la remarque pas le lendemain et informa Gilraen sur ses agissements:

- Désolé, c'était pour qu'on n'entende pas une nouvelle fois le bruit de la serrure. Tu sais par où on peut rejoindre le dortoir ? Je t'avoue que je ne connais pas bien cette partie du château.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gilraen Felagund
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Gilraen Felagund, Lun 21 Sep - 9:43


- Impeccable, ça marche. Restons tout de même sur nos gardes. Je te suis.

Ok, donc il acceptait son plan. C'était désormais à elle d'en accuser la responsabilité et la jeune fille sentit l'adrénaline la pousser en avant. Ils parcoururent les derniers mètres qui les séparaient du mur puis prirent la direction des serres de botanique. Après une petite minute de marche lente et silencieuse, ils arrivèrent au niveau de la porte des serres. Gilraen tourna la tête et la vit. Elle était là, comme elle en avait le souvenir. Une porte en bois, bien plus petite que la porte d'entrée, qui était désormais leur seul point de secours. Ou celle qui les condamnera, ils verraient tout de suite.

Les deux jeunes gens restèrent un instant figés devant la porte à se demander ce qu'ils devaient faire. Même si la porte était bien plus silencieuse que la porte principale, ils avaient conscience que le silence environnant n'était pas à leur avantage. La porte ne devait pas DU TOUT grincer.

- Je m'en occupe, proposa le garçon.

La rouge et or lui fit un signe de tête pour l'encourager et se tint prête à toute éventualité.

- Bon... si jamais la porte fait des siennes, fais tout de suite marche arrière et réfugie-toi derrière un buisson, où tu peux, d'accord ?

N'importe quoi ... comme s'il pensait qu'elle allait se cacher pendant que lui se sacrifiait pour eux deux. Cependant, ce geste toucha la jeune fille qui lui fit un sourire mi-outrée, mi-reconnaissant. Mais le garçon avait déjà retourné la tête vers la porte.

- Je vais l'ouvrir à trois. Un... Deux... Trois.

La poignée de la porte fit un bruit atroce, qui aurait parut ridicule dans d'autres circonstances, mais qui à l'instant leur faisait l'effet d'une bombe. Les deux Gryffondor se figèrent, mais personne ne semblait venir et ils se détendirent. Lïnwe fit signe à la jeune fille de le suivre, et celle-ci tendit la main pour refermer la porte quand le garçon lui lança :

- Nan ! Attends !!

Gilraen relacha la poignée et regarda son camarade ressortir et arracher une feuille à une plante postée devant l'entrée. La jeune sorcière le regarda d'un œil intrigué alors qu'il refermait la porte en plaçant la feuille devant la serrure. Soudain, elle comprit. Elle avait déjà vu faire ce genre de chose dans un film. Elle salua la brillance d'esprit de Lïnwe qui leur serait peut-être salutaire. Une fois le travail terminé, il coupa le bout de feuille qui dépassait de la serrure et se retourna vers Gilraen.

- Désolé, c'était pour qu'on n'entende pas une nouvelle fois le bruit de la serrure. Tu sais par où on peut rejoindre le dortoir ? Je t'avoue que je ne connais pas bien cette partie du château.

La gryffone acquiesça. Une fois dans le château, elle se sentait bizarrement beaucoup plus à son aise. Elle avait beau n'être là que depuis peu, elle avait passé tellement de temps à explorer le château qu'elle commençait à en connaître les moindre recoins. Il ne fallait cependant pas relâcher sa vigilance et rester aux aguets pour pouvoir anticiper l'arrivée d'un préfet ou d'un adulte.

- C'est par là, murmura-t-elle en désignant le couloir sur leur gauche. Bon, à partir de maintenant, plus un mot avant d'avoir atteint la salle commune d'accord ?

Elle se retourna et guida le garçon à travers les couloirs heureusement déserts du château. Ils eurent une frayeur devant la salle de métamorphose où ils entendirent des bruits mais se rendirent finalement à l'évidence : le boucan venait des animaux présents dans la salle et destinés aux prochains cours. Cela les arrangeait même énormément, car ces bruits couvraient ceux qu'ils n'arrivaient pas totalement à étouffer malgré les efforts considérables qu'ils employaient pour rester discrets.

C'est donc sans embuche qu'ils arrivèrent devant le portrait de la Grosse Dame qui les laissa passer en échange du mot de passe, avec un œil inquisiteur mais avec la discrétion dont elle faisait preuve habituellement.
La jeune fille se laissa alors tomber sur le premier fauteuil qu'elle croisa et soupira :

- Eh beh ! On peut dire que c'était une aventure !

Elle rit, sentant l'adrénaline descendre peu à peu et la fatigue emmagasinée par les évènements de la soirée revenir au galop. Mais après tout, malgré la peur qui les avaient suivi tout au long de leur retour au château, elle avait passé une super soirée, et s'était, en tout cas elle l'espérait, fait un nouvel ami qu'elle avait eu l'occasion de mieux connaître et d'apprécier. Elle espérait donc pouvoir le revoir rapidement dans des circonstances un peu plus confortables.

- Bon, je pense que ça serait une bonne idée d'aller se coucher. Je sais pas toi, mais je ne tiens plus debout ! Bonne nuit !

Elle lui fit un sourire avant de s'éclipser dans l'escalier menant au dortoir des filles. Elle se changea rapidement, se jeta sur son lit et s’endormit immédiatement, rêvant sûrement des folles aventures de la soirée qui, désormais terminées, lui paraissaient finalement passionnantes.

HRPG:
 

---------- RP Terminé ----------
Revenir en haut Aller en bas
Alisyala Parkeri
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Alisyala Parkeri, Jeu 24 Sep - 18:20


Rp avec Jude Orwell

Alisyala avait eut du mal à s'endormir ce soir là, et en réalité, elle n'en avait même pas envie. En effet, c'était un soir parfait pour les gryffondors qui faisaient la fêtes, buvaient en se racontant divers histoire autour du feu  de la salle commune,  réchauffant aussi bien  leur peau refroidie par le froid de l'hivers naissant que leur âmes et leur cœurs.  Et il faut dire qu'ils pouvaient y mettre leur maximum dans leur propos ; ce n'était pas un lion qui allait flipper en écoutant ces histoires.  

En fait, cela avait plutôt motivé Ali, qui était d'humeur à avoir quelques frissons cette nuit là, à s'amuser et passer du temps n'importe où, sauf dans son lit. Habillée d'une tenue  classique à la place de l'uniforme de l'école, elle parcourait discrètement les couloirs afin de sortir, évitant  une éventuelle rencontre avec un professeur, un gardien ou encore un élève trop  "petit chouchou des profs" ; une balance quoi.  Et c'était chose réussie, aucun obstacle ne s'était dressé sur sa route à son plus grand plaisir.  Quoi de mieux que de sortir en pleine nuit dans le château de Poudlard ? Pour Ali, ce n'était pas rare d'enfreindre le règlement car elle n'était pas du genre à se priver d'adrénaline, à aimer "l'ennuie". Evidemment, ce mot était propre à chaque personne ; vivre avec Ali, c'était avoir une vie comparable à une montagne russe ; ça bouge, c'est rapide, ça monte, ça descend, ça tourne,...  

Elle sortit enfin du château, observa l'horizon noires. Se cachant dans son foulard,  remettant son jeans en place et descendant son pull tout en fermant correctement son manteau , elle respira tout en observant les lieus. Où aller ? ah , elle sourit ; la foret interdite !  
D'un pas rapide, elle s'y dirigea, décidée à se faire une petite ballade dans l'endroit le plus interdit de Poudlard, surtout la nuit. Mais elle sentait bien qu'elle était suivie. Elle se stoppa net en prenant sa baguette, qu'elle visa vers la personne qui la suivait tout en se tournant, soupira un peu surprise en voyant de qui il s'agissait. Personne qu'elle ne connaissait pas du tout, mais c'était une élève à peine plus jeune qu'elle.

-qu'est ce que tu fabriques ici ?!
Revenir en haut Aller en bas
Jude Orwell
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Jude Orwell, Mar 13 Oct - 18:23


- Qu'est ce que tu fabriques ici ?!

C'est vrai ça, qu'est-ce que Jude faisait dans cette endroit, elle n'avait pourtant pas l'habitude de la fréquenter, elle n'y était pas plus attaché que ça et jamais aucune de ses connaissance ne l'avait amené ici... Et puis c'est qu'elle avait l'air menaçante cette jeune fille de Poudlard avec sa baguette pointer sur Jude! La jeune Serdy se remit les idées en place, elle avait bien marché jusqu'aux abords de la forêt interdite ça oui puisqu'elle était devant mais pourquoi déjà? Ah oui, elle n'avait pas voulu laisser une élève y aller seule. Oui il y avait des jours comme ça la petite brune était d'humeur à aider les autres qu'elle ne connaissait pas au lieu de rester dans son coin et se mêler de ses affaires...

Enfin commençons par le commencement. Après une longue soirée d'études à la bibliothèque, encore et toujours, la jeune brune était rentrée dans son dortoir dans le but de se coucher et de pouvoir enfin se reposer. Elle alla prendre une douche et se mit même en pyjama avant de remarquer qu'elle avait oublié sa veste dans la bibliothèque, ni une ni deux elle s'était rhabillé en pestant contre elle-même et était descendue comme une fusée chercher sa précieuse veste. Cependant sur le chemin du retour, les yeux lourds, elle avait aperçu une silhouette de jeune femme marcher toute seule en direction du parc. Jude avait trouver cela plutôt étrange et avait décider de la suivre pour voir ce qu'elle manigançait et c'est alors qu'elle se retrouva en mode ninja en filature pour suivre cette élève apparemment un peu plus vieille qu'elle. Et soudain elle se demander si cela avait été une bonne idée... Peut-être pas vu le regard de cette dernière et la baguette pointer sur elle. Ah baguette... Celle de Jude étant rester dans sa chambre, bien sûr.

Dans un geste doux elle leva les bras en signe de rémission, elle ne voulait pas être blessée elle voulait juste rentrer dormir, elle voulait qu'elle et cette fille rentre toutes les deux profiter d'une bonne nuit de sommeil, aussi elle fit un sourire maladroit à la jeune femme avant de parler d'une voix calme et posée:

- Pardon... Je t'es vue seule, j'ai eu peur qu'il se passe quelque chose de grave je voulais juste m'assurer que tu allais bien rien de plus... Je n'ai même pas ma baguette sur moi! J'avais oublier ma veste à la bibliothèque, je m'en suis rendue compte une fois que j'étais bien prête à aller au lit tu vois alors je suis redescendue en vitesse habillé n'importe comment pour la chercher et puis je t'es vue et je t'es suivis c'est vraiment bête, oh mon dieu je parle trop, pardon...


HRPG: Mes plus plates excuses pour le loooooooooong temps de réponse, j'ai été prise par mes cours je suis VRAIMENT TELLEMENT désolé ><"
Revenir en haut Aller en bas
Alisyala Parkeri
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Alisyala Parkeri, Ven 16 Oct - 0:20


La jeune fille en face de la lionne sembla un peu surprise du geste d'Ali, mais se justifia tout aussi tôt.

"Pardon... Je t'es vue seule, j'ai eu peur qu'il se passe quelque chose de grave je voulais juste m'assurer que tu allais bien rien de plus... Je n'ai même pas ma baguette sur moi! J'avais oublier ma veste à la bibliothèque, je m'en suis rendue compte une fois que j'étais bien prête à aller au lit tu vois alors je suis redescendue en vitesse habillé n'importe comment pour la chercher et puis je t'es vue et je t'es suivis c'est vraiment bête, oh mon dieu je parle trop, pardon..."

Alisyala écoutait la jeune fille s'expliquée tout en rangeant soigneusement sa baguette et sans la lâchée du regard. Une fois qu'elle eut fini, Alisyala eut un petit ricanement en entendant son "oh mon dieu je parle trop...pardon". Ali rangea ses mains des poches, les épaules légèrement haussés, sourire amusé aux lèvres.

-Peut être que tu parles trop oui... dit-elle ironiquement. -Mais tu sais, bien que je sui flattée de ton inquiétude pour moi alors qu'on ne se connaît pas... finit-elle sa réponse d'une voix amicale.

Elle se tourna ensuite à moitié vers la forêt et souffla.

-T'as de la chance que je ne t'ai pas balayé par reflex.... tu sais ce qu'on dit de certains gryffondor à ce niveau là.

La rouge et or se tourna vers la jeune fille...

-Tu veux peut être m'accompagner dans la forêt ? euh.... c'est quoi ton nom au juste ?

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jude Orwell
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Jude Orwell, Sam 17 Oct - 18:46


-Peut être que tu parles trop oui...

Ça y est, Jude le savait elle s'était encore emportée comme si cette fille était sa meilleure amie ou je ne sais quelle connaissance qui aurait pu être intéresser par la vie de la jeune Serdy. Elle venait encore de saouler quelqu'un... Mais dans la voix de cette jeune femme Jude décela quelque chose d'assez inattendu, de l'humour peut-être...? En observant mieux le visage et l’attitude de sa congénère la petite brune remarqua qu'en fait elle avait juste été ironique, pas de panique elle ne l'avait pas saouler à ce point! Finalement elle allait peut-être donner une bonne impression pour une fois!

-Mais tu sais, bien que je suis flattée de ton inquiétude pour moi alors qu'on ne se connaît pas...

Jude sourit, elle s'inquiétait toujours pour tout le monde, c'était un peu comme son boulot, sa seconde nature. La petite brune aimait les gens et les contacts sociaux, elle croyait dans un monde où les sorciers et sorcières oublieraient un peu leur "droit de naissance" et où tout le monde serait capable de s'entendre et de s'aider. Après tout ils étaient dans la même galère non? Alors pourquoi se mettre des bâtons dans les roues?

-T'as de la chance que je ne t'ai pas balayé par reflex.... tu sais ce qu'on dit de certains gryffondor à ce niveau là.

Jude fit une grimace en signe de réponse, suivi d'un sourire amusé, effectivement les Gryffondors étaient réputés pour avoir la gachette facile, ou plutôt dans cette situation la baguette facile.

-Tu veux peut être m'accompagner dans la forêt ? euh.... c'est quoi ton nom au juste ?
- Pas spécialement... Cet endroit me fait un peu peur mais je ne te laisserai pas y aller toute seule, donc si tu persistes dans ta folle idée de vouloir aller... La-dedans, je te suivrai.. Oh moi c'est Jude!! Jude Orwell! Et toi? Que je sache qui appeler au secours pendant cette charmante mais flippante balade nocturne?

Une petite tentative d'humour, Jude sourit elle était contente d'être tombé sur quelqu'un de sympa et non sur une personne en plein complot pour je ne sais quelle farce ou mauvaise blague. Ou pire elle aurait pu tomber sur un Serpentard en plein complot contre un élève pour détruire sa réputation par exemple! Jude frissonna à cette idée, même de nos jours elle trouvait que les Serpentards restaient infréquentables. Et ils n'y mettaient pas du leur pour que ça change alors... La jeune Serdy garda les yeux fixés sur sa congénère Gryffy en attendant une réponse de sa part, mais elle le savait déjà, elle aurait sûrement à entrer dans cette satanée forêt...
Revenir en haut Aller en bas
Alisyala Parkeri
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade Nocturne

Message par : Alisyala Parkeri, Lun 19 Oct - 23:35


Alisyala observa la jeune fille d'abord hésitante puis souriante.

Pas spécialement... Cet endroit me fait un peu peur mais je ne te laisserai pas y aller toute seule, donc si tu persistes dans ta folle idée de vouloir aller... La-dedans, je te suivrai.. Oh moi c'est Jude!! Jude Orwell! Et toi? Que je sache qui appeler au secours pendant cette charmante mais flippante balade nocturne?


La lionne sourit, amusée hocha la tête.

-Bien ! Ca me fera de la compagnie durant ma promenade. Faut pas avoir peur, c'est marrant d'enfreindre le règlement et d'aller là le soir. J'en ai l'habitude ! Et en cas de soucis, tu dois appeler "au secour" Alisyala, mais Ali est bien plus simple dit la brune dans un sourire avant de se tourner vers le forêt et faire un signe de tête à Jude pour qu'elle la suive.

Aussi tôt, la gryffone ouvrit la marche, passant par un chemin qu'elle ne connaissait que trop bien afin d'enfoncer dans la forêt. Tout était sombre, les arbres noir dégageait quelque chose d'observateur, les feuilles mortes craquaient sous leur poids, l'air froid formait une fumée blanchâtre devant leur bouche avec leur souffle chaud et une légère brume cachait très légèrement le sol ; parfait pour Alisyala !
La gryffone se tourna tout de même vers la serdy, voulant vérifier son état.

-Ca va tu tiens le coup ? lui demanda-t-elle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Escapade Nocturne

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 29 sur 32

 Escapade Nocturne

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.