AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 10 sur 14
[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle

[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Salle d'attente.
Cassie Lecomte, le  Sam 18 Aoû - 19:20

Cassie était toujours au chevet du jeune homme, mais comme elle s'en doutait, la médicomage ne pouvait rien faire pour son problème, tout de fois elle essaya de la réconforter en lui disant des mots qui avaient l'air sincère. Peut-être avait-elle aussi connu une personne proche qui était décédée, mais elle ne voulait pas entamer le sujet. Pour son stress, elle lui donna une potion qu'elle devait boire chaque matin. C'était mieux que rien et Cassie la remercia. Même si elle l'avait un peu réconforté et qu'elle ne devait pas faire de bêtise elle préférait l'écouter et rester du côté des vivants. Elle avait sûrement raison, ses parents auraient voulu la voir grandir, finir ses études et avoir des enfants avec un mari. Cette femme n'était pas médicomage pour rien car elle savait réconforter les personnes. Au moins, elle n'était pas venu pour rien.

Voyant que le jeune homme blond commençait à se réveiller, Cassie devrait sûrement l'aider à rentrer à Poudlard suite à ses blessures. Il ne pouvait peut-être pas marcher tout seul pendant un instant. Mais s'il retombait dans les vapes, elle ne serait quoi faire pour l'aider. Préférant attendre qu'il soit complètement remit et qu'il ait donné les informations à Keira, la blonde rangea la bouteille dans sa poche pour ne pas la perdre et attendit patiemment. Elle ne savait pas combien de temps le jeune garçon allait rester allonger sur le sol pour reprendre ses esprits.

La dame brune lui avait dit que si elle voulait, elle pourrait aller la voir dans son bureau pour en discuter, mais elle n'allait pas la déranger pour si peu ... Tout de fois, elle pourrait toujours lui envoyer un hibou au cas où et elle trouva cette demande très sympathique. Elle ne savait pas si elle en aurait besoin, mais si c'était le cas, elle n'hésiterait pas à envoyer une lettre pour lui demander de l'aide. Elle n'avait même pas pris la peine de la remercier de lui dire ce qu'elle pensait et ce n'était pas très sympathique après l'aide qu'elle lui avait apporté.

- Merci pour tout mais je ne vais pas quand même vous faire perdre votre temps juste pour moi, vous avez sûrement d'autres patients à voir, mais peut-être que si j'ai vraiment besoin je vous enverrais un hiboux, c'est très gentil de votre part, dit-elle avec un petit sourire.

Voyant que le jeune homme commençait à reprendre ses esprits petit à petit, elle déclara :

- Je pense qu'il faut que je t'aide à rentrer a Poudlard vu ton état, je ne sais pas si tu arriveras à marcher au début tout seul. Si tu veux de mon aide bien évidemment, dit-elle en lui souriant.

Et, elle attendit que ce dernier reprenne toute sa force pour l'aider à se relever et à marcher.
Dorian Nogueira
Dorian Nogueira
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Dorian Nogueira, le  Dim 19 Aoû - 17:02

La jeune médicomage annonçait à Dorian les soins qu'elle lui avait prodigués ainsi les soins que la jeune blonde avait essayé sur lui. Le blondinet la remercia et tourna vers la blonde.

- Alors, comme ça on s'essaye sur moi en tant que cobaye ? Merci de ne pas m'avoir laissé seul, qui sait ce qui aurait pu m'arriver.

Il était vraiment reconnaissant, la plupart des gens auraient juste appelé une personne compétente, ou alors aurait attendu pour ne pas perdre leur tour. Peu après, la brune demanda au jeune homme son nom ainsi que son prénom. Elle voulait contacter les parents de Dorian, ce qui était une très mauvaise idée. Il lui annonça poliment qu'il valait mieux prévenir sa soeur qui vivait à Londres.

- Je pense qu'il faut que je t'aide à rentrer à Poudlard vu ton état, je ne sais pas si tu arriveras à marcher au début tout seul. Si tu veux de mon aide bien évidemment.

Avec plaisir, le jeune homme hocha la tête en signe d’approbation et se mis sur ses pieds. Il était encore un peu sonné, mais il arrivait bien à marcher, c'était une bonne chose. Le blondinet passa ses doigts sur son bras droit, une belle cicatrice allait bientôt prendre place, ce n'était pas pour lui déplaire. Une anecdote de plus à raconter lorsqu'il rencontrerait quelqu'un. Avec l'aide de celle qui l'a aidé, il quitta la chambre.

- Maintenant que tu connais mon identité, je peux savoir comment tu t'appelles ?

[HRPG> Je doute que nos personnages ont encore énormément a se dire
si jamais tu veux clore le RP n'hésite pas, on se retrouve au boulot ^^]
Keira
Keira
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Keira, le  Dim 19 Aoû - 21:30


En ce mois d'Aout, la foule de patient qui venaient habituellement à Ste Mangouste s'était considérablement diminuée. Vacances obliges, les sorciers et sorcières d'Angleterre avait prit la poudre d'escampette pour des pays plus chauds, plus accueillants. Qui plus est les maladies s'envolaient également, l'hiver et le froid n'étant pas là pour les apporter. De ce fait, l'hopital était plus tranquille ce qui n'était pas pour déplaire à la sorcière qui avait été trop longtemps surchargée de travail. Elle avait accumulé un nombre impressionnants d'heures supplémentaires, ainsi que des heures de sommeils à rattraper. Le personnel manquait à Ste Mangouste et il avait fallut compenser, en tant que Chef, elle avait du donner l'exemple bien sur.

Par chance, Keira avait réussi à se libérer quelques jours de congés qui serait les bienvenus, elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire de son temps libre, mais rien que de savoir qu'elle bénéficierait de ces quelques jours lui mettait du baume au cœur. C'est donc l'esprit léger qu'elle se rendit sur son lieu de travail. Ayant depuis peu un nouvel appartement sur Londres, elle prit le temps de se rendre à pied jusqu'à Ste Mangouste, l'air frais vient faire virevolter se cheveux et le soleil la réchauffait doucement. Une fois devant la devanture qui permettait de cacher l’hôpital aux maldus, la jeune femme expliqua les raisons de sa venue et fut immédiatement autorisée à pénétrer dans ces lieux. Elle rejoint bien vite son bureau, où elle enfila sa blouse verte par dessus son t-shirt, saisissant au passage les quelques dossiers qui traînaient sur son bureau afin de les descendre au secrétariat, les personnes employées à l’accueil pourrait les envoyer au Ministère vite. Non pas que rendre des comptes à cette institution lui plaisait particulièrement, elle considérait que les Magenmages n'avait rien à savoir sur les patients admis ici. Heureusement, Keira pouvait compter sur Gloire qui saurait représenter dignement sa profession.

La sorcière descendit rapidement jusqu'à l’accueil où elle entretenue rapidement avec une des ses collègues. Cette dernière lui demanda quelques signatures pour des documents officiels et des rapports en tout genre. Attrapant une plume se trouvant non loin d'elle, pendant qu'elle commençait à signer ses rapports, une voix attira son attention.


    Excusez-moi, mademoiselle ? Je me demandais s'il fallait remplir un formulaire avant d'être examiné...
    Huuum non, en fait on remplit les différents documents au cours de la consultation, c'est plus simple pour nous et pour vous surtout. Les patients sont pas toujours aptes à écrire lorsqu'ils arrivent ici.


Relevant la tête, elle adressa un sourire chaleureux à la demoiselle qui venait de l'aborder. Brune comme elle, elle avait un très jolie visage et paraissait un peu plus jeune que la Médicomage. Elle saignait au niveau de son front, et elle tenait son poignet d'une façon qu'il laissait à croire qu'il était peut être cassé. Laissant tomber les dossiers barbants et ennuyeux, la sorcière accorda toute son attention à sa nouvelle patiente, visiblement ses blessures n'étaient que superficielles et d'ici un p'tit quart d'heure elle serait dehors.

    Je vois que vous êtes blessé au poignet et au front, on va vite arranger ça... D'autres blessures à signaler ? Je vais m'occuper de vous si vous voulez !


Toujours sociale avec ses patients, Keira mettait à un point d'ordre à être cordiale et serviable avec eux. Bien sur, parfois elle résistait difficilement à la tentation de les envoyer sur les roses... Certaines personnes se croient tout permis quand bien même ils sont à deux doigts de mourir... Reportant son attention sur sa patiente, la sorcière attendit sa réponse pour savoir où la conduire, les différents services étant répartis sur les différents étages, elle avait besoin d'en savoir plus pour lui conférer les soins appropriés.
Cassie Lecomte
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Salle d'attente.
Cassie Lecomte, le  Ven 24 Aoû - 13:17

[Désolé du temps de réponse]

Le jeune garçon prénommé Dorian était enfin réveillé. La médicomage brune était repartie sans rien dire mais s'ils avaient besoin d'elles au cas où, elle pouvait toujours l'appeler, mais elle n'en aurait sûrement plus besoin. Même si elle ne le connaissait pas beaucoup et qu'elle n'était plus à Poudlard, elle pouvait tout de même l'aider à rentrer à Poudlard vu qu'elle n'avait pas grand chose d'autres à faire. Elle aviat reçu une potion de la part de la brune et pouvait donc repartir tranquillement et si elle avait toujours besoin d'aide, il suffirait qu'elle envoie un courrier par hibou.

Prenant le garçon par le bras au cas où qu'il n'ait pas assez de force pour marcher pendant un moment elle l'entraîna à la sortit de l'hôpital. Elle ne savait pas trop quoi faire, car elle ne savait pas où le garçon voulait aller, mais il devait sûrement retourner à Poudlard vu qu'il y avait des cours, mais elle craignait pour lui, car il devrait expliquer à ses profs pourquoi cette absence et ce qu'il faisait avec un bras à moitié écorché. Même elle ne savait pas ce qui lui était arrivé, mais il avait sûrement dû traîner dans la forêt interdite.

Elle venait de remarquer qu'elle n'avait toujours pas répondu à la réponse du jeune garçon, car il lui avait demandé comment elle s'apellait. Il avait le droit de savoir vu qu'elle savait comment il s'appelait. Certes elle ne le connaissait pas encore très bien mais n'aurait peut-être pas encore beaucoup d'occasion pour le revoir vu qu'elle n'était plus à Poudlard et lui si. Mais elle savait tout de même qu'elle le reverrait un jour, elle ne savait pas pourquoi elle pensait ça mais elle le sentait. Regardant le jeune homme elle lui répondit :

- Moi je m'appelle Cassie Lecomte, dit-elle en souriant. Bon je crois qu'il faut que je te ramène à Pré-Au-Lard où Poudlard.

Et elle partit avec le jeune homme en lui tenant le bras pour pas qu'il s'écroule.

[ Fin du Rp, si tu veux reposter, n'hésite pas, amicalement]

Sara Shake
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Sara Shake, le  Sam 25 Aoû - 12:17

En vingt-et-une années, jamais Athéna ne s'était blessée sérieusement. Lorsqu'elle était plus jeune, ses jeux l'amenaient souvent à avoir les genoux ou les coudes écorchés. Elle s'était déjà coupée superficiellement en voulant couper des légumes pour faire plaisir à sa mère. A part ces petites blessures rapidement soignées par cette dernière, la jeune femme n'avait jamais fait de chute. Le fait d'être tombée aujourd'hui était une première et elle s'en étonnait. D'habitude, elle avait un bon équilibre et s'il lui arrivait de vaciller, elle se remettait sur pieds sans problème.

La Médicomage qi était plongée avec attention dans ses dossiers répondit à Athéna sur son questionnement de remplissage de formulaire. Apparemment, il n'y avait aucun document à compléter lorsqu'on arrivait sur place ; tout se faisait au cours de la consultation. La Vélane imagina donc qu'il fallait expliquer ses maux et elle serait conduite au bon endroit.

Elle se mit mentalement en quête de ses blessures, ne voyait rien de plus que son poignet qui lui faisait atrocement mal, même si elle ne sentait presque plus ses doigts, et sa tête qui semblait vouloir exploser par moments. D'après elle, ce n'était pas très grave. Il n'empêchait qu'elle aurait pu se faire encore plus mal. A cause quoi ? De pensées troublantes. Athéna avait repensé à Valens et à leur étrange aventure. La jeune femme avait été sous l'emprise de son don et son interlocuteur avait été touché lui aussi. C'était à la fois effrayant et excitant mais la belle brune ne savait toujours pas si elle devait considérer son héritage comme un vrai don ou comme une malédiction. Parfois, cela lui servait, d'autres fois c'était un calvaire. Le pire, c'était que le don semblait vivant et s'amusait à ses dépends.

Reportant son attention sur ce qui l'entourait, Athéna vit la Médicomage lever la tête de son travail pour l'examiner brièvement de la tête aux pieds. Son visage lui disait vaguement quelque chose mais où avait-elle déjà croisé cette jeune femme ? La Vélane chercha dans sa mémoire sans parvenir à se souvenir. Elle trouverait plus tard. Pour le moment, il lui fallait voir si elle avait d'autres séquelles de sa chute. Levant les yeux au ciel une fraction de secondes, signe de sa réflexion, elle secoua doucement la tête, histoire de ne pas tourner de l'oeil.

« Non, à part mon poignet et ma tête, je pense que ça va. Je vous suis. »

Elle esquissa un petit sourire. Bizarrement, se trouver à Sainte-Mangouste la rendait mal à l'aise. Elle n'avait pas l'habitude d'être vulnérable. Durant son adolescence, elle avait montré ses faiblesses sentimentales mais avec le temps, Athéna avait appris à devenir forte et à ne montrer ses émotions que lorsque c'était nécessaire ou quand c'était plus fort qu'elle. Etre ici la troublait.
Keira
Keira
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Keira, le  Mar 28 Aoû - 14:08


La journée à Sainte Mangouste avait commencé calmement, les patients ne se bousculaient pas dans les couloirs, contrairement à d'habitude, il prenait le temps de se renseigner avant de s'engager dans le dédale de couloirs de l'hôpital. Certainement l'effet de l'été, ou alors Vicki postée à l’accueil avait encore abusé des sortilèges d'allégresse. Pour une fois, Keira ne s'en plaignait pas, il était agréable de pouvoir profiter d'un moment de calme ici ce n'était que trop rare.

Après s'être rendu à l’accueil, elle dut s'atteler à signer divers dossiers tendu par une secrétaire, parmi ces derniers se trouvaient notamment des formulaires de sorties, de feuilles de soins, des rapports sur des cas rares ou à caractère urgent. En tant que chef des Médicomages, la jolie brune devait être tenue au courant d'absolument tout ce qui se passait à Sainte Mangouste, cela demandait une forte présence et surtout une excellente organisation. Heureusement pour elle, tout le personnel avait été pourvu d'une formation détaillée et stricte, ce qui permettait d'éviter les erreurs et les problèmes inutiles.

Jetant un coup d’œil à un formulaire de sorti au nom de MacMillan, la jeune femme fut interrompu par une voix douce et mélodieuse. Une jeune femme à la chevelure brune et aux yeux noisettes se tenait face à elle, son front était écorché et elle tenait son poignet comme si il était douloureux. Répondant tranquillement à sa question, la sorcière referma ses dossiers afin de pouvoir entièrement se consacrer à sa nouvelle patiente. Mise à part son poignet et sa tête, elle n'était apparemment pas blessée outre mesure. Keira lui sourit et l'invita à la suivre, se dirigeant avec aisance dans les couloirs aux murs, elle trouva rapidement une salle de soin libre. Elle laissa sa patiente entrer avant de pénétrer à son tour dans la pièce et de fermer la porte.


    Comment vous êtes vous blessée ? Une chute ?


Ca semblait la solution la plus probable, mais on ne savait jamais avec les sorciers. Attrapant sa baguette, la brunette entreprit de s'occuper du poignet de la demoiselle. Après avoir utilisé un #Curo As Velnus# pour alléger la douleur. Elle palpa ensuite le poignet à la recherche du éventuel fracture, mais rien n'indiquait qu'il était cassé. #Ferula#. Une attelle au bandage fin et doux vient se former autour du poignet simplement foulé de la patiente, elle devrait la garder quelques jours seulement, après quoi tout serait en ordre.

    Voilà pour votre poignet, faudra garder le bandage pendant une bonne semaine. Pas de mouvement brusque, moins vous utiliserez votre poignet plus il guérira vite ! Voyons pour votre tête maintenant...


Keira se dirigea vers les armoires afin de trouver une potion de désinfection ainsi qu'une pansement qui se fondait automatiquement avec la peau. Cette petite merveille permettait ainsi de guérir sans avoir à porter un bandage affreusement voyant. Son regard se stoppa sur un petit flacon d'origine inconnu, en l'examinant, elle reconnut la potion qu'elle avait tenté de mettre au point pour sa collègue Kaya mais qui s'était révélé totalement inefficace. Son visage s'assombrit, elle n'arrivait à rien, toutes ses expériences étaient inutiles... Elle était effrayée à l'idée de ne pas réussir à sauver son amie.

Se retournant vers sa patiente du moment, elle prit une compresse et appliqua délicatement la potion sur sa blessure afin de désinfecter en douceur. Nettoyant l’égratignure de la brune, elle finit par appliquer le pansement, qui se chargerait de faire cicatriser tout cela.


    Voilà ! Vous vous sentez mieux ? D'ici deux semaines tout sera complètement guéri.


Adressant un petit sourire à la jeune femme, elle rangea le matériel qu'elle avait sorti un peu plus tôt... Il ne lui restait plus qu'à récupérer les infos sur sa patiente, faire des papiers d'entrée et de sortie. La paperasse tout ce que détestait Keira. Une dernière pensée pour Kaya s'envola loin d'elle, elle désespérait de réussir à la soigner un jour, et pourtant elle devait faire vite, le temps lui était compté.[/i]
Aelys Earl
Aelys Earl
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Aelys Earl, le  Mar 6 Mai - 19:35

Rp avec Spencer McKane et Ethan Wood


Aelys arriva à l’hôpital Sainte Mangouste en fin d’après-midi, comme à son habitude. À cette heure-ci, les visites étaient plus rares, et elle pouvait bénéficier de la salle d’attente de l’entrée presque pour elle toute seule, ce qui était un avantage indéniable.
Ce jour-là ne fit pas exception à la règle : lorsqu’elle entra dans le hall de l’hôpital, elle salua la réceptionniste d’un signe de tête, puis rejoignit son siège habituel, inspirant un grand coup. (Et respirant par la même occasion l’odeur si désagréable propre à tous les hôpitaux. Génial.)
Alors que le regard vif de la rousse se posait sur tout ce qui l’entourait, elle se mit à songer à sa longue histoire avec cet hôpital. Penser que sa soeur, atteinte d’une grave maladie très rare chez les sorciers, vivait ici depuis bientôt dix ans la rendait malade : passer deux heures dans sa petite chambre confinée lui donnait envie d’envoyer valser tout ce qui lui passait sous la main, alors elle ne comprenait pas comment Erin avait fait pour y passer ses journées depuis sa naissance.

- En même temps, c'est pas comme si elle avait eu la chance de connaître autre chose, marmonna-t-elle avec amertume.

Voilà qu'elle parlait toute seule maintenant... Ael’ se mordit la lèvre et se mit à triturer une mèche de ses longs cheveux avec nervosité. Encore un tic dont elle n’arrivait pas à se défaire.
Bientôt, une infirmière vint lui annoncer que sa soeur dormait, et qu’elle devrait attendre son réveil pour la voir. Aelys soupira, puis gigota sur son siège inconfortable, observant d’un oeil acéré les rares personnes en visite. Depuis qu’elle venait ici, elle avait vu des sorciers passer en pleurant, d’autres rayonnants de bonheur, des enfants ou des personnes d’âge mûr en passant par des bébés. La jeune fille avait tout vu, tout entendu, du miraculé soudain à la mort prématurée, et elle avait souvent craint de rejoindre un jour toutes ces personnes qui perdaient un proche et erraient dans les couloirs d’un air hagard. « Craint », le mot était d’ailleurs faible. Aelys était terrorisée à l’idée de perdre Erin. Elle se réveillait parfois en sueur la nuit, persuadée d’avoir assisté à l’agonie de sa soeur. Autant dire qu’on en perdait vite le sommeil.
La nuit dernière d’ailleurs, lors d'une crise aiguë d'insomnie, la rouquine avait commencé un traité passionnant sur la métamorphose, qu’elle ouvrit sur ses genoux. Mais bien vite, son esprit dériva, et elle se remit à observer ceux qui l’entouraient. L’attente allait être longue.
Spencer McKane
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Spencer McKane, le  Mer 7 Mai - 1:14

[Accord d’Ethan pour le libre-arbitre]

Lettre:
 

Par Merlin, dans quoi son parrain s’était-il fourré encore ? Ce n’est qu’après un bref échange de lettre avec son père que Spencer avait eu le fin mot de l’histoire. Une affaire qui avait tourné au vinaigre dans les bas-fonds londoniens, affaire sur laquelle Elliot était bien sûr. L’homme avait disparu de la circulation une semaine entière avant de reparaitre comme si de rien n’était aux abords du ministère, où l’avait retrouvé Lester. Comme si de rien n’était, ou pas. Le verdict avait été mauvais, et c’est à grand renfort de jurons et de coups de pied au derrière qu’il avait traîné Elliot à Ste Mangouste, où il allait devoir garder le lit une semaine durant. Alors pour sûr qu’il appelait son filleul à la rescousse, la patience n’était pas son fort. Et pour sûr, il était hors de question que Spencer aide son parrain à quitter l’hôpital avec une commotion cérébrale et des côtes cassées, mais ça il ne le lui dirait qu’une fois sa visite terminée.

C’est avec surprise que Spencer reçu l’offre d’Ethan de l’accompagner, alors qu’il préparait quelques affaires la veille de son départ. Violaine lui en voulait d’avoir piqué la place de son amant, mais apparemment ce n’était pas le cas de celui-ci. Tant mieux. Le Serdaigle avait accepté. Il n’était peut-être pas avide de compagnie, mais quand il s’agissait de visiter son parrain entre les quatre murs d’une chambre de Ste Mangouste, il ne disait pas non. C’est que l’homme pouvait être exécrable quand il s’y mettait. Et puis, Ethan était un gars bien, avenant, amusant, franc, l’image même du parfait préfet en somme. Harshing n’avait tout de même pas pu avaler la pillule de la frasque Quinn. L’épisode resterait sans doute dans les bonnes histoires de Poudlard. C’est donc peu après le déjeuner que les deux garçons se rendirent au point de rendez-vous pour récupérer le portoloin les menant à Londres. Un portoloin. Pourquoi Elliot avait-il réservé un portoloin ? Le train passait les weekend, permettant aux élèves de rejoindre la capitale bien plus facilement qu’en passant par le ministère pour réserver un portoloin ! La rapidité sans doute. Le trajet prendrait moins d’une minute. L’objet était une banale canette de soda à la tôle, et ils n’eurent aucun mal à le trouver. Ce n’est qu’une poignées de secondes avant le départ que Spencer se rappela à quel point il détestait les voyages en portoloin. M**de ! Son juron s’étouffa dans l’air tandis que la terrible sensation de se faire crocheter par le nombril lui venait, et il faillit vomir tripes et boyaux dès l’atterrissage.

Spencer briefa rapidement Ethan sur l’affabilité de son parrain tandis qu’ils marchaient vers Ste Mangouste, histoire qu’il ne soit pas trop surpris une fois rendu dans la chambre. A quinze heures tapantes, il toqua à la 112. Le grognement qui filtra sous la porte fut la réponse qu’attendait Spencer, et il entra sans plus attendre, suivit d’Ethan. Salut Elliot ! Traits tirés, teint pâle, les doigts qui frappent les draps irrépréciblement, mauvais signe. Il était déjà d’humeur massacrante. Sitôt qu’il vit Spencer, il rejeta vivement les couvertures et se leva. Spencer ! Toujours aussi ponctuel ! Allez, on est… Il se figea en remarquant la présence d’une tierce personne et fronça un sourcil, le scruptant de haut en bas. Elliot, j’te présente Ethan Wood, un ami. Il est à… Serdaigle, comme toi. Je vois ça. Tu n’es pas venu me tirer de là hein ? Il soupira et se laissa retomber sur le lit, maussade. Spencer grimaça et déposa son sac sur le lit, en tira quelques bouquins et une longue boîte rectangulaire. Le cluedo ? Spencer, sérieusement ? Invitant Ethan à s’installer, le Serdaigle vida l’intégralité de la boîte sur la table et installa le jeu. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres d’Elliot, et les deux heures qui suivirent furent étonnamment absentes de tout grognement mécontent. Inexorablement, le meurtrier fut identifié comme étant la victime, et Spencer soupira lourdement en donnant raison à son parrain. Ne pas énerver un aigle enfermé dans une cage. Ils discutèrent de tout et de rien, Elliot demandant plus d’une fois à Spencer s’il s’entraînait toujours à son violon, tentant de déceler du coin de l’oeil les petits travers d’Ethan et les dernières frasques de son filleul, après quoi il les congédia d’un geste de la main. Aller, laissez moi donc tranquille et allez faire… ce que vous faites pour vous amuser. Il ne remercia pas Spencer de sa visite, mais le garçon n’en fut pas surpris le moins du monde. Au moins, il avait l’air moins renfrogné.

« Merci de m’avoir accompagné, j’sais pas trop s’il aurait avalé la pillule aussi facilement si j’avais été tout seul », fit Spencer en quittant l’étage un peu plus tard. « Il comptait que j’le tire de là… comme s’il était prisonnier ou j’sais pas quoi. Il déteste les hôpitaux. »

Le ton de Spencer était léger, mais il n’en pensait pas moins. Il tenait beaucoup à Elliot, et espérait qu’un jour il se mette un peu de plomb dans la cervelle. Lui non plus n’aimait pas les hôpitaux. C’était pas une raison. Ils rejoignirent le hall, qui était à cette heure pratiquement désert, et juste avant de passer les portes, son regard s’arrêta sur une chevelure rousse qui lui était familière. Il fila un coup de coude à Ethan et lui désigna la demoiselle de la tête.

« C’est pas Aelys Earl là-bas ? »

La Gryffondor avait l’air pensive, et peut-être un peu ennuyée. Elle attendait sans doute de pouvoir rendre visite à quelqu’un. A moins qu’elle ne soit une patiente elle-même ?

« Viens, on va aller la saluer »

Qui a dit que la curiosité était un vilain défaut ?
[Je te laisse poursuivre Ethan]
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Ethan Wood, le  Ven 9 Mai - 15:41

J'utilise un peu ton libre-arbitre Spencer, MP si tu veux que je modifie !

Poudlard un mercredi après-midi c'était d'un ennui ! Tout le monde avait déjà planifié ses plans la veille et tous les élèves étaient de sortie à Pré-au-Lard. C'est dans ces moments-là qu'Ethan s'en voulait terriblement de ne pas avoir pris contact avec ses amis pour organiser une sortie mais malheureusement, il était devenu plutôt asocial ces derniers temps ! Enfin, toutes les personnes qu'il aurait pu contacter étaient soit trop prises, soit détestables. Et le seul qui traînait encore dans le château à cette heure-ci pour chercher des premières années à embêter était Luke Belt avec qui il entretenait une relation plus que glaciale depuis que le petit incident en cours de métamorphose avait dérapé. C'est donc les bras ballants et les jambes ne répondant presque plus aux ordres de son cerveau, qu'Ethan retourna dans sa salle commune pour espérer trouver des élèves qu'il pourrait aider dans leurs devoirs. Depuis quelques temps, il était devenu le chaperon de tous les Serdaigle qui avaient des difficultés en cours et n'hésitait pas une seconde à leur venir en aide. En même temps il se donnait une bonne réputation auprès de ses confrères de maison pour essayer de se faire pardonner sa perte de points monumentale et en même temps, il faisait monter Serdaigle dans l'estime des professeurs qui ne pouvaient qu'applaudir leurs résultats excellents !

Mais aujourd'hui, il n'y avait personne dans la salle commune, elle était vide et silencieuse. Le Wood lança un regard circulaire dans la pièce et se laissa tomber sur un canapé bleu, près de la cheminée. Peut-être que la meilleure chose à faire était d'attendre que quelqu'un arrive ? Même si le britannique ne le connaissait pas, il pourrait faire ami-ami avec lui ! Oh, il était vraiment désespéré... Mais finalement, il se leva alors que toutes ses forces avaient disparu et se laissa guider par ses pas vers le dortoir. Il monta l'escalier avec difficulté, comme si chaque marche était une étape beaucoup trop dure pour lui et c'est lorsqu'il arriva à "destination" qu'il se laissa tomber sur son lit à la couverture en velours de soie. Il frôla du bout des doigts le tissu si doux et ferma les yeux quelques instants pour essayer de trouver le sommeil mais un bruit déplaisant atteignit rapidement ses oreilles et le fit froncer des sourcils. C'est pas possible ! Alors qu'il cherchait quelqu'un pour l'accompagner lors d'une promenade à Pré-au-Lard, il n'y avait personne mais quand il voulait se reposer et essayer de faire une petite sieste, c'est là que tout le monde arrivait ! Soupirant, il ouvrit péniblement les yeux, il était encore plus épuisé qu'avant.

Un garçon aux cheveux bruns pénétra en trombe dans le dortoir et se jeta sur la malle qui était au pied de son lit. Intrigué, Ethan s'assit sur son lit et observa la scène qui se déroulait sous ses yeux. Le jeune homme fouillait dans sa malle rapidement pour finalement en sortir une boîte en carton qui paraissait assez lourd vu le soupir que lança l'inconnu en la soulevant. Il ne semblait pas avoir remarqué la présence d'Ethan qui ne manquait pas un seul de ses gestes et mouvements mais le brun n'avait pas encore tourné la tête mais c'est lorsqu'il se dirigea vers la sortie qu'Ethan l'interpella par un : Hé ! qui lui obligea à tourner la tête et le fit tomber, alors qu'il se prenait les pieds dans les draps d'un des lits du dortoir. Après tout, le Wood avait bien fait de l'obliger à se retourner, le carton semblait rempli d'objets précieux et peut-être était-ce un voleur qui savait où se cachait les objets de valeur d'un des Serdaigle. Mais quelle ne fut pas la surprise d'Ethan quand il découvrit que le pseudo voleur, n'était autre que Spencer McKane qui venait de récupérer une caisse de ses affaires. Mais désormais, tout était étalé par terre et éparpillé dans le dortoir. Confus, le Wood sauta hors de son lit et se précipita près de Spencer qui commençait déjà à ramasser ses affaires.

« Mince ! Excuse-moi, je pensais que t'étais un voleur et.. Attends, je vais t'aider à ramasser ! »

Le sorcier s'agenouilla au sol et se mit à la recherche des objets perdus de McKane. C'est ainsi qu'il ramassa une dizaine de livres, des petites peluches et plusieurs boîtes de jeux de société dont le Cluedo et le Monopoly. Tiens ! Spencer était-il Né-moldu ? Ces jeux étaient très populaires dans le monde moldu mais peu étaient les sorciers qui les connaissaient.
Il aida le Serdaigle à replacer ses objets dans le carton et se leva en même temps que le Préfet, tout en louchant sur le badge de son successeur, il est vrai qu'il assurait parfaitement bien son poste de Préfet ! Peut-être même encore mieux que le Wood n'avait su le faire. Chassant ces souvenirs qui revenaient sans arrêt dans son esprit, l'anglais questionna le Serdaigle sur la destination de ce carton de jouets :

« C'est pour un de tes proches ces objets ? »

McKane acquiesça et révéla au brun que son oncle était interné à Saint-Mangouste pour une semaine, alors qu'il avait quelques côtés brisées et d'autres choses assez méchantes ! De suite, Ethan se proposa pour l'accompagner. En effet, Spencer devait lui rendre visite cette après-midi et quoi de mieux qu'une petite sortie dans Londres pour se divertir ! Bien que le Wood déteste les hôpitaux, il ferait bien un effort pour son ami. Ce serait une bonne manière d'apprendre à connaître McKane également, heureusement le Serdaigle approuva cette demande et ils partirent tous les deux vers le Portoloin qu'avait réservé l'oncle de Spencer. Elliot de son petit nom.

Rapidement, les deux élèves quittèrent Poudlard pour rejoindre le Portoloin qui se trouvait être une petite canette de soda déjà utilisée. Ils attendirent l'heure exacte pour se saisir du Portoloin et quelques temps après, ils arrivèrent à une centaine de mètres de l'hôpital sorcier. Spencer semblait quelque peu amoché de ce voyage mouvementé mais Ethan, lui, était habitué de transplaner et la différence était infime entre les deux moyens de transport. Administrant une petite tape revigorante dans le dos de son confrère, Ethan et Spencer se mirent en route. Pendant qu'ils marchaient, les deux Serdaigle discutèrent de l'oncle de McKane et de son caractère trempé, tant mieux ! Au moins il avait toute sa tête et "séjournait" à Saint-Mangouste seulement pour des blessures physiques et non mentales !

Ils arrivèrent rapidement à Saint-Mangouste et c'est en quelques secondes qu'ils se posèrent devant la porte 112 où Spencer toqua trois coups avant d'entrer et de pénétrer dans une pièce puant l'hôpital. Le Wood frotta ses narines d'un petit geste délicat de la main et alla saluer l'oncle de Spencer d'un : Bonjour monsieur, enchanté de vous connaître ! Un sourire aux lèvres, le Wood alla s'asseoir à une chaise à l'écart du petit duo. Il valait mieux laisser Spencer et son oncle tranquilles, mais ils passèrent plus de temps à jouer au Cluedo plutôt qu'à discuter. Elliott semblait beaucoup trop énervé que son neveu ne le sorte pas d'ici pour échanger avec lui. Souriant, Ethan suivait la partie d'un regard intéressé. C'est au bout d'une petite heure que les deux amis quittèrent la chambre de Mr. McKane pour sortir dans le hall.

« Merci de m’avoir accompagné, j’sais pas trop s’il aurait avalé la pillule aussi facilement si j’avais été tout seul. Il comptait que j’le tire de là… comme s’il était prisonnier ou j’sais pas quoi. Il déteste les hôpitaux. »
« Je le comprends ! Je déteste également les hôpitaux mais il a pas à s'en faire ton oncle ! Si comme tu dis, il reste seulement une semaine ici, il ferait mieux de prendre son mal à patience.. Les jours passent beaucoup plus vite quand on se dit qu'on est bien là où on est ! »

Puis, Spencer montra d'une doigt une jeune femme à la chevelure rousse qui attendait patiemment, un gros bouquin sur ses genoux. Visiblement, elle semblait très mal à l'aise, un peu comme tout le monde ici d'ailleurs. D'un coup de coude, Spencer emmena Ethan pour aller la saluer. Peut-être que McKane la connaissait bien mais ce n'était aucunement le cas de Wood, qui connaissait à peine son prénom.

« Viens on va la saluer ! » Soit ! Si c'était ce qu'il voulait. Les deux Serdaigle s'approchèrent de la Gryffondor, tandis qu'Ethan prit la parole pour se présenter lui et Spencer. « Salut Aelys ! Tu vas bien ? Je m'appelle Ethan et lui c'est Spencer, on est à Poudlard, à Serdaigle plus précisément ! Alors, tu attends quelqu'un ? »

À toi de répondre Aelys !
Aelys Earl
Aelys Earl
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Aelys Earl, le  Sam 10 Mai - 18:34

C'était officiel, Aelys s'ennuyait ferme. Elle attendait depuis une heure le réveil de sa soeur, et regarder passer les gens ne l'intéressait plus. Elle ne sentait plus ses jambes à cause du bouquin de métamorphose toujours posé dessus, mais à vrai dire elle n'avait même pas la force de le refermer et de le ranger dans son sac.
C'était dingue, mais l'air de l'hôpital la plongeait peu à peu dans une torpeur étrange dont elle n'arrivait pas à se défaire. L'odeur de mort qui la hantait parfois semblait de plus un plus insistante. Lorsque deux brancardiers entrèrent en hurlant, la jeune fille détourna le regard, et, réveillée, se remit à observer les gens autour.

Évidemment, l'image de sa soeur Erin revint immédiatement flotter devant elle : petit bout de fille maigre, au teint blafard de ceux qui n'ont jamais éprouvé le souffle du vent ou la caresse du soleil sur leur visage. Deux immenses yeux bleus encadrés de mèches blond vénitien. Et des tubes, des machines, des tas de choses qui bipaient de partout.
Si Aelys avait toujours été quelqu'un de sociable, elle s'était renfermée sur elle-même depuis environ 2 ans, lors de sa cinquième année à Poudlard. Elle avait toujours un bon contact avec les gens, mais aller vers eux était moins naturel, et plus l'état d'Erin s'aggravait, plus la rousse construisait une bulle de solitude autour d'elle. Depuis combien de temps Ael' n'avait-elle pas discuté avec une de ses amies ? Bien trop longtemps.
Sa dernière réelle conversation avait eu lieu un mois plus tôt, lorsqu'elle avait rencontré Crsytal, une fille intelligente et très intéressante. À part ça, plus rien. Aelys sentait qu'elle était en équilibre au bord d'un gouffre aux profondeurs insondables. Et, en toute impuissance, elle s'observait osciller entre deux univers.


Soudain, la jeune fille avisa deux garçons qui venaient vers elle, des élèves de Poudlard sûrement. Tous les deux étaient bruns et de taille moyenne, et Ael' reconnut Ethan Wood, le copain de la préfète des lions, Violaine Corrigan. Son acolyte (Spencer McKane, elle reconnaissait sa façon assez particulière de se mouvoir, et l'avait déjà croisé dans les couloirs) et lui-même se postèrent devant elle avec un sourire.

- Salut Aelys ! Tu vas bien ? Je m'appelle Ethan et lui c'est Spencer, on est à Poudlard, à Serdaigle plus précisément ! Alors, tu attends quelqu'un ? commença Ethan.

Aelys repéra bien vite la lueur de curiosité dans leurs yeux. Méfiante, elle faillit les envoyer bouler (parler de sa soeur n'était pas son passe-temps favori, surtout à deux quasi-étrangers) mais ils n'avaient pas l'air bien méchants. Et puis, les Serdaigles étaient réputés pour leur intelligence et leur discrétion. Aelys les avait toujours secrètement admirés.

Finalement, au bout de quelques secondes de silence, la jeune fille se ravisa et esquissa un sourire fatigué, tout en se saisissant d'une de ses mèches de cheveux. Puis elle répondit :

- Hey vous deux, enchantée. Je suis là pour voir ma soeur, mais comme elle dort, je poireaute ici depuis au moins une heure ! Et vous, vous étiez là pour quoi ?

Elle avait dit la stricte vérité, et fut satisfaite de voir qu'elle était encore capable d'aligner deux mots avec quelqu'un correctement. Elle attendit la réponse des deux bruns, curieuse elle aussi de connaître la raison de leur présence ici.


À toi l'honneur Spencer ! (ça rime en plus :3)
Spencer McKane
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Spencer McKane, le  Dim 11 Mai - 4:15

Ethan lui indiqua rapidement son accord, et tous deux se dirigèrent vers la Gryffondor. Sur ses genoux reposait un livre grand ouvert.

« Salut Aelys ! Tu vas bien ? Je m'appelle Ethan et lui c'est Spencer, on est à Poudlard, à Serdaigle plus précisément ! Alors, tu attends quelqu'un ? »

Spencer lui fit un signe amical de la main. La jeune fille sembla hésiter avant de leur adresser un faible sourire et de commencer à enrouler ses doigts dans une mèche de ses cheveux. Elle semblait un peu ailleurs.

« Hey vous deux, enchantée. Je suis là pour voir ma soeur, mais comme elle dort, je poireaute ici depuis au moins une heure ! Et vous, vous étiez là pour quoi ? »

Se décidant à s’installer près d’Aelys, Spencer désigna les escaliers d’une main.

« J’suis venu voir mon oncle, qui a eu un petit… incident il y a quelques semaines. Et Ethan m’a gentiment accompagné. »

Il passa un bras sur le dossier du siège vide, sur sa gauche, et regarda distraitement passer un médicomage à l’air empressé.

« On peut te tenir compagnie si tu veux, en attendant que ta soeur se réveille. On n’est pas vraiment pressé, et c’est pas drôle d’attendre là tout seul… ça te dérange pas Ethan ? »

Spencer posa un regard interrogateur sur son camarade. Il ignorait la raison pour laquelle la soeur d’Aelys était ici, mais n’avait pas vraiment envie de laisser la Gryffondor toute seule. Les hôpitaux, c’était vraiment pas bon pour le moral. Et puis la Earl, il la voyait plus très souriante dans les couloirs ces derniers temps, alors il pouvait bien faire un geste pour essayer de lui améliorer la vie. Il dirigea son regard sur le bouquin et vit que c’était un manuel de métamorphose. Tromper l’ennui par la lecture, lecture d’un cours qui plus est. Elle était mi-Gryffondor mi-Serdaigle elle non ?
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Ethan Wood, le  Jeu 15 Mai - 19:05

Désolé pour le RP pourri, manque d'inspiration !


Dès qu'elle les aperçut, Aelys referma son livre et observa les deux Serdaigle. Il fallait dire que leur arrivée avait été assez remarquée et la Gryffondor ne semblait pas trop vouloir de la compagnie. Après tout, les deux bleus et bronze n'avaient pas trop laissé le choix à la rouge et or d'accepter leur compagnie ou non. Alors, d'un coup de coude, Ethan montra à Spencer que la jeune femme n'était pas trop contente de les voir maintenant.

Mais au lieu de les envoyer bouler comme le Wood le pensait, Aelys esquissa un léger sourire compréhensif et les regarda avec timidité tout en enroulant une mèche de cheveux autour de ses cheveux. C'était étrange, toutes les filles avaient ce tic. Ethan le savait puisque Violaine passait son temps à faire ça, et souvent c'était parce-que quelque chose qui les dérangeait ou qu'elles étaient affreusement stressées. Et vu l'attitude d'Aelys, c'était les deux pour la jeune femme.

- Hey vous deux, enchantée. Je suis là pour voir ma soeur, mais comme elle dort, je poireaute ici depuis au moins une heure ! Et vous, vous étiez là pour quoi ?

D'un geste de la main, Spencer désigna les escaliers et s'assit aux côtés d'Aelys. Ethan repéra un siège libre entre les deux sorciers et posa son popotin sur celui-ci. Distrait, le Wood observait comme Spencer les personnes qui se promenaient à l'entrée de l'hôpital. Comme si l'hôpital avait été le lieu le plus touristique de Londres ! Mais comme les élèves qui discutaient entre eux, chaque personne devait attendre de pouvoir rendre visite à un de ses proches.

Alors que le silence devenait embarrassant, Ethan entrouvrit sa bouche pour prendre la parole et essayer de détendre l'atmosphère qui était plus qu'oppressante mais Spencer le devança.

- J’suis venu voir mon oncle, qui a eu un petit… incident il y a quelques semaines. Et Ethan m’a gentiment accompagné.

Pourquoi Spencer parlait-il de son oncle avec autant de pudeur ? Le Serdaigle aurait-il menti sur l'incident qui l'avait amené ici ? Après tout, si le brun avait bien compris, il s'était juste cassé le bras, pas besoin d'en faire tout un plat ? Si ? Intrigué, Ethan préféra se taire, McKane n'avait sûrement pas pris le ton qu'il aurait voulu adopter ! Heureusement, il changea rapidement de sujet :

- On peut te tenir compagnie si tu veux, en attendant que ta soeur se réveille. On n’est pas vraiment pressé, et c’est pas drôle d’attendre là tout seul… ça te dérange pas Ethan ?

Pas vraiment pressé, c'était facile à dire pour lui ! Le Wood n'avait certes rien à faire de l'après-midi mais il n'appréciait pas trop que Spencer parle pour eux deux. Il ne faisait pas partie de l'Ordre, n'était pas joueur de Quidditch et ne travaillait pas chez Ollivander's lui ! Mais passons, le Wood était tout simplement tellement fatigué qu'il trouvait à chaque fois quelque chose à reprocher à son acolyte.

Ethan croisa les bras et s'appuya contre le bois de manière à ce que McKane puisse avoir une vue sur Aelys. Il haussa doucement les épaules et laissa échapper un : Bah ! significatif. Il n'avait absolument rien à faire de l'après-midi et qui sait, peut-être que la Gryffondor se trouverait être plus intéressante qu'elle ne le montrait ? Mieux valait apprendre à connaître les gens plutôt que de se fier à la première impression.

- Non, personnellement je n'ai rien à faire. Et puis.. Je ne sais pas si Spencer rendra de nouveau visite à son oncle avant qu'on parte, alors je l'attends ! Voulant un peu changer de sujet conversation vu qu'ils ne faisaient que tourner autour du pot, Ethan posa la question que devait sûrement se poser Spencer intérieurement mais qu'il n'osait pas poser à Earl,elle est ici pour quelque chose de grave ta soeur ? .. Aucun de mes proches n'a jamais été interné dans cet hôpital et j'en suis assez heureux, c'est assez glauque à vrai dire !
Aelys Earl
Aelys Earl
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Aelys Earl, le  Lun 19 Mai - 21:44

Après la réponse de la Gryffondor, Spencer s'assit près d'elle, bientôt rejoint par Ethan. Le premier prit la parole en désignant d'un geste vague les escaliers qui permettaient d'accéder aux chambres :

- J’suis venu voir mon oncle, qui a eu un petit… incident il y a quelques semaines. Et Ethan m’a gentiment accompagné.

Il avait dit ça d'un ton détaché, mais qui contrastait avec l'air absent qu'il affichait en observant autour de lui. Rien ne semblait lui échapper. Il continua bientôt, tandis qu'Ael' détournait le regard, elle devait vraiment cesser de dévisager tout le monde comme ça :

- On peut te tenir compagnie si tu veux, en attendant que ta soeur se réveille. On n’est pas vraiment pressé, et c’est pas drôle d’attendre là tout seul… ça te dérange pas Ethan ?

Le Serdaigle eut d'abord l'air légèrement agacé, puis surpris, mais reprit bien vite une contenance et s'appuya sur le dossier de sa chaise en haussant les épaules.

La rouge et or eut chaud au cœur en regardant ces deux garçons qu'elle connaissait à peine et qui pourtant semblaient désireux de gaspiller un peu de leur temps en sa compagnie. Elle avait beau vouloir rester sur ses gardes, elle se sentait déjà plus confiante. Cœur d'artichaut, va.
Wood continua :

- Non, personnellement je n'ai rien à faire. Et puis.. Je ne sais pas si Spencer rendra de nouveau visite à son oncle avant qu'on parte, alors je l'attends !

Aelys n'arrivait plus à dissimuler son sourire. Elle se sentait moins seule tout à coup.

- C'est vraiment gentil à vous, vous êtes pas obligés hein. Cet endroit est vraiment... malsain parfois, acheva la rousse en soupirant. Elle lâcha sa mèche pour passer la main dans ses cheveux d'un air las.

Un silence empli de non-dits s'installa peu à peu. La jeune lionne se mit à guetter les infirmières qui passaient et repassaient dans un va et vient incessant devant elles, mais aucune ne vint pour lui annoncer le réveil de sa soeur. Il semblait qu'elle allait devoir patienter encore un peu...

Rangeant son livre dans son sac, Ael' se tournait vers ses deux nouveaux compagnons lorsqu'Ethan finit par crever l'abcès :

- Elle est ici pour quelque chose de grave ta soeur ? .. Aucun de mes proches n'a jamais été interné dans cet hôpital et j'en suis assez heureux, c'est assez glauque à vrai dire !

LA question ; celle qu'Aelys avait fini par redouter. Habituellement, tout ce qui concernait la maladie de sa soeur la faisait se rétracter sur elle-même. Mais là, au milieu de cet hôpital, à côté de Spencer et Ethan qui s'étaient gentiment assis à côté d'elle, elle ne pouvait tout simplement pas se résoudre à mentir. Elle inspira un grand coup, et déballa à toute allure :

- On a diagnostiqué à ma soeur une dégénérescence de ses cellules sanguines avant même sa naissance. Ael' voyait l'intelligence briller dans le regard des deux aigles (en même temps, ils appartenaient pas à Serdaigle pour rien), aussi ne s'embarrassa-t-elle pas d'explications alambiquées au sujet de la maladie, se contentant du terme scientifique. C'est dû à la magie qui coule dans ses veines, elle ne peut tout simplement pas la supporter. Donc elle est à Sainte Mangouste depuis sa naissance, soit une dizaine d'années. Et elle ne pourra probablement jamais sortir d'ici. Voilà pourquoi je passe ma vie dans cette saloperie d'hôpital magique. Un médicomage passa près d'elle et lui jeta un regard mauvais. Oups, elle avait dû parler un peu fort. Elle se reprit en fixant tour à tour Spencer et Ethan dans les yeux. Mais je préfère encore ça à la perdre, j'ose pas imaginer ce que ça doit être. Si la magie est une bénédiction pour beaucoup d'entre nous, elle peut aussi causer des torts irréparables. C'est mon avis.

Ael' avait fait en sorte que sa voix ne se brise pas sur ses derniers mots. Hors de question de passer pour la pauvre fille dans le dos de laquelle on chuchote dès qu'elle passe dans un couloir. Aussi s'empressa-t-elle de continuer en relevant le menton :

- Et le premier qui me regarde avec un air de chien battu risque gros, compris les gars ?

Une fois cette histoire racontée, la rouge et or se sentit étrangement... bien. Comme si une partie du poids qui pesait sur ses épaules avait été retirée. Pourvu qu'elle n'ait pas plombé l'ambiance. Elle se mordit la lèvre, redoutant la réaction de ses deux interlocuteurs.
Spencer McKane
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Spencer McKane, le  Mar 20 Mai - 14:29

Ethan s’enfonça dans son siège, bras croisés, et haussa les épaules.

« Non, personnellement je n'ai rien à faire. Et puis… Je ne sais pas si Spencer rendra de nouveau visite à son oncle avant qu’on parte, alors je l’attends ! »

Spencer ne comptait pas vraiment repasser par la chambre d’Elliot avant de partir, mais il ne fit aucun commentaire. S’il n’avait pas envie de tenir compagnie à Aelys, rien ne l’empêchait de rentrer. Le sourire de la Gryffondor en disait long. Rester seul sur un banc d’hôpital n’avait rien d’enthousiasmant.

«  C'est vraiment gentil à vous, vous êtes pas obligés hein. Cet endroit est vraiment… malsain parfois. »

Le préfet offrit un large sourire à Aelys. A qui le dis-tu ? Il se rappelait encore clairement de l’infirmière qui l’avait fichu dehors alors qu’il venait d’apprendre la mort de Lee. Ces gens étaient tellement habitué aux blessures, aux morts et aux maladies qu’ils n’étaient plus touché par quoi que ce soit. Un silence confortable s’installa, qu’Ethan vint bientôt briser.

« Elle est ici pour quelque chose de grave ta soeur ? Aucun de mes proches n’a jamais été interné dans cet hôpital et j’en suis assez heureux, c’est assez glauque à vrai dire ! »

Tiens donc. D’habitude c’était Spencer qui posait les questions indiscrètes. Il n’était pas mécontent de son remplacement, au moins si Aelys ne voulait pas parler de sa soeur, ce ne serait pas lui qui se ferait rejeter… La jeune femme sembla hésiter à répondre, mais elle se lança finalement. Spencer resta pendu à ses lèvres.

« On a diagnostiqué à ma soeur une dégénérescence de ses cellules sanguines avant même sa naissance. C'est dû à la magie qui coule dans ses veines, elle ne peut tout simplement pas la supporter. Donc elle est à Sainte Mangouste depuis sa naissance, soit une dizaine d'années. Et elle ne pourra probablement jamais sortir d'ici. Voilà pourquoi je passe ma vie dans cette saloperie d’hôpital magique. Mais je préfère encore ça à la perdre, j'ose pas imaginer ce que ça doit être. Si la magie est une bénédiction pour beaucoup d'entre nous, elle peut aussi causer des torts irréparables. C’est mon avis. »

Spencer se renfrogna légèrement. Tout ça lui faisait penser à Lee, qui avait lui aussi été abîmé par sa propre magie. Abîmé, et bien pire. Elle l’avait tout bonnement détruit. Il compatissait pour la jeune femme. Surtout que sa soeur était à Ste Mangouste depuis sa naissance ! Ce devait éprouvant.

« Et le premier qui me regarde avec un air de chien battu risque gros, compris les gars ? »

Un demi-sourire étira les lèvres du Serdaigle tandis qu’Aelys relevait fièrement le menton. Il s’effaça rapidement toutefois. Ce n’était pas très gai tout ça. Qu’est-ce qui le faisait tenir le coup quand Lee était ici ? L’humour de son ami. A toute épreuve. Il riait de sa maladie comme si elle n’était rien de plus qu’un banal rhume, et passait son temps à demander à Spencer toutes les nouvelles de Poudlard sur un ton excité. Sauf que la soeur de la Gryffondor ne connaissait pas Poudlard. Elle ne devait pas connaître grand chose de plus que les murs froids de l’hôpital.

« Elle a quand même le droit d’aller se promener ta soeur ? Je veux dire, est-ce qu’elle a le droit de quitter l’hôpital pour une journée ou quelque chose comme ça ? »

Il n’imaginait pas le calvaire d’être coincé ici vint-quatre heures sur vingt quatre, sept jours sur sept, et espérait pour la gamine qu’elle avait vu autre chose dans sa vie que sa chambre blanche et les infirmières acariâtres.
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Ethan Wood, le  Mar 20 Mai - 23:05

Ethan s'amusait à trifouiller les boutons de sa chemise d'un air absent, tout en tendant l'oreille pour essayer de détecter une quelconque réponse de la Gryffondor à sa question. Le Wood y était peut-être allé un peu trop loin avec elle. Ils n'étaient là que depuis quelques minutes et voilà qu'il s'immisçait dans la vie privée de la jeune femme. Ça n'aurait pas plu au Wood alors il était apeuré par la réponse d'Aelys. Il espérait tout de même qu'elle ait un peu plus d'ouverture d'esprit et ne prenne pas sa question pour une attaque personnelle mais plutôt pour une manière de montrer à la rousse que les deux Serdaigle s'intéressaient à elle et n'étaient pas là que pour passer le temps. C'était vrai que ça avait été leur objectif premier mais à mesure qu'Ethan découvrait la Gryffondor, il se disait que partir maintenant serait complètement stupide. Alors, il n'attendait qu'une chose : la réponse à sa question.

Cette réponse tant attendue par les deux élèves arriva finalement. L'anglais avait senti Aelys se crisper à ses côtés quand il avait évoqué sa soeur mais rapidement, elle reprit contenance et déballa d'une traite ce qu'elle avait sur le coeur. Peut-être que les Serdaigle lui avaient permis de soulager ses pensées, la pauvre, toutes les choses qu'elle devait avoir en tête à ce moment ! Ethan essaya de se mettre à sa place mais n'y parvint pas, tout ce qu'il pouvait faire, c'était applaudir le courage de Earl, intérieurement bien sûr. On l'aurait pris pour un fou s'il avait commencé à taper dans ses mains en plein milieu de la conversation et aurait rapidement fini dans une de ces pièces aux tons froids.

"On a diagnostiqué à ma soeur une dégénérescence de ses cellules sanguines avant même sa naissance. C'est dû à la magie qui coule dans ses veines, elle ne peut tout simplement pas la supporter. Donc elle est à Sainte Mangouste depuis sa naissance, soit une dizaine d'années. Et elle ne pourra probablement jamais sortir d'ici. Voilà pourquoi je passe ma vie dans cette saloperie d'hôpital magique. Mais je préfère encore ça à la perdre, j'ose pas imaginer ce que ça doit être. Si la magie est une bénédiction pour beaucoup d'entre nous, elle peut aussi causer des torts irréparables. C'est mon avis."

Le Wood se senta tout petit soudainement, aussi petit qu'une fourmie et il lui semblait que sa présence ici n'était pas la bienvenue. Après tout, Spencer lui, rendait visite à son oncle qui avait subi de graves blessures physiques et Aelys devait rendre visite à sa soeur tous les jours dans cet hôpital morbide. Le brun soupira et adressa un sourire amical à la rousse, mais sa prochaine phrase le remit en place et l'obligea à baisser les yeux et fixer le sol.

"Et le premier qui me regarde avec un air de chien battu risque gros, compris les gars ?"

Comme Spencer, la réplique de la Gryffondor lui arracha un mince sourire compatissant et amusé à la fois. La jeune femme faisait vraiment preuve d'une grande ouverture d'esprit pour réagir de la sorte à la situation, alors que bien d'autres auraient éclaté en sanglots, elle relevait le menton fièrement pour montrer que tout ça ne l'atteignait pas. Le Wood savait que c'était bien faux, malgré le fait que sa soeur soit internée depuis maintenant dix ans dans cet hôpital, il y a des choses auxquels on ne peut pas s'habituer et constituent une énorme blessure intérieure qui ne pourra, sûrement, jamais se refermer.

Seuls les pas frénétiques des docteurs et infirmières qui se déplaçaient dans le hall contrastait avec le silence entre les trois élèves. Personne ne parlait et chacun était occupé à faire autre chose, il est vrai que le sujet qu'avait mis en avant Aelys était lourd à assumer et il était difficile de changer de sujet aussi facilement que d'ordinaire. Les visiteurs se succédaient et sortaient des chambres, tous plus abattus les uns que les autres. S'en était vraiment pesant cette atmosphère gênante qui flottait dans l'hôpital comme dans tous les autres. Ethan n'avait envie que d'une seule chose, c'était que l'oncle de Spencer sorte en trombe de sa chambre pour mettre un peu d'ambiance dans cet hôpital qui en manquait énormément. Même le vieux clown rabougri qui essayait d'amuser les enfants au fond du couloir ne réussissait qu'à les faire pleurer tellement ses prestations de jonglage et de danse étaient nulles. Heureusement, Spencer reprit rapidement la parole pour questionner la Gryffondor :

"Elle a quand même le droit d’aller se promener ta soeur ? Je veux dire, est-ce qu’elle a le droit de quitter l’hôpital pour une journée ou quelque chose comme ça ?"

Ethan tourna la tête vers Aelys en attendant sa réponse. Il n'arrivait pas à s'imaginer devoir vivre toute sa vie dans cet hôpital morbide, déjà qu'en à peine cinq secondes il était au bout de sa vie mais pendant une vie entière.. Ça lui faisait trop mal au coeur de l'imaginer, qu'est-ce que cette pauvre petite devait être malheureuse dans cette cage à oiseaux ! Le Wood n'attendit pas la réponse de la sorcière pour la questionner à son tour, quelque chose lui trottait dans la tête depuis un bout moment.

"Mais.. Si j'ai bien compris, ta soeur doit rester toute sa vie ici.. Mais est-ce qu'il n'y a pas un moyen pour la faire revenir chez vous ? Je veux dire, avec la magie et les nouvelles technologies, il doit bien y avoir un moyen pour qu'elle puisse passer ses journées avec vous sans être obligé de rester dans une chambre d'hôpital toute la journée ? Si les médecins ne lui donnent que quelques pilules tous les jours, elle peut tout aussi bien se soigner ici que chez toi !"
Aelys Earl
Aelys Earl
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Aelys Earl, le  Mer 21 Mai - 20:49

- Et le premier qui me regarde avec un air de chien battu risque gros, compris les gars ?

La Gryffondor se dit qu'elle avait bien fait de mentionner ce dernier point, car elle n'eut pas à affronter des regards désolés ou ce genre de petit sourire ou de petite tape sur l'épaule - ridicule, tout bonnement ridicule - qu'on pouvait lui adresser lorsqu'elle racontait son histoire.

Un silence pensif s'installa, très vite brisé par Spencer :

- Elle a quand même le droit d’aller se promener ta soeur ? Je veux dire, est-ce qu’elle a le droit de quitter l’hôpital pour une journée ou quelque chose comme ça ?

À peine Ael' avait-elle envisagé un début de réponse qu'Ethan se lançait aussi :

- Mais.. Si j'ai bien compris, ta soeur doit rester toute sa vie ici.. Mais est-ce qu'il n'y a pas un moyen pour la faire revenir chez vous ? Je veux dire, avec la magie et les nouvelles technologies, il doit bien y avoir un moyen pour qu'elle puisse passer ses journées avec vous sans être obligé de rester dans une chambre d'hôpital toute la journée ? Si les médecins ne lui donnent que quelques pilules tous les jours, elle peut tout aussi bien se soigner ici que chez toi !

La rousse fut un peu émue de leur volonté de trouver une solution à ses problèmes, mais malheureusement, la réalité était plus cruelle que ça :

- Si ma soeur vit à l'heure qu'il est, c'est parce qu'elle est branchée à une sorte d'énorme machine qui draine ce qui est en trop dans son organisme. Malgré toutes les formes de magie médicale qu'il existe, on n'a pas pu trouver mieux. Bon, y'a à peine quinze ans on mourrait encore de sa maladie. Maintenant, on est juste cloué dans un lit toute sa vie. Elle peut faire quelques pas dans sa chambre, mais elle est retenue par tous les tuyaux qui la relient à ce monstre de machine. Puis elle sait pas très bien marcher, du coup. Parfois, je sais que je ne devrais pas, mais je me demande s'il ne vaut pas mieux mourir que de subir tout ce cirque.

Bon, là, c'était officiel, continuer de parler de ça plus longtemps allait la faire imploser. La rouge et or jeta un regard en coin très rapide à McKane. Si elle n'aimait pas beaucoup les ragots, elle avait entendu parler de Lee Carter. Elle avait même dû discuter avec lui une ou deux fois... sa maladie et sa mort étaient survenues brutalement - Ael' se rappelait avoir entendu une fois une conversation entre deux médicomages à son sujet. Et personne n'ignorait sa complicité avec Spencer. Parler de maladie et de mort dans cet endroit n'était peut-être pas une excellente idée.

Aussi quelques minutes plus tard, Ael' continua :

- Bon, assez parlé de moi. Ton oncle a eu quelque chose de grave l'autre jour ? demanda-t-elle à Spencer. Et toi Ethan, tu es déjà venu ici ?

Bon, c'étaient peut-être pas les meilleures questions à poser, mais Aelys avait envie d'en savoir plus sur eux, et commencer par leur point commun vraisemblable était peut-être une bonne idée.


Dernière édition par Aelys Earl le Sam 24 Mai - 16:26, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 10 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Contenu sponsorisé, le  

Page 10 sur 14

 [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.