AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 5 sur 14
[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle

[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Ven 6 Mai - 10:19

Ma journée commença comme commençaient toutes les autres : par mon réveil. Il eut lieu très précisément à neuf heures deux, instant précis où j'ouvris les yeux et en tournant la tête sur le coté, je vis l'heure. Ce mouvement déclencha une forte migraine derrière mes paupières et je dus les refermer pour réfréner la douleur atroce. Mais j'avais eu le temps de lire, et aussitôt je m'inquiétais ; j'étais atrocement en retard ! Mais je me souvins tout à coup qu'on était samedi, et si je ne travaillais pas "officiellement" même si on me disait de passer au Quartier, je pouvais passer à l'heure que je voulais, du matin.

Je recommençais donc à respirer normalement, et me contentai de me redresser d'un mouvement de dos, et, pour résister à la tentation de me laisser retomber, je m'étais assise sur le coté de mon matelas branlant qui me servait de lit.

Ce lit d'ailleurs, était à l'image de mon appartement. Une chambre de bonne, située sous les combles, qui se composait d'une chambre avec un lit simple, d'une salle de bains et d'une séjour avec espace cuisine. Le tout était remarquablement exigu, mais je m'en accommodai en me disant que de toute façon, ce n'était que provisoire. Mais quelque part, je ressentais une certaine fierté en me disant que c'était mon appart, loué avec mon salaire à moi. M'enfin, la propriétaire était une Moldue légèrement gâteuse qui me faisait payer bien en dessous du marché, tant que je m'occupais de ses plantes, et qui m'invitai dès que je passais devant sa résidence, située à l'étage inférieur, à prendre le thé, même si ce n'était pas vraiment l'heure de celui-ci. Mais j'en viens au principal inconvénient, avec l'étroitesse des lieux, c'est que j'habitais dans un quartier Moldu, pas forcément le plus reluisant d'ailleurs, et complètement décentré de mon lieu de travail. Heureusement, depuis que j'avais mon permis de transplanage, les distances n'étaient plus vraiment un problème.

Je me levai donc, maudissant ma gueule de bois d'hier soir, qui m'avait donné cet atroce mal de tête. Voilà ce qu'on gagnait à fêter son intégration dans l'élite de la populace... Mais les boîtes pour sorciers n'étaient finalement pas si différentes de celles pour Moldues. Seuls deux ou trois détails changeaient...

Je marchai sur le parquet froid la pièce, puis passait à la salle de bains, examiner mon état général. Devant le miroir, tout paraissait normal. J'avais des cheveux très bouclés qui m'arrivaient aux épaules, des yeux bleus comme la glace et une silhouette qui me plaisait. je me souris, certes, j'étais sans doute un peu trop fière de mon apparence et je savais jouer de mes charmes.

Alors que j'allais partir me préparer à manger avant de peut-être faire tour aux nouvelles, je tentai de remettre de l'ordre dans mon fouillis de boucles dorées. Je faillis pousser un cri d'horreur : ma main droite, n'était plus une main mais une patte rousse et griffue. Où est-ce que j'avais pu choper ça ? Je m'observais d'un air dégouté pendant un long moment. Je ne me rappelai pas avoir été touchée par un sort à moins que... Oui, peut-être ce sorcier que j'avais éconduit s'était-il vengé ? A moins que ce ne soit un problème avec mon Animagus. Peut-être que si je me transformais tout redeviendrait normal.

Joignant la pensée à l'acte, je me changeai en écureuil pendant quelques secondes, puis revint à ma forme originelle. Rien n'avait changé. J'ignorai à quoi c'était du, et soudain, je compris que pour résoudre cela, je devais me rendre à St Mangouste.

Vers onze heures, je sortis dans la rue, vêtue d'un jean noir, d'un corsage noir, et de bottes. J'avais camouflé mon problème sous un gant. Comme d'habitude, il pleuvait à sauts. Je me rendis dans une ruelle isolée, puis transplanais. J'arrivais directement devant la vitrine, puis je rentrais dans l'hôpital.

Il y avait beaucoup de monde, et je choisis d'imiter les autres patients : je m'assis sur une chaise et attendit qu'on s'occupe de moi. je savais qu'il y avait plus gravement atteint que moi, donc je pris avec un soupir contrarié, mon mal en patience.

Environ un quart d'heure plus tard, une jeune fille fit une entrée très remarquée : elle se mit à hurler sitôt qu'elle eut passé la porte. Pour qui se prenait-elle ? Elle devait être gravement blessée pour vouloir qu'on s'intéresse ainsi à elle. Elle rajouta alors :

« Y'a bien quelqu'un qui s'occupe des blessés, ici ? »

Pas possible, nous étions dans un hôpital, c'était franchement impossible qu'on soigne les gens ! Mais elle n'avait pas l'air prête à défaillir, et les seules problèmes visibles étaient ses genoux, certes en sang, mais pas très gravement atteint, d'après mon analyse. Je l'apostrophais :

- Oui, je suppose qu'on soigne les gens ici, vu que nous sommes dans un hôpital, mais, sauf extrême urgence, il faut patienter mademoiselle.

Tout en faisant cela, je lui désignais les sièges.
Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Ven 6 Mai - 16:12

Il fallut attendre, au moins quelques secondes, pour que quelqu'un daigne lui répondre... Et ce n'était pas pour ce qu'elle voulait... Ce qu'elle voulait justement, ce n'était pas grand chose, qu'on lui accorde une minute pour du désinfectant, ect... Ca serait carrément stupide d'attendre pour ça, non ?
Enfin, apparemment, elle ne l'aurait pas tout de suite, il fallait avec... Ou pas ! Ce n'était pas une personne très patiente... Donc, elle prit les choses en main et s'avança vers la future patiente qui avait répliqué, comment pourrait-on dire ça, avec une extrême gentillesse ?

Lorsque que la jeune fille se posta devant l'inconnu, elle souffla et fronça les sourcils.

« Vous n'auriez pas des pansements, des mouchoirs, et autres trucs, dans votre sac, pour enlever ces égratignures, par hasard ? »

Elle n'avait pas l'air d'être une femme prévoyante, mais bon, on ne sait jamais... Ca lui permettrait de ne pas sauter son repas de midi... Tiens justement en parlant de nourriture, il y'avait une cafét dans l'hôpital, non ?
Puis, elle recula d'un pas. En fixant la sorcière, Elizabeth venait d'apercevoir une sorte de blessure, plutôt surnaturel qu'autre chose. Elle pointa son doigt vers la femme et lui dit :

« C'est contagieux, ça ? »

L'anglaise regarda autour d'elle, et remarqua, que certains sièges étaient vide à côté, ça semblait bizarre...
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Ven 6 Mai - 21:04

L'hurleuse vint alors se plaça devant moi, et me regarda avec un regard qui ne me sembla pas très amical. Peut-être que je me trompais, mais il me semblai en tout cas que la jeune femme n'avait pas apprécié mon intervention. En même temps, qu'est ce qu'elle venait faire ici, si elle n'avait que quelques blessures superficielles ? Il suffisait d'appliquer un simple sort de soin, ou juste de désinfecter un peu. Mais bon, si elle voulait faire perdre du temps aux médicomages c'était son affaire...

« Vous n'auriez pas des pansements, des mouchoirs, et autres trucs, dans votre sac, pour enlever
ces égratignures, par hasard ? »


Sans doute. Étant quasiment toujours enrhumée à cause de mon allergie au pollen, je me devais d'être prévoyante, donc je supposais que j'avais mes mouchoirs. Mais je remarquais que mon "amie" n'avait sans doute pas plus que moi, et sans doute moins. Donc, elle devait sans doute encore être à Poudlard. Pourquoi elle ne rentrait pas se faire soigner là-bas ? Elle perdrait sans doute moins de temps. Mais je me disais aussi que vu la date, elle avait sans doute fait le mur, ou plutôt emprunté un passage secret. Mais Poudlard était quand même loin d'ici. Je me demandais si elle avait pris le Magicobus ou bien un balai. A moins qu'elle n'ait son permis.

Elle sembla alors apercevoir mon "problème", puisqu'elle recula d'un bond, une expression horrifiée sur le visage. Elle pointa du doigt et dit :

« C'est contagieux, ça ? »

Ok... Bon, bah, merci pour les remerciements pour ce que j'allais faire. Bon, et si j'allais la faire marcher ?

- Mais oui, bien sûr que c'est contagieux. D'ailleurs je ne resterais pas là si j'étais là. si j'étais toi.

Voyant qu'elle commençait à reculer, je décidais d'arrêter la plaisanterie :

- Je plaisante bien sûr. En vérité, j'ignore ce dont il s'agit. Je pense qu'il s'agit d'un problème avec mon Animagi. Je suis Animagus. Et si il y a des sièges vides, c'est parce que je n'aime pas la foule...

Je lui tendis lors mon mouchoir, avec un sourire, même si il était ironique.
Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Sam 7 Mai - 14:56

Quand l'inconnu lui répondit qu'elle ignorait ce qu'elle avait, l'anglaise grimaça. C'était surement plus grave que ça... Il ne valait mieux pas trop s'approcher.

- C'est surement grave en tout cas...

Elle prit le mouchoir que lui tendit la femme, et s'installa, en laissant un siège entre elles. Elizabeth, commença à appliquer le bout de tissus sur une des plaies, enlevant doucement le sang, pour entrevoir les marques faits par le gravier... Ce n'était pas trop ouvert, donc ça irait !
Mais elle avait toujours mal à sa cheville, elle lança un " Tsss " en l’effleurant, ce qui n'était pas bon du tout... Elle n'était pas du genre chochotte, pourtant !
Elle décida d'enlever le bout de son talon pour le masser... Mais elle resta douloureuse, entorse ?
Elle ne pouvait pas partir, sans voir quelqu'un... Parce que, si ça s'aggraverait en cours de route, elle serait mal !

La jeune fille se tourna vers la femme, s'il fallait attendre, autant ne pas le faire seule ? Et puis, elle n'était pas sur de ce qu'elle disait, ce qui rendit la fille curieuse... Peut être qu'elle faisait quelque chose de dangereux... Parce que, pour choper ça, le fait d'être un Animagi n'avait surement rien à voir.

- Vous faites quoi dans la vie ?

La jeune sorcière ne l'avait jamais vu auparavant... Elle paraissait plus vieille qu'elle, appriori, et elle ne l'avait jamais aperçu dans les couloirs ou les classes de Poudlard. Enfin, il faut dire que les visages des autres l'importaient peu. Donc sa mémoire lui jouer des tours, quelques fois. Surement comme aujourd'hui...
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Sam 7 Mai - 20:39

La jeune fille se contenta de dire après ma courte explication :

- C'est surement grave en tout cas...

Peut-être. En tout cas, en attendant le diagnostic du médecin, je préférais ne pas faire mon hypocondriaque, et me contenter d'espérer que je n'aurais pas à être hospitalisée, car je n'appréciais pas vraiment de me retrouver avec autant de gens autour de moi. D'ailleurs, au fond, heureusement qu'elle me parlait, car je ne sais pas si je supporterais longtemps cette agitation, et cette conversation, bien que n'étant pas une joute littéraire sur un sujet passionnant, elle avait à défaut le don de me distraire de l'endroit où je me trouvais.

Je l'observais tandis qu'elle prenait mon mouchoir, pour tamponner sa plaie, qui était très loin d'être grave à mon jugement, elle n'avait même pas de graviers collés, mais bon, elle ressentais peut-être plus de douleur que la gravité ne devait délivrer.

Elle toucha sa cheville en soupirant, puis enleva ses chaussures avec des talons assez hauts. j'ignorais si elle avait mal, et je ne savais toujours pas comment elle s'était fait ça. Mais elle me demanda alors, de sa chaise :

Vous faites quoi dans la vie ?

Que répondre à cette intéressante question ? Avais-je le droit de révéler mon véritable travail ? On ne m'avait rien dit à ce sujet, alors, je suppose que je pouvais. Et peut-être qu'elle quitterait son air supérieur en apprenant à quelle partie du Ministère j'appartenais. J'étais très fière bien sûr, surtout que j'étais désormais une officielle. Et puis, il fallait bien passer le temps.

Je suis une Auror, en service depuis peu. Je m'appelle Nemãja Sem'ya au fait

Je m'étais rendue compte que j'ignorais son nom, et ma présentation n'était qu'une invitation à ce qu'elle fasse de même.

Et toi, tu es encore à Poudlard ou déjà dans la vie active ?


Dernière édition par Nemãja Sem'ya le Dim 8 Mai - 21:00, édité 1 fois
Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Dim 8 Mai - 16:29



Hum, ainsi elle était Auror....
Vouais, bah encore une personne qui n'avait pas la tête de l'emploi. Enfin ce métier n'était pas minable, au moins... Il était même divertissant, on avait la chance de rencontrer pas mal de gens, à ses risques et périls, bien sûr, et de se faire des petites virées rémunérer. Quand aux pulsions, ils étaient vite canalisés avec tout ce beau monde, qui attendait, dehors. Y'a pas à dire, c'était un métier attirant !
Par contre, elle aurait pu éviter de se présenter, avec un nom pareil, c'était impossible pour la jeune fille de s'en souvenir. Et puis c'était originaire de quoi ça ?

Elle se rendit compte quelques secondes après, que la sorcière lui avait retourné la question... C'est ça de toujours être dans ses pensées, plus critique qu'autre chose, d'ailleurs...

- Moi c'est Elizabeth...

Oui, elle ne voyait pas l'utilité de lui dire son nom. Elles n'allaient pas se revoir, avant un moment, voir pas du tout... Mourir au combat, ce sont des choses qui arrivent, non ?

- Et, je suis un peu dans les deux... J'étudie encore à poudlard, et je travaille comme apprenti chez Ollivander's.

C'est sur, qu'en face de l'Auror, la jeune fille ne volait pas haut... Mais bon, c'était toujours ça ! Qui avait la chance de travailler à mi temps dans une boutique à moitié morte, à son âge ? Peu de gens. Et puis, c'était une façon de se faire de l'expérience, non ?
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Lun 9 Mai - 17:18

Elizabeth plongea dans un long silence, mais je sentais qu'au fond, il n'était respectueux, plutôt réfléchi. N'osant interrompre sa réflexion personnelle, que je devinais importante pour elle, et puisqu'elle ne semblait pas avoir compris, ou en tout cas faisant semblant de ne pas avoir compris ma question sous-entendue, je me retranchais aussi dans mon esprit.

J'étais certes fière, mais aussi, je me demandais parfois si j'étais vraiment à ma place parmi l'élite. Je ne m'étais jamais trouvée exceptionnelle comme sorcière, même si j'avais eu mes ASPICS avec de bonnes notes. De plus, dans ma jeunesse, les combats me faisaient plutôt peur. mais ma mère sur son lit de mort, m'avait dit de vivre, et postuler chez les Aurors m'avait paru une bonne façon d'exaucer son souhait, et en plus, je m'étais dit qu'il fallait que j'essaye, que je ne perdais rien, que j'avais tout à gagner. Et en plus, je devais absolument me trouver un boulot.

- Moi c'est Elizabeth...

Un nom bien anglais... Elle avait de la chance, moi, je me rendais bien compte que mon nom était de 1. Imprononçable, et de deux, très difficile à écrire.

- Et, je suis un peu dans les deux... J'étudie encore à poudlard, et je travaille comme apprentie chez Ollivander's.

Eh bien, elle avait de la chance. J'aurais bien aimé travailler lorsque j'étais en avant-dernière et dernière année. Lorsqu'il avait fallu que je m'habitue à me gérer seule. Mais cela m'apprenait qu'à moins d'avoir redoublé, Elizabeth avait entre 16 et 17 ans. Et puis, Ollivander's était une boutique sacrée à mes yeux, celle qui symbolisait l'appartenance au monde des sorciers. J'en fis aprt à Elizabeth :

- Ollivander's ? J'ai toujours adoré cette endroit. Il me donnait l'impression d'être légitime dans ce monde.

Je me rendis alors compte qu'elle n'en avait sans doute rien à fiche de mes sentimens et de mes impressions, vu qu'elle ne semblait pas très intéressée par moi, et les liens que je représentais. J'ajoutai néanmoins, pour être cordiale :

Tes blessures s'arrangent au fait ?

J'espérais pour elle que sa cheville n'avait pas d'entorse car c'était assez gênant...

Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Lun 9 Mai - 21:46


Ses blessures ?
Avant que la jeune femme le remarque, l'anglaise avait complètement oublié ce détail. Bah ouais, l'attente, l'attente... On aurait le temps de crever une centaine de fois avec ces pseudos toubibes !
Enfin, rien ne c'était aggravé, d'ailleurs sa cheville allait mieux et ses genoux aussi... C'est fou ce q'une plaie guérit vite ! Là, on pouvait déjà apercevoir une croûte se former aux dessus...
Bref !
Elle est prête à partir, et à courir le marathon ! Bah ouais, sauf que toute de suite, ça serait pas possible... Non pas que les sièges étaient si confortables, au point d'y passer tout son temps... Mais, elle n'était pas venue pour rien... Donc, le petit matériel elle allait l'avoir et en criant s'il faut !

Et puis, à cet instant il était sous la même longueur d'onde... Vouais, ce qui était rare dans son cas ! Pas non plus incroyable, c'était pas une tarée sortie d'un cirque ! Quoi, que ?
Non mais parler boulot, ça amène toujours à un dialogue fourni de baratin en tout genre. Donc, en gros, elle allait squatté encore un moment.

- Je suis d'accord sur l'image qu'il produit aux sorciers, comme à vous, mais là vous enjolivez les choses... C'est une petite boutique, qui franchement n'a pas du tout d'allure, et quand ce n'est pas propre, ce qui est souvent le cas... Je trouve que c'est pire. Pour une boutique de renommer, elle devrait faire deux fois cette taille... Et ne parlons même pas des employés, le co-gérant est potable... Mais tout le reste est à jeter...

Voua, c'était joli de balancer ça comme ça... Et si elle connaissait ces gens justement ?

- Sinon, mes blessures vont beaucoup mieux... C'est gentil de vous en souciez !

Bah bien sûr ! Comme si c'était le cas... Plus hypocrite tu meurs, sans parler de cet air souriant... Mais ce n'était pas finis, elle n'allait pas se taire, juste comme ça !

- Et vous, vous n'avez pas trop mal ?






Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Mar 10 Mai - 21:15

J'attendis qu'Elizabeth me réponde, en espérant qu'elle n'allait pas me trouver nunuche de m'émerveiller comme une gamine sur une simple boutique. Mais je n'y pouvais rien, c'était comme ça, j'adorais cette boutique pour l'aura mystérieuse qu'elle dégageait et le symbole qu'elle délivrait : la baguette, la base de tout sorcier. Cette baguette, combien de fois l'avais-je touchée, caressée, nettoyée ? Je l'ignorais.

- Je suis d'accord sur l'imagequ'il produit aux sorciers, comme à vous, mais là vous enjolivez les choses... C'est une petite boutique, qui franchement n'a pas du tout d'allure, et quand ce n'est pas propre, ce qui est souvent le cas... Je trouve que c'est pire. Pour une boutique de renommer, elle devrait fairedeux fois cette taille... Et ne parlons même pas des employés, le co-gérant est potable... Mais tout le reste est à jeter...

Certes, al boutique n'était peut-être pas des plus reluisantes. Mais si elle augmentait, pour dire si elle prenait l'allure d'une "grande surface", elle perdrait tout le charme qu'elle abordait. Ollivander's ne pouvait devenir un magasin trop éclairé, aux rayonnages blancs et froids, avec des vendeurs aux visages anonymes, et qui se fichait du client. Acheter ma baguette m'avait énormément marquée, comme vous pouvez le voir, et ce souvenir aurai été gâché si quelque chose avait changé. Quant à ceux qui géraient ce commerce, je en les connaissais pas, et donc, je pensais qu'Elizabeth devait être mieux à même de juger, même si je me méfiais. Elle avait l'air très crtique...

- Sinon, mes blessures vont beaucoup mieux... C'est gentil de vous en souciez !

De rien, cela s'appelle la politesse Mademoiselle. Et c'est en général sincère...

Et vous, vous n'avez pas trop mal ?

Ce n'était pas que j'avais mal, juste que sentir une patte à al place d'une main était très dérangeant. L'un des sensations les plus désagréables que j'avais appréhendée jusqu'à présent.

Ça ne fait pas mal, ça gratte plutôt, et c'est un contact particulier

J'ajoutais alors, me demandant si j'avais le droit de soupirer en sa présence, ou de montrer mes faiblesses :

- J'espère pouvoir m'en débarrasser facilement. Et au fait, je pense qu'Ollivander's perdrait de son charme si il devenait impersonnel.


Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Jeu 12 Mai - 16:57


Tsssé !
C'était moins drôle, moins intéressant. Son interlocutrice aurait pu faire semblant d'être d'accord avec elle. Mais non, il a fallu qu'elle la contredise, pour dire une chose aussi bête que ça...
Bordel, une boutique ça sert pas à être charmante mais à ramener du profit ! Sur qui elle était tombée encore ? Une fille super sentimental, qui dès qu'elle voit une fleur sourit ? Nan mais sans blague... Dans quel monde elle vivait, et pourquoi tous les gens qu'elles rencontraient était du même moule...

- On s'enfiche que ça devient impersonnel. Pourquoi, prendre en compte le ressenti des autres ? C'est pas ça qui va amener plus de client. Entre quatre planches de bois, et un espace spacieux, voir tape à l'œil... Le choix est vite fait pour les sorciers de bonne famille.

Bon, bah, elle venait clairement d'annoncer ses préférences. Enfin, c'est pas plus mal... Elle détestait les gens qui la prenaient pour une gentille petite fille. Au moins là, la femme savait à peu près quel genre de personne elle avait en face d'elle ! Une personne critique ? Exactement, et encore, même ça c'était modéré !

Puis, elle se décida à changer de sujet... L'anglaise ne pouvait pas démarrer sur un sujet fâcheux, dès le départ ! Bon d'accord, ça l'occupait... Mais là, ça aurait pu paraître plus impoli qu'autre chose.

- Sinon, vous venez réellement d'Angleterre ? Et vous habitez dans quel quartier, depuis que vous avez quitté Poudlard ? D'ailleurs, vous étiez dans quel maison là bas ?

Voilà, là c'était un bon début déjà pour argumenter ces critiques...

Ah ! En regardant à nouveaux sa blessure, elle avait oublié de lui répondre ! Tant pis ! Mais, c'était certain qu'avec cette chose à la main, pas joli du tout, il valait mieux que ça part vite... A sa place, elle ne pourrait pas se présenter au travail comme ça.
Elizabeth regarda à nouveau la pièce, qui se vidait peu à peu, puis, s'attarda à nouveau vers le visage de l'auror.
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Ven 13 Mai - 12:39

Je savais que mon opinion sur les magasins pouvait paraître nunuche ou idyllique mais j'étais comme ça. Je savais que le monde dans lequel nous vivions était un monde de consommation et de misère humaine, mais, pour ne pas sombrer dans la déprime, moi, j'avais besoin de m'inviter du rêve, de m'inventer une version plus acceptable. Vous appellerez peut-être ça vivre la tête dans le sable, mais au moins, je ne passe pas mes journées à me dire que le monde dans lequel nous vivions est pourri. Découvrir une boutique certes poussiéreuse, mais qui vous donnait l'impression d'être quelqu'un faisait partie du bon coté des choses.

On s'enfiche que ça devient impersonnel. Pourquoi, prendre en compte le ressenti des autres ? C'est pas ça qui va amener plus de client. Entre quatre planches de bois, et un espace spacieux, voir tape à l'œil... Le choix est vite fait pour les sorciers de bonne famille.

Eh bien, si c'était là son opinion, je me devais de la respecter. Je n'eus pas le cœur de lui répliquer qu'Ollivander's était surtout fréquenté par de jeunes sorciers, et que prendre compte du ressenti pouvait aussi permettre d'avoir plus de clients... Enfin, elle n'était pas encore manager, elle n'allait sans doute pas de sitôt démolir les vieux murs usés pour le transformer en une sorte d'hôpital froid. Et de toutes façons, je ne passais pas mes journées là-bas, alors tant pis.

- Sinon, vous venez réellement d'Angleterre ? Et vous habitez dans quel quartier, depuis que vous avez quitté Poudlard ? D'ailleurs, vous étiez dans quel maison là bas ?

Elizabeth avait donc décidé de changer de sujet, sans doute pour éviter que le ton en s'envenime. T elle avait raison, je n'étais pas venue ici pour débattre, mais pour me faire soigner, et cette discussion n'était qu'une agréable discussion. Quoique le agréable... Apparemment, son choix s'était porté sur ma vie, et comme celle-ci n'était pas toute rose, j'aillais peut-être la faire renoncer à croire que j'étais complètement nunuche, ce qu'elle penserait immédiatement si elle apprenait que j'avais été à Poufsouffle.

- J'étais à Poufsouffle à Poudlard. Je sais ce que tu vas penser, à par si c'est également ta maison, mais non, je ne suis pas allée là bas par défaut, ou parce que j'étais nulle et bête. Plutôt parce que j'aime aider les gens et que j'essaye d'être agréable, je pense.

Je lui laissais quelques secondes pour digérer, sachant que mes paroles allaient peut-être lui paraître violentes, mais il était important qu'elle comprenne bien qui j'étais, sans se moquer de moi.

- Quant aux autres questions, je suis née en Irlande et j'y ai vécu jusqu'à mes seize ans, à la mort de mes deux parents, bien qu'elles ait été décalées. Ensuite, j'ai enchaîné les petits boulots, souvent Moldus ou bien, j'ai habité dans des apparts pourris. Je me suis présentée chez les Aurors, parce que j'avais besoin d'argent et que ma mère aurait voulu que je sois l'un d'eux. J'ai été prise, et j'ai acheté un appart à Loutry. Et toi, quel ton parcours ?

Je n'avais pas voulu faire dans le tragique, et j'espérais qu'elle ne le prendrait pas ainsi.
Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Dim 15 Mai - 17:03



C'était possible ça ?
La jeune fille avait du mal à croire ce qu'elle entendait. En effet, son parcours était catastrophique, voir pitoyable, et encore c'était un euphémisme !
Tout d'abord, qui peut avoir l'idée d'habiter dans ce pays... L'Irlande, non mais franchement, y'a quoi là bas ? A part des forêts, et des moldus qui se baladent en jupe ?
Quand à la mort de ses parents, peut être que c'était tragique, mais ils étaient stupides... Travailler correctement, c'est ce qu'il aurait dû faire, pour éviter de laisser leur fille dans le besoin !
Enfin, l'anglaise pouvait au moins reconnaître une qualité de la part de cette femme le « courage »; c'était pas tous les jours qu'on pouvait entendre ça... Déjà dans la misère à 16ans ! Bravo, et plus tard ça donnerait quoi ?
Comme son passage à poudlard sans doute, si révélateur...
Poufsouffle, la maison où on envoie «  tous les autres », soit, une mixture d'élève sans talent, ni caractère !
Alors aider les gens, elle était plus à ça près, après ce qu'elle avait vécu, c'était sans doute la chose la plus cohérente dans l'histoire... Seule, abandonnée, elle voulait être entouré !
C'était à en vomir ! Alala, elle ne pensait pas que cette sorcière était à ce point son opposé !

Tout en continuant de se parler à soi-même, elle brisa le silence qui s'était installé depuis quelques temps.

- Mon parcours ? Rien de particulier, surtout par rapport à vous. J'ai eu une enfance comme tous les jeunes sorciers, ou presque. Donc, des parents, bon, pas toujours présent, mais j'ai pas à me plaindre, en aucun cas j'ai eu besoin d'argent.... Puis, quelques années plus tard, j'ai atterris à Poudlard dans la maison Serpentard... Et, j'en suis toujours là !

Elle se laissa quelques secondes pour souffler. Puis, reprit dans un ton plus dégagé.

- Quand à ça... en montrant sa figure; je le tiens de ma mère. J'ai des origines japonaises, mais j'ai toujours vécu en Angleterre.
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Dim 15 Mai - 17:44

Et encore j'avais enlevé les moments les moins joyeux. Mais je n'avais pas à me plaindre. Je n'avais jamais été dans la misère, et j'avais passée une enfance très heureuse avec ma mère, même si elle était morte à mes 16 ans d'un cancer, elle avait vraiment été une mère parfaite. Mon père lui, était mort de chagrin après son décès. Mais voilà, depuis quelques mois, je m'en étais sortie, même si je n'avais pas fait quelque chose de très légal pour payer mes apparts avant. C'est sans doute pas très moral de lancer des sorts de confusion sur mes logeuse pour éviter de payer.

Après j'espérais qu'Elizabeth n'allait pas m'exprimer sa pitié parce que je ne pense pas qu'elle ressente ce genre de sentiments. Rien qu'à voir comment elle avait signalé son arrivée, on devinait qu'elle était le genre de fille assez imbue de elle-même, ce qu'en temps normal je supportais assez difficilement. Mais ce n'était qu'une rencontre qui s'achèverait sans doute dans quelques minutes, et je ne reverrais plus jamais cette fille. Je me demandais dans quel maison elle était aussi...

Une autre part de moi pensait aussi qu'étant apparemment une Serpentarde pure et dure dans son caractère, si ce n'était sa maison, elle ne devait pas avoir une haute opinion de cette maison, et devait déjà penser de moi à l'heure qu'il était que je n'avais aucun caractère et aucune qualité visible, que j'étais terne, et monotone. Et bien, tant mieux pour moi. Elle arrêterait peut-être cette conversation, et je l'oublierais dès qu'elle serait partie.

Mon parcours ? Rien de particulier, surtout par rapport à vous. J'ai eu une enfance comme tous
les jeunes sorciers, ou presque. Donc, des parents, bon, pas toujours présent, mais j'ai pas à me plaindre, en aucun cas j'ai eu besoin d'argent.... Puis, quelques années plus tard, j'ai atterris à Poudlard dans la maison Serpentard... Et, j'en suis toujours là !

J'avais donc bien raison. Eh bien, on pouvait dire qu'elle était à sa place elle... Et apparemment l'argent devait être important pour elle, puisqu'elle en parlait déjà. Eh bien, elle devait être ambitieuse et maligne...

Quand à ça ; je le tiens de ma mère. J'ai des origines japonaises, mais j'ai toujours vécu en Angleterre.

Je m'étais doutée qu'elle était un peu typée asiatiques, mais bon, je m'en fichais un peu. je n'avais aucun trait porté sur la xénophobie.

D'accord, très bien. Dans mes souvenirs, les Serpentards n'appréciaient pas ma maison, mais sache que même si c'est ton cas, moi, j'ai quitté Poudlard, je ne suis à l'école...

Oui, je deviens mauvaise des fois...
Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Dim 15 Mai - 20:05



Elle n'en revenait pas, c'était quoi cette façon de lui parler ?
Elle n'avait rien dit de particulier, ni insinuer quoi que ce soit ! Fallait quel se calme, la femme. Elizabeth se mettait vite en colère quand on lui parlait si familièrement, proche ou inconnu, c'est du pareil au même.

- Je déteste le tutoiement, et ensuite je n'ai rien dit sur votre maison. Alors, arrêtez ce ton avec moi.

Prête à lui sauter à la gorge, l'anglaise dû se retenir, comme ce n'était pas n'importe qui, il valait mieux ne rien faire. Et puis, ça ne serait pas correct de lui accorder autant d'importance... Ce n'était qu'une première, et une dernière rencontre. Rien d'extraordinaire.

Par contre, elle était un peu perplexe, face à cette montée d'adrénaline. Elle était en manque de caféine ou c'était juste l'attente, ce qui était sur c'est que ça ne continuerait pas comme ça ! Oui, maintenant que cette sorcière, l'avait presque agressé, l'anglaise avait bien envie de faire empirer la situation.

- Et puis, ce n'est pas parce que vous avez quitté Poudlard, qu'il faut commencer à prendre de grand air... Vous avez quoi un an ou deux, de plus que moi... De l'expérience professionnelle, mais vous n'avez aucune manière... Sans doute à cause de votre RAND...Ou de vos fréquentations !

Et voilà, c'était sur qu'avec ça, la conversation serait pimentée. Elle allait lui dire quoi maintenant, la grande Poufsouffle ?
Si elle oserait dire quoi que ce soit, de toute façon Elizabeth serait prête à la faire pleurer... Pas besoin d'utiliser sa baguette. La cruauté est une arme !


[HRPG : J'me suis éclater à le faire celui là... Et j'ai bien rigoler en écrivant la dernière phrase xD]
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Evanna Ayling, le  Dim 15 Mai - 20:30

Je vis qu'elle était en colère à la seconde même où elle ouvrit le bouche :

- Je déteste le tutoiement, et ensuite je n'ai rien dit sur votre maison. Alors, arrêtez ce ton avec moi.


Hum, intéressant, elle sortait enfin de ses gonds. Mais elle ignorait si j'adorais m'amuser et user de sarcasmes avec les gens que je n'aimais pas, jamais ou seulement dans des cas extrêmes je ne m'énervai. Mon calme était presque légendaire à Poudalrd, alors en général, je me chargeai de calmer ceux qui perdait leurs moyens. Et ce n'était pas pour une gamine, qui n'avait certes que de deux ans de moins que moi, qui allait me rendre triste. J'ignorais pourquoi j'allais mener une dispute, mais quoi qu'il en soit, cette pensée ne me dérangeait pas. Elizabeth et moi n'étions pas faites pour être amies, je le sentais.

Par contre, je m'étonnai presque qu'elle ne m'ait pas reprise avant, pour le tutoiement, parce que c'était presque une habitude, après avoir fréquenté les bars d'Irlande, de tutoyer son prochain. J'avais commis une erreur certes, mais n'importe qui s'en serait accommodé, même exaspéré ou me l'aurait fait gentiment remarquer.

- Et puis, ce n'est pas parce que vous avez quitté Poudlard, qu'il faut commencer à prendre de grands airs... Vous avez quoi un an ou deux, de plus que moi... De l'expérience professionnelle, mais vous n'avez aucune manière... Sans doute à cause de votre RAND...Ou de vos fréquentations !

Et dire qu'elle s'énervait parce que je lui avais dis que je m'en fichais d'avoir été à Poudlard. De grands airs ? Peut-être, même là c'était fait exprès. Mais sous-entendre que j'étais malpolie, c'était le pompon. On en va pas loin dans la vie, si l'on est pas poli. Mes fréquentations ? Elle parlait des Moldus ? Eh bien, elle baissait encore dans mon estime. Je lâchais d'un ton neutre et froid :

- Pour commencer, sachez Mademoiselle que je suis désolée de vous avoir tutoyée, puisque cela vous a offensé, mais c'est une habitude fâcheuse que j'ai prise, peut-être à force de fréquenter la racaille, si vous comprenez les Moldus comme cela. En tout cas, je vous trouve extrêmement culottée, si vous m'accordez l'expression, d'oser parler de manière, alors que vous braillez pour qu'on vous soigne, sans aucun respect pour personne. Moi, j'appelle cela de l'impolitesse. Oui, ensuite, je vous ait simplement dit que je me moquais de ma maison maintenant que j'étais sortie de Poudlard, donc que cela n'avait plus d'importance.

J'avais fini ma tirade et je me tus.
Elizabeth Midford
Elizabeth Midford
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible


[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Elizabeth Midford, le  Lun 16 Mai - 17:43

Elizabeth foudroya des yeux la femme. Ce n''était pas de l'énervement, non, c'était son sens de la repartit, la cause de son problème ! Elle était complètement à côté de la plaque.

- Je ne me suis pas sentie offensé !
Ouais bon, ça l'a juste embêté au début. Elle n'aime pas ça, c'est pas de sa faute, si on ne l'a pas habitué à tutoyer les gens à tord et à travers !

- Quand à mon impolitesse, comme vous dites. Je ne crois pas que ce soit si grave, on est un dans hôpital, donc la plupart des gens ici méritent d'être prit en charge, tout de suite ! En aucun cas, je me suis montrée irrespectueuse envers les autres... Ah, si crier... OMO ! Que c'est grave, avec tous ce monde autour c'est sur que ça change quelque chose !

C'était partie pour des expressions dans une autre langue !
Enfin, sur ce coup, c'était faux ! Mais elle n'allait pas donner raison à l'autre. En plus, la plupart des gens n'ont pas réagis quand elle a ouvert la bouche. C'est si important que ça ?

- Ensuite, je ne considère pas les Moldus comme de la racaille, en fait je m'enfiche de ça. Je parlais de vos fréquentations en général, donc ne me mettait pas dans le même bain, que tous les autres...

Tous les autres, donc ceux qui les détestent, la plupart des Sangs purs, mais pas elle ! Elle n'était pas aussi cruelle, et dans ce cas là, elle ne pourrait parler à personne... Ce qui serait stupide !

- Et vous avez tout à fait raison pour le dernier point ! Tout ça n'a aucune importance...

Elle haussa les épaules. Elle était peut être tombé sur la fille qui aimait bien avoir le dernier mot, quitte à sortir des choses non fondées, donc... Rien ! Mais ce n'était pas grave, ça attirait la curiosité d'Elizabeth. Elle serait prête à aller jusqu'où?
Contenu sponsorisé

[Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital - Page 5 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 14

 [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.