AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 13 sur 16
[Ste-Mangouste] Salles de soin
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Mer 14 Sep - 13:59

RP avec Jean Parker

Quelques jours après l'incident, Keira s'était enfin décidée : elle allait faire soigner son cuir chevelu à St. Mangouste. Mis à part l'attente, ce serait sûrement réglé très rapidement. Ce ne devait pas être bien difficile, de faire repousser des cheveux arrachés, lorsqu'on savait faire repousser des os disparus. Elle avait traîné, se regardant sans cesse dans le miroir pour admirer l'aspect nu de son cuir chevelu sur le côté gauche de sa tête. Elle ne l'avait jamais vu auparavant, sa masse brune étant trop épaisse. C'était blanc, très blanc. Plus blanc encore que sa peau porcelaine. Et laid. On aurait dit une peau de poulet pas cuite.

Le manque de cheveux sur cette partie de son crâne lui donnait un drôle de look, contrastant avec ses vêtements moyenâgeux. Pour éviter de faire plus peur encore aux passants moldus, la jeune avait couvert sa tête d'une épaisse capeline noire. Alors qu'elle arpentait les rues, elle regrettait cependant son choix. Sa robe bleue attirait déjà des regards perplexes. Elle aurait peut-être du jouer le jeu jusqu'au bout, et se donner des cheveux verts et jaunes. Au moins, le jugement dans leurs regards auraient été un peu mieux justifiés.

La brune aurait aussi pu réparer l'incident toute seule, sans doute. Un peu de concentration, et ça aurait pu être réglé en quelques minutes, au mieux. Mais sa visite à l'hôpital sorciers était motivée par quelque chose d'autre. Alors qu'elle était installée en salle de soins, elle espérait secrètement voir l'un de ses parents débarquer, et lui préparait son meilleur sourire narquois.

Les pauvres en voyaient dernièrement de toutes les couleurs avec leur fille. Elle était bien plus désobéissante qu'elle n'était vouée à le devenir, et faisait tout pour défier leur autorité et leurs principes. Un peu comme ces gamins qui se mettent dans de beaux draps pour avoir de l'attention, si on mettait de côté le fait qu'elle ne cherchait pas d'attention du tout ; elle souhaitait seulement leur montrer qu'elle se passerait de leur avis, et qu'ils n'avaient pas élevé la bonne fifille parfaite qui suivait le mouvement sans jamais penser pour elle.


Dernière édition par Keira Sanders le Mer 21 Sep - 10:05, édité 1 fois
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Jean Parker, le  Jeu 15 Sep - 1:22

Petite scène et ambiance

Trop vite. Il a plu. Mauvais virage. C'est le drame.

Petite idée de la scène :
 


A bord de cette voiture, ayant sûrement servi pour un cambriolage et trouvée sur le bord de la route, Jean avançait tranquillement à travers les routes de l'Angleterre sous une pluie battante et qui empêchait d'avoir une bonne visibilité sur cette route déserte, après tout, qui serait assez fou pour sortir avec ce temps...

Cela paraissait presque fou d'avoir réussi à faire en sorte que cette voiture démarre juste en trafiquant les fils mais bon au moins cela avait marché.

Au bout d'un moment la pluie s'arrêta de tomber et l'assurance du jeune homme monta, pensant ainsi que il n'y avait plus vraiment de danger, donc pas de soucis à se faire sur la route. Sauf que l'eau a beau être arrêtée de tomber, l'eau tombée elle était toujours sur la route...

Il se mit à accélérer histoire d'essayer de gagner du temps, après tout Manchester Londres c'est pas vraiment à côté donc autant charger, cela paraissait logique dans sa tête, seulement dans la sienne par contre.

A quelques kilomètres de Londres, un profond sentiment de relâchement encore plus prononcé eu lieu et en enchaînant les virages sur cette route mouillée il y eut une erreur une seule, un coup de volant du à un animal qui traversa la route. Un coup de volant à une vitesse normale n'est, selon les circonstances pas vraiment grave, mais à 140 kilomètres, c'est un autre débat.

La voiture quitta la route et rentra dans le champ en détruisant la barrière au passage ce qui entraîna les débuts des tonneaux de la voiture. Sa tapait de tous les côtés dans la caisse qui commençait à se déformer. Les vitres latérales éclatèrent et certains éclats tranchèrent la peau de Jean qui sous le choc et la douleur perdit connaissance.

Engourdissements et douleur terrible dans le corps au moment du réveil. Le jeune homme s'extirpa par la fenêtre de la carcasse de la voiture qui était retournée à cause des tonneaux.

Ne sachant ni quoi faire ni ou aller, fallait dire qu'il n'avait absolument aucune idée d'où il était ni de ce qu'il faisait au milieu d'un champ avec une voiture en ruines derrière lui. Un mal de crâne terrible empêchant la concentration. Du sang qui coule de divers endroits du corps à cause des bouts de verre, boitillement en marchant, bref mal partout.

Il réussit finalement à retrouver la route, m'enfin bon ce n'est pas bien difficile vu les traces présentes du champ à la voie goudronnée...
A partir d'ici la même technique que d'habitude pour rentrer à bon port. Le sang pur vérifia l'état de sa baguette, si celle si était cassée il aurait quelques soucis pour rentrer...

Un grand soulagement, elle semblait avoir bien tenu le choc ou plutôt rien ne semblait l'avoir cognée. Quelques voitures passaient sur la route et il fallut attendre patiemment qu'une allant en direction de Londres accepte de s'arrêter et vu l'état de Jean, l'attente d'un bon samaritain ne fut pas trop longue.

Un #Impero plus tard et une fois le retour à la capitale de l'Angleterre assuré, le sorcier se mot à fermer les yeux et à souffler pour essayer de se détendre et de méditer un peu. Qu'une envie: celle de vomir de toute ses tripes, un mélange d'angoisse, de la peur, du fait de ne pas avoir de cigarette et surtout d'avoir failli une fois de plus crever et pour une fois c'était pas vraiment passé loin...

Il fit amener le conducteur en direction de st Mangouste histoire de se faire soigner car le pauvre homme n'avait pas la force de se soigner tout seul cette fois ci.

Une demi heure plus tard ils arrivèrent devant l'hôpital sorcier. Pffffiou ! Il avait réussi à tenir sans s'évanouir jusqu'à cet endroit et avait survécu à cet accident, c'était en soi un miracle.

Jean entra dans l'hôpital sans vraiment savoir où il allait, fallait dire qu'il s'était toujours débrouillé pour éviter cet endroit.
N'ayant aucune idée d'où il était, il décida d'aller patienter dans la première salle d'attente qu'il trouva, après tout si son état était vraiment grave, alors on l'emmènerait où il faut. Le jeune homme se laissa tomber dans le fauteuil en soupirant, s'étonnant lui même d'être encore vivant à cet instant précis.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Jeu 15 Sep - 14:24

Dans cette salle, il semblait y avoir surtout des petits bobos et enchantements, rien de bien vilain à regarder. De toute évidente, les grands blessés dont l'âme sortait déjà presque du corps n'étaient pas traités dans ce service. Keira, toute droite sur son siège - qu'elle jugeait peu confortable, avec ce papier ridicule, s'amusait à dévisager et analyser les autres patients les uns après les autres. Un homme plutôt gras avait un trou dans le pantalon au niveau de la cheville, une alliance ternie par l'âge ou la saleté et présentait une calvitie plutôt avancée. De toute évidence, il ne prenait pas soin de lui mais était marié depuis de nombreuses années. Un peu plus loin, une vieille dame qui semblait être venue pour une morsure, à en juger les marques sur son bras. Elle portait sur le visage un air traumatisé et démuni, comme si c'était un animal qui lui était cher qui l'avait amenée ici.

Lire les gens, c'était le passe-temps préféré de la verte et argentée. C'était un genre lecture particulière, qui nécessitait de l'entraînement et une bonne dose de perspicacité, et elle ne prétendait pas maîtriser l'art, mais aimait se prêter au jeu. Et puis, c'était une compétence qui pouvait être drôlement utile. Certains pensaient même pouvoir affirmer si on pouvait faire confiance à quelqu'un rien qu'en le regardant. Pour elle, c'étaient seulement des vanités sans aucun sens. Personne n'avait le mot "traître" écrit sur le front, et beaucoup pourraient jurer de garder un secret pour ensuite le donner au plus offrant.

Un bruit étouffé attira son attention sur un siège à sa droite. Un jeune homme venait de s'y affaisser, comme s'il était vide de forces. La jeune Sanders comptait bien continuer le petit jeu avec ce type-là : à sa dégaine globale, il n'avait pas l'air d'être Monsieur Parfait non plus. Le genre de gars à se mettre dans de beaux draps et à n'en avoir rien à faire. Le genre à défier l'autorité : c'était ce qu'il inspirait à Keira. Son état physique lui laissait deviner qu'il avait du se battre de façon assez violente, ou quelque chose comme ça.

« Hey, » lui lança-t-elle en le désignant du menton. « C'est pas ici la morgue », la provocation, une des cartes qu'elle aimait bien. Elle ne comptait pas se battre avec lui - même si elle pensait avoir de bonnes chances, mais seulement vérifier ses suppositions. Parfois, une réaction en disait plus long qu'une phrase.
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Jean Parker, le  Jeu 15 Sep - 15:48

Bref regard dans la salle d'attente.

Devoir patienter sur une chaise dans une salle d'attente c'est vraiment une sensation agréable. Surtout quand on a mal partout, qu'on a sans doute encore des bouts de verre plantés par ci par là et quelques cottes cassées...

Jean regarda la salle d'attente histoire de voir un peu les problèmes des autres personnes présentes ici. Il y avait un peu de tout mais personne à part lui ne semblait être blessé gravement. À tout mes coup il s'était trompé de service mais bon. Entre la fatigue et la douleur, il aurait bien visité l'hôpital pour trouver le service des urgences mais bon là pas vraiment le choix, il préférait attendre que l'on s'occupe de lui. La notion du temps dans ce cas précis était quelque chose de très vague et c'était difficile de trouver un moyen de trouver une quelconque occupation dans cette maudite salle d'attente.

Hey, c'est pas ici la Morgue. Alors ça... C'était très drôle dans un cas comme celui ci. Le jeune homme paraissait il si mal en point que ça ?

En attendant cette voix féminine fit revenir Jean a lui, faut dire que quand on a l'habitude de rêvasser pour un rien, on est pas aidé.
Pas vraiment la capacité mentale dans cet instant précis de réfléchir à une réponse plausible.

Le sorcier se tourna vers la jeune femme qui venait de lui adresser la parole, elle semblait jeune. Sans doute seize ans à vue de nez, enfin peut être un peu plus. Elle semblait plutôt vive, mais c'était assez étrange quand même, il se demandait pourquoi elle était la.
Hmmm ? Ouais la morgue ça va pas tarder la je sens.

Légère exagération mais bon un peu d'humour dans un hôpital cela ne fait pas vraiment de mal. Ou plutôt cela n'en fait pas plus.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Dim 18 Sep - 0:02

Un ton dérisoire, peut-être un peu blasé, cet homme-là blaguait sur sa vie comme si elle ne tenait plus qu'à un fil à trop vivre dans l'excès et la rébellion. La jeune était surprise et haussa un sourcil, s'attendant à une réponse pas très agréable. Non, elle avait eu le droit à un peu d'humour à la place. C'était agréable, en fait. Au moins, pour une fois, sa spontanéité n'allait pas lui jouer des tours et créer des scènes embarrassantes. Quoique, créer ce genre de scène à l'hôpital serait une occasion en or. Si seulement ses parents débarquaient à ce moment précis, elle aurait réussit à les rendre aussi chauves qu'elle l'était sur une partie du crâne.

« J'pense que vous allez... passer devant moi, pour les soins. Moi, c'est pas pressé. » A vrai dire, avec son chapeau, elle n'avait même pas l'air blessée. « Je ne suis pas pressée, en fait. Ça m'arrange, d'attendre. » Ce type lui donnait une bonne raison de traîner. Tant qu'elle ne serait pas soignée, elle pourrait rester. Mais si on s'occupait d'elle et de son "bobo" dérisoire, elle devrait partir et son petit plan tomberait à l'eau. Elle comptait donc passer autant de temps qu'il faudrait dans cette petite salle de l'hôpital.

Pour arrêter d'alimenter le mystère mais aussi pour nourrir un peu la conversation - quitte à attendre, autant le faire à deux, Keira ôta son chapeau noir et montra de l'index la portion nue de cuir chevelu. A côté de l'homme, sa situation semblait vraiment dérisoire. « J'suis venue pour ça. Accident de transplanage.  » Elle ne savait pas où avaient atterri ses cheveux. Dans une autre partie du pays, qui savait. Peut-être entre les mains d'un fétichiste étrange.

Elle replaça son chapeau sur sa tête, prenant soin de couvrir les dégâts. On aurait pu croire que c'était encore une tactique pour traîner en longueur, mais non : c'était seulement un geste pudique. Son cuir chevelu ne s'était jamais retrouvé à nu comme ça. C'était pour elle comme enlever son pantalon.
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Jean Parker, le  Dim 18 Sep - 14:16

Jean se frotta le visage avec ses mains, un bref coup de fatigue d'un coup. Mais la il fallait rester éveillé coute que coute, pas envie de s'endormir au milieu de la salle d'attente devant tout le monde, surtout dans son état il finirait certainement en PLS sur le sol.

J'pense que vous allez... passer devant moi, pour les soins. Moi, c'est pas pressé.

Tous ces gens ne semblaient pas vraiment malade ou blessés, ils semblaient être la pour des petits tracas quotidiens, pas pour un gros soucis.

Bah tu sais... Comme tu veut, mais la je crois que je me suis genre trompé de service de soin.

Je ne suis pas pressée, en fait. Ça m'arrange, d'attendre.

Arranger et attendre ? Ces deux mots ne vont pas ensemble dans la même phrase. Comment pouvait elle vouloir attendre dans une salle d'attente ? Les chaises sont désagréables, y'a rien à faire et c'est pas en endroit bien heureux les hôpitaux.

Comment peut tu vouloir rester et attendre ici ? Sa craint un truc de malade ici...

La jeune femme enleva son chapeau, montrant ainsi qu'il lui manquait quelques cheveux.

J'suis venue pour ça. Accident de transplanage.

Accident de transplanage ? si à son âge elle savait transplaner c'était franchement pas mal. Il serait temps que le jeune homme passe le permis, cela lui éviterait de devoir se déplacer en voiture vu comme cela finit à chaque fois.

Un accident de transplanage ? Je vois, je n'ai pas encore le permis de transplanage et il serait temps que je m'en occupe.

Puis qu'ils étaient partis pour être encore ici un bon moment, alors autant essayer de faire d'amples connaissances. Jean essaya de réfléchir à ce qu'il allait dire histoire de ne pas de connerie vu son état et annonça

Heu... Moi c'est Jean au fait. Ils n'avaient beau ne pas avoir du tout le même âge, autant se connaitre un peu, cela fera passer le temps.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Dim 18 Sep - 14:47

S'être trompé de salle de soins, c'était une possibilité, mais d'un côté, peut-être que non. Peut-être que c'était juste les gens qui ne se blessaient pas beaucoup ce jour-là. Peut-être que les salles n'étaient pas spécifiées. En tout cas, le petit doigt de Keira lui soufflait que s'il n'avait rien à faire là, un guérisseur ne tarderait pas à l'envoyer voir ailleurs.

Il s'étonna, comme la métamorphomage s'y attendait. D'habitude, les gens dans les hôpitaux voulaient attendre le moins possible et étaient pressés de ressortir. Mais elle, elle ne trouvait pas l'endroit tant désagréable : il y régnait une odeur particulière de propre qu'elle n'avait jamais retrouvé nulle part ailleurs. Un calme étonnant, comme si tout le monde était serein, alors qu'en réalité des gens s'inquiétaient de tout leur cœur dans ces murs. Un silence de muet. On entendait seulement quelques personnes discuter à voix assez basse, quelques quintes de toux, quelques froissements de papiers des sièges.

« J'attend quelqu'un, en fait », expliqua-t-elle. « Ou plutôt, j'espère tomber sur une certaine guérisseuse. » Elle souriait en avouant ça, comme si ça rendait sa petite magouille plus réelle encore. Elle parlait bien évidemment de sa mère. Elle préférait de loin tomber sur Lucy : elle avait un tempérament naturel plus fort et plus colérique que son père, et était aussi beaucoup plus sensible aux écarts que Keira faisait par rapport à son éducation.

« Eh bien Jean, » c'était un prénom qu'elle n'avait jamais entendu, sans doute venait-il d'ailleurs, quelque part au-delà des mers qui bordaient l'île britannique, « enchantée. Keira. » Elle faisait simple comme toujours, elle n'aimait pas user les mots pour ne rien dire, juste pour garnir ses phrases, ou pour tourner autour du pot. Être directe, ne pas passer par quatre chemins, c'était une chose qu'elle savait bien faire et qui lui réussissait mieux. « Je ne sais pas transplaner non plus, mais j'ai transplané au bras d'une autre personne... Mais bref. Que faîtes-vous dans cet état ? Vous vous êtes battu ? » Et à ce moment, une idée -une mauvaise idée- traversa son esprit. Si le type était du genre bagarreur, elle pourrait peut-être s'en servir à son avantage.
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Jean Parker, le  Lun 19 Sep - 23:43

Tomber sur une certaine guérisseuse ? Sûrement une personne qu'elle connait. Dans ce cas précis Jean n'avait qu'un envie: être soigné, après par qui il s'en foutait, cela pourrait être autant le dieu des médicomages comme le diable lui même, la rien à faire du tout.

J'attend quelqu'un, en fait », expliqua-t-elle. « Ou plutôt, j'espère tomber sur une certaine guérisseuse.

Enchanté également, parler avec quelqu'un dans une situation comme celle ci sa me... enfin je préfère

Les mots compliqués comme "réconforte" la c'est pas vraiment possible, seules les phrases simples peuvent être dites.

Eh bien Jean enchantée. Keira

Je ne sais pas transplaner non plus, mais j'ai transplané au bras d'une autre personne... Mais bref. Que faîtes-vous dans cet état ? Vous vous êtes battu ?

Battu ? Si le sorcier s'était battu il ne serait pas dans cet état là, il y aurait plus de chances que le jeune homme s'en sorte dans un bien meilleur état. Un sort de contrôle total, ou alors juste le sortilège de la mort pour régler le problème en deux temps trois mouvements, ou plutôt deux mots et un mouvement. C'est quand même un peu dommage de devoir arriver à des situations extrêmes mais bon au début on regrette, on boit on se drogue pour oublier ses crimes et prier pour ne pas finir en prison mais à force... Cela passe et on fait ce qu'on peut avec sa conscience, tant qu'on peut encore se regarder dans un miroir après hé ben... ça craint toujours, voire plus mais bon on ne peut plus rien y faire à ce stade.

Ouais non, si je m'était battu, l'autre serait dans cet état. J'ai eu un accident de voiture, la route était...mouillée.
Pfff ça craignait un max quand même. Il avait l'habitude de rouler vite, d'abimer le moteur en montant les vitesses trop haut sans embrayer et faire des dérapages dans les virages, hé la...pffff un accident à cause de la pluie et d'un coup de volant à cause d'une bête, même pas le jeune homme n'assumait ce qui lui était arrivé.

Ouais, du coup j'ai pris cher, j'ai des bouts de verre partout et mal partout.


Ouais
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Mer 21 Sep - 10:02

Le prénommé Jean semblait donc content de pouvoir discuter alors qu'il attendait de recevoir les soins dont il avait besoin. Ça, c'était vraiment personnel. Certains auraient préféré rester seuls et à l'écart de toute voix ; reposer leurs oreilles et leur voix, et en même temps faire un bilan introspectif, comme s'ils avaient besoin de ça par dessus le marché. Pour Keira, essayer de détendre l'atmosphère qui pesait sur sa tête et de penser à autre chose, quitte à parler de la pluie et du beau temps, était une meilleure solution. C'était ainsi que le temps pouvait s'envoler plus vite. Quand on restait des heures et des heures assise à s'introspecter et à réfléchir sur le sens de notre vie, il n'en sortait généralement rien de bon. Surtout si on était dans un hôpital. Mais c'était peut-être juste l'esprit de la brune qui était programmé pour penser ainsi. Chacun était différent.

En tout cas, l'homme avait eu un accident de... voiture. La préfète eu un bug sur le mot pendant environ deux secondes et fronça les sourcils, jusqu'au moment où le tilt dans sa tête se déclencha : c'étaient ces boîtes à roues qui circulaient de partout dans cette ville. Elle fut étonnée de savoir qu'un sorcier en conduisait - bien que ce ne devait pas être si rare, mais elle n'en avait jamais rencontré. « Comment ça se fait que vous conduisiez une voiture ? Vous venez d'une famille moldue ? » C'était sa curiosité habituelle et insatiable qui parlait. Même en venant d'une famille moldue, il fallait le vouloir, conduire une voiture : on grandissait quand même sorcier, et on s'accoutumait aux modes de transport associés. A moins que « vous êtes peut-être cracmol ? », car ça expliquerait pourquoi il n'utilise pas la magie pour se déplacer. Mais là encore...

« Ou alors, vous êtes moldu...? Mais vous connaissez cet hôpital parce qu'un proche est sorcier. » Son cerveau fusait, elle essayait de comprendre. Elle ne détestait pas les moldus, ne les méprisait pas : elle les considérait juste étranges. C'était pour elle un monde inconnu même si elle vivait dedans quand elle était hors du château. Elle n'avait jamais essayé de comprendre ce qui l'entourait. C'était là, et c'était tout. C'était juste là. C'était normal.
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Jean Parker, le  Mer 21 Sep - 11:35

Comment ça se fait que vous conduisiez une voiture ? Vous venez d'une famille moldue

Cliché. Pas vraiment besoin d'avoir une descendance moldue pour conduire une voiture. Le plus souvent, les sorciers se déplaçaient uniquement avec des moyens ben... sorciers pour se déplacer dans le monde. Bon après les déplacements sorciers sont quand même vachement bien, comme par exemple, faire un trajet en balai lorsqu’on sait en faire c'est vachement bien, et le chances de mourrir sont assez faibles, à part percuter un avion, il n'y a pas vraiment des risques. Mais après le must du must restait quand même le transplanage. Cela permet quand même d'aller quasiment ou on veut en un temps quasiment instantané pour un peu qu'on sait bien manier ce sortilège. En plus pour se barrer en urgence c'est hyper bien aussi, cela évite de devoir courir comme une victime et de s'emparer de la voiture d'un moldu pour rentrer dans un endroit plus sécurisé.

Heu non, je suis de sang pur, mais la voiture c'est kiffant quand on sait bien conduire.
Il venait de tendre une telle perche...

Ouais bon je sais ce que tu dois te dire, vu mon état je ne conduis pas bien du tout. Mais bon j'allais un peu vite et la caisse a glissée et avec la vitesse... hé ben boum.

vous êtes peut-être cracmol ?

Un cracmol ? c'était quoi ça déjà ? Le jeune homme ferma les yeux histoire d'essayer de se souvenir de ce que c'était avec un léger succès. Ouais c'est le genre de mec qui nait quasiment moldu de parents sorciers. Ouais un gros bazar génétique quoi.

Heu non je suis un sorcier et j'en ai jamais vu des cracmols d'ailleurs.

Hé sinon toi tu viens de quel type de famille ?


Parler. là il fallait parler pour rester encore éveillé par contre, pour combien de temps...
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Mer 19 Oct - 21:49

Jamais Keira n'était montée dans une voiture. Elle les côtoyait pourtant au quotidien quand elle n'était pas à Poudlard : dans sa petite rue de riches voisins, quelques voitures onéreuses passaient dans la journée. Elle était habituée à leur présence, et à cette odeur d'essence qui trônait en centre-ville et qui piquait le nez à bien des sorciers. Sa famille avait préféré évoluer en se mêlant au monde moldu plutôt qu'en s'isolant sur une colline ou dans un village sorcier. Le couple Sanders préférait voir les choses en plus grand, et d'un sens, même à Londres, ils se sentaient plus tranquilles. Meilleurs, aussi - le ménage avait développé un vilain complexe de supériorité par rapport à leurs voisins, à qui la brune ne se rappelait pas avoir déjà adressé la parole.

En effet, elle pensait que le jeune homme ne devait pas bien conduire. Si elle devait choisir un conducteur pour son tout premier tour en voiture, elle ne choisirait pas de monter avec lui. Il tenta de se justifier, mais la brune ne comprit pas tout ce qu'il racontait, fronça les sourcils quand il mentionna une caisse, ce devait-être un composant de voiture - elle savait juste que ça avait des roues, des portes et des fenêtres, mais ça s'arrêtait ici.

Il ne sembla pas s'offenser d'être pris pour un cracmol. Le ton semblait plutôt naturel et relâché, peut-être était-il devenu plus mou avec l'accident ? « Moi ? Regarde mes vêtements, tu devineras. » Une personne issue d'une mauvaise famille ne pouvait pas se balader avec de tels vêtements et bijoux. « Mes parents sont sorciers, et ils travaillent tous les deux ici-même. » S'il n'était pas bête, il allait vite faire le lien avec la conversation précédente. Qui d'autre pourrait-elle bien attendre ? Elle balança son regard vers la porte, pleine d'espoir et d'appréhension de voir le caractéristique visage de sa mère arriver et se décrocher.
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Jean Parker, le  Lun 14 Nov - 9:13

Navré pour le retard, grosse panne d'inspi.


Une question un peu intime mais bon. Assis à moitié mort sur une chaise, le jeune homme avait ni le courage ni l'envie de passer par quatre chemins pour passer.

« Moi ? Regarde mes vêtements, tu devineras.

La jeune femme avait l'air plutôt bien habillée, des vêtements de sorcier, la petite sang pur parfaite par excellence, qui ne connait rien aux moldus et qui a sans doute peur d'eux.

Mes parents sont sorciers, et ils travaillent tous les deux ici-même.

Ouais je vois, tes parents sont tous deux médicomages ? C'est un bon métier, je suis actuellement un étudiant en médicomagie.

La flemme, la fatigue, la douleur étaient des facteurs influant de plus en plus les réponses essouflées du jeune homme, quelques gouttes de sang coulaient, certaines parties de ses doigts étaient devenues bleuâtre, sans doute avait il quelques os cassés. Attendre dans cette salle était insupportable, y'avait des gens partout dans la salle, ce qui veut dire pleins de gens avant que l'on s'occupe de lui, cela allait sûrement finir en évanouissement sur le col même de l’hôpital.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira Sanders, le  Dim 27 Nov - 17:39

Ce qu'elle attendait n'arrivait toujours pas. C'était frustrant. Elle espérait qu'elle finirait par se montrer, et qu'elle n'était pas venue ici pour rien. Certes, elle se serait trouvée de la compagnie, mais elle ne savait pas trop si elle voulait rester bien plus longtemps avec ce type étrange. Il avait un air assez gentil, mais était du genre qui ne lui inspirait pas confiance. C'était inexplicable. On appelait parfois ça l'instinct féminin, ce qui était plutôt réducteur.

« Aha, alors pourquoi tu ne te soignes pas tout seul ? Tu devrais être capable de régler un peu de tout ça... » A moins qu'il soit vraiment mauvais ou qu'il ne manque cruellement de confiance en lui. « C'est une bonne carrière, ouais, il paraît. » On sentait l'amertume dans sa voix. Le métier trop demandant de ses parents les lui avait coûté leur présence à ses côtés, alors qu'elle grandissait. Elle avait toujours été seule avec Crevette, l'elfe de maison, au manoir. Pour Keira, pourtant, grandit signifiait avoir un minimum de présence adulte. Si ses parents avaient fait un autre métier, peut-être que tout aurait été différent.

« Il semblerait que mes parents travaillent dans d'autres salles. Je devrais aller voir, plutôt que de rester là. » Elle se leva, replaça sa robe d'un mouvement délicat, ajusta son couvre-chef sur sa tête, et tourna les talons avant de finalement se retourner vers l'homme. Elle brandit sa baguette vers lui, et fit semblant de commencer à lancer un sortilège. C'était purement pour l'effrayer. Peu auraient confiance pour qu'une gamine, même fille de médicomages, tente de les soigner. Malgré ça, elle se contenta d'interrompre son mouvement au beau milieu, de sourire bêtement, et de le saluer d'un poli « bon courage ». Elle tourna les talons pour de bon, cette fois, espérant bien trouver la raison de sa venue.

Fin du RP
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Dragomir Orton, le  Lun 14 Aoû - 18:04

Blessure trop grave apparemment. De l'infirmerie Dragomir fut transporté dans une chambre d'hopital bien moins accueillantes mais où apparemment le personnel était plus qualifié pour soigner les enfants brisés.

À peine installé dans ses draps propres, la porte de la chambre s'ouvrit à la volée. Harold Orton entra les bottes de cuir frappant le sol carrelé, canne à la main cape virevoltante. Son habituel regard gris d'une froideur d'acier avait aujourd'hui une lueur anxieuse. Le patriarche s'agenouilla auprès du lit, posa une boite de fondant du chaudron sur la table de chevet et prit la main de son Benjamin. Il était apparemment conscient qu'aucun mot ne réussirait à rassurer son fils. Aussi la seule chose qu'il murmura fût :
Qui ?!

Les larmes montèrent aux yeux du garçon, il ne les refoula pas, l'étiquette n'avait plus d'importance.
Père... Après être resté dans un silence muet pendant plusieurs heures sa voix était enrouée.

Ils ont dit être des Mangemorts. Je ne leur avait rien fait et ils s'en sont pris à moi. J'étais comme désarmé je ne pouvais rien faire et puis il y a eu une explosion et mon genou...
Dragomir regarde à piteusement sa jambe bandée toujours rigide qu'il ne sentait plus.
Harold tournait de long en large dans la pièce se mordillant la lèvre inférieure plongé dans de profondes réflexions.

C'est encore pire que ce que je pensais! Ta mère est à son travail, Elmer est rentré à la maison ainsi qu'Augustus. Je n'ai pas voulu prendre de risques sa compagne moldue y est aussi. Grand-père est en gala à Vienne mais je le sais suffisamment puissant pour ne rien risquer.

Il se rassit sur le lit l'air songeur et anxieux.

Je ne sais s'il veulent s'en prendre à notre famille de nouveau. En tout cas nous serons prêt. Une fois sortie d'ici tu rentre passer quelques jours à la maison. Je retourne au ministère les informer, mais vu leur incapacité à gérer les événements ces temps-ci...  Peut-être devrions nous nous faire justice nous même.


Le père embrassa son Benjamin sur le front et se leva.
Il hésita un instant puis tendit sa canne à Dragomir.

Père vous êtes sur? Cette canne revient au patriarche ou à son hériter!

Qui à dit que les règles ne devait jamais changer Dragomir? Et puis tu en a malheureusement plus besoin que moi. Un denier sourire crispé par l’anxiété et Harold sorti de la chambre.

Seul dans sa chambre, ressentant toujours la douleur, Dragomir examina la canne.  Elle possédait un pommeau en argent sculpté en tête de héron,  symbole des Orton. Le bois doré et sombre de merisier renvoyait de doux reflets sur le drap blanc.

Spoiler:
 


Dernière édition par Dragomir Orton le Jeu 17 Aoû - 16:26, édité 1 fois
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Laurae Syverell, le  Lun 14 Aoû - 18:59

"Poudlard attaqué", "Attaque à Poudlard", "Attentat des Mangemorts". Les lettres noires semblaient n'être rien d'autres que des lettres. Il n'y avait aucun sens en ces mots. On y ressentait pas la peur, pas la souffrance, pas la vérité. La vérité était cependant bien là : les Mangemorts arrachaient des vies et les journaux s'arrachaient les titres. Tandis que l'un changé le quotidien l'autre le transforme en horreur. La Syverell avait pris les traits de Morrìgan encore une fois. C'était pas pour se battre avec une baguette magique pour tenter de changer les choses non. C'était un tout autre combat qu'elle devait faire aujourd'hui. Plus important pour elle: rendre visite à l'un des miraculés de l'attaque des Mangemorts. Un gamin qui avait déjà vécu l'horreur. Du coin de l'oeil, elle vit un homme élégant aux yeux pâles sortir de la salle. Le gamin était seul. Il était tant pour elle de passer l'encadrement de la porte et s'ouvrir à un spectacle des plus douloureux.

N'allez pas croire que la Morrìgan est venue porter crédit à la cause des Phénix. Non, pour elle c'était seulement important d'aller à la rencontre des victimes et de les écouter. C'est comme ça qu'elle voyait le changement. Comme ça qu'elle comptait aussi combattre le mal. S'avançant vers la porte de la salle, la silhouette noire aux yeux d'un bleu profond et aux cheveux de corbeau la poussa du poing et entra. La salle n'était ni belle ni laide. C'était seulement une des salle d'hôpital que Morrìgan détestait plus que tout. Celle qui te rappelait que tu n'étais rien d'autre qu'un patient d'hôpital. Un numéro sur la porte, un nom, un problème de plus à soigner. Elle s'avança vers le jeune homme... Orton d'après sa soeur d'arme qui l'avait envoyé ici. Sans attendre la moindre question, elle se présenta à lui: Morrìgan. Il avait du lire les articles précédant l'attaque.

- J'aimerai que vous gardiez mon identité secrète. J'ai pris le nom d'Agatha Beggder en entrant. Ils ne vont pas tarder à s'apercevoir de la supercherie et alerter les Aurors.

Elle rajouta que c'était une amie a lui qui l'avait contacté sans vraiment préciser qui. Après tout la sécurité de tout les Phénix et leurs alliés dependait de toute discrétion sur le sujet. Il n'avait pas besoin de savoir puisqu'il avait devant lui une Phénix sur la liste noire des Aurors. Et puis elle n'avait pas vraiment le temps de s'éterniser sur les présentations, autant passer à l'essentiel de la discussion: l'état du jeune homme. Certes l'état physique ne dépendait pas de ses capacités quasi nulle en medicomagie mais elle avait ramené une de ses fameuses potions qu'elle préparait elle même contre la douleur qu'elle devait supporter tout les jours. Morrìgan devait aussi s'occuper de l'état mental du jeune homme. L'attaque avait été sans nul doute traumatisant pour tout les élèves. Si ça ne tenait qu'à elle, Morrìgan aurait été jusqu'à Poudlard pour discuter avec toutes les victimes. Mais aujourd'hui, c'était une hors la loi. Aujourd'hui, elle devait se cacher et aider comme elle le pouvait. Bien sur qu'elle avait le crant de se faire arrêter en plein Poudlard ! Cela aurait mis du crédit à sa cause... Mais les Phénix avaient besoin d'elle et elle d'eux. Elle ne pourrait pas les aider dans un cachot sur une île perdue. Cependant elle pouvait s'assoir la, près du garçon et discuter.

- Vous êtes sacrément touchés M.Orton... J'espère de tout coeur que vous allez vous remettre de toute cette m*rde. Au fait, jolie canne.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Dragomir Orton, le  Jeu 17 Aoû - 16:23

A peine son père sorti, une élégante jeune femme entra dans la chambre de Dragomir. Qui était elle? La fabuleuse mémoire du garçon ne la reconnaissait pas. Le français ne s'était jamais méfié des inconnus qu'il abordait souvent avec un sourire et des manière courtoises. C'était d'ailleurs ce qui l'avait détruit, l'innocence. Cette belle innocence, il l'avait perdu à jamais, à quoi bon voir croire le monde parfait quand on ne peut plus le parcourir qu'en boitant? Lui même était devenue un gros défaut, un poids mort, une tare du monde. Il avait en quelques sorte rejoins les mangemorts hors de l'utopie.
A l'évocation de "Morrigan" le garçon fronça les sourcils. Nous y voilà, les phénix viennent sur les ruines du champ de bataille en apprendre plus sur l’ennemie. Et puis après tout quelle importance?

Bien que j'aime de moins en moins les doubles identités madame, croassa il, je vais faire une exception pour vous. Vous devez venir de loin, la bienséance voudrait que je ne vous chasse pas tout de suite.

Dragomir tenta de se redresser légèrement dans son lit, un mouvement un peu trop rapide de son genou lui arracha un vif cri de douleur.

Pardonnez moi, je l'oubli parfois... et il me le rappelle.

- Vous êtes sacrément touchés M.Orton... J'espère de tout cœur que vous allez vous remettre de toute cette m*rde. Au fait, jolie canne.

Merci beaucoup, il s'agit de la canne de ma famille. Mon père s'est rendu compte qu'elle me servirait bien plus qu'à lui... Les médicomages m'ont assuré que mon genoux resterait raide et brisé, je ne pourrait désormais le plier que manuellement et non sans douleur. Mais je vous en pris! Asseyez vous et prenez un fondant, je n'ai pas vraiment d’appétit.

Petite expérience, les personnes venues uniquement par curiosité déclineraient l'offre. Dragomir avait toujours l'esprit légèrement embrouillé mais cette "'Agatha Beggder" semblait intéressante. Elle n'avait pas sortie les phrase de compassions bidons.
Vous êtes vivant c'est le principal! Avec un peu de chance vous remonterez sur un balai! Sa compassion semblait sincère, si toutefois la sincérité existait encore dans ce monde imparfait, sans honneur, que Dragomir commençait à découvrir.
Contenu sponsorisé

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 13 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Contenu sponsorisé, le  

Page 13 sur 16

 [Ste-Mangouste] Salles de soin

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.