AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 4 sur 16
[Ste-Mangouste] Salles de soin
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
Invité
Invité

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Invité, le  Sam 7 Nov - 0:14

Dans une des noires cellules d'Azkaban, un cauchemar se nourrit avidemment de chaques joies, chaques espoirs d'une pauvre et squelletique créature anciennement appellé "humain", mais qui aujourd'hui ne méritait plus ce nom... Son "repâs" commençais à s'épuiser, et il ne le satisfesait pas du tout.. Lorsque celui-ci expira le dernier cri où il était encore posséder d'une âme, ce pauvre débris d'humain perdit contenance, ses yeux devinrent vitreux, la flamme qui d'habitude rendait vivants le regard des hommes s'étai éteinte, laissant le vide terrifiant du baiser du Détraqueur.. Baiser qui était la plus terrible des punitions pour les hommes, et la plus belle des sensations pour une horreur telle que XX. Laissant le corps sans âme, XX sortit en glissant sinistrement dans à quelques centimètres du sol... Il ressentait le besoin d'aller voir ses semblables, ses frères, ses compagnons de terreur.. Enfin particulièrement un de ses frères, XXIII.. Car ils avaient sentit que certains de ses frères avaient pris le chemin qui menait hors d'Azkaban, et cela l'excitait..Et après avoir pénétrer dans la cellule où régnait une froideur terrible, mais idéale pour les créatures ténébreuses qu'ils étaient, XX attendit que XXIII termine son "casse-croûte".

Dans une harmonie parfaite, XX fit comprendre à son hideux frère qu'il désirait rejoindre ses camarades là où ils étaient, et aller profiter de certaines âmes et sensations nouvelles, fraîches, agréables, délicieuses... Bref, on gros, XX voulait quitter la prison pour aller chercher des...repas. Il attendit un peu la réponse de son frère, puis partit... Il mit quelques temps avant d'arriver à Londres, mais il y parvint, et quiconque était doté de sens magiques auraient pu constater le terrible effet que XX produisait sur les Moldus, qui sans exception, sentait sa présence, ce vent froid qui leur ravivait leurs pires moments, et cette brume venue d'on ne sait d'où... Sentant des espèces d'ondes magiques, ainsi que des émanations qui ne pouvaient venir que d'un de ses semblables, il prit la direction de St-Mangouste, et plus précisement de la salle des diagnostics... Glissant jusqu'à là-bas, il put voir que certains combats faisaient rage... Plusieurs de ses frères étaient là, et s'occupait assez bien d'un des aurors...

XX passa silencieusement hors des combats, et put voir que leurs amis Mangemorts étaient présents, et notamment leur Seigneur des Ténèbres, et de son camp, il y avait leur bien aimé et répugnant Maitre.. Enfin bref, il regarda autour de lui, et chercha une cible à détrousser de ses joies, ne laissant qu'un esprit triste et quasi mort.. Il poussa sa recherche jusqu'à trouver une cible potentielle, qu'il trouva... Avidemment, il se lança sur celle-ci.

[HRP] La personne visée est Morgane[/HRP]
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Maître de jeu, le  Sam 7 Nov - 0:14

Le membre 'Detraqueur XX' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combats Sections Act' :
[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Choix_11
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Keira
Keira
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira, le  Dim 8 Nov - 15:32

Keira était tranquillement installée chez, pour une fois elle avait pu quitter le ministère de bonne heure et pouvait pleinement profiter de sa soirée. La jeune femme était en train de se préparer un chocolat chaud, boisson qu’elle appréciait particulièrement lors des longues et froides soirées de novembre, lorsqu’un un bruissement étrange la fit se retourner, baguette à la main. Cependant nul danger n’était à craindre, le bruissement avait été émit par un Patronus, l’Auror abaissa sa baguette et écouta attentivement le message qu’apportait le Patronus.

- Combat à Ste Mangouste avons besoin d’aide de toute urgence !

La jeune femme reconnut la voix d’un de ses collègues aurors, aussi elle se précipita à l’étage enfila un jean et un t-shirt qui constituaient une tenue plus approprié pour un combat contre des Mangemorts. Elle redescendit ensuite les escaliers aussi vite qu’elle pus et se dirigea vers la sortie. Elle entoura sa demeure du champ de protection habituel, elle se dirigea ensuite en courant vers Ste Mangouste. Fort heureusement Keira habitait non loin de l’hôpital et quelques minutes plus tard elle arriva devant l’entrée du lieu au se déroulait un violent combat. L’Auror resta quelques secondes abasourdit, l’entrée était totalement détruite et le mannequin qui accueillait normalement les patients et les visiteurs était à terre.

Plusieurs Mangemorts et Détraqueurs étaient présents, tout comme ses camarades Aurors, le combat faisait rage et ses collègues du Ministère semblaient en mauvaise posture. A première vu, il paraissait inférieur en nombre, cependant avoir le plus grand nombre de combattant n’était pas pour autant synonyme de victoires.

Sans plus de temps pour réfléchir, Keira commença par s’entourer d’un sort de protection, qui pourrait au moins la protéger d’une éventuelle attaque surprise.
L’endroit était bondé de Détraqueurs, ce qui déstabilisa grandement la jeune femme, elle détestait par-dessus toutes ces créatures, et les craignait bien plus que les simples Mangemorts, car elle les considérait comme plus dangereux.
Elle remarque alors que Morgane combattait deux Détraqueurs à la fois, bien qu’elle n’eut aucun mal à se débarrasser d’eux, Keira se dirigea tout de même vers elle au cas où. L’Auror constata que Morgane avait réussi à mettre k.o le dernier de ses ennemis aussi elle n’avait plus besoin d’aide à présent.

La jeune femme reprit sous son souffle, regarda autour d’elle et trouva enfin un adversaire à attaquer. Elle porta son attention sur un Détraqueur qui était à la recherche d’une nouvelle cible, ne lui laissant pas le temps pour trouver cette éventuelle cible, Keira se concentra sur les souvenirs les plus heureux qu’elle avait gardé en mémoire et prononça haut et fort l’incantation « Spero Patronum ! ». Son Patronus fit alors son apparition, il prenait depuis toujours la forme d’un lynx, fier et imposant, il chargea sur Détraqueur XVII qui se trouvait face à lui. La jeune femme ne sus cependant pas si son attaque eut l’effet voulut car elle son attention fut détourné par d’autres attaques qui fusait de toutes parts. Le sortilège de protection fit cependant son travail, et la jeune femme s’en tira sans trop de dégât.

L’Auror se plaqua ensuite contre un mur pour s’en servir d’abri provisoire et elle aperçut ses collègues Molly et Morgane prêtent à se battre pour défendre leur lieu de travail, tout comme elle, Keira tenait fermement sa baguette prête à riposter aux attaques des ses adversaires.


Dernière édition par Keira le Dim 8 Nov - 17:42, édité 2 fois
Invité
Anonymous
Invité

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Invité, le  Dim 8 Nov - 17:00

Comme d'habitude Colin était assit sur le tabouret situé dans la boutique d'accessoire de quidditch derriere le comptoir. Il entendait les gens discuter dans la rue, les gamins s'extasier devant l'éclair de feu ou alors les divers marchands ambulant crier on ne sait quoi pour vendre leur camelotte. Après avoir vendue un kit d'entretien pour balais à un jeune homme, un éclat argenté puissant se fît apercevoir dans la boutique puis une voix retentit, une voix d'un de ses camarade auror. Elle lui fit:

- Combat Ste Mangouste, Mangemorts et Détraqueurs sur les lieux.

Puis le patronus disparus. Ce message eu l'effet d'une bombe sur Colin, sans attendre une seule secondes il se rua à l'étage puis troqua sa tenue contre des vêtements plus adapaté aux circonstances. Il croisa Mathew dans l'escalier puis lui fit rapidemment:

- Prend la suite s'il te plait, je vais à Ste Mangouste, on a des mangemorts et des détraqueurs qui cassent tout. Souhaite moi bonne chance et prépare à bouffer se soir.

malgrè l'état dans lequel il se trouvait Colin adressa un clin d'oeil à Mathew puis se rua dans le chemin de traverse puis enfourcha son balais "éclair de feu". Heuresement pour lui l'hopital Ste Mangouste et le chemin de traverse était tout les deux à Londres. Après quelques minutes de vol à toute allure il arriva enfin devant la façade de l'hopital. En entrant dans l'hopital Colin se rendit compte de la dureté du combat, les murs étaient explosé ainsi que l'entrée, des mangemorts et des détraqueurs se battaient contre des aurors.

Le combat faisait rage, ne souhaitant pas s'attarder avec les détraqueurs qui était déja occupé avec ses confrères Colin se dirigea tout droti vers le premier mangemort qu'il vît, Mangemort 08.

Craignant de recevoir un sortilèges perdu Colin murmura "protego", ainsi il était protegé contre toute attaque soudaine. Une fois cette chose faite Colin courra à travers les morceau de mur, les détraqueurs et autres combattant puis se planta à quelques mètres de 08, le fixant à traversles fentes de son masque puis il lui lança d'une voix froide:

- Non content d'attaquer des innocents vous vous en prenez à des malades, j'espere juste que tu crevera comme tout ces innocents tué.

Après avoir dit cela Colin cracha aux pieds de 08 puis lança:

- Bombarda Maxima

Les murs près de Colin explosèrent, le jeune homme n'eu pas le temps de voir si il avait touché 08 car il lança aussitôt:

- Stupefix !

Colin avait visé la poitrine du mangemort, malgrè l'envie de voir si son sort avait touché cette pourriture il fut déranger par une lumiere verte qui lui siffla aux oreilles, pas de doute, le sortilège de la mort venait de le froler.

Colin tourna rapidemment la tête afin de voir se que cela donnait pour les autres, Morgane et Keira étaient maintenant côte à côté, la poussiere, la fumée et le vacarme l'empechait d'en voir plus.
Invité
Anonymous
Invité

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Invité, le  Lun 9 Nov - 8:59

A Azkaban, il semblerait que la vie avait disparu en ces lieux. Les criminels gisaient au sol, l'air perdu et mortel. Leurs yeux ne refletaient aucun autre sentiment si ce n'est que de la peur.
La peur des Gardiens.
Les Détraqueurs.
XXIII longeait les couloirs, laissant derrière lui que le froid, la solitude, le désespoir. Les sorciers condamnés gémissaient à son approche, et s'écartaient des barreaux qui les retenaient.
Le détraqueur s'ennuyait.
Si, si, c'était possible. Aucun souvenirs à aspirer, rien. Et c'était fichtrement frustrant.
Quoique...Une lumière scintillait dans le corps d'un prisonnier. Finalement, il avait enfin trouver de quoi de se nourrir. Avec impatience, XXIII s'approcha du prisonnier, qui hurla à son approche. Le détraqueur en lui laissa pas le temps, et aspira son souvenir. Le sorcier s'évanouit.
Tss...Faible.

Une forme apparut au sueil de la porte. Il s'agissait d'un de ses confrères, XX. Le gardien avait entendu parler que certains de ses frères étaient sortis d'Azkaban. Et XX voulait les rejoindre. XXII resta silencieux pendant un moment, puis accepta de le suivre. De la viande fraiche...Quoi de meilleur?
Et se furent deux formes immondes qui se dirigèrent vers Londres. XXIII suivait son frère, qui les dirigèrent vers un hopital.
Ste Mangouste.
C'étaient là que se trouvaient ses autres confrères. En compagnie d'autres humains. Ces être s'acharnaient contre eux, tandis que les détraqueurs se faisaient un plaisir d'absorber les souvenirs de ces frêles humains.
Cependant, XXIII le prit un peu mal lorsqu'il vit son confrère XX se faire attaquer par un Patronus. Le détraqueur, dans un silence glacial, recula, afin d'éviter quelconque patronus. Il vit alors, près de l'executrice de son frère, une humaine, regorgeant de souvenirs appétissants. Après avoir lançé un Patronus à XVII, XXIII se jeta sur elle.

[La cible est Keira]
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Maître de jeu, le  Lun 9 Nov - 8:59

Le membre 'Détraqueur XXIII' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combats Sections Act' :
[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Choix_12
Invité
Anonymous
Invité

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Invité, le  Mar 10 Nov - 18:46

La bataille faisait rage, peut être plus qu'elle ne devrait. Alors qu'il était en face de 08 Colin vît du coin de l'oeil son amie, collègue Keira tomber au combat, devant elle se trouvait un détraqueur, pas de doute c'était lui l'auteur de tout sa. Sans vraiment reflechir le jeune Auror se rua vers Keira, il pensa à un souvenir plus qu'heureux et lança "Spero patronum", aussitôt son patronus aigle fila sur le détraqueur, laissant champ libre à Colin pour récuper sa camarade. Colin releva Keira non sans peine. La jeune femme était inconsciente, elle n'était pas en état d'effectuer le moindre mouvement. D'un geste un peu bizzare Colin prit Keira dans ses bras en prenant bien soin de ne pas lacher sa baguette, il avait l'intention de rappatrier le jeune femme dans un lieu sur, il enttendit Morgane lui crier:

- Colin, prend Keira et ramene là chez-moi, Llya t'y conduiras.

- Ok !

Bien qu'il allait s'executer Colin n'était pas particulierement content du choix de Morgane, il avait envie de poursuivre le combat, de rester avec ses confrères. Aussitôt un PLOP se fit entendre, c'était l'elfe de maison de Morgane qui venait de transplaner à ses côtés.

- Llya, enmene moi dans la cuisine de Morgane, s'il te plait.

L'elfe inclina la tête puis tendit le bras pour que Colin le saisisse.

- Attends deux secondes.

Colin se retoura vers Morgane et cria:

- Morgane, déconne-pas, rentrez vite, tous !

Le jeune homme se dégagea un bras de libre puis brandit sa baguette en direction de 08 et hurla:

- Electricorpus

une fois cette chose faite Colin prit le bras de Llya qu'il tînt très fermement, il aurait eu envie de faire exploser tout se qui se trouvait à ses côtés mais rennonça afin de ne pas blessé un de ses confrères. Le jeune homme eu une derniere vision de la salle puis tout se volatilisa, quelques secondes plus tard il était dans une piece fermé sécurisé.

- Bienvenue chez Mme McMillan

- Merci Llya, mille merci.

Colin allongea Keira sur un canapé du salon puis lui passa une serviette humide que venait de lui apporter Llya sur le front.

- Allé Llya, file rejoindre Morgane, je me débrouillerais avec Keira, bonne chance et merci pour tous

Puis Colin fît les cents pas à travers le salon en attendant le retour des autres ...
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Anonymous
Invité

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Invité, le  Mar 1 Déc - 12:24

[les détraqueurs se retirent....]

Dès que le détraqueur se lança sur la petite humaine, une foule de souvenirs lui parvint. C'était si délicieux, une pure merveille. La sorcière s'effondrait petit à petit sous l'emprise de XXIII. Bientôt l'humaine perdit connaissance, désarmée. XXIII s'approcha de la sorcière, mais avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit, un aigle d'une blancheur éclatante fondit sur lui. Le gardien d'Azkaban s'écarta aussitôt, sentant le Patronus près de lui. Il avait l'impression que cette image le brûlait, avec cette quantité de joie en lui.
Tant pis pour l'humaine.
Le sorcier disparut avec sa victime grâce à un elfe de maison. Les humains battaient en retraite. XXIII vit du coin de l'oeil/trou/chose/ orbite un de ses confrères, dans un piteux état. Mais les humains avaient plus de victimes qu'eux...Chose positive. Soudain, un grondement dans la salle. Le détraqueur détourna la tête, et aperçut un des sorcière essayant de détruire le pilier central. Si elle réussissait, ils pouvaient dire adieu à la vie. XXIII ne perdit pas plus de temps, et se dirigea vers son confrère blessé, XX. Un autre grondement. Le pilier n'allait pas tenir longtemps. Toput à coup, des flammes envahirent la pièce. Saleté d'humains. Ils étaient vraiment en train de tout détruire dans leur hôpital! Aucun respect ces jeunes....
Il semblerait qu'ils n'avaient plus rien à faire ici.
Dans un commun accord, les détraqueurs se retirèrent de la salle des diagnostiques qui peu à peu s'effondrait. Les gardiens d'Azkaban sortirent, semant encore le froid et la terreur dans les lieux. La glace les accompagnaient, le désespoir les entouraient. Bientôt, le sentiment de solitude et de tristesse disparut au fur et à mesure que les détraqueurs s'éloignaient, avec en eux les sentiments de ces petits humains en eux, et soutenant leur confrère blessé.
Les gardiens disparurent dans le ciel, en direction de la prison, comme si ces derniers épisodes n'avaient jamais existé.
Molly Clark
Molly Clark
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Cheval Palomino



[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Molly Clark, le  Mer 5 Mai - 20:34

[Suite Rp du Parc de Pré au lard, médicomage + Wolfgang]

Molly, Lyra et l'homme qu'elle transportait se posèrent délicatement sur le sol froid que recouvrait le hall d'entrée de l'hôpital, après avoir sortie sa baguette magique de son emplacement habituelle c'est a dire sur son avant bras afin de le transporté dans la salle de diagnostique ... Elle trouva un lit vide et le posa délicatement puis le couvrit avec un couverture pour évité qu'il n'est froid malgré que l'ambiante hospitalier en général avait une température bien plus élevé que d'ordinaire pour évité au patient en pyjama d'avoir froid. Une fois l'homme délicatement installé Molly laissa Lyra au près de lui et couru dans les couloir désert.

Elle n'avait pas de chance aujourd'hui, un homme des plus mal polie passait devant elle lui parlait ne cherchant qu'une choses la mettre en boule et la faire sortir sa colère au grand jour. Pour enfin tombé a ses pied complètement évanouit et maintenant elle ne trouvait personne dans cette immense Hôpital. Après avoir tournée et virée dans tout les coin elle trouva enfin un infirmière et lui dit d'une voix calme et claire.

- Bonjour, je viens de transpalané il y a quelques minutes, via le parc de Pré au lard un homme d'environ trente ans a fait un malaise et est tombé dans les pommes. Enfin je ne suis pas une spécialiste mais il a commencé a parler bizarrement et c'est ensuite écroulé a mes pieds.

Dit-elle les derniers mots un peut amusé par la situation la jeune femme pensa la tête et lui demanda de rejoindre l'homme en question un médicomage prendre en charge cette personne dans les plus bref délais. Molly fit un hochement de tête pour signaler qu'elle avait comprit puis elle se dirigea d'un pas plus lent cette fois vers la salle ou elle avait abandonné quelques minutes auparavant Lyra. L'homme ne s'était pas encore réveillé elle posa délicatement sa main sur son front celui-ci était chaud mais cela pouvait venir de beaucoup de chose. Premièrement de sa chute, qui avait fait monté brutalement le sang au cerveau du pauvre homme et deuxièmement il avait belle et bien de la fièvre et s'était la cause de son malaise.

Molly s'installa sur un petit tabouret, afin de patienté en silence. Lyra elle se tortillait dans tous les sens elle voulait qu'une choses sortir de cette endroit et laisser l'homme seule. Après tout elle cavait raison Wolfgang était maintenant en parfaite sécurité. Qu'est ce qu'il pouvait lui arrivé ici mais bizarrement la jeune rouge et or ne bougeait pas pour autant de son tabouret. Elle entendit quelques pas derrière elle et se retourna toujours un visage rayonnant qui accueillit la personne, qui allait s'occupé d'eux.
Mione
Mione
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Mione, le  Ven 5 Nov - 1:15

*Il faudrait qu'on m'explique pourquoi seules les femmes doivent supporter cela... L'entité qui a décidé que la maternité était une affaire féminine était forcément un homme.* Mione avançait avec grâce, sur des talons hauts, une robe légère flottant dans son sillage et... Non, en fait, elle se trainait lamentablement, ses éternelles bottes de combat, certes confortables mais peu féminines aux pieds, en quête d'un endroit où s'asseoir pour soulager son dos. Le terme de sa grossesse arrivait à grands pas et la fatigue physique, ajoutée à tout le reste devenait difficile à supporter. Elle avait tenu absolument à se rendre elle même à Londres afin de repérer un lit pour bébé dans un magasin moldu, plus pour échapper au harcèlement de sa tante qui l'hébergeait, que pour elle même. Résultat, elle n'avait dans les mains que des brochures de magasins, présentant des modèles surement magnifiques aux yeux des moldus mais qui lui paraissaient bien fades par rapport aux superbes lits qu'elle avait découvert de nombreux mois plus tôt au cœur du Chemin de Traverse : berceau en bois de rose ou d'ébène suivant le sexe de l'enfant et capitonné de soie, lit s'adaptant automatiquement à la taille du bébé, ou encore ce magnifique couffin qui flotte et se balançe doucement dès qu'il pleure. Bref, le monde des sorciers lui manquait. Elle n'avait plus de nouvelles de Zhad puisqu'il ne savait pas où elle se trouvait, d'autant que son oncle et sa tante avaient déménagé. Et elle ne voulait joindre Nath que lorsque le petit bout aurait pointé le bout de son nez. En parlant de ça...
- Ouch... Elle venait de ressentir une violente contraction, beaucoup plus violente que celles qu'elle avait parfois ressentie auparavant. Puis une seconde...Et une troisième. Mione s'abandonna sur le banc d'un arrêt de bus, sous le regard inquiet d'une vieille dame qui s'y tenait déja. Elle s'efforça de respirer le plus lentement possible, mais à vrai dire elle était plus paniquée qu'autre chose. Elle était toute seule. La jeune femme regarda désespérément autour d'elle...comme si une maternité allait tomber du ciel. Même si elle était sorcière c'était bien quelque chose qu'elle ne savait pas faire.
La seule chose qui arriva en fait fut un bus rouge à impériale, d'où sortit un flot de touristes et d'hommes d'affaires. C'est alors que Mione comprit instantanément ce qui lui restait à faire. Elle se leva et se dirigea lentement vers une rue parallèle, en essayant de dompter la douleur qui ne la quittait plus. Il fallait qu'elle appelle le Magicobus...le seul problème était qu'il était 15h et que les rues étaient pleines. Un bus à double impériale violet risquait de légèrement se remarquer. La demoiselle leva les yeux au ciel de dépit. Elle ne pouvait pas rentrer chez elle en transplanant, pas à ce stade de grossesse.

Mais Merlin est parfois là où l'on s'y attends le moins. Dans cette ruelle parsemée de poubelles et de portes d'immeubles de bureau, une vitrine miteuse n'attirait l'oeil que des sorciers qui savaient ce qui se trouvait derrière.
- Merlin merci ! Mione parcouru la distance qui la séparait des mannequins vieillots aux faux cils aussi rapidement qu'elle en était capable.

**********************¤**********************

Enfin elle revenait dans le monde des sorciers. Sentir la présence de la magie rien que dans le hall de Sainte Mangouste était particulièrement agréable. Mais les retrouvailles seraient pour plus tard. Elle avisa une sorcière replète coincée derrière le comptoir de l'accueil et - Merlin devait encore l'accompagner - qui heureusement n'avait strictement rien à faire. Du bout de sa baguette elle remuait la cuillère dans sa tasse de thé, tout en potassant le dernier Chicaneur.
- S'il vous plait...Je dois rejoindre le service maternité...
- Hum, marmonna la sorcière sans même lever les yeux de son magazine. Vampire, loup-garou...troll ?
- Je vous demande pardon ?! demanda Mione en grimaçant, sous le coup d'une nouvelle contraction.
- Vous allez accoucher de quelle genre de créature ? répéta la sorcière lentement, avec l'air de la prendre pour une imbécile.
- De créature ???! l'interrompit Mione. D'un humain bien sûr ! Et puis qu'est-ce que ça change ?
- Vous n'êtes pas orientée dans le même service, voila ce qui change ! Pour les loups-garous on doit vous emmener dans un service traité par un remède tue loup alors que...
- Oui, ça va, ça va j'ai compris ! Humain, service des humains. Et assez rapidement parce que ça urge un peu là et... Merlin mais vous pourriez arrêter de lire ?!!!! Mione s'interrompit. Une flaque venait de se déverser sur ses bottes d'une façon particulièrement...glamour. Et ça change quelque chose le fait d'avoir perdu les eaux sur le parquet du hall d'entrée ??

Quelques minutes plus tard, Mione était allongée sur un lit, une blouse rose particulièrement hideuse la couvrant jusqu'aux genoux. Mais sa crise d'angoisse commencée dans l'arrêt de bus ne s'arrêtait pas pour autant. Maintenant qu'elle se retrouvait au pied du mur elle savait qu'elle n'aurait pas du couper les ponts. Elle n'avait aucune envie de mettre son enfant au monde seule, même si elle se trouvait dans le monde rassurant des sorciers à présent.
La première personne qui passa à sa portée eu donc la chance de se retrouver collé à son lit d'un seul coup de baguette afin qu'elle puisse lui demander entre deux contractions de prévenir Zhadrryen Black, concierge à Poudlard, le plus rapidement possible. Peut-être qu'elle ferait une boulette mais tant pis. Au moins elle pourrait lui broyer la main le plus naturellement du monde.
Keira
Keira
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Keira, le  Dim 7 Nov - 14:11



    Hopital Ste Mangouste. Début de matinée.
    La journée était à peine entamer et pourtant les patients affluaient. Il était toujours impressionnant de voir le hall d’entré bondé de sorciers en difficultés. L’hôpital des sorciers était l’un des lieux les plus insolites de ce monde. On y rencontrait des cas très particuliers, qui viraient parfois au ridicule, ce qui ne manquaient jamais de revenir dans les conversations entre Médicomages. L’autre jour encore, Keira avait entendue parler de cette sorcière d’âge mûr qui s’était retrouvée avec des chaussures magiques qui, dès qu’elle les avaient enfilées, avaient commencé à la chatouiller. Son fou rire avait résonné dans tout l’hôpital et certains de ces collègues un peu sadiques avaient pris un malin plaisir à la faire attendre avant de la prendre en charge.
    Bref, ce matin des cas bien plus sérieux étaient arrivés. L’auror avait été assigné aux soins des combattants. Elle se retrouvait donc à soigner ses propres collègues. A première vu, on aurait pu penser que cela pouvait parfois se révéler sympathique de soigner leur petits bobos, mais lorsqu’ils revenaient avec des blessures bien plus graves, il fallait savoir rester calme et concentrer malgré les circonstances.
    Aujourd’hui cependant, la situation n’était guère à ce genre de soins. La jeune femme recevait quelqu’un de ses collègues mais rien de très graves. La plupart revenait d’un entrainement un peu trop poussé. Ce fut notamment le cas d’une nouvelle recrue qui s’était casser un bras, briser une côte, perdu deux dents, et avait de nombreuses plaies sur son visage. Pendant qu’elle réparait les dégâts, la conversation s’engagea entre les deux collègues, et c’est ainsi que Keira apprit que la formatrice de la nouvelle recrue n’était autre que Mélina, une petite pimbêche formée par la Médicomage en personne. Il était de nature publique que les deux sorcières ne pouvaient pas se voir, et elles n’hésitaient pas à se le rappeler chaque fois qu’elles se croisaient. Enfin bref, elle s’abstient de tout commentaires même si ces derniers lui brûlaient les lèvres. Après en avoir terminé avec son collègue, elle le laissa se reposer un peu, lui précisant qu’il pourrait partir dans la soirée.

    Une fois son travail aux soins intensifs finis, la sorcière rejoignit le hall d’entré pour s’occuper des patients dont les problèmes n’engageait pas leur vie. A peine arrivée, elle constata que ces collègues avaient bien fait leur travail, car le hall était quasiment vide, il n’y avait qu’une femme à la chevelure rousse. Aussi, Keira s’approcha pour lui proposer son aide lorsqu’elle entendit sa nouvelle patiente préciser qu’elle perdait les eaux. Sans attendre, la Médicomage prit les choses en mains, criant des ordres à droite à gauche, et en quelques secondes, la femme enceinte se retrouva allongée sur un lit vêtue des habituelles et immondes chemises roses qui étaient de rigueurs pour les patients.
    Les contractions de la jeune femme étaient de plus en plus rapprochées, ce qui annonçait la venue du bébé pour bientôt. D’un coup de baguette, la sorcière lança un sortilège pour atténuer autant qu’elle pouvait la douleur, mais visiblement cela ne se révéla que peu efficace. La rouquine semblait tellement paniquée, que l’auror décida d’aller lui parler pour la calmer. Mais dès qu’elle se retrouva près d’elle, elle ne put la rassurer car la femme enceinte lui glissa de prévenir Zhaddryen Black, concierge à Poudlard. Nul doute qu’il s’agissait du même Zhad’ avec qui elle avait un soir eut une aventure. Cette femme était donc Mione. Mione. Ce nom ne fit qu’un tour dans la tête de la jeune femme. *Oh non c’est pas possible. P****n de M***e !!!!*
    La surprise et la panique avaient certainement été visible sur son visage, et la sorcière se ressaisit dès qu’elle s’en rendit compte. Elle sortit rapidement de la salle d’accouchement et dans le couloir respira à fond. Elle ne devait pas se laisser déborder par ses sentiments. Rester concentrer malgré tout. Même si Mione avait certainement terriblement souffert à cause d’elle, même si elle se retrouvait à présent seule pour mettre au monde son enfant, même si… Stop. Elle ne serait pas seule, si Keira prévenait Zhad. Ce qu’elle fit aussi vite qu’elle put. Pointant sa baguette, son patronus apparut, et son lynx fila vers Poudlard portant les paroles suivantes. « Mione accouche. Elle te demande. Viens à Ste Mangouste immédiatement ».

    Les volontés de Mione respectée, la Médicomage inspira un grand coup et pénétra de nouveaux dans la salle. Elle s’approcha de la rouquine et lui prit la main en lui glissant à mi-voix qu’elle avait fait le nécessaire pour prévenir Zhaddryen. Les contractions se faisaient plus importantes, et plus douloureuses. Le travail avait commencé. Et si Zhad n’arrivait pas bientôt, Mione serait contrainte d’accoucher seule. Aussi, Keira concocta une rapide potion pour ralentir un peu le rythme afin que le concierge puisse arriver et avoir le plaisir de se faire broyer la main lorsque sa femme accoucherait de leur enfant.

    Buvez, cette potion ralentira un peu les contractions. Le temps que votre mari arrive. Ensuite le plus dur commencera. Mais vous aurez au moins sa main pour vous défouler dit-elle avec un sourire timide.

    La situation était plus que gênante pour la jeune femme. Elle ne voulait pas assister Mione pour son accouchement, ni revoir Zhad’. Pourtant, elle n’avait pas le choix, ces responsabilités en tant que Guérisseuse passaient avant tout. Avant elle, avant ses sentiments, qu’ils soient bons ou mauvais…

    J'espère que ça ira (:
Zhadrryen Black
Zhadrryen Black
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Zhadrryen Black, le  Lun 8 Nov - 11:45

[Suite du rp que j'ai fait au qg de l'ordre]

Mouni s'inclina et disparu dans un tourbillon s'éclipsant en un seconde. La paquet contenait une rose qui ne s'épanouirait qu'une seule fois dans l'année, le jour de la naissance de leur enfant, la rose était entouré de flamme bleue, et lors de l'éclosion de la bouture, les flammes devenaient alors rouges.

Quelques minutes plus tard, Mouni revint à la maison sans le paquet et pris sans dire un mot la main de son maitre et le transporta dans un hôpital. Zhadrryen chercha en tournant sur lui même où il se trouvait, pour finalement s'apercevoir qu'il était à Saint mangouste, il avança vers la femme qui se curait les ongles au comptoir et demanda :


- Bonjour, je m'appelle Zhadrryen Black

Aussitôt une demi douzaine de médicomages apparurent depuis un couloir, baguette à la main pour enfiler un tablier au jeune homme et l'emmenèrent dans une salle spéciale. Zhadrryen essaya de comprendre ce qu'il se passait quand il pénétra dans la salle et qu'il vit sa femme allongé sur une table de travail.

Il n'avait d'yeux que pour sa femme, il ne remarqua pas la médicomage qui se tenait là à ses cotés pour l'aider à affronter la douleur. Le jeune homme s'avança lentement, et se glissa de l'autre coté pour se tenir à coté de Mione, il lui prit la main et lui murmura à l'oreille :

- Je suis là, je ne t'abandonnerai pas, je serai là jusqu'à la fin, tu peux compter sur moi.

Le fossé qu'il avait lui même créé disparut en quelques secondes, il ressentit la magie agir dans la pièce effacer tout ses moments maudits qui avaient fait si mal à cette famille. Zhadrryen tenait la main de Mione, il aperçut alors son paquet qui était sur une table à coté, le papier kraft se mit à bruler car les flammes étaient rouges laissant ainsi la rose commencer à s'épanouir. L'événement n'allait pas tarder et Zhadrryen était présent.
Mione
Mione
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Mione, le  Mar 16 Nov - 9:47

Ces blouses étaient décidément très laides. Et les douleurs de Mione étaient de plus en plus insupportables. La seule chose appréciable résidait dans le fait que les hôpitaux sorciers n'avaient pas cette odeur caractéristique de leurs frères moldus.

La sorcière qui avait pris en charge la jeune femme semblait tendue. *Merlin, faites que ce ne soit pas le premier accouchement qu'elle pratique !* Cependant, elle lui fit avaler une potion d'une odeur fort agréable, sensée ralentir les contractions le temps que Zhad arrive. La jeune femme la but sans rechigner. Maintenant qu'elle avait fait le choix de prévenir son mari, pas question de revenir en arrière. Et puis, comme venait de dire sa guérisseuse, elle aurait sa main pour se défouler quand le plus dur commencerait.

Et justement, quelques minutes plus tard, alors que le rythme des soubresauts de son ventre ralentissait, Zhad franchit la porte, légèrement hagard. Pas sur qu'il ait vraiment compris ce qui se passait avant de la voir en blouse rose, sur une table de travail (excellent indice s'il en est).
Depuis un mois elle avait vécu loin de lui, et si elle ne s'était pas trouvée dans cette situation particulièrement inconfortable, elle aurait sans doute aimé le serrer dans ses bras. Et manger de la glace (les envies d'une femme enceinte ça ne s'explique pas).
Sans dire un mot, il prit sa main et lui chuchota à l'oreille qu'il ne l'abandonnerai pas et qu'elle pouvait compter sur lui.

- J'espère bien, j'ai l'intention de te broyer la main dès que j'aurai trop mal, glissa-t-elle tout naturellement avec un sourire légèrement crispé.

Le travail avait visiblement commencé, d'après l'agitation ambiante. Mione avait espéré que chez les sorciers, aucune crispation n'envahissait le visage de l'heureuse maman et que tout se faisait sans douleur... Comme par magie quoi ! Eh bien ce n'était pas le cas. Son entourage immédiat, composé de Zhad et de la médicomage de son arrivée dut supporter de se voir respectivement broyer les doigts et de se voir demander toutes les dix-sept secondes environ s'il n'existait vraiment rien pour échapper à cette étape de l'accouchement.

Bref, tout se passa dans la joie et la bonne humeur, entre cris, douleur...Bref, un accouchement quoi. Mais Mione put souffler lorsqu'elle entendit enfin les cris stridents de cette petite chose magnifique et propre sortie tout droit de... Non, honnêtement, il était plutôt fripé et pas super nickel...Mais ça devait être normal. En tout cas, personne ne s'en inquiétait. Zhad semblait totalement déconnecté et la médicomage courrait en tous sens.
Mione entendit tour à tour deux informations importantes. La première lui procura une sensation de bonheur qui lui fit oublier la douleur lancinante pendant quelques secondes : c'est une fille. Mais la deuxième nouvelle la fit s'arrêter net dans son geste pour relâcher la main de son mari. "Il y en a un second".

- Comment ça un second ? Un second bébé vous voulez dire ??!
Là c'était le pompon. Elle qui avait déja peur de ne pas y faire avec un seul... Menfin, elle n'avait plus vraiment le choix à ce stade, même si elle lâcha un ou deux jurons peu féminins, juste sous le coup de l'émotion.

Alors tout recommença, mais plus rapidement que la première fois. Et lorsqu'on lui assura que non, il n'y en avait pas un troisième, Mione se laissa retomber avec joie sur la table de travail, maudissant les mages et sorciers qui en plusieurs siècles, n'avaient pas songé à trouver une potion ou un sort pour que les bébés sortent tout seuls, sans douleur.

La médicomage lui apporta enfin le fruit de tant de douleur. Les bébés étaient lavés et ne pleuraient (presque) plus. Un bonnet rose et un bleu avec de petites étoiles brodées garnissaient le sommet de leur tête. Ainsi elle avait un garçon et une fille. Et dès qu'elle pu les prendre dans les bras afin de leur dire bonjour, elle su qu'Eurora avait raison.

[HS : A vous ! Ma boite MP est ouverte si vous avez des questions Wink]
Zhadrryen Black
Zhadrryen Black
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Zhadrryen Black, le  Mer 17 Nov - 10:50

Le concierge était au coté de sa femme et lui tenait la main, elle espérait bien qu'il soit là car elle comptait bien lui broyer la main quand elle aurait trop mal. Le travail commençait, Mione souffrait mais grâce aux diverses potions les douleurs semblaient passer comme une lettre à la poste jusqu'au moment où il fallait pousser, c'est à ce moment là que la main de Mione serra fortement celle de Zhadrryen. Quelques minutes plus tard, un cri se fit entendre dans la salle d'accouchement. Il s'agissait d'une fille, ensuite le médicomage annonça aux parents qu'il y avait une deuxième enfant qui allait venir.

Zhadrryen mit quelques secondes à réaliser les paroles de la jeune femme, une deuxième enfant, il regarda Mione qui semblait aussi étonné que lui, personne ne s'y attendait. Ce qui était un peu normal, Mione n'avait pu être suivi à cause de son enlèvement. Quelques temps plus tard, qui parût des heures au jeune homme, le second enfant vint au monde. La médicomage parti s'occuper des deux enfants afin de les laver, les peser, et les emmailloter pour les amener à leur parent. Keira, que Zhadrryen s'aperçut seulement de sa présence déposa les deux enfants sur Mione. Le concierge sentit un malaise en lui grandir, Mione n'avait jamais voulu connaître le nom de la personne qui avait passé la nuit avec son mari, et il lui avait promis de ne plus lui cacher la vérité. Il observa leur enfant. Il faudrait leur trouver des noms et avoir une discussion.


- Félicitation, tu t'en es très bien sortit, ils sont magnifiques, regarde notre fille à tes yeux. Nous n'avons pas eu le temps d'en discuter calmement, mais on doit choisir un nom, j'ai une idée pour notre fils, j'aimerai qu'il porte le prénom de mon père si tu n'y vois pas d'inconvénient.

Un bonheur grandissant naquit au fond de Zhadrryen, il savait que maintenant il n'avait pas que Mione à protéger de ce monde, il avait aussi deux petits êtres qui ne demandaient que de l'amour de leur parent. Les voir grandir, évoluer, leur apprendre à vivre dans ce monde, c'était ça les nouvelles charges maintenant.

[Je te laisse annoncer les prénoms de nos enfants, j'attends que Keira nous laisse seul pour t'informer que c'est la femme avec qui j'ai passé une nuit.]
Contenu sponsorisé

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 16

 [Ste-Mangouste] Salles de soin

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.