AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 32 sur 33
Couloir du 4ème étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33  Suivant
Niùt Johnson
Serpentard
Serpentard

Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Niùt Johnson, Mer 10 Aoû 2016 - 15:18


« Je... Non, je n'en ai pas. T'inquiète, tu peux tout me dire, je suis une véritable tombe. Encore vraiment désolée pour tes parents. Tu as des frères et sœurs toi ? Tu veux qu'on marche un peu toute les deux pour que tu te sente mieux ? »

Je n'avais pas imaginé qu'elle aurait ce genre de réaction. Pourquoi la plupart des gens essayaient-ils d'être gentils avec moi?
Volontiers, où veux-tu aller? Et non je n'en ai pas... Enfin, ma mère a fait une fausse couche, c'est peut-être parce qu'elle était complètement barge. Tu n'as pas besoin de t'excuser pour mes parents, tu n'y peut rien. Et excuse-moi pour la blague sur ton nom tout a l'heure, c'était pas malin.

Elise, ce n'état pas un prénom si original que ça, mais c'était la première que je rencontrais. Elle avait tout de même l'air sypathique.

Une amitié démarrait peut-être.
Ce serait "cool" d'avoir une amie de son âge, non?

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Elise Green, Mer 10 Aoû 2016 - 18:39


« - Volontiers, où veux-tu aller? Et non je n'en ai pas... Enfin, ma mère a fait une fausse couche, c'est peut-être parce qu'elle était complètement barge. Tu n'as pas besoin de t'excuser pour mes parents, tu n'y peut rien. Et excuse-moi pour la blague sur ton nom tout a l'heure, c'était pas malin.

- Excuses acceptées. Je ne connais pas le château sur le bout des doigts, je ne sais pas trop où nous pouvons aller, où nous ne pouvons pas aller... Tu as une idée ? »

Je réfléchis à l'endroit où nous pourrions aller. Mais mon esprit glisse sur autre chose, une chose que je ne me suis jamais vraiment demandé. Aurais-je voulu avoir un frère, ou une sœur ? Un mini moi aux cheveux de neige, aux yeux pleins de verdure. Je crois me rappeler qu'un jour Mère a parlé d'avoir un autre enfant avec Père. Mais Père était moins d'accord qu'elle, il disait que nous ne pourrions plus voyager avec un autre enfant. Mère s'était encore énervée, et une nouvelle dispute avait éclaté. Je crois que mon petit frère se serait appelé Noé, ou Loïc, un prénom bien Français comme ma mère les aimes. Père m'a dit que j'avais failli m'appeler Anna mais je pense que le choix d'un prénom pour une autre petite fille aurait été quelque chose comme Louise. Père est comme Mère, il aime les prénoms Français. Je m'imagine soudain entrain de regarder dans un miroir. D'un seul coup, l'image en face de moi se met à bouger indépendamment de mon corps, libre de tout mouvement. Brr, je ne veux pas un autre moi collé à mes baskets toute la journée ! Père est brun, mon petit frère aurait aussi bien pu être brun comme lui. Il est d'ailleurs étonnant que je n'ai pas une seule nuance de brun dans les cheveux. Ma chevelure de neige, je la tient de Mère. Elle n'a pourtant pas les cheveux aussi clairs que les miens. Une fois, j'ai entendu ma grand-mère paternelle dire que Mère avait fait de la magie noire sur mon corps lorsque j'étais plus petite, ce qui me donna ces cheveux presque blancs. Une nouvelle dispute au sein de la famille Green ! Je comprends Mère, elle n'avait pas tellement aimé se faire insulter de la sorte. Grand-Mère y va fort. Elles se détestent toute les deux. Et Père ne défend jamais Mère. Il fait toujours profil bas lorsqu'elles se disputent, quelque soit la violence des propos. Non, vraiment, je crois qu'être fille unique me va bien. Je n'envie pas les familles nombreuses. Il faut tout partager, tout apprendre à son petit frère ou à sa petite sœur, le ou la prendre sous son aile, prendre le temps de le voir s'élever sur les traces déjà présentes... Je n'ai pas cette patience. C'est à se demander si je ferai une bonne mère, un de ces jours.
Revenir en haut Aller en bas
Niùt Johnson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Niùt Johnson, Jeu 11 Aoû 2016 - 0:09


- Excuses acceptées. Je ne connais pas le château sur le bout des doigts, je ne sais pas trop où nous pouvons aller, où nous ne pouvons pas aller... Tu as une idée ? »

Heureusement qu'elle accepte mes excuses!

-Hum... Je propose la bibliothèque. Moi, j'essai de le connaitre comme ma poche, mais je n'ai exploré que les trois étages qui sont au dessus de nos têtes. On pourrait peut-être explorer les autres étages ensemble, tu en penses quoi? Et ton livre, tu l'as acheté où? Je l'ai cherché chez Fleury & Bott, mais je ne l'ais pas trouvé.

Ah, peut-être aux Halles Magiques. J'irais voir un de ces quatre.

Une de mes nombreuses mèches de cheveux blonds tombait sur mon visage, et je la remettais en place d'un mouvement machinal. J'aimerais les raccourcir. Les cheveux, c'est embêtant, quand ils sont longs, ils sont beaux mais enquiquinants, et quand ils sont cours ils sont pas très beaux, mais agréables. Pourquoi ils peuvent pas juste être longs et agréables? Elise aussi elle a ce problème? Je devrais lui demander.

-Toi aussi tes cheveux te gênent?

J'ai vraiment parlé? Je lui ai vraiment demandé ça? Je sais même plus... Bon, dans tous les cas, ses cheveux n'ont pas l'air de la déranger. Ils sont vachement beaux en plus. Leur couleur aussi, elle est magnifique. Je suis jalouse. Enfin non, vu la couleur des miens, y a pas photo, je les garde. Je passe ma main dans ma poche et en sort du chocolat noir, amer.

Tu en veux un morceau? C'est du noir.

Ce n'était pas mon préféré, mais c'était tout de même du chocolat, alors ça passe. Oh là là j'ai faim! Je sais pas si je vais réussir à attendre sa réponse avant de me jeter sur la plaque presque entière de chocolat.




HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Elise Green, Jeu 11 Aoû 2016 - 21:14


« Hum... Je propose la bibliothèque. Moi, j'essai de le connaitre comme ma poche, mais je n'ai exploré que les trois étages qui sont au dessus de nos têtes. On pourrait peut-être explorer les autres étages ensemble, tu en penses quoi? Et ton livre, tu l'as acheté où? Je l'ai cherché chez Fleury & Bott, mais je ne l'ais pas trouvé. »

Oulah, connaître cet endroit comme sa poche doit être impossible je pense. Je suis sûre que le château regorge de passages secrets, d'endroits dissimulés et de part d'ombre. C'est sûr, j'ai bien envie de tout découvrir à propos de mon école. Mais je trouve qu'une part d'ombre est nécessaire et bénéfique à tout endroit magique. Cela donne un certain cachet à l'endroit. Et puis, quand on a ce qu'on veut d'un seul coup, on est souvent déçu. Niùt a donc déjà eu le temps d'explorer tant d'étage ? Elle est rapide. Peut-être que ce serait cool d'explorer avec elle en effet. Elle propose d'aller à la bibliothèque, je n'y suis jamais allée... Mais q'y a-t-il à explorer à part des livres ? Pas grand chose en fait. Je ne dis pas que les livres ne sont pas des sources d'aventures, au contraire ! Une histoire reste cependant quelque chose de très personnel. Tout dépend du point de vue avec lequel on lit le livre. Et je me vois mal lire en compagnie de quelqu'un. Il me faut un certain calme pour me plonger dans un bon livre, Niùt à l'air d'être quelqu'un de plutôt bavard. Je ne la connait pas encore très bien, on verra avec le temps. Cette jeune fille m'intrigue. Et quand au livre... Je regarde la couverture. Je ne sais pas trop où mes parents l'ont achetés... Je ne pense pas que ce soit au chemin de Traverse. Lorsqu'ils m'en ont fait cadeau, nous étions en Irlande si mes souvenirs sont bons.

« Et bien... Pourquoi pas en effet... Mais je ne crois pas que la bibliothèque soit un lie explorable. C'est plus un lieu de travail ! Mon livre ? Et bien, mes parents m'en ont fait cadeau lorsque j'étais plus jeune, je ne sais pas du tout où ils l'ont achetés. En Irlande certainement, c'est là que nous habitons. »

Je hausse les épaules. Une mèche de cheveux tombe sur le visage de Niùt qui la remet en place, visiblement agacée par ses cheveux blonds que je trouve plutôt en place et bien coiffés. En fait, pour moi toutes les têtes sont bien coiffées. Mes cheveux sont tellement épais que j'ai toujours l'impression d'avoir la pire coiffure du monde. Son agacement m'arrache un sourire en coin, et j'ai le réflexe de glisser une mèche blonde presque blanche derrière mon oreille droite. Niùt me demande alors, passablement éreintée :

« - Toi aussi tes cheveux te gênent ?
- Non, dis-je rieuse. Ça va, je les aime bien. Ils sont si particuliers, je ne songe jamais à les couper. Ils sont parfois pénibles, mais j'arrive quand même à les dresser. »

Soudain, Niùt plonge sa main dans sa poche, et en sort une tablette de chocolat emballé dans un papier aluminium. Mes yeux parlent alors d'eux même : ils s'illuminent à la vue de ce trésor. Je vois que la tablette est passablement entamée. Niùt n'a pas dut résister longtemps à la vue du chocolat. Elle m'a déjà dit qu'elle aimait beaucoup ça ! Je n'ose pas lui en demander. Mère m'a appris que ce n'est pas correct de quémander. J'attends alors patiemment qu'elle me pose la question. Question qui ne se fait pas prier.

« - Tu en veux un morceau? C'est du noir.
- Oh, oui avec plaisir, merci Niùt ! »

Je lui souris et prend un morceau de chocolat. Je le happe vite avant qu'il ne fonde sur mes doigts. Mmh.. Il est délicieux, du noir comme je l'aime. Je le laisse fondre dans ma bouche puis déglutit silencieusement. Le chocolat noir est le meilleur, puisqu'il laisse tout son arôme sur le palais et non sur le fond de la gorge. Le blanc est comme ça, trop laiteux. Il laisse un gout désagréable dans la bouche.

« Niùt ? D'où est-ce que tu viens ?  » dis-je simplement, comme si le chocolat avait soudain délié ma langue.
Revenir en haut Aller en bas
Niùt Johnson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Niùt Johnson, Ven 12 Aoû 2016 - 16:49


- Oh, oui avec plaisir, merci Niùt ! »


Je lui avais donné un très généreux morceau, car en voyant sa réaction, j'avais deviné qu'elle l'aimait tout particulièrement le chocolat noir. Il semblait être son préféré.

« Niùt ? D'où est-ce que tu viens ?  »

-D'une autre planète, dis-je en blaguant. Puis je continuais plus sérieusement: En vrai, j'ai grandi à Londres, et un petit peu à Paris. Ma mère était Anglaise, et mon père Suédois, et au cas où tu demanderais, c'est de là que viens mon prénom. Et toi, tu es Irlandaise, où tu y as juste habité?

J'adressais un sourire à la lionne, j'étais totalement incapable de manger du chocolat sans m'en mettre partout. C'était puéril, mais je m'en fichais totalement.

Elle était sympathique, je l'appréciais.
Cela ne faisait pas une heure que l'on se connaissait, et elle connaissait déjà presque tout sur moi. J'avais beaucoup parlé de moi, mais elle n'avait presque rien dit sur son passé.
Elle est peut-être beaucoup plus timide que moi...
Je ne la connais pas assez bien pour le dire.
Peut-être qu'avec le temps, elle se confiera plus à moi.
Ou alors je suis tellement bavarde qu'elle n'as presque pas pu dire un mot.
Dehors, le soleil était au Zénith.


Soleil, synonyme de bohneur.

Si seulement c'était vrai. Si seulement il y avait autre chose que du mensonge dans mon passé... Si seulement il y avait  au moins une chose de vraie dans tout ce que m'a dis ma mère. Est-ce que mon père m'aurait menti, lui aussi? M'aurait-il battue? Personne ne peut le savoir. Je me dis seulement que non, mais je n'arrive pas à m'en convaincre. À la mort de ma mère, je n'ai pas pleuré, j'étais bouleversée, mais je n'ai pas pleuré. Est-ce normal? Même après tout ce qu'elle m'a fait, ne devrais-je pas être triste? Je n'en sais rien. Encore un sujet sur lequel j'ai besoin que l'on m'éclaire. Mon regard se perdait dans le vide. Repenser à ce que m'a mère m'avait fait me fais l'effet d'un coup de poing dans le ventre.

Douleur.

Douleur.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Elise Green, Mer 17 Aoû 2016 - 22:24


« - Niùt ? D'où est-ce que tu viens ?
- D'une autre planète. En vrai, j'ai grandi à Londres, et un petit peu à Paris. Ma mère était Anglaise, et mon père Suédois, et au cas où tu demanderais, c'est de là que viens mon prénom. Et toi, tu es Irlandaise, où tu y as juste habité ? »

Niùt se fait rieuse, plus décontractée. Elle grignote gaiement son morceau de chocolat noir, s'en fichant un pue partout. Je lui adresse un sourire amusé. Moi je reste plutôt propre. Je porte pourtant mes doigts à ma bouche, un a un pour en retirer avec gourmandise le chocolat. Niùt m'adresse un sourire que je lui rend avec plaisir. En fait, cette jeune fille est vraiment sympathique. Je l'aime bien. Aurait-elle ensorcelé le chocolat pour que je me mette soudain à l'apprécier à ce point ? C'est drôle quand même comme la nourriture lie les gens les uns aux autres. Bon, concentrons nous une seconde. Elle m'a posé une question sur... mon passé. Enfin, je crois, j'ai pas l'impression d'avoir vraiment écouté ce qu'elle a dit. Elle a parlé de Londres et de Paris. Attends, de Paris ? Elle est Française ? Je dois lui demander. Je lui adresse un sourire, prête à renchérir sur ce qu'elle vient de dire, puis m'arrête un instant. Choisir ses mots. Je lui répond sur un ton plus sérieux, mon sourire s’effaçant de mon visage sans que je sois pour autant triste ou bouleversée. Je suis simplement plus concentrée sur le sujet délicat que nous allons aborder : ma famille.

« Je vie en Irlande, à Toom. C'est à côté d'un grand lac nommé le Lough Neagh. Mais j'ai aussi vécu en Angleterre... et je suis née en France. En Normandie, dans le Nord de l’hexagone. Ma Mère est une sorcière Française, et mon Père est Anglais, c'est de lui que tiens mon nom : Green. Mais Mère tient vraiment à ce qu'on m'appelle par son nom également. Elle est... particulière. Mon Père est plus doux. »

Je repense à Mère et à sa manie de la coiffure tirée, à ses habits de haute qualité qu'elle faisait faire en double pour moi, aux exclamations de Père exaspéré parce qu'il avait perdu un client... Ces jolis jours perdus. Maintenant, les chignons de Mère son encore plus tirés, de moins en moins lâches. Quand elle veut m'acheter les mêmes vêtements qu'elle, Père lui hurle qu'elle dépense beaucoup trop. Père qui se réfugiait dans les bras de Mère quand ça n'allait pas brise maintenant des assiettes et l'enfant aux cheveux de neige file rapidement dans sa chambre, avant d'être emportée comme une plume dans le torrent de cris et de pleurs. Elle était si légère, la vie, elle était si légère, l'enfant aux cheveux de neige, qu'un éclat de voix aurait pu la briser en milles. Heureusement, la plume blanche au doux duvet se transforme petit à petit en Lionne Blanche bien décidée à apposer sa marque au Monde entier.

Après cet élan nostalgique, je reprends, le sourire aux lèvres :

« Et tes parents alors ? Raconte moi ton histoire ! »
Revenir en haut Aller en bas
Niùt Johnson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Niùt Johnson, Mer 7 Sep 2016 - 14:30


« Je vie en Irlande, à Toome. C'est à côté d'un grand lac nommé le Lough Neagh. Mais j'ai aussi vécu en Angleterre... et je suis née en France. En Normandie, dans le Nord de l'’hexagone. Ma Mère est une sorcière Française, et mon Père est Anglais, c'est de lui que tiens mon nom : Green. Mais Mère tient vraiment à ce qu'on m'appelle par son nom également. Elle est... particulière. Mon Père est plus doux. Et tes parents alors, raconte moi ton histoire! »
Elle avait dis ça avec un magnifique sourire sur les lèvres. J'avais tellement peur que ce que je j'allais lui dire ne lui enlève, qu'elle perde sa joie de vivre...


-Eh bien, comme tu veux...Mais je dois te prévenir que ce n'est pas très joyeux. Alors. Je suis née en Angleterre, à Londres. Mon père est allé à l'Académie de Durmstrang. Ma mère et moi sommes retournées à Paris l'année de mes cinq ans, dans sa maison d'enfance, c'était peu de temps après la mort de mon père.  Disons qu'elle voulait que j'ai un climat "sain". Mon père m'avait inscrite à Poudlard à ma naissance, mais l'avais caché à ma mère. Elle voulait m'inscrire à BeauxBâtons, mais j'ai reçu ma lettre pour Poudlard  juste à temps.Ma mère a dit qu'elle était heureuse que ce soit ce que je voulais. En vérité, elle voulait juste récupérer l'héritage de mon père. Nous sommes donc retournées à Londres, et nous nous sommes réinstallées dans le manoir de mon enfance. Elle m'a laissé sur le chemin de traverse pour  que je fasse mes achats, avec les 3 Gallions que mon père m'avait légués, puis sur le Quai de la gare de Kings Cross, me laissant me débrouiller.

Je m'étais tue quelques secondes qui m'avait parues des heures, plus douloureuses que jamais, à cause de tous ces souvenirs refoulés.

-Je pense avoir terminé, Dis-je d'un ton nostalgique. On percevais ce qu'il ressemblait à des pleurs dans ma voix.



HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Elise Green, Sam 10 Sep 2016 - 20:21


HRPG : Aucun soucis ^^

Le jeune fille se crispe très légèrement. La joie quitte son visage, elle enfile le masque de la nostalgie, de la tristesse. Je n'aurai peut-être pas du m'avancer autant, dans mes questions. Voilà qu'elle est a découvert, vulnérable. Comme moi lorsqu'on me demande ce que font mes parents. Étrange. Comme si chacun avait une bulle à la fois increvable et fragile comme du verre. Je vois l'hésitation danser dans son regard. Mais je brûle d'en savoir plus sur elle. Je suis comme ça. J'aime avoir des renseignements sur les gens. Même si ils ne me concernent pas du tout. C'est comme un carnet géant, dans lequel est griffonné tout un tas de trucs relatifs à chaque personne que je croise. Et ce mémo est vraiment utile lorsqu'il faut ressortir des souvenirs, ou lorsqu'une rancœur me pique la gorge. Et j'aime être comme ça. La curiosité n'est pas un vilain défaut, contrairement à ce que peuvent penser les autres. C'est une qualité, un don de la nature. La curiosité me permet de franchir la barrière de mes peurs, de mes cauchemars. De mes craintes et de mes rêves, comme celle de la timidité. Elle est ma dose d'adrénaline. Je respire un bon coup, m'apprêtant à encaisser ce que va me dire Niùt. Cette jeune fille est vraiment étrange. Je l'ai senti au moment où elle s'est présenté à moi. Comme une sorte d'intuition... Ça n'a pas de nom. C'est physique, ça ne se touche pas. C'est comme de ne pas aimer la tête d'une personne. Pouvons-nous expliquer la méfiance qu'on a envers un tiers juste en le regardant ? Bien sûr que non. Très étrange. Je ne sais cependant pas si je peux faire confiance à Niùt. Peut-être que ce qu'elle va me révéler va me faire fuir, ou au contraire me rapprocher d'elle ?...

« Eh bien, comme tu veux... Mais je dois te prévenir que ce n'est pas très joyeux. Alors. Je suis née en Angleterre, à Londres. Mon père est allé à l'Académie de Durmstrang. Ma mère et moi sommes retournées à Paris l'année de mes cinq ans, dans sa maison d'enfance, c'était peu de temps après la mort de mon père. Disons qu'elle voulait que j'ai un climat "sain". Mon père m'avait inscrite à Poudlard à ma naissance, mais l'avais caché à ma mère. Elle voulait m'inscrire à BeauxBâtons, mais j'ai reçu ma lettre pour Poudlard  juste à temps. Ma mère a dit qu'elle était heureuse que ce soit ce que je voulais. En vérité, elle voulait juste récupérer l'héritage de mon père. Nous sommes donc retournées à Londres, et nous nous sommes réinstallées dans le manoir de mon enfance. Elle m'a laissé sur le chemin de traverse pour que je fasse mes achats, avec les 3 Gallions que mon père m'avait légués, puis sur le Quai de la gare de Kings Cross, me laissant me débrouiller. »

Elle laisse les grains de sables du grand sablier de la vie descendre doucement, elle me laisse le temps de digérer tout ça. J'ai une petite boule dans la gorge. Qu'est ce que je dois répondre à ça ? Moi qui ai eu une enfance heureuse, pleine de joie et de gâteaux aux chocolats... J'ai un soupir qui veut tout dire, mes épaules s'affaissent légèrement. Je ne souris plus, le visage neutre. Je n'aime pas qu'on me regarde avec pitié, je ne vais pas faire de même avec elle. Je bat des cils, alors qu'elle reprends, la voix empreinte d'une profonde tristesse :

« Je pense avoir terminé. »

Je déglutit. Que faire ? Que dire ? Je reprend alors, sur un ton neutre :

« Je suis sûre que ça va aller. Vivre sans vraiment avoir de père, j'ai connu aussi. Mon père a longtemps vécu loin de moi. Ne t'inquiète pas, respire un grand coup et pense seulement aux bons moments de ta vie. Dis toi que demain est toujours meilleur. Maintenant, tu es dans la meilleure école de magie du monde ! Regarde la chance que tu as. Ne laisse pas tes démons danser en toi. »

J'ai un mouvement vers elle, lui tapote l'épaule, voulant la réconforter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Niùt Johnson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Niùt Johnson, Lun 12 Sep 2016 - 19:29


« Je suis sûre que ça va aller. Vivre sans vraiment avoir de père, j'ai connu aussi. Mon père a longtemps vécu loin de moi. Ne t'inquiète pas, respire un grand coup et pense seulement aux bons moments de ta vie. Dis toi que demain est toujours meilleur. Maintenant, tu es dans la meilleure école de magie du monde ! Regarde la chance que tu as. Ne laisse pas tes démons danser en toi.

Maintenant que tu m'as dis ça, demain ne peut être qu'un jour meilleur! En ce qui concerne les démons, j'ai un peu plus de mal... Et tu trouve pas que tous les professeurs sont génials? Heu... Géniaux?  »

Je croyais entendre au loin la sonnerie de début de cours. Je regardais l'heure. 13H55. Je dois Speeder! Me connaissant, je suis déjà en retard!

Heu..., je crois que je dois y aller, je dois réussir à trouver la salle d'enchantement.

Ce qui risquait d'être difficile, étant donné mon sens de l'orientation. Et puis, être en retard ne serait pas génial en début d'année. Miss Wind ne serait pas très clémente, même en début d'année, d'après certaines rumeurs, que je pense mal fondées.






Fin du RP pour moi, j'ai plus trop d'inspi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Elise Green, Sam 1 Oct 2016 - 11:48


« - Maintenant que tu m'as dis ça, demain ne peut être qu'un jour meilleur! En ce qui concerne les démons, j'ai un peu plus de mal... Et tu trouve pas que tous les professeurs sont génials? Heu... Géniaux?

- Je... »

Niùt regarde l'heure. Soudain, l'expression de son visage change. Est-elle stressée ?

« Heu..., je crois que je dois y aller, je dois réussir à trouver la salle d'enchantement. »

Et avant que j'ai le temps de répondre quoi que ce soit, elle file déjà. Enchantement hein. Je reste plantée là, dans le milieu du couloir légèrement éclairé par la lumière du début d'après midi. Combien de temps sommes nous restées là, à discuter ? Je me tourne pour la voir disparaître comme un songe à l'angle du couloir. Drôle de Serpent. Au bout de quelques instants, je me décide à partir à mon tour. Je ne vais pas rester là toute la journée, il y a tellement à voir ! Mais ais-je seulement le droit de traîner dans les couloirs, telle une âme vagabonde ? Je m'élance d'un pas guilleret, mon livre serré contre mon torse et rejoint la salle commune des Rouges & Or. Il n'y a presque personne, à l'heure qu'il est. J'ai encore une heure avant d'aller en cours, mettons là à profit : je file chercher un livre de Défense contre les Forces du Mal, m'installe sur une des tables de la salle commune et me met à lire. Il y a pleins de choses dans les livres. Oui, vraiment, il y a des indications sur toutes les choses du monde magique, ou même moldu. Il y a tout, sauf la meilleure manière pour se faire des amis. C'est drôle que personne n'y ait pensé. Enfin si, ce genre d'ouvrage existe mais ils sont souvent bidons. Je cale ma main contre ma joue droite et tourne les pages du livre...

Fin du RP ♥
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Ama Ilo, Ven 21 Oct 2016 - 0:15


RP avec Elanha Luernios, accord pour LA

Il restait bien des pièces à explorer au château de Poudlard, Ama en était consciente. Elle avait ratissé tous les étages, parcourut chaque couloir, ouvert chaque porte, et minutieusement observé chaque armure et tableau qu’elle avait pu croiser. Bien sûr elle n’avait encore fait infraction dans aucun des bureaux du corps professoral, elle n’avait pas non plus trouvé la Salle-sur-demande dont beaucoup parlait au sein de sa maison, et ne connaissait presque aucun des passages secrets qu’elle savait exister entre ces murs. Mais surtout, elle n’avait jamais mit les pieds dans aucune des trois autres Salles Communes que contenait le château, et c’était une faute qu’elle souhaitait rectifier à tout prit. Pour ça, la rouge et or avait un plan.

Première étape, cibler la Salle Commune qu’elle souhaitait visiter. Deuxième étape, la localiser au sein du château. Troisième étape, trouver le moyen de se faire passer pour un élève de la maison. Et enfin quatrième étape, et pas des moindres, trouver le mot de passe permettant de passer la porte. Ama en avait déjà fini avec les étapes une et deux. Elle avait opté pour la Salle des aigles, qu’elle avait localisé à l’opposé de celle des Gryffondors. Ne lui restait à présent qu’à trouver de quoi se mêler à la foule de bleu et bronze qui défilaient chaque jour entre les murs de cette mystérieuse tour à l’ouest du château. Ama avait repéré une jeune sorcière aux cheveux bleus qui très souvent semblait isolée des autres. Et aujourd’hui, elle l’avait suivi dans tout Poudlard dans l’espoir de récupérer… sa cravate. Elle l’avait vu, la Serdaigle, elle l’avait mit dans sa besace. Ce serait un premier élément non négligeable qui permettrait à Ama de se faire passer elle-même pour une Serdaigle, elle en était certaine. Et puis elle la lui rendrait plus tard, c’était pas un vrai délit.

Lorsque sa cible s’arrêta, sa besace légèrement en arrière, entrouverte, Ama n’y réfléchit pas à deux fois et se rua dans le couloir. Elle attrapa le bout de tissu de sa main agile et poursuivit sa course sans un regard en arrière. Elle était bonne sprinteuse, elle avait toute ses chances.
Revenir en haut Aller en bas
Elanha Luernios
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Elanha Luernios, Dim 23 Oct 2016 - 20:42


La journée avait été épuisante. Il m'était difficile de tenir le rythme éreintant des cours avec mes insomnies à répétition et mes escapades nocturnes. Guère plus que la moitié de moi même, je déambulais dans les couloirs sans prêter la moindre attention à ce qui m'entourait, ni à où j'allais. Mon allure devait s’apparenter à celle d'un zombie, le dos péniblement droit et les épaules affaissées, les bras ballants le long de mon corps, le regard obstinément braqué sur mes pieds qui avançaient avec grande peine. Gauche. Droite. Encore gauche. Puis de nouveau droite. De fatigue, je manquai d'exploser d'un rire hystérique à cette pensée, me retenant de justesse au souvenir de la foule au milieu de laquelle je me trouvais.

Quelque chose m'effleura, mais je réagis à peine. Enfin je le crois. Sans en comprendre la raison, je portais une main à ma besace grande ouverte. Andouille ! Je maugréais intérieurement en constatant mon étourderie. Tâtonnant le contenu de l'enveloppe de cuir, je réalisai que quelque chose manquait. Ma cravate... Mues par un réflexe inexplicable, mes yeux s'écarquillèrent en parcourant d'un regard plus fébrile que jamais le monde qui m'entourait. Le morceau de tissu au couleur des Serdaigles, que j'y avais glissé quelques minutes plus tôt, y était définitivement manquant. Je soupirais. Je plissais des yeux ; au bout du couloir, une étudiante s'éloignait en courant, sa main refermée sur une étoffe bleue et bronze que je reconnue immédiatement.

« Eh voleuse ! Arrête toi ! »

Cette dernière, évidement, ne m'écouta absolument pas, et c'est plus vivante que jamais que je m'élançais à sa poursuite. J'étais endurante, et les années de courses pratiquées à l'orphelinat pour éviter les sœurs ou les punitions m'avaient rendues plutôt rapide. Avec de la chance, je pourrais rattraper cette petite chapardeuse aux cheveux noirs dont je distinguais déjà plus que l'ourlet de la robe de sorcier. Évitant de justesse deux personnes en travers du chemin, je criais une nouvelle fois à l'attention de la voleuse.

« J'ai dit, STOP ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Ama Ilo, Mer 26 Oct 2016 - 13:44


Ama escomptait que sa cible ne s'aperçoive de la disparition de sa cravate que bien trop tard. Ainsi son identité resterait inconnu et elle pourrait rendre le morceau de tissu en toute discrétion quelques jours plus tard sans que son méfait ne soit jamais révélé. C'était sans compter sur la rapidité d'action de la cible en question, qui non seulement s'était immédiatement rendu compte du vol de sa cravate, mais en prime courrait aussi vite que la rouge et or. Pour la discrétion on repassera. En panique, Ama prit le tournant du couloir trop vite et s'étala par terre. Elle eut heureusement le réflexe de mettre ses mains en avant pour éviter la casse, mais à présent il était trop tard pour imaginer semer la Serdaigle qui la poursuivait. Prise d'une impulsion, Ama passa la cravate dans son dos et la dissimula dans le haut de sa jupe avant de tout recouvrir du haut de son uniforme. Sur un malentendu ça pouvait passer non ?

Les joues rouges et le coeur battant, elle se releva et passa ses mains sur les plis de sa jupe comme si de rien n'était, ignorant les regards insistants des élèves qui passaient autour d'elle. Les mots de la Serdaigle faisaient écho dans sa tête. Voleuse. Elle n'était pas une voleuse. C'était un emprunt. Et puis c'était pour une bonne cause. Enfin presque. Ama se prépara mentalement sa défense, qui lui semblait de plus pauvre à mesure que la bleu et bronze approchait. Elle était mal. Peut-être qu'elle aurait du tenter de continuer sa fuite finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Peter McKinnon, Sam 3 Déc 2016 - 19:05


RP avec Susan Green - Drôle de couloir


Les banquets, les uniformes, les couvertures douces, le parc, tout cela allait un jour manquer à Peter, un jour il allait devoir quitter Poudlard. Mais ce qui allait le plus lui manquer, c'était probablement le Château lui-même. Véritable monument à la gloire de la magie et de ceux qui l'ont toujours pratiquée, Poudlard rendait Peter à la fois fier et humble. Arpenter les couloirs que tant d'autres avaient eu à traverser, étudier là où de nombreux sorciers parmi les plus célèbres avaient appris, cela allait lui manquer ...

Alors que l'hiver s'était installé sur l'Ecosse, Peter passait quand même le plus clair de son temps, lorsqu'il avait une minute, hors de la salle commune, de la bibliothèque grouillante, hors de ses draps. Et il marchait. Sans but, sans destination. Il marchait simplement car c'était sa façon de profiter de son dernier hiver à Poudlard. Etant donné qu'il avait été nommé préfet, pour beaucoup d'élèves, il passait son temps à regarder s'il n'y avait pas des points à retirer à droite à gauche, mais il s'en fichait. Il était là, dans son école, dans son uniforme, il profitait. Et ce jour là dans le couloir du quatrième étage, il se sentait reposé, il était prêt à affronter tout ce qui aurait pu lui arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Susan Green
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Susan Green, Sam 3 Déc 2016 - 19:51


Rp avec Peter McKinnon - Drôle de couloir


La vue sur le lac depuis les fenêtres du château avait toujours émerveillé la jeune Susan Green. Ce lac dont la surface brillait sous le soleil d'été, les collines fleurissantes au printemps et les arbres rougeoyant lorsque l'automne s'annonçait. Mais le paysage qu'elle préférait était sans aucun doute lorsque que tout semblait étourdit par le froid, quand le lac était gelé, quand les buissons ployaient sous la neige, quand tout était recouvert d'un fin manteau blanc. Elle aimait cette vue figée par le froid et le silence paisible de la neige qui tombait délicatement.

Comme la majorité des élèves de Poudlard, elle ne s'était pas aventurée dehors par ce temps et la jeune sorcière déambulait dans le château avec quelques uns de ses amis. Elle aurait préféré se rendre seule à la bibliothèque mais elle comprit rapidement que beaucoup d'élèves feraient comme elle, profitant de la chaleur du lieu. Elle avait donc enfilé un pull large par dessus son uniforme puis elle avait arrangé sa queue de cheval en un coup de baguette et avait rejoint ses amis.

Au fil de leur discussion, ils s'étaient retrouvés dans un couloir du quatrième étage où ils avaient put s'asseoir sur le rebord d'une fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Peter McKinnon, Sam 3 Déc 2016 - 22:59


Peter avait marché pendant un bon quart d'heure avant de se retrouver dans le couloir du quatrième étage. Il y était arrivé par hasard, se laissant porter par les capricieux escaliers du grand hall. Arrivé à cet étage, il se mit à déambuler, comme à son habitude, sans but.

Après avoir fait quelques pas, il passa à coté d'un appuis de fenêtre sur lequel un groupe d'élèves s'étaient installés. Parmi eux se trouvait Susan. Elle sortait du lot car avait enfilé un gros pull par-dessus son uniforme. Peter la reconnut car elle était à Serpentard, comme lui, même s'il n'avait jamais été présentés. Si elle avait délaissé son groupe d'amis ce jour là, peut-être cela en aurait-il été autrement. Il passa son chemin, n'étant même pas sur qu'elle l'ait aperçu, pour se placer, un peu plus loin devant une fenêtre et contempler la vue du parc commençant à geler ...


Dernière édition par Peter McKinnon le Dim 4 Déc 2016 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Couloir du 4ème étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 32 sur 33

 Couloir du 4ème étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.