AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 13 sur 14
Village de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
Luke Belt
Fondateur AdjointHarryPotter2005
Fondateur Adjoint
HarryPotter2005

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Luke Belt, Mer 01 Mar 2017, 23:34


Il faisait noir. Un noir profond, absolu, macabre. Le mal était partout, il anéantissait tout sur son passage. Il occupait tout l'espace, jusque dans mon être. L'air était fétide, les pavés usés de l'allée suintaient de morosité. Même la lune s'était cachée derrière d'opaques nuages, trop effrayée pour affronter toute cette noirceur. L’atmosphère était lourde, oppressante.

Je ne savais même pas où j'étais, je sentais juste la présence des ombres, ci et là, partout. Elles m'épiaient, elles attendaient le premier signe de faiblesse pour surgir de leur cachette, pour bondir sur la proie que j'étais.

Les ténèbres me scrutaient.

Ma main, laissant sur son sillage un maigre filet de sang, raclait les murs en briques effritées, seul repère stable que j'avais trouvé, auquel je m'accrochais. Il fallait fuir, encore et encore. Plus vite. Ne jamais s'arrêter. Mon esprit était en alerte, une sirène de danger résonnait dans ma tête, mon cœur battait la chamade. Le stress était là, intense, inexplicable.

Les ténèbres m'encerclaient.

Je me noyais intérieurement. Le malaise ne cessait de monter, compressant, tordant, asphyxiant. La sensation était abominable, indescriptible. Je ne savais même pas quand est-ce que ça avait commencé. Je savais juste que c'était là et que ça ne disparaissait pas. Il fallait que ça sorte, que ça s'arrête.

Les ténèbres m'assaillaient.

L'ombre au loin grandissait, prenait forme. Ses contours étaient de plus en plus nets. Un spectre ? Un démon ?

Non. Pitoyable. J'étais pitoyable. L'irrationnel avait pris le dessus, il était en train de tout démolir. Ce n'était pas normal. Était-ce le présent ? Était-ce le réel ? Étais-je perdu dans un sombre recoin de mon propre esprit ? Peu importe. Je n'avais pas le droit de paniquer. Je n'avais plus dix ans. Les ombres ne m'auraient pas à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Shae L. Keats, Jeu 20 Avr 2017, 15:23


Ça faisait comme des gouttes d'eau ,
Qui s'écrasaient sur la pierre glacée.
Comme des gouttes de soleil,
Transformé en mazout.
Qui goutte.
Disparaît à la terre,
Dans un chant que tu connais sur le bout des doigts.
Dont autrefois
C'était l'or qui gouttait.

Tu savais pas trop comment tu étais arrivé là. Ni pourquoi tu y restais d'ailleurs. Mais c'était peut-être parce qu'ici, elles ne t'atteignaient pas. Les infâmes. Qui rampaient la nuit à l’affût de la de la moindre proie. Mais tu avais été malin. En tailleur sur le banc pour qu'aucun de tes pieds ne touche terre. Elles ne t'auraient pas ce soir.
T'étais dans ces endroits
Où l'air était moins lourd.
Où il faisait moins chaud.
À l'abri
-de tout.

Alors tu arrêtais de courir pour une seconde de vie.
Pour laisser l'air caresser un visage trop enfoui.
Pour oublier pourquoi il te fallait toujours éviter la terre.
Chat
-Peauté.
Chapelier toqué
-Perché.


Des pas en flaques d'eau. Sans un mot. Ni un soupir. Les yeux qui s'écarquillent pour distinguer l'homme sans voir ses traits. Il doit être fou à rester à leur porter. T'as presque envie de lui crier qu'il se doit de les éviter. Si même toi t'y arrives, c'est que ça doit pas être si compliqué. Donc faut pas les laisser t'attraper si tu peux les éviter.
T'as trop peur de te lever pour rejoindre l'ombre humaine.
Alors les mots percutent.
Et si t'essayer d'aider pour une fois ?
Pour de vrai ?

Viens t’asseoir, elles ne peuvent pas t'attraper ici.

La corde est lancée, y a plus qu'à espérer que l'autre l'attrape, à pleines mains. Te rejoigne. Enfin, essaie. T'as pas spécialement envie d'être sociable.
Mais t'aurais bien aimé toi aussi il y a quelques temps qu'on te lance une bouée.
Alors t'essaie.
Tu pries pour qu'elle soit solide.

Viens s'te plait.

why are you so kind with people wind asked
milk and honey dripped
from my lips as i answered

cause people have not
been kind to me

Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Sean Balor, Sam 01 Juil 2017, 00:45


Post unique
Tour de Garde en retard
+1 mois de retard je squatte

Rien n'était plus calme que les tours de garde lorsqu'il faisait noir et même si quoiqu'on puisse en dire le boulot était calme il était aussi d'un profond ennuie dont l'Auror ne savait faire aucunement abstraction même depuis le temps qu'il parcourait seul ce petit village. La fraicheur du début de mois lui faisait ressentir chacune des ses humeurs pour le simple plaisir apparemment pervers de le faire frissonner à trembler à certains moments. Ce maudit temps aurait sa peau un jour ou l'autre. Ce village était de toute façon d'un vide d'intérêt assez flagrant puisqu'à part les chats et quelques inconnus qui parfois coupaient les lumières des lampadaires rien ne semblait réellement se passer et l'idée de mettre le feu à une ou deux maisons lui traversa l'esprit juste pour réveiller un peu les habitants et leur rappeler que les méchants peuvent venir les taper eux aussi puisque règle n°1 : Toujours rejeter la faute sur les Mangemorts, Si une inconnue que t'as jamais rappelée se pointe à ta porte avec un minot c'est la faute d'un sorcier noir, si ton bébé s'étouffe avec la javel que t'as fais "accidentellement" tomber au sol c'est la faute des mages noirs.

Peut-être même bien qu'un temps aussi pourri était de la responsabilité d'un Mangemort après tout puis fallait-il avouer qu'il n'y avait pas une musique ni une fleur pour pouvoir se distraire à croire qu'ils avaient vraiment tué tout ce qui semblait amusant aujourd'hui juste pour lui faire vivre un supplice surtout qu'il lui semblait avoir vu une sorte de bar où les gens s'abreuvaient à son grand dam lui ne pouvait pas les rejoindres, chose terriblement triste quand on sait que cela semble être le seul endroit un minimum interessant de ce maudit village et de ces habitants inintéressants. S'asseyant sur le bord d'un escalier surplombant légèrement la ville et menant à une haute maison qui semblait endormie il se posta là. Attendant gentiment et se motivant pour passer une longue nuit seul dans le noir.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Luia Luminos, Mar 08 Aoû 2017, 16:42


Post unique -Tour de garde Aurors en retard (d'un mois )

Luia était toujours Auror et elle ne s'en lassait pas. Certes, c'était très répétitif et pas toujours facile à vivre. Mais elle ne laisserait ses métiers pour rien au monde, pas même son autre idée de carrière (à savoir médicomage). Elle adorait trop ça et ça se voyait. D'ailleurs, elle n'avait pas de petit-ami et s'inquiétait trop pour sa famille.

Ce jour-là, elle alla faire son tour de garde dans les villages. C'était Loutry Ste Chaspoule, précisément. Elle y alla en balai (parce qu'elle n'avait toujours pas trouvé le temps de repasser son permis de transplanage). Une fois arrivée, elle déposa son balai dans un coin et remit son insigne d'Auror bien en place.

Puis elle fila, baguette en main, vers le village. Elle observa les alentours, plutôt calme, en ce début de matinée. En tout cas, le décor changeait de son appartement de l'Allée des Embrumes, ça, c'était sûr. Elle regarda partout et observa les rares passants (en se demandant parfois si un était un Mangemort).

Finalement, n'ayant rien remarqué de suspect, elle retourna chercher son balai et fila au QG des Aurors faire son rapport, cette routine de chaque mois...
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Artemis Lhow, Mer 04 Oct 2017, 13:05


Sombre rencontre

avec Seigneur 67

Je m'étire doucement de tout mon long et lâche un bâillement depuis mon banc. La journée touche à sa fin sans que rien ni personne ne se soit donné la peine de la rendre palpitante. Je promène mon regard sur l'avenue principale du petit village de Loutry Ste Chaspoule. Moldus et sorciers cohabitent ici sans que ça ne semble gêner ni les uns ni les autres, si seulement c'était le cas partout et pour tous...

Malheureusement il existe encore des moldus pour qui magie rime avec sorcellerie et blasphème. D'un autre côté, il existe également encore et toujours des sorciers pour qui les moldus devraient être réduits à l'état d'esclaves tels des sous-hommes. Balivernes. Nos deux communautés pourraient vivre en paix et s'entraider si seulement l'ouverture d'esprit devenait maître mot de nos deux peuples.

Enfin ... inutile de divaguer sur ce sujet, je ne peux rien y changer alors autant faire avec et, à mon niveau, tenter de changer petit à petit les esprits réfractaires. Je me lève et roule mes épaules endolories par l'immobilité avant de me diriger vers le cœur de la ville et sa chapelle pour une dernière ronde avant de regagner mon poste ...

Le sous forum « Les villages » est sous surveillance d'un agent du ministère jusqu'à la fin du mois.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 67, Lun 09 Oct 2017, 15:35


Changer de lieu permettait de nouvelles rencontres. C'était une bonne chose, non ? Londres semblait devoir prendre parti entre les différents groupuscules existants et le Gouvernement. Mais qu'en était-il de l'extérieur ? Il était vrai que l'Ordre noir focalisait ses attaques sur la capitale anglaise ainsi que l'Académie de sorcellerie pourtant, nous devions bien trouver quelques partisans ailleurs en Grande-Bretagne.

Bien que le village de Loutry Ste Chaspoule soit un mélange entre sorciers et moldus, les incidents devaient parfois arriver. Quelle était la situation de cette communauté ? Voulait-elle continuer à vivre de la sorte ou espérait-elle pouvoir enfin vivre au grand jour, comme elle méritait. C'était mon rôle de mettre le feu aux poudres.

C'était dans un craquement sonore, masqué et couvert de noir, que j'arrivais sur la place principale, et peut-être unique, du hameau. Je vis quelques personnes, pas trop loin de moi, mais il n'eut aucune réaction. Soit ils ne m'avaient pas reconnu, soit mon masque était inconnu, ce qui aurait été un peu vexant. Il fallait le reconnaître. Ce soir, je tâcherai de me faire entendre grâce à ma voix et non aux sortilèges que je connaissais. Du moins, tel était le plan que je comptais appliquer en premier. La suite dépendrait des habitants.

Appliquant un sonorus, je me mis à parler :

- Chers sorcières et sorciers de Loutry Ste Chaspoule. Venez vers moi, mon masque vous dit peut-être quelque chose mais sachez que je ne suis venu que discuter avec vous. Mon intervention intéressa quelques curieux mais rien de bien folichon, il fallait l'admettre. "Le Secret Magique nous empêche d'user de l'art de la Magie comme nous semble. Il est venu le temps que cette absurdité cesse !

Quelques regards s'étonnèrent de mes propos, tandis que d'autres semblaient écouter avec attention. Quelques passants jetèrent un rapide coup d’œil mais passèrent leur chemin tout aussi rapidement. Si je continuais à avoir aussi peu d'audience, la soirée finirait en flammes, souvent cela permet aux personnes de mieux comprendre le message lorsque leur vie est en danger.


Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Artemis Lhow, Lun 09 Oct 2017, 16:28


Le cœur de la ville et aussi calme que ses rues et ses ruelles. Bien peu de gens sont encore dehors en ce début de soirée et ceux qui y sont encore semblent tellement happés par le fruit de leurs esprits qu'ils ne portent pas grande attention à leur environnement. Me détournant de la place principale, je regagne mon poste d'observation afin de ne pas trop m'exposer aux regards des passants. Du moins c'est ce que j'aurai fait si cette voix n'était pas venue me faire vriller les tympans.

« Chers sorcières et sorciers de Loutry Ste Chaspoule. Venez vers moi, mon masque vous dit peut-être quelque chose mais sachez que je ne suis venu que discuter avec vous. »

Si ma première réaction fut de penser à cette instrument étrange qu'utilisent les moldus pour amplifier leurs voix, le contenu même des propos me laisse croire que le masque dont-il est question n'est pas celui d'un clown ... demi-tour à petites foulées et retour sur la place au plus vite. Déjà quelques badauds semblent concentrer leur attention sur cette homme tout de noir vêtu qui porte un masque rouge. Mon cœur loupe un battement. Mon dernier combat contre un masqué aurait pu bien mal se finir si Elly n'était pas arrivée.

« Le Secret Magique nous empêche d'user de l'art de la Magie comme bon nous semble. Il est venu le temps que cette absurdité cesse ! »

Comment est-ce possible ? Pourquoi faut-il qu'il vienne ici et maintenant ? Pourquoi l'un des membres de l'ordre noir se serait-il déplacé jusqu'à ce petit village ? Je laisse Symfonia glisser dans ma manche jusque dans ma main ... qui tremble. Un mélange de peur et d'adrénaline coule dans mes veines. Il ne me faut pas le prendre à la légère. Il ne sait pas qui dans la foule appartient au monde de la magie et mon emploi n'est pas inscrit sur mon front. Je cache mon badge dans ma poche intérieure, si je ne me trompe pas, il a bien dit qu'il venait discuter non ? « Sonorus ! »

« Il nous empêche d'user de notre magie comme nous le voudrions c'est bien vrai, mais il nous protège autant qu'il nous limite. Que proposez vous pour allier la vie au grand jour et la tranquillité du monde magique ? »

Mon sang boue littéralement dans mes veines, mais il me faut me contenir. Je ne peux pas lui sauter à la gorge alors que j'ai l'opportunité d'obtenir quelques informations, plus la conversation sera longue, plus j'aurai de chance d'obtenir de lui une information que nous n'avons pas encore. Et si jamais le combat devait éclater maintenant, une dizaine de civils sont maintenant amassés autour de nous comme s'il s'agissait d'un simple spectacle de rue. Faite que quelqu'un contact le ministère ...

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 67, Lun 09 Oct 2017, 23:29


Un sourire satisfait se dessine petit à petit sur mon visage couvert. Ma voix attire un petit peu de monde. Je devais tâcher d'être prudent malgré tout. Les moldus pouvaient comprendre ce que j'essayais de faire. Ils pouvaient prendre peur, devenir violent. Sans-magie et si inconscients... Tandis que les éventuelles sorcières et éventuels sorciers du village pouvaient me rejoindre ou passer leur chemin. J'avais une certaine expérience en duel, gagnée au fil des combats et des années à être un Mangemort pour ensuite prendre la tête de l'Ordre Noir.

Personne de censé ne tenterait quelque chose, du moins s'il connaissait ce que je représentais. Je tâchais de laisser quelques secondes après mon annonce pour que l'effet de curiosité se mette en place. Pour que chacune et chacun présent en ce moment sur cette place puisse comprendre la portée de mes mots. Alors que je comptais reprendre un discours enflammé, voilà qu'une voix s'élève à son tour pour me contredire.

Je vois de l'étonnement sur certains visages et je dois bien avouer que je le suis aussi. Qui donc se croit assez malin pour venir me provoquer ? Quelques personnes s'écartent mais je n'arrive pas à distinguer clairement celui, car l'intervenant semble avoir une voix d'homme, prend la parole. Je devais éviter tout combat. Comment justifier d'attirer des gens vers soi pour ensuite mieux les tuer ?

- Voici un discours bien naïf. Ce Secret ne protège pas la Communauté Magique. Il l'enferme et l'humilie ! Permettant ainsi à ces êtres sans-magie de se pavaner comme si le monde leur appartenait. Car c'est bien eux que le Secret préserve. Face à la Magie, ils ne peuvent rien faire. C'est à nous de nous brimer, c'est nous-mêmes qui nous lions les mains pour éviter tout épanouissement ! Il est temps que cela change.

Alors qu'as-tu à répondre à ça petit malin ? De la mauvais fois à la sauce ministérielle ? À coup d'annonces officielles et autres co*******. Leur propagande semble fonctionner, à moins que tu sois l'un d'eux ou pire... Un membre de l'Ordre du Phénix.



Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Artemis Lhow, Mar 10 Oct 2017, 00:00


Quelques visages se tournent vers moi étonnés, mais le masqué lui ne semble pas avoir les yeux en face des trous et s'adresse comme précédemment à l'ensemble de la foule. Nous ne sommes pas pourtant pas bien nombreux et une observation plus fine lui aurait permis de voir que je suis le seul à avoir une baguette au bout du bras. Il jette envers et contre tous sa haine des moldus dans un discours qui manque cruellement de sagesse et de réflexion. Je ne pouvais pas m'attendre à autre chose, au moins il garde ses sortilèges pour lui ... pour l'instant.

Je devrais tenter de tirer parti de la situation... un rapide « Kaleidem ! » me permet de me fondre définitivement dans le décors. Je me faufile alors à travers la foule afin d'approcher un peu plus le ténébreux orateur. Que ces arguments soient viables ou pas importe peu à vrai dire, c'est un criminel qui menace la sécurité de la communauté magique par ses actes et qui par sa simple présence ici attente à la vie de chacun et chacune. Je ne permettrai pas qu'il s'en prenne à d'innocents civils, qu'ils soient sorciers ou moldus m'importe peu.

« Un discours naïf ? Je suis navré de vous contredire, mais dans toute civilisation il existe des forts et des faibles. Je ne peux qu’acquiescer lorsque vous annoncez sans détours que les moldus ne peuvent rien contre la magie et, si je vais au bout de votre idée, que nous n'aurions aucun mal à les asservir ou à les exterminer. Mais quelle gloire, quelle sagesse y a-t-il la dedans ? Nous épanouirions nous vraiment sur une terre dépeuplée ? Le secret magique n'impacte pas réellement la vie de la population ! Ici, comme dans de nombreux villages, moldus et sorciers cohabitent sans qu'il n'y ait le moindre soucis, pourquoi vouloir briser cet équilibre déjà précaire ?! Que gagnerait-on ?! »

Un petit cercle c'est formé autour de l'ombre et je tourne tranquillement à l'intérieur de ce cercle tout en parlant afin qu'il ne puisse vraiment savoir qu'elle est ma position immédiate. Terminant mon laïus, j'effectue un nouveau tour de piste incantant silencieusement deux sortilèges en direction de la foule « Ragnarok ... Salveo maleficia » et nous voilà tous deux sans qu'il le sache encore isolé temporairement du monde extérieur. Bouge petite ombre, remue ne serait-ce qu'un doigt autour de ta baguette et lorsqu'ils ricocheront tu seras prit au piège ... lorsqu'ils ricocheront sache que je ne te louperai pas ...

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 67, Jeu 12 Oct 2017, 17:56


Quelque chose d'étrange était en train de se dérouler, sans que je sache quoi. Il fallait que je reste sur mes gardes. Pourtant, tout était calme pour l'instant. Il n'y avait qu'une personne qui osait me défier verbalement. Rien de bien méchant en somme mais qui était cette personne qui bravait mon autorité ? Il en fallait du cran, non ?

Le discours reprit, bien inconscient celui qui parle de la sorte. Veut-il m'emmener sur le terrain d'un débat philosophique ? Pourtant, je ne me souviens pas avoir précisé que j'étais ouvert à la discussion. Cette fois-ci, j'aimerai mettre un visage sur cette voix inutile. Alors, qui ose ? Je tente de voir si je trouve quelqu'un qui ait aussi augmenté sa voix, par magie ou par un quelconque moyen moldu, mais je ne vois rien. Je remarque que je ne suis pas le seul à chercher ni à ne trouver personne. C'est étrange. Je devrai me méfier. Quelque chose ne tourne pas rond ici.

La voix se fait entendre à nouveau, plus proche, plus forte. Mais je ne vois personne parler. Une cape d'invisibilité ? Ou dans le ciel ? Rien, rien que des nuages et un ou deux oiseaux. Sous terre ? Non, impossible. Invisible, oui, sûrement, ou de tout petit ? Avec une voix si forte ? Difficile d'y croire ?

- Et est-ce très glorieux de parler à quelqu'un sans se présenter ? Dis-je en ricanant. "Le Ministère doit oublietter bon nombre de moldus suite à des incidents de petites ou grandes envergures. Des sorcières et sorciers sont punis, car ils ont simplement voulu user de la magie pour une raison banale. Il est évident que nous sommes limités. Utiliser la magie mais selon ce que nous vous imposons. Et je ne parle pas de brûler des ponts ou les faire exploser, mais de sortilèges communs.

Je n'étais pas rassuré, je devais bien l'avouer. Quelqu'un s'opposait à moi mais il n'avait pas de visage, pas de corps. Juste une voix, insupportable. Il veut jouer ? Alors jouons, je suis le Maître ici. Promptus Nebulae. Un petit "aaah" s'échappa de la foule en voyant la fumée sortir de ma baguette. Je mettais en place une fuite, du moins, une tentative de mettre de la distance entre cette voix et moi. Par expérience, lorsqu'un ennemi n'est pas visible, il faut tenter d'en rester le plus loin possible. S'en suivit un rapide Illusionis. Deux pour le prix d'un, quoique pas tout à fait. Le CRAC reconnaissable allait peut-être trahir mon plan mais ce n'était que le début autant que l'imbécile sorte de son trou. Et hop, me voilà hors de la foule qui s'était écartée, certaines mêmes quittaient les lieux, en voyant ce brouillard prendre place.

Je restais sur mes gardes, espérant que ce petit stratagème fasse fuir le monde, sauf ce cher adversaire invisible. Alors qui es-tu, petit malin ?




Dernière édition par Mangemort 67 le Lun 23 Oct 2017, 15:59, édité 1 fois (Raison : Faute d'orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Artemis Lhow, Ven 13 Oct 2017, 15:56


Il tourne légèrement en tous sens pour tenter de déceler ma position, mais c'est trop tard, je suis déjà invisible aux yeux de tous. Est-il doucement en train de laisser la panique prendre possession de son corps ? Serait-il en train de se demander s'il n'aurait pas mieux fait de venir accompagné ? Ou peut-être prépare t-il un mauvais coup pour me forcer à dévoiler ma position ? Il me faut rester sur mes gardes, tout mauvais pas pourrait m'être fatal ... cependant l'une de ses remarque me fait doucement sourire. Est-il glorieux de parler sans se présenter ? Quel bel euphémisme...

« L'est-ce d'avantage que de parler à visage masqué ? Je ne connais que trop bien vos méfaits et ... »

Il lève sa baguette et un épais brouillard se développe autour de sa position. Je le cible et recule doucement en direction de la foule pour ne pas me laisser atteindre par ces milliers de gouttelettes d'eau qui, flottants dans les airs, nuisent à mon champ de vision. Certains moldus laissent échapper un petit cri d'admiration, mais courez pauvres fou ! Un craquement sonore tandis que son enveloppe corporel ne m'est plus visible déjà. Je ne sais pas ce qu'il mijote, mais je ne compte pas le laisser faire.

« Electrocorpus ! »

Baguette tendue vers ma cible, l'arc électrique atteint la brume se rependant à travers elle comme une nuée de poudre au petit vent frais du matin. Tel un nuage orageux venu poser le pied sur terre, la zone dans lequel il a voulu se cacher est maintenant devenu la plus douloureuse des chambres de torture. S'il pouvait en plus avoir posé le pied dans une flaque d'eau, le charme serait complet. Au delà des cris de stupéfaxion, ce sont maintenant des cris de panique qui prennent les spectateurs en déroute.

Rompant le sortilège d'illusion tandis que le brouillard cesse enfin de crépiter, je garde les yeux rivés sur la zone sinistrée. D'un mouvement du poignet je lance un « Eolo Procella ! » qui vient balayer la place, envoyant promener la brume un peu plus loin dans le village. Plus la brume s'éloigne, plus mon cœur se serre. Ses battement s’accélèrent et mes yeux balaient frénétiquement chaque parcelle du terrain ... vide.

Le craquement ! Il n'était déjà plus dans la zone lorsque j'ai lancé mon sortilège et je suis maintenant à découvert. Tournant sur moi même je scrute la foule et les alentours de la place, baguette toujours bien en main, je dégluti toute ma peur et ma rage. Je me suis fait avoir et je suis maintenant en position de faiblesse ... où est-il bon sang ?! Il pourrait attaquer de n'importe quel coin et je suis planté là comme un idiot à ne rien dire !

« Aurais-tu peur mage noir ?! Craindrais-tu la mort et ses souffrances ?! Ou est-ce la prison d'Azkaban qui te pousse à te cacher ainsi ?! »

*Ah ouais bravo, vachement fin ! Tu auras de la chance si tu n'est pas foudroyé sur le coup tiens ...*

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 67, Lun 23 Oct 2017, 16:21


Mon plan a fonctionné. Je vois l'autre s'agiter tout seul, du moins, j'entends et je vois le résultat des sortilèges qu'ils lancent.

J'aperçois, à quelques mètres de moi, une silhouette. Ainsi donc petit homme, tu crois pouvoir me tenir tête ? N'est-ce pas un peu présomptueux ? Ta bassesse d'esprit n'a d'égal que ta médiocrité. Viens donc te frotter aux Ténèbres, elles t'engloutiront.

La foule comprend qu'elle ferait mieux de partir, les gens accélèrent le pas pour s'éloigner le plus rapidement et le plus vite possible de ce lieu où destruction et chaos vont arriver. Il ne manquerait plus qu'il pleuve pour qu'on puisse imaginer un combat de titans. Pourtant, le ciel semble plutôt clément. En total opposition avec ce qu'il va passer dans quelques minutes. Absurde avez-vous dit ?

Excité par la réussite de mon piège, je me dit que mettre en rogne mon adversaire serait assez amusant... Avada kedavra en direction d'une des dernières personnes présentes à l'endroit où je me trouvais quelques instants auparavant. Elle tombe, raide morte non loin de cet inconnu. Si elle était une sorcière, elle aurait transplané n'est-ce pas ? Je venais bien de tuer une moldue.

- La prison me fait bien rire. Et ne te cache plus... Sinon d'autres morts suivront. Un avertissement qui lui donnait ma position, s'il n'avait pas vu d'où venait le sortilège de la Mort. Elle vient te chercher d'ailleurs : Flambios puis un Terra soluenta.

Des flammes en cercle autour de mon adversaire prennent forme. Un bien joli spectacle puis le sol... Qui a faim, qui va dévorer tout ce qu'il peut. Malheureusement, il ne pourra pas engloutir grand chose entre le cadavre et éventuellement mon adversaire, quoique s'il avait eu la présence d'esprit de se cacher et de m'attaquer, même si je n'étais plus sur les lieux, il allait sûrement se sortir de ce piège. La zone touchée n'était pas très grande vu que j'avais visé précisément où il se trouvait

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Artemis Lhow, Mar 24 Oct 2017, 13:30


Deux mots, un éclair de lumière verte tiré depuis les hauteurs, et une vie qui s'éteint. Je n'ai rien le temps de faire, seulement le temps de tourner la tête pour voir se corps sans vie toucher le sol sans avoir seulement compris pourquoi la mort venait le cueillir si vite. La pauvre femme n'avait rien demandé, elle pensait sans doute même assister à un spectacle de rue tout ce qu'il y a de plus banal, pourtant elle ne reverrait jamais ni ses amis, ni sa famille, ni ses enfants. Une larme roule sur ma joue, me renvoyant à mes propres souvenirs, plusieurs années en arrière, un combat aussi inutile qu’insensé entre deux ordres illégaux, et mes parents ensevelis sous les décombres.

Un véritable mur de flammes se forme autour de nous, des flammes qui brûlent également mon esprit tandis que je perds petit à petit toute notion du bien et du mal, des flammes que je me ferai un plaisir malsain de lui renvoyer à la figure si le sol ne commençait pas à me dévorer doucement les chevilles. Il m'envoie quelques mots à la figures et je le localise, le regard plein de haine et le cœur en sable.  Me tordant en tous sens pour atteindre la main froide du corps de cette pauvre moldue, je m'en saisi et transplane en dehors du cercle, laissant le sol frémir inutilement. Quelques personnes assistent encore au spectacle, partagés entre horreur et admiration.

« Fuyez pauvres fous ! »

Quant à toi mon amis, je ne compte pas te laisser vivre ne serait-ce qu'une heure supplémentaire. Debout, planté dans le sol au côté d'un corps coquille, je lève ma baguette vers le toit sur lequel cet ignoble ordure c'est terré. Je m'en vais t'en faire descendre de ton perchoir, et tu vas payer de ton sang chaque larme que versera la famille de cette femme... « Bonbarda ! » pour que les débris se mettent à voler en tous sens, s'éparpillant sur la zone, dans les airs, et se dirigeant dangereusement vers le sol et les éventuels passants... « Oppugno ! » afin que ceux-ci se ruent à toute allure vers l'endroit ou il se trouve. S'il n'est pas déjà éparpillé dans les décombres, il sera très bien réduit en charpie sous leurs assauts.

Tu peux me croire l'ami, tu ne sortira pas vivant de ce duel. Si la prison te fait rire, ce que je te resserve te la fera regretter. Je bouillonne de rage, des larmes de colère, de haine et de tristesse s'entremêle à ma barbe. Ma baguette tremble dans ma mains et mon regard vacille sous la leurre des flammes entre ce corps désormais froid et les débris qui finissent de pilonner le toit ou se trouvait l'assassin sans cœur d'une famille toute entière. Meurs.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 67, Jeu 02 Nov 2017, 10:18


Je ris, oh que je ris sous ce masque aussi rouge que le sang du sorcier qui ne va pas tarder à couler. J'admire le spectacle qui se déroule devant mes yeux. Du moins, j'essaie, car la fumée commence à prendre possession du ciel et je perds petit à petit de vue mon adversaire du jour. Se sortir de mon attaque n'est pas très difficile pour quelqu'un de réactif, ce qu'il est très probablement...

Cela ne loupe pas, le voilà qui veut me faire descendre de mon perchoir. Et pas de la manière douce, semblerait-il, faut que je dégage de là. Je me déplace en direction d'un autre toit mais je ne m'attendais pas à l’enchaînement, prévisible pourtant. Les multiples débris me foncent droit dessus. M'heurtant à pleine vitesse. La douleur se fait sentir, je crois même qu'un ou deux bouts de verre se plantent dans mon dos, tant que cela ne me paralyse pas... En revanche, arrivé sur le bord du premier toit, un pan de mur me frappe l'omoplate gauche et me fait perdre l'équilibre. Aresto Momentum est le premier sortilège qui me vient à l'esprit pour m'éviter de finir brisé sur le sol qui s'approche de plus en plus. Je finis allongé sur le sol, entendant la demeure où je me trouvais, s'effondrer petit à petit. Il serait peut-être temps de se relever pour rejoindre la place principale.

En courant, je sors de cette rue annexe où j'ai failli mourir.

- Pour quelqu'un qui s'oppose à nos actions, je te trouve bien destructeur. N'es-tu pas censé protéger cette population ? Criai-je à son encontre.

La distance entre nous deux a été drastiquement réduite, nous sommes face à face. À quelques mètres l'un de l'autre... Je crois distinguer de la colère sur son visage... Non, de la rage carrément ? Comment vas-tu t'en sortir face à la Destruction que j'incarne ? Radicis Perfidum sur le sol sous ses pieds. Les pavés font place à des plantes lacérants tout ce qu'elle trouve. Mais pas le temps de voir si cela le touche, attaquer à deux endroits en même temps est une bonne tactique : Fustigeaflamma Maxima hurlai-je.

La chaleur commença à se faire sentir et avant même que l'énorme fouet est fini de prendre forme, je l'envoyais déjà en direction de mon ennemi. D'une main sure, je ne comptais pas le lâcher. Tant pis si je brûlais les racines tueuses, tant que je le touchais lui. Les flammes dévoraient tout ce qu'il y avait sur leur passage. Qui a demandé un sorcier grillé pour le repas ?




Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Artemis Lhow, Dim 05 Nov 2017, 01:08


Les débris qui virent de direction, suivant l'ombre à travers le ciel, suivant l'ombre que je perd de vue entre deux maisonnettes, alors qu'il tombe d'une jolie hauteur. J'espère qu'il ne se relèvera pas, mais c'est bien trop demander. Il ne porterait pas ce masque s'il n'était pas fichu de sortir vivant d'une simple chute. Je profite du calme relatif de la situation pour d'un coup de baguette et d'une incantation « Mobilicorpus » pour mettre le cadavre de cette pauvre femme à l'abri bien à l'arrière de la zone de combat. Grand bien m'en fasse ...

Déjà, mon adversaire détale sur la place à toutes jambes, s’exclamant et s'indignant de mes méthodes qu'il trouve un chouilla trop brutal. J'espère que c'est une blague ? C'est l'hôpital qui se fout de l’infirmerie ma parole ! Cette ordure s'est amusé à tuer gratuitement une innocente il n'y a pas trente secondes et maintenant monsieur me trouve trop rude avec lui ? Je vais t'en donner de la brutalité pauvre type. Ma baguette siffle dans les airs, mais déjà de nombreuses ronces se ruent vers ma position. Le sol se fissure, les dalles éclatent et une langue de feu embrase l'air et le sol. Quel idiot...

Dans un claquement d'air, un fouet embrasé vient me frapper le torse de l'épaule gauche à la hanche droite et m'envoie au sol quelques mètres en arrière. Ma veste fume et crépite par endroit, les braises sont chaudes et ma peau calciné. Un cri de douleur m'échappe, un cri de surprise aussi sans doute, mais surtout un cri de rage. Son fouet m'a bien amoché et une deuxième frappe ne saurait tarder. Je me relève difficilement, ma hanche me fait un mal de chien. Quelques larmes roulent sur mes joues, mais ma main est ferme. Le ciblant à nouveau, je lance un premier « Abyssum Appa ! » pour faire taire les ronces qui continuent leurs route.

Avec un peu de chance, les fissures qui déjà font craquer le sol de toutes parts lui feront perdre la main sur son fouet du diable. Il ne faut pas en rester là, ma poitrine me brûle et si le combat devait s'éterniser, je sais qu'il aura le dessus. Chaque mouvement que j'amorce, chaque déplacement que je fais m'inflige une douleur dix fois supérieure à l'impact initial. Une bien vilaine brûlure ... mais tu ne l'emportera pas. « Gladius Purpura ! » Une flamme sombre et dévastatrice se rapproche dangereusement de mon adversaire. Est-ce qu'elle touche ? Aucune idée ...

Je sens mon énergie doucement me quitter, cette blessure doit-être plus important que je ne le pense... ma peau est d'un rouge écarlate là ou le fouet a frappé et ma vision vacille dangereusement. Je ne dois pas rester là, s'il parvient encore à me toucher, je ne donne pas cher de ma peau. Je me concentre tant bien que mal sur la scène qui se déroule sous mes yeux, guettant la moindre occasion pour m'enfuir loin de ce masque et de sa fureur.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 67, Dim 12 Nov 2017, 17:52


Dansons la capucine il n'y a pas de pain chez nous, il y en a chez la voisine mais ce n'est pas pour nous, youuuuh !

Voilà qui ferait plaisir à l'un de mes masqués, voilà ce que m'inspiraient les flammes que je laissais dans mon sillage. Agitant sauvagement et vigoureusement cette baguette qui puise mon énergie. Je sens qu'elle s'amenuise petit à petit. Pourtant, j'ai envie de jouer encore, de danser un tango ou un paso doble sauvage et agressif. Que l'on s'étripe, que l'on s'étrangle que l'on se tue. Ma rage de vaincre n'a jamais été aussi grande, cette envie d'abattre nos adversaires et de mettre fin à ce Secret Magique une bonne fois pour toute. Mais serait-ce vraiment possible un jour ? Comme si je pouvais en douter tant nos actions ne pouvaient que faire réagir la Communauté magique.

La langue de flammes vint lécher une partie du corps de mon adversaire, brûle mon petit. Il se remit plus ou moins rapidement sur pieds et décida de contre-attaquer. C'est bien de ne pas abandonner à la première blessure, il devait avoir reçu un bon entraînement. Un Phénix, un Auror ? Dans tous les cas, il ne répondait pas à mes provocations orales, bien dommage. Puis un tremblement de terre vint interrompre le fil de mes pensées. Je perdis l'équilibre mais avais le sentiment que ce sortilège ne m'était pas directement destiné. Par contre, l'énorme lame rouge qui fonçait droit sur moi l'était bel et bien, aucun doute sur la question.

Par réflexe, j'annulais mon fouet de flammes pour pouvoir utiliser ma baguette, sauf que je sentais que j'étais trop lent, le temps que les flammes disparaissent la lame m'aurait déjà frappé. Non il fallait que je m'éloigne, tentant un transplanage de dernière minute, un CRAC suivit d'un crit pouvait se faire entendre.

La lame ennemie m'avait frappé la jambe. Que l'os soit brisé semblait peu probable en revanche, les déplacements allaient être plus compliqué à présent. Une blessure pareille n'était pas à prendre à la légère. Depuis le toit où je me trouvais j'avais une vue brouillé par la fumée, j'avais de la peine à distinguer mon ennemi. Cela en devenait clairement dangereux. Il valait mieux éviter de s'entre-tuer.

- À bientôt l'avorton ! Hurlai-je. Dommage qu'il ne me reste plus assez d'énergie pour invoquer un inferius grâce au cadavre de celle que j'avais tué.

Me concentrant une bonne dernière fois, je transplanai pour Hollow où je pourrais me soigner et me reposer comme il se devait.

Départ de 67, merci pour tout, c'était bien fun à écrire. À une prochaine cher Ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 14

 Village de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.