AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 3 sur 14
Village de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
Septimus Newman
Serdaigle
Serdaigle

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Septimus Newman, Lun 13 Déc 2010, 18:44


Être le petit nouveau chez les aurors n'étaient pas ce qu'il y avait de plus reposant. Pour le féliciter d'avoir terminé son entrainement, Betty l'avait envoyé sur une mission d'espionnage. Un petit trafiquant d'objets enchantés pour moldus. Illégal, et peu important. Parfait pour lui. L'inconvénient, c'est que ce genre de mission se déroulait la nuit. Toute la nuit.
C'est donc avec un calepin pleins de notes et des cernes sous les yeux que le jeune homme s'assit contre un arbre, à même le sol. N'ayant pas dormi, il avait des vertiges, très mauvais quand on savait que la journée venait de commencer. Secouant la tête, ce qui n'arrangea rien, il se releva et commença à marcher d'un bas titubant. Heureusement qu'il n'avait pas sa robe, sinon on aurait dénigré le métier d'auror.
Alors que Septimus allait lever le bras pour appeler le magicobus, hors de question de transplaner dans cet état, un reflet doré l'éblouit. Détournant les yeux, il aperçut vaguement une de ses collègues. Son nom? S'il s'en souvenait bien, c'était Kirla, la même jeune femme avec qui il s'était «embrouillé». Il avança doucement vers elle et se laissa tomber à ses côtés avant de lui répondre.


-Salut Kirla. Il mit sa main devant sa bouche, cachant un bâillement. Comme tu peux le voir, je n'ai pas arrêté. Je devais suivre un petit trafiquant. Et toi? Qu'est ce qui t'as à ce point épuisé?

Surement pas un homme vu sa tenue, et probablement pas une filature comme lui vu qu'elle avait plus d'ancienneté. Et si jamais ça avait été le cas, elle ne serait surement pas dans ce petit village.
La tête lui tournant de plus en plus, il fit apparaître une tasse qu'il remplit d'une eau glaciale par le biais de sa baguette et se jeta le contenue à la figure. L'effet fut foudroyant, bien qu'il serait éphémère, et l'auror crut sortir d'une bonne nuit.


-Tu as prévue quelque chose pour les vacances?
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kaya Adams, Ven 17 Déc 2010, 17:48


Qu'est ce qui l'avait épuisée? Un peu de tout en faite. Les vieilles sorcières toujours aussi chiante, la plupart des nuits froides et humides que Kirla aurait voulut passer dans son lit bien chaud, mais que depuis une semaine elle passait dehors dans sa mini cooper à faire des allez retours sans fin.

- Je devais emmener aux médicomages toutes les p'tites vieilles qui ne pouvaient ni transplaner, ni bouger leurs fesses de trente centimètre, et je dut m'amuser à prendre ma voiture moldu ce que je trouve très ennuyant tout ça depuis une semaine. Et toi tu as du t’occuper de quoi?

Kirla ne sachant pas quoi dire but une nouvelle gorgée de sa boisson. Le chocolat était encore chaud ce qui faisait du bomme au coeur de la jeune femme. Elle se sentait moins seule et moins fatiguée depuis que son jeune collège avait fait éruption. Le jeune homme sortit alors un seau d’eau et le jeta su son visage.

-Besoin de te réveiller? dit-elle en souriant.

C’est vrai qu’avec sa boisson elle s’endormait plus qu’autre chose.

Tu as prévue quelques chose pour les vacances? lui demanda-t-il

En soupirant, elle réfléchit. Les vacances de Noël serait peut-être une occasion de se rendre en France pour voir sa famille, mais il y avait le bal de Noël et les Merlins d’Or ce qui compromettait ses plans. Elle donc pas se rendre en France pour les fêtes de fins d'années. Comme chaque année.

Et bien je dois me rendre au Merlin d'Or, au bal à Poudlard et puis.... Rien de rien je pense que je vais rester tranquille chez moi. Me reposez de cette superbe semaine. Et toi?

Kirla bailla une fois de plus et essaya de le dissimuler, même si ce ne fut pas un succès. Elle n'espérait plus rien de cette journée. La soirée des Merlins d'Or commençait à approcher, et la jeune femme ne se sentait absolument pas stressée, par cette soirée annuelle même si elle n'avait rien préparée. A dire vrai la jeune femme ne savait même pas si elle y allait.

- Tu vas au Merlin, toi?


Tout en attendant la réponse de Septimus, Kirla se demandait comment elle allait faire pour s'excuser de son comportement de la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Septimus Newman, Sam 18 Déc 2010, 13:00


Aider des vieilles? Les aurors étaient réduit à ça de nos jours? Un mouvement de grève s'imposait dans ce cas, ce n'était pas à eux de faire le travail des médicomages. Ils risquaient leur vie face aux mangemorts, c'était une contribution suffisamment grande pour qu'on ne les prenne pas pour des larbins.
Cependant, le jeune homme n'avait pas très envie de faire tout ça. Trop de travail, pas assez de moyen. Et puis la fatigue n'arrangeait rien. Non finalement il était bien sur son banc.


-La filature d'une petite frappe. Pas grand chose mais comme je débute... Enfin c'est toujours mieux que tes corvées. Moi au moins j'aurai pu avoir de l'action.

Mais il n'en avait pas eu. A croire que des temps de paix s'étaient abattus sur le pays pour les vacances de Noël. Y compris chez les encagoulés. Après tout eux aussi avaient une famille et une vie, ils ne pouvaient pas se permettre de laisser tomber leur couverture. Et ils étaient humains. Ils possédaient des sentiments, même s'ils agissaient contre le «bien commun».
S'il continuait sur cette lancée, le sorcier allait finir par se faire renvoyer sous prétexte qu'il était un sympathisant! Enfin, seulement si ses pensées étaient connues! Il secoua la tête et revint à la conversation.


-Vaste programme, même si j'aime bien la fin, dit-il avec un sourire. Moi? Et bien je vais surement rester chez moi, redécorer ma maison. Ça va faire un mois que je l'ai acheté et elle est toujours aux couleurs de ses anciens propriétaires... Du rose!

Septimus secoua la tête, dépité. Il n'arrivait toujours pas à croire qu'il vivait dans cet environnement. Il aurait peut-être dû laisser Simon tout refaire. Peut-être.

-Les bals ce n'est pas trop mon truc, comme les soirées d'ailleurs. Je n'allais qu'aux fêtes de ma maison, lorsqu'on gagnait un match. Et je n'y restait pas longtemps.

Il aimait s'amuser, mais pas de cette façon. Il s'était même toujours demandé comment les gens arrivaient à s'y amuser. On devait toujours garder un faux sourire sur le visage, parler avec les «grands» présents pour l'occasion. Non, vraiment rien de marrant à passer une soirée comme ça.

-Enfin je ne voudrai pas gâcher ton plaisir. Pour moi, une bonne soirée se termine après une pizza devant un bon film! Et si possible entouré de ses amis, même si ça reste optionnel.

Particulièrement quand on avait plus de réel ami. Ism avait sa propre vie, Loana et Marine étaient parties les laissant seuls. Et depuis, il s'était éloigné des autres. Le regard perdu dans le vide, il se tut.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kaya Adams, Mar 28 Déc 2010, 17:00


[ RP pourri désolé Sept' Smile]


Les merlins d'Or n'enchantait guère Kirla qui préférait elle aussi passer sa soirée devant un DVD et une bonne glace mais malheureusement peu d'Aurors se rendaient aux soirées et les Merlins étaient comme même important. La jeune femme avait pour habitude de s'y rendre même si depuis l'incident de la dernière fois, elle n'appréciait guère les Merlins.

- Tu sais je préférais aussi, restée chez moi devant un DVD mais les "jeunes" de nos jours n'aiment pas ce rendre à ce genre de soirée, ils trouvent ça trop.... kitch. Moi c'est des raisons personnels qui me pousserait à ne pas m'y rendre.


Ce n'est pas que Kirla n'aimait pas les soirées, non elle appréciait mais le souvenir amer de sa soeur lui faisant la morale au dernier Merlin avait laissé des traces et Kirla ne se sentait pas totalement prête à revivre ce petit accrochage.

C'est aussi le rôle des Aurors de montré l'exemple et de se rendre aux cérémonies. Même si ce n'est pas toujours évident (sourire)

Kirla ne pouvait s'empêcher de faire la morale. Qu'elle pouvait être énervante si ce n'était pas pire! En tout pour l'instant elle devait s'excuser.

Au fait, je voulais m'excuser pour mon comportement à la tête du sanglier. Je ne pensais pas que cela prendrait une telle tournure. J'espère que tu ne m'en veux pas trop.

Kirla espérait que Septimus accepte ses excuses. Elle s'en voulait vraiment de son comportement, car après tout elle c'était conduite comme une gamine lors de leur rencontre. Elle n'avait pas vraiment été mature et modèle ce qu'elle devait montré comme elle était Auror.
Revenir en haut Aller en bas
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Septimus Newman, Jeu 13 Jan 2011, 21:02


Alors que ses pensées vagabondaient, revisitant les moments de sa scolarité, il sembla au jeune homme que le temps s'arrêta. Plus aucun bruit, plus aucun mouvement. Même les rayons du soleil levant semblaient figés. Plus rien n'existait autour de lui. Il était dans son monde, en seul compagnie de son «loup», le seul «véritable» ami qu'il était sur de garder.
Après une nuit blanche, voilà que l'aigle faisait le point sur sa vie. Ce n'était pourtant ni l'endroit – il n'était pas chez lui après tout – ni le moment – il discutait avec une de ses collègues, il serait mal vu qu'elle se rende compte qu'il ne l'écoutait plus, surtout si l'on prenait en compte leur début de relation. Mais il n'y pouvait strictement rien. Il s'était fait submerger par une vague de... de quoi exactement? Remords, regrets, nostalgie? Il n'en savait rien, mais ça n'avait pas beaucoup d'importance.
Au prix de gros efforts, l'auror reprit pied avec la réalité. Regardant sa montre, il constata qu'une poignée de secondes s'étaient écoulées. Il lui avait semblé que ça avait duré des heures. Heureusement qu'il n'avait pas plongé dans son for intérieur. La, ça aurait pu durer des heures...


-On est jeune tu sais. La vieillesse arrivera bien assez vite, donc prenons notre temps. Il fit une pause. Si tu ne veux pas t'y rendre, et que tu as des raisons pour, pourquoi y aller?

Le serdaigle ne comprenait pas. Lui quand il ne désirait pas faire quelque chose, il ne le faisait pas. Ou alors il reléguait la responsabilité à quelqu'un d'autre... Son côté serpentard – il préférai serdaigle flemmard.

-Montrer l'exemple je veux bien. Mais faire le clown à une soirée alors qu'une attaque pourrait avoir lieu, non merci. En plus à ce genre d'événement, ils n'y a que des types imbus de leur personne. Pas une très bonne compagnie, grogna-t-il.

Non, Septimus n'aimait pas beaucoup les politiciens. Et pourtant il voulait participer aux élections du magenmagot. Son côté poufsouffle surement – il préférai serdaigle indécis. Du coin de l'œil, il vit son sourire. Puis son expression changea, elle semblait plus... indécise, moins sur d'elle.
Et à son grand étonnement, lorsqu'elle se lança, elle s'excusa de son comportement lors de leur première rencontre. C'est avec un sourire, un peu moqueur, qu'il lui répondit.


-C'est vrai que tu y es allé un peu fort. Tu as démarré au quart de tour sans raison. Mais je ne t'en veux pas pour ça. Maintenant au moins je sais que tu as du caractère, et que je n'ai pas intérêt à te provoquer.

Toujours avec le sourire, le jeune homme la serra brièvement contre lui d'un seul bras, pour «limiter» les effets que pourrait avoir ses paroles sur la jeune femme. Après tout, Kirla n'avait pas dormis non plus, et il n'était pas en état de supporter une crise de nerf. Faisant craquer son coup, il se leva.

-Ça te dit de marcher un peu? Si je reste sur ce banc, j'ai peur de ne plus pouvoir me relever après.


[Désolé du temps d'attente et de la qualité :s Sans parler du fait que tu dois inventer la suite de notre conversation - je préfère ne pas te forcer à me suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 17
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Occlumencie
Legilimencie


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 17, Dim 22 Mai 2011, 22:38


N'ayant pas besoin d'emprunter un balai, ou encore de transformer une vieille boite de conserve en portoloin, 17 se dit qu'une petite balade devait faire l'affaire pour atteindre le centre du village de Loutry. Après tout, il était l'un des habitants de ce patelin paumé même si son bunker était situé à l'écart des kermesses et du centre. D'ailleurs, il était fréquent de rencontrer des porcs volants ou bien des vaches multicolores... les sorciers-bourlingueurs essayant d'améliorer le bétail par des méthodes parfois très farfelues.

Revenons-en au petit bonhomme soit disant machiavélique, il avait revêtu la plus belle de ses robes de combats, une robe ténébreuse ressemblant plutôt à des guenilles. Après tout, les habitants du bourg n'étaient pas fortement riches, le Ministre de la Magie s'amusant à prélever de nombreux impôts et enrichissant ses propres directeurs et ses propres sujets.

- AU BUCHER LE MINISTRE !

Oui, oui, c'était bien la tradition, le bucher, la guillotine ou encore la pendaison... mais la plus cruelle était la mort par le feu, le reste étant trop rapide. Haha. Bande d'hérétiques, vous n'avez encore rien compris. Soit, l'ex-Seigneur-des-Ténèbres-qui-avait-pris-sa-pseudo-retraite-car-les-sujets-faisaient-chier marcha le long d'un petit sentier qui reliait le bunker Flannagan-Hainsworth-Belzile-Lievitch et la place du village, surplombée d'une jolie petite église de style roman. Bien que le son du clocher était fort agréable (ou pas) chaque fois que les sorciers allaient à la messe, le mangemort trouvait ce bruit ennuyeux et surtout trop répétitif. Et oui, le sorcier-prêtre, tel le schtroumpf religieux, consacrait sa vie plus à l'église et aux évangiles qu'à comprendre comment se servir de sa baguette... Hum... ça au moins le mangemort savait faire : se servir de sa baguette était son passe-temps favori après la traque des poulets (ou phénix, ça dépend qui en parle).

En parlant de poulets, le Mangemort, arrivé aux abords d'une ferme, ne put s’empêcher de couper quelques têtes et s'amusa de voir qu'elles continuaient à courir mais... décapitées (comme avec une guillotine). Oui, bien sûr certains nous parlerons de nerfs et de normalité, mais avouez que dix minutes plus tard, elles courraient toujours dans la cour de le ferme, s'entrechoquant tellement leur vue était mauvaise. Ne vous inquiétez pas, le sorcier y était pour quelque chose !

Continuant son chemin, le mage noir put remarquer que les petites chaumières fermaient rapidement les fenêtres et les volets. Par ce beau temps, c'était assez étrange. pourquoi ne profitaient-ils pas du beau temps ? 17, lui, continuait sa promenade, il ne craignait pas le soleil... bien caché derrière son masque qui faisait effet anti rayons ultraviolets, comme les sortilèges de magie noire étaient bien fait ! Bientôt, il se retrouvait seul dans le village... plus âmes qui vivent.

Non, sont pas morts ! Mais juste cachés, faut suivre !

C'est alors qu'il arriva sur la petite place de Loutry, lieu où prédominait l'église de style roman. Le mage se dit qu'il pourrait profaner cette dernière... Après tout, les richesses de l'Eglise étaient très controversés au 16ème siècle et pourquoi ne pouvaient-elles pas aujourd'hui remplir le coffre de certains Mangemorts. Cependant il se stoppa... se disant que personne en aurait à foutre qu'un bâtiment ecclésiastique soit détruit. Un drôle d'oiseau apparut, tout à coup. Un oiseau qui ressemblait à un doux et joyeux phénix qui s'envolait vers le pays des bisounours. Bien entendu, il fut intriguer de la présence d'un méchant sorcier au milieu de la place et bien que les phénix soient des volatiles avec une grande classe, celui-ci ne vit pas le haut clocher de l'église et fonça dedans (aucun rapport vous allez me dire). Le phénix tomba sur le bas du perron, après avoir fait des jolies galipettes dans les airs. 17 s'en approcha, intrigué par cette créature qui le dégoutait presque comme une chèvre. Il le regarda et s'approcha de plus près, son nez touchant presque l'espèce d'oiseau.

- Mais il est en papier ton phénix pourri ! Magie de puceau ça !

N'attendant pas plus longtemps, 17 envoya le petit poussin voir le grand Saint Pierre. Et hop, d'un coup de baguette le phénix s'incendia, ne renaissant pas de ses cendres. Comme un membre de l'ordre du phénix en fait : eux aussi, un petit sortilège impardonnable et leur sort était jeté.

- Bêhh Bêhh
- Qu'est ce que tu fous là Nath ?
- Bêhh Bêhh

Le Mangemort se retourna alors et remarqua une jolie biquette.

- Haaaa ! Une chèvre !

Il pointa alors sa baguette turquoise entre les deux yeux de la chèvrounette, attendant un geste de celle-ci pour contre-attaquer.

- Sors de là Nathalie ! Je sais que c'est toi ! Tes talents d'animagi sont pourris !
- Bêhh Bêhh
- Mademoiselle Matthewssssssssss, je ne pratique pas l'assassinat sans combat. Sortez de cet aspect visuel plus que détestable !

La biquette ne bougea point, regardant le mangemort dans le blanc des yeux, tel le chat potté dans Shrek. Bien qu'ici, la chèvre ressemblait plus à Shrek qu'à l'âne ou encore Tibiscuit. Soit, 17 devait en venir au main, ou plutôt à la baguette et...

- PAN ! Ah, euh, non... Avada Kedavra !

La chèvre périt alors sous le perron de l'église. Pratique, il ne fallait plus trouver un lieu pour l'enterrement vu que le cimetière collait le bâtiment religieux.

- J'ai tué la chèvre ! J'ai tué la chèvreuhhh !

En effet, la chèvre était morte.

- Morsmodre !

Une grande fumée noire s'échappa de la baguette du Mangemort, alors pointée vers le ciel ensoleillé. Bientôt, la tête de mort cacha l'immense boule de feu plongeant le village de bourrins dans la pénombre. Rigolant une dernière fois, 17 tourna sur lui-même, rentrant paisiblement savourer son assassinat chèvrique.
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mione, Lun 25 Juil 2011, 19:57


[PV Klarh Findirs et Aldeban Fermio Clectus]

*Bon, respire, tout va bien se passer. Ça ne doit quand même pas être sorcier...* Mione tapota de sa baguette, d'abord doucement, puis de plus en plus nerveusement le volant. Rien ne bougea au niveau du compteur, aucun bruit ne se fit entendre dans le moteur. En gros, la voiture restait obstinément immobile. La jeune femme finit par agiter sa baguette dans un geste désespéré et le compteur de vitesse explosa, laissant échapper une légère fumée grisâtre du tableau de bord...

- Génial ! Vraiment magnifique !... La prochaine fois que Zhad a une idée pareille, je le tue, grommela-t-elle. Non, à la réflexion, je vais le faire dès que je serais rentrée, enfin si j'arrive à m'extirper de ce trou paumé, s'écria-t-elle, furieuse. Elle sortit de la voiture, avisa d'un œil morne les gros nuages qui se profilaient à l'horizon et soupira. Bon, il fallait analyser la situation calmement.
1° Son moyen de locomotion, à savoir une voiture moldue, était certainement hors service. Du moins, ça en avait l'air, et étant donné que ses connaissances en la matière s'approchaient à peu de choses près de zéro, hors de question de trifouiller là dedans.
2° Elle n'avait absolument aucune idée de l'endroit où elle se trouvait exactement. En gros, elle savait qu'elle était entre Londres et Loutry, puisque sa voiture avait été ensorcelée pour la mener à bon port sans qu'elle n'ait rien à faire. Mouais, pas très précis comme position.
3° Dans l'immédiat, elle était vraiment trop énervée pour transplaner, elle risquait le désartibulement si elle tentait de rentrer dans cet état. Et accessoirement Zhad risquait une engueulade mémorable...

Il ne lui restait plus qu'à marcher en espérant trouver un village, une ferme, une chèvre...bref, une preuve qu'elle n'était pas toute seule échouée au milieu de nulle part. C'tait pas gagné. Elle se mit donc en marche, suivant la route sur laquelle sa voiture avait décidé de rendre l'âme.

Comment avait-elle atterrit là ? Le matin même, l'idée de la voiture ne lui avait pas semblée si mauvaise. Bon d'accord, même si elle avait vécu avec des moldus pendant son enfance, elle n'avait jamais à proprement parlé conduit de voiture. Mais Zhad lui avait assuré qu'avec un sortilège simple, elle n'aurait qu'à poser ses mains sur le volant et la conduite se ferait toute seule. Comme ça, elle n'aurait pas à prendre le magicobus ou la poudre de cheminette pour se rendre à son rendez-vous. Depuis sa grossesse, la simple pensée d'utiliser ce type de moyen de transport lui donnait la nausée. Le transplanage était à oublier étant donné qu'elle n'avait jamais mis les pieds ici et qu'elle devait se trimballer toute une cargaison de marchandises, et elle ne maitrisait vraiment pas assez le balai pour parcourir une telle distance.

Et puis au début, elle avait trouvé ça marrant de faire semblant de conduire. Bon, quelques moldus l'avaient regardé bizarrement quand ses bras restaient fixes alors que sa voiture empruntait des ronds-points, mais dans l'ensemble elle était pratiquement sûre qu'ils n'en avaient vu que du feu. Et en plus, son mari lui avait dégoté une décapotable absolument trop classe. Impossible de dire non.

Résultat, elle se trouvait échouée à pieds sur une route, en retard pour son rendez-vous avec la gérante de Beauty Corpus à qui elle devait proposer de vendre des cookies pour la dégustation de ses clients pendant leurs soins. *Quelle idée d'ouvrir un institut dans un coin paumé aussi...* songea-t-elle en pestant contre ses chaussures à talons qui lui faisaient mal aux pieds. Forcément, le tailleur qu'elle avait mis pour son rendez-vous n’était pas particulièrement adapté pour crapahuter dans la campagne.

Une voiture se fit soudain entendre. Elle se retourna vivement et apostropha en agitant ses bras d'une façon légèrement désespéré le véhicule qui la dépassa en trombe sans s'arrêter. Super. Alors qu'elle hésitait en se demandant si lui jeter un sort discrètement était moralement répréhensible, elle aperçu une silhouette. A pieds.
- Aidez-moi, s'il vous plait !! cria-t-elle en direction de la silhouette qui se tenait à vingt mètres d'elle. D'après ce qu'elle voyait, il s'agissait d'un homme. Hors de question qu'il lui échappe. Elle était prête à se faire passer pour une pauvre moldue en détresse s'il le fallait.


Dernière édition par Mione le Mar 26 Juil 2011, 11:12, édité 1 fois (Raison : Oubli d'un détail, sans incidence pour la cohérence générale :))
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Klarh Findirs, Mar 26 Juil 2011, 00:43


Ce matin, Klarh était prit d'une envie de courir, cela faisait deux jours qu'il ne s'était plus adonné à cette activité reposante, bien que la plupart des gens la qualifient par l'inverse. Après tout, courir, c'était juste marcher plus vite, et savoir respirer comme il fallait pour éviter l'hyperventilation et se fatiguer pour un rien. De son côté, il avait tellement l'habitude de pousser son corps à divers exercices physiques, que tout ceci était une promenade de santé.

Il venait de transplaner dans les environs de Loutry St Chaspoule... les bois étaient parfaits pour apparaître sans croiser un moldu par accident. Il entreprit de courir quelques kilomètres à l'écart de la route, pour ne pas être dérangé, mais bientôt, il arriva le long d'un chemin assez boueux et glissant... Pas très adapté pour sa course, il enjamba la barrière qui séparait la route et le reste, et apprécia enfin de courir sur une surface stable. Il ne croisa personne pendant un bout de temps, puis une voiture passa, un moldu assez renfrogné, qui ne sembla pas le voir... Ce qui était assez préoccupant : si ce moldu ne voyait rien, que faisait-il au volant de cette voiture ?

Klarh haussa les épaules, après tout, il s'en foutait, ça ne le regardait pas, et il continua sa route... ralentissant aussitôt l'allure, apercevant une autre voiture, à l'arrêt, cette fois ci. Et il y avait une femme, qui marchait dans sa direction, elle avait l'air désemparée, et se rua vers lui.


- Aidez-moi, s'il vous plait !!

Klarh se figea tandis qu'elle approchait, jetant un œil à la voiture : pas de débris, aucune acier froissé, déjà, ce n'était pas un accident, tant mieux. Il s'approcha, donc, d'un pas rapide, pour lui éviter quelques mètres inutiles.

" Hrmm, soucis techniques ?" demanda-t-il de sa grosse voix sombre, continuant à marcher, faisant un signe de tête à la femme pour lui faire comprendre qu'il allait près de la voiture.

Une fois devant l'engin, il vérifia que la femme l'avait suivi et se laissa aller un peu en arrière, s'asseyant sur le capot avant de la machine moldue.

" Va falloir m'dire ce qu'il s'est passé, parce que bon, m'y connait pas des masses, alors si j'pouvais savoir d'où vient le soucis."

Il ne se douta pas un instant que la femme avec ce tailleur serré et sa coiffure bien en place soit une sorcière... Bon, à vrai dire, lui aussi ressemblait à un moldu, un moldu bizarre, mais quand même ! Pour courir, il s'était mit torse nu, son haut beige accroché à la ceinture (pour éviter d'avoir de charmantes auréoles de transpiration... bien qu'il n'était pas du tout fatigué ou en sueurs, vu qu'on ne faisait que l'interrompre dans son exercice physique). Il portait une sorte de short long, d'un bleu nuit, avec des inscriptions mystérieuses grisâtres (il s'agissait de runes, mais les moldus ne pouvaient pas les lires, alors ce vêtement n'était pas dérangeant, et puis c'était assez classe). Ses jambes hyper-musclées et recouvertes de poils étaient donc à découvert, après tout, il faisait bon, et c'était beaucoup plus pratique pour courir. Aux pieds, il portait la même chose que d'habitude (vu sa pointure, il ne pouvait pas se permettre de changer tous les deux mois), à savoir de grosses chaussures de marche noires, renforcées de plaques d'acier noir à certains endroit, l'ensemble étant de couleur unie, cela restait discret...

Les voitures, non mais vraiment, cela faisait bien cinq ans qu'il n'avait pas touché à un de ces bidules... Mais peut être que ça lui reviendrait, et au pire, il ferait perdre la mémoire à cette femme, et s'en irait tranquillement...

...Non, quand même pas, ce n'était pas de sa faute, à la pauvre moldue, ces machines ne sont pas du tout fiables.
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mione, Mer 27 Juil 2011, 00:22


Quelques secondes après s'être laissée allée à cet accès de panique, la jeune femme s'exhorta mentalement à un peu plus de calme. Ce n'était vraiment pas son genre de crier hystériquement comme ça, surtout que d'habitude, elle faisait tout pour ne pas demander de l'aide. Surtout pas à un homme. Mais là, elle n'était pas dans son élément. Ce qui prouvait bien que, toute Sang-Mêlé ayant passé son enfance chez des Moldus qu'elle était, elle n'avait pas garder grand chose de cette période, et que maintenant, son monde c'était celui des sorciers. Aussi, devant ce tas de tôle, pourtant inoffensif, elle perdait d'avantage son calme que devant un Mangemort. Pathétique.

L'homme qu'elle avait apostrophé eut la gentillesse de venir vers elle, sans afficher de réticence à aider une demoiselle qui le dérangeait en plein...footing ? Du moins, c'est ce qu'elle pouvait supposer vu les vêtements, ou l'absence de vêtements de l'individu. Rien sur le torse, un bas de jogging sombre sur lequel figuraient des symboles -oh, le détail fit sourire Mione : des runes. Les Moldus étaient vraiment prêts à porter n'importe quoi de nos jours -. Les chaussures qu'il portait semblaient cependant fort peu indiquées pour pratiquer le sport, mais après tout, elle portait bien des talons sur une route de campagne.

Soudain, elle se rendit compte qu'elle venait de passer les dix dernières secondes à le détailler des pieds à la tête sans prononcer un mot. Devoir demander de l'aide était une chose, passer pour une abrutie sans cervelle en était une autre. Elle se ressaisit donc et répondit avec un sourire à sa demande d'explications :

- Oui j'ai bien peur que ce soit un soucis technique en effet. Elle a bien marché depuis Londres, toute seule...Enfin je veux dire qu'il n'y avait aucun soucis mais là elle s'est arrêtée d'un seul coup. Donc j'ai tapé sur le...truc et y a eu de la fumée, résuma-t-elle maladroitement, sa main désignant vaguement le tableau de bord. Ouais, bon, pour le côté "je ne suis pas nunuche" on repassera. Il faut dire que c'était difficile pour elle qui n'avait retenu du vocabulaire concernant ce type d'engins à moteur que le mot "volant".
Le type à la musculature imposante et à la voix caverneuse s'était posé contre le capot de la décapotable et Mione le regarda en se demandant si elle parviendrait à faire toute la conversation en se faisant passer pour une Moldue de façon crédible. En général, ses passages dans Londres se limitaient à faire deux-trois courses et c'était tout. Pas question de tenir la conversation avec la caissière. Là, échouée sur cette route de campagne, elle espérait secrètement que le Moldu ait des connaissances en mécanique, sinon ils étaient mal barrés. Vu les bras qu'il avait, il pourrait peut être même porter la voiture jusqu'à Loutry...

- Vous pensez que vous pourriez réparer ça rapidement ? Non, parce que j'ai un rendez-vous, et là je risque d'être en retard...expliqua-t-elle timidement. Oui, bon, en réalité, il ne commençait que dans un peu plus d'une demi-heure. Mais mieux valait-il prévoir large...

C'est à ce moment là, alors qu'elle baissait les yeux vers son sac à main, qu'elle s’aperçut que sa baguette en dépassait légèrement. Oh, rien de bien visible, mais quand même, elle s'empressa de l'enfoncer plus profondément, en faisant semblant de farfouiller à l'intérieur. Si le Moldu découvrait qu'elle était une sorcière, elle risquait quelques ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Klarh Findirs, Mer 27 Juil 2011, 19:22


Klarh l'écoutait parler, assis sur le capot de la voiture, essayant de ne pas s'appuyer de tout son poids... Pour éviter de faire des dégâts. Elle semblait assez désespérée, un peu trop pour une moldue, fouillant nerveusement dans son sac... Peut-être qu'elle prenait sur elle pour lui parler, au vu de sa carrure, la plupart des gens essayaient de l'éviter ou de passer le moins de temps possible à ses côtés. Mais cette femme avait besoin d'aide.

Un soucis technique ? Bon... Avant d'ouvrir le capot comme le font tous ces moldus dans les films, il fallait voir un peu ce que ça donnait quand on essayait de démarrer... Il se releva (privé de ce poids, la voiture sembla se relever de quelques centimètres) et ouvrit la portière de la décapotable, sentant le regard de la moldue sur lui. Bon, il fallait éviter qu'elle le prenne pour un voleur de voitures, ou dans le genre... Il essaya d'adopter une posture un peu moins intimidante et massive... Mais il se révéla que c'était impossible, on ne change pas sa nature comme ça...

Il s'installa à la place de conducteur... et regarda le tableau de bord... toutes les aiguilles pointaient vers les niveaux 0, l'essence vide, le gel total, et la vitesse nulle... Pourquoi ?


** Hrmm, bordel, rappelle toi comment ça marche, Klarh... **

Et brusquement, il se souvint... Tout ceci était normal, il fallait allumer le moteur, un coup de clé... Qui d'ailleurs était toujours dans sa fente, parfait... Alors, en fonction des modèles, il fallait attendre quelques instants avant de démarrer, une lueur jaune, ou un truc dans le genre...

Il tourna le premier cran de la clé... rien...

Au second cran, les lumières s'allumèrent... Les veilleuses, un truc dans le genre, selon ses souvenirs. Un voyant s'éteignit rapidement, il était orange... Sûrement le truc qu'il fallait attendre...

Enclenchant le troisième cran, le moteur ronronna, et la voiture fit comme un léger bond en avant, avançant sur vingt centimètres avant que Klarh écrase son pied sur le frein... Il avait gardé le réflexe de ses apprentissages avec ce moldu, c'était déjà ça.


" Ah, bien sûr, si on laisse la première vitesse avant d'allumer, c'normal que ça fasse ça. "fit-il remarquer, puis remit la poignée de vitesses au point mort... lorsque le manche n'était soumis qu'a une très faible résistance.

Klarh sentait comme un début de migraine, devoir repenser à tout ça à la fois... Vraiment, surtout qu'il n'y était pas préparé. Mais au plus vite il aidait cette femme, au plus vite elle repartirait. La voiture était désormais démarrée, et elle marchait parfaitement, mais l'imposant sorcier ne savait pas trop conduire, préférant ne pas se ridiculiser face à cette moldue, il s'extirpa de cette place étroite (avec sa masse et le siège adaptée pour une femme, il aurait été incapable de conduire, de toute manière...).

" Bon, euh, jusqu'ici, c'normal, faudrait voir ce qui cloche, essayez de conduire, en avançant sur quelques mètres, si elle a un soucis, j'verrais peut-être d'où ça vient."

Il espérait vraiment voir quelque chose... et s'écarta légèrement de la voiture, désignant la place de conducteur à la femme, dans une bonne imitation des grands gentlemen et leurs "Après vous"... sauf que lui, l'effet 'galant' ne lui allait pas trop, les aspects massif et bourru dominaient. Il ne savait pas du tout que la femme qui lui faisait face était une sorcière, et qu'elle était probablement incapable de conduire... Une idée assez amusante, au vu de leurs situations respectives. Car le jeune homme ne s'y attendait pas non plus...

Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mione, Ven 29 Juil 2011, 09:56


L'homme n'était pas très causant mais semblait avoir à cœur de l'aider, ce qui n'était déja pas si mal. Mione sentait cependant pointer un malaise, au fur et à mesure qu'il regardait ce qui n'allait pas en s'installant à la place du conducteur. Et si il se rendait compte que la voiture avait été..."trafiquée" pour rouler magiquement ? En général les sorts ne se voyaient que pour les sorciers, bien que certains Moldus ressentent une sensation particulière près d'une source de magie. Mais vu la guigne qui l'accompagnait depuis ce matin...

*Bon pour le moment, tout va bien, il ne fait presque rien. Peut être qu'il n'est pas habitué à ce modèle là...* songea-t-elle en le voyant, immobile, en train d'observer ce qui restait des cadrans. Puis il farfouilla sous le volant, à plusieurs reprises, et le moteur se mit soudain à ronronner gaiement, faisant avancer la voiture d'un seul coup. Mione fit un bond sur le côté pour l'éviter, réflexe acquis par de nombreuses heures d'entraînement. Inutile de préciser que d'ordinaire c'était des sorts qu'elle évitait, pas des engins à moteur. La voiture s'arrêta cependant aussi vite, les roues se stoppant dans un crissement bref et désagréable.

"Ah, bien sûr, si on laisse la première vitesse avant d'allumer, c'normal que ça fasse ça." expliqua-t-il. De quoi parlait-il ? La jeune femme n'en avait pas la moindre idée. Aussi hocha-t-elle la tête d'un air docte comme si ce qu'il venait de dire était une vérité générale connue de tous. De tous sauf d'elle visiblement. Il s'activa encore quelques secondes, puis essaya de déloger son imposante carcasse du siège de la décapotable et ce n'était pas une mince affaire.
"Bon, euh, jusqu'ici, c'normal, faudrait voir ce qui cloche, essayez de conduire, en avançant sur quelques mètres, si elle a un soucis, j'verrais peut-être d'où ça vient."

Gné ? Comment ça "essayez de conduire" ? Il ne pouvait pas être sérieux. Mione imaginait aisément que chez les moldus on agissait comme chez les sorciers avec les femmes : on maugréait qu'elles n'étaient pas capables de tenir sur un balai, on lançait deux trois sorts de réparation dessus et on le redonnait clé en main à la dite femme. C'était mysogine, stupide, mais ça avait ses bons côtés. On était pas obligé de tout faire toute seule et puis, si on devait se ridiculiser pour le démarrage, on pouvait le faire seule également, ledit sorcier étant reparti vers d'autres aventures (la lecture de la Gazette le plus souvent).
Non, ça ne pouvait être qu'une blague. Aussi Mione partit d'un petit rire entendu avant de capter le regard du type aux biceps, qui la regardait d'un air parfaitement sérieux. Mer**.

*Merlin, qu'est-ce que je vais faire ?! J'ai jamais conduit de trucs comme ça moi ! 'Fin du moins, sans l'aide de la magie...* Elle tenta alors de reprendre contenance, et avança d'un pas chancelant vers le véhicule. Elle s'installa sur le siège, referma la portière et regarda l'homme, comme s'il allait pouvoir lui donner un indice sur la marche à suivre. Comme il continuait à la fixer, elle reposa alors ses yeux sur le compteur, qui n'attendait plus qu'elle. Pas d'indices de ce côté là non plus. Elle laissa planer son regard devant elle, dans l'espoir de voir un gros bouton rouge marqué démarrage. Mais non, à la place elle n'avait que trois cadrans aux aiguilles immobiles, et quelques boutons sur la droite avec de drôles de dessins dessus. *Tiens, celui là avec les petites vagues, on dirait une rune* observa-t-elle. Puis elle se souvint qu'à l'aller, elle s'était demandé à quoi pouvait bien servir les drôles de pédales près du sol. D'après elle, c'était plutôt encombrant, et pas pratique pour allonger
les jambes. Les Moldus avaient vraiment le don de tout compliquer.
Elle appuya tour à tour sur chaque pédale, tentant de garder un visage concentré, comme si elle avait fait ça toute sa vie. Mais rien ne se passa. Oh, si, lorsqu'elle tenta la pédale la plus à droite, le moteur ronronna tellement qu'elle arrêta aussitôt. Ca ne devait pas être bon signe...

Bon, il était temps d'employer les grands moyens. Se servir de sa baguette sur lui serait risqué. Il faudrait être très rapide, et le facteur chance avait un peu à voir là dedans aussi. Suffisait qu'il se retourne un poil trop tôt et elle était grillée. Par contre, elle pouvait toujours l'utiliser sur la voiture assez discrètement, à travers son sac. Il allait falloir être rusée...

- Oh mon Dieu, qu'est-ce que c'est comme animal là bas ?! s'écria-t-elle d'un ton qu'elle trouvait elle même particulièrement convainquant. Une vrai donzelle en détresse. Le temps qu'il se retourne pour voir l'animal -inexistant- Mione avait tapoté ce qu'elle prenait pour le levier de vitesse, mais qui était en fait le frein, de sa baguette, priant pour un miracle. Le miracle arriva, la voiture avança doucement, au point mort, et la jeune femme, qui avait balancé vivement son sac sur le siège passager lorsque l'homme s'était retourné, le regarda, toute contente d'elle même.

- Ça fonctionne !

[HS : Je me suis permis de te faire un poil agir. Si problèmes, ma boîte MP est là ]
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Klarh Findirs, Ven 29 Juil 2011, 16:02


Klarh regarda la prétendue moldue se préparer à démarrer, ne se rappelant pas de certains mouvements lorsqu'on avait tenté de lui apprendre à conduire. La femme appuya sur l'accélérateur... Mais à part un grondement de moteur, cela n'eut aucun effet sur le véhicule, normal : elle était au point mort. Peut-être qu'elle vérifiait si ça marchait correctement, mais le jeune homme avait une étrange impression, depuis qu'il s'était installé aux commandes de la voiture, à vrai dire.

- Oh mon Dieu, qu'est-ce que c'est comme animal là bas ?!

Un, animal bizarre ? Mince ! S'il s'agissait d'une créature magique, il ferait mieux de s'en charger, et si c'était un animal tout court, autant éviter de le laisser sur la route et... Mais il n'y avait rien sur la route. Klarh entendit alors la voiture redémarrer, et tourna vivement la tête, voyant la femme jeter son sac sur le côté.

** J'rêve où elle a même pas touché aux commandes pour l'faire démarrer ? **

- Ça fonctionne !

Bien sûr que ça fonctionnait, Klarh s'approcha lorsque la voiture s'arrêta à nouveau (sans caler, car elle était sur le point mort) et jeta un coup d'œil aux commandes... Depuis quand on démarrait au point mort ? Il sentait également une sorte de magie, comme un enchantement ou un charme assez récent... On pouvait dire qu'il avait l'habitude de ce genre de choses. Il craignait que cette voiture ne soit piégée, certains sorciers s'amusaient à torturer les pauvres moldus avec différents artifices magiques (les toilettes régurgitantes, les clés rétrécissantes, les poignées de porte mordeuses... pourquoi pas les voitures défectueuses ?). Sûrement un coup des mangemorts, ça ! Ou pas... Il les accusait de tout et de rien depuis qu'il était chez les Aurors... Mais bon, fin des élucubrations, il fallait s'occuper de cette moldue.

Il prit un air préoccupé et déclara :


" C'bien ce que je craignais, regardez ce voyant... "

Montrant au hasard un voyant du tableau de bord, un qui avait une tête particulièrement bizarre, il poursuivit...

" C'le moteur, il marche coup par coup, si on fait rien ça va exploser quand vous roulerez... descendez vite, j'vais prendre vôtre place et vous ouvrir le capot, faudra suivre mes instructions, rien d'bien compliqué, suffit de regarder. "

Au vu de sa carrure et de son ton autoritaire, son mensonge allait sans doute pouvoir passer, et une fois le capot relevé pour le cacher, il pourrait vérifier ce qu'il se tramait de magique avec cette voiture...
Revenir en haut Aller en bas
Aldeban Fermio Clectus
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Aldeban Fermio Clectus, Ven 29 Juil 2011, 21:34


[Désolé pour le retard, mais vous étiez si bien partis que je ne voyais pas trop comment mettre mon grain de sel...]

Si Aldeban devait décrire le climat de cette bonne vieille Albion, il évoquerait une averse entrecoupée de quelques rares et fugaces éclaircies. Mais comme personne ne lui demandait son avis, il ruminait cette pensée tout seul, profitant d'une de ces fameuses accalmies pour rallier la merveilleuse bourgade de Loutry Ste Chaspoule. Afin de ne pas errer dans la campagne et risquer ainsi de ne pas atteindre son but avant le retour de la pluie, notre vieux sorcier avait décidé de suivre une de ses routes moldues défigurant cruellement le paysage. Il devait bien reconnaître que celles ci facilitaient grandement les déplacements à pied.

Clonc clonc clonc...

Sa vieille canne marquant le rythme, Aldeban progressait à grand pas. Si ses souvenirs ne le trahissaient pas, il ne devait plus être qu'à une poignée de kilomètres du village. Ce fût sur ces dernières pensées que le sorcier découvrit à la sortie d'un virage -invention toute moldue consistant la plupart du temps à contourner un obstacle inexistant avec pour seul but de rallonger un trajet déjà fort ennuyeux- un de ses engins mécaniques à l'arrêt sur le bas côté. Il adopta alors sa technique habituelle, ayant déjà fait ses preuves lors de maintes rencontres avec ces pauvres êtres privés de magie : il décida de les ignorer. Le seul point faible de cette habile manœuvre résidait dans le fait qu'en théorie, les personnes se croisant ainsi ne devaient pas se reconnaître. C'est ce qui faillit d'ailleurs arriver au sorcier, tant le port du tailleur pouvait transformer quelqu'un, changeant une sorcière négligée en femme d'affaires moldue.

Clonc... clonc... clonc...

Aldeban ralentissait à mesure qu'il approchait de la voiture. S'il avait fini par reconnaitre la demoiselle en détresse, ce n'était pas le cas de l'imposant chevalier la secourant. Au vue de la silhouette il aurait envisager que celui ci puisse être un ours, cependant son torse nu semblait prouver le contraire, ainsi que sa faculté à communiquer de manière intelligible.

Clonc ?

Le sorcier était à l'arrêt, à une vingtaine de mètres de la scène. Il essayait vainement de comprendre la situation avant d'aller plus en avant. C'est donc perplexe que le piéton assista à distance respectueuse à son premier cours de mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mione, Lun 01 Aoû 2011, 14:46


[Désolée pour le retard, week-end chargé au boulot ><]

Mione était trop fière d'elle : ni vu, ni connu, elle avait réussit à faire démarrer sa voiture, sans que le moldu ne se rende compte qu'elle avait un poil triché avec sa baguette. Sauf que ça ne semblait pas lui convenir... En effet, la voiture s'arrêta à nouveau, sans bruit ni crissement de pneus, mais quand même, c'était guère satisfaisant pour un véhicule sensé transporter des personnes.

C'bien ce que je craignais, regardez ce voyant...

Mione n'avait bien entendu aucune idée de ce que le voyant était sensé représenter. Mais bon, s'il était allumé, c'est surement qu'un truc pas cool risquait d'arriver, nan ?

C'le moteur, il marche coup par coup, si on fait rien ça va exploser quand vous roulerez... descendez vite, j'vais prendre vôtre place et vous ouvrir le capot, faudra suivre mes instructions, rien d'bien compliqué, suffit de regarder.

*Comment ça exploser ??! Mais les moldus sont vraiment de grands malades, c'pas vrai ! Utiliser ce type d'engin tous les jours alors qu'il pouvait exploser à tout moment, c'est carrément suicidaire !*

- Euh oui, oui d'accord...balbutia-t-elle. Il voulait vraiment qu'elle mette ses mains là dedans ?? Merlin, mais dans quel pétrin s'était-elle encore fourrée ?

Bon, restons calme. Deux possibilités s'offrait à elle. Soit elle tenterait d'appuyer ou de faire ce qu'il lui disait totalement au hasard, et comme aucun résultat satisfaisant n'apparaitra, ils finiraient par appeler un type dont le boulot était de réparer ce genre de véhicule -connaissant les moldus ils devaient bien avoir imaginé ça comme métier-. Ou alors elle profitait d'être plongée dans le moteur pour sortir sa baguette et lancer un Reparo à tout hasard. Si rien de tout ça ne fonctionnait elle pourrait toujours l'endormir pendant quelques secondes et en profiter pour transplaner chez elle...

C'est au moment où elle s'approchait du capot encore fermé qu'elle entendit un bruit inhabituel. Clonc, clonc, clonc. Est-ce que ça venait de la voiture ? Pourtant ils n'avaient encore touché à rien. A moins que ça ne soit le bruit précédant l'explosion du moteur ? Elle se figea, jetant un regard paniqué au moldu qui en était encore à essayer de s'asseoir dans le fauteuil étroit de la décapotable sans rien casser. Devait-elle le prévenir ? Pourquoi ne détalait-il pas comme un lapin ? Au moment où elle ouvrait la bouche, le bruit s'arrêta. Elle tendit l'oreille mais plus aucune son de ce type ne vint troubler la campagne entourant Loutry Ste Chaspoule. Comprenant qu'il attendait désormais qu'elle suive ses instructions, elle rejoignit son poste sans rien dire. Inutile de passer encore une fois pour une hystéro...
Le capot était désormais levé mais elle ne savait toujours pas comment elle allait faire pour suivre les instructions du moldu. Surtout qu'elle se rendait désormais compte que son sac était resté sur le siège passager... Impossible de prendre sa baguette. Elle se frappa le front mentalement. Oublier sa baguette c'était une erreur de débutant. Elle n'aurait jamais pu se permettre de faire ça en combat.
C'est à ce moment là, alors qu'elle ne savait plus comment se sortir de ce pétrin, qu'elle avisa une silhouette immobile, un peu plus loin sur la route. Elle connaissait cet homme. Et c'était certainement celui qui était le moins susceptible de l'aider à ce moment précis. Mais elle n'avait plus le choix...

- Monsieur Clectus ! appela-t-elle en se décalant de derrière le capot. Elle fit un signe de main en direction du vieil homme. Espérons que lui au moins aurait une idée pour la sortir de cette situation délicate sans que le moldu ne se rende compte de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Klarh Findirs, Lun 01 Aoû 2011, 22:08


Apparemment, sa ruse semblait faire de l'effet à la femme, qui craignait visiblement "l'explosion" du moteur... Alors que Klarh se demandait bien comment une voiture pouvait exploser à l'arrêt... Mais il ne fallait pas chipoter.

" Z'en faites pas, roh... On va arranger ça. "

Il s'installa à nouveau au siège conducteur, tandis que la moldue regardait la voiture d'un air inquiet, elle sembla paniquer un instant, lorsqu'il bruit étrange retentit pendant un bref instant... Sûrement des branches d'arbres qui s'entrechoquaient, Klarh n'y fit pas très attention, et envoya sa main sous le tableau de bord... Une sorte de manette y était placée, permettant l'ouverture du capot, et du coup, le dérobant de la vue de la jeune femme.

" Voilà, bougez pas... Un p'tit instant, le temps de vérifier un truc..."

Aussitôt, il tira sa baguette, accrochée derrière sa ceinture (cachée par son haut qui était enroulé et fixé autour de sa taille), et tapota le volant, essayant d'analyser cet étrange magie qu'il ressentait... Ça ressemblait à un enchantement... Inoffensif. Il était soulagé, mais que faisait cette magie sur une voiture de moldu ? Son regard coula en direction du siège de passager avant, le sac de la femme était tombé pêle-mêle, un peu de travers... Ce qui fit enrager Klarh... Ses maniaqueries reprenant le dessus, il empoigna le sac et le mit bien droit sur le fauteuil. Sous ses doigts, il sentit comme un étrange objet, derrière la texture du sac.

Il plongea sa main et extirpa une baguette magique du sac... Une baguette magique ? Mais alors... Il ne s'agissait pas d'une moldue ! Klarh était soulagé : ils étaient dans la même galère... Elle devait avoir eu un soucis avec son enchantement de conduite automatique. Maintenant, tout concordait.

Brusquement, la femme se décala du capot, appelant quelqu'un au loin, surprenant Klarh. Elle ne le regardait pas, mais il n'en profita pas pour ranger les deux baguettes (la sienne et celle de la femme). Elle était désarmée, mais peut-être pas mauvaise, il pouvait lui poser quelques questions, et si elle connaissait l'homme qu'elle venait d'interpeller, nul besoin de se cacher, il devait être soit sorcier, soit au courant du secret magique. Et puis au pire, "Oubliettes" et c'est fini !

Il s'extirpa à nouveau de la place de conducteur, se rappelant ensuite qu'il y avait une commande pour régler le siège... Evidemment, il fallait qu'il y pense alors que tout allait être réglé. Saluant l'homme au loin, il lui fit signe qu'il pouvait approcher, et enfin, se retourna vers la sorcière.


" Quelqu'un qu'vous connaissez ?
fit-il, la baguette de la femme en main, lui montrant sans la pointer avec. ... Et vous n'avez pas oublié de me parler de quelque chose ?"


[Désolé du RP un peu court, mais dur dur d'aller plus loin quand on est plus que deux, pour pas empiéter ^^]


Dernière édition par Klarh Findirs le Jeu 18 Aoû 2011, 11:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Ride
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Biche
Légilimens




Erreur

Message par : Anna Ride, Jeu 01 Déc 2011, 18:31


Loutry Ste Chaspoule. En voilà un nom bien nase pour une ville tout aussi nase. Et pourtant c'était le lieu de la destination des deux jeunes femmes aujourd'hui. Anna, accompagnée de Kimoka, devait se rendre dans ce village miteux afin d'y trouver quelques informations qui pouvaient servir aux Aurors. Pour couronner le tout, il pleuvait, il faisait froid et leur Cheftaine était dans le coma. Tout était donc de mise pour passer une journée mémorable.

Lorsqu’Anna avait appris que son amie était dans le coma, celle-ci revenait tout juste de Bulgarie. Son voyage à la recherche du briquet de Luben avait été vain et elle était plus que déçue d'être revenue les mains vides. Mais ce n'était rien comparé à ce qu'elle avait ressenti lorsqu’on lui avait raconté ce qu'il s'était passé juste à quelques kilomètres d'elle, sans qu'elle en soit au courant. Klarh, Kimoka et Céleste avait finalement pris le relais concernant cette histoire, ayant très certainement trouvé plus amples informations, et avaient fini par aller à leur tour en Bulgarie. Malheureusement, ils n'étaient pas seuls à s'intéresser à ce briquet étrange... Bref, Céleste fut touchée et ramenée au plus vite à Ste Mangouste afin d'obtenir des soins urgents.

Anna s'en voulait de n'avoir pas encore eu le temps d'aller rendre visite à son amie... Mais soit, là, il n'était pas question de ça. En ce jour pluvieux, les deux blondasses avaient reçu un ordre précis : trouver l'habitation de Rabastan Lievitch et le ramener au Ministère. Ce fourbe qui avait littéralement disparu de la circulation depuis qu'un avis de recherche avait été lancé contre lui, avait tendance à filer entre les doigts des autorités. Mais aujourd'hui, les deux Aurors comptaient bien arriver à leur fin.

Grâce à des recherches approfondies afin de trouver le lieu d'habitation de Rabastan, elles avaient fini par trouver un achat effectué à son nom, référencé comme se situant dans la ville de Loutry Ste Chaspoule. Malheureusement, ce site est ensuite devenu incartable donc aucune adresse ne se trouvait dans le dossier. Les deux blondinettes s'étaient finalement décidées à transplaner, direction le trou-du-cul-du-Monde, afin de faire ce qu'elles avaient à faire.

Sortant du Ministère sous la pluie, en direction d'une petite ruelle aux alentours de ce dernier, les deux jeunes femmes étaient fin prêtes pour leur petite excursion dans le village perdu de Loutry. Non sans mal, elles finirent par trouver un endroit au calme et à l'abris des regards, où finit par débuter une conversation des plus inappropriées.

« Alleeeer Moka, donne-moi ta maiiin... supplia Anna en direction de la concernée avant de poursuivre C'est quoi c'délire, tu vas pas y aller en train ! Arrête de faire une fixette là dessus, c'est débile !
- Je t'ai dit que j'touchais pas les Pouffy's moi. C'est contagieux.
- Non mais t'es sérieuse ?! s'indigna ladite Poufsouffle. Bon, j'vais y aller sans toi. Tu vas te débrouiller, j'te préviens.
- Bon... Je peux éventuellement faire une exception pour toi... rétorqua la jeune slave sur un ton cynique.
- C'est bien, ça, Mademoiselle Czainska. Vous faites des progrès. Allez, viens. »

Agrippant sa collègue par le poignet, la jeune femme transplana ensuite dans un *crac* sonore en direction du village. Anna savait parfaitement que les insinuations de Kimoka au sujet de son appartenance à la maison des jaunes et noirs, n'étaient que moqueries de bas étages, plus amusantes que méchantes. Les taquineries de ce genre, la blondinette en avait à foison. Non seulement la réputation des Poufsouffle's était de mise dans ce genre de blagues douteuses, mais c'était aussi les capacités de Miss Ride à faire d'innombrables boulettes qui étaient en cause. Peu importait les multiples plaisanteries à son égard, Anna savait parfaitement que ses collègues Aurors ne la sous-estimaient pas.

« Tu vois, c'était pas si terrible que ça ! intima Anna une fois arrivée à destination, dans une petite rue légèrement excentrée du "centre-ville" -si on pouvait appeler ça comme ça-, lâchant par la même occasion le poignet de sa collègue.
- T'es sérieuse ? T'as vu où tu m'as fait atterrir Ride ? »

Tournant la tête vers l'Auror, Anna ne put réprimer un sourire moqueur. La jeune slave était les pieds dans l'eau, littéralement. Une jolie flaque d'eau n'attendait que l'arrivée de Miss Czainska pour faire son travail. Si Anna avait voulu, elle n'aurait même pas réussi à viser aussi juste. L'air indigné de Kimoka en valait tout d'même la chandelle. Reprenant son sérieux et avant de se prendre les foudres de la jeune slave dans la tête, la blondinette lança un Impervius en direction de sa collègue ainsi que sur elle-même. La pluie ne devrait plus être un problème.

S'éloignant de leur point d'arrivé, les deux blondinettes prirent la direction du centre de Loutry. La pluie tombant à torrent, peu de personnes se baladaient dans les rues du petit village mi-sorcier, mi-moldu. Il allait donc être délicat pour les Aurors de trouver quelques informations sur le lieu de l'habitation de Rabastan. Après tout, les villageois devaient bien être au courant qu'un ex-Ministre vivait parmi eux, non ?

Le tour de ce patelin britannique était vite fait... Les Aurors finirent par se décider à rentrer dans une auberge, près de ce qu'on aurait pu appeler la "place principale" afin d'y croiser quelques habitant, histoire de dégoter les fameuses informations. Non sans être dépitée par la décoration intérieur de la bâtisse, Anna pénétra la première dans la taverne. Les conversations, baissèrent d'un ton et les regards se tournèrent en direction des deux blondinettes. Deux divines Aurors en tenues de boulot, c'est sûr que ça pouvait pas passer inaperçu...

Côte à côté, les jeunes femmes s'avancèrent un peu plus au sein de la bâtisse afin de se diriger vers le comptoir. Les commerçants et les habitués de ce genre d'endroits connaissaient forcément des détails sur les lieux de l'habitation de Rabastan Lievitch. Place à l’investigation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 14

 Village de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.