AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 5 sur 15
Village de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
Kyara Blanchet
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kyara Blanchet, Dim 29 Juil - 21:33


Pv : Kaya amour


Je marche seule
dans les rues qui se donnent
et la nuit me pardonne,
je marche seule

Tout en zigzaguant Kyara chantonnait cette chanson moldu qu'elle trouvait parfaitement adaptée pour cette situation. La jeune femme marché en effet seule, il était pourtant encore tôt. Il restait bien deux heures avant que le couvre feu ne prenne effet, mais pourtant la plupart des gens étaient rentrés chez eux. Ce qui était parfait aux yeux de la jeune femme, pas de personne pour l'importuné, elle pouvait continuer son chemin tranquillement. Il n'y avait pas d'heure pour être soul, car c'était ce qu'elle était : soûle. Après sa tentative de suicide, elle s'était jurée de ne plus toucher à une seule goutte d'alcool et pourtant elle avait craqué. Non elle n'était pas devenue alcoolique, mais elle était encore instable émotionnellement et l'alcool était un bon moyen que de faire des folies sans culpabilisé. Certaines personnes seraient probablement outrés que dans le voir dans cet état aussi tôt, mais comme Kyara le disait : il n'y avait pas d'heure pour être bourré !

La journée avait pourtant bien commencée, petit à petit Kyara arrivait à se remettre de sa peine et cela faisait deux bonnes semaines qu'elle n'avait pas touché à une goutte d'alcool. C'était son jour de repos et il lui restait encore des cartons à déballer afin de terminé complètement son aménagement au repère des ténébreux. Elle aurait dû s'en abstenir, mais elle ne s'attendait pas en ouvrant un carton de retombé sur des souvenirs de Poudlard et de son enfance. Sa blessure au coeur se rouvrit, au début elle resta pendant de longues heures à regarder d'un regard vide les photos de son père et les cadeaux de Laudius avant de se décider de réagir. Tel un automate, elle s'était levée et avait transplaner afin de se rendre à Loutry Ste Chaspoule. Elle risquait de rencontrer des gens qu'elle connaissait, mais elle s'en moquait complètement. Elle entra au hasard dans un bar et rompant une nouvelle fois sa bonne résolution elle avait noyé sa peine dans l'alcool afin de revenir dans son état euphorique.

Elle avait brillamment réussit et serait bien resté jusqu'à la fermeture, mais une envie de prendre un grand bol d'air frais l'avait forcée à sortir du bar après avoir payé. Elle ne connaissait pas bien le coin à la base, alors en étant complètement soûle, elle n'aurait pas réussi à se guider. Aussi elle marchait au hasard, une idée naissant dans son cerveau alcoolisé. Faisant une pause afin que le sol arrête de tourner sous ses pieds, elle vit alors une silhouette humaine venir dans sa direction. Elle avait de la chance ! Secouant les bras elle s'avança alors.

- Youhouhou ! Par ici !

La personne devant elle était une femme qui la regardait bizarrement et qui avait un visage familier. Sauf que le nom ne voulait pas se mettre juste au dessus de la demoiselle, aussi Kyara laissa tomber. Un grand sourire aux lèvres elle poursuivit donc.

- Bonsoir mademoiselle, je vous prie de m'excuser de vous importunez ici, mais seriez m'indiqué le pont le plus près svouplait ?

Elle marqua une seconde de pause avant de reprendre sans laissé le temps à la jeune femme de répondre.

- Si possible, un pont où y a de l'eau dessous, parce que je sais que les ponts sans eaux existent, mais j'ai pas envie d'avoir mal, l'eau c'est mieux et je parle en connaissance de cause ! Je vous rassure, c'est juste pour dire bonjour aux poissons, j'aime bien les poissons, surtout cuit au four ! Enfin, la n'est pas la question !

Un grand sourire aux lèvres elle se mit à attendre patiemment une réponse, pour s'occuper, elle compta à haute voix les briques du mur juste à sa droite.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kaya Adams, Lun 30 Juil - 14:31


Kaya venait de coucher Ewen et Noah pour la sieste. L'après-midi avançait lentement et les deux petits bouts avaient été fatigués par la promenade que tous les trois avaient fait dans le parc de Loustry en début d'après-midi. Kaya avait décidé de ne travailler que le matin à Saint Mangouste sachant très bien que ses collègues comprendraient son choix. Passer une après-midi avec ses deux amours était maintenant normales pour Kaya. Elle qui avait mis sa vie privée en parenthèses dès la fin de ses études était heureuse aujourd'hui de retrouver cette part de liberté vis à vis de son travail.
La jeune femme appela Hermès lui demandant de garder les deux garçons le temps qu'elle aille prendre un peu l'air seule. Kaya prit donc son gilet et sortit de son appartement.
Il ne faisait pas trop froid pour une fin de journée d'été, le soleil commençait à se coucher et Kaya ne put s'empêcher de penser à sa petite sœur, Miranda qui était toujours en Irlande et malheureuse. Kaya remit son gilet sentant soudain un frisson froid lui passer dans le dos. Elle baissa la tête puis continua de marcher tout en repensant à son passé. Soudain elle remarqua une silhouette non loin d'elle qui ne marchait pas très droit. Fronçant les sourcils, Kaya accéléra le pas pour venir en aide à l'inconnu. En fait c'était une jeune femme qui lui faisait de grands signes et qui lui criait de venir la voir. Kaya s'aperçut vite qu'elle la connaissait cette demoiselle totalement soule ! Il s'agissait de Kyara, une jeune femme qu'elle considérait comme sa petite sœur. Mais c'est qu'elle tenait presque plus debout ! Kaya leva les yeux au ciel se rappelant de la dernière fois qu'elle était bourrée et que Kyara l'avait vu. Chassant ce vieux souvenir elle regarde son amie qui ne semblait pas l'avoir reconnue. Et en plus de cela elle lui parlait de pont. Pourquoi elle voulait un pont ? Kaya décida de la laisser parler et appris qu'elle voulait un pont avec de l'eau pour éviter d'avoir mal. Oui un pont c'est mieux avec de l'eau Kyara, mais pourquoi elle cherchait un pont ? Et pourquoi elle voulait éviter d'avoir mal ? Et Kaya ne croyait pas en cette histoire de dire bonjour au poissons. Vu son état elle allait sûrement passer par dessus bord s'en sans rendre compte et Kaya en bonne amie, pour sa bonne conscience et en étant médicomage n'allait pas la laisser toute seule dans un état pareil. Et Kyara lui souria bêtement et commença à compter les briques sur le mur. Kaya leva les yeux au ciel et lui prit doucement la main pour ne pas lui faire peur. Au début, elle pensait sortir sa baguette lui lancer un sort et que Kyara redevienne sombre après tout c'était simple à faire, mais la curiosité de Kaya l'envahit et elle décida de changer son plan. Elle décida donc de l'emmener au pont de Loustry, pour voir ce que la jeune brune voulait faire. Arriver la-bas Kaya lâcha Kyara pour regarder de plus près. Elle remarqua que Kyara se penchait dangereusement pour voir c'est soi-disant poissons. Kaya prit Kyara par la taille et comme elle était légère comme une plume l'obligea à ne plus se mettre au bord du pont. Kaya avait bien compris ce qui se passait, du moins elle se doutait que Kyara n'allait pas bien du tout. Ce n'était pas le genre de fille qui buvait jusqu'à en devenir soule, ça Kaya en était sûre. La jeune femme savait qu'il s'était passé quelque chose de grave depuis leur dernière rencontre. Cependant elle n'arrivait pas à savoir quoi. Elle obligea donc Kyara à savoir sur le pont et fit de même. Même si elle voulait des réponses, Kaya ne mettrait pas la vie de Kyara en danger. Aussi elle avait toujours sa baguette dans sa poche, prête à bondir pour la rendre sombre à tout moment. Pour avoir déjà été dans le même état, Kaya savait ce qu'elle devait faire.
La jolie métisse sortit donc une petite bouteille de sa poche. Celle ci contenait du lait pour bébé, mais Kaya d'un coup de baguette magique le changea en téquila. Elle en prit une gorgée puis la montra à Kyara:

    « Tu en veux ? Je t'en donne si tu veux, tu pourrais même finir la bouteille. Mais avant pourquoi tu voulais tellement trouver un pont avec de l'eau ? Parce que ton histoire de poisson colle pas tu sais en plus même bourrée tu sais pas mentir Kyara. »


La jeune femme tenait bien fermement la bouteille au cas où Kyara essayait de la lui prendre des mains. Elle se doutait que son amie n'était pas une alcoolique mais ce genre de chose venait vite. Et il n'était pas question que la marraine de son fils tape dans les bouteilles lorsqu'elle était seule. Cela était pour sa propre sécurité et celle de ses proches. Si jamais Kyara faisait un geste brusque, Kaya jetait la bouteille par dessus le pont.

    « Est ce que tu voulais sautée du pont ? Kyara est ce que tu comptais essayer de te tuer ?  »


Voyant que Kyara commençait à s'agiter, Kaya changea sans qu'elle s'en rende compte le contenu de la bouteille. Au revoir la téquila, bonjour l'aspirine.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kyara Blanchet, Lun 30 Juil - 15:44


Sans dire un mot la jolie demoiselle regarda Kyara qui était en train de compter les briques. Elle perdait à chaque fois le compte à partir de dix et était obligé de tout recommencer, mais ça n'était pas grave, car elle s'amusait comme une petite folle. Néanmoins, elle gardait en tête l'idée que de trouver son pont, pour dire bonjour au poisson. Elle espérait qu'elle verrait des méduses ! Elle adorait les méduses, c'était jolie et tout visqueux et tout transparent !

Sentant un contact chaud dans sa main, Kyara baissa les yeux avant de constater que la demoiselle lui avait prit la main. Souriant elle se laissa alors emmenait tout en gambadant. Elle allait avoir son pont, elle était donc contente et chantonnait de joie en balançant le bras de sa nouvelle amie qui lui disait vraiment quelque chose. Au bout de 1347 pas, les deux jeunes femmes arrivèrent devant un pont. Heureusement Kyara se mit à sourire et plus belle et fonça droit devant quand on lui lâcha la main. Elle aurait bien aimé faire comme la dernière fois et monter sur le rebord, mais quelque chose lui disait que cette fois-ci elle n'y arriverait pas. Aussi Kyara se contenta de s'appuyer sur le rebord en attendant que la force de la gravité ne l'entrainne tête la première.

Malheureusement on la prit par la taille avant de l'éloigner du bord. Protestant Kyara s'installa sur les dalles avant de croiser les bras sur elle-même et de lancer un regard noir à la fille qui l'avait emmené. Après l'autre machin touffu, c'était à elle de la privée de sa rencontre avec les poissons. Qu'est ce qu'ils avaient tous à vouloir lui pourrir la vie ?! C'était pas possible ça, elle ne pouvait pas être un peu en paix ? Non il fallait toujours qu'on la dérange dans ses projets. Pendant que Kyara boudait tout en comptant les dalles, la jeune femme devant elle sortit une petite bouteille, elle prit une gorgée avant de la montrer à Kyara.

- Tu en veux ? Je t'en donne si tu veux, tu pourrais même finir la bouteille. Mais avant pourquoi tu voulais tellement trouver un pont avec de l'eau ? Parce que ton histoire de poisson colle pas tu sais en plus même bourrée tu sais pas mentir Kyara.

Mm c'était suspect, elle ne savait pas ce qu'il y avait dedans, s'il faut c'était du jus de citrouille sauf que Kyara aimait pas le jus de citrouille. Et puis peut-être que c'était du poison et qu'on voulait l'empoisonné ! Se redressant, Kyara plissa les yeux méfiante. La jeune femme connaissait aussi son prénom, comme elle pouvait savoir cela. Tournant sur elle-même Kyara se mit à marmonner, il fallait qu'elle aille voir les poissons ! Et revoir la lumière blanche aussi ! Tant qu'à faire elle révérait surement l'être lumineux ? Tapant dans ses mains de joie, Kyara tourna une nouvelle fois tentant de se repérer.

- Est ce que tu voulais sautée du pont ? Kyara est ce que tu comptais essayer de te tuer ?

Elle commençait à l'énerver celle là avec toutes ses questions ! Elle ne pouvait pas sauter en paix ?! Poussant un soupir, Kyara s'installa à nouveau sur le sol en se penchant d'avant en arrière tout en marmonnant. Elle avait mal à la tête et l'envie de vomir. Regardant la jeune femme, elle cligna alors des yeux se mettant à douter de l'intelligence de la personne se trouvant devant elle.

- Beeeeeen je voulais sauter, comment tu veux que je parle aux poissons sinon ?! C'est logique pourtant ! Tu crois que je vais trouver des méduses la dedans ? J'aime bien les méduses, c'est rigolo ....

Grattant le sol de ses ongles elle se releva alors avant de regarder à gauche et à droite. Fronçant les sourcils elle regarda alors la jeune femme avant de s'approcher lentement en lui mettant le doit sur la bouche. Il ne fallait pas qu'elle répète ce qu'elle allait lui dire sinon elle allait avoir des problèmes et Kyara ne voulait pas avoir de problème.

- Bon je te le dis, mais tu répètes pas à ma soeur, sinon elle sera pas contente du tout et je me ferais gronder ! D'accord ? Coool t'es ma coupine ! C'est pas la première fois que je saute, mais ça a déjà raté une fois ! Logique vu que je parle hahaha. Un pénible Aloin, Alais non euh Aloys ! Oui voilà, ben il m'a sortie de l'eau ... ça m'énerve. C'est vrai que sans eau, ça serait mieux, je saute et pouf finit, mais ça fait plus mal et puis c'est si mal de flotter ... Tu veux que je te montre ? C'est tout facile à faire, tu fermes les yeux et hop tu es dans une grande salle toute blanche avec un être lumineux qui te dit de le suivre ! J'ai pas vu la fin et j'ai pas été remboursé ! Alors, je veux retourner voir la fin ! Tu comprends ?

Un grand sourire aux lèvres, Kyara attendit alors que la jolie demoiselle ne lui dise qu'elle comprenne et l'aide à sauter ! L'eau serait un peu froide, mais elle ne sentirait probablement rien du tout. Baissant les yeux sur la gourde elle fronçant alors les sourcils avant de demander.

- Y a quoi dedans ? Du jus de citrouille ? J'aime pas moi ...


Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kaya Adams, Lun 30 Juil - 17:32


Kaya était là à regarder Kyara complétement soule et elle se demandait bien ce qui lui était arrivé. Ce n'était pas tous les jours qu'on tombait sur la brune complétement bourrée et si cette situation n'avait pas été dramatique Kaya en aurait sûrement rit. Pourtant il y avait quelque chose qui clochait après tout, pourquoi Kyara était toute seule. Kaya savait qu'elle devait aller doucement pour avoir ses réponses, pourtant elle avait du mal à garder ses interrogations pour elle après tout, c'était Kyara en face d'elle, et la métisse s'inquiétait pour son amie. Malheureusement l'hypothèse de Kaya s'intensifia lorsque Kyara parla de lumière blanche. De toute sa vie, elle n'en connaissait qu'une et ce n'était jamais un bon signe si on l'a voyait. Kaya sentit que sa gorge était sèche et qu'elle avait raison. Au fond d'elle, la brune le sentait. Kaya reprit son souffle et écouta Kyara qui disjonctait complétement. Des méduses à Loustry on aurait tout vu ! Voyant Kyara se relever, Kaya fit de même et pour on ne sait quelle raison, elle se retrouve un doigt sur la bouche. Kyara la regardait droit de les yeux. Elle lui expliqua qu'elle devait rien dire à sa soeur et Kaya entra dans son jeu en acceptant. La jeune femme savait que la brunette n'avait pas de soeur et qu'elle divaguait totalement mais elle voulait savoir ce qu'elle allait faire.
Ce qu'elle dit glaça le sang à Kaya. Ce n'était pas la première fois qu'elle sautait et elle avait faillit y rester si Aloys ne l'avait pas sauvé. Elle appris même que Kyara avait vu la lumière blanche en pensant que c'était une sorte de film et elle voulait retourner voir la fin. Kaya sentit ses larmes monter mais aussi de la colère. Beaucoup de colère. Elle ne voulait pas perdre sa sœur de cœur, elle ne voulait plus perdre personne et voir Kyara foutre sa vie en l'air lui donnait envie de l'étriper, de la tuer de ses propres mains plutôt que de la voir plonger dans l'eau froide qui était sous leur pied. Kaya resta pendant un moment ainsi, le regard dans le vide, jusqu'à ce que Kyara reprenne la parole en lui demandant ce qu'il y avait dans sa bouteille. Sans dire un mot mais les mains tremblantes, Kaya enleva le bouchon et lui envoya le liquide dans la figure. Puis pendant que Kyara essayait d'enlever l'aspirine qui devait lui piquer les yeux, Kaya sortit sa baguette lui lança un sort pour qu'elle redevienne sombre et pour finir elle lui foutue une pêche dans son joli minoi. Elle l'avait bien mérité après tout. Pour qui elle se prenait de vouloir foutre sa vie en l'air ? Elle était encore jeune ses erreurs d'hier seraient oubliées demain ! Elle avait quoi ? Vingt ans ? Et sa seule option s'était le suicide ? Et bien très bien, si Kaya avait fait sa part du travail.

    « Espèce de con*e ! Te suicider à ton âge mais t'as pas honte ! Je t'ai pas choisis pour être la marraine de mon fils et devoir aller à ton enterrement deux semaines après ! Comment tu peux passer qu'à toi ? Et que dirait ton père en te voyant comme ça ? Tu veux des réponses alors saute, aller suicide toi, je suis pas Aloys si c'est ton choix de crevé comme une moins que rien fais le ! »


Kaya essayait de se remettre de ses émotions mais elle n'arrivait pas à le faire. Elle avait juste envie de lui remettre un poing et d'évacuer sa propre colère. De plus elle n'avait rien vu venir et c'était peut-être cela le pire pour Kaya. Pour elle, Kyara avait toujours été une fille heureuse, vivante et rigolote et aujourd'hui découvrir qu'elle avait tenté de se suicider était la pire des choses qui pouvaient lui arriver. Elle était effondrée parce qu'elle venait d'apprendre pire encore, elle avait envie de pleurer. Mais Kaya avait une trop grande fierté pour cela, elle ne pleurerait certainement pas pour Kyara et pas maintenant. Kaya savait qu'elle avait été trop loin. Parler du père de Kyara était quelque chose d'interdit, de tabou pour la jeune femme, mais la métisse s'en foutait mais royalement ! Si cela lui permettait d'éviter de revoir une amie se suicider... Après tout, elle n'avait rien pu faire pour Eléonore, il n'était pas question qu'elle reste plantée pour Kyara. Elle avait toujours été là pour elle, nuit et jour, et Kyara savait que si elle avait mal, elle aurait pu venir voir Kaya, mais pourtant elle avait préférée se renfermer sur elle même. Et Kaya s'en voulait tellement de ne pas avoir réussit à faire quelque chose pour Kyara, aujourd'hui elle la voyait ainsi... Ca lui faisait tout simplement mal. Mal partout, au cœur, au cerveau, à son âme. Elle se passa la main sur la tête essayant de calmer une migraine qui arrivait d'un coup.

    « Alors j'invite qui à ton enterrement ? Aloys, Noah, moi ? Edjin ? Ta soeur ? P'tain j'suis bête t'as pas de soeur ! Et sache que tu n'as plus de famille par le sang, mais par le coeur on est tous là pour toi.  »


Énervée la jeune femme était décidée à partir. Mais elle voulait rester pour montrer à Kyara la gravité de si jamais elle se suicidait. Sa véritable famille l'avait peut-être reniée, mais ses amis, eux étaient là et l'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kyara Blanchet, Mar 31 Juil - 12:00


Kyara allait entamer une partie d'un deux trois soleil pendant que le soleil n'était pas encore couché, lorsque la jolie demoiselle lui balança le contenu de la gourde au visage. Malgré son état alcoolisé, Kyara eu le réflexe de se fermer les yeux. Poussant un juron elle se passa une main sur le visage lorsqu'elle se sentit bizarre, c'était comme si d'un coup la sensation d'être soûle avait disparu. C'était assez désarçonnant, mais Kyara n'eut pas le temps de comprendre ce qui se passait, car elle se prit un coup de poing dans la figure. Sa tête partie toute seule sur le côté tandis qu'une douleur vive se fit naissante. Clignant les yeux tentant de refouler ses larmes de douleur, la jeune femme avait du mal à revenir sur terre. Mais qu'est ce qu'il se passait nom de dieu ?! Pourquoi elle était sur un pont d'abord ?! Et pourquoi on l'avait frappée, tournant lentement le visage, elle lança un regard meurtrier à la jeune femme devant elle avant de reconnaître Kaya. Cette dernière semblait en colère et Kyara ne voyait pas en quoi elle était fautive. Les yeux grands ouverts elle regarda alors la jeune femme s'énerver.

- Espèce de con*e ! Te suicider à ton âge mais t'as pas honte ! Je t'ai pas choisis pour être la marraine de mon fils et devoir aller à ton enterrement deux semaines après ! Comment tu peux passer qu'à toi ? Et que dirait ton père en te voyant comme ça ? Tu veux des réponses alors saute, aller suicide toi, je suis pas Aloys si c'est ton choix de crevé comme une moins que rien fais le !

Les paroles de Kaya lui firent plus mal que le coup de poing qu'elle avait reçu plus tôt. Et Mer**, Kaya était au courant et comme elle le pressentait cela ne plut pas du tout. Affrontant le regard de la jeune femme elle resta impassible accusant le choc de ses paroles. Elle avait en face d'elle l'exemple même de la personne n'aidant en rien une personne suicidaire. Parler de la honte, qu'elle ne pensait cas elle, utiliser son père. Tout ça était les choses à ne pas faire et Kaya les avaient toutes dites. Elle nota dans un coin de sa tête qu'elle avait sa bénédiction, parfait ! Si un jour cela lui répéter tout irait bien alors. Gardant le silence Kyara laissa Kaya se soulager, elle savait que si elle tentait de l'interrompre elle s'en prendrait une autre. Elle la regarda donc se passer une main sur la tête.

- Alors j'invite qui à ton enterrement ? Aloys, Noah, moi ? Edjin ? Ta soeur ? P'tain j'suis bête t'as pas de soeur ! Et sache que tu n'as plus de famille par le sang, mais par le coeur on est tous là pour toi.

En parlant de soeur lorsqu'elle était soûle, Kyara parlait de Kaya, apparemment elle n'avait pas percuté et ça n'était pas plus mal. Elle s'en moquait complètement de son enterrement. Elle ne faisait pas ça pour après obliger quelqu'un à procéder à cela. Elle s'en moquait qu'on la pleure, elle ne demandais même pas qu'on le fasse donc à quoi bon se plaindre. Retenant un soupir, Kyara attendit que Kaya ne termine de parlé avant de lui répondre d'une voix douce et calme.

- Tu me juges alors que tu n'en connais pas assez sur ma vie. Aujourd'hui, ça n'était vraiment pas voulu. Oui il y a quelques temps j'ai tenté de me suicider, mais tu crois qu'en me hurlant dessus et en me frappant ça changera quelque chose ? Ce qui est fait est fait. J'étais mal, je préférais être dans mon coin et ça à déraper. C'est la vie c'est tout.

Elle ouvrit la bouche pour ajouter quelque chose avant de la refermer. Les paroles de Kyara agissait avec retard dans l'esprit de Kyara. Aussi ce fut poussé par l'exaspération qu'elle prit sa décision. Enlevant son blouson elle le jeta à la jeune femme avant de poser sa baguette sur le côté. Avec lenteur elle enleva alors ses chaussures et ses chaussettes et ôté son pantalon. Elle était à présent en sous vêtements et se tournant vers Kaya prit la parole fièrement.

- J'ai donc ta bénédiction, c'est parfait ! Embrasse Noah et Aloys pour moi si cela ne te dérange pas trop. Se mettant debout sur le rebord elle ajouta alors. Le plus dans tout ça, c'est que je ne sais pas nager.

Fermant les yeux, elle se jeta alors pieds joints dans l'eau glacée.


Dernière édition par Kyara Blanchet le Jeu 2 Aoû - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Sara Shake, Mer 1 Aoû - 13:44


Comme le temps passait vite ! Trop vite, c'était mieux à dire ainsi. Trois ans étaient passés depuis qu'Athéna avait quitté l'Académie de Poudlard, ses rêves de devenir Auror plus forts que jamais. Aujourd'hui, elle revenait dans les contrées qu'elle avait peu connues, à la demande de sa défunte mère. Plus rien ne la retenant en Ecosse, la Vélane avait acheté un appartement non loin de l'école de magie, dans le petit village de Pré-au-Lard. En quelque sorte, cela la rapprochait de son adolescence perdue. Maintenant qu'elle avait passé le cap de la vingtaine, Athéna se sentait différente, plus mûre, sûre d'elle et enfin prête à passer le test des Aurors. Avant cela, elle voulait mettre de l'argent de côté et renouer ses anciennes relations avant de ne plus avoir le temps de le faire...

A peine une semaine après être revenue, Athéna était tombée par hasard sur une vieille ennemie du temps de Poudlard. Kaya Adams, une autre brune, jolie mais pas autant qu'elle-même... d'abord, les deux jeunes femmes s'étaient appréciées, malgré les trois ans qui les séparaient. Puis, peu après, leur relation avait dégénéré et avait vite tourner à la haine. La Vélane ne comptait plus les fois où elles s'étaient bagarrées. Penser à cette rencontre la fit sourire, car depuis ce jour-là, près de la Tamise, les deux brunettes avaient renoué un contact meilleur. Elles n'étaient pas meilleures amies mais elles étaient en bonne voie de réconciliation. Avoir revu Kaya l'avait fait pensé à Zak, ce petit garçon qu'elle avait connu. Ils avaient noué une certaine amitié et s'il ne l'avait oubliée, Athéna était heureuse de le retrouver aujourd'hui.

« Oui, oui, je vais très bien ! Je me suis installée à Pré-au-Lard récemment. Actuellement, je travaille chez Ollivander's, en attendant de pouvoir passer l'entretien d'embauche chez les Aurors... On marche un peu ? »

Si le banc était le point de rende-vous, il n'était pas l'endroit où les deux jeunes gens resteraient. Observant le jeune Zak, la Vélane constata qu'il avait vraiment changé. Il avait grandi ; faisant plus d'une tête que la jeune femme, il avait également pris du poids. Nul doute que maintenant, le Poufsouffle décourageait ceux qui l'avaient ennuyé lorsqu'il était arrivé à Poudlard. Avec un sourire, la jeune femme se mit en marche, le jeune homme à ses côtés.

« Tu as fini à Poudlard ou tu passes bientôt les ASPIC ? Il me semble que... tu dois être en septième année, non ? »

Se souvenant de ces fameux examens dans toutes les matières, la belle brune ne put s'empêcher de ressentir à nouveau le stress qui l'avait assaillie chaque fois qu'elle s'était trouvée devant les parchemins. Athéna avait obtenu de très bonnes notes : Optimal, Effort Exceptionnel et deux Acceptable aussi. Si on étudiait bien et avec assiduité, les examens étaient une vraie partie de plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Zak Rockwood
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Zak Rockwood, Mer 1 Aoû - 16:26


Zak fut impressionné, Athéna était vendeuse à Ollivander's. Il essaya de s'imaginer l'effet que devait produire le sourire sur les lèvres des jeunes sorciers devant leurs premières baguettes, c'est le job de rêve. De plus, elle allait passé Auror, on pourrait presque dire qu'elle a réussit sa vie. Il s'imagina revêtir la plaque étoilée représentant deux baguettes croisé, il se dit alors que tout cela n'était pas fait pour lui. Il se voyait plutôt comme la première victime du meurtrier qui doit rester mort bien gentiment, oui ça lui allait bien. Sa maman lui a toujours dit que les Aurors font un métier à risques. C'est vrai quoi, la plupart des gens ne s'imaginent pas le nombre d'Aurors morts prématurément. Athéna et Kim devait être très courageuse pour vouloir emprunter cette voie.

Zak se leva, Athéna l'avait invité à se balader. Après quelques pas Athéna lui posa la question qu'il redoutait le plus. Ses joues s'empourprèrent, il baissa les yeux vers le sol. On aurait put croire qu'il avouait directement qu'il avait un mauvais pressentiment au niveau des résultats de ses ASPIC's mais non! il faisait pour que tout cela ne se voyait pas, mais malheureusement il était quelqu'un de très expressif et sentimentale.

" J'ai déjà passé mes ASPIC's et là j'attend les résultats. Franchement, je pense que je me suis pas mal débrouillé... "
Oui, il avait mentit, et alors ?! Ce n'est qu'un demi-mensonge. Et puis il ne voulait surtout pas décevoir Athéna, rien n'est pire que de voir une femme déçu. Zak serait prêt à faire n'importe quoi pour éviter cela. Et puis quand il aura reçut les résultats il pourrait lui dire "Je te l'avais dit!" ou bien "J'ai eu un petit peu trop confiance en moi...".

Ils passèrent devant un étang situé dans un petit parc, il trouvait que Loutry Ste Chaspoule était un village très mignon, il regretta de ne pas être venu avant. C'est vrai que ce n'est pas le premier lieu que l'on a envie de voire quand on est en Angleterre mais ce n'est pas désagréable. Il se rappela que dans quelques jours il allait retourné en Australie revoir ses parents et à eux il ne pouvait pas leurs mentir. Il se rappela qu'Athéna revenait d'un long voyage :

"Au fait, tu es partit pendant tout ce temps? T'as du voire des choses incroyables..."
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Sara Shake, Jeu 2 Aoû - 11:27


Le regard rêveur, la Vélane ne regardait pas trop où elle mettait les pieds. Devant le paysage que lui offrait Loutry Ste-Chaspoule, elle ne s'arrêtait pas sur l'architecture pittoresque du village, qui avait pourtant le mérite d'être magnifique sur certaines façades. Le coeur du village se composait essentiellement de petites maisonnettes toutes simples, ainsi que de quelques commerces qui pâliraient face à la diversité et à la grandeur de ceux qui existaient à Londres. Plus loin, c'étaient les grandes maisons et quelques manoirs qui se dressaient, signe de plus de richesse de la part de leurs propriétaires. Au-delà du village s'étendaient des champs de fleurs, d'herbe et même des collines où il pouvait être agréable de se balader. Mais Athéna ne voyait pas encore cela, plongée dans ses pensées.

Repenser aux ASPIC l'avait ramenée trois ans en arrière, alors qu'elle-même passait chaque épreuve. Elle se souvint également de ses années passées à l'école de sorcellerie, de bonnes années en général, si on ne comptait pas les bévues commises avec Kaya Adams. Athéna était une bonne élève, assidue et humble. Ce n'était pas pour rien si le Choixpeau l'avait envoyée à Serdaigle, alors qu'elle entrait pour la première fois dans la Grande Salle. C'était à partir de cet instant que la jeune femme avait compris qu'un tournant décisif dans sa vie venait d'être pris. Hélas, elle avait mis plus d'un an à se faire réellement à l'idée d'être une sorcière, une sang-mêlée pour être plus précis. Élevée par une Moldue, sa chère maman, la belle brune n'avait rien su du monde magique avant de recevoir sa lettre de Poudlard.

A partir de cet instant, Athéna s'était posé des questions sur son père, puisque son gène de sorcière venait de lui. Mais pour ne pas blesser sa mère, elle s'était tue. Finalement, c'était sa mère elle-même qui était venue lui parler de son géniteur, quelques années plus tard. Elle lui avait décrit son visage, encore intact dans ses souvenirs, sa manière d'être et comment ils s'étaient rencontrés. Ce n'était pas une histoire d'amour, puisque cet homme avait déjà une femme et une fille à cette époque. Ce n'avait été qu'une histoire sans lendemain, tandis que les deux adultes étaient enivrés... Mais la maman de la Vélane ne regrettait pas cette aventure car alors elle n'aurait jamais mis au monde sa fille adorée. Si les questions se faisaient plus persistantes sur ce père inconnu et sur sa demi-soeur, la jeune femme n'avait eu un indice sur leur identité qu'avant la mort de sa mère.

Reprenant ses esprits, la belle brune jeta un regard à Zak, qui avait baissé les yeux. Il lui répondit que ses ASPIC étaient déjà derrière lui mais qu'il attendait les résultats. D'après lui, c'était dans la poche. Peut-être pas avec mention, mais c'était réussi. Quelque chose dans sa voix trahissait une certaine angoisse. Pour être passée par là aussi, Athéna ne fit que sourire, le laissant batailler avec ses pensées. Avait-il réussi ? Avait-il complètement foiré ? Chaque sorcier se posait ces questions durant l'attente. En général, les résultats étaient meilleurs qu'ils ne l'avaient espéré. Il n'y avait pas de quoi s'en faire... Alors qu'Athéna allait justement le rassurer, finalement, Zak reprit la parole, la questionnant sur les trois années écoulées.

« Je suis retournée chez moi, en Ecosse. J'ai étudié dur pour être prête à passer le test des Aurors et... en fait, rien de très passionnant ne s'est produit. Je suis revenue il y a à peu près un mois, après que ma mère... soit décédée. Plus rien ne me retenait au bercail. »

Elle ponctua sa phrase d'un sourire, histoire de montrer qu'elle n'était pas abattue. Bien sûr, sa mère lui manquait terriblement mais il n'y avait rien que la jeune femme puisse faire pour la rendre aux vivants. Ainsi allait la vie et même la magie n'avait rien su face à la maladie. Pendant quelques jours, Athéna s'en était voulue de ne rien pouvoir faire, alors qu'elle possédait des dons hors du commun. Peu à peu, elle s'était calmée, se disant que sa mère n'aurait pas voulu qu'elle s'apitoie sur elle-même. Alors, la jeune femme s'était mise en route pour l'Angleterre et avait décroché un job, attendant de pouvoir passer ce fameux test, comme sa mère l'espérait. D'ailleurs, le moment était bientôt venu... A cette pensée, un petit frisson parcourut l'échine de la brunette.

« Qu'as-tu décidé de faire après ta sortie de Poudlard ? Une carrière chez les Aurors, peut-être ? Ou alors médicomage ? »

Maintenant qu'elle avait pensé à ce test, la jeune femme sentait l'angoisse l'envahir. Elle se dit qu'il ne fallait pas stresser avant même d'être arrivé sur place. De toute façon, elle avait étudié trois ans durant, elle était prête. Du moins... elle pensait l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Zak Rockwood
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Zak Rockwood, Jeu 2 Aoû - 14:47


Une légère brise souffla et emporta avec elle quelques feuilles mortes, Zak esquissa un sourire. Il se rappela que dans la campagne Australienne ce n'était pas du vent qui soufflait mais des rafales et que celles-ci n'emportaient pas que des feuilles mais aussi du sable, des branches et plein d'autre chose. C'est souvent dans ces moments que Zak a des flash-back sur sa vie en Australie, la belle vie comme il l'appelait. La différence de vie entre l'Angleterre et l'Australie est l'une des premières causes de la difficulté de son intégration à Poudlard pendant ses premières années. Heureusement qu'Athéna était là quand on l'embêtait...

Quand Athéna lui annonça la mort de sa mère, Zak eut la même réaction qu'à peu près tout le monde, c'est-à-dire : il prit un air grave, il ouvrit sa bouche pour montrer qu'il était étonné, il mit de la compassion dans son regard et dit la phrase mythique :

" Oh, excuse-moi, j'ignorais... Je suis vraiment désolé... Si je peux faire quelque chose pour toi... "

Oui, cette phrase est complètement et qu'elle ne sert à rien à part à raviver parfois la douleur, mais qu'est-ce qu'il pouvait bien dire, il n'était pas au courant et n'eut que quelques secondes pour réagir. Athéna avait terminé sa phrase en souriant mais il savait que le sourire servait peu souvent à exprimer un sentiment mais plutôt à en cacher. Zak pensa qu'elle devait vraiment être très courageuse pour ne pas se laisser abattre, elle fait partit de ces héros du quotidien.

Cette héroïne le questionna sur son avenir après Poudlard, à vrai dire Zak y avait longuement réfléchit, pour une fois qu'il le faisait :

" Je vais retourner en Australie dans quelques jours, je pense que je vais y rester un mois ou deux, quand j'aurais mes dix-huit ans je reviendrai en Angleterre, me chercher un travail et un logement. Evidemment, je ne pense pas que je deviendrai Médicomage ou Auror, ce n'est pas pour moi ça, mais je vais chercher un emploi de vendeur ou bien serveur."

Il repensa à la série moldu qu'il regardait à la télévision en Australie, le milieu médical était tellement stressant et il y a tellement de responsabilité. Zak pensait qu'une semaine avec ce travail et c'est lui qui sera hospitalisé dans le service des problèmes mentaux.

" Dis moi, qu'est-ce qui t'as poussé à vouloir devenir Auror ? "

C'était un problème vitale pour Zak, la motivation... Personnellement, il n'a jamais été motivé par quelque chose dans sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Sara Shake, Dim 12 Aoû - 13:31


La mort de sa mère avait rendu Athéna plus forte qu'auparavant. Entre elles avait existé un lien fort, plus encore qu'un lien qui unissait une mère à sa fille. C'était sa meilleure amie, sa soeur, son tout. Leur relation était fusionnelle et dès l'annonce de sa maladie, peu après la sortie de la Vélane de l'école de sorcellerie, cette relation était devenue plus forte encore. Hélas, aucun remède n'existait pour guérir sa mère et même la magie n'avait rien pu faire. Enfin, ça aurait pu la faire survivre un peu plus mais pas enrayer le mal. Alors, Athéna avait promis à sa mère de devenir aussi forte que leur lien et de travailler dur pour qu'elle soit fière d'elle. Aussi la belle brune avait pleuré toutes les larmes de son corps lorsque sa mère était décédée, et pendant une semaine, rien ne la consolait. Puis elle s'était rappelée la promesse et n'avait plus que souri en repensant à sa chère mère.

Néanmoins, elle ne put s'empêcher d'être nostalgique lorsque Zak lui présenta ses condoléances. Athéna sourit et lui jeta un regard reconnaissant face à sa compassion. Il ne pouvait rien faire pour elle, à part être toujours lui-même. Le jeune homme répondit à sa question précédente, annonçant qu'il repartait voir ses parents en Australie dans quelques jours à peine. Ouf, Athéna avait eu de la chance ! Sinon, elle aurait pu encore attendre avant de revoir le petite garçon qui n'en était plus un. Il raconta également qu'après ses vacances, il se chercherait un emploi mais plutôt dans le secteur des commerces. Zak était ainsi toujours un jeune homme un peu timide, qui n'osait pas se lancer dans de grandes entreprises. Il était vrai que Médicomage ou Auror était de grands métiers... Zak lui demanda d'ailleurs ce qui l'avait poussée à vouloir être Auror.

« En lisant les récits sur le passé, je ne sais pas, j'ai eu une sorte de flash. Je me voyais bien me battre pour préserver la Communauté magique des malfaiteurs. »

En vérité, c'était simplement ça, ses motivations. Même les problèmes des Mangemorts qui revenaient peu à peu faire de leur nez dans le monde magique ne l'intéressaient pas... enfin, du moins, Athéna espérait ne pas à se sacrifier à cause de sorciers désirant contrôler le monde. Et s'il fallait penser ça pour être Auror... alors c'était que sa place n'était pas parmi eux. Pour le moment, la jeune femme travaillait dans la boutique de baguettes magiques et cela lui plaisait.

« Tu sais, je suis vendeuse chez Ollivander's ! C'est un métier passionnant. Alors, choisis bien la boutique où tu veux travailler. Parce que si tu es employé à l'animalerie alors que tu n'aimes pas forcément les animaux... ça ne le ferait pas. J'aurais aimé aussi essayer d'être serveuse, et proposer des plats goûteux aux gens. »

Laa belle brune était une fanatique de cuisine. Sa mère lui avait proposé de faire un stage mais Athéna n'avait pas voulu le faire parce que, d'après elle, elle n'était pas si douée que ça.

« D'ailleurs, à ton retour d'Australie, on pourra peut-être se manger quelque chose aux alentours de Londres, qu'en dis-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zak Rockwood
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Zak Rockwood, Dim 12 Aoû - 19:26


La bouche pincée, Zak écoutait les motivations d’Athéna. Sans s’en rendre compte, à ce moment précis il ressemblait tant à sa mère, dès qu’elle entendait quelque chose qu’elle ne comprenait pas ou qu’elle n’approuvait pas, elle avait cette même expression. Cette fois-ci, ça n’avait rien à voir, il n’était personne pour approuver ou pas les choix d’Athéna. La seule chose qu’il espérait, c’est qu’elle n’avait pas pris cette voie sur un coup de tête. Elle avait quand même connut beaucoup de bouleversements dans sa vie ces derniers temps, c’est dans ces moments que l’on prend le plus de décisions qui pourront changer nos vies et parfois, ce sont de mauvais choix…

En écoutant le récit de la brunette, Zak observait nostalgiquement un groupe d’oiseaux volant en V au loin. En seulement quelques secondes, il avait deviné que les oiseaux étaient des cygnes. Leurs battements d’ailes étaient plus lents et plus gracieux que la plupart des autres oiseaux. L’australien aussi voulait prendre son envol mais il ne savait rien de la vie à l’extérieur. On l’avait toujours couvé. Et tout était allé trop vite, bien trop vite. Il ne voulait pas avoir une vie stable et rentré dans ce qu’on appelle la routine quotidienne. Lui, la seule chose qu’il désire c’est de rester jeune pour toujours, ce qui est impossible. Depuis tout petit, il attendait que Peter Pan l’emmène au Pays imaginaire, qu’il lui montre comment rester jeune.

Pourtant, bien que les années s’écoulent. Il le sentait, à l’intérieur de lui. Il l’était encore, il était encore ce jeune garçons chassant des gnomes dans le jardin, cet enfant qui pleure quand il tombe et qui rit quand les autres tombent. Il déglutit, les conseils qu’Athéna lui donnait lui faisaient un drôle d’effet. Elle savait ce qu’elle disait, elle était dans le milieu. Lui aussi allait bientôt devoir, moins important, mais un choix quand même.

« Tu sais, si être serveuse c’est vraiment ce que tu veux faire… Eh bien, n’hésite pas… »

Ce n’était pas lui qui avait parlé mais son cœur, enfin c’était ce qu’il pensait vraiment. Elle souhaité devenir Auror, un métier dangereux. Si il lui arrivé un accident, si elle était blessé gravement pendant une intervention et qu’elle ne pouvait plus exercer de métiers. Elle n’aurait peut-être pas eu la chance de faire certaines choses qui lui tient vraiment à cœur et elle regrettera. Le regret c’est un des pires sentiments, quand on regrette c’est qu’on pense que la chance ne reviendra pas une deuxième fois.

« Ça serait vraiment avec plaisir. »

Son agenda était vraiment rempli pour son retour en Angleterre mais il aura toujours une case de libre pour Athéna. Il avait toujours eu une relation saine avec elle, ils ne se sont jamais vraiment embrouillés. C’était surement dût au fait qu’elle plus âgée que lui. Elle n’était pas comme une amie à qui on peut faire la tête pour une petite dispute et redevenir bons amis le lendemain. Non, il l’a respectait bien trop pour ça.

« T’as revue d’autres personnes depuis ton retour, parce que tu t’es absenté assez longtemps ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kaya Adams, Dim 12 Aoû - 21:39



Kaya savait qu'elle s'était emportée et qu'elle n'aurait pas du parler ainsi à Kyara, mais même, elle avait vu tellement de gens mourir, des personnes innocentes, qu'elle connaissait ou non, et aujourd'hui, elle devait accepter le fait que celle qu'elle considérait comme sa petite soeur allait foutre sa vie en l'air ? Et elle devait rester comme ça sans réagir ? Il n'était pas question que cela se passe sans que Kaya ne puisse faire quelque chose. A chaque situation catastrophique elle restait sans rien faire et elle se sentait tout de même impuissante face à la détresse de Kyara. Pourtant, Kaya pensait la connaitre, après tout, elle savait que sa vie n'avait pas été facile, mais de là à se suicider. Autant aller voir les mangemorts et leur demander de la tuer, ça irait plus vite et puis elle mourrait pas comme une vieille chaussette ! Kaya avait envie de pleurer, de crier, de se calmer pour comprendre ce qui clochait chez son amie, mais sa colère prenait encore le dessus, et elle disait des choses qu'elle ne pensait pas. Bien sûr que la Poufsouffle ne voulait pas la voir dans un cimentière, bien sûr qu'elle voulait que Kyara s'occupe de Noah, et que son fils connaisse sa marraine et celle qu'il surnommerait sûrement « tatie »... Kaya ne voulait pas non plus perdre sa protégée, en qui elle se revoyait plus jeune, un peu fofolle, mais toujours là pour les autres, mais avec ses propres blessures et qu'elle préférait garder à l'intérieur plutôt que les confier à quelqu'un d'autres. Pourtant, par sa propre expérience, Kaya savait que si elle avait pu le faire, son fardeau, elle l'aurait posé sur une épaule, pour se soulager, pour vivre un peu moins chargé, avec une personne sur qui compter et à qui faire confiance. Mais voilà est ce que Kyara lui faisait réellement confiance ? Dans la tête de Kaya tout était remis à cause, peut-être bien qu'en fait elle ne connaissait pas du tout... Peut-être que leur amitié n'était pas si forte que ça ? Kaya avait pourtant l'impression qu'il y avait quelque chose dans leur relation qui prouvait qu'elle devait sortir Kyara de cet Enfer. La métisse ne savait pas le pourquoi du comment, mais elle devait le faire un point c'est tout. Soupirant, tout en écoutant Kyara, Kaya se calma peu à peu. Malheureusement les paroles de Kyara l'exaspérait plus qu'autre chose. La juger ? Non Kaya ne la jugeait pas elle était déçue et elle lui en voulait, et effectivement, la métisse avait du se tromper, elle ne savait absolument rien de la vie de Kyara, pourtant elle pensait que la jeune femme s'était confiée à elle en République Tchèque et bien il fallait croire que non, que Kaya s'était trompée. Et le pire c'était que ce n'était pas la première fois que Kyara essayait. Qu'est ce que Kaya devait comprendre ? Qu'elle n'était pas assez vigilante ? Mais, elle en avait marre ! Tout ce qu'elle voulait c'était des amis normaux qui avaient certes des passes compliquées, mais pas au point de vouloir mourir ! Kaya s'approcha alors de Kyara et essaya de ne pas que sa voix tremble. Pourtant elle sentit sa voix se casser en prenant la parole.


    « Évidemment que je ne te connais pas. Tu ne dis rien, tu ne me dis jamais rien. Tu t'es renfermée sur toi même et pour t'en sortir, tu veux te suicider. Parce que tu penses que personne ne comprendra ce que tu ressens, que personne ne fait attention à toi et que si tu meurs, on s'en ficherait complétement, tu n'auras été qu'une connaissance. Mais tu ne comprends pas, qu'on tiens à toi, tous autant qu'on est ? »


Kaya souffla un coup en espérant faire comprendre à Kyara qu'elle méritait de vivre plutôt que de mourir si jeune. Kaya savait que parfois, la vie faisait des coups horribles, ou bien que le passé revenait d'un coup en pleine face et qu'on se sentait mal, impuissant, mais il ne fallait pas pour autant sacrifier les moments de bonheurs et de joies. D'un coup, Kyara enleva ses chaussures, chaussettes et son jean. Elle était en sous-vêtements, dehors, devant Kaya, sur un pont à la vue de tous. Normal quoi on fait ça tous les jours. Kaya allait encore lui crier dessus, mais elle n'en eu pas le temps lorsqu'elle comprit que Kyara allait sauter. Elle lui demanda d'embrasser Aloys et Noah et monta sur le pont et se pencha pour sauter. Kaya n'eut pas le temps de réfléchir à ce qu'elle faisait, elle essaya de la rattraper mais il était déjà trop tard, Kaya enleva donc son jean et son haut et sauta à son tour. L'eau glacé l'envahit tout autour d'elle et elle sentit le besoin de prendre un bol d'air frais, cependant, elle chercha d'abord Kyara qui ne fut pas difficile à trouver. Kaya la prit par la taille, la sentant se débattre, mais la jeune femme était bien plus forte que la petite minette, aussi elle l'obligea à sortir la tête de l'eau pour respirer. Kaya ne la laisserait pas mourir, pas sous ses yeux, pas sans avoir fait son maximum. Pas sans être sûre qu'elle était réellement une cause perdue. Remontant sur l'herbe et obligeant Kyara à respirer, Kaya reprit à son tour son souffle. Elle sentit des larmes couler sur ses jours et ses épaules trembler. Trop de souvenirs d'un coup, sa propre tentative lorsqu'elle avait 14 ans, dans le lac de Poudlard... L'eau froide, le sentiment de libération mais en même temps la peur de l'inconnu... Et puis finalement, une main qui te prend et qui t'oblige à remonter.

    « Ne refais jamais ça. Jamais, jamais, jamais. »


Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kyara Blanchet, Lun 13 Aoû - 23:48


Kyara avait fait quelque chose d'assez stupide en sautant. En fait en temps normal, elle était réfléchie et calme, mais là c'était sortit tout seul, elle voulait montrer à Kaya qu'elle disait n'importe quoi et quoi de mieux en mettant ses paroles à la pratique ? Dans le pire des cas, elle pourrait toujours remonter, car elle avait bien sûr mentit sur le fait qu'elle ne savait pas nagé. Quand vous habitez pas loin d'un lac et que vos quatre frères qui ne vous apprécient pas des masses, savoir nager et un bon moyen pour rester en vie. De toutes les manières, Kyara ne comptait pas se suicider une nouvelle fois, sinon pourquoi aurait-elle enlevait ses habits ? Aucun intérêt à cela si elle ne comptait pas remonter, mais Kaya ne devait surement pas avoir prit le temps de comprendre cela.

Juste avant que la brune ne plonge, Kaya avait prit une nouvelle fois la parole et bien que Kyara ait quand même plongé les mots qu'elle lui avait dit l'avait touché. Elle savait qu'elle comptait pour des gens, qu'on pourrait la comprendre, mais elle savait aussi que jamais on ne lui aurait sortit les bons mots. De plus elle ne se confiait jamais en temps normal, les autres personnes avaient déjà assez de problèmes, parler des siens ne feraient que les ennuyer pour la moitié et rendrait heureux l'autre moitié. Enfin heureux façon de parler, mais cela rassurait toujours les gens de se rendre compte qu'il existait une personne avec des problèmes plus graves. C'était donc les raisons du fait qu'elle ne voulait pas parler de ses problèmes et c'était pourquoi elle s'était retrouvée dans l'eau et qu'elle s'y retrouvait à nouveau.

La morsure du froid ne l'avait absolument pas manqué, mais bon, elle l'avait voulue, il fallait bien qu'elle assume les conséquences. Il ne fallut que quelques minutes avant que Kyara ne sente qu'on la saisissait par la taille afin de la tirer à la surface. Sur le coup, elle eut le réflexe de se débattre, chose bien inutile, car comme si elle ne pesait qu'une dizaine de kilos elle se fit tirer jusqu'à la surface. Sa tête ressortie de l'eau et tout en crachant elle tenta de reprendre son souffle. Sans comprendre elle fut tiré hors de l'eau sur une pelouse et Kaya, vu que c'était elle qui l'avait tiré de là, l'aida à reprendre sa respiration. Alors qu'elle grelottait elle se rendit compte que son amie était aussi en sous-vêtements, c'était apparemment la soirée, heureusement que plus personne ne se trouvait dans la rue. Surprise elle remarqua aussi que Kaya était en train de pleurer.

- Ne refais jamais ça. Jamais, jamais, jamais

Surprise et grelottant, Kyara se mit alors aussi à pleurer et se jeta dans les bras de son amie tout en murmurant des désolée, désolée. Elles restèrent ainsi pendant quelques minutes, avant que Kyara ne s'écarte et essuie ses larmes tout en reprenant la parole.

- Faudrait peut-être qu'on se rhabille ... non pas que te voir en sous-vêtement me gêne, mais on va choper une pneumonie en restant comme ça ...

Comme pour prouver ses dires, la jeune femme atchouma alors avant de s'essuyer le nez.

- Et sinon mm comment va Noah ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Kaya Adams, Mar 21 Aoû - 12:48


Kaya essayait de se calmer, reprenant ses esprits. Elle détestait l'eau, elle la détestait plus que tout. Cela lui remémorait tellement de mauvais souvenirs et être obligé de plonger pour sauver Kyara resterait sûrement dans sa mémoire. Elle n'avait pas pu s'empêcher d'éclater en sanglots, trop de souvenirs qui lui revenaient en pleine face, l'impression de ne servir à rien... Kaya n'en pouvait plus et elle avait eu besoin d'évacuer un bon coup. Et c'est ce qu'elle avait fait en commençant à pleurer comme une madeleine. Au début, ses larmes coulaient en silence, et quand Kyara avait remarqué elle n'avait pas essayé d'arrêter ou de se cacher, pire elle avait continué en ayant parfois des petits reniflements.

Kaya se calma un peu lorsque son amie répéta sans cesse des désolé, désolé, désolé, ce qui lui remontait un peu le moral. Mais elle souffrait réellement de savoir que Kyara avait essayé de se suicider. Kaya ne savait pas si ses désolé valait quelque chose mais elle espérait vraiment que la jeune femme ne recommencerait pas . Parce que Kaya risquait de ne pas tenir si elle perdait.
Kyara mit fait à son câlin en proposant à Kaya se rhabiller sinon elles risquaient une pneumonie. Malheureusement les sous-vêtements de Kaya étaient tout mouillés et elle n'aimait pas cette sensation de collage à sa peau aussi, elle préférait rentrer chez elle, et se changer entièrement.

    « On va aller chez moi ça ira plus vite. Je te passerais des vêtements chauds et qui sentent pas l'alcool. »


Kaya rigolait en disant cela, Kyara semblait être complétement sombre maintenant. Aussi la Poufsouffle se leva et aida Kyara à faire de même, puis s'éloigna vers la maison. Kyara prit alors des nouvelles de son filleul et Kaya sourit. Enfin un sujet plus calme et plus drôle.


    « Il va bien, il commence tout juste à faire ses nuits. J'ai revue Edjin depuis l'accouchement et on sait débrouiller pour que Noah puisse voir son père. »


En voyant la tête de Kyara, Kaya comprit qu'elle devait ajouter quelque chose. C'est vrai que la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés tous les trois, ça n'avait pas été la joie... Mais aujourd'hui ça allait mieux entres les deux parents même si on ne pouvait pas dire qu'ils étaient amis. Kaya s'empressa donc d'ajouter ce détail.

    « Ne t'inquiète pas pour Noah, Edjin semble avoir compris que c'était important pour le bébé d'avoir ses deux parents. »


Elle lui sourit puis lui montra son appartement. Il était temps qu'elles montent pour se réchauffer. Kaya enverrai Hermès chercher les vêtements qui étaient restés sur le pont, elle n'avait pas le coeur à aller les chercher.


RP TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Sara Shake, Mer 22 Aoû - 20:38


Songeuse quant à un possible avenir dans une auberge ou dans une taverne à petite restauration, la jeune femme shoota dans un gros caillou. La pierre roula sur la terre battue, alla se perde dans une touffe de mauvaises herbes. Il y avait une pente douce devant eux. Le caillou avait trouvé une trajectoire mais celle-ci ne l'avait emmené nulle part. Dans un mur. Athéna se demanda si être Auror était une bonne chose pour elle.

Certes, elle se voyait bien dévouer sa vie à rendre la justice, à sauver d'innocentes victimes de préjudices. A arrêter les nouveaux mages noirs qui sévissaient dans le pays ? Peut-être. La jeune femme était bien calée en sortilèges et avait eu de très bonnes notes aux ASPIC en défense contre les forces du mal. Les utiliser ne lui serait pas compliqué. Les utiliser en combat ne lui serait pas compliqué. En situation réelle ? Elle essaya de s'imaginer face à un criminel, qu'il soit Mangemort ou simple meurtrier. La belle brune prit conscience de son manque de confiance en elle. Était-ce un défaut ? Sans doute. Certainement. Frissonnant en pensant qu'elle avait peut-être choisi le mauvais chemin, celui qui la mènerait dans une touffe d'herbe, Athéna porta son regard sur les maisons qui défilaient devant elle.

Le jeune homme qui cheminait à ses côtés n'avait peut-être pas tort. Si elle avait vraiment envie de devenir serveuse, qu'est-ce qui l'en empêchait ? Son estomac se contracta à cette pensée. Avait-elle vraiment fait une erreur de vouloir passer le test qui l'intégrerait aux Aurors ? Refusant de penser plus à cela, la Vélane se força à se concentrer sur autre chose. Zak avait accepté sa proposition de dîner un jour, après son retour des vacances en Australie auprès de ses parents. Elle sourit, ravie de la réponse. Son ami lui demanda si elle avait vu d'autres personnes depuis son retour.

« Une seule personne, oui. Je pense que tu la connais de vue, elle était aussi à Poufsouffle. »

Elle faisait bien évidemment référence à Kaya Adams. Sa meilleure ennemie. Sa rencontre avec elle avait été totalement fortuite. Alors qu'elle faisait du shopping en ville, elle était tombée sur elle. Si cette surprise ne l'avait guère enchantée au début, elle avait dû admettre que ce coup du sort était tombé à point. Son retour en Angleterre signifiait quelque chose aux yeux d'Athéna. Il était temps pour elle de renouer avec le passé, de se construire un futur à partir du présent et non pas sur base d'histoires vieilles et sans plus d'importance. Les deux brunes étaient sur la bonne voie.

« Je suis partie longtemps, c'est vrai ! Mais j'ai dû réviser, et soigner ma mère. » dit-elle en souriant. « Parlant de ça, la famille va bien j'espère ? Est-ce que... tu t'es trouvé une petite amie ? » ajouta-t-elle, espiègle.

Elle ne doutait pas que Zak ait eu des petites amies depuis qu'elle était partie. C'était un petit frère pour elle et bien qu'elle ne l'ait jamais vu sûr de lui avec les filles de son âge, Athéna était persuadée qu'après sa poussée de croissance, il n'avait pas dû passer inaperçu aux yeux de la gente féminine. Elle resta pensive un instant, se questionnant sur sa propre vie sentimentale... aussi sèche que le désert du Sahara.
Revenir en haut Aller en bas
Zak Rockwood
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Zak Rockwood, Ven 31 Aoû - 9:34


Cela faisait déjà un petit bout de temps que Zak marchait en compagnie d'Athéna dans le charmant village de Loutry Sainte Chaspoule, plus ils marchaient, plus Zak appréciait l'atmosphère et la beauté de ce village pittoresque. Peut-être qu'un jour il s'installera ici mais pour emménager il faut avoir une situation fixe et on ne peut pas dire que ce soit le cas de Zak, heureusement. Avoir une situation fixe signifie avoir des responsabilités et pour Zak avoir des responsabilités c'est ne pas profiter de la vie.

La jeune femme lui informa qu'elle avait revu une autre personne. Zak se demanda si quelqu'un voudrait reprendre contact avec lui s'il devait s'en aller assez longtemps. Il l'espérait, il s'était quand même fait quelques très bons amis ici. Même s'il les avait mis un peu de côtés depuis que son coeur avait trouvé son élue, il le savait et il n'en était pas fier. Ses amis l'avaient prévenus mais, il ne pouvait pas faire de choix entre eux. Ils étaient différents, les filles demandent plus d'attention alors que les potes, ba c'est des potes quoi qu'il arrive.

-Oui, ne t'inquiètes pas tout le monde va bien à la maison.


Les joues de Zak rougirent, Athéna venait de lui demander si il avait une petite amie. En réalité, depuis qu'Athéna était partit de Poudlard, il avait eu quelques aventures amoureuses. Pas énormément mais assez pour s'être fait la réputation d'être un garçon inaccessible, qui ne sort qu'avec les plus belles et qui s'en fiche du reste. Il ne souhaitait surtout pas avoir cette réputation mais tout cela le dépassait. De plus, c'est un garçon très sentimental, chacune de ses histoires d'amours ont commencées en étant passionnelle et ont finies en chagrin. En tout cas, en ce moment, il était en couple. Enfin, il ne voulait plus utiliser ce mot, il préférait dire que Kim et lui étaient des bons potes amoureux. Leur relation était assez particulière, ils aimaient se chamailler, rigoler ensemble, pas s'embrasser à longueur de journée et se dire des mots d'amours qu'on regrette quand la relation est terminé. C'est une sorte d'amour platonique.

-Euh... Oui... En quelque sorte. Tu sais, elle me fait beaucoup penser à toi parfois.


Le jeune homme aurait très bien put ne pas dire la vérité à Athéna mais il n'en avait pas envie. Athéna comptait beaucoup pour lui et si elle lui demandait elle avait le droit de savoir la vérité (sauf pour les notes). Il pensait vraiment que Kim lui faisait penser à Athéna, pas physiquement mais au niveau du caractère. Il y avait des moments où Kim ne parlait pas, où elle réfléchissait, où elle travaillait. Un peu comme Athéna qui ne portais pas le nom de la déesse de la sagesse pour rien. Ce qui ennuyait grandement le garçonnet, lui ce n'était pas son truc de réfléchir pendant une semaine, de poser le pour et le contre, il était impétueux, il fonçait tête baissé et tant pis si cela ne fonctionne pas.

-Et toi ? Tu dois forcément avoir quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Village de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 15

 Village de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.