AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 12 sur 14
Echappée belle
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
Azénor Philaester
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor

Re: Echappée belle

Message par : Azénor Philaester, Jeu 22 Juin - 23:11



Un bout de bois sur nous, aha. Oui c'est ça, un bout de bois sur nous. Ma belle baguette, indispensable, inimitable.
Euh… Rien de particulier en ce moment, enfin j’espère pouvoir bosser au Heurtoir pour avoir deux trois ronds, mais rien de folichon.

Au Heurtoir tiens dont. Tout ça me fait penser à Jean, et puis à Vhagar. Deux très bons amis que je n'ai pas vu depuis un bail, l'air de rien. J'me dis alors qu'il faudrait que je reprenne des nouvelles des deux loustiques. Ils ont monté leur petite affaire et tracer leur bonhomme de chemin les deux anciens verts et argents. C'est tout à leur honneur. Et voilà qu'ils cherchent un employé. Je lui souhaite alors finalement à Elio, d'être prit.
- Ah le Heurtoir! Parker et Meraxès sont de très bons amis! Ça fait longtemps que je les ai pas vu, l'air de rien. En tout cas je te souhaite d'être embauché.

Parker et Meraxès. Des phénomènes dans leur genre. Comment oublié Vhagar, le p'tit gars perdu qu'avec l'aide de maman, j'ai remit sur le droit chemin. Il lui est arrivé de sacrées m*rdes à lui. Et c'est bête je sais pas trop ce qu'il devient. De penser à lui ça me donnerait presque l'envie de le voir dis donc. Et puis Jean. Jean a été là à un des plus durs moments de ma vie. On s'est connu en voiture, je dirais. Puis on a eu un accident. Un moldu est mort dans le tas, et puis j'aurais pu y rester. Mais il m'a sauvé. Quelques sorts, une belle cicatrices au ventre et me voilà en vie à siroter du Whisky dans un bar moldu. Que le temps passe vite.
J’ai passé un peu de temps loin de tout pour une histoire complètement débile. Enfin, loin, Azkaban quoi. Et du coup je suis sorti il y a peu. Le retour est rude. La plupart de mes connaissances m’ont laissé pour mort là-bas. Du coup la seule qu’il me reste c’est Espadon, ma chouette. Promis je suis pas là pour te faire du mal hein.
Je sais que c’est pas forcément gentleman, mais tu as piqué ma curiosité avec tes histoires de cœur et de tiraillement. Ça fait bien longtemps que je n’ai pas écoute une telle histoire !


Ah. AH. Azkaban. Un air étonné j'écoute avec intérêt les paroles qu'il m'offre. " Le retour est rude " Tu m'étonnes. Woaw. Azkaban ce n'est pas rien. Maintenant j'ai bien envie de savoir ce qu'il s'est passé, et puis ce qu'il a fait pour en arriver là. Mais maintenant je commence à comprendre un peu mieux. Il a du faire des choses pas nettes pour avoir peur d'une simple petite femme dans la rue.
- Oh Azkaban! Mais qu'as-tu fais pour t'y retrouver??
Oh, et puisque ce que l'on est dans les soirées confidences... J'te dis si tu m'dis hein.


C'est vrai qu'il doit pas avoir beaucoup de potins à se mettre sous la dent, l'ex taulard. Alors je vais lui offrir les miens. Les potins, et les histoires de cœur de la Directrice des Gryffondor, woaw vous parlez d'un scoop.
- Bon et bien si tu veux des détails, cher Elio que je ne reverrai sans doute pas de si tôt, m'enfin, j'en sais rien. Bref, j'ai rencontré un gars, alors que je faisais un p'tit footing. En fait je suis tombée d'une passerelle de port, et ça a été le seul a plonger me récupérer. On a parlé, je l'ai remercié en lui payant un verre, ouais je paye des verres aux mecs. Il a prit un café d'ailleurs, comme toi. Un café super serré. J'me souviens de sa tête lorsqu'il a gouté sa première gorgée. Une p'tite grimace, aha. Et puis tu sais je me suis un peu perdue dans son regard et j'ai appris qu'on partageait le même monde, le monde sorcier. Alors on a transplané, on s'est regardé, on s'est embrassé. Puis on s'est jamais revu. Quoi? Mais si enfin, des mois après! Sous la neige, alors que prétendais l'avoir oublié, cet inconnu qui avait bouleversé ma vie en deux secondes, on s'est recroisé. Et puis c'était comme si on ne s'était jamais quitté. Alors on s'est promit de ne pas se laisser filer cette fois. Et notre idylle a duré longtemps, l'air de rien. Je suis amoureuse de lui si facilement. J'aurais pas dû, maintenant je me plains d'avoir un trou dans le cœur, pfff. Et puis on s'est engueulé, on a crié, on s'est séparé. Y'a pas très longtemps d'ailleurs. J'ai cru que c'était le bon, tu sais, je le pensais vraiment, mais je me suis trompée. Trompée.
Et puis y'a ce mec là, au boulot. Mon collègue pff. On était soit disant pote à la base, j'en sais rien. Mais tu sais c'est le genre de mec con. Bad boy, qui bois, qui s'tape toutes ses collègues, enfin pas moi hein! Mais je sais pas il est tout le temps là quand ça va pas tu vois. Je crois qu'il est pas trop pareil avec moi qu'avec les autres et ça me fait genre, tomber dans le panneau. Pfff. J'attends de voir la suite, hein.


Et puis je m'arrête. J'arrête de déballer ma vie. M'enfin après tout, c'est lui m'a demandé, alors je lui ai servis sur un plateau. L'histoire du début à la fin quoi. Je pourrais lui demander, en retour ce que lui a vécu m'enfin c'est pas à Azkaban qu'il a du trouver la perle rare...
- Je sais tu peux le dire... J'suis pathétique.



Revenir en haut Aller en bas
Elliot West
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Echappée belle

Message par : Elliot West, Ven 23 Juin - 0:15


Un échange d’histoires, elle me dirait ce qui lui arrivait et moi je ferais de même. On verra. Peut-être. Je ne rentrerais pas dans les détails je pense. Elle risquerait de prendre ses jambes à son coup. Parce que oui, quand ton interlocuteur sort d’Azkaban t’as pas forcément envie de rester bien longtemps avec lui. C’est le genre de situation où ça finit toujours mal.

Elle me racontait les grandes lignes de son histoire amoureuse, que l’homme qu’elle avait aimé n’était plus son compagnon, que visiblement ça s’était passé un peu trop vite mais qu’elle y croyait dur comme fer, enfin des trucs de gonzesse. Puis après elle enchaîna sur son collègue si j’ai bien tout suivit, un chaud lapin qui n’hésite pas à sauter tout ce qui bouge. Mouais. En somme un comportement puéril et assez répandu chez les jeunes hommes.


Non tu ne l’es pas. C’est ta vie, tes choix, ton histoire. Je ne vais pas te juger. De toute manière sur le point sentimental, j’ai aucun avis ni conseil à donner, si ce n’est de te méfier des hommes qui te font sentir différente. Ce sont les pires.

A vrai dire si, enfin presque, je croyais aussi avoir trouvé l’amour il y a de ça très longtemps. Et puis les aléas de la vie en ont décidé autrement. Elle était partie. Avec mon meilleur ami. Enfin ce que je croyais être. Comme quoi, on est tous plus ou moins égaux devant ces merdes.

C’était à mon tour d’étaler ma vie. Pas forcément un exercice que j’appréciais particulièrement mais bon. Elle avait fait le premier pas, je n’allais pas la laisser là. Je me mis alors à parler moins fort.


J’ai fait de la prison pour usage de magie sur moldu… Concours de circonstances, mauvaise lune, alignement des astres parfait, aucune idée mais ce soir-là j’ai pété une durite. D’ailleurs j’aurais dû prendre seulement 2 ans mais vu qu’il est mort entre temps…

Je ne regrettais rien. Absolument rien. Il l’avait complètement mérité et la seule chose que j’aurais souhaité changer c’est que cela aurait été encore mieux s’il était mort sous mes yeux.


Enfin, j’ai payé ma dette à la société et je suis de nouveau libre. Bien que le mot liberté soit seulement valable à moitié. A cause de cette histoire j’ai le Ministère qui me colle le train en permanence, c’est d’ailleurs pour ça que je me suis un peu emporté tout à l’heure.



Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Echappée belle

Message par : Azénor Philaester, Ven 23 Juin - 3:24


Il est sympa au fond, il essai de me réconforter je crois. Oua lors peut-être qu'il a pitié. Pitié parce que je suis légèrement alcoolisée et que mon image renvoie quelques chose de triste. Duh. C'est pas moi ça. Je fais pas pitié, je dois faire sourire, par un étirement de lèvres; je dois pas donné de la peine aux gens par des paroles sorties de trop profond.
C'est cliché, mon Dieu que c'est cliché je sais de penser qu'un mec nous voit d'une façon différente. Mais je me fais pas berner moi tu te souviens. Mais c'est un des seuls que je n'arrive pas bien à cerner, une des rares âmes que je ne connais pas trop, alors que je le vois tous les jours. C'est ça qui le rend différent aussi. Mais pas différent cliché films d'amour moldus pourris non, différent intriguant.
J’ai fait de la prison pour usage de magie sur moldu… Concours de circonstances, mauvaise lune, alignement des astres parfait, aucune idée mais ce soir-là j’ai pété une durite. D’ailleurs j’aurais dû prendre seulement 2 ans mais vu qu’il est mort entre temps…

J'ai accepté. Totalement accepté. Le fait qu'il ai fait de la prison, qu'il ai visité et appris par cœur les murs d'Azkaban. Ça a pas du être facile, il n'a pas du en sortir indemne, c'est évident. C'est une expérience comme une autre je crois, mais celle-là, s'il est intelligent, l'a sans doute fait grandir l'air de rien. Peut-être qu'il ne s'attarde plus trop aux petits soucis de la vie, ou alors moins qu'avant. J'en sais rien, finalement je ne sais rien de lui.
Enfin, j’ai payé ma dette à la société et je suis de nouveau libre. Bien que le mot liberté soit seulement valable à moitié. A cause de cette histoire j’ai le Ministère qui me colle le train en permanence, c’est d’ailleurs pour ça que je me suis un peu emporté tout à l’heure.

Je comprends, et j'en conviens. Et puis finalement, ça nous a permis de faire connaissance. Et rencontrer de nouvelle têtes n'est pas pour me déplaire. Pas une once de regret dans sa voix, pas de culpabilité, rien. je crois même que si c'était à refaire il le referait, parce que je crois aussi que c'est un mec qui sait ce qu'il veut, et qui croit à sa propre justice. Alors d'un côté, je m’efforce d'accepter, même d'admirer ça. Bien sûr je n'aurais pas agis pareil, je ne tue pas pour résoudre mes problèmes ah ça non. Non hein...
- Oh tu sais c'est oublié pour tout à l'heure.
Une cacahuète?


Je lui tend le petit pot que le serveur a gentiment ré-remplit, voyant que je me servais allégrement.
Je préfère ne pas forcément répondre de mots clairs pour son conseil vis à vis des hommes, je n'en sais rien, je ne sais pas ce qu'il veut, je ne sais pas ce que je veux. Je sais rien. Et là même je ne veux rien. Rien d'autre qu'être assise à ce comptoir, regardant Elliot, encapuchonné derrière sa capuche. Sa capuche?!
Je ne lui laisse pas bien le choix, je prends le morceau de tissu qui recouvre sa tête, l'emmène en arrière pour la déposer sur son dos, fin je lui enlève sa capuche quoi. La fille sans gêne.
- J'peux voir c'qu'il y a dessous? C'est vrai quoi, avec ta capuche je te discerne pas bien.

Connaître le visage c'est quand même vachement plus sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Elliot West
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Echappée belle

Message par : Elliot West, Ven 23 Juin - 11:08


A mesure que la conversation avançait j’en apprenais toujours un peu plus sur elle. Et puis on ne va pas se mentir, plus je la regardais plus elle était mignonne. Mais je ne pouvais pas me laisser tenter. Il était hors de question de réitérer les erreurs du passé. Ce n’est pas le genre de chose dont on se remet rapidement et complètement, il était hors de question que le passé se reproduise, que tout ceci recommence.

Elle me proposait une cacahuète que j’acceptai avec plaisir. Depuis le début elle mangeait pratiquement tout, j’ai bien cru ne jamais en avoir ! Elle me pardonnait pour l’histoire étrange un peu plus tôt et je lui en étais reconnaissant, c’est typiquement le genre de moment vraiment gênant que je préfère oublier. Ce genre de moment où je ne me contrôle pas vraiment peuvent complètement déraper et généralement ça ne finit toujours pas très bien.

Elle venait de m’enlever ma capuche, comme si elle espérait sonder mon esprit, comme si en me voyant complètement elle pourrait savoir qui j’étais. Sauf que mon esprit était fermé, cela faisait partie de moi, ce caractère de Mer**. Je préfère garder les choses pour moi, encaisser et ne rien dire. C’est comme ça, mon enfance m’avait pas mal forgé, et cela m’avait permis surtout de ne compter que sur moi-même et à vrai dire, ça m’a plus d’une fois sauvé la mise.

Mes cheveux bruns étaient ébouriffés par la capuche et d’un rapide coup de main je les remit en place laissant mieux apparaitre mon visage. J’étais presque gêné qu’elle me voit comme ça. On aurait dit un voyou de la rue, pas vraiment un aspect que l’on souhaite montrer à une jolie femme.

J’avais finis mon café, elle son verre, il était peut-être temps d’aller se rafraîchir les idées, et puis autant profiter de la nuit fraîche.


Ça te va si on sort un peu ? Je t’avoue que je commence à étouffer un peu ici.

Sans même attendre la moindre réponse je me levai, laissant de la monnaie sur le comptoir avec un petit supplément pour le barman. Une vieille habitude. L’argent n’était pas le mien mais celui du pilier à côté. Sa poche était grande ouverte et il ne m’avait pas fallu beaucoup de temps pour me servir dans son portefeuille.

Elle était libre de me suivre ou non, cela déciderait de l’avenir de notre rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Echappée belle

Message par : Azénor Philaester, Sam 24 Juin - 2:08



Capuche retirée le voilà désormais différenciable. Elliot m'offre son vrai visage. C'est marrant comme tous les mecs ont un peu le même réflexe. Se mettre la main dans les cheveux pour se recoiffer. Je touche pas mes cheveux, rarement. Oui simplement pour jouer avec voilà tout. Le voilà doté d'une superbe coupe maintenant.
Ça te va si on sort un peu ? Je t’avoue que je commence à étouffer un peu ici.

Et puis comme si j'avais directement accepté, il dépose quelques monnaies sur le comptoir et file vers la sortie. Ce n'est pas une si mauvaise idée de toute façon. Je sors un billet moldu que je pose sur le bar, adressant un magnifique sourire au barman, le remerciant dans mon geste pour sa sympathie.
Nous sortons alors pour découvrir un extérieur étoilé. Ah, une bonne bouffée d'air frais c'est vrai que ça fait pas de mal. Et puis ça remet les idées en place. Moi qui étais venue ce soir dans le but d'être à peine capable de rentrer chez moi, me voilà parfaitement -ou presque- en état et civilisée pour traverser toute la ville. Mais maintenant, il ne nous reste plus qu'à décider de ce qu'on fait. L’éternelle question qui trouve rarement une réponse immédiate. Je sais même pas ce que je veux de toute manière.

Puis je réalise de l'instant. Que je suis seule dans les rues de la capitale avec un homme. Un bel homme soit-dit en passant. Roh enfin Elio ces années à Azkaban c'est du gâchis. Regardez de quoi nous avons été privé depuis ce temps.
Et pourquoi pas marcher un peu sur ces dalles anciennes. Je commence la marche et j'imagine qu'Elliot me suit. Je ne sais pas trop où on va mais je crois que l'important n'est pas vraiment là. Moi j'adore marcher je trouve que ça permet de se vider un peu, et puis de laisser derrière nous ce qu'on a du mal à évacuer. Alors d'une démarche légère et raffinée, sac à l'épaule, je m'enfouis de plus en plus dans la pénombre de ce que Londres a à nous offrir.
- On marche un peu?
Dis-moi, tu habites où du coup avec tout ça? T'as retrouvé ton ancien logement?


Elliot ce soir je suis toute ouïe, je suis là pour me changer les idées.

Revenir en haut Aller en bas
Elliot West
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Echappée belle

Message par : Elliot West, Dim 25 Juin - 10:48


J’espérais sincèrement que la jeune femme allait me suivre. Etrangement ce n’était pas dans mes habitudes d’apprécier la compagnie de quelqu’un. On va dire que le seul que je supportais plus facilement c’était mon elfe de maison parce qu’il disait oui à tout ce que je lui demandais. Peut-être que tout cela allait changer en compagnie d’Azénor.

Tandis que nous étions tous deux dehors elle prit quelque peu les devants et je ne mis pas longtemps à la rattraper et à me glisser à sa hauteur. Instinctivement je remis ma capuche sur mes cheveux. Sait-on jamais. Puis elle me demanda si avec toutes ces histoires j’avais encore un logement. Si seulement elle savait. J’étais plein aux as. Une des plus grosses fortunes d’Angleterre grâce à un casse fait en compagnie de Vhagar il y a de ça quelques années.

Nous avions mis en place un stratagème redoutable d’efficacité et tellement simple. Prétexter une visite du compte de Vhagar au deuxième sous-sol avant de finalement ouvrir celui qui appartenait à la plus grosse fortune. Nous avions eu tellement d’or ce jour-là c’était indécent. Bien que la richesse nous avait souris, il s’en était fallu de très peu pour que nous finissions au trou sans en voir la couleur. Notre bonne étoile veillait sur nous.


Je possède l’appartement de feu mon oncle à Londres, un penthouse bien trop grand pour moi.

Je n’allais pas lui dire pour la maison de campagne sinon les questions allaient fuser concernant la manière dont je l’avais obtenue.

Et toi, tu vis avec quelqu’un du coup ? Genre une coloc ou un truc dans le genre.

Il faisait frais, la marche avait souvent tendance à reposer mon âme tourmentée. Quoi de mieux que les astres pour vous reposer et profiter du moment présent.

Voyant un banc posé au milieu d’un petit parc coincé entre des bâtiments je m’y dirigeai et m’alluma une cigarette. La fumée épaisse et grise sortit de mes poumons manquant de me faire tousser. J’étais bien là. Très bien même.

Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Echappée belle

Message par : Azénor Philaester, Dim 25 Juin - 17:03



Je possède l’appartement de feu mon oncle à Londres, un penthouse bien trop grand pour moi.
Ah donc il n'habite pas bien loin. En fait, il habite même tout près j'imagine, puisque l'on est à Londres. Un grand appartement même à ce que je crois comprendre. Pourquoi j'ai cette pensée détournée qui me vient tout de suite. J'suis pas comme ça moi. Pas un coup d'un soir avec un inconnu. Et puis je m'imagine pas, pas du tout reprendre le niveau. Impossible. J'aurais l'impression de le tromper, de faire quelque chose de pas bien. Cette pensée me met un peu... mal à l'aise. Mais j'essaie de la faire disparaître du miuex que je peux. M'enfin, j'suis quand même pas mal éméchée. Tout ce que je veux c'est ne pas regretter. C'est un peu comme mon moto. C'est cool je trouve, d'avoir un moto.
Et toi, tu vis avec quelqu’un du coup ? Genre une coloc ou un truc dans le genre.

Je ponctue et répond premièrement à sa question par un genre d'onomatopée du style 'mmmmmh' 'mmmmh mhmhmh'. Puis Elliot va s'installer vers un banc pas loin. C'est une très bonne idée, alors je le suis. Tout est bien. Enfin jusqu'à ce qu'il allume sa clope. l fume, ah. J'aurai profité d'Azkaban pour arrêter, personnellement. Puis c'est pas comme si notre condition exceptionnelle de sorcier nous permettait de nous guérir du cancer non plus.
Lui a l'air paisible sur son banc. Moi je préfère rester debout pour l'instant. J'aime bien rester debout. Puis quand je le suis et que les autres ne le sont pas, c'est un peu le seul moment où je peux les dominer de la taille quoi.
- Oh euh bah j'ai un paquet de colocs si on peut appeler ça comme ça. Je vis au château avec les morveux et les collègues. On a des petits appartements de fortune. Mais le mien me convient parfaitement pour le moment. Et puis bon, j'y passais pas toutes mes nuits ces derniers temps... Que veux-tu, c'est la vie, aha.

Un léger rire, mieux vaut cela qu'un sanglot, hein. Je me trouve face à lui assis, moi debout. Je joue avec mon sac à l'aide mes jambes. Je le fais balancer en lui donnant quelques impulsions provenant de mes genoux. Et lui a remit sa capuche, je crois que je commence à savoir pourquoi. Il ne veut pas être reconnu, il a du faire quelque chose de mal, très mal. Mais il a payé sa dette, qu'on le laisse en paix, m*rde.
- T'habites loin?

euh
pourquoi ais-je demandé ça déjà?
Azénor arrête l'alcool
Revenir en haut Aller en bas
Elliot West
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Echappée belle

Message par : Elliot West, Dim 25 Juin - 18:36


L’appartement que j’occupais actuellement se trouvait seulement à quelques rues d’ici. Je pouvais apercevoir ses yeux s’écarquille un peu, comme si elle voulait quelque chose sans vraiment se l’autoriser. Et puis bon d’un côté les verres qu’elle avait ingurgité ces 60 dernières minutes l’aidait fortement.

Puis après lui avoir demandé où elle habitait, elle me répondit qu’elle créchait dans l’enceinte du château avec ses collègues et les marmots pustuleux qui vont en cours. Elle en avait du courage, personnellement mes 7 années d’études m’avaient complètement dégouté de l’endroit. Peu probable que j’y remette les pieds un jour. Et puis en plus elle ne passait pas souvent ses nuits là-bas. Etonnant, certainement qu’elle devait dormir chez ce fameux collègue de travail. Je crois que c’est comme ça qu’il s’appelle l’énergumène dont elle est amoureuse mais keckonplikétucompren.


Oh oui je vois, chez ce fameux collègue -avec qui c'est compliqué- n’est-ce pas ?


J’avais un petit rictus en coin parce que je trouvais ça drôle. Très drôle. On aurait presque dit que je replongeais dans les années précédentes, celles où on ne se soucie de presque rien et où l’amour de quelqu’un compte plus que tout. Puis on grandit, il nous arrive des choses on change etc.

Si tu n’y vois pas d’inconvénient, j’ai une meilleure idée. N’y vois aucun sous-entendu étrange, et si tu ne souhaites pas venir, je comprendrais parfaitement.

Quoi de mieux que l’emmener visiter le nouveau manoir dont j’avais fait l’acquisition il y a peu. Montrer qui avait la plus grosse en somme. Bien que je n’étais pas particulièrement fan de ce genre de comportement, il se prêtait plutôt bien à la situation et c’était même presque drôle. Sans plus attendre sa réponse j’appelai alors mon Elfe de Maison, Jean, qui apparut aussi tôt devant moi :

Oui maitre ?

Emmène-nous au manoir si Azénor est d’accord.

Avec plaisir monsieur. Si mademoiselle veut bien dit-il en lui tendant la main.


Fin du RP: suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Kyle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Echappée belle

Message par : Lucie Kyle, Mar 4 Juil - 22:00




Whatever you are, be a good one


La cinquième année de Lucie venait de se terminer avec ses examens de fin d’année qu’elle avait plutôt bien réussi. La jeune fille de 16 ans avait donc repris le chemin de l’orphelinat après être arrivé à la gare de King’s Cross. Aucun membre du personnel du petit orphelinat londonien n’avait le temps pour venir chercher celle qui avait obtenu, on ne sait comment, une chance d’aller dans une école privée loin d’ici. Elle traînait donc sa valise derrière elle qui avait été allégée grâce à un élève plus âgé, déjà majeur qui était dans sa maison ayant bien voulu lancer un sort d’allégresse à sa valise. Lucie tirait donc sa valise dans les rues de Londres, en direction de l’orphelinat.

Une fois arrivée dans ce lieu qu’elle abhorrait de plus en plus depuis quelques temps, elle sonna au portail puis on lui ouvrit après avoir vérifié son identité. Elle monta rapidement dans la chambre qu’elle partageait avec une autre fille de son âge et rangea sa valise à l’abri des regards. Les enfants de plus de 14 ans bénéficiait en effet de chambre plus petite et plus intimiste que les grands dortoirs communs des plus jeunes. Cela était dû en grande partie au fait qu’à partir de 14 ans la plupart des enfants étaient placés en famille d’accueil afin de laisser de la place aux plus jeunes. Cependant, certains adolescents restaient tout de même sur place et avait donc droit à un « traitement de faveur » allons-nous dire.

Les premiers jours de ces vacances d’été passèrent comme tous les autres dans cet orphelinat, les plus vieux devaient s’occuper des plus jeunes quand les intendants n’avaient pas le temps et il leur était interdit de monter dans leur chambre. Puis un jour, les plus jeunes étaient emmenés en balade dans un musée ou un endroit dans le même genre, c’était pour « donner de la culture aux pauvres orphelins » d’après le gouvernement. Les plus vieux, quant à eux, avaient le droit de vaquer à leurs occupations et pouvaient même sortir si l’envie leur prenait, à la condition de revenir pour le repas qui était servi à 19h30.
La jeune fille en profita alors pour sortir de cet orphelinat, cet endroit qui la prenait à la gorge et s’élança dans les rues de Londres, en direction du chaudron baveur, voulant retrouver l’atmosphère du monde sorcier, s’éloigner à tout prix de ce monde moldu auquel elle se sentait de moins en moins à sa place. 

codage by Wiise


Dernière édition par Lucie Kyle le Jeu 6 Juil - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Echappée belle

Message par : Elhiya Ellis, Mer 5 Juil - 11:12


Vacances, mot capable de faire briller les yeux d’un tas de gosses et Elhiya y compris. Vacances, et du coup, adieu uniforme de Poudlard et blason de Serpentard, adieu robe de sorcier, adieu baguette et entrainement divers et variés. Et même si les premières heures de congés scolaires avaient été quelque peu chaotiques grâce à sa chouette poursuivant un animagus fort charmant, la blonde été ravie d’être enfin retournée chez ses parents. Non pas que le climat familial était désormais moins tendu, mais surtout car elle pouvait passer ses journées avec son amie d’enfance moldue dans les rues de Londres.

Pour rattraper son retard quant aux sorties cinématographiques, Lucy avait prévu un programme chargé pour la jeune sorcière, sans oublier, bien sûr, les activités classique non-magiques qu’Elhiya adorait. Dans un billard ou le tir à la carabine sur des ballons, aucune place à la magie, il suffisait d’être habile et  doté d’un peu de chance pour y arriver. C’était rafraîchissant et tellement agréable comme divertissement. Tellement plus naturel que dans le monde des sorciers. Même les pubs avaient un petit quelque chose qui plaisait à la jeune sorcière. Pourtant, les boissons étaient basiques, la nourriture aussi, rien d’enchanté, rien qui n’apparaissait ou volait entre les consommateurs, il y’avait toujours un serveur pour penser à tout.

Et c’était ce genre de chose somme toute banale pour un moldu qu’Elhiya avait toujours aimé. Elle savait parfaitement que Lucy adorerait connaitre Pré-au-lard, ou même juste le Chaudron baveur, mais, l’interdiction stupide de cacher la magie aux non-mages,  empêchait la sorciere de faire naitre sur son amie un regard ébahit. Plus tard, à la fin de ses études, elle la mettrait au courant, et tant pis si elle n’avait soit disant pas le droit. Vivre en lui cachant sa vraie nature depuis si longtemps était harassant. Heureusement que la blondinette était pourvue d’une joie de vivre à toute épreuve, elle ne se formalisait que très rarement et avait appris à accepter les explications bancales d’Elhiya. Lui faire avaler que Crumble, la chouette Chevêche était un animal domestique avait été compliqué, mais c’était passé.

Du coup, nouvelle journée d’amusement prévue dans le Londres moldu, de quoi chasser de son esprit le sorcier qui se changeait en félin. C’était étonnant qu’il l’ait autant marqué, ce n’était pas courant chez la blonde d’être perturbée par quelqu’un et encore moins un homme. Cette journée tombait à point nommé, elle tiendrait son attention sur autre chose. Premier rendez-vous de ce début d’après-midi : un pub classique, pour se mettre en main avec une partie de billard. Comme Lucie avait cours le matin, les deux filles devaient se retrouver sur place. Elhiya s’habilla de façon estivale et alla se perdre dans les rues de la capitale en attendant.

Beaucoup de monde, comme toujours, que ce soit des sorciers ou des moldus, la ville fourmillait, entrainant la jeune fille dans un tourbillon enivrant de bruit et d’odeurs différentes. Fish ‘n’chips, bière, cigarette, tant d’effluves si peu différentes de celles du chemin de traverse, mais qui paraissaient bien plus agréables ici. Au loin, le pub de prédilection des deux blondes,  sur  Charming Cross Road, non loin du disquaire qui jouxtait l’entrée du monde sorcier via le chaudron baveur. Ce choix avait toujours fait sourire Elhiya, à croire que son amie se doutait de quelque chose.

En avance, elle se posa en terrasse avec un verre de jus de fraises, profitant du soleil, laissant le monde fourmilier sans elle. Occupée à griffonner sur son bloc de dessin, elle ne remarqua pas un client qui bouscula sa table et fit renverser son verre de jus sur une passante d’a peu près son âge.  Le client se confondit en excuses, c’était les vacances, elle n’allait pas hurler pour si peu, surtout que ce n’était pas elle qui était salie. D’un sourire en coin, elle reporta son attention sur la jeune fille, blonde également, sur qui le nectar de fraises s’était déversé. Un simple sortilège aurait fait l’affaire, mais par sur ce coté de Londres.


« Hum, en passant de l’eau dessus ça devrait partir, j’ai des mouchoirs si tu veux. »

Et oui, autant agir en moldu.
Revenir en haut Aller en bas
Gideon Crawford
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Echappée belle

Message par : Gideon Crawford, Jeu 6 Juil - 14:28


Cette période devait arrivée, et elle arriva : les vacances. Pour Gideon, ce mot signifiait ennui, nostalgie, et tant d’autres expressions de dégoût. Cela voulait dire qu’il allait cesser d’utiliser sa baguette magique, que son apprentissage de la magie n’allaient pas reprendre avant plusieurs jours. Gideon avait soif de savoir et connaissance. Pourquoi ne permet-on pas aux élèves de rester à l’école pendant ces grandes vacances ?! Mais il est vrai que, d’un autre côté, Gideon ne pouvait pas laisser sa famille seule, ses membres lui manquaient.

Après des heures de trajet dans le Poudlard Express et être sorti de la gare, Gideon devait attendre ses parents qui devaient venir le chercher par transplanage. Le problème, c’est qu’ils n’allaient pas arriver avant des heures, faute à leur travail. Il arpentait donc les rues, trainant sa valise derrière lui. Il s’était changé pendant le voyage du retour, à bord du train. A présent, il avait l’air d’un moldu des plus ordinaires : sweat à capuche noir, jean sobre, baskets de marque. Aucun passant ne le soupçonnait d’être un quelconque individu anormal, bien qu’il puisse paraitre suspect de trainer une grosse valise derrière soit dans les rues de la capitale.

Il ne restait plus que deux heures avant que les parents du jeune Serdaigle arrivent. En attendant, ce dernier arriva à la rue Charming Cross Road, où se situe le célèbre pub Le Chaudron Baveur mais également réputée pour ses librairies modernes et anciennes. Gideon eut rapidement l’idée d’aller passer un peu le temps au Chaudron Baveur, histoire de retrouver un peu la civilisation magique et, peut-être, aller faire un tour au Chemin de Traverse.
Il longea donc Charming Cross Road, passant près de divers moldus, suivit de sa valise, jetant un coup d’œil aux nombreuses petites boutiques et cafés de la rue. Au loin, à la terrasse d’un pub, il reconnut une jeune Serpentard blonde qu’il avait déjà vu dans les couloirs de l’école, même s’il avait eu du mal à la reconnaître avec sa tenue moldue. D’après lui, elle était venait de terminer sa cinquième année. En se rapprochant, il remarqua qu’elle était salie d’une sorte de jus rose, dégoulinant sur des vêtements à présent mouillés. Apparemment, un petit accident s’est produit car plusieurs clients du pub regardèrent d’un air gêné la jeune écolière.

Gideon était à présent tout près de la scène et avait ralenti le pas, se demandant si la Serpentard avait besoin d’un petit coup de main. Il constata qu’une jeune adolescente, blonde également, tendit un mouchoir à la pauvre accidentée. Du point de vue de Gideon, elle était de dos mais il remarqua qu’elle  semblait crispée, pas très gaie à l’idée d’utiliser un mouchoir. Prend-le, il ne va pas te changer en citrouille, se dit Gideon dans sa tête.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Kyle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Echappée belle

Message par : Lucie Kyle, Jeu 6 Juil - 15:41




Whatever you are, be a good one


Lucie voyait la devanture du Chaudron Baveur et s’y dirigeait calmement, un petit sourire au visage, hâte de retrouver le monde magique. Elle passa alors devant une terrasse d’un pub moldu sans importance, n’y faisant absolument pas attention jusqu’à ce qu’un gros bourrin renverse sa table et tout son contenue sur elle. La jeune fille se retrouvait alors collante de jus de fraise sur son t-shirt. Lucie écouta à peine les excuses de l’homme, se contentant de grimacer en regardant la tâche. Elle espérait que cette tâche disparaîtrait facilement après un passage dans les laveries de l’orphelinat, même si elle en doutait fortement. Ce qui voulait dire qu’elle allait devoir attendre de retourner à Poudlard pour pouvoir utiliser un sortilège pour nettoyer comme il fallait cette tâche.

-  Hum, en passant de l’eau dessus ça devrait partir, j’ai des mouchoirs si tu veux

Elle releva alors la tête vers la personne qui lui proposait un mouchoir et fronça les sourcils en la reconnaissant. Cette fille était effectivement à Serpentard, tout comme Lucie et elle avait dû se croiser quelques fois. La jeune fille était étonnée qu’elle soit là mais passa outre et hocha lentement la tête

- Oui, je prendrais bien un mouchoir s’il te plait...

Elle releva ensuite le regard vers un serveur et lui demanda, un peu plus sèchement

- Pourriez-vous m’apporter de l’eau ? s’il vous plait.

Elle ajouta ces dernières paroles de façon légèrement condescendante, voulant s’éloigner rapidement d’ici. Après deux ou trois minutes à attendre, elle récupéra un mouchoir de la part de la blonde dont elle n’arrivait pas à mettre un nom dessus et un peu d’eau de la part du serveur. Elle lâcha un petit Merci puis s’appliqua alors à essayer de nettoyer le plus gros, le jus s’était en effet écoulé du t-shirt jusqu’à son pantalon et continuait de goûter un peu par terre.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Echappée belle

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 6 Juil - 18:00


    Pas de bonne humeur la petite blonde au T-Shirt salit, ce n’était que de la fraise pourtant, rien de bien méchant. Limite elle se mit à aboyer sur le serveur pour avoir de l’eau, Elhiya, quant à elle avait plutôt pensé à utiliser sa bouteille d’eau dans son sac. Mais cette solution était valable aussi. Elle lui donna donc uniquement un mouchoir en papier. Grimaçant légèrement, elle regarda le serveur s’excuser à son tour tout filant le plus rapidement possible pour aller récupérer de l’eau clair. Par contre, son verre de jus, tout le monde s’en fichait visiblement… elle en réclamerait un nouveau quand l’employé reviendrait. En attendant, elle reposa les yeux sur la blondinette passablement agacée, sourire amusé de sa part. Il faisait trop beau pour se miner pour un incident du genre.

    « Ça va, t’en fait pas, ton T-shirt n’est pas mort, pas besoin d’être aussi sèche avec ce pauvre serveur. Je t’ai déjà vu toi non ? »

    Dur à dire en même temps vu le nombre d’élèves que Poudlard accueillaient, mais la tête de la blonde lui disait quelque chose. Surement une Serpentard croisée dans la salle commune ou dans les dortoirs des filles, mais pas sur... Vu le peu d’intérêt qu’Elhiya portait à ses congénères vert & argent, la fille aurait très bien pu être une Serdaigle, c’était du pareil au même. En tout cas, elle ne pouvait pas être une moldue, et vu sa réaction, elle semblait avoir un souci avec eux, à moins qu’elle soit une fashionnista qui tenait à ses vêtements comme à la prunelle de ses yeux. Sourire moqueur cette fois, que ce soit une extrémiste anti-moldu ou une psychopathe des fringues, c’était ridicule.

    « Allé, c’est les vacances, profites-en un peu au lieu de faire cette tête. Tu veux un verre en attendant ? «

    Certes, ce n’était pas dans ses habitudes d’être joviale et enjouée, mais, de un c’était les congés et de deux elle n’était plus une étiquette qu’on lui avait collée sur la tête qui stipulait qu’elle devait nécessairement être mal-aimable. Et puis, surtout, rien ne pourrait ternir sa journée ou sa bonne humeur, c’était décidé ! Alors, Verte ou non, dans le monde moldu elle n’était qu’une jeune fille de 17ans normale et la normalité voulait très certainement qu’on propose un peu de réconfort à une accidentée de jus de fruit.

    Le serveur arriva rapidement avec une petite bouteille d’eau pour que le T-shirt puisse être rapidement nettoyé, ou tout du moins sauvé de l’aspect poisseux et collant du fruit. Elhiya le remercia d’un sourire chaleureux.


    « J’aimerai bien un nouveau verre s’il vous plait, et cette demoiselle aussi pendant qu’elle frotte, merci. »

    Pas besoin de créer plus d’esclandre que nécessaire, et autant essayer d’oublier rapidement cet incident. Au chaudron baveur, le problème se serait résolu d’un coup de baguette, mais ici, pas d’autre choix que d’être cordiale et patiente. Chose qui plaisait particulièrement à Elhiya. Toujours amusée, elle reposa les yeux sur la fille et son mouchoir mouillé, la regardant faire.

    « Au pire, un Tergeo te réparera tout ça à la rentrée. »

    Légère moquerie, Elhiya savait parfaitement que plusieurs élèves avaient du mal à ne pas faire de magie pendant les vacances scolaire, surtout qu’avec la marque, les moins de 17ans étaient repérés directement s’ils utilisaient leurs baguettes en dehors de leur monde. Quoi que pour un sortilège de détergent, il y’avait peu de chance pour recevoir un avertissement de la part du Ministère de la Magie.

Revenir en haut Aller en bas
Gideon Crawford
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Echappée belle

Message par : Gideon Crawford, Ven 7 Juil - 12:36


Gideon se situait assez près de la jeune élève salie ce qui  fit qu’il sentait une forte odeur de fraise pénétrer dans ses narines. Il l’entendit s’adresser à un serveur du pub afin de lui demander de l’eau d’un ton sec.  Ce ton sec, cette voix, Gideon l’avait déjà entendu quelque part. Oui, il commençait à se souvenir maintenant. Cette jeune blonde était bien une élève de Serpentard qui, d’après des rumeurs, était orpheline, vivait dans le monde moldu mais ne les appréciait pas beaucoup. Ce n’était pas rare que des sorciers et sorcières n’entretiennent de bonnes relations avec les non mages, mais Gideon n’était pas gêné par leur présence et ne les traitait pas indifféremment.

Le jeune Serdaigle se rapprocha vers elle. Elle était seule, c’était une occasion pour Gideon d’en savoir un peu plus sur elle. En plus, il était curieux de connaitre le genre de comportement qu’avait les Serpentards. La seconde blonde, sûrement à Serpentard aussi, car, elles semblaient toutes deux se connaître un peu. Plus Gideon s’approchait, et plus il était réticent à engager la conversation. Il n’a pas l’habitude de dialoguer avec des élèves plus âgés que lui, et encore moins des Serpentards. Et puis, qu’avait-il à lui dire ? Mais c’était dans la nature de Gideon, d’aller vers les gens contre son gré. Plus il s’approchait, et plus l’odeur du nectar s’intensifiait.

- Eh, commença-t-il maladroitement, ne fais pas la grimace pour ça. Le Chaudron Baveur est tout près, un honnête sorcier pourrait te lancer un sortilège  de Récurage.

Un peu plus loin, un client fixait la jeune blonde d’un regard gêné. Il était un peu couvert de jus sur le visage, de la même couleur que celui qui dégoulinait sur la Serpentard. Gideon pouvait lire facilement sur son visage inquiet, il semblait s’en vouloir de quelque chose, et son attention sur l’adolesçante expliquait tout : il devait être responsable de « l’accident au nectar ».

- Tu n’as pas l’air de les aimer beaucoup, ces moldus, n’est-ce pas ?

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Kyle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Echappée belle

Message par : Lucie Kyle, Sam 8 Juil - 1:16


Whatever you are, be a good one


Lucie s’appliquait à nettoyer le maximum du jus sur ses vêtements puis reposa le mouchoir sur une table à côté en le voyant complètement imbibé, étalant plus la tâche qu’il ne la nettoyait. Elle releva alors la tête vers cette autre jeune fille qui lui avait donné le mouchoir et grimaça légèrement en voyant sa mine amusée.

- Ça va, ne t’en fait pas, ton T-shirt n’est pas mort, pas besoin d’être aussi sèche avec ce pauvre serveur. Je t’ai déjà vu toi non ?

Elle arqua son sourcil droit, n’ayant pas vraiment eu l’impression d’être sèche avec le serveur

- Oui effectivement, nous sommes dans la même maison…

Lucie garda les yeux sur cette blonde et n’aima pas vraiment son air moqueur, ne comprenant pas pourquoi elle trouvait la situation amusante.

- Allez, c’est les vacances, profites-en un peu au lieu de faire cette tête. Tu veux un verre en attendant ?

Elle lança un regard noir à l’autre jeune fille et reprit l’eau que le serveur lui tendait de nouveau sans même lui adresser en regard et s’appliqua à continuer d’enlever, au moins l’odeur sur ses vêtements.

- J’aimerai bien un nouveau verre s’il vous plait, et cette demoiselle aussi pendant qu’elle frotte, merci. Au pire, un Tergeo te réparera tout ça à la rentrée.

Elle souffla de dépit et reposa la bouteille désormais vide sur la table, regardant les dégâts sur son pantalon. C’est alors qu’un autre jeune homme vint vers les deux filles pour interrompre leur conversation, et apparemment, c’était un sorcier également.

- Eh, ne fais pas la grimace pour ça. Le Chaudron Baveur est tout près, un honnête sorcier pourrait te lancer un sortilège de Récurage.

- Je ne suis pas sûre de vouloir demander de l’aide pour ça, ce n'est pas vraiment une situation urgente et ça ne me rendrait que plus gênée.

La jeune Serpentard leva le regard vers le jeune homme et fronça légèrement les sourcils, ne le reconnaissant absolument pas, il avait l’air d’être à peine plus jeune que Lucie et ne devait pas être dans sa maison, sinon elle l’aurait sûrement reconnu.

- Tu n’as pas l’air de les aimer beaucoup, ces moldus, n’est-ce pas ?

Elle haussa alors les épaules, ce n’est pas qu’elle les aimait pas, enfin certain, si, mais elle voulait en avoir le moins à faire avec eux et rester à l’écart d’eux était l’une de ses premières priorités quand elle pouvait sortir de l’orphelinat. Lucie lança alors juste un vague "Pas vraiment", ne voulant pas s’épancher plus sur tout ça. La jeune fille n’était pas une grande bavarde, préférant observer plutôt qu’agir. Mais elle remercia tout de même du bout des lèvres la jeune fille pour son mouchoir, passant une main dans ses cheveux en regardant l’état de ses vêtements

- Et bien ! Il ne me reste plus qu’à retourner me changer d’où je viens.

codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Echappée belle

Message par : Elhiya Ellis, Lun 10 Juil - 11:51


Bon, la blonde était de Serpentard, pas éttonnant qu’elle soit désagréable, au moins, ce trait caractéristique était partagé par la plus part les petits serpents. Idem pour le regard noir. Elhiya rit intérieurement, mais ne pu contenir un sourire amusé. A sa place, elle aurait certainement été de mauvaise humeur également, surtout que le jus de fraise semblait ne pas vouloir partir correctement, laissant une trainée rosâtre. Pourtant la bouteille d’eau complète avait fini sur le mouchoir, à force de frotter ca finirait bien par partir.

Quelqu’un s’approcha des deux filles, adressant la parole à celle qui s’affairait à se nettoyer.  Tien ? Un autre jeune sorcier, à en juger par sa facilité à parler du Chaudron Baveur et du sortilège de Récurage. Un jeune qui ne s’était pas encore fait soufflé dans les bronches pour parler aussi ouvertement de magie dans un Londres moldu, et l’espèce de loi stupide qui obligeait à garder le secret alors ? La blonde sourit encore plus amusée, c’était un regroupement prévu pour ce début de vacances ? Tout en décalant son bloc de dessin pour laisser de la place à la fille tachée, elle fixa le garçon qui les avait rejointes. A première vue, un peu plus jeune qu’elle, et pas un vert, car sa tête ne lui disait rien. Peut-être un Jaune, pour venir ainsi ajouter son grain de sel à la situation, ou un ami à la blonde, dans les deux cas, pas un discret. Sourire aux lèvres, Elhiya lui adressa un regard acerbe.


« En tout cas, ils sont ni sourds ni stupides, alors tiens un peu ta langue, nous sommes en plein Londres, pas à Goddrik’s Hollow. »

D’autant plus que le serveur n’allait pas tarder à arriver avec les deux jus de fruit, il valait mieux ne pas avoir à utiliser un sortilège de confusion sur un bar moldu car un gamin de Poudlard avait oublié le code international du secret magique. En tout cas, la blonde revêche déclina rapidement la proposition du garçon, sans un sourire ou une formule de politesse, ce qui s’avérait distrayant. Elhiya rit doucement, tachant de contenir un sourire en coin qui fleurissait rapidement sur ses lèvres. Elle ne comptait pas aider le moins du monde le garçon qui avait tenté d’être sympathique et compatissant. Elle se contenta de sourire, un peu moqueuse, alors que la jeune fille haussait les épaule sans vraiment répondre.  D’un regard malicieux au jeune homme, quelques mots passèrent la barrière de sa bouche.

« Pas facile la communication chez les verts hein ? Tu l’avais oublié ? »

Bon, ok, ce n’était pas marqué sur la tête des deux blondes qu’elles gisaient en temps normal sous la bannière écailleuse, mais ce garçon devait au moins savoir qu’elles n’appartenaient pas à la maison qu’il occupait lui, vu qu’il semblait autant inconnu à Elhiya qu’à la seconde blonde. Nouveau sourire amusé en le regardant. C’était peut-être un jaune ? Ils étaient réputés pour leur sociabilité non ? C’était surement pour ça qu’Elhiya ne s’était au final rapproché que d’un seul depuis sa scolarité. Trop d’exubérance ces petits, mais très agréables.  

Dans un tintement de verres, le serveur arrivait une nouvelle fois vers leur table, il déposa les deux verres de jus de fruits, récupéra sa monnaie et disparu aussi vite qu’il était venu. Peut-être que le rafraichissement rendrait un semblant de bonne humeur à la blonde, Elhiya lui glissa la boisson en face d’elle en souriant.


« Quitte à sentir la fraise, autant en boire avant de filer te changer, non ? Et puis, ce haussement d’épaules était bien trop discordant avec le lieu, je sais qu’on ne dirait pas, mais c’est sympa ici, même si on ne peut te servir de bieraubeure. Ils ont des tables de billards dedans, ainsi que des fléchettes, c’est…. Récréatif comme activité, et il est rare qu’on te renverse une bière dessus tu devrais essayer ! »

Elhiya n’avait que peu pratiqué ce genre d’activité, mais les fois où elle avait testé, elle avait bien rigolé. Pas de baguette, pas de sortilège pour amener les boules ou les projectiles vers la bonne direction, juste un coup de poignet et un peu d’adresse. Bien sûr, en tant que jeune sorcière elle n’était pas douée, mais c’était suffisamment plaisant pour qu’elle veuille rejouer. Regard au garçon.

« T’en dis quoi toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Echappée belle

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 14

 Echappée belle

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.