AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 18 sur 18
Echappée belle
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard

Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Elhiya Ellis, le  Dim 17 Fév 2019 - 11:45

@Esb’
Nan j’suis pas du tout en retard…



Il y’avait du mouvement sous mes pieds, de la vie, des souffles, inconsistants mais existant. Des bruissements de présent qui m’indifféraient. J’attendais que la petite graine fasse effet, explose en tête, pétille sous les cils et dessine un monde plus beaux. Mensonge trop doux pour que j’arrive à m’en passer à ce jour. Il y’avait bien des soirs d’Oubli, de capture des sens, sans petite graine, ou échappatoires liquides, mais ils me semblaient toujours trop courts, trop éphémères, gravant à peine une nouvelle lueur dans l’esprit. Agaçant à la longue. Leur saveur ne glissait plus de la même façon sur la langue, il manquait quelque chose, quelqu’un, lui ou juste moi, je ne savais plus vraiment….

Prémices de voyages frappant à la porte de la réalité, les pensées se mêlaient, confuses, se perdant en variation d’ombre et lumière, confrontant ma patiente attente, à l’empressement de respirer de nouveau, Oublier, penser à autre chose. Une vrille caressait la conscience, la rendant avide de nouvelles couleurs, en manque de liberté, teinté de curiosité mal placé sur des mèches d’or sur un blond en contrebas. L’estomac se tordait un instant, l’impression désagréable d’avoir déjà vu ces reflets par le passé. Besoin de vérifier, d’abraser le prétexte pour occuper l’être et ce qui tournait dans la caboche.

Un bond gracieux de mon perchoir me ramenait au plancher des vaches, rencontre désagréable avec le tarmac. Sensation d’être enfermée, manque d’espace, étrange ressenti dessinant une grimace légère à mes lèvres. Les Lapis ternis se posaient néanmoins rapidement sur l’inconnu, étirant les lèvres en politesse de convenance illusoire abandonnant un « Bonsoir » fané. Mais l’artifice visé au visage attirait l’attention, sculptant un rictus à ma bouche. Un masqué, pas un de ceux à qui je devais en référer occasionnellement, pas un de ceux de carnaval bien trop loin, un de ceux dans le monde sorcier qui laissait des questions amusantes, de hypothèses divertissantes. Une distraction à portée de main, perfection du timing, des FAD ou du hasard, j’inclinais la tête sur le côté, moue innocente sur les lèvres, main dans la poche, caressant le bois de la baguette. « En retard pour Halloween, ou en avance pour Carnaval non ? »
Esbjörn
Esbjörn
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Esbjörn, le  Mar 5 Mar 2019 - 19:28

Accoutré de la sorte, les gens s'imaginaient sans aucun doute que tu avais un rendez-vous mondain dans la haute sphère de Londres, mais bien évidemment il n'en était rien. Ce même masque qui flotte au grès du vent, magiquement, n'est que là pour te protéger d'éventuelles menaces pouvant te tomber sur le coin de la figure. Et tu avances, toujours parmi les arbres. Tantôt des bouleaux, tantôt des chênes ... peut-être au chose, tu n'as jamais été très doué en botanique après tout. Et un son, comme sourd, une chose plutôt lourde tombant de son piédestal. Chose qui se révèle rapidement être une personne puisque des mots sont prononcés, une sonorité qui ne t'es pas inconnue tu dois l'avouer. L'informultation d'un #Mutare vocem te permettant de rendre ta voix plus fluette, semblable à celle d'un enfant, cachant toute chose pouvant éventuellement laisser des traces auprès des personnes ne te connaissant pas réellement.

- Bonsoir.

Carnaval n'est pas si loin que ça après tout ?

- Que pensez-vous de mon costume ? J'ai tenté non sans plusieurs déceptions ces masques vénitiens, c'est le seul qui mets réellement en valeur mon teint et mes yeux.

Et pourtant, tu n'as pas utilisé la dernière palette de maquillage de chez Urban Decay.

- N'avez-vous donc pas froid, seule dans la nuit ? Bien des personnes pourraient vous atteindre ici et maintenant, vous devriez prendre plus attention à vous même. Qu'attendiez-vous, depuis votre perchoir ?

La situation était plus que drôle. Toi, qui voguais dans Londres, n'avait pas été capable de remarquer cette présence au dessus de toi. Peut-être qu'à ton prochain passage, tu lancerais un sort de détection d'humanoïdes, te préparant à toute rencontre possible et imaginable.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Elhiya Ellis, le  Dim 17 Mar 2019 - 18:24

<3

Valse de palabres de convenance, trop de « bonsoir », mais était-ce un « bon soir » ce soir ? Chute des politesses sur le tarmac tourné dans un rond de jambes porté à l’élégance d’un far à joue paré de pastel morne. Le rictus se figeait un instant sous le ridicule de la discussion, les convenances avaient volé en éclats, s’habillant d’illusion de prévenance. Risible comédie offerte aux Lapis ternis, joyaux de divertissement déposé à la porte de l’ennui, pourquoi en détourner le regard et ne pas esquisser la validation de l’intérêt piqué ?

Les mèches d’or dansaient de part et d’autre des joues rebondies, étourdissant un sens déjà embrumé : le bon –sens. A moins que ce ne fut plus la réserve, l’inconsistance obligatoire pour afficher le masque de l’indolence ? Qu’importait, détails aussi peu palpables que son attention douçâtre sur la sécurité volatile en cette nuit. Théâtre de rue risible. L’index caressant le frêne j’avais pouffé d’une fausse innocence. Autant jouer le jeu, le fruit explosant dans l’esprit le voulait...

– Et vous ? En quête d’un nouveau brillant à paupière pour le bleu de vos yeux ? Ils brilleraient peut-être plus… Une manière de chercher à vous faire atteindre ? Nul besoin de perchoir pour cela, un coup de gloss peut faire l’affaire... Je ne porte pas d’artifice contrairement à vous, alors... Ne serait-ce pas plutôt à vous de faire attention à voler les regards ainsi ..?

Cible mouvante offerte aux rétines aveuglées de trop de fade et de terne, une paillette d’iris qui frappait l’horizon, rien à voir avec ma silhouette entre les feuilles d’une branche. C’était un appel indécent à violer l’indifférence sociétale, un coup de blush sur les petites bulles éclatant dans la tête pétillant au bout des doigts. Une danse de pétales de roses au parfum de pêche humidifié d’un bout de langue bavard.

- .. Mais pour vous répondre, j’attendais… peut-être… vous ou juste que le ciel ne vole en éclat…. Autant possible qu’une répétition de carnaval après tout… Alors.. Qui êtes-vous ?

Pigment de curiosité à la pulpe des doigts, la ronde des étoiles pouvait bien se faire spectatrices, elles ne brillaient plus sous le feu d’artifice coulant dans les veines de toute façon
Esbjörn
Esbjörn
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Esbjörn, le  Mar 16 Avr 2019 - 14:02

Des questions qui se doivent de rester sans réponse mais pourtant, l'envie irrépressible de se dévoiler corps et âme à une insouciance palpable, de n'être que soi-même avec une personnalité connue, reconnue mais surtout aimée. Les sons sortent d'une bouche, accordant toute importance possible aux détails laissés à la vision de tous. D'un bleu des yeux aux rouges vifs des lèvres, d'une barbe blonde visible, le peu de ton visage qui était caché te permettais de continuer l'énigmatique entreprise dans laquelle tu t'étais lancée.

- Je n'ai malheureusement pas trouvé de parfaits artifices pour compléter mon costume, je prends vos commentaires en considération.

Sourire non dissimulé laissant entrevoir tes dents bien alignées. D'autres questions arrivent, volent, d'une bouche jusqu'à des oreilles. Tes tympans bercés par la douce mélodie de cette voix, tu choisis tes mots avec soin.

- Peut-être qu'une étoile viendra s'écraser à vos pieds, Miss. Attendez-vous un signe en particulier ? D'un serpent à un phénix enflammant les cieux de milles éclats ?

Le poids de tes pieds sur les feuilles écrasées venait déranger le calme plat de cette belle soirée, avançant non trop loin de la jeune femme afin de profiter des éclats de la lune l'éclairant. Un banc, juste ici, sur lequel tu venais prendre appui, tandis que d'autres paroles coulaient les unes après les autres.

- J'imagine que vous vous doutez qu'il m'est impossible de vous révéler mon identité. Peut-être nous connaissons-nous, peut-être pas. Pour notre sécurité à tous deux, je me dois de garder cette information secrète. Quand bien même si mon masque tombait, vous ne pourriez partir d'ici avec cette information en étant persuadée de la véracité de celle-ci. Avait-il prit du polynectar ? A-t-il tué cette personne pour voler son identité ? Est-il doté de dons ?

Sourire en coin supplémentaire, levant les yeux au ciel et pointant ce dernier.

- Aucune étoile ne tombera cette nuit, je vous en fais la promesse.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Elhiya Ellis, le  Mer 17 Avr 2019 - 21:19



Oisillon tombé du nid depuis longtemps, je n’avais que faire des artifices apposés sur un bout de nez ou sur des lèvres ourlées de framboise. Le rimmel coulait toujours dès lors qu’on s’y intéressait de trop près, habituelle escalade redondante délectable. Les accroches attrapaient les politesses, fourmillant de multiplication de préventions et interrogation. Mais les mots écorchaient à peine l’esprit, inintéressant babillage sous une jolie ligne de dents. Magnifique costume dégoulinant de trop de politesses nauséeuses. Seuls quelques mots se dessinait autour de lui, virevoltant, en petits taquins trouvant des échos à quelques souvenirs pourtant étouffés.

Le rictus s’éveillait, s’étirait, baillait sur la joue, attendant de voir, nourrissant l’impatiente patience des doigts caressant le bois. Un souffle du nez, le pouffement occulté aux hypothèses dansantes, les mèches blondes dodelinaient de gauche et de droite, réprobatrices.

–les étoiles ne tombent jamais, contrairement aux masques. Il leur faut bien plus qu’un divertissement offert pour daigner se sacrifier. Par contre, vous….

Rien de stellaire, si ce n’était l’éclat de ses opales tournées vers les lucioles de nuit. Simple réverbération mensongère porteur d’aucun parfum de douceur ou réconfort. Rien avoir avec les astres anciennement aimés. Pas d’enivrement nostalgique, de douceur de l’âme ou de tendresse de l’esprit de plus en plus pollué. Néant intergalactique étouffant les sensibilités compatissantes, parfaite composition pour l’Oubli de soi.

-… on peut bien enflammer l’apparat de plume, faire tomber le sourire et faire éclater de milles éclats cette supposée sécurité… juste pour titiller la vérité… comme si elle avait la moindre importance de nos jours… autant fournir une distraction…. Ce serait une promesse bien plus utile.

Mais comme il fallait se jeter sur la scène pour lancer de quoi faire danser les paillettes au bout des doigts, les caprices se pliaient rapidement, extirpait la baguette-amie d’un geste vif. En plein Londres, là où je n’avais pas osé le faire pour Elle, là où le terrain de jeu semblait infini. Là où je me moquais bien de notre monde magique, là où les étoiles pouvaient se fracasser sur le sol dans l’indifférence de tous.

# Exteo Stattiga

Mais je préférais la chute des cordons retenant le masque, si jamais ils existaient, et fournir à l’Ennui enivré de milles fragrances empoisonnées de quoi se liquéfier. Sourire en coin mesquin à la suite du départ des flèches promeneuses. Cadeau aux apparences, aux trop grandes palabres, aux parfums de sécurité sans liberté, aux yeux fermés sur mes amis évanouis… un souffle d’oxygène perdu dans les méandres de l’emprisonnement émotionnel
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Alexeï Dragoslav, le  Mer 4 Déc 2019 - 18:36

(doit-on vraiment parlé du délai depuis la dernière réponse ? :hearts:)
RP sous Esbjörn

Un enfer surmontable, des questions palpables mais une indifférence la plus totale. Tes mots autant que ceux de ton interlocutrice étaient sans équivoque aucun choisis avec le plus grand soin. Aucun de vous deux n'est en position de force et il n'en est de toute façon pas question. Elle appui là où ça fait mal, jusqu'à ce que tu craques. Néanmoins, impassible tu restes, tentant nerveusement de ne pas lui donner ce qu'elle recherche. L'équilibre est fragile en cette douce soirée d'automne, et pourtant, le silence est perturbé par une incantation suivie d'un sifflement.

Sifflement familier. De l'acier fendant l'air plus rapidement qu'il n'y paraissait, mais semble-t-il ne pas vouloir s'éterniser dans ta chair. Une seule pointe s'était aventurée près de toi, te décochant une trainée couleur rouge vif couler le long de ta joue droite. T'as serré les poings. Tu as sonné l'alarme. Tout se complique mais un sourire s'esquisse malgré la chaleur naissante de la blessure coulant maintenant comme des larmes qui auraient pu naître aux creux de tes yeux.


- N'appréciez-vous donc pas ma compagnie, chère enfant, pour vouloir me blesser de cette façon ? Je pensais que nous pouvions continuer cette conversation autour d'un thé éventuellement. Dois-je vous rappeler que l'usage de la magie n'est pas autorisé aux enfants avant la fin de leur cursus à Poudlard ?

Petite pique lancée à ton interlocutrice qui n'avait plus rien d'une enfant depuis des années maintenant. L'arrogance dont tu faisais preuve étant pourtant si enivrante que tu te sentais obligé de lui lancer des quolibets à la figure plutôt que de lui répondre par des sortilèges. Et puis, Seven ne serait pas d'accord dans tous les cas.

- Avez-vous peut-être besoin que j'appelle vos parents ? Un proche peut-être ? Il commence à se faire tard et je ne vous conseille pas de rester dans une zone aussi sombre, aussi tard. Vous ne savez jamais sur quoi ou sur qui vous pourriez tomber, Elhiya.

Dans le doute, tu informulais un #Protego Retardatum qui ne se valait que préventif.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Elhiya Ellis, le  Mer 4 Déc 2019 - 21:54

LA d’Esb/Alex sur ce texte

Une goutte carmine. Essence de vie non appelée à couler, à croire que les cordons recherchés n’étaient point présents. Dommage, le divertissement ne venait pas, capricieux chenapan qui se cachait dans des recoins inconnus. Un soupir échappé, les Lapis vissés au sourire faiblard du joueur à plumes qui se voulait grand, la patience s’agaçait. Encore plus à la piqure de l’orgueil grinçant silencieusement. Je ne suis plus une enfant. Plus vraiment non, en tout cas plus légalement. Le diplôme obtenu aurait pu être collé à son visage pour simple réponse, mais l’énergie à dépenser ne valait pas le peu de distraction obtenue.

Ça en devenait même dépitant de voir un paradeur sorcier user de si peu d’imagination pour tâcher de provoquer correctement son interlocuteur. J’en rigolais même discrètement. Parents et proches n’avaient que faire de mes comportements. Les uns convolaient leur nouvelle vie de couple sans enfants, quant aux autres… n’étaient plus en position de me materner, à supposer qu’un seul ait déjà réussit à le faire. Comique blondinet que voici…

Sourire en coin étiré, le sourcil se haussait en entendant mon prénom, offrant une danse légère les fronçant soudainement. Interrogation muette. A quel moment m’étais-je présenté ? Les politesses de convenances me dépassaient largement pour ne pas m’y être perdue, alors.

– Qui êtes vous ?

Mirettes plissées, concentration rappelée pour tenter de reconnaitre un timbre de voix, un scintillement dans le regard adverse, ou même un arome reconnaissable. Mais rien ne venait, ni les indices ni la réponse à ma question.

– Qui-es-tu ?

Le ton s’était durci, plus d’envie de jouer, pas envie de devenir jouer non plus. Le bois rangé en poche, l’espace entre nous deux s’était réduit suffisamment pour qu’afin de capter son regard je dus lever la tête. Etre plus grand que moi n’était pas vraiment compliqué, quant à être insolant et un provocateur loupé, c’était propre à beaucoup de monde. Impossible d’avoir donc une réponse par les déductions tirées de si peu d’indices. Agaçant, comme l’effet de la graine prise plus tôt, qui se manifestait.

– Qui    -es-     tu ?

L’index appuyait sur le torse à chaque mot prononcé. Battant le rythme résonnant dans les tympans à mesure que l’irritation se colorait du magnifique pourpre collé à sa joue. Trois petits coups, trois pas en arrière pour lui, trois mouvements innocents, et le bruit d’un soulier qui glissait suivit d’un champ de vision modifié. Interloquée, les yeux papillonnaient, espérant retrouver rapidement un peu de conscience de réalité. Au bruit sourd ou au nez baissé devant un trou béant, le lien de cause à effet semblait assez simplifié : l’autre ahuri avait glissé sur la plaque de la bouche d’égout ouvert et… était tombé dedans ? Ridicule déconvenue.

– Hey ? Ca va là dedans ?

Un minimum de présence d’esprit, chuter, de dos, ne faisait pas toujours du bien, surtout à cette hauteur que je ne pouvais pas jauger… Pas de réponse encore une fois.. C’était que l’affliction du mutisme l’avait atteint depuis que mon prénom était sorti de sa bouche. Un soupir filait de nouveau entre mes lèvres. Exaspéré celui-ci.

–Bon, bah, dém*rde toi alors !

Qu’importait qui il était, jouer les muets ou les faux blessés n’attirerai pas plus ma curiosité, pas assez intéressant pour ça. Un haussement d’épaules de plus, s’en suivait la poursuite de ma route en quête d’un bout de tranquillité désormais que les couleurs du ciel s’étiraient aucune limite. Enfin de quoi retrouver une palette de pigments délassants dans l’indifférence la plus totale du monde qui tournait toujours étrangement.

-Départ d’Elhiya – Adieu Le Lexounouille :kiss:-
Contenu sponsorisé

Echappée belle - Page 18 Empty
Re: Echappée belle
Contenu sponsorisé, le  

Page 18 sur 18

 Echappée belle

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.