AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Ollivander's
Page 2 sur 9
Devant Ollivander's
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Devant Ollivander's

Message par : Maître de jeu, Mer 23 Sep 2009, 20:57


Le membre 'Morgane Mac Millan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combats Sections Act' :
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 81
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant Ollivander's

Message par : Mangemort 81, Jeu 24 Sep 2009, 11:01


81 et 77 étaient tout deux chez Ollivanders. La boutique était sobre, trop sobre ? La décoration mangemort était beaucoup mieux, encore quelques petits sortilèges par ci, par là et le lieu n’en sera que plus attrayant. 81 allait parler à sa consœur quand quelqu’un derrière eux s’éclaircit la gorge. Le Jeune mangemort se retourna, une jeune femme se tenait dans l’encadrement de la porte toute de noir vêtue. La nouvelle venue s’adressa à eux.

"Alors on s’amuse bien ? A moins que vous n’ayez d’en accès de bonté d’âme décidé d’aider le gérant à refaire gratuitement la décoration de son magasin. Bon début mais peu mieux faire manque une touche de rouge."81 se mit à sourire, dommage qu’il soit caché par le masque avec une si belle bouille. Mais avant qu’il ne puisse répondre la sorcière attaqua sans attendre en lui lançant un « bombarda maxima ». Le Jeune mangemort poussa 77 sur le côté avant de plonger derrière le comptoir. Il ressortis de sa cachette pour pouvoir attaquer son adversaire mais celle-ci avait bougé et enchaîné en lui envoyant les débris qui traînaient sur le sol. 81 Leva sa cape pour s’en protéger mais certains copeaux traversèrent sa cape et lui entaillèrent le corps. Le Jeune homme rebaissa sa protection de fortune. Puis plus rien, un jeune homme entra dans le lieu de bataille. Colin enchaîna direct en attaquant 77 et balança un bombarda maxima. 81 s’était préparer à le renvoyée mais 77 fut plus rapide que lui. Puis Des duos se formèrent, Morgane contre 81 et Colin contre 77.

" Une danse ça te tente, ou mieux on va faire un peu de ménage. Avec tout ses débris on pourrait se blesser et se serait dommage tu ne crois pas ?"81 Prit un ton froid, coupant.

« Hum…. Une danse me plairait assez mais ce sera avec les restes de ton corps ! »

Il pointa sa baguette vers elle, Mais la jeune fille fut plus rapide. Le sol se mit à devenir moins dense, 81 plongea sur le côté afin de ne pas être enseveli par le sable mouvant mais elle enchaîna sur un « Metalo Scencio ». Le mangemort se retrouva entravé par un câble métallique, il essaya de bouger mais ses liens lui lacérèrent la peau, des lambeaux de sa cape tombèrent sur le sol. Il prononça « Finite », Les manches de sa cape étaient en piteux état, Le jeune homme les déchira laissant ses avant-bras nus. Quelques coupures dues aux débris et au dernier sort parcouraient ses membres supérieurs mais ce n’était que superficiel.

« Alors la Ma chère, Ce n’est pas les soldes et je vais devoir me racheter une cape ! »

Il pointa sa baguette vers Morgane aussi vite qu’il pouvait en Prononçant « Bombarda maxima », L’intensité du combat faisait monter l’adrénaline, Le sort qu’il envoya fut plus puissant qu’il ne l’aurait cru lui-même. Le bouclier magique de la jeune fille partit en éclat. C’était le moment opportun pour un sortilège qui laisserait des traces corporelles ou mentales.


« Nemicii Ventii »
Une tornade se créa dans l’espace réduit de la boutique, 81 se retrouvait de nouveau sur son territoire, son élément. La tornade en elle-même pouvait atteindre des vitesses incroyables rendant le vent coupant. De plus elle emporta les débris restants au sol rendant la tornade plus meurtrière. Le Sortilège s’estompa, 81 vit avec Jubilation le corps de Morgane tombé sur le sol, mais avant qu’il ne puisse faire quoique ce soit un elfe de maison emporta la jeune fille.

« Rahhhh Saleté d’elfes !!!! »
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 77
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant Ollivander's

Message par : Mangemort 77, Jeu 01 Oct 2009, 10:56


77 entendit quelqu'un parler derrière elle. Une voix qui lui était familière, pas appréciée mais elle reconnut cette voix criarde et si peu mélodieuse. La Mangemorte se retourna en même temps que son confrère et Bingo !!! Elle aperçut Mac Millan, toute vêtue de noir. Ettttttttt mais c'est mon look ça d'habitude !! Voleuseeeeeeeeeee.

Un grand sourire se dessina sur les lèvres de 77. Enfin une occasion de mettre une raclée à cette peste de Mac Millan. L'Auror ne tarda pas à engager le combat et envoya sur les deux Mangemorts un Bombarda Maxima. 81 eut le réflexe de pousser 77 sur le côté afin qu'ils ne se prennent pas le sort dans la tronche.

La Mangemorte tomba violemment sur le sol, provoquant un nouveau nuage de poussière. Le Bombarda avait sûrement atteint quelque chose car 77 reçut des débris sur elle. Elle se protégea instinctivement avec sa cape. La jeune Mangemorte se releva péniblement, le choc lui avait fait mal au dos. Elle râla (comme d'habitude !!) "Non mais regardez moi dans quel état est ma nouvelle cape!! Fichus Aurors !!!" Non mais c'est vrai quoi !! On ne peut même plus venir faire ses achats tranquillement dans ce bled? Deux pauvres et innocents Mangemorts venus en parfaits touristes, et voilà qu'une Auror les attaque !!

77 retira les débris et la poussière qui se trouvaient sur sa cape. Elle voulut rendre la monnaie de sa pièce à Mac Millan mais un jeune Auror arriva. C'était Colin Black, un jeune homme que 77 avait déjà croisé.

"Qu'est ce tu fous là?" Bredouilla 77. Il était clair que Colin avait choisi son camp, et ce n'était pas celui des forces obscures, alors tant pis pour lui.

La Mangemorte aimait beaucoup faire de petits commentaires pendant les combats. Histoire de déstabiliser ses adversaires ou de mettre un peu d'ambiance. Puisqu'elle connaissait Colin, la jeune fille changea un peu sa voix pour lui parler. Elle commença par ricaner. Ensuite, prenant ses airs de pétasse, elle s'exclama "Regardez un peu ce qu'on nous envoi !! Un jeune Auror. Pfff ils n'avaient donc rien d'autre sous la main? Je suis certaine que si j'appuye sur son nez il y a encore du lait qui sort !!" 77 s'esclaffa puis se pencha un peu en avant et parla comme une vieille dame qui est gaga devant un nourisson. "Ohhhhhhhh mais qu'elle est jolie la myrtilleeeeeeeeeee!!"

Mais Colin ne devait pas beaucoup apprécier la papote car il envoya sur 77 un- Petrificus Totalus La Mangemorte pointa sa baguette devant elle et prononça le premier sort de défense qui lui vint à l'esprit (ce qui fut rapide vu qu'il n'y avait aucun obstacle à rencontrer dans sa boîte crânienne) "Ragnarok"

Un mur invisible se dressa entre la Mangemorte et l'Auror et le sort lancé par Colin fut ainsi bloqué. 77 jeta un rapide coup d'oeil en direction de son confrère qui était aux prises avec Mac Millan. Le jeune Mangemort avait l'air de très bien se débrouiller pour un premier combat. La Mangemorte fut donc distraite un court instant. Le jeune Auror lui lança un Stupefix en informulé. 77 eut tout juste le temps se jeter de côté quand elle vit l'éclair rouge foncer sur elle. La Mangemorte tomba une fois de plus sur le sol, se cognant le genou, ce qui lui arracha un "Aïeeeeeeeee"

Mais elle n'avait pas le temps de se plaindre de son petit bobo ni de se recoiffer ou même de se faire une manucure. Colin lança déjà un Bombarda Maxima sur les deux Mangemorts. Décidément, ils sont abonnés aux Bombarda Maxima les Aurors? On les met sur une file et on leur apprend que ça? Bref, la jolie Mangemorte commençait à en avoir marre de se retrouver toujours au sol bombardée de sorts. Sa cape était déchirée par endroits, salie, ses cheveux n'en parlons même pas !! S'attaquer aux fringues de la jeune fille revenait à lui déclarer la guerre.

C'est donc en colère que 77 décida de passer à l'action. Elle pointa sa baguette vers Colin, avant que le Bombarda puisse l'atteindre, elle cria "Reversus Amixam Adrabmob" Le sort fut renvoyer avec force à son envoyeur. "Tiens, prends ça dans les dents !!" Cria 77

Elle ne regarda même pas si le sort ainsi joliment emballé et renvoyé atteignait sa cible. 77 regarda à nouveau vers 81 qui venait de mettre Mac Millan au tapis. 77 se mit à rire. Un rire franc, dément qui résonna dans toute la pièce (enfin, ce qu'il en restait). La jolie Mangemorte, euphorique, leva les bras au ciel et comança à tourner sur elle même comme si elle voulait profiter des bienfaits d'une pluie d'été. Elle cria "Mangemorts 1, Aurors Nada !!" Mais avant que 81 et elle puissent mettre Mac Millan en charpie, un Elfe de maison vint la sauver et transplana. Tant pis, ce sera pour une autre fois.

77 se mit à rire de plus belle, pas de doute, cette fille est dingue !! Elle lança un regard sombre à Colin. Il était temps de s'amuser un peu avec la petite myrtille. D'une voix trainante et froide, elle lui dit "Quelle est la meilleur recette pour cuisiner les myrtilles? En jus? En compote? Personellement, je préfère les natures mortes !!"

La Mangemorte fit tourner sa baguette d'améthyste dans sa main gauche, ensuite, d'un geste sec et précis, elle envoya un sort à Colin en criant distinctement "Electrocorpus"
Revenir en haut Aller en bas
James Revanor
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Devant Ollivander's

Message par : James Revanor, Jeu 01 Oct 2009, 17:13


Dans un crack sonore qui alla se répercuter dans la ruelle, Emric Grimwig fit une entrée fracassante sur les pavés sombres de l’allée. Tandis qu’il dégagea la cape qui s’était posée de son crane lui donnant de faux airs de détraqueurs détraqués, il balaya du regard la scène de combat ou il avait instinctivement envoyé sans réfléchir Molly au cas où il y aurait des blessés. Et effectivement, c’est un résidu de Morgane Mac Millan et Gregory House qu’elle avait rapporté, chose qui avait fortement déplu et consterné Emric mais l’heure n’était pas aux plaintes. Et c’était donc ainsi, en se dépêchant, qu’il pointa sa baguette sur Colin Black qui s’était retrouvé un moment sans soutient face aux mangemorts et qu’il lança un Protecto avec une voix calme mais distincte. Le sort bleu électrique d’il ne savait quel adversaire s’éclata sur ce champs de force invisible. Baguette toujours au point, Emric alla se ranger au coté de son camarade Colin. Sans un regard et sans expression, le chef des aurors s’adressa a ce dernier :

Désolé du retard, j’étais infoutu de retrouver ma cape.

Puis a l’attention des mangemorts qui leur faisait face :

Un nouveau joueur est dans la place, on reprend le match ?

D’un geste souple, Emric abaissa sa baguette vers les pieds de Mangemort 77 et il lança un Vicero d’un informulé avant de lancer un clin d’œil au compère de 77, a savoir Matricule 81 avant de balancer un Promptus Nebulae, sort qu’il marmonna dans sa barbe. Il y avait longtemps qu’il n’avait pas eu a combattre et encore moins contre ses anciens alliés mais cela ne changea rien car ils ignoraient qui il était. Et personnellement, il s’emmerdait énormément. Tandis que le brouillard commença a l’engloutir de ces immenses tentacules de vapeurs, Emric se mit en position de combat, invitant son coéquipier de faire de même.

[Rp pourri mais pas d’inspi’]


Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Devant Ollivander's

Message par : Keira, Mar 20 Oct 2009, 18:46


Keira avait passé sa journée au ministère de la Magie afin de régler quelques problèmes administratifs lorsqu’elle croisa par un hasard un de ses collèges. Ce dernier paraissait particulièrement agité, et la jeune Auror ne tarda pas à en découvrir la raison. En effet, son collègue l’informa qu’une bataille entre Mangemorts et force de l’ordre avait éclaté dans les rues du chemin de traverse, la jeune femme demanda quelques informations supplémentaires et découvrit que certains de ses camarades étaient en danger... Ses pensées étant partis rejoindre ses collègues, elle ne suivait plus du tout la conversation, elle capta néanmoins les mots suivant, « tout saccagé chez Ollivander ». Laissant pour une fois agir son corps avant sa tête, Keira se retrouva, un peu essoufflée mais toujours aussi déterminée à aider ses camarades, en dehors du Ministère.
N’ayant toujours pas passé son permis de transplanage, elle du se contenter d’utiliser son balai volant. Fort heureusement celui-ci était d’assez bonne qualité et lui permit d’arriver rapidement près de la boutique d’Ollivander.

S’arrêtant, prudente, la jeune Auror pénétra discrètement dans la boutique, chose nullement difficile étant donné qu’un épais brouillard était présent dans la pièce. Il fallait que Keira soit très vigilante, elle ne savait rien du nombre des ses ennemis ni du nombre de ses alliés, finalement elle aurait peut être du réfléchir davantage avant de se lancer dans cette bataille.... Mais pour l’instant leur n’était plus à la réflexion mais à l’action.
Une silhouette apparut et l’Auror reconnut Emeric Grimwig, son patron... voilà qui n’était peut être pas une si bonne nouvelle que ça... Mais pas le temps de s’attarder sur ça, si des sanctions devaient tombées, elles tomberaient plus tard. Puis vient Colin Black un autre Auror... Il semblait davantage ébranlé par le combat, peut être était-il présent depuis plus longtemps, ce qui expliquerait ses quelques blessures.
En revanche, elle ne distingua pas les visages de ses ennemis... Restant cachée dans la brume, la jeune fille choisit de faire jouer l’effet de surprise. Elle contourna ses alliés afin de parvenir enfin à trouver ses adversaires.
Après quelques instants de recherches à travers la brume, Keira se stoppa net quand elle aperçut un des Mangemorts, sa silhouette lui était vaguement familière mais elle ne reconnut pas tout de suite le Mangemort...
Pendant que son cerveau fumait pour mettre une tactique d’attaque efficace, ses souvenirs s’assemblèrent et elle reconnut le Mangemort, il s’agissait de 81 (L’heure de la revanche a sonnée =D)
Ne sachant pas si d’autres ennemis étaient présents ou non, Keira commença par assurer sa protection en lançant un « Protégo » en informulé. Elle s’approcha ensuite de 81 aussi discrètement qu’elle pu, ce qui ne fut pas aisé étant donnée que de nombreux débris jonchaient le sol. Elle leva ensuite sa baguette la pointa vers son adversaire et utilisa une technique qu’elle avait employée lors de sa formation d’Auror. Elle lança toujours en informulé pour surprendre au maximum son ennemi le sortilège « Locomotor Fer ». Elle voulait simplement enfermer 81 dans une cage de fer, cependant elle ne sus pas si son sort avait fonctionné car de nouveau la brume vient gêner son champs de vision. Elle lança alors un dernier sort cette fois ci de vive voix, de toute façon sa présence avait certainement été remarquée.

- Reducto !

Si ces deux sorts combinés atteignait le Mage noir, ce dernier serait alors prit au piège dans une cage de fer, de plus, cette cage rétrécirait petit à petit réduisant l’espace vital du Mangemort sauf si bien entendu le sortilège ne l’atteignait pas ou si il parvenait à s’échapper de sa prison de fer...

La jeune femme se recula ensuite jetant un coup d’œil à ses collègues pour s’assurer que tous les deux étaient toujours en sécurité. Elle ne pu cependant pas en être assurer à 100% puisque l’épaisse brume perturbait toujours son champs de vison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Devant Ollivander's

Message par : Invité, Ven 30 Oct 2009, 22:15


Non ! Voila la seule chose qu'avait pus dire lorsqu'il avait vu sa compère Morgane McMillan tomber durant le combat. Elle avait l'air très mal en point, la seule chose que Colin pouvait faire désormais était de proteger le corps de Morgane afint qu'aucune autre mutilation ou humiliation ne lui soit fait. Avant même que lui ou l'un des mangemorts ne pus bouger un minuscule elfe de maison posa sa main sur l'épaule de sa maitresse et transplana en sa compagnie surement en direction de Ste Mangouste.

Tout allait de plus en plus mal, Colin se retrouvait face à face avec deux mangemorts déchainé et confiant après leur victoire sur Morgane. Plusieur chose se passèrent en même temps. Lorsque Will croisa le regard de 77 cette derniere lui lança plusieur remarque sarcastique concernant son age, son inexperience. Cela aurait pus déstabiliser Colin mais au contraire cela renforça en lui sa volonté de se venger.
Très rapidemment 77 lui lança un sortilège surement dévastateur. Avant que le sort ne le touche Colin cria et brandit sa baguette sur un reflexe:

- Protego !

77 devait surement être enragé, a vrai dire il n'en savait rien car avec toute la fumée, la poussire soulevé les débris de bbois qui volait de partout on ne voyait pas grand chose. Colin eu juste le temps d'entre 77 crier:

- Electrocorpus !

Cette fois-ci Colin ne pouvait y échapper, il n'était pas préparé, sa baguette était baissé. Pourtant une voix lui parvint, une voix qu'il connaissait, cette voix cria :

- Protego !

Aussitot les deux sortilèges se heurtèrent et formèrent un éclat bleu. Puis quelqu'un parla juste à côté de lui, il reconnue enfin son chef: Emric Grimwing.

- Désolé du retard, j’étais infoutu de retrouver ma cape.

L'arrivée de son maitre avait redonné confiance à Colin, il jeta un regard froid à 77 puis lui fit:

- Vaut mieu un jeune Auror qu'un vieux débris comme toi, je suis sur tes articulations sont rouillés ! Petrificus Totalus !

Quelques seconde plus tard une nouvelle personne fit son entrée dans la boutique, après qu'elle est jeté les divers sorts de protection Colin la reconnue enfin, Keira, une Auror. En quelques minutes Colin était passé de l'inferiorité numerique à la superiorité. Il ne fallait plus qu'esperer que tout leur effort et leur surnombre face la difference.

Il regarda de nouveau 77 droit dans les yeux, lui jetant un regard mélant la répugnance, la haine, le désirt de vengeance et lui lança d'un ton glacial:

- J'espere juste que tu pourriras à Azkaban ! Stupefix !

Attaquant: Colin Black
Attaqué: 77
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant Ollivander's

Message par : Maître de jeu, Ven 30 Oct 2009, 22:15


Le membre 'Colin Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combats Sections Act' :
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Devant Ollivander's

Message par : Actarius Bright, Sam 06 Nov 2010, 23:29


Poudlard. C'était les vacances de Noël depuis quelques instants et Perceval avait eut l'autorisation de sa patronne afin de prendre une journée de repos. Les élèves s'en allèrent, pour certains, dans leur maison familiale respective tandis que d'autres restaient, encore et toujours, dans l'enceinte de Poudlard. Le Garde-Chasse quant à lui n'allait sûrement pas resté dans l'enceinte de l'école alors même qu'il pouvait sortir sans avoir peur pour ses fesses. C'est ainsi donc qu'il avait donné de la nourriture à son magnifique Phénix, Fafnir, fait le ménage dans la maison et qu'il était ensuite sorti du périmètre de la prestigieuse école pour finalement transplaner.

C'est sur le Chemin de Traverse qu'il était apparu... Un chemin de Traverse fort neigeux qui plus est! Normal, c'était les derniers jours avant la nouvelle année. Perceval, affublé de son manteau noir plutôt léger vis-à-vis de la fraicheur régnante sillonnait les rues et allée du lieu magique sans but précisément défini. Il ne faisait que prendre l'air, marcher un peu. L'endroit était peuplé en cette soirée de décembre mais cela était tout à fait compréhensible... Il n'existait pas beaucoup de personne qui restait recluse dans sa maison à l'approche des festivités.

Le jeune aristocrate était tellement plongé dans de profondes réflexions qu'il ne vit pas la dame qui venait face à lui, portant tout un tas de sac de shopping... Trop tard, il lui rentra dedans! Il aurait bien voulu lâcher un juron pour le principe, mais s'en retint en voyant qu'il avait affaire à une dame, elle-même certainement aussi effarée que lui. Sans plus s'étaler encore, il se baissa et ramassa ce qu'il avait envoyé dire bonjour au sol, ne prenant pas vraiment la peine d'observer à qui il avait affaire...

Veuillez m'excuser... Je suis vraiment confus...

C'est tout ce qu'il dit, ne prêtant pas grande attention aux quelques curieux qui les regardaient, ni à celle qu'il avait malencontreusement bousculé. Un -vil- personnage serait bien tenté de s'approcher vu le nombre d'article à même le sol...


[Voilà! J'ai fais à ma sauce mais n'hésitez pas à me dire si vous souhaitez que des modifications soient apportées ]
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Devant Ollivander's

Message par : Sara Shake, Dim 07 Nov 2010, 16:27


La jeune Sara appela son elfe de maison une fois sortie de la boutique d'animaux magiques et demanda à ce qu'il emmène la cage contenant les Salamandres chez elle, à Godric's Hollow, et qu'il les mettent ensuite dans le feu de cheminée qui brûlait dans le salon. Débarrassée de ce fardeau supplémentaire, la belle blonde put reprendre sa balade sur le Chemin de Traverse et continuer ses achats.

L'après-midi était vraiment idéale pour passer du temps dehors. Bien que la neige recouvrait les pavés, l'air était frais et agréable sous les rayons du soleil. Le ciel bleu ne comportait aucun nuage qui puisse annoncer une nouvelle tombée de flocons. Dommage, la jeune femme adorait cela ! Cela lui rappelait ses années d'enfance, où elle jouait dans le jardin avec son père et son défunt cabot.

Bam. Boum. Patatras. Collision !

« Nom de .... ! » jura l'ex Serdaigle.

Ses sacs tombèrent sur le sol recouvert de neige. Au moins, les produits frais y resteront !

- Veuillez m'excuser... Je suis vraiment confus...

Poussant un gros soupir, Sara s'accroupit et commença à ranger ses courses tombées dans les sacs. Heureusement, aucun cadeau n'avait été abîmé et aucune des provisions de la semaine ne s'était répandue sur la couche immaculée. Levant les yeux vers celui qui l'avait bousculé... ou plutôt, celui dans lequel elle était rentrée sans faire attention... enfin, c'était leur faute à tous les deux... elle fut contente de constater qu'il l'aidait à ramasser ce qui était tombé.

« C'est rien » marmonna la jeune femme. « Merci. » ajouta-t-elle pour le remercier de son aide.

C'est alors qu'elle vit plus clairement son visage. Il était jeune, plutôt bel homme, et ses traits lui étaient vaguement familiers. Tout en rangeant les derniers légumes qui traînaient à ses pieds, elle l'étudia plus précisément et chercha dans sa mémoire où elle l'avait déjà rencontré. Ne prêtant pas attention aux passants qui ricanaient de leur malheur, elle lui demanda :

« Excusez-moi mais... nous sommes-nous déjà vus ? Votre visage m'est familier ! »

Prenant ses sacs reremplis, elle se releva et fit face à l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Devant Ollivander's

Message par : Actarius Bright, Lun 08 Nov 2010, 17:58


[Rabou' fait son entrée juste après Wink]

Le sorcier, plongé dans des réflexions plus farfelues les unes que les autres n'avait pas vu arriver la dame en face de lui et lui était rentré dedans. En gentil Serpentard qu'il était, je vous jure, il s'excuser quelque peu maladroitement et se baissa tout de suite pour aider la dame ou demoiselle, que sais-je, à ramasser ses affaires. Après tout, c'était de sa faute à lui. Il n'aurait eut qu'à regarder où il allait...

Tandis qu'il continuait de ramasser légumes et paquet cadeau, il senti le regard de la femme posée sur lui. Il n'en fit cependant rien. Il était déjà bien assez embarrassé comme cela pour dire une bêtise. Le jeune sorcier ne faisait pas attention aux pauvres sorciers qui s'arrêtaient juste pour ricaner d'eux. Perceval n'avait même pas prit la peine de jeter un coup d'œil histoire de voir qui est-ce qu'il avait bousculé. Enfin, il fut bien obligé de le faire, lorsque celle-ci insinua l'avoir déjà croisé après qu'ils se soient tous deux relevés.

Il l'observa attentivement, allant chercher bien profond dans sa mémoire avant de voir à qui il avait affaire; de mettre, sur ce splendide visage face à lui, un nom. Sara Shake... Ollivander's... Oui, c'est là qu'il l'avait croisé pour la première fois! Elle vendait des baguettes magiques dans cette boutique et il avait dû aller en chercher une nouvelle en ce lieu après avoir détruite sa première baguette, quelques jours à peine après qu'il ait quitté l'école où il était inscrit en Bulgarie.

Le votre me l'est aussi... Miss Shake, Sara Shake si je ne m'abuse. Vous êtes celle qui m'a vendu ma "première" baguette magique. Il lui sourit brièvement tout en reprenant la parole... J'espère que je ne vous ai pas fait mal, ce serait fort regrettable par ces temps de festivités.

Festivités? En parlant de festivité, sa cabane de fonction était le gîte de bon nombre de serpent chaque fois qu'il s'endormait la nuit; comme s'il les attirait. Et il lui arrivait de réagir comme l'un de ces animaux, de siffler comme eux, sans qu'il en sache vraiment pourquoi. Plus bizarre, c'est que ses visiteurs de nuit ne lui avaient strictement et absolument rien fait jusque là et qu'ils repartaient une fois le soleil levé... Intrigués par cela, il avait envoyé Fafnir son Phénix et une centaine de hiboux, au moins, afin d'avoir un rendez-vous avec son ancien directeur de maison, Rabastan. ce dernier étant un sorcier expérimenté et dont la puissance n'était plus à prouver, il espérait que ce dernier puisse l'aider dans sa recherche de question.

Justement, il se permit, après avoir répondu à la jeune et belle demoiselle, de s'enquérir de l'heure sur sa montre gousset. Il était presque l'heure du rendez-vous. Il n'y avait pas de point de rendez-vous précis puisqu'on lui avait juste dit qu'on "le trouverait".
Revenir en haut Aller en bas
Rabastan Lievitch
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens
Fourchelang



Re: Devant Ollivander's

Message par : Rabastan Lievitch, Mar 09 Nov 2010, 10:20


Marchant le long d'une rue bruyante, Rabastan ne pouvait s'empêcher de lancer des regards noirs aux différents véhicules moldus qui sillonnaient une route bétonnée qui donnait l'envie de commettre un meurtre. En effet, Rabastan n'avait jamais voulu passer son permis de transplanage... A quoi pouvait bien servir un permis alors qu'il pratiquait l'illégalité depuis maintenant plusieurs dizaines d'années. L'odeur des gaz d'échappement ne faisait qu'amplifier ce dégoût pour les moldus qui l'habitait depuis son adolescence. Le sorcier n'en fut donc que très heureux quand il parvint à la hauteur du Chaudron Baveur... Ni une, ni deux, il entra dans cette petite auberge aux aspects miteux et se découvrit le visage.

- Oh Monsieur Lievitch, quel plaisir de vous revoir ! Quel vent vous amène dans ma petite auberge par ce temps ? demanda Tom, le tenancier plein d'espoir.
- Bonjour Tom... Malheureusement je ne fais que passer... Vous savez... Rabastan réfléchit un instant... Les affaires ! Toujours les affaires.

Le visage de Tom prit soudain une allure mélancolique. L'auberge n'était à présent plus qu'un passage entre le monde des moldus et celui des sorciers. Plus personne ne prenait le temps de boire un verre ou de séjourner en ce lieu ancien. La santé de Tom en ressortait : plusieurs rides étaient apparues sur son visage et il se dégarnissait d'heure en heure. Rabastan, lui, sortit dans la petite cour enneigée afin d'arriver le plus rapidement possible. Il avait toujours éprouvé une certaine amitié pour Tom et savoir qu'il était à l'origine de ses malheurs le rendait un peu mal à l'aise... Même si disons-le clairement... Ce Tom l'avait bien mériter et la population magique aussi.

Le sorcier pénétra alors sur le Chemin de Traverse, il avait une entrevue avec un ancien de ses élèves qui aujourd'hui était devenu Garde-Chasse de Poudlard. Malgré ses réticences, il avait finalement accepté pour ne plus être agresser par de nombreuses lettres. C'est vrai qu'il aurait très bien pu envoyer quelques mangemorts régler son compte à ce Brigth mais après tout, il avait été l'un de ses préfets... Il lui devait bien ça...

Les pavés de la rue commerçante étaient gelés, recouverts d'une fine couche de neige et le sol en devenait plus que glissant. Rabastan marchait doucement, afin de ne pas trébucher et il arriva enfin au niveau d'Ollivander's où il reconnu assez rapidement une jeune et jolie femme.

- Sara, que faites-vous les genoux plein de neige ?


Puis il se retourna vers l'homme qui se trouvait juste à côté...

- Ah, monsieur Brigth, content de vous avoir trouver si rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Devant Ollivander's

Message par : Sara Shake, Jeu 11 Nov 2010, 16:28


Fronçant doucement les sourcils en signe de réflexion, la jeune gérante de la boutique Ollivander's passait en revue les visages qu'elle avait connus lorsqu'elle enseignait à Poudlard. Cependant, ce jeune homme n'avait pas fait partie de ses classes. C'était donc autre part que ses traits lui étaient parus. Mais où ? Sara avait beau se creuser la cervelle, cela ne lui revenait pas et cela la frustrait au plus haut point. Allez savoir. Enfin, le sorcier qu'elle avait bousculé lui répondit qu'il avait également me sentiment de déjà-vu. Et pour cause ! Il se souvenait que c'était elle qui lui avait vendu sa première baguette magique.

« Mh... Vous savez, c'est bien possible mais je n'ai pas une mémoire aussi grande pour ma part ! Je ne me souviens pas de tous les clients qui sont passés à ma boutique... »

C'était vrai. La jeune femme n'imprimait pas toujours toutes les têtes blondes ou brunes, voire rousses et noires et autres couleurs, dans son cerveau. Elle n'était pas comme le fondateur de la boutique, qui pouvait bien se souvenir d'un visage qu'il n'avait vu qu'une seule fois et bien des années après. Faisant la moue, Sara s'apprêtait à lui demander comment il s'appelait quand une voix plus que familière l'interpella.

« Sara, que faites-vous les genoux plein de neige ? Ah, monsieur Brigth, content de vous avoir trouver si rapidement ! »

Tilt ! Actarius Bright, l'actuel garde-chasse de Poudlard. C'était lui ! En effet, la jeune femme le connaissait de vue pour l'avoir croisé plusieurs fois dans le Parc de Poudlard lorsqu'elle vivait encore dans son appartement à Poudlard. A présent qu'elle avait un nom sur sa tête, elle lui sourit, triomphante de son manque de mémoire. Sara se tourna vers l'homme qui l'avait interpellée et fut surprise de voir Rabastan Lievitch, le grand frère de Ismaël.

« Maî... euh ! Rabastan ! Hum, une petite collision avec M. Bright ici présent ! Rien de grave. Qu'est-ce qui... vous amène par ici ? »

L'homme était son maître lorsqu'elle empruntait des vêtements plus sombres. Elle était déconcertée de le voir en plein jour, en public. C'était rare. Enfin, elle n'allait pas traîner de trop avec lui, surtout qu'apparemment, il avait rendez-vous avec le garde-chasse, d'après ce qu'il avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Devant Ollivander's

Message par : Actarius Bright, Ven 12 Nov 2010, 16:06


Perceval était toujours avec la miss Shake, tous deux droits comme des piquets dans la neige. Apparemment, elle avait une toute petite mémoire qui ne lui permettait pas de se souvenir de lui malgré ce qu'il lui avait dit; Mais cela avait-il un intérêt? Pas vraiment, non. Perceval la dévisageait en silence, ne trouvant rien à dire qui pourrait lui rappeler qui il était. Enfin, ce n'était sans doute pas en lui disant qu'il était Garde-Chasse à Poudlard qu'elle aurait le déclic. C'était presque "tant pis" qu'elle ne se rappelle pas de lui, sachant qu'elle logeait avec son fiancé au château de Poudlard et qu'ils leur étaient arrivés à tout deux de se croiser au détour d'un couloir -sans pour autant avoir de grande conversation"-.

Le très penseur Serpentard -qui était presque toujours entrain de penser sur tout et pour tout- fut rappelé au monde réel par une voix familière qui venait de l'interpeller, la Serdaigle et lui a dire vrai.

Certains pensaient que Perceval était un homme "sans peur" et pourtant, cet homme qui venait de faire son apparition lui inspirait beaucoup de respect et de méfiance, une touche de peur même. Même si la relation Directeur-Préfet leur avait permit de parler quelque fois, Perceval avait eut le loisir nécessaire pour apprendre que son ancien Directeur n'était pas du genre extra-bavard, surtout pas pour des futilités. Enfin, ce n'était certainement pas le bon moment pour ressasser le passé...

Une collision avec la Miss, comme elle l'a dit. Il porta son regard sur Sara et sourit légèrement avant de retourner à Rabastan. Heureux de savoir que vous m'avez trouvé facilement. Comment allez-vous Monsieur?

Il n'allait pas lui demander ce qui l'amenait alors qu'il le savait -pour commencer- et que Sara venait de poser la question. Et il n'allait pas rester là, debout sous la neige avec le vent qui soufflait bien assez fort. Il fallait qu'il trouve un endroit chaud où discuter tranquillement...

Monsieur Lievitch, on raconte que vous avez repris l'auberge du vieux feu Tom, La Tête de Sanglier. Nous pourrions peut-être nous y rendre afin de pouvoir discuter tranquillement et en toute camaraderie autour d'un verre d'hydromel... Et j'ose croire que Miss Shake ni voit pas trop d'inconvénient quant à venir avec nous, partager une toute petite chopine. Non?

Ce serait sans doute mieux que de sympathiser debout dans la rue, par ce temps extrêmement mauvais...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Devant Ollivander's

Message par : Chris Aaron Bennet, Ven 10 Juin 2011, 23:44


Le Soleil décroissait au loin, Chris remerciait le dernier Client, puis, l'accompagna à la sortie, avec un peu de précipitaiton, il fallait dire que ce soir il avait prévu une surprise ! L'air de rien Il avait proposé à Sara d’emmener les enfants chez son père pour le Week End ! Comme il faisait un peu plus chaud et plus beau en Belgique qu'en grande Bretagne, c'était l'occasion pour eux de profiter des prémices de la saison estivale, puis de revenir le voir à la boutique, une fois la fermeture effectuée !

Réglée comme une horloge suisse, à peine Chris avait-il refermé la porte derrière le client que Sara apparu par l'ouverture qui séparait la boutique de la réserve ! Tout sourire, le vendeur alla rejoindre sa belle qui l'attendait appuyée contre l'encadrement de la porte, avec un petit grain de malice sur son visage !

Pile à l'heure !" Dit-il en l'embrassant !

Chris posa ses mains sur la chute de rein de la sorcière, et elle, fit glisser ses bras sur les épaules de son amoureux. Tout deux se regardaient dans le blanc des yeux, cela faisait un long moment que le célèbre couple n'avait pas eu de moment à lui.
C'était romantique, ils se balançaient légèrement de gauche à droite échangeant quelques mots à voix basse, entrecoupés de petits bisous ! Finalement, la réalité fini par les rattraper, et Sara lui demanda !

"C'est pour ça que tu m'as demander de venir te rejoindre ?"

"Euh.... Non..." Chris regarda sa montre, rapidement et se rendit compte qu'ils feraient bien de s'activer un peu, parce que sinon ils allaient finir par etre en retard !" Chou ! Je reviens dans un instant ! Le temps d'enfiler ma veste et Zou !"

Quelques seconde plus tard, Chris ferma la boutique derrière lui, et accompagné de Sara tout deux quittèrent le chemin de Traverse main dans la main !

Et oui Chris avait réserve une table pour deux personnes dans un des restaurants les plus huppés de la rive gauche de Londres ! La soirée se déroulait sans encombres, les mets servis étaient d'une rare finesse, et le vin était tout bonnement divin ! C'était une soirée fantastique... Sauf que ce que Sara ignorait c'est que dans sa poche intérieure, bien au fond de sa petite boite de velour, une bague de fiançailles attendait patiemment son heure ! Chris avait prévu de passer la fin de la soirée dans un parc à regarder les étoiles en dégustant quelques fruits avec du champagne...

Seulement, alors que les deux amoureux quittèrent le restaurant, le ciel s'était voilé, et pas de n'importe quel nuage... d'une marque des ténèbres. Tout deux se regardèrent interloqués, pour le peu qu'ils pouvaient savoir aucune attaque n'avait était prévue cette nuit ! (Bah oui sinon aucun des deux n'aurait pu profiter pleinement de leur soirée !)
Un mauvais pressentiment prit Chris... alors pour en avoir confirmation, il demanda à Sara !

"Je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que....."

".....ça vient du chemin de traverse !"

Quel beau couple quand même, il se complétaient à merveille !
Sans plus de discutions, ils s’échappèrent dans une ruelle étroite, et Paf ils transplanèrent jusqu'à la rue des Sorciers !
C'était avec désolation qu'ils constatèrent qu'une seule boutique avait été touchée... leur boutique.... Chris passa sa main dans sa poche, la bague était toujours là, et elle risquait d'y rester tant que le mystère de l'attaque n'était pas résolu !
Il regarda Sara... qu'allaient-ils bien pouvoir faire ? La colère lui déchira les entrailles ! Qu'on s'en prenne à la boutique, c'est un fait, mais le soir où ils allait lui demander de devenir Mme Bennet, s'en est une autre !
Chris se promis de chopper l'auteur du crime et de lui faire payer amèrement son acte !

Rien n'est plus dangereux qu'un potentiel Futur Époux énervé et frustré !


Dernière édition par Chris Bennet le Ven 10 Juin 2011, 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Devant Ollivander's

Message par : Sara Shake, Ven 10 Juin 2011, 23:45


Le ciel était paré de milliers d'étoiles scintillantes. On aurait dit que des diamants brillaient, certains cherchant à illuminer plus fort que les autres. Quelques nuages passaient, se moquant de ce jeu grotesque de puissance. La température de l'air ambiant était agréable, ni trop chaude ni trop fraîche. Ce soir, le vent avait décidé de rester chez lui. Pas une once de brise ne venait caresser la capitale anglaise. En bref, le temps était idéal pour sortir entre amis... ou en amoureux.

C'était exactement ce qu'avaient fait Chris et Sara. L'ancien professeur d'enchantements avait fait une sacrée surprise en invitant sa bien-aimée dans un restaurant réputé. Cette dernière ne s'était pas douté qu'il leur préparait une soirée et une nuit en intimité, même lorsqu'il avait conduit les jumeaux chez leur grand-père. C'était d'ailleurs une bonne idée : cela faisait longtemps que le couple le plus célèbre de Londres n'avait pas pas passé un peu de deux rien qu'à deux. Oui, cette soirée était vraiment la bienvenue. Et la demoiselle comptait bien en profiter jusqu'au bout, si vous voyez ce que je veux dire !

Cela ne se voyait pas au premier coup d'oeil mais Chris était un homme charmant et intentionné. Durant toute leur soirée, il était pointilleux sur les compliments et faisait tout pour satisfaire sa bien-aimée. Et, lorsqu'ils sortirent de ce fabuleux restaurant, il l'entraîna à l'écart des regards afin de l'embrasser passionnément. Sara rendait ses baisers, imaginant déjà la suite de leur petite escapade. Bain bien chaud, pétales de rose, bougies parfumées à la pomme - le jeune homme adorait ça - et enfin, lingerie sexy. Tout était très clair dans sa tête. Elle avait hâte !

Elle rompit leur baiser langoureux et le couple s'éloigna de l'établissement main dans la main. La jeune femme posa sa tête sur l'épaule de son chéri et savoura ce moment de pure calme. La rue était presque déserte, les odeurs venant de ce restaurant lui titillaient les narines agréablement, la musique qui provenait de ce même restaurant jouant une musique romantique. Et puis, ce ciel, ces étoiles ! Vraiment, c'était une soirée parfaite.

« Chou... j'aimerais que cela ne s'arrête jamais. »

Ils s'arrêtèrent et Chris plongea ses yeux dans ceux de sa bien-aimée. Il souriait. N'empêche, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il lui cachait. Car oui, il lui cachait bien quelque chose ! Son regard pétillait... Il se pencha et l'embrassa tendrement. Sara se laissa entraîner dans cette étreinte et se pressa contre lui, lui passant ses bras autour du cou, tandis que les siennes se posaient sur ses hanches. Elle s'écarta de quelques millimètres histoire de reprendre son souffle et... ce dernier fut coupé. Ses yeux s'ouvrirent en grand, fixés sur... la Marque des Ténèbres.

Le couple fit face à la Marque. Ils se regardèrent un instant, intrigués. Qui avait bien pu la lancer ? Pourtant, aucune attaque n'était prévue, à moins que certains mages noirs avaient décidé de faire bande à part et de se marrer sans l'accord du Seigneur des Ténèbres. Auquel cas ils le regretteraient amèrement ! Les deux amoureux restèrent figés quelques secondes puis dans un même mouvement, ils se regardèrent à nouveau.

« Je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que.... » commença le jeune homme.

« ... ça vient du Chemin de Traverse !! » termina la jeune femme.

Faits l'un pour l'autre, le couple s'ébranla dans un même mouvement et coururent en direction de la rue commerçante des sorciers, se foutant bien des autres personnes qui les regardaient courir comme des dératés sur le pavé. Après quelques minutes, ils s'arrêtèrent et, sûrs de ne pas être observés, ils transplanèrent non loin du Chaudron Baveur. Ils traversèrent le bar désert et repérèrent la Marque des Ténèbres. Elle planait juste au-dessus d'une boutique totalement dévastée. Avec horreur, les amoureux constatèrent qu'il s'agissait de... Ollivander's !

Les vitres étaient brisées. La porte était à moitié retirée de ses gonds. A l'intérieur, tout était noir de suie. Des morceaux de bois fumaient encore, sûrement les restes du comptoir en chêne, des étagères et des précieuses baguettes magiques. Sara regarda sa boutique détruite, le ventre noué et la gorge serrée par l'émotion. Qui avait bien pu faire une chose pareille ? Sûrement pas des Mangemorts. Et pourtant, la Marque était la signature habituelle des mages noirs. Mais qui ?

« Chris... qui ? Qui a pu détruire notre boutique ? » demanda-t-elle les yeux brillants de larmes.

Ollivander's était bien plus qu'une boutique : c'était sa passion ! Elle avait travaillé là d'abord en tant que simple vendeuse, pour gagner un peu d'argent avant d'entrer dans la vie active, et puis elle s'était retrouvée gérante. Dix de sa vie étaient partis en fumée. Bien que la boutique avait déjà été attaquée par des Mangemorts, jamais elle n'avait été autant détruite. De plus, cet évènement bouleversait sa soirée en amoureux qui promettait d'être fabuleuse ! Les criminels ne resteraient pas impunis.

« Il faut prévenir Rabastan. J'envoie Lily. »

Ignorant la foule qui s'était amassée, réveillée par la lueur flamboyante de la Marque des Ténèbres, la jeune femme appela son elfe de maison. Lily apparut la seconde suivante, et dès qu'elle aperçut la Marque, elle lança un regard interrogateur à sa maîtresse. Celle-ci balaya sa question d'un revers de la main et lui demanda d'aller trouver le Ministre de la Magie chez lui, à Loutry. A cette heure-ci, il n'était sûrement plus au Ministère. L'elfe de maison disparut dans un *pop* sonore. Sara se blottit dans les bras de son bien-aimée, un peu choquée.

Le couple attendit le retour de Lily. Celle-ci ne revint que dix minutes plus tard, agitée.

« Madame... Monsieur le Ministre vous fait savoir que des évènements similaires ont eu lieu à différents endroits. Des témoins affirment que la Marque des Ténèbres plane au-dessus des lieux saccagés, comme ici. Il vous enverra quelqu'un dès que possible. »

La jeune femme hocha la tête et posa sa tête contre le torse de Chris. D'autres attaques avaient été perpétrées et chacune avaient été signées de la Marque des Ténèbres. Ce n'étaient pas les Mangemorts qui avaient fait cela, non, c'était quelqu'un d'autre, mais qui ? Une bande de sorciers fous ? Une bande d'adolescents en quête de sensations fortes ? Ou bien... Était-il possible que l'Ordre du Phénix soit responsable ? Peut-être voulait-il faire porter le chapeau au mages noirs afin qu'ils se montrent ? Ou encore... Les Aurors ? Ils avaient été renvoyés du Ministère, voulaient-ils faire peur à la population magique et accuser le Ministère de ne pas assurer sa sécurité ? C'était tout bonnement idiot ! Le Magenmagot avait pris cette décision dans le but de vérifier que les Aurors étaient bien capables de protéger la Communauté magique ! Avec le procès, le Ministère ne savait plus à qui accorder sa confiance.

« Ma chérie, est-ce que ça va ? »

« Non... Je me demande qui a pu faire tout ça. »

« Moi aussi, moi aussi... Il fallait que ça tombe sur Ollivanders ! Et dire qu'on avait prévu de passer une belle soirée... »

« Oui, ça tombe très mal. Ce qui m'étonne aussi, c'est... les autres boutiques n'ont pas une égratignures. C'était visé contre nous ? Un attentat contre le Ministère, tu crois ? »

« C'est vrai... ce n'est pas bête... Lily, viens par ici... Dis-nous, tu sais quels sont les autres lieux à avoir été attaqués ? »

« Oui, Monsieur, » répondit l'elfe de maison. « Lily a entendu Monsieur le Ministre parler de Pré-au-Lard, de Loutry et de Godric's Hollow. »

« Et tu sais ce qui a été visé ? Y avait-il une maison particulière ? »

« Lily a juste entendu "Les Trois Balais". Lily n'en sait pas plus, désolée Madame... »

Le bar des "Trois Balais". Elena y travaillait mais sa nomination en tant que Gardienne était toute récente. Il n'y avait donc aucun lien avec le Ministère. Toutefois, ils ne savaient pas quels étaient les autres lieux exacts des attaques, alors, cette piste n'était pas à écarter. Surtout que, après le renvoi des Aurors, certains d'entre eux avaient saccagé les étages du Ministère. Était-ce une revanche ? Sara frotta sa nuque. Il fallait résoudre ce problème. Pour cela, il fallait avoir le rapport de l'émissaire qui arriverait sur ordre de [color=palegreen[Rabatsan[/color].

L'aube pointait lorsqu'une silhouette familière apparut aux yeux du couple déploré. Il s'agissait d'Ourgan, un ami proche du Ministre lui-même. Sara et Chris se levèrent pour l'accueillir. Il semblait être de mauvaise humeur et avait mauvaise mine.

« Bonjour » grogna-t-il. « Désolé de l'attente, j'ai du m'occuper des autres lieux. Y a moyen de faire bouger ce monde ? »

Se jetant un regard, les amoureux hochèrent la tête. Ils s'avancèrent vers les quelques spectateurs qui restaient et s'efforçaient de les faire partir, tandis que l'émissaire entrait dans la boutique dévastée. Au prix d'efforts immenses, le couple finit par faire fuir les plus téméraires, bien que certains visages restaient visibles aux vitres de boutiques voisines. Exaspérée et épuisée, Sara s'assit contre la façade d'une boutique en bon état et attendit. Chris s'installa à ses côtés.

Le loup-garou revint quelques minutes plus tard, l'air pas commode. Le couple resta assis, fatigués. La nuit avait été longue et tumultueuse, aussi, ils gardaient quelques forces pour le reste de la matinée qui s'annonçait mouvementée.

« Vous avez... fait ce qu'il faut ? »

« Oui. Rendez-vous plus tard au Ministère. »

Ourgan se retira et laissa le couple. La jeune femme se leva difficilement et tendit une main à son bien-aimé. Elle le serra brièvement dans ses bras et plongea ses yeux émeraude dans les siens. Ils s'embrassèrent doucement.

« En route pour le Ministère... »

Jetant un dernière regard vers leur boutique, Sara et Chris transplanèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Devant Ollivander's

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 9

 Devant Ollivander's

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Ollivander's-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.