AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 6 sur 6
Troisième cours : La métamorphose humaine
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Ismaël Lievitch
Gryffondor
Gryffondor

g

Message par : Ismaël Lievitch, Dim 2 Aoû 2009 - 1:37


Beaucoup de personnes passèrent enfin pour transformer les pieds des uns en sabots d'animaiux, et inversement. Quelqu'uns, et quelques unes, notamment sa collègue, ne passèrent pas.
"'Bof, tant pis pour eux.. On va bientôt attaquer les Animagi, ça c'est cool héhé"
Puis, comme pour répondre à son attente silencieuse, vint le moment où la professeur annonça la venue de son ex-formatrice d'Animagus, Eurora. Il avait déjà vu cette dame lors de ses cours pour devenir Animagus, et lors de son examen.

Puis, sans que les profs le demande, des élèves, dont un nouvel arrivant, prirent la parole, récitant presque mot pour mot, ce qu'était un Animagus. Cependant, ils oubliaient le plus beau, le plus étonnant, le plus magnifique, ce qu'était d'être un Animagus.
Ismaël leva la main, et lorsqu'on lui permit de parler, il dit d'une voix emplie d'émotion et de vécu:

- Etre un Animagus est certes, être capablede se transformer à volonté en un animal, mais c'est aussi la possibilité, unique et si intense, d'être une autre personne, d'être un animal. Tout les livres du monde ne pourraient vraiment dire, décrire ce que l'on ressent, c'est trop profond... Tout notre être change, et pas seulement le corps...Les pensées bestials, les envies animales, les émotions, tout est si différend, tout est si...intense, et tout bêtement, magique.

Devenir un animal, devenir autre chose que ce que nous sommes, partager les sensations d'une bête, est une éxperience magnifique et grandement enrichissante. C'est quasiment indescriptible...

Il se tut, son regard ayant une lueur fauve. Ismaëlavait parler peut-être avec ambiguitë, mais il savait que ceux qui l'avait comprit n'aurait pas de mal à interpreté ses paroles, confuses pour certains, mais si réelles.
Puis il continua d'une voix moins enjouée, plus terre à terre:

- Le ministère tient une liste de tout les Animagi, et on une formation se predn au Ministère, en raison de la difficulté et des dangers qui peuvent subvenir..

Ismaël finit de parler, et se tut. Il fit un sourire à Mme Caldin, et à sa professeur, decouvrant légèrement des dents pointues. Puis Ismaël cessa de sourire, et regarda, écouta, les réactions de ses camarades...
Revenir en haut Aller en bas
Takara
Serpentard
Serpentard

Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Takara, Jeu 6 Aoû 2009 - 22:39



Takara sembla avoir complètement raté la transformation du pied de Keira en sabot. En effet, la Serdaigle réussit quant à elle parfaitement l’exercice. Après s’être pratiquement plantée sur le coussin: en fait, cela se fut réellement produit. Keira effaça le petit sabot de cheval créé. Takara poussa un soupir de désespoir, de honte, de fatigue. En tout cas, un mélange de toutes ces émotions. Cela l’agaçait grandement de ne pas avoir réussit ce sort. De plus, tous les autres réussirent sans trop de mal. *La métamorphose est peut-être une de mes faiblesses comme la botanique* pensa la Serpentard qui se releva pour retourner à sa place. Keira fit de même.

Takara s’assit et déposa sa baguette magique au-devant d’elle. La Préfète observa d’autres élèves se produise devant la classe. Soupirant, elle se coucha sur sa table de travail écoutant et regardant d’un œil non avertit. Pourtant, au fond de cette jeune fille recelait une détermination sans faille. Ce qui pouvait mener à la réussite éventuelle de cette transformation. Ce ne devait pas être si compliqué que cela: il fallait avoir un moyen pour réussir sans travailler des heures durant. Étudier trop longtemps…Voilà ce qui pouvait mettre une Takara à ras la terre. Quoique là, sa courte nuit de sommeil n’aidait pas non plus.

Finalement, Peyton arrêta les exercices nets pour présenter les résultats aux élèves. Takara se releva d’un œil intéressé. Au final, la Serpentard n’arriva tout simplement pas à y croire. Elle venait d’avoir un B donc accordait deux points à sa maison. L’adolescente murmura un «Super!» de plaisir tout en serrant ses poings de joie. Avec un peu de pratique, elle réussirait probablement à un résultat parfait. Ceci se trouvait très probable si on pensait à la personnalité de la jeune fille. Rien ne pouvait l’arrêter. Non rien…

La Métamorphose humaine intéressait tout bonnement plus la Serpentard. *Les Animagus. Des Aurors que je connais peuvent se transformer en animal* songea t’elle alors aux avantages, mais aussi à la difficulté de cet art. Alors que Peyton annonça que la formatrice du Ministère s'occupant de cette spécialité allait être des leurs pour cette partie du cours, Takara tourna sa tête pour voir entrer Eurora. Malheureusement, la jeune recrue ne put pas connaître bien son ex-collègue au vu de sa démission. Cependant, elle la connaissait beaucoup mieux par le Quidditch…Oh que oui!

De suite, quelques uns posèrent chacun leurs connaissances acquises quant à la transformation en animagi. Une Gryffondor, un Serdaigle et…Ismaël. Encore lui! Ne pouvait-il pas passer un cours en silence et éviter de montrer sa tête enflée? Takara leva les yeux au ciel. *Au moins, il a un bon point. Ce qu’il dit est sensé* finit t’elle dans sa tête.

Pour sa part, Takara ne savait strictement rien quant à la transformation d’un humain en animal. Oui, elle en voyait parfois et connaissait leur existence. Pour commencer, aucun membre de sa famille ne possédait cette capacité. Les Maurori tendaient tous vers la lecture de l’esprit d’autrui. Quelques uns se furent essayés à l’Occlumencie. Par exemple, son grand-père paternel. Mettant sa main droite sous son menton, la Serpentard soupira à nouveau tout en attendant la réponse d’Eurora. *Je ne me rappelle plus en quoi, elle se transforme* pensa soudainement la jeune fille tentant de se rappeler les diverses spécialités de ses collègues. Puis, sans trop de conviction, Takara se décida tout de même de participer au cours. Après tout, elle était là pour ça. La Serpentard se redressa et avança vers Eurora et Peyton:

- Si je ne me trompe pas, les Animagus peuvent éliminer les effets néfastes d’un Détraqueur.

Sûre d’elle-même, comme toujours, Takara sourie avec fierté quant à cette unique connaissance sur l’Animagi. Par son père, la jeune fille connaît beaucoup de choses. Malheureusement, nombre d’entres-elles portaient sur la magie noire, mais ceci était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Keat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Anne Keat, Ven 7 Aoû 2009 - 18:24


Après l'exercie qu'Anne pensait avoir réussi, elle retourna s'asseoir à sa place, regardant les elèves qui n'avaient pas encore fait l'exercice. Il y avait ceux qui tombaient, ceux qui chancelaient, ou encore ceux qui tenaient parfaitement bien debout. Il faut dire que ce n'était pas simple de tenir avec un seul orteil ou lieu de 5 ; Du moins, Anne supposait, puisuqe personne n'avait fait de test sur elle. Les sabots apparaissaient et disparaissaient en fonction du sort jeté. C'est alors que, s'arrachant à ses pensées, Anne aperçut Takara, une Serpentard qui partageait son cours de botanique. D'ailleurs, Anne lui avait un jour écrasé le pied quand elle avait eu peur du Filet du Diable. Takara avait l'air déçue ; peut être pensait-elle avoir loupé sa transformation ? Anne n'avait pas remarqué que ça avait été si desastreux que ça ; Takara avait un peu chancelé, d'accord, mais elle avait bien réussi à transformer...
Lorsque tous les élèves furent passés, Mlle Sawyer balaya du regard les élèves, surement pour vérifier si elle avait bien vu tout le monde, puis prit la parole :


- Pour ceux qui sont passés, en fonction de votre appréciations, vous venez de faire gagner des points à votre maison. Pour les mentions Ab, j'accorde 1 point, pour les B, j'accorde 2 points et pour les TB, j'accorde 3 points. Ceux qui ne sont pas passés, je ne vous enlève pas de points mais vous vous pénalisez tout seul. Bien passons à présent à la métamorphose humaine sérieuse. La métamorphose du pied pour vous servir en combat, mais celle que nous allons voir à présent est différente et beaucoup plus difficile à réaliser. Elle fait souvent rêver les jeunes sorciers mais pour y arriver, il faut déjà être expérimenté. Il s'agit de la transformation dite Animagus. J'ai, pour cette occasion, invitée la formatrice du ministère a se joindre à notre cours, pour qu'elle vous fasse une petite démonstration. Je pourrai moi même la faire mais je préfère qu'une experte s'en charge.

Les animagus, Anne adorait ça. Elle en était passionnée depuis qu'elle avait appris qu'elle était sorcière. Et elle allait enfin en savoir plus sur ce "don" comme elle appellait ça.

- Bonjour Mlle Caldin. Bien. Avant de voir la partie pratique, qui vous sera montrée mais que vous ne réaliserez pas, j'aimerai que quelqu'un nous dise ce qu'il connait en matière de métamorphose animagus. Et si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser à notre invitée.

-Un animagus, si je ne me trompe pas, est une sorte de "don" que l'on a, ou pas. Quand on obtient cette spécialité, il faut se déclarer au ministère, en général. Mais il arrive que certains animagus ne se déclarent pas."

Anne patienta, attendant que d'autres élèves se manifestent, espérant surtout ne pas avoir dit de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplannage
Animagus : Licorne


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Peyton, Ven 7 Aoû 2009 - 19:04


- Bien le bonjour Mlle Sawyer ! J'avoue avoir été honorée lorsque j'ai reçu votre missive où vous me demandiez si je pouvais intervenir à votre cours, vraiment.

- Mais de rien. C'est un plaisir. Bien. Avant de voir la partie pratique, qui vous sera montrée mais que vous ne réaliserez pas, j'aimerai que quelqu'un nous dise ce qu'il connait en matière de métamorphose animagus. Et si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser à notre invitée.

-
Les animagi sont des sorciers capables de se transformer en un animal, qui est différent selon le sorcier. Cette métamorphose est un acte de magie très avancé, c'est pour cela qu'il y a très peu d'animagi. De plus la métamorphose animagi peut s'effectuer sans baguette, commença Angel.

- Merci Angel. Mais n'oublie pas que la métamorphose animagi s'effectue sans baguette tout le temps et non exceptionnellement. 3 points pour gryffondor.

- Je crois savoir qu’un Animagus, est une personne capable de se transformer en animal. J’ai lu dans un livre que ces sorciers sont capables de se transformer sans être dominés par l’instinct bestial de l’animal…C’est donc assez difficile de le devenir…Je pense…Personnellement, je n’ai jamais vu d’Animagus depuis mon arrivée à Poudlard, donc enchanté de vous connaître, mademoiselle Caldin.

- Effectivement, l'instinct bestial de l'animal s'apprend souvent après, même si certains possèdent quelques... prédispositions. 3 points pour serdaigle, merci Jack.


- Etre un Animagus est certes, être capable de se transformer à volonté en un animal, mais c'est aussi la possibilité, unique et si intense, d'être une autre personne, d'être un animal. Tout les livres du monde ne pourraient vraiment dire, décrire ce que l'on ressent, c'est trop profond... Tout notre être change, et pas seulement le corps...Les pensées bestiales, les envies animales, les émotions, tout est si différent, tout est si...intense, et tout bêtement, magique.

Devenir un animal, devenir autre chose que ce que nous sommes, partager les sensations d'une bête, est une expérience magnifique et grandement enrichissante. C'est quasiment indescriptible...

- C'est de la poésie que tu aurais du faire Ismaël. En effet, l'être se transforme. Mais il garde tout de même un esprit humain, en plus des pensés animales. Heureusement, sinon, il serait difficile de reprendre notre forme d'origine... 5 points pour gyrffondor, merci pour ta réponse.


- Si je ne me trompe pas, les Animagus peuvent éliminer les effets néfastes d’un Détraqueur.

- Pas tout à fait Takara. En effet, les animagus ont plus de chance de s'en sortir face à un détraqueur qu'une personne humaine, pour la simple et bonne raison qu'un animal apporte moins d'intérêt qu'une personne humaine. Mais les détraqueurs attaquent et agissent sur tout ce qui est vivant s'ils le souhaitent. 3 points pour avoir déniché la piste, merci.

- Un animagus, si je ne me trompe pas, est une sorte de "don" que l'on a, ou pas. Quand on obtient cette spécialité, il faut se déclarer au ministère, en général. Mais il arrive que certains animagus ne se déclarent pas.

- Je corrige. Tout le monde peut devenir animagus - à partir du moment où la personne est une sorcière évidement - il suffit de suivre une formation. Généralement, nous sommes directement déclarés au ministère car nous passons notre formation là-bas. Mais en effet, il y a des cas à part. Non déclarés. Je pense que nous avons à peu près tout dire. Si nous avons oublié certaines choses, nous verrons cela pendant la transformation de Melle Caldin. 3 points pour gryffondor, merci Anne.

La jeune professeur fit alors un signe à son amie, après avoir justifié toutes les réponses, et se mit dans un coin de la salle pour laisser place à Eurora, sous les yeux attentifs des élèves...
Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Eurora, Lun 10 Aoû 2009 - 10:16


##Les élèves connaissaient déjà quelques petites choses concernant l’Animagi. Certains l’impressionnaient plus ou moins. Peyton corrigea les informations que certains donnaient. Puis, Peyton se tourna enfin vers son amie. Plus ou moins jamais mal à l’aise devant les foules, surtout lorsqu’elle se savait être observée par des paires d’yeux toutes plus ou moins trop curieuses es unes que les autres, Eurora s’avança quelque peu en avant dans la salle. S’avançant tout en demeurant devant le bureau de la jeune Peyton. Eurora avait une idée. Avant de parler et d’expliquer quoique ce soit, elle allait les laisser voir de leurs propres yeux ce qui se déroulait lors d’une transformation … professionnelle. Magique le mot convenait. Elle dit quelques mots avant de puiser dans la concentration dont elle pouvait faire preuve…

##- Bonjour à tous et toutes. Comme le professeur Sawyer m’a elle-même présentée, je me nomme Mlle Caldin Eurora, formatrice officiel du ministère sur la formation Animagus. Je ne vais pas longtemps parler pour le moment, j’aimerai que vous preniez note avant tout et que vous observiez tout ce qui passe…

##Un regard alentours et la jeune Directrice maintint clos ses yeux, s’isolant dans son esprit, loin de la classe, des murmures échangés entres les élèves… Cela lui créait une sorte de bourdonnement incessant auquel elle mit tout son possible afin de s’en éloigner. Peu à peu, le bourdonnement cessa et un calme soudain l’enveloppait, loin de toute réalité, loin de tout ministère… Un autre monde semblait se créer, se recréer. Loin des… humains… Sa pensée se fixa sur cette simple chose, cette vision plus simple de la vie animale et sans les problèmes qu’elle pouvait rencontré dans la vie réelle. Elle se sentit emplie soudain d’un air tout à fait différent, un souffle léger l’emplit, comme si elle avait pu s’envoler à travers bois et forêt, rasant l’herbe rase, courant de toute la force de ses pattes truffe au vent. La louve qu’elle avait à plusieurs fois appelée vint avec elle avec énormément de facilité, avec habitude. Avec encore plus de facilités qu’auparavant… Une force insoupçonnée l’emplit toute entière, elle sentit ses muscles se crisper puis se relâcher… Sa vue se troubla pour redevenir nette à nouveau. Et quelle vue ! Elle commença à voir tous les moindres détails qu’elle ne verrait pas en temps réel. Tout était si affiné… Eurora ferma les yeux de nouveau, laissant s’infiltrer en elle le vent de la transformation s’opérer…

##
… Lorsqu’elle ouvrit les yeux à nouveau, elle sentit le goût de la liberté l’envahir et l’envie toute simple de courir dehors afin de s’évader de cette pièce étroite où s’entassaient un tas d’élèves qui semblaient la fixer avec un peu trop d’insistance. Une sensation curieuse qui lui soufflait d'aller courir face au vent... Cela ne mettait pas bien à l’aise… Eurora jappa, tourna la tête vers le ciel bleu visible à travers la fenêtre puis, elle s’efforça de se contenir et s’assit sur ses pattes. Le bout de ses oreilles bougèrent, sensibles au moins mouvement qui s’effectuait dans la salle. Sa fourrure grise et soyeuse remua doucement alors qu'elle bougeait lentement.

##Enfin, après plusieurs secondes ainsi, elle décida que c’en était suffisamment et à nouveau, elle se concentra et laissant le vent de la transformation s’effectuer, mais l’inverse cette fois. Pour redevenir humaine. Elle dut se concentrer fermement, diriger sa pensée autrement afin de se ramener vers elle ses instincts humains. L’humanité et l’animalité étaient des mondes bien distincts lorsqu’on n’y pensait et rejoindre l’un et l’autre était très délicat. Certaines personnes, non encore prêts, pouvaient ne pas faire une transformation complète et se retrouver bloqués avec une queue de renard polaire ou des oreilles de lynx sans y prendre garde. Cela état similaire au transplanage. Eurora sentit les transformations s’opérer. En sens inverse. A nouveau, elle semblait renouer avec son esprit de simple sorcière. En cela, elle grandit, pour bientôt atteindre à nouveau sa taille normale, sa peau fut de nouveau bientôt mise à nue. Elle eut de nouveau besoin de vêtements, ceux-ci reprirent leur place initiale… Sa truffe se raccourcit, reprenant la forme d’un nez, En l’espace de quelques secondes, elle fut de nouveau elle-même… Ce fut de sa voix humaine qu’Eurora prit la parole…

##- Alors, vos impressions ? Des questions, des interrogations ? Qu’avez-vous remarqué ?

##Elle sourit et parcourut l'assemblée en entière qui semblait encore retenir son souffle. Elle sourit, attendant les réactions et interprétations des élèves, jetant un bref regard à Peyton, souriant. Cela lui faisait quelque peu bizarre d'être la seule experte, ici, en la matière des Animagis.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Drago
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Drago, Mar 11 Aoû 2009 - 1:37


Lucus était en retard à son cours, il arriva en même temps qu'un autre élève et il vit comme lui l'animal, il se dit que c'était une démonstration. Il regarda sa professeur, lui fit passer un mot lui disant qu'il s'excuser de son retard qui disait qu'il s'était blessé et avait du aller à l'infirmerie, mais il ne dit pas que c'est parce qu'il avait essayé d'utiliser de la magie noire. D'ailleurs, il en garderait un souvenir, il y avait une vilaine blessure sur sa joue. Il alla s'asseoir à sa place, il vit l'animal reprendre sa forme humaine puis ce vu le moment ou les élèves pouvait poser des questions, il était confiant, car la directrice avait un visage chaleureux et agréable. Il entendit alors un élève de serpentard posait une question pas très intelligente comme question mais bon c'était une question quand même, d'ailleurs un élève de gryffondor rit, "quel gamin" pensa-il et pour son malheur il fut remis à sa place. Lucus lui avait beaucoup de questions à poser, il les posa donc.

Quand vous êtes une louve, vos sens sont plus développer? Que se passait-il si vous ratez votre transformation? Se peut-il que vous rester bloquer sous une forme? J'ai aussi remarqué que pour vous transformer vous avait besoin de concentration, donc cela ne peut se faire sans concentration, est-ce juste?

Il le savait cela faisait beaucoup de questions, mais il avait soif de connaissance comme la pluparts des gens qui se trouvaient ici, puis il aimait savoir, car il souhaitait devenir un Animagus ce qui lui serait utile pour quand il serait mangemort.
Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Eurora, Mar 11 Aoû 2009 - 15:02


##Le spécimen de Serpentard qu'elle avait devant les yeux était sans nul doute le genre de ceux qui débarquaient de plus en plus souvent ces derniers temps. Elle le voyait à son attitude et au ton qu'il avait employé pour parler, du moins un semblant de respect. C'est-à-dire qu'il s'agissait à n'en pas douter de ceux qui se trouvaient intéressants par le fait même d'être dans la Maison de... Serpentard, ce "si noble" Salazar Serpentard... Par conséquent, il s'agissait de ceux qui sous-estimaient de beaucoup ceux des autres Maisons : ceux donc qui ne se fiaient qu'aux préjugés... Et Eurora était bien placée pour savoir que tout ceci n'était que préjugés infondés. Il serait bien tant que certains de ce monde réagisse, soit enfin confronté au vrai monde et parvienne à ouvrir leurs esprits trop étroits...

##Le regard de la jeune Directrice ne trahissait nullement ses pensées, elle adoptait toujours un visage souriant. Il n'en demeurait pas moins qu'elle bouillait intérieurement par ce genre de comportement qu'elle SAVAIT être injuste et immérité. Comme si le mérite venait par le fait même d'arborer une étiquette ou un badge. Le mérite, la vaillance venait du plus profond de nous-mêmes et à l'opposé des autres, les serpentards demeuraient les seuls à témoigner de lâcheté pour arriver à leurs fins. Nulle intelligence, nulle vaillance dans le rang des derniers recrues de serpy... Du moins parmi les dernières recrues qu'Eurora avait vu rejoindre Poudlard...
    - Est-ce que vous ressentez le besoin de marquer votre territoire sous cette forme ? Je veux dire… Vous n’êtes pas un animal j’en suis bien conscient mais avez-vous certains de leurs besoins compulsifs malgré tout?
##Elle répondit enfin, non sans avoir esquissé l'ombre d'un sourire à la remarque... intéressante bien qu'elle ait fait rire nombres d'élèves... Elle fit néanmoins abstraction de son ressentiment soudain envers l'élève de Serpentard...

##- Et bien, les Animagis sous leur forme animal conserve leurs pensées, leur esprit, bien qu'ils puissent être envahis des mêmes sensations et impressions que leur animal. Néanmoins, le talent des plus grands Animagis est de parvenir à conserver leur part d'humanité. Car après tout, nous ne devenons pas entièrement animal, mais demeurons sorciers. Nous ressentons quelques-uns des besoins de notre animal, mais pas pour tout néanmoins. Les deux âmes je dirai, la nôtre et celle de notre animal, se mixent pour ne plus en faire qu'un. C'est pour cela que l'obtention de l'examen est si complexe. Il faut avant tout s'imprégner de son animal, de son environnement tout en restant nous-mêmes. Dans le cas contraire, si nous prenons trop de goût à notre animal, si nous ne sommes pas assez fort pour conserver l'humain qu'est en nous, alors nous pouvons rester animal. En ce qui me concerne, je ressens certains des besoins comme l'impression de liberté dû aux instinct animaux, mais pas néanmoins celui de marquer son territoire... Je dirai que cela s'explique selon la personnalité de chacun. Chacun, en tant qu'humain faisons passer certaines choses en premier. Par conséquent, les Animagis lorsqu'ils se transforment voient leur personnalité doublée d'une seconde et tout en ressentant les besoins de leur animal, ils ne perdent pas ceux caractéristiques à eux-mêmes...J'espère avoir été claire et avoir répondu à tes interrogations.

##Quand vous êtes une louve, vos sens sont plus développer? Que se passait-il si vous ratez votre transformation? Se peut-il que vous rester bloquer sous une forme? J'ai aussi remarqué que pour vous transformer vous avait besoin de concentration, donc cela ne peut se faire sans concentration, est-ce juste?

##Un deuxième Serpentard avait pris la parole et se tournant vers lui tout en répondant afin d'être entendue de toute la classe :

##- Évidemment, lorsque les Animagis se transforment, ils empruntent tous les attributs de leur animal, par conséquent leurs sens sont aiguisés de la même manière que ceux de leur animal, donc bien plus forts comparés à ceux d'un simple humain : ce qui est un certain avantage. Si quelqu'un rate sa transformation cependant, ce qui d'ailleurs reste fort peu probable s'il a eu son examen car dès l'instant qu'une personne l'a acquis, c'est qu'elle est apte à se transformer chaque fois sans qu'il n'y ait le moindre problème.

##Donc, néanmoins, si quelqu'un vient à rater sa transformation, je dirai que ce qui peut littéralement se rapprocher de ceci, c'est le désartibulage lors du transplanage. C'est-à-dire laisser quelque chose de vous derrière vous. Dans le cas d'Animagi, il se transformerait par exemple tout en conservant quelque chose de son apparrence humaine, ce qui pourrait être très drôle pour les autres, sauf pour lui. Et évidemment, comme en Occlumancie, en Legilimancie, ou dans n'importe quelle autre activité requièrant des efforts, l'Animagi demande une extrême attention et beaucoup de concentration. Cet Art requiert en une première étape de se laisser glisser dans l'environnement de votre animal, jusqu'à fusionner si l'on peut dire avec lui. Si cette étape n'est pas réussie, inutile de vous dire que la seconde ne peut commencer, ou que dans ce cas votre transformation serait ratée...

##En effet, comment voulez-vous réussir sinon si vous n'y mettez pas de concentration? Et cela ne s'applique pas qu'à l'Animagi mais beaucoup de choses du monde... Par conséquent, celui qui n'a pas de don inné pour la concentration et une observation très soutenue, il a très peu de chance de devenir Animagi...

##Sur ces dernières paroles, elle laissa le silence reprendre sa place dans la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Keira, Sam 15 Aoû 2009 - 17:48


Une fois l’exercice fini Takara et Keira étaient retournés à leur place respective. Puis le Professeur Sawyer avait pris la parole, pour annoncer les notes, à sa grande surprise, la Serdaigle avait obtenue la note maximum, ce qui rapportait au passage trois points à sa maison. La Serpentard quand à elle avait obtenue un « B », ce qui n’était déjà pas si mal. Le cours s’enchaîna ensuite très rapidement, après les transformations à l’aide de sortilèges ils allaient étudiés les Animagus.
C’était un sujet qui passionnait la jeune fille et elle avait hâte de l’aborder, aussi c’est avec un grand intérêt qu’elle écouta les explications du professeur. Elle prit également des notes brèves mais récapitulatives sur le sujet afin d’en savoir le maximum sue Les Animagus.

Une invitée était également présente parmi les élèves, Keira la reconnut immédiatement, il s’agissait de la Directrice de Poufsouffle. La présence de la jeune femme lui rappela aussitôt sa petite escapade non loin de la Forêt Interdite, mais heureusement pour elle, Eurora n’avait pas fait preuve d’une extrême sévérité, aussi elle s’en était sortis sans aucune punition.
Revenant, sur le déroulement du cours, elle s’aperçut que c’était à présent la Directrice de Poufsouffle qui prenait les choses en main. Elle leur demanda d’être particulièrement attentif au évènement qui allait suivre. Et c’est sous les yeux ébahit des élèves (ou en tout cas sous les yeux ébahit de Keira), qu’Eurora se transforma. D’abord la forme restait confuse mais au fur et à mesure elle s’affinait et au final elle s’était métamorphosée en louve.

La Serdaigle en resta bouche bée, certes elle avait entendue parler des Animagis mais elle n’avait jamais assisté à la transformation de l’un d’entre eux. Pendant que la Directrice de Poufsouffle reprenait forme humaine, la sorcière se rendit compte de toutes les possibilités qu’offrait la formation d’animagus. On devenait réellement l’animal, avec toutes ses sensations, ses émotions, et surtout sa liberté.

Alors vos impressions ? Des questions, des interrogations ? Qu’avez-vous remarqué ?

Eurora avait posée cette question à l’ensemble de la classe et les premières réactions ne tardèrent pas à arriver. Deux Serpentards prirent la parole, mais aucun des deux ne posa la question qui turlupinait Keira. Aussi après avoir écouter attentivement les réponses de la jeune directrice, et prit quelques notes telles que « garde une part d’humanité », ou bien « acquiert les sens et les capacités de l’animal », elle le va timidement la main. Eurora la remarqua rapidement, et lui fit signe de parler.

Je suppose que les Animagis ont des caractéristiques qui les différencient des véritables animaux. Quels sont-ils ? Je veux dire par exemple si on vous plaçait parmi d’autres louves, comment pourrait-on savoir que vous êtes une sorcières et non pas un animal ?

Elle attendit ensuite la réponse de la formatrice. Elle espérait que sa question était claire et que la réponse que lui fournirait la directrice serait satisfaisante. En attendant elle se reposa sur le dossier de sa chaise et se décontracta, depuis le début du cours elle angoissait légèrement (pour une raison totalement inconnu), et il ne fallait pas que ce petit stress prenne le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Ismaël Lievitch
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Animagus : Beauceron noir
Occlumens
Legilimens
Chercheur (DCFM)


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Ismaël Lievitch, Lun 17 Aoû 2009 - 18:21


La remarque d'Ismaël rapporta cinq points à Gryffondor, ce qui le fit sourire. En plus, il avait, enfin il croyait, avoir reçu un compliment de la part de la Prof... Enfin bon, après que Peyton les ait chacuns à leur tour corrigés, la parole vint à Eurora, formatrice d'Animagi au Ministère. Puis, soudain, Eurora se tut, et ferma les yeux. Quelques secondes passèrent, et Ism' se doutait de ce qu'elle était en train de faire.. Le vide en soi, atteindre un moment où aucuns pensées ne venaient parasiter l'esprit, le moment où la pensée est vide, le moment où l'esprit est ouvert à tout, et à rien en même temps. Le calme qui précède tout le temps la transformation... Puis, alors que les élèves retenaient leur souffle, la formatrice commença à se métamorphoser en une louve grise. Une queue lui poussa, sa tête s'allongea, son nez devint truffe, etc. On pouvait aperçevoir, dans les yeux de la louve, un instainct animal, puis plus rien, comme si l'humaine, derrière, avait repris le contrôle..
Elle resta quelques instants dans cet état, puis reprit forme humaine.


Les élèves étaient pour certains, ébahis, dédaingneux, ou bien simplement intérrésés. Ismaël se souvint lorsque lui aussi était comme ça, désirant devenir un Animagus, désirant pouvoir à volonté, devenir sa partie animale.. Non pas qu'il se lassait de voir ce que la magie pouvait accomplir, mais cela lui semblait fade, sans aucuns reliefs, contrairement à ce qu'il ressentait lorsque lui devenait animal. Il fut certainment un des seuls à applaudir, et faire un grand sourire à Eurora, mais il s'en contrefichait. Puis vint les les remarques, deux de Serpentards, et une de Serdaigle. Il trouva notamment assez désolbligente la remarque sur le fait qu'Eurora devrait ressentir le besoin de marquer son territoire... Pourtant, elle ne sembla pas irritée, ni touchée, comme si cette remarque ne lui était pas destinée. Peut-être qu'ele pensait autrement, derrière le masque jovial et joyeux de son visage. Qui lui allait bien, cela va sans dire. La remarque du second serpentard fut quant à elle plus...normale (désolé pas trouvé mieux là ^^'). Cependant, la fin semblait un peu trop infantile. La concentration était forçément essentelle, c'était comme pour lancer un sort.. Est-ce qu'il pouvait lançer un sortilège s'il ne se concentrait pas ? Pouvait-il changer une cuilllère en theière s'il ne se concentrait pas ? Ism' eut un soupir... Vraiment, c'était terrible ça. La facilité n'est pas de ce monde, surtout en ce qui cocnerne la métamorphose humaine.. Eurora répondit simplement, mais fermement. Elle ne le dit pas aussi crû qu'Ismaël l'aurait imaginé, mais sa dernière phrase:

- En effet, comment voulez-vous réussir sinon si vous n'y mettez pas de concentration? Et cela ne s'applique pas qu'à l'Animagi mais beaucoup de choses du monde... Par conséquent, celui qui n'a pas de don inné pour la concentration et une observation très soutenue, il a très peu de chance de devenir Animagi...

La serdaigle posa sa question juste après, puis, elle se cala contre le dossier de sa chaise, et attendit la réponse de la formatrice. Ismaël, malgré le fait qu'il connaissait assez bien (prétentieux héhé) ce que ressentaient ou étaient les Animagi, notait les explications d'Eurora, et soulignait notamment ce qui était le plus important. Cependant, la question de Keira lui semblait essentielle, car il n'avait pas non plus remarquer de signes distinctifs chez la louve... Peut-être qu'il avait mal regarder... Il attendit donc la réponse de la directrice des Pouffy avec attention.. Cependant, une autre quetsion lui trottait dans la tête, une question qui le concernait aussi du fait de ses longues transformations en Animagus.. Après avoir lever la main, il parla d'une voix ferme en regardant la formatrice dans les yeux:

- Si nous restons trop longtemps en forme animale, peut-on y rester définitivement ? Y a-t-il une limite ? Ou cela n'est qu'une histoire de volonté et de concentration ?

Ism' eut une lueur de peur, vite refoulée dans son regard. Et si il restait beauceron jusqu'à la fin de ses jours ? C'était pas cool ça, pas du tout même...
Revenir en haut Aller en bas
Eurora
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Eurora, Lun 17 Aoû 2009 - 21:27


##Eurora remarqua qu'une élève de Serdaigle, prénommée Keira, souhaitait prendre ensuite la parole. Aussi la lui accorda t-elle. Elle l'avait précédemment déjà croisée par une belle petite soirée dans la forêt interdite.Ce soir-là, elle n'avait pas eu le tête à punir deux élèves ayant bravé les dangers de la forêt. Heureusement pour eux car elle savait que d'autres Directeurs n'auraient à sa place pas agit de la sorte, bien au contraire... Ou peut-être cela aurait été un autre jour Eurora aurait été moins indulgente... Il fallait dire que la nouvelle qu'elle avait appris ce jour-là par la gazette l'avait complètement tourmentée. Elle avait écouté donc la jeune Serdaigle qui lui posa une question très pertinente, et nettement moins désobligeante que la première intervention. La jeune Directrice prit le temps de la réflexion. Un long moment, les sourcils froncés, elle se laissa bercer par son savoir... Puis, elle décida de lui répondre, espérant que ce serait là la réponse qu'attendait Keira.

##- Et bien, lorsqu'un sorcier se transforme en animal, il conserve toujours un signe distinctif qui rappelle qui il est. Lorsque vous êtes enregistré au ministère en tant qu'Animagis, ce signe distinctif est par ailleurs répertorié sur votre fiche afin de pouvoir vous reconnaitre et vous discerner d'autres Animagus Loup, par exemple... Souvenez-vous d'une sorcière qui se nommait Minerva MacGonagall et qui a enseigné dans ce même château il y a longtemps de cela. Elle était également Animagus. Animagus chat plus précisément et son signe particulier était qu'elle conservait la marque de ses lunettes lorsqu'elle était sous sa forme Animagi...

##Je pense également, mais là il s'agit plus de mon avis personnel et plus ou moins d'experte en la matière, je pense qu'une part de notre humanité demeure dans notre regard alors même que nous sommes animal. Nous ne devenons pas entièrement animal comme je l'ai déjà dit. Et ne dit-on pas que le regard est le miroir de l'âme même... ? Par conséquent, lorsqu'un Animagi se trouve au milieu d'une dizaine de vrais animaux, il y a forcément un moyen de le reconnaitre, mis à part son signe distinctif. Bien entendu, si nous l'avons vu se transformer, cela reste encore plus facile de le situer ! Mais partons du fait que nous ne l'avons pas vu... Par conséquent, je pense que les vrais animaux n'ont pas la même lueur dans le regard, que dans ceux des sorciers, il demeure leur part d'humanité...

##Espérant avoir répondu exactement à la question que se posait Keira -après tout, elle n'est pas Legilimens xD-, elle se tourna vers un élève de Gryffondor qu'elle reconnut comme étant Ismaël Hutit. Elle se souvenait l'avoir passé en examen Animagi, examen qu'il avait obtenu. Selon qu'elle se souvenait, il était Beauceron.

- Si nous restons trop longtemps en forme animale, peut-on y rester définitivement ? Y a-t-il une limite ? Ou cela n'est qu'une histoire de volonté et de concentration ?

##La question qu'il souleva, certes intéressante, elle se demanda si c'était une question qu'il avait oublié de lui poser lors du cours ou alors s'il l'avait oublié ou s'il ne la connaissait pas. Etant donné que ce point était plus ou moins important, il valait mieux connaitre la réponse afin de ne pas commettre d'erreurs...

##"Comment fait-on pour abandonner son corps ? Je m'efforçais de ne pas y penser, de n'avoir conscience de moi-même qu'en tant qu'Oeil-de-nuit : le flair affûté, couché sur le côté, (...). Soudain, tout devint très facile, le choix limpide : abandonner ce corps-là pour celui-ci : il n'est plus très efficace, de toute façon; et il était enfermé dans une cage. Inutile de le conserver. inutile de demeurer un homme. (...) Un instant de vacillement, d'équilibre entre deux mondes, deux réalités, deux chairs. Puis un loup pivote d'un coup et s'enfuit, la queue entre les jambes, se sauve tout seul sur la neige, loin de trop d'étrangeté..." [Source d'inspiration : La Nef du Crépuscule. Robin Hobb ].

##Ce livre, lorsqu'elle l'avait lu, d'un auteur moldu certes, Eurora en était totalement tombée amoureuse. Extrêmement bien écrit, bien réfléchi. La description qu'elle venait de se souvenir pouvait s'apparenter comme un début de réponse à la question d'Ismael.

##- Bien entendu, un Animagi doit pouvoir faire la part des choses. Tout en se confondant dans l'esprit de son animal, il ne doit pas oublier ce qu'il est ! Il doit avant tout garder en mémoire QUI il est, ce qu'il est, ne pas laisser l'animal prendre trop de place en lui, de sorte qu'il n'ait plus du tout envie de revenir dans son propre corps. Tout se passe à l'intérieur de lui. L'esprit doit être sa force. Si à un moment donné peut-être, sa vie n'est pas rose et qu'il est assailli de plein d'ennuis, ou lorsqu'il est en danger de mort peut-être, alors qui sait, il va probablement vouloir trouver refuge dans son animal. Néanmoins, il doit garder en mémoire ce qu'il est, puiser au fond de lui la force nécessaire... Un Animagi a, en quelque sorte, une puissante force de caractère... Il doit garder à l'esprit ce qu'il est, il ne doit pas oublier sa nature... Oui, en quelque sorte, c'est une histoire de volonté car, quand tu te retransforme en humain, il suffit que tu le veuilles, de penser à nouveau comme un sorcier... Quant aux limites, c'est au sorcier de les trouver. Chacun diffère l'un de l'autre tout en étant semblable en bien des points. Par conséquent, chacun possède ses propres limites. En puisant en lui, le sorcier est capable de les trouver en lui-même... Voilà, ajouta t-elle en souriant, j'espère avoir répondu à tes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Takara
Serpentard
Serpentard

Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Takara, Lun 17 Aoû 2009 - 23:55


Takara écouta précédemment les réponses de Peyton aux questions d’Angel, de Jack et d’Ismaël. D’une oreille distraite, toujours à cause de ce manque de sommeil, elle apprit que la métamorphose Animagi se produisait exclusivement sans baguette sans compter que les dons n’existaient point. Seulement, au mot prédispositions, Takara releva la tête attentive. Malheureuement, Peyton n’en dit pas plus. Curieuse, la jeune fille tenta donc de savoir quelles pouvaient être ces probables «dons», mais rien ne lui vint. Néanmoins, Peyton l’arracha de ses pensées dans le but de répondre à sa question.

*Je savais qu’en forme animale, quelqu’un pouvait éviter l’effet néfaste d’un Détraqueur.*

Takara s’en réjouissait tout en prenant en note les notions apprises de suite. En effet, la jeune fille ne pouvait pas s’imaginer que ce fut part l’intérêt moindre d’un animal. La Serpentard écrivit donc de sa belle écriture courbée et coquette:

«La transformation humaine ne se fait pas à l’aide d’une baguette magique. De plus, on doit passer une formation pour devenir un Animagi. Il n’y a aucun don préalable. (Mais quelles sont ces prédispositions?) Enfin, les Détraqueurs portent moins d’intérêt sur un animal soit la raison pour laquelle les Animagus s’en sortent plus facilement.»

Évidemment, le mot poète pour définir Ismaël fit bien rire Takara. Celle-ci repensa à l’arrogance du jeune homme et l’imagina sans trop de mal sur une scène récitant ses écrits. La Serpentard prenait bien attention de penser aux écrits du Gryffondor. Sa tête enflée lui refuserait ceux d’une autre personne. Par la suite, ce fut au tour d’Eurora de prendre la parole. Enfin, Takara put connaître son nom de famille. Incroyable qu’elle ne le connaissait pas encore. Portant son regard vers le visage joyeux de la Directrice des Poufsouffle, la Préfète croisa ses bras pour y appuyer son menton. Elle observerait très bien la métamorphose en Animagi et pourrait de ce fait apercevoir un détail.

Au départ, il ne se passa rien et cela fatigua Takara qui étouffa un bâillement. Par la suite, on pouvait enfin apercevoir les changements qui survenaient sur le corps de la formatrice. Le nez, la bouche, la tête, les membres changeaient de formes peu à peu. Sans compter que du poil gris apparut. Finalement, au jappement soudain du loup, Takara sursauta et se replaça plus correctement sur sa chaise. Au même moment, Eurora reprenait sa forme humaine.

*Cela semble prendre une bonne concentration pour se métamorphoser en animal* pensa Takara perplexe par la lenteur à laquelle cela s’est produit. En fait, pas la transformation en elle-même, mais ce qui venait préalablement. Enfin, aux premières paroles d’Eurora, les questions commencèrent à fuser de partout dans la classe.

Tout d’abord, un Serpentard prenait probablement à la blague qu’en louve, Eurora avait besoin de marquer son territoire. La réponse évidemment négative malgré que d’autres comportements de l’animal pouvaient être répétés. *Idiot* pensa la Préfète vis-à-vis son camarade de Serpentard. Et cela se croit mériter la noble maison de Salazar. De suite, un autre vert et argent semblait avoir peur de rester bloqué dans un entre deux. Takara leva les yeux au ciel et continua à écouter Eurora avertir que dès l’examen en poche cela ne se trouvait pas possible. *Mais avant?* prit soudainement peur Takara qui connaissait qu’être désarticulé en Transplanage se trouvait souvent courant. Eurora ajouta néanmoins que l’Animagi présentait un devoir de concentration extrême. Consciente que ceci ce trouvait important pour ses études, Takara s’étira discrètement pour au final reprendre sa plume:

«L’Animagi est une Métamorphose qui doit faire subir une très grande concentration. On ressent en partie les effets de l’animal en lequel on souhaite se transformer. Cependant, il reste toujours une partie humaine. Peut-être même que le regard garde celui présent humainement. Il y aurait une possibilité de vouloir rester en forme animale et donc l’on doit repenser à ce que l’on ressent en notre corps normal.»

Takara écouta le reste des informations données par Eurora tout en écrivant ce qu’elle pensa d’une importance capitale. Cependant, la Serpentard se demanda tout à coup si quelqu’un pouvait décider de se transformer en un animal rare comme un dragon, une licorne ou même un poisson. En se sens, ne serait-ce pas dangereux si cela deviendrait possible? *Sans compter que la personne ne pourrait peut-être pas contrôler le comportement de l’animal en elle* pensa incessamment la Serpentard.

Elle leva donc la main d’un geste sûr à l’inverse de Keira. Évidemment, les deux jeunes filles formant précédemment une équipe ne se ressemblaient guère. À son droit de parole, Takara commença:

- Je me demandais s’il était possible qu’une personne puisse se métamorphoser en un animal difficile. En tout cas, à caractère ou physique difficile pour un humain au premier abord. S’il pourrait le contrôler. Comme un dragon, une licorne ou même un poisson. Les poissons doivent respirer sous l’eau donc j’imagine que l’Animagi fera de même.

Après cette longue question, Takara se tut et observa Eurora avide d’avoir la réponse à ses interrogations. En même temps, elle attacha à nouveau ses cheveux un peu mal peignés à la suite de son court sommeil en classe.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Keat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Anne Keat, Ven 21 Aoû 2009 - 12:20


Au fil des minutes, le cours se présentait de plus en plus intéressant. La jeune formatrice venait de faire une démonstration superbe. Avant de se transformer, on aurait dit qu'elle faisait le vide dans sa tête, s'isolant de tout ce qu'il y avait dans la salle de classe. Cela devait demander une extrême concentration. Elle semblait se trouver dans un autre monde, un autre endroit. En tous les cas, pas dans la classe, Anne en était certaine. Elle aurait tellement aimé pouvoir pratiquer cette métamorphose... La jeune directrice Poufsoufle offrait aux élèves un spectacle plus qu'admirable ; c'était une scène qu'Anne ne verrait pas de sitôt. Sa transformation animale lui avait radicalement changé son regard ; un regard animal, mais décontracté. Un regard plus heureux que dans la vie humaine. Elle exprimait l'envie de s'évader, de se libérer. Sans savoir pourquoi Anne pensait ça, elle ressentait -bizarrement- les sentiments animaux. Si elle en parlait, on la prendrait surement pour une folle. En bref, Mlle Caldin s'était littéralement changée en une magnifique louve grise. Après plusieurs minutes sour une forme animale, la louve parut se re-concentrer, autant que lorsqu'elle se changea en louve. *Mais cette fois, pour reprendre sa forme humaine* , pensa Anne. Une fois sous sa véritable forme, Anne fut presque surprise qu'elle soit entièrement humaine ; la seule autre fois ou elle avait vu une transformation pareille à celle là, la personne était restée avec des cornes de cerf, ce qui avait provoqué le rire discret d'Anne. Mais la jeune directrice était formatrice, elle. Cela n'aurait donc pas du surprendre Anne. Une question la chatouillait quand même. Elle prit donc la parole :

- Lorsque vous vous transformez en une louve, qui est en quelques sortes...sauvage, ou du moins, qui éprouve un sentiment d'évasion, est ce que, vous aussi, vous voulez être libre ? En gros, est ce que vous ressentez le sentiment de liberté de votre animal ?


Anne ne savait pas trop comment formuler sa question. Cette dernière était quand même assez complexe aux yeux d'Anne. Elle espérait avoir été claire.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplannage
Animagus : Licorne


Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Peyton, Sam 22 Aoû 2009 - 21:50


[RP combiné Eurora et Peyton ]

PS
Peyton était contente. Ses élèves semblaient être intéressés et posaient beaucoup de question. Eurora y répondait à la perfection, comme il se devait. Malheureusement, le temps commençait à défiler sérieusement et la fin du cours approchait... Jugeant que déjà beaucoup de questions avaient été posées et que désormais peu d'élèves levaient la main, la jeune femme fit le choix de répondre à la dernière question, posée par Takara.

- Je me demandais s’il était possible qu’une personne puisse se métamorphoser en un animal difficile. En tout cas, à caractère ou physique difficile pour un humain au premier abord. S’il pourrait le contrôler. Comme un dragon, une licorne ou même un poisson. Les poissons doivent respirer sous l’eau donc j’imagine que l’Animagi fera de même.

- C'est une bonne question Takara. Je vais te répondre en deux fois et séparer tes exemples en deux catégories : magiques et non magiques. Peu de sorciers arrivent à atteindre un niveau assez élevé pour devenir animagus. Et parmi ces sorciers, peu choisissent de pouvoir se transformer en un animal magique, exemple : licorne ou dragon. En effet, il est déjà difficile d'obtenir des caractéristiques animales que l'on pourrait juger de banales mais obtenir des caractéristiques d'animaux magiques n'est réservé qu'à une poignée de sorciers... imaginez pouvoir cracher du feu comme les dragons, courir plus rapidement qu'un vampire comme les licornes... ne trouvez vous pas qu'il s'agit de capacités beaucoup plus dure à acquérir que de pouvoir avoir "simplement"un flair élevé et des griffes?

PSBien sûr, Peyton évita de préciser que elle même pouvait se transformer en licorne... ce qui pourrait conduire à une reconnaissance de son identité de la part de ses élèves. Et personne ne savait exactement qui se cachait derrière ces petites têtes d'ange.

PSTakara, une jeune élève de Serpentard, avait émises une question intéressante. Selon Eurora, la difficulté de métamorphose d’un sorcier résidait en une puissance phénoménale d’une personne. Évidemment, plus la difficulté et la complexité d’un animal était présente, plus il fallait de concentration et de capacités pour pouvoir en prendre la forme, et qui plus est, puiser une grande énergie en soi. En effet, Eurora songeait que n’importe quelle transformation demandait un pourcentage d’énergie différente pour chaque animal et par conséquent, chaque animal plus difficile qu’un autre, prenait plus d’énergie à quelqu’un…

- Je souhaiterai ajouter moi aussi quelque chose à ta question très intéressante… Un animal difficile… demande toujours plus de concentration et de puissance magique en soi puisqu’il faut pour en prendre la forme plus d’énergie qu’un animal plus simple. Et encore… Sur quels critères nous basons-nous pour déterminer ce qu’est un animal difficile, ou facile. Critères externes, internes… Il n’y a pas que dans l’apparence, mais également dans la psychologie. En quelque sorte, chaque psychologie animale est difficile à atteindre pour un sorcier, il faut pouvoir réussir à trouver la bonne s’assimilant à un animal particulier. Certains sont maintenant plus difficiles à cerner comme le dragon ou la licorne que tu as présentement cités. Ce sont des animaux que même aujourd’hui les sorciers ne sont parvenus à bien cerner… Par conséquent, ceux-là sont encore plus difficiles d’accès, à moins d’être un sorcier extrêmement doué et doué d’une énergie considérable pour supporter la métamorphose sans efforts, je pense. A condition de l’avoir, alors oui ce sorcier pourrait la contrôler. Mais encore une fois, de tels sorciers sont excessivement rares…

PSEurora n’avait plus trop la notion du temps et elle ignorait quelle heure il était mais au vu du regard que Peyton lui lança alors qu’elle le lui demandait silencieusement, Eurora décida de répondre à la dernière question posée. Celle d’une jeune Gryffondor.

- Pour te répondre, je pense que cela dépend du sorcier, de sa personnalité, si celui-ci est plus prompt à un caractère rêveur peut-être, ou s’il rêve facilement d’évasion… Une part de nous-même est comme je l’ai déjà dit dans notre animal, et inversement. En ce qui me concerne, puisque tu me le demandes par mon expérience personnelle, je me sens en effet plus libre d’aller où je veux0 Le sentiment de liberté est beaucoup présent, celle de se sentir sans attaches également… Malgré tout, les loups forment une meute, un groupe, et sont très solidaires l’un de l’autre. Et ceci ne doit pas être oublié. Après tout, nous ne sommes pas grand-chose seuls… Je le ressens également par conséquent…

PSSur ces paroles, elle se tut puis avec un regard entendu, elle se tourna vers Peyton. Sans doute qu’elle avait compris à quoi silencieusement elle venait de faire allusion… Elle aimait bien cette comparaison en fin de compte…

- Je vous remercie tous pour vos questions intéressantes et peut-être aurais-je l’honneur un jour de vous retrouver dans mes cours, reprit-elle en souriant.


Pour les derniers mots du cours, elle laissa la parole à Peyton.

- Merci Melle Caldin, pour votre présence et vos connaissances. Bien le cours est fini. N’oubliez pas de venir chercher vos devoirs, à rentre par hiboux [=MP] dans deux semaines au plus tard. Bonne journée et travaillez bien !


/!\~¤~ Devoirs ~¤~/!\

Imaginez que vous assistez à la transformation en Loup d’un sorcier se tenant à vos côtés. Décrivez avec précision tous les détails en une dizaine de lignes.


Rendre vos devoirs peut rapporter des points à votre maison. Ne pas les rendre peut... en enlever. Bon courage.

[Fin du cours, merci de votre participation. Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Troisième cours : La métamorphose humaine

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 6

 Troisième cours : La métamorphose humaine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.