AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 4 sur 15
[Ste-Mangouste] Les chambres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
Amélia Dimitrov
Gryffondor
Gryffondor

[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Amélia Dimitrov, le  Mer 31 Aoû - 15:34

Tara l'avait rassuré, c'était donc bien le bon sort.
La Serpentard avait commencé à l'appliquer sur son frère et quelques petites blessures commençaient à se refermer. Amélia n'en croyait pas ses yeux, les médicomages étaient-ils si incompétents que ça ?
Elle rejoignit Tara et murmura avec elle le sortilège, et les blessures se mirent à se renfermer une à une sous les yeux ébahis de la Gryffondor. Après quelques petites minutes, la plupart des blessures profondes qui avaient bien été causées par un simple Sectumsempra s'étaient dissipées. Amélia arrêta un peu, le temps de reprendre ses esprits. Deux filles de Poudlard, de 16 et de 17 ans arrivaient à guérir un patient tandis que les médicomages eux-mêmes en étaient incapables ?!
- J'hallucine ! Pourquoi n'y ont-ils pas pensé ?! dit-elle avec une lueur de colère dans les yeux.
Peut-être étaient-ils surmenés ? Ou le cas de son frère n'était pas si grave comparé à d'autre ? pensa Amélia. Mais dans tous les cas, rien ne pardonnait une conduite aussi irrespectueuse et injuste. Son frère avait le droit d'être soigné comme tout le monde, et si ils étaient surmenés, ils n'avaient qu'à engager du nouveau personnel.

Kimberly L. O'Toole
Kimberly L. O'Toole
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Kimberly L. O'Toole, le  Mer 31 Aoû - 15:57

La rouge et or ne tarda pas à rejoindre T., et à lancer plusieurs fois le même sortilège. Leurs voix s’entremêlaient, si bien qu’il en était difficile de comprendre ce qu’elles disaient. Pas très coordonnées, les demoiselles.. Enfin, ce n’était pas bien important puisque, malgré cela, le jeune homme semblait récupérer, lentement mais sûrement. Les entailles les plus profondes se refermaient, les dernières hémorragies se stoppaient net, comme par enchantement.. T. avait vraiment du mal à la vue de tout ce sang, et c’était la deuxième fois en très peu de temps qu’elle était amenée à observer une scène aussi répugnante.. Décidément, le destin s’acharnait contre elle et son dégoût, qui s’apparentait presque à une phobie. Peu importe, elle ne pouvait pas abandonner la Gryffondor, surtout pas maintenant qu’elle avait retrouvé un peu d’espoir pour son frère. Elle ravala donc ses envies de vomir, et marmonna encore deux ou trois fois le sortilèges, avant de relever la tête.

Tara – Calme-toi.. Nous, on y a pensé. C’est le plus important, non ?

Amélia était vraiment énervée.. Elle pestait tout haut contre le personnel qu’elle jugeait incompétent, et qui n’avait visiblement pas songé au sortilège le plus répandu chez les adeptes de magie noire.. A vrai dire, la vert et argent était plutôt étonnée d’avoir réussi son coup. Elle n’aurait jamais imaginé surpasser des années d’études de médecine, du haut de ses dix sept ans.. Il devait y avoir une explication logique et moins dégradante pour les Médicomages derrière tout ça mais.. Pour le moment, elle ne leur trouvait pas vraiment d’excuse.
La jeune femme entendit alors une sorte de soupir derrière elle. Elle se retourna d’un coup vif. Ce n’était qu’Ashley qui, alertée par la gueulante de sa sœur, avait fini par ouvrir les yeux. T. lui sourit aimablement et, avant qu’elle ne l’assomme ou quoi que ce soit, en trouvant dans la chambre de son frère une parfaite inconnue, elle opta pour de brèves présentations..


Tara – Je m’appelle Tara.. J’ai cru comprendre que tu avais été à Serpentard aussi.. Ravie de faire ta connaissance, camarade.

L’ex-vert et argent n’avait pas l’air bien réveillée. T. s’éloigna d’Eliot, et laissa à Ashley le champ libre. Elle pourrait ainsi constater que, durant son sommeil, l’état de son frère s’était nettement amélioré..
Amélia Dimitrov
Amélia Dimitrov
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Amélia Dimitrov, le  Jeu 1 Sep - 13:20

Tara – Calme-toi.. Nous, on y a pensé. C’est le plus important, non ?

La jeune fille soupira et murmura un petit oui. Elle tourna alors la tête vers Ahsley qu'elle avait malheureusement réveillée. Tara lui adressa la parole, et Amélia était sure que sa soeur adorerait faire sa connaissance. Elle vit ensuite Ashley lever la tête et regarder avec étonnement son frère.

Amélia ? Les médicomages sont passés et ont trouvé quelque chose pour le guérir ?

La Gryffondor se tourna vers Tara et sourit.

- En fait.. Nous avons trouvé quelque chose. Enfin, Tara a eu la brillante idée de l'appliquer. D'ailleurs, j'aimerai te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi aujourd'hui alors que nous sommes de simples inconnues l'une pour l'autre. Je suis heureuse d'avoir fait ta connaissance.

Cette fois-ci, Amélia réussit à avoir un sourire franc. Son frère avait peut-être finalement une chance de s'en sortir si il arrivait à sortir du coma et à retrouver la mémoire. Elle se tourna vers la Serpentard en souriant :

-Si mon frère se réveille et qu'il ne retrouve pas la mémoire, tu as aussi un sortilège pour cela ? lui dit-elle en souriant et en lui adressant un clin d'oeil.

La Gryffondor ne savait plus quoi faire désormais, l'état de son frère restait inquiétant au vu de son coma et de la possibilité d'une perte de mémoire, mais elle ne pouvait pas rester à son chevet éternellement. Surtout qu'actuellement, la jeune fille attendait les résultats de ses A.S.P.I.C assez impatiemment, et elle pensait devoir retourner à Poudlard avant ce soir. De plus, elle ne voulait pas déranger encore la Serpentard qui l'avait déjà ramenée ici par transplanage. Si elle ne repartait pas en même temps que Tara, elle devrait attendre un petit moment avant de retourner à Poudlard.

Kimberly L. O'Toole
Kimberly L. O'Toole
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Kimberly L. O'Toole, le  Jeu 1 Sep - 19:15

Amélia semblait vraiment en vouloir aux Médicomages.. Les pauvres, ils devaient être débordés, pour s’être laissés devancer par deux élèves de Poudlard.. Si ce n’était pas le cas, ils n’avaient rien à faire là et ne connaissaient absolument pas leur métier, en tout cas. Quoi qu’il en soit, Eliot n’avait plus à craindre de se vider de son sang.. Maintenant, c’était à lui de jouer, et de réussir à s’extirper de son coma. Faut dire qu’il avait dû souffrir bien plus que la majeure partie de la population magique.. C’était probablement mieux ainsi, pour l’instant du moins. La vert et argent se tourna vers sa camarade, qui la remerciait pour ce qu’elle avait fait.

Tara – C’est bien la moindre des choses pour avoir lu une lettre qui ne m’était pas adressée.. Ne me remercie pas.. Et puis, tu avais aussi pensé au Sectusempra, pas vrai ?

Elle lui rendit son agréable sourire. Pour une fois, la brunette se sentait utile.. Et elle appréciait la vision d’une toute nouvelle lueur d’espoir chez son interlocutrice.. Elle était contente pour elle, vraiment. Lorsqu’Amélia lui demanda si elle connaissait un sort capable de restituer la mémoire, T. hocha brièvement la tête, un peu gênée.. Elle en connaissait bien un pour faire oublier quelque chose à quelqu’un, mais pas l’inverse. Pourvu que le frère des deux jeunes femmes se souviennent d’elles..

T. se demandait ce que comptait faire Amélia, maintenant que l’état de son frère s’était nettement amélioré.. En tout cas, la vert et argent ne pouvait pas rester. Elle avait des choses à faire à l’école de magie, et des devoirs à rendre pour le lendemain.. Devoirs qu’elle avait totalement zappés, évidemment. Sans compter la lettre d’Eleonore, qu’il faudrait peut-être qu’elle finisse par lire.. Elle qui était si excitée à l’idée de la recevoir quelques heures plus tôt n’en avait maintenant presque plus envie..


Tara – Bon.. Enchantée d’avoir fait votre connaissance à toutes les deux mais.. Je vais rentrer. Miss, j’te ramène ou tu préfères rester ici ? demanda-t-elle à l’intention de la Gryffondor.
Amélia Dimitrov
Amélia Dimitrov
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Amélia Dimitrov, le  Ven 2 Sep - 20:08

Tara – C’est bien la moindre des choses pour avoir lu une lettre qui ne m’était pas
adressée.. Ne me remercie pas.. Et puis, tu avais aussi pensé au Sectusempra, pas vrai ?

Amélia hocha la tête, cependant elle ne savait pas si elle aurait eu le courage de l'utiliser si la Serpentard n'avait pas été là pour la soutenir. Mais pourquoi se poser la question maintenant que cela été fait ? Elle décida donc d'arrêter d'y penser.

Tara – Bon.. Enchantée d’avoir fait votre connaissance à toutes les deux mais.. Je vais rentrer. Miss, j’te ramène ou tu préfères rester ici ? demanda-t-elle à l’intention de la Gryffondor.

La gryffondor se tourna vers la vert et argent.

- Je préfère rentrer avec toi. Sinon, je ne sais pas quand je pourrais retourner à Poudlard, et j'ai encore beaucoup de choses à faire là-haut.

La jeune fille s'approcha de sa soeur, lui fit la bise pour lui dire au revoir. Sa soeur paraissait encore sous le choc de ce qu'Amélia venait de lui dire à propos de la guérison de son frère et du Sectumsempra. Elle ferait mieux de se rendormir, car des cernes très voyantes étaient apparues sous ses yeux. La Gryffondor lui fit promettre de la tenir au courant de l'état de son frère avant de partir, puis s'approcha de Tara, la trouille au ventre en pensant au transplannage qu'elle allait devoir subir. Cette fois-ci, elle allait bien s'accrocher. Il fallait qu'elle s'y habitue, elle qui voulait passer son permis de transplannage !
Kimberly L. O'Toole
Kimberly L. O'Toole
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) :



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Kimberly L. O'Toole, le  Ven 2 Sep - 21:00

Comme T. s’y attendait, sa camarade préférait rentrer. De toute façon, elle ne pouvait pas faire grand-chose de plus pour son frère, et sa sœur ne semblait pas décidée à bouger de son chevet.. Eliot ne serait donc pas seul à son réveil, quoi qu’il arrive. La rouge et or se dirigea vers Ashley, qu’elle gratifia d’une petite bise en guise d’au revoir. La pauvre jeune femme avait vraiment l’air crevée. Ca devait faire pas mal de temps qu’elle veillait.. La vert et argent était touchée par la scène qui s’offrait à ses yeux. Elle aurait préféré que ce désastre n’arrive jamais, mais au moins, le jeune homme était hors de danger.. Et en partie grâce à elle. La brunette proposa à Ashley de se reposer un peu, parce que son frère ne se réveillerait probablement pas tout de suite, et qu’elle manquait clairement de sommeil, puis se tourna vers Amélia.

Tara – Prête ?

Sans même attendre sa réponse, qui se ferait certainement attendre, ou au moins hésitante, la vert et argent se concentra sur sa destination, et elles étaient parties. De retour à la Volière (puisque le transplanage était proscrit à l’intérieur des locaux et que la Volière était le premier endroit auquel elle avait pensé), T. reprit la parole.

Tara – N’hésite pas si tu as besoin d’un petit coup de main pour retourner à l’hôpital, je suis là.

Elle lui adressa un léger clin d’œil et, après l’avoir saluée, se dirigea vers ses dortoirs.
Invité
Anonymous
Invité

[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Invité, le  Dim 2 Oct - 14:13

Dans un état lamentable, Cliodhna avait donc revêtu un masque d’impassibilité en prenant place dans l’un des sièges du couloir qui desservait les chambres de St Mangouste. Merlin savait pourtant à quel point elle pouvait se sentir mal à cet instant. Elle était tellement dépassée par les événements, elle se sentait tellement impuissante, elle était tellement… tellement. Et, par-dessus tout, elle ne parvenait pas à chasser de sa tête cette image effroyable de sa mère à l’agonie dans son lit. Enfin, pour le coup, plutôt ce qui restait d’elle… Parce que ça avait été un vrai choc de la voir dans cet état. Et plus elle y pensait, plus la jeune femme se sentait gagnée par ses émotions. Pourtant, elle luttait pour ne pas craquer à nouveau. Oui, elle devait se contenir et se comporter dignement, il n’était plus question de se donner en spectacle !

D’ailleurs, une motivation supplémentaire de cesser ces simagrées ne tarda pas à faire irruption dans le couloir. Fondre en larme devant une équipe d’infirmières désabusées - et qui, de surcroit, n’avaient aucun intérêt aux yeux de la Gryffondor - était une chose. Le faire devant un aussi charmant jeune homme en était une autre… Et celui qui venait de tapisser le sol de paperasses en tous genres était des plus séduisants. Visiblement dans une colère noire, il avait en effet chuté en laissant échapper une pile de prospectus. À présent, il s’appliquait à les ramasser et, par la même occasion, à les ratatiner du mieux qu’il pouvait. Cliodhna le regardait s’affairer d’un œil distrait, l’idée de l’aider ne lui traversant même pas l’esprit. Il faut dire que la jeune femme n’avait jamais été d’un naturel très altruiste et que l’état dans lequel elle se trouvait était tel que ce ne serait pas ce jour-là qu’elle ferait un effort. Pire encore, la dégringolade de l’inconnu manqua de peu de la faire sourire, mais elle n’était visiblement pas d’humeur moqueuse.

Une fois qu’il eut récupéré chacune de ses feuilles, le jeune homme s’appliqua à les faire rentrer dans une poubelle avoisinante, non sans une rage tangible. Il ne cessait de jurer, ce qui fit penser à Cliodhna qu’il partageait plus de points communs avec les Chartiers qu’avec les humains. Enfin, il prit place à ses côtés en se laissant choir d’une façon fort peu délicate dans un siège adjacent. La jeune femme, habituée à un peu plus de délicatesse à son égard, grimaça faiblement, pour peu que son accablement lui autorise une quelconque expression faciale. Elle ne savait que ce que pouvait bien avoir cet homme pour se trouver dans un tel état d’énervement, mais le moins qu’on pût dire, c’était qu’il ne manquait pas de culot !

Ensuite, le couloir retrouva son silence habituel. Un silence froid et un peu glauque, caractéristique de celui des hôpitaux où les gens préfèrent se taire plutôt que de s’engager dans une conversation avec leurs congénères. Un certain malaise se joignit à l’effondrement dans le fort intérieur de Cliodhna. En effet, elle ne savait que faire de ce jeune homme dont la proximité rendait l’indifférence difficile. De plus, elle aurait juré avoir senti son regard se poser sur elle et ce n’était vraiment pas le moment. Non, ce n’était décidément pas sa journée et elle n’était certainement pas d’humeur à faire sa belle. Un instant, elle se dit même qu’elle ferait mieux de se lever pour sortir, tout simplement. Seulement, quelque chose qu’elle ne pouvait expliquer la poussait à demeurer à sa place, là, assise, à attendre elle ne savait trop quoi.

Enfin, ce qu’avait craint la demoiselle se produisit et l’intrigant personnage l’interpela : "Puis-je vous aider, mademoiselle ? Attendez-vous quelque chose ou... ?". Il dit ça d’un ton timide, un peu hésitant, ce qui détonnait avec l’attitude quelque peu effrontée dont il avait fait preuve à peine quelques minutes auparavant. Cliodhna soupira faiblement, puis se tourna lentement vers lui pour lui faire face. Elle afficha un sourire quelque peu gêné, ce qui d’accoutumée ne lui ressemblait pas, tandis que ses yeux trahissaient la mélancolie et l’angoisse qui la tiraillaient. "Faites-moi plaisir, mêlez-vous de ce qui vous regarde et laissez-moi en paix", lui répondit-elle sur un ton désabusé, mais déterminé, avant de se détourner et de poser sa tête sur son point. Non, elle n’était pas aimable, mais déballer sa vie à un parfait inconnu était la dernière chose qu’elle voulait. L’aider ? Et comment ? Attendait-elle quelque chose ? Non, rien en fait… Mais que faisait-elle encore là au juste ?

Et pourtant, à peine sa phrase prononcée, la jeune femme se mit à regretter. Après tout, peut-être était-ce là l’opportunité de se changer un peu les idées ? Ce jeune homme avait l’air plutôt agréable, avenant et désintéressé… Oui, l’envoyer valser de la sorte n’était certainement pas une bonne idée et il valait mieux saisir l’occasion, si ce n’était pas déjà trop tard. Elle se ravisa donc et s’intéressa à nouveau à son voisin de banc, les yeux fuyant pour lui signifier ses torts. Tout en lâchant ses cheveux pour refaire sa coiffure, elle tenta donc une nouvelle approche : "Sois sympa, ne pose pas de questions, sors-moi d’ici et change-moi les idées, tu veux ?", après quoi elle le gratifia d’un sourire commercial dont elle avait le secret. C’était donc le moment de voir ce que ce charmant jeune homme avait dans le ventre… S’il ne s’enfuyait pas en courant face au comportement étrange de la jeune femme.


Dernière édition par Cliodhna Quinn le Mar 19 Juin - 16:40, édité 1 fois (Raison : Reformatage du message)
Lorcan Sarhtorian
Lorcan Sarhtorian
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Lorcan Sarhtorian, le  Mer 30 Nov - 18:35

[HRPG: poste unique de ma part, les autres protagonistes savent ce qu'ils doivent faire, je crois]
[Si j'ai interrompu un rp en cours (je ne sais pas trop puisque le dernier message d'il y a deux mois^^), je vous prie de m'excusez^^)]

Suite de ce rp

La folie s’en était allée aussi vite qu’elle était arrivée… Même s’il avait quand même fallu un « bon vieux droite-gauche » pour permettre à l’albinos de recouvrer tous ses esprits. Rien de bien sympathique, si seule la douleur pouvait le tirer de ce genre d’état, tout ça allait le gêner au plus haut point, au long de sa carrière d’auror, s’il la continuait. Ca ne servait d’être un soi-disant défenseur de la loi si c’était pour massacrer des gens qui n’avaient pas à l’être. Certes, la personne qu’il avait « légèrement » molesté n’était pas le plus probe des hommes, mais en aucun cas, elle n’avait quelque chose qui aurait pu justifier l’utilisation d’un sortilège de mort.

D’ailleurs, aucun acte ne pouvait autoriser à l’utilisation exécutrice de cet enchantement funeste. Seuls les mages noirs de la plus vil espèces pouvaient se permettre d’en user… Et c’était un de leurs signes distinctifs les plus révélateurs quant à leur façon de penser. Lysander était-il en train de sombrer dans le mal ? Qu’avait-il ressenti exactement quand il avait commencé à prononcer la formule ? De la haine ? De la colère ? Ou d’autres sentiments qu’on associait généralement à l’Avada Kedavra.

Rien de tout cela… Il avait surtout senti une sorte d’euphorie à l’idée d’être à un niveau tellement supérieur de sa victime. Une jubilation malsaine avait remplacé le flot de ses pensées, le rendant à l’état de meurtrier sans sentiments d’humanité… Il ne devait plus jamais en arriver là… Mais il ne pouvait pas l’empêcher, il n’y avait pas de signe avant coureur qui auraient pu l’avertir de telle sorte qu’il puisse se préparer à ce déraillement mental. Cétait inquiétant… Très inquiétant… Trop peut-être. L’ombre s’étend inexorablement et emporte ceux qui ne s’accrochent pas à leur part de lumière… Certains résistaient, d’autres succombaient, et quelques-uns tournaient le dos à la lumière pour s’enfoncer dans les ténèbres de leur plein gré.

De quel coté se placerait Lysander ? Renoncerait-il à ses idéaux ? Ou au contraire, s’y attacherait-il ? Il ne savait pas encore, mais une nouvelle question lui vint en tête. A quoi était du cela ? Il y avait du avoir un élément déclencheur qui avait amené son esprit à dérailler quelque peu. Mais quoi ? Il faudrait qu’il pense à y réfléchir.

Quoiqu’il en soit, il se mua dans un profond silence, entendant à peine Peter parler à Gloire. La douleur du coup s’eestompait déjà… Au moins, il n’avait pas eu de dents cassées. C’était déjà ça de pris. Un soupir s’échappa de ses lèvres… Alors, il se releva calmement, il s’était en effet laissé tomber dos au mur, et suivit les mouvements de Peter et de Gloire.

Il leur emboita donc le pas quand ils sortirent de la ruelle. La mission était accomplie…ou presque, il fallait encore faire une chose pour que la boucle soit bouclée, et que l’on puisse qualifier cela de réussite. Les trois personnes transplanèrent alors. Là où on pourrait s’occuper de la blessée… Un lieu magique où se regroupaient des sommets de la médecine… Il n’y en avait des masses de toute façon. La seule destination possible dans ce cas était, bien sur, St Mangouste.

Arrivant à l’accueil de l’hôpital, Lysander montra son insigne au réceptionniste. Autant profiter de son statut d’auror pour avoir une chambre au plus vite. Contre toute attente, l’homme de l’accueil lui donna un petit bout de papier en lui indiquant l’escalier. L’auror haussa les épaules, et, suivi par les deux autres personnes, dans les escaliers… Lisant les indications données, l’albinos suivait l’itinéraire qu’on lui avait préalablement tracé. D’un coté, il n’aimait pas qu’on lui dise ce qu’il devait faire, d’un autre, il était bien content d’avoir un raccourci pour cette mission qui l’avait fatigué plus que de coutume. Sa seule envie était d’aller se reposer, et il irait de ce pas quand il atteindrait sa destination.

Cela ne lui prit que quelques minutes. Les trois personnes arrivèrent devant une porte qui prit l’initiative de s’ouvrir. Ce n’étaait pas anodin car à l’intérieur de la pièce, Céleste Otaway, chef des aurors, les attendait… Leur mission était officiellement terminée. C’est pourquoi, après lui avoir remis Gloire Lysander et Peter saluèrent leur patron et repartirent aussi vite qu’ils étaient arrivés.
Calypso Otaway
Calypso Otaway
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Calypso Otaway, le  Mar 20 Déc - 16:19

[Autorisation de Keira pour faire jouer son personnage]

Céleste faisait les cents pas dans son bureau depuis plusieurs heures déjà. La mission à Poudlard s'était bien passée, mais elle avait eut une issue fort déplaisante pour les représentants de la loi qu'ils étaient. Quand elle avait vu ses Aurors débarquer dans son bureau inquiets et un peu hystérique elle avait tout de suite su que quelque chose d'anormal était arrivé. Si le combat entre les mangemorts, les Aurors et de mystérieux alliés masqués s'était assez bien déroulé, ils n'avaient pu empêcher une des cagoulés d'enlever l'un des professeurs de Poudlard. Quand la rousse avait apprit le nom de ce professeur, elle fut comme frappée. Comment Gloire avait-elle pu se faire prendre ...

* * *

La jeune femme dans les heures qui suivirent avait cherché avec l'aide de ses collègues un moyen de libérer Gloire. Faisant une nuit blanche afin d'agir le plus rapidement possible. Elle avait envoyé ses meilleurs Aurors sur le terrain afin de la retrouver, car pour le moment, ils n'avaient aucune piste. A vrai dire, ils marchaient et cherchaient un peu à l'aveuglette dans toute la ville, comptant sur une chance incroyable. Mais elle se doutait bien que cela ne suffirait pas. La professeur de potion et magenmage, accessoirement une connaissance, ne pouvait pas être livrée à elle même. Non, il fallait employer tout les moyens possible et inimaginable pour la récupérer.

La Chef des Aurors savait pertinemment que la demoiselle avait des capacités magiques inéluctables, puisqu'elle l'avait elle même entraîné. Mais parfois, cela ne suffisait pas. Elle pria pour qu'elle soit toujours en vie, en bonne santé. Plus les heures filaient, et plus les chances de la retrouver en un seul morceau s'amenuisaient. Il fallait donc faire vite, redoubler d'efforts. La rousse avait fait quelques recherches, interrogé certaines personnes et avait découvert le nom de certains lieux où les mangemorts avaient pour habitude de trainer. Elle avait donc décidé de faire des équipes et de les envoyer sur le terrain. Ces zones ciblées étaient accompagnées de différentes rondes un peu plus générales.

Oh non elle n'était certaine de rien. Est ce que cela allait marcher ? Est ce que les choses allaient bien se terminer, elle ne pouvait l'assurer à quiconque, mais elle ne baisserait pas les bras. Elle continuerait jusqu'à ce qu'elle la retrouve. Vivante ou ... Céleste pensa à Philéas qui semblait avoir des affinités particulières avec cette sorcière et son regard s'assombrit. Elle devait retrouver Gloire ! Vivante ! Elle avait donc décidé elle aussi de patrouiller, ou plutôt d'obtenir des informations primordiales. Une petite descente dans l'allée des embrumes, quelques coups de baguettes, quelques tiraillement de mauvais garçons par-ci, par-là et elle obtint quelques informations intéressantes. On disait que la veille, une femme cagoulée avait été aperçue dans les rues de Godric's Hollows avec une autre femme.

Céleste ne perdit pas de temps. C'était les environs de patrouille de Peter et Lysander. Elle leur envoya donc un message pour les prévenir. Ils devaient se concentrer sur ce coin de la ville, il y avait de fortes chances qu'ils trouvent une piste. Il fallait qu'ils vérifient en profondeur, qu'ils soient attentifs. Quand à elle, elle continua à interroger certaines personnes, pour être certaine qu'on ne la menait pas en bateau. Car si c'était le cas ... certains d'entre eux regretteraient d'être nés. Mais avant qu'elle n'ait pu terminer son dernier interrogatoire, une lumière bleuâtre apparut près d'elle, chaude et confiante. Elle laissa instantanément retomber l'ivrogne qui était suspendu tête en bas depuis quelques minutes, resserra sa cape autour d'elle et transplana.

Un ours blanc, le patronus de Peter, était venu la prévenir qu'ils avaient retrouvé la jeune femme, mais qu'elle n'était pas en très bon état. Céleste debout devant un mur de briques rouges leur indiqua qu'ils devaient la ramener à Ste Mangouste. Quand à elle, elle se trouvait déjà devant l'imposant édifice. Il fallait qu'elle trouve Keira afin de lui demander de préparer une chambre de toute urgence pour la demoiselle qui ne tarderait pas à arriver. Céleste l'attendrait dans la chambre. Le coeur battant, la jeune femme s'installa, retirant sa cape et la posant sur une chaise. Elle attendit fébrile qu'on veuille bien lui ramener la jeune femme. Elle était blessée ? En mauvais état, qu'est ce que cela signifiait ? Était-ce grave ?

Mais très vite, Lysander et Peter arrivèrent avec la patiente. Elle les remercia d'un signe de tête, leur indiquant qu'ils pouvaient disposer. Ils avaient fait du bon boulot et elle irait les féliciter un peu plus tard. Pour le moment elle voulait s'assurer que tout allait bien. Gloire semblait dormir paisiblement sur son lit, mais on ne pouvait pas se fier à une simple apparence. Alors que Keira, penchée au dessus d'elle écoutait les battements de son coeur, Céleste déglutissait avec difficulté et essayait de voir sur le visage de la médicomage si oui ou non les choses étaient vraiment grave. Pourquoi n'était-elle pas, elle aussi médicomage ? Elle aurait pu savoir ce genre de choses au premier coup d'oeil ! Oui c'était peut-être une question à creuser ... devenir médicomage ...

“Alors ?” demanda t-elle d'une voix un peu plus sèche qu'elle ne l'aurait voulu.

Mais la réponse de la brune venait de lui retirer un grand poids des épaules. Elle soupira d'aise et sourit, se laissant de nouveau tomber sur la chaise non loin du lit. Gloire allait bien, elle était un peu secouée, quelques blessures qui ne laisseraient pas de séquelles, mais elle allait bien. C'était un point positif et elle en fut grandement soulagée. Ils avaient tout de même réussi à agir assez vite pour que la demoiselle s'en sorte (presque) indemne. S'il lui était arrivé quelque chose, elle ne sait pas ce qui se serait passé, comment elle allait encore pouvoir se regarder dans une glace. Alors qu'elle aurait eu l'impression d'abandonner la jeune femme.

Fort de cette information, elle aurait pu partir et laisser la jeune femme se reposer. Seulement voilà, elle ne savait pas qui prévenir, ne connaissait pas vraiment l'histoire de cette jeune femme qu'elle avait pourtant déjà rencontré. Ne savait pas si elle avait de la famille ici, ou si on pouvait la contacter. Peut-être qu'elle devrait prévenir Philéas ? Oui elle lui enverrait un mot un peu plus tard pour lui dire que la jeune femme était en sécurité. Plus tard ... Elle n'avait néanmoins pas envie que Gloire soit seule à son réveil. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle trouvait cela triste et terrible de se réveiller seule dans un lit d’hôpital. Céleste resta donc assise, réfléchissant, tout en observant les traits de cette quasi-inconnue.

Elle veilla sur le sommeil de Gloire, tout en se demandant ce qui avait bien pu se passer. Elle n'avait pas vraiment eut le temps de questionner ses collègues qui avait déjà du remplir leur rapport. Celui ci devait attendre la rousse bien sagement sur son bureau. Elle verrait donc cela en rentrant. La jeune femme qui n'avait pas dormit la nuit précédente était épuisée et mourrait de faim. Elle se saisit de sa cape, bailla à s'en décrocher la mâchoire et ferma un moment les yeux afin de se reposer. Non, elle n'allait pas s'endormir. Non ... elle devait attendre que Gloire se réveille ...
Gloire Lecomte
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Gloire Lecomte, le  Jeu 22 Déc - 0:14

Etait-elle en plein cauchemar... Il lui avait semblé entendre un homme ahaner au-dessus d'elle. Cette odeur d'alcool... Ces mains qui repoussaient ses vêtements... Dans un cri silencieux, ses yeux s'ouvrirent. Au-dessus d'elle, rien de tout cela ne l'attendait. Juste un plafond blanc. Où était-elle encore ?

Ses souvenirs revenaient petit à petit à présent qu'elle était réveillée. Elle se rappelait son enlèvement, la femme, son abandon dans une ruelle, l'agression... puis la voix d'un homme. Une voix réconfortante et apaisante. Et la voilà à présent étendue ici, dans ce lit. Mais où était-elle ?

Les souvenirs c'est bien. Mais la réalité c'est mieux. Faisant appel à ses dernières forces, elle essaya de reconnaître les lieux.

"Allez Gloire ! Fais un effort !"

Doucement car sa tête la lançait, ses yeux suivirent une ligne imaginaire partant du plafond au mur. Que du blanc.

"Serais-je morte ?" ne put s'empêcher de penser la jeune femme. C'était après tout une possibilité tout à fait crédible. Si cela se trouvait la voix qu'elle avait entendu était celle d'un ange... Plus rien ne l'aurait pu la surprendre en ce moment, et elle était bien prête à croire n'importe quoi du moment que sa seule et unique question trouve une réponse.

Lentement, très lentement, ses yeux continuèrent de descendre et tombèrent sur une autre vision. Affalée dans un fauteuil à quelques pas d'elle dormait Céleste Otaway. Pourquoi était-elle ? Gloire n'aurait su le dire. Leur dernière rencontre avait été plutôt mouvementée.

"Elle est chef des Aurors." lui rappela une petite voix. Le ministère avait du les lancer à sa recherche. Oui, c'était probablement cela.

De son lit, elle observa l'endormie et mesurait combien il était agréable de se réveiller avec quelqu'un à ses côtés. Dans ce genre de situation, n'importe quel visage était un véritable réconfort et elle en fut reconnaissante. Cependant, bien que cette vision la rassurait, il n'empêchait qu'elle ne savait toujours pas où on l'avait amené.

La jeune femme entreprit donc de réveiller sa veilleuse afin de lui poser directement la question mais elle ne réussit qu'à émettre un son indistinct aussitôt suivi d'une quinte de toux qui semblait ne pas vouloir s'arrêter de sitôt. Sa gorge semblait être en feu et les spasmes secouaient son corps entier. A ce rythme là, Céleste allait assurément se réveiller vu tout le tintamarre qu'elle faisait.


[ hrp : désolée pour la médiocrité... mes idées n'arrivent pas du tout à s'imbriquer ]
Calypso Otaway
Calypso Otaway
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Calypso Otaway, le  Ven 23 Déc - 12:04

La neige tombait sur les rues de Londres depuis un moment déjà. La jeune femme marchait dans la neige avec difficulté, resserrant son manteau autour de ses épaules. Pourtant le froid s'insinuait sournoisement sous ses vêtements, caresse glacée et fort désagréable. Si cela continuait, elle allait tomber malade. D'ailleurs, elle était déjà malade, car elle se mit à tousser sans pouvoir s'arrêter malgré ses nombreux efforts. Ah ben oui, normal c'était pas elle qui toussait. Céleste se réveilla en sursaut, se souvenant tout à coup qu'elle était à l'hôpital Ste Mangouste et que cette femme qui faisait tant de bruit et qui semblait s'étouffer était Gloire. Elle se releva alors, son esprit encore mal réveillé ne pouvant s'empêcher de penser : * mais chut un peu, je suis fatiguée *. La rousse se précipita vers une petite table et remplit un verre d'eau qu'elle tendit à la brune en lui tapotant le dos.

"ça va Gloire !? Tu veux que j'appelle une infirmière ? Un medicomage ?"

Elle ne savait pas trop comment réagir dans ces cas là. Cela pouvait être une simple quinte de toux, comme cela pouvait couver quelque chose de plus grave. Mais non voyons Céleste ! Gloire n'était pas malade, elle venait juste de sortir d'une séquestration par un mangemort ! Et puis s'il y avait quelque chose, Keira l'aurait tout de suite détecté et lui en aurait parlé. Oui il fallait qu'elle se calme. Elle laissa donc la brune se remettre avant de lui accorder un sourire franc et compatissant. La jeune femme qui était livide. Elle avait du traverser une épreuve très dure. Peut-être que cela la hanterait toute sa vie et qu'elle aurait du mal à s'en remettre. La Chef des Aurors se mordit la lèvre inférieure avant de lâcher un peu subitement :

" Je suis désolée Gloire ! Tout ça c'est de ma faute. Je n'aurai jamais du te mêler à nos histoires. Maintenant toi aussi tu es en danger. S'il t'était arrivé quelque chose, je ne me le serais jamais pardonné."

Elle tira la chaise sur laquelle elle était assise précédemment et la rapprocha du lit, ne prenant pas la peine de la soulever du sol, provoquant ainsi un raclement sonore et désagréable. Elle se laissa tomber dessus, les mains posées délicatement sur le lit de la jeune femme, ses yeux ambrés observant la convalescente. Elle avait tant de questions... A vrai dire, elle se posait à elle même tant de questions. Mais elle ne voulait pas lui refaire vivre ces scènes désagréables. La blessure était encore vive, il n'était pas encore temps de la replonger dans ce souvenir désagréable. Elle essaya donc de trouver la façon adéquate de tourner les choses.

"Sais-tu pourquoi ils t'ont emmené ? Enfin je veux dire, pourquoi toi ?"

Dans l'esprit torturé de Céleste, c'était forcément de sa faute, c'était forcément en rapport avec les Aurors. Il ne pouvait en être autrement même si à bien y réfléchir, la magenmage et professeur de potion avait de nombreux atouts non négligeables qui pourraient intéresser les forces noires. Après tout les Aurors s'étaient intéressés à elle. Pourquoi pas eux ? Mais c'était sans compter la fatigue de la métamorphomage et sa culpabilité qui avait du mal à se raisonner. Pourquoi diable ne servaient-ils pas de boissons qui remontaient le moral dans cet hôpital ? Une cruche d'hydromel ferait amplement l'affaire ! La rousse se massa un peu la tempe, essayant de se calmer puisque de toute évidence, Gloire était sans danger.

Elle s'enfonça donc dans sa chaise, s'installant plus confortablement. Elle croisa les jambes et récupéra sa cape qu'elle remit sur ses épaules. Combien de temps elle comptait rester ici, elle n'en avait aucune idée précise, mais elle savait qu'elle avait envie et besoin de parler à Gloire. Depuis son entrainement qui n'avait pas eu une fin tout à fait attendue, la rousse ne l'avait plus revu. A vrai dire, elle n'avait fait aucun effort particulier pour la revoir. Pour plusieurs raisons d'ailleurs. Plusieurs raisons qu'elle n'arrivait pas très bien a accepté, mais auxquelles elle devrait faire face à un moment ou à un autre.

La jeune femme laissa donc Gloire raconter ce qu'elle avait envie de raconter. Elle écouterait avec attention et essayerait de lui apporter son aide si possible. Elle n'arrivait pas à savoir pourquoi, mais elle avait envie d'en apprendre un peu plus sur cette mystérieuse demoiselle. Céleste savait reconnaitre une personne spéciale quand elle en voyait une. Et quand elle mettait de côté sa mauvaise foi et son sale caractère, elle savait se rendre compte de certaines choses. Elle aurait du apprendre à mieux la connaître bien avant, au moment où elle lui avait proposé une collaboration. Mais mieux vaut tard que jamais.
Gloire Lecomte
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Gloire Lecomte, le  Sam 24 Déc - 2:27

La toux avait été si violente que la jeune femme était à présent assise entre les draps blancs. Wow ! tenue d'hôpital ! C'était la première fois qu'elle en portait une et bien que ce n'était pas le moment d'y penser, elle trouvait ces tenues bien trop légères. A côté d'elle, une voix claire retentit. Oups, elle avait du réveiller Céleste mais bon... elle aurait eu du mal à s'arrêter, même si elle le voulait.

"ça va Gloire !? Tu veux que j'appelle une infirmière ? Un medicomage ? Je suis désolée Gloire ! Tout ça c'est de ma faute. Je n'aurai jamais du te mêler à nos histoires. Maintenant toi aussi tu es en danger. S'il t'était arrivé quelque chose, je ne me le serais jamais pardonné."

L'asiatique hocha la tête de gauche à droite et leva la main pour indiquer qu'il n'était pas nécessaire d'enquiquiner qui que ce soit. Cette vilaine toux n'était que le résultat de son immersion dans l'eau, rien de plus. Devant elle, une main lui tendait un verre d'eau. Main devant la bouche, la jeune femme n'avait aucune envie de le prendre mais elle sentait sa gorge si sèche qu'elle le prit et l'avala quand même par petites gorgées. Les premières relancèrent ses spasmes mais petit à petit, cela sembla aller mieux et elle put le finir d'une traite.

Pendant ce temps, Céleste avait tiré une chaise et Gloire ne put s'empêcher de grimacer au bruit des pieds de fer sur le carrelage immaculé de la chambre. Sa tête la lançait énormément mais elle ne voulait pas se rallonger aussi disposa-t-elle tant bien que mal le coussin dans son dos et s'y adossa pour écouter la chef des Aurors assise à son chevet. Nul doute que celle-ci voulait lui poser des questions. C'était normal. D'ailleurs, elle n'eut pas à attendre longtemps.

"Sais-tu pourquoi ils t'ont emmené ? Enfin je veux dire, pourquoi toi ?"

La maîtresse des potions ouvrit la bouche pour répondre mais aucun son n'en sortit. Ou du moins le filet qui en sortit était complètement inaudible. Soupirant de lassitude, elle hocha de nouveau la tête en signe de négation, puis se raclant la gorge arriva à expulser un minuscule "J'ai pas compris pourquoi..."

Ceci était vrai d'ailleurs. Depuis le début de son enlèvement jusqu'au moment où elle avait été abandonnée, elle n'avait absolument rien compris à toute cette histoire. Les raisons de son kidnapping étaient floues, les lieux où on l'avait amené lui étaient inconnues, la personne qui l'avait torturé ne lui disait rien... La seule et unique chose qui était claire, c'est qu'elle n'avait pas été emmenée par erreur. Mais comment expliquer tout cela quand on ne comprend même pas soi-même et qu'en plus on n'a plus de voix ?
Calypso Otaway
Calypso Otaway
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Calypso Otaway, le  Lun 26 Déc - 18:40

La réponse de Gloire laissa la chef des Aurors pantoise. Elle ne s'attendait pas à cette réponse. Les mangemorts n'avaient pas pu la capturer comme ça juste pour le plaisir, même si ça leur faisait plaisir de faire souffrir des gens impunément. Il y avait aussi une autre solution, c'était celle de la fatigue mentale de Gloire. Peut-être qu'il lui fallait un peu de repos après toutes ses péripéties. Peut-être qu'il était encore trop tôt pour lui poser des questions. Après tout, elle venait à peine de se réveiller. Oui ça devait être ça. D'ailleurs si les médicomages la voyaient faire, sans aucun doute qu'elle se ferait jeter dehors.

Céleste resta assise sur sa chaise, observant la demoiselle qui semblait totalement perdue. C'était étrange de se retrouver près d'elle ainsi, alors qu'elle ne la connaissait pas. Gloire la détestait-elle ? Après tout elle ne voyait pas pourquoi la jeune femme devrait l'apprécier outre mesure. L'entrainement forcé qu'elle lui avait proposé n'était pas des plus tendres et des plus loyales. Mais la rousse était tellement convaincu qu'elle en était capable. Oui c'était une grande sorcière qu'elle avait face à elle. Elle récupéra le verre de la jeune femme et lui servit encore un peu d'eau. Elle lui tendit le verre accompagné aussi de petites capsules rouges et bleus.

“Tu devrais boire ça aussi. Keira m'a dit que ça te ferait beaucoup de bien. Et tu as mal à la gorge à ce que je vois... ou plutôt à ce que j'entends” dit-elle en plaisantant.

“Je peux aller te chercher du miel si tu veux. Ou n'importe quoi d'autres ... D'ailleurs, je n'ai prévenu personne, je ne savais pas qui. Est ce que je dois me charger d'appeler un membre de ta famille... ou autre ?”

Il est vrai qu'elle n'aurait même pas du poser de questions. Elle avait besoin de repos et elle avait besoin aussi qu'on lui remonte le moral. Du moins c'est ce que Céleste aurait envie de faire à son réveil si elle était dans un hopital et qu'elle se retrouvait en quelque sorte seule, elle aurait besoin qu'on lui change les idées. Et vu qu'il était hors de question que la brune se lève pour aller faire des courses, la chef des Aurors voulait bien se dévouer à cette cause. Clignant des yeux, elle attendit qu'on lui réponde.
Gloire Lecomte
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Gloire Lecomte, le  Mar 17 Jan - 3:12

{ Hrp : désolée pour ce court rp mais tu as peu de temps et je suis à court d'inspi...
Je ferai mieux la prochaine fois. Bisous }
Si Gloire s'attendait à ça... Elle découvrait là une Céleste qu'elle ne connaissait pas. Cette dernière venait de lui tendre un nouveau verre d'eau et quelques pilules à avaler. Sur ordre d'une certaine Keira que la jeune femme ne connaissait pas. Méfiante, Gloire refusa d'abord mais devant la gentillesse de son interlocutrice, elle finit par les prendre, non sans difficulté.

Quand la chef des Aurors lui demanda si elle voulait autre chose ou si il fallait avertir quelqu'un, l'asiatique hocha de la tête par la négative. Elle n'avait envie de rien si ce n'est de se rendormir et la seule personne à contacter était son père mais celui-ci ne devait pas être au courant, il s'inquiéterait trop sinon.

- Non merci... Ca ira... murmura-t-elle d'une voix rocailleuse en se laissant aller contre son coussin avant de reprendre plus calmement. Où suis-je ? Comment suis-je arrivée ici ?

Bien qu'elle soit éveillée depuis plusieurs minutes à présent, elle ne savait toujours pas où elle était et cela commençait sérieusement à la perturber.
Calypso Otaway
Calypso Otaway
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Calypso Otaway, le  Lun 30 Jan - 18:58

Gloire semblait totalement déphasée et visiblement très affaiblie. La rousse se dit que finalement elle ferait bien mieux de la laisser se reposer. L'asiatique avait déjà du mal à avaler ses médicaments alors ce n'était pas le moment de la perturber outre mesure en ce qui concernait d'éventuels détails ou même le simple fait de se souvenir de ce qui s'était passé là-bas. Elle ne savait pas elle même comment les choses s'étaient terminées, mais c'était flagrant que quelque chose l'avait choqué et peut-être traumatisé. Quand la brune prit la parole, Céleste comprit qu'elle devait y aller doucement avec elle.

C'est vrai qu'elle était arrivée ici en compagnie de ses Aurors, mais elle était inconsciente. Depuis quand elle était dans cet état, seuls ses collègues pourraient l'en informer. La Chef des Aurors attrapa un petit calepin et une plume qui trainait sur la table et se mit à y écrire quelques questions qu'elle aurait à poser aux sauveurs de la malade. Elle commençait à être fatiguée, autant tout annoter pour ne rien oublier d'important. Une fois cela fait, elle posa ses yeux ambrés sur Gloire, croisa les jambes et pencha légèrement la tête sur la droite. Comme-ci cette position allait donner moins d'importance à ses paroles.

““Tu es à Sainte Mangouste Gloire alors calme toi et détends-toi. Personne ne te veux de mal, tu es en sécurité à présent. Ce sont deux Aurors qui t'ont ramené. Peter et Lysander. Je n'ai pas encore eu l'occasion de discuter avec eux de ce qui s'était passé, mais je crois que tout cela peut attendre. Tu ferais mieux de te reposer en attendant. Tu sembles épuisée”.

La jeune femme laissa ses paroles s'envoler et se répandre dans la pièce. Il n'y avait pas d'écho, mais cela raisonnait comme étrangement vide. C'était calme, beaucoup trop calme pour la rousse. Gloire allongée sur ses oreillers semblait elle totalement épuisée. Céleste gribouilla de nouveau quelques petites choses sur son calepin et se mordit la lèvre. Si elle restait ici, la jeune femme ne pourrait jamais se reposer. Keira allait la tuer si l'état de santé de sa patiente se dégradait au lieu de s'améliorer.

““Nous règlerons les détails plus tard. Quand tu iras mieux, si tu le veux bien. En attendant, repose toi. Je passerai demain pour prendre de tes nouvelles”

Céleste se leva alors, posa la plume et le calepin là ou elle les avait trouvé en ayant préalablement déchirée ses annotations. Enfilant sa cape, elle se dit que c'était mieux ainsi. La laisser se rendormir. Après tout elle voulait savoir si la brune allait bien. C'était chose faite. Elle savait que ça allait. Physiquement du moins, à part quelques contusions il ne semblait pas avoir trop de dégâts. Ensuite psychologiquement, c'était une autre affaire.

Le coeur de la rousse se serra un moment. Son travail n'était pas terminé, elle devait encore tenter de trouver le fichu mangemort qui avait mit Gloire dans cet état. Et ensuite elle verrait ce qu'elle ferait de lui. La jeune femme se dirigea vers la porte de sortie à pas de loups, laissant la patiente dans le calme le plus total. Elle espérait juste que la solitude ne lui pèse pas trop ...
Gloire Lecomte
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Gloire Lecomte, le  Jeu 2 Fév - 22:22

Gloire écouta silencieusement la chef des Aurors répondre à ses questions. Au fur et à mesure, certaines bribes de souvenirs lui revenaient mais tout était bien trop flou pour qu'elle n'en dise quelque chose.

- ...Ce sont deux Aurors qui t'ont ramené. Peter et Lysander. Je n'ai pas encore eu l'occasion de discuter avec eux de ce qui s'était passé, mais je crois que tout cela peut attendre. Tu ferais mieux de te reposer en attendant. Tu sembles épuisée.

A l'évocation des deux hommes qui l'avaient sortie de là, elle ne put que hocher la tête avant de se laisser aller en arrière, prête à obéir docilement à ce qu'on lui demandait. Elle qui n'avait jamais aimé être malade et qui considérait le fait de dormir comme une perte de temps n'aspirait à présent qu'à écouter.

- Nous règlerons les détails plus tard. Quand tu iras mieux, si tu le veux bien. En attendant, repose toi. Je passerai demain pour prendre de tes nouvelles, dit Céleste en remettant sa cape et Gloire ne put que lui sourire puis avant même qu'elle ne s'en rende compte, ses yeux se fermèrent et la jeune femme tomba alors dans un profond sommeil.

[ Fin du Rp ]
Contenu sponsorisé

[Ste-Mangouste] Les chambres - Page 4 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Les chambres
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 15

 [Ste-Mangouste] Les chambres

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.