AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 18
Les Cuisines de Poudlard
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lucie Delasange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Lucie Delasange, Sam 1 Aoû 2009 - 20:58


Barbie…Poney…mon cœur…ce type était définitivement un pauvre *** !!! humpf un sombre crétin fini je veux dire, mais de toute manière la façon de le qualifier ne changeait rien à la chose : ce cowboy de pacotille l’horripilait. C’était tout bonnement physique ! Gardes ton numéro mon cœur et gnya gnya gnya ! Avait on jamais vue plus déplacé, plus horrible comme type ? Pfff et d’abord Lucie ne faisait que semblant d’être une bonne élève, elle l’était ! Et son mépris pour les autres étaient tout à fait sincère, en particulier celui pour cet espèce de gorille !!! Tiens gorille c’était bien le termes qui le caractérisait plus, avec son corps de gorille, son parlé de gorille, ses manière de gorille !!! Est-ce une façon de regarder une fille ça, de bas en haut comme pour la jauger, l’évaluer ? Crétin ! Crétin ! Double Crétin ! Crétin moche sans charme sans saveur ! Et Crétin trop grand ! Et puant aussi !

Lucie aurait tellement aimé laissé s’écouler sa verve, mais elle tenait à conserver sa dignité surtout qu’après ce cowboy ce soit ouvertement moqué d’elle ainsi, aussi elle préféra répliquer sur un ton volontairement faussement naïf :

    Oh zut ! Tu m’as percé à jour Lex !! Mais que vais-je donc bien pouvoir faire ? Révéler ma vraie nature de gentille fille qui aime les licornes et ours en peluche ? Zuut ! Mais tu sais toi non plus tu n’as pas besoin de jouer à ce jeux la…tu n’es pas forcé de jouer les demeurés finis du far west avec moi…ooh ! Mais suis-je bête, tu ne joues pas toi, tu l’es vraiment ! Zuuut et re zuut !


La suite du chemin vers les cuisines se passa en silence, principalement parce que Lucie n’avait pas envie de lui adresser la parole, et très certainement parce que Lex devait être en train de se remémorer toute les raisons pour lesquels son honneur lui interdisait de cogner sur une femme. Une fois arrivée devant les cuisines Monsieur voulu jouer les galants : tsss ! Il était aussi crédible dans ce rôle qu’un éléphant en tutu rose dans le Lac des cygnes ! Et puis quel crétin pourquoi il donnait une cigarette à l’elfe de maison, après tout ils étaient là pour obéir pas besoin de les payer. Pfff tout ça ne révélait qu’une chose sa méconnaissance de ces bêtes là. Humpf mais ce n’était pas son cas à elle, elle savait les commander, ET elle, elle était mieux que tout le monde non ? Après tout c’était Lucie Delasange, pas n’importe qui elle avait des petites gens pour lui préparer à manger chez elle ! Aussi sur un ton impérieux, donc en somme qui ne changeait pas vraiment de celui de d’habitude, elle ordonna :
    Préparez moi un simple filet de sole avec du citron un peu d’huile d’olive, le tout avec un peu de salade, je n’ai pas très faim et dés choses ici tendent à me couper l’appétit


Sur ces dernières paroles elle fixa le stupide cowboy, il aurait été dommage qu’il ne se sente pas concerné par une telle remarque
Revenir en haut Aller en bas
Jack Tepes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Jack Tepes, Sam 1 Aoû 2009 - 21:37


- Tu sais où elle s’est cachée ?

- Je l’ai vue aller vers les cuisines. Ah et Jack, arrête de jouer à cache-cache avec elle. Elle m’énerve à toujours se cacher dans mon lit !

- Elle n’a que dix ans, et puis c’est ta sœur, tu devrais t’amuser avec elle plutôt que lire des livres que t’as déjà lu. Sur ce, j’te laisse toi et ton sopalin.


Jack quitta précipitamment la chambre dans laquelle il était en train de chercher pour se diriger vers les cuisines. Son air enjoué n’avait pas l’air de plaire à cet autre élève de Serdaigle auquel il s’était adressé. Mais bon, avec un sourire moqueur comme celui que le Tepes affichait souvent, c’était difficile de ne pas lui en vouloir…Apparemment, Jack avait l’air de s’amuser, et c’était souvent comme ça lors des rentrées. Il s’entendait bien avec tout le monde, et profitait de son temps libre pour se détendre et rire un peu…Rien de plus. Il n’étudiait pas plus que les autres élèves pour avoir des résultats convenables, et c’était l’un de ses atours…Quoiqu’il en soit, le sorcier quitta sa chambre, puis ce qui lui servait de « Maison » pour se diriger vers les cuisines. Il espérait bien y retrouver Jacqueline, la petite sœur d’Edward avec qui il venait tout juste de s’entretenir. La pauvre petite n’avait qu’onze ans et jouait encore à cache-cache, mais bon, Jack était une sorte de héros et ne pu refuser de jouer lui aussi. Surtout en voyant le visage d’ange de la jeune fille…

Bref ! Après avoir descendu de nombreuses marches et changé plusieurs fois d’escaliers, le jeune Tepes se retrouva dans un couloir vide. C’était très certainement là que se situait les cuisines, mais vu que Jack n’était pas sûr que Jacqueline s’y trouvait réellement, il préféra marcher lentement, regardant attentivement chaque endroit où une jeune fille d’un mètre-quarante pourrait se planquer…Mais après avoir avancé de quelques pas, il décida de pénétrer dans les cuisines. Une bonne odeur de nourriture s’en dégageait, et de nombreux cris résonnaient. Ce n’étaient pas des cris de peur –quoique parfois des créatures vivantes se faisaient décapitées-, mais ils avaient quelque chose d’effrayant. En tendant l’oreille, le sorcier remarqua que ce n’étaient rien d’autre que des ordres. Ainsi, quelqu’un dirigeait toute la troupe d’elfes de maison…Le jeune homme salua chaque elfe qui osait le regarder, puis se balada tranquillement dans l’énorme pièce, sans se préoccuper des cuisiniers qui n’avaient pas l’air de vouloir le faire partir…Puis après quelques pas, il se retrouva face à un couple…Un couple qu’il avait déjà vu auparavant…

- Ah mais c’est…

Le jeune sorcier chuchota ses paroles afin de ne pas se faire remarqué. Il se cacha ensuite derrière un mur, puis écouta en toute discrétion ce que les deux élèves de Serpentard disaient. Étant venu au plein milieu de la discussion, le jeune homme ne put comprendre tout ce qu’ils disaient. Il avait juste noté un nom : Lex. Le jeune élève continua de les espionner, se retenant de rires aux paroles assez enfantines de la Serpentarde. Il y eut ensuite un long moment de silence avant que la jeune sorcière ne reprenne la parole et ne parle une toute autre langue : celle des filles qui voulaient faire un régime…Elles ne pouvaient pas prendre quelque chose de normal ? Enfin, c’était peut-être car c’était un repas romantique entre ces deux là. Même si à première vue ils ne s’entendaient pas comme un véritable couple, ils étaient peut-être ensemble…Jack ne savait pas exactement quelle était la relation entre ceux deux élèves de Serpentard, mais ne voulait pas vraiment s’en mêler. Il essaya donc de partir discrètement après avoir déglutit, mais fut surprit par Jacqueline. Elle se tenait devant lui, un énorme sourire aux lèvres. Puis soudain, elle le frappa au niveau du ventre…Aïe.

- C’est toi le chat maintenant !

- Chuuut !


Jack essaya de la faire taire, accompagnant son « Chut » d’un mouvement de l’index qu’il plaça devant ses lèvres. La jeune fille fit la même chose en gonflant ses joues, mais c’était probablement trop tard. Le couple les avait probablement remarqués…Jack vérifia en regardant discrètement derrière le mur, mais de toute évidence, il s’était fait repéré à cause de la petite peste avec qui il était censé jouer…Puis lorsqu’il se retourna pour l’engueuler, elle avait déjà disparue. C’était malin ! Elle avait complètement abandonné le pauvre Jack qui était dans une situation assez délicate. Il pouvait toutefois essayer de s’enfuir comme la petite, mais était assez courageux pour se montrer et dire qu’il les espionnait. C’est ainsi que l’élève de Serdaigle se décolla du mur, partant l’air désolé vers les deux Serpentards…Un sourire se dessina sur les lèvres du sorcier qui frappa une fois dans ses mains. Jack posa ensuite sa main sur sa nuque, toujours aussi désolé, avant de prendre la parole et essayer de s’expliquer…Il les avait déjà vu chez Ollivander, et lors de leur rencontre, il n’y avait eu aucun problème…Peut-être que ce serait pareil cette fois.

- Euh…Salutations vous deux. Je trainais dans le coin et…Bah j’avais un peu faim, donc j’ai décidé de venir en cuisines. Désolé d’interrompre votre repas en amoureux. J’espère que je n’ai rien gâché ! Ah et au fait, moi c’est Jack, élève de Serdaigle comme vous pouvez le constater, dit-il en montrant le blason de sa Maison brodé sur sa robe de sorcier. Et vous êtes de Serpentard, c’est bien ça ? Ah, je n’vais pas vous déranger plus longtemps, je vais seulement me chercher de quoi bouffer…
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lucie Delasange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Lucie Delasange, Dim 2 Aoû 2009 - 0:44


Si la jeune fille était mal entourée, elle avait au moins la chance de gouter à un repas digne de ce nom, pas un vieux truc qui vous reste sur l’estomac toute la journée. Et pour ce simple fait et cette nouvelle combine le Cowboy malodorant remontait d’un ridicule petit cran dans son estime. M’enfin ça restait toujours un gorille doublé d’un sombre crétin. Sombre crétin qui d’ailleurs commandait des mets plus que...que…comment dire ? Étrange ! Un cheeseburger ? Kécéça ? Peut être un truc à base de créature magique…ce type ressemblait à moitié à braconnier, ça n’aurait rien d’étonnant, quoique paradoxale pour un gorille ! O.O Mais le fait est que notre jolie blonde, aussi intelligente soit elle, avait de sérieuse lacune en matière de cuisine populaire moldue. Et par conséquent ignorait tout de la culture fast-food, elle ne put donc que arquer un sourcil à l’arriver du fameux Cheeseburger sur son lit de frites.

C’était… erf les mots me manquent…nous allons dire étrange tout comme son nom : une superposition de pain, de viande de fromage…non vraiment étrange ! Mais le plus curieux restait à venir, elle n’avait pas encore vue la façon dont on devait manger cette chose !!! Glups avec les doigts ?! Pouaaah ! Et il ne s’était même pas lavé les mains, et dieu seul sait où ces grosses pattes avaient pu trainer. Lucie ne pouvait donc que l’observer médusée, tantôt écœurée, tantôt curieuse d’y gouter. M’enfin pas maintenant et pas avec cet énergumène qui pourrait se sentir flatter par une telle action, et puis elle avait son propre petit plat, qui n’avait rien à envier à celui du cowboy.

Finalement le repas se passait plutôt bien, même si le stupide Salamander refusait de conserver le silence que Lucie s’évertuait d’entretenir, en posant des question à la demoiselle. Questions qui, soit dit en passant, ressemblait à une insulte…Il était encore dans son trip Barbie première de la classe : pfff !

    Bien sur, à moins qu’on me trouve quelque chose à faire ici, et puis est ce que je t’en…


Qué ? Il osait se lever d’un bond et ignorer la suite de sa réponse ! Décidément son impolitesse n’était pas qu’une légende. Décidée à lui passer un savon elle le suivit en pestant derrière lui. Lucie n’eu aucun mal à identifier les deux serdaigles se trouvant dans la salle principale. La petite devait être en première année, elle fait partie des nuisibles. Quoi ? Vous ne vous attendiez tout de même pas à ce qu’elle dise : oh mais quelle est mignonne ! Et l’autre grand dadet elle l’avait déjà vue c’était sur, et la serpentard était quasi certaine qu’il s’appelait Jack. Oui c’est ça Jack, elle s’en souvenait pour s’être fait la remarque la première qu’il s’agissait d’un prénom de héros. Mais c’était quoi son nom de famille à lui déjà ? Jack Shephard ? Jack Bauer ? Jack Dawson ? Naaan c’était Tepes, Jack Tepes.

L’adolescente crue qu’elle allait s’étouffer lorsque le héros de Serdaigle prit la parole et les qualifia de couple, puis léger étranglement se transforma en rire :

    Moi ? ahahahhaha ! Avec ça ? aahahahahhaha ! Ne t’en fais pas mon pauvre tu n’as rien gaché !! Naaaan mais lui et moi…ahahahahahahha !


La nuisible parlait aussi Lucie l’aurait bien dégagée à coup de remarques acerbes ou de sortilèges, mais déjà elle filait pour ruiner le repas de Lex. Pour cette simple action, la nuisible devenait une adorable petite fille pleine d’avenir ! Enfin la petite serdaigle demeurait encore plus que méprisable, n’allez pas vous méprendre.

    Huuum le drôle de monsieur mange un burger au cheese…enfin une cheeseburger…un truc dans ce genre…Mais une chose est sure Miss tu peux tout manger le gros monsieur est d’accord ! Et après je suis sure qu’il sera plus que ravie de jouer avec toi à chat !
Revenir en haut Aller en bas
Jack Tepes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Jack Tepes, Dim 2 Aoû 2009 - 13:33


- Excusez-la, elle vient tout juste d’entrer à Poudlard et…

- Jack ! Jack ! Viens voir ! C’est trop bon !


Apparemment, le Serdaigle n’avait rien gâché. Il lâcha un soupir de soulagement au fond de lui, mais se contenta d’esquisser un sourire de satisfaction lorsque la jeune fille l’informa de cette « bonne » nouvelle. Par contre, Jacqueline avait l’air de bien s’amuser, et embêter un Serpentard n’était jamais bon. Le sorcier vêtu de sa robe noir regarda donc la petite sœur de son amie dérober quelques frittes, avant de remarquer qu’un cheeseburger était placé au milieu de ces morceaux de patate. Contrairement à la jeune fille, ce cow-boy ne se privait pas, et avait des goûts dignes d’un américain. Et comme la jeune fille l’avait fait remarqué, ce Lex avait un accent, probablement celui d’un véritable américain…Enfin quoiqu’il en soit, Jack ne voulait pas avoir de problèmes avec eux. Il regarda donc Lex, levant légèrement les bras avec un sourire aux lèvres pour dire qu’il ne voulait pas avoir à se battre ou attirer un quelconque problème, puis s’approcha de la fillette afin de lui dire de partir…Il y avait peu de chance que Jacqueline accepte, mais tant pis.

- Jacqueline, arrête de manger. Viens, j’dois te ramener dans la Salle.

- Mais…La gentille fille m’a dit que je pouvais manger ! Et puis, je VEUX jouer à chat ! Toi t’es trop nul, tu m’attrapes jamais !


Jack se tût, incapable de répondre quoique ce soit à cette remarque. Il regarda la jeune fillette profiter des quelques frittes restantes, puis tourna sa tête en direction de Lex, qui devait avoir une sérieuse envie de boxer la petite, puis vers la jeune blonde, qui avait l’air de s’amuser en voyant ce qui se passait…Puis, après avoir longuement réfléchit à ce qu’il pourrait faire pour arrêter cela, le Serdaigle s’approcha de la filette, puis l’attrapa par les hanches avant de la porter. Jacqueline se mit alors à rire, crachant quelques morceaux de frittes couverts de salive sur la table. Elle essaya ensuite de se débattre, frappant le visage de Jack en le couvrant d’un peu d’huile et de sel…Mais la jeune fille avait plus d’un atout dans son sac. Évidemment, elle décida de sortir l’atout ultime tout de suite…Elle essaya donc de se pencher vers l’avant, puis frappa de toutes ses forces la partie sensible des hommes…Le jeune homme souffrait comme jamais, et fit d’abord une grimace de douleur avant de tomber sur ses genoux et relâcher la jeune fille de son étreinte…Il avait mal, et cela se sentait rien qu’en voyant son visage…Les deux Serpentards devaient sûrement s’amuser en le voyant dans cet état, mais ce fut la jeune fille qui fut la plus amusée par la situation. Jack la regarda, une légère colère dans son regard, puis essaya de se relever, mais avait encore trop mal…

La fillette se dirigea ensuite vers Lex, sans crainte, puis s’agrippa à lui, ses doigts couverts de sel…Sans Jack pour l’empêcher de faire des bêtises, elle allait pouvoir faire tout ce qu’elle voulait…

- Merci monsieur ! C’était trop bon ! Et pis, moi c’est pas Dora ! C’est Jacqueline !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lucie Delasange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Lucie Delasange, Dim 2 Aoû 2009 - 17:39


Finalement s’aventurer dans les cuisines avec le gorille du far west se révélait être une expérience plutôt distrayante, enfin en partie grâce à la venue de la petite Jacqueline…Pauvre enfant, ses parents ne devaient pas beaucoup l’aimer pour l’avoir nommée ainsi…M’enfin quand on voyait le personnage ce n’était pas si étonnant…Et puis la petite serdaigle devait quand même être sacrément attardée, après tout elle avait quand même onze ans ce n’était plus un bébé non plus, et pourtant elle en avait le comportement : pathétique, mais drôle. Jacqueline avait du tombé du berceau pas mal de fois, ou alors ses parents lui avaient peut être offert un de ces mini ballais pour morveux sorciers. Ces trucs faisaient des ravages chez les tout petits, créait aussi une armée d’attardé aux crânes jonchés de bosses.

Lucie ne pu s’empêcher d’observer le crâne de la fillette pour chercher une quelconque bosse alors que celle-ci se goinfrait de frites. Mais elle du interrompre son observation parce que monsieur le cowboy de l’ouest ne semblait pas avoir apprécié sa petite blague, et se vengeait en balançant son pauvre filet de sole et sa salade, qui ne lui avaient pourtant rien fait ! è.é Crétin, crétin crétin ! Et elle ne pouvait pas lui balancer des horreurs aux visages parce que déjà un autre évènement détournait son attention, la petite teigne s’en prenait à Jack le héros qui essayait tant bien que mal de sauver le repas du gorille. Aoutch ça devait faire mal, mais curieusement ça ne rendait que plus délectable la situation, noon décidément cette petite illuminait sa journée au point même de faire sourire la serpentarde, surtout que maintenant avec ses vilaines mains dégoutantes elle s’approchait de Lex. Huhuhuhuhuuh.

Rooh le gorille était plus dégourdie que l’autre emmanché de serdaigle et parait les coups, dommage ça aurait pu être drôle de le voir lui aussi se rouler par terre ! >.<

    C’est quoi l’autoroute ? Tu parles trop bizarrement toi ! T’es plus drôle du tout je vais jouer avec la jolie gentille fille !

A ces mots la jeune fille se libéra de l’emprise du cowboy et se rua vers la dite jolie gentille fille. Le sang de Lucie ne fit qu’un tour quand elle aperçu les doigts dégoulinant de graisses de la petite teigne, et plus rapide qu’une fashionista le jour des soldes aux Galeries Lafayette, elle dégaina sa toute nouvelle baguette magique :
    Petrificus Totalus

Le sortilège atteint la fillette de plein fouet l’immobilisant à seulement quelques centimètre de la Delasange…ouuf ce n’était pas passé loin, un peu plus et elle se retrouvait couverte de graisse. Ce n’était pas parce que son uniforme de l’école était laid qu’il devait être en plus constellé de tâches et puis de quoi aurait elle eu l’air ? D’autant plus qu’elle ne connaissait aucun sortilège de nettoyage rapide robe…il faudrait y remédier. Mais pour l’heure elle avait des savons à passer, elle se campa devant les deux adolescents pour mieux leur sévir son regard le plus réprobateur.

    Toi le serdaigle n’essai pas de jouer les héros pour gamine si tu n’en as pas l’étoffe, on a suffisamment de Gryffondor comme ça sans qu’en plus des types comme toi s’y mettent. Et toi le cowboy là, ta mère ne t’a jamais appris qu’il ne fallait pas gacher la nourriture ! Tu me dois un repas, et toi Jack une fière chandelle pour avoir arrêté cette petite furie, la prochaine fois pense à te servir un peu à te servir de ta baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Tepes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Jack Tepes, Dim 2 Aoû 2009 - 19:06


C’était une manière inhabituelle de faire taire une petite fille, mais c’était drôlement efficace. Utiliser un sort d’immobiliser relevait tout simplement du génie, ou de la démence. Qui utiliserait un tel sort dans l’enceinte de Poudlard juste pour faire taire une fille un peu trop agitée ? Peu de gens très certainement, mais cette jeune fille était sûrement l’une de ces rebelles qui ne respectaient pas le règlement de l’école…Jack, d’abord surprit de voir la Serdaigle se faire figée, finit par esquisser un sourire. Il était soulagé de ne plus avoir à corriger tout ce que la gamine faisait…C’était une bonne chose. Le jeune sorcier resta néanmoins immobile quelques secondes, récupérant du coup donné par la petite Jacqueline. Il souffrait terriblement, mais finit par se relever, sentant encore quelques picotements au niveau de sa partie sensible. Il supportait péniblement tout mouvement de jambe, mais essaya tout de même de se rapprocher vers la jeune fille figée, sans chercher à la sortir de cet état d’immobilisation.

- Ah…Euh…Eh bien, merci. Mais, c’est pas interdit d’user de cette magie dans l’enceinte de l’école ? Je veux dire, sans l’autorisation…Enfin, vu qu’on est en cuisines, je ne pense pas qu’on ira vous trouver mais…Il faut que je la sorte de cet état.

La baguette du jeune sorcier était rangée dans un petit sac attaché à sa ceinture. Il l’ouvrit donc assez rapidement, puis empoigna son outil magique avant de la pointer en direction de Jacqueline. Même si la douleur persistait et qu’il n’aimait pas vraiment la gamine, il fallait la libérer avant de s’attirer plus de problème qu’elle n’en causait. Le Serdaigle agita donc sa baguette, prêt à psalmodier l’incantation, mais entendit soudain un bruit de pas en sa direction. Il se stoppa net, tendant l’oreille pour savoir qui était en train de venir. Jack tourna la tête, ignorant les deux Serpentards et la gamine. Il se concentra uniquement sur ce bruit de pas qui ne semblait pas appartenir aux elfes de maison et qui résonnait assez bizarrement. Peut-être un autre élève qui avait faim ? Quoiqu’il en soit, le Tepes espérait que ce ne soit pas un professeur, car sinon, le trio aurait beaucoup d’ennuis. M’enfin, le mieux était tout de même de libérer la pauvre petite avant que quelqu’un ne la remarque. Jack agita donc sa baguette, prêt à lancer le sort, mais fut stoppé net par l’apparition mystérieuse du nouveau venu…

- Euh…Salut ?
Revenir en haut Aller en bas
David Page
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : David Page, Dim 2 Aoû 2009 - 20:52


Le soir arrivait tout doucement sur Poudlard, David Page faisait encore une fois une tournée dans les couloirs, inlassablement, il répétait les mêmes gestes, jetait les mêmes regards, en quête de quelques chose d'inhabituel, mais il était rare de se retrouver confronté à ce genre de choses. Remontant tranquillement vers la tour de Serdaigle où il comptait se caler tranquillement dans un fauteuil pour lire un bouquin qu'un ami lui avait prêté. Il passa alors devant ce qu'il savait être la cuisine du château, là où les elfes préparaient les repas qui apparaissaient miraculeusement dans la Grande Salle.

C'est alors qu'il remarqua enfin quelque chose qui n'allait pas, le passage qui permettait l'accès aux cuisines était ouvert, ce qui ne devrait pas être le cas normalement, cela voulait dire que quelqu'un s'était introduit.. David s'approcha du passage, poussant un peu le tableau pour pouvoir entrer sans difficultés, il franchit non sans mal la porte puis se retrouva nez à nez avec un tout jeune élève, en plus, c'était un Serdaigle !

- Euh... Salut ?

Le jeune ne manquait pas de culot, sa façon de s'adresser à son directeur dans une pareille situation était pleine d'audace... Mais quel ne fut pas sa surprise de voir allongé juste derrière lui une jeune fille, soumise de toute évidence au maléfice du Saucisson. A côté d'eux, deux jeunes élèves de Serpentard attendaient, un sourire niais aux lèvres, David était choqué par tant d'immaturité, venant en plus d'élèves tout fraîchement arrivé à Poudlard !

- Non mais ça va pas ! Vous êtes fous ou quoi tous les trois ? Et toi, tu viens de ma propre maison et tu oses bafouer ainsi l'honneur de Rowena Serdaigle !

Il sortit sa baguette et libéra la jeune fille du maléfice, il ordonna ensuite à deux elfes de la conduire à l'infirmerie, où elle pourrait être prise en charge. Le trio allait devoir rendre des comptes, il ne s'en tirerait pas comme ça, malgré leur jeune âge.

- Donnez-moi très vite vos noms et montez dans vos salles communes, puis filez très vite au dortoir ! Nous allons nous revoir, soyez en sur, pour votre retenue !

La colère s'affichait sur son visage, il n'y avait aucun sadisme dans le fait de punir trois jeunes élèves mais le fait de savoir qu'ils avaient pratiqué la magie sur une autre élève le rendait furieux, surtout un élève de Serdaigle, la maison qu'il dirigeait ! Il attendait que les trois sortent des cuisines, il allait réfléchir à la manière de les punir, ce qu'il savait, c'est qu'ils allaient souffrir ...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Takechi Kudo
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Takechi Kudo, Lun 17 Aoû 2009 - 15:40


Takechi et Elsa quittèrent la salle commune de Serdaigle à 22 heures précises pour faire soi-disant travailler. en effet ils avaient prévu un peu plus tôt dans la soirée d'aller à la cuisines, lieu où ils n'étaient encore jamais allés. Et comme ils sont préfets, ils auront une explication logique à formuler si on les troue dans les couloirs, mais pas si un professeur les trouvait dans la cuisines en train de manger.

22 heures et 05 minutes, ils étaient dans les couloirs en direction du lieu dit. Aucun élève à réprimander pour le moment, ce qui les avantageait car aucun témoin n'était donc présent.

22 heures et 10 Tak demanda à Elsa :

" Une fois devant la porte, on l'ouvre comment déjà ? A moins que ce ne soit un tableau ? "


Pour un préfet, Tak n'en avait pas l'air dans ces deux questions, car ça signifiait qu'il n'avait pas lu tout le manuel des tableaux et mots de passes et portes de Poudlard, ce que presque tous les farceurs connaissent.

Ils empruntèrent toutes sortes d'escaliers et de couloirs pour éviter de perdre trop de temps et ainsi espérer se retrouver au plus vite dans le lieu où ils auraient dû patrouiller.

Tak aime beaucoup la série moldu mission impossible et là il croyait y être, en pleine mission d'infiltration. Mais la réalité le reprit lorsqu'il faillit rater la marche. Il reprit son sérieux .

22 heures et quart, Tak se trouvait devant l'accès menant vers la cuisine sans savoir l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Elsa Dublis
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Elsa Dublis, Lun 17 Aoû 2009 - 19:15


Les deux préfets commencèrent leur ronde. Celle-ci ayant comme but principal de se rendre aux cuisines pour explorer les lieux plutôt que verbaliser les différents élèves réfractaires au réglement.
Cinq années à Poudlard et jamais son chemin n'avait croisé celui des cuisines. Il faut dire qu'aller là-bas n'est pas le premier interdit qu'on a envie de braver!

Une fois le lieu repéré, Takechi lui posa une question qu'elle jugea on ne peut plus pertinente : "Comment fait-on pour y rentrer?" La base quoi...
Oublier l'idée "il suffit d'avoir faim pour que ça s'ouvre". D'autant que pour sa part ça n'était pas le cas.
Et puis *Eureka!* ! Ses vagues souvenirs de sa lecture sur l'Histoire de Poudlard avaient eu la bonne idée de refaire surface. Elsa regarda autour d'elle et au bout de quelques instants un large sourire apparut sur ses lèvres.

"Regarde ce tableau avec la coupe de fruit. C'est notre bon d'entrée!"

Elsa s'avança décidée et plutôt sure d'elle. Elle tendit la main et passa successivement son doigt sur les différents fruits. Arrivée sur la cerise celle-ci bougea de manière peu commune et elle laissa place ensuite à une belle poignée rouge d'une magnifique et impressionnate porte dorée.

Elle se retourna vers son collègue, ravie, et l'invita d'une main à s'approcher. Du regard elle lui montra la poignée fraichement apparue. Avec une pointe d'impatience elle lança

"Après toi!"

Elsa ne savait pas ce qu'elle allait découvrir derrière cette porte. Ce qu'elle savait en revanche c'est qu'elle ne serait surement pas déçue et que ca lui permettrait pendant un petit moment d'oublier ce qui lui occupait constemment l'esprit depuis quelques jours. Elle y pensait tant! Un coup d'oeil à Takechi lui apprit qu'il était plutôt excité à l'idée d'ouvrir cette porte. Elle attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Takechi Kudo
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Takechi Kudo, Mar 18 Aoû 2009 - 10:09


Takechi restait planté bêtement devant le tableau quand Elsa eut une idée de génie et réussis à faire apparaitre une porte.

" Félicitations ! "

Elle lui laissa la place pour l'ouvrir. quand il voulut tourner la poignée un hiboux grand-duc qu'il, n'avait encore jamais vu déposa une lettre à ses pieds et disparut aussitôt. Sur cette lettre, le cachet du ministre était déposé. Il l'ouvrit :

M.Kudo,

J'ai dans le regret de vous annoncer que vous avez été renvoyé.

Mes respects et bonne chance pour vie future.

votre ancien supérieur.


Takechi restait bouche bée, lui qui plutôt dans la soirée avait dans l'optique de conserver son job, voilà qu'il n'en avait plus besoin, il venait de le perdre. Un rire intérieur le prit lorsqu'il relut la lettre "J'ai dans le regret", comme s'il en avait, quand on revoit quelqu'un on ne pas de regrets sinon on le garde. Il s'était d'ailleurs demandé pourquoi tous les chefs d'entreprises employé le début de cette phrase type disant le renvoi. Sans doute pour se faire figure ou pour ne pas trop heurter la sensibilité du futur lecteur. Un jour, Tak se dit qu'il le demanderait à un de ses copains.

Il tendit la lettre à Elsa pour si elle voulait la lire. Puis rentra dans la cuisine, c'est bien ce soir qu'il lui fallait se changer les idées.

La cuisine était immense. Elle avait quatre grandes tables comme dans la grande salle. Les Elfes de Maison étaient partout, ils allaient des fourneaux aux réfrigérateurs sans arrêt. Deux d'entre eux se détachèrent du groupe et vint vers eux le premier dit :

" Ô nobles visiteurs,
Que faites vous en une si tardive heure ?
Ah vous êtes préfet,
Quelle belle couverture pour des méfaits !

Que puis-je vous servir ?
Du lait, du jus de citrouille, des gâteaux, des friandises
puis-je vous jouez de la lyre ?
lors des dégustation de nos marchandises ? "


L'Elfe arrêta son poème là. Tak prit commande :

" J'aimerais avoir un sandwich rapide et consistant, on doit fileravant que les profs remarque notre absence. Et toi Elsa que veux-tu ? "

Puis il s'arrêta et dit à l'oreille de l'Elfe :" Beau poème ! Par contreon a pas le temps pour la musique, une aute fois peut-être."

Et Tak attendit patiemment, tout en étant pressé, son sandwich qui ne pouvait qu'être meilleur que le précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Elsa Dublis
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Elsa Dublis, Mar 18 Aoû 2009 - 22:11


Takechi avait rejoint la jeune préfète. Il s'apprêtait à ouvrir la porte sur ce lieu qu'elle avait souvent imaginé quand un hibou grand-duc fit une apparition des plus remarquées. Sa lettre était destinée à son homologue.
Jugeant que ce courrier était privé et que ça ne la regardait donc pas elle s'éloigna légèrement. Toutefois elle jeta de brefs regards et, de ce qu'elle put entrevoir, la missive n'apportait pas que des bonnes nouvelles.

Sans qu'elle s'y attende Takechi lui tendit l'objet de son mécontentement. Elsa hésita quelques instants avant de finalement prendre la lettre. Elle provenait du Ministère, elle était courte et claire.

Ainsi le préfet était renvoyé de son travail. Celui là même dont il avait été question dans leur conversation un peu plus tôt dans la salle commune.
Ne pouvant qu'imaginer l'impact de cette nouvelle elle ne dit mot pendant un moment. Pendant ce temps là Takechi prenait commande auprès des elfes.
Elle le trouvait étonnamment détendu vue la situation qui devait être tout de même une grosse déception. D'autant qu'elle savait que son camarade avit un but au dela de son travail pur.

Elsa s'approcha du jeune Serdaigle

"Je suis désolée pour toi, je me doute que ce n'est pas une agréable nouvelle. Malheureusement je ne peux rien y faire." Honnêtement quoi dire d'autre!
Elle fit une pause avant de poser une question délicate

"T'y attendais-tu?" Peut être y avait-il une raison spécifique dont elle ignorait évidemment l'existence.

Pour ne pas avoir l'air d'insister elle changea de sujet en s'adressant aux deux Elfes qui se trouvaient droit devant elle

"Je ne prendrai rien merci. Par contre je ne serais pas contre une petite visite des lieux" . Elle scruta la réaction de ses deux interlocuteurs en espérant obtenie la permission. En attendant elle se retourna vers Takechi

"Tu préfères peut être rentrer? Moi je ne vais rester que quelques minutes et après je reprend la ronde...sérieusement!" Elle fit un timide sourire à son camarade.

Se retrouver seule dans les couloirs la nuit était des plus agréables. On ne sait jamais à quoi s'attendre. Pour elle la nuit était synonyme d'évasion et surtout lui rappelait de très bons moments..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Cuisines de Poudlard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 18

 Les Cuisines de Poudlard

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.