AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 22 sur 24
Couloir du 7ème étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant
Lïnwe Felagünd
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor

Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 9 Juin 2016 - 18:24


Il s'faisait une joie. Une enjaille totale. A l'idée de pouvoir méditer rien qu'un peu. Se renfermer, dans sa bulle, de savon. Contempler ses souvenirs, à foison. Jouir d'une autorité certaine, sur sa pensée. Faire le vide, oublier. Fermer les boîtes, pleines de cruauté. Une bulle, qu'on aurait fait mousser. Pétiller. Brossée, pour qu'on ne puisse l'éclater. Impossible de la brûler ou de la noyer. La tuer. La briser encore moins.

Mais le sel se mêle au savon
Parfumé au citron
Moelleux comme
Une éponge. Sans trous
Qui reste dans la bouche.

Une pincée de sel, à l'improviste. Le sel. C'est elle. Aussi exhausteur de goût. Sans elle, il n'est plus. Sans lui, non plus. « Je suis perdue... je viens d'arriver de Beauxbâtons et ce château me rend folle. je cherchais la tour de divination pour voir s'il restait de la place dans le prochain cours.. euh non pardon d'astronomie... le moine gras m'a indiqué que.... pffff. où est ce que je suis ? »
Elle ment ! QU'ON LUI COUPE LA TÊTE BORDEL DE M*RDE. Tu n'es point la Reine. Un poil trop superficielle, prise de tête. Calme-toi, et toi aussi, Lïnwe. Ne t'abîme pas. Essayons ensemble, d'analyser la situation. Tour de Divination ou d'Astronomie ? Elle savait même plus ce qu'elle cherchait à force. La pauvre. Doit-on la plaindre ? Non. Et crève avec elle.

« Tu pourrais peut être m'avancer un peu sur mon chemin ? à moins que t'ai pas le temps ? » ajouta-t-elle, l'espoir puant tout autour d'elle. Corruption dans l'air. « Ça s'trouve tu sais même pas où elle est cette tour, vous avez astronomie en première année ? » le garçon arqua un sourcil. D'incompréhension.

Trop bien. Elle parle le troll. Qu'il est con.
Pour une fois, je confirme.

Par où commencer ? « Ici, on est au septième et dernier étage du château. Et la salle commune des Gryffondor s'y trouve. » Elle aura au moins l'impression de connaître un mystère de l'école. « L'Moine gras... hm. C'est sûrement le plus gentil des fantômes. Mais il a sûrement un problème d'orientation, ou d'articulation. fit-il en la fixant. Un peu trop. « Viens. » ajouta-t-il la seconde d'après. On est bien. Ferme ta gueule.

« Tu vois, là. La Tour un peu à l'Est. C'est ça, la Tour d'Astronomie. Du coup... t'es un peu loin du trésor. » fit-il en lui laissant la place près de la vitre. « Je t'accompagne ? » C'est pas qu'il croyait pas en la fille. Mais sait-on jamais. Parfois, oublier sa bulle, c'est pas plus mal. D'oublier le mal. Pas moins moral.
Revenir en haut Aller en bas
Tangerine Tolpre
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Tangerine Tolpre, Jeu 23 Juin 2016 - 12:27


[désolé poru le retard et la taille de cette réponse, je suis très prise en ce moment]

"Ici, on est au septième et dernier étage du château. Et la salle commune des Gryffondor s'y trouve, L'Moine gras... hm. C'est sûrement le plus gentil des fantômes. Mais il a sûrement un problème d'orientation, ou d'articulation, Viens"

Tangerine jeta un oeil autour en tentant de trouver l'entrer de la salle commune dont il parlait mais elle reporta son regard sur lui. Elle le suivit pour s'approcher de la lucarne et observa la divine. Surement avait-elle tourné à droite au mauvais moment ...

« Tu vois, là. La Tour un peu à l'Est. C'est ça, la Tour d'Astronomie. Du coup... t'es un peu loin du trésor. »


*trésor... m'okay... il est bien sûr de lui pour un si jeune garçon...* Tangerine souri gentiment sans relever le sobriquet

"Merci, en effet, j'y suis pas du tout..." Elle continuait de regarder la tour quelques instants et reporta son regard sur sa montre moldue, puis sur le jeune homme

« Je t'accompagne ? »

Tangerine soupira de soulagement. Elle était en retard, tant pi, elle est plus à quelques minutes prêt, quitte à se prendre une retenue, elle aura au moins vu la salle de cours et rencontrer quelqu'un d'autre.


"Avec Plaisir" Elle sourit au jeune homme et lui tendit la main "J'suis Tangerine..."

En attendant que celui-ci réagisse, elle prit discrètement le temps de regarder le jeune homme aux cheveux si claire qu'ils en auraient été éblouissant en réfléchissant le rayon du soleil qui passait par la fenêtre. Lui sera surement un sacré tombeur plus tard. Elle rit intérieurement.. c'était tellement pas le moment de penser à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 23 Juin 2016 - 13:08


Pas de soucis ! (: J'ai pas fait très long non plus.

La pauvre. Avait l'air perdu. Dans les dédales du château. Un labyrinthe sans fin ni faille. A l'exutoire illusoire. On ne peut s'enfuir, on ne peut le fuir. Il est à la fois, notre maison, notre abandon. Mais on l'aime, ce château qu'est l'école Poudlard. A l'allure draconienne, inaccessible demeure. Mais au cœur fragile et corrompue. Manipulation facile. Milieu docile. Elle offre une autre image de ce qu'elle est. Et ce labyrinthe, en est une autre. D'image.

Vingt-quatre images
dans ce château de paille
chapeau de verre
que l'on tend
à se mettre sous la
dent

L'étrangère, car elle n'était pas du coin — quelques pensées la trahissent —, se déplace et suit Lïnwe près de la vitre. « Merci, en effet, j'y suis pas du tout... » Après quelques explications, le sourire se fait entrevoir. Soulagement, euphorie ou consolation ? L'un des trois est à prendre, les deux autres à laisser. Mettre de côté. Pour un soir. Pour un instant. Dans une boîte, bien rangée. Sous une dalle, un parquet. Elle accepte l'invitation, le lion sourit en retour. Les oreilles frémissent. La poitrine palpite.

Le sang jouit
de cette nouvelle
ni trop longue
ni trop courte

« J'suis Tangerine... » s'exclama-t-elle en tendant la main. Une main amicale, altruiste. A prendre, plutôt qu'à laisser. Ceux ne sont que les faibles qui snobent. « Enchanté. C'est un joli nom. Moi, c'est Lïnwe. Si tu viens de Beauxbâtons, j'en déduis que tu es française ? Cela se passe comment là-bas ? C'est si différent que ça, les coutumes, l'école tout ça ? » Il emboîte le pas, ouvre la marche. Loin d'être funèbre. Bien plus risible. The Guiding Light.


Dernière édition par Lïnwe Felagünd le Dim 4 Sep 2016 - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tangerine Tolpre
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Tangerine Tolpre, Dim 4 Sep 2016 - 20:08


[hrpg] je prend le temps enfin. mille excuses encore


« Enchanté. C'est un joli nom. Moi, c'est Lïnwe. Si tu viens de Beauxbâtons, j'en déduis que tu es française ? Cela se passe comment là-bas ? C'est si différent que ça, les coutumes, l'école tout ça ? »

Le jeune homme avait entamé sa marche l'air determiné, Tangerine sourit et emboîtât le pas

"j'ai un parent Français et un Anglais, ça permet d'étendre le champ de possibilité, j'ai pas à m'en plaindre."


La jeune fille regardait ses pieds, en s'amusant intérieurement à tenter d'éviter de marcher sur les lignes des pavés, le genre d'occupation qui ne l'aidais pas à prendre ses repères. En y pensant, elle releva le nez et jeta un coup d'oeil aux alentours. Le château qui pouvait prendre parfois des allures assez austères se révélait plutôt chaleureux lorsque les rayons du soleil bas dans la journée s'infiltrait à travers les vitraux du château. Tangerine jeta un discret coup d'oeil au jeune homme qui l'accompagnait, elle reprit son récit :

"J'aurai aimé faire ma rentré à Poudlard, mon papa m'en avait tellement parlé.. tu as du adoré ça toi nan ? Il n'y a rien d'aussi spectaculaire à Beauxbatons. C'est une école de préstige, assez stricte et porté sur la bonne éducation, j'étais bien là bah hein.. mais du coup les élèves un peu créatifs sont pas toujours vu d'un bon oeil là bas. Puis au final on est revenu vivre ici alors je suis plutôt contente !  Et toi alors ? Tu viens de quel coin ?

Tangerine avait tournée ses yeux plissé par son sourire habituel vers le jeune homme et tandis qu'elle finissait sa phrase, elle le bouscula tendrement avec son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 13 Sep 2016 - 23:47


Les deux étudiants avançaient tant bien que mal à travers ces dédales de couloir. Les escaliers capricieux. Et les innombrables fenêtres où perçaient encore les rayons de fin de journée. Lïnwe apprit quelques détails sur cette Poufsouffle étrangère des lieux et du pays. Elle était très gentille et il avait cette impression qu'elle était timide de connaître tout cela. Ce nouveau monde qui s'ouvrait à elle comme sur une page de conte de fées. Celui que maman ou papa nous raconte au bord du lit avant de s'endormir.

Son père à elle était soit anglais soit français. Elle n'avait pas précisé jusqu'à ce moment où ils atteignirent le premier étage en descendant les marches. « J'aurai aimé faire ma rentrée à Poudlard, mon papa m'en avait tellement parlé... tu as du adoré ça toi nan ? Il n'y a rien d'aussi spectaculaire à Beauxbatons. C'est une école de prestige, assez stricte et portée sur la bonne éducation, j'étais bien là bah hein... mais du coup les élèves un peu créatifs sont pas toujours vus d'un bon œil là-bas. Puis au final on est revenu vivre ici alors je suis plutôt contente ! Et toi alors ? Tu viens de quel coin ? » finit-elle par demander en le bousculant d'un air amical.

Lïnwe lui sourit, content d'en apprendre un peu plus sur cette mystérieuse école de magie française. On en parlait très peu ici. « Et bien moi, je suis irlandais de naissance mais du sang nordique coule dans mes veines. Mes parents sont tout deux norvégiens. J'ai toujours vécu à Ballycastle, je ne sais pas si tu connais bien le Quidditch ?... » ajouta-t-il en jetant un regard en biais « ...mais c'est une grande équipe de Grande-Bretagne. Et oui, évidemment, quand on reçoit la lettre, la rentrée, la répartition, le banquet... c'est sans doute un des moments les plus importants de notre vie. Ici aussi, tu verras que c'est une école stricte. » dit-il sans différence. Ce n'est sûrement pas sur ce même ton qu'il aurait parlé deux ans auparavant. Mais depuis qu'il était dans l'Elite de Sergeï, il s'en branlait cordialement. « Le Directeur, Kholov, a bien défini son modèle type de bon étudiant et n'hésite pas à faire des rappels à l'ordre à quiconque obstrue son chemin. M'enfin, c'est peut-être mieux ainsi ? Je ne sais pas... Au moins, on peut venir de n'importe où, penser n'importe quoi, et avoir un look d'enfer : on ne te virera pas de l'école ! Heureusement d'ailleurs que le Directeur ne nous oblige pas à porter la barbe ou des souliers des années soixante-dix... »

Il imaginait bien Kholov préparer un examen d'entrée porté sur le physique des élèves. Evaluer le taux de pilosité au millimètre près pour être accepté. « Parle-m'en plus sur ton ancienne école ! Du peu que j'ai pu en entendre, on dit que les jardins font partie des plus beaux du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Tangerine Tolpre
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Tangerine Tolpre, Dim 9 Oct 2016 - 12:12


« Et bien moi, je suis irlandais de naissance mais du sang nordique coule dans mes veines. Mes parents sont tout deux norvégiens. J'ai toujours vécu à Ballycastle, je ne sais pas si tu connais bien le Quidditch ? ...mais c'est une grande équipe de Grande-Bretagne. Et oui, évidemment, quand on reçoit la lettre, la rentrée, la répartition, le banquet... c'est sans doute un des moments les plus importants de notre vie. Ici aussi, tu verras que c'est une école stricte. Le Directeur, Kholov, a bien défini son modèle type de bon étudiant et n'hésite pas à faire des rappels à l'ordre à quiconque obstrue son chemin. M'enfin, c'est peut-être mieux ainsi ? Je ne sais pas... Au moins, on peut venir de n'importe où, penser n'importe quoi, et avoir un look d'enfer : on ne te virera pas de l'école ! Heureusement d'ailleurs que le Directeur ne nous oblige pas à porter la barbe ou des souliers des années soixante-dix... »

Tangerine écoutait attentivement le jeune homme, laissant son imagination suivre les dires du jeunes garçons, lui rendant régulièrement ses regards et aquissant pour interagir avec lui. Lorsqu'il avança le sujet du directeur, la jaune et noir frissonnât légerment. Elle ne l'avait appercue qu'une seule fois et l'homme lui avait fait froid dans le do. Il incarnait tout ce qu'elle avait du mal à tolérer chez l'être humain : l'élitisme, la soif de pouvoir et le manque de justesse dans les règles qu'il imposait à ses élèves.
Elle eu peur d'avoir à répondre à ce sujet mais Lïnwe reparti sur le sujet de Beauxbâtons, chose qui la détendit un peu.


« Parle-m'en plus sur ton ancienne école ! Du peu que j'ai pu en entendre, on dit que les jardins font partie des plus beaux du monde. »


Tangerine replongeait dans ses souvenir pas si lointain et sourit sans vraiment s'en rendre compte.

"Je trouve que le château de Beauxbâtons dégage le raffinement à la française... dans son architecture, ses repas, ses jardins... C'est assez drôle d'ailleurs car on retrouve une partie des grandes périodes dans diverses partie. Le château par exemple est un mélange architectural de toutes les époques, tout en gardant un ensemble très cohérent, ça rend très beau... le tout entouré des jardins dont tu sembles avoir entendu parler... j'avoue que ça me manque un peu de m'y promener..." la jeune fille tentait de trouver des mots sans trop y parvenir "..c'est difficile à décrire mais c'est époustouflant de couleur, de forme et de faune.

La jeune fille lança un regard sur sa montre moldu, le cours auquel elle souhaitait assisté allait se terminer dans 20 minutes, autant dire qu'il était déjà bien trop tard.

"Je pense que ce n'est plus trop la peine de monter jusqu'en astronomie... j'irai m'excuser auprès du professeur au prochain cours"

La jeune fille était curieuse d'en apprendre plus au sujet du garçon qui semblait particulièrement à l'aise dans le château

"Si ça te dit qu'on continue de marcher.. ou alors peut être as tu un endroit dans le château que tu voudrai me faire voir ? du genre truc-trop-cool-à-connaitre-absolument ?"

Tangerine souriait sans impétuosité, considérant le griffondor, bien que plus jeune, comme un camarade quelconque avec qui elle risquait probablement d'apprécier passer du temps ou retrouver en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 25 Oct 2016 - 13:57


Je suis désolé de ce retard...
____________________________


Les deux étudiants parcouraient le château comme deux parfaits amis. De vieux éléphants qui se retrouvent après des décennies. Qui parlent de toutes ces années perdues. A travers la jungle. Cette jungle de pierres aux dédales de couloir. Où seules les ombres dansent avec leurs regards. Mais ceux ne sont que deux inconnus. Un blaireau. Et un lionceau. Qui font la paire, ce soir.

« Je trouve que le château de Beauxbâtons dégage le raffinement à la française... dans son architecture, ses repas, ses jardins... C'est assez drôle d'ailleurs car on retrouve une partie des grandes périodes dans diverses partie. » expliqua-t-elle après avoir savoureusement dégusté la tirade du fauve. L'école de magie Beauxbâtons n'était sans doute pas la plus réputée pour un gallion. Ce n'était non seulement la première école de magie française, mais aussi la plus grande et la plus belle disait-on. De nombreuses nationalités y étaient acceptées.

« Le château par exemple est un mélange architectural de toutes les époques, tout en gardant un ensemble très cohérent, ça rend très beau... le tout entouré des jardins dont tu sembles avoir entendu parler... j'avoue que ça me manque un peu de m'y promener..... c'est difficile à décrire mais c'est époustouflant de couleur, de forme et de faune. » finit-elle par dire après quelques réflexions faites. Le garçon avait du mal à s'imaginer un monument composé de différents styles architecturaux, tout en étant très cohérent. Il fronça les sourcils sans s'en rendre compte. S'imaginant un grand palais gothique aux tours carrées bien classiques, arabesques baroques et vitraux de cathédrale romane.

« Je pense que ce n'est plus trop la peine de monter jusqu'en astronomie... j'irai m'excuser auprès du professeur au prochain cours. » ajouta-t-elle comme pour le tirer de sa torpeur maladive. Le rêve. « Si ça te dit qu'on continue de marcher.. ou alors peut être as tu un endroit dans le château que tu voudrai me faire voir ? du genre truc-trop-cool-à-connaitre-absolument ? » proposa-t-elle.

Lui aussi regarda sa montre. Comme ce lapin imaginaire. Il lui resterait encore le temps qu'il faut pour lui montrer ce qu'il avait à lui montrer. Il étira un sourire. Certains élèves y connaissaient l'entrée, mais ce n'était qu'une poignée d'entre les plus curieux. « Je connais un endroit... sympa... quand tu as faim. Ça te dit, si on visite les Cuisines du château ? » murmura-t-il. C'était avant un tout un lieu interdit. Et c'était une raison de plus pour y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Tangerine Tolpre
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Tangerine Tolpre, Jeu 3 Nov 2016 - 18:25


« Je connais un endroit... sympa... quand tu as faim. Ça te dit, si on visite les Cuisines du château ? »

Tangerine était à la fois affamée et complètement paniquée. L'idée d'enfreindre les règles ne lui plaisait absolument pas et pourtant, elle été désormais piqué d'une curiosité sans nom. L'abondance et la magie qui fait apparaitre les plats à chaque repas... les cuisines devaient être un endroit incroyable !

Autant dire qu'elle n'étais pas la plus intrépide des élèves... La culture Française poussait les jeunes femmes à rester dans les rangs, surtout celle qui sont scolarisée... Elle se visualisa dans sa robe bleue, marchant avec son groupe d'amie, toute copiée-collée, même coiffure, même uniforme, même démarche... Elle regarda le jeune garçon qui lui faisait face... malgré les uniformes, chacun pouvait choisir de se soigner ou non, de rajouter des touches personnelles ou pas... la liberté du chaos dans un ordre établis... sa réfléxion allait bien loin.. elle se recentra sur le garçon en plongeant son regard légèrement apeuré dans ceux de Lïnwe

"On ne risque pas d'avoir des ennuis ? Je n'voudrais pas faire perdre de points à ma maison !"

Sans vraiment s'en rendre compte, elle avait parlé en regardant autour d'eux, de peur de se faire surprendre et punir par le simple fait d'avoir osé y penser.

*Il ne te reste qu'une année à faire ! ce serai vraiment bête de la gaspiller pour ça* se disait-elle en elle même...

*En même temps.. c'est justement ta dernière année... tu regrêtera surement de n'avoir pas profité de tes jeunes années pour faire preuve d'un peu de folie et d'espièglerie...*

Ce dilemme intérieur devait être retransmit en direct sur son visage, elle s'en doutait aussi devait elle passé pour une folle auprès du jeune garçon... mine réjouit passant à une mine dépité...  Tangerine secoua la tête et se redressa déterminée :

"Oh et puis zut ! Je te suis !"
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 16 Nov 2016 - 23:12


Possibilité de finir le RP ici, j'ai trouvé qu'une part de mystère totale à la fin pouvait être sympa. Tu comprendras à la lecture ! J'en profite pour te féliciter de ce nouveau poste ! (:
_____________


Le dilemme cornélien comme les lecteurs peuvent en redemander. Le héros perdant ses idées dans une rivière de questions et de doutes qui flottent à sa surface. Et deux qui en sortent du lot. Des idéologies complètement opposées. Laquelle choisir ? C'est si difficile. Mais il faut faire un choix. La vie est faite de choix. Et cette vie en est un. Elle est un choix. Prendre en considération certains paramètres. Ce qu'on a vécu. Ce qu'on aimerait vivre. Et ce qu'on ne voudrait pas voir arriver. Faire en sorte qu'on ne redoute jamais. Qu'on ne renonce pas plus. Et que le remord ne vous ronge point. Il y a derrière ces mots quelque chose de fatal. D'inévitable.

« On ne risque pas d'avoir des ennuis ? Je n'voudrais pas faire perdre de points à ma maison ! » s'exclame l'élève de Poufsouffle. Son innocence malgré son âge fait sourire Lïnwe. Et comme son esprit, son visage trésaille entre ces deux étoiles contraires. Elle passe tantôt du sourire euphorique. Les yeux pétillants et les lèvres frémissantes d'envie. Enivrée par ce destin qui l'attend. Les étoiles qui tournent autour de sa tête. Et les planètes qu'elle va découvrir.

Tantôt avec la mine renfrognée. Effrayée et plus sérieuse. Un vieux sage qui conseille les aventuriers de s'aventurer plus encore. Mais elle, elle préfère être de l'autre côté du miroir. Vivre et ignorer. « Oh et puis zut ! Je te suis ! » Le garçon n'avait pas arrêté de la suivre du regard. Tenter de la déchiffrer comme si un code arithmétique se déroulait sur sa pupille noire.

« De toute manière... on ne risque pas grand chose... j'ai notre assurance. » fit-il en tripotant son insigne à la lumière du feu.
T'façon... au pire, si elle perd des points on s'en fout... de la pouffy.

Il hausse les épaules et dirige sa nouvelle camarade vers une porte annexe à la Grande Salle. Une chance que le couloir ne soit pas sillonné par élève, fantôme, ou professeur. Que de gargouilles ! Il gratte le petit fruit issu de cette nature morte et pénètre dans les cuisines encore en activité par quelques elfes de maison insomniaques. Avait-elle seulement fait le bon choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Alexander Hurtson, Sam 31 Déc 2016 - 14:17


HRPG: Tange m'a dit que le sujet était dispo, je me permets donc de le prendre.
RP UNIQUE

Il est encore tôt ce matin dans le château lorsque tu te lèves. Qu'est-ce qu'il t'a prit? Tu ne le sais absolument pas. Sûrement un coup de tête dû à ton esprit encore embrumé. Tu aurais très bien pu te rendormir mais tu es là, debout, à déambuler dans les couloirs. Il n'y a presque personne si ce n'est quelques élèves qui traînent. Il faut dire qu'un samedi à 7h30, la plupart des gens sont encore dans leurs lits. Mais cela fait du bien de voir le château calme et presque vide. Surtout que le couloir dans lequel tu te trouves t'es inconnu. Un couloir dans lequel tu n'as aucune raison d'aller étant donné qu'il ne dessert aucune salle de cours et qu'il n'est pas sur le chemin de ta Salle Commune, cette dernière étant au sous-sol.

Tu marches donc en regardant les tableaux lorsque un chuchotement s'élève dans le couloir. Enfin... plus qu'un chuchotement c'est surtout quelqu'un qui essaye de chuchoter tout en étant discret comme un troupeau d'éruptif.

" - Tu n'as qu'à lui demander à lui.
- Mais ça ne va pas? Regarde le, il n'a vraiment pas l'air malin.
- Peut-être mais c'est le seul que nous avons sous la main actuellement.
- Moi je te dis que je ne veux pas de lui. C'est un Poufsouffle, on a besoin de quelqu'un qui sait réfléchir, pas de câlins. "

On parle donc de toi. Et en mal en plus. Tu te retournes donc et ne vois personne dans ton dos. Bizarre... La personne n'aurait pas pu disparaître aussi rapidement, le couloir est bien trop long et ne possède aucun recoin. L'hypothèse de la cape d'invisibilité est probable mais trop rare pour qu'elle soit vraiment importante. Ne reste plus qu'une seule solution... Les tableaux. Tu les regardes donc un par un. Quand tu passes devant un, deux femmes semblent se figer brutalement, comme si elles ne voulaient pas que tu les remarques. Tu attrapes le cadre sur les bords, approche ta tête de la toile et...

" - Bouh!"

Les deux femmes tombent alors à la renverse en criant d'une manière ridicule. Celle qui t'avait traité de demeuré annonce à sa copine:

" - Tu vois? Je t'avais dit qu'il n'était pas bien malin."

Et elles continuent de te parler comme si tu n'étais pas là? Tu as horreur des gens qui font ça. Cette attitude a le don de t'énerver d'une force...

" - Excusez-moi Mesdames, puis-je vous aider?
- Ah! Vous tombez bien car ma copine ici présente à perdu son collier durant la nuit. Sûrement un cancrelat qui est venu le lui dérober dans la nuit.
- Mais tais-toi! Je t'ai dit que je ne voulais pas de lui!, crie-t-elle, t'arrachant les tympans par la même occasion.
- Si vous n'avez rien à faire et que vous voulez bien le retrouver, c'est un collier en forme de serpent aux couleurs de Serpentard. Et ne l'écoutez pas, Poufsouffle est sans doutes la meilleure des maisons.

Tout en te disant ça, elle te montre l'intérieur de sa veste sur lequel est brodé le blaireau emblématique de ta maison. Tu fais donc demi-tour, content d'avoir trouvé une occupation pour ce matin. Plus qu'à trouver son fichu collier. Comment peux-tu bien faire? Après tout, il y a une multitude de possibilités d'endroits où il peut se trouver. Car il est forcément dans un tableau et ce n'est pas ce qu'il manque dans Poudlard. Alors que tu te demandes comment tu vas pouvoir chercher sans que cela ne te prenne trois jours, une onde glaciale te traverse. Brrrrrrr. Un fantôme vient de te passer au travers! Il ne pourrait pas regarder où il va quand il traverse un mur? Chauffard! Alors que tu t'apprêtes à lui gueuler dessus, tu le reconnais il s'agit du Moine Gras, le fantôme de ta maison. Rapide discussion dans laquelle vous échangez quelques banalités puis une question intéressante de sa part.

" - Vous avez besoin d'aide Hurtson?

Est-ce que cela se fait d'accepter afin d'exploiter son aide? Après tout, c'est un fantôme, il a tout le temps qu'il veut. Et puis, c'est lui qui propose. Donc oui, pourquoi pas.

- Oui tout à fait. Je cherche un collier en forme de serpent et aux couleurs de Serpentard, égaré dans l'un des tableaux de l'école. Pouvez-vous demander autour de vous où il se trouve? Et quand vous l'aurez trouvé, venez me l'indiquer, je serais dans la salle commune ou dans la Grande Salle.

Un peu trop directif peut-être. Heureusement pour toi, il ne semble pas en prendre ombrage.

- Une chasse au trésor? Super! J'adore ça! A toute à l'heure!"

Bien! Tu n'as maintenant plus qu'à attendre qu'il revienne te voir et il ne te restera plus qu'à retourner voir les deux greluches afin de leur indiquer la position du collier. Certains pourront dire que tu n'as pas de morale à exploiter les gens comme ceci. Justement la morale de cette histoire est: Si quelqu'un te propose ses services, n'hésite pas à les utiliser, après tout, c'est lui qui a proposé!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Malicia Evans, Ven 6 Jan 2017 - 13:51


RP avec Astéria. LA accordé

Je n'ai plus aucun cours à donner depuis plusieurs heures.
J'ai terminé de corriger mes copies,
Mon cours pour le lendemain est déjà prêt.
Je fais quoi maintenant ?

Rentrée à mon appartement, je m'affale sur mon canapé espérant pouvoir faire une sieste. Juste quelques heures. Histoire que le début de migraine qui commence à venir, disparaisse. Je ferme les yeux mais rien. Le sommeil ne vient pas. Je reste allongée une petite demi-heure mais ça ne sert à rien. Je me relève et pars me chercher de quoi planer. J'attrape une ou deux pilules, je les observe quelques secondes. J'hésite à les prendre. Je sais qu'elles calmeront mon mal de tête mais j'ai envie de me sortir de ça.
J'ai envie d'aller mieux.
-je crois

Je hausse les épaules et les avale. Je m'en sortirais plus tard. Ou jamais. De toute façon, je doute qu'il y ait de l'espoir pour moi. Je reste un moment dans mon salon, ne sachant pas quoi faire. Faut que je bouge, que je prenne l'air. J'attrape ma cape de sorcière et quitte l'appartement de fonction. J'arrive dans les couloirs et regarde les élèves qui courent à moitié pour aller dans leurs salles de classe. Je me laisse guider par les escaliers, je ne cherche pas à aller dans un endroit précis. J'ai pas vraiment de but. Que ce soit maintenant ou en général.

J'arrive au septième étage. Je passe devant le dortoir des Gryffondor, la salle sur demande. Je ne fais attention à rien. Jusqu'à ce que je vois une ombre. Immobile. Tremblante. Sans réellement savoir pourquoi, je me dirige vers elle. C'est une élève. Une première année probablement. A vue d'oeil, elle n'est pas très vieille. Je me penche vers elle.

- Tout va bien ?

Je n'ai pas l'habitude d'être gentille ou maternelle envers les élèves. Ils m'agacent plus qu'autre chose mais depuis un petit moment, surtout depuis Harmony, je prends le temps de m'occuper d'eux et d'être sympa. Je la regarde et pose une main sur son épaule.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Asteria Rosier, Ven 6 Jan 2017 - 17:17


Asteria sortait de la classe de sortilèges. Il était tard et elle n'avait qu'une hâte, retrouver son chat. Elle n'en pouvait plus. Elle était de base une assez bonne élève, avait fait sa scolarité moldue en excellant dans beaucoup de matières, s'était toujours pationnée de tout. Mais là, la magie ne voulait pas lui ouvrir ses portes. Au fond d'elle elle l'avait toujours su, elle était une cracmole. Pas comme son frère, que Poudlard n'avait pas accepté, mais elle était persuadée d'être une sorcière déchue, à la limite du cracmolisme. Ça devait être ça, sinon comment expliquer qu'elle était toujours incapable de faire sortir la moindre petite étincelle de sa baguette? Son frère avait était le désespoir de sa famille, elle en serait plutôt la honte. Le directeur la convoquerait un jour pour lui annoncer qu'il s'était trompé, qu'elle n'avait pas de pouvoir. Voila ce qui allait se passer. Elle n'était qu'une bonne à rien, juste capable de lire la théorie. Parce que oui, la théorie elle l'avait, mais mettre en pratique était autre chose. Encore une fois elle s'était ridiculisée en cours de sortilèges, incapable de faire léviter cette satanée plume. Elle s'était entraînée tous les jours depuis le cours précédent, sans succès. Et aujourd'hui, jamais elle n'avait vu une plume aussi statique de toute sa vie. Même les enfants de moldus y arrivaient.

Asteria marchait depuis un moment dans la château, elle savait que sa salle commune était dans les cachots, que les cachots étaient tout en bas mais elle ne voyait pas comment l'atteindre. En temps normal, elle avait un bon sens de l'orientation, qu'elle avait acquis lors de son enfance en pleine forêt, mais à l'extérieur, quand la nature pouvait l'aider. Ici à Poudlard, elle n'avait toujours pas réussi à trouver ses marques. L'infinité de tableaux qui ornaient les murs la déboussolait, d'autant plus que leurs propriétaires passaient de l'un à l'autre. Elle était tellement frustrée de ne pas réussir en sortilège qu'elle ne se rendait même pas compte qu'elle montait les escaliers au lieu de les descendre. Puis soudain, elle leva la tête de ses pensées. Elle était à présent encerclée de Gryffondors de tout âge, dans un endroit où elle était déjà allée par hasard mais qu'elle ne situait pas. Cette vague rouge lui coupa le souffle. Elle n'était pas bien parmi toute cette foule d'élèves. Elle commença à suffoquer et se dirigea devant la première fenêtre qu'elle voyait. Elle s'appuyant contre la vitre, reprenant sa respiration.

Voila, en plus de ne pas savoir faire de magie, la rouquine s'était perdue. Ce n'était pas la première fois, elle se perdait à peu près tous les jours, mais aujourd'hui cela la paniqua. Elle commençait à regretter d'être à Poudlard. Sa famille lui manquait, sa maison, sa forêt... Même son cracmol de frère lui manquait! Elle voulait rentrer. Elle n'allait pas attendre que le directeur lui demande de partir, elle allait le faire d'elle-même.

_ Tout va bien ?

Asteria sursauta. Une femme venait de se pencher vers elle. Elle avait l'air gentille et posa une main sur son épaule. Sous le contact, la petit frissonna. Elle hocha la tête et regarda l'inconnue, qu'elle reconnue finalement, c'était une prof de potion.

_ Ça va, articula-t-elle, je me ... je me suis perdue, enfin je crois.

Le rouge lui monta aux joues. Mal à l'aise, elle triturait sa baguette dans sa poche. Ses yeux vairons fixaient les yeux bleus de la professeure. Elle avait honte d'être ainsi vulnérable, de trembler devant cette femme. Qu'allait-elle penser d'elle? Déjà qu'elle ne devait pas en penser grand chose vu ses capacités en potions...
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Malicia Evans, Jeu 12 Jan 2017 - 2:10


La gamine sursauta à mon contact. Je lui souris tentant de la rassurer. Je ne voulais pas qu’elle se sente mal à l’aise en ma présence. Je la regarde en tente de me rappeler de son nom. Je l’ai déjà vu en cours, il me semble. Mais je vois tellement d’élève qu’il m’est difficile de mettre un nom sur tous les visages que je vois.

_ Ça va, je me ... je me suis perdue, enfin je crois.

Perdue, hein ? Elle doit être en première année. Mes yeux bleus plongent dans les siens, je cherche à savoir ce qu'elle pense. Elle me fait penser à un petit animal apeuré, j'ai presque l'impression d'être quelqu'un d'effrayant. Pourtant j'essaie d'être une enseignante sympa qui renvoie une image de quelqu'un de compréhensive. Je me recule et l’invite à me suivre en souriant. Rester là près de la fenêtre ne servait à rien, les autres élèves ne l’aideraient probablement pas. Et j'imagine que si personne ne lui vint en aide, elle mettrait du temps avant de pouvoir rentrer à son dortoir ou d'aller à un tout autre endroit.

«  - Ne restes pas là. Où est-ce que tu dois aller, je peux t’aider à retrouver ton chemin. »

Je ne sais pas d’où me vient cette gentillesse. Je ne suis pas du genre à aider la première gamine qui se perd et qui fait une crise d’angoisse. D’habitude, je laisse ça au bon professeur. Mais là, je ne sais pas. Elle est touchante la petite. Elle semble apeurée par tout ce qui l’entoure. Peut-être qu’elle ne se sent pas à sa place ici ? Peut-être est-elle une née-moldue qui découvre ce monde. De ce que je me souviens de mon entrée à Poudlard, j’étais aussi perdue qu’elle. Au début, du moins. J’ai rapidement pris mes marques et j’ai commencé à enfreindre le règlement assez tôt.

« - Comment tu t’appelles ? »

Je garde le sourire tentant encore de l’apaiser et la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Asteria Rosier, Jeu 19 Jan 2017 - 12:39


Asteria était déjà un peu rassurée, la professeure ne la regardait pas avec un air de pitié. Elle ne semblait pas méchante, et au contraire prête à l'aider. La petite rousse lui sourit, moyen le plus efficace pour lui montrer sa gratitude.

_ Ne restes pas là. Où est-ce que tu dois aller, je peux t’aider à retrouver ton chemin.

_ M...merci beauc...coup Professeur. Je... Je cherche ma salle commune.

Au moment où elle prononça ces mots, Asteria se senti bête. Sa salle commune était dans les cachots, soit tout en bas, et elle était perdue au 7e étage. Quelle gourde. Elle rougit de plus belle. Encore une preuve que ses soi-disant dons de magie étaient presque inexistant. Elle était incapable de se retrouver dans l'école. Incapable de trouver sa salle commune. Pourquoi le Choipeau l'avait mise à Serpentard? Elle n'avait rien d'une Serpentard. Elle n'avait rien d'aucune maison. Elle sentit les larmers lui monter aux yeux. * Pleurer c'est pour les faibles, ce que tu n'es pas.* Elle ferma les yeux, respira un grand coup et les rouvrit. Une unique larme roula sur sa joue, qu'elle essuya rapidement de sa main.


_ Comment tu t’appelles ? 

Asteria se redressa et regarda la femme. Elle lui souriait et avait un regard rassurant.

_ Je... Je m'appelle Asteria. Asteria Rosier.

Elle se rapprocha timidement de la professeure. Elle se sentait en confiance avec elle. Elle osa alors lui poser cette question qui lui brûlait la langue depuis le début de l'année, cette question qui la hantait tous les jours.

_ Est-ce que... est-ce qu'il est possible que...


Elle hésita. Elle avait peur qu'elle lui rit au nez, qu'elle lui dise que vu ses capacités plus que médiocres en potions elle n'était définitivement pas une sorcière. Puis, elle plongea ses yeux troublés dans ceux bleus et rassurant de la professeure. Elle continua:

_ que... qu'une erreure est été faite, que je n'ai rien à faire ici?

Elle connaissait déjà la réponse mais tout au fond elle, elle espérait que cela soit faux. Elle ne voulait pas être une sorte de cramole comme son frère. Ilien la dégoutait, il était faible et n'avais pas reçu sa lettre. Elle si. Elle ne voulait pas décevoir ses parents, leur avoir fait un faux espoir et revenir chez elle, honteuse. On lui retirerait surement sa baguette. Non, elle ne voulait pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Malicia Evans, Mar 21 Fév 2017 - 16:11


Désolée du retard :kiss:

La petite te semble apeurée
apeurée par le château
les élèves
même par toi
pourtant tu fais tout pour être amicale
elle te dit qu’elle cherche sa salle commune
haussant un sourcil
tu rigoles légèrement
et lui rappelles qu’elle se trouve au cachot
tu continues de l’observer
elle va pleurer
les larmes lui montent aux yeux
tu as limite l’impression que c’est de ta faute
une larme coule sur sa joue
tu t’empêches d’aller l’essuyer
la petite te fait de la peine
elle arrive à t’émouvoir
ce qui n’était pas arriver depuis longtemps
Asteria Rosier
un nom à retenir
tu garderas un œil sur elle
à distance

_ Est-ce que... est-ce qu'il est possible que... que... qu'une erreure est été faite, que je n'ai rien à faire ici?

Tu l’as regardes
étonnée
si elle a reçu une lettre
c’est qu’elle est sorcière
a-t-elle peur d’être trop faible
elle n’est qu’en première année
ce n’est pas possible d’être en pleine possession de ses capacités à un âge aussi jeune
nos yeux s’accrochent
je tente de la rassurer du mieux que je peux

« Si tu es ici, c’est que tu es une sorcière. Il n’y a pas eu d’erreur. On met toujours du temps avant de trouver sa place mais ça arrivera. Ce n’est pas parce que tu as dû mal en cours ou à te repérer dans le château, que tu dois partir d’ici. Tu es jeune, il faut t’accorder du temps et être patiente. »

Je fais quelques pas
me retourne
et lui adresses quelques mots
gentiment

« - Je vais dans les cachots. Viens, je t’accompagne à ta salle commune. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Asteria Rosier, Dim 12 Mar 2017 - 20:29


Asteria attendait honteusement la réponse à sa question. Elle était prête à passer sa dernière nuit au château. Maintenant qu'une professeure était au courant de son incapacité, le directeur allait l'être et elle rentrerait en Irlande. Ça avait ses avantages et ses inconvénients, mais elle voulait rester ici. Mais la réponse fut différente, et plutôt rassurante, du moins elle se voulait l'être.


_ Si tu es ici, c’est que tu es une sorcière. Il n’y a pas eu d’erreur. On met toujours du temps avant de trouver sa place mais ça arrivera. Ce n’est  pas parce que tu as dû mal en cours ou à te repérer dans le château, que tu dois partir d’ici. Tu es jeune, il faut t’accorder du temps et être patiente.

Rassurante elle l'était, mais Miss Evans ne savait pas encore que la petite était une incapable. Cela changerait la donne. La professeure fit quelques pas en avant et lui proposa gentiment de l'accompagner à la salle commune. C'est vrai qu'elle était gentille, et Asteria eut honte d'être si nulle en potions.

_ M-merci ma-madame.  


Elle marcha timidement à sa suite. Il fallait qu'elle lui raconte la vérité, qu'elle crache tout ce qu'elle avait sur le cœur. C'était le moment.

_ Je... Je me p-pose la ques-question parce que je-je...


Encore une fois, les larmes lui montèrent aux yeux. Poudlard l'avait véritablement rendue faible. Elle qui pensait qu'elle y deviendrait une grande sorcière, elle était plutôt une pauvre cracmole minable, peureuse et pleureuse. La honte de sa famille, pire que Ilien. Elle en eut un haut-le-cœur qu'elle ravala. Ce qui accentua le brouillard dans ses yeux.

_ J-je n'ai jamais eu de... de m-manifestation de m-m-magie. Je n-n'ai jamais rien f-fait. Je suis une n-nulle.


Voilà, c'était dit. Elle était une nulle. Ses propres mots lui firent mal et elle se mordit la joue pour ne pas pleurer de plus belle. Elle renifla et sécha les quelques larmes qui roulaient le long de son visage.

_ Mon f-frère est un cra-cracmol -ce mot était si dur à prononcer- et j'ai p-peur d'être c-c-comme lui. Je sais que je-je n-ne peux p-pas mais... mais s-si je n'arrive t-toujours pas... pas à-à-à faire de la magie, à jeter des sorts?

Soudainement, elle vit en cette femme une figure maternelle, rassurante et protectrice. Son sourire à lui seul aurait pu panser tous les chagrins de l'enfant si il n'avait pas été si gros. Elle renifla encore une fois, se frotta le nez et releva la tête. Ses yeux embués se forcèrent à sourire en même temps que ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Couloir du 7ème étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 22 sur 24

 Couloir du 7ème étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.