AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 30 sur 33
[Hall d'entrée] Au pied du grand escalier
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
Amara Fern
Serdaigle
Serdaigle

Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Amara Fern, Sam 3 Sep 2016 - 17:52


L'humour plutôt douteux d'Amara ne semblait pas déranger Lula, qui s'était elle aussi mise à rire. La jeune sorcière éprouvait alors une certaine euphorie, elle se sentait bien, et elle pensait même être capable de continuer dans cette voie, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

"- Je préférerais même observer la soucoupe d'une tasse pendant des heures...", répondit sa camarade Serpentard, toujours en riant.

  Amara riait aussi en l'imaginant tourner et retourner une tasse et sa soucoupe dans tous les sens, fascinée par la blancheur et la forme de l'objet.
 Elle s'arrêta brusquement de rire. Derrière Lula, elle avait cru apercevoir une forme sombre, celle de ses cauchemars. Sa tête se mit alors à tourner et Amara dût s'accrocher au mur pour éviter de tomber. Elle se sentit soudainement observée, oppressée et ses mains, devenues moites, glissèrent sur le mur. Mais cela ne dura quelques secondes, puis la sensation disparut aussi brutalement qu'elle était apparue. La jeune sorcière se redressa doucement, espérant que sa camarade n'avait rien remarqué de trop étrange dans son comportement, puis elle se rendit compte que celle-ci lui parlait :

"- ...pas tous les jours qu'on a de la chance d'observer une planète de cette façon !"


  Amara sourit légèrement et acquiesça, sans répondre. Il est vrai que les événements astronomiques sont d'une rareté qui les rendent précieux, mais la sorcière était incapable de se concentrer sur ce qu'elle allait répondre. Elle, qui aurait pu parler "astronomie" pendant des heures, était à peine capable d'écouter sa camarade. Parce que ce que la sorcière avait vu lui faisait froid dans le dos.

*Ce n'est plus censé arriver* songea la jeune sorcière. *Ce n'est qu'une hallucination, ce n'est pas réel*

  Pourtant, l'esprit d'Amara lui repassait en détail la scène et elle avait peur. Peur que tout recommence et que ce sentiment de bien-être n'eut été qu'éphémère. Peur de retourner dans cet hôpital, à fréquenter les fous et les malades. Elle n'était pas folle, elle le savait, et elle espérait que Lula n'avait rien remarqué, au risque de la classer dans cette catégorie. Alors elle continuait à sourire, sûrement comme une idiote, mais Amara préférait passer pour une idiote que pour une folle.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Nigellus
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Lula Nigellus, Ven 14 Oct 2016 - 21:46


La jeune Serdaigle riait des paroles de Lula et était très souriante. *Pas tous les jours qu'on tombe sur quelqu'un de bonne humeur à cette heure-ci*, pensa-t-elle. Cela la mettait elle aussi de bonne humeur et elle en oubliait presque son évaluation sur les potions, ce qui l'apaisa sans qu'elle s'en rende compte.

Mais soudain, pendant que la Serpentard parlait de la beauté du phénomène auquel Amara avait assisté, elle sentit qu'elle perdait toute son attention. Elle continua à parler, légèrement troublée mais sans le laisser paraître, tout en observant discrètement sa camarade. Amara tenta de se retenir contre le mur et ses mains semblaient glisser. Peut-être un vertige ? Il lui semblait, mais elle n'en était pas sûre, qu'Amara était devenue un peu plus pâle.

Puis elle releva la tête et se mit à sourire sans rien répondre aux propos de la Serpentard.

Lula sentait un certain malaise s'installer entre elles deux pendant que la jeune Serdaigle lui souriait toujours mais semblait totalement ailleurs. *En même temps, vu ce que tu racontes depuis tout à l'heure, pas étonnant que la conversation n'aille pas loin...* pensa-t-elle. Lula soupira légèrement. Puis, ne voulant tirer de conclusions hâtives et commençant à un petit peu s'inquiéter au sujet d'Amara, elle demanda :

- Tout va bien ? J'ai cru te voir perdre équilibre. Tu t'es levée tôt, tu as mangé au moins ? Si tu veux, on peut aller s'asseoir ?

Puis, venant tout juste de poser trois questions consécutives, elle se calma et reprit :

- Ou alors, c'est peut-être à cause de ce que je dis ? Je n'ai jamais vraiment été douée pour entretenir des conversations, je suis désolée. Mais encore, tu as de la chance ! Avec toi c'est plus simple qu'avec bon nombre de personnes.


*J'espère vraiment qu'elle ne va pas tomber, elle a l'air au bord du malaise...*
Revenir en haut Aller en bas
Amara Fern
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Amara Fern, Dim 23 Oct 2016 - 20:39


Des sueurs froides, la Serpentard qui se mettait à tourner et à se dédoubler à côté d'Amara, et cette silhouette au fond du couloir qui inquiétait la jeune sorcière... Celle-ci se frotta les yeux et essaya au maximum de se concentrer sur la voix de sa camarade. Evidemment, elle avait remarqué que l'adolescente n'allait pas bien et Amara trouva adorable de sa part de s’inquiéter pour elle. Pourtant, elle ne pouvait pas lui dire ce qui était réellement arrivé, la sorcière s'était juré de garder ça pour elle quoi qu'il arrive. Elle allait devoir mentir, encore...

*Concentre-toi ma vieille, tu l'as déjà fait auparavant*
, se raisonna la sorcière.

  Amara leva les yeux vers Lula et s'apprêta à lui répondre lorsqu'une déferlante de paroles l'assailli à nouveau. Toujours un sourire aux lèvres, l'adolescente répondit :

"- Je... je crois que ça va... A vrai dire, je crois que le manque de sommeil y est pour beaucoup, toutes mes excuses..."

  La jeune fille s'agrippa à nouveau au mur pour se redresser, défiant la silhouette sombre du regard.

*Cette fois-ci, tu ne m'auras pas aussi facilement qu'avant, je peux te le garantir* songea Amara.

  Puis la sorcière se reconcentra sur Lula.

"- Je suis ravie de savoir que tu trouves plus simple d'entretenir la conversation avec moi plutôt qu'avec quelqu'un d'autre" déclara t-elle, pas vraiment sûre de ses propos. "Il faut dire que je ne te facilite vraiment pas la tâche avec ce qui vient d'arriver... Encore une fois désolée pour tout ça, je sais que ça doit te paraître carrément étrange voire flippant, mais comme je suis du genre solitaire, je n'ai pour habitude de suivre le mouvement des autres, je vagabonde, je dors le jour et vis la nuit... des choses comme ça..."

  Le mensonge le plus nul de l'histoire de l'humanité. Amara avait honte de prononcer de telles paroles. Mais elle n'avait pas le choix, c'était ça ou retour à l'asile et pour la jeune sorcière, la décision était prise depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Alwine Celebrindal
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Alwine Celebrindal, Dim 27 Nov 2016 - 14:45


RP avec Lydie!

Je me lève, de plutôt bonne humeur. Je me prépare au plus vite, pour arriver rapidement au milieu des autres élèves. Costume de Serdy modèle, fard à joue, mascara, la pince à cheveux qui appartenait à ma mère. Je me regarde une dernière fois dans le miroir de ma chambre, sans être vraiment satisfaite. Je file prendre mon petit déjeuner, et m'en vais vite pour mon premier cours de la journée.

Je suis prête. Prête à affronter ma journée, remplie de cours interminables. Pourquoi suis-je devenue si impatiente ? Moi qui suis intéressée par tout.. Oui mais voilà, tout à changé depuis cette averse au parc.

Je marche doucement, le regard voyeur. Je la cherche. Je la veux. Je veux revoir ses beaux yeux majestueux. Mais depuis cette pluie, le temps ne m'a jamais accordé cette faveur. Et si elle m'avait oublié ?

Je me concentre sur ce qui m'attend, sur les contrôles, les cours, les pauses, le self, mais à chaque fois, elle est là dans mes pensées.
Je devrais peut-être songer à m'oublietter ? A l'oublier ? Je préférerai mourir je crois.

Je dois me recoiffe un peu, passe ma main dans mes cheveux, puis reprend mes esprits. Je ne la verrai pas, c'est un fait.

Le hall me semble interminable, et rempli des quatre maisons de Poudlard. C'est haut en couleurs et tout cela me met un peu de baume au coeur. Je sourie aux élèves que je reconnais, je salue le personnel que je croise, sans vraiment faire attention à eux.

Je me retourne une fois, comme pour m'assurer que je suis seule, et commence à monter le grand escalier.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Lydie Nouël, Mer 21 Déc 2016 - 12:29


Matin ordinaire. Papouilles matinales usuelles. On nourrit les compagnons avant de se préparer. La routine continue, cape et insigne rapidement enfilées. Salle après salle, de bain, commune et de cours, on les traverse chaque jours avec la même envie nonchalante. Envie universelle, commune à tous les élèves. On rêve secrètement à quelque chose qui changerait le quotidien, quelque chose qui donnerait envie de se lever le matin.

Alors, parfois, on s'essaye à des nouveautés, on tente. On change notre raie capillaire de côté, essaye une nouvelle coiffure. Tresse de côté, queue un peu plus basse. Une fois même, on essaye le maquillage. Rapidement enlevé, on préfère le naturel. Alors on jette un coup d'oeil par la fenêtre car, qui sait, quelque chose de formidable pourrait s'y passer. On pense à une catastrophe climatique, on la souhaiterait presque, dans un coin de notre tête. Voir se déposer sur les feuilles une cendre volcanique ou bien s'aperçevoir au réveil que les arbres ont les branches nues en plein été. Un lac asséché, un brouillard de pollution ou bien une simple pellicule de neige blanche, tout ça raviverait la flamme, éliminerait la flemme.

Pourtant, ce matin était d'un ordinaire nouveau. Un ordinaire devenu ordinaire ces derniers jours, mais nouveau à l'échelle du mois et des années. Car, ce matin, elle avait quelqu'un qui obstruait sa raison. Thrône surplombant ses pensées, elle ne pouvait l'esquiver. Eclair blond vif sous paysage violent, frappant. Des flashs lui parvenaient, hantaient ses rêves. Il n'y avait rien qu'elle pouvait faire pour changer cela. Il n'y avait aucune raison pour. Elle n'en avait même pas l'envie, au fond.

Elle se complaisait dans cette bulle de fantasme journalier, à espérer qu'une sirène se trouve au coin d'un couloir, en haut d'un escalier.

En haut d'un escalier, elle attendait sa proie. La personne qui l'a mènerait à son prochain cours de la journée. Elle surveillait les visages. Un jour, elle arriverait probablement à retrouver son chemin dans le château. Par précaution, pour vivre dans un petit danger, elle avait choisit les filatures, ça participait à rajouter du piment dans sa journée.

Son regard plongea soudainement dans un océan bleuté. Trop longtemps pour être anodin, la personne fixée ne pouvait plus l'ignorer. Elles ne s'étaient pas parlées depuis l'averse, Lydie avait tant songer à ce moment qu'elle ne savait plus comment agir. Elle allait attendre. Attendre qu'Alwine termine son ascension des marches. Après, elle improviserait. Sa peur de se perdre dans le château n'était rien comparée à ce qu'elle craignait qu'il lui arrive si elle se perdait trop longtemps dans les yeux de la jolie blonde.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alwine Celebrindal
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Alwine Celebrindal, Mer 21 Déc 2016 - 17:43


Personne derrière moi, je monte les immenses escaliers du hall de l'école. Je soulève ma tête, en regardant gentiment mes autres camarades, sûrement pour le donner un semblant de joie et d'amour parmi la monotonie des périodes scolaires.
Je sourie, puis croise un regard déjà posé sur moi. Mon sourire s'efface aussitôt, laissant place à un mélange de peur, d'angoisse, de joie, d'amour, de rêve. Tout cela à la fois, oui. Peut-être suis-je toujours dans mon lit, dormant profondément ? Un élève peu regardant vient de me prouver le contraire en me bousculant légèrement. C'est elle.

Un regard profond. Des yeux hypnotiques. Une personne envoûtante.

Je ne vois plus personne au tour de moi, vous savez, comme dans les films cultes d'amour improbable ? Rien n'a changé depuis cette fameuse rencontre sous l'arbre.

- L...Lydie..

Je ne baisse pas le regard et me laisse guider par le sien. Je ne crains rien, ni les élèves.. Ni les marches versus ma maladresse.
Me voilà face à elle, si majestueuse, si incroyable.

Palpitations du cœur. Échauffement des joues. Sensation de malaise. A l'aide.

Je prend mon courage à deux mains, enfin ce qu'il en reste.

- Je suis ravie de te revoir ! dis-je assez timidement.

Un baiser aurait pu être envisagé, mais mon corps reste bloqué en haut des marches.

Son regard en dit assez long, elle ne m'a pas oublié. Mais ne me dit pas si elle se souvient de ce moment plus que particulier entre nous deux.

Je me noie encore une fois dans mes pensées. Une phrase de Balzac me revient dans la tête. "L'amour est dans la voix avant d'être avoué par le regard." Et si, et si ma propre voix me trahissait elle aussi ? Je ne veux pas être déçue. Je ne veux pas vivre en chagrin ou dans la solitude. Non, moi je crois au bonheur, à la gentillesse de chacun et à l'amour du prochain. Enfin je dois m'avouer qu'à ce moment précis, c'est surtout en SON amour que je veux croire.

- Dis, j'avais deux trois trucs de prévu aujourd'hui -des cours quand même !- mais rien de bien intéressant, qu'est ce que tu fais toi, par exemple, heum.., bientôt ?

N'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Lydie Nouël, Mer 1 Fév 2017 - 11:15


Oula disoulée du retard un peu plus on se faisait voler le sujet :x:x

Et soudain, les yeux noisettes de la rouquine tombent dans ceux de cette personne. Une personne sans dénomination particulière, que Lydie ne sait comment nommer et ne cherche à le faire, c'est tout simplement cette personne. Elle apparait tout logiquement, prend une place centrale immédiatement, comme si ça allait de soi.

Elle se met à avancer vers elle. Lydie ne la quitte pas des yeux, s'efforce d'y mettre toute l'intensité qu'elle peut. Elle envoie des signaux, cherche des signes de réciprocité. Mais rien d'autre ne se passe dans l'esprit de la jeune lionne. Il est vide de toute pensée, cerveau trop occupé à accorder toute son attention à la contemplation de sa personne. Trop occupé à être concentré sur cette existence.

- Je suis ravie de te revoir !

C'était comme si elle avait oublié le son de sa voix. Chaque fois que ces cordes vocales se mettaient à vibrer pour la première fois dans un tête-à-tête, la sonorité produite foudroyait la rouquine sur place. Elle n'était jamais réellement prête à entendre cette voix, s'émerveillait et s'étonnait de sa tonalité à chaque fois qu'elle revenait.

- Dis, j'avais deux trois trucs de prévu aujourd'hui -des cours quand même !- mais rien de bien intéressant, qu'est ce que tu fais toi, par exemple, heum.., bientôt ?

Le coeur de la rouquine semblait fondre sur place. Elle ne pouvait l'expliquer. Tout ce que faisait Alwine avait un effet immédiat sur elle. Tout acte, parole ou bruit émanant d'elle avait un aspect adorable, chou. Elle était tout ce qu'il y avait de plus chou au monde, aux yeux de Lydie.

Cette phrase emplie de maladresse ne fit qu'augmenter l'attendrissement de la rouquine. Alors oui, elle voulait voir Alwine. En fait, elle voulait passer sa vie à la contempler sous tous ses aspects. Elle voulait la découvrir, lui parler, voir si l'on pouvait rire à en pleurer à ses côtés.

- Oh salut, je suis contente de te voir aussi! commença la jeune femme. Là, j'ai un cours d'Enchantement, mais si tu as un meilleur programme à me proposer je ne dirai pas non, lâcha-t-elle en riant légèrement. Sinon, on peut peut-être se rejoindre après les cours?

Elle fixait la belle blonde, le sourire au lèvre. Elle voulait la mettre à l'aise, peut-être la charmer. Son esprit s'échappait, se questionnait, espérait, contemplait, s'attendrissait, aimait?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alwine Celebrindal
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Alwine Celebrindal, Sam 4 Fév 2017 - 9:56


Quelqu'un peut supprimer mon post précédent à une lettre ? Merciiii


Sérieusement, mes mots n'en faisaient qu'a leur tête, la situation devenait complètement pittoresque.

- Oh salut, je suis contente de te voir aussi! Là, j'ai un cours d'Enchantement, mais si tu as un meilleur programme à me proposer je ne dirai pas non. Sinon, on peut peut-être se rejoindre après les cours?

Ohmondieu.ohmondieu.ohmondieu.

Mon cerveau s’arrête, mon coeur disjoncte, mes membres m'abandonnent lâchement.

Je ne sais même pas quoi dire, quel moment choisir. Sa voix m’envoûte et je ne sais plus où je suis à ce moment précis.
Je voudrais la voir maintenant, mais aussi après les cours. Moi qui suis assidue en classe, je me vois déjà ne même pas y assister là tout de suite.

Elle est si belle.

Je me tâte un moment, peur de choisir la mauvaise réponse. Puis ma bouche me trahie encore une fois.

- On pourrait aller boire un verre, ou aller dans la forêt, ou.. Tu as des idées toi ? Pour tout de suite ? Ou tout a l'heure ?  Je suis contente que tu ne m'ai pas oublié.

Chuut. Mes lèvres ont l'air d'avoir envie de me mettre une honte internationale. Je rougis, rien qu'en pensant à la gêne qu'elle peut éprouver avec tout ce que je viens de déballer en une seconde chrono, les idées, les moment, le reste, je crains.

J'espère que l'on pourra continuer la ... "conversation" de l'autre fois. Mais que dis-je ? Peut-être était-ce un rêve ? Une illusion ? Un fantasme de ma part ? Non, si elle se souvient de moi, c'est qu'il y a une raison, une bonne raison. Car une si jolie femme ne s'attarde sûrement pas sur quelqu'un d'aussi simple que moi.
J'me prend trop la tête sûrement.

Répond-moi belle lionne, fais-moi rêver et emmène-moi jusqu'au bout du monde à tes côtés.

Edit Crystal: Bonsoir Alwine, comme l'indique la Charte du forum, les double post sont interdit sur le forum, merci d'utiliser la fonction 'éditer' la prochaine fois ou de passer par le bureau des modérateurs, cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Lydie Nouël, Dim 5 Mar 2017 - 10:47


Tout juste. C'était plus long sur papier désolée haha.

Espoirs d'une relation naissante. Il n'y avat que de l'espoir, naïf. Loin de là les pensées négatives, les ressassements incessants, les regrets et remords. Il n'y avait plus que des prières optimistes pour un futur proche. Vouloir effectuer tels gestes, espérer un retour instantané, désir de réciprocité.

- On pourrait aller boire un verre, ou aller dans la forêt, ou.. Tu as des idées toi ? Pour tout de suite ? Ou tout a l'heure ?  

Tout ce que Lydie souhaitait, l'unique chose que son esprit ne cessait de réclamer, c'était de passer du temps avec Alwine. Alors, dans un bar où au milieu des arbres de la forêt, tout ces détails quant au lieu de rencontre lui importaient peu. Immédiatement, ou après son cours? Une réponse logique s'imposait de toute évidence.

- Je suis contente que tu ne m'ai pas oubliée.

Le corps de la jeune femme se raidit. Elle ouvrit les yeux plus largement, commença à mordre sa lèvre nerveusement. Face à  cette remarque innatendue, la rouquine opta pour une simple esquive, ne répondant qu'à la première partie des mots de la jolie blonde.

- Euh mh... Maintenant, oui pourquoi pas. Je préfèrerai un endroit où on peut se poser, discuter tranquillement...

La lionne délogea son regard ardent des lèvres rosées de la Serdaigle, qu'elle s'était mise à fixer sans même s'en rendre compte. Elle fouilla dans sa mémoire un lieu qui pouvait convenir à ses envies, mais ses pensées avait du mal à s'organiser, ce qui arrivait régulièrement, lorsqu'Alwine était dans les parages.

Elle ne pensait qu'à une chose, comment pouvait-elle l'avoir oubliée? La jeune femme hantait son esprit depuis des jours et des nuits. Elle était l'actrice principale de ses rêves ainsi que des scénarios qu'elle imaginait afin de trouver le sommeil. Comment aurait-elle pu l'oublier?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alwine Celebrindal
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Alwine Celebrindal, Lun 6 Mar 2017 - 10:03


Te mord pas les lèvres. S'il te plait. Une envie incontrôlable de les dévorer m'envahie à chaque fois.

- Euh mh... Maintenant, oui pourquoi pas. Je préfèrerai un endroit où on peut se poser, discuter tranquillement...


Maintenant ? Maintenant. Maintenant, mon dieu. Je bugue, mon cerveau se stop, mon cœur s’arrête, mon corps se raidit. Et un endroit où être rien que toutes les deux.... La foret, pourquoi pas ? Pendant les heures de cours, rares sont les personnes qui s'y aventurent. Mon corps et mon âme décide de reprendre leur place dans ce monde, face à la belle, face à l'univers.

Et ses lèvres...

- Ne mord pas tes lèvres... dis-je en me les mordant moi-même, comme pour m’empêcher de faire quelque chose. La foret ? Pendant les cours, je ne pense pas que l'on sera dérangées.

La foret est un endroit fabuleux, plein de magie, plein de créatures, certe, mais plein d'endroits aussi magnifiques les uns que les autres. Et puis, la foret, c'est un plus. N'oublions pas mes origines, je connais beaucoup beaucoup de choses, grâce à ma famille. Ma famille... Je dois avouer, qu'à cet instant, seule Lydie compte, et est dans mon esprit.

Une sensation de chaleur quasiment brûlante me traverse de la tête au pied, à l'instant où la Gryfonne, avec ses grands yeux, fixe ma bouche. Que me veux-tu ? Peut m'importe. Prend-moi toute entière.

Je décide alors de reprendre le fil de la conversation, au milieu du bruit des autres élèves, qui, je les avaient complètement oublié, nous passent à côté depuis le début de notre interpellation.

Mais avant, je me rapproche d'elle, sûrement de trop près, je l'enlace d'une main contre sa taille, sent sa chaleur qui est étonnement comme la mienne à ce moment précis, apprécie à nouveau son odeur si agréable, la regarde droit dans les yeux, et lui donne ce que, à mon avis, elle pense en me regardant. Un baiser, un arrêt du temps, une invitation, une confirmation.

- Tu viens ?

J'attend ma lionne, avec grande impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Elina Peterson, Lun 17 Avr 2017 - 20:45


Elina n'était pas d'humeur elle avait passé une salle journée et n'avait qu'une envi aller dans la salle commune des rouges et or et se mettre sous sa couette elle avait envi d'être seule, elle avait surtout envi que personne ne vienne la faire chi** et qu'on lui foute la paix. Elle passa les portes du châteaux et se retrouva dans le hall d'entrée, elle était presque arrivée au pied du grand escalier quand elle aperçu Nix... *Génial pour la paix on repassera* Pensa la lionne.

Nix Spero, une serpentard avec qui elle ne s'entendait pas du tout depuis la première année à Poudlard, Les deux adolescentes c'étaient chamailler et en était venu aux mains... Ou du moins au baguettes... Elles avaient du être séparés et c'étaient toutes deux retrouvés en colle à cause de cette altercation, depuis ce jour là, elles ne pouvaient plus se sentir. Elles essayaient de ne pas se croisée mais bon des fois il y avait des loupé... Comme aujourd'hui... Elina passa près de la verte et priant le ciel pour qu'elle ne lui fasse pas une remarque désobligeante comme elle avait l'habitude de faire à chaque fois qu'elle se croisait. Mais bon fallait pas rêver Nix était plutôt du genre à vous faire chi** autant qu'elle le pouvait lorsqu'elle vous avait dans son collimateur et évidement Elina n'avait pas sa langue dans sa poche et ce jour là ce n'était vraiment pas le jours pour venir la chercher...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Nyx Spero, Lun 17 Avr 2017 - 22:45


RP avec Elina Peterson [Privé]



Les cours s'étaient achevés pour aujourd'hui, et Nyx avait passé une journée plutôt calme. Elle ne s'était pas faite engueuler par les professeurs, avait rendu ses devoirs à l'heure, et elle ne s'était disputée avec personne. Une journée douce et calme, comme elle les aimait. Nyx était assise dans la parc, en regardant le jour se coucher. Elle était entrain de fumer une cigarette, avant de monter se coucher. Elle aurait pu attendre le couvre feu, pour pouvoir sortir, mais aujourd'hui, elle ne voulait pas enfreindre une fois de plus le règlement, bien qu'elle était déjà entrain de le faire en fumant cette cigarette, mais pour elle, c'était comme si cette règle n'existait pas.

Quand Nyx finit sa cigarette, elle décida de se lever pour retourner au château et se diriger vers sa salle commune. Elle marcha dans le parc, sous cette belle nuit étoilée, un sourire aux lèvres en repensant à certains souvenirs. Arrivée dans le Hall du château elle commença à se diriger vers le grand escalier quand elle s'arrêta d'un coup en apercevant une personne qu'elle ne portait pas du tout dans son coeur : Elina Peterson. Nyx la regarda en serrant les dents, et elle aurait dû s'en douter, cette journée avait été beaucoup trop calme pour qu'elle se termine tout aussi calmement. Elle regarda toujours la Gryffondor, qui elle aussi, la regardait. Elle n'avait pas l'air de très bonne humeur, et elle avait une sacrée mine. Nyx savait très bien qu'elle n'arrangeait rien, mais elle s'en fichait en réalité, surtout de cette Gryffondor. Comme elle se l'attendait, celle-ci ne fit rien, et passa juste à côté d'elle en traçant son chemin. Mais, Nyx, ne pouvait pas la laisser partir comme ça, elle allait lui pourrir la vie jusqu'à la fin de sa scolarité, elle se l'était jurée. Elle se retourna alors vers la Gryffondor qui était à présent dos à elle.

- Alors Peterson, tu as encore plus mauvaise mine que d'habitude, déjà que tu as une tête de troll de base, là tu n'arranges rien... Mais, ma fois, je comprend très bien après avoir reçu une éducation moldue... Cependant, les moldus connaissent le maquillage aux dernières nouvelles, alors pourquoi tu veux nous infliger la vision de ta tête, Peterson ?

Nyx avait dit ça d'un ton très provocateur et très froid. Mais elle affichait un sourire narquois, en attendant une réaction de cette Gryffondor. Nyx savait pertinemment qu'elle avait touché une corde sensible en parlant de son éducation, mais c'est ce qu'elle voulait, lui faire mal et elle espérait avoir réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Elina Peterson, Lun 17 Avr 2017 - 23:16


PV: RP avec Nix Spero


- Alors Peterson, tu as encore plus mauvaise mine que d'habitude, déjà que tu as une tête de troll de base, là tu n'arranges rien... Mais, ma fois, je comprend très bien après avoir reçu une éducation moldue... Cependant, les moldus connaissent le maquillage aux dernières nouvelles, alors pourquoi tu veux nous infliger la vision de ta tête, Peterson ?

Elina s'arreta net, la vipère venait de toucher un point sensible, son éducation. Comme depuis sept ans cette peste s'acharnait sur elle et sur son éducation moldu. Elina n'en avait pas honte en arrivant à Poudlard mais à cause de cette Serpentard elle avait préféré cacher ça. Que faire... Répondre et risquer le conflit où bien l'ignorer ce qui la ferait surement enrager mais bon elle ne voulait pas lui donner l'impression de fuir... Elle se tourna donc vers la verte et blanche un sourire de provocation aux lèvres.

- Ah Spero désole je ne t'avais pas vue... Tu disais? ah oui mon éducation moldu... Mais tu sais quoi j'en suis fière! moi au moins je ne passe pas mon temps à faire chier les gens. Mais c'est vrai que ta vie n'es pas super passionnante pour que tu te soucis tellement de la mienne. Faut le dire si t'es jalouse... Allez passe ton chemin ça sera mieux...

Elle avait souvent entendu dire que les personnes qui était méchante et désagréable se servait de sa pour compenser un manque de confiance en soit ou de la jalousie. Elle tourna donc le dos à la verte pour continuer son chemin, Fallait vraiment qu'elle se contrôle sinon elle allait réellement mettre son point dans la tronche de cette peste mais si elle le faisait elles risquaient toutes deux de gros ennuis et la perte de points... Elina s'en moquait bien si les serpentard perdaient des points au contraire mais les griffons ne pouvaient pas se permettre la moindre perte de point elle serra donc les dents et commença à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Nyx Spero, Lun 17 Avr 2017 - 23:50


RP avec Elina Peterson [Privé]


La Gryffondor c'était arrêté net comme elle s'en doutait. Nyx était fière de pouvoir sur son visage qu'elle avait bien touché une corde sensible : son éducation moldue. Nyx n'avait rien de spécial contre les moldus, mais il est vrai, qu'elle les trouvait assez faibles. Des êtres sans pouvoirs magiques. Elle devait s'avouer tout de même, que les moldus avaient beaucoup d'inventions qui méritaient le respect, comme les voitures, l'électricité, la télévision, le téléphone, etc... Ils arrivaient à faire marcher tout ces objets et à les construire sans magie. C'était une chose que Nyx respectait beaucoup. Cependant, les sorciers avaient tout le pouvoirs sur eux. Ils décidaient de leurs souvenirs comme s'ils choisissaient un pantalon à mettre, ils pouvaient leur faire faire tout ce qu'ils voulaient, les moldus ne pouvaient pas se défendre contre les sorciers. Nyx se trouvait devant la Gryffondor, qui la fusillait du regard.

- Ah Spero désole je ne t'avais pas vue... Tu disais? ah oui mon éducation moldu... Mais tu sais quoi j'en suis fière! moi au moins je ne passe pas mon temps à faire chier les gens. Mais c'est vrai que ta vie n'es pas super passionnante pour que tu te soucis tellement de la mienne. Faut le dire si t'es jalouse... Allez passe ton chemin ça sera mieux...

Nyx rigola face aux ridicules remarque de la Gryffondor, et monta les marche pour se pointer devant elle, se tenant face à elle, d'un air menaçant. Elle se croyait supérieur à elle, cette pâle copie de Serpentard. Nyx la regarda de haut, en affichant un sourire au coin, qui voulait dire qu'elle voulait s'amuser un peu. Elle n'allait pas la lâcher comme ça, comme elle le souhaitait. Elle allait lui pourrir encore plus sa journée.

- Tu as beau être fière de tes racines moldues, mais ça ne change rien au fait que tu as une sale gu**le. Mais contrairement à ce qui tu penses, je ne m'intéresse pas à ta vie, mais plutôt à celle des autres, parce que quand tu as affiche cette tête de Troll... dit Nyx en faisant un cercle avec son doigt pour entourer la tête de la Gryffondor, ... eh bien, tu fais du mal à tout le monde, rigola Nyx d'un rire méchant. Et franchement Peterson, ton histoire de jalousie, tu peux te la mettre où je pense, car être jalouse des Gryffondor, qui sont juste une mauvaise copie des Serpentard... rigola Nyx d'un air provocateur

Nyx se tenait toujours devant la Gryffondor, l'empêchant de continuer son chemin, en affichant un sourire narquois. Elle voulait la faire craquer, la pousser à bout et elle savait qu'elle allait y arriver sans difficulté. La Gryffondor avait l'air déjà énervée quand elle était entrée dans le Hall. Elle savait très bien que cette histoire n'allait pas se finir là, elle s'était déjà battue avec elle, ce qui lui avait valu des retenues. Dans tous les cas, Nyx ne la laisserait pas passer tant qu'elle ne la poussera pas à bout, elle voulait bien s'amuser avant d'aller se coucher, et c'est ce qu'elle était entrain de faire.

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Elina Peterson, Mar 25 Avr 2017 - 12:23


La vipère se planta devant elle pour lui bloquer le chemin... Elina retint un soupire blaser, fallait qu'elle tombe sur cette peste ce soir... Le château était immense, la possibilité de croisée Nyx était juste super minime mais non à croire que la vie s'acharnait sur elle aujourd'hui. La vipère prit la parole et Elina serra les dents tellement entendre sa voix était douloureux pour ses tympans.

- Tu as beau être fière de tes racines moldues, mais ça ne change rien au fait que tu as une sale gu**le. Mais contrairement à ce qui tu penses, je ne m'intéresse pas à ta vie, mais plutôt à celle des autres, parce que quand tu as affiche cette tête de Troll... Lui dit la verte en faisant un cercle avec son doigt devant son visage, ... eh bien, tu fais du mal à tout le monde. Elle rigolant. Et franchement Peterson, ton histoire de jalousie, tu peux te la mettre où je pense, car être jalouse des Gryffondor, qui sont juste une mauvaise copie des Serpentard... lui dit elle en la provoquant.

Elina éclata de rire. Les larmes de rire lui montèrent aux yeux tellement la remarque de Nyx était à hilarante. Elina lui reconnue une chose elle avait réussi à la détendre et elle était de "meilleure humeur" pour affronter la verte et argent.

- Et bien si les autres ne supporte pas ma tête qu'il regarde ailleurs je ne demande pas à être le centre de l'attention contrairement à toi. Lui dit elle en reprenant son sérieux. Et entre nous Spero si j'avais voulu copier les serpillères ou faire partie de votre vieille maison pourri de l'intérieur j'aurais tout fait pour que le choixpeau me répartisse la bas. plutôt mourir que d'être comme toi Spero... D'ailleurs j'espère que tes chevilles vont bien? Non parce que avec ton ego ça doit être dure de marcher sans boiter.

Elina la regarda avec un sourire Angélique, elle avait bien comprit le jeux de la verte, la rendre furax et qu'elle perde le contrôle le fait de ne pas s'emporter allait la rendre folle de rage ce qui pouvait être jouissif pour la rouge et or. Elle fit un pas de coté et la dépassa en frôlant son épaule.

- Les lionnes ne se retournent jamais quand les chiennes aboient. lui dit elle. Continue d'aboyer si ça t'éclate moi j'ai mieux à faire. Termina t'elle en souriant et en la dépassant

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Nyx Spero, Mer 26 Avr 2017 - 14:50



Nyx garda toujours son sourire. La Gryffondor éclata de dire. Elle avait l’air d’avoir retrouvé toute son énergie. Nyx avait toujours ce regard et ce sourire narquois. Elle resta muette face à la Lionne.

- Et bien si les autres ne supporte pas ma tête qu'il regarde ailleurs je ne demande pas à être le centre de l'attention contrairement à toi, lui dit-elle en reprenant son sérieux. Et entre nous Spero si j'avais voulu copier les serpillères ou faire partie de votre vieille maison pourrie de l'intérieur j'aurais tout fait pour que le choixpeau me répartisse la bas. plutôt mourir que d'être comme toi Spero... D'ailleurs j'espère que tes chevilles vont bien? Non parce que avec ton ego ça doit être dure de marcher sans boiter.

Nyx avait gardé ce même sourire. Cette fille s’entendrait bien avec ses parents, voir même son frère. D’ailleurs le connaissait-elle ? Ils étaient tous les deux à Gryffondor, après tout. Nyx resta muette face à celle-ci. Et ses parents voulaient qu’elle soit dans cette maison ? La maison des Bouffondors ? Nyx rigola intérieurement à cette pensée. Ils n’avaient aucune personnalité, aucune répartie, un mauvais masque, une mauvaise imitation. Elle était vraiment fière de ne pas être tombée à Gryffondor, comme sa famille le désirait. Cependant, elle ne pouvait pas s’empêcher de ce demander, pourquoi Serpentard ? Toute sa famille était Gryffondor, alors pourquoi elle, elle était dans la maison opposée ? Elle n’avait jamais eu de réponse à cette question et elle ne savait pas si elle allait en avoir une un jour. Mais, ça ne l’empêchait pas de vivre, loin de là.
La jeune femme devant elle, avait l’air d’être fière de sa répartie, un ce sourire angélique qui ne la trompait pas. Qu’espérait-elle ? Qu’elle réussirait à la toucher avec ces simples paroles ? Nyx rigola intérieurement, un sourire et un regard narquois sur son visage. La Gryffondor fit un pas de côté pour passer à côté d’elle et continuer sans chemin en frôlant son épaule.

- Les lionnes ne se retournent jamais les chiennes aboient, dit-elle, continue d’aboyer si ça t’éclate, moi j’ai mieux à faire.

Nyx avait un sourire aux lèvres. Toujours à essayer de s’échapper ses Gryffondors. Nyx ne bougea toujours pas, et laissa avancer la Gryffondor avant de prendre la parole, d’un ton calme :

- Je n’ai jamais entendu parler de ton Père. S’est-il échappé loin d’ici ou bien il avait juste honte… ? Ma foi, je le comprends très bien. Si ta mère te ressemble, il a très bien fait de s’enfuir loin… dit Nyx d’un ton calme et ennuyé

Nyx n’avait toujours pas bougé, et avait parlé assez fort pour que la Gryffondor entende. Un sourire narquois aux lèvres, elle était plutôt amusée par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 30 sur 33

 [Hall d'entrée] Au pied du grand escalier

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.