AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 3 sur 4
Quatrième cours : La magie de disparition
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Marine_
Serdaigle
Serdaigle

Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Marine_, Jeu 17 Sep 2009 - 23:12


Marine sursauta. Elle venait de faire un cauchemar. N'ayant pas entendu son réveil sonner, elle allait se rendormir ... Mais quand la Serdaigle vit qu'il n'y avait plus personne dans le dortoir, elle se leva brusquement de son lit, manquant de tomber. Elle était exaspérée: Sa journée commençait bien! Elle enfila les premiers trucs qui lui tombaient sur la main, mis sa robe, prit ses affaires préparées soigneusement la veille et partie en courant direction le cours de métamorphose. Elle se dépêcha de rentrer dans la salle et dit au professeur:

Vraiment désolée du retard professeur, je n'ai pas entendu mon réveil sonner...

Elle rougit, baissa la tête et alla s'asseoir à sa place habituelle. Après avoir sortit ses affaires Marine regarda ce qu'il y avait écrit au tableau "La magie de disparition". Voilia qui semblait être intéressant ... Malheureusement elle était arrivée en retard et avait donc manqué les explications des élèves concernant cette magie. La Serdaigle était vraiment énervée contre elle même ... La métamorphose étant sa matière préférée, elle ne pouvait pas arriver à la bourre ainsi et manquer la moitié du cours. Elle se jura de bosser encore plus sur ce sujet pour rattraper ce qu'elle avait manqué. N'étant pas vraiment calée sur ce sujet ...
Revenir en haut Aller en bas
Angel B. Rosebury
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Puma


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Angel B. Rosebury, Ven 18 Sep 2009 - 20:48


Angel était tournée vers sa voisine de Serdaigle. Elle lui paraissait grandement sympathique. La Gryffondor voulut engager la conversation, mais elle n'en eut pas le temps. Car, au moment où la jeune fille commença à ouvrir la bouche, Melle Sawyer prit elle-même la parole. Et rendit les devoirs du cours précédents. L'adolescente avait travaillé pour rendre ce devoir à temps. Mais elle était consciente qui n'est pas très brillant. Et en effet lorsqu'elle eut sa feuille entre les mains, la Gryffon découvrit sa note: assez bien. Angel n'était pas trop déçu pour un premier devoir de métamorphose, cela aurait pu être pire. Par contre, Gryffondor allait perdre 10 points, à cause de tous ceux qui n'avaient pas fait leur devoir. La porte de la classe s'ouvrit de nouveau, laissant entrer son amie de Serdaigle Tia. Apparement elle ne l'avait pas vu tanpis. La jeune fille rengea son devoir et la correction, elle regarderait cela plus tard, car là Melle Sawyer commençait son cours.

- La magie de disparition... je suppose que beaucoup parmi vous ont déjà entendu parler de ce type de métamorphose? Je commencerai par soulever un point, venant d'apparaître dans ma question. Peut être allez vous demander pourquoi peut-on parler de métamorphose. Il ne s'agit en effet, évidemment pas, d'une transformation dont nous avons l'habitude de voir... Alors pourquoi parlons-nous de métamorphose?

Angel n'eut pas le temps de réfléchir à la question que déjà des mains se levèrent. C'est son amie de Gryffondor qui commença par répondre. La jeune fille l'écouta attentivement Anne, l'adolescente était assez d'accord avec sa réponse. C'est alors que Tia du remarquer la présence d'Angel, car elle lui adressa un rapide signe de la main et un sourire d'excuse. La jeune fille lui rendit son sourire. Puis elle se concentra de nouveau pour replongea dans le cours, car si elle perdait le fil, cela allait être la catastrophe.

Ensuite se fût au tour de Chris de répondre, puis au nouveau préfet de Gryffondor, Ismaël, puis Alyssa et enfin Takara. Et bien les Gryffondor était très concentré aujourd'hui. Angel avait écouté les réponses de chaques élèves et elle était en accord avec eux, même si elle n'avait pas forcement penser à tout cela. Elle attendit la suite du cours toujours en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Clark
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus Chat noir


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Lily Clark, Sam 19 Sep 2009 - 14:33


Le cours avait commencé depuis quelques minutes lorsque la porte de la salle s'ouvrit en grinçant. Une jeune fille à l'air gêne d'être arrivée en retard se faufilât dans l'ouverture. Lily la reconnu tout de suite, c'était Tia. Celle-ci embrassa la salle du regard et repéra Lily. Elle se dirigea alors vers sa table et s'assit près d'elle, posant son sac à ses pieds.
La professeur prit alors la parole et demanda :

« La magie ,de disparition... je suppose que beaucoup parmi vous ont déjà entendu
parler de ce type de métamorphose? Je commencerai par soulever un point, venant d'apparaître dans ma question. Peut être allez vous demander pourquoi peut-on parler de métamorphose. Il ne s'agit en effet, évidemment pas, d'une transformation dont nous avons l'habitude de voir... Alors pourquoi parlons-nous de métamorphose? »

Lily n'avait jamais vraiment entendu ce terme auparavant. La magie de disparition.. Elle avait bien une petite idée mais attendit que quelqu'un prenne la parole, ce qui ne se fit pas attendre. Une Gryffondor tout d'abord, puis un Serpentard, à nouveau deux rouges et or, et enfin une Serpentard.
Lily nota avec amertume que les autres Serdaigle ne semblaient pas maitriser la sujet. La jeune fille se tourna vers son amie qui ne semblait pas avoir la moindre idée.
Lily leva alors la main pour demander la parole, et lorsque la professeur lui fit un signe de tête elle dit :

Je pense que l'on peut qualifier de moyen de disparition tout les objets magiques qui permettent de transplaner, car comme l'ont dit les élèves avant moi, il s'agit de faire disparaitre un objet. Si l'on va dans ce sens, ne peut-on pas dire que la poudre de cheminette utilise la magie de disparition, ou même les portoloins ?

La jeune Serdaigle n'était pas vraiment sure de l'exactitude de sa réponse, mais elle avait essayé, c'était l'essentiel. Ne venait-elle pas en cour pour apprendre, et donc se tromper ? Elle baissa la main et attendit le jugement de Mlle. Peyton.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplannage
Animagus : Licorne


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Peyton, Sam 19 Sep 2009 - 17:04


PSPlusieurs élèves semblaient vouloir répondre à la question, étant donné le nombre de mains qui venait de se lever dans la salle. La première à l'avoir levé fut la première servie, à savoir, Anne Keat.

- La magie de disparition... je suppose que beaucoup parmi vous ont déjà entendu parler de ce type de métamorphose? Je commencerai par soulever un point, venant d'apparaître dans ma question. Peut être allez vous demander pourquoi peut-on parler de métamorphose. Il ne s'agit en effet, évidemment pas, d'une transformation dont nous avons l'habitude de voir... Alors pourquoi parlons-nous de métamorphose?

- On parle de métamorphose, car la disparition en est une sorte. Je m'explique : notre corps change d'aspect, comme dans toutes les transformations. Sauf que là, on disparait.

PSPréférant attendre qu'un élève souhaite corriger la réponse de Anne ou bien la compléter, Peyton regarda le reste de la salle, avant d'interroger Chris Bennet, un habitué de son cours.

- C'est un sortilège de métamorphose, car contrairement aux différentes croyances populaires, il ne s'agit pas faire disparaite l'objet, la chose visée et
la faire réapparaitre en un endroit différent, mais de la rendre simplement invisible! Évidemment comme tout sortilège de métamorphose le niveau complexité de l'objet, ou l'être vivant visé, requiert plus ou moins de concentration.


PSUn autre gryffondor qui avait la main levé, fut interrogé. Plus il y avait de réponses, plus il y avait de choses à dire...

- Je pense que le sortilège de disparition est l'"Evanesco", qui fait non pas disparaître au sens direct du terme, mais plutôt, comme un transplanage. Si on le lance sur une souris, et qu'on le rate, il ne restera que la queue
(exemple) mais celle-ci continura toujours à bouger, comme si elle était toujours reliée au corps de la souris...Un peu comme la désartibulation non ? On peut donc en déduire qu'il existe un endroit où vont les objets ayant subi un sortilège de Disparition... Et qu'il doit être immense, vu le nombre d'objets ayant été "évanouis"..

Il y aussi le sortilège de Désillusion...

PSAu fur et a mesur que les élèves étaient interrogés, la jeune femme distinguait des choses à corriger, des choses à développer. Pour l'instant, aucune réponse ne la satisfaisait réellement, si bien qu'elle interrogea un autre élève.

- On parle de métamorphose quand il y a transformation d'une forme à une autre, quand il y a changement complet de l'aspect, de l'état, du caractère d'une personne ou d'une chose donc je pense que la disparition en est une forme puisqu'on change d'apparence, ou plutôt de non apparence!!!

PSLa réponse d'Alyssa n'était pas forcément fausse mais pas forcément vraie non plus... En tout cas, elle fit sourire la jeune femme, au moment du "ou plutot de non apparence!!!" Au tour de Takara, à présent... puis de Lily.

- Professeur. La magie de disparition est sensiblement la même que celle utilisée dans une cape d’invisibilité. Donc, on peut avoir l’objet ou lancer un sortilège et cela va donner le même résultat.

- Je pense que l'on peut qualifier de moyen de disparition tout les objets magiques qui permettent de transplaner, car comme l'ont dit les élèves avant moi, il s'agit de faire disparaitre un objet. Si l'on va dans ce sens, ne peut-on pas dire que la poudre de cheminette utilise la magie de disparition, ou même les portoloins ?

PSIl n'y avait plus d'autres élèves désirant parler dans la salle. La jeune femme était satisfaite de la participation des jeunes gens assis devant elle. Ils étaient nombreux à avoir essayé de répondre à la question, ce qui faisait vivre le cours.

- Alors... Nous allons commencer par le commencement. Autant dire, Ismaël, que le fait de citer le sortilège ne sert à rien pour la réponse. Sinon, effectivement, il ne s'agit pas réellement de faire disparaitre l'objet, mais de le faire apparaitre dans un autre endroit, inconnu. Mauvaise réponse, donc, pour Chris et Takra, et bonne pour, Ismaël et Lily, si je me souviens bien de vos réponses. Explications à noter :


PSPeyton saisit sa baguette et nota le cours au tableau :

Citation :

/!\ Ne pas confondre /!\


La Magie de disparition, engendrée par une baguette, fait totalement disparaître l'objet de l'endroit initial pour le faire réaparaitre dans un autre monde, inconnu. Elle n'est donc pas à comparer avec l'effet d'objets tels que les capes d'invisibilité mais plutôt comme un effet de transplanage.

- Il s'agit donc d'une forme de disparition apparenté à la métamorphose car l'objet change de milieu... et il n'est donc soumis à aucun enchantement, contrairement à votre cape d'invisibilité, mais plutôt à une sorte de métamorphose du milieu, puisque le lieu où il réapparait n'est pas connu. Ismaël, veuillez expliquer la desartibulation à vos camarades, et développer votre réponses s'il vous plait, notamment au sujet du sortilège de désillusion. En attendant, j'accorde 7 points à gryffonfor et 5 à serdaigle. Pour la participation des serpentards, je rajoute 3 points à leur maison. A présent, nous allons passer à la pratique. Le sort, comme nous l'a dit Ismaël, est Evanesco. Chacun pratiquera le sort sur sa plume, je les ferai réapparaître lorsque vous aurez réussi, c'est à dire, normalement après plusieurs essais.
Revenir en haut Aller en bas
Ismaël Lievitch
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Animagus : Beauceron noir
Occlumens
Legilimens
Chercheur (DCFM)


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Ismaël Lievitch, Sam 19 Sep 2009 - 23:52


Ismaël eut un petit sourire face à la remarque, puis à la demi approbation de la professeur. Même si sa réponse était incomplète, il rapportait quand même, et c'était le plus important, des points à sa maison. Il était heureux que plusieurs Gryffonors est pris la parole. Même si les réponses étaient inexacts, c'étaient toujours de la participation, et à défaut de bonne réponse, participer est toujours récompensé. Puis, son sourire s'éffaça lorsque l Directrice des serdgles lui demanda d'expliquer à ses camarades ce qu'était la désartibulation. Puis ils devraient tout à tout effectué le sortilège de disparition, Evanesco. prennant la parole, et fouillant sa mémoire, Ismaël tenta d'expliquer le plus justement possible ce qu'était ce phénomène assez...douloureux.

- Une désartibulation est le résultat d'un transplanage raté. En effet, lorsqu'une personne rate son transplanage, une partie, infime ou importante, peut rester sur place, si la concentration n'est pas suffisante. Par exemple, il se peut qu'une jambe reste à l'endroit initial du transplanage, aors que le reste du corps est autre part. La jambe n'est pas coupée, heureusement, mais plutôt...bloquée. Il paraît que c'est assez douloureux. Je crois qu'avec un sortilège, on peut arranger cela. Mais aussi avec des onguents, dont j'ai oublié le nom..

Il se tut. Il ésperait que cette réponse conviendrait et aux élèves, et à Peyton. Puis, se rappellant qu'elle voulait aussi qu'il approfondisse sa réponse, au sujet du sortilège de Désillusion. Ism' eut un grand sourire. Il trouvait ce sort utile, et subtil. Il prit la parole, de nouveau, tentant de répondre au mieux et d'approfondir sa réponse:

- Le sortilège de Désillusion est sort qui permet, d'après les dires, de devenir invisible. Or, ce n'est pas totalement exact. On ne deviens pas invisible, mais on s'adapte plutôt à son environnement. La lumière ne fait plus obstacle sur notre corps, et nous traverse. Ce qui veut donc dire que l'on à les couleurs, les teintes, les formes de ce qui est derrière nous. Plus le sorcier qui lance le sort est puissant, plus le sortilège sera complet. Il paraît aussi que lorsqu'on fait usage de ce sort sur nous-mêmes, une sensation d'un liquide nous coulant sur le corps apparaît...

Ismaël se tut. Il espérait que sa réponse avait été claire. Attendant le verdict de la Professeur, il regarda autour de lui si les élèves étaient d'accords, et s'ils commençaient à faire disparaitre les plumes.. Enfin, à tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Takara
Serpentard
Serpentard

Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Takara, Mar 22 Sep 2009 - 21:15


Une autre élève soit de Serdaigle prit la parole à sa suite. Elle établit que la poudre de cheminette voir les portoloins égaleraient aussi à de la magie de disparition. Takara n’en savait que trop rien malheureusement. Évidemment, la Serpentard ne pouvait confirmer aucun des idées reçues jusqu’à maintenant. Elle porta donc son regard calme, sérieux sur le professeur et attendit ses explications. Celles-ci ne tardèrent pas à venir.

Bref, Peyton signifia que la magie de disparition spécifiait de faire disparaître un objet d’un endroit pour le faire réapparaître ailleurs. En gros, les Serpentard eurent tous les deux tords, mais rapportèrent tout de même quelques points. Sur ce, Takara se demanda quelques instants, si elle prit la bonne page dans son manuel. Probablement pas, vu leurs réponses faussées. La jeune fille soupira de désespoir se demandant pourquoi, malgré le fait d’être éveillée cette fois-ci, elle ne pouvait pas encore comprendre correctement la matière.

La faute de Takara fut alors écrite en grosses lettres au tableau peu après. Oui, la Préfète n’avait pas besoin de cela en plus. Regardez chers élèves, la Serpentard se planta complètement en donnant sa réponse précédente. La main gauche sur sa joue, la concernée prit tout de même sur elle de prendre quelques notes à la suite de la prise du titre du cours. Après tout, n’était-elle pas là pour apprendre une fois de plus?

La magie de disparition fait partie des la métamorphose en ce qu’on fait disparaître, soit change de milieu, un objet d’un endroit à un autre. C’est une métamorphose du milieu. Le sortilège utilisé est l’Evanesco.

Takara baissa sa tête et de demanda alors si son cerveau ne se retrouvait pas soudainement en bouillit incapable de comprendre quoi que ce soit. Elle soupira une fois de plus puis portant son regard sur Ismaël. Celui-ci allait spécifier quelques détails, à l’autorisation de Peyton, sur sa précédente réponse.

*Ahh. Je ne suis plus certaine de vouloir transplaner un jour maintenant.*

S’il fallait que la jeune fille reste coincée à un endroit et sa jambe à un autre. Catastrophe, car cela devait faire mal même si ce n’était pas coupé. Bah, elle n’en savait absolument rien après tout. Ensuite, le Gryffondor expliqua la théorie sur le sortilège de désillusion. En gros, on se prenait pour une grosse panthère dans son propre environnement. Takara haussa un sourcil, curieuse, à la sensation d’un liquide courant sur notre corps.

*Peut-être parce que le corps change déjà de forme. C’est peut-être notre sang qui fait cela.*

Peu importe, la Serpentard extrapolait une hypothèse parmi, probablement, tant d’autres. Elle haussa finalement les épaules attendant la suite du cours. Seulement, Peyton en avait déjà fait mention. On allait maintenant à la pratique de la Métamorphose de Disparition. L’adolescente eut soudainement une petite crainte pour sa magnifique plume en argent. Pourquoi sur notre plume? Pourquoi pas sur autre chose moins dur à perdre?

Bon, première chose, Takara assécha le bout évitant ainsi que l’encre coule partout sur sa table de travaille. Elle repoussa son manuel et parchemin vers l’avant de son endroit et y déposa sa plume.

*Je vais montrer que ce ne doit pas être si difficile que cela. Maintenant que je comprends les définitions.*

D’un ai déterminé à réussir, Takara agrippa sa baguette magique en bois de saule et tapota un peu sa plume. Elle se mordit un peu les lèvres de peur de ce qui pourrait arriver à cet objet personnel. L’adolescente prit deux ou trois grandes respirations se calmant, éliminer les bruits des élèves alentours. Il faut que sa plume disparaisse alors la Serpentard imaginerait tout simplement sa table de travail sans plume.

- Evanesco!

Sa voix concentrée, déterminée résonna dans la salle de classe. Son poignet fut fixe voir la baguette toucha un peu l’objet du but. Seulement, ce dernier ne disparut pas pour autant. En effet, il se déplaça plutôt pour aller rejoindre le dessous de la table de travail de Serena.

- Ah non!

Énervée, mécontente, incapable de se concentrer sur un sortilège de lévitation, Takara repoussa sa chaise et alla mettre la main sur sa plume qui tomba, préalablement, avec un bruit mat au sol. La jeune fille la reprit et fit un petit sourire à sa compatriote de maison. Il fallait avoir l’air forte surtout lorsque vous vous retrouvez Préfète et que vous veniez de rater un sortilège. Takara retourna s’asseoir à sa place respirant calmement se demandant si Peyton fournirait des détails pour arriver à bout de l’exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Mélina Kuders, Mer 23 Sep 2009 - 18:04


Mélina écoutait les différentes réponses données par les élèves des autres maisons et elle remarqua que les élèves de sa maison n'avaient pas l'air de si connaitre beaucoup en matière de magie de disparition. D'ailleurs, elle jeta un coup d'œil à ses voisines Meera et Alliison qui avaient l'air aussi perdues qu'elle. Elle aurait bien voulue faire un effort pour répondre mais elle n'avait rien à dire. Elle feuilletait bien les pages de son livre,mais elle n'y trouva rien qui lui permette de répondre. Cependant, elle savait que c'était de sa faute car elle aurait du ouvrir son livre avant et se documenter, car elle savait que son silence ne ferait pas rapporter de points à sa maison et pourtant Poufsouffle en avait bien besoin.

Après de nombreuses interventions d'élèves, Le professeur Peyton prit la parole, corrigea les erreurs et accorda des points aux différentes maisons qui avaient participé puis prit sa baguette et fit apparaitre au tableau:


/!\ Ne pas confondre /!\


La
Magie de disparition, engendrée par une baguette, fait totalement
disparaître l'objet de l'endroit initial pour le faire réaparaitre dans
un autre monde, inconnu. Elle n'est donc pas à comparer avec l'effet
d'objets tels que les capes d'invisibilité mais plutôt comme un effet
de transplanage.


Mélina prit sa plume et écrivit le cours sur un morceau de parchemin.

Ensuite, le professeur demanda aussi à Ismael d'expliquer à la classe le mot: désartibulation, mot qu'elle trouva barbare et qu'elle n'avait jamais entendu et cet élève de Gryffondor répondit:

Une désartibulation
est le résultat d'un transplanage raté. En effet, lorsqu'une personne
rate son transplanage, une partie, infime ou importante, peut rester
sur place, si la concentration n'est pas suffisante. Par exemple, il se
peut qu'une jambe reste à l'endroit initial du transplanage, aors que
le reste du corps est autre part. La jambe n'est pas coupée,
heureusement, mais plutôt...bloquée. Il paraît que c'est assez
douloureux. Je crois qu'avec un sortilège, on peut arranger cela. Mais
aussi avec des onguents, dont j'ai oublié le nom..


La jeune élève de poufsouffle se dit en elle-même, qu'elle n'aimerait pas subir cette expérience car d'après ce qui venait d'être dit cela faisait très mal.

Peyton leur avait aussi demandé de s'exercer à effectuer le sort: evanesco

Alors, Mélina
sortit sa baguette, c'était la première fois qu'elle allait sans servir. Elle se demandait même si ce bout de bois fait avec des ailes de fées allait fonctionner.
Mais, de toute manière il fallait qu'elle essaie. Elle se concentra sur sa plume en tenant sa baguette très fort dans sa main et lança:

Evanesco

Mais, il ne se produisit absolument rien. Elle dit quelle poisse, mais elle réessaya avec plus de punch:

Evanesco

Mais là non plus, la plume n'avait pas bougé. Alors, elle regarda autour d'elle pour voir si les autres y arrivaient et elle les observaient dans l'espoir de trouver la solution pour la réussite de ce sort.
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Abysse
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Alyssa Abysse, Jeu 24 Sep 2009 - 10:31


Un petit sourire s'afficha sur le visage de leur professeur quand Alyssa parla de non-apparence ensuite d'autre élèves donnèrent leur point de vue au sujet de la disparition, toutes les réponses semblaient plutôt juste mais seule celle d'Ismaël, le garçon qu'elle avait rencontré dans sa salle commune avait l'air complète.
Comme sa réponse était la plus correcte, Miss Sawyer completa celle-ci en leur expliquant qu'il s'agissait bien d'une forme de disparition apparentée à la métamorphose car l'objet changeait de milieu et qu'il n'était donc soumis à aucun enchantement, elle demanda ensuite à Ismaël d'expliquer à ses camarades ce qu'était la désartibulation, ce qu'il fit parfaitement.

Alyssa savait malheureusement très bien ce que c'était, elle en avait fait l'expérience l'année précédente un jour ou elle et son amie Vanina s'étaient amusées à essayer de transplaner malgré la loi qui leur interdisait, sa jambe était restée sur place alors que son corps avait attéri dans la pièce d'à coté, elle se souvenait avoir eu un mal de chien mais surtout n'avait jamais oublié que ses oreilles avaient sifflées pendant une semaine après la beuglante que son père lui avait envoyée, depuis elle n'avait plus jamais essayé et n'osait pas se risqué à passer son permis de transplanage alors qu'elle en avait maintenant l'âge!

Leur professeur leur indiqua ensuite qu'ils allaient maintenant passé à la pratique, que leur excercice du jour était de faire disparaître leurs plumes à l'aide du sort "Evanesco" et qu'elle les feraient réapparaître elle même à la fin du cours!

Alyssa avait déjà pratiqué ce sort, son père le lui avait appris pour faire disparaître les escargots de leur jardin lorsque lui même avait été incapable de le faire pendant sa convalescence, elle savait que contrairement à d'autres sorts comme "Accio", il n'était pas nécessaire d'utilisé le nom de l'objet dans le sortilège, que le fait de se concentrer sur celui-ci suffisait pour le faire disparaître.

Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle pour voir si d'autres élèves avaient déjà réussi mais ca n'était pas le cas.
Elle sortit sa baguette de sa robe et se concentra alors sur sa plume aussi fort qu'elle le pouvait, elle ne voulait pas se planté car il aurait été dommage qu'à 19 ans et ayant pratiqué ce sort de dixaine de fois, qu'elle rate un excercice aussi simple.

"Evanesco"

Soulagée, elle s'aperçut que sa plume avait bien disparu et se demanda de quelle manière Miss Sawyer allait la faire réapparaître....
Revenir en haut Aller en bas
Shannon
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Shannon, Jeu 24 Sep 2009 - 19:28


Le dos courbé, Shannon respira bruyamment. Son front collé contre le bois dure de sa table, elle tentait par dessus tout de trouver un moyen d'oublier toutes ces pensées qui tournoyaient dans sa tête, lui donnant un mal de crâne abominable. La décision qu'elle devait prendre était effroyablement dure et elle ne savait pas exactement quoi choisir parmi toutes ces proposition qui s'offrait à elle. Le bois frais contre son visage brûlant calmait un peu la douleur mais elle ne l'enlevait pas complètement. Se redressant calmement, elle soupira faiblement et aperçut une écriture au tableau :

/!\ Ne pas confondre /!\

La Magie de disparition, engendrée par une baguette, fait totalement disparaître l'objet de l'endroit initial pour le faire réapparaître dans un autre monde, inconnu. Elle n'est donc pas à comparer avec l'effet d'objets tels que les capes d'invisibilité mais plutôt comme un effet de transplanage.


Shannon
hocha la tête et nota méticuleusement les informations sur son parchemin, encore vierge de toute écriture. La voix de Peyton retentit alors dans la salle de classe et Shannon observa la jeune femme, baguette en main.

- Il s'agit donc d'une forme de disparition apparenté à la métamorphose car l'objet change de milieu... et il n'est donc soumis à aucun enchantement, contrairement à votre cape d'invisibilité mais plutôt à une sorte de métamorphose du milieu, puisque le lieu où il réapparaît n'est pas connu. Ismaël, veuillez expliquer la désartibulation à vos camarades, et développer votre réponse s'il vous plaît, notamment au sujet du sortilège de désillusion. En attendant, j'accorde 7 points à gryffondor et 5 à serdaigle. Pour la participation des serpentards, je rajoute 3 points à leur maison. A présent, nous allons passer à la pratique. Le sort, comme nous l'a dit Ismaël, est Evanesco. Chacun pratiquera le sort sur sa plume, je les ferai réapparaître lorsque vous aurez réussi, c'est à dire, normalement après plusieurs essais.

Elle continua d'écrire quelques renseignements nécessaires sur le cours et écouta les précisions d'Ismaël suite à la demande du professeur. Il semblait s'y connaître et Shannon ne manqua pas de noter ce qu'il venait de dire, quitte à ce que ce soit faux. Mais, elle n'avait pas le courage de réfléchir. Portant un regard sur la pièce, elle aperçut quelques élèves de différentes maisons mettre en pratique les précédentes paroles de Peyton ce que Shannon s'empressa d'imiter. La Poufsouffle n'avait qu'une envie : sortir de cette atmosphère bruyante et se coucher dans son lit. Ayant essuyer le bout encore dégoulinant d'encre sur sa plume, elle empoigna par la suite sa baguette magique. Débarrassant sa table des affaires restantes, Shannon déposa délicatement sa plume en son milieu. Elle savait très bien que l'exercice pratique serait particulièrement dure et qu'elle ne réussirait pas forcément du premier coup mais la jeune fille ne put s'empêcher d'espérer, désireuse d'en finir au plus tôt. Pourtant, elle adorait particulièrement le cours de Métamorphose et Peyton était vraiment une femme sympathique et très professionnelle. Mais, elle n'en pouvait plus..

Dégageant ses cheveux de devant ses yeux, elle ferma les yeux et se concentra uniquement sur sa baguette. Shannon oublia un instant les bavardages des personnes qui l'entouraient et serrant le bout de bois magique dans sa paume moite, elle se formula le sortilège dans sa tête. Déterminée, elle rouvrit brusquement les yeux et pointant sa baguette sur la plume, elle dit, d'une voix ferme et distincte :

" Evanesco. "

La plume bougea fébrilement un cours instant et Shannon crut un moment avoir réussi à exécuter l'exercice. Un sourire fier se forma sur ses lèvres, le premier depuis le commencement du cours, mais il disparut bien vite lorsqu'elle aperçut que sa plume n'avait pas bougé d'un millimètre. La jeune Poufsouffle ne put s'empêcher d'être déçue et fronçant les sourcils, elle observa méticuleusement les autres, cherchant à trouver une solution à son problème mais elle s'aperçut que peu de personnes avait réussi ce qui l'a rassura.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Clark
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus Chat noir


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Lily Clark, Dim 27 Sep 2009 - 14:13


Lily fut ravie de l'exactitude de sa réponse, qui fit gagner quelques points à sa maison. Elle prit quelques notes de ce que Mlle.Peyton venait d'inscrire au tableau d'un coup de baguette, puis releva la tête.
La professeur reprit la parole et expliqua l'étape suivante du cours : l'exercice pratique.

A présent, nous allonspasser à la pratique. Le sort, comme nous l'a dit Ismaël, est Evanesco.Chacun pratiquera le sort sur sa plume, je les ferai réapparaître
lorsque vous aurez réussi, c'est à dire, normalement après plusieurs essais.

Lily avait hâte de commencer à s'entrainer. Elle se tourna vers Tia qui semblait aussi impatiente qu'elle. La jeune Serdaigle posa doucement sa plume sur son bureau et se concentra. Le sortilège était "Evanesco", mais que fallait-il faire pour réussir avec succès ? Fixer la plume ? S'imaginer qu'elle avait disparu ? Lily n'en avait absolument aucune idée. Elle essaya donc ce qu'elle avait déjà apprit au cours de défense contre les forces du mal : fixer l'objet.
L'élève inspira une grande bouffée d'air et se lança :

- Evanesco !

Comme l'avait déjà prévenu Mlle.Peyton, rien de se produisit. Lily ne se découragea pas pour autant, cela était normal de ne pas réussir des la première fois, elle n'était pas une surdouée. La jeune fille réessaya plusieurs fois, sans aucun changement d'état de la plume.
Lily releva la tête en soupirant et regarda quelques instants les autres élèves. Certains avaient déjà réussit ; une Gryffondor en faisait partie. Elle paraissait plus agée que la plupart des élèves et Lily en déduisit qu'elle conaissait déjà le sortilège étudié.
Plusieurs autres essayaient vainement de faire disparaitre leurs plumes, sans succes. Lily remarqua tout spécialement une jeune fille de Pouffsoufle qui n'avait pas l'air d'aller bien. Elle lui adressa un regard interrogateur, qui pouvait être interprété comme un " ça va ? " et détourna le regard vers une Serpentarde qui semblait passablement ennervée d'avoir échoué. Lily la connaissait un peu, elle l'avait déjà croisé dans les couloirs. Il lui semblait qu'elle s'appelait.. Takara ou quelque chose comme ça et qu'elle était préfète. Mais la jeune fille n'avait pas cherché à la connaitre, elle était à Serpentard, c'était un motif bien suffisant.

Lily se concentra à nouveau sur sa plume qui restait immobile sur la table à la narguer. L'élève soupira et ferma les yeux, se remémorant le sortilège qu'elle devait réciter, et ce qu'elle devait accomplir.. Cela devait être son 7ème ou 8ème essai. Elle rouvrit les yeux et parla d'une voix claire et forte :

- Evanesco !

Était-ce sa vue qui lui jouait des tours, ou la plume était-elle devenu presque.. Transparente ? En effet, on pouvait voir le bois du bureau en dessous. Surprise, Lily sourit. Ce n'était pas vraiment le résultat attendu, mais on pouvait considérer cela comme un progrès non ?
Revenir en haut Aller en bas
Marine_
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Marine_, Mar 29 Sep 2009 - 21:02


Après avoir écouté toutes les explications sur ce sujet, Marine regarda la salle, puis les élèves. Certains paraissaient désespérés de pas réussir, d'autres s'en fichaient. Elle relut ce qu'elle venait d'écrire. Une de ses qualités résidaient dans son écriture. Elle était fine et agréable à lire. La Serdaigle se leva de sa chaise, encore un peu endormi et mis sa plume en évidence sur la table. Elle prit sa baguette de chêne et la pointa sur l'objet. Elle fixa sa plume. Ne pensant plus à rien d'autre. Les bruits s'évanouirent autour d'elle, il n'y avait plus que sa plume et elle. Il fallait la faire disparaître. Elle se concentra donc et dit, en inspirant une grande bouffée d'air:

    Evanesco !

Elle soupira car rien ne se produisit. Sa plume n'avais pas bouger, frétiller ou changer de place. Non rien du tout. Découragée, elle eut envie de s'asseoir et d'attendre que le temps passe. Mais elle repensa à tout ce cours où elle n'avait pas réussi à réaliser ce qui était demandé et inspira de nouveau. Encore une fois, il n'y avait plus que la plume et elle. Elle pensa à faire disparaître la plume. Elle pensa à son bureau vide, sans objet volant dessus. Marine pointa sa baguette et dit, distinctement:

    Evanesco !

Et là par le plus grand bonheur sa plume avait disparu. Enfin il reste un petit bout de sa plume mais pas grand chose. La Serdaigle fut à peu près satisfaite de son travail mais pas totalement. C'est pourquoi elle voulut réessayer. Elle voulait absolument atteindre la perfection. Le problème, c'est qu'elle n'avait plus de plume. Ceci la frustra et elle s'assit, boudant presque de ne pas pouvoir refaire son exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Chris Aaron Bennet, Mar 29 Sep 2009 - 22:33


Chris grimaça se rendant compte que sa réponse était hors sujet a souhait… Enervé de n’avoir pas répondu comme il le fallait, il s’appuya donc le dossier de sa chaise, ferma son livre en fracas. Puis tournant ces pouces ils se mit a se balancer sur sa chaise. Il regardait autour de lui l’ensemble des élèves qui s’étaient lancés a l’exercice demander, lancer un Evanesco sur une plume…

Il regarda tour a tour sa plume, sa baguette, sa baguette ; sa plume… Chris reporta ensuite son regard sur les autres élèves. Évidemment, il n’y avait pas
beaucoup de serpentards, alors il lui suffit de regarder un rang devant lui pour apercevoir une petite tripotée de Poufsouffles. Chacun d’entre eux s’afféraient avec leur baguette sur leur plume. Il soupira puis son regard se reporta sur Takara, juste devant lui…elle semblait avoir un peu de mal à faire quelque chose de bien avec sa plume. Peut être la métamorphose n’était-elle pas sa tasse de thé. Enfin il reporta son regard sur le belle professeur de métamorphose, quel age avait-elle déjà ? 20 et quelques. Enfin il fini par reprendre le fil normal de ses pensées, normal quelqu’un non loin de la, venait de faire exploser sa plume… Chris se pencha pour voir la tête du petit « pas doué » mais ce dernier c’était déjà caché sous son pupitre n’assumant pas le fait qu’il n’était pas doué de ses mains.


Arrêtant de se balancer, Chris tendit le bras et attrapa sa baguette du bout des doigts. Il était temps pour lui de se mettre au travail, et pourquoi pas faire gagner quelque point a sa maison. Pointant la plume de sa baguette en bois de rose. En un mouvement de poignet il lança, en informulé :

« Evanesco ».

Quoi de plus naturel pour lui que de réussir ce sortilège, surtout sur un objet aussi simple qu’une plume, si on savait sur quoi il avait eu l’occasion de le lancer en étant
Auror.… C’est donc tout naturellement que la plume disparu sans demander son reste. Puis Chris reposa sa baguette, et prit ce qu’il faisait juste avant, c'est-à-dire se balancer et regarder les autres élèves essayer de réussir l’exercice qui était des plus simple pour le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Keat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Anne Keat, Mer 30 Sep 2009 - 17:55


Anne observa autour d'elle et prit sa baguette, enfouie dans un coin de sa poche. Elle ouvrit son livre pour avoir plus de conseils pour réussir, car apparemment, cette formule était complexe., à en croire les nombreux problèmes que rencontraient certains élèves. Elle observa longuement sa plume posée sur la table, comme pour se concentrer, puis suivit le modèle des élèves, se préparant à prononcer la formule, lorsqu'elle vit un Serpentard réussir parfaitement son exercice, une Serdaigle bouder, surement à cause de la quasi-disparition de sa plume, d'autre croyant avoir réussi. Ceci la déconcentra et elle dut recomencer. Mais elle sourit quand même. Elle fixa donc sa plume et recommenca son petit exercice. Elle devait surement avoir l'air d'une demeurée, mais ce ne serait pas la première fois. Alors elle prononça la formule correspondante :

« Evanesco »

La plume bougea quelque peu, du faire disparaitre un minuscule embout, puis se stoppa. Anne gronda intérieurement puis retenta l'expérience, avec un peu plus d'entrain, cette fois.



Contrairement à la première fois, la plume disparut à moitié. Anne esquissa un sourire narquois, puis recommença.

« EVANESCO ! »

Au moins, elle disparut complètement. Anne sourit. Elle était si entêtée qu'elle n'aurait pas abandonné avant que la plume disparaisse entièrement. Elle voulait tout de même attendre d'avoir une nouvelle plume pour voir si elle avait vraiment réussi, si elle pouvait vraiment le faire en une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystabel Katainen
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Chrystabel Katainen, Jeu 1 Oct 2009 - 19:15


La porte s'ouvrit soudain doucement et, tâchant d'être le plus discrète possible, la silhouette de Ninyara se faufila dans la salle de classe avant de s'installer à une table libre dans le fond de la salle.
Regardant autour d'elle, elle sortit rapidement son livre tout en tâchant de voir ce que faisaient ses camarades. S'étant déjà inscrite tardivement au cours, la jeune sorcière avait encore réussie l'exploit de se perdre dans les couloirs en suivant 3 élèves qui, au lieu d'être eux aussi en cours, se faufilaient dans les couloirs avec un air louche. Malheureusement, il lui avait fallu plusieurs minutes, et une longue promenade dans les couloirs sinueux, pour découvrir que les éleves en questions se rendaient en fait en cours après être aller chercher les livres qu'ils avaient oublier dans leur dortoir.

Un peu mal à l'aise, Nin jeta un coup d'oeil à la table voisine pour tâcher de prendre le train en marche sans déranger le déroulement du cours et surtout avec l'espoir de ne pas se trouver malgré elle sous le feu des projecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Mélina Kuders, Ven 2 Oct 2009 - 8:44


Mélina était un peu paniquée à l'idée d'être la seule à ne pas réussir ce sort. Elle n'avait pas l'habitude d'être dans une situation d'échec car avant elle était toujours très forte dans toute les matières. Mais cette fois-ci c'était différent, elle était en position de faiblesse car elle ne s'était jamais servie d'une baguette et n'avait jamais eu besoin de jeter de sort.

Cela la mettait de mauvaise humeur et elle en voulait à son père de ne pas l'avoir envoyer à Poudlard avant. Il savait bien qu'un jour ou l'autre, elle devrait intégrer une école de sorciers.

Mais elle décida se reprendre, il fallait qu'elle réussisse. Elle observa autour pour voir où en était les autres. Elle remarqua que ses amis pouffy n'avaient pas plus de réussite qu'elle.
Elle se dit qu'elle n'était pas toute seule à ne pas y arriver, mais cela ne résolvait pas son soucis.

Alors, elle se retourna discrètement pour voir les élèves qui étaient derrière elle. Il y avait un serpentard et une gryffondor qui allaient faire un tentative. Elle ne les lâcha du regard, on se sait jamais, s'ils réussissaient, elle prendrait exemple. Elle observa tous leurs gestes et soudain, leur plume disparue. Ils avaient réussit.

Elle avait très envie de leur demander des conseils, mais elle ne voulait se faire remarquer et faire perdre des points à sa maison.

Alors, elle se retourna, prit sa baguette, respira un grand coup et déterminée, elle dit la formule.

Evanesco!

Elle vit qu'une partie de la plume avait disparu. Elle fut rassurée mais elle voulut recommencer pour faire disparaitre l'autre partie et prononça à nouveau la formule.

Evanesco!

Elle regarda la table, la plume n'était plus, enfin, elle venait de réussir son premier sort, elle était très fière. Puis, elle posa sa baguette et attendit que le professeur Peyton fasse réapparaitre la plume. D'ailleurs, elle se demandait comment elle allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Quatrième cours : La magie de disparition

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 Quatrième cours : La magie de disparition

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.