AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 2 sur 19
Aux alentours de Godric's Hollow
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Alexander Severus, Dim 10 Juil 2011 - 13:06


Tout se passa en un éclair, Wena qui était le dos tourné tomba sur le sol dur en poussant un cri qui fit bondir le coeur d'Eleonore. Qui, voulut accourir pour venir l'aider ou du moins s'excuser mais elle resta sur place, comme frappée par l'horreur qu'elle venait de faire. Pendant un instant, la Wonderland passa sa tête derrière un arbre puis essaya de vior le visage de la jeune fille qui était avec Wena, son ancienne camarade d'école. Qui était elle? Que faisait elle avec cette Auror? Eleonore en voulait pas savoir la raison, mais elle fut quand même contente qu'elle se batte contre Wena. Puis toujours sur ses gardes, la jeune femme chercha des yeux son chat, dans la pénombre mais fut tout a coup secoué de spasmes irréguliers. Elle n'avait pas mal, mais sentait que quelque chose n'allait pas, son corps bougea tout à coup, comme si elle était prise d'un fou rire ou comme si un tremblement de terre surgissait dans ses entrailles. Enfin, ce sort réussi prit fin, et la jeune feme regard derrière elle pour voir la propriétaire de ce puissant sorcier, enfin sorcière car la voix était féminine et étrangement familière a la Wonderland.

C'était..Rily! Son ancienne meilleure amie, de Serdaigle. Eleonore n'y croyait pas, elle prenait part a la bataille en se mettant du coté de Wena, mais qu'es ce qu'elle était devenue? Une Auror? non, Eleonore l'aurait su, car des photos de tous les aurors étaient placardées dans son bureau. Eleonore se baissa à temps pour éviter le sort qui était destiné a la jeune fille qui se battait contre Wena. Elle avait reçu le sort, pendant que Rily se hattait aux cotés de Wena et la jeune fille qui avait accourur entre temps sur le corps inerte de la jeune auror. cele ci se releva puis pointa sa baguette sur Eleonore, qui était paniquée, mais elle repensa très vite aux conseils de Peyton. Vitesse, confiance et précision. Qui allait elle viser? Pour l'instant il fallait qu'elle contre le sort de Wena qui envoyait de l'eau en direction de la Wonderland. Vite un sortilège de défence, utiliser l'environnement était super. Si elle transformait l'eau en glace? Celle ci ne l'atteindrait pas mais s'arrêterait en l'ai rpuis tomberait en forme de glaçon.

Glacio!

Tout à coup, le jet d'eau mortel de l'auror s'arrêta et très vite se transform en un immence glaçon, très froid. Celui ci retomba au sol en faisant trembler le sol de cailloux. un miaulement retentit, Eleonore vit Taïgo se jetter sur elle au moment ou la jeune fille qui était peut etre une ennemie lançait un sort dans sle but de rendre Eleonre aveugle pendant un bout de temps. L'animal retomba inerte sur le sol, sans faire de bruit puis Eleonore prit sa baguette l'éleva un peu et le cacha à l'ombre d'un terrier. Maintenant il fallait s'occuper des autres. La jeune gardienne pointa sa baguette sur Rily et forumla un petit Leggluten. Puis maintenant il fallait nuir a la jeune fille qui avait rendu son chat aveugle. Elle voulut lançer un sortilège de mustisme mais un mur de pierre apparut au mileiu de la clairière. eleonoe ne poivai plus rien faire, enfin pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Rily Dacker, Dim 10 Juil 2011 - 14:58


Elles étaient quatre à se battre. Amies? Ennemies? Rily avait du mal à savoir, et ses doutes se virent renforcés quand elle discerna le visage d'une ancienne camarade de classe - Wena Horner, si ses souvenirs étaient bons, et puis les affiches du ministère aidaient, aussi... -. Bon, d'accord, les Phénix et les Horreurs n'étaient pas forcément très amis, mais les circonstances pouvaient faire pencher la balance. Là, elle avait juste en tête le fait de sauver sa peau (oui, oui, c'était très égoïste, mais elle n'avait pas envie de visiter l'antre des Détraqueurs), et puis pourquoi pas celle de Wena, après tout, elle était gentille aussi la Phénix! Même si c'était aux dépends de son ancienne meilleure amie. Elles avaient chacune choisis leur chemin, et Rily avait suffisamment vécu pour ne pas se laisser submerger par ses sentiments et ses ressentis. Même si ça la déchirait, elle évacuerait la douleur à un autre moment. Pour l'instant, elle avait sa vie à sauver (même si c'était un peu de sa faute si elle était en danger).

Son premier sortilège toucha Eléonore qui parut trouver très bizarre d'être secouée de spasme sans avoir mal. Son second sort fit mouche, car la supposée alliée de la Gardienne trébucha sur... une espèce de plante qui bougeait, et sa chute lui permit d'éviter le rais de lumière. La blondinette dû se retenir pour ne pas sourire. Elle avait évité un sort de la même façon... involontaire, lors de son entraînement avec Arya.

La suite fut un peu confuse. Rily lança le sortilège anti-transpanage appris récemment, malheureusement comme elle ne le maîtrisait pas encore très bien, il toucha les quatre sorcières. Puis, tandis que la peut-être-ennemie-alliée-avec-Eléonore lançait un sort à... bah, Eléonore (donc, non, finalement, elle n'était pas alliée... elle était quoi, alors? Une Auror, elle aussi? Ou juste une amie à Wena? Ouuulala, ça devenait compliqué!), mais le sort toucha un chat ( "Ooooooh, le pauvre!" gémit intérieurement la vendeuse d'animaux magique) qui s'était brusquement interposé entre ledit sort et son ex-meilleure amie. Mais la peut-être-alliée se tourna finalement vers elle, et avant de savoir de quoi il en retournait, la sorcière activa son bouclier magique. Bonne idée, car il la protéga non seulement contre le l'Impedimenta de l'amie de Wena (comment la qualifier autrement?), mais aussi contre un sort lancé par Eléonore, et, en plus, d'un filet en métal (qui la manqua de peu, ouf!). Puis il céda, tandis que les deux amies (Wena et son alliée-ennemie) partait en courant de l'autre côté, derrière Rily.

Elles prirent soin d'assurer leurs arrières par un solide mur de brique. Bah, elles ne pourraient pas aller bien loin, et encore moins transplaner grâce à la bonne idée de la Phénix. Mais, du coup, le petit oiseau de feu lui-même ne pourrait pas transplaner... zut zut zut. Rily se retrouvait donc face à Eléonore. bien embêté d'ailleurs. Allait-elle s'amuser à faire la bavarde? Un petit pardon s'imposait, et la jeune femme se promit de ne pas trop s'étendre, tout de même.

- Excuse-moi, Eléonore. Je n'ai jamais pensé qu'on se retrouverait dans les camps opposés... lui dit-elle, même si sa voix tremblait au point qu'elle craignait que ce ne soit pas audible.

La sorcière leva sa baguette, en essayant de ne pas trembler. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle était en train de se battre contre son ancienne amie, pour défendre, non seulement sa vie, mais aussi celle de deux Aurors. C'était sa couverture qui allait en prendre un coup... *Mais... attends deux secondes... elle ne sait pas que je suis contre le ministère!" réalisa brusquement Rily. Mais bon. C'était trop tard, à présent, et maintenant que l'ancienne Gryffondor croit qu'elle faisait partie des Aurors ou d'une... autre organisation illégale, elle était cuite. Que faire ?

- Ce... ce n'est pas contre toi... et ce n'est pas pour les défendre... mais... Désolée, Eléonore, je... je n'ai pas envie de voir qui que ce soit finir en prison.

Puis, sans prévenir, elle attaqua d'un Acidileus informulé, sauf qu'au dernier moment, elle se retourna vers le mur, incapable de tirer sur Eléonore. Avec un peu de chance, son sort briserais le mur, mais au cas ou, elle essaya de crier "Aidez-moi!" mais sa voix était tellement étranglée qu'elle se demandait si les deux femmes allaient l'entendre... Ou au moins une des deux... en tout cas, elle savait qu'elle serait incapable d'empêcher Eléonore de parler si elle se battait seule. Après, si aucune des deux Aurors n'avait entendue son cri, ou si elles s'étaient déjà enfuie, elles croiraient que Rily était avec El'... bon sang, amitié et combat, ça n'allait pas du tout ensemble! Pourquoi le monde devenait-il si compliqué, en grandissant?

Puis elle se rendit compte qu'elle tournait le dos depuis plus d'une seconde à la Gardienne, aussi fit-elle volte face. Tant pis si les deux Aurors l'attaquaient par derrière, elle l'aurait bien mérité... incapable d'attaquer son ancienne meilleure amie... c'était donc ça, ne pas avoir un cœur de pierre ?

Revenir en haut Aller en bas
Wena Horner
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Faucon


Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Wena Horner, Dim 10 Juil 2011 - 17:31


[Eléonore, je crois que le sortilège "Aguamenti Bucaum" est un sort qui se déclenche à l'intérieur de ta gorge. Tu n'es donc pas censée voir l'eau sortir de ma baguette. Et d'ailleurs, si tu pouvez arrêtez d'éviter tout les sorts qu'on te lance^^. Essaye de t'en prendre quelques uns, histoire que se soit plus crédible Wink. Merci, bises et bon jeu !]


La jeune Auror reprit péniblement ses esprits, à l'abri derrière le mur créé par Anna. Il fallait qu'elles transplane et vite. Mais même avec toute la concentration dont elle faisait preuve, elle en fut incapable. Toujours agripée à son élève, elle lui lança un coup d'oeil paniqué, avant de reporter son attention sur ce qu'il se passait de l'autre côté du Ragnarok. Là, elle vit Rily Dacker, une jeune fille qu'elle avait connu à Poudlard s'adressait à Eléonore. Mais que faisait-elle là ? Voulait-elle devenir Auror, et faire ses preuves devant Wena ? Et puis d'ailleurs, dans quel camps était-elle ? Surement dans celui de la Gardienne, étant donné qu'elle ne l'attaquait pas.

-Anna, fit-elle rapidement à la jeune fille. On ne peux pas s'enfuir. Il faut donc se battre. La jeune femme avec les cheveux bruns, se nomme Eléonore Wonderland et c'est une Gardienne du Ministère. Donc, ennemie. La seconde personne est Rily Dacker, également une ancienne camarade. Cependant, je ne sais pas ce qu'elle fait là. Évite pour l'instant de lui faire du mal, et concentre-toi sur la gardienne. Reste ici, couvre mes arrières et fais-moi confiance.

La jeune fille aux cheveux blonds, avait jeté un sortilège que Wena n'avait pu entendre, sur le mur d'Anna. Celui-ci avait fondu en un rien de temps sous l'effet du maléfice, laissant le passage libre.
L'Auror se rua donc sur son amie, désormais sous la tutelle du Ministère et la plaqua au sol. Elle fit apparaitre des cordes, à l'aide d'un Incarcerem, qu'elle lui enfila aux poignets. Toujours en la maintenant sur le sol boueux, elle lui mit sa baguette sous la gorge et dit d'une voix haute et claire :

-Je suis obligée d'oublier nos anciennes relations, étant donné la situation. Tu as choisi le Ministère et moi les Aurors. Tu fais ton travail, et moi le mien, je ne te le reproche pas.

Elle jeta un coup d'oeil à Anna, afin de s'assurer que celle-ci se tiendrait prête en cas de besoin et enchaina, reportant son attention sur son... ennemie ?

-Pourquoi es-tu ici ? Comment savais-tu que je serais là ce soir ? Tu as eu des informations du Minsitère ? Et pourquoi Rily est avec toi ?

La jeune Auror tenta d'élaborer dans sa tête, toutes les réponses qui répondrait aux questions qu'elle venait de poser. Pourquoi justement cette nuit ? La nuit où elle avait décidé de former Anna ? Anna justement. La formatrice espérait qu'elle n'allait pas montrer aux deux autres qu'elle était en formation pour devenir Auror. Il fallait que la jeune pouffy reste en vie. Quitte à se sacrifier et à se faire emprisonner, du moment qu'elle pouvait retourner saine et sauve au QG...

Mais à ce moment-là, un bruissement se fit entendre dans les buissons non loin de là. Oh non ! Il ne manquerait plus qu'un Mangemort arrive, pour que se soit la totale ! Mais peut-être n'était-ce qu'un simple animal, ou tout simplement le chat d'Eléonore... Par mesure de prudence cependant, la gryffy pointa sa baguette vers le ciel et murmura "Tempestas Pluvia ". Cela éteindrait les feux de bois et plongerait le sommet de la colline dans une pénombre encore plus ténébreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Ride
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Biche
Légilimens




Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Anna Ride, Dim 10 Juil 2011 - 19:47


Anna et Wena étaient planquées derrière le Ragnarok lancé préalablement. La jeune Auror en formation était complètement paniquée en voyant que sa formatrice n'arrivait pas à transplaner. Comment allaient-elles s'en sortir ?! Le "cacae viri" qu'elle avait lancé n'avait apparemment pas fait effet, ainsi que les deux sorts lancés par ses deux... alliées ? L'ex-Poufsouffle ne savait plus où donner de la tête.

« Anna, dit Wena à la jeune femme, la faisant atterrir dans le moment présent. On ne peux pas s'enfuir. Il faut donc se battre. La jeune femme avec les cheveux bruns, se nomme Eléonore Wonderland et c'est une Gardienne du Ministère. Donc, ennemie. La seconde personne est Rily Dacker, également une ancienne camarade. Cependant, je ne sais pas ce qu'elle fait là. Évite pour l'instant de lui faire du mal, et concentre-toi sur la gardienne. Reste ici, couvre mes arrières et fais-moi confiance. »

Ok, là, elle était encore plus larguée. On ne peut pas s'enfuir ?! Mais pourquoi ? Se battre ? Mais... Anna ne savait même pas encore se battre ! Ministère ?! C'était vraiment catastrophique. Elle n'était même pas encore officiellement Auror qu'elle était déjà dans une énorme mêlasse. Si une personne du ministère savait qu'elle faisait partit des Hors la Loi, elle devrait se cacher comme les autres...

* Blonde : pas toucher. Brunasse : dégommer. *

Voilà ce qui arrivait quand Anna était complètement paniquée, il lui fallait des objectifs simples. Sinon c'était sûr et certain : elle allait faire n'importe quoi. Le Ragnarok fût anéantit par un sort lancé par la dénommée Rily, les deux jeunes femmes se retrouvèrent donc à découvert. Cependant, la jeune Auror n'attendit pas longtemps avant de se ruer sur son ex-amie. Elle utilisa un Incarcerem afin de la maintenir bien au sol et commença à lui parler. Elle lui posait de nombreuses questions au sujet de sa venue ici.

Anna entendit un bruissement d'herbe non-loin d'elle. Peut-être la demoiselle en robe verte qui s'enfuiait ? Elle n'eut pas le temps de le savoir car Wena avait lancer un sort qui avait plongé la clairière dans la pénombre la plus profonde. La jeune femme ne voyait plus rien, elle mit énormément de temps à se familiairiser à la pénombre. Distinguant les deux silouhettes à terre, elle se dirigea dans leur direction. Ne sachant pas si la jeune auror allait réussir à faire parler la brune, Anna lança un "Fortuna contigo" informulé sur sa formatrice. Si son sort fonctionnait, elle devrait avoir plus de chances pour soutirer des informations à la Gardienne du Ministère.

Tout en se dirigeant vers les deux jeunes femmes -mais en restant à une certaine distance- elle regarda en direction du bruit qu'elle avait entendu. Ne sachant pas à quoi s'attendre elle préféra lancer silencieusement un "Commere deverse", comme ça, si jamais son sort touchait quelqu'un provenant du son, il commencerait à débiter des paroles insensés, sans pouvoir s'arrêter. Ainsi, Anna pourrait savoir si quelque chose se cachait dans les buissons.

Enfin, par mesure de sécurité, la jeune blondinette s'attarda sur sa propre protection. Il ne fallait ni que les deux étrangères sachent qu'elles faisaient partie des Aurors, ni qu'elle se fasse tuer. Elle lança autour d'elle un "Herbae Vivae Maxima" qui permit de faire pousser l'herbe de 3 mètes de haut, empêchant n'importe quelle personne de s'aventurer facilement à ses côtés. Cependant, ce sort ne l'affectant pas, elle pouvait continuer à observer et couvrir son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Alexander Severus, Dim 10 Juil 2011 - 21:28


Pendant un petit moment de gêne, Eleonore et Rily se retrouvèrent face à face, les deux autres jeunes femmes étaient de l'autre coté du mur de pierre très bien réussi d'ailleurs. Rily sembla lutter contre sa volonté, cependant elle essaya de s'excuser, mais pourquoi? se demanda Eleonore, a ce qu'elle savait, Rily n'était pas une auror, alors qui était elle? Eleonore ne le savait pas, mais elle écouta cependant les paroles de la jeune femme qui fut une Serdaigle avant tout. Eleonore ne put s'empecher de la toiser du regard, non pas pour la prendre de haut mais pour lui parler d'une voix légèrement tremblante.

Je ne sais vraiment pas ce qu'il se passe, mais...Ne te désole pas..

Et avant qu'elle ne puisse faire un moindre geste ou encore continuer sa phrase, rily leva doucement sa baguette. Les yeux verts d'Eleonore brillèrent qu'allait elle faire? Ses jambes tremblaient tout comme la voix de Rily quand elle annonce qu'elle ne voulait pas que quelqu'un n'aille en prison. Eleonoe réfléchit rapidement, oui personne nr"irait en prison si ril tentait quelque chose sur Eleonore mais cette dernière serait renvoyée sur le champs! La situation commença à s'aggraver, Rily semblait lutter contre quelque chose, sa baguette était pointée sur la Gryffondor, qui avait fermé les yeux sous peine de se faire peur elle même. Mais rien ne vint, aucune blessure, brulure ou autre, quand elle rouvrit les yeux, elle vit une tache d'acide jaune sur le mur, la bagyette de rily pointée dessus, elle n'avait pas eu le cran et Eleonore voulait tout faire pour la remercier, amis quelque chose la tira de ses pensées. Le mur disparut soudainement puis Eleonre se retourna pour voir Wena et l'autre jeune femme qui devait être une Auror. Elle tenait sa baguette de la même façon que Wena.

Aucune certitude mais elle était une ennemie, elle l'avait vu dans sa démarche, dans son regard meurtrier, Wena n'avait pas un coeur comme cleui de Rily, elle n'hésita pas a brandit sa baguette sur son ancienne amie qui tomba sous le choc. De grosses cordes s'étaient enroulées autour d'Eleonore et celle ci avait bascul sous le poids. Elle avait jetté un regard suppliant a Rily avant de lacher sa baguette qui tomba à terre dans un silence corrompu par la voix rauque de Wena. Eleonore avait son visage recouvert de terre, elle ne voulait plus parler car elle se trahirait, sa voix était tremblante après ce qu'avait fait son ancienne meilleure amie avant que le mur ne disparaisse. Eleonore ne pouvait rien faire, sa baguette était par terre. C'est pourquoi elle veilla a entendre les question pertinentes de la gryffondor. Puis elle senti la baguette de Wena sur sa gorge, elle était prete a tout fair epour sauver sa peau. Ce n'était qu'une lache! Elle n'aurait pas dû être a Gryffondor mais a Poufsouffle ou a Serpentard! Tout de même, elle répondit pour briszer le silence.

Arrête d'être parano Wena! Je me promenais car j'ai travailler très tard ce soir et aucune envie de dormir, j'ai pris un bus moldu, avec mon chat je me suis arrêté pas loin et puis il m'a ocnduit ici où il a vu ton "amie" jetter un sort! Et Rily? Je n'en sais rien...Mais sache que je ne réponderais qu'a tes questions que si tu réponds a celle ci, de toute façon je ne suis pas une menace je n'ai plus ma baguette! Qui est cette femme?

Elle démontra la jeune femme qui venaitde partir un peu plus loin car un bruit avait rugit pas loin des filles. Qu'allait elle être après cette confrontation? En ce moment, de la boue coulait sur son visage si doux d'habitude, les yeux d'Eleonore suppliait ue aide, quelqu'elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Rily Dacker, Dim 10 Juil 2011 - 22:13


Je ne sais vraiment pas ce qu'il se passe, mais...Ne te désole pas.. lui répondit Eléonore.

Mais Rily avait déjà demandé de l'aide et détruit volontairement le mur magique créé par l'Auror. Wena bondit littéralement hors de sa cachette, et fondit sur Eléonore. En un rien de temps, elle se retrouva ligotée par terre, la baguette de l'Auror sous la gorge. La complice de Wena avait disparu, sans doute veillait-elle à ce que personne ne s'approche, ou à ce que personne ne s'échappe. Les larmes aux yeux, Rily resta légèrement à l'écart, de tel sorte à être légèrement dans l'ombre tout en pouvant voir et entendre.

-Je suis obligée d'oublier nos anciennes relations, étant donné la situation. Tu as choisi le Ministère et moi les Aurors. Tu fais ton travail, et moi le mien, je ne te le reproche pas, déclara posément Wena à son ancienne amie. Puis elle se mit à la questionner: Pourquoi es-tu ici ? Comment savais-tu que je serais là ce soir ? Tu as eu des informations du Ministère ? Et pourquoi Rily est avec toi ?

Alors là, l’intéressée fut étonnée. Wena avait crût qu'elle était avec Eléonore, alors que c'était la première personne qu'elle avait attaqué ? Bizarre, bizarre. Mais bon, le feu de l'action avait tendance à brouiller les pensées. La Phénix en avait eu la parfaite démonstration. Surtout que sa couverture était en court de crame. Elle croisait les doigts pour que son ex-meilleure amie ne pense pas au fait qu'elle pourrait être membre de l'Ordre du Phénix. Quelle belle imprudente elle était!

- Arrête
d'être parano Wena! commença Eléonore. Je me promenais car j'ai travaillé très tard ce soir et aucune envie de dormir, j'ai pris un bus moldu, avec mon chat je me suis arrêté pas loin et puis il m'a conduit ici où il a vu ton "amie" jetter un sort! Et Rily? Je n'en sais rien...Mais sache que je ne répondrais à tes questions que si tu réponds a celle ci, de toute façon je ne suis pas une menace je n'ai plus ma baguette! Qui est cette femme?
acheva-t-elle en désignant... de l'herbe.

Bah oui, l'endroit qu'elle montrait était un joli carré d'herbe haute de trois mètres de haut. Le sortilège de Pousse-Herbe, comme aimait bien l'appeler Rily. Surement la compagnonne de Wena était-elle caché à l'intérieur. En fait, si Eléonore ne l'avait pas montré, la Pioupiou ne l'aurait même pas remarqué, car la nuit s'était brusquement épaissit et les feux s'étaient éteints. Sans doute à l'aide d'un sort.

- En fait, intervint Rily avant que Wena ne réponde, je suis insomniaque, et comme j'habite dans le coin (elle évita de préciser qu'elle avait la délicieuse chance de se faire accueillir par Actarius dans son super/splendide/magnifique/etc manoir prévu à cet effet) je suis sortie me dégourdir les jambes... je suis arrivée vers ici et j'ai vu une silhouette monter sur le rocher et disparaître... alors je suis venue voir...

Elle sentait déjà venir les questions. Pourquoi avait-elle attaqué Eléonore plutôt que Wena, alors que c'était cette dernière la hors-la-loi ? Comment l'expliquer autrement que par un acte d'aide entre illégale, même si elles n'étaient pas tout à fait du même "clan" ? La Phénix avait beau se creuser la cervelle, tout lui paraissait trop vague pour être crédible. Le coup de la surprise ? Elle aurait tout aussi bien pu fuir pour prévenir le ministère. Parce que c'était une ancienne ennemie de l'école ? Impossible, Eléonore et elle avaient été amie et elles ne s'étaient jamais disputé ! Bah, comme disais le proverbe moldu, "ne met pas la charue avant les boeufs", ou un trucs comme ça. Elle improviserait si elle y était obligée. Et elle attendait elle aussi avec interêt la réponse de Wena. Même si cette dernière risquait de ne pas être la vérité absolue... surtout si la jeune femme qui l'accompagnait était aussi une Auror. Mais bon, après tout elle n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Wena Horner
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Faucon


Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Wena Horner, Lun 11 Juil 2011 - 17:34


Wena était toujours à califourchon sur Eléonore, afin de la maintenir au sol, lorsqu'elle sentit qu'un sortilège la toucher. A ce moment là, un bonheur profond l'envahit, et elle se sentit tout de suite mieux, comme si elle était devenue beaucoup plus optimiste.
La Gardienne avait lâché sa baguette et l'Auror s'empressa de la ramasser et de la ranger.


La voix de sa prisonnière s'éleva alors juste après que l'Animagus lui eut posé des questions sur sa venue et celle de Rily :

-Arrête d'être parano Wena! Je me promenais car j'ai travailler très tard ce soir et aucune envie de dormir, j'ai pris un bus moldu, avec mon chat je me suis arrêté pas loin et puis il m'a ocnduit ici où il a vu ton "amie" jetter un sort! Et Rily? Je n'en sais rien...Mais sache que je ne réponderais qu'a tes questions que si tu réponds a celle ci, de toute façon je ne suis pas une menace je n'ai plus ma baguette! Qui est cette femme?

La jeune Wonderland avait dit ceci, en crachant presque au visage de Wena. Cette-dernière qui n'était pas du tout convaincu par le fait qu'elle ait simplement voulu se promener et qu'elle soit tombé "comme par hasard" sur une Auror recherchée, répliqua d'un ton très calme, contrastant avec sa rage qui bouillonnait en elle :

-Mais je ne suis pas parano Eléonore, juste prudente. Tu comprends, les Aurors doivent désormais faire preuve de vigilance après le sale coup que le Ministère leur à fait.

Elle desserra un peu son étreinte et s'assit à côté de la jeune brune, afin de laissé respirer. Puis elle enchaina :

-Concernant cette fille, cela ne te regarde pas. Sache toutefois que ce n'est pas une Auror.

Du moins pas pour l'instant, songea l'Irlandaise, se retenant pour ne pas sourire. Wena ne voulait pas faire de mal à son amie, mais il lui fallait savoir ce que le Ministère prévoyait. Par dessus tout, elle était inquiète sur le fait qu'Eléonore l'ait trouvé là alors qu'il y avait une chace sur mille pour qu'elles se retrouvent au même endroit, là même nuit. Difficile de croire à une coïncidence...

Rily prit cependant la parole, afin d'expliquer son cas :


- En fait, je suis insomniaque, et comme j'habite dans le coin, je suis sortie me dégourdir les jambes... je suis arrivée vers ici et j'ai vu une silhouette monter sur le rocher et disparaître... alors je suis venue voir...

Pour une raison inconnue, Wena la crut. Peut-être était-ce cet air d'innocence qu'elle abordait, elle n'aurait su le dire. Et puis, elle disait qu'elle habitait dans le coin. Il y avait donc plus de chance qu'elles se rencontrent ce soir. La jeune Horner hocha donc la tête en signe de compréhension, avant de reporter son attention sur la Gardienne.

-Eléonore, je ne voudrais pas te faire de mal, mais...

Elle hésita. Il lui fallait des informations, pour le bien de sa confrérie. Mais pas de là à blesser son amie pour les lui extirper... ! Malgré sa culpabilité, elle pointa une nouvelle fois sa baguette sur le visage de la jeune fille et lui dit, la voix triste :


-Je te le dis une dernière fois, dis-moi ce que le Ministère prépare. Sinon je serais obligée de te forcer à me le dire... Je n'en ai vraiment pas envie. Malgré les conflits politiques actuels qui nous opposent, tu reste mon amie et je t'apprécie dans mon coeur.

Et voila qu'elle redevait sentimental ! Manquait plus que les violons et les veuves en noire se mettant à pleurer, et le tableau serait parfait. Elle devait montrer un âme froide et dur, surtout, aucun signe de faiblesse devant le Ministère. Mais là, elle n'avait pas pu s'en empêcher. C'était son amie bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
Anna Ride
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Biche
Légilimens




Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Anna Ride, Lun 11 Juil 2011 - 22:45


Depuis plusieurs minutes, il ne se passait plus rien. Plus aucun sorts n'étaient lancés sur qui que ce soit, plus de mouvement, plus de lumière et presque plus de bruit. On entendait seulement les trois jeunes femmes discuter entre elles. D'abord, la brune répondit brutalement à Wena, disant qu'elle était simplement venu se balader. Puis la blonde dit à la gardienne qu'elle était simplement venue ici car elle était insomniaque et qu'elle avait simplement été curieuse... Ça ne serait donc qu'un simple concours de circonstances ? Anna avait du mal à en douter.

La Gardienne était sans défense : plus de baguette et entièrement ligotée par la jeune Auror. Rily, si c'était bien son nom car Anna ne se souvenait plus vraiment, était un peu à l'écart en ayant l'air complètement démunie. Quant à Anna, elle était toujours cachée dans ses hautes herbes, évitant lâchement le débat. Mais il valait mieux qu'elle n'intervienne pas car la brune se douterait forcément de quelque chose. Déjà qu'elle avait demandé à Wena qui elle était...


« Concernant cette fille, cela ne te regarde pas. Sache toutefois que ce n'est pas une Auror. »

Anna ne se sentit même pas vexée par cette réponse. Sa formatrice aurait pu tout aussi bien dire qu'elle n'était qu'une élève de Poudlard, une cracmol ou même un elfe de maison : peu importe. Il ne fallait pas que quiconque travaillant au ministère mette une nouvelle tête dans la liste des Aurors.

Elle s'avança un peu des les hautes herbes qu'elle avait fait pousser de ses "mains" pour entendre un peu plus ce qu'il se disait. Wena proférait quelques menaces au sujet de la brune, essayant de l'obliger à parler. L'ex-Pouffy espérait que son sort de chance ait fait de l'effet. Avec un peu de chance, elle n'aurait pas besoin de faire du mal à la Gardienne. Elle n'aimait pas tellement cette idée de torturer des gens pour soutirer des informations... Parfois, elle se disait qu'il serait judicieux de parvenir à ses fins sans avoir à agir sur le physique mais simplement sur le psychique. La mémoire, les pensées, les souvenirs... C'était un domaine qu'Anna maîtrisait déjà quelque peu, mais en voyant cette scène, elle commença sérieusement à se dire qu'elle ferait mieux de s'y pencher plus profondément.

Elle avait mal au crâne et avait de la peine pour son amie. D'après ce qu'elle qui avait dit tout à l'heure derrière le mur, les trois jeunes femmes étaient amies à Poudlard. Se retrouver, comme ça, face à face et devant se battre les unes contre les autres devait être mal vécus par chacune d'entre elle. La blondinette s'accroupit dans l'herbe, toujours à l’affût du moindre son, du moindre mouvement, tenant sa baguette dans sa main gauche et se massant les tempes avec sa main droite.


* Vivement qu'on sorte de ce ch'milblique *
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Alexander Severus, Lun 11 Juil 2011 - 23:16


Les menaces sortaient de la bouche de wen sans qu'elle ne se rende compte qu'elle faisait du mal a Rily. Vu sa voix tremblante elle semblait mal en point, non pas par sa santé mais pas sa sentimentalitée. Autant dire qu'Eleonroe ne ferait plus confience a Wena surtout qu'elle avait reçu on invitation le soir même pour que tous les Gryffondors fassent la fête dans leurs salles commune. Tout le monde pouvait participer. Bref, Wena consciente du mal qu'elle produisait dessera un peu son "étreinte" pour finir de poser quelques questions à la gardienne.

Celle ci avait fermé les yeux, pour ne pas voir l'ampleur de la confrontation. Ses mains sous son dos, elle chercha discretement sa baguette dans la boue mais se rapella que l'auror l'avait gardé. allait elle le lui rendre? Eleonore ne le savait pas, mais elle espérait que Rily l'aiderait. Celle ci avoua ce qu'elle venait faire ici, c'était vrai tout cela, mais Wena en profita pour pointer sa baguette sur le visage blaffard de la gardienne.

Eléonore, je ne voudrais pas te faire de mal, mais...

Ces quelques phrases laissèrent Eleonore sur les fesses. Encore heureux qu'elle n'allait pas lui faire du mal car Eleon,roe ferait tout pour signaler sa position a Ismael qui se chargerait lui même du cas de l'auror et de l'autre fille. D'ailleurs, Wena avait répondu très vite pour ne pas laisser de soupçons , mais c'était trop tard elle en avait déjà trop dit. La Wonderland rouvrit les yeux puis regarda en face l'auror qui lui posait une autre question, ce que le ministère allait faire. Pour être honnete Eleonore n'en savait rien, sauf une chose..Mais elle voulait profiter de sa situation pour lui laisser deviner.

Wena écoute moi! Si tu veux t'en sortir, ne reste pas dans cette partie de la magie, les aurors ne savent pas ce qu'ils font...Et tu m'aurais même pas le courage de savoir ce que conterait faire le ministre en personne si l'un des aurors viendrait a franchir l'enceinte de ce lieu magique. Tout ce que je sais c'est que....

Puis la gardienne s'arrêta, maintenatn Wena devrait faire quelque chose pour elle pour avoir la réponse. Car Eleonore avait dû mal à respirer et elle ne se setait pas bien dans cette position. Prendre un "bain" de voue avec une auror sur soi, c'est pas la meilleure des situations, croyez moi. Bref, la Wonderland sourit puis proposa quelque chose a l'auror.

Est ce que tu pourrais me laisser me relever? Tu peux me laisser accroché a toi si tu veux.

Eleonre attendit, car si wena ne la laisserait pas se remettre debout, Eleonre ne finirait pas sa phrase et tenterait de partir au plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Rily Dacker, Mar 12 Juil 2011 - 8:27


Rily se sentait vidée. Elle avait peur de reparler, car sa crainte de laisser, encore une fois, les mots échapper à ses paroles (ou même ses actions échapper à ses pensées, car se lancer dans un combat au côté d'une Auror sans réfléchir n'était pas sans conséquence. D'autant que si elle avait eu un minimum de jugeote, elle aurait attaqué l'Auror en question. Mais le moment n'était pas adéquate pour ressasser le passé, même proche, et se demander ce qu'elle aurait dû faire ou pas. Tout était-il qu'à présent, Eleonore était en très mauvaise position, bien que personne ne veule réellement lui faire de mal. Heureusement pour elle... car à trois sur la Gardienne, Rily ne donnait pas cher de sa peau, même si c'était une excellente combattante.

Wena écoute moi! implora Eleonore, persuadée d'être pour la bonne cause. Si tu veux t'en sortir, ne reste pas dans cette partie de la magie, les aurors ne savent pas ce qu'ils font...Et tu m'aurais même pas le courage de savoir ce que conterait faire le ministre en personne si l'un des aurors viendrait a franchir l'enceinte de ce lieu magique. Tout ce que je sais c'est que....

Il y eut un silence durant lequel son cœur s'arrêta. Des infos sur le ministère ? Bien qu'elle brûlait d'envie de répliquer à son ancienne amie que, peut-être que les Aurors ne savaient pas ce qu'ils font (mais les Phénix, eux, savent! Nanananèreeuuuh! *sors*), mais au moins il n'était plus à la botte d'un ministère infesté par les Mangemorts. Si les Gardiens avaient été placé là, c'était surement pour protéger ces MMs de la menace Phénix et, récemment, Aurors. En gros, dans l'esprit de Rily, le Ministère de la Magie s'était transformé en une sorte de second quartier général pour les Mangemorts. Et Eléonore le défendait. Peut-être ne savait-elle pas, tout ce qu'il contenait, comme cagoulés ? rily s'accrochait à cet espoir pour ne pas se mettre à bouillir de colère et à céder à son envie de... kidnapper Eleonore pour l'empêcher de retourner protéger ce Ministère corrompu. Mais bon, ç'aurait été un acte naïf et absolument ridicule.

Elle restait donc là, le souffle coupé, tandis que l'ancienne Gryffondor demandait à Wena si elle pouvait se relever. Une info en échange d'un peu plus de confort pour la donner, cette fichue info. C'était un bon marché, et si Wena n'acceptait pas (surtout qu'El' lui proposait quand même de rester attaché à Wen'), Rily se chargerait personnellement de relever son ancienne amie. Lui permettre de se relever n'était pas trop demander, pour récupérer un indice, ou une infime information, sur les plans du ministère. Les OdP seraient très content d'elle, si elle ramenait quelque chose d'intéressant. Certes, cela lui plaisait de pouvoir aider davantage sa cause à elle, mais elle se préoccupait aussi de l'état de son ami. État très boueux, il fallait le dire. Aussi lui lança-t-elle un Récurvite silencieux, pour qu'elle se sente déjà un peu plus propre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wena Horner
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Faucon


Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Wena Horner, Sam 23 Juil 2011 - 13:18


[HRPG=Désolée du retard, je trouve enfin le temps de répondre à ce RP (il ne faisait pas parti des immédiats, désolée^^) ]

-Wena écoute moi! Si tu veux t'en sortir, ne reste pas dans cette partie de la magie, les aurors ne savent pas ce qu'ils font...Et tu m'aurais même pas le courage de savoir ce que conterait faire le ministre en personne si l'un des aurors viendrait a franchir l'enceinte de ce lieu magique. Tout ce que je sais c'est que....

La jeune Horner ne l'écoutait déjà plus. Elle avait entendu un bruit dans les buissons. Le même que celui de toute à l'heure. Si un employé du ministère venait à arriver, Anna et elle étaient très mal. Elle relâcha donc son amie tout en lui laissant ses liens : il fallait leur laisser le temps de s'échapper. Elle courut vers les hautes herbes dans lesquelles sa jeune élève se cachait et lui empoigna le bras. Le maléfice d'anti-transplanage devait être rompu depuis le temps. Juste avant de transplaner cependant, elle se tourna vers Eléonore et lui dit :

-Je suis désolée que cela se termine ainsi. Je t'apprécie et tu as toujours été une très bonne amie pour moi. Cependant nos chemins se séparent ici. Tu choisis le camps des traitres. J'espère seulement qu'un jour nous saurons oublier ces conflits politiques et rétablir notre amitié. Nous nous reverrons.

Sur ces mots, elle s'engouffra dans la cachette feuillue d'Anna et lui glissa à l'oreille :

-Il est temps de partir, je pense que je pourrais transplaner. C'est dommage, mais c'est comme ça. De plus il peut prudent que je continue à suivre ta formation étant donné ce qu'il vient de se passer. Eléonore sait que je suis ta formatrice. Tu devras donc changer de formateur, je pense que Will sera content de remplir cette mission.

Elle lui fit un clin d’œil et concentra son esprit sur Wood Stuff. Il y eu un *CRAC* sonore et les deux Aurors transplanèrent. Elles étaient sauvées.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Rily Dacker, Sam 6 Aoû 2011 - 14:16


Un bruit se fit entendre un peu plus loin, faisant sursauter Rily. Il ne fallait pas qu'elle reste là, et les deux Aurors non plus. Tout cela commençait à devenir terriblement dangereux - et terriblement intéressant, aussi, il fallait le dire! Elle brûlait d'obtenir une quelconque information, mais trop de temps s'était écoulé, et si Eleonore avait appelé d'une façon ou d'une autre une aide au ministère, la Phénix serait pour ainsi dire cramé. Et elle ne pourrait pas renaître de ses cendres, paix à son âme. Donc autant éviter de rester campée sur ses positions trop longtemps.

- Je suis désolée que cela se termine ainsi, déclara Wena. Je t'apprécie et tu as toujours été une très bonne amie pour moi. Cependant nos chemins se séparent ici. Tu choisis le camps des traitres. J'espère seulement qu'un jour nous saurons oublier ces conflits politiques et rétablir notre amitié. Nous nous reverrons.

Puis elle disparut dans les hautes herbes. C'était troublant. "Le camp des traîtres", ça faisait un peu cru, mais c'était ce que Rily pensait, elle aussi. Cependant, elle se raccrochait à l'espoir qu'Eleonore ignore tout de la trame qui se jouait au ministère, avec tous ces Mangemorts infiltrés. Elle avait l'impression de toujours se répéter les mêmes arguments mais c'était le seul espoir qu'elle avait. La jeune femme renonçait à s'avouer que son ancienne meilleure amie savait ce qu'elle faisait, pour qui elle le faisait, et pour quoi elle le faisait!

Un crac! se fit entendre dans les hautes herbes. Il ne restait plus qu'Eleonore et elle. Rily prit une grande inspiration. Ce qu'elle allait faire relevait du suicide.

- El', le ministère que tu défens est infiltré par les forces du mal! Ce n'est pas la bonne cause que tu défens, crois-moi. Tu peux encore rejoindre le bien. Pas les Aurors, qui ont longtemps été à la botte de ce ministère-là, bien qu'ils défendent... la même cause que nous. Réfléchis bien. Je t'adore Eleonore, je ne veux pas qu'on ait à s'affronter.

Elle s'approcha de son amie, l'embrassa sur la joue, lui dévoua un ultime sourire, un "Au revoir", puis elle disparut dans un crac! sonore, les joues humides, avec l'espoir de détourner El' d'un sombre avenir. Elle souhaitait de tout son cœur que l'ancienne Gryffondor comprendrait ce qu'elle venait de lui demander, et qu'elle ne s'enfoncerait pas dans son allégeance envers le ministère et la dénoncerait au passage. Sur ces prières silencieuse, elle se matérialisa dans sa chambre de la Peace's Mansion. De sa fenêtre, elle pouvait apercevoir au loin une petite silhouette, en haut d'un rocher, qui se découpait sur le ciel étoilé. Silhouette qui ne tarderait surement pas à se volatiliser, elle aussi. Le cœur lourd, Rily Dacker se laissa tomber sur son lit, prête à achever sa nuit blanche.

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Alexander Severus, Sam 6 Aoû 2011 - 15:39


Un autre bruit répercuta dans la nuit sombre et noir, Eleonore frissona davantage. Wena qui l'avait libéré lui fit un grand discours dont Eleonore n'en sortir pas indemne, quelques mots restèrent devant elle, dansant légèrement devant ses yeux. Un second bruit retentit, un bruit de trop pour l'auror. celle ci trasnplana tandis qu'Eleonore rugissait de mécontentement.

Un peu achevée, la sorcière se releva, se massa les poignets puis vit Rily, les larmes ruisselants sur ses joues, elle aurait voulu lui parler mais la jeune femme avait prit la parole avant. Rejoinre le bien, ca rle ministère était infiltré? Eleonore scoua al tête, peut etre avait elle mal entendu, néanmoins elle vit Rily se précipiter vers elle pour l'embrassa uis elle aussi transplana seule dans un plop.

La Wonderland sortit sa baguette puis avança vesr la forme noire et blanche toujours inerte sur le sol. Queqlues alrmes vinrent tomber sur a fourrure tandis qu'elle s'affairait a lui faire avaler une potion. Le petei chat se releva tant bien que mal puis commença à marcher. Néanmoins, il n'arrivait pas a voir dans l'obscurité. Eleonore maudit Wena puis attrapa son chat tout en se dirigeant vers la route où s'affairait plusieurs sorciers ayant entendu les cris. Eleonore se contenta de eur parler, a la lumière de leur baguettes.

Il n'y a plus personnes!Puis elle repartit non loin pour aller se rendormir dans sa petite chambre dans l'auberge de Nathalie.



RP fini
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Mélina Kuders, Mar 25 Oct 2011 - 18:13


[Rp avec Betty Jorkins]

Comme encore et toujours, la vie de Mélina était en perpétuel mouvements, elle n'arrivait pas à trouver une stabilité...âgée à peine de 26 ans et sa vie était un vrai champs de bataille. Je vous épargnerai bien des détails, ce qu'il fait savoir pour le moment, c'est qu'elle venait de faire son retour chez les phénix, qui aurait pu le croire?, d'ailleurs si, sa sœur et son meilleur ami, John s'en apercevaient, ils s'en retourneraient certainement dans leur tombe. Cependant, cette décision murement réfléchie, n’appartenait qu'à elle, quelque soient les faits qui s'étaient produits par le passé, au sein de l'ordre, elle y avait tiré un trait dessus et elle avait bien l'intention de mettre tout en œuvre pour faire la chasse aux cagoulés et faire du nettoyage des gêneurs...d'une manière tout à fait honorable, bien sur, mais en sous marin, et surtout sans avoir à faire de rapports qui ne servent à rien, à part prendre la poussière et aussi plus besoin de satisfaire les moindre caprices d'une bande d'incompétents très louches et qui se croient au dessus des lois....

En cette journée fraiche d'automne, mais ensoleillée, Mélina se promenait tranquillement dans les rues de Godric's Hollow, elle avait rendez-vous avec sa meilleur amie, Betty, elles s'étaient données rendez vous, dans un endroit calme à l'abri des regards indiscrets sur un rocher à l'entrée du village. Mélina avait l'habitude d'y aller avec Alliison ou John par le passé, lorsqu'ils étaient encore à Poudlard... c'était encore le temps de l'innocence et des grands projets où les embuches et les mauvais coups n'avaient pas leur place.

Les deux jeunes femmes ne se parlaient presque plus et ne partageaient absolument plus rien, elles étaient comme deux étrangères et Mélina qui avait repris du poil de la bête suite à la visite de la chef des aurors et son retour chez les phénix, elle voulait continuer à remettre de l'ordre, même si cela pouvait prendre du temps, elle n'était pas pressée et régler ses comptes avec Betty en faisait partie.... Elle savait pertinemment que cette rencontre n'allait pas être une partie de plaisir et que l'orage risquait d'être de la partie, car toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, mais là, c'était la dernière chance pour les deux jeunes femmes de se retrouver...sinon leur amitié serait perdue à jamais.

Arrivée la première sur le rocher, elle s'installa en tailleur au sommet de ce dernier, attendant que l'ancienne auror fasse son apparition. Elle espérait ne pas trop attendre, car le vent du nord était en train de se lever et le froid commençait à se faire sentir, l'obligeant à resserrer son écharpe et à boutonner son manteau jusqu'en haut....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Invité, Mar 25 Oct 2011 - 22:35


Betty -la gueule de bois trahissant ses déboires de la veille – se réveilla tard ce matin là. Son inconscient l’avait poussé à retarder au dernier moment, son rendez-vous avec Mélina. Elle se leva, la mine renfrognée et le teint blafard, en direction de son frigo où étaient entassées des briques de sang, qui lui servaient de boissons aux petits déjeuners. Bien sûr, elle continuait de chasser - des animaux comme des pauvres innocents - mais la jeune femme n’était vraiment pas matinale. Alors, avec la complicité d’un gardien de Sainte Mangouste, elle avait réussi à dérober plusieurs poches de transfusions et étanchait sa soif de cette façon là.

Après ce festin, l’ancienne auror se dirigea vers sa salle de bain où elle insulta allègrement son ballon d’eau qui ne lui déversa que de l’eau froide. Betty aurait bien aimé crier sur Reb, qui aurait encore été la cause de cette douche froide, mais la jeune femme avait disparu de chez elles depuis quelques temps. Maugréant contre ce stupide problème, la vampire sortie de la cabine de douche aussi rapidement qu’elle y était entrée. Elle se sécha, puis s’habilla de la plus chaude des tenues –écharpe, bonnet, gants, doudoune- afin d’affronter le froid.

Chaque sortie était une étape pour elle. Les odeurs qui se mêlaient dans ses narines la rendaient complètement folle, et Betty devait se contrôler, en journée du moins, afin de ne pas dévorer tout ce qui lui passait sous la main –vieillard, gamins, femmes enceintes-. D’ailleurs, un groupe de vieilles marchaient à deux à l’heure devant elle, et la jeune femme hurla
« Bordel, le transplanage ça existe non ? Si vous avez plus de jambes, ça sert à rien de marcher ! (elle soupira) Non mais ça me rend dingue ça ! ».

La jeune femme, elle, avait besoin de marcher avant de rejoindre Mélina. Betty avait tellement changé, que sa meilleure amie ne la reconnaitrait plus… Déjà, elle ne savait pas que BJ était devenue une vampire. Mais elle s’en apercevrait rapidement. Ensuite, Mélina ne savait certainement pas que son conjoint, Will, était mort. Enfin, elle ne se doutait certainement pas que l’ancienne chef des aurors, avait rejoint le côté obscur… Autant de points sur lesquels il fallait que les jeunes femmes discutent.

La suceuse de sang, avait coupé les ponts avec tous les gens qui l’avaient connu auparavant. Mais il était impossible pour Betty d’agir ainsi avec Mélina… Elles avaient grandis ensemble à Poudlard, étaient devenues préfètes de leur maison - sous la direction de leur très bon ami Mateo- en même temps, puis cogérante du Sanglier, puis collègue au QG des aurors. Autant de moments que la jeune femme ne pouvait effacer de sa mémoire.
*Beurk, c’est moi qui pense comme ça ? C’est mièvre, c’est moche, c’est écoeurant.* D’une mine dégoutée, elle poursuivit son chemin, accélérant le pas pour ne faire attendre trop longtemps, Mélina qui devait geler de froid.

Betty vit au loin, la silhouette de la jeune femme, assise en tailleur et contemplant l’horizon. Une odeur, qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de sentir depuis sa transformation, lui chatouilla le nez. Un parfum, qui lui donnait maintenant, envie de la bouffer. La vampire ralentit le pas, le temps de prendre sur elle et de s’habituer à cet effluve appétissant. Sa meilleure amie la regarda au loin, le visage triste, et quand BJ arriva -elle avait alors contrôlée ses pulsions-, Mélina ne se leva même pas pour l’accueillir. Le ton était donné.

L’ancienne magenmage, s’assit à côté de son acolyte d’antan, puis lui prit la main. Ce geste lui coûta, - elle n’avait aucune envie de passer pour la cucul de service – mais Mélina resserra son étreinte.

« Garce… tu...tu m’as manqué
( betty voulue la taquiner et parue elle même surprise, de ce qu’elle venait de dire). On n’a pas été là, l’une pour l’autre ces derniers temps. Et même si j’ai changé, j’aimerais que tu me racontes tout ce qui s’est passé pendant mon absence. (elle marqua une pause). J’sais bien qu’on n’est plus pareille, que le temps a changé depuis la dernière fois où l’on s’est vue. Mais c’est l’occasion de remettre les pendules à l’heure (la vampire sourit, laissant transparaitre ses jolies canines) ».

Une fois ce monologue finit, la jeune femme fut contente d’avoir réussi à prendre sur elle, et ne pas avoir explosé de colère, contre sa meilleure amie, qui n’avait pas été là dans les moments difficiles qu’elle avait vécu.

HS : dur dur de se remettre à écrire. Mais c'est un plaisir de le faire avec toi <3
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Mélina Kuders, Ven 28 Oct 2011 - 18:34


Les yeux rivés sur l'horizon, elle sentit une présence derrière elle, est-ce Betty? si c'était le cas, elle le serait bientôt, sur le coup, son cœur se mit à battre plus fort, elle était un peu stressée de se retrouver seule avec sa meilleure amie, cela faisait si longtemps qu'elles ne se disaient plus rien, qu'elle avait peur de ne plus avoir grand chose à lui dire, c'était sa pire angoisse, restez sans voie.
Elle ferma les yeux, respira un grand coup et lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle n'était plus seule, Betty s'était installée à côté d'elle.
Mélina ne put esquisser un sourire et lorsque la gérante du Sanglier Rieur lui prit la main, elle la serra très fort de peur que son amie s'en aille s'en crier gare...mais ce geste anodin entre deux amies d'enfance, inquiéta la phénix, vous allez me demander pourquoi, et ben tout simplement, par ce que la main de l'ancienne pouffy était glacée... le temps était certes très frais, mais de là, à avoir une main aussi froide comment cela pouvait être possible? Elle avait passé sa main dans le congélateur, avant de venir ou bien lui avait-on jeté un sortilège qui glace les mains? ou encore...non, elle se refusait à une autre hypothèse, c'était pas possible.
Mélina, au fils des années, était devenue très soupçonneuse, mais à cet instant, elle se refusa à la juger, elle n'avait pas envie de rentrer en conflit ouvert avec elle, surtout qu'elle pouvait avoir parfois des paroles assez crues et qui souvent dépassaient ses pensées.

Betty fut la première à prendre la parole et elle lança la machine d'une manière à laquelle la phénix ne s'y attendait pas...elle la bouscula un peu, en lui avouant qu'elle lui avait manqué et qu'elle voulait tout savoir sur ce qui c'était passé dans sa vie...depuis...que son amie avait creusé un trou et qu'elle si était cachée...un peu comme elle, après sa démission des aurors. Il était temps pour elle, de tomber le masque, même si ressasser tout ça, allait être difficile, mais nécessaire, cela lui ferait beaucoup de bien...à toutes les deux. Elle posa sa tête, sur l'épaule de son amie...

Tu te souviens, lorsque nous étions encore à Poudlard, on croyait que rien ne pouvait nous détruire et nous foncions tête baisse, sans penser aux conséquences. Tu vas me dire, cela nous a porté chance... au début. Nous avons réalisé nos souhaits, nous avons ouvert notre restaurant, défendu les opprimés contre les vilains méchants et puis...pouf plus rien. Tu as quitté les aurors pour faire de la politique, avant de disparaitre dans la nature et pour moi, je t'ai remplacé à la tête des aurors...j'ai perdu ma sœur, chose que j'arrive toujours pas à encaisser, j'ai foncé tête baisser dans le boulot, j'ai donné un grand coup de pied, dans une fourmilière géante et résultat, j'ai fait la une des journaux et j'ai fait du vent. Résultat, j'ai démissionné pour fuir ce monde pourri et corrompu, youpi!!! Sans oubli que j'ai aussi du enterrer mon meilleur ami qui venait tout juste de refaire surface et puis...il y a Matheo, je sais pas si tu es au courant? Mélina, les yeux brillants, releva sa tête, pour plonger son regard, dans celui de Betty. Betty Jorkins, promet moi que tu ne me laisseras plus sans nouvelle de toi et promet moi d'être honnête...je veux savoir Son regard en disait plus long que toute autre parole...elle voulait connaitre les raisons de ses absences...elle ne lui tolérait plus aucun secret.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Aux alentours de Godric's Hollow

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 19

 Aux alentours de Godric's Hollow

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.