AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 4 sur 10
La salle de massage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard

La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Nikki Sullivan, le  Jeu 04 Avr 2013, 01:20

[ Pv avec Charli Proulx ]

Stupide. Vraiment stupide. Nikki était en train de fulminer. Elle bouillait de l'intérieur et elle ne pouvait absolument rien dire. Elle avait joué, elle avait perdue. Point. Elle avait vraiment la poisse là. Perdre un pari c'était une chose mais, contre la personne qu'elle aimait le moins et écopper d'un gage en plus s'en était une autre. Elle y réfléchirait à deux fois la prochaine fois avant de s'amuser avec le préfet. Jusqu'au bout, la verte et argent avait cru qu'il ne lui fairait pas faire. Ils ne s'aimaient pas alors pourquoi vouloir à tout prix qu'elle fasse ça ? C'était pas horrible en soit même. C 'était juste un foutu massage mais, c'était avec Charli et ça c'était affreux. Certes, elle le trouvait plutôt canon mais, c'était avant de le connaitre et elle n'avait pas vraiment envie de se retrouver seule avec lui. C'était un vicieux ce type, elle sentait le coup tordu arriver. Elle longeait les couloirs en direction de la salle sur demande, le brun se tenant juste derrière elle. Elle aurait bien eut envie de partir en courant là mais, il la prendrait pour une dégonflé. Elle poussa un soupir en repenssant à comment elle avait pu en arriver là.

C'était un soir, dans la salle commune. Elle était tranquillement installé sur un fauteuil, un livre dans les mains quand le préfet des Serpentards était venue lui parler. Il venait tout juste d'apprendre pour sa relation avec Nathanaël et comme à son habitude il était venu l'emmerder lui disant que leurs histoire ne durerait pas. Sur le coup de l'agacement la brune lui avait répondu qu'il se trompait et ils avaient finit par parier là-dessus. Grosse erreur puisque maintenant elle n'était plus avec Nate et malgré ses efforts pour le cacher, Charli était arrivé lui rappellant qu'elle lui devait quelques choses. Maintenant, elle se trouvait là, à devoir faire plaisir à un sombre idiot. Elle poussa à nouveau un soupir en arrivant devant la salle sur demande. L'heure fatidique approché. La verte et argent prenait vraiment ça pour un supplice et elle était presque sûre qu'il allait se faire un malin plaisir de raconter ce moment à tout le château.
Comme s'il n'y avait pas déjà assez de rumeurs sur elle en ce moment.

Elle ferma les yeux et se répéta trois fois ce qu'elle désirait même si c'était pas vraiment du désir là. Une porte apparut devant et et Nikki la poussa pénétrant à l'intérieur de la pièce. Ca aurait pu être sympa si elle n'était pas avec lui. La salle avait une ambiance plutôt sereine, relaxante avec des bougies disposé un peu partout. Une petite table était installé comportant des tonnes d'huiles et de crèmes. Un canapé était posé dans le fond de la pièce et en plein milieu une table de massage. Allez, c'est partit. Plus tôt elle commençerait, plus vite ce serait fini et elle pourrait retourner tranquillement dans son dortoir. Elle enleva sa veste avant de se tourner vers Charli et de lui adresser la parole.

    Allez, dépêche toi. J'ai pas tout mon temps.



La salle de massage - Page 4 130512025827737508


Dernière édition par Nikki Sullivan le Dim 12 Mai 2013, 03:15, édité 2 fois
Charli Proulx
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Charli Proulx, le  Ven 05 Avr 2013, 19:18

Il avait bien fait de parier. Il venait de gagner un massage comme ça, seulement en se tournant les pouces. Il avait parier avec Nikki, la grosse chaudasse de la maison qu'il n'aimait pas particulièrement, voir pas du tout d'ailleurs, un massage si elle venait à rompre avec son copain, Nate. En même temps, c'était assez prévisible même si il s'était trompé sur une chose. Il avait pensé que ça allait être elle qui allait mettre fin à leur histoire mais non, le petit blondinet de Nate s'en était chargé, le soir même ou tout avait dégénérer à la tête de sanglier. De toute manière, ça revenait au même pour Charli, il avait gagné. Bon, il aurait préféré faire ce pari avec quelqu'un d'autre que la Sullivan, pour son confort personnel mais après tout, il allait surement se marrer à la voir à l'oeuvre.

Du coup, le soir ou Charli était venu la voir pour lui rappeler sa double perte, car oui, en plus d'avoir perdu son copain, elle avait perdu son pari, ils filèrent tout les deux en direction de la salle sur demande. Au moins ils seraient sûrs de ne pas être dérangés mais en plus ils seraient un peu plus en intimité, ça éviterait surement les commérages et le préfet préférait éviter ça, surtout qu'il était sur qu'Axelle l'aurait une fois de plus apprit par on se sait trop quel moyen. Une fois devant le passage, une porte se dessina et les deux l'empruntèrent pour tomber sur une grande pièce remplie de bougies, d'accessoires en tout genre tels que des huiles ou des crèmes et au centre se trouvait une table de massage. Ca allait tout simplement -être parfait, restait plus qu'à espérer qu'elle savait y faire, quoi que vu sa réputation, il n'en doutait pas.

    Allez, dépêche toi. J'ai pas tout mon temps.


Mais c'est qu'elle était pressée la petite. En même temps c'était compréhensible, à sa place Charli aurait tout fait pour que ça ne dure que trente minuscules petites secondes. Mais là, c'était lui qui était en bonne posture et histoire de la faire ch*er un peu, il décida de prendre tout son temps ce qu'il lui fit comprendre avec un petit sourire qu'il maîtrisait plutôt bien. Il enleva alors son T-shirt, laissant apparaître son torse à peine musclé. Il fallait dire qu'il n'avait jamais trop aimer faire du sport mais il en avait besoin pour le Quidditch, alors soit, il se musclait un peu. Il s'étira ensuite un peu, histoire de se mettre en parfaite condition pour détendre tout ses muscles et alla prendre place sur la table.

    T'as intérêt à faire ça bien, tu sors pas d'la tant qu'j'suis pas satisfait.
Nikki Sullivan
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Nikki Sullivan, le  Sam 13 Avr 2013, 21:07

    T'as intérêt à faire ça bien, tu sors pas d'la tant qu'j'suis pas satisfait.


La verte et argent laissa s'échapper un juron. Discret bien entendu mais, si elle avait pu elle lui aurait balancé des tonnes et des tonnes d'insanité dont elle seule avait le secret. En fait, rien ne la retenait. Si elle en avait envie elle pouvait lui sortir toutes les horreurs dont elle avait envie mais, Charli était un vicieux. Il risquait d'user de ses privilèges de préfet pour lui en faire voir de toutes les couleurs jusqu'à la fin de l'année. Valait mieux s'abstenir et finir cette corvée le plus vite possible. Elle regarda de nouveau la table où était installé toutes les huiles et crème. Si seulement il en existait une pour faire pousser des énormes furoncles elle n'aurait pas hésité un instant. Elle trouvait ce moment atroce, la Serpentard se demandait même comment elle avait fait pour trouver le préfet attirant. En connaissant un peu mieux ça personnalité, il était tout sauf charmant. Après un énième soupir, elle se décida à prendre une des lotions. Valait mieux faire ça rapidement pour pouvoir partir le plus vite possible. Elle fit tomber un peu de liquide au creux de sa main et s'approcha du brun l'air dépité. C'était un gringalet et la jeune fille se demandait comment il pouvait être batteur dans l'équipe de Quidditch. Il n'en avait pas du tout le physique.

Elle posa ses mains sur le dos de Charli et entreprit de le lui enduire de cette huile. Tout en commençant le passage elle priait intérieurement pour qu'il s'en lasse assez vite et lui demande d'arrêter. Il avait beau être un emmerdeur elle savait très bien qu'il ne la supportait pas non plus et fallait être un peu débile pour vouloir passer du temps avec une personne non apprécié. Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle faisait des légères pression avec le bout de ses doigts rêvant de lui planter ses ongles bien profond dans la chair. C'était un peu sadique mais, ce n'était rien comparé avec toutes les choses affreuses qui lui passaient en ce moment même dans la tête. Cela faisait à peine quelques minutes qu'elle avait commencé et déjà elle voulait oublier ce qui était en train de se passer.

    On a parié un message, on a jamais dit que ça devait durer une éternité.


Tout en prononçant ses mots elle avait retiré ses mains et attendait la réaction de Charli. Au pire, peu importe ce qu'il pouvait dire elle n'était en aucun cas obligé de se soumettre à ses obligations. Le rôle de préfet lui était un peu trop monté à la tête et il avait tendance à se croire tout permis. C'était pathétique, oui. Elle attrapa une feuille de papier pour enlever le maximum de substance huileuse qui c'était déposé sur ses mains puis releva la tête vers lui. En fait, ouais. Il était pas moche. Il pouvait même être canon mais, pour le rester fallait qu'il garde la bouche fermé. Nikki eut un sourire suite à cette pensée puis secoua la tête.

    Bon, tu comptes me faire rester ici toute la nuit ?
Charli Proulx
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Charli Proulx, le  Mer 17 Avr 2013, 01:55

Il était bien la comme ça, à sentir des mains huilées se balader sur don dos. Il avait fermé les yeux, appréciant chaque petits gestes que lui faisait Nikki. Oui, c'était bien Nikki qui était en train de le masser. Ce n'était pas une autre fille qui portait le même prénom, non, c'était bien celle qu'il ne pouvait pas blairer. Elle ne lui avait rien fait de spécial mais c'était comme ça. Il y avait quelque chose qui ne pouvait pas passer entre les deux. En plus de ça, c'était une vraie garce. Elle collectionnait les mecs à Poudlard, piquait des crises bien souvent, vraiment un caractère de chien, de chienne même. Le plus étrange, c'est qu'en ce moment il ne souciait pas d'elle, il n'en avait rien à faire, elle lui faisait du bien et c'était le principal.

Au bout d'un moment, elle s'arrêta. Charli pensait que c'était pour remettre un peu d'huile ou il ne savait trop quoi mais non. Plus rien ne venait, elle avait tout simplement décidé d'arrêter son massage. Oh non, elle ne pouvait pas décider ça comme ça, c'est lui qui avait gagné, c'était à lui de décider quand elle arrêterait, il n'y avait rien à ajouté de plus. Pendant qu'elle s'essuyait les mains pour retirer le surplus d'huile, le préfet eu une idée, elle allait continuer à la masser. Ils avaient parié un massage mais rien n'avait été convenu. Si elle pensait qu'elle allait s'en tirer avec seulement le dos, elle se plantait bien. Charli voulait être massé sur tout le corps., histoire de bien profiter.

    Bon, tu comptes me faire rester ici toute la nuit ?


Elle faisait pas si bien dire. Ca ne l'aurait pas dérangé, bien au contraire. Si elle tenait temps à rester avec lui ici à la masser, il ne voyait pas pourquoi il s'y opposerait. Histoire de mettre son plan à exécution - de toute manière elle ne pouvait plus se défiler -, il se retourna et s'essaya sur la table de massage. Evidemment, il avait un grand sourire au lèvre pour ce qu'il allait faire. Il se mit debout, la laissant croire que son calvaire était terminé dans un premier temps. Puis, il passa les mains au niveau de la ceinture de son pantalon et commença à le retirer, essayant de rendre la chose sexy. Il voulait s'amuser avec elle, il guettait ses réactions, voir si c'était vraiment une grosse chaudasse. Une fois son pantalon à terre, il reprit place sur la table et s'exprima par la même occasion.

    Tu prends le temps que tu veux, ça me dérange pas qu'tu restes là toute la nuit tant que ça m'fait du bien. Allez maintenant au boulot.

Il reprit alors position sur le ventre, ferma les yeux et se laissa faire.
Nikki Sullivan
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Nikki Sullivan, le  Mer 17 Avr 2013, 21:26

Le préfet se redressa et la verte et argent eut le malheur de croire qu'il allait la laisser tranquille. Jolie rêve ! C'était un sadique et le sourire qui était désormais encré sur son visage ne lui disait rien de bon.. Qu'est ce qu'il avait préparé ? Elle aurait dut s'en douter, il avait certainement une idée derrière la tête et cela ne lui plaisait vraiment pas. Elle voyait déjà le truc tordu arriver. Elle aurait du se méfier et éviter à tout prix de parier avec lui. Il fallait vraiment avoir un gros problème pour accepter de se retrouver seul avec Charli Proulx ! Puis sans quelle comprenne trop pourquoi il commença à retirer son pantalon essayant de mimer une sorte de strip-tease ou un truc dans ce genre. Il avait bu quoi là ? Elle avait carrément l'impression de rêver. Enfin, plutôt de faire un cauchemar mais, ça revenait au même de toute façon. La bouche ouverte elle essayait de comprendre ce qui pouvait bien lui passer par la tête. C'était un massage pas un plan c*l ! Il était complètement malade ce type, il lui manquait pas mal de case là.

    Tu prends le temps que tu veux, ça me dérange pas qu'tu restes là toute la nuit tant que ça m'fait du bien. Allez maintenant au boulot.


Non mais vraiment, il se prenait pour qui ? Elle était pas à son service non plus et si elle n'avait pas envie de le faire, elle ne le faisait pas. Point. Il avait pas à lui parler comme ça. Elle jeta un coup d'oeil dans la pièce cherchant un objet assez lourd qui aurait pu servir pour l’assommer. Au moins, elle pourrait partir sans qu'il ne fasse un scandale et elle aurait été tranquille pendant un bon bout de temps mais, ce n'était pas la meilleure solution. De toute manière à moins de tenter de le rendre KO avec un flacon de crème il n'y avait rien qui pourrait faire l'affaire. Elle poussa un soupir, cherchant une bonne réplique à lui envoyer au visage. Il fallait vraiment qu'il arrête de se la péter celui-là. Elle retourna vers la table ou était installé les produits toujours en totale incompréhension.

Puis un sourire sadique illumina son visage, ce qui était cool c'est qu'il ne pouvait pas le voir et plusieurs idées de vengeance étaient en train de lui traverser l'esprit. Il voulait la garder ici ? Très bien. C'est lui qui allait finir par la supplier de le laissait tranquille. Elle s'en réjouissait à l'avance. Finalement, cette petite entrevue avec le préfet des Serpentards pourrait s'avérer assez marrante. Elle allait bien trouver quelque chose pour le torturer un peu. Elle versa de nouveau du liquide dans ses mains et s'approcha du brun. La brunette reprit son massage tout doucement histoire de ne pas éveillé ses soupçons puis sans prévenir elle lui planta sauvagement les ongles dans le dos. Là, il pourrait dire qu'elle était complètement folle mais, il l'avait mérité de toute façon.

    Alors, il est bientôt fini ce petit jeu ?
Charli Proulx
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Charli Proulx, le  Lun 22 Avr 2013, 22:06

Il savait pas trop comment elle avait réagi à son micro strip-tease, elle l'avait regardé mais c'était pas spécialement l'effet escompté, elle avait surement du être sous le choc de sa petite prestation. Il s'était donc remit en position, bien plus à l'aise maintenant qu'il pouvait traîner en calbut sur la table de massage. Quand à Nikki, ça avait l'air de vraiment la souler de le masser, elle soupirait et prenait tout son temps pour se remettre au boulot, elle pouvait quand même faire un effort. Moins du sien elle y mettrait, plus ça durerait.

Elle se décida enfin à s'y remettre -c'est que le petit Charli avait failli attendre- et appliqua de l'huile sur son corps. Elle y allait bien moins énergétiquement qu'au début, elle avait l'air ailleurs dans ses gestes. D'un côté il l'a comprenait mais de l'autre, il s'en foutait royalement, elle avait perdu, il fallait qu'elle en assume les conséquences.

Evidemment, tout ne se passa pas comme prévu, ça aurait été bien trop beau puisqu'alors qu'elle effectuait un petit mouvement bien sympathique, elle enfonça bien profondément ses ongles dans la peau du garçon. Non mais elle allait pas bien, c'était un massage qu'ils avaient parié, pas une séance torture. Il allait devoir régler le problème, et vite.

    P'taaaain mais t'es une sauvage toi ! Ca m'étonne même pas en fait ..

    Alors, il est bientôt fini ce petit jeu ?

Si il était fini ? Non. Loin de là. Il venait tout juste de commencer. La chose qu'elle voulait le plus en ce moment, c'était se barrer de la salle sur demande, au plus loin de Charli. Mais à l'instant il venait de se rappeler d'un truc, il se rappelait un cours de potion ou elle l'avait totalement fait chier à jacasser comme une pie qu'elle était. En plus de ça, il se souvenait qu'il ne lui était pas totalement indifférent, qu'elle avait voulu tenter une petite approche même si elle avait plutôt mal fini.

    Laisse moi réfléchir .. Non.


Le temps de dire ça, il s'était assis sur la table histoire d'être un peu plus à sa hauteur. Joignant ses paroles à ses gestes, il se servit de ses jambes pour l'attirer vers lui, les enroulant autour des siennes et la ramena au plus proche de lui. Une fois à bonne distance, il la prit par la taille tout d'abord puis fit promener légèrement ses mains sur son corps jusqu'à en remonter une au niveau de son cou, laissant l'autre baladeuse. Bien qu'assis sur la table de massage et elle debout sur ses deux jambes, ils étaient tout deux à la même hauteur. Il approcha alors sa tête de son cou et commença à lui déposer de doux baisers avant de remonter et d'aller chercher sa bouche pour lui faire d'abord suivre le même traitement avant de mêler leurs langues ensembles.
Nikki Sullivan
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Nikki Sullivan, le  Mar 23 Avr 2013, 00:12

Comment ça non ? Il était sérieux là ? Il avait vraiment décidé de les lui briser jusqu'à la fin. Il se rassied sur la table et la verte et argent se demanda ce qu'il pouvait bien attendre. Un nouveau massage ? Elle lui planterai encore les ongles dans la chair et beaucoup plus férocement s'il lui demandait ça. D'ailleurs, il devait certainement s'en douter mais, peut-être avait-il des penchant sado. Ça restait à voir ! Contre toute attente, il passe ses jambes autour d'elle et l'attira contre lui. A quoi jouait-il ? Elle se laissa faire, curieuse de savoir où il voulait en venir. Il commença par balader ses mains un peu partout sur son corps avant de l'embrasser doucement dans le cou puis de remonter sur ses lèvres.

L'esprit de la brunette était complètement embrumé. C'était quoi ce plan qu'il lui faisait ? Il était censé la détester, pas l'embrasser de cette manière. De plus, elle pouvait pas le voir non plus. C'était genre le gars qui l'insuportait le plus dans ce château. La personne qu'elle ne voulait absolument pas voir et voilà qu'ils étaient tout les deux dans la salle sur demande en train de s'embrasser. C'était bizarre mais, elle lui rendait tout de même. Au final, c'était pas si mauvais si on oubliait qui était la personne qui le donnait. Leur langues se touchaient et la Serpentard savourait ce moment. Qui aurait pu croire qu'elle serait en train d'embrasser le préfet des Serpys ?

Elle se recula légèrement ne sachant pas trop quoi penser. Qu'en penserait les autres s'ils venaient à être au courant ? Quoi que.. Ils étaient seul, personne ne saurait à moins que l'un deux parle et elle ne pensait pas que ce soit le genre de chose dont Charli se vanterait. Il pouvait pas la supporter et elle était presque sûre qu'il faisait parti des personnes qui lançait des rumeurs sur elle. Il allait pas se pavaner dans le château en disant qu'il avait eu une aventure avec. Ça tombait bien vu qu'elle ne le ferait pas non plus. Ce serait un petit secret en quelque sorte. Juste histoire de passer du bon temps et faire comme si rien n'avait existé juste après.

    J'croyais que tu pouvais pas me supporter ?!


Elle avait même entendu dire qu'elle le dégoutait. Pourtant, c'était pas du tout l'effet qu'il donnait là. Il devait être sacrément en manque pour venir la voir elle. Ou alors c'était les conditions et l'ambiance de la pièce qui faisait ça. Quoi qu'il en soit, Nikki commençait à avoir plutôt chaud et une sérieuse envie de s'amuser un peu. A ce qu'il parait, elle était une fille facile ? Du moins, les gens c'était permis de dire ça alors qu'elle n'avait couché qu'avec Oswin. Quitte à avoir une tel réputation autant en profiter. Charli ferait l'affaire. Elle lui adressa un sourire avant de placer ses mains autour de son cou et l'embrassa un peu plus fougueusement lui mordillant la lèvre par la même occasion.
Charli Proulx
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Charli Proulx, le  Ven 03 Mai 2013, 02:36

Ce que pensait Charli venait de se confirmer, Nikki était bien telle qu'on la décrivait, une fille facile. Elle aurait très bien pu le rembarrer lorsqu'il l'avait attiré vers lui et embrassé vu qu'elle ne pouvait pas le voir en couleur. Mais non, tout le contraire. Elle lui avait rendu son baiser, sans poser plus de question. La situation dans laquelle il venait de se fourrer était tout de même assez particulière car lui non plus il ne l'aimait pas. Mais soit, il avait commencé à jouer et il ne pouvait plus se dégonfler maintenant, il avait une image à tenir.

Elle s'arrêta quelque seconde pour lui poser une question qui n'en était pas vraiment une puisqu'elle en savait déjà la réponse. D'ailleurs, il ne prit pas réellement la peine de lui répondre. Il lui adressa plutôt un petit sourire en coin qui laisser deviner ce qu'il avait en tête, qu'il voulait simplement passer du bon temps, peu importe avec qui. Il n'y eût aucuns problèmes de compréhension vu qu'elle passa ses mains autour du cou de Charli et entreprit de l'embrasser bien plus fougueusement que ce que le préfet avait entreprit. Leurs langues se mêlaient, jouaient, s'asticotaient, quelques petits mordillement par ci, par là de temps à autre afin de rendre la chose plus .. sauvage.

Voulant voir jusqu'où elle voulait aller, histoire de vraiment confirmer ce qu'il se disait, il fit balader ses mains sur son corps, caressant avec plus ou moins d'insistance plusieurs parties de son corps. Mais il voulait sentir sa peau, sa peau nue. Alors il passa les mains sous son haut et y retourna de plus belle avant de s'agiter quelque peu entre plusieurs baisers pour lui retirer, histoire d'avoir la zone plus facile d'accès. Il n'y avait pas à dire, la chaleur montait bien et il commençait à se sentir à l'étroit.

La position dans laquelle ils étaient n'étant pas des plus pratiques, il se décida à descendre de la table, la libérant de ses gestes quelques petites secondes seulement pour la prendre ensuite et échanger quelque peu leurs places. Ainsi il pouvait mieux goutter son corps, embrasser chaque millimètres de sa peau. Charli était chaud, bouillant même. Aussi fou que cela puisse paraître, il la voulait, elle et pas une autre, là, tout de suite, sur cette table de massage.
Nikki Sullivan
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Nikki Sullivan, le  Lun 06 Mai 2013, 13:50

La verte et argent n'eut pas vraiment de réponse et le préfet se contenta de lui adresser un sourire. Un sourire qui voulait tout dire. Il avait simplement envie de s'amuser un peu et il se fichait royalement d'avec qui cela pouvait être. Au moins, ça confirmait ce qu'elle pensait. C'était un idiot et en prime il ne pensait qu'à coucher. Faut dire quand même que pour le moment ça ne la dérangeait pas. Elle avait désespérément besoin d'oublier Nate et si passer un peu de temps avec Charli le lui permettait pourquoi pas. Il n'était pas si repoussant que ça. Elle le trouvait même plutôt mignon en début d'année. De toute manière, elle savait très bien que tout cela resterai entre eux et que personne ne viendrait à être au courant à moins que les gens puissent voir à travers les murs. Ce qui était peu probable. Puis de toute façon, ça ne pourrait pas être pire que maintenant. Elle avait déjà une jolie réputation. Un peu plus ou un peu moins ne changerait pas son quotidien.

La plupart des élèves de Poudlard la prenait pour une sal*pe. Elle n'en était pas une. Quoi que.. C'est vrai qu'en ce moment on pourrait en douter mais, elle passait juste du bon temps. Elle n'avait pas non plus 24653 conquètes et de nos jours les filles qui restent vierge jusqu'au mariage n'existait plus. Les gens faisaient les choqués mais, en réalité ils ne valaient pas mieux. Elle se laissa embrasser par le brun, lui mordillant les lèvres de temps à autre et profitant du plaisir qu'elle ressentait. Il embrassait carrément bien, c'était déjà un bon point. Elle sentit les mains du garçons se glisser petit à petit sous son tee-shirt et la brunette ne put s'empêcher de frissonner. Elle aimait ce contact et elle voulait continuer. A ce moment même, elle le désirait. Oui, elle désirait Charli alors que quelques minutes auparavant elle rêvait de lui cracher au visage. C'était plutôt bizarre d'ailleurs. Détester autant quelqu'un pour finir par "peut-être" coucher avec plus tard..

La Serpentard laissa le vert et argent lui retirer son tee shirt et lui adressa un petit sourire malicieux. Ils venaient d'inverser leur position et c'est vrai que c'était beaucoup plus pratique comme ça. Le préfet était déjà à moitié nu et tout en l'embrassant elle baladait ses mains sur chaque centimètre de sa peau. Nikki l'embrassa doucement dans le cou avant de venir lui mordiller doucement la peau sans jamais relâcher le contact. Elle avait terriblement chaud et avait de plus en plus envie de lui. Elle était vraiment en train de tomber bas mais, peu importe. C'était trop tard pour revenir en arrière. Elle l'attrapa doucement par son caleçon et le tira un peu plus vers elle pour que leurs deux corps soient collés. Son souffle devenait de plus en plus saccadé et elle sentait son cœur s'affoler dans sa poitrine. Une espèce de tension sexuelle se faisait ressentir dans l'atmosphère et elle avait de plus en plus de mal à se contenir.
Charli Proulx
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Charli Proulx, le  Dim 12 Mai 2013, 00:52

Le t-shirt de Nikki venait de faire un beau petit vol dans la pièce où ils se trouvaient et Charli pu ainsi avoir le champ plus libre pour jouer avec sa peau maintenant dénudée. Il pouvait l'embrasser, passer sa langue de temps à autre sur son corps, jouer quelque peu avec sa poitrine et tout ça pour son plus grand plaisir. C'était presque triste à dire pour la petite Sullivan car le préfet ne la voyait plus comme une personne mais plutôt comme un objet pour satisfaire à ses désirs. Elle l'avait tiré par le caleçon pour le rapprocher au plus près d'elle, d'ailleurs elle pouvait très certainement en plus de le voir, sentir son excitation grandissante.

Tout en l'embrassant, Charli l’entraîna sur la table de massage pour l'y allonger, se calant ensuite par dessus elle. Il profitait toujours autant de son corps n'en ayant absolument plus rien à faire de tout le reste. Il avait oublié qu'il ne pouvait pas la voir, oublié qu'il la détestait plus que tout. Il en était même venu au point de l’apprécier même si c'était juste pour ce moment là et que les sentiments qu'il éprouvait pour elle reviendrait très vite une fois leur petit moment terminé.

Ses mains se baladaient et très vite et très vite il trouva le bouton du pantalon que portait Nikki et s'empressa de le retirer. Il avait un peu de mal avec mais une fois que ce fut fait, il s'empressa de lui enlever afin de la rendre au même point que Charli, en sous-vêtements. Pas de jaloux comme ça. Il sentait le souffle chaud de la serpentard sur son corps et ça le rendait fou, ses hormones n'en pouvaient plus, son lui entier n'en pouvait plus.

L'esprit assez joueur et se rappelant de tout à l'heure lorsque Nikki était en train de le masser, il la griffa à son tour, enfonçant légèrement ses ongles dans sa chair. Elle allait certainement être surprise de ça alors avec sa bouche il alla attraper la sienne afin de l’empêcher de dire quoi que ce soit.
Nikki Sullivan
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Nikki Sullivan, le  Ven 24 Mai 2013, 22:10

La verte et argent maltraité les lèvres du préfet, le mordillant de temps à autres. Elle n'aurait jamais cru dire ça mais, sur le moment elle était vraiment attirée par lui. Elle n'avait plus envie de le lâcher et elle sentait qu'ils allaient passer un agréable moment même si par la suite ils feraient comme s'ils ne se connaissaient pas. Charli avait fini par l'allonger se positionnant au dessus d'elle et sans plus attendre il lui avait retiré ses vêtements ne lui laissant pratiquement plus rien sur le corps. C'était un rapide mais, elle n'allait pas s'en plaindre. Elle n'aimait pas vraiment quand les choses traînaient en longueur. Il finit par lui planter les ongles à son tour et elle n'eut même pas le temps de protester qu'il l'embrassait à nouveau. N'ayant pas envie de se prendre la tête maintenant, elle ne dit rien mais, se promit de lui faire payer plus tard.

Les choses commençait à être trop longue. Beaucoup trop. Ce n'était pas quelqu'un qu'elle appréciait spécialement et elle n'avait pas forcément envie de passer des heures à l'embrasser. Il ne comptait pas pour elle et vulgairement ce n'était juste qu'un coup d'un soir. Y avait pas besoin d'être tendre ou d'avoir des petites attentions. Non. Ils pouvaient directement passer à la vitesse supérieur sans se soucier de rien. La Serpentard se redressa légèrement continuant à l'embrasser un peu partout et en profita pour retirer les sous-vêtements qui les recouvraient encore. Ils étaient entièrement nu et ce qui devait se passer se produisit.

- (-18) -

A bout de souffle et luisante de sueur Nikki descendit de la table de massage et entreprit de se rhabiller. Elle avait encore du mal à se faire à l'idée qu'elle avait couché avec le préfet des Serpentards. Elle regrettait pas vraiment mais, c'était super bizarre. En attendant, il était plutôt pas mal. Enfin, il se défendait quoi. Y avait rien à redire et elle pouvait même pas faire courir le bruit que c'était un mauvais coup. Enfin si. Elle pouvait mais, ce serait un mensonge. En tout cas, pour le moment elle se sentait plutôt gênée et elle ne savait pas trop quoi faire ou dire. C'était une situation carrément gênante et elle préféra lui tourner le dos avant de reprendre la parole.

    Ouais.. C'était bien.
Charli Proulx
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Charli Proulx, le  Sam 01 Juin 2013, 13:16

Charli ne savait pas trop comment il devait se comporter avec elle, si il devait passer à la chose vite ou non. Du coup, il se contenta de la chauffer un peu plus et très vite, Nikki lui fit comprendre qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure en se mettant nue. Pif, paf, pouf, sans plus attendre ils firent ce qu'ils firent.

C'était assez bizarre n'empêche. Jamais ô grand jamais il n'aurait cru se retrouver dans une pareille situation avec elle, surtout qu'il ne pouvait pas la voir en couleur. Il se demandait comment ça allait se passer entre eux après. Il y avait de très fortes chances qu'ils se mettent encore plus sur le dos après tout ça, juste pour se faire payer l'un l'autre ce moment pas si désagréable que ça passé ensemble.

Nikki n'était pas un si mauvais coup que ça, au contraire même. Le préfet avait plutôt apprécié le moment, elle savait y faire. Ce qu'on disait sur elle devait certainement être vrai, enfin Charli ne pouvait pas dire le contraire en tout cas même si il se garderait bien de dire quelque chose à ce propos à n'importe qui. Fallait pas déc*nner, il avait une réputation à tenir tout de même.

Une fois la chose terminée, les deux se rhabillèrent, évitant de se regarder, la gêne étant tout de même un peu présente. Il fallait dire quoi dans ce genre de situation ? Pas grand chose. Dire que c'était sympa et puis se tirer en vitesse. C'est ce que fit Nikki d'ailleurs, enfin elle ne s'était pas sauvée en courant juste après mais c'était ça. Alors Charli lui répondit, un petit "Ouais". Une fois tout vêtu, il la regarda une dernière fois en lui adressant un regard assez bizarre et prit la porte.

[Fin du RP]
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Lizzie Cojocaru, le  Dim 02 Mar 2014, 22:41

Cette rencontre au nom d'une séance de ricochets avait du bon. C'était le moins qu'on puisse dire... L'idée de la jeune femme ayant séduit le vert et argent, ils réajustèrent leur tenue et se rendirent vers la Salle sur Demande, s'égarant le long des murs isolés pour s'embrasser avec fougue. Arrivés sur place, ce fut Will qui prit les directives. Lâchant la main d'Eliza, il fit les cent pas en réfléchissant au lieu de leur cachette. L'air fier, il se rapprocha de la Poufsouffle, saisit sa main et l'entraîna à l'intérieur. La jaune et noire, se demandant à quoi avait bien pu penser West, l'y suivit.

Le sourire d’Elizabeth s’agrandit à la vue de la Salle sur Demande qu’avait imaginé William. Elle s’était quelque peu attendue au lit à baldaquin, mais la table de massage était pour le moins originale. Et prometteuse d’une nuit hors du commun.
"Bienvenue dans la Pièce Va-et-Viens, aussi connue sous le nom de Salle sur Demande... Et probablement une bonne dizaine d'autres noms que je ne connais pas, j'espère que ma version des lieux te conviens Liz ?"

-Oh, tu n’as pas idée à quel point, Will
, répondit-elle.

"Les dames d'abord."
Oh, quel galant jeune homme. "Tu peux te déshabiller dans la petite salle de bains ça sera plus pratique pour... le massage. Normalement il y a des serviettes pour te couvrir si tu le souhaite."
Son hésitation avant d’ajouter « le massage » amusa fort la Poufsouffle. Elle savait pertinemment ce à quoi il avait pensé. Cependant, la teneur générale de sa réplique l’étonna fort. *Une serviette pour me couvrir ? Dans quel but ? J’ignorais que les élèves de septième année pouvaient être si naïfs. *

-Comment, serais-tu gêné à l’idée de me voir me déshabiller ?
susurra-t-elle, un brin moqueuse, en déboutonnant son chemisier. Son regard pétillait de malice, et après avoir sensuellement retiré son haut, elle le laissa choir à ses pieds.
-Tu ne voudrais pas me donner un coup de main, par hasard ?
ajouta-t-elle en tournant son dos au Serpentard après lui avoir adressé un clin d’oeil.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Lizzie Cojocaru, le  Jeu 06 Mar 2014, 10:00

"Je n'attendais que ça..." glissa le serpent avant de s’atteler à la déshabiller, ne s’interrompant que pour embrasser ses épaules dénudées, son cou.

Elle se retourna lorsqu’il l’attira vers lui afin de le mettre en tenue d’Adam, lui aussi – mais surtout de pouvoir goûter ses lèvres exquises. La chemise du vert et argent ne lui résista pas longtemps, à l’inverse de la ceinture pour laquelle William, qui, l’ayant lui débarrassée du seul vêtement superflu lui restant, l’aida.
Faisant glisser son jean et son boxer de façon on ne peut plus précipitée, le Serpentard embrassa à nouveau Elizabeth tout en la prenant dans ses bras pour l’amener sur le lit.

"Je crois que les massages attendront un peu..."

-Je suis prête à être patiente, chou, si le jeu en vaut la chandelle…
répliquât-elle, provocatrice.

Elle en doutait peu, Will ayant l’air plutôt expérimenté en la matière, mais avait cru comprendre que titiller ainsi son ego n’était pas sans intérêt. Ce à quoi il répondit par des caresses et baisers la faisant frissonner de désir.
Ses mains à elle vagabondèrent sur le corps du jeune homme qu’elle pouvait enfin découvrir sans tous ces inutiles tissus. Elle bascula en arrière et l'attira sur elle, avant de le retourner, joueuse, pour se placer sur lui. Ses lèvres parcoururent la peau de William, partant de ses lèvres et descendant sur son torse après une courte escale sur son cou.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Lizzie Cojocaru, le  Dim 16 Mar 2014, 00:18

Plus tard, le Serpentard se redressa doucement et se leva. Elle ne se retourna pas : elle savait qu'il ne partait pas, mais préférait le laisser la surprendre. Il ne tarda pas à revenir. Son pas silencieux fut trahi par son poids lorsqu'il s'assit sur le lit. Rouvrant les yeux, elle vit ses lèvres descendre à la rencontre des siennes et sourit avant de répondre à son baiser. Il tenait en ses mains, chose qu'elle n'avait pas remarqué auparavant, une huile de massage. Lui faisant d'une caresse sur le bras signe de se mettre sur le ventre, il s'en couvrit les paumes.

- Détends toi Liz', profites.
- Oh mais je ne fais que ça, en ta présence
, répondit-elle avec malice.

Pour ce qui est de la détente... Elle n'était pas vraiment tendue, après l'heure qu'ils venaient de passer, mais ses muscles donnaient une impression contraire, encore contractés après le match de Quopodd auquel elle avait pris part le matin-même. Aussi le massage du vert et argent était, sur le plan thérapeutique, bienvenu. Sur d'autres plans aussi, bien évidemment. Une forte odeur de jasmin emplissait la salle, envoutante, entêtante. Mais elle était cent fois moins agréable que les caresses de Will qui étaient bien loin de se limiter au dos de la jeune femme. *Encore heureux.*

- C'est agréable... Tu sais, je confirme que tu es un meilleur masseur qu'un professeur.
*Ou du moins que ce faisant, tu en es encore plus... plaisant.*

Elle ne pouvait, pour l'instant, qu'apprécier la sensualité de ses caresses et baisers. C'était frustrant, en un sens, de ne pouvoir y répondre. Mais ils ne tarderaient pas à inverser les rôles. En attendant, elle ne pouvait que le laisser lui procurer du plaisir. Ce qui était très aisé à faire. Même si la tentation de se retourner pour l'attirer contre elle à nouveau demeurait forte.

Elle finit par y céder, roulant soudainement sur le côté en attrapant le Serpentard pour l'embrasser avec passion. Puis elle roula à nouveau, se plaçant sur lui en susurrant :
- A toi de profiter, Will.
Se redressant après avoir caressé sa joue, elle le laissa se mettre sur le ventre pendant qu'elle récupérait l'huile qu'il avait déposée sur la table de chevet et s’en enduisait les doigts. Reposant le flacon, elle se pencha en avant et, après avoir mordillé le lobe d’oreille du jeune homme, le massa à son tour. Le sentant se détendre sous ses caresses, elle ajouta :
- Avoue que je suis bonne... à ça, j'entends.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Mer 05 Nov 2014, 11:56

[RP avec Emma-Lee Swan]


La journée n'avait pas été de tout repos. Entre les cours et les révisions pour les ASPIC, les élèves de dernière année n'avaient pas le temps de se poser. La tension régnant entre eux était presque palpable. Certains ne cessaient de passer leur temps libre à la Bibliothèque, d'autre s'acharnait à deviner le sujet des épreuves. Sans parler de l'esprit de compétition qui commençait à s'installer petit-à-petit, devisant les uns, unissant les autres. Un des seuls parmi eux à n'en avoir strictement rien à faire de toute cette comédie ambiante était Severus. Certes, le Serpentard avait passé une partie de la journée à réviser à la Bibliothèque, mais il ne s'acharnait pas à l'étude pour autant. Sa curiosité l'avait déjà porté à étudier maints sujets concernant les différentes matières qu'il aurait à valider aux ASPIC. Ainsi, le plus clair de son temps, le jeune homme ne faisait que réviser certains points sur lesquels il était défaillant.

Épuisé et à bout de nerfs, Severus ne parvenait pas à se plonger dans les livres aujourd'hui. Son esprit le ramenait toujours vers d'obscures pensées. C'est pourquoi, il s'était rué dehors afin de prendre un peu l'air et de se détendre sous l'admiration du paysage écossais. Dans le parc, Dorian l'avait abordé et ils avaient longuement discuté. Severus s'était pris d'affection pour Dorian. Ils avaient passé leur scolarité ensemble. Aujourd'hui, tout deux se connaissaient très bien, si bien qu'ils savaient deviné le comportement de chacun dans n'importe quelle situation. Un peu soulagé par cette rencontre, Dorian et Severus s'étaient dirigés vers la Grande Salle et avait dîné avec les autres Serpentard à leur table.

Alors que Severus finissait son repas, un petit dragon se posa sur son verre. Mercor avait un petit mot à la patte. Avec précaution, le jeune homme s'empara du parchemin après avoir câliné l'animal. Emma-Lee lui proposait de la rejoindre au Septième Etage, devant la Salle sur Demande. Ayant la flemme de sortir sa plume pour répondre à sa copine, le Serpentard renvoya le dragon et hocha imperceptiblement la tête en direction de la Serdaigle.

A la fin du dîner, Severus quitta Dorian et se dirigea vers le Septième Etage. Arrivé face à la Salle sur Demande, le jeune homme attendit auprès Emma-Lee. Le jeune homme s'étira un moment, car ses muscles le tiraillaient terriblement. Soupirant, il se demanda rapidement quel était le projet de la jeune Serdaigle. Le couvre-feu était à vingt-et-une heure. Bien que Severus se fichait de transgresser l'heure du règlement, il ne voulait pas que sa copine se fasse punir pour avoir défier les règles de l'école.

Un petit bruit de cape indiqua au Serpentard l'arrivée de la jeune Serdaigle. Ses yeux se posèrent sur elle non sans exprimer une certaine bienveillance à son égard.
Contenu sponsorisé

La salle de massage - Page 4 Empty
Re: La salle de massage
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 10

 La salle de massage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.