AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -15%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
849 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 6 sur 10
La salle de massage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle

La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Dim 16 Nov 2014 - 22:42

Les deux élèves étaient confortablement installés sous les draps, bien au chaud près de la cheminée. Emma-Lee avait calé sa tête sur la poitrine de Severus et elle écoutait les battements réguliers de son amoureux. La jeune fille se sentait en sécurité près de ce beau jeune homme, elle savait que rien ne lui arriverait tant qu'il serait près d'elle.
Emma-Lee profitait de ce moment privilégié avec l'homme qu'elle aimait. Elle était détendue et heureuse de ce qu'ils venaient de partager, ce contact incontrôlé, inattendu, et pourtant si bon. En même temps, une partie de l'esprit de la jeune fille lui disait que c'était tôt pour avoir passé un tel cap, surtout à son âge.
Severus, brisant le doux silence qui s'était installé, murmura près de l'oreille d'Emma-Lee:

- Je ... Je pense que ... Je commence à éprouver quelque chose de fort pour toi. Je suis bien avec toi. Je veux dire... dans tes bras. Tu arrives à me calmer comme personne. J'ai besoin de toi, même si je ne te le dis pas souvent, même si parfois je suis distant et surprenant. Ne me laisse pas tomber, sinon je pense que je ne m'en remettrais pas. Plus maintenant... Sois patiente avec moi. Il y aura des moments difficiles, mais attends-moi. Je te rejoindrai toujours à un moment ou à un autre.

La Bleue et Bronze ne s'attendait pas à de telles paroles de la part du Serpentard. Elle savait que Severus était un homme fier, solitaire, indépendant, parfois déroutant mais toujours solide. Or il venait d'énoncer clairement qu'elle, une élève de 3e année, pouvait le blesser et qu'il avait besoin de sa présence.
Ces mots, bien que stupéfiants, montraient une facette méconnue de ce bel homme. Dans ce moment d'intimité totale, il laissait entrevoir une sensibilité qu'Emma-Lee devinait mais qu'elle n'avait jamais vue. Elle se sentait touchée par ce privilège, mais également émue par la détresse des paroles de son compagnon.

Emma-Lee releva la tête vers Severus tout en la gardant sur le torse du jeune homme et le regarda dans les yeux. Elle voulait voir la réaction du 7e année, s'imprégner de ce moment et des sentiments qu'il libérait car elle savait pertinemment qu'il ne le ferait pas en public.

- Severus, je ne partirai pas... Je sais que tu as besoin de tes moments de solitude et que tu ne réagis pas comme tous ces garçons dehors mais c'est ce que j'aime chez toi. Tu es particulier, avec tes cents réflexions à la minute, tes gestes et tes manières. Tu es mon Severus tout simplement...


La jeune fille se releva un peu sur ses coudes et alla déposer un léger baiser sur les lèvres de celui qu'elle aimait. La tristesse qu'elle lisait chaque jour sur ses traits n'étaient plus aussi marquée mais restait tout de même en fond, comme pour lui rappeler qu'elle tenait l'être le plus cher aux yeux de la 3e année entre ses griffes.

- Je suis heureuse de savoir que je te rassure même si cet effet ne dure pas mais j'aimerai pouvoir en faire plus, t'aider réellement et non te faire oublier tes problèmes pendant un laps de temps très court. Je me sens complètement impuissante quand je te vois aussi fatigué et triste, ça me fais mal de ne pas avoir la solution et de ne pas te rendre ton sourire.

Emma-Lee s'en voulait d'être aussi faible face aux préoccupations de Severus, elle se sentait complètement inutile et sans défense. Elle plongea dans ses pensées en essayant de trouver des dénouements aux tracas de son Vert et Argent en se coupant de la réalité, comme elle ne cessait de le faire depuis que l'état de son petit ami s'était dégradé.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Lun 17 Nov 2014 - 17:37

Severus venait de se confier à Emma-Lee. Il appréhendait l'impact de ses mots sur sa copine. Doucement, il sentit la jeune Serdaigle bougeait entre ses bras. Il desserra son étreinte alors qu'Emma-Lee se redressait pour le regarder dans les yeux.

- Severus, je ne partirai pas... Je sais que tu as besoin de tes moments de solitude et que tu ne réagis pas comme tous ces garçons dehors mais c'est ce que j'aime chez toi. Tu es particulier, avec tes cents réflexions à la minute, tes gestes et tes manières. Tu es mon Severus tout simplement...

La jeune fille se releva un peu plus sur ses coudes. Severus ferma les yeux alors qu'il sentait ses lèvres se poser sur les siennes.

- Je suis heureuse de savoir que je te rassure même si cet effet ne dure pas mais j'aimerai pouvoir en faire plus, t'aider réellement et non te faire oublier tes problèmes pendant un laps de temps très court. Je me sens complètement impuissante quand je te vois aussi fatigué et triste, ça me fais mal de ne pas avoir la solution et de ne pas te rendre ton sourire.

Le Serpentard la serra très fort contre lui en lui déposant un baiser sur le front. Le jeune homme tenait à la rassurer, à lui dire que tout irait bien pour eux, pour lui. Il était temps de lui parler.

- Ne te sens pas impuissante. Tu fais déjà beaucoup pour moi. Crois-moi. Parfois, la chose la plus adulte à faire consiste à demander de l'aide, dit-il tout simplement. Je... Je compte aller parler de mes problèmes avec un professeur. J'ai choisi Kyara Blanchet. J'espère qu'elle ne me repoussera pas. Je suis incapable de me défendre contre le mal qui m'oppresse aujourd'hui.

Dire ses mots le soulageait un peu. Avouer à Emma-Lee qu'il avait enfin pris les choses en main était quelque chose de fort. Mais, il ne voulait pas que ça s'ébruite et encore moins qu'elle ne le juge.

- Je ne suis pas un ado en manque d'affection ou d'attention, Emma-Lee, lui expliqua-t-il à voix basse. J'ai juste besoin de me confier sur certaines choses. Des choses pour lesquelles mes amis ne peuvent m'aider ou me conseiller véritablement. J'ai besoin de parler à quelqu'un de compétent. Tu n'as pas à te reprocher de ne pas pouvoir ou savoir quoi dire ou faire face à mes soucis. Ne t'inquiète pas, je vais tout faire pour aller mieux.

Severus marqua une pause avant de la mettre face à ses pensées.

- Tu aimerais savoir ce qui me travaille, n'est-ce pas? demanda-t-il doucement. Dis-le moi si cela te travaille. Je répondrais à tes questions. Dans la mesure du possible...
Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Lun 17 Nov 2014 - 20:29

Severus, à travers ses gestes et ses paroles, tentait de rassurer sa petite amie. Il se dévoilait enfin, il abordait ses problèmes et les raisons de sa fatigue, choses qui prouvaient à la jeune fille qu'il se sentait en sécurité.
Après l'avoir serré contre lui et déposé un baiser sur son front, Severus dit à Emma-Lee:

- Ne te sens pas impuissante. Tu fais déjà beaucoup pour moi. Crois-moi. Parfois, la chose la plus adulte à faire consiste à demander de l'aide. Je... Je compte aller parler de mes problèmes avec un professeur. J'ai choisi Kyara Blanchet. J'espère qu'elle ne me repoussera pas. Je suis incapable de me défendre contre le mal qui m'oppresse aujourd'hui. Je ne suis pas un ado en manque d'affection ou d'attention, Emma-Lee. J'ai juste besoin de me confier sur certaines choses. Des choses pour lesquelles mes amis ne peuvent m'aider ou me conseiller véritablement. J'ai besoin de parler à quelqu'un de compétent. Tu n'as pas à te reprocher de ne pas pouvoir ou savoir quoi dire ou faire face à mes soucis. Ne t'inquiète pas, je vais tout faire pour aller mieux.

La Serdaigle était émue. Son compagnon, l'homme qui était près d'elle, venait d'entamer des démarches pour aller mieux. Et il avait suivit son conseil qui était d'aller parler à quelqu'un! Certes, son choix de professeur était particulier car Miss Blanchet n'était pas connue pour sa douceur, mais s'il se sentait à l'aise avec elle, il n'y avait pas de problème.

Après quelques instants de silence, Severus proposa à Emma-Lee de répondre à ses questions:

- Tu aimerais savoir ce qui me travaille, n'est-ce pas? Dis-le moi si cela te travaille. Je répondrais à tes questions. Dans la mesure du possible...

La jeune Serdaigle n'en croyait pas ses oreilles. Severus était habituellement quelqu'un de réservé, qui garde ses pensées, ses émotions enfouies au plus profond de lui. Et aujourd'hui, il invitait Emma-Lee à lui demander ce qu'elle voulait dans la mesure du possible.
La Bleue et Bronze, nerveuse et ne sachant pas comment formuler ses questions, lui répondit:

- J'ai beaucoup de questions sans réponses, en effet. Te connaissant bien, je sais que te confier comme tu viens de le faire te demande beaucoup et je t'en remercie, dit-elle tout bas en croisant ses doigts avec ceux du Serpentard. Mais pour ce soir, je ne t'en poserais qu'une car je ne veux pas te plonger totalement dans tes soucis. Je t'aime beaucoup trop pour te faire du mal ou même te perdre dans ta tristesse, donc je veux avoir une chance de pouvoir récupérer ta bonne humeur ensuite.

Baissant son regard vers leurs doigts entrelacés, Emma-Lee prit une grande inspiration et se lança:

- J'aimerai juste savoir ce que signifie ce tatouage...
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Mar 18 Nov 2014 - 10:47

Severus venait de laisser l'opportunité à Emma-Lee de lui poser les questions qui lui venaient en tête. Le jeune homme se doutait que la jeune Serdaigle serait en une question balayée une bonne partie de son histoire.

- J'ai beaucoup de questions sans réponses, en effet. Te connaissant bien, je sais que te confier comme tu viens de le faire te demande beaucoup et je t'en remercie, dit-elle tout bas en croisant ses doigts avec ceux du Serpentard. Mais pour ce soir, je ne t'en poserais qu'une car je ne veux pas te plonger totalement dans tes soucis. Je t'aime beaucoup trop pour te faire du mal ou même te perdre dans ta tristesse, donc je veux avoir une chance de pouvoir récupérer ta bonne humeur ensuite. J'aimerai juste savoir ce que signifie ce tatouage...

Gagné. Son tatouage... Par où commencer? Que lui dire au juste? Ses yeux se posèrent sur les flammes qui dansaient dans l'âtre de la cheminée. Les fixant, le Serpentard choisit ses mots.

- Mon tatouage... Question intéressante, jeune demoiselle, dit Severus avec un petit sourire. Qu'en penses-tu toi?

L'étudiant de dernière année se demandait si Emma-Lee avait une ou des théories sur ce sujet. Une lueur malicieuse passa dans ses yeux. Il n'allait comme même ne pas lui laisser des indices.

- Comme tu l'as peut-être deviné, ajouta-t-il dans un sifflement. Je m'intéresse de près à la magie noire. J'ai mes raisons, lesquelles sont étroitement liées à l'origine de mon tatouage.

Ses doigts étaient toujours croisés avec ceux de sa copine. Severus repensa aux paroles d'Emma-Lee. Ainsi, il avait toujours l'air triste et fatigué. Il devrait changer cet aspect. Il ne voulait pas que quelqu'un puisse remarquer ses faiblesses. Si Emma-Lee, et Dorian d'ailleurs, avait aperçu ses sentiments dans ses traits, ils ne devaient pas être les seuls. Le Serpentard se promit de cacher toutes émotions désormais, hormis à Dorian, Spencer et Emma-Lee car eux étaient au courant. Il deviendrait plus fort, plus impassible, plus sociopathe.


- Je suis quelqu'un d'extrêmement sensible. Je ressens certaines choses plus fortement que d'autres personnes. Je ne sais pas pourquoi. C'est pour ça que je suis mélancolique, car quand je vois ce qu'il se passe autour de nous... Ce n'est pas une simple observation, je le ressens au plus profond de mon être. Je ne sais pas si tu comprends ce que je te dis... Je n'arrive pas à me faire comprendre les trois quarts du temps ou on me prend pour un intello ou un mec étrange... C'est pour cela qu'on m'apprécie ou pas du tout. J'ai l'impression qu'il n'y a pas de nuances avec moi... C'est pour cela que je trace ma propre voie.
Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Mar 18 Nov 2014 - 19:01

- Mon tatouage... Question intéressante, jeune demoiselle. Qu'en penses-tu toi?

C'était une question qu'elle avait retourné dans sa tête plusieurs fois pendant qu'elle le massait mais aucune version ne lui paraissait plausible. Toutefois, il lui avait demandé son avis donc elle le lui donnerait.
Avant que la jeune fille puisse répondre, Severus reprit:

- Comme tu l'as peut-être deviné, je m'intéresse de près à la magie noire. J'ai mes raisons, lesquelles sont étroitement liées à l'origine de mon tatouage. Je suis quelqu'un d'extrêmement sensible. Je ressens certaines choses plus fortement que d'autres personnes. Je ne sais pas pourquoi. C'est pour ça que je suis mélancolique, car quand je vois ce qu'il se passe autour de nous... Ce n'est pas une simple observation, je le ressens au plus profond de mon être. Je ne sais pas si tu comprends ce que je te dis... Je n'arrive pas à me faire comprendre les trois quarts du temps ou on me prend pour un intello ou un mec étrange... C'est pour cela qu'on m'apprécie ou pas du tout. J'ai l'impression qu'il n'y a pas de nuances avec moi... C'est pour cela que je trace ma propre voie.

- Tu n'es pas changeant, Severus, et c'est génial. Je sais qui tu es et comment tu réagis, je n'ai pas besoin de faire attention à chaque parole ou à avoir peur de ta réaction quand je fais tel geste ou que je dis telle chose. C'est vrai que parfois je me pose toujours des questions mais c'est normal, je suis comme ça. Et je comprends ce que tu ressens. Je ne suis pas au même stade d'entendement que toi mais je sais que le château et les rues ne sont plus aussi sûrs qu'avant...

Emma-Lee n'était plus aussi sure de la sécurité au château, deux élèves avaient perdu la vie dans des circonstances qu'elle ne se souvenait plus mais cela l'avait suffisamment touchée pour qu'elle pleure certaines nuits dans son lit.
Le silence s'étant un peu trop attardé, Emma-Lee se souvient de l'interrogation du Serpentard concernant ses idées. Ses idées par rapport à son tatouage... Pouvait-elle les lui confier?

- Et bien, par rapport à ton tatouage, je me doutais qu'il avait un lien avec la magie noire mais pas comme on pourrait le penser de prime abord. Plusieurs idées me sont venues et toutes me disaient que tu t'étais fais ce tatouage pour ne pas qu'on choisisse ta voie à ta place. Tu n'es pas du genre à te laisser mener donc je pense que cette marque est là pour montrer à tous que tu n'es pas à prendre, dans le sens où le choix de ton camp te reviens.

Tout au long de son explication, la jeune Serdaigle avait regardé l'avant-bras gauche de son compagnon. Elle passait ses doigts dessus et en dessinait les contours doucement, comme pour se le mettre en mémoire.

- Maintenant, je ne sais pas si ce que je pense est vrai, ni pourquoi tu l'as fais. Mais ce choix t'appartiens et je le respecte.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Jeu 20 Nov 2014 - 10:12

- Tu n'es pas changeant, Severus, et c'est génial. Je sais qui tu es et comment tu réagis, je n'ai pas besoin de faire attention à chaque parole ou à avoir peur de ta réaction quand je fais tel geste ou que je dis telle chose. C'est vrai que parfois je me pose toujours des questions mais c'est normal, je suis comme ça. Et je comprends ce que tu ressens. Je ne suis pas au même stade d'entendement que toi mais je sais que le château et les rues ne sont plus aussi sûrs qu'avant...

Après avoir marqué une pause, la jeune Serdaigle reprit la parole:

- Et bien, par rapport à ton tatouage, je me doutais qu'il avait un lien avec la magie noire mais pas comme on pourrait le penser de prime abord. Plusieurs idées me sont venues et toutes me disaient que tu t'étais fais ce tatouage pour ne pas qu'on choisisse ta voie à ta place. Tu n'es pas du genre à te laisser mener donc je pense que cette marque est là pour montrer à tous que tu n'es pas à prendre, dans le sens où le choix de ton camp te reviens. Maintenant, je ne sais pas si ce que je pense est vrai, ni pourquoi tu l'as fais. Mais ce choix t'appartiens et je le respecte.

Avec une douceur infinie, Emma-Lee redessinait les contours de son tatouage. C'était agréable car le jour où il avait pris la décision de le faire, Severus avait vraiment eu mal. C'est plus une douleur psychologique que physique, mais ce jour-là tout était ressorti: sa rage, sa volonté, ses promesses... Maintenant, c'était gravé sur sa peau. A jamais. En tout cas, Emma-Lee avait vu juste en gros.

- Ce que tu dis est juste. Je n'ai rien à ajouter là-dessus. Tu commences à me comprendre. Tu vois... Les réponses viennent petit-à-petit.

Severus marqua une pause avant de reprendre, les yeux rivés sur son tatouage.

- Tu sais ce que le mot tatouage signifie? En Samoan, ça veut dire: "Blessure ouverte". J'ai toujours voulu avoir un tatouage pour mes dix-sept ans. J'ai décidé de le faire cet été comme une sorte de récompense. Pourquoi? Pour avoir réussi à ne pas m'être laissé emporté par mon esprit de vengeance, par ma haine envers les êtres humains... Même si j'en crevais d'envie... Même si parfois c'était insupportable de résister... Mais après quatre mois, c'est toujours aussi dur... Ça fait mal comme une blessure ouverte.

Ce qu'il avait vécu l'été dernier avait marqué un tournant dans sa vie. Severus ne serait plus jamais le même. Tout ce qu'il vivait aujourd'hui lui semblait si éphémère. C'est pourquoi, le Serpentard avait besoin de quelque chose qui dur.
Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Jeu 20 Nov 2014 - 23:50

Emma-Lee voyait que le sourire et la bonne humeur de Severus lui échappait. Toutefois, elle le laissa parler car elle voulait savoir mais aussi parce que ça pourrait le soulager de se confier.

- Ce que tu dis est juste. Je n'ai rien à ajouter là-dessus. Tu commences à me comprendre. Tu vois... Les réponses viennent petit-à-petit.

Elle ne s'était donc pas trompée... Mais cela n'apaisa pas la jeune Serdaigle car ce tatouage n'était pas dans le genre fantaisiste... Après avoir repris sa respiration et réfléchi à ce qu'il allait dire, Severus repris:

- Tu sais ce que le mot tatouage signifie? En Samoan, ça veut dire: "Blessure ouverte". J'ai toujours voulu avoir un tatouage pour mes dix-sept ans. J'ai décidé de le faire cet été comme une sorte de récompense. Pourquoi? Pour avoir réussi à ne pas m'être laissé emporté par mon esprit de vengeance, par ma haine envers les êtres humains... Même si j'en crevais d'envie... Même si parfois c'était insupportable de résister... Mais après quatre mois, c'est toujours aussi dur... Ça fait mal comme une blessure ouverte.

Emma-Lee pouvait lire la douleur sur le visage de son compagnon, comme si une ombre venait arracher toute lumière et gaîté de la vie du Serpentard. La Bleue et Bronze ne savait pas quoi répondre à cette révélation, toutefois elle ne voulait pas laisser le Serpent dans les méandres de ses blessures.
Résolue à le faire sourire et à le détendre, Emma-Lee se leva, quitta le lit sans se cacher de la vue de Severus et alla jusqu'à l'étagère. Elle attrapa deux flacons: l'un à la camomille et l'autre à l'ylang-ylang.

- Severus, ne pense plus à ça. On est là pour se détendre et je compte bien te faire oublier tous tes problèmes.

A ces mots, Emma-Lee embrassa Severus tendrement et glissa sa langue entre celles du Serpentard.

- Oublie tout et reste mon Severus...

La jeune fille versa un peu d'huile d'ylang-ylang sur ses mains et commença à masser le torse du jeune homme. Ce qu'elle n'avait pas mentionné, c'est que cette huile avait des vertues aphrodisiaques... Mais allaient-elles fonctionner sur le Serpentard?
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Lun 24 Nov 2014 - 18:26

* Pourquoi suis-je comme ça? Pourquoi je me pose toujours des questions existentielles? Quelqu'un pourra-t-il un jour me tendre une main et me proposer une épaule sur laquelle je pourrais pleurer sans peur? Qui m'offrira ce regard signifiant: "Ne t'inquiète pas, tout va bien"? * Toutes ces questions surgirent à l'esprit du jeune homme. Las, Severus se laissa tomber sur le matelas. Tout était tellement compliqué.

Soudain, il y eut du mouvement à ses côtés. Emma-Lee venait de se lever. Elle était jolie autant physiquement que spirituellement parlant. La jeune Serdaigle n'était pas qu'un corps. C'était une jeune femme pensante et évoluant à son rythme à ses côtés. Severus ne comprenait pas l'égoïsme de certains mecs... Les femmes étaient bien plus qu'une présence physique, tellement plus... Il suffisait de creuser et de s'intéresser à leur vie, leur esprit. C'est tellement élémentaire, que le Serpentard ne comprenait pas le fait de restreindre la femme à un corps.

Après l'avoir suivi du regard jusqu'à l'armoire, Emma-Lee revint avec deux flacons.


- Severus, ne pense plus à ça. On est là pour se détendre et je compte bien te faire oublier tous tes problèmes.

De nouveau, ils s'embrassèrent passionnément.

- Oublie tout et reste mon Severus...

Toujours allongé, Severus laissa la jeune femme reprendre le massage sur son torse. Il commençait à se faire tard. Peut-être pourraient-ils s'endormir dans les bras l'un dans l'autre ici? Sentant les mains de sa copine s'activer, le jeune homme ne put s'empêcher de lui souffler quelques mots doux.

- Tu es magnifique, ne laisse jamais personne te dire le contraire. Tu n'es pas qu'un corps, Emma-Lee. J'apprécie tout autant ta façon de penser. J'aimerais tout connaître de toi. Je ne suis pas ce genre de garçon à ne penser à une fille que par son physique. Je te l'assure.
Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Mar 25 Nov 2014 - 18:53

Severus paraissait en pleine réflexion. Il cajolait la jeune Serdaigle de mots doux, il se confiait sur son histoire et se laissait aller pour profiter d'un massage... Ce n'était clairement pas dans ses habitudes.
Emma-Lee se demandait se qui pouvait bien se passer dans sa tête pour qu'il ai autant d'attentions envers la petite femme qui n'avait pour seul but que de le détendre. Elle ne pouvait pas imaginer un seul instant que c'était grâce à elle que le jeune homme parlait.

- Tu es magnifique, ne laisse jamais personne te dire le contraire. Tu n'es pas qu'un corps, Emma-Lee. J'apprécie tout autant ta façon de penser. J'aimerais tout connaître de toi. Je ne suis pas ce genre de garçon à ne penser à une fille que par son physique. Je te l'assure.

Inspirant doucement, la jeune fille lui répondit sur le même ton:

- Je ne veux pas recevoir de compliments d'autres personnes que toi... Tu es le seul à avoir ce droit. Et tu sais bien que je me fiche éperdument de ce que les autres pensent de moi ou de ce que je suis.

Emma-Lee, tout en savourant cet instant privilégié, massait le Serpentard. Elle alternait entre caresse et pétrissage, montait au niveau du coup, puis redescendait jusqu'en bas de son abdomen. Elle savourait chaque centimètre de son anatomie, profitant de ce contact pour caresser sa fine musculature.

Ne voulant pas que le silence s'installe trop longtemps, Emma-Lee reprit la parole avec un petit sourire:

- Comme tu m'as permise de te poser une question sur ton passé, je vais en faire de même. Que veux-tu savoir de moi?
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Dim 30 Nov 2014 - 17:02

- Je ne veux pas recevoir de compliments d'autres personnes que toi... Tu es le seul à avoir ce droit. Et tu sais bien que je me fiche éperdument de ce que les autres pensent de moi ou de ce que je suis.

Doucement, Severus recommença à se détendre sous les mains expertes de sa copine. Oh, il ne doutait pas du fait qu'il était le seul à avoir le droit de complimenter la jeune femme. Jusqu'à une certaine période du moins... Emma-Lee prenait de l'assurance. A cet instant, le Serpentard ne put s'empêcher de sourire en s'imaginant se disputer avec elle. Il avait toujours le dernier mot généralement. Enfin, il s'arrangeait pour l'avoir. Mais, peut-être qu'avec la jeune Serdaigle cela serait différent.

Le silence n'eut cependant pas le temps de s'installer. Emma-Lee reprit presque instantanément.


- Comme tu m'as permise de te poser une question sur ton passé, je vais en faire de même. Que veux-tu savoir de moi?

Que voulait-il savoir? Soupirant, Severus reprit ses vieilles habitudes. Tout deux se connaissaient depuis trois ans maintenant. Le Serpentard connaissait le caractère, les comportements et les habitudes d'Emma-Lee. Du moins, il était capable de prévoir à l'avance pas mal des réactions de la jeune Serdaigle. Là, c'était différent. Elle lui demandait de l'interroger sur sa vie privée. Elle, il la connaissait, mais pas sa vie privée. Il n'avait eu que quelques éléments à ce propos. Souriant et passant un bras sous sa tête, le jeune homme se dit qu'il irait directement au vif du sujet. Après tout, cela serait intéressant de la laisser libre de choisir parmi les épisodes de sa vie.

- Ce que je veux savoir de toi? répéta-t-il. Tout. Enfin, j'en sais déjà beaucoup sur ta personnalité, ton caractère et tes réactions. Mais, il est vrai que je ne me suis jamais réellement interroger sur ta vie privée. Et puis, tu n'avais pas l'air de vouloir en parler. Donc... Je te laisse l'opportunité de me dire ce que tu veux. Ne te force pas à me révéler quelque chose dont tu souhaites garder le secret. Je finierais bien par tout connaître de toi, jeune demoiselle.
Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Sam 6 Déc 2014 - 21:09

Emma-Lee ne savait pas quelle serait la question de son amoureux, mais elle ne se doutait pas un instant des mots prononcés par le Serpentard.

- Ce que je veux savoir de toi? Tout. Enfin, j'en sais déjà beaucoup sur ta personnalité, ton caractère et tes réactions. Mais, il est vrai que je ne me suis jamais réellement interroger sur ta vie privée. Et puis, tu n'avais pas l'air de vouloir en parler. Donc... Je te laisse l'opportunité de me dire ce que tu veux. Ne te force pas à me révéler quelque chose dont tu souhaites garder le secret. Je finirais bien par tout connaître de toi, jeune demoiselle.

La jeune fille regarda ses mains en ce demandant ce qu'elle pourrait confier à Severus. Tout en le massant, elle se remémora les moments marquants de son histoire et décida de parler:

- Comme tu le sais, je n'aime pas parler de mon passé. Je ne veux pas que l'on ai pitié de moi, et surtout pas toi...

Inspirant brusquement, Emma-Lee enchaîna:

- Je suis née dans un petit village portugais. J'ai un frère de 11 ans, Anderson, et une sœur de 5 ans qui s'appelle Anna-Lee. Les 6 premières années de ma vie, tout était joyeux. Je ne sais pas si mes souvenirs sont altérés par mes ressentis d'aujourd'hui mais j'ai l'impression que je vivais bien à cette époque. J'étais une petite fille qui aimait danser, pêcher des grenouilles, se battre avec ses amis mais surtout s'occuper des animaux de sa marraine moldue.

La Serdaigle s'exprimait avec un sourire nostalgique et un regard lointain. Elle avait une petite voix empreint de tristesse mais continua tout de même de conter son histoire.
Alors, Emma-Lee perdit son sourire et cessa de masser Severus. Elle venait d'entrer dans ses souvenirs douloureux et décrocha complètement de la réalité.

- Après que j'ai fêté mes 7 ans, mes parents m'ont dis qu'ils allaient divorcer. Cela faisait déjà quelques temps qu'ils se disputaient et j'ai surpris une fois mon père en train de porter la main sur ma mère. Elle s'était cognée la tête sur le canapé et je suis partie me cacher dans mon lit pour ne pas me faire punir. Le lendemain, ma mère ne se souvenait plus de qui j'étais, alors je l'ai laissé dormir et je me suis occupée de mon frère jusqu'à ce qu'elle revienne à elle. Je suis allée la voir dans son bain, je me souviens de ses bleus sur le corps, elle a essayé de me rassurer mais rien de ce qu'elle disait ne faisait passer mon angoisse.

Emma-Lee avait du mal à respirer, son visage était blême mais rien ne pouvait à présent l'arrêter: elle était la petite fille blessée de ses souvenirs, coincée au Portugal.

- Puis un jour, ma mère a fait nos valises. Elle nous a emmené chez mes grands-parents qui habitaient à côté de la maison et nous a laissé là-bas sans nous expliquer pourquoi. Mes grands-parents ont essayé de nous faire oublier l'absence de nos parents mais je n'ai pas pu... Un jour, j'ai voulu demander des explications à ma mère. Je suis allée à la maison, mais quand je suis arrivée...

Emma-Lee avait une boule dans la gorge. Une larme coula sur sa joue, ses mains se crispèrent sur le torse de Severus et la jeune fille réussit à souffler:

- ... Il n'y avait plus rien... Elle était partie...

Incapable de continuer, la Bleue et Bronze ferma les yeux et essaya de ravaler ses larmes.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Sam 13 Déc 2014 - 11:49

Severus décida de fermer les yeux afin de ne pas ébranler la jeune femme durant son discours.

Comme lui, Emma-Lee avait tendance à ne pas parler de sa vie privée, enfance ou vacances. Le jeune homme n'avait jamais forcé les frontières qu'elle avait placé à ce sujet. A vrai dire, s'il l'avait fait, c'était avant tout car il était lui-même comme ça. Parler de sa vie privée, de sa personnalité ou autre n'était pas son genre. Et puis que dire? Il existait des sujets bien plus intéressants à aborder que lui et sa vie.

Mais, tout avait changé. Ils étaient en couple maintenant. Qui disait couple, disait partage. Severus n'avait pas pour habitude de se confier. Il trouvait qu'il le faisait bien assez avec son corps et ses attitudes au quotidien. Cependant, il fallait passer par là pour construire une histoire avec la jeune Serdaigle. Le jeune homme le comprenait et essayait de l'accepter pour mieux l'appliquer.

Les paroles d'Emma-Lee ne le surprirent pas. Il avait déjà émis des hypothèses sur le pourquoi du comportement de la Serdaigle. Cette dernière ne fit que confirmer sa déduction.

Les yeux toujours clos, Severus put entendre chaque soupir, chaque murmure et les quelques nuances dans la voix de sa copine. Il était doué pour donner des conseils, tirer les gens d'une situation délicate, mais réconforter c'était autre chose. Emma-Lee commençait petit-à-petit à lui apprendre ces choses de la nature humaine. Il avait donc une petite idée de comment s'y prendre pour la rassurer.

Lorsqu'elle eut fini son discours, le Serpentard ouvrit les yeux et aperçut les perles au coin des yeux de la jeune femme. Doucement, il rompit le silence.


- Cette histoire fait partie de toi, lui dit-il en essayant de trouver les bons mots. Tu dois accepter ton passé et les choix de tes proches, même s'ils te sont néfastes. Juste pour pouvoir te construire dans l'avenir. Et ne pas produire les actes que tu considères comme horribles. Ce que tu as vécu n'est pas facile, mais tu peux surpasser ça et en devenir plus forte. Et puis... Je suis là maintenant. Tu es jeune et je ne te forcerai pas à faire certains choix. Mais, si jamais tu en éprouves le besoin, tu peux venir à la maison comme tu veux. Je compte m'acheter un logement en sortant d'ici. Bref. Sache juste ceci, si jamais tu as besoin de moi, envoie-moi une lettre. Je ferai tout pour te rejoindre.

Décidant d'ajouter des gestes à ses paroles, Severus saisit la main d'Emma-Lee et la caressa doucement. Ce geste se voulait doux et rassurant. Puis, il saisit plus franchement sa main et attira sa copine sur lui. Avec précaution, mais avec une fermeté qui se voulait synonyme de protection, Severus força la jeune homme à s'allonger à ses côtés. L'encadrant de ses bras, le jeune homme laissa ses mains se balader sur son bras et dans ses cheveux.

Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Lun 15 Déc 2014 - 22:51

Avec des paroles simples et véridiques, Severus consola Emma-Lee. Il ne s'y prenait pas comme tout le monde, à travers ses paroles, le Serpentard faisait comprendre à la jeune fille qu'elle devait accepter son passé et avancer en en faisant une force. Il lui dit également qu'il serait toujours présent pour elle, même quand il quitterait l'école pour forger son avenir:

- Si jamais tu en éprouves le besoin, tu peux venir à la maison comme tu veux. Je compte m'acheter un logement en sortant d'ici. Bref. Sache juste ceci, si jamais tu as besoin de moi, envoie-moi une lettre. Je ferai tout pour te rejoindre.

Comme pour le lui prouver, Severus l'attira dans ses bras et la serra contre lui. La jeune fille se sentait bien contre sa peau, elle était en sécurité, protégée et aimée. Elle adorait sentir l'odeur de la peau du Serpentard, la chaleur qui s'en dégageait et le son des battements du cœur du bel homme.
Le 7e année, tout en la gardant près de lui, passait ses mains dans ses cheveux et sur son bras droit. Emma-Lee, quand à elle, faisait de petits cercles du bout des doigts sur le torse nu de Severus et se perdait dans son imagination. Elle se voyait quelques temps plus tard, rendant visite au Serpent dans un appartement qui serait le sien et ils continueraient à s'aimer malgré la distance et la divergence de leur futur.

Laissant ses désirs prendre le dessus sur la réalité, la jeune fille essaya de se projeter dans le futur qu'elle aimerait voir venir et vivre. Et tout en divagant pendant une dizaine de minutes, elle se mit à sourire doucement contre son petit ami.
Puis, la curiosité des Aigles refaisant surface, Emma-Lee demanda à Severus:

- Où est-ce que tu te vois plus tard? Aussi bien professionnellement que personnellement j'entends.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Sam 20 Déc 2014 - 11:53

- Où est-ce que tu te vois plus tard? Aussi bien professionnellement que personnellement j'entends.

En voilà une bonne question... Severus ne s'était jamais interrogé à ce sujet. Quand il en parlait avec sa meilleure amie notamment, il s'imaginait père mais en rigolait très rapidement. Souvent, le jeune homme vivait au jour le jour. Certes, il lui arrivait de rêver sa vie ou de l'imaginer. Cependant, il n'allait pas plus loin. Le présent était déjà bien assez préoccupant comme ça. Bon après en bon Serpentard qu'il était, ses ambitions lui permettaient de se projeter dans le futur, mais uniquement sous un angle professionnel. En réalité, il avait du mal à s'imaginer père de famille, etc. A dix-sept ans, l'étudiant était encore bien jeune pour penser à tout ça.

Après avoir rapidement réfléchit à la question d'Emma-Lee, Severus lui répondit simplement.


- Professionnellement... peut-être Auror, mais indépendant, ou éleveur de Sombral. Je ne veux pas être soumis à quiconque. Je souhaite une profession dans laquelle je peux exercer librement. D'un autre côté, un métier posé comme prof' me plairait bien. Je verrais bien ce que me réserve l'avenir.

Marquant une pause et le regard perdu dans le vague, Severus se mit à parcourir le dos de la jeune fille.


- Maintenant... personnellement... Je ne sais pas. J'ai du mal à m'imaginer père de famille, etc. Je suis encore un peu jeune pour ça je pense. Mais, pourquoi pas. Dans un avenir proche, je m'imagine dans un appartement londonien confortable dans lequel tu pourras venir passer tes vacances ou ton temps-libre. J'aime beaucoup l’Écosse, mais je ne me vois pas y vivre. Et toi?

Bien sûr qu'il s'imaginait avec Emma-Lee à ses côtés, Severus savait qu'elle le comprendrait après avoir entendu ses paroles.
Emma-Lee Swan
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Emma-Lee Swan, le  Sam 20 Déc 2014 - 21:15

Apparemment, la question que venait de poser Emma-Lee donnait matière à réfléchir au Serpentard. En effet, celui-ci prit un petit temps de réflexion avant de lui répondre:

- Professionnellement... peut-être Auror, mais indépendant, ou éleveur de Sombral. Je ne veux pas être soumis à quiconque. Je souhaite une profession dans laquelle je peux exercer librement. D'un autre côté, un métier posé comme prof' me plairait bien. Je verrais bien ce que me réserve l'avenir. Maintenant... personnellement... Je ne sais pas. J'ai du mal à m'imaginer père de famille, etc. Je suis encore un peu jeune pour ça je pense. Mais, pourquoi pas. Dans un avenir proche, je m'imagine dans un appartement londonien confortable dans lequel tu pourras venir passer tes vacances ou ton temps-libre. J'aime beaucoup l’Écosse, mais je ne me vois pas y vivre. Et toi?

Severus venait de la rassurer avec ses propos car la jeune fille ne savait pas s'il leur voyait un futur commun. Satisfaite, Emma-Lee se serra un peu plus contre Severus tandis qu'il lui passait toujours la main dans le dos en un geste aimant et doux, geste qu'elle appréciait grandement.
Avec un petit sourire et heureuse, la Serdaigle répondit:

- Et bien pour l'instant la question ne se pose pas, je compte finir mes études ici, passer mes BUSES et mes ASPICS. Je pourrais te rendre visite durant les vacances et cela pendant les 4 prochaines années. Et je te ferais aussi visiter le Portugal, si tu n'as pas trop peur de la chaleur.

Puis, se voyant déjà dans un petit "paradis" mental, elle ajouta:

- J'aimerai ensuite m'occuper d'animaux, peut être dans une boutique ou même en tant que professeur, du moment que mes camarades directs ne soient pas de race humaine. Je passerai mon temps à les bichonner, leur parler et ils me répondraient à leur façon comme ils le font à chaque fois... Personnellement, je n'ai pas de mal à me voir mère. D'un certain côté, j'ai même hâte, mais je ne saurais pas te l'expliquer. C'est particulier de savoir que d'ici quelques années, je ne serais plus seule dans mon corps, dit la jeune demoiselle en rigolant. Je leur apprendrai le portugais, les traditions de chez moi comme celles de ta famille, les soins aux animaux...

Loin dans ses pensées, Emma-Lee termina:

-Oui, ce sera bien...
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Severus Storm, le  Mer 24 Déc 2014 - 14:21

- Et bien pour l'instant la question ne se pose pas, je compte finir mes études ici, passer mes BUSES et mes ASPICS. Je pourrais te rendre visite durant les vacances et cela pendant les 4 prochaines années. Et je te ferais aussi visiter le Portugal, si tu n'as pas trop peur de la chaleur. J'aimerai ensuite m'occuper d'animaux, peut être dans une boutique ou même en tant que professeur, du moment que mes camarades directs ne soient pas de race humaine. Je passerai mon temps à les bichonner, leur parler et ils me répondraient à leur façon comme ils le font à chaque fois... Personnellement, je n'ai pas de mal à me voir mère. D'un certain côté, j'ai même hâte, mais je ne saurais pas te l'expliquer. C'est particulier de savoir que d'ici quelques années, je ne serais plus seule dans mon corps, dit la jeune demoiselle en rigolant. Je leur apprendrai le portugais, les traditions de chez moi comme celles de ta famille, les soins aux animaux... Oui, ce sera bien...

Emma-Lee avait beaucoup de projets pour l'avenir. L'imagination des Serdaigles n'était véritablement pas un mythe.


- Le Portugal... Oui, pourquoi pas ? Je devrais juste faire attention à ma peau. Je suis un pur nordiste de ce côté-là, du côté des traditions aussi d'ailleurs. J'imagine que tout doit être différent de la France et du Royaume-Uni...

Cela ne le dérangeait pas de voyager dans les pays chauds. Un sourire se dessina lorsqu'il repassa aux propos de la jeune fille sur ses enfants potentiels. Elle y avait déjà pensé donc. Peut-être était-ce une idée innée chez les femmes...

Tout deux n'avaient pas les mêmes priorités, mais cela ne les empêcherait pas de construire et d'approfondir le lien qui venait de naître entre eux. Les études étaient quelque chose de primordial. Severus continuerait de venir en aide à la jeune fille afin que tout ce passe bien de ce côté-là, même malgré la distance et son absence de Poudlard.

Le château lui manquerait, mais il occuperait son temps à stabiliser sa situation pour pouvoir assurer un bel avenir à son couple. Cependant, une idée fit naître un soupçon de méfiance en lui. Si jamais Emma-Lee venait à tomber amoureuse de quelqu'un d'autre ? Penser à ça le fit soupirer. Il devait avoir confiance en elle. Et puis, quand bien même ? Severus ne souhaitait que son bonheur. Donc, si jamais la jeune femme n'était plus heureuse à ses côtés, ce n'était pas grave du moment qu'elle se retrouvait épanouie au final.


* Ne pense pas à ça, idiot... * se dit-il en secouant la tête. Afin de montrer à Emma-Lee qu'il tenait à elle, Severus la serra un peu plus près de lui et continua ses caresses. Il commençait à se laisser aller aux sentiments malgré sa peur de souffrir. Les émotions pouvaient nuire à son épanouissement, mais elles pouvaient aussi y contribuer. * Quitte à se casser la gueule, autant le faire en beauté ! *

Déposant un tendre baiser sur le front de la jeune Serdaigle, Severus s'allongea un peu plus et ferma les yeux.
Contenu sponsorisé

La salle de massage - Page 6 Empty
Re: La salle de massage
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 10

 La salle de massage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.