AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 12
La Salle des Profs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: La Salle des Profs

Message par : Gloire Lecomte, Ven 29 Juin 2012 - 22:37


Comme elle s'y attendait, les deux élèves ne furent pas ravis tandis que les deux directrices étaient d'accord. Bien sûr, Mélusine vu son jeune âge était particulièrement influençable et ne riposta guère longtemps, se contentant de sortir une petite blagounette qui tomba dans le vide, mais Yuze par contre essaya de négocier. Etant donné que cette partie ne la concernait plus, Gloire se tut et laissa chacune des directrices gérer cela.

Quand finalement Alicia eut le dernier mot, Yuze se plia à contre coeur et finit par quitter la salle d'un air maussade. Heureusement qu'il les avait saluées avant de partir quand même hein, sinon la professeure aurait probablement pensé qu'il s'agissait d'un cas désespéré mais finalement, probablement pas tant que ça.

- Bon, et bien, je pense que nous pouvons nous arrêter là. Chacun sachant quand, où et comment cela se passera, je laisse le soin à chacune de vous, chères collègues, de m'aider à faire en sorte que les punitions soient accomplies. En tout cas, je vous remercie de votre disponibilité. Pour ma part, je vais également me retirer, un nouveau cours m'appelle. Bonne journée. Au revoir également Miss Chambers.

Tout étant dit, elle quitta alors la pièce.

[ hrp : fin du rp je pense, après si vous souhaitez aussi quitter les lieux, libre à vous mais pour moi, c'est fini ici.
Encore merci ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine Chambers
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Mélusine Chambers, Mar 10 Juil 2012 - 15:33


Mélusine avait souri de manière sadique. Yuze avait tenté d’échapper au déguisement. Certes, la petite aurait été heureuse de ne pas y passer, elle aussi, parce que faire un double déguisement avec quelqu’un d’aussi exécrable n’allait pas être une mince affaire. Mais le fait que la directrice de Serpentard arrive à instaurer son autorité sur quelqu’un comme le blondinet faisait plaisir à la petite fille.

-Alors monsieur le prétentieux, monsieur la victime, qu’est-ce que ça fait de devoir obtempérer, de devoir obéir contre sa volonté ? L’égo en prend un coup hein ? Pensa très fortement la fillette, regardant du coin de l’oeil Yuze qui se faisait disputer par Alicia. Mélusine était bien contente que le jeune homme ait une telle directrice, qui ne privilégiait pas les personnes de sa maison. Enfin, on reconnaissait que le jeune serpy s’était mal comporté, elle en oubliait presque qu’elle aussi était punie, et donc que par conséquence, elle-même devait se remettre en question. Mais la situation était tellement jouissive.

Seulement Yuze rattrapa le coup en tentant une blague, que Mélusine trouva de très mauvais goût et comme toujours, elle ne put se retenir de lancer, le regard fier, parce que la petite était réellement fière d’être une lionne qui mordait volontiers ceux qui osaient se moquer des gryffys :

-Tu t’surestimes. On ne ferait qu’une bouchée de toi !

Puis reprenant, une moue moins fière, et dans un grincement de dent, la petite ironisa :

-J’ai trop hâte de recevoir ton hiboux...

Madame Lecomte sonna la fin de l’entretien, leur permettant de prendre congés. Mélusine dit aurevoir à tout le monde, sauf à Yuze, qu’elle ignora, et s’en alla à d’autres occupations, pas vraiment pressée de faire ses deux punitions.
Aujourd’hui n’était pas vraiment une bonne journée.
[HRPG : Pour moi aussi c'est fini pour cette partie, et de rien, ce fut aussi un réel plaisir pour moi de rp avec vous tous =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: La Salle des Profs

Message par : Alexander Severus, Dim 25 Nov 2012 - 16:12


« Un peu de café? » ~ Lola Flemming & Maria Vladescu & Alexander Severus

A mesure que l'heure avançait, Alexander commençait à s'endormir sur ses feuilles. Cela faisait bientôt deux heures qu'il relisait avec la même attention son premier cours qui devrait avoir lieu le lendemain. Sa tête s'inclinait dangereusement sur ses parchemins recouverts d'encre turquoise, et il arriva très vite le moment où il sursauta sur sa chaise, se rendant compte qu'il faisait nuit dehors. Reposant son cours sur son bureau, le jeune homme se redressa dans son fauteuil afin d'admirer la vue qu'il avait sur le lac. Le soleil s'était couché il y avait maintenant une demie-heure, et les étoiles surchargeaient le ciel obscur. La lune elle même, était peu visible de ce point de vue. Le Severus se leva délicatement de sa position assise afin de prendre sa baguette et de s'étirer silencieusement. Il posa son regard sur la porte qui menait à ses appartements de professeur mais n'y avança cependant pas. Il avait besoin de café, oui.

Afin de rester un peu éveillé et de finir quelques petites choses comme l'aménagement de sa salle de classe pour demain après-midi par exemple. Alexander chuchota un faible « Lumos » et sa baguette alors produisit un rayon lumineux devant lui. Le jeune homme s'avança vers la porte qui le menait au couloir puis referma celle-ci à clé. Personne dans le couloir. Il se rappela alors des escapades nocturnes qu'il faisait étant étudiant ici, avec Alice et les autres. Les portraits qu'il rencontra alors sur son passage ne se réveillèrent cependant pas, et il ne croisa aucun fantôme ni présence humaine. Tant mieux pensa t-il. Bien vite, l'ancien Gryffondor arriva devant la salle des Professeurs. Vérifiant qu'il n'y avait plus personne dans le couloir, le jeune homme ouvrit la porte avec délicatesse et pénétra dans la salle.

L'obscurité y régnait mais Alexander, après avoir formulé un « Nox » il pointa sa baguette de cerisier sur les torches qui entouraient la grande table servant aux professeurs afin de prononcer un « Incendio » et alors la salle fut illuminée par le feu des torches. S'asseyant sur l'une des chaises entourant la grande table, le jeune homme se laissa soupirer et attrapa une tasse de café parmi celles qui étaient entreposées sur la table, en effet on lui avait dit que les elfes passaient souvent dans la salle des profs afin de ravitailler en café, aussi, le jeune homme ne fut pas surpris de voir que sa tasse fumait légèrement. Alors qu'il portait cette dernière à sa bouche, la porte de la salle grinça légèrement, posant alors le regard du professeur de Métamorphose sur une silhouette féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Flemming
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Lola Flemming, Dim 25 Nov 2012 - 18:53


Des yeux grands ouverts, Lola était dans la cuisine de son appartement, fouillant ses placards. Café, du café, il fallait qu'elle finisse. Il lui fallait du café. Une tasse de café à tout prix. Dans son attitude, tout lui faisait ressembler à un petit écureuil cherchant désespérément une noisette. Il fallait qu'elle reste éveillée. Il est vrai que l'Irlandaise abusait légèrement sur le café ces derniers temps. Et même pas sur l'Irish-coffee. Il lui fallait quelque chose pour combler le manque de caféine. Il lui en fallait à tout priiiix ! Son esprit embrumé, elle continua de fouiller avec attention ses placards. Elle se calma un instant. Etait-ce son manque de café qui la faisait parler, ou son besoin de se maintenir sans fatigue pour pouvoir finir son cours ? Il fallait qu'elle sorte de là. Cela faisait trois jours qu'elle n'était pas sortit de son appartement, qu'elle n'avait pas mit le nez dehors. C'était invivable, mais il fallait qu'elle finisse tout ces cours du premier trimestre. Il le fallait, pour que sa conscience soit tranquille. Mais visiblement, là, elle avait surtout besoin de parler à des gens. De vrai gens. Pas par hiboux. Pourquoi ne pas voir Noah ? Non, elle travaillait tard et devait rentrer rapidement.

Elle s’appuya contre un mur et glissa lentement. Elle n'était absolument pas prête à devenir prof. Elle n'en pouvait déjà plus. Et elle n'avait même pas commencer ! Des larmes se mirent à perler dans ses yeux. Non non non, pas question de pleurer de nouveau, tout comme lorsque qu'elle avait croisé Franck Shelley dans un couloir ! La blonde se calma doucement, et se releva. Hors de question de continuer ainsi. La jeune-femme prit son sac, y fourra sa baguette, les parchemins sur les quelles elle devait travailler, le livre duquel elle s'aidait, des chewing-gum. Elle mit par dessus son t-shirt et son jean une robe noir légère, mit une cape. La sorcière se glissa ensuite hors de son appartement, saluant gentillement la jeune-fille de la prairie sur le tableau protégeant l'entrée.

Elle arpenta les couloirs. Son efficacité due au café aurait été bien utile si elle avait été de garde pour surveiller les couloirs du château. Finalement, traversant les couloirs, elle atterrie devant une porte, où elle n'avait jamais été. A cette heure, elle devait sûrement être vide... L'irlandaise poussa cependant la porte, au cas ou, et fut surprise de découvrir un homme. Un de ses collègues... Mais vu son esprit embrumé, se souvenir de son nom et de sa fonction lui était totalement impossible. La blonde entra timidement, et demanda d'une petite voix... « Il y a du thé par ici ? » Autant limité sa consommation de caféine désormais...
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Wentz
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Occlumens


Re: La Salle des Profs

Message par : Sloan Wentz, Dim 25 Nov 2012 - 20:34


Maria leva le nez de ses parchemins noircis d'encre. Son premier cours allait débuter d'ici quelques jours, et pourtant elle n'était prête en aucun cas ! Afin de séduire un maximum de monde et de montrer sa (fausse) bienveillance aux élèves de la majestueuse école de sorcellerie. Seulement voilà, l'angoisse des débutants l'avait vite saisie, et rien n'allait comme la Serpentard l'avait prévu ! D'ordinaire, la jeune femme faisait preuve d'un remarquable sang-froid, et c'était un sentiment inconnu qui l'avait saisie ce soir là : la peur d'échouer. Peur de voir les élèves déçus. Peur de ne pas être prête à temps. Peur de ne pas rendre ses cours aussi intéressants qu'elle l'aurait espéré. Peur peur peur...

Pour cacher son manque de confiance en elle tout juste naissant, elle s'était d'abord absorbée dans le travail à n'en plus finir. Mais la jeune professeure avait toujours détesté travaillé. Non pas qu'elle soit fainéante, simplement pour elle la vie méritait d'être vécue dans l'amusement et non dans l'ennui...Il lui fallait alors une issue de secours, la plus proche possible de préférence. Jamais au grand jamais Maria n'avait fait quelque chose qui lui déplaisait. Ce n'était certainement pas maintenant qu'elle allait commencer. Hélas, elle ne connaissait que de nom ses collègues et ses supérieurs. La salle des profs lui apparaissait donc comme un endroit lugubre et ce ne fût que sous la soif et le besoin éminent de repos qui l'accabla peu à peu qu'elle céda. Les couloirs étaient vides de mondes à cette heure -ci, chose tout à fait normale me direz-vous. Elle descendit les escaliers bougeant et marqua une pause devant la porte de la salle où elle avait l'intention de se rendre. Quelques secondes passèrent durant lesquelles elle resta parfaitement immobile, puis elle poussa doucement la porte.

Deux de ses collègues s'y trouvaient. L'ex Serpentard les détailla tour à tour du regard. L'un était installé à une table, un café à la main. Lui aussi semblait usé par le travail acharné. L'autre était une femme blonde d'à peu près son âge. Celle-ci avait le regard hanté. Avec un sourire joyeux, Maria lança d'une voix sucrée : "Bonsoir tout le monde !", avant d'entrer dans la salle d'un pas fluide et de s'installer à côté du jeune homme.



Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: La Salle des Profs

Message par : Alexander Severus, Ven 30 Nov 2012 - 9:59


HS: Excusez moi du retard :Cagoulé:


Alexander portait alors sa tasse fumante de café à ses lèvres quand la porte de la salle de professeurs grinça légèrement et s'ouvrit complètement sur une silhouette beaucoup plus fine que le jeune homme. Celui-ci ayant reposé sa tasse sur la table, pour ne pas faire de malheurs, s'était donc retourné dans sa chaise et avait aperçut une jeune femme, sûrement du même âge de lui. Il l'avait déjà vu dans un couloir, en se rendant dans la Grande Salle, d'ailleurs il lui semblait même lui avoir parlé une ou deux fois durant un repas. Après l'avoir salué d'un signe de tête, Alexander la regarda rester debout, devant l'entrée, puis elle s'avança lentement vers la table. Alors que le silence s'installait peu à peu tandis que la tasse de café du jeune homme était reposée sur la table, la nouvelle venue prit la parole pour demander s'il y avait du thé par ici.

Un sourire en coin se dessina automatiquement sur le visage du professeur de métamorphose, original comme approche. Le Severus observa la cafetière qui reposait tranquillement contre le mur, cependant aucune trace de thé. Le jeune homme releva alors la tête en direction de l'autre professeur afin de lui répondre comme il se devait. « A moins d'être aveugle, je ne vois pas de thé dans cette salle. » Puis lui adressant un petit sourire, le Severus se détourna de la jeune femme, essayant de se rappeler de son nom, ayant une mémoire digne d'un Scroutt à Pétard, il lui était plutôt difficile de mettre un nom sur cette charmante professeur. D'ailleurs, elle enseignait l'Histoire de la Magie... Hum.. Miss Flamme? Flarme? Non quelque chose de plus simple à prononcer, et plus britannique. Perdant patience, l'ancien Gryffondor se contenta de prendre la parole, posant la fameuse question à son interlocutrice. « Excusez-moi, mais votre nom m'échappe. »

Attendant alors le nom de la jeune femme, Alex' croisa ses mains sur la table, puis entendit de nouveau des pas, mais cette fois-ci ce n'était pas la professeur d'Histoire de la Magie qui en était la cause, mais une autre professeur qui venait de pénétrer dans la salle des Profs. Lorsque le regard du seul homme de la pièce se tourna vers celui de la nouvelle venue, son nom lui revenait automatiquement, au contraire de celui de l'autre professeur. Miss Vladescu. Alors quand cette première s'assit aux côtés du Severus après avoir salué les deux professeurs, celui-ci lui répondit tout simplement: « Bonsoir. » Autant répondre brièvement que dire une longue tirade qui endormirai les deux jeunes femmes. Se sentant à l'aise, le jeune homme retira sa cape, attachée à son cou par dessus son pull gris, et la posa contre le dossier de sa propre chaise. Il commençait maintenant à se réchauffer grâce à la chaleur du café. Posant son regard un peu partout dans la salle, le professeur reprit la parole pour la dernière fois. « Mais si vous tenez vraiment à votre thé, nous pouvons aller autre part pour en trouver, à cette heure-là, beaucoup de pubs sont ouverts. »

Et peut-être ainsi, tous trois pourraient faire connaissance autour d'une tasse de thé ou d'autre chose. Les boissons ne manquaient pas dans les bars qu'il connaissait. Restant silencieux après avoir ouvert la conversation, le jeune homme en oublia presque le stress du premier cours.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Vadjano
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Marcy Vadjano, Mer 6 Mar 2013 - 0:01


RP avec Gabriella Carter pour les défis

Marcy était tranquillement en train de bouquiner dans la salle commune de Serdaigle lorsque Gabriella débarqua, sortie de nulle part. Elle avait l'air surexitée et tenait un sac dans ses mains. Marcy ne comprit pas tout de suite ce qu'elle racontait, elle parlait deux fois trop vite! Marcy prit son amie par les bras et l'installa sur un des fauteuils moelleux de la salle commune des aigles. Elle remarqua alors une lueur d'amusement dans les yeux de la jeune femme, visiblement elle avait une idée en tête! Lorsque Marcy lui demanda des explications, Gabriella lui expliqua qu'elle avait réussie à dénicher des bombabouses. Ces engins étaient strictement interdits dans l'enceinte de Poudlard, pour cause, elles dégageaient une odeur immonde et insupportable pour tous les nez, qu'ils soient sorciers ou moldus. Marcy ignorait comment Gabriella se les étaient procurés, l'urgence était pour l'instant de les cacher! Pourtant, pourquoi ne pas profiter d'avoir des bombabouses pour monter un coup? Marcy n'était pas du genre à faire des bétises mais la présence de Gabriella lui donnait envie de se montrer à son avantage. Elle en avait marre de passer pour la petite fille à papa, mignonne et sérieuse. Un peu de courage Marcy, c'est pas comme ça qu'on avance dans la vie! Elle prononça alors ses quelques mots:

Gabriella, et si on les utilisait maintenant? Après tout, si on les cache et qu'on se fait avoir on aura jamais la possibilité de s'en servir et ça serait vraiment dommage...

Gabriella avait l'air emballé par l'idée de Marcy. Cette dernière en était ravie, peut être pourraient-elles devenir amies en faisant des bétises? La jeune Serdaigle avait envie de casser son image, et les bombabouses étaient une bonne occasion! Restait à trouver un endroit pour pouvoir les utiliser. Surement pas dans la salle commune des aigles. La grande salle grouillait souvent d'élèves, c'était trop risqué. Marcy aurait bien aimé en mettre une dans la salle commune des serpentards ou des gryffons mais elle ne savait pas le mot de passe pour y entrer. Il y avait bien un endroit un peu risqué mais si elles réussissaient ce coup elles seraient des stars chez les Serdaigles... Elle proposa l'idée à son amie.

Et si on les lachait dans la salle des profs? Chiche ou pas chiche?

Voyant que Gabriella avait l'air emballée, les deux jeunes femmes se rendirent aussitôt dans le couloir qui amenait vers la salle des professeurs. La plupart des élèves étant en cours, les couloirs étaient quasi vides. La salle des professeurs serait probablement vide à cette heure-ci. Une fois devant la porte, Marcy se sentait tout d'un coup moins courageuse. Elle jeta un oeil vers Gabriella.

Prête?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Carter
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Gabriella Carter, Mer 6 Mar 2013 - 18:04


Comment avait-elle eu ces bombabouses ? Ah c’était une très longue histoire. En fait, c’était une fille de chez Gryffondor qui s’en était pris une de la part de Peeves et qui avait pesté que l’esprit frappeur devait en avoir tout un stock. De là, elle avait investigué dans Poudlard, suivant parfois l’esprit frappeur. Elle s’était d’ailleurs pris beaucoup de murs à le suivre. Car là où Peeves passait au travers… Elle, non. Mais après des semaines à le suivre comme une groupie, elle avait fait main basse sur le butin, bien caché et bien à l’abri. Au début, la bleue et bronze les avait subtilisées discretement le but d’empêcher Peeves de sen servir. Et puis, elle en avait parlé à Marcy.

Il est vrai qu’elle se ferait prendre à les avoir cachées. Le concierge les aurait récupérées, Peeves les aurait revolées, et on serait revenu à la case départ. Marcy avait bien raison, autant s’amuser avec dès maintenant. L’idée de les placer dans la salle de professeur était véritablement risquée, un brin suicidaire… Mais tellement une bonne idée. Elles risquaient de se faire prendre par quelqu’un et faire perdre des points à sa maison qui ramait déjà pas mal. Mais au fond, les serdaigle étaient derniers aux sabliers, la situation ne pourrait pas être pire !

Ma brune avait alors caché quelques bombes dans son sac, laissant le reste de son stock dans sa cachette de fortune, au cas où les choses tourneraient mal, elles auraient tout le loisir de... Recommencer ! Gabriella avait le cœur battant. Elle était pourtant si sage d’ordinaire, mais il fallait bien s’amuser un peu. Etre élève dans la maison des Aigles n’empêchait pas d’avoir un brin de folie !
« Cap ! » avait-elle répliqué à Marcy lorsqu’elles se mirent en route pour la destination de leur méfait. Devant la porte, Gabriella regarda discrètement à l’intérieur. La salle des professeurs avait l’air vide. Elle acquiesça d’un signe de tête : pas question de se dégonfler maintenant !

Elle sortit une bombabouse de son sac et la tendit à Marcy :
« Tu es plus grande que moi, je tiens la porte et tu la mets en équilibre là haut » murmura-t-elle à sa camarade. Gabriella était minuscule comme femme. Même sur la pointe des pieds, elle n’était pas sûre de toucher le sommet de la porte. Mieux valait que Marcy s’en charge. Et hop ! Action !
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Vadjano
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Marcy Vadjano, Mer 6 Mar 2013 - 19:05


Le fait que les bombabouses aient appartenu à Peeves rendait l'aventure encore plus excitante! Combien de fois en 5 ans le fantôme l'avait il maltraité, insulté, ridiculisé? Marcy ne comptait plus. Une fois, alors qu'elle mangeait dans la grande salle avec ses camarades aigles, le fantôme avait attrapé un pichet d'eau et le lui avait versé sur la tête. L'eau était glacée. Sa tenue était trempée. Sa bonne humeur était partie avec les rires des autres tables autour d'elle. Elle avait du user d'un sort pour sécher ses vêtements avant de se rendre en cours. Ce satané fantôme était toujours dans les mauvais coups, la vie à Poudlard était rythmée par ses blagues et ses coups fourrés, y'en a marre! Si Peeves pouvait être désigné coupable de ce délit, ça serait parfait! Un peu de discipline ne lui ferait pas de mal...

Les deux jeunes femmes se trouvaient donc devant la salle où les professeurs venaient régulièrement se reposer et se désaltérer. Gabriella poussa légerement la porte, l'endroit avait l'air désert aux premiers abords. Elle proposa à Marcy de déposer la bombabouse sur la porte. Pas bête, ainsi la première personne à ouvrir cette porte risquait d'être intoxiquée! Se mettant sur la pointe des pieds, l'aigle mit un des engins puants en équilibre sur la porte de la salle des professeurs.

Elle tendit la main pour prendre une autre bombabouse dans le sac, au cas où la première ne marcherait pas correctement. La jeune femme commença un peu à culpabiliser. Elle appréciait ses professeurs, si elles se faisaient prendre ils risquaient de la détester. Le mieux aurait été que ça soit Peeves qui tombe sur les bombabouses en premier, ainsi il se ferait avoir par les professeurs et recevrait la punition de sa vie! L'éducation de Marcy refit surface mais il était trop tard pour faire marche arrière! Gabriella continuait de surveiller les alentours tandis que la jeune femme mit une cale devant la porte, pour éviter que celle-ci ne se referme sur elles. Parfait! Il suffisait juste d'ouvrir la porte pour que celles-ci tombent. Elle chuchota à Gabriella sans se retourner.


C'est bon, tout est en place. J'espère que c'est Peeves qui tombera dessus quand même, on ferait d'une pierre deux coups comme ça! Ca lui apprendra à s'en prendre aux élèves sans défense!
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Carter
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Gabriella Carter, Mer 6 Mar 2013 - 19:18


Gabriella maintint la porte en place le temps que Marcy s’occupe de placer la bombabouse. Elle faisait bien attention. Il ne manquerait plus que l’une de ces boules pleines d’elle ne savait quoi explose sur elle. Dans les couloirs, il ne semblait y avoir personne. Du moins, au premier abord. Rien de ce côté-là, rien de l’autre, son cœur battait si fort. Elle priait qu’on ne les surprenne pas. Serdaigle en pâtirait. C’était risqué comme manœuvre. Le jeu en valait-il vraiment la chandelle ?

Gabriella poussa un petit soupir de soulagement lorsque Marcy termina d’installer la deuxième boule, le piège était scellé, c’était parfait. Venait le moment de prendre la poudre d’escampette et fuir aussi loin que possible. Et le plus discretement possible. Il ne fallait pas se mettre à courir comme un troupeau d’éléphant.
« Ok, on se sauve ! » souffla-t-elle tout pas en commençant à faire de grande enjambée pour fuir à pas feutrés. Son cœur battait si fort. L’adrénaline devait y être pour quelque chose. Elle espérait seulement ne pas se faire prendre.

1 : Les deux filles regagnent la salle commune des Serdaigles sans aucun problème. Mission accomplie ! Il est temps de savourer la victoire par un cri de joie !

2 : Les deux serdaigles tombent nez à nez avec un professeur qui, la mine renfrognée les plombe d’un regard accusateur.


3 : Les filles préfèrent se séparer, c’est mieux pour ne pas se faire prendre. Rendez vous la table des Sedaigles dans la Grande Salle. Et ouf ! Les deux arrivent à bon port.


4 : Les filles préfèrent se séparer, c’est mieux pour ne pas se faire prendre. Rendez vous la table des Sedaigles dans la Grande Salle. Mais l’une des deux manque à l’appel… Prise par un membre de Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Maître de jeu, Mer 6 Mar 2013 - 19:18


Le membre 'Gabriella Carter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Nikki Sullivan, Jeu 7 Mar 2013 - 14:52


[ Suite RP Allen ]


Après leurs achats les deux Serpentards se dirigèrent au pas de course vers le château. Il devait tout de même rester assez discret et cela risquait d'être un peu compliquée vue l'énorme carton qu'ils tenaient entre leurs mains. Tout d'un coup elle s'arrêta se mettant une énorme gifle sur le front. Elle était stupide, oui c'est ça. Complètement stupide. Elle sortit sa baguette magique et la pointa sur son sac à mains.

- Exsuperabilis

Parfait. Cela avait vraiment de bons côtés d'être une sorcière. Elle vida le contenu du carton dans son sac puis le replaça sur son épaule d'un air triomphant. Aucun risque de se faire attraper comme ça. Les élèves continuèrent leurs chemins assez rapidement et en moins de tant qu'il ne faut pour le dire se retrouvèrent dans l'enceinte de Poudlard. Prenant un air assez innocent la verte est argent traversa la cour et poussa les grande portes qui donnait sur le hall. Pour le moment aucun incident était venu les perturbées et elle ne pouvait que sans réjouir. Tout en arpentant les couloirs elle se demanda qu'elle genre de punitions ils pourraient bien avoir si quelqu'un les surprenaient. De plus le directeur des Serpys serait sûrement furieux si jamais ils faisaient perdre des points à leur maison. Elle soupira avant de se rendre compte qu'ils n'étaient désormais plus très loin de la salle des profs.

Tel un agent secret la jeune fille se projetait de mur en mur faisant bien attention à ce que personne ne soit dans les parages. En fait, Nikki se croyaient peut-être un peu trop dans un film. Il ne lui manquait plus que l'arme à la main pour que ça soit crédible mais, n'ayant que sa baguette elle s'en servit donc de la même façon. Allen devait vraiment la croire idiote ou complètement attardée, au choix. En tentant de faire une énième acrobaties pour rouler vers la porte elle se pris malencontreusement les pieds dans son lacet défait et partie tête la première contre le mur.

- Aie. Par merlin, ça fait mal.

Elle se releva péniblement, un peu sonnée par le coup qu'elle venait de prendre. Ça lui apprendra à faire des âneries. Elle frappa à la porte des profs et n'entendant personne lui répondre elle en déduisit que la chance était de leurs côtés et qu'elle était vide.


Dernière édition par Nikki Sullivan le Jeu 7 Mar 2013 - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allen Walker
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Allen Walker, Jeu 7 Mar 2013 - 14:57


Après que l'ont eu fait nos achats nous repartîmes en direction du château aussi naturellement que possible pour ne pas éveiller les soupçons mais cela risquait d'être assez difficile avec un aussi gros carton dans les bras ...
Au moment où j'allais proposer à Nikki de cacher le carton sous ma cape d'invisibilité, cette dernière se mit une énorme gifle sur le front avant de sortir sa baguette et de lancer un sortilège sur son sac.

-Exsuperabilis

*C'est sûr que grâce à ça plus besoin de carton ! * me dis-je. Décidément cette fille me plaisait de plus en plus et on allait, je pense, pouvoir faire de grandes choses ensemble !

Nous vidâmes donc le carton dans son sac avant de reprendre la route. Je pris le temps avant de repartir de détruire le carton, pour ne laisser aucune trace derrière nous. Puis je la rattrapai quand nous arrivâmes à l'entrée de Poudlard. Nikki marchait tranquillement devant lui toujours aussi calme, pourtant l'un comme l'autre bouillaient de la même excitation à l'idée du peu de temps qui nous séparait du moment fatidique où nous attaquerons notre tâche.

Nous traversâmes plus des trois quarts du chemin qui nous séparait de la salle des professeurs sans rencontrer de problème, enfin aucun jusqu’à ce que l'attente soit trop forte pour Nikki et qu'elle se mit à jouer les agents secrets. Elle se glissa d'un mur à l'autre sans faire de bruit, enfin jusqu’à se qu'elle se prenne les pieds dans ses lacets pendant une roulade et elle finit tête la première contre le mur.Sur le coup je me précipitai vers elle inquiet qu'elle se soit blessée mais je n'eu pas le temps de la rejoindre qu'elle commençait déjà à se relever en marmonnant un juron.

-Alala, Nikki tu devrais vraiment faire attention où on risque vraiment de se faire remarquer tu sais ? Lui dis-je en lui tendant la main pour l'aider à se relever.

Quelque porte plus loin nous fûmes arrivée devant la salle des profs. Nikki frappa doucement à la porte -quitte à faire une bêtise autant vérifier qu'il n'y est personne hein- mais aucun bruit ne se fit entendre de l'intérieur.
J'entrai donc doucement dans la salle après avoir vérifié que personne ne nous avait vu.

-Allez viens, la voie est libre! Lui chuchotais-je à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Nikki Sullivan, Jeu 7 Mar 2013 - 15:04


-Allez viens, la voie est libre!

La verte et argent suivi Allen dans la salle et regarda autour d'elle. Ça risquait d'être grandiose et Nikki avait de plus en plus de mal à masquer l'excitation qui l'envahissait. Elle posa son sac sur le sol réfléchissant quelques instants. Il faudrait qu'un d'eux reste dans le couloir histoire de vraiment vérifier que personne ne s'aventure vers ici. De plus elle ne voulait pas que son plan tombe à l'eau et d'une manière ou d'une autre il devait infester cette salle avec leurs bombabouses. Elle en sortit quelques-unes avant de passer son sac à Allen.

- Reste devant la porte. Si jamais je me fais attraper, tu pars en courant. L'odeur sera tellement irrespirable ici qu'on ne devrait pas y rester longtemps. Tu n'auras plus qu'à revenir et jeter les autres. D'accord ?

Sans attendre plus longtemps elle poussa le garçon vers l'extérieur et pris une profonde inspiration. Que la fête commence ! Elle pointa sa baguette sur sa tête puis murmura :

- Apneocapit

Une sphère d'air apparut autour de son visage. Parfait. Au moins elle ne s'axphisirait pas avec l'odeur horrible qui n'allait pas tarder à se dégager. Elle attrapa une première bombabouse et la fit exploser contre un mur. Un petit sourire de satisfaction apparut sur ses lèvres. Pour le moment leur plan marchait à merveille. Elle continua son travail, projetant un peu partout dans la pièce la quantité de bombes qu'ils venaient d'acheter quant un bruit se fit entendre. La Serpentard sursauta et jeta un coup d'oeil vers la porte.

* Pourvu qu'il n'y est personne * pensa-t-elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Maître de jeu, Jeu 7 Mar 2013 - 15:04


Le membre 'Nikki Sullivan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Allen Walker
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle des Profs

Message par : Allen Walker, Jeu 7 Mar 2013 - 15:37


Nikki était rentré dans la salle et j'avais gardé la porte entre-ouverte pour pouvoir garder un oeil sur le couloir.
Je fus même surpris de voir à quelle vitesse elle opérait, vidant son sac plus vite que son ombre! *Whoa ! elle est vraiment géniale! * pensais-je.

Quand je me retournai de nouveau pour écouter dans le couloir des bruits de pas se firent entendre, de plus en plus proche. Je ne perdis pas une seconde, sortant ma cape de ma poche je fis signe à mon acolyte qu'il fallait qu'on parte avant que la ou les personnes n'arrivent.

Nous sortîmes de la salle sans faire de bruit, tout en refermant la porte derrière nous avant de partie telles des ombres jusqu'à l'autre bout du couloir.Ce n'est qu'au moment où nous fument or se porter que nous nous écroulâmes au pied du mur plié de rire en pensant à la personne qui aurait la malchance d'ouvrir la porte.

Est ces avec cette bonne humeur que nous prîmes la direction de la salle commune, content de la réussite de notre méfait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Salle des Profs

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 12

 La Salle des Profs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.