AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 7 sur 14
La Salle des Profs
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant
William West
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
William West, le  Mar 16 Déc 2014 - 22:58

Effectivement, Kyara semblait avoir une vie relativement mouvementée. Bien entendu, l'information la plus surprenant fut d'apprendre qu'elle avait affronté des Mangemorts par le passé, William ignorait totalement ce détail et il ne chercha pas à masquer sa surprise. A quel occasion avait-elle bien put se retrouver confronté à des mages noirs et pour quelle raison ? Mieux valait ne pas lui poser la question pour le moment, il y avait peu de chance qu'elle lui réponde et puis un tel intérêt pourrait sembler étrange.

- M'enfin j'imagine que tu dois aussi avoir des blessures de guerre. Être prof de potions est quand même dangereux.

Will hocha légèrement la tête, bien qu'il ne pouvait pas se vanter d'avoir autant de cicatrices que sa collègue, il possédait tout de même les siennes. La question était maintenant de savoir s'il les exhibait ou bien si le professeur allait se contenter de les évoquer. Après une courte réflexion, tomber la chemise n'avait jamais été un problème pour lui et la jeune femme avait dut le voir plus d'une fois torse nu dans les vestiaires, une fois de plus ne changerait rien.

Se redressant donc sur sa chaise, le maître des potions déboutonna donc sa chemise, la faisant finalement glisser sur le dossier de la chaise. Après un léger frisson, le professeur pointa sa baguette sur le tatouage couvrant le haut de son bras gauche, murmurant la formule nécessaire à le masquer. Celui-ci s'effaça peu à peu au profits de nombreuses et fines cicatrices blanches lui couvrant le biceps, un souvenir assez douloureux.


"Seize ans, souvenir de ma première tentative de transplanage. J'étais encore plus idiot que maintenant à l'époque du coup je me suis entraîné seul, désartibulé, la moitié du bras arraché ça faisait un mal de chien ! A la base c'est l'autre bras que je voulais me tatouer mais du coup, j'ai préféré masquer ça. Quant à celle-ci..."

William montra cette fois une longue cicatrice lui barrant le torse, presque sur toute la largeur. Bien plus épaisses que celles sur le bras et certainement plus profonde.

"Septième année, quand j'étais en colle avec Flitwick après ma... déclaration auprès du Ministre. Je devais ramasser les excréments des Hippogriffes, visiblement je n'ai pas été suffisamment respectueux envers l'un d'eux et je me suis retrouvé avec les tripes à l'air avant de comprendre ce qu'il se passait. Rien d'aussi palpitant que toi du coup, j'ai une vie plutôt calme en fait !"

L'histoire était travaillé, répété encore et encore jusqu'à s'en convaincre lui-même. Pour un peu il aurait presque modifié ses propres souvenirs. Sans oublié le fait que la mort récente de Flitwick l'empêcherait de démentir le fait que jamais un Hippogriffe ne l'avait attaqué. Tout en remettant sa chemise, Will posa une nouvelle question.

"Donc tu as affronté des Mangemorts ? Tu as voulu piquer le boulot des aurors où quoi ?"
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Kyara Blanchet, le  Mar 16 Déc 2014 - 23:32

Kyara était en train de boire la dernière gorgée de sa tisane quand elle entendit un murmure. Tournant la tête, elle constata avec surprise que William avait fait tomber la chemise. A présent le professeur de potions était torse nu et on pouvait voir de belles cicatrices sur son corps. Il avait aussi de magnifiques trophés de guerre. Tandis qu'elle détaillait ses blessures, l'ancien serpentard se chargea de donner des explications à Kyara.

- Seize ans, souvenir de ma première tentative de transplanage. J'étais encore plus idiot que maintenant à l'époque du coup je me suis entraîné seul, désartibulé, la moitié du bras arraché ça faisait un mal de chien ! A la base c'est l'autre bras que je voulais me tatouer mais du coup, j'ai préféré masquer ça. Quant à celle-ci...

Kyara grimaça en entendant son collègue. La désartibulation faisait aussi mal qu'un sort ! En même temps, il fallait être soit très téméraire, soit très stupide pour tenter d'apprendre à transplaner. William devait être un peu des deux. Elle comprenait son envie de tatouage pour masquer ses blessures. La brune avait aussi hésité à en faire de même, mais finalement elle avait envie de se souvenir. D'autant plus que ça ne dérangeait pas Liam. Elle était bien avec son corps, même si ce dernier n'était pas parfait. De toute manière, la perfection n'existait pas !

Tout en disant la fin de sa phrase, William désigna une longue cicatrice qui était plus épaisse que les autres. Il avait dû vraiment morfler pour que ça guérisse. Heureusement que la magie était présente, sinon il serait probablement mort ... Mmmh, dommage, Kyara aurait eu la place en tant que prof. Pfeuh, les aléa de la vie !

- Septième année, quand j'étais en colle avec Flitwick après ma... déclaration auprès du Ministre. Je devais ramasser les excréments des Hippogriffes, visiblement je n'ai pas été suffisamment respectueux envers l'un d'eux et je me suis retrouvé avec les tripes à l'air avant de comprendre ce qu'il se passait. Rien d'aussi palpitant que toi du coup, j'ai une vie plutôt calme en fait !

Kyara tiqua légèrement en entendant que c'était une blessure d'un hippogriffe. La cicatrice ne collait pas des masses... l'animal ou Will devait être dans un angle bizarre. Néanmoins, la Française pensait que l'ancien serpentard était tout à fait capable de vexer un hippogriffe, même si elle pensait qu'il était un peu plus intelligent que ça ... Enfin, il était encore jeune ... la maturité venait avec l'âge. Le professeur de potions se rhabilla ensuite avant de poser une nouvelle question à Kyara.

- Donc tu as affronté des Mangemorts ? Tu as voulu piquer le boulot des aurors où quoi ?

Étirant légèrement ses lèvres, Kyara secoua la tête avant de répondre à William.

- Non, je n'aime pas faire le travail des autres. Mauvais endroit, mauvais moment. Tu fais une promenade nocturne et pouf tu te retrouves dans un combat et tu dois te défendre si tu n'as pas envie de finir en bouillie. Je suis une sorte d'aimant à catastrophe ...

Poussant un petit soupir, Kyara se leva afin de poser sa tasse. Elle ne retourna pas à sa place par la suite, mais s'installa en face de William. Posant les coudes sur la table, elle posa à son tour une nouvelle question.

- D'ailleurs qu'est ce qu'il devient Flitwick ? Je m’intéresse pas trop à la vie des autres ...
William West
William West
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
William West, le  Lun 22 Déc 2014 - 0:40

Visiblement la blessure de transplanage avait plus impressionné sa collègue que celle obtenue par "l'hippogriffe". Mais William ne s'intéressa guère à sa réaction, préférant s'occuper d'un bouton dissident ayant préféré se loger un trou trop haut. Une fois le soucis réglé, le professeur redressa la tête pour écouter la réponse de Kyara. Mauvais endroit mauvais moment, c'était dommage mais ça pouvait arriver. La jeune femme semblait toutefois encore en plutôt bon état, qu'en était-il de son adversaire par contre ? Etant donné que le talent semblait être de famille, nul doute que la cousine d'Axelle avait envoyé son adversaire sur les roses. Pourtant le serpent n'avait jamais entendu parler de cet incident, étrange.

Tandis qu'il buvait une nouvelle gorgée de chocolat, le professeur entendit Kyara lui poser une question, ainsi elle souhaitait savoir ce qu'il était advenu de Flitwick. Comment dire qu'il s'était vidé de son sang à ses pieds sans avoir l'air d'être le principal suspect ? Surtout que pour une fois, le serpent était totalement innocent dans cet histoire et aurait aimé connaître le coupable histoire de lui faire sa fête. L'ancien garde-chasse et lui n'avait pas toujours été d'accord sur tout, le jeune homme l'appréciait tout de même. Autant dire la vérité, ça ne pouvait pas faire de mal.


"Il est mort. Tué, je sais pas par qui. Il m'avait demandé de le retrouver à Godric's Hollow pour me parler d'un truc mais quand je suis arrivé il n'y avait que son cadavre. J'ignore pourquoi ou comment mais je le trouverais. Je déteste ne pas savoir quelque chose alors je trouverais, j'aurais des réponses... Et si je peux venger Flitwick au passage... D'ailleurs, tu savais que son propre fils était à Poudlard ? Jean-Baptiste Jr... Peut-être qu'un jour je devrais lui en parler..."

Après tout, l'enchanteur lui-même le lui avait demandé avant de claquer mais pour le moment William avait préféré prendre le temps d'apprendre à connaître le gosse. Savoir s'il pouvait tourner ce savoir à son avantage ou non.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Kyara Blanchet, le  Sam 3 Jan 2015 - 20:15

Curieuse, Kyara attendait la réponse tout en faisant des suppositions. Il n'était pas rare de voir des gens partir du jour au lendemain, tout claquer pour refaire une vie en tant que fermier afin de cultiver des carottes ou quelque chose dans le genre. Bref, ils avaient le mal du pays et voulaient changer radicalement les choses. Il en était peut-être de même pour Jean-Baptiste. La Française ne se doutait pas encore de l'ampleur du changement dans la vie du garde chasse. Heureusement que William était présent pour dévoiler la vérité.

Il est mort. Tué, je sais pas par qui. Il m'avait demandé de le retrouver à Godric's Hollow pour me parler d'un truc mais quand je suis arrivé il n'y avait que son cadavre. J'ignore pourquoi ou comment mais je le trouverais. Je déteste ne pas savoir quelque chose alors je trouverais, j'aurais des réponses... Et si je peux venger Flitwick au passage... D'ailleurs, tu savais que son propre fils était à Poudlard ? Jean-Baptiste Jr... Peut-être qu'un jour je devrais lui en parler...

Kyara tiqua en entendant la réponse du professeur de potions. Mort ? Genre comme ça ? Et il avait un fils ?! La brune ne l'avait jamais eu en cours en tout cas ... Fronçant les sourcils, Kyara digéra rapidement la nouvelle. C'était une chose triste, mais elle n'était pas plus proche que ça de l'homme. Pensive, la brune posa son regard sur Will. Elle trouvait quand même étrange qu'il veuille se venger ... ils ne donnaient pas l'impression d'être si proches que ça pourtant.

- Dommage pour lui ... Genre il a eu un fils ? Il est dans quelle maison ?


Au vu de l'originalité du nom, il était peut-être dans la même maison que son père. Pauvre gosse. Enfin ! Ce n'était ni le premier, ni le dernier ayant perdu un proche.
William West
William West
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
William West, le  Sam 3 Jan 2015 - 23:42

Peut-être que William aurait dut prendre des pincettes pour annoncer les choses, afin que la nouvelle soit un peu moins compliqué à digérer. Mais Kyara était solide, ou en tout cas elle avait l'air de l'être, le serpent n'avait pas douté un seul instant qu'elle pourrait encaisser. Après tout il ne s'agissait que d'un ancien collègue, ce n'était pas comme s'il lui avait annoncé de but en blanc la mort de Liam ou Axelle. La manière que la jeune femme avait de l'observer était étrange, que pouvait-elle bien se demander ? Était-ce la réaction du jeune homme qui l'étonnait ou était-ce encore autre chose ? Difficile à dire, le professeur ne maîtrisait décidément pas bien ce talent. Un simple regard ne lui suffisait pas à découvrir les pensées des autres. Et dire que certains sorcier étaient suffisamment doués pour le faire, lui-même en était encore bien loin.

- Dommage pour lui ... Genre il a eu un fils ? Il est dans quelle maison ?

*Genre, il a eut un fils ? A croire que c'est si incroyable que ça ? Ok c'était un vieux croulant mais il a bien dut être jeune a un moment ou un autre, non ? Enfin je suppose*

Le professeur s'étira, réprimant un bâillement tout en répondant à sa collègue.


"Et ouais, si même les vieux se mettent à avoir des gosses, où va le monde... Par contre me demande pas qui est la mère, ça j'en sais rien."

William saisit alors se copies et se mit à les trier rapidement, à première vu le tas "en cours de correction" était nettement moins épais que celui de copies déjà corrigées, ce qui était une excellente chose. Il finirait ça le lendemain, ou plus tard. Du moment que c'était prêt pour le prochain cours tout allait bien.

"Et il me semble qu'il est à Poufsouffle, comme son père... Pas de chance !"
Sergeï Kholov
Sergeï Kholov
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Sergeï Kholov, le  Lun 23 Mar 2015 - 20:30

RP avec les membres du personnel de Poudlard

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Renata Harshing avait passé l'arme à gauche, débarrassant ainsi Poudlard de son incompétence légendaire qui n'était plus à prouver. Le nouveau directeur, confortablement installé dans un moelleux fauteuil, avait hâte de prendre ses marques et d'instaurer une certaine rigueur à Poudlard. Fini les débordements. Fini les enfreints au règlement à répétition. Fini les élèves plus dépravés les uns que les autres. La discipline allait régner, le russe en faisait la promesse.

Il était à présent temps de rencontrer le personnel, et ainsi de le tester. Cela permettrait à Kholov de voir s'ils étaient ou non à la hauteur de l'établissement de prestige qu'allait devenir Poudlard. Il était hors de question de garder les incapables et les réfractaires à la nouvelle politique de l'école, au risque qu'ils donnent une mauvaise image de l'académie. Les professeurs se devaient d'être intransigeants et de sanctionner chaque écart au règlement afin d'amener les élèves à donner le meilleur d'eux mêmes. C'est sur ces pensées que l'ancien Serpentard se redressa, contourna la table de bois vernis, puis se dirigea vers la porte de ses appartements.

A cette heure-ci les couloirs étaient encore vides. Le soleil venait seulement de pointer le bout de son nez et Poudlard émergeait doucement de son sommeil. Seul le bruit régulier des pas du directeur brisait le silence. Oui, il avait fixé le rendez-vous aux aurores. Il était maître au château, il faisait ce qu'il voulait quand il le voulait. Les autres n'avaient qu'à suivre et lui obéir au doigt et à l'oeil. Sinon ils en payeraient les conséquences.

Après une bonne demi-douzaine de minutes de marche, le russe parvint enfin à la salle des professeurs, là où devait avoir lieu la réunion. Il sortit une montre à gousset de sa poche, qu'il rangea soigneusement après y avoir jeté un coup d'oeil. Sept heures moins le quart. Parfait. La rencontre devait avoir lieu dans une quinzaine de minutes, mais l'un des principes de Kholov était de toujours arriver en avance. En effet, s'il y avait bien une chose qu'il n’appréciait pas, c'était le manque de ponctualité.

L'homme pénétra dans la salle sans plus attendre, et comme il s'y attendait, il n'y avait pas âme qui vive. Le sorcier s'y trouvait depuis à peine quelques secondes qu'il soufflait déjà d'agacement. Cette pièce était décidément très mal entretenue, à croire que les professeurs y venaient plus pour discuter entre collègues que pour travailler leurs cours. Il allait falloir arranger ça rapidement. L'état du chateau était bien pire qu'il ne l'avait imaginé au premier abord. Qu'avait-il bien pu se passer dans la tête de Sudworth pour qu'il laisse la direction de l'établissement à une femme pareille ?

Le directeur fit quelques pas de plus et s'arrêta au centre de la pièce, dos à la porte, les mains croisées derrière le dos. Il patienta ainsi quelques minutes, puis du bruit commença à se faire entendre dans les couloirs et la porte s'ouvrit. Enfin. Ce n'était pas trop tôt. Lentement, l'homme se retourna et toisa les arrivants, tous plus jeunes les uns que les autres. Avec une moyenne d'âge qui ne devait pas excéder les trente ans, il ne fallait pas s'étonner que le personnel ne se fasse pas respecter... L'ancien Serpentard regarda les sorciers prendre place face à lui, puis lorsque le calme fut revenu, il dégaina sa baguette et, d'un geste sec, ferma la porte. Il sortit ensuite à nouveau sa montre à gousset, vérifia l'heure, puis la rangea sans se presser. La réunion pouvait enfin débuter.

Kholov s'éclaircit la voix, afin d'attirer l'attention. Les regards convergèrent vers lui et un silence prit aussitôt place.

- Bonjour à vous. Comme certains le savent peut être déjà, je me nomme Monsieur Kholov et j'ai été désigné comme Directeur, suite au décès de Renata Harshing. Je ne vais pas y aller par quatre chemins... Sachez que j'ai l'intention de redonner à Poudlard sa grandeur, sa puissance. Je ne veux plus de bons ni mauvais élèves. Je veux des élèves excellents. Je veux que Poudlard forme les meilleurs sorciers. Je veux une élite.

Le doyen marqua une pause dans son discours. Il était temps de passer aux choses sérieuses et d'en venir à l'essentiel.

- Mon prédécesseur n'a pas su protéger ni diriger convenablement cette école. Le château est dans un état déplorable et les jeunes ne respectent plus rien. Je vais faire en sorte de remédier à cela au plus vite, la situation ne peut pas rester ainsi, sinon l'école court à sa perte. Pour mener à bien ce projet, j'ai besoin de votre appui, de votre aide. Vous êtes le personnel de Poudlard, vous êtes le noyau de l’académie. Vous vous devez de montrer l'exemple aux élèves. A partir de maintenant, j'exige que vous soyez irréprochables, tant dans votre tenue que dans vos propos.

Kholov s'arrêta quelques instants, laissant le temps à chacun de s'imprégner de ses paroles.

- De nouvelles règles vont être mises en place et seront placardées dans les couloirs. Plus aucun écart ne sera toléré. Chaque élève prit en flagrant délit sera sanctionné comme il se doit, afin de faire un exemple pour les autres. Il n'y a que la manière forte qui marche à cet âge là.
William West
William West
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
William West, le  Mar 24 Mar 2015 - 18:09

La fatigue se lisait sur le visage de William, ses muscles endoloris hurlant pour un peu de repos. Le professeur déboucha la fiole de potion d'Adrénaline et la vida d'un trait, il aurait bientôt besoin d'en préparer à nouveau. Ou mieux, dormir une bonne fois pour toutes et ne plus enchaîner les nuits blanches, voilà qui serait une bien meilleure idée. Encore fallait-il trouver du temps pour fermer les yeux et c'était parfois difficile, le serpent devait apprendre à mieux gérer son temps libre. Ne pas se coucher avait pour seul avantage que se lever tôt ne posait plus de difficulté et cela tombait parfaitement bien puisque le nouveau directeur avait décidé de fixer la réunion qu'ils attendaient tous à une heure plus que matinale. Probablement un moyen de les rencontrer au moment où ils seraient le plus vulnérable, encore embrumée par le sommeil qu'ils venaient juste de quitter. Tactique qui ne marcherait donc pas sur lui, chose impensable encore un an auparavant.

Le Maître des Potions arriva devant la porte de la salle des professeurs avec encore un croissant et une tasse de chocolat dans les mains, poussant la porte du bout du pied tout en mâchonnant la viennoiserie. Avec près de dix minutes d'avance la salle serait vide il n'avait pas de soucis à se faire de ce côté. Raté, Kholov était déjà présent et le regard mauvais qu'il lui lança lorsque le serpent entra son croissant dans la bouche était clair, pour la crédibilité il faudrait repasser. Après un instant d'hésitation le jeune homme posa sa tasse sur la table avant de vider sa bouche pour saluer son nouveau patron, son morceau de croissant toujours à la main.


" Bonjour, désolé je pensais que je serais le premier. William West, professeur de Potions. "

Nul doute que l'homme avait déjà mis un visage sur chaque nom mais dans le doute, mieux valait prendre les devant plutôt que de paraître impoli. S'asseyant sur l'une des chaises, le professeur finit son petit déjeuner tranquillement, faisant mine de ne plus se soucier de la présence du Directeur. Les autres membres du personnel arrivèrent un à un et Will en salua la plupart, plus ou moins chaleureusement. Alors que la porte claquait et que Kholov s'éclaircissait la gorge, le serpent décida qu'il était temps de se brûler le gosier en finissant sa tasse immédiatement. Décision qu'il regretta presque aussitôt, il aurait dut moins faire chauffer le chocolat, mauvaise manie que de toujours mettre trop de puissance dans ses sorts.

Les paroles du vieux firent sourire le serpent, ainsi il souhaitait former l'élite ? Voilà un point sur lequel ils allaient particulièrement bien s'entendre. La suite était intéressante, soulever les nombreuses erreurs d'Harshing ne pouvait qu'aider à se mettre Will dans la poche et sous-entendre qu'ils n'avaient pas besoin de l'aide du Ministère pour redresser la situation de l'école lui plaisait plus que tout. Plus d'ingérence de la part de ses bureaucrates incapables, les professeurs prenaient donc réellement le pouvoir. Kholov rappela qu'ils devaient être des exemples à suivre pour les élèves, ce qui était l'évidence même. C'était un point sur lequel le jeune homme c'était efforcé d'être intransigeant depuis qu'il était arrivé à son poste, ce rôle étant devenu l'un de ses masques préférés.

La suite fut moins agréable, tout ne pouvait pas être rose. Nouvelles règles et probablement nouvelles sanctions, lesquelles ? Que sous-entendait-il par manière forte ? Hors de question qu'il torture ou frappe un élève, pas en tant que professeur en tout cas. Mais William pouvait se montrer plus dur s'il le fallait, le serpent n'aurait qu'à trouver un juste milieu qui lui correspondrait. Par contre les élèves, surtout les plus âgés, n'allaient pas apprécier et il serait difficile de mater certains d'entre eux. Ils allaient se rebeller et donc en baver, entraînant la rébellion des autres et ainsi de suite, ce cercle vicieux ne serait pas aisé à gérer. Il fallait contenir les élèves de l'intérieur, les convaincre que c'était pour le mieux. Certains comprendraient peut-être et pourraient en persuader les autres ? Oui, cela n'allait pas être facile. Le serpent devrait tenter de parler à certains préfets, ils seraient les seuls capable de canaliser leurs camarades, ou en tout cas certains d'entre eux.

Le Directeur ayant visiblement dit ce qu'il avait à dire, William en profita pour prendre la parole.


" Bien, je pense que les choses ne pouvaient pas être plus claires. Former l'élite a toujours été mon but, aussi vous verrez bien vite que la médiocrité ne fait pas partie de mon vocabulaire. J'aurais quelques petites questions, très rapides. Pouvons nous connaître les nouvelles règles ou bien les découvrirons nous en même temps que les élèves ? Enfin, quel genre de sanction comptez vous mettre en place ? "
Heather Wells
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Heather Wells, le  Mer 25 Mar 2015 - 15:55

La jeune femme avait l'habitude de se lever tôt, et pourtant, elle dû se lever encore plus tôt ce matin-là. Au lieu de devoir se rendre dans la Forêt Interdite, elle avait tout d'abord rendez-vous avec le directeur. Elle, mais également l'ensemble du personnel de Poudlard. Ce genre de réunion était tout sauf inhabituel. Elle s'était assez bien habillée pour faire un bel effet sur le nouveau Directeur du château. Elle avait exceptionnellement laissé ses cheveux roux boucler dans son dos et arborait un maquillage élégant. Elle avait été embauchée par Harshing, il fallait donc qu'elle mette toutes les chances de son côté pour conserver son emploi. Après un rapide petit-déjeuné, elle se rendit dans la salle des professeurs. Elle n'y était encore jamais allée, et cela pour une raison plus qu'évidente : elle n'était pas une enseignante à proprement parlé, simple garde chasse, elle ne voyait donc pas ce qu'elle pouvait bien y faire.

Lorsqu'elle franchit la porte, elle vit que Kholov était déjà là, alors elle le salua avec chaleur avant de s'asseoir aux côté de West. Au passage, elle précisa rapidement sa professeur puisque c'était la première fois qu'elle rencontrait officiellement son nouvel employeur. D'ailleurs, elle était assez réservée vis-à-vis de lui, elle n'avait jamais entendu parlé de lui et ne le connaissait pas du tout.

Après quelques minutes d'attente, le discours du doyen commencèrent. Et plus il parla, plus il convaincu la garde chasse de lui offrir sa totale confiance, tout était dans son ton et dans ses arguments. Lui aussi avait remarqué à quel point la vieille Harshing avait été une piètre directrice. Sauf que lui ne contait pas rester au stade des observations mais voulait agir. Poudlard devait représenter l'élite du monde, et pour cela, il avait besoin de l'appui infaillible de son personnel. Ce qu'elle comptait lui donner. Rendre à Poudlard sa splendeur passée ne serait pas une tâche aisée, et il allait avoir besoin d'aide.
Raphaëlle Elfast
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Raphaëlle Elfast, le  Jeu 26 Mar 2015 - 13:14

C'était aujourd'hui le jour du grand conseil avec le nouveau directeur Sergeï Kholov et le personnel de Poudlard! La directrice des verts et argents ne voulait le manquer pour rien au monde, et avait même décider d'arriver à l'avance pour faire bonne figure! Un nouveau directeur voulait dire de nouvelles directives et un nouvel encadrement, ce qui enthousiasmait beaucoup la jolie jeune femme! Elle allait peut être pouvoir redorer son blason de Directrice des Serpentards, mais aussi prouver aux élèves, professeurs, qu'elle était une femme de confiance et de pouvoir ! C'est alors vêtue de sa longue robe de directrice, et de son chapeau de sorcière le plus noir, qu'elle traversa les couloirs de Poudlard, la boule au ventre! Elle s'était maquillée sobrement mais aussi de manière à faire ressortir ses atouts : son regard et sa bouche! Il fallait à tout prix qu'elle donne une bonne impression à ce nouveau directeur, surtout si sa place de directrice était compromise, suite au procès qu'elle avait pu avoir!

Enfin arrivée à la salle des professeurs, c'est dans une inspiration prononcé qu'elle poussa la porte et pu voir qu'elle n'était pas la première! Wells et West étaient déjà installés, tout deux à côtés! Elle salua en premier le directeur à l'air impassible, puis ses collègues brièvement, et alla s'installer à droite du directeur! Elle n'ajouta pas un mot, et attendit que les différents membres du personnels s’installe à leur tours! Le temps que tout le monde arrive, Raphaëlle ne pouvait s'empêcher de faire claquer ses ongles sur la table d'impatience. Les derniers arrivant purent escompter de son regard noir, et le directeur put enfin commencer son discours!


- Bonjour à vous. Comme certains le savent peut être déjà, je me nomme Monsieur Kholov et j'ai été désigné comme Directeur, suite au décès de Renata Harshing. Je ne vais pas y aller par quatre chemins... Sachez que j'ai l'intention de redonner à Poudlard sa grandeur, sa puissance. Je ne veux plus de bons ni mauvais élèves. Je veux des élèves excellents. Je veux que Poudlard forme les meilleurs sorciers. Je veux une élite. Mon prédécesseur n'a pas su protéger ni diriger convenablement cette école. Le château est dans un état déplorable et les jeunes ne respectent plus rien. Je vais faire en sorte de remédier à cela au plus vite, la situation ne peut pas rester ainsi, sinon l'école court à sa perte. Pour mener à bien ce projet, j'ai besoin de votre appui, de votre aide. Vous êtes le personnel de Poudlard, vous êtes le noyau de l’académie. Vous vous devez de montrer l'exemple aux élèves. A partir de maintenant, j'exige que vous soyez irréprochables, tant dans votre tenue que dans vos propos. De nouvelles règles vont être mises en place et seront placardées dans les couloirs. Plus aucun écart ne sera toléré. Chaque élève prit en flagrant délit sera sanctionné comme il se doit, afin de faire un exemple pour les autres. Il n'y a que la manière forte qui marche à cet âge là.

Pendant le discours très sérieux de Monsieur Kholov, Raphaëlle ne cessait de hocher machinalement la tête, lorsque les différents points étaient abordés! Elle partageait complètement le point de vue du nouveau boss, cependant elle ne pouvait s'empêchait d'éprouver un minimum de culpabilité quand il parlait de la façon dont Rénata gérait l'établissement avant son décès: après tout la vieille avait donné sa chance à Raphaëlle, et l'avait gardé mal grès les accusations qu'on portait sur elle. Cependant, son visage était impassible et ne laissait paraître aucune once de tristesse, de remords ou de choc! Elle se contentait de hocher la tête silencieusement, attendant peut être une réaction de ses collègues! West, ne se fit pas prier !

- Bien, je pense que les choses ne pouvaient pas être plus claires. Former l'élite a toujours été mon but, aussi vous verrez bien vite que la médiocrité ne fait pas partie de mon vocabulaire. J'aurais quelques petites questions, très rapides. Pouvons nous connaître les nouvelles règles ou bien les découvrirons nous en même temps que les élèves ? Enfin, quel genre de sanction comptez vous mettre en place ?

En voilà une bonne question! Toujours aussi mutique, Elfast tourna sa tête vers le directeur, essayant de décrypter ses pensées et d'anticiper une potentielle réponse de ce dernier! Allaient-ils infliger des châtiments corporels aux élèves ? Allaient-ils devoir ou pouvoir, selon les points de vue, utiliser des sortilèges impardonnables?! Cette perspective ne faisait pas froid aux yeux de la jeune femme, après tout, ce ne serait pas la première fois pour elle! Cependant elle voulait montrer son soutien au nouveau directeur, aussi dans le but de se le mettre dans la poche et se pencha vers lui pour susurrer!

- En tout cas, Monsieur le directeur, vous pouvez compter sur moi pour bien tenir les élèves.  Je m'engage personnellement et de façon responsable à me montrer intransigeante avec les élèves de Serpentards qui dérogent aux nouvelles règles, et ce quelles qu'elles soient!


Dernière édition par Raphaëlle Elfast le Lun 30 Mar 2015 - 17:03, édité 2 fois
Invité
Anonymous
Invité

La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Invité, le  Jeu 26 Mar 2015 - 22:09

Une réunion du personnel ? Voilà qui était une bonne idée, probablement trop complexe pour passer dans l'esprit de Mrs. Harshing. Heureusement, le "destin" avait choisi d'offrir une nouvelle chance à l'école de sorcellerie, abattant la directrice, offrant la place à une nouvelle personne : Sergeï Kholov. Rurik n'avait pas pu s'empêcher de ressentir une certaine satisfaction à la vue d'un nom indéniablement russe. Il ne fallait plus que rencontrer le bonhomme en question.

Habitué aux heures plus que matinales pour s'accorder des séances d'exercice de bon matin, il n'eut aucun problème à se lever suffisamment tôt pour assister à la réunion, ayant néanmoins une légère pointe de déception : ce matin, il n'aurait donc pas le temps de  longer quelques fois le bord du lac.

Bien décidé à faire bonne impression, il se présenta à l'heure, avec quelques minutes d'avance, ne voulant pas non plus cirer les bottes du directeur en faisant le parfait petit professeur ("petit" ne s'adaptait pas vraiment à lui... quant à "parfait"... Tout le monde avait ses secrets !). Les arrivants s'étaient déjà installés...


« Bonjour, monsieur le directeur, Rurik Mkrovsk, professeur de Médicomagie. » fit-il de sa voix grave et rocailleuse.

Il était évident que le directeur connaissait déjà tous les noms des membres du personnel, et il était certain que pour le cas du professeur de médicomagie, l'homme n'avait eu aucun mal à associer nom et apparence, mais Rurik préférait tout de même se présenter, c'était une des politesse qu'il ne fallait pas omettre.

S'installant à la table avec ses autres collègues, l'imposant sorcier demeura silencieux : personne ne semblait oser papoter en attendant les autres, lui n'en avait de toute manière aucune envie, il ne connaissait pas suffisamment tout le monde pour ça. Peut-être que cette réunion permettrait de briser un peu la glace de ce côté là, mais le directeur avait probablement beaucoup plus important à leur annoncer.

Lorsque tout le monde fut là (du moins, si Rurik avait bien compté), le directeur ferma la porte et s'exprima enfin. Et quel "discours". Il était question de reprendre en main Poudlard, de redorer le blason de l'école de sorcellerie. Il aspirait à former l'élite, endiguer la vague de déviance et d'incapacité qui se répandait sur les élèves... Sur le coup, le loup-garou eut un léger élan d'admiration et de respect pour cet homme qu'il ne connaissait pas : ses idéaux correspondaient parfaitement à ceux énoncés par le nouveau directeur. L'école avait besoin d'un peu plus d'ordre, et son nouveau supérieur demandait l'aide des professeurs.


- Bien, je pense que les choses ne pouvaient pas être plus claires. Former l'élite a toujours été mon but, aussi vous verrez bien vite que la médiocrité ne fait pas partie de mon vocabulaire. J'aurais quelques petites questions, très rapides. Pouvons nous connaître les nouvelles règles ou bien les découvrirons nous en même temps que les élèves ? Enfin, quel genre de sanction comptez vous mettre en place ?

Le professeur de potions ne s'était pas prié pour réagir : ses propos étaient peut-être un peu too much au goût du lycanthrope, il espérait vivement que le directeur ne se fasse pas embobiner par des niaiseries dans le genre. Si c'était pour avoir une Renata², non merci. Lorsqu'il s'adressa au nouvel arrivant, le professeur de médicomagie opta pour la simplicité :

« Je partage votre façon de penser, Mr Kholov, vous pouvez compter sur moi pour mettre de l'ordre dans cette école et remettre les élèves sur le droit chemin. »

Les questions de West allaient sans doute permettre au directeur d'aborder la suite de son "programme", il n'était donc pas nécessaire de développer plus d'interrogations pour l'instant, ils allaient tous être mis au jus de ce qui était sur le point de changer, nul besoin de se répandre en questions dont les réponses venaient.

Intérieurement, le russe nota la touche comique de sa situation : s'il était censé "remettre les élèves sur le droit chemin", le cas de Lilith était probablement un échec monumental. Quant à montrer l'exemple, ce qu'il s'apprêtait à faire avec Valentina n'était peut être pas une des choses qu'il mentionnerait aux élèves. Pour le reste, qu'il soit criblé de secrets ne l'empêchait pas d'être d'accord avec Sergeï : les jeunes ne comprenaient pas vraiment l'importance de leur présence ici, et les recadrer avec un peu plus de sévérité ne pouvait que leur faire du bien.

Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Kyara Blanchet, le  Jeu 26 Mar 2015 - 23:06

Ce ne furent pas les rayons du soleil qui réveillèrent Kyara, mais son alarme magique. Ouvrant péniblement les yeux, elle roula sur le côté et se suréleva en s'appuyant sur son coude. Posant son menton dans le creux de sa main, elle fixa pendant quelques secondes sans bouger Liam qui dormait encore. Il semblait si paisible alors que quelques jours plus tôt il était au bord de la mort. Soupirant légèrement, la brune caressa les cheveux de son copain jusqu'à ce qu'il se réveille. Lui adressant un sourire, elle l'embrassa ensuite  avant de se lever. Aujourd'hui, ils avaient rendez-vous avec Sergeï en personne et il ne fallait pas être en retard ! S'habillant rapidement, Kyara appela son elfe de maison afin qu'il emmène le petit déjeuner. Elle aida ensuite Liam à s'habiller. Bien qu'il avait eu la permission de sortir de l’hôpital, il était encore dans les vapes et avait besoin d'un peu d'aide. Surtout quand il ne fallait pas tarder. Retournant dans la salle de bain afin de se maquiller, la professeure de soins aux créatures magiques alla ensuite s'installer à la table afin de petit déjeuner.

Après une bonne vingtaine de minutes, le couple était prêt. Bras dessus, bras dessous, ils se mirent alors en chemin, lentement, mais surement. Les couloirs étant déserts, ils avaient toute la place pour eux ! Arrivant jusqu'à la salle des professeurs, Kyara ouvra la porte et constata sans être surprise qu'ils n'étaient pas les premiers. En plus du nouveau tyran, il y avait aussi William, Raphaëlle, Rurik et Heather. Tandis qu'elle adressa un signe amical aux deux premiers, la Française se contenta d'un hochement de tête au troisième et ignora complètement la quatrième. Le nouveau directeur lui n'eut pas le droit à un bonjour vu qu'il n'en fit pas de même. Elle ne le connaissait même pas qu'il ne lui plaisait déjà pas. Kyara espérait que son impression allait changer, sinon l'année risquait de mal se terminer.

Sans se presser, le couple alla s'installer et dans le silence, ils attendirent leurs autres collègues. Enfin, collègues était un grand mot étant donné que pour Kyara, la garde chasse n'était que du bas de gamme au vu de son métier. Il en était un peu de même à Hugh, d'ailleurs elle ne voyait pas son utilité vu qu'il y avait des elfes de maison. Un mystère de plus dans Poudlard ! Lorsqu'ils furent tous présents Sergeï commença son petit discours.

- Mon prédécesseur n'a pas su protéger ni diriger convenablement cette école. Le château est dans un état déplorable et les jeunes ne respectent plus rien. Je vais faire en sorte de remédier à cela au plus vite, la situation ne peut pas rester ainsi, sinon l'école court à sa perte. Pour mener à bien ce projet, j'ai besoin de votre appui, de votre aide. Vous êtes le personnel de Poudlard, vous êtes le noyau de l’académie. Vous vous devez de montrer l'exemple aux élèves. A partir de maintenant, j'exige que vous soyez irréprochables, tant dans votre tenue que dans vos propos.

En entendant cela, Kyara dû se mordre l’intérieur des joues pour ne pas éclater de rire. Sérieusement ? Il voulait qu'ils soient irréprochables ? Hugh, Heather et Charli n'allaient pas faire long feu dans le château alors. Le trio avait du mal à rester dans les lignes. Il avait beaucoup d'espoir le nouveau, il allait vite déchanter.

- De nouvelles règles vont être mises en place et seront placardées dans les couloirs. Plus aucun écart ne sera toléré. Chaque élève prit en flagrant délit sera sanctionné comme il se doit, afin de faire un exemple pour les autres. Il n'y a que la manière forte qui marche à cet âge là.

Hum. Kyara ne savait pas ce qu'il comptait faire mais elle n'aimait pas. Elle voulait bien punir les élèves sans pour autant en abuser. La professeure de soins aux créatures magiques restait vraiment sceptique et avait hâte de découvrir le nouveau règlement. Apparemment, d'autres semblaient adhérer totalement aux propos du directeur. C'était le cas de Raphaëlle qui s'exprima en approuvant les paroles de Sergeï. Huuum.
Mia Wilson
Mia Wilson
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Mia Wilson, le  Sam 28 Mar 2015 - 14:41

Il était bien trop tôt ce matin là, quand je m'étais levée et dirigée vers ma salle de bain, j'avais eu beaucoup de mal à me reconnaître dans le miroir tant mes yeux étaient collés. Ce n'était pas vraiment mon habitude de me lever aux aurores et si je pouvais faire sauter la surveillance des élèves de bon matin, je le faisais avec plaisir. Sauf que là, tous les membres du personnels avaient été convoqués pour une réunion urgente. En effet, la mort de Renata Harshing avait fait grand bruit et tous les membres de Poudlard avaient été choqués : chacun à leur manière. Personnellement j'avais été touchée par sa subite disparition, rien ne laissait présager qu'elle allait nous quitter. Même si je ne la connaissais que professionnellement, elle avait eu tout mon respect. Etre Directrice de la plus grande académie de Poudlard n'était pas donné à tout le monde.

Et puis Sergeï Kholov. Je ne m'intéressais que très peu à la politique de mon gouvernement magique et c'était sûrement pour cette raison que je n'avais jamais entendu son nom avant de le lire dans la Gazette. Sa photo qui ornait l'article m'avait permit de me rendre compte qu'il semblait très sur de lui et un brin rigide. Même si je ne l'avais encore jamais rencontré, il renvoyait cette impression lorsqu'il était figé sur le journal de la Gazette. De toute façon, j'allais très vite savoir comment il était en vrai puisque nous étions tous convoqués dans la salle du personnel.

Tous... C'était exactement ce que je n'aimais pas dans cette réunion. Ca faisait maintenant quelques mois que j'avais pris mes fonctions de Directrice mais je n'avais pas vraiment développé de relations particulières avec mes collègues à part Kyara que je connaissais déjà ainsi que Liam et Charli pendant une soirée : mais je n'étais pas vraiment sûre qu'ils s'en souviennent. Mais surtout y'avait l'autre idiot et inutile de Hugh Dey que je ne voulais absolument pas voir. J'avais réussi à l'éviter depuis mon retour au château mais visiblement, ça allait être fini dès ce matin là. Je suis rentrée dans la pièce et à mon grand soulagement, l'autre n'était pas là. En revanche, Kyara et Liam se trouvaient dans un coin non loin de moi. J'adressa un sourire poli à ceux déjà présent et me dirigea vers les deux seuls que je connaissais le plus prévoyant de me cacher derrière Blanchet si l'autre idiot venait et me regardait avec un peu trop d'insistance.

Lorsque tout le monde fut arriver, Sergeï Kholov prit alors la parole. Son discours était plein de bon sens et il était indéniable qu'il avait une grande qualité d'orateur. Il avait cette voix rauque et très séduisante. Il parlait avec assurance et la musicalité de sa voix me donnait l'impression d'être convaincu par chaque mot, chaque conjonction de coordination. C'était une étrange sensation. Il précisa alors qu'il voulait que son personnel soit irréprochable : ça risquait d'être problématique rien qu'avec le Concierge et la Garde Chasse : Kyara m'avait dit que cette dernière était plus inutile qu'un veracrasse. Le nouveau Directeur allait s'arracher le peu de cheveux qui lui restait.

- De nouvelles règles vont être mises en place et seront placardées dans les couloirs. Plus aucun écart ne sera toléré. Chaque élève prit en flagrant délit sera sanctionné comme il se doit, afin de faire un exemple pour les autres. Il n'y a que la manière forte qui marche à cet âge là.

Deux professeurs et la Directrice de Serpentard approuvèrent le discours de notre nouveau patron. Moi j'étais plutôt convaincu même si je trouvais ça peut être un peu trop exagéré. Mais très franchement, je trouvais que les enfants étaient parfois abusif dans leur comportement. J'avais moi même surpris trois de mes Gryffondor dans un état pitoyable : j'aurai pu les punir mais j'avais préféré les épargner. Aujourd'hui, avec ce nouveau règlement, que devais-je faire si le cas se représentait ? Ça me laissa perplexe. J'aimais mon emploi et j'en avais besoin pour vivre : il était hors de question que je le perde et si je devais respecter des règles à partir de maintenant je le ferai. J'étais juste un bon petit soldat. Qu'en était-il de la suite ?
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Megan K. Hayajân, le  Sam 28 Mar 2015 - 16:45


-Kholov-
[RP avec Personnel de Poudlard]




____________________


J'ouvrais les yeux ce matin là avec une migraine terrible. Comme un automate, je me levais et me préparais. Mes gestes étaient saccadés, mes pensées floues et incertaines. Schiavo me suivait à la trace, comme s'il craignait que je m'effondre au moindre geste brusque. C'est sous la douche que je parvins à me détendre. Les temps étaient durs, à Poudlard. Depuis qu'Harshing était morte, je travaillais d'autant plus, comme si, pour palier à son absence, je tentais de surveiller tous les élèves du château, en même temps. Et ma conscience ne m'aidais pas vraiment. Elle s'absentait, revenait, disparaissait, me taquinait, je n'étais plus qu'une boule de nerfs prête à exploser. Poudlard m'était devenu une prison, non pas que je n'aimais plus ses murs, mais la tension était trop forte, j'attendais impatiemment les prochaines vacances. Mon besoin d'évasion n'avait jamais été aussi fort, je voulais partir loin. *Norvège...* J'y revenais toujours c'est vrai.

En réalité, ma vie n'était devenue que routine pesante : pourtant j'avais des projets, des ambitions, mais le quotidien était lourd, les copies, les cours, les élèves, les responsabilités... Je me faisais un sang d'encre, surtout depuis le retour de ma pupille au château. Dans tous les cas, je me sentais vidée, et aujourd'hui allait être terrible : première confrontation avec le nouveau directeur. Confrontation commune, certes, mais confrontation quand même. J'enfilais donc la robe de sorcière la plus sobre que je possédais, noire, pour changer. Mes cheveux attachés en un chignon serré, je tentais d'effacer -sans grand résultat- les cernes autour de mes yeux. J'allais bien. *Au présent, je te prie. * Oui. Je vais bien.

Le chemin qui me séparais de la salle des profs n'était pas bien long, et je l'empruntais tous les matins. Il me sembla infini. Au dernier moment, je faillis faire demi tour. Cependant, affichant un air sur de moi et prenant comme à mon habitude une position fière et droite, je toquais brièvement et entrais. West, Wells, Mkrovsk, Elfast, Wilson, Blanchet... Je n'étais pas en avance. Je me plaçais non loin du russe, seule personne en qui ma confiance était intégrale dans ce château. «Bonjour, monsieur le Directeur. Valentina Boccini. Votre professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Enfin, nous vous rencontrons. » Le sarcasme était parfaitement dissimulé. Nul ne comprendrait le conflit intérieur que je devais gérer. Renata ne faisait pas un bon boulot, certes mais... Mais au nom de Merlin ! C'était très bien comme ça ! Je restais dans l'ombre de mon collègue mafieux. Se faire discrète, ne pas retenir l'attention... Les autres arrivèrent. Kholov ouvrit la bouche, aussi surement qu'un Serpent ouvrait sa gueule pour en cracher son venin.

- Bonjour à vous. Comme certains le savent peut être déjà, je me nomme Monsieur Kholov et j'ai été désigné comme Directeur, suite au décès de Renata Harshing. Je ne vais pas y aller par quatre chemins... Sachez que j'ai l'intention de redonner à Poudlard sa grandeur, sa puissance.


Puissance, grandeur. Des mots qui avaient bercés mon enfance et qui prenaient tout leur sens quand on faisait partie de la maison Serpentard. Des mots que j'effleurais de par mes... occupations extra-scolaires. Silence, puis...

-Je ne veux plus de bons ni mauvais élèves. Je veux des élèves excellents.

"Excellence" ? Le but de toute école, des banalités, toujours des banalités.

-Je veux que Poudlard forme les meilleurs sorciers. Je veux une élite. Mon prédécesseur n'a pas su protéger ni diriger convenablement cette école. Le château est dans un état déplorable et les jeunes ne respectent plus rien.

Vas-y, crache sur le dos d'un mort, d'Harshing, qui plus est, j'te dirais rien.

-Je vais faire en sorte de remédier à cela au plus vite, la situation ne peut pas rester ainsi, sinon l'école court à sa perte. Pour mener à bien ce projet, j'ai besoin de votre appui, de votre aide. Vous êtes le personnel de Poudlard, vous êtes le noyau de l’académie. Vous vous devez de montrer l'exemple aux élèves. A partir de maintenant, j'exige que vous soyez irréprochables, tant dans votre tenue que dans vos propos.

Mais bien sur ! J'allais te le dire ! Tu veux qu'on sois des anges, hein ? T'as dans ton équipe un beau concentré tout droit tombé du ciel ! Deux mafieux, une nymphomane, une charmeuse de serpents, un potionniste doublé d'un c*nnard, une femme qui sort d'une enquête du ministère, une équipe de concierge et de garde-chasses plus cinglés les uns que les autres, des directeurs de maisons paumés... Magnifique, vraiment. Je ne montrais rien de mes pensées, cependant, le visage fermé de toute émotion.

-De nouvelles règles vont être mises en place et seront placardées dans les couloirs. Plus aucun écart ne sera toléré. Chaque élève prit en flagrant délit sera sanctionné comme il se doit, afin de faire un exemple pour les autres. Il n'y a que la manière forte qui marche à cet âge là.

Psychopathe, va. S'attaquer à des jeunes, hein ? Mes élèves, c'étaient ma seule préoccupation. Ils étaient encore trop innocents, pour la plupart, pour devoir subir ce genre de choses. C'était l'âge de la candeur, de faire ses choix, de se forger, et les bêtises étaient faites pour ça ! Il pouvait se les mètrent là où je pense, sa grandeur, son excellence et sa puissance ! Oui, Poudlard devait former une élite, mais une pédagogie de terreur et d'interdits ne serait pas la bonne solution. Il fallait être la veine de ce sang qui coulait à flot. Les limites, certes. Des barrières, oui. Mais pas électrifiées, ouvertes au dialogue. Et que le moindre de mes collègues ose poser la main sur un de mes étudiants... Dieu, je haïssais cela : et pourtant...

Pourtant oui, le niveau devait remonter, et en flèche ! Que faire ? Suivre le mouvement jusqu'à trouver mieux ? Certainement pas, faire le mouton ne m'intéressait pas. Jouer de ce règlement à mon avantage ? Pourquoi pas... Porter les meilleurs aux sommets et couler les abrutis, protéger ses adolescents du mal qui venait d'arriver au château. Mon esprit se tourna vers Ebenezer, mon esclave. J'allais devoir l'entourer d'un million de protections pour que son rôle d'espion ne se sache pas ! J'allais devoir, plus que jamais, jouer des apparences.

«Et bien, monsieur, vous ne pouviez être plus clairs. Mettons-nous tous au travail, que Poudlard retrouve son lustre d'antan.  » Froideur de rigueur, sourire satisfait. Faussement satisfait.

Dans cette pièce, seules deux personnes connaissaient ce ton. William, bien sur. Et Rurik. Ils étaient deux, à pouvoir comprendre que mes intérêts étaient ailleurs. Je gardais alors le silence, le regard fixé sur le front de ce nouvel obstacle. Au moins West ne prenait-il pas la place d'Harshing...

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Hugh Dey, le  Dim 29 Mar 2015 - 23:59

Sérieusement, on nous avait fait lever tôt… C’était juste pas possible pour moi. Bon, comme ça avait l’air d’être important, je m’étais débrouillé pour être à l’heure. Mais j’étais quand même pas en avance. Parce que vu que je croyais que j’avais moi-même tué Harshing, je dormais pas très bien ces derniers jours. Seulement bah… Au bout d’un moment j’étais fatigué. Donc forcément je m’étais endormi une heure avant le rendez-vous. Et je m’étais réveillé cinq minutes avant de devoir aller dans la salle des profs.

Forcément j’étais pas bien peigné. J’étais en pyjama… Fin j’avais un T-shirt blanc dégueu, pis un short qui descendait jusqu’aux genoux et qu’était troué. Je puais forcément de la bouche et j’avais une trace blanche sur le coin des lèvres – je vous vois venir bande de pervers – uniquement parce que j’avais bavé cette nuit.

« Salut »

Bon ce qu’était bien c’est que j’étais pas trop en retard. En arrivant, je prenais une chaise, à côté de West – parce que la soirée aux Trois Balais nous avait grave rapprochés – et le plus loin possible de Mia parce qu’elle voudrait pas me voir. Je lui aurais bien tapé dans le dos pour le saluer mais j’avais peur de lui faire lâcher son croissant… Quoi que j’aurais pu, rien que pour le bouffer… Nan. Nan, fallait être gentil devant le vieux monsieur.

Ouais parce que y avait un vieux monsieur. Le nouveau dirlo quoi. Pis après mon arrivée il tarda pas à parler. Moi je me curais le nez pendant son discours, pis je foutais le résultat de ma fouille sous ma chaise. Redorer Poudlard. Former l’élite… Si j’avais été élève avec lui comme dirlo, j’aurais pas fait long feu. West posa des questions, quelques profs se mirent à lécher les pompes du nouveau dirlo. Moi y avait qu’une question qui me trottait en tête…

« Mais euh… Nous aussi on doit être irréprochables ? »


Dernière édition par Hugh Dey le Sam 4 Avr 2015 - 23:41, édité 1 fois
Noah Alniott
Noah Alniott
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Noah Alniott, le  Mar 31 Mar 2015 - 22:45

Noah se gara en haut de la tour d’astronomie après une descente des plus rapides qui avait terminé son brushing, et un magnifique virage parfaitement contrôlé. Elle replia son tapis volant, le mis sous son bras, et descendit tranquillement les escaliers du château. Elle avait une demie heure devant elle avant la réunion avec le nouveau directeur. Kholov. Rien que ce nom elle aimait pas. Et la petite photo qu’elle avait vu de lui dans les journaux avait tout autant conforté ses apprioris. La vieille Harshing allait lui manquer. Avec elle ça avait été tellement facile lorsqu’elle était phenix de quitter le château en douce. C’était si facile d’arranger son emploi du temps de façon à pouvoir s’occuper un peu du Chaudron Baveur. Elle avait même pu emmener Jude à Poudlard alors qu’il était malade et ne pouvait rester dans son internat moldu. Bref, la belle vie. Elle n’aurait plus de problème avec les phenix, mais elle pensait à ses anciens frères et sœurs d’armes au château et compatissait à leur peine.

Noah se doucha rapidement pour effacer les odeurs d’alcool qui témoignait de la nuit qu’elle avait passé au Chaudron Baveur, puis de ses déambulations dans tout Londres, enfila une robe de sorcier noire, sobre, et tenta un maquillage à base de fond de teint et … de fond de teint pour cacher son regard cadavérique de nana de plus de trente ans qui dort pas la nuit.  

Un café, une clope, et elle sortait de ses appartements. Elle avait cinq minutes pour rejoindre la salle des profs. Mais elle tomba nez à nez sur des gryffondors de première année qui hurlaient de bon matin. Leur cris résonnaient dans son esprit encore embrumé et douloureusement meurtrit par une sacrée gueule de bois, elle fit volte face, et rugit à leur attention :

-Nan mais eh ! Oh ! On crie pas à ct’heure là ! Hein ! Pt’it dej dans la grande salle, et sans bruit sinon je l’dit à Mademoiselle Wilson.

Noah continua sa route vers la salle des profs, sa jambe droite la faisant toujours autant boiter. Elle détestait cette nouvelle démarche qu’elle avait depuis plusieurs semaines, depuis cet accident dont elle ne se souvenait pas. Elle paraissait tellement vieille, tellement abîmée, ça la dégoûtait. Dégoûtée de ce qu’elle était devenue, à tout juste trente ans. Les phenix lui avait trop pris. Et puis elle était en retard du coup. Bien sur, elle oubliait toujours qu’elle mettait plus de temps à faire des distances qui semblaient si courtes avant, il y a encore quelques mois, lorsqu’elle était jeune et insouciante (lololol). Le nouveau directeur avait déjà commencé son discours lorsque Noah franchit la porte

… sa grandeur, sa puissance. Je ne veux plus de bons ni mauvais élèves. Je veux des élèves excellents. Je veux que Poudlard forme les meilleurs sorciers. Je veux une élite.


Noah adressa un signe de tête à sa collègue Mia Wilson, ignora superbement Elfast, et alla s’asseoir à côté du concierge, Hugh, son ami de toujours. Le dos voûté, la directrice des Pouffsouffles attendit la fin du discours de son supérieur, son visage s’assombrissant un peu plus de seconde de seconde. Et puis y’avait toute cette jolie bande de moutons, prêt à tout pour avoir leur promotion, « bravo m’sieur le directeur, compter sur nous, vous avez raison, vous voulez un café ? ». Valentina aussi, ça l’étonnait pas tant que ça, cette fille avait juste un corps parfait, le reste déplaisait à la petite brune sarcastique qu’était devenue Noah.

« Mais euh… Nous aussi on doit être irréprochables ? »

-Nan.. Chut Hugh. Je t’expliquerait après.

Chuchauta Noah en se redressant sur sa chaise, adressant un sourire cordial à Kholov, et attendant patiemment la suite
Contenu sponsorisé

La Salle des Profs - Page 7 Empty
Re: La Salle des Profs
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 14

 La Salle des Profs

Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.